• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Courage, fuyons la macronie !

Courage, fuyons la macronie !

 

Sylvain Fort, directeur de communication et « plume » d’Emmanuel Macron vient d’annoncer son départ du Palais pour des raisons personnelles.

Evidemment, personne n’est dupe ; les « raisons personnelles » cachent d’autres raisons bien plus profondes et qui concernent certainement des différences d'approche des divers événements émaillant la vie publique…

Les départs, avec perte et fracas, des ministres clés du système Macron (je parle bien évidemment de Gérard Collomb et de Nicolas Hulot), ont laissé Jupiter sans sa garde rapprochée. 

Ces départs ont surtout montré que la volonté du président de créer en France un mouvement politique nouveau "ni de droite ni de gauche" comme disait le candidat Macron, slogan devenu finalement « je suis au service du capital », ont montré la voie aux techniciens, amis de longue date du président, qui abandonnent le navire à leur tour.

Rien ne va plus. D'une part, la « vision » macroniste de l’Europe s’est arrêtée à Berlin avec un « niet » clair et net de la Chancelière. D'autre part, les réformes initiées en France, totalement au profit d'une petite caste qui défend ses privilèges et avantages sur le dos du peuple, ont provoqué la colère, transformée en manifestations qui se poursuivent encore. 

Les réformes imposées par le haut par le président, réformes visant à transformer la société française en une « démocratie » ultralibérale, sur le modèle anglo-saxon, ont trouvé devant elles les « Gaulois réfractaires » et les gilets jaunes.

La vraie question est : Qui sera le prochain à quitter le navire ? 

Enfin, une dernière question : ceux qui quittent le navire, revêtent-ils un gilet jaune à la sortie ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 18 janvier 17:47

    La fuite est une forme de courage pour autant les remplaçants ne seront pas nombreux pour embarquer dans le radeau de la méduse


    • zzz'z zzz’z 18 janvier 18:07

      @devphil30
      Après, à ce niveau là, il faut voir qu’il a peut-être été démissionné, et pour qu’il ne se répande pas dans la presse, on lui ait accordé ce hochet. 


    • Fergus Fergus 18 janvier 19:03

      Bonsoir, Devphil30

      Peut-on déjà parler du « radeau de la Méduse » alors que Macron vient de reprendre 5 points dans un sondage et 7 points dans un autre ?

      La partie est très loin d’être jouée, et Macron a de la ressource comme il le démontre très habilement avec les maires de France. Bref, la prudence est de mise.


    • troletbuse troletbuse 19 janvier 01:54

      @Fergus
      On croirait que c’est RotoParkingson qui s’exprime ou Kirkatadze, enfin un nom à peu près comme ça


    • Fergus Fergus 19 janvier 08:08

      Bonjour, troletbuse

      En aucune manière ! Ces deux-là sont en soutien de Macron.

      Quant à moi, je constate ce qui se passe dans l’actualité politique et, dans le cas précis de ces sondages, je mets en garde contre un optimisme débordant dont les effets pourraient se révéler démobilisateurs.

      On ne lutte bien contre un adversaire que lorsqu’on est lucide sur ses points forts et sur sa capacité à conserver un socle solide de partisans ! 


    • L'enfoiré L’enfoiré 19 janvier 10:24

      @Fergus

      Bravo.
      C’est exactement ce que je raconte dans mon billet du jour.
      "Si tu déclines, clive et ça ira... enfin, peut-être

      "
      De plus, quand on signe Eriofne ou L’enfoiré, on n’en a rien cirer 
       smiley
      Bon we,


    • troletbuse troletbuse 19 janvier 13:37

      @Fergus
      lorsqu’on est lucide sur ses points forts

      Mais je suis LUCIDE sur AVTV car on m’a interdit parce j’avais mis le mot Juif, un mot interdit sans doute. smiley


    • baldis30 19 janvier 13:59

      @devphil30
       bonjour
       « les remplaçants ne seront pas nombreux pour embarquer dans le radeau de la méduse »
       On peut développer le caractère « médusé » dans deux directions ...
      D’abord le cannibalisme : ils ont tous faim et e porteront naturellement sur la dépouille du plus faible, de toute évidence le peuple sera cannibalisé !
      Ensuite dans tout naufrage bien organisé les requins appâtés par la moindre goutte de sang se précipitent en tournant autour des futures dépouilles, lesquelles comme toujours appartiennent au peuple !
       Le très grave problème est de savoir si le peuple sera cannibalisé ou dévoré par des bêtes sauvages ! Gravissime choix du peuple ! 
       


    • Feste Feste 19 janvier 14:08

      @Fergus
      Il ne le montre pas avec les maires, c’est juste de la propagande que les participants dénoncent, à part ceux triés sur le volet qui lui cirent les pompes et tout l’appareil d’état, ministres, préfet, services d’ordre et journaleux aux ordres


    • Fergus Fergus 19 janvier 14:24

      Bonjour, Feste

      « ceux triés sur le volet qui lui cirent les pompes »

      C’était un peu vrai en Normandie, ça l’était nettement moins hier à Souillac où il a dû faire face à des interpellations nettement plus dérangeantes.


    • zzz'z zzz’z 18 janvier 18:02

      Rien ne va plus. D’une part, la « vision » macroniste de l’Europe s’est arrêtée à Berlin avec un « niet » clair et net de la Chancelière.

      C’est la souveraineté de L’Union… Vous avez voté pour et contre : Seuls comptent ce qui se réalise à l’unanimité ; Si Fraü Merkel dit NEIN, c’est baisé, car rien ni personne ne peut influencer le Kapital qui la fait changer d’avis ; Ce n’est pas un état stipendié à qui le forçage de main, par bakchich, loi, intimidation ou carrément une des lettres de l’acronyme S.P.E.C.T.R.E. dans James Bond à qui les états membres peuvent faire ravaler sa morgue ou la volonté de son peuple.

      Les 3L trop français, suite à l’élection de notre président, divisent les veautants de cette province sur un pantin et aliènent toute réflexion personnelle. 


      • Fergus Fergus 18 janvier 19:00

        Bonsoir, Carlo

        « Qui sera le prochain à quitter le navire ? »


        Et qui l’a déjà quitté parmi les proches de Macron au château ? Réponse dans : Elysée : « Les rats quittent le navire ».

        Un mot quand même sur Sylvain Fort. S’il quitte l’Elysée, ce n’est  soyons honnêtes pas uniquement pour fuir la Macronie : il supportait de plus en plus mal de voir sa vie de famille perturbée et d’avoir dû mettre en sommeil sa passion pour la musique classique.


        • troletbuse troletbuse 19 janvier 01:56

          @Fergus
          P’tain, vous en savez des choses. Il vous a appelé ?


        • Fergus Fergus 19 janvier 08:11

          @ troletbuse

          Non, mais je connais sa passion pour le classique  je partage la même, malgré des goûts différents  et j’ai lu avec intérêt plusieurs de ses articles dans La lettre du Musicien. 


        • troletbuse troletbuse 19 janvier 13:33

          @Fergus
          Un brave type, quoi !


        • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 13:15

          Je me demande combien de « pognon de dingue » il a engrangé en quittant le gouvernement , a mon avis il doit y avoir un certain nombre de zéros, en politique on ne part ni avec les menottes ni avec les poches vides ....


          • Houp@ Houp@ 19 janvier 13:30

            Bonjour,

            Macron n’est plus le maître des horloges. Il n’est le maitre de rien du tout ; il sauve les apparences.

            Les institutions sont en états de déliquescence jamais atteint sous la cinquième république. La France est dans une phase insurrectionnelle.

            Le malaise est enraciné et n’est n’est pas prêt de disparaitre. S’ensuivront probablement des transformations profondes de notre société. Qui vivra verra !

            Par ailleurs le monde occidental change. Les américains croient à tors qu’ils ont toujours les maitres du monde. Il est probable qu’ils entraineront l’occident dans leur chute.

            Dans ce contexte, ne croyez-vous pas que « La vraie question est : Qui sera le prochain à quitter le navire ? » ne relève pas de politique politicienne en décalage avec la réalité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Carlo Gallo


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès