• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment comprendre la stratégie de maintien de l’ordre utilisée (...)

Comment comprendre la stratégie de maintien de l’ordre utilisée contre les gilets jaunes ?

Article 2 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme :

« Droit à la vie : 1- Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement, sauf en exécution d'une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi. 2 - La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire :

a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;

b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l'évasion d'une personne régulièrement détenue ;

c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection ».

En tant que juriste, permettez-moi d'exposer la raison pour laquelle j'ai choisi de vous soumettre à réflexion cet article 2 de la CESDH, à l'aune des évènements touchant à la gestion de "la crise des Gilets jaunes" :

Sans doute sommes-nous de plus en plus nombreux, en qualité de français soutenant ou non le mouvement des Gilets jaunes, à nous interroger sur la stratégie de maintien de l'ordre ordonnée par l'actuel Gouvernement à leur encontre. Et je pense inutile de rappeler que nous sommes le seul pays à utiliser des grenades contenant du TNT contre des personnes désarmées et contrôlées de toute part ; sans oublier les dangereux "flasballs" utilisés contre ces personnes, malgré les alertes du Défenseur des droits et les diverses dérives déjà condamnées en justice.

Les détracteurs de ce mouvement pourraient objecter la nécessité d'un maintien de l'ordre aussi "musclé" (pour le moins...) face à des rassemblements non-déclarés en Préfecture et non coordonnés par des responsables identifiés...

Mais voilà, nous avons pu constater que lors de "l'Acte IX" du mouvement des Gilets jaunes sur la ville de PARIS ce 12 janvier 2019 ; manifestation pourtant déclarée : les Gilets jaunes se sont fait brutalement "nasser" et massivement arroser au canon à eau, avec "les gaz et grenades" qui vont avec.

D'où nous pouvons en déduire et en observer que le traitement des Gilets jaunes reste le même, qu'ils aient déclaré ou non la manifestation... Même le syndicat "France-Police", sur son site internet officiel, émet de sévères et inquiètes critiques sur la gestion de cette crise Nationale par l'actuelle stratégie gouvernementale.

Nous avons bien compris que ce n'est donc pas la stratégie de "désescalade" et d'apaisement qui est voulue par ce Gouvernement, depuis les origines du mouvement des Gilets jaunes, voici maintenant 10 semaines. Bien au contraire, les déclarations de la Présidence et du Ministère de l'Intérieur tendent à nier ce mouvement, à le reléguer à une vulgaire "association de malfaiteurs" ne cherchant qu'à détruire nos Institutions Républicaines.

Dans la bouche de Monsieur Macron, le vocable de "Gilet jaune" est par ailleurs devenu tabou. J'invite les curieux de Freud à relire à cet égard la théorie du "Totem et du Tabou"... fondant tout interdit de relations incestueuses.

Sur ce, la horde au pouvoir a équipé nos Forces de l'ordre de nouveaux "Flash-balls" permettant de tirer en outre des grenades, à la vitesse de "333 Km/h", ainsi que le déclarait prestement Monsieur Alain BAUER sur le plateau de "C dans l'air"... Je laisse à chacun le soin de s'intéresser au Curriculum Vitae de Monsieur BAUER, pour ceux qui ne le connaissent déjà. Si je cite ce Monsieur, c'est qu'il en connaît quelque chose en matière de stratégies de polices, jusqu'à celles de la pensée... Et sans doute le questionnement qui va suivre serait-il qualifié par ses soins de "complotiste", ainsi qu'il n'a eu de cesse de l'évangéliser ironiquement sur le plateau de cette émission de "C dans l'air".

Devant les centaines de vidéos, que j'invite d'ailleurs à télécharger avant qu'elles ne disparaissent, dans lesquelles nous pouvons tous constater une forme de provocation à la violence des Gilets jaunes traités comme "la lie de l'humanité" par une telle stratégie ordonnée aux Forces de l'ordre : canon à eau, grenades au TNT, tirs volontaires de flash-balls en plein visage, arrestations arbitraires, démontages illégaux de campement de Gilets jaunes installés sur un terrain privé (avec l'accord du propriétaire)... Jusqu'à, ce 15 janvier, des amendes de 135 euros à ceux qui portent un gilet jaune ... Et j'en passe, tant il s'agit d'un sinistre et douloureux inventaire à la Prévert.

Jusqu'à un Pompier volontaire, à Bordeaux, qui s'est fait "tirer comme un lapin" ; Pompier et père de trois enfants qui est actuellement dans le coma... Incident d'une telle gravité que même le Parquet et le Préfet ne peuvent, semble-t-il, rester silencieux. Alors que Monsieur Castaner continue de déclarer sur "TV Carcassone", qu'il ne connaît aucun débordement policier...

Alors que Monsieur Macron ne cesse de multiplier les assertions insultantes à l'égard des français meurtris.

Devant tout cela, donc, je n'ai pu m'empêcher de me poser la question suivante :

Est-ce là une stratégie de provocation à une forme de guerre civile que cherche notre actuel Gouvernement ?

Mais alors, dans quel but ?

Et c'est là que je vous demande la plus grande attention à la lecture de cet article 2 de la CSDH - extrait :

« La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire : (...) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection »

Que chacun d'entre-nous médite ces questions.

Elles vont au delà de la sympathie ou du rejet que nous pouvons éprouver à l'égard des Gilets jaunes.

Elles touchent à la France que nous voulons léguer à nos enfants.

Gilles Ardit - Maître en droit des personnes et de la famille - ancien travailleur social.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion François Pignon 16 janvier 2019 15:42

    Bétonner n’est pas une stratégie !

    Quand une équipe a perdu l’initiative et n’a pas prévu de plan de défense en transformant même les arrières en attaquants, elle n’a plus qu’à construire un mur devant les buts !

    Ce n’est pas la « règle du jeu », mais les règles, ils les changent tous les jours et il n’y a pas d’arbitre. Alors il reste une seule chose à faire : faire pétéer le mur et marquer !

    gooooooooooooooooooaaaaaaaaaaaaaaaaaaaallll !!!


    • Le421 Le421 16 janvier 2019 17:54

      @François Pignon
      Le dernier des cons comprendrais que 1.000 manifestants condamnés et zéro policier, alors qu’il y a eu une multitude de morts et blessés chez les premiers, ne peut être que le signe d’une dictature qui se cache...
      Manque plus que les hélicos et les bidons d’explosifs !! Demander conseil à Bachar El Assad...


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 janvier 2019 17:57

      @Le421. Bête à téter la presse aux ordres !


    • egos 17 janvier 2019 13:29

      @Le421

      « le signe d’une dictature qui se cache... »

      Non,

      qui s’affirme.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 janvier 2019 20:31

      @François Pignon

      Il n’y a simplemnet plus de stratégie efficace contre une pensée qui s’est imposée à une aussi forte proportion de la population. Le pouvoir actuel ne cherche plus qu’a sauter du pavois le plus vite possible et sans se faire trop mal.... Les èlections Européennes serviront d’excuses pour en déférer à « la volonté populaire ».  Mais personne ne sait trop comment ca se passera.....

      PJCA


    • jlouisjoly 18 janvier 2019 20:45

      @Le421
      Merde alors ! Tu avais tout bon avec ta premiere phrase.Il a fallut que tu en rajoute une deuxieme sortit toute droite de BFM-drahi-levy.Quelle con !


    • Attila Attila 16 janvier 2019 15:43

      "Est-ce là une stratégie de provocation à une forme de guerre civile que cherche notre actuel Gouvernement ?

      Mais alors, dans quel but ? « 

      Oui, un homme d’État responsable chercherait à calmer le jeu. Là, c’est clair qu’il s’agit de provocation. 

      Est-ce dû à l’immaturité du Chef de l’État ?

      Ou bien y a-t-il un objectif caché ?

      Pour François Asselineau, Macron chercherait à amplifier les troubles et les violences jusqu’à ce que la situation l’autorise à utiliser l’article 16 de la Constitution :

       »En se conduisant comme un dictateur, Macron agit comme un adversaire de la République. Les Français doivent redouter que la situation explosive, créée par le président de la République en parfaite connaissance de cause, ne serve à ce dernier de prétexte pour s’accorder les pleins pouvoirs au titre de l’article 16 de la Constitution. "

      Lien

      .

       


      • Argilles 16 janvier 2019 15:51

        @Attila, bonjour, si j’ai choisi un article de la CEDH, c’est aussi pour montrer qu’elle est désormais supérieure à notre droit français...et prévoit « la mise à mort légitimée »... Bien à vous


      • Attila Attila 16 janvier 2019 16:15

        @Argilles
        Oui, je vous remercie de nous informer sur ce point. La situation est complexe et toutes les sources d’information et de réflexion sont les bienvenues.

        .


      • tibidi 16 janvier 2019 19:37

        @Attila d’accord avec vous ! Ce n’est pas tellement la dureté des réformes ni le ton qui me choque, c’est la répétition et le rythme des mauvaises nouvelles, voulus par Jupiter. Il y a un agenda !
        Ce petit gars est placé là pour faire chauffer la cocotte-minute.
        CUI BONO  ??


      • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 16 janvier 2019 20:09

        @Argilles

        La rédaction de cet article de la CEDH ne doit rien au hasard ni à la maladresse, c’est bien ce qui est le plus inquiétant.

        Souvenons-nous de la répression des manifestations grecques ou espagnoles, elle n’était pas tendre non plus, mais « légitime ».

        C’est bien pour cela qu’il faut sortir de l’UE et retrouver un peu d’humanité.

        Monsieur Nunez considère les gilets jaunes comme des tueurs, il l’a dit pour justifier la violence de la réplique. Macron se réjouit de son débat-entourloupe qui lui sert d’alibi pour frapper encore plus fort sur les réfractaires pourtant bien nombreux, à lire les commentaires sur différents blogs.

        Et ça m’étonnerait qu’il y ait à nouveau des élections présidentielles en France.


      • Argilles 16 janvier 2019 20:18

        @tibidi, bonsoir, les Gilets jaunes les contraignent à accélérer le plan de destruction totale de la souveraineté de la France, plan qui est maintenant parfaitement connu et analysé par d’excellents économistes et penseurs ; qu’ils soient de tendance « gauche » ou « droite » : Olivier Delamarche, Emmanuel Todd, Jacques Sapir, Charles Gave, Pierre-Yves Rougeyron, Pierre Jovanovic... etc. A chacun d’en tirer des conclusions urgentes pour l’avenir de la France.
        Bien à vous.


      • Argilles 17 janvier 2019 11:37

        @Parlez moi d’amour, bonjour, vous avez mille fois raison, rien n’est le fruit du hasard dans toute la construction de l’UE ; jusqu’à ses choix symboliques et architecturaux : le parlement européen inspiré du tableau de Brueghel l’ancien « la tour de Babel » ; une atroce sculpture moderne représentant un taureau chevauché par la déesse Europe, intitulé « Le viol d’Europe » devant le Conseil des ministres de l’Europe à Bruxelles ; les billets en euro, une monnaie dépourvue de toute figure historique, avec des ponts qui ne mènent nulle part...
        Vous vous doutez bien que le choix des symboles n’est jamais involontaire.
        Tout comme celui des Lois qui incarnent cette symbolique dans le Réel.
        Et ne parlons même-pas des choix de politiques économiques destructrices des Nations souveraines, en guise de bras armé... Car la guerre n’a jamais cessé.
        Bien à vous.


      • mawabi 16 janvier 2019 15:58

        Maître, maître !

        J’ai besoin d’une loi pour que la milice de vinci « ne sois pas assez payé pour ca ». Pour l’instant on procède par débordement au nombre, avec systématiquement quelques geste agressif ou violent de la part des mercenaires sans foi ni loi, on filme on se plain auprès de la police, mais ils sont pas arrêtés.

        Comment disposer de ces gents, autrement que par l’insolence, comment réagir a la violence illégale qu’il exerce sur les manifestant, tentant désespérément de déclencher une bagarre, leur lynchage a 500 contre 6 ? Comment les mettre en prison, avant qu’il se se retrouvent blessé par les manifestants ?

        Merci d’avance.


        • velosolex velosolex 16 janvier 2019 17:35

          Bon article.

          Police : Pourquoi assiste t’on à une montée des violences https://bit.ly/2TQrKaB (post cast)

          Je vous invite à écouter cet excellent reportage, très complet, qui est passé ce matin sur France culture et qui répond précisément en partie à ces questions. J’ajoute ces quelques éléments de réflexions traités alors par les intervenants

          -Les flash ball nouvelle génération, sont des arme semi létales, très précises, et les chocs aux visages sont forcément délibérées, vu leur répétition. 

          -Parmi les forces de police, la moitié de flics de base, sans formation à la manifestation, ou normalement, la négociation, est privilégiée. Agents de la Bac, donc, appelés « cow boys », dans le milieu policier..Si Banalla n’avait pas été éjecté, il serait là, au vu du ratissement très large de tout ce qui porte képi. 

          -C’est donc une stratégie évidente. On remarquera que cette violence endémique près de 100 signalements faits à la police des polices pour études...Est un chiffre inédit. Il semble que le gilet jaune soit devenu la victime expiatoire d’un régime bien moins performant et violent en rapport aux caïds des banlieues et des djihadistes.

          -On peut s’interroger sur le relatif silence des médias sur les exactions policières, et les autres surmédiatisés, passant en boucle pour une parole antisémite censé faire sens sur le mouvement, sans parler des trois ou quatre fait divers où des policiers se sont trouvés boxés. Sans faire d’amalgame cela fait penser au traitement médiatique régnant sur la bande de gaza….Comment expliquer cela ? La connivence certaine des groupes de presse avec le pouvoir, et tout autant la formation des journalistes, venant tous du même milieu, ayant les mêmes références, et le manque de connaissance de la pauvreté et de l’exclusion en France. Celle des petits blancs n’a jamais en effet était médiatisé autrement que par « les bidochon », « le repas des cons » ou les gags des humoristes parisiens, entretenant ce cliché de la France franchouillarde, non éduquée, flirtant avec le front national


          • Argilles 16 janvier 2019 17:48

            @velosolex, Bonjour, oh combien je suis d’accord avec vous... D’où mon allusion au totem et au tabou (que Macron a osé utiliser devant 600 maires) introduisant l’interdiction de l’inceste. Car n’est ce pas une version de l’inceste de confier une Nation à des individus qui « se sont reproduits entre eux »... ? Je suis fils de paysan gascon, et cela fait 30 ans que je vois monter ce mépris de classe, dans lequel, comble du cynisme, ces sont ces élites « consanguines » qui regardent le « peuple réel » comme de « la beaufferie crasse », pour citer le grand penseur et pinceur de fesses F. Aziza... Je vous remercie pour votre réponse et suivrai les liens proposés. Bien à vous.


          • nono le simplet 16 janvier 2019 17:51

            @velosolex
            près de 2 mois après les premières violences policières les chaînes d’info en continu (en fait LCI qui est la seule chaîne que je regarde) commencent à remonter les infos des violences, des gens ayant perdu un œil, dans le coma comme ce pompier bénévole ... mais ça reste encore très pudique ... l’info du moment étant celle de la performance du chef des représentants de commerce voulant fourguer ses aspirateurs ...


          • nono le simplet 16 janvier 2019 17:54

            @Argilles
            salut Gilles
            très bon article, sans aucun doute


          • Argilles 16 janvier 2019 17:58

            @nono le simplet, merci à vous ; c’est bien notre France éternelle que les Gilets jaunes défendent au risque de leur peau, même pour ceux qui ne les comprennent pas ou ne les soutiennent pas... Bien à vous


          • nono le simplet 16 janvier 2019 18:00

            @velosolex
            petit aparté ...
            avant de me plonger dans les combats du front russe j’ai relu longuement la révolution de 1789 dans mes livres épars ... c’est un beau bazar dans ma chambre d’ailleurs smiley
            les analogies sont multiples et même amusantes ... hier j’ai pensé à la visite de Louis à l’Hôtel de Ville le 17 juillet 89 où il revêtit la cocarde ...


          • pemile pemile 16 janvier 2019 18:04

            @velosolex « (post cast) »

            Bonsoir, voisin des Monts d’Arrée

            Juste pour info, cela fait plusieurs fois que je vous vois employer ce terme à la place de podcast


          • nono le simplet 16 janvier 2019 18:04

            @Argilles
            c’était un plaisir ...
            j’avoue à ma grande honte ne pas l’avoir vu ce matin et n’avoir donc pas voté pour lui


          • nono le simplet 16 janvier 2019 18:07

            @pemile
            salut à toi que je n’avais pas lu depuis un bail ...
            pfff, toujours aussi pointilleux ! ... je rigole bien sûr


          • pemile pemile 16 janvier 2019 18:07

            @velosolex « Les flash ball nouvelle génération, sont des arme semi létales, très précises »

            D’après l’article d’aujourd’hui du Canard Enchainé, les LBD utilisés disposent d’un système de visée à pointeur lumineux


          • pemile pemile 16 janvier 2019 18:10

            @nono le simplet « je rigole bien sûr »

            A mes dépens smiley


          • Xenozoid 16 janvier 2019 18:10

            @pemile

            c’est pour le tir « tendu »...duck time,tire au pigeon


          • nono le simplet 16 janvier 2019 18:11

            @pemile
            A mes dépens

            pas faux smiley


          • nono le simplet 16 janvier 2019 18:13

            @pemile
            les LBD utilisés disposent d’un système de visée à pointeur lumineux

            je rajoute que la vitesse de sortie est de 300 km/h


          • nono le simplet 16 janvier 2019 18:13

            @Xenozoid
            salut à toi aussi !


          • pemile pemile 16 janvier 2019 18:18

            @nono le simplet

            135€ d’amende pour port de gilet jaune, combien si ils s’équipent avec ça ?


          • velosolex velosolex 16 janvier 2019 18:21

            @nono le simplet
            Salut à toi. Il n’y a guère que « les portes du Paradis », de Mickael Cumino, pour ramener un moment historique où groupe de citoyens seront exterminés, dans l’Amérique du far west, et faire écho à cette brutalité épouvantable, sidérante.

            C’est très grave, car les fondements de notre république repose sur la capacité des citoyens à manifester, fut-ce sur « la plus belle avenue du monde », cette nomination comme épouvanté, tournant sur les médias en écho fait aussi sens, dans celui qu’on conviendra de concevoir comme une imposture, du même ordre que les manants oser entrer dans le château de Versailles sous l’ancien régime. 

            Pour info, dans cette émission, David Dufresne, écrivain et documentaliste, et auteur du « maintien de l’ordre », recense sur son compte twiter les exactions policières, qu’il faut évidemment relier aux donneurs d’ordre : Prefet, et ministère de l’intérieur. 


          • pemile pemile 16 janvier 2019 18:26

            @velosolex "David Dufresne, écrivain et documentaliste, et auteur du « maintien de l’ordre », recense sur son compte twiter les exactions policières« 

            Interview du Monde dans lequel il déclare  »On est dans le mensonge d’Etat"

            Son compte twitter


          • Xenozoid 16 janvier 2019 18:27

            @Xenozoid

            et de toute façons les flash ball sont du tire tendu, c’est d’ailleurs leur fonctions


          • velosolex velosolex 16 janvier 2019 18:42

            @Argilles
            On ne peut plus d’accord avec vous. Ce mépris de classe, digne de celui de madame de sévigné, à l’époque des bonnets rouges, était le sujet d’un article que j’ai écrit au début de ces événements. https://bit.ly/2svWIZZ Il faut caricaturer celui qu’on veut diaboliser, avant de le faire disparaitre, et légitimer ainsi des moyens d’exception. On apprend que des fusils d’assaut étaient aux mains des forces de police à Paris. Les rumeurs les plus folles sont donc fondées.
            Avant la répression, et tout autant après, il faut trouver les éléments de langage, pour justifier la violence. Il faudra donc exploiter le moindre fait divers infâmant ( remarque homophobe, antisémite, coups de poings) pour faire effet de loupe et systématisation sur l’incident, afin de brosser une allure générale du gilet jaune, à demi chemin entre l’extrémiste partant faire le djihad et le bas du front des campagnes !
            Les nazis avaient tout un service de propagande efficace pour justifier les coups qu’on donnait ensuite, vécus alors par le bourreau comme une mesure juste et nécessaire, lui même se vivant en héros. 
            L’éthique journalistique commune, tout comme l’intelligence d’un homme travaille sur un plan large, et non le contraire. On comprend comment les gilets jaunes ont été remonté sur les médias,. Parfois injustement, car des journalistes courageux ont fait leur boulot, et en sont d’ailleurs victimes. Soit de frappes de flash ball eux mêmes, ou victimes d’une justice aberrante et expéditive. Pour mémoire, Stéphane Trouille, journaliste de Reporterre, à été condamné avec deux gilets jaunes à une peine aberrante, qu’on peut dire d’exception, de 18 mois de prison, dont 12 ferme. Il a fait appel. https://bit.ly/2QPVsdX


          • velosolex velosolex 16 janvier 2019 18:46

            @pemile
            Moralité ; Mieux vaut porter une burka qu’un gilet jaune….. 


          • velosolex velosolex 16 janvier 2019 19:03

            @pemile
            Merci de l’info.
            Gast !
            Je tacherais de me corriger. 
            Ar hen  gartenn-bost https://bit.ly/2FwjEAL


          • Francis JL 16 janvier 2019 19:53

            @pemile
             
             David Dufresne s’est exprimé ce soir sur la 5 et très largement ce matin sur France Culture.


          • Argilles 16 janvier 2019 20:21

            @nono le simplet, oui... c’est 1984 d’Orwell sous nos yeux...



          • Trelawney Trelawney 17 janvier 2019 08:23

            @velosolex
            Parmi les forces de police, la moitié de flics de base, sans formation à la manifestation, ou normalement, la négociation, est privilégiée. Agents de la Bac, donc, appelés « cow boys », dans le milieu policier.

            Avez vous la preuve que ces individus en civils sont bien des policiers (même de la BAC, COB ou BTA) ?


          • velosolex velosolex 17 janvier 2019 11:15

            @Trelawney
            Outre l’affaire Benalla, improvisé homme multi services de l’état, quand on sait que des mecs sans spécialité, embauchés en interim, ont posé des compteurs Linky, qui ont pris feu parfois, c’est vrai qu’on peut avoir des doutes maintenant sur absolument tout.
            Peut être bien que de savoir à peine différencier le plus du moins est pris maintenant pour une qualité par nos dirigeants. Pour ces brutalités inédites depuis 61, j’espère que l’europe va au moins condamner solennellement la France, et demander des comptes pour atteinte aux droits de l’homme. Ces blessures sont tout sauf des accidents, vu leur répétition, et correspondent bien sûr à une stratégie de sidération


          • JulietFox 17 janvier 2019 11:23

            @nono le simplet
            Mâme Lapix a effleuré le sujet, mais sans aucune photo. Faut quand même pas déc....er !


          • nono le simplet 16 janvier 2019 18:10

            petit rajout général

            j’ai adoré l’expression de Macron hier sur l’ISF : « c’est de la pipe » jamais entendue avant ... dans un débat au bois de Boulogne il aurait fait un tabac smiley


            • Xenozoid 16 janvier 2019 18:14

              @nono le simplet

              il a raté l’orchestre ?


            • Gollum Gollum 16 janvier 2019 18:41

              @nono le simplet


              « c’est de la pipe » jamais entendue avant ...

              Oui ça m’a frappé aussi. J’en étais comme deux ronds de frite. Un lapsus freudien ? Faut demander à la Mélu c’est la grande spécialiste..


            • Germain de Colandon 16 janvier 2019 18:41

              @nono le simplet

              C’est de la provoc de sa part, si vous préférez, c’est un message subliminal : « D’la pipe, d’la pipe, oui... mais du Benalla !! »

              Quant au Bois de Boulogne, pas besoin qu’il y montre son petit cul, il y a de tout à l’Elysée.

              Salaud de nanti !

              https://www.youtube.com/watch?v=UobPJJk6fdE


            • pemile pemile 16 janvier 2019 18:48

              @Gollum, @nono le simplet

              Un compilation des nombreuses fois depuis 2017 dans lesquelles il a utilisé cette expression :
              https://www.youtube.com/watch?v=XiNG2N03plY


            • pemile pemile 16 janvier 2019 21:22

              @ledo « et après on dit que je suis un Troll »

              T’assumes pas et tu voudrais nous faire pleurer ? smiley


            • velosolex velosolex 17 janvier 2019 00:00

              @Gollum
              D’autant que cela s’apparente au « Fume, c’est du belge » ! 
              Quatre heures de spectacle quand même. Marcel Campion a beau faire la grande roue, il ne joue pas dans la même catégorie.
              A la fois clown, contorsionniste, c’est l’homme orchestre.
              Dommage que Benala ne soit pas là, il aurait pu faire avec lui un bon numéro d’illusionnisme. La multiplication des passeports diplomatiques dans le coffre magique, par exemple


            • nono le simplet 17 janvier 2019 02:34

              @velosolex
              il y a eu une intervention passée un peu inaperçue d’un maire d’une petite ville, Créances (ça ne s’invente pas) où la carotte est reine ... rappelant les promesses non tenues de Macron d’une dérogation sur l’utilisation du dichloropropène qui tue les petits vers friands de la carotte et qui pullulent dans cette monoculture ...rien à dire sur cette interdiction, bien entendu, mais que dire de la promesse oubliée ...
              quand on sort de la grand messe, on aime tout le monde et vante le beau sermon du curé sur l’amour de son prochain mais quelques minutes plus tard chacun dit du mal de son voisin et le curé regarde avec concupiscence la croupe des enfants de cœur en comptant la recette de la quête ..



            • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 2019 08:26

              @nono le simplet

               « c’est de la pipe »

              Peut être que cette expression vient de sa sexualité ....
              beaucoup de maires sont prêts a ....


            • gaijin gaijin 17 janvier 2019 10:13

              @nono le simplet
              en vieux français on dit piperie pour tromperie , duperie ....
              mais c’est de la pipe pareil jamais entendu .....


            • JulietFox 17 janvier 2019 11:25

              @ledo
              Tas qu’a aller sur Minute, tes potes y sont.


            • velosolex velosolex 17 janvier 2019 11:25

              @nono le simplet
              Les pesticides...Sujet terrible mais que peu d’élus mettent sur la table, vu les agriculteurs de leur commune. Les simples RDV citoyens devant les mairies « NOUs voulons de coquelicots », pour s’opposer aux pesticides de synthèse sont entachés d’interventions parfois de gros bras de la FNSEA tentant de venir foutre leur bordel. Les mêmes qui pleureront demain quand ils auront un cancer. Mais enfin Fabrice Nicolino, un type formidable, à l’origine de ce projet, fait ce qu’il peut, parcourt les médias, met ses petites graines. Pendant ce temps là, celles naturelles de KOkopelli, viennent de se faire condamner par le conseil constitutionnel une fois de plus. https://bit.ly/2ANPipC Il y a quelque chose de profondément morbide et suicidaire dans ce monde


            • Kapimo Kapimo 17 janvier 2019 03:45

              Votre excellent article permet de voir l’aspect juridique de la situation actuelle, et éclaire l’interprétation que l’on peut faire du comportement violent des forces de l’ordre.

              Un échange peu commenté est passé à la télévision l’autre jour 11/1 : on voyait Nunez et Juppé parler devant les caméras, et Juppé demandait à Nunez de confirmer que nous étions bien dans une situation insurrectionnelle, ce que Nunez s’est empressé de faire.

              Sur la base de l’article que vous citez, l’état français considère donc dès aujourd’hui comme légitime de tirer sur des manifestants. Je ne connais pas le droit administratif, mais je pense qu’une telle situation a pas mal d’autres implications, déclarées ou pas.

              En fait, ils ont déjà du prendre tout un tas de mesures non rendues publiques, et appliquent avec obstination le principe de la prophétie auto-réalisatrice : WE après WE, il violentent les manifestants et vont jusqu’à les déclarer à priori comme criminels, de manière à ce que la situation prenne effectivement un tour insurrectionnel, ce qui leur permettra de justifier à postériori toutes les violences déjà commises.

              Nous sommes sur un baril de poudre, et tout est à craindre des gangsters franc-maçons mondialistes qui nous dirigent. Il serait intéressant de connaitre toutes les implications administratives de cette déclaration de situation anti-insurrectionnelle.


              • Kapimo Kapimo 17 janvier 2019 04:22

                @Kapimo

                La définition d’un mouvement insurrectionnel est donné dans le code pénal :

                Section 2 : Du mouvement insurrectionnel

                Article 412-3 En savoir plus sur cet article...

                Constitue un mouvement insurrectionnel toute violence collective de nature à mettre en péril les institutions de la République ou à porter atteinte à l’intégrité du territoire national.

                Voila pourquoi Griveaux et Castaner répetent inlassablement que les institutions de la république sont attaquées. La suite logique dans leur esprit est à un moment bien choisi de torpiller le mouvement en déclarant comme insurgés les manifestants.

                Les peines sont très lourdes.


              • Argilles 17 janvier 2019 10:04

                @Kapimo, Bonjour, vous avez compris ce qui est inquiétant dans cette stratégie de communication de nos gouvernants, toute droite issue des technocrates écrivant leurs fiches... Il ne faut surtout pas légitimer dans le langage les mots « gilets jaunes », « contestation du peuple »... etc. Merci pour le renvoi à cet article du Code pénal. Il faut absolument, dans la novlangue du pouvoir, que les gilets jaunes soient relégués à de « dangereux émeutiers », dont seulement « quelques-uns seraient pacifiques » ; et ainsi, tenter de les diviser entre-eux et dresser par peur une partie de la caste citadine (et même rurale !) contre-eux. C’est un contexte que le psychanalyste Jung décrivait bien sur les années 1930-33 en Allemagne.
                Nous savons tous avec quelle « légitimité publique » certains ont pu en arriver à « des purges de contestataires ». La lecture juridique des pouvoirs de « mise à mort légitimée en cas d’insurrection » donnée par l’Europe (institution qui nous a été vendue car « elle éviterait les guerres » !) nous démontre que toute la machinerie économique et juridique nécessaire à établir la Dictature définitive de l’UE, sur des Nations détruites, est déjà en place... Bien à vous.


              • paulau 18 janvier 2019 15:25

                @Kapimo

                Très juste


              • Trelawney Trelawney 17 janvier 2019 08:19

                Comment comprendre la stratégie de maintien de l’ordre

                Lorsque le gouvernement n’a pas de réponse politique  face à un mouvement social ou une manifestation, la réponse policière est alors violente.

                On l’a vu dernièrement pour NDDL et l’affaire Remi Fraisse. Et dans le passé ca a toujours été comme cela.

                Lors des manifestations contre le mariage pour tous, où il y avait nettement plus de monde et surtout et aussi des identitaires supposés violents, il n’y a pas eu de répression policière (à part quelque jet de lacrymo). Parce que la réponse était politique.

                L’affaire Malik Oussekine et issue d’un mouvement étudiant, où le passage en force de la loi Devaquet ne permettait pas une réponse politique. Elle a mis fin à l’escalade violente des pelotons de CRS (pelotons voltigeurs trouvant leurs origine dans les anciens escadrons de dragons à cheval)

                La stratégie est toujours la même et éprouvée : Au début on laisse les exactions se commettre (destructions, pillages barricades) ensuite on reprend le contrôle avec des escadrons mieux équipés et plus violents. Les médias par facilité et aussi serviabilité placent le débat sur la violence en oubliant l’aspect politique


                • Jean Keim Jean Keim 17 janvier 2019 08:31

                  Alors si la France ne respecte pas les règles du CESDH, étant donné l’allégeance de notre pays à l’U.E., il doit être possible à des hommes de loi de formuler une plainte à l’encontre de notre gouvernement.


                  • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 2019 08:33

                    @Jean Keim

                     Si une condamnation aboutit tout le monde sera en Ehpad depuis des lustres ....


                  • Jean Keim Jean Keim 17 janvier 2019 08:49

                    @zygzornifle

                    Pas faux.


                  • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 2019 08:32

                    Incident d’une telle gravité que même le Parquet et le Préfet ne peuvent, semble-t-il, rester silencieux.

                    Pour l’instant la balle de flashball retrouvée sur le sol est en comparution immédiate devant le juge , mais son avocat lui a conseillé de garder le silence ....


                    • keiser keiser 17 janvier 2019 09:20

                      @ L’auteur

                      Totem und Tabu ( Freud )

                      Analogie intéressante quand à la situation du couple présidentiel.

                      Est il dans un complexe d’œdipe accompagné d’une névrose obsessionnelle ? 

                      Il n’y a pas si longtemps, une relation de la sorte aurait défini sa femme comme un prédateur sexuel.

                      En 1971 une prof fut emprisonnée et le jeune homme avait 17 ans.

                      Sous la pression, elle finira par se suicider.

                      Alors, peut être névrose obsessionnelle car il a l’air d’aimer ces termes de tabou et totem.

                      il y a certainement un petit transfert de sa part.

                      Il est à noter qu’il n’y a eu aucun fruit de cet amour semi-œdipien.

                      Peut être par une peur inconsciente des conséquences d’une relation ambiguë.

                       

                      A propos des armes non létales, il faut comprendre, comme vous le dites, que c’est le dernier stade avant les tirs à balles réelles.

                      Perso je ne pense pas qu’ils aillent jusque là.

                      Mais d’un autre coté, un civil excédé pourrait aussi déraper.

                      Est ce le but recherché ?

                      Bon j’arrête là, juste le temps de faire ma valise avant que la police arrive. smiley


                      • Argilles 17 janvier 2019 10:41

                        @keiser, bonjour, c’est aussi une analogie au fait que, par exemple, Pierre Beregovoy a été (je crois) le tout dernier ministre d’État a être issu de la société réelle du travail (il a débuté comme ajusteur)... Depuis, nous avons des hommes qui se pensent « D’État », alors que nous sommes en présence d’une caste qui a fréquenté les mêmes écoles, les mêmes petits cercles occultes de pouvoir, ne se fréquentent et ne se marient qu’entre-eux...etc. C’est cela que je nomme de « consanguinité » et donc d’inceste allégorique. Si vous avez déjà écouté Maître Juan Branco, son témoignage sur le fait que « tout le prédestinait à devenir l’une de ces élites » est édifiant. Il explique bien pourquoi il a du tout abandonner pour trouver son indépendance de pensée et de parole... Il a du quitter la Horde, comme dans Totem und Tabou... Bien à vous.


                      • keiser keiser 17 janvier 2019 10:55

                        @Argilles

                        Et oui, chez ces gens là on pratique l’endogamie.
                        Alors que Juan Branco à choisi l’exogamie.
                        De toutes façons et au vu de sa pensée subversive, ils l’auraient exilé.


                      • Argilles 17 janvier 2019 11:09

                        @keiser, oui, ils l’auraient libéré malgré lui. Et Macron qui ose se référer au Totem et au Tabou devant 600 maires.. Ouah ! Lacan aurait adoré...


                      • JulietFox 17 janvier 2019 11:31

                        @Argilles
                        Il y eu aussi Raymond Forni, ancien ouvrier, qui accéda au perchoir. Depuis................................................................ ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ................................................



                      • paulau 18 janvier 2019 15:12

                        @paulau

                        En réponse au message de Keiser qui dit :

                        " Totem und Tabu ( Freud )

                        Analogie intéressante quand à la situation du couple présidentiel.

                        Est il dans un complexe d’œdipe accompagné d’une névrose obsessionnelle ? 

                        Il n’y a pas si longtemps, une relation de la sorte aurait défini sa femme comme un prédateur sexuel.

                        En 1971 une prof fut emprisonnée et le jeune homme avait 17 ans.

                        Sous la pression, elle finira par se suicider.

                        Alors, peut être névrose obsessionnelle car il a l’air d’aimer ces termes de tabou et totem.

                        il y a certainement un petit transfert de sa part.

                        Il est à noter qu’il n’y a eu aucun fruit de cet amour semi-œdipien.

                        Peut être par une peur inconsciente des conséquences d’une relation ambiguë.

                         


                      • Djam Djam 17 janvier 2019 10:25

                        @ Argilles

                        Merci pour la précision de votre article qui éclaire plus en profondeur le comportement de la macronie.

                        Nous sommes bien en présence d’une forme masquée de dictature mondialiste qui a écrit ses propres lois mafieuses pour justifier à peu près toutes les lois votées dans l’unique intérêt d’une poignée de groupes mondiaux privés et contre la liberté de tous les peuples à s’auto déterminer.


                        • QAmonBra QAmonBra 17 janvier 2019 15:19

                          Merci @ l’auteur pour le partage.

                          Qu’attendre d’un pouvoir qui, tous partis politiques confondus, soutient depuis des décennies le terrorisme à l’international, (Syrie, Libye etc.) si ce n’est de pratiquer également la terreur au plan national à l’encontre de ses propres citoyens ?

                          Une volonté assumée de terroriser le Peuple est la seule explication rationnelle à tous ces tirs de « flashball » à hauteur de visage, (60% des victimes de cette arme) et ces mutilations par grenade au TNT.

                          Il faut tôt ou tard se rendre à l’évidence et oser voir la vérité en face : Nous avons affaire à des criminels à cols blancs, une association de malfaiteurs sous couverture légale, une véritable mafia ayant pris le contrôle de nos institutions, justice comprise, et prétendant à une totale impunité. . .


                          • Xenozoid 17 janvier 2019 15:22

                            @QAmonBra

                            « Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du »peuple« dans le grand opéra qui est à l’État ».

                            Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Coulée un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote et dépouillement par les sociétés a actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.

                            Nous devons nous dégager de l’idée que nos institutions, nos traditions, les barrières qui nous protègent contre les pouvoirs absolus et autoritaires, ne peuvent pas être décomposées. Ils sont démantelées une brique à la fois. La séparation des pouvoirs a déjà été anéantie. C’est un fascisme chuchoté, pas encore en marche dans votre rue et qui cogne à votre porte au milieu de la nuit. Mais il est lá, et il jette des racines profondes. Nous devons écouter au-delà du fascisme chuchoté d’aujourd’hui et entrevoir le fascisme triomphant de demain. Nous devons aller au-delà des mensonges et des mythes, au-delà des dogmes, par lequel nous dormons."


                          • izarn izarn 18 janvier 2019 12:02

                            @QAmonBra
                            Mais bien sur, c’est la religion européiste et sa mafia.
                            Qui tente désormais de sauver le Titanic UE...
                            N’importe comment, en urgence...
                            Taxes, impots, austérité, etc...


                          • izarn izarn 18 janvier 2019 11:58

                            « Article 2 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme »

                            Vous savez à qui obeissent ces flics par l’intermédiaire de Macron ?

                            A l’UE !

                            Les articles de l’UE : Hahahahahahha ! smiley

                            Foutage de gueule !

                            Ou sont les articles de l’UE, ou la police à le droit d’utiliser la violence ?

                            Cherchez : Vous allez trouver !

                            Pourquoi l’austérité ? L’UE.

                            Pourquoi les taxes ? L’UE.

                            Pourquoi les grosses boites et les riches ne paient pas d’impots en France ?

                            L’UE.

                            Vous savez ou vous pouvez le mettre votre article 2 ultra bidon ?

                            Et vous allez voter pour une UE dirigée par un pantin alcoolique, une mégère allemande sur le retour et un nain ado ?


                            • nun01 18 janvier 2019 14:17

                              Un ministre qui soutient les violences policières, c’est incroyable. Alors que si un homosexuel est agressé, ce qui ne devrait pas, il crierai au scandale, serait-il de parti pris ? Après les droits des homosexuels, faut-il faire des manifestations pour les droits des hétérosexuels qui se font matraquer. Faut-il opposer les hétéros et homos ? J’espère bien que non. Et vous. castaner, qu’en penser vous, faut-il ?

                              Ne sommes nous pas tous des êtres humains ?


                              • paulau 18 janvier 2019 14:39

                                Des réactions , trop peu nombreuses, de policiers :


                                1 )

                                https://france-police.org/2018/12/30/lettre-ouverte-au-premier-ministre-relative-aux-mutilations-de-gilets-jaunes-sapparentant-a-des-blessures-de-guerre-et-au-maintien-des-festivites-de-la-saint-sylvestre-correspondance-du-synd/

                                2 )

                                Gilets jaunes : un policier met le gouvernement en cause
                                 
                                Alexandre Langlois, policier et secrétaire général du syndicat de police VIGI, menacé pour « déloyauté » par sa hiérarchie, dénonce la gestion du maintien de l’ordre par le gouvernement et l’instrumentalisation des forces de polices par le pouvoir politique. Il met en cause les ordres donnés par la haute hiérarchie. Il revient aussi sur les conditions de travail des policiers.

                                https://blogs.mediapart.fr/pascal-eychart/blog/170119/gilets-jaunes-un-policier-met-le-gouvernement-en-cause


                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2019 21:11

                                  Jacques Toubon, le mec qui m’abat pas un boulot monstrueux,.. mais qui est payé un max,


                                  • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 2019 09:39

                                    @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                     360 000€ par an ce qui fait 300 SMIC

                                    en 1 an ce mec gagne 12 ans de SMIC ....


                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2019 22:10



                                    Jacques Toubon, le mec qui m’abat pas un boulot monstrueux,.. mais qui est payé un max, le défenseur des droits, ben , comme il dit qu’il faut interdire e l’usage des LBD , ben je lui propose de venir voir quel effet que cela fait quand les forces de l’ordre reçoivent ces jolis petit cubes de pierres comme :1 - 23
                                    4,


                                    Castaner sur le LBD : "Si vous supprimez les moyens de défense aux forces de l’ordre, il leur reste quoi ?"

                                    ..la réponse est malheureusement ultra simple, ….leurs armes à feu, .. et là les dégâts seront évidemment tout autre !!!!!


                                    Messieurs les civils, les forces de l’ordre en général n’ont pas besoin de vos avis à la con !


                                    @+ P@py


                                    • kalachnikov kalachnikov 18 janvier 2019 22:39

                                      @ Gilbert Spagnolo dit P@py

                                      C’est une plaisanterie ? Il n’y a qu’en France qu’on utilise ces armes et des manifs, il n’y en a pas qu’en France et on ne tire pas pour autant les gens comme des lapins à balles réelles. En Angleterre, par exemple, on utilise le canon à eau.


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 janvier 2019 13:44

                                      @kalachnikov

                                      Dis moi stp ,es-ce que les anglais balancent autant de pavetons sur les flics qu’en France ?


                                      Pour ce qui concerne l’usage des canons à eau, je suis d’accord avec toi,.. mais à cause de nos politicards nouilles molles maxi ,en France que ces derniers ne sont pas très nombreux , .. et face aux tonnes de pavetons que les forces de l’ordre prenaient sur leurs tronches, ben les LBD ont été leurs seules moyens pour se défendre  ! ( a part hélas à quelques cas bien spécifiques) .. et retirer les LBD risque d’engendrer chez les manifestants, ….d’autres dégâts bien plus graves !!!

                                      Sur que l’État et les médias devraient faire plus d’infos sur leur risques, ( comme par exemple jeter des pavés, ensuite aller pointer son nez pour voir le résultat, ou encore ramasser à la main une grenade qui vient d’être lancée et qui n’a pas encore exploser ! Ben les manifs, il y a du danger, et cela s’apprend ,car y participer , ce n’est pas participer à un pique-nique !


                                      @+ P@py



                                    • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 2019 09:37
                                      Comment comprendre la stratégie de maintien de l’ordre utilisée contre les gilets jaunes ?

                                      Moi j’ai compris , tirer au visage pour crever l’œil ou dans les mains pour les arracher , facile même un CRS comprend l’ordre donné , ensuite tabasser a 5 ou 6 la personne au sol , fastoche non ? ....


                                      • keiser keiser 20 janvier 2019 13:40

                                        Salut Argilles

                                        Pour en revenir à Totem et Tabou :

                                        L’analyse de Adriano Segatori est très préoccupante.

                                        D’autre part, j’ai entendu que la psyché de Macron, le placerait en position d’une sorte de complexe de Peter Pan.

                                        Une espèce d’ado attardé à qui l’on aurait donné la Porsche et la carte bleue de papa.

                                        Ce qui pourrait se démontrer par le fait qu’il n’a pas eu d’enfant.

                                        Les ados ne pensent pas à cela car ils se croient immortels.

                                        Ce qui est aussi assez préoccupant, car c’est ( je pense ) un des rares président sans descendance.

                                        Alors qu’au niveau sociétal, cette position n’est pas le signe qu’il serait institutionnalisé.  

                                        C’est, en gros, ce que j’appelle le syndrome du célibataire.

                                        En effet, le célibataire sans enfant est seul dans son univers.

                                        Quoi de mieux qu’un enfant avec son innocence, pour vous rappeler que l’on dit ou fait n’importe quoi.

                                        Sans cette notion de sociabilisation, ces personnes n’ont pas de garde-fou.

                                        Surtout quand l’on cherche la position la plus supérieure possible où tout votre entourage est d’accord avec vous.

                                        Alors on prend un chien et de surcroit, évidemment un bâtard.

                                        C’est pour cela que ce personnage est inquiétant et qu’il ne peut comprendre les gilets jaunes.

                                        Ceci dit :

                                        J’aimerais savoir pourquoi des parties de conversations disparaissent ?

                                        je vois cela régulièrement et cela devient récurant.

                                        Cela est absolument contre productif, on ne peut pas prêcher le droit à la controverse et supprimer ce qui nous dérange.

                                        Est ce que c’est toi qui aurait fait disparaitre ces échanges parfaitement courtois ?

                                        Rassures toi, je ne t’interroge pas spécifiquement car je vois cela dans pas mal de discussion.

                                        J’espère que ce n’est pas Agoravox qui pratique ce genre de coupes abusives ?

                                        Bonne journée à tous ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Argilles


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité