• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comble de l’assistanat : rembourser des préservatifs

Comble de l’assistanat : rembourser des préservatifs

Les gilets jaunes veulent savoir « où va le pognon » en voici un exemple.

Le 10 décembre 2018 les préservatifs vont être remboursés par les assurances maladie et les complémentaires santé sur « prescription médicale ».

 

Distribution :

sArea=111111111

 Par curiosité je suis allé au petit Intermarché le plus proche, pour avoir une idée du coût actuel du préservatif. La boite est à 4,89€ les 28 soit 0,35€ l’unité sans aucune promotion et semble être le coeur de cible. Ce n’est peut-être pas le dernier modèle extra-fin nervuré, au goût de fraise, aérodynamique profilé, mais bon, ça doit faire le boulot pour pas cher.

Les prix moyen évolue semble-t-il en distribution entre 0,25€ – 0,50€ le préservatif, voire plus selon si vous voulez des options, une taille XXL ou la préférence d’une marque connue.

J’imagine les concurrents, Carrefour, Auchan, Cora ou Leclerc, les discounters et autre, être dans une même fourchette à des différences de quelque centimes.

Les pharmaciens, parapharmaciens ont eux aussi des préservatifs à moins de 0,50€ en offrant un conseil. Eux aussi ne vendent pas forcement le préservatif a prix inabordable.

Pour les timides on peut se faire livrer par Internet, les prix sont similaires et il y en a même qui annoncent à 0,15€ le préservatif.

 

Un préservatif offert se trouve partout. Absolument partout.

Vous pouvez en trouver facilement dans le monde associatif. Toutes les associations de planning familial, les associations familiales, les associations de prévention du sida ou maladie vénériennes, les centres de dépistage, les centres médico-sociaux, dans les services hospitaliers concernés

Les jeunes peuvent en trouver dans toutes les infirmeries scolaires, en plus de conseils d’utilisation et de prévention par des infirmières scolaires professionnellement formées pour cela. Dans les points écoute-jeunes, dans les centres d’animation ou les MJC.

Dans les boites de nuit, les bars de nuit, les stations service et devantures de pharmacies vous trouvez des distributeurs automatiques prêt a vous protéger.

De nombreuses personnes ont des préservatifs dans un tiroir ou le portefeuille et socialement, personne ne refuse de vous en donner un pour vous protéger. Même un patron capitaliste ou un syndicaliste Bolchevique, ils vous en donneront tous un gratuitement.

Bref l’excuse que c’est trop cher est bidon. Les préservatifs on peut en trouver un peu partout, gratuits ou très peu cher. Même pour un pauvre. l'argent est un faux problème.

 

La boite qui va être remboursée par la sécu :

La boîte de 6, 12 ou 24 préservatifs masculins pourra être prescrite par un médecin ou une sage-femme et sera délivrée en pharmacie, sur présentation de l’ordonnance. Ce remboursement ne concernera que les préservatifs Éden « made in Japan » diffusés par le groupe français Majorelle spécialisé en revente d’articles en urologie et gynécologie.

Le préservatif Éden sera remboursé à hauteur de 60% sur la base d’un prix de vente de 1,30€ TTC la boîte de 6, et de 2,60€ TTC la boîte de 12, de 5,20€ TTC la boîte de 24 .

Cela fait 0,21€ le préservatif conventionné. Même si on trouve des préservatifs à 0,13€ sur Internet, l’objet de l’article ne sera pas de dire qu’il est trop cher ou contester sa qualité. Il est dans le prix de marché. Il n’est ni trop cher ni bon marché. Il est certainement d’un rapport qualité/prix acceptable.

Ce remboursement ne concernera qu’une seule marque, c’est donc un monopole. Le remboursement par l’assurance maladie concernera les hommes et les femmes.

 

Les arguments pour rembourser les préservatifs.

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, affirme que le remboursement renforcera la lutte contre les infections sexuellement transmissibles (IST), actuellement en progression ou en recrudescence. C’est le cas des infections à chlamydia, de la syphilis, de la gonococcie. Quant au VIH-sida, de nombreuses idées reçues continuent à circuler sur son mode de transmission, et un séropositif sur quatre ignorerait qu’il est atteint de la maladie, selon un rapport de l’Onusida publié le 22 novembre. La décision fait suite à un avis favorable rendu par la Haute Autorité de santé en juin dernier.

 

Est-ce vraiment approprié ?

Bien entendu, il faut lutter contre les transmissions de ces maladies par le préservatif. C’est même indispensable. Mais va-t-on réellement limiter ces maladies parce que c’est remboursé  ? Est ce réellement un problème de remboursement ou de prévention, de formation sociale ou de comportement individuel ?

En quoi une ordonnance pour aller en chercher dans une officine ou un pharmacien et aller se faire rembourser va changer la donne des personnes ciblées ? En quoi un préservatif sur ordonnance change la donne d’un préservatif gratuit ? Le médecin ne peut-il pas indiquer l’adresse du planning familial du bout de la rue ? Voire ne peut on pas fournir aux médecins des boites en stock de base sur demande pour amorcer le besoin de ses patients qu’il perçoit comme fragiles ou incapables d’en voir l’utilité et l'usage. Et une personne qui rencontre une autre attend-elle d’avoir un rendez vous chez le médecin avant d’avoir une relation sexuelle ?

Nous l’avons vu, ce n’est absolument pas un problème d’argent. C’est un problème d’éducation, de prévention et de société.

 

Quel sera le coût ?

Là la ministre ne répond pas. Le magasine LSA expose que le marché du préservatif en France tourne autour de 70 millions d’euros. Quelle sera la part de marché du préservatif sur ordonnance ?

20, 30, 50% du marché ? On ne sait pas, mais en tout cas plusieurs millions.

 A cela s’ajoute pour la collectivité des assurances maladie et des complémentaires, les remboursements des consultations. Le prix de la consultation, c’est 25€. Combien de gens iront chercher chez un médecin des préservatifs au lieu d’aller au supermarché ? 10 millions, 20 millions de consultations a rembourser ? Plus ? La encore une belle addition de plusieurs millions.

A cela va s’ajouter le marché d’opportunité. Un marché d’opportunité, c’est un marché ou en fait l’acheteur n’en a pas vraiment ou réellement besoin, mais en prend pour un futur éventuel puisque c’est gratuit et remboursé. Des migrants qui ont une famille à l’étranger vont en commander chez le médecin pour toute la famille restée au Bled. Des gens qui envisagent un jour un coup de canif au contrat vont en profiter pour s’équiper à chaque consultation comme les abus de prescription des boites de paracétamol. Combien cela va additionner, 10 millions, 30 millions ?

En résumé nous allons tous rembourser des préservatifs, des consultations qui s’agrègent, créer une inflation d'une demande chez les médecins pour des articles que chacun peut se payer, alors que c’est un problème de prévention et une réponse hors sujet.

Mais la « haute autorité de santé, la ministre et moult personnes vont se gargariser de contribuer à la lutte contre les maladies avec l’argent de la collectivité. La démagogie ordinaire de l’assistanat à outrance masque les vrais problèmes.

Peut-on prescrire sans compter et être indifférent aux aspects économiques ?

En amont les cotisations pèsent sur les revenus, les dettes s’accumulent par des CSG et CDRS s’ajoutent sur les cotisants, les mutuelles pèsent de plus en plus lourd sur nos concitoyens. En Aval les services des urgences débordent, les personnels professionnels qualifiés sont débordés, notre pays est sous équipé en IRM par rapport à nos voisins et que fait on avec l’argent ?

 

On offre des capotes que chacun peut se payer. C’est politiquement visible et médiatique mais en réalité faussement social.

Assister les gens jusque dans leur intimité, sur le compte de tous ceux qui payent les cotisations, il arrive un moment où il faut se poser la question «  où va le pognon ? », «  est-ce réellement nécessaire ? » et « peut-on faire autrement ? » a-t-on réellement évalué les incidences sur le coût caché qui s’accumule sur la société qui paye ?

Responsable devant les médias pour l’image, irresponsable dans les cotisations cachées dans la masse des cotisants.

La prévention ce n'est pas un appel à l'assitanat de tous, mais à la responsabilité de tous, et en plus c'est moins cher pour tous, et quand chacun est responsable c'est sécurisant pour tous.


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 6 décembre 16:43

    Ca devrait vous combler ... au lieu de payer pour les enfants vous n’aurez qu’à payer pour les préservatifs ....

    Et donc votre article ???


    • Pere Plexe Pere Plexe 7 décembre 10:55

      @devphil30
      Ce qui a motivé cette mesure est la prévention du Sida.
      Même si il n’y a qu’une personne de non contaminée pour mille boites remboursées (à 60%) c’est tout bénéf.
      Humainement et financièrement.


    • Alren Alren 7 décembre 12:48

      @Pere Plexe

      Rien à ajouter. C’est tellement évident ! Plutôt prévenir que guérir.

      Il n’y a qu’un Spartacus pour contester une mesure de la droite ordolibérale et ce au nom de la haine de l’autre, du « déviant » à ses yeux.
      Il déteste tout ce qui n’est pas comme lui, ne pense pas comme lui.
      Exactement comme étaient les nazis.


    • Alex Alex 7 décembre 13:22

      @devphil30
      Le plus économique est de les tricoter.


    • Balkanicus 7 décembre 13:24

      @Alex

      C est ce que fait ma voisine qui a depuis 10 enfant ....


    • devphil30 devphil30 7 décembre 20:19

      @Pere Plexe

      Je suis d’accord avec vous

      Mon propos concernait le sire spartacus toujours enclin à critiquer les aides qu’il doit être le seul avec ses impôts à financer car c’est un sujet récurrent.

      Donc je trouve cette mesure bénéfiques pour les finances de spartacus car le coût est nettement moindre que celui lié aux aides pour les enfants.

      L’ultra libéral dans son dogme de « chacun pour sas bouche » n’est même pas prêt à ce type d’aide


    • Spartacus Spartacus 7 décembre 21:08

      @devphil30
      Vous ne pouvez pas vous acheter une boite de préservatifs ?
      Vous êtes incapable de vous prendre en charge et vous assumer pour ça ?
      Il faut que l’état vous assiste comme un gamin de 8 ans ?

      Vous n’en avez pas mare de
      rêver qu’il vous faut toujours des prestations payées par quelqu’un d’autre ?

      Vous voulez aussi que l’état mandate d’aller vous le mettre ?

      Vous n’intégrez pas qu’il n’y a rien de « gratuit » ? Que pour votre choix d’être un ultra-assisté on augmente la mutuelle de la femme seule et faible qui a du mal a payer un steak a son gamin ?

      La prochaine fois que vous verrez une personne pauvre qui a du mal a payer sa mutuelle, vous lui expliquerez qu’elle augmente c’est parce que des assistés ne peuvent pas payer un préservatif.

      Effectivement nous n’avons pas le même sens de l’aide.
      Moi j’aide les gens pauvres et des classes moyennes qui payent pour rien, des prestations pour des gens qui refusent de se prendre en charge et demandent à outrance de se faire assister.


    • devphil30 devphil30 8 décembre 07:42

      @Spartacus

      Tellement vous êtes dogmatique que vous tout et n’importe quoi en même temps dans vos commentaires.
      Et ce que vous indiqué sur moi qui mettrais la pauvre veuve en difficulté relève de la manipulation habituelle de personnes qui sème la division et la culpabilisation pour orienter la pensé commune.

      Donc si je reprend votre commentaire

      "Que pour votre choix d’être un ultra-assisté on augmente la mutuelle de la femme seule et faible qui a du mal a payer un steak a son gamin ?« 

      Là c’est moi qui fait payer une femme seule et faible ...

      Pourquoi une femme seule avec un enfant seul ....

      Vous êtes dans le cliché absolu , et moi moi ultra assisté d’après vous car vous pensez que suivant les commentaires de chacun cela dénote notre niveau de vie.

      Pour éclairer votre obscur raisonnement , il y a des personnes qui malgré une situation correcte pense aux autres.

      Pas seulement en cotisant par contrainte comme cela vous est insupportable.

      En voyant ma situation et celle d’une très grande partie des Français et l’état également du monde , je trouve en tant qu’être humain cela révoltant.

      Je ne m’étendrais pas sur ce que j’ai pu faire ou faire encore à ce jour mais ayez au moins la décence dans vos commentaires de ne pas cracher à la figure des personnes en difficulté car cela vous coute de payer pour la justice sociale.

      Sachez que malgré une bonne situation personne n’est à l’abri d’un accident de vie comme cela est fréquemment utilisé comme terme.

      Pour revenir à vos commentaires

       »La prochaine fois que vous verrez une personne pauvre qui a du mal a payer sa mutuelle, vous lui expliquerez qu’elle augmente c’est parce que des assistés ne peuvent pas payer un préservatif.

      "

      Il est certain que le prix du préservatif évoqué plus haut risque de mettre en difficulté une mutuelle si tant est que ce fusse à elle de financer des préservatifs...

      A j’oubliais votre dogmatisme libéral conduit l’intégralité de la société à se mettre sous la coupe des sociétés privés.

      Alors oui cela risque de faire augmenter les mutuelles privés qui n’hésitent pas à utiliser le moindre argument pour augmenter leurs tarifs afin de mieux rémunérer leur actionnaire , citons Axa dont le taux de rémunération est annuellement de 4.5 % à 5.5 % par exemple.  

      Et pour finir avec votre commentaire

      "Effectivement nous n’avons pas le même sens de l’aide.
      Moi j’aide les gens pauvres et des classes moyennes qui payent pour rien, des prestations pour des gens qui refusent de se prendre en charge et demandent à outrance de se faire assister.« 

      Donc vous vous aidez les gens pauvres ... , le dogmatisme et le cynisme n’ont pas de limites chez vous ...

      Car on lit l’ensemble de vos interventions on ne ressent pas beaucoup d’empathie et volonté envers les »assistés« terme récent et moins polémique que d’autres comme  »les sans dents« ou pourquoi pas »les gueux«  

      Vous aidez les gens pauvres et les classes moyennes , à vous lire vous seriez un mécène toutefois j’ai bien noté que vous aidez les gens pauvres alors que moi au dessus je fais payer la femme seule avec un enfant.

      Le sens de vos commentaires en général transpire la haine envers le pauvre , vous êtes le riche , vous êtes contraint d’aider une multitude de personnes qui n’ont pas réussi , qui n’ont pas cherché à travailler qui sont des assistés.

      Si votre situation est si difficile soit vous partez de France , oui cela existe des personnes qui une fois riche parte ( Portugal , Suisse etc ...)

      Vous devriez regarder dans la bonne direction et demandez vous combien il vous reste à la fin du mois et ce que vous pouvez faire avec.

      Demandez vous ce qu’il reste aux »assistés« au 20 du mois.

      Comme Christophe Barbier l’a dis avec beaucoup de dénigrement et je cite

       » il estime qu’une mesure pourrait calmer la colère des Français. « Il y aurait quelque chose de très populaire à faire, c’est de supprimer la redevance télé  », a-t-il expliqué. La raison ? «  Beaucoup de ‘gilets jaunes’ regardent la télé car ils n’ont pas beaucoup d’autres distractions dans la vie  », a affirmé Christophe Barbier sur le plateau, sans que réagissent les autres chroniqueurs. Selon lui, il serait préférable de « la remplacer par une petite ponction d’un ou deux centimes sur tous les appareils connectés ». "

      https://www.valeursactuelles.com/societe/barbier-pas-dautres-distractions-que-la-tv-pour-les-gilets-jaunes-101382

      La grande classe .... envers des personnes qui au lieu de pouvoir aller au bord de la mer , à la montagne sont condamnés faute de moyen et ne pouvant trouver que des misions précaires de regarder la vie des autres ....

      Quand on lis attentivement son commentaire il ne s’agit pas supprimer la redevance mais de la remplacer par une ponction sur les appareils connectés , faudrait pas quand même réduire les impôts perçus ...

      Un ultra libéraliste qui proposait de supprimer la cinquième semaine en 2017

      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-francais-doivent-renoncer-a-leur-cinquieme-semaine-de-conges-l-edito-de-christophe-barbier_1931360.html

      Bon souhaitons qu’aujourd’hui les manifestations apportent une vraie solution , que le gouvernement puisse comprendre que Bruxelles n’est pas la solution pour le Français qui survivent de plus en plus nombreux avec 800 € par mois.

      Je pensais à un truc sur l’ISF , pourquoi Macron ne veux pas revenir dessus ?
      Aurait il des actions cotés en bourse ?
      Quand même pas ? , il aurait pu influer sur l’assiette de perception de l’impôt pour des notions mercantiles personnelles ?

      Sachez juste pour aiguiller votre avis que je connais bien à titre personnel le fonctionnement de l’ISF ....

      Philippe


    • devphil30 devphil30 8 décembre 08:02

      @Spartacus

      Prenez le temps de lire les témoignages de gilets jaunes ou de soutien à ce mouvement 

      https://www.les-crises.fr/lgj-2-helene-loic-a-thierry/

      On peux être dans une situation confortable et comprendre le monde et voir que l’injustice et la misère sociale ne contribue pas à rendre une société heureuse et harmonieuse.

      Vous avez réussi , vous payez beaucoup pour les autres , je pense que nous avons compris mais vous avez vous compris que le système du libéralisme met en concurrence les biens et les personnes.

      Trouvez vous normal que nos entreprises ferment pour aller en Chine et que nous importions quasiment tous nos produits manufacturés à ce jour ?
      Je connais la réponse immédiate de votre part .. LES CHARGES déjà cela se nomment des COTISATIONS SOCIALES.

      Très bien partons du postulat que l’on supprime les cotisations ... sur la fiche de paye chaque ligne de cotisation correspond à des points précis :
       Retraite , chômage , famille , sécurité sociale.

       Je comprends pas très bien actuellement ces régimes sont soi disant en déficit ( je ne m’étendrais pas sur le domaine des artifices comptables utilisés ... ) et on entend en permanence la baisse des cotisations pour notre rétablir compétitivité.

      Mais il est clairement impossible de faire du nivellement mondial par le bas , nous avons un niveau de vie et donc un coût de la vie qui est différent de celui de l’Inde , la Roumanie , la Chine donc il sera impossible de s’aligner sur les salaires de ces autres pays.

      Le libéralisme à outrance refuse les droits de douane pour faciliter la libre circulation des marchandises n’est pas pourtant une solution pour rétablir une justesse des prix face à des salaires moyens de 300 ou 400 € dans certains pays.

      Quand on voit le prix de certaines marchandises fabriqués en Chine , en incluant le transport etc .... c’est totalement incompréhensible

      ET la pollution ??
      Votre poulain Macron nous parle de pollution , essence plus cher de 3 centimes ( pour combler la suppression de l’ISF de 3 milliards .. ) comme ça on pollue moins quand c’est plus cher .... mais les cargos qui naviguent sur toutes les mers pour apportés des machins en plastique fabriqués en Chine ou ailleurs dans des conditions abominables , c’est pas un vrai problème ????

      Tout ça pour des préservatifs ...  

      Faut pas me chauffer


    • Spartacus Spartacus 8 décembre 11:09

      @devphil30
      Vous refusez de voir que votre socialisme intellectuel de shéma de vie n’est que de rêver d’avoir des prestations avantageuses payées par quelqu’un d’autre.
      Bref un concept de parfait égoïsme véniel qui se donne des vertus de l’empathie.

      Ce que vous appelez « cotisations sociales, charges ne sont qu’une chose, de l’assurance avec un balance comptable.
      Et dans l’assurance, rien n’est gratuit. Vos remboursement sont les cotisations des autres. Et vos exagérations a vouloir gratter les petits avantages sont des coûts pour tous les autres.

      Pire vos propos sont indécents car vous même défendez les castes des privilégiés sociaux des »régimes spéciaux vous vous rendez même plus compte que ces gens cotisent moins pour en avoir plus...Et le tous sur le compte des autres.

      La 2eme caractéristique de votre shéma de pensée est de toujours rejeter sur les autres « ses responsabilités » et faire du whataboutisme permanent. Le refus d’assumer ses responsabilités.

      Les gens doivent payer un prix pharaonique les assurances sociales et les mutuelles, vous vous déchargez d’excuses sur les autres. Dixit « les chinois, le libéralisme, les inégalités, les riches et moults conneries pour nier votre responsabilité a rêver de vivre à charge sur le compte des autres.

      Oui vous en êtes la cause des coûts destructeurs sur la société Française . Nos concurrents ne sont pas les chinois, mais les Allemands, les Americains ou les japonais. Eux n’ont pas ces couts si élevé de charges sociales, eux savent ce qu’ils payent.

      L’économie n’est pas un jeu a somme nulle. Que les chinois s’enrichissent ne rend pas les Français plus pauvres. L’important serait de pouvoir leur vendre des services ou produits concurrentiels par rapports aux services et articles des pays occidentaux. Mais nous nous avons le boulet des assurances sociales qui doivent payer des avantages stupides pour des envieux, irresponsables assistés qui comprennent rien à l’économie.

      Quand au gilets jaunes la dame elle a demandé »ou va le pognon" et les gilets jaunes, veulent vivre de leur travail. Si leur revendications était de vivre à charge sur le compte des autres, ils auraient pris des socialo-communistes comme vous, mais ne vous ont pas pris.
      Ne vous gagarisez pas d’en faire partie. Vous faites juste de la récupération.


    • JL JL 8 décembre 11:30

      @Spartacus
       
      ’’nous avons le boulet des assurances sociales qui doivent payer des avantages stupides pour des envieux, irresponsables assistés qui comprennent rien à l’économie.

      ’’
       
      Dans le doux royaume libéral de spartacus, seule les banques « too big to fail » ont droit à la mutualisations de leurs pertes cependant que les profits elles les gardent pour elles.
       
      La mutualisation de nos revers de fortunes c’est l’assurance pour nos créanciers ou fournisseurs de ne pas boire la tasse avec nous ou de voir péricliter leurs juteux commerces.
       
      Que dirait spartacus, si demain quelqu’un mettait le feu à sa maison et que nulle assurance, nul État ne viendrait le dédommager ?
       
      Que feraient les laboratoires pharmaceutiques, s’ils ne pouvaient compter que sur les bourses exsangues des malheureux cancéreux pour financer leurs traitement à plusieurs milliers d’euros par mois, et leur procurer les profits à l’avenant qu’ils en tirent ? La société ne paie pas pour des envieux, irresponsables assistés malheureuses victimes de la vie, mais pour ceux qui font profession de réparer les dégâts ou qui en font un bizness.
       
      Décidément, à chacun de ses posts spartacus dit une connerie. A croire qu’il le fait exprès.


    • Spartacus Spartacus 8 décembre 11:49

      @JL
      Dans un monde libéral, les banques ne sont pas sauvées par l’interventionnisme d’état et personne n’est « too big to fail ». 
      Pologne, Islande, Danemark, Autriche, Portugal les ont laissé faire faillite.
      Et plus c’est hors sujet.

      Dans un monde libéral en assurance sociale on sépare le confort de la nécessité.

      Chacun prend en charge son confort et ne le fait pas reposer sur la collectivité.

      Rembourser des capotes que chacun peut se payer, alors qu’un fauteur roulant un coûte aux alentours de 4000 euros. La Sécu rembourse 400 €.
      Je peux multiplier les exemples à foison.

      Dans un monde de gauchistes, il n’y a qu’une chose qui compte, c’est d’avoir un max de possibilité d’être irres^ponsable et de vivre aux crochet des autres...


    • JL JL 8 décembre 13:27

      @Spartacus

      ’’ Dans un monde libéral, les banques ne sont pas sauvées par l’interventionnisme d’état et personne n’est « too big to fail ». Pologne, Islande, Danemark, Autriche, Portugal les ont laissé faire faillite. ’’
       
      Hzahaha ! ces pays sont accusés d’illibéralisme !!!
       
      Vous dites n’importe quoi. Votre monde libéral n’est qu’une illusion, une dystopie qui, comme le fascisme, avance masquée.
       
       


    • devphil30 devphil30 10 décembre 07:10

      @Spartacus

      Ce qui est navrant et pathétique dans vos commentaires , c’est votre déversement de discours ultra libéral en réponse sans avoir lu et compris le sens des autres commentaires.
      Votre rêve telle l’utopie de l’ultra libéral est une société sans compassion ni solidarité , la société individualiste absolu avec pour devise « En Marche ou en crève »

      Société solidaire
      Imaginons que Mr Spartacus attrapent une très grave maladie ( par exemple une communista aigue ...) , il faudrait un long traitement pour la soigner alors la communauté ( la société ) ayant à cœur dans son infini bonté de soigner tous les citoyens, paiera pas ses cotisations pour son rétablissement

      Mr Spartacus sortira guéri et pourra reprendre son action vil envers les assistés qui ont tout alors que lui passe son temps à payer pour les autres.

      Societé libérale
      Imaginons que Mr Commusto attrapent une très grave maladie ( par exemple une ultra libéro aigue ...) , in faudrait un long traitement pour le désintoxiquer alors la mutuelle accepte de payer pendant quelques semaines la chambre , les soins et ensuite comme le contrat de mutuelle stipule qu’après 1 mois le taux est diminué de 50 % , Mr Commusto n’est plus pris en charge il doit utiliser ses économies.
      Après 2 mois de traitement , il ne peux plus payer et se retrouve mis à la rue , sans logement ni soin.

      Mr Commusto décédera dans la rue étouffé par sa maladie, il était un « assisté » donc peu importe son sort et d’autres pourront travailler en interim à sa place pour quelques heures par semaines afin d’espérer survivre.

      Chacun à une vision du monde et de la société , la vôtre n’est absolument pas la mienne ni de la plupart des personnes saines d’esprits.
      Vôtre haine viscérale des idées sociales et votre ultra libéralisme vous masque une chose simple , d’autres êtres humains n’ont pas votre chance , votre intelligence , vos capacités , votre réussite et pourtant doivent ils être en permanence rabaissé.

      Vous parlez que vous gagnez bien et que vous payez beaucoup , peut être vous avez une entreprise mais toutefois une société , une entreprise fonctionne sur un ensemble de personnes. 

      Si vous revenus sont confortables il est certain que d’autres par leur travail de petites mains contribuent à votre bien être...

      Pour une harmonie et une justice sociale il est normal que chacun a sa place et dans son travail soit heureux et puisse vivre selon ses aspirations.

      Il n’est pas certain que vous puissiez être guéri de l’ultra libéro aigue que vous avez contracté et qui a été diagnostiqué sur ce forum 


    • Spartacus Spartacus 10 décembre 09:43

      @devphil30
      La sécurité sociale est une vulgate assurance, elle n’a jamais soigné personne, elle n’a jamais créé un hôpital ou remboursé gratuitement quelqu’un.
      La CMU est un paiement de l’état qui compense à l’€uro près.

      Qu’une assurance soit privée ou publique ne change rien. Ce n’est qu’un flux avec une balance qui gère des fonds des uns envers les autres. 
      Il n’y a rien de social ou d’humaniste. Vaste blague des passagers clandestins des privilégiés sociaux.

      Tu rêves d’avantages et privilèges du pognons des autres, tu n’investi dans rien et cherche un max de confort a charge des autres.

      Ta vision de la société est de vivre aux dépens des autres, de faire payer les autres et toi te trouver dans la caste la plus près et être le passager clandestin pour tirer un max du vol des autres par l’intermédiaire de l’état...
      Ta vision est d’être remboursé un max au dépens des cotisations des autres. Et comme t’es dans une caste corporatiste qui cotise moins pour en recevoir plus ta légitimité pour me donner des leçon est juste hypocrisie.

      Tu m’explique le principe de ton « idée sociale » et « harmonie sociale » d’un régime spécial ou tu cotises moins pour en avoir plus ?
      Si t’était ce que tu crois tu demanderait avec force et véhémence a ne pas être un privilégié social des assurances sociales mais d’être dans un régime commun avec les pauvres que tu prétend défendre mais que t’encule en taxes et cotisations supérieures pour ton compte.
       
      C’est juste un collecteur de taxes pour rembourser.
      C’est cher, mal géré et les profiteurs statutaires sont des privilégiés.

      Dans ton monde un fauteuil roulant est remboursé 400€ par la sécu, alors que ça vaut 4000€ parce que ça se voit pas. 
      Par contre des cons vont être remboursé de leur capotes qu’ils peuvent payer parce que ça ce voit.
      Les Suisses qui ont une assurance privé ont un fauteuil roulant qui est nettement mieux remboursé, mais une consultation que chacun peut se payer moins bien que le coco Français qui ne voit que le visible.
      Pour ton info, une assurance privée qui remplace la sécu pour les expatriés prend en charge jusque 1 millions d’euros les soins. Ce qui laisse de la marge.
      La sécu elle refuse de valider les dernières molécules pour le cancer car c’est trop cher.
      https://www.contrepoints.org/2018/01/22/307951-securite-sociale-sacrifie-prise-charge-cancer

      Dans mon monde on ne fait pas passer de l’assurance pour une oeuvre de charité ou d’humanisme. On achète pas le discourt qui fait passer un remboursement pour une oeuvre de charité.
      On comprend que derrière il y a quelqu’un qui paye. Et dans mon monde il n ’y a pas des assurances de castes. 


    • Buzzcocks 6 décembre 16:43

      Je ne suis pas favorable non plus à cette mesure... mais voyons vous, en champion de l’économie que vous êtes, je vous signale juste que quand l’état subventionne l’achat de Capotes Eden, et bien, l’argent ne part pas dans un trou noir. Il va dans les popoches de la société Eden, une jolie société privée que vous aimez, avec un gentil patron que vous aimez qui va se remplir les popoches grâce à cette aubaine. Argent dans les popoches qu’il ne faut surtout pas taxer, selon vous, car un patron, c’est un gentil monsieur qui investit, qui crée des emplois, qui prend des risques.

      Donc avec le gentil argent de l’état, le gentil monsieur va employer des gentils ouvriers, et avec l’excédent, se payer des putes, une villa avec piscine, acheter un yacht, et faire tourner l’économie, car un gentil patron, c’est un gentil monsieur qui fait ruisseler son gentil argent sur les gentils commerçants. 



      • NEMO NEMO 6 décembre 16:47

        Nous n’aurions peut-être pas le privilège de lire certains articles si le préservatif avait été remboursé à l’époque où les parent de leurs rédacteurs se sont livrés à l’acte qui les a conçus...


        • Trelawney Trelawney 7 décembre 07:50

          @NEMO
          Cette remarque est valable pour absolument tout le monde ! Vous, moi les autres


        • NEMO NEMO 7 décembre 16:29

          @Trelawney

          certes, mais ma non-existence ne serait pas une perte pour l’humanité alors que l’absence des écrits de l’auteur de cet article se serait traduite par un stagnation de la civilisation ou même une régression.

          pour vous, je sais pas, à vous de juger


        • julius 1ER 8 décembre 17:59

          @NEMO

          paroles de bon sens !!!!
          si les préservatifs avaient été remboursés plus tôt c’est vrai que l’on aurait échappé à ces tirades d’un autre temps !!! 

          qu’est ce que quelques boites de préservatifs alors que les traitements de maladies vénériennes sont un coût énorme et on ne parle même pas du sida ????

          d’ailleurs dans la même veine on se demande pourquoi dans le traitement de l’eau courante on met du chlore dans l’eau, ???

          putain d’économies à réaliser si les sociétés privées omettaient d ’en mettre quel gâchis que tout ce chlore qui part dans l’eau ....
          il faut vite en référer à Spartacul voila un « lièvre » bien gras à débusquer et à transformer en article bien pensé !!!


        • Jeekes Jeekes 6 décembre 16:52

          ’’Ce remboursement ne concernera que les préservatifs Éden « made in Japan » diffusés par le groupe français Majorelle spécialisé en revente d’articles en urologie et gynécologie.’’

           

          Si c’est effectivement le cas, une fois n’est pas coutume, je souscris totalement à ce coup de gueule.

           

          Râlez pas, les gars, vous la sentez pas venir l’arnaque ?

           


          • Jeekes Jeekes 6 décembre 17:15

            @Jeekes
             
            Tiens, y’a un n’actionnaire du groupe Majorelle qui m’a moinssé !
             


          • Pere Plexe Pere Plexe 7 décembre 10:51

            @Jeekes
            En fait Eden est la seule marque qui a répondu à l’appel d’offre.


          • oncle archibald 6 décembre 17:00

            Une question me turlupine : comment font ces pauvres mecs qui ne peuvent pas acheter un préservatif pour se payer leur haschich, nettement plus couteux pour ce que j’en sais ? A mon avis la vente en pharmacie et le remboursement de la beuh sur ordonnance c’est pour bientôt. D’un coté, s’il y a une TVA à 20% dessus, voire quelques taxes « spéciales » façon gazoil, finalement, le gouvernement va finir par s’y retrouver !


            • Paul Leleu 6 décembre 18:42

              @oncle archibald

              effectivement, légaliser et taxer les drogues pourrait être une bonne solution... les gens seraient content... je veux dire, les gens qui consomment des drogues... et les autres, parce-que ça ferait des rentrées fiscales en moins à trouver...

              sur le préservatif, je n’ai jamais vu que c’était trop cher... même avec mes copines fauchées de banlieue, et aussi avec les filles professionnelles... le vrai problème, c’est que parfois on se laisse aller dans des situations qu’on regrette après... mais ça, c’est plutôt des problèmes humains. Quand j’ai pris des risques (heureusement sans conséquences), c’était toujours dans des périodes pénibles de ma vie.


            • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 6 décembre 17:02

              On peut aussi s’en passer complètement. De la cinquantaine de femmes que j’ai connues bibliquement à ce jour en Europe, en Asie et en Afrique – dont quelques putes complètement sordides dans des taudis qui l’étaient tout autant – aucune ne m’a filé la moindre petite chtouille, la moins virulente des castapianes. En revanche, j’ai connu des mecs qui ne fréquentaient que des personnes « propres » sur elles, et qui se sont faits plombés trois ou quatre fois, avec ou sans morpions incorporés.

              Jeunes gens qui débutez dans la bête à dos, ne vous référez pas à mon lamentable exemple, mais, rapport au sida, évitez la sodomie ! C’est plus sûr, pour pas un rond.


              • NEMO NEMO 6 décembre 17:39

                @Cateaufoncel3

                votre commentaire est moralement indéfendable


              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 6 décembre 18:54

                @NEMO

                "votre commentaire est moralement indéfendable "

                C’est bien mon avis, mais enfin, ce sont des pans entiers de ma misérable, mais pas minable, existence qui sont moralement indéfendables.

                 

                Cela dit j’ai la faiblesse de croire qu’elle est infiniment plus et mieux remplie que celle des moralement défendables. C’est la raison pour laquelle j’assume tout, à commencer par la joyeuseté de mes transgressions. Et je trouverais humiliant d’être « prudent » comme n’importe qui.


              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 6 décembre 20:48

                @NEMO

                Un complément : ce que pourraient être mes derniers mots au moment du grand saut :

                Ni remords ni regrets, on s’est quand même bien marré.

                Rideau !


              • Balkanicus 6 décembre 20:54

                @Cateaufoncel3

                Ou alors....

                « mais qui a eteint la lumiere, bordel « 


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 décembre 20:54

                @Cateaufoncel3

                Desprogienne épitaphe ...


              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 6 décembre 21:57

                @Balkanicus

                « mais qui a eteint la lumiere, bordel »

                Après nous les ténèbres !

                Postquam autem tenebris


              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 6 décembre 21:58

                @Aita Pea Pea

                « Desprogienne épitaphe... »

                Il y a pire comme référence


              • Balkanicus 6 décembre 22:04

                @Cateaufoncel3

                Excuse me

                Erare humanum est

                Sniff.... j ai quand meme pas mal oublier mon latin..... faudrait que je revisas


              • biquet biquet 6 décembre 17:57

                Pour une fois d’accord avec Spartacus, ce doit être la première ! Ma femme a de l’arthrose au genou. Elle doit acheter un produit en pharmacie pour ensuite, aller faire 3 injections à l’hôpital. L’hôpital est gratuit (Dieu merci Spartacus nous ne sommes pas aux USA) mais la série des 3 injections coûtent 100 euros et n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Il s’agit d’un médicament de confort, pour la Sécu, pouvoir marcher est un confort.


                • Spartacus Spartacus 6 décembre 20:25

                  @biquet
                  « l’hopital est gratuit »
                  Non l’hôpital est payant.
                  Il se fait payer par votre assurance maladie et votre mutuelle. 
                  Et c’est vous qui payez. 

                  « There is no free lunch » Milton Freidman Nobel d’économie.
                  (Il n’y a rien de gratuit)


                • mmbbb 6 décembre 21:45

                  @Spartacus c ’est jouer avec les mots , Si je devais payer le prix coutant d une intervention avec un plateau technique , je ne pourrai pas me faire soigner . En rebondissant sur le propos de Biquet, il est quand meme étonnant que sous la pression de LGBT la PMA sera remboursee intégralement alors qu au depart il s agissait de pallier l insuffisance de fertilte de certains couples. C ’est pour cela que je donne moins mes plaquettes mes globules etc , il est vrai que ce syteme a de quoi etre déroutant , on nous demande d etre solidaire notamment pas le don et par ailleurs dans certains cas , l administration vous dit « allez vous faire foutre ». je ne vois pas pourquoi je resterai immobilise 3 heures a donner mes plaquettes comme je l ai fait . J ai arrêté , Je n ai jamais profite indûment des prestations de la Secu mais cela me mettrait hors de moi la situation de Biquet . Ce qui me gonfle aussi est cette solidarite imposee , 970 millions deuros , c ’est l aide medicale en situtaion irréguliere en France . J ai le mari de ma collegue qui est pharmacien , il est outre de devoir delivrer sans aucune contreparti des sac de medicaments a des personnes n ayant pas apporte un euro de richesse a ce pays dont les associations nous donnent l ordre d apporter assistance. En l occurence dans ce cas il s agit de Rom . Ils n arr^tent pas de proécréer Les francais sont trop cons La je suis ok avec votre artcicle 


                • Balkanicus 6 décembre 21:51

                  @mmbbb

                  C est le retour de rom

                  Des pain et des jeux.....

                  Et des medicaments sioux plait..... et de l argent sioux plait.....


                • placide21 7 décembre 02:50

                  @biquet Oui marcher est un luxe ,utiliser le préservatif en marchant est un luxe , que seuls les plus vigoureux peuvent se permettre ,la sécu ne rembourse que son utilisation allongé.


                • Garibaldi2 7 décembre 08:57

                  @mmbbb

                  Mais t’es toujours donneur de sperme, coco ?!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès