• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Considérations sur l’obligation vaccinale : art. 34 du PLFSS (...)

Considérations sur l’obligation vaccinale : art. 34 du PLFSS 2018

Mesdames, Messieurs les député(e)s,
 
J’ai pris connaissance des votes du 27 octobre sur l’article 34 du PLFSS et du 31 octobre 2017 sur l’ensemble du PLFSS.
 
Je me dois de vous faire part de ma grande, de mon immense, déception – mais aucune surprise en vérité – aux votes que vous avez majoritairement exprimés.
 
Où l’on constate combien « l’ancienne politique » que le mouvement En Marche prétendait pourfendre, reprend tous ses droits sur les gradins de l’Assemblée nationale. Que valent les convictions personnelles face à la discipline partisane qui visiblement paraît avoir été imposée lors du vote général à certain(e)s de nos députés qui avaient pourtant admirablement débattu, pied à pied, point par point, exprimant leur opposition (et la réticence de millions de citoyens) à l’extension de l’obligation vaccinale, « pour ramener la confiance » (dit-on). La tâche, j’en conviens, était ardue, autant en commission des Affaires sociales qu’en séance plénière, tant il était entendu que tout contradicteur était un hérétique représentant un « danger pour l’intérêt général » et qu’il convenait de le discréditer, y compris par des arguments péremptoires, bien peu scientifiques au fond. Monsieur le Professeur Montagnier ? « il dit d’importe quoi ! ». Le Professeur Gherardi ? « Quelqu’un de sincère mais enfermé dans sa logique », « ce qu’il dit n’est pas sérieux », « ce qui se passe chez la souris ne se produit pas chez l’homme », « la polémique contre les vaccins est typiquement franco-française », parfaitement inconnue à l’étranger dès que l’on passe la frontière, ose se permettre Monsieur Fischer – expert immunologiste, comme le rapporteur Monsieur Véran. A tel député défavorable ? « on ne vous voit jamais » ou « par-là la sortie » ou encore « vous venez vous refaire une santé sur le dos de nos enfants », « la post-vérité ». Admirons la hauteur du débat.
 
Bref ! Croire … et obéir sous peine d’excommunication.
 
On pensait cela d’un autre temps. « Laissons à Dieu le bénéfice du doute », aurait dit Sacha Guitry.
 
Quant à la Raison, tant invoquée pendant ces échanges par les détenteurs de la Vérité face aux « obscurantistes » de toutes obédiences, elle ne souffre pas l’ombre d’un doute. La Science est redevenue Vérité, elle ignore visiblement le doute.
 
Il est à craindre que, bien vite, par de telles injonctions partisanes, la « virginité » des députés LREM et de leurs alliés dans les vieilles méthodes et compromissions politiques, ne fasse longtemps illusion. Après avoir « dégagé l’ancien monde », quel recours restera-t-il aux citoyens-électeurs, si les pratiques du « nouveau » rappellent les plus lamentables de « l’ancien » ? Rétablira-t-on ainsi la confiance pour ceux qui désertent les urnes ou ceux qui choisissent de se tourner vers les démagogues ?
 
En votant pour cette loi et son article 34, vous avez fait le choix de l’incrédulité vis-à-vis de milliers de victimes (dont certaines même décédées) des vaccins inoculés massivement, sans individualisation et sans précaution. Vous avez en cela suivi les représentants de l’ANSM (anciennement l’AFSSAPS) dont on sait que, s’ils ne peuvent plus se permettre de nier la possibilité de risques vaccinaux (même les notices médicales des vaccins le reconnaissent), ils n’en demeurent pas moins très tentés de les minimiser et d’en sous-évaluer la fréquence. (Au pays de Pasteur … et d’une industrie du médicament florissante, il ne faudrait sous aucun prétexte il est vrai perdre la foi en les vaccins !)
 
Madame Peyron, votre collègue à l’Assemblée – dont je respecte le drame – n’est pas la seule à avoir connu la perte d’un proche. Je n’entrerai pas plus avant dans une indécente comptabilité qui opposerait les morts aux morts. Mais le vrai débat – auquel nous n’avons pas eu droit vu l’urgence épidémiologique face à laquelle nous sommes, paraît-il, confrontés – méritait d’être placé au-dessus de certains sentiments opportunément exploités par Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé. Quelle insulte à la mémoire de mon père, comme à toutes les autres victimes des vaccins, ai-je ressenti et visionnant les images de la séance parlementaire. Non ! décidément les morts n’ont pas tous le même poids.
 
Reste à présent l’étape du Sénat. Le parti « godillot » auquel je craignais d’avoir à faire dans mon précédent courrier, peinera peut-être davantage à y réunir la majorité. Pour autant je pense que cette majorité a des chances d’être atteinte car, comme le dit ce témoignage de solidarité dont je vous faisais part récemment : « on vit dans la naïveté la plus totale, jusqu'à ce que l'on soit touché soi-même ou qu'un être qui vous est cher le soit ». Or, heureusement – sinon cela se saurait ! – cette naïveté et cette confiance dans la vaccination, votre incrédulité devant les accidents, peuvent rester majoritaires puisque les risques vaccinaux ne le sont pas. Mais combien de victimes faudra-t-il connaître pour qu’enfin la prudence s’impose ?
 
Si le PLFSS (et son article 34) était en définitive adopté tel quel, vous donneriez carte-blanche aux fabricants de vaccins désormais moins contraints d’améliorer leur sécurité (mais je présume que vous n’avez aucun doute non plus sur la prévalence, pour ces fabricants, de la santé publique sur les enjeux bassement financiers et boursiers !) en faisant endosser par l’Etat, plutôt que par eux, la responsabilité des survenues éventuelles d’effets indésirables. Notre industrie pharmaceutique sera couverte. Lorsque des accidents vaccinaux se produiront – et parviendront à être reconnus ! – ce sera l’Etat, donc nos impôts, plutôt que leurs bénéfices (pourtant apparemment prolifiques), qui indemniseront les victimes (deux fois victimes). Je suis dès lors prêt à parier que notre justice peinera toujours autant, sinon plus encore, à faire la lumière sur ces questions de santé publique et à donner des preuves de son indépendance.
 
Pour autant je veux bien croire que les vaccins soient un bon outil de prévention, pourvu qu’ils soient administrés de façon raisonnée et responsable plutôt que massivement et aveuglément. Pourvu aussi qu’on en étudie sérieusement les effets indésirables sur certaines personnes, plutôt que de les éluder, afin de les améliorer et d’en pouvoir garantir à la fois la plus grande efficacité et une meilleure innocuité. Les citoyens en bonne santé qui se vaccinent attendent un bienfait des vaccins, pas d’en être malades. Accroître le bénéfice, réduire le risque, réduire aussi les coûts de la prévention pour la Sécurité sociale, cela pourrait se faire par la méthode de la sérologie vaccinale (l’examen des anticorps) et à vacciner de façon optimale plutôt que maximale. Une politique assurément différente, mais manifestement hors sujet … pour les humains (voir P.S.).
 
C’est donc bien « en surfant sur les peurs » (comme le regrette votre collègue Monsieur Jumel) et sans vous donner toute les informations souhaitables que le gouvernement vous a convaincu(e)s de l’urgence à imposer une obligation élargie. J’espère enfin qu’on ne découvrira pas de sitôt de possibles conflits d’intérêt au plus haut niveau de l’Etat qui pourraient avoir présidé à un tel empressement.
 
Pour conclure, je me dois de féliciter et de remercier Madame Battistel, seule en Isère, à avoir eu le courage d’assumer son opposition face au rouleau compresseur de cette dictocratie majoritaire et de sa propagande. Imaginez-vous vraiment que l’on redonnera confiance, à la fois dans la vaccination de masse et dans l’action de nos élus, par l’usage d’une mesure coercitive et liberticide (y compris en parlant de pénaliser et discriminer les enfants à l’école, ou en suggérant aux enfants de poursuivre en justice leurs « mauvais » parents) ? J’en doute profondément.
 
Sauf en Italie, où une loi identique divise et suscite dès à présent de nombreux troubles et recours, ce n’est pas le choix que font la plupart des pays voisins. (Débat « franco-français » ?)
 
En dépit d’un vote qui, je le crains, n’honorera pas les groupes parlementaires LREM et Modem, recevez,
 
Mesdames, Messieurs les député(e)s, l’expression de mes sincères salutations.
 
P.S. : A l’heure où je m’apprêtais à vous adresser ce courrier me sont parvenues les deux pétitions ci-dessous :
 
https://www.change.org/p/12606217/u/21922285?
utm_medium=email&utm_source=petition_update&utm_campaign=177229&sfmc_tk=GxH9qMI77WZOt492dppZgho%2bWAOQFlaFetr3rHwJ%2beTkIYAyyLxbMOaR7jH%2bwyd%2f&j=177229&sfmc_sub=152665381&l=32_HTML&u=33007292&mid=7259882&jb=1
 
https://parlement-et-citoyens.fr/projects/petition-legislative/collect/deposez-votre-petition/proposals/contre-le-passage-de-3-a-11-vaccins-obligatoires
 
La première peut amener à s’interroger : pourquoi ce qui est préconisé pour nos animaux de compagnie (l’examen des anticorps) ne pourrait-il l’être aussi pour les humains, avant de vacciner massivement et inconsidérément ? (Argument pour une vaccination raisonnée et optimale).
 
La seconde vous interpelle directement et étaye, certainement mieux que je n’ai su le faire, les raisons fondamentales pour lesquelles l’extension de l’obligation vaccinale est un non-sens démocratique, moral et juridique. Bien entendu je m’y retrouve parfaitement et je l’ai signée.
 
Je vous invite à en prendre connaissance.
 
Pierre Foucras 

Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Gatling Gatling 13 novembre 11:16

    La France toujours en pointe quand quantité de pays européens on tourné le dos à la vaccination obligatoire : 11 vaccins dans le bras d’un bébé !

    Et obligation faites aux parents de fermer leur gueule !!!

    C’est Big Pharma et le pouvoir médical qu’il faut casser !


    • njama njama 13 novembre 11:47

      « Quelle insulte à la mémoire de mon père, comme à toutes les autres victimes des vaccins, ai-je ressenti et visionnant les images de la séance parlementaire. »
      Pierre Foucras

      L’article du REVAHB ne le précise pas, mais l’auteur de cette lettre aux député(e)s, laquelle pourrait être adressée aux sénateurs, est très vraisemblablement un fils de Lucienne Foucras, admirable lanceuse d’alerte, dont une présentation figure ici sur Agoravox (le REVAHB me rectifiera si je me trompe) :

       Née en 1932, ancien professeur (agrégée), mère et grand-mère, ai perdu mon mari entièrement paralysé après la vaccination hépatite B. Je suis l’auteure du « Dossier noir du vaccin contre l’hépatite B », éd. du Rocher octobre 2004 (l’éditeur a été racheté par le laboratoire Pierre Fabre au printemps 2005 : c’est déjà lui qui avait édité un livre sur Beljanski et un autre sur l’hormone de croissance, il s’était engagé à publier un nouveau livre de Sylvie Simon qui a paru finalement chez Dangles).Mon livre est à la fois un témoignage et une enquête.


      Je suis adhérente du Revahb (réseau victimes du vaccin HB) : http://www.revahb.org Je suis également(avec d’autres) partie civile au pénal. Nos dossiers sont instruits au pôle de santé publique du TGI de Paris (Mme Bertelle-Geffroy). Nous avons également porté plainte contre trois ministres devant la CJR qui ne l’a pas reçue. Nous nous sommes pourvus devant la CEDH sans plus de succès.


      On peut me joindre. On peut me citer. Je ne veux que transparence et vérité.


       


      • njama njama 13 novembre 11:59

        Le témoignage de Lucienne Foucras qui vient d’adhérer également à l’ AIMSIB Association pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante ne manque pas de lumière pour éclairer les coulisses des Labos et leur étouffoir, en plus que son combat est très courageux.

        Lucienne a perdu son mari sexagénaire dans les suites d’une vaccination parfaitement inutile, une idée de son médecin, contre l’hépatite B. Sa vie est tournée depuis vingt ans vers cette douleur indicible d’avoir été privée de lui, mais aussi parce qu’on l’a déconsidérée, moquée voire déniée dans la légitimité de sa douleur.
        Le témoignage qui suit nous montre le vertigineux abysse dans lequel tombe actuellement la médecine dite moderne. Lucienne est l’auteure remarquée de deux ouvrages importants, « le Dossier noir du vaccin contre l’hépatite B » chez Marco Pietteur Ed. et « Hippocrate si tu savais » Resurgence Ed.

        Lucienne Foucras occupe toujours un poste éminent au sein de l’Association REVAHB.

        https://aimsib.org/2017/10/02/lucienne-foucras-rejoint-laimsib/


        • foufouille foufouille 13 novembre 13:13

          le mieux serait d’interdire tous les médicaments vu que les effets secondaires sont plus courants.
          pareil pour la chirurgie avec encore plus de risques.
          tout peut évidement se soigner avec de la vitamine C et du chlorure de magnésium.


          • njama njama 13 novembre 15:44

            @foufouille
            L’auteur de la lettre n’est pas contre les vaccins ! Je cite :

            "Pour autant je veux bien croire que les vaccins soient un bon outil de prévention, pourvu qu’ils soient administrés de façon raisonnée et responsable plutôt que massivement et aveuglément. Pourvu aussi qu’on en étudie sérieusement les effets indésirables sur certaines personnes, plutôt que de les éluder, afin de les améliorer et d’en pouvoir garantir à la fois la plus grande efficacité et une meilleure innocuité."

            Le monde ne se divise pas entre pro-Vaxx et anti-Vaxx, sortez un peu de vos raisonnements binaires. Personne ne vous empêche d’être pro-vaccins.


          • foufouille foufouille 13 novembre 17:01

            @njama
            si puisque ces effets secondaires sont non mesurables.
            et pour que ce soit utile, il faudrait 100% de vaccinés dans le cas de la polio.


          • doctorix doctorix 13 novembre 20:06

            @foufouille

            Revoilà le blaireau de service.
            Non mesurables ?
            Quand on sait qu’il a suffi au Japon de reculer toutes les vaccinations après deux ans (entre 1975 et 1980) pour faire reculer de 90% les MSN (Mort subite du nourrisson), et de 80% les accidents neurologiques des bébés, ce n’est pas mesurable ?
            Le Japon est alors passé en tête pour le petit nombre de MSN dans les pays industrialisés, au lieu de, je crois, la 17ème place.
            Sous la pression des labos, le Japon a reculé, et retrouvé son score médiocre.
            Voir aussi les dégâts de l’Infanrix hexa (après l’hexavac, retiré pour mortalité anormale) :
            Il n’y a qu’une chose qui ne soit pas mesurable, parce qu’infinie : c’est la connerie de foufouille.
            Par contre Wikipedia ne mentionne même pas les vaccins dans les causes de MSN.
            On en apprend plus sur IC :
            Appliquée à la France, cette baisse de 90% observée au Japon représenterait 225 bébés morts en moins chaque année : la mère Buzyn peut aller se rhabiller en termes d’efficacité, avec ses 10 morts en 10 ans...

          • foufouille foufouille 13 novembre 20:27

            @doctorix
            oui on va y croire.
            va donc au gabon soigner la polio avec ton magnésium.
            bouffon.


          • njama njama 13 novembre 21:43

            @foufouille

            testez-le vraiment le chlorure de magnésium, au Gabon si vous voulez, avant de dénigrer les travaux du Dr Pierre Delbet chirurgien français membre de l’Académie de médecine. Travaux repris par le Dr Auguste Neveu
            « Traitement cytophylactique des maladies infectieuses par le chlorure de magnésium, la poliomyélite », Docteur Neveu, Librairie Le François, 1959.
            Pas besoin d’être médecin pour l’utiliser, mais suivez tout de même les posologies prescrites.

            Parmi ses multiples vertus si vous êtes constipé vous verrez que c’est très efficace, là où bien d’autres traitements ne marchent pas ... mais vous connaissant vous préférerez sûrement l’occlusion intestinale smiley

            faut dire que c’est un remède tellement bon marché, que forcément pour vous et bien d’autres ça ne peut être que très suspect, pas sérieux, ça manque d’académismes ...


          • doctorix doctorix 14 novembre 00:12

            @njama
            Quand Delbet a présenté ses travaux à l’académie de médecine, on les lui a refusés, en lui disant qu’à cause de sa trouvaille les populations allaient cesser de se vacciner.... !!!

            Ce n’est pas le sujet, mais je conseille tout de même de visionner le documentaire d’Arte : « Demain, tous crétins ? » (le crétinisme n’est pas une insulte, mais le résultat d’une hypothyroïdie).
            Le sujet est la baisse de QI des enfants qui naissent, probablement parce que la maman n’a pas eu assez d’iode (élément essentiel de l’hormone thyroïdienne) en début de grossesse, et que cette hormone n’a pas pu jouer son rôle de maturation du cerveau. L’iode est en effet remplacé dans la molécule par du Brome, ou du Chlore, a cause des perturbateurs endocriniens.
            J’en connais au moins un ici qui n’a pas attendu demain.
            Mais il n’est pas le seul

          • doctorix doctorix 14 novembre 00:27

            J’ai oublié le fluor. Avec l’iode, le brome, le chlore et l’astate, ils constituent la famille des halogènes dans le tableau de Mendeleev.

            Tous les éléments de cette famille possèdent sept électrons sur le dernier niveau d’énergie.
            Cette parenté explique la compétitivité de ces éléments pour entrer dans la composition de l’hormone thyroïdienne.
            Ils entrent dans la composition des retardateurs de flamme, et reviennent en force sous cette forme.
            Alors qu’en plus, ils ne retardent rien du tout. Il y en a partout, dans un tas de produits pour bébés.


          • foufouille foufouille 14 novembre 09:24

            @njama
            http://www.institutpierredelbet.org/professeur,pierre,delbet.html
            ça sent le perlimpinpin vert mais ils ont oublié ton miracle.


          • doctorix doctorix 15 novembre 17:09

            @foufouille
            Le magnésium perlipimpin intervient dans 300 fonctions métaboliques comme

            La production d’énergie
            l’élimination des toxines
            la coagulation du sang
            la fixation du Calcium dans les os
            la régulation de la glycémie
            la régulation de la tension artérielle
            le métabolisme des lipides
            le maintien d’un rythme cardiaque régulier
            la synthèse de l’ADN
            Le bon fonctionnement des surrénales
            les transports ioniques et la conduction nerveuse
            Et bien d’autres choses encore...
            Or les modes de culture actuels ne nous donnent que des aliments pauvres en Mg.
            Ce qui fait que 72% des hommes et 77% des femmes ont des apports inférieurs à leurs besoins (c’est le même chiffre pour la Vit D).
            Un petit conseil : achetez pour 3 euros 3 fois 20 gr de Chlorure de Magnésium en pharmacie. 
            20gr par litre d’eau, et vous buvez un verre (140ml) par jour pendant trois semaines. Ce n’est pas bon à boire, mais vous allez devenir un autre homme, certainement moins grincheux..
            En cas de diarrhée, vous espacez un peu les prises, encore que, constipé comme vous semblez l’être, ça ne devrait pas vous gêner.
            Ajoutez 100.000 unités d’uvedose (Vit D), et vous serez superman, prêt à affronter l’hiver et... la grippe.


          • doctorix doctorix 15 novembre 17:24

            @foufouille
            Le Dr Neveu (disciple de Delbet) a exposé dans Le Traitement cytophylactique de la poliomyélite par le chlorure de magnésium,quinze cas victorieux de maladie. Il affirme avoir obtenu des résultats probants non seulement en appliquant immédiatement le traitement au début de la maladie, mais aussi des améliorations sur des patients traités par des médicaments allopathiques et étant déjà atteints de paralysies étendues et parfois totales. Malheureusement, ces travaux n’ont pas fait le poids face à une vaccinologie en plein essor. À cette époque, les premiers vaccins commencent à sortir de l’Institut Pasteur et la « médecine de terrain » n’est plus prioritaire.


          • njama njama 15 novembre 19:44

            @doctorix

            Le nigari, nom japonais donné au chlorure de magnésium, cristal naturel de chlorure de magnésium marin non purifié, est à environ 5 ou 6 € le KILO + frais de port éventuels

            http://www.nigari.fr/chlorure-de-magnesium/

            A raison de 20 g par litre suivant les dosages prescrits par le Dr Delbet, dosage en vigueur dans les pharmacies, on peut obtenir 50 litres au moins ...
            un remède simple a avoir toujours sous la main, ou a utilisé par petites cures en préventif

             


          • alberto alberto 13 novembre 14:40

            @ L’auteur :

            Ce qu’il y a de lamentable dans cette triste affaire, c’est que la plupart des législateurs, députés ou sénateurs (trices) n’ont qu’une information lacunaire des enjeux de santé qui se jouent derrière cette loi et s’apprêtent à voter comme des godillots suivant les injonctions de leurs chefs politiques dont on imagine aisément certaines proximités avec « Bigfarma » !

            Quelques liens interressants :

             https://parlement-et-citoyens.fr/projects/petition-legislative/collect/deposez-votre-petition/proposals/contre-le-passage-de-3-a-11-vaccins-obligatoires

            https://www.alternativesante.fr/vaccins/a-lire-avant-de-voter-la-loi-sur-l-extension-de-l-obligation-vaccinale

            Pour info, j’ai envoyé ces liens avec un commentaire personnel aux Député et Sénateur de ma circonscription


            • REVAHB 13 novembre 23:42

              @alberto
              Merci Alberto !


            • doctorix doctorix 13 novembre 23:53

              @alberto
              Le graphique qui m’a personnellement le plus convaincu du danger des vaccins est celui-ci :

              On peut y voir : (non vaccinés-vaccinés)
              Diabète x 3
              Autisme x 2,5
              Affection thyroïdienne x 17
              Migraines x 2,5
              Epilepsie x 11
              Scoliose x 11
              Maladies auto-immunes x 19
              Hyperactivité x 4
              Rhume des foins x 3,5
              Otites x 6
              Herpes x 47
              Neurodermites x 2
              Sinusites x 20
              Asthme x 7,75
              Allergies x 2
              On voit qu’il y a là matière à remplir amplement une salle d’attente de médecin.
              Une fois pour vacciner. En fait une bonne quinzaine de fois, avec les rappels.
              Et des dizaines de fois pour soigner les effets délétères du vaccin.
              C’est bon pour le médecin, c’est bon pour Big Pharma.
              On voit que par exemple sur 8 asthmes, 7 sont dus aux vaccins.
              Que sur 6 otites (le gagne-pain du généraliste), cinq sont dues au vaccin.
              Pourquoi se plaindrait-on ?
              Et pourquoi chercherait-on à comprendre ?
              Et pourquoi l’Etat ne profiterait pas de la mine d’or que constitue l’industrie vaccinale, même si cela coûte des sommes colossales à la Sécurité Sociale et au contribuable ?

              L’enquête porte sur 13753 enfants non vaccinés et se compare à l’étude allemande de Kiggs portant sur 17461 enfants vaccinés (et d’autres études) .



            • doctorix doctorix 14 novembre 14:31

              @stef
               « le Dr P. Touze osait écrire quelques années plus tard : « […] je crois qu’il faut cesser d’incriminer les vaccins dans la survenue de la mort subite inexpliquée du nourrisson. C’est mauvais pour le moral de la population vaccinée... et pour celui des vaccinateurs. » »

              Concours médical, 25/3/95.
              Ca c’est de la science !!!
              Hommage à Sylvie Simon, qui a passé sa vie à dénoncer la fausse science vaccinale. Et merci à vous d’avoir passé son article incontournable.

            • sarcastelle sarcastelle 13 novembre 15:15

              Un jour j’ai lu sur Agoravox un article terraplatiste très convaincant. Fortement ébranlée, je me suis servi du clavier que j’ai sous les doigts et j’ai trouvé d’autres articles terraplatistes, ainsi qu’à vrai dire pas mal aussi d’article terrarondistes. 

              .
              Je regrette de ne pas être députée EM en cette occasion, tant j’aurais de plaisir à rédiger la réponse à cette lettre. 


              • doctorix doctorix 14 novembre 14:39

                @sarcastelle
                Oui, c’est vraiment dommage : vous êtes à peu près au bon niveau :

                Au milieu de ces taches, on ne vous verrait même pas.

              • sarcastelle sarcastelle 14 novembre 17:24

                @doctorix

                .
                Le terracreusiste se moque des terraplatistes... Courez vous cacher !  smiley

              • njama njama 13 novembre 15:38

                Faute d’épidémies à se mettre sous la dent pour développer le marché des vaccins (enjeu national suivant le Rapport n° 476 (2006-2007) du Sénat , et très accessoirement de santé publique), dans la stratégie marketing de ce big business les nourrissons de la « patrie de Pasteur » et les obligations vaccinales de Mme Buzyn seraient un super produit marketing pour le marché mondial

                Le marché mondial des vaccins doublera d’ici à 2025
                18/03/2016
                Coqueluche, diphtérie, tétanos, poliomyélite, grippe, pneumocoque, rougeole, cancer du col de l’utérus, varicelle, tuberculose, méningite... le marché mondial des vaccins a enregistré une progression de 24% entre 2011 et 2014. Une croissance qui « devrait se maintenir voire s’intensifier », prévoit le cabinet Alcimed, qui table sur un chiffre d’affaires multiplié par 2,5 d’ici à 2025.
                ... leurs ventes mondiales sont loin de reculer. Celles-ci sont passées de 26 milliards de dollars en 2011 à 32,3 milliards de dollars en 2014 et devraient avoisiner les 80 milliards de dollars en 2025, selon l’étude du cabinet Alcimed.
                http://www.latribune.fr/...


                • njama njama 13 novembre 16:05

                  Sous nos yeux médusés, nous assistons à la transformation de la santé publique en start up de la production nationale de vaccins en tête de gondole de Sanofi-Pasteur, GSK, Merck, Pfizer, ... le ver est dans la pomme ?
                  ** Les Entreprises du médicament (LEEM) est un syndicat du milieu pharmaceutique qui s’est substitué en 2002 au Syndicat national de l’industrie pharmaceutique (SNIP). Le syndicat est inscrit comme représentant d’intérêts auprès de l’Assemblée nationale. Il déclare à ce titre qu’en 2013, les coûts annuels liés aux activités directes de représentation d’intérêts auprès du Parlement s’élèvent à 364 900 euros1.

                  Anne Gourvès est docteur en génotoxocité et cadre dans l’industrie pharmaceutique

                  page 15 : Chiffre d’affaire en progression "D’après LEEM ** les vaccins représentaient 20 milliards d’€uros de chiffre d’affaires en 2012... et atteindraient 42 milliards en 2016 ! Principale productrice de vaccins dans le monde, l’€urope exporte 84 % de ses vaccins. 271 nouveaux vaccins seraient en développement.[...] Le chiffre d’affaires ... devraient atteindre 100 milliards de dollars US d’ici 2025."


                  • alinea alinea 13 novembre 18:52

                    Ce qui est bien avec les vaccins, c’est qu’ils n’empêchent aucunement d’attraper la maladie mais qu’en fragilisant le système immunitaire,il déglingue l’organisme qui attrapera tout le reste ; sans parler évidemment des maux qu’ils provoquent.
                    Je me demande si tout ceci est comptabilisé dans le gain de Big Pharma que l’on nous donne.
                    Et puis, c’est très malin, d’une part de culpabiliser à l’avance les parents qui voudraient ne pas le faire, puis de condamner les têtus, mais surtout de le faire à cet âge ! À l’adolescence, ceux qui furent volontaires pour l’hépatite B le regrettent, pour le cancer du col de l’utérus aussi, et il serait fort possible que ceux-ci se rebellent aujourd’hui.
                    Je me demande pourquoi ils n’obligent pas tout le monde à le faire, ce serait logique,non ? Et rien que d’imaginer les gains, ça donne le tournis.
                    Les gains de Big Pharma, bien sûr, mais tous les gains des amendes des rétifs adultes ! Je pense que dans ce cas, il ne serait plus besoin de rêver d’une chasse à la fraude fiscale, la dette serait remboursée.
                    Je pense que je vais le proposer à mon député rem, une proposition de loi aussi juteuse le hisserait au rang de héros national, et le connaissant un peu, je suis sûre que cela lui plairait beaucoup.


                    • sarcastelle sarcastelle 13 novembre 19:12

                      ce qui est bien avec les vaccins c’est qu’ils n’empêchent aucunement d’attraper la maladie

                      .
                      C’est vrai pour la grippe dont le vaccin ne protège en moyenne selon l’âge qu’une fois sur deux. Après, si ça peut consoler un polio devenu unijambiste ou la veuve d’un tétanos de croire ces sottises, grand bien leur fasse. 

                      • alinea alinea 13 novembre 19:48

                        @sarcastelle
                        La plupart des cas de rougeole était vaccinée ! quant à la polio, ma foi, tout le monde l’attrape, seul un cas sur un million développe la maladie ;sans compter qu’on se prémunit et se soigne avec du magnésium, ni,bien sûr que de nombreux cas ont eu cette maladie invalidante après vaccination, à cause de la vaccination. C’est une loterie quoi !
                        On comprend bien qu’il serait plus onéreux d’étudier le génome de chacun, faut pas déconner quand même.
                        Mais ce qui est très important à savoir et admettre, c’est que « mon corps m’appartient » est une couillonnade de plus des féministes ; pour les autres, ils n’ont qu’à aller se faire voir.
                        Quant au tétanos,tout le monde sait que c’est extrêmement contagieux. C’est pas comme la connerie !


                      • njama njama 13 novembre 21:50

                        @sarcastelle

                        le vaccin contre la grippe ça permet de faire beaucoup de consultations chez les p’tits vieux ... faute d’être efficace ça a au moins cette utilité sociale


                      • stef 14 novembre 07:51

                        @njama


                        Avant il y avait les curés et ça ne coûtait pas un centime à la collectivité .
                        Là vous évoquez des visites éclair en 5 minutes pour en plus injecter un truc inutile la plupart du temps . Quel progrès ! ! !

                      • sarcastelle sarcastelle 14 novembre 09:36

                        @alinea

                        .
                        Collection d’incitations à s’exposer en danger, par le biais d’inversions pure et simple de faits. En un mot, perrnicieux. 


                      • alinea alinea 14 novembre 10:44

                        @sarcastelle
                        sarcastelle... chacun fait comme il veut hein ; alors, la condamnation de ceux qui savent, donc refusent, l’obligation, sont un scandale.


                      • doctorix doctorix 14 novembre 14:06

                        @sarcastelle
                        « Collection d’incitations à s’exposer en danger », « ’inversion pure et simple de faits »


                        Je suppose que vous parlez de l’obligation vaccinale sur 11 vaccins dès deux mois, du rapport Fischer, cet homme qui est un conflit d’intérêts à lui tout seul, et de Mme Buzyn, rémunérée par les labos pendant 14 ans, et qui finira par pantoufler dans les conseils d’administration des labos, comme les autres ?
                        L’inversion des faits, c’est quand la concertation citoyenne a omis des interventions et falsifiés ses conclusions, par ailleurs pré-établies : « la vaccination, ça ne se discute pas »(Marisol Touraine).

                      • Alcyon 16 novembre 10:08

                        @alinea dis CRETIN, la polio il y a 50 ans ce n’était pas 1 cas sur un million. Et si tu avais été à l’école jusqu’en seconde, tu aurais fait des stats et tu saurais que la phrase « la plupart des malades étaient vaccinés » est un sophisme. Purée, utilise ta tête au lieu de ton cul pour réfléchir ! Allez, partons dans le cas le plus extrême possible, mais vraiment le plus extrême.


                        100% des gens sont vaccinés. 1 chance sur un million d’attraper la maladie si on est vacciné, 1 chance sur 2 sinon. Combien de malades vaccinés ? 1 pour un million. Combien de malades non-vaccinés ? Aucun car TOUT LE MONDE EST VACCINE. C’était difficile à comprendre ? Maintenant avec de vrais chiffres, si 95% des gens sont vaccinés, si le vaccin diminue par 20 les chances d’attraper la maladie, alors il y aura autant de malades vaccinés que de malades non-vaccinés. Ce sont des multiplications d’enfants de primaires.

                        Et CRETIN, tu peux me donner des chiffres de personnes qui ont eu la polio après (et à cause de ?) la vaccination ? Non tu ne peux pas, car la maladie a été éradiquée bordel de chien. C’est quand même fou qu’avec une couverture contre la polio maximale, il n’y a pas eu de cas en France depuis 1989 (le vaccin cause la maladie, c’est toi qui le dit CRETIN) et aucune cas importé depuis 1995. Près de TRENTE ANS sans polio, là où elle est réapparue en Ukraine quand le taux de vaccination a chuté.

                        Mais pour les antivax, la réalité n’est pas un argument. Leurs mensonges, bien.

                      • stef 13 novembre 20:15

                        Cette obligation vaccinale est de la folie et une « super » rente pour BigPharma 

                        ils sont tellement sûrs de l’ innocuité de leur vaccin que les incidents seront pris en charge par la communauté c’est a dire vous et moi 
                        De plus cette injection massive de vaccins rendra toute cette future génération souffreteuse à vie avec des allergies récurrentes de quoi s’inquiéter grandement pour l’avenir de la France et le financement de nos retraites
                        car ce sont ces futurs bébés qui paieront nos retraites

                        A voir aussi la vidéo d’Isabelle Adjani sur les vaccins ...............  

                        • doctorix doctorix 14 novembre 00:19

                          Merci à l’auteur de nous débarrasser de la pub pour plan Q ci-dessous à l’aide de son petit bouton.


                        • sarcastelle sarcastelle 14 novembre 09:25

                          @stef

                          .
                          à voir la vidéo d’Adjani
                          .
                          Oui, elle devient poétesse : vacciner « c’est détruire l’éclat biologique d’un être ».
                          On a Adjani et Alinéa ; qu’est-ce qu’on s’embête avec tous ces savants. 



                        • pipiou 14 novembre 11:31

                          @stef

                          Ma concierge aussi a fait une video sur les vaccins ... et sur la Terre creuse.


                        • doctorix doctorix 14 novembre 12:53

                          @sarcastelle
                          « qu’est-ce qu’on s’embête avec tous ces savants. »

                          Les savants ne gênent personne, bien au contraire.
                          Est advenue l’arrivée de pseudo-savants, que ce soit en science, en journalisme, en géopolitique, en climatologie, qui avaient en commun d’avoir quelque chose à vendre.
                          A partir de là, tout s’est mis à barrer en couille.
                          La science du bon sens, la seule qui vaille, s’est retrouvée alors aux oubliettes.
                          Mais on n’est pas condamnés à ça : il suffit de s’éveiller, et pour ça on a besoin d’éveilleurs.
                          Je redonne donc à lire l’article que j’avais consacré au Dr. Humphries, qui me paraît essentiel à connaitre et à méditer :

                        • doctorix doctorix 14 novembre 13:46

                          @pipiou
                          En quoi une terre creuse modifierait-elle le fait que les vaccins sont des poisons ?

                          Quant à votre concierge, je me demande si elle n’a pas bien souvent plus de bon sens et d’honnêteté que nos Ministres de la Santé.
                          Ce qui n’est pas bien difficile.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires