• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > CRIF et UEJF, le déni républicain

CRIF et UEJF, le déni républicain

C’est avec gravité que les sentences sont tombées à l’issue du procès de Youssouf Fofana et du gang des barbares.

Si les condamnations sont importantes pour la plupart des protagonistes, l’avocat de la partie civile estime qu’une certaine clémence a guidé les décisions du jury.

Cependant, si l’amertume de la famille d’Ilan Halimi demeure compréhensible, le discours de son défenseur, au sortir du tribunal, rompt avec la sérénité requise lors de telles circonstances. Après la dénonciation d’une supposée bienveillance du verdict et au mépris de tout respect qu’il doit au jury souverain et au président de la cours d’assise, Me Szpiner, dont la proximité avec les arcanes du pouvoir ne sont plus à démontrer, s’octroie le droit de réclamer du ministère que le procureur fasse appel de ce procès. Si le réquisitoire de M. Bilger n’a pas été suivi à la lettre, le verdict rendu en est exemplairement proche.

A l’issue de ce procès fleuve, la déception de grandes organisations Juives s’est immédiatement manifestée, le CRIF et l’UEJF reprochent le huis clos, la marginalisation de l’antisémitisme au cours de la procédure ainsi que la faiblesse de certaines peines. Si le huis clos est une procédure normale quand certains inculpés sont mineurs ou l’étaient au moment des faits, si, uniquement, quelques-uns des protagonistes avaient pour moteur sordide l’antisémitisme et alors que le délibéré fut prononcé par un jury populaire, ces organisations ont-elles toute latitude à condamner une procédure judiciaire, somme toute menée dans les règles de l’art, présentant d’une façon plus que simpliste plusieurs mois de procès ?

C’est au mépris des règles républicaines que le défenseur exprime sa grandiloquence contrariée, mais c’est aussi contre l’ensemble des citoyens que protestent ces organisations communautaristes poussant jusque dans la rue leur désapprobation d’une justice démocratique.

Il n’est pas question ici de douter de la douleur des familles, non plus de minimiser l’odieux crime, mais la stratégie que diverses personnes adoptent afin d’affirmer leur présence sur la scène médiatique, tout en tentant d’influer sur l’information de manière subjective.

Il est surprenant de voir le CRIF ou ses satellites prendre la parole avec virulence contre la barbarie seulement quelques mois après avoir soutenu cette même barbarie exercée sur un territoire entier et sur tout un peuple. Les positions radicales embrassées semblent vigoureusement sectatrices et n’aller que dans un sens axé politiquement, ce "Conseil" ne représente pas la diaspora mais bien une idée qu’il s’en fait et des idéaux séant à une seule frange de celle-ci. Ses diverses prises de position inclinent manifestement vers l’élite et ses luttes obsessionnelles, frauduleuses parfois, ne franchissent que très rarement le cap des limites idéologiques.

En effet, jamais il n’est apparu sur le site du CRIF, une dénonciation d’acte antisémite quand la victime fut celle du pouvoir ou quand cette même victime ne s’alignait pas dans une complaisance servile aux convictions de ce mouvement. Jamais, encore, le CRIF n’a dénoncé publiquement les agissements de son extrême bord, qu’ils viennent du Betar ou de la LDJ, quand par ailleurs il reste silencieux aux attaques innommables que subissent quelques progressistes comme Chomsky ou muet à soutenir un Daniel Barenboïm dans ses initiatives pacifistes.

Des citoyens Juifs, de plus en plus nombreux ont pris conscience de cette pantalonnade, il est inconcevable que le CRIF, pratiquant d’un communautarisme outrancier, puisse se poser en représentant légitime. Les Juifs Français sont de toutes obédiences politiques, leurs choix individuels sont dictés par leur citoyenneté Française, et non communautaire, malgré les réiterations de M.Prasquier.

Après quelques mois de prison, Yildune Lévy, toujours assignée à résidence, où est l’indignation du CRIF ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

354 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 13 juillet 2009 17:10

    Ce qui est également tragique, c’est que le CRIF, qui bénéficie de la plus grande mansuétude et attention au plus haut niveau de l’Etat, ne représente qu’une petite fraction de nos concitoyens de confession juive. La majorité ne se reconnaissent pas dans ces prises de positions excessives et toujours très sionistes.

    On voit ici encore l’immense pouvoir de lobbying, et surtout en France, d’Israel et des sionistes.
    Sans doute jamais dans toute l’histoire de l’humanité un aussi petit pays, peuplé de seulement 5 millions d’habitants, n’aura eu une aussi grande influence sur la vie du reste du monde.

     La tragédie, c’est que cette influence est morbide, fanatique et multiplie les haines et les injustices.


  • armand armand 13 juillet 2009 15:41

    Emile,

    Pourquoi ne parlez-vous pas des réactions des familles (et voisins) des victimes, vraies ou présumées, de ’bavures policières’, qui se manifestent bruyamment, prenant à témoin, manifestant, quand ils ne font pas l’émeute, alors qu’ils ont été incapables de se mobiliser pour empêcher leurs ’jeunes’ de tomber dans la délinquence ?

    Certes, la réaction du CRIF est communautariste - comme toutes les réactions dans notre société tribalisée à l’extrême. Mais la victime qu’elle défend était parfaitement innocente, et n’avait ni percuté un gendarme, ni participé à une affaire d’extorsion.

    Et je récuse votre comparaison entre des opérations de guerre, excessives peut-être, meurtrières comme toutes les guerres modernes en milieu urbain, et un acte de barbarie délibérée ; Rien que cette analogie vous enlève une bonne part de crédibilité.

    De toute façon, je trouve dépassé cet appel au respect d’un verdict imparfait, rendu par des hommes imparfaits. Toute décision de justice peut se critiquer - je vous imagine bien vous emportant contre la mansuétude de tel ou tel tribunal dans une affaire de corruption ou de bavure policière.

    Mais le véritable scandale reste cette limitation à une vingtaine d’années incompressibles que des bienfaiteurs du genre humain autoproclamés ont imposée à notre code civil, en décalage complet avec le sentiment profond de la population.

    Je ne vois pas au nom de quoi on nous imposerait de loger et de nourrir jusqu’à la fin de leur peine les Fourniret et autres Fofana, avec le risque que quelques experts décident un beau jour de les libérer.


    • Emile Red Emile Red 13 juillet 2009 15:54

      Armand,

      Mon propos n’est pas celui du procès de Ilan Halimi, encore moins celui de la défense de la justice pour ce qu’elle est humaine et donc imparfaite, mais la critique d’une organisation qui se prévaut de représenter tous les Juifs de France mais ne le fait en réalité que restrictivement dans le cadre de l’idéologie qu’elle défend et uniquement dans ce cadre pour les gens qui servent volontairement ou non sa cause.

      Or les Juifs comme l’ensemble des citoyens Français sont libres de penser, d’agir et de raisonner individuellement sans le diktat communautariste du CRIF.


    • armand armand 13 juillet 2009 16:12

      Emile,

      Présenté comme cela, je vous suis.
      Mais j’aimerai qu’on me cite une seule communauté, de nos jours, qui ne dispose pas d’un champion auto-proclamé.
      Ou alors tous sont légitimes ( comme les lobbys aux USA) ou bien aucun...


    • Emile Red Emile Red 13 juillet 2009 16:23

      Je crois que la CRIF a ceci de particulier qu’il a un fort pouvoir représentatif au niveau politique ou médiatique que la plupart des associations communautaires n’ont pas. L’UJFP n’a aucune visibilité et pourtant représente une grande tendance sereine des citoyens Juifs en France.

      D’autre part mis à part un ou deux petits groupes activistes, les représentants des différentes autres communautés sont énormément moins idéologisés et structurés et bien évidemment inaudibles.


    • Serpico Serpico 14 juillet 2009 13:36

      Armand

      Les « bavures policières » ne sont pas des verdicts de cour.

      Ce sont des violations du droit hypocritement appelées « bavures ».

      un verdict est une décision de justice. La réaction des associations juives relève de la volonté de vengeance et du caractère impitoyable des mouvements sionistes : ils ont à coeur de démontrer que personne ne doit leur échapper.

      un vieux complexe d’infériorité ou un besoin de faire disparaître le préjugé sur la couardise des juifs : cela se transforme en besoin de prouver que personne n’échappera à leur vengeance. Et rien ne les arrête.


    • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 14:15

      Miragne,

      Je ne comprends pas l’arabe et de ce fait me méfie énormément des traductions surtout sur un blog douteux tel que celui-ci. Donc à votre grand dam, je ne vois pas en quoi je soutiendrais ce que je ne comprends pas.

      Aussi, je ne vois pas en quoi le fait d’être contre tous les totalitarismes me rapprocherait de Soral ou de Dieudonné.


    • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 16:07

      Miragne

      Je crois que vous n’avez pas tout bien suivi.
      Dommage il se fait tard et je n’ai pas la volonté de tout recommencer.

      Lisez seulement le fil dans son entier.


    • Serpico Serpico 14 juillet 2009 16:52

      miragne

      Quand bien même cela serait vrai, ce n’est pas plus surprenant que les propos de Liebermann ou du rabbin Kahane.

      Je ne dirais pas que tous les juifs sont des Liebermann.

      Le regard sur les musulmans est toujours globalisant. Aucune précaution : si un musulman (un islamiste) est antisémite, il sera pris comme représentatif de tous les musulmans.

      Y a pas à chipoter.

      Sinon, pour tout le reste vous nous jouez l’air du « il faut relativiser... »


    • leypanou 14 juillet 2009 18:06

      "Mais le véritable scandale reste cette limitation à une vingtaine d’années incompressibles que des bienfaiteurs du genre humain autoproclamés ont imposée à notre code civil, en décalage complet avec le sentiment profond de la population" : vous auriez préféré que l’on rétablisse la peine de mort peut-être pour les empêcher de nuire définitivement et pour qu’ils ne coûtent pas cher à la société ? Et par le même raisonnement, cela empêcherait aussi d’autres de commettre des crimes aussi horribles ? Je pense qu’un pays serait très bien pour vous : les Etats-Unis, et en particulier le Texas.


    • appoline appoline 14 juillet 2009 18:29

      @ Leypanou,

      Croyez-vous que cela sert la société de prendre en charge à ses frais des bêtes féroces comme cités par Armand, moi non et je ne me considère pas comme barbare. D’après vous, pourquoi tout tourne aussi mal de nos jours ? Les valeurs ont foutu le camp et nous cherchons des excuses et des explications là où il n’y en a pas ; certains naissent tarés et mouront tarés, il est injuste qu’ils soient à la charge des autres.


    • Nicole 14 juillet 2009 22:29

      @appoline ; vous vous exprimez comme quelqu’un qui n’aurait jamais entendu parler des témoignages des enfants Roche, ce qui, en soit, est complètement hors sujet par rapport au dossier Fofana, mais illustre que certains contextes se sont structurés de façon telle que si l’on n’est pas pervers à la base, on risque de le devenir, par simple aspiration au pouvoir, ce que beaucoup connaissent. Je ne pense pas que quiconque naisse « taré ». La maltraitance rend taré, et aussi l’environnement.


    • Nethan 14 juillet 2009 23:53

      Le Texas procède à de multiples executions chaque année, ça n’empêche qu’il est régulièrement parmi les plus haut classés des pays à fort taux de criminalité.

      Une autorité qui ne respecte pas la vie même d’un criminel, ne peut montrer l’exemple à la population car elle banalise la mort.

      C’est certainement dur pour les victimes, mais il faut savoir faire fi de l’émotion, ou alors c’est la porte ouverte à toutes les dérives.


    • plume plume 13 juillet 2009 16:07

      il faut dissoudre au plus vite tous ses organismes communautaire(CRIF , SOS-Racisme, l’UEJF, le CRAN, l’UPJF, la LICRA etc ... ) qui sont en réalité qu’un véritable cancer pour notre pays et pour notre république


      • Reinette Reinette 13 juillet 2009 21:32

        Plume, sélective votre liste, est-ce un hasard ?


        le etc... http://www.bladi.net/forum/145816-associations-musulmanes-france/

        etc...


      • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 14 juillet 2009 11:39

        ça y’est ça recommence,la france est plus raciste qu’antisémite....la preuve l’executif ordonne au judiciaire de refaire un nouveau procés.... ;crétin !


      • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 14 juillet 2009 16:01

        t’es idiot ou tu le fais exprés ?parce que si tu le fais exprés t’es un troll !
        c’est mieux comme ça ?


      • appoline appoline 14 juillet 2009 18:33

        @ Miragne,

        Il est sûr qu’avec des loulous comme vous, on a vite fait de prendre le mors aux dents.


      • Fergus fergus 13 juillet 2009 17:24

        Le CRIF et les autres associations juives qui demandaient, et ont obtenu, la tenue d’un procès d’appel au titre la lutte de la lutte contre l’antisémitisme mettent le doigt dans un engrenage absurde et contreproductif.

        Car leur action, basée sur la négation d’un verdict pourtant équitable et rendu en tenant compte de la responsabilité relative de chacun, ne peut qu’engendrer des réactions de défiance vis à vis d’une prise de position totalement excessive et désagréablement communautariste.

        Quant à Szpiner, l’ami du pouvoir, il n’a cessé de souffler sur les braises tout au long du procès, au mépris de la sérennité des débats. Un bien triste individu !


        • armand armand 13 juillet 2009 21:06

          Le seul verdict équitable dans cette affaire eût été une brochette de pendaisons.
          Malheureusement notre société décadente nous l’interdit ;
          Tout le reste est sujet à négociation.
          Et ce ne serait pas la première fois qu’on critiquerait une décision de justice.


        • Fergus fergus 13 juillet 2009 23:02

          Désolé, Armand, il ne s’agit pas en l’occurrence de critiquer une décision de justice, mais du fait que la Garde des Sceaux ait cédé à des pressions communautaristes et à l’activisme militant de Francis Szpiner pour donner à la partie civile la possibilité d’un procès d’appel qu’elle ne pouvait pas obtenir légalement.

          Il s’agit là d’une première judiciaire et de la reprise en main politique d’une affire pourtant équitablement jugée de l’avis de tous, partie civile exceptée.

          De surcroît, le fait qu’Alliot-Maris ait annoncé cette décision en sortant du Conseil des ministres sans en avoir débattu préalablement avec le Procureur général Le Mesle est scandaleux. Et pour le moins maladroit car cela montre que la volonté politique prime sur la sérennité de la justice et sur l’opinion de des plus hauts magistrats !

          Quant aux jurés (et je l’ai été lors d’une session d’assises), ils sont considérés comme quantité négligeable et la délibération équilibrée qu’ils ont rendue annulée sans vergogne. Une décision déplaît, elle est balayée d’un revers de manche par le politique. Un comportement que l’on croyait réservé aux électeurs !


        • sisyphe sisyphe 14 juillet 2009 02:01

          Par armand (xxx.xxx.xxx.252) 13 juillet 21:06

          Le seul verdict équitable dans cette affaire eût été une brochette de pendaisons.
          Malheureusement notre société décadente nous l’interdit ;

          Le belliciste Armand, comme d’habitude, prône le retour à la barbarie, et ose qualifier de « décadente » une société qui, comme toute société CIVILISEE, a aboli la peine de mort.

          Tous les partisans de la peine de mort devraient être internés dans des camps de rééducation aux valeurs de la démocratie.


        • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 14 juillet 2009 08:56

          dans tous fanfaron il y’a un froussard v.hugo
          c’est une sorte de flaque de lacheté salissant la moquette de la civilisation a.talon


        • armand armand 14 juillet 2009 09:29

          Et tous ceux qui veulent qu’on prenne en charge les dépenses de ces assassins patentés pendant le restant de leurs jours de fieffés irresponsables ;
          J’annonce la couleur - ma seule objection contre la peine de mort est liée aux risques d’erreur judiciaire.
          Donc j’accepte bien perpète - mais une vraie perpète, et pas de ces libérations conditionnelles et précoces qui ne servent qu’à grossir le nombre de récidives.
          Et j’ai ma propre échelle de valeurs - je trouve, par exemple, qu’on a été sévère avec Florence Rey et les gens d’Action directe, car ils ont eu affaire à des policiers armés, et je trouve plus grave l’assassinat d’une personne sans défense.


        • armand armand 14 juillet 2009 09:37

          Ah oui, Sisyphe,
          En plus, à la place de ’décadente’ j’allais écrire ’dévirilisée’ ; tu aurais pu jubiler.
          La même société qui autorise une mère de braqueur à porter plainte contre les victimes qui ont désarmé puis roué de coups son gentil petit fiston.
          Ou qui traduit en justice un homme âgé, qui parvient à désarmer un criminel qui le braque et tabasse sa femme, et le descend avec sa propre arme.


        • Stalker 14 juillet 2009 11:59

          Bien dit, Armand.

          Savez vous que dans les IUFM, on conseille, si on parle des risques d’agression de professeurs, de ne pas faire de défense offensive qui pourrait faire mal à celui qui est pourtant l’agresseur, comme par exemple mettre l’avant bras en opposition frontale, ce qui a des chances réelles de faire très mal au voyou « élève ».

          Merveilleux, non ?


        • ZEN ZEN 14 juillet 2009 12:46

          @ Armand
          La pendaison n’est pas de chez nous
          Mais resortons la guillotine, qui rouille..
          Reste à trouver un bourreau..
          Pourquoi pas toi ?
          Un petit complément de salaire...


        • Stalker 14 juillet 2009 13:23

          @ Zen

          Si on considère que l’histoire d’avant 1789 fait partie de notre patrimoine culturel, on peut très bien pratiquer la pendaison, comme à Montfaucon.

          On pourrait même remettre au goût du jour le supplice de Ravaillac ou la roue.


        • Serpico Serpico 14 juillet 2009 13:40

          Armand : « Le seul verdict équitable dans cette affaire eût été une brochette de pendaisons.
          Malheureusement notre société décadente nous l’interdit ; »

          *********************

          Tiens ! c’est bizarre. je croyais que les pendaisons pratiquées « ailleurs » étaient une marque de barbarie ?

          Vérité en deça des pyrénées, mensonge au dela ?


        • ZEN ZEN 14 juillet 2009 13:43

          La roue ?
          Pourquoi pas ?
          Armand , qui révèle ici son vrai visage, dans ses injures , ses outrances , ses amalgames,serait sans doute d’accord
          J’espère que c’est le 14 juillet et les libations qui l’accompagnent qui sont responsables de son état
          Quoique...in vino veritas


        • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 13:52

          Car, bien sûr, c’est le vrai visage d’Armand qui se révèle dans ce fil aux yeux ébahis de notre bon Zen. Pour Armand, donc, le « vrai visage », et pour d’autres sans doute quelques conseils de modération, à l’instar d’Emile envers Fonzibrain. Faut pas fâcher les copains. LoL !


        • Stalker 14 juillet 2009 14:22

          @ Zen

          Je n’ai aucun contentieux avec Armand, si vous en avez un, c’est vous que ça regarde, mais je ne peux vous suivre là dessus.

          Cordialement


        • ZEN ZEN 14 juillet 2009 14:35

          Aucun contentieux avec Armand , que j’ai parfois plussé
          Il lui arrive de dire des choses sensées et érudites
          Mais pas d’accord avec certains de ses propos vindicatifs et excessifs ici
          Je précise que je n’interviens pas sur le fond de l’affaire, mais sur la forme : nostalgie de la peine de mort, que l’on condamne en d’autres lieux notamment, priorité donnée à la vengeance sur la justice...
          C’est bien humain, trop humain, hélas !

          @Péripate : lâche -moi les basketts,mon cerveau fonctionne en parfaite autonomie
          Il ne dépend pas d’une institution que Théo Klein ne reconnaîtrait plus comme sienne, que beaucoup de Juifs de ma connaissance désapprouvent dans son zêle sioniste
          ça ca comme ça...


        • ZEN ZEN 14 juillet 2009 14:36

          Rectif :« ça va... »


        • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 14:39

          Pauvre péripate, toujours du même niveau.

          Il vous faudrait lire et comprendre pour une fois, et vous renouveler une autre fois mais pour toute.

          Combien vous devez être triste à fréquenter, votre idéologie mortifère déteint par trop sur votre personnalité.


        • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 14:54

          Ah, je me demandais combien de temps vous alliez tenir des propos modérés. L’insulte est définitivement de votre registre, vous y êtes bien meilleur que dans l’argumentation. Ca fait plaisir de vous retrouver.


        • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 15:13

          Si vous voyez une insulte dans mon post, il est temps d’aller dormir, ou bien les mots n’ont pas la même signification qu’on soit archaïque ou moderne, le grand age vous joue des tours.


        • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 15:16

          Vous ne vous en rendez pas compte ?! Alors, c’est plus grave que je ne le pensais.


        • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 15:38

          L’ antipéripathétisme ou la victimisation du cinéaste libéral ?

          Il n’est pathétique qui s’ignore.


        • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 15:40

          Merci. Vous êtes parfait.


        • Satantango Satantango 14 juillet 2009 17:23

          A commencer par la tienne de pendaison !

           Au fait elle résoudrait quoi la pendaison ? 

          Si elle pouvait au moins te permettre de devenir un peu moins un réac pure jus ...


        • Bois-Guisbert 14 juillet 2009 17:52

          Au fait elle résoudrait quoi la pendaison ? 

          Elle ne résoudrait rien, mais au moins la peine serait proportionnée à la monstruosité du crime.

          Personnellement, je ne compte pas trop sur les autres détenus pour en faire baver à Fofana. Je le vois plutôt finir idole des musulmans au chtar...


        • armand armand 14 juillet 2009 18:00

          Serpico,
          ça dépend qui on pend...
          Des assassins tortionnaires aucun problème, des homosexuels, des femmes adultères (ah non, elles sont lapidées) des opposants politiques qualifiés d’« espions » non.


        • armand armand 14 juillet 2009 18:12

          Zen (qu’il m’arrive de plusser aussi...)

          Vous ne m’avez pas bien lu. Aucun zèle, arrosé ou non.
          Sur le plan du principe, je suis favorable à la peine de mort en cas d’assassinat assorti de barbarie. Et j’assume parfaitement.
          Sur le plan pratique, le risque d’erreur judiciaire, même infinitésimale, me conduirait à conserver cette peine dans les statuts, sans jamais l’appliquer.

          Je constate toutefois que les adversaires les plus fervents à la peine de mort sont bien souvent partisan de remises de peine abusives. Car leur philosophie (et c’est leur droit) leur fait envisager la seule fonction rééducative de la peine, et non la dimension du châtiment.

          Et je me répète : la France souffre, à mon avis, d’une judiciarisation à l’extrême pour des vétilles (notamment toutes les affaires de ’diffamation’), les bagarres sans gravité, sans parler de tout ce que Hadopi nous réserve ; d’un abus de longueurs dans les procès et d’enfermement préventif ; en revanche, j’estime que les crimes graves ne sont pas assez punis. Dix ans, par exemple, pour la vie d’un homme, cela me paraît peu, lorsqu’il s’agit de victime désarmée par exemple.


        • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 18:26

          Armand si je ne vous suis pas dans le début de votre post, votre dernier paragraphe démontre que vous pouvez être modéré, et là je suis en plein accord.


        • appoline appoline 14 juillet 2009 18:39

          @ Fergus,

          « Le CRIF et les autres associations juives qui demandaient, et ont obtenu, la tenue d’un procès d’appel »

          N’oublions pas que le jury reste populaire et qu’il existe bel et bien la possibilité que les peines soient revues à la baisse, que fera notre Mam dans ces conditions ? Elle remontera les bretelles des jurés un à un. ?

          Abus de pouvoir, une fois de plus, les copains du président ont dû larmoyer sec.


        • Serpico Serpico 15 juillet 2009 14:21

          Armand : "ça dépend qui on pend...
          Des assassins tortionnaires aucun problème, des homosexuels, des femmes adultères (ah non, elles sont lapidées) des opposants politiques qualifiés d’« espions » non.« 

          **********************

          Il faut que le monde obéïsse à nos règles, quoi !

          Un espion qui fout le pays dans la guerre totale causant des milliers de morts, non ?

          Une société qui décide que l’homosexualité est un crime ne me plaît pas mais c’est son choix. Arrêtez de moraliser à tour de bras.

          Chaque société a le droit d’avoir sa propre hiérarchie des crimes. Ce n’est pas à vous de décider de sa moralité ou de son comportement.

          Vous avez assez soutenu l’idée que les étrangers, les musulmans particulièrement, ne doivent pas imposer leurs valeurs sur notre sol. Appliquez-vous la même règle si vous vous croyez vraiment honnête.

          Demander aux musulmans de ne pas nous imposer leurs coutumes et d’adopter les nôtres d’une part pendant qu’on continue à foutre le boxon chez eux en imposant la »démocratie" et autres conneries à l’usage des gogos d’autre part, alors que tout n’est que fric ou pétrole.

          Foutez la paix aux gens ! ni vous ni aucun Etat occidental n’êtes chargés par le destin de vous méler des affaires des autres tout en invoquant les grands baratins de l’intégration et du respect de vos coutumes.


        • paul 13 juillet 2009 18:11

          La librairie Résistances, dans le 17 ème arrondissement de Paris ,a fait l’objet d’une agression
          par un groupe de 5 individus .Ceci en raison de l’engagement pro-palestinien des propriétaires.
          Les auteurs de l’agression sont soupçonnés d’appartenir à la ligue de défense juive-LDJ-
          comme une précédente dans l’hotel de ville d’Ivry .
          Dans les deux cas, on peut remarquer le silence des médias.


          • armand armand 13 juillet 2009 21:03

            Normal...
            C’est à peine un coup d’épingle à côté des agressions permanentes, verbales et physiques, des cailleras et de leurs soutiens.


          • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 13 juillet 2009 21:25

            moi les insultes que j’ai entendu(à ce procés) venaient de la part de petits défenseurs d’israel .
            ils insultaient l’ancienne avocate de fofana et la famille de fofana devant des flics qui eux ne bougeaient pas d’un pouce !

            alors ton histoire de caillera........


          • armand armand 14 juillet 2009 09:02

            Ah ! ces salopards de victimes qui osent insulter la famille de l’assassin - laquelle aurait pu veiller à ce qu’il ne tourne pas mal.
            C’est biença, les caillera, leur famille, rien a f...tre pour les éduquer,les empêcher de faire des conneries, mais dès qu’ils soint mise en cause, ça se ressoude.

            Alors koto-de-mes-deux, demande-toi comment tu réagirais si on venait de torturer et d’assasiner un des membres de ta famille. M’est d’avis que tu chagerais de ton...


          • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 10:21

            Plutôt la question, Armand, comment réagiriez vous si votre gosse, emporté par le phénomène de bande, devenait bourreau ?

            Et ne me dites pas que vous n’avez jamais été dans une bande de copain dont certains poussaient la roue un peu loin, personne ne vous croirez.

            Enfin là n’est pas le sujet.


          • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 14 juillet 2009 11:33

            ecoute armand,en pleine cour d’assise(française )il est n’est pas concevable d’entendre des <<israel vaincra,mort aux mores,insulte à l’avocat de la défense,insulte à la famille etc>>
            devant ,je le répète ,des flics.
            tu connais pas la loi ?ou bien, pour toi il y’a une loi pour les goys et les autres ?

            et encore un truc ,pour ta gouverne,les insultes ne venaient pas de la famille de la victime...
            mais plutot des minots de la ldj et betar.....
            alors stp tais toi.


          • armand armand 14 juillet 2009 11:47

            Emile,

            Alors quoi, pour vous c’est simplement un chahut en bande qui a mal tourné, sous l’effet d’un meneur ?
            Pour en arriver là il faut une sacrée dose de perversion, de sadisme, d’absence de valeurs. Je ne pense pas que mes enfants risquent de pâtir de cette conjonction de facteurs.


          • appoline appoline 14 juillet 2009 20:00

            @ Armand,

            Pour le respect de la famille il ne doit pas y avoir de débordements, ni d’un côté ni de l’autre. Il est inadmissible qu’un avocat se fasse insulter, il fait ce à quoi il a été formé et sa position peut être délicate, surtout dans une affaire comme celle-ci où tout le monde aimerait voir l’accusé et ses sbires jetés aux rats.

            Ces associations qui crachent leur haine sont effectivement un fléau car elles ne font qu’attiser une rancoeur latente et il faudra tôt ou tard y mettre un frein car ils sont plus extrêmistes que ceux qui leur font face. Nous avons bien compris le manège de notre président qui ne s’étale toujours pas sur sa religion, mais il est inadmissible qu’il se serve de la république pour aider et soutenir ses associations.


          • armand armand 14 juillet 2009 20:41

            appoline,
            Alors pourquoi a-t-on laissé Fofana faire de la provoc à longueur de temps au lieu de lui donner un coup sur la tête et le jeter dans un cul de basse fosse en attendant la fin du procès.
            Avez-vous déjà assité à un procès de caillera au prétoire de Créteil ?


          • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 14 juillet 2009 21:18

            parcequ’il à compris la dimension politique de son procés....d’un coté spzinherrrr avec sa rhétorique falatieuse et de l’autre coté fofana avec la meme...
            tu cherches à prendre les gens pour des idiots ou t’es malin comme une huitre ?


          • appoline appoline 15 juillet 2009 20:35

            @ Armand

            « ,pourquoi a-t-on laissé Fofana faire de la provoc à longueur de temps » Parce que nous n’avons plus les couilles de la lui faire fermer, sa grande gueule. La dignité, voilà ce qui manque depuis quelques décennies, à vouloir tout accepter au nom des droits de l’homme, nous sommes tombés dans l’excès inverse. Maintenant que la décadence est bien là, il va falloir regardfer un peu plus souvent derrière soi car les crapules, elles, ont perdu de vue les droits de l’homme depuis belles lurettes, d’ailleurs elles ne les ont jamais acquis.
            A vouloir tendre l’autre joue, beaucoup risquent de se faire défoncer le portrait car les temps ne sont plus à l’apitoiement mais à l’auto-défense, d’ici peu, cela va être une question de survie.

            Dans un tribunal, très cher, le principal est de ne pas baisser les yeux, jamais.


          • franck2009 13 juillet 2009 19:04

            Les juifs sont passés du mauvais côté de la force.

            Ils n’ont plus droit au statut de victimes.

            Je suis d’origine catholique, et devenu agnostique.

            Je n’aime pas la proximité avec le peuple élu. J’élude cette proximité.

            Le racisme intrinsèque du judaisme me répugne.

            Le sectarisme me fait horreur.

            Je préfère passer pour antisémite que laisser accroire que je suis partie prenante dans cette pantomime : Le bon juif vs le méchant musulman.

            Aujourd’hui si un musulman me tend la main je la serrerai, si c’est la main d’un juif j’attenderai de savoir s’il est sioniste....


            • armand armand 13 juillet 2009 21:02

              Votre connerie intrinsèque me répugne.
              Je n’aime pas la proximité avec des c...ns de votre espèce.
              Mais aucun besoin de se serrer la main - franchement, tenez ce type de propos devant moi et on passera à des travaux pratiques plus réjouissants.


            • armand armand 13 juillet 2009 21:07

              Bravo Emile,

              Vous avez réussi à vous attirer tous les antisémites de la pire espèce. Ne manque qu’« internaute » qui ne tardera pas, j’en suis sûr.
              Mais je ne vous ferait pas l’injure de supposer que c’était le but recherché...


            • sisyphe sisyphe 14 juillet 2009 02:05

              Par armand (xxx.xxx.xxx.252) 13 juillet 21:02


              Mais aucun besoin de se serrer la main - franchement, tenez ce type de propos devant moi et on passera à des travaux pratiques plus réjouissants.


              Ksss kssss ; zyva, Armand, dans la gueule ; t’es le plus fort : toi, au moins, t’es pas une tafiole


            • armand armand 14 juillet 2009 09:04

              Je me réjouis, Sisyphe, de te voir épouser la cause des antisémites de la pire espèce.
              Tes protestations d’humaniste ne sont que de façade.
              J’espère que tu apprécieras tes nouveaux copains.


            • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 09:54

              Un humaniste avec une mentalité de dératiseur. lol


            • sisyphe sisyphe 14 juillet 2009 10:17

              La seule cause que j’épouse, contrairement à toi, qui prône la loi du talion, et de la peine de mort, c’est celle de la JUSTICE, qui, en l’occurence, s’est prononcée.

              Le prétexte de l’antisémitisme, garde le pour amuser la galerie, il n’arrive pas à masquer ton déni de justice, et ton apologie du retour à la barbarie.


            • armand armand 14 juillet 2009 10:25

              Alors si pour toi supprimer un assassin-tortionnaire c’est le retour à la barbarie, alors je te plains. D’ailleurs si tu lisais attentivement avant de sortir tes déclarations prêchi-prêcha à l’emporte-pièce, tu verrais que pour moi le risque d’erreur rend la peine capitale inapplicable dans les faits.
              Par contre, si pour toi quelques années à l’ombre pour avoir supprimé une vie humaine dans d’atroces souffrances, et encore (beaucoup) moins pour complicité c’est assez payé, alors la vie humaine ne vaut pas cher à tes yeux.


            • sisyphe sisyphe 14 juillet 2009 10:29

              L’h^opital qui se fout de la charité !

              Continue à prendre les gens pour des cons !

              La vie humaine a certainement plus de valeur à mes yeux qu’à ceux de quelqu’un qui déclare (je te cite) ;
              Le seul verdict équitable dans cette affaire eût été une brochette de pendaisons.
              Malheureusement notre société décadente nous l’interdit

              Tout commentaire est superflu ; tu es démasqué, mon pauvre.


            • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 10:32

              @ Franck

              Je mets une majuscule peu méitée, mais je ne suis pas à ça près.
              Je me demande ce que tu fais sur ce fil écrit par un petit fils de victime, et lui même passé du mauvais côté à tes dires.

              Le problème de l’antisémitisme est le problème de tous les racismes, il est de se ruer contre un peuple plutôt que de faire la part des choses.
              Pour certains, qu’un Arabe ait fait une connerie et ce sont tous les Arabes qui trinquent, qu’un Noir soit un peu frustre et c’est toute l’Afrique qui paraît peuplée de sous-hommes, qu’un Juif fasse le con à 5000 km et tous les Juifs sont de méchants colonisateurs.

              En fait on en vient à se demander si tous les humains ont quelque chose en commun, blonds contre bruns ici, ou petits contre grands là, c’est surtout la bétise qui guide et la bétise fait plus de morts que toute guerre, famine ou catastrophe.


            • armand armand 14 juillet 2009 11:36

              sisyphe,
              Justement, maintenir en vie, en le logeant et le nourrissant aux frais de la communauté, puis le relâchant après quelques années (même 22...) c’est un crachat à l’égard de la victime ou de sa famille. A moins que par grandeur d’âme elle n’ait décidé de pardonner...

              La pendaison pour Fofana me paraîtrait équitable. Alors gueule et indigne-toi tant que tu veux, la vie d’un assassin-tortionnaire n’est pas sacrée pour moi. Celle de la victime si. Et je note que les abolitionistes inconditionnels sont cent fois plus fanatiques que moi, qui reconnais que dans les faits il faut tenir compte du risque d’erreur.
              Donc, pour Fofana (et Fourniret et d’autres...) il faudra se contenter de l’imparfait - une peine de prison non susceptible d’être tripatouillée par des ’experts’ qui n’ont de comptes à rendre à personne


            • ZEN ZEN 14 juillet 2009 15:23

              @ Armand
              Toujours le sens de la nuance...
              Etre antisémite avec Théo Klein...
              Trés honoré !


            • appoline appoline 14 juillet 2009 20:12

              @ Franck,

              Votre raisonnement se tient et j’y adhère en grande partie. L’histoire et son expérience n’aura pas servi à grand chose, les mêmes erreurs se reproduisent. Quand on veut être respecté, il faut respecter, quand on veut attirer attention et amitié, il faut savoir en donner. Quand on parle de cela, on se fait traiter d’antisémite et peut-être qu’on finit par le devenir devant tant d’égoisme de la part du peuple soit disant élu. Jouer les martyres ne dure qu’un temps, le temps que le monde voit le vrai visage de l’imposteur.

              Dans cette histoire, un gosse est mort dans des conditions atroces tué par des cinglés au nom d’une religion, qui comme les autres n’est pas capable d’appliquer ce qui devrait être son unique base : l’amour.


            • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 21:26

              Je n’ai pas bien compris en quoi le fait que le CRIF réclame un autre procès, ou conteste le verdict, est constitutif de « communautarisme »  ? Tout le monde comprend bien qu’il s’agit d’une association et non de la voix de tous les juifs de France. Il y a aussi cette phrase particulièrement compliquée, que j’ai du relire à plusieurs reprises : Si le huis clos est une procédure normale quand certains inculpés sont mineurs ou l’étaient au moment des faits, si, uniquement, quelques-uns des protagonistes avaient pour moteur sordide l’antisémitisme et alors que le délibéré fut prononcé par un jury populaire, ces organisations ont-elles toute latitude à condamner une procédure judiciaire, somme toute menée dans les règles de l’art, présentant d’une façon plus que simpliste plusieurs mois de procès.
              Est-ce que vous contestez le droit à une association de s’exprimer si certaines conditions sont réunies ? Et quelles sont ces conditions ?


              • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 10:40

                Il faut apprendre à lire, cher, et ne pas considérer l’info comme une compote où tout doit être prémaché.

                Le procès a été mené dans les règles, le CRIF a le droit de râler mais en aucun cas le droit de remettre en cause d’une part que les lois aient été respectée, d’autre part la décision d’un jury populaire et souverain.

                Mais il n’a surtout pas le droit de suborner un ministre a fortiori un président de la république.


              • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 11:06

                Evidemment, si je ne sais pas lire, c’est aussi inutile de répondre à un analphabète.

                Bien sûr, le fait d’être un ignorant m’amène souvent à vérifier le sens des mots. Suborner a pour premier sens le fait d’encourager quelqu’un à faire des déclarations mensongères, comme dans « suborner un témoin ». Ce n’est probablement pas ce que vous aviez en tête en parlant de « suborner » un ministre. C’est donc dans un autre sens qu’il faut l’entendre, et celui ci est « corrompre ». Donc, Le CRIF a corrompu le ministre. Vous avez certainement des éléments en ce sens, il serait bon de nous les faire partager.


              • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 12:44

                L’art de l’esquive comme vous en êtes spécialiste, puisque vous précisez qu’il y a un premier sens c’est donc qu’il y en a un second que vous omettez fort peu habilement de mentionner, cher.

                Suborner : Inciter à agir contre le devoir.


              • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 12:50

                Je le mentionne, là, juste au-dessus, si si, regardez... C’est donc dans un autre sens qu’il faut l’entendre, et celui ci est « corrompre »


              • Lucien Denfer Lucien Denfer 13 juillet 2009 22:52

                Cela me rappelle le blog d’une personne qui postait tous les cas flagrants de judéomanie dans la vie publique, car il savait pertinemment que cela faisait grandir l’anti-sémitisme. Il le faisait au nom de tous les juifs qui ne souhaitaient pas particulièrement être avantagés d’une quelconque manière du seul fait qu’ils étaient juifs.

                Maintenant je comprends son raisonnement...


                • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 10:42

                  Un proverbe dit : « pour vivre heureux, vivons caché »...


                • TSS 13 juillet 2009 23:19

                  Bilger,l’avocat général du procès, que l’on critique très souvent dans ces colonnes a
                   
                  déclaré que c’etait un procès et un verdict exemplaires !!

                  que dire d’autre ?...!!


                  • armand armand 14 juillet 2009 09:12

                    Ah bon, on n’a pas le droit de ne pas être d’accord avec Bilger ?

                    Je trouve pour ma part que la justice française est trop sévère et trop tatillonne pour des vétilles, trop laxiste pour les crimes. 22 ans non compressible c’est pas cher payé pour assassinat avec actes de barbarie. Et je dirais pareil s’il s’agissait d’un musulman, d’un chrétien, à plus forte raison d’un enfant. Toutes ces simagrées autour du procès Fourniret, par exemple, ces dépenses inouïes conduisant à un enfermement au frais de la collectivité.
                    Dans le cas Fofana on a affaire aux circonstances agravantes de haine raciale (d’où la légitimité qu’une association juive exprime son mécontentement) ainsi qu’au phénomène de bande, de toute actualité. Un signal fort, pour utiliser un jargon à la mode, serait de dire qu’on ne peut pas se réfugier derrière un chef pour atténuer ses responsabilités. Quant à l’excuse de la minorité, quand je vois les exploits de certains ’mineurs’ de 15-16 ans dans mon quartier je n’ai pas envie de leur donner la moindre circonstance atténuante. Ni à eux, ni à leurs parents.


                  • Satantango Satantango 14 juillet 2009 08:18

                    Désormais ce sont des incompétents qui décideront si les peines administrées aux condamnés leurs conviennent ou pas et les modifieront à leur désir !

                    Pas étonnant : le gouvernement « hongro-arméno-turco-israëlien » de France est à la solde de lobbys puants et baisse culotte à leurs moindres gémissements !

                    Dorénavant tout condamné mécontent devra procéder de la même manière : ne pas faire appel, juste aller gueuler, accompagné de tous les frustrés de la Justice, leur mécontentement aux fenêtres des ministres et président qui vous dirigent. A la trique ou au Karcher.

                    Attention avec Nabot 1er et sa Joséphine de basse-cour le fascisme est en voie de rétablissement : après tout pourquoi faire un jugement ? Exécution sur le champ !

                    Au fait qu’est-elle devenue l« espionne » française [mais innocente selon le Nain] arrêtée en Iran, dont Kouchner et Sarkorama exigeaient la « libération imédiate » ? Manif du gouvernement franchouillard devant le Ministère de la Justice de Téhéran ? Chiche !

                    Cette manière des juifs de contester et d’obtenir un revisement d’une décision de justice me laisse pantois...


                    • armand armand 14 juillet 2009 09:21

                      Satantango ignore tout du système juridique.
                      Dans ce genre d’affaire la famille de la victime ne peut pas faire appel. Seul le Ministre de la Justice peut demander un nouveau procès. Il s’agit donc de faire appel à la Garde des Sceaux. Ce qui fut fait. Maintenant vous pouvez estimer qu’elle n’aurait pas dû accéder à la demande.
                      Ce qui je reproche aux antisémites qui se sont donnés rendez-vous sur ce fil (content de vos nouveaux copains, Emile ?Ravi davoir en tête de gondole l’infect BobGratton ? - si vous voulez, je peux vous envoyer notre vieux copain D. Milan pour quelques invecives de la plus belle eau sous-célinienne) c’est de refuser aux Juifs une réaction que n’importe quelle communauté, dans un cas semblable, serait fondée à avoir.

                      Tenez, imaginez un jeune Arabe, tout bien, séquestré, torturé, et achevé dans une cave - vous imaginez les réactions ? Surtout si jamais son assassin était juif. Et ces réactions seraient tout aussi légitimes.

                      Quand aux cris de pucelle effarouchée de la magistrature, celle-ci serait plus légitime si elle n’était pas composée exclusivement de filles et de fils des beaux quartiers, adoubés par concours à un très jeune âge et formant, depuis toujours, une caste à l’instar du triste gamin instructeur d’Outreau. Il n’y a jamais eu de véritable indépendance du judiciaire en France.


                    • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 10:47

                      « Cette manière des juifs de contester »

                      L’amalgame est exactement ce que veut et fait le CRIF.

                      Ce ne sont pas « Les » Juifs qui contestent mais le CRIF. Merci de nuancer, ça ne vous rendra que plus lucide.


                    • Satantango Satantango 14 juillet 2009 16:50

                      Pourquoi ils sont musulmans ou protestants ou témoins de Jéhova au CRIJF ?


                    • appoline appoline 14 juillet 2009 20:23

                      @ Armand,

                      Blabla que tout cela, très cher. Moi, je ne vois qu’une chose, l’indépendance de la justice a pris encore du plomb dans l’aile. La mégalo du nain finira par exaspérer même ses proches collateurs, enfin les goys, il ne peut éternellement bafouer la république. Entre le CRIF, la franc-maçonnerie, il n’est pas étonnant que le bien être de la nation lui passe au-dessus des oreilles.


                    • Satantango Satantango 14 juillet 2009 20:51

                      Un petit peu de lecture (mais il y en a d’autres) pour Armand-Je-Sais-Tout sur les multiples possibilités offertes pour s’opposer légalement à un jugement

                      « La Cour européenne des droits de l’homme donne raison au » Canard enchaîné " contre un jugement de 1993 [de la cour d’Appel]. (...)

                      Deux journalistes de I’ hebdomadaire, Roger Fressoz, directeur de la publication, et Claude Roire, avaient été condamnés par la justice française à des amendes de 10 000 et 50 000 francs, et à verser 10 001 francs de dommages et intérêts à Jacques Calvet, à l’époque PDG de PSA Peugeot-Citroën, qui avait porté plainte.


                      En 1995, après avoir épuisé toutes les voies de recours possibles sur le plan national, le Canard enchaîné décidait de porter l’affaire devant la juridiction de Strasbourg, au nom de la " liberté d’expression « . Hier, il a obtenu donc définitivement gain de cause. »

                      http://www.presse.ac-versailles.fr/spip.php?article64

                      Je n’ose même pas lui dire qu’il faut tourner 7 fois sa langue avant de blablater, vous allez encore penser que ce serait de l’antisémitisme (ce qui depuis Siné ne veut plus rien dire d’ailleurs). 7 comme le chandelier des Junkies de Juda-Yahvé...


                    • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 14 juillet 2009 21:26

                      et armand,
                      des arabes (palestiens)bien tous ça séquestré ,humilié , torturé etc , par des juifs ,il y’en a tous jours (et ils font meme les enfants.)
                      pauvre type.


                    • frédéric lyon 14 juillet 2009 09:17

                      Le laxisme de la justice française est internationalement reconnu.
                       
                      Il a des conséquences fâcheuses, il est par exemple de plus en plus difficie d’obtenir le transfer en France de français condamnés à l’étranger, car on sait très bien qu’il seront relachés avant d’avoir accompli la totalité de leurs peines.

                      La condamnation de Fofana à une peine de perpuité assortie d’une période de sureté de 22 ans signifie en clair qu’il sera sorti dans dix ans, compte tenu des remises de peine pour « bonne conduite » qu’il ne manquera pas d’obtenir s’il prend soin de ne pas étrangler un maton.

                      10 ans contre un cadavre qui pourri sous la terre, c’est pas cher.

                      Quant aux complices, ils ont été condamnés pour mémoire, seulement pour sanctionner le fait qu’ils se sont fait prendre, ces maladroits, et qu’on a dérangé tout un tas de monde pour faire un show au Tribunal.

                      Allez, on recommence.


                      • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 10:49

                        Lyon encore le roi de la désinformation, digne de notre bonne droite bien fascisante.

                        Apprenez donc ce qu’est une période de sureté de 22 ans.



                      • sisyphe sisyphe 14 juillet 2009 09:55

                        C’est un véritable déni de justice et de démocratie que le gouvernement, sous la pression des lobbies d’organisations extrémistes juives, vient de commettre, en obligeant le parquet à réviser un procès dont tout le milieu judiciaire s’accorde à dire qu’il a été exemplaire, et à des jugements rendus, en leur âme et conscience, par un jury populaire.

                        La dérive continue, et était largement prévisible, avec la nomination de la MAM de fer pour remettre la justice au pas.

                        Le temps de la justice en France est révolu ; voici venu le temps de la vengeance, des lois d’exception, de l’iniquité, des jugements « pour l’exemple », de l’arbitraire, de l’autocratie au service des lobbies extrémistes.

                        Il n’est plus un seul domaine de la démocratie, de la république, que ce gouvernement n’aura contribué à démanteler.
                        Après l’école, l’hôpital, le système social, le travail, maintenant la justice ; la boucle est bouclée.

                        Déni d’un jugement rendu par les représentants du peuple souverain, ce gouvernement montre, là comme ailleurs (référendum sur l’Europe et autres), son mépris de l’équité, et de l’expression de ses citoyens.

                        Porte ouverte à tous les dénis de justice, pour peu que des groupes de pression ne soient pas satisfaits des décisions rendues ; bientôt, pourquoi pas, réinstauration de la peine de mort, de la loi du talion  ; ce pays s’enfonce de plus en plus dans une dérive autocratique et un régime de forfaitures.

                        Faits divers érigés en faits de société, prétextes à un appareil et des lois de plus en plus liberticides, justice à la botte des groupuscules fascistes et des partisans d’un retour à la barbarie : la moindre honnêteté obligerait à remplacer tout le corps judiciaire par des militaires ; au moins, le monde verrait ce qui se passe réellement.

                        J’espère que des recours vont être déposés auprès de la cour internationale de justice, pour faire respecter le droit.

                        Honte à ce gouvernement de collabos, de fascistes, et de lâches.


                        • armand armand 14 juillet 2009 10:04

                          N’importe quoi, Sisyphe, l’abus de substances fortes dans ton paradis lointain t’aura certainement altéré le cerveau.
                          Que le parquet fasse appel, c’est prévu par le code.
                          Qu’une organisation exprime son mécontentement, quoi de plus normal.
                          Si celle-ci était quelque assoc pour la défense de l’intégrité-physique-des-caillera-menacés-par-la-police-fasciste tu applaudirais à quatre mains !

                          Tu t’es simplement rangé du côté de la caste des magistrats jaloux de leurs prérogatives, et des antisémites de tout poil.


                        • sisyphe sisyphe 14 juillet 2009 10:25

                          Lâche nous la grappe, avec ton prétexte d’antisémitisme, manié comme un épouvantail.

                          En l’occurence, juif ou pas, il s’agit d’un procès pour meurtre.
                          Le jugement en a été rendu, après un procès de 2 mois et demi, par un jury populaire, qui avait tous les témoignages en main, pour rendre un verdict en leur âme et conscience.

                          Ce n’est que sous la pression des groupes extrémistes et du lobby sionistes, que le gouvernement oblige le parquet à faire appel.
                          C’est un déni de justice, point barre.

                          Pour toi, on connait, à travers tes nombreuses interventions, notamment une sur ce fil, où, comme d’habitude, tu prônes le retour à la barbarie, et à la peine de mort, sans jugement ; tes positions fascistes et belliqueuses.

                          Arrête de te cacher derrière le prétexte de l’antisémitisme ; personne, à part toi, n’est dupe, de ta négation de la démocratie, et de la justice ; tu es le parfait petit parangon de l’instauration d’un régime autocratique, policier, militaire, violent : ; un ennemi de la démocratie et de la république.


                        • sisyphe sisyphe 14 juillet 2009 10:47

                          Tu perds ton sang froid, mon pauvre, et te démasque ainsi pour ce que tu es.

                          Un magnifique point Pavlov pour ton évocation de Pol Pot, de même qu’un point Dupont-Lajoie, pour ton attaque ad hominem.

                          Normal ; quand on n’a plus d’argument...


                        • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 10:58

                          Armand en l’occurence, Pol Pot et Mao sont plus près de la pratique gouvernementale actuelle que de celle d’un peuple souverain.

                          Quand la justice passe d’indépendance à soumission au pouvoir, on peut sans aucun détour affirmer que la tengeante est prise vers un pouvoir totalitaire.

                          Quid demain de procès de politiques ou de syndicaliste ? Avez vous lu la dernière ligne de mon article ? Aujourd’hui le GVT laisse un peu de lest ( assignation à résidence comme en Birmanie ) mais demain n’embastillera-t-il pas définitivement un Julien Coupat ?


                        • armand armand 14 juillet 2009 11:23

                          sisyphe,

                          Mais tu n’as jamais eu d’argument, pauvre type que tu es.
                          Juste des formules grandiloquentes qui dissimulent la vacuité de ta pensée.


                        • armand armand 14 juillet 2009 11:27

                          Emile,

                          Il y a une volonté manifeste de museler toute opposition en ce moment par la démultiplication de procédures abusives.Notamment en matière de ’diffamation’. J’appelle ça justement l’inflation des petits tracas, pouvant aboutir à des plus graves injustices encore comme l’affaire Coupat.

                          Tout comme on sévit plus durement contre une manifestiation de lycéens que contre les racaille armés dans les banlieues.

                          Mais de là à y voir du Pol Pot ou du Mao, on en est vraiment loin !


                        • sisyphe sisyphe 14 juillet 2009 11:28

                          Tttttt tttttt...

                          calme, armand, calme ; tu te fais du mal..

                          allez, va faire une petite séance de tirs, ou de punching ball ; ça va te défouler...


                        • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 12:49

                          Armand, en 43 on était loin des camps, en 45 on était à l’intérieur, la vue ne peut se résumer à ce que l’on est sensé voir mais à ce qui peut se cacher derrière.


                        • Shaytan666 Shaytan666 14 juillet 2009 13:48

                          En France contrairement à la Belgique, existe un droit d’appel pour les procès d’Assises, ce droit est aussi bien valable pour le ou les condamnés que pour le Parquet, que l’un ou l’autre en fasse usage est tout à fait légal et n’est en rien un déni de justice.
                          Si MAM est intervenue, c’est que je suppose, comme en Belgique, la loi lui permet, en effet le ministre de la justice a un droit « d’injonction positive », c.a.d. qu’il peut obliger le Parquet à faire appel ou comme en Belgique à se pourvoir en Cassation, mais ne peut pas empêcher celui-ci de faire appel ou de se pourvoir.
                          Cette procédure est rarement utilisée mais elle existe.


                        • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 14:00

                          Le principe de démocratie nécessite une séparation des pouvoirs. 

                          Que le ministre agisse à la suite d’une réclamation d’une organisation tiers étant monté au plus haut sommet de l’état, au mépris du jury populaire, même si légal, est parfaitement illégitime et peu respectueux de la nation.


                        • fonzibrain fonzibrain 14 juillet 2009 10:20

                          armand et lyon les taré sioniste


                          vous etes impayable
                          « Honte à ce gouvernement de collabos, de fascistes, et de lâches. »

                          la nana qui a piégé hilan a pris 9 ans mais les tarés veulent qu’elle y aille 12 ans

                          je croyais que le comunautarisme muslmans était un problème

                          les juifs sont tombé bien bas,juste pret à se venger
                          comme armand pret à pendre les accusé





                          • armand armand 14 juillet 2009 10:31

                            Hé No-Brain,

                            arrête de te conchier, ta maman va t’envoyer cul-nu au lav’

                            Oui, je serais prêt à pendre cet en...é de Fofana. Comme je ferais pareil au taré qui a assassiné une jeune mère de famille musulmane en Allemagne.
                            Et je trouve que servir d’appât pour ce genre d’affaires mérite plus que neuf piges, dans les faits beaucoup moins grâce aux remises de peine.

                            Pour ta gouverne je n’ai jamais caché mes opinion - plus d’indulgence pour les petits délits, moins de traquage et de flicage, limitation de la détention provisoire aux seuls cas où il y a danger de fuite ou de récidive, mais par contre des peines bien plus lourdes en cas de crimes graves.


                          • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 11:02

                             @ Fonzibrain

                            Une fois de plus, ne confondez pas certains Juifs avec «  les » Juifs.

                            Merci pour eux et pour moi...

                            Avec des propos à l’emporte-pièce on ne s’en sortira pas.


                          • fonzibrain fonzibrain 14 juillet 2009 11:47

                            émilie c’est pour cela que je suis un partisan de l’utilisation du mot


                            JUIVERIE qui est pour moi le penchant du mot islamiste

                            mais je ne peux pas l’utiliser

                            c’est bien dommage,quel mot pourrais je utiliser pour définir seulement les extrémistes juifs ?



                          • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 12:50

                            les extrémistes juifs 


                          • USA 613 14 juillet 2009 10:27

                            A lire ces interventions les plus plébiscitées...
                            TOUTES attestent d’un antisémitisme AVOUE et REVENDIQUE par ces intervenants. 

                            Quels thèmes, tendances ou genres de pseudos-articles sont mis en ligne ?
                            Sont-ce les seuls proposés aux censeurs ?
                            Si seuls des pseudos articles défendant les thèses CRITIQUES envers UNE cause ou UNE communauté sont mis en ligne que peut-on conclure sur le site en question tant :
                            1) sur le plan des censeurs du site ?
                            2) que sur celui des interventants ? 

                            Merci au site et aux intervenants d’annoncer si clairement la couleur 

                            Quant aux délires de certains :
                            Il est REVELATEUR de constater que la DESINFORMATION de l’un et le délire antisémite affiché de l’autre soient toutes deux les interventions les plus plébiscitées

                            A une époque on a eu droit à des partis antisémites en France
                            On y est revenu
                            L’antisémitisme s’affiche, se revendique et se glorifie de l’être

                            Vive la France... mais quelle France ? 

                            Les valeurs défendues par certains depuis quelques années en France sont nauséabondes, elles abondent sur ce site

                            Quel qualificatif peut-on donner à ceux qui se rassemblent et fédérent sur ce site ?
                            Quelles conclusions s’imposent ?


                            • USA 613 14 juillet 2009 10:50

                              @ L’auteur

                              L’UJFP se satisfait-elle de l’esprit des inerventions les plus plébiscitées ?
                              L’UJFP serait donc la panacée à elle seule elle détiendrait LA vérité et LE bon sens quand elle est animée par un Stambul maboule complètement perturbé par ses problèmes psys. Ses propos et son acharnelent témoignent plus d’un fanatisme que d’une conviction. Ses messages tiennet de la harangue et n’ont rien à envier à un Farrakan. Seule différence l’un des deux est d’origine juive et complètement shtarbé.

                              A l’époque de
                              1) Charles Maurras puis des comparses de Laval
                              2) Adolf Hitler
                              3) etc....
                              TOUT COMME pour LES interventions LES PLUS plébiscitéss ici PEU importent les options politiques des Juifs ou les problèmes « psys » de ces Juifs victimes du fameux « Jüsiche selbsthass » de Thédodor Lessing, ils ont eu droit au même sort. En France des types comme Harry Baur ont découvert qu’ils étaient juifs une fois internés à Drancy où ils décédèrent ou pour d’autres qui ne se savanient pas ou ne se voulaient pas juifs, TOUS partagèrent le même sort plus loin à l’Est dans d’horribles conditions.

                              Alors ne vous méprenez pas si on applaudit vos interventions sur ce site ce n’est pas une garantie ni rassurant pour vous et ce quelles que soient vos origines, votre couleur, vos croyances et même vos préférences sexuelles.

                              Le sens des messages convoyés par ces intervenants et ceux qui les plébiscitent incitent à se poser des questions sur ce qui se passe sur ce site
                              Quel est l’esprit récurrent des messages véhiculés par ces interventions les plus plébiscitées ?

                              Choice is yours.


                              • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 11:23

                                Que dois-je vous répondre ?

                                Que vous participez de la désinformation ? Que vous me faites dire ce que je ne dis pas ?
                                Où avez vous vu que je glorifie l’UJFP, et d’ailleurs de quel droit l’insulteriez vous alors que je ne crois pas avoir insulté le CRIF dont je suppose que vous êtes admirateur.

                                A vous lire il serait contre productif de dénoncer un comportement anti-républicain au seul prétexte de la lutte contre l’antisémitisme, c’est votre droit de le penser.
                                Cependant j’affirme que d’anathématiser l’antisémitisme d’une manière irresponsable, ne fait que le renforcer en créant jalousie, vindicte et enfin haine. Est ce mon droit ?

                                Le silence est une plaie, mais le fracas aussi. Revenir sans distance sur l’histoire c’est s’y insérer sans prendre aucune précaution, on voit où mène une telle dérive, vous le remarquez vous même, l’antisémitisme se développe à l’intérieur même du discours tenu par les groupes Sionistes à fin prosélyte autant que provocatrice.

                                Confirmeriez vous qu’hors du sionisme il n’y a point de salut pour les Juifs ?


                              • Iokanaan 14 juillet 2009 12:27

                                @ USA @ Emile


                                Je porte une kippa.


                                Je soutiens complètement et intégralement la démarche d’Emile. C’est avec des voix juives discordantes telles que la sienne en lutte contre la judéomanie honteusement inégalitaire et anti-républicaine orchestrée par le CRIF et consorts qui est avant toute autre chose responsable de la judéophobie grandissante - derrière laquelle il ne faut lire véritablement qu’un gigantesque ras-le-bol et un gigantesque dégoût de tout ce à quoi le CRIFet consorts associent l’intégralité du monde juif -, c’est donc avec des voix juives telles que la sienne que l’on fait reculer l’antisémitisme. 


                                Il y a des tentations antisémites chez certains intervenants de ce site ? Raison de plus pour que ce soit SUR CE SITE que des voix de paix telles que celle d’Emile viennent eteindre l’incendie et montrer à ces gens que ce qu’ils ont appris à détester chez tant de gens assimilés au monde juif n’a certainement pas à être étendu à son intégralité. On ne combat pas l’antisémitisme en mettant des coups de baton sur la tête des antisémite, mais en leur mettant des lumières dedans - celles de la Raison et celles du Coeur. C’est ici qu’il faut démontrer que les Juifs ne sont pas nécessairement TOUS CES TRAITS DE CARICATURES ANTISEMITES QUE LE CRIF INCARNE SI PARFAITEMENT ET SI PLEINEMENT. Et pour faire reculer l’antisémitisme, il ne faut pas nier qu’à regarder les agissements du CRIF on se croirait en plein Protocole des Sages de Sion : IL FAUT LE DENONCER. 


                                Je salue Emile pour son courage, sa clairvoyance, son equité, son humanisme, bref, pour autant de qualités fondatrices des valeurs prônées par le véritable judaïsme oriniel et universaliste qui sont totalement absentes des discours lobbyistes de ceux chez qui je nie personnellement toute judaïté et qui la souillent de leurs associations systématiques de cette judaïté avec leurs propres perversions d’âme. Et il faut dire que ces perversions d’âme ne sont pas la conséquence du judaïsme, mais qu’elles en sont une négation.


                                Les hommes tels qu’Emile ne sont pas des propagateurs d’aintisémitisme. Ils en sont la solution. Le CRIF et ceux qui le soutiennent en sont les mélanomes malins - et malins, vous ne le serez guère, USA, si un jour à cause de vos peurs mal gérées le cancer se met à généraliser. 


                              • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 12:54

                                Merci Lokanaan, c’est trop...


                              • katalizeur 14 juillet 2009 13:09

                                bonjour a tous

                                merci LOKANAAN c’est des personnes telle que vous les meilleurs defenseur de nos cousins juifs....


                              • armand armand 14 juillet 2009 18:19

                                « On ne combat pas l’antisémitisme en mettant des coups de baton sur la tête des antisémite, mais en leur mettant des lumières dedans - celles de la Raison et celles du Coeur. »

                                Que c’est beau.. ! Je ne crois pas que cela ait marché avec les nazis...
                                Et cela ne marchera pas avec les antisémites furieux qui se pavanent à l’occasion sur Agora.

                                Maintenant, votre opinion et celle d’Emile je la trouve honorable.
                                Même si je déplore que son expression permette encore une fois à quelques racaille rouge-brune de déverser leur vomi.


                              • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 14 juillet 2009 21:33

                                c’est que tu t’es bien répandu !


                              • Domino 14 juillet 2009 11:17

                                Quel est l’esprit récurrent des messages véhiculés par ces interventions les plus plébiscitées ?

                                Exaspération à l’égard d’un tout petit groupe qui s’estime non concerné par les lois de la République ? Crainte en voyant que l’exécutif a main-mise sur le judiciaire ?


                                • Reinette Reinette 14 juillet 2009 11:31

                                  Emile Red,

                                  bravo pour votre article

                                  bon certains vont en profité pour rabâcher leur propagande antisémite sous votre article, trop incapables de comprendre que le CRIF ne représente pas les juifs de France

                                  mais ce qui compte, pour moi, c’est votre honnêteté quant à cette affaire « Fofana »


                                  avez-vous vu cette vidéo, où la mère de Fofana se fait huer par des idiots (je reste polie)

                                  Vidéo « Affaire Halimi : la mère de Fofana huée » de LCIWAT ...



                                  • armand armand 14 juillet 2009 11:44

                                    Reinette,

                                    Arrêtons de déouaner entièrement les parents de monstres. Ils ont leur part de responsabilité. Une très grande partie des problèmes des quartiers dits ’sensibles’ vient précisément de la démission des parents ; quand il ne s’agit pas tout simplement d’une tradition qui cveut qu’on laisse faire n’importe quoi aux fils, les envoyant sur les trottoirs traîner en bande. Je sais de quoi je parle, mon quartier en est plein...


                                  • Reinette Reinette 14 juillet 2009 11:46



                                    AU MATIN DU 10 AVRIL 2004, la mère de Michael Cohen, 19 ans, constate l’absence de son fils. Inquiète, elle appelle le père du jeune homme, puis un de ses amis, qui lui raconte que la nuit a été mouvementée.

                                    Michael et lui étaient partis taguer les murs bordant l’autoroute A4. Les parents joignent le commissariat de Maisons-Alfort. Un fonctionnaire leur demande de « venir immédiatement ». Le planton jette sur la table la carte de transport de leur fils. « Vous le reconnaissez ? Il s’est noyé cette nuit.  »…

                                    Surpris par une patrouille de la BAC, les tagueurs ont traversé l’autoroute en courant. Hugo a sauté du haut d’un pont. Michael s’est caché dans les fourrés, à proximité de la Marne. Mais les chasseurs se sont déployés. Une deuxième équipe les a rejoints. Puis une autre. Se sentant encerclé, Michael est entré dans l’eau. Un brigadier a ordonné à des collègues de se poster de l’autre côté de la rivière. Un policier s’est proposé de plonger. Le centre d’information et de commandement général l’en a dissuadé par radio : « Pas de prise de risque ».

                                    Les parents de Michael se portent partie civile. « De nombreuses zones d’ombres entourent l’affaire  », reconnaît l’IGS. La CNDS critique l’attitude des policiers. Mais en novembre 2005, le tribunal décide d’un non-lieu.


                                  • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 11:50

                                    Oui Reinette je l’ai malheureusement vue, ce qui ne grandit pas les énergumènes qui se sont manifestés de telle sorte.

                                    Bientôt on (ou le CRIF) réclamera la condamnation des parents avec les enfants, et pourquoi pas celle des grands parents ?

                                    Le gène fait son entrée dans la justice, Sarko est en train de gagner, et le bon peuple applaudit. Le problème qui n’est pas soulevé est que les camps ont été remplis pour la même et unique raison, le gène Juif, Tsigane ou communiste.

                                    Dramatiquement, il ne faut pas compter sur les aveugles génétiques pour ouvrir les yeux....


                                  • armand armand 14 juillet 2009 11:51

                                    Reinette,

                                    C’est ça, les sales flics l’ont assassiné...
                                    Qu’essayez-vous de démontrer ?


                                  • Stalker 14 juillet 2009 12:04

                                    Reinette

                                    Des personnes qui se tuent accidentellement en voulant échapper à la police, ce sont des choses qu arrivent. Je ne vois pas où est le problème.


                                  • Reinette Reinette 14 juillet 2009 12:22

                                    le problème ? c’est le deux poids deux mesures du CRIF !

                                    ce silence du CRIF sur cette autre affaire... MAIS ce sont des flics qui sont mis en cause ! les flics de la Sarkozie


                                    Les parents de Michael se portent partie civile. «  De nombreuses zones d’ombres entourent l’affaire  », reconnaît l’IGS. La CNDS critique l’attitude des policiers. Mais en novembre 2005, le tribunal décide d’un non-lieu.


                                  • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 12:29

                                    A un tribunal, à un arbitre, on peut et on doit reprocher d’user de deux poids et deux mesures. Mais en quoi une association est tenue d’être impartiale ? Une association de femmes battues n’aurait donc aucune légitimité si elle ne dénonçait pas simultanément les hommes battus ? N’est-ce pas aller un peu loin ?


                                  • katalizeur 14 juillet 2009 13:14

                                    @ reinette

                                    que j’aime a lire notre petite grenouille quand c’est son intelligence qui s’exprime

                                    je vous plusse...une fois de plus chere madame, j’espere pouvoir le faire en de multiple occasions

                                    au plaisir de vous lire

                                    katalizeur


                                  • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 13:16

                                    Péripate, dans le sigle CRIF le R veut dire « représentatif », il ne signifie pas représentatif au gré du vent dans lequel vous vous envolez.


                                  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 14 juillet 2009 13:23

                                    à Emile Red

                                    Le sigle CRIF veut-il bien dire Conseil Représentatif des Institutions de France ?

                                    Mais de quel type d’institutions peut-il donc s’agir ?...


                                  • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 13:29

                                    Ils ont oté le J : CRIJF

                                    C’était imprononçable et ce paraît politiquement plus correct même si ce devient fallacieux comme appellation.


                                  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 14 juillet 2009 13:42

                                    à Emile Red

                                    Ils ont oté le J : CRIJF
                                    C’était imprononçable : problème très secondaire.

                                    Au bout du compte, voilà une institution qui ne s’assume guère...


                                  • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 13:54

                                    Ou trop bien...


                                  • Reinette Reinette 14 juillet 2009 14:27

                                    Kataliseur

                                    plussez pas trop ! tout de même...




                                    (certains vont croire que vous passez à l’ennemi, c’est la pendaison assurée !)

                                    smiley =


                                  • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 14:51

                                    Oui, représentatif, comme dans « les syndicats représentatifs ». Ce qui ne veut dire pour personne que tel syndicat représente tous les salariés. A moins que je ne me trompe...


                                  • Reinette Reinette 14 juillet 2009 16:32

                                    Oh ! c’est 14 juillet

                                    une petite chanson s’impose !

                                    http://www.youtube.com/watch?v=xDKoMXHOOnU&feature=related


                                  • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 16:38

                                    Aucun syndicat de salariés ne prétend représenter tous les salariés.

                                    Et que je ne sache aucun non plus n’ont un R dans leur sigle.


                                  • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 16:42

                                    Reinette,

                                    C’est normal qu’à la fin de la vidéo, ils me copient tous ? Pas ma faute si j’ai une raideur du majeur, c’est dégueulasse de se moquer..... pffff
                                    Ce doit être de l’antisémitisme ..... grrrr


                                  • armand armand 14 juillet 2009 18:24

                                    Kata,

                                    Alors réponds-moi HONNETEMENT.
                                    Si un jeune homme musulman était séquestré, torturé et assassiné par des barbares (juifs, chrétiens, athées, peu importe)
                                    ET qu’on démontrait que la haine raciale ou religieuse était à l’origine de ce crime.
                                    Ne trouverais-tu pas normal que les organisations musulmanes se manifestent auprès du Ministère si elles jugeaient certaines peines trop légères ?
                                    Dans pareil cas, ma position serait rigoureusement la même qu’ici.
                                    Tout comme j’espère qu’un châtiment exemplaire attend l’assassin de la pauvre Marwa.

                                    Peux-tu comprendre ? Je pense que tu le peux.


                                  • armand armand 14 juillet 2009 18:27

                                    Reinette,

                                    Si pour vous une affaire de séquestration-torture-barbarie c’est la même chose que non-assistance à personne en danger (on pourrait effectivement accuser les gendarmes de cela pour le cas que vous citez) alors, avec tout le respect que je vous dois, je pense que vous avez un problème avec la logique...


                                  • Reinette Reinette 14 juillet 2009 21:05

                                    Armand, vous me dites
                                    Si pour vous une affaire de séquestration-torture-barbarie c’est la même chose que non-assistance à personne en danger (on pourrait effectivement accuser les gendarmes de cela pour le cas que vous citez) alors, avec tout le respect que je vous dois, je pense que vous avez un problème avec la logique...



                                    1) pas gendarmes mais police nationale
                                    2) je ne compare pas les deux affaires


                                    je faisais simplement remarquer que le CRIF n’avait pas soutenu la famille de Michael

                                    - pourtant les parents de Michael étaient partie civile

                                    - l’IGS (inspection général des services), à l’époque, reconnaissaît «  De nombreuses zones d’ombres entourant l’affaire »

                                    - le CNDS http://www.cnds.fr/ critiquait l’attitude des policiers

                                    pourtant en novembre 2005, le tribunal décide d’un non-lieu

                                     

                                    le couvercle est refermé sur cette affaire ! POURQUOI ?

                                    parce que ce sont des flics les assassins !


                                  • USA 613 14 juillet 2009 11:39

                                    @ Domino

                                    En quoi mon intervention vous irrite-t-elle ?

                                    Quant à vos commentaires que révèlent-ils ?
                                    Le bon sens ?
                                    LA vérité ?
                                    Ne serait-ce pas en arrière plan et non exprimé dans cette intervention mais le messag subliminal même s’il n’est pas écrit il est tout de même présent.
                                    La hargne et la grogne, l’irritabilité jusqu’à l’insupportable de ce peuple JUIF qui par ses actions et réactions vous sont tout simplement INSUPPORTABLES...
                                    Ils existent pourtant et comme je l’écrivais plus haut tout comme toutes les différences qu’elles tiennent des origines, de la couleur, des croyances religieuses ou autres, voire même des préférences sexuelles. 

                                    Ici ce sont les Juifs que vous criitquez avec véhémence...
                                    Quelles sont VOS réactions épidermiques sur les autres points que j’aborde ?
                                    Beaucoup abhorrent tous ces autres représentés par ces AUTRES thèmes, l’Autre dans SA différence quelle qu’elle soit.
                                    Si l’on s’en tient à vos propos seuls les Juifs vous indisposent
                                    Merci de partager avec nous ce que vous pensez des :
                                    1) Noirs et de l’esclavage ou de leurs conditions
                                    2) Arabes, des Musulmans et des troubles dans le monde générés par certains d’entre eux
                                    3) femmes et de leurs sorts dans le monde entier quel que soit leur nationalité ou religion car pour elles les problèmes diffèrent
                                    4) enfants et le travail, enfants et les abus sexuels
                                    5) Jaunes et de leur regroupements quel que soit le pays (USa & les Chinatowns, France et certains quartiers, les gangs et règlements de compte au sein de cette société quel que soit le pays ou continent)
                                    6) préférences sexuelles 
                                    7) avortements
                                    8) églises et Chrétiens attaqués ce week-end passé en Irak, toutes ces années dans le monde musulman (les Coptes en Egypte)
                                    9) gens qui pensent autrement et qui ne peuvent s’exprimer (Iran et plus dans les merveilleuses républiques et théocraties du monde musulman... que s’est-il passé à Gaza sur une plage cf. article http://qc.news.yahoo.com/s/capress/090709/monde/20090709_palestiniens_hamas _loi_i_1 )
                                    10) etc.... 


                                    • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 12:09

                                      L’exaspération que ressent Domino est aussi ressentie par les Juifs du commun, ceux qui travaillent comme tout un chacun, ceux qui ne passent pas à la télé, ceux qui n’ont aucune raison de rejoindre la terre des supposés ancètres, ceux qui n’ont qu’une et unique carte d’identité.

                                      Le petit jeu de dire « le messag subliminal même s’il n’est pas écrit il est tout de même présent. » est la seconde raison qui exaspère, en quoi êtes vous médium que vous lisez à l’intérieur des têtes et des mots.

                                      L’antisémitisme existe au même titre que tous les racismes, voyez vous souvent des Asiatiques, des Noirs, des Arabes philosopher sur leur ressenti à la télé, à la radio ? Et on peut dire qu’ils ont beaucoup plus de « chance » de subir la xénophobie parcequ’ils portent sur eux leur différence, ce qui n’est ni mon cas ni certainement le votre.

                                      Il n’est donc pas étonnant que lorsque les Juifs sont mis en avant à tord ou à raison par des organisations non dénuées d’intention, ce soit ceux là même qui soient montrés du doigt à leur corps défendant. C’est comme cela et d’aucune autre manière que du petit agacement quotidien se développent l’exaspération, puis la haine. Rien de tout ça pour toutes les autres formes humaines que vous citez, elles sont marginalisées ou plus surement éludées par l’ensemble des médias.



                                    • Domino 14 juillet 2009 11:56

                                      M’accuser d’avoir un « message subliminal » ? Là, je n’ai plus rien à dire, c’est la phrase qui tue.

                                      Quand à vous, mon cher USA613, votre message en ce qui concernent nos cousins musulmans n’a plus rien de subliminal. 


                                      • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 12:02

                                        Il y a des comparaisons instructives. Par exemple Lyon est ici carrément traité de fasciste. On peut ne pas être d’accord avec ce qu’il dit, mais la dénomination paraît un tantinet exagérée. Par contre, Fonzibrain, qui semble être très proche de cette version odieuse du socialisme qu’est le nazisme, ne se voit réprimandé que dans les termes très généraux de « propos à l’emporte-pièces ». Un appel à nuancer, en somme. Comme un copain que l’on retient de dire trop de conneries.


                                        • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 12:18

                                          Cela n’a pas été dit, mais de toute façon on le sait. lol.


                                        • Le péripate Le péripate 14 juillet 2009 12:41

                                          Si, parfaitement. Mais on s’égare....


                                        • USA 613 14 juillet 2009 12:04

                                          @ l’auteur

                                          1) Je N’appartiens PAS au CRIF. J’ignore tout du CRIF et ce dont il se réclame. Donc....
                                          2) UJFP : TOUT comme VOUS qui CRITIQUEZ Mme Halimi ou CES Juifs qui la soutiennent j’ai le droit de penser ce que je veux de Stambul et de CERTAINS membres de l’UJFP et d’autres partis en France ou ailleurs. Pour moi les propos et écrits d’un Stambul, de son copain sur le Monde Diplomatique et d’autres encore moins médiatisés sont tous des gens qui ont un problème avec leurs origines juives. En faire le constat n’est qu’en faire le constat. AU CONTRAIRE de ceux qui VOUS congratulent LE PLUS sur ce site je N’appelle PAS à la hargne et à la haine de Stambul ou de qui que ce soit je ne fais que montrer comment fonctionnent certains dont Stambul. Je ne suis pas l’inventeur du concept de la « Haine de soi des Juifs » ce concept remonte au XIX° siècle. A l’évidence Stambul a un problème comme d’autre. Quant à l’antisionisme ce n’est pas de l’antisémitisme. Mais l’antisémitisme ambiant ACTUEL se cache derrière l’antisionisme, certains en ont même fait la preuve en France lors de certaines élections. Ce n’est pas pour rien que plus haut j’écris quelque part qu’à une époque en France il y a eu des partis se présentant comme antisémites avec l’antisémitisme pour programme affiché

                                          Affaire Halimi & Fofana :
                                          Bravo à vous de pouvoir apprécier et juger d’un procès qui s’est tenu à publicité restreinte. Moi je ne peux que constater qu’une des parties (celui de la mère du fils bouchérisé pendant des semaines par plusieurs personnes en association)
                                          considère que ce procès n’a pas été mené comme il aurait du l’être.
                                          Pour ce qui me concerne je constate que la mère du supplicié n’a d’autre alternative pour faire appel des jugements que de s’adresser à d’autres puisqu’elle seule ne peut pas le faire. Elle s’adresse à qui de droit SUIVANT EN CELA les lois républicaines.
                                          Le fait-elle OUI ? NON ?
                                          A-t-elle le droit (pas la raison) de le faire ? OUI
                                          Elle le fait ? OUI
                                          L’obtient-elle ? OUI
                                          Je prends acte
                                          Quant à moi je ne me permets pas de juger de la chose jugée n’y ayant pas eu accès et de ce que je sais ce ne sont que des appréciations rapportées par des tiers partisans.
                                          Donc ?
                                          De ma part pas de commentaires sur le jugement ou le verdict
                                          De jugements je n’en ai que sur les interventions les plus plébiscitées

                                          A VOUS L’AUTEUR :
                                          Bon nombre des lecteurs auraient plaisir à vous lire
                                           !!!!! Quels sont VOS commentaires sur les interventions les plus plébiscitées de votre article ?

                                          Merci d’avance pour partager avec nous ce que vous pensez des interventions les plus plébiscitées pour VOTRE article ?



                                          • Vers un nouveau procès du « Gang des barbares » ?! Pourquoi il n’en fallait pas...



                                            ______________________

                                            Que l’on ne se fasse pas d’illusions ! Et tous les tartuffes de la conscience humaine non plus : ce pays sortira divisé et affaibli d’un nouveau procès Youssouf Fofana ; les rancœurs et les frustrations seront bien plus profondes encore, et plus tenaces, même si, après coup, elles peuvent avoir changé de camp.

                                             

                                            Est-ce là l’objectif de ceux qui, sur ce procès, entendent jouer la carte du jusqu’au-boutisme ? Irresponsables à l’égo surdimensionné pour lesquels la société n’est qu’un vaste prétoire pour, l’index vengeur, au gré de l’actualité, une mise en accusation et en abyme de ces composantes ?

                                             

                                            Et nul besoin de faire montre de beaucoup d’imagination pour désigner ceux qui, en particulier, feront les frais de ce qu’on doit bien appeler : un règlement de compte du type « communautaire » sous le couvert d’une soif inextinguible de justice que d’aucuns nommeront « acharnement judiciaire », à la racine duquel on trouvera une exacerbation identitaire (1) longuement murie, cajolée et entretenue, ainsi que l’ abandon, de la part des élites intellectuelles concernées par cette identité, de leur rôle émancipateur (2) au profit d’un tutorat vague et mou, démagogique et complaisant, ou bien, parfois, militant et franchement communautariste ; exacerbation dont personne n’a souhaité mesurer et interroger, au fil des ans, le caractère dommageable pour notre société et pour les intéressés eux-mêmes : frustrations (3) sans nombre face à la réalité « nationale » qui, elle, ne tiendra pas compte des particularismes communautaires, comme il peut nous être donné de le voir à l’occasion d’un procès devant une cour d’assises au jury populaire qui se gardera bien de rendre un verdict d’exception(4).

                                             

                                             

                                            1 - Exacerbation-miroir d’une autre identité : arabo-musulmane, elle aussi, menacée par cette tentation à l’exacerbation ?

                                             

                                            2 - l’Homme sera toujours plus que ce qu’il croit savoir sur lui-même qui n’est - le plus souvent -, que ce que l’on a daigné lui enseigner ou bien, ce qu’on lui a laissé espérer... pour lui-même.

                                             

                                            3 – D’aucuns au moment de ce procès se sont revendiqués comme « militant juif » ! Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? D’autres encore, sur le net, n’ont pas cessé de mettre l’accent sur le fait suivant : « …et qu’un juif c’est sacré… quiconque s’avise de lui ôter la vie n’a qu’un droit : celui de mourir… et les complices aussi, acteurs directs ou non de cette mort… » Ou bien encore, une fois rendus les verdicts : « On veut un autre procès. On veut que les coupables prennent les peines qu’ils méritent. »

                                             

                                            4 - Nombreux sont ceux qui n’hésitent plus à parler, à propos de cette exacerbation identitaire et de son encouragement, de l’établissement d’un régime d’exception au service d’une politique délibérée de « deux poids, deux mesures » - double-pensée, double langage -, qui peut se résumer par cette formule Orwellienne : « nous sommes tous égaux mais certains le sont plus que d’autres ».

                                            Il est tout de même surprenant que des intellectuels aient pu un seul instant (et aujourd’hui plus que jamais) penser que la création, dans notre société, d’un tel climat de suspicion propice à toutes les rancoeurs et à toutes les colères, même contenues, ait pu être considérée comme une option, et qui plus est, une option vivable, souhaitable et gérable sur le long terme. Ces intellectuels ne se seraient-ils pas laissé aveugler par leur propre exacerbation identitaire et leur désir de puissance, cessant du même coup d’être des intellectuels pour endosser les habits de propagandistes arrogants, sans considération aucune pour le ressenti de la communauté nationale ? Aujourd’hui, la preuve est faite : rien ne remplace l’intelligence quand il s’agit de penser, sur le long terme, « le bien-commun » car, la Culture, elle... n’aura été manifestement d’aucun secours à tous ces intellectuels.

                                             

                                             

                                            ________________

                                             

                                            Aussi,

                                             

                                            Il ne faudrait pas qu’au malheur d’une famille - malheur qui aurait dû pour une large part, rester dans la sphère de l’intimité familiale (5) -, ne vienne s’ajouter, au terme d’une exploitation éhontée et de son « développement » à un niveau sans commune mesure avec les enjeux dont ce drame était porteur, un second malheur, plus grand encore, qui lui, se répandra comme un cancer (6) : celui des affres d’une humiliation publique, sans distinction, d’une communauté tout entière au prétexte de lui enseigner, sans nuance, un anti-antisémitisme, passant à la trappe, comme pour mieux enfoncer le clou d’une crucifixion bête et irresponsable, l’anti-sionisme et le caractère plus que conjoncturel de cet anti-sémitisme (sans parler de son contexte social) qui, le plus souvent, exacerbé (encore et toujours l’exacerbation !) ne demande qu’à trouver sa résilience dans un rapprochement qui aurait, à leur endroit, pour ciment : la compréhension et la compassion.

                                             

                                            5 – Malheur et douleur instrumentalisés ? Par qui ? A quelle fin ? Car, je ne peux pas croire un seul instant que la famille Halimi pense qu’un second procès qui verrait un tel ou une telle condamnée à deux ou cinq années supplémentaires puisse les aider dans leur deuil.

                                             

                                            6 - Cancer silencieux, certes ! Mais dont l’effet boomerang ne cessera jamais, insidieux, d’empoisonner pour longtemps encore les rapports inter-communautaires ; et même si d’aucuns, forts de leur bêtise et/ou de leur cynisme, pensent pouvoir sans difficulté gérer cette tension supplémentaire ad vitam aeternam sous prétexte qu’il existe des précédents dans une autre région du monde en proie à un chaos méticuleusement et savamment organisé et orchestré ; cette tension que l’on nous promet ici et maintenant, n’en est pas moins intolérable et inacceptable ; et l’on ne se résoudra pas à ce qui nous est présenté comme une nouvelle fatalité.

                                             

                                             

                                            *** 

                                             

                                             

                                            Il serait temps que les leaders d’opinion de la communauté juive fassent preuve du courage nécessaire, qu’ils se lèvent, se dressent et hurlent : « Assez ! Justice a bien été rendue ! Ca suffit ! » et ce... afin de ne pas laisser le champ libre à des forces qui semblent n’avoir qu’un projet - conscient ou inconscient : éloigner de nous, jour après jour, tout espoir de construction d’une société apaisée, et pourquoi pas, un tant soit peu... authentique et con-fraternelle (à l’occasion).

                                             

                                            Et puis, la sagesse n’est-elle pas toujours du côté de la lucidité, et la force, pusillanime, du côté de l’intelligence, de la Culture, du talent, et parfois même, sinon souvent, du génie ?

                                             

                                            Nul ne peut ni n’osera croire que toutes ces qualités aient pu déserter, année après année, subrepticement, et pour son malheur - et le nôtre, par ricoché -, la communauté juive de France. 

                                             

                                            Ou bien alors…

                                             

                                             

                                             


                                            • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 12:23

                                              Merci pour cette analyse plutôt juste.

                                              Non toutes ses qualités n’ont pas quitté les Juifs de France, je suis humblement là pour en témoigner.


                                            • Iokanaan 14 juillet 2009 12:29

                                              @ Emile :

                                              « Non toutes ses qualités n’ont pas quitté les Juifs de France, je suis humblement là pour en témoigner. »

                                              Merci de le faire ! Et bravo à vous pour cela ! 


                                            • bob 14 juillet 2009 12:08

                                              Bon article qui traduit bien un passe que l’on croyait disparu : la livraison d’un suspect ou d’un condamne a la populace. Cela rappelle les buchers dresses a la va-vite par une foule haineuse et peu au courant des faits, en depit des autorites seculieres et dont on fera reposer la faute sur l’Eglise, le seigneur, ou d’autres boucs-emissaires tout designes.

                                              S’il est vrai que 22 ans plus ou moins passe en prison apparait comme peu au regard d’un assassinat assorti d’actes de torture sur un etre humain ( quelque soit sa religion d’ailleurs), il en reste que seule la justice republicaine peut posseder les elements necessaire a l’enquete ainsi qu’une qualification des actes et ce dans le respect des lois. La meute de gens manipules par des extremistes dont les gouts sont plus orientaux qu’occidentaux n’a aucun droit de regard aux yeux de la loi.

                                              Cela amene un autre debat : transgresser la loi dans le cadre d’une structure peut s’averer productif pour le hors-la-loi mais affaiblit la structure donnant ainsi la possibilite a d’autres transgresseurs plus extremistes de s’affirmer... aux depens des premiers. Les delinquants ne survivent que grace a une certaine protection de la societe, si celle-ci devait s’affranchir des barrieres coercitives d’une violence legitime alors les delinquants eux-memes seraient en danger ( en fait, ils seraient la premiere cible de la population).
                                              Pour conclure,si aujourd’hui, un individu aussi ignoble soit-il, est livre a la populace, qu’en sera-t-il de demain et avec quelle population ?


                                              • Emile Red Emile Red 14 juillet 2009 12:26

                                                Aujourd’hui le délinquant est celui qui fait un acte délictueux, il y a fort à craindre que demain, comme hier, le délinquant sera celui qui aura une pensée, une tête délictueuse...


                                              • goc goc 14 juillet 2009 12:23

                                                En tout cas, pour ceux qui desirent connaitre l’ambiance du proces, il leur suffit de lire la prose des detracqué du bulbe et autres fascistes intellectuels (si tant est qu’il soit possible de parler d’intelligence dans ce cas) tel que lerma, usa et autres peripat, pour comprendre a quel point ce communautarisme devient de plus en plus arrogant au point de se considerer comme superieur aux autres francais et d’exiger de faire les lois, tout comme leurs idoles sionnistes qui massacrent, sans aucun proces, a coup de missiles tous ceux qui ont l’audace de leur resister. A quand le droit de tuer en France aussi ??

                                                La seule chose qui ressort de cette affaire, c’est que les racistes ne sont pas uniquement d’un seul coté, car se croire supérieur aux autres au point d’exiger des lois specifiques, c’est aussi faire du racisme.

                                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès