• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid-19, (Re-)Confinement, Destruction de l’économie, Bélarus, (...)

Covid-19, (Re-)Confinement, Destruction de l’économie, Bélarus, Navalny, Mali : Septembre 2020, une Rentrée …dans le mur !

 

Un titre qui sonne comme un inventaire à la Prévert…

Mais on sent bien que derrière ce mur, dont la "déconstruction" est déjà en train de nous ensevelir, se cache, derrière la ruine apparente, une logique de domination nouvelle et plus implacable que jamais, pour écraser sournoisement les dernières lucioles de la liberté.

Rentrée 2020 sous le signe obsessionnel du Covid-19, avec « relance de la pandémie », en France et dans le monde, reconfinement en Israël et menaces de reconfinement, au moins partiel, en France, et déjà de fait, avec un « recalibrage » des zones dites à risques selon des critères de plus en plus arbitraires.

Et alors que l’économie en est encore à peine à réellement « compter ses morts » en termes d’entreprises ruinées et de secteurs d’activités largement et durablement mutilés, le pouvoir macronien annonce un « plan de relance » prétendument « historique » de 100 Milliards après les centaines de milliards de dettes déjà accumulés depuis le début de cette nouvelle crise, et alors que la précédente, loin d’être résorbée, plombait déjà lourdement, et de manière irréversible, tant les finances publiques que l’économie privée…

A qui Castex peut-il faire croire que l’effet sur la dette sera « presque entièrement résorbé à partir de 2025. » ?(*) La « nuance » résidant évidemment dans le « presque », qui devrait plutôt se dire « enfin, presque… », à la manière habituelle des humoristes de fin de banquets.

L’enjeu, malgré les promesses illusoires, c’est bien effectivement la destruction « sélective » de l’économie.

Le baratin sur la prétendue « relance », c’est évidemment du vent pour les gogos, même et y compris pour » rassurer » le monde des TPE-PME, qui sont en train de se faire rouler dans la farine… Il y aura sans doute quelques « survivants », mais ils seront alors endettés jusqu’à l’os et à la merci du système banco-centraliste, encore plus que maintenant…

Une partie passera directement sous la coupe des monopoles, mais les monopoles eux-mêmes dépendent déjà des principales Banques Centrales pour leur survie financière, via le renflouement constant des bourses par les Banques Centrales !

Un « reconfinement » sous une forme ou sous une autre, ce serait donc une nouvelle avancée de la mutation banco-centraliste du système de domination de classe.

Le pouvoir macronien est particulièrement en pointe dans cette avancée, et d’autant plus qu’il bénéficie, si l’on peut dire, de l’énorme et incroyable passivité du prolétariat et du peuple français !

En réalité, « France Relance », c’est 100 Milliards de poudre aux yeux supplémentaires, mais suffisamment savamment et habilement saupoudrée pour qu’il y en ait pour tous les goûts et que chacun puisse en espérer quelques poussières…

Faire avaler au corps social la pilule amère de la destruction économique en apparence engendrée par le Covid-19, et en réalité, délibérément engendrée par le confinement, tel est le nouveau tour de passe-passe qu’est en train d’accomplir le gouvernement Castex-Macron, en France.

Et « en même temps », à la mode macronienne, commencer à mettre en place ce qui ressemble à un reconfinement qui ne veut pas dire son nom, et on comprend bien pourquoi, telle est la cerise sur le gâteau pour ceux qui sont les vrais gagnants à tous coups de la situation actuelle, c’est à dire non pas ceux qui tiennent, au premier degré, les cordons de la bourse, mais au second, ceux qui tiennent les cordons de la dette !!!

En réalité, ce sont les même, dans la mesure où les principales places boursières mondiales, dont la française, ne doivent leur survie, et non seulement leur survie, mais leur prospérité formellement outrageuse, dans ce contexte, qu’à la « générosité » des Banques Centrales qui les abreuvent de « liquidités » tout comme elles abreuvent ce qui reste des Etats-Nations d’endettement « no-limit » qui en font des addicts entièrement et archi-dépendants.

« France Relance » que ce soit celle de la « pandémie » ou celle de l’« économie », c’est, tout à fait « en même temps » deux manières d’enfoncer le clou de la soumission au nouvel ordre mondial mis en place par les principales Banques Centrales depuis 2008 et brutalement renforcé, en 2020, par le confinement et la destruction conséquente de l’économie, au prétexte idéalement trouvé du « Covid-19 ».

Constatant que l’ensemble du corps social a finalement très souplement avalé la première surdose de soumission, le système en voie de banco-centralisation accélérée ne pouvait qu’être tenté d’en remettre une couche dans la foulée, et c’est donc bien ce qu’il est en train de faire, avec une pression particulière sur les pays les plus soumis, au premier rang desquels, la France macronienne, pour son malheur !

De manière tout à fait caractéristique, la vindicte internationale de l’Occident, pour cette rentrée, est concentrée essentiellement sur deux pays dont l’endettement est notoirement très faible, à 15% du PIB, pour la Russie, et 47 %, pour le Bélarus, contre plus de 100%, pour la France, et même carrément 121%, avec la « crise du Covid »… Cherchez l’ « erreur » !

Et le Bélarus avec une industrie extraordinairement prospère pour un si petit pays, et en majorité nationalisée, et que les « pro-occidentaux » de l’ « opposition » sur place se sont acharnés à tenter de mettre en grève, et surtout les entreprises nationalisées, évidemment ! Étrange « concordance des temps »… Fort heureusement sans succès notable dans ce volet de leur entreprise de sabotage, et même avec un échec retentissant lors de la « grève générale de rentrée » du 1er Septembre, la première « grève générale » de l’histoire sociale sans un seul ouvrier en grève !

Échec même, ce jour là, de la « grève étudiante », limitée à des monômes de quelques centaines de potaches, selon la presse occidentale elle-même, pourtant pas avare de chiffres « surgonflés » pour les « manifestations de masse » des dimanches après-midi à Minsk ! (**)

Même motif, même punition, l’ « affaire Navalny » tombe exceptionnellement bien pour « empoisonner » le climat électoral en Russie, au moment même où son action de solidarité, prévue par les traités internationaux, est éventuellement sollicitée par le Bélarus… et au moment, également, où s’agitent ceux qui veulent remettre en cause le projet Nord Stream 2 de gazoduc, éventuellement un poumon d’oxygène, si l’on ose dire, pour l’économie russe en voie de résistance contre les sanctions internationales à répétition.

Une rentrée d’offensive tous azimuts, donc, pour le nouvel ordre mondial banco-centralisé, qui arrive malheureusement à « mobiliser » une partie importante des populations au nom de la « démocratie », un comble, alors qu’il s’agit précisément d’écraser les derniers foyers de résistance des nations indépendantes, politiquement et même économiquement, et de celles qui rêvent encore de l’être un jour, comme le malheureux Mali, dont Macron se targuait encore de faire son arrière-cour néo-coloniale, pour le compte de ses mentors et tireurs de ficelles rothschildiens.

Pour cette rentrée 2020, qui nous mène aussi droit que possible dans le mur du banco-centralisme mondial, il n’y a donc pas lieu de se laisser aveugler par la fausse lumière des « France Relance » et autres subterfuges « démocratiques ». Si la situation des dernières nations encore en capacité de résister est loin d’être idéale, il nous faut néanmoins comprendre qu’elles font réellement face, dans la mesure de leurs capacités et moyens, contrairement aux prétendues « démocraties libérales » qui ne sont que pur spectacle médiatique pour dissimuler la soumission de plus en plus totale au nouvel ordre mondial banco-centralisé, anti-thèse la plus absolue de toute démocratie réelle.

Passer de la résistance nationale à la résistance sociale prolétarienne est la seule voie d’un salut démocratique réel et durable, mais passer de la pseudo « démocratie libérale » à la soumission complète au nouvel ordre banco-centraliste mondial, comme cela se produit actuellement, cela tient purement et simplement du suicide collectif.

En quelques mois de « pandémie du Covid-19 », la dette mondiale, qui venait encore de battre des records, à 320% du PIB, a fait un bond en avant supplémentaire à 342%. Retrouver un équilibre économique instantané est évidemment illusoire, mais prendre le pouvoir sur l’usage de nos vie en prenant démocratiquement le contrôle du crédit, en commençant par nationaliser le système bancaire, pays par pays, c’est la première revendication simple et compréhensible qui peut permettre la réalisation de toutes les autres, en fonction de la mobilisation populaire, pour cette première clause de survie.

Luniterre

 

SOURCE :

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/09/14/covid-19-re-confinement-destruction-de-leconomie-belarus-navalny-mali-septembre-2020-une-rentree-dans-le-mur/

 

**********************

(* https://www.europe1.fr/economie/comment-est-finance-le-plan-de-relance-de-100-milliards-deuros-du-gouvernement-3989316 

https://www.europe1.fr/economie/leffet-sur-la-dette-du-plan-de-relance-sera-presque-resorbe-en-2025-promet-castex-3989438 )

 

(** https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/09/09/belarus-mythes-et-realites-les-mensonges-de-lafp-et-autres-medias-complices-du-coup-detat/

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/09/09/en-trois-courtes-videos-laffaire-navalny-bielorussie-loukachenko/

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/09/04/le-pseudo-empoisonnement-de-navalny-au-novitchok-est-une-manoeuvre-grossiere-de-loccident-contre-la-russie-et-la-bielorussie/ )

 

************************

ARTICLES DE FOND SUR LE MÊME THÈME >>>
 

« Merveilleux » Monde d’Après : face à l’émergence du banco-centralisme, quelle forme de Résistance ?

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/06/11/merveilleux-monde-dapres-face-a-lemergence-du-banco-centralisme-quelle-forme-de-resistance/

 .

 

ML AU 21ème SIÈCLE [Marxisme-Léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 3)]

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/08/01/ml-au-21eme-siecle-marxisme-leninisme-marx-lenine-ml-en-deux-mots-cest-quoi-partie-3/

.

 

 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Bendidon Bendidon 16 septembre 12:55

    Bendidon quelle évolution pour des marxistes léninistes smiley

    Pas comme votre collègue rédacteur agoravoxien PRCF qui en est toujours à la rhétorique du 19ème siècle !

    BRAVO

    mais reste des progrès à faire

    Au lieu de nouvel ordre banco-centraliste mondial dites tout simplement Nouvel Ordre Mondial comme annoncé par sarkozy le 16 janvier 2009 devant les ambassadeurs du monde

    et derrière on y trouve Bill Gates dont le père bossait pour les Rockfeller, les Rothschild et tout et tout

    La COVID est le prétexte pour l’instituer


    • foufouille foufouille 16 septembre 13:01

      @Bendidon

      plus de un siècle sans réussir, il est nul ton complot mondial.

      et un virus qui tue pas beaucoup.

      nul.


    • Bendidon Bendidon 16 septembre 13:56

      @foufouille
      Tiens mon foufouille regarde cette vidéo et comme t’as pas de téloche smiley
      https://youtu.be/8EzLM237ynI
      Oui je sais ton QI a fortement baissé mais si tu as plus de 14 ans d’age mental tu devrais piger ce qui dit le monsieur qui a oublié d’etre con, il explique des choses sur le virus, les banques et tout chat smiley


    • foufouille foufouille 16 septembre 14:25

      @Bendidon

      Les vidéos bidons pas trop mon truc.


    • Francis Francis 16 septembre 15:02

      @Bendidon

       
      Jovanovic y parle de tests contaminés, c’est là, à 12’20"

      Info reprise là par Ouest France
      et là par C-News


    • Luniterre 16 septembre 16:25

      @Bendidon

      Le Marxisme-Léninisme n’est pas un dogme, mais un outil théorique élaboré au fil des luttes sociales et il évolue donc avec elles. C’est ce que n’ont pas compris la plupart des pseudos-« communistes » résiduels, révisionnistes, en réalité, et, de plus, héritiers des dérives déjà révisionnistes du passé.

      En ce qui concerne le PRCF, c’est de la variante thorezienne du révisionnisme, dont ils sont les principaux héritiers, en France, mais pas les seuls.

      Ceci-dit, le nouvel ordre mondial n’est pas essentiellement le résultat de la volonté perverse d’une poignée de manipulateurs, mais bien le résultat d’une évolution dans le développement technologique des forces productives, qui influe sur la nature des chaînes de valeur dans l’appareil productif mondial.

      C’est précisément un sujet d’analyse économique que l’outil théorique ML permet de comprendre, s’il n’est pas réduit à une lecture dogmatique.

      Cet aspect théorique de la question est abordé dans les articles de fond cités en liens à la suite.

      Ce nouvel ordre mondial n’est pourtant pas une fatalité. Il repose sur le contrôle de la dette, publique et privée, par les principales Banques Centrales mondiales, dont les « gouverneurs » cooptés par le système ne sont jamais que quelques dizaines de personnes, et donc pas même les 1% de capitalistes financiers monopolistes qui sont désormais eux-mêmes leurs « obligés », en fait, même si évidemment complices, par nécessité, celle de la dette, en fait.

      Luniterre


    • Xenozoid Xenozoid 16 septembre 16:29

      @Luniterre

      en fait, même si évidemment complices, par nécessité, celle de la dette, en fait.

      et la propriété,qui est souvent oublié,mais au combien réele


    • Luniterre 16 septembre 16:43

      @Xenozoid

      A ne pas oublier, évidemment, mais relativiser, dans le monde actuel.

      La propriété des moyens de production essentiels est celle des « société anonymes », c’est à dire des sociétés par actions cotées en bourses, pour la plupart, et qui sont donc contrôlées, désormais, par les Banques Centrales, via la dette, précisément, et le renflouement permanent des bourses en « liquidités »... !

      Le pouvoir de la dette l’emporte donc, de plus en plus, sur le pouvoir du capital proprement dit, en tant qu’accumulation de valeur extorquée sur le travail productif humain.

      Il en va de même, en un sens, pour la petite propriété privée et la petite entreprise, soumises aux diktats du crédit, à leur échelle, même si sans la « latitude » d’un renouvellement indéfini de la dette, contrairement à ce que pratiquent les Banques Centrales avec les États et les monopoles !

      Luniterre


    • Bendidon Bendidon 16 septembre 16:57

      @foufouille
      Ah merde ton age mental est de 6 ans donc tu peux pas regarder
      Dommage parce que c’est une vidéo garantie sans COVID smiley


    • Le421 Le421 17 septembre 08:59

      @Bendidon

      Bill Gates dont le père bossait pour les Rockfeller

      Précisément ? Un lien ?

      William Henry Gates était avocat d’affaires.
      S’il avait été transporteur routier, la connexion aurait été plus difficile.
      Précision, je ne défends pas Bill Gates, loin de là, mais j’aime les infos objectives.


    • gouzier gouzier 16 septembre 13:55

      "...prendre le pouvoir sur l’usage de nos vie en prenant démocratiquement le contrôle du crédit, en commençant par nationaliser le système bancaire, pays par pays..."

       

      Certes, certes.... Vous nous donnez le mode d’emploi, SVP ?


      • Luniterre 16 septembre 16:31

        @gouzier

        Il n’y a évidemment pas de « mode d’emploi »....

        L’histoire humaine est d’abord et avant tout une question de volonté politique.

        En avoir ou pas, telle est la question !

        « Là où il y a une volonté, il y a un chemin » V.I. Lénine

        Luniterre


      • BA 16 septembre 18:43

        Mercredi 16 septembre 2020 :


        Le Covid-19, "pire que toutes les sciences-fictions" : les sombres prédictions d’un expert de l’OMS.


        LE PIRE À VENIR ? - La pandémie a fait quelque 930.000 morts et un des six envoyés spéciaux de l’Organisation mondiale de la Santé pour le Covid-19 a estimé qu’elle n’en est qu’à son début.


        Et si la pandémie n’en était qu’à ses débuts ? C’est la sombre prédiction d’un expert de l’OMS, alors que l’Inde a dépassé mercredi la barre des cinq millions de cas recensés de coronavirus et que près de 930.000 personnes en sont déjà mortes à travers le monde selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles. 


        "Ceci est bien pire que toutes les sciences-fictions sur les pandémies", a ainsi déclaré l’un des six envoyés spéciaux de l’Organisation mondiale de la Santé pour le Covid-19, le docteur David Nabarro, devant la commission des Affaires étrangères du Parlement britannique.


        "C’est vraiment sérieux, nous n’en sommes même pas à mi-chemin. Nous en sommes encore au début", a-t-il affirmé, cité mardi par l’agence britannique Press Association.


        https://www.lci.fr/sante/covid-19-pire-que-toutes-les-sciences-fictions-de-pandemies-les-sombres-predictions-d-un-expert-de-l-oms-pour-le-coronavirus-2164680.html



        • Le421 Le421 17 septembre 09:00

          On va dans le mur ?

          Mais non, mais non, en 2021, on rattrape tout le retard...

          Je vais aussi vérifier si ma tante n’en avait pas...


          • OrganigrammeNationInternational 17 septembre 12:16

            17/09/2020 - https://wp.me/p4Im0Q-41R

            • Amish, entends-tu le grelot de la 5 G qui s’envole de cloche en cloche. Ce n’est pas un aiglon de retour au bercail (en pire hic), mais la glas note qui sonne le branle (même s’il n’y a plus rien à branler dans cette ripoublique mafieusée ou ma fio-si, puisque tout a été vidé – on parle même de privatiser la voie publique de nos compagnes peri-féerique sienne)… A quand le toc 5 ?
            • A défaut d’amour pour son Peuple, macron a de l’humour, méprisant, pour ledit Peuple.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Luniterre


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité