• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > COVID : comment et pour quoi !

COVID : comment et pour quoi !

 Il est strictement impossible de comprendre les décisions des dirigeants en se fiant à leurs intentions affichées. Il est plus simple de s’en tenir aux actes sans impliquer directement des relations de cause à effet. Il est alors possible de distinguer les conséquences probables des décisions prises.

JPEG

 Les océans contiennent d’immenses quantités de virus, de l’ordre de 1030. Les coronavirus constituent une fraction d’entre eux. Ceux-ci sont munis d’une enveloppe appelée capside avec des glycoprotéines (dites protéines S pour spike) en forme d’amas à la surface. Ces protubérances ne se lient qu'à certains récepteurs de la cellule hôte et elles sont essentielles pour la spécificité de l'infection virale. Les coronavirus possèdent d’autre part un génome à ADN à un seul brin. Les coronavirus se lient donc à la surface d’une cellule et un brin d’ADN est transféré dans le cytoplasme de cette cellule. L'ARN viral se fixe aux ribosomes cellulaires pour induire la production des protéines qui y sont codées. L'ARN positif du virus est transcrit en une enzyme (ARN polymérase). Le génome viral est alors transcrit en nouvelles copies d'ARN à l'aide de la machinerie de la cellule hôte en se servant du brin positif comme modèle, l’enzyme assemble le brin négatif.

 Sept types de coronavirus infectent couramment l'homme. Certains sont sans gravité et causent des rhumes avec un peu de fièvre et des maux de gorge. Leur transmission se fait principalement via des éternuements ou des accès de toux. Le SARS-CoV (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère) a donné lieu à une épidémie plus sévère en 2002-2004 déclenchant une alerte de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Celle-ci a débuté en Chine après la consommation, dans un restaurant, d'un animal sauvage, une civette. La maladie a fait de l’ordre de 800 morts, soit 10 % des personnes atteintes.

 Le virus de la grippe dite saisonnière comporte souvent lui aussi un génome à ARN simple-brin. Elle se transmet de la même façon par la projection de gouttelettes lors de toux ou d’éternuements de personnes infectées. En France, la grippe saisonnière touche en moyenne 2,5 millions de personnes chaque année. La mortalité due à ce type de virus peut atteindre 10 000 en une année. Il existe des exceptions. La grippe dite espagnole, probablement d’origine américaine, se répandit en 1918 et aurait tué 2 à 5% des personnes infectées et elle fit plus de 200 000 morts en France. La moitié de la population mondiale attrapera la grippe espagnole, ce qui conduira à 50 millions dans le monde. La grippe de Hong Kong s'est répandue dans le monde à partir de l'été 1968 et jusqu’au printemps 1970 et a tué plusieurs millions de personnes dans le monde, plus de 30 000 en France.

 Dès le Moyen Âge, on s'était aperçu que les personnes ayant survécu à la variole étaient définitivement immunisées contre cette maladie. Certains voulurent, avec quelques risques, prémunir leurs patients en leur inoculant préventivement cette maladie. En 1796, un médecin de campagne utilise du pus en provenance d’une maladie apparentée mais bénigne, la vaccine de vache, donnant réellement naissance à la vaccination. Le premier vaccin contre la grippe n’apparaîtra qu'en 1930.

 Pour lutter contre le COVID, différents vaccins ont été fabriqués. Le vaccin AstraZeneca utilise comme vecteur viral un adénovirus de chimpanzé responsable de rhumes. Il est transformé pour ajouter une partie du virus responsable du Covid-19. Le virus modifié pénètre dans les cellules des personnes vaccinées qui fabriquent alors une protéine typique du SARS-CoV, éduquant leur système immunitaire à le reconnaître.

 Les vaccins de Pfizer et Moderna sont basés sur une technologie ultra-innovante dite de "l'ARN messager" et mise sur le marché très rapidement. Elle consiste à injecter des brins d’ARN messager qui permettront aux cellules de l’individu intéressé de fabriquer des protéines (antigènes) spécifiques du coronavirus. En réaction le système immunitaire va alors produire des anticorps qui sont eux-mêmes des glycoprotéines. La technique à ARN représente une nouvelle façon de fabriquer des vaccins. Avant la pandémie, aucun vaccin de ce type n’avait suivi un processus complet d’approbation permettant l’utilisation chez l’homme.

 Rudolf Jaenisch et Richard Young du Massachusetts Institute of Technology en décembre 2020 ont déclaré : ‘Nous avons maintenant la preuve sans ambiguïté que les séquences de coronavirus peuvent s’intégrer dans le génome’ sans que l’on puisse déterminer les conséquences exactes de ce phénomène. Les spécialistes déclarent que l'ARN messager n'a cependant pas pour destination le noyau et que normalement il se confine dans le cytoplasme.

 En simplifiant quelque peu, une grippe saisonnière dure moins d’un semestre et fait quelques milliers de morts en France tout au plus. La pandémie due au COVID a fait pour l’instant 100 000 morts en France (essentiellement des personnes âgées comme pour les grippes banales) et dure depuis plus de 18 mois et n’est pas finie.

 Il est maintenant possible de décrire l’apparition et l’extension de la pandémie en excluant toute relation de cause à effet.

 Bill Gates travaille étroitement avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), dont il est le premier contributeur privé, il a des liens étroits avec divers groupes pharmaceutiques et plusieurs ONG. Sa fondation s’est donnée pour but de venir en aide aux pays africains les plus touchés par la misère. Elle finance en particulier un nouveau type de vaccin contre le paludisme et un projet de microscopiques boîtes quantiques encapsulés par des nanoparticules qui peuvent être placées d’une façon sous-cutanée et servir de carnet vaccinal. En octobre 2019, le fondateur de Microsoft a lancé une étude permettant de simuler une pandémie à l’échelle mondiale due à un coronavirus (Event 201). En 2015 déjà, Bill Gates avait alerté sur le fait que « nous ne sommes pas prêts pour une prochaine pandémie » et il avait évoqué le risque d’une épidémie pouvant causer 10 millions de morts. La pandémie actuelle a déjà conduit à plus de 4 millions de morts dans le monde.

 La pandémie due au COVID se déclare en Chine en décembre 2019 à Wuhan. Des médecins chinois donnent l'alerte mais ils sont très vite réduits au silence par le gouvernement chinois qui espère régler cette affaire discrètement. Dans les premiers jours de janvier 2020, l'OMS est alertée. Un premier cas de COVID hors de Chine est déclaré, en Thaïlande, le 13 janvier 2020 : Il s'agit d'une personne venant de Wuhan. Les trois premiers malades sont annoncés en France le 24 Janvier 2020. Tous trois avaient séjourné à Wuhan. Un laboratoire de virologie P4 susceptible de travailler sur des souches extrêmement dangereuses de divers virus se trouve à Wuhan, il a été bâti en collaboration avec la France.

 D’immenses efforts, tant médicaux qu’économiques sont déployés à l’échelle mondiale pour vaincre la pandémie. Il y a évidemment des conséquences collatérales aux mesures prises. Une nouvelle civilisation doit de toute façon émerger et les actions volontaristes indiquent toutes la même direction, qu’elles soient liées au COVID ou pas.

 (i) La France, accompagnée d’un certain nombre d’autres pays, table énergiquement sur le féminisme et la mise en valeur des minorités sexuelles pour établir une société future. Les instincts collectifs belliqueux et les humeurs individuelles agressives pourraient ainsi être partiellement jugulés donnant accès à une société plus apaisée et moins apte aux diverses formes de désordre. Et surtout, l’attrait du féminisme donne une arme considérable aux occidentaux pour abattre les régimes autoritaires qui ne suivent pas cette politique.

 (ii) Les lois et les armes de coercition traditionnelles présentent de tels taux de complication que seuls les gens honnêtes et démunis les suivent. Le COVID est une occasion d’établir rapidement un fichage numérique de l’ensemble des populations du globe. Les technologies numériques permettent d’entrer dans l’intimité de tous et de suivre dans les moindres détails leur vie privée, professionnelle ou amoureuse. Il est possible d’obtenir à terme les caractéristiques de tous les individus de la planète pour établir un pass sociologique, politique, économique, moral consultable à loisir. Les ‘punitions’ et les ‘récompenses’ peuvent être ciselées à l’échelle de l’individu en fonction de son comportement. Mais il est également possible de tenir compte de ses consommations de gaz, de charbon, de pétrole, de pesticide, de viande de bœuf, de poulets d’élevage, du nombre de fois où il prend l’avion, sa voiture (pour aller où ?), du nombre et de la fréquence des relations amoureuses, les cadeaux faits, la façon de faire, le temps consacré… L’établissement d’un pass sociétal contenant l’ensemble des données de vie permet pour l’essentiel d’éviter les délits, les infractions, les crimes qui seront prévenus à l’avance.

 Tous les pays se dirigent dans cette direction indépendamment de leur affichage politique en invoquant les contraintes de l’instant, les grippes, les inondations, la sécheresse, les incendies (qui sont à l’évidence bien réels). L’opportunisme est considéré comme la qualité suprême des dirigeants, ils organisent en parallèle des spectacles pour le commun des mortels.

 Il sera alors possible de diminuer la consommation des uns, les occidentaux, et d’augmenter celle des autres, en particulier les africains, sans que trop de troubles ou d’émeutes n’éclatent grâce à une surveillance numérique généralisée. Un relatif bien-être pourra alors s’étendre au monde entier, et la croissance démographique actuelle pourra finalement être jugulée.

 Voilà ce que l’on peut raisonnablement distinguer, avec optimisme, à la lueur des faits juxtaposés les uns aux autres. Toutes les idéologies iront dans cette même direction, car il n’y a pas le choix. Le COVID a d’ores et déjà permis de réduire la production dans la plupart des pays pollueurs et a réfréné les mouvements erratiques des populations et des marchandises d’un point à l’autre de la planète. Deux points essentiels pour obtenir une transition écologique et civilisationnelle devenue incontournable.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.58/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Lampion 17 juillet 15:42

    La « purge » de la bulle spéculative sans guerre conventionnelle (trop risquée avec les stocks d’ogives nucléaires) n’est pas étrangère non plus à la chose, peut-être ?


    • Docteur Faustroll Lampion 17 juillet 15:46

      @Lampion
      l’obligation pour les états inféodés à avoir recours à l’emprunt privé pour rembourser leurs créanciers avant de payer les intérêts qui masqueront les effets de l’inflation n’est sans doute pas étrangère non plus à cet arrêt brutal des petites unités de production et à ce gel des flux. Non ?


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 juillet 19:58

      @Lampion
      L’état de la finance est en effet surréaliste, il faut regarder ceci de plus près.


    • Arogavox Arogavox 17 juillet 18:59

      Entre autres, comment est prouvée cette affirmation :

      « La pandémie (?) due au COVID a fait (?) pour l’instant 100 000 morts (?) en France »


       Tous les observateurs ne semblent pas arriver au même point de vue :

      existe-t-il un absolu dans lequel il serait possible de prouver ’scientifiquement’ que ceux qui énoncent un point de vue différent de celui des ’meilleurs’ (décrétés comment ?) soient nécessairement des charlatans ou des sous-éduqués sans neurones ?


       Parmi les ’meilleurs des scientifiques’ y en aurait-il eu un seul qui ait archivé quelque part la preuve qu’il ait su contr-argumenter scientifiquement, point par point chaque argument de cette présentation ? :

       https://www.youtube.com/watch?v=fJN9OgE4xNM 

       



      • nanobis 17 juillet 19:11

        @Arogavox
        voir politologue covid


      • Arogavox Arogavox 17 juillet 19:14

         cet autre artice du moment ne me semble pas non plus hors sujet : https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/une-autre-palliation-therapeutique-234436


      • Arogavox Arogavox 17 juillet 19:26

        @nanobis (17 juil 19:11)

        intéressant 

         par contre j’ai un penchant plutôt favorable pour la transparence du logiciel libre, et pour les présentations qui donnent la source des données et les algorithmes de leur traitement, premettant de les contrôler, amender, perfectionner par des ’fork’ ...


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 juillet 19:59

        @Arogavox
        En fait le nombre de décès est anecdotique, le Covid sert essentiellement à justifier une politique.


      • Jeekes Jeekes 17 juillet 20:33

        @Jacques-Robert SIMON
         
        Ben alors, pourquoi citer ces chiffres, non vérifiables de plus et très certainement bidonnés ?
         


      • Arogavox Arogavox 17 juillet 21:44

         Nota Bene :
         La conclusion ironique du présent article est basée sur l’idée d’une terrorisation préméditée des populations, sous un prétexte écologiste.
        En précisant ainsi ce que les ’anti-complotistes’ risquent bien d’imaginer comme étant une thèse, qu’ils trouveront abusive, développée par des ’complotistes’,
        on devrait alors comprendre qu’un rejet des vaxxins, supposé primaire et simpliste , ,de la part des mêmes complotistes , mais passant par un stratagème aussi rusé, est peu compatible avec le manque de neurones si gentiment prêté aux complotistes par les pédagogiseurs ! ... autant qu’avec la vraissenblance d’un surcroit de neurones chez ceux qui commettent une telle incohérence !

        Dans la video déjà citée (https://www.youtube.com/watch?v=fJN9OgE4xNM ), en 23:10 , est par contre avancée une considération tendant à montrer pourquoi la réaction des ’basses classes’ de la population est bien plus pragmatique qu’intellectuelle (donc plus ’scientifique’ que ce que voudraient y voir les pédagosgiseurs :
         les victimes et morts de ce phénomène Covid se comptent surtout chez les plus pauvres et précarisés ! ... qui n’en sont pas à spéculer sur des visées eugénistes ou machiavéliques, mais tout simplement à constater leurs morts et difficultés à survivre 


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 08:15

        @Jeekes
        Les chiffres doivent être considérés d’une façon relative : le COVID fait plus de morts, plus longtemps que la grippe saisonnière.


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 08:17

        @Arogavox
        C’est vrai que certains intellectuels habillent de considérations absconses la réalité pour la cacher.


      • leypanou 17 juillet 18:59

        Les vaccins de Pfizer et Moderna sont basés sur une technologie ultra-innovante dite de « l’ARN messager » et mise sur le marché très rapidement  : d’abord, ce ne sont pas des vaccins car ils ne satisfont pas aux critères d’un vaccin ; en plus, cela a été développé rapidement car ceux qui sont derrière ont aussi patenté le « virus » à l’origine (détails de tout çà ici ).

        A ceux qui le peuvent, écoutez le dr David Martin sur odyssée sur la question : çà dure 1h51 mais çà vaut le coup.



        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 juillet 20:01

          @leypanou
          Je ne maîtrise pas les définitions précises d’un vaccin.


        • leypanou 17 juillet 20:14

          @Arogavox
          l’avantage de votre lien est qu’il ne dure que 7’, avec en plus J Mikovits ; la vidéo dont je parle dure 1h51 mais parle de la genèse de toutes ces pseudo-vaccins depuis très longtemps appelés à durer éternellement car le « virus » n’est pas naturel mais créé en laboratoire, patenté et c’est .

          Une autre information intéressante est qui résume un tout çà.


        • leypanou 17 juillet 20:20

          @Jacques-Robert SIMON
          moi aussi je ne maîtrise pas mais j’écoute la définition des spécialistes.
          Ecoutez quelques minutes à partir de 1:00:00 la video sur odyssée du dr David Martin si vous avez du temps.


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 08:19

          @leypanou
          Merci du lien.



          • charlyposte charlyposte 18 juillet 07:43

            Sachant que chaque année en France, il y a environ 550.000 à 650.000 morts et donc : la fausse pandémie serait un petit joueur malgré la manipulation des chiffres grâce au tampon miracle... MORT DU COVID !


            • nono le simplet nono le simplet 18 juillet 08:03

              @charlyposte
              il y a environ 550.000 à 650.000 morts

              à la louche ? ... 613 243 en 2019 ... chiffre absolu le plus élevé ... la moyenne absolue depuis 2013 se situant à 592 000 ... jusqu’à 2020 ... 669 000 ... chiffre provisoire qui ne devrait changer que de quelques dizaines ...
              ça ne fait que dans les 55 700 de plus ... tout baigne ... smiley


            • charlyposte charlyposte 18 juillet 08:19

              @nono le simplet
              Le différentiel est donc le fait d’avoir empêché les gens de se soigner avec les traitements normaux, y compris dans les EHPAD , les suicides et le chômage ! faut faire de la place partout ou c’est possible Via un pseudo virus ( le nouveau veau d’or ) sauveur pour notre économie mondiale


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 08:20

              @charlyposte
              Pour faire un écran de fumée il faut de nombreux chiffres.


            • charlyposte charlyposte 18 juillet 08:36

              @Jacques-Robert SIMON
              OUI, surtout quand je remarque en France les millions de médecins et spécialistes en tout genre y compris sur les plateaux tv. ou ils sont légions.. je me dis, comment être si bien entouré un virus à pu entrer et passer entre les mailles du filet via ces gens là !!! la complicité ne fait donc aucun doute selon moi.hum.


            • nono le simplet nono le simplet 18 juillet 09:12

              @charlyposte
              approximations farfelues qui conduisent à une conclusion fausse et malhonnête suivies par une pirouette qui reconnait implicitement la fausseté de la conclusion mais justifie la surmortalité de 2020 par d’autres raisons suppositoires ...
              tu t’enfonces smiley


            • charlyposte charlyposte 18 juillet 09:22

              @nono le simplet
              Je n’ai qu’un mot à dire : bonne chance via tes choix et tes points de vues... rendez-vous en 2022.


            • nono le simplet nono le simplet 18 juillet 10:10

              @charlyposte
              Je n’ai qu’un mot à dire

              mes choix ? mes points de vue ? je donne des chiffres factuels à comparer avec tes approximations mensongères et tu parles de choix ?
              tu connais l’expression « botter en touche » ? ...
              et pour ce qui est des élections 2022, un choix entre Macron et MLP au deuxième tour me verra soit voter blanc soit rester chez moi ... pour la première fois de ma vie ...


            • charlyposte charlyposte 18 juillet 10:18

              @nono le simplet
              Reste chez toi et amuse toi un peu, ça nous feras des vacances, merci.


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 juillet 12:09

              @Jacques-Robert SIMON
               
               ’’Pour faire un écran de fumée il faut de nombreux chiffres.’’
               
               en effet, l’imposture a besoin de beaucoup de détails, et le diable s’y cache.
               
              Les gardiens du narratif officiel du Covid nous abreuvent de détails.


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 13:37

              @Francis, agnotologue
              Vous êtes dans le vrai : cacher l’essentiel par une multitude de choses insignifiantes. En général, on souhaite l’inverse.


            • Xenozoid Xenozoid 18 juillet 13:48

              @Jacques-Robert SIMON

              Quand le sens des mots ne veux plus rien dire et que tout le monde s’en fout,les chiffres présentés par les mots n’ont plus besoin de sens,si ce n’est leur présentation


            • Xenozoid Xenozoid 18 juillet 13:56

              @Xenozoid

              j’aurais du dire quand les mots ont un sens mais que tout le monde s’en fout....


            • charlyposte charlyposte 18 juillet 08:46

              Vivement le retour de la grippe... ça fait moins de dégâts médiatiquement , politiquement et autant médicalement. smiley


              • zygzornifle zygzornifle 18 juillet 09:19

                Les labos vont soutenir la campagne 2022 de Macron, pas la peine de chercher plus loin voila pourquoi il s’acharne sur le citoyen pour l’amener contraint et forcé a la seringue .....


                • charlyposte charlyposte 18 juillet 11:23

                  @zygzornifle
                  Sachant que monsanto et black rock traîne dans le coin sous un nouveau nom ! smiley


                • zygzornifle zygzornifle 18 juillet 09:29

                  Il est strictement impossible de comprendre les décisions des dirigeants en se fiant à leurs intentions affichées.

                  Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs , des voleurs et des traîtres n’est pas victime !.... il est complice. (George Orwell)

                  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 10:56

                    @zygzornifle
                    La plupart des politiques sont intelligents et non corrompus. Ils pensent simplement qu’on ne peut pas dire la vérité au peuple.


                  • charlyposte charlyposte 18 juillet 11:08

                    @Jacques-Robert SIMON
                    Votre réponse est à l’image de ce qui se passe actuellement ... c’est pour moi honteux de prendre les internautes pour des imbéciles, vraiment.


                  • BA 18 juillet 09:46

                    "La dynamique épidémique est clairement plus forte que lors des vagues précédentes", alerte Olivier Véran.


                    Le gouvernement alerte sur le taux très élevé de reproduction du virus. Comme dans les Pyrénées-Orientales ce soir, des mesures de freinage localisées sont à craindre dans les prochains jours ou semaines.


                    Le variant Delta menace nos libertés et l’été. Samedi, le préfet des Pyrénées-Orientales a décidé que les bars, restaurants ou bars de plage devraient fermer à 23 heures à partir de ce soir et jusqu’au 2 août. La veille, l’obligation du port du masque à l’extérieur dans l’espace public, sauf sur le sable, avait pris par surprise les vacanciers dans ce département balnéaire où l’incidence est passée de 41,5 nouveaux cas pour 100 000 habitants le 9 juillet à 258,8 pour 100.000 sept jours plus tard. Soit bien au-dessus du nouveau seuil d’alerte, fixé à 200 pour 100.000.

                    Samedi, on a également appris qu’en Meurthe-et-Moselle le masque redeviendra obligatoire à partir de mercredi dans les communes de plus de 5.000 habitants les plus touchées.

                    Une digue qui saute à la frontière catalane ; une autre dans l’Est. Qui sera la suivante ? Après tout, la Guadeloupe et la Martinique sont de nouveau soumises à un couvre-feu. Un mot qu’on croyait, depuis l’accélération printanière de la campagne vaccinale, que l’on pensait appartenir au passé.

                    Samedi, Olivier Véran refusait de jouer pour nous au jeu du pronostic. Mais son débit de mitraillette, plus rapide que jamais, ce ton lugubre qui ressuscite dans la mémoire la fin août 2020 avec le rebond dans les Bouches-du-Rhône, ne laissent guère de place au doute. La quatrième vague est là. La vraie question est : quelle sera sa hauteur ?

                    "La dynamique épidémique est clairement plus forte que lors des vagues précédentes, même si l’on part de plus bas, assume le ministre de la Santé. Le R [taux de reproduction du virus, nombre de personnes contaminées par un cas] pourrait atteindre 2, ce qui atteste de la contagiosité plus forte du variant Delta [+ 60 %], de sorte que le nombre de nouveaux cas double tous les cinq jours."

                    « Il est temps de regarder le réel en face », décode un conseiller de l’exécutif. Un autre s’exclame : « C’est chaud ! » Samedi, quelque 10.900 cas ont été recensés, et la moyenne sur les sept derniers jours atteint presque 6.700 cas. Et les autorités sanitaires craignent de devoir faire face cet été à 60.000, voire à 120.000 nouvelles contaminations quotidiennes.

                    Une inquiétude partagée par nombre d’épidémiologistes, même si certains relativisent, rappelant qu’en début de vague le R est souvent élevé avant de baisser un peu comme de lui-même ; et que la dynamique de l’épidémie est actuellement très instable et les prévisions, incertaines. "Si le R reste à 2, c’est la catastrophe, dit une spécialiste. S’il redescend à 1,5, ça peut se passer à peu près bien à condition de réduire la circulation du virus d’environ 25 %."

                    Comment ? "On ne peut ni fermer les écoles ni encourager au télétravail, dit la même source. Reste la fermeture de certains lieux publics clos, des boîtes de nuit. Il faut le faire maintenant car la bête galope très, très vite." 

                    Véran ne l’ignore pas, qui se désole de voir les hospitalisations repartir à la hausse. "Si on était tous vaccinés, le virus ne trouverait plus personne à infecter, mais on n’y est pas encore, dit le ministre de la Santé. D’où la logique du passe sanitaire, pour lutter contre les contaminations dans les lieux clos à risque, pour éviter des clusters."

                    Alors que le projet de loi sur le passe sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants sera présenté et examiné cette semaine, la réflexion sur la gamme des potentielles restrictions nourrit déjà l’agenda politique non officiel. "On est obligés de réfléchir à des mesures de freinage ou permettant un meilleur respect de la distanciation sociale", explique le ministre de la Santé.

                    Deux conseils de défense, l’un le lundi 19 juillet, l’autre mercredi, donneront au gouvernement l’occasion de scruter plus avant la météo maussade du Covid-19. Les propos outranciers de certains opposants au passe font frémir des responsables sanitaires. "Si le passe est jugé liberticide, que dira-t-on d’un retour du couvre-feu ? interroge une responsable. Le risque de tension sociétale nous inquiète. Comment les personnes vaccinées réagiraient-elles à de nouvelles contraintes ? Et les gens hostiles aux vaccins, pourquoi accepteraient-ils de s’isoler à nouveau ?"

                    https://www.lejdd.fr/Politique/la-dynamique-epidemique-est-clairement-plus-forte-que-lors-des-vagues-precedentes-alerte-olivier-veran-4058409


                    • charlyposte charlyposte 18 juillet 09:52

                      @BA
                      Les vaccinés vont se révolter contre le gouvernement ! j’espère car ça vaut bien une messe basse.


                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 10:57

                      @BA
                      Merci de votre analyse.


                    • charlyposte charlyposte 18 juillet 11:03

                      @Jacques-Robert SIMON
                      La propagande fait bander... je comprends, c’est votre choix.


                    • charlyposte charlyposte 18 juillet 09:57

                      J’ai fait un rêve.... un monde normal avant l’euro tellement possible pour tous et toutes.


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 10:58

                        @charlyposte
                        Le rêve repose sur un shoot (au sens figuré).


                      • charlyposte charlyposte 18 juillet 11:05

                        @Jacques-Robert SIMON
                        Respecter le peuple qui a dit non à cette Europe totalitariste ne vous capte pas plus que ça !!!


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 13:35

                        @charlyposte
                        Je respecte tous les gens respectables et heureusement ils sont très nombreux. On peut être pour ou contre l’Europe, les deux options sont possibles mais dans les deux cas il sera nécessaire d’avoir la force correspondant au choix. Pour ce qui me concerne j’ai voté Non en 2005.


                      • Durand Durand 18 juillet 11:22

                        « Ursula van der Leyen, notre acheteuse en chef de vaccins par centaines de millions d’unités, a un mari, Heiko, qui dirige Orgenesis une entreprise de biotechnologie spécialisée dans les thérapies géniques.
                        Comme ça, c’est plus clair. »

                        Ursula von der Leyen : les liens entre son mari et les thérapies géniques - medias-presse.info

                        ..


                        • charlyposte charlyposte 18 juillet 11:29

                          @Durand
                          Et dire qu’en France ils sont légions dans la big machine LABOMANIA... une religion qui ne dit pas son nom !


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 13:31

                          @Durand
                          J’ai peur que ce genre de problème soit constant.


                        • Durand Durand 18 juillet 15:04

                          @Jacques-Robert SIMON

                          J’ai peur qu’il n’y ait désormais plus rien à dire...

                          ..



                        • BA 18 juillet 21:02

                          Covid-19 : plus de 12 500 nouvelles contaminations en 24 heures.


                          12 532 contaminations ont été recensées au cours des dernières 24 heures, en hausse par rapport à samedi (10 949) et par rapport à dimanche dernier (4 256).


                          https://www.republicain-lorrain.fr/sante/2021/07/18/covid-19-toujours-plus-de-contaminations-retour-du-masque-obligatoire-dans-les-pyrenees-orientales



                          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 19 juillet 09:45

                            @BA
                            Merci de l’information.


                          • BA 18 juillet 23:45

                            Santé publique France a fait état de 12.532 cas détectés en 24 heures, le nombre le plus élevé pour un dimanche depuis la mi-mai. La grande majorité de ces nouveaux cas est due au variant Delta, très contagieux, ce qui fait craindre une « quatrième vague » dès les prochains jours. 


                            https://www.europe1.fr/sante/covid-19-nouveau-bond-des-contaminations-4058528





                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 juillet 08:04

                                @Samson
                                 

                                « Vous ne pouvez pas avoir les mêmes droits parce que vous n’avez pas les mêmes devoirs. Je n’appelle pas ça priver quelqu’un de sa liberté. C’est simplement rappeler que dans une Nation, la liberté suppose des devoirs. » Macron
                                 
                                Quel sophisme ! Quel amalgame ! Quel terrorisme de la pensée ! Cet argument est un crachat empoisonné sur la République. Et ce type en est le président ! Quelle aberration !
                                 
                                Je suis convaincu que mon devoir est de protéger les autres, et je le respecte autant que quiconque : mais je le fais selon mes convictions, mes valeurs et mon hygiène de vie qui vise avant tout à préserver mon système immunitaire naturel, mon bien le plus précieux auquel je dois d’être encore là..
                                 
                                En l’occurrence je suis convaincu que le vaccin actuel est un remède pire que le mal, et personne n’a pu me démontrer le contraire.Je dis non au remplacement de mon système immunitaire naturel par un système immunitaire industriel

                              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 19 juillet 09:46

                                @Samson
                                Il serait opportun de savoir où on va.



                                • I.A. 19 juillet 11:40

                                  Allons bon.

                                  Moi, j’aurais tendance à penser que la meilleure façon de tabler sur le féminisme ça aurait été de faire élire une femme à la présidence de la république.

                                  D’autres vous diront que la discrimination positive, tout comme la promotion des valeurs féminines, ne peuvent être que le fait d’un pouvoir « confidentiellement » phallocrate... Ils vous rappelleront d’ailleurs que la galanterie s’est surtout développée dans les sociétés paternalistes aux valeurs bien, bien masculines.

                                  Sinon, ce texte a le mérite de proposer une hypothèse pour expliquer ce qui se passe depuis un an 1/2.
                                  Il présente néanmoins le défaut de prêter des qualités altruistes, tacticiennes et presque philosophiques à un très grand nombre de dirigeants - dont Macron, ce qui est franchement risible.


                                  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 19 juillet 13:47

                                    @I.A.
                                    En effet, avec prudence, je propose un début d’explication. M. Macron a-t-il les qualités que je lui prête ? Je n’en sais rien ! Mais il a beaucoup de conseillers dont M. Jancovici.


                                  • Claude Simon Claude Simon 19 juillet 13:37

                                    La protéine Spike permet de regénérer les tissus pulmonaires et désintoxiquer le cerveau, mais elle rend aggressive  ; Enfin, la toxine émise par les champignons non alimentés de zone humide.

                                    Spike Lee, excellent réalisateur par ailleurs, en hors sujet histoire de taquiner un non-censeur...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité