• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > De l’humanitaire à l’espionnage … « la petite ligne rouge (...)

De l’humanitaire à l’espionnage … « la petite ligne rouge »

Sophie Pétronin vient d’être libérée, après 4 années de „détention” (2016-2020). Cette franco-suisse s’était apparemment fortement attachée au Mali et à la ville de Gao. J’ai personnellement connu cette ville dans la période 1987-2005 et son célèbre Hôtel de l’Atlantide où oeuvrait une Dame de compagnie manchote... Il y avait une petite cour intérieure entourée de hauts murs et de barbelés et dans laquelle nous pouvions garer nos véhicules de façon à ne pas être victimes de „visiteurs nocturnes” car la ville, accueillante et bienvenue après la traversée du Tanezrouft et l’Adrar des Ifoghas, attirait aussi les voleurs.

(photo de La Manchotte)

En janvier 2013 notre Président „conquérant” envoie notre armée sauver le Mali des djihadistes, il s’y rendra même en visite et héritera d’un jeune chameau, apparemment sa seule conquête africaine, qu’il négligera et qui finira mangé par ses gardiens. C’est donc 3 ans et demi plus tard, alors que notre armée est fortement présente à Gao, que cette humanitaire est enlevée ! Cela me rappelle ce petit jeu de mots dans le film „Good Morning Viet-Nam” : pacifier, faut pas s’y fier ...

Cette libération, négociée au moment où le Mali est dirigé par une „junte”, semble avoir été l’objet de sérieuses négociations puisque, au même moment, on apprend qu’une centaine de „djihadistes” sont libérés, et qu’outre l’humanitaire, l’opposant Soumaïla Cissé a aussi été libéré ( source https://maliactu.net/mali-lopposant-soumaila-cisse-libere-au-nord-du-pays-par-jnim-medias/ ). On apprend également qu’entre au gouvernement de transition la „Coordination des Mouvements de l’Azawad” (2 ministères) et que la CEDEAO a suspendu ses sanctions contre le Mali pour valider cette étape vers le retour à l’ordre constitutionnel.

Indépendamment de ces tractations diverses, il en est peut-être d’autres dont nous ne connaitrons pas le contenu, toujours est-il que cette dame est libérée, ce qui change un peu de nos graves problèmes précédents, que ce soit l’opération de nos Commandos Hubert au Burkina Faso ou cette attaque contre des humanitaires devenus pour une journée touristes dans un parc à girafes près de Bamako.

1/-Petite approche de l’action humanitaire :

Au début il y a eu des précurseurs, des humanistes, des „fêlés”, ainsi Jean Baptiste Richardier et Claude Simonnot ont créé Opération Handicap International, pour ne citer qu’eux dans cette première génération d’humanitaires, et parce que je les ai connus et ai été Directeur des programmes pour H.I. en Roumanie, pendant près de 5 années.

Le développement des ONG a été rapide et médiatisé, elles se sont implantées presque partout où existaient des conflits, des famines, des catastrophes, elles ont attiré de l’argent, des sponsors, le soutien de certains états. Dans la foulée certaines d’entre elles se sont „politisées” voire ont été créées par des états dans des buts autres que l’humanitaire au sens strict.

Dès lors une nouvelle génération d’humanitaires s’est développée, ceux qui le faisaient parce que c’était devenu un créneau professionnel, et aussi petit à petit ceux qui y étaient „envoyés” ou pour qui on avait créé la fonction, le poste, la mission ... je ne parlerai pas outre mesure des pédophiles et des trafiquants d’enfants qui se font prendre ici et là, c’est un autre débat, à mon sens, car il touche toutes les professions y compris des magistrats en France !

Il faut dire, et là je parle de mon exemple, que quand on arrive dans un pays comme patron d’une grande ONG on a le tapis rouge qui est déroulé par le gouvernement du pays, par l’Ambassade, on est invité, sollicité par les médias, bref on a très rapidement accès à des niveaux particuliers d’information tels les réunions sécurité de l’Ambassade, les groupes de travail (ilotiers par exemple) pour évacuation éventuelle des expatriés en cas d’incident nucléaire, de tremblement de terre, etc ... Par ailleurs comme j’étais en poste à Bucarest au moment de la campagne contre les mines ant-personnel, j’ai été reçu par la Présidence pour discuter de la signature du traité par la Roumanie, ce qui a été obtenu peu après. Jacques Chirac vient rendre visite à son homologue Emil Constantinescu, je suis invité, la patronne locale de Médecins du Monde également ; Brigitte Bardot vient rencontre l’Ambassadeur de France et le maire de Bucarest, Traian Basescu, je suis là encore invité. Les gens me voient, voient qui je cotoye, et certains n’hésitent pas à me contacter pour me demander de les aider pour rencontrer „X” ou „Y” ; c’est humain, c’est une méthode connue, et c’est piégeant, bien entendu ! Bien évidemment mon poste attire aussi une frange, restreinte certes, d’individus qui aimeraient bien savoir ce qui se fait, ce qui se passe, ce qu’on entend et apprend, qui est qui ...

De cette expérience personnelle, j’ai aussi travaillé au Sénégal et en Chine, j’en ai déduit que certains créneaux professionnels, en l’occurence l’humanitaire, sont des sésames ; alors que des services de renseignement y envoient des gens, leurs gens, est presque normal ... vicieux mais normal ! Et qu’ensuite on se retrouve avec des jeunes égorgés ici ou là, c’est le prix à payer pour cette déplorable méthode qui a un effet pervers, à savoir la dévalorisation de l’humanitaire en général et la déstabilisation potentielle voire la mise en danger de tous les humanitaires, quels qu’ils soient et où qu’ils soient ...

Les deux dernières opérations/drames connus sont les suivants :

2019 : le Commando Hubert au Burkina Faso :

Pour mémoire un „couple” de touristes fançais en goguette l’an dernier dans le nord du Bénin (parc National de la Pendjari puis parc National du „W” proches du Niger et du Burkina, donc une zone de toutes les couleurs de sécurité qu’on veut bien nous présenter, mais en aucun cas une Zone Verte !) est enlevé et le groupe se dirige (selon les autorités françaises) vers le Burkina et rejoint, par le plus grand des hasards, deux employées de la CIA !

Sur le plan ci-après sur lequel jai entouré les divers lieux (Fada Ngourma, les deux Parcs Nationaux et la réserve de girafes de Kouré) il m’est difficile de croire que les kidnappeurs avaient comme but le Burkina et non pas le Niger, en se dirigeant du „Pendjari” vers le „W”.

JPEG

Les USA sont présents dans cette sous-région toutefois ils font appel à nous pour organiser une opération conjointe, ce qui nous a coûté 2 commandos Hubert et le guide béninois du couple de français ... je cite „« Two female CIA assets, a U.S and South Korean nationals were kidnapped in a Sahel Country and not a single Government or media reported the information. They were freed on 10 May 2019 during a joint U.S-French Special Operation in Northern Burkina Faso. The raid was spearheaded by French Navy Special Forces, mainly the Hubert Commando.” (sources : Strategika et olivierdemeleunaere). Autre source : https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/burkina-faso/une-operation-de-nuit-en-terrain-a-decouvert-comment-les-commandos-francais-ont-libere-les-otages-au-burkina-faso_3438503.html

 

9 août 2020 : 8 morts dans un parc à Girafes, au Niger :

Le Niger, comme le Burkina Faso et le Mali sont en proie à de graves exactions menées tant par des „djihadistes” que lors de règlements de compte entre ethnies ; 2 jours avant l’exécution de ces jeunes humanitaires, donc le 7 août, c’est un marché de la commune de Fada N’Gourma qui est attaqué, au nord du Parc National de la Pendjari et de l’autre côté de la frontière nigérienne. Source https://theworldnews.net/fr-news/burkina-faso-plusieurs-morts-dans-l-attaque-d-un-marche-dans-l-est-du-pays

Les victimes française, excepté le chauffeur du véhicule et le guide, sont des humanitaires de la „nouvelle génération” ayant décidé de profiter d’une journée de repos pour visiter le célèbre Parc à Girafes de Kouré ; ils appartiennent à l’ONG Acted, basée en France, une ONG sachant glaner des fonds y compris au niveau des Etats, des institutions internationales et de certains mécènes ... https://ns2017.wordpress.com/2020/08/12/acted-gros-business-gros-benef-pour-les-thenardier-de-la-mondialisation/ 

Rapidement les CV des victimes sont en partie divulgués et on y découvre une ancienne de l’Ambassade de France à Lagos, une ancienne militaire ayant aussi été en poste à Bangui en République Centrafricaine dans le cadre d’une mission militaire européenne, rien que ça !!! Bernard Lugan (auteur d’un livre : de la colonisation philanthropique à la recoloniation humanitaire, Collection „Gestes”) écrit ceci au sujet de cet événement, chose que je peux également confirmer : „La zone de l’embuscade est située au Niger, hors périmètre opérationnel actuel de Barkhane, dans une zone connue de repos et de transit des groupes terroristes. Il est donc pour le moins inconcevable que des irresponsables locaux aient autorisé des ONG à s’y aventurer…pour y observer des girafes”. 

Il me parait assez évident que ces informations sur les humanitaires/ex-militaires ont été ébruitées et que la version „des individus en mobylette ont passé les contrôles et les points de surveillance vidéo” ne tient pas debout ! C’est un peu comme nos deux hélicoptères qui se seraient heurtés à l’est de Gao, nous coûtant 13 militaires ; c’est tellement plus simple de mettre la responsabilité sur le dos des pilotes plutôt que de reconnaitre que les „terroristes” sont bien équipés notamment avec des sol-air entre autres de fabrication russe, avec des moyens d’intercepter les communications...

Concernant ce qu’a écrit B. Lugan, je me permets d’apporter quelques précisions liées à mon expérience personnelle et au rôle de nos ambassades :

2004, Tombouctou n'était pas en zone rouge (ni orange), et je dirige un raid de solidarité qui doit rejoindre cette ville en venant du Maroc via la Mauritanie. Deux collègues roumains, dont un journaliste, Adrian Ursu (Antena 3), doivent nous rejoindre par avion à Nouakchott ; à leur descente l'officier français de la sécurité en poste à l'Ambassade les attend et leur demande où je suis ! Sa mission ? Me faire savoir qu'il y a des bandes armées entre Néma, Tilemsi et Tombouctou donc ne pas prendre le trajet prévu ... j'ai quand même rejoint Tombouctou mais via Mopti et Konna !

Comme ancien humanitaire je peux affirmer au moins 2 choses : l'une, que nos consignes de sécurité étaient draconiennes et on n'allait pas faire du tourisme en zone à risque (la totalité du Niger, du Burkina Faso et du Mali sont actuellement des zones à risque) ; l'autre que nos Ambassades sont très frileuses sur la sécurité, mais elles étaient et sont toujours très au point pour informer les ressortissants des dangers encourus ..

Il reste une chose, cette Dame Pétronin, qui apparait faire partie de la génération humanitaire des aventuriers et des précurseurs, est libre, pour une fois la fin semble „heureuse”, et si les ravisseurs ne l’ont pas exécutée c’est probablement parce qu’elle était réellement ce qu’elle disait être !

 

2004, en route vers Tombouctou {JPEG}

Photo de présentation, en route vers Tombouctou, 2004


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • pierre 8 octobre 10:56

    Bonjour, les infos données sur les différents sites sont contradictoire, avez vous des infos fiables ? et merci pour cet article.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 8 octobre 11:24

      @pierre
      Bonjour, je présume que vous faites référence à l’opération des Commandos Hubert ; à priori la version Strategica est la plus fiable mais j’ai aussi mis l’autre lien (presse française) qui donne plus de détails mais semble omettre la libération d’agents CIA, y compris leurs noms et photos, alors que nous avons vu sur toutes les télés la tête du couple français ...


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 octobre 11:38

      bonjour Gérard, et merci pour cet article éclairant...


      • mmbbb 8 octobre 12:18

        @olivier cabanel dommage qu il ne te séquestre pas ! le petit ecolo stalinien 


      • Gérard Luçon Gérard Luçon 8 octobre 13:22

        @olivier cabanel
        Merci à toi ... il y a aussi des mauvaises surprises dans ces raids de solidarité, par exemple sur la photo sur 4X4 je suis au volant, bras gauche super bronzé au bout du voyage ... t’as pas l’air couillon ensuite à la piscine avec le bras droit (et le reste) tout blanc


      • vraidrapo 8 octobre 16:23

        Merci. Récit crédible.

        Dommage qu’il n’y ait pas d’équivalent pour les « suicides » de Béré, De Grossouvre...


        • BuSab 8 octobre 18:04

          Article très intéressant Mr Luçon.

          Pourrait-on avoir une idée de vos rémunérations quand vous étiez en fonction ?


          • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 octobre 02:34

            @BuSab
            quand j’étais Dr pour Handicap International en Roumanie ?


          • cétacose2 8 octobre 20:50

            C’est peut être difficile à admettre ,mais les ONG sont loin d’être humanitaires et le but qu’elles poursuivent n’a rien d’admirable .Seuls les naifs et les crétins peuvent croire à leur altruisme et à leur dévouement désintéressé Pire même ,elles contribuent à l’avilissement des populations qu’elles prétendent « aider »....


            • ZenZoe ZenZoe 9 octobre 09:15

              @cétacose2
              Tout à fait, le doute s’est installé dans les populations avec les ’’ONG’’ qui oeuvrent en Méditerranée.. smiley


            • Lonzine 9 octobre 08:27

              Bonjour, elle est officiellement libérée.


              • ZenZoe ZenZoe 9 octobre 09:20

                Très bon article, très informatif.

                Je me demande quand même si les jeunes, surdiplômés pour la plupart, qui s’engagent dans les ONG savent vraiment de quoi il retourne, et je voudrais aussi connaître les motivations de l’auteur et s’il est toujours dans l’humanitaire.


                • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 octobre 09:42

                  @ZenZoe
                  Bonjour ... je suis désormais en retraite, et ai stoppé les actions humanitaires depuis fin 2006 quand « notre politique » a rendu quasiment impossible la traversée en convoi des pays séparant l’Afrique du Nord de la zone sahélienne... quand à mes motivations, vaste sujet, donc pour faire court ... initialement j’ai été « raccolé » par deux amis de la PJJ qui avaient besoin d’encadrants volontaires pour accompagner des jeunes délinquants français au Sénégal dans le cadre des OPESI (opérations de solidarité internationale - 1986 - Ouro-Sogui) et la « mayonnaise a pris », j’ai alors développé les partenariats entre la PJJ française et l’Education Surveillée du Sénégal où travaillaient sans moyens des gens super et avec qui je suis toujours en liens depuis plus de 30 années, puis ai étendu ces actions (convoi en janvier 90 vers la Roumanie) et ensuite HI m’a proposé ce poste en Roumanie ... il ne faut jamais refuser de telles opportunités (quand on n’est pas trop bloqué familialement parlant), de même quand un collègue PDG d’une entreprise m’a demandé si j’étais intéressé d’étudier le marché asiatique pour éventuellement y implanter une société ... 


                • ZenZoe ZenZoe 9 octobre 14:27

                  @Gérard Luçon
                  Merci d’avoir répondu, et félicitations pour votre belle carrière.
                  Il est toujours intéressant d’avoir le point de vue des gens de terrain et connaissant bien leur sujet. C’est devenu rare de nos jours, tout le monde donnant son avis sur tout (moi y compris) sans vraiment savoir de quoi il retourne.


                • Parrhesia Parrhesia 9 octobre 09:25

                  à l’auteur, Gérard Luçon,

                  Excellent article, clair, documenté et intellectuellement honnête !

                  Il a en outre le mérite de mettre l’accent sur l’un des aspects les plus importants du devenir de la « France Afrique » : Cette collusion avec la C.I.A. (et avec d’autres) qui est l’aveu même des compromissions de certains des présidents français successeurs de Charles de Gaulle.

                  Ils ont fait et continuent à faire de ce qui fut « La France-Afrique » un gloubi-boulga à la solde du mondialisme.

                  Joli résultat pour tout le monde :

                  l’Afrique en général qui ne décolle toujours pas !

                  l’Afrique francophone en particulier, qui régresse et s’étripe, contrairement au mouvement amorcé par la décolonisation gaulliste !

                  et la France sur laquelle il vaut mieux ne plus s’étendre, tant d’autres s’y vautrant désormais impunément

                   !!!

                  Je ne suis pas sûr que vous partagiez le point de vue de ce prolongement.

                  Mais si tel était le cas, je n’en persisterais pas moins à louer l’aspect positif de l’esprit et de la lettre de votre article.

                  Bon courage à vous.


                  • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 octobre 09:47

                    @Parrhesia
                    même la décolonisation gaulliste a été un ratage ... deux exemples :
                    -en partant de Dakar, les français ont emmené les plans des réseaux d’eau et égoûts, une petite vengeance minable ;
                    -jusqu’à la décolonisation le Sénégal exportait plein de fruits et légumes vers la France notamment des fraises, après la décolonisation la France a exigé du Sénégal qu’il cultive l’arachide, Mamadou Dia s’y est opposé, on l’a accusé d’avoir fomenté un coup d’Etat et il a été envoyé en France et assigné à résidence, remplacé par Senghor, et le Sénégal a cultivé l’arachide ...


                  • Parrhesia Parrhesia 9 octobre 10:16

                    @Gérard Luçon
                    Je pressentais évidemment cette orientation...
                    Cela ne fait rien.
                    Votre article ci-dessus œuvre, aujourd’hui, dans le bon sens, et Leopold Sédar Senghor lui-même ne le désavouerait probablement pas !
                    Bonne journée !


                  • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 octobre 10:30

                    @Parrhesia
                    je pense par contre que pas mal de choses se sont passées dans le dos du Général ...


                  • microf 9 octobre 15:56

                    @Gérard Luçon

                    Bonjour et merci pour cet article qui explique clairement sans parti pris, ce qui est souvent rare dans ce Forum.

                    Votre article m´a rappelé de bons souvenirs des villes que vous citez, villes que j´ai eu l´occasion de visiter bien avant la mouvance Islamique.
                    Partout oú vous arriviez en tant qu´étranger, vous étiez très bien accueilli.
                    Je n´ai jamais payé de chambre d´hotel nulle part dans ces pays.

                    Africain sub-saharien, j´ai voulu connaitre cette région de mon continent et y a été dans les années 78 et 89.

                    Ma réaction á votre commentaire c´est sur De Gaulle.
                    Le général de Gaulle est á l´origine des désordres aujourd´hui en Afrique francophone et de ces conséqunces en France par cette immigration des ressortissants francophones en masse aujourd´hui en France.

                    Oui le général de Gaule a raté sa décolonisation en Afrique.
                    Vous avez pris deux exemples... il ya aussi un autre, celui de la Guinée.

                    En été 1958, le général De Gaulle est en Afrique.
                    Il y est pour demander aux africains sans les avoir consulter, d´adopter son projet d´Association Franco-Africain.
                    Projet oú la France aura la main-mise sur tout en Afrique francophone, bref, une sorte de recolonisation, alors que ces pays veulent en sortir.
                    Partout oú il passe, les marionnettes mises en place, acceptent.

                    Le 25-Août 1958 le général De Gaulle arrive á Conakry en Guinée.
                    L´accueil est mémorable, le général De Gaule le reconnaitra lui même.
                    Mais il rencontrera un jeune syndicaliste d´une intelligence et d´une éloquence rares qui lui tiendra un autre Discours, Sékou Touré.
                    Au lieu d´accepter comme les autres, Sékou Touré dira au général De Gaulle NON, que cette forme d´Association Franco-Africaine, n´est pas la bonne, c´est une sorte de recolonisation, d´oú le fameux NON de Sékou Touré á De Gaulle.

                    Le général De Gaulle sera outré par ce NON auquel il ne s´attendait pas,
                    il répondra « vous voulez l´Indépendance, eh bien prenez lá, mais la France en tirera les conséquences ».
                    Les conséquences ne manquèrent pas et commencèrent juste après le Discours.

                    Brisant toutes les règles de Protocoles, le général refusera même d´aller á la réception prévue pour l´occasion, et quittera rapidement la Guinée. 
                    Le général De Gaulle fera punir la Guinée en retirant dans les jours qui suivront tous les fonctionnaires francais en Guinée.
                    Le général De Gaulle fera boycotté la Guinée par la Communauté Internationale...
                    Plusieurs tentatives de coups organisés avec des marionnettes échouèrent...

                    Des actes de sabotages de toutes sortes, un tel la fausse monnaie, sera injectée en Guinée pour fausser son économie naissante, par dépit, la Guinée se tourna vers l´Union Soviétique...

                    Que lui avait dit Sékou Touré dans son Discours ?
                    Sékou Touré lui avait dit que cette forme d´Association oú la France contrôlera tout, n´est pas la bonne forme.
                    La bonne forme serait de laisser les africains choisir leurs voies, et la France compte tenu de son expérience, de sa technologie et des Relations nouées suite á colonisation, accompagner ces pays dans leurs choix librement consentis.
                    Que le bénéfice de cette forme de coopération ( aujourd´hui on dirait gagnant-gagnant ) lui dit Sékou Touré, serait bon et pour la France, et pour ces pays africains.
                    Le général de Gaulle dans son esprit de colon, ne voulu rien savoir.
                    Il pensait et réfléchissait comme un colon, comme un politicien, á savoir tout de suite et á la prochaine élection.
                    Les résultats sont lá aujourd´hui ces pays africains francophones les plus riches en matières premières en Afrique ne s´en sortent pas.
                    Et la France ? elle est aujourd´hui plongée dans une crise économique sans fin, alors qu´ en travaillant avec ces pays la main dans la main comme l´avait souhaité Sékou Touré, bénéficierait de cette coopération gagnant-gagnant.

                    Je terminerai ce douloureux souvenir par ces sages mots que Sékou Touré avait dit au général De Gaulle « la vie de l´homme va de 0 á 100 pour le plus vigoureux, mais la vie des Nations est éternelle ».

                    Sékou Touré avait raison, le général De Gaulle est mort, Sékou Touré est mort, mais la France et la Guinée sont et seront toujours lá, que ce serait-il passé si le général De Gaulle avait écouté Sékou Touré appelant á travailler les deux la main dans la main pour le bien des deux pays ?

                    Cet appel s´adresse aussi aujourd´hui aux successeurs de De Gaulle, vont-ils comprendre ? J´en doute, il n´ya qu´a voir le nombre de pays oú les armées francaises sont soient stationées, soient en opérations militaires...


                  • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 octobre 17:23

                    @microf
                    merci pour votre commentaire ! j’ai publié ce discours du Pdt Sékou Touré il y a 2 ans, dans un autre contexte, et vous aviez participé vous aussi aux commentaires https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-discours-premonitoire-201330


                  • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 octobre 17:53

                    Je me permets de rajouter ceci :

                    devant ce qui est annoncé par la presse française à savoir 200 djihadistes, la Franco-Suisse et le politicien malien (ancien ministre) libérés de même que 2 prêtres italiens à Tessalit ... il convient de rester calmes et mesurés du fait qu’en France la presse n’est plus objective et les journalistes sont plutôt incultes sur cette région d’Afrique ...

                    -Oui la Dame est convertie à l’Islam et veut retourner à Gao,

                    -à vérifier cette appellation de djihadistes car apparemment ces gens libérés seraient des rebelles de l’Azawad (MNLA), leur rébellion a commencé dans les années 90, et Mano Dayak était du côté des rebelles (je crois que le Colonel Kadhafi avait été un de leurs soutiens et les avait équipés en armes) ... donc dans ce cas potentiellement des terroristes, mais pas des djihadistes, (voir la page wikipedia de Mano Dayak pour ceux qui n’en ont pas entendu parler)

                    -à vérifier ce que dit le gouvernement malien, à savoir otages libérés à Tessalit par l’armée malienne ... à ma connaissance l’armée malienne n’est plus à Tessalit depuis fin 2012, et l’armée française ne semble pas non plus s’y être installée de manière fixe donc il y a « un truc qui cloche », le gouvernement malien revendiquant cette libération par « son armée »

                    -assistons-nous à un gouvernement provisoire ayant pour but la partition du Mali entre sa partie nord (Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudenni) où les Touaregs sont très majoritaires, et le sud et l’ouest où ce sont essentiellement des noirs ? Ou bien à la création d’une région nord avec une large autonomie ?


                    • vraidrapo 11 octobre 11:29

                      @Gérard Luçon

                      les journalistes sont plutôt incultes sur cette région d’Afrique ...

                      Cher ami, nos « journalistes » sont incultes en bien des domaines. IL est évident que le but n’est pas d’informer mais d’amuser ou de désinformer.
                      Qu’il est loin le temps où on invitait sur les plateaux les journalistes de terrain !
                      Aujourd’hui, on papote entre soi, on fait le spectacle à 4 stations de metro des plateaux TV.
                      Le Français n’ont plus besoin d’aller au Cinéma, on leur sert le « cinéma » à demeure ( BFM, CNews, etc...) quand souvent la réalité dépasse la fiction ( Exemple : 911).
                      Jamais au grand Jamais, il n’est question de CIA ou de NSA !
                      NSA avait quand même mis sur écoute Holland et Merkel...

                      C’est bien la peine de 80,000 yanki se décarcassent !


                    • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 octobre 11:59

                      @vraidrapo
                      disons que leur niveau actuel m’a rappelé leur prestation globale quand Hollande a envoyé notre armée en janvier 2013... ces journaleux ne connaissaient pas le terrain, pas le pays, c’en était pathétique !!!


                    • vraidrapo 11 octobre 23:55

                      @Gérard Luçon
                      Je vais écrire une banalité mais, en France, tout est décrépit.

                      Il est loin le temps de Jacques Chancel avec « Le Grand Echiquier » ou Gilbert et Maritie Carpentier.
                      Une fois l’an, on nous offre, généreusement, un spectacle des chorégies d’Orange.


                    • Gérard Luçon Gérard Luçon 10 octobre 04:20

                      Ce matin les médias, suite à l’annonce du gouvernement suisse, parlent d’une otage tuée par les djihadistes mais ne connaissent pas son nom ...

                      Si ces mêmes médias lisaient leur « propre » presse, ils le sauraient car il s’agit très probablement ... https://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/mali-une-suisse-enlevee-par-des-hommes-armes-a-tombouctou_1751755.html


                      • pipiou2 10 octobre 16:43

                        @Gérard Luçon
                        Si ils savent que c’est Beatrice stockly, lisez sud-ouest ou autre, il n’y a aucun mystère.

                        Et donc c’était une espionne ?


                      • Gérard Luçon Gérard Luçon 10 octobre 16:49

                        @pipiou2
                        entre autres ce matin voici le niveau d’information de France 24 ... https://fr.yahoo.com/news/otage-suisse-aurait-%C3%A9t%C3%A9-tu%C3%A9e-093200803.html


                      • Gérard Luçon Gérard Luçon 10 octobre 16:51

                        @pipiou2
                        quand à ce que cette personne faisait réellement au Nord-Mali, aucune idée ...


                      • cétacose2 11 octobre 08:26

                        La fable s’intitulerait : La vielle et les 200 assassins ...ou comment la France est gouvernée par des bons aryens.......


                        • vraidrapo 11 octobre 11:20

                          Une facette de l’État Profond, tue par Zemmour dont le courage est réaliste !

                          La FrançAfric :

                          Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ? ( par Eva Joly)


                          L’instruction de l’affaire Elf dévoile un monde édifiant : caisses noires, prélèvements en tout genre, sociétés écrans, dépenses privées somptuaires... Une élite revendique l’impunité : une manière de vivre au-dessus des lois parce qu’on est plus fort que la loi.

                          Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ?

                          En écrivant ce livre, je veux rendre cette histoire à mes contemporains. Et tirer les leçons du scandale. Nous ne pouvons pas laisser la corruption se répandre au coeur du pouvoir. Des hommes et des femmes, à travers le monde, ont accepté de porter ce combat avec moi : c’est la Déclaration de Paris. Demain, si nous le voulons, il sera possible d’empêcher d’autres affaires Elf.

                          Aussi ce récit est-il un livre d’espoir.



                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 octobre 11:54

                            @vraidrapo
                            je suis très très réservé sur la « prestation » de Mme Joly dans l’affaire Elf, j’ai l’impression qu’elle s’est limitée à un certain niveau de lampistes pour rester en vie ...


                          • vraidrapo 12 octobre 00:01

                            @Gérard Luçon
                            As-tu lu son livre ? Lors d’un coquetel un officier supérieur en grand uniforme lui a fait une menace à peine déguisée.
                            Il parait que ces « gens » se « battent » pour la « France » ????
                            Effectivement, elle a déclaré qu’elle se retirait un temps en Norvège pour voir venir les éventuels tueurs.
                            Comme diraient Sarkozy, Chirac et Consorts, « je fais confiance à la Justice de mon pays ».
                             smiley  smiley
                            pardon, j’ai pas pu m’empêcher smiley  :-[  smiley smiley


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 12 octobre 02:57

                            @vraidrapo
                            Non, je n’ai pas lu son livre, ni celui de Christine Devier Joncourt, mais étant moi-même « issu » de la justice j’avais des informations souvent plus « poussées » que celles offertes par les médias ... sur cette enquête, sur l’affaire du Coral et le TGI de Versailles, sur les méthodes trop efficaces du Procureur Weisbuch à Grenoble ... voire même sur des affaires jamais remontées au niveau de la presse !


                          • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 octobre 22:22

                            En voilà un article,récit qui vaut son pesant d’or....

                            Des noms, des actes et du brouillard de guerre ....Kouchner Bernard, humanitaire, Kadhafi, Lauvergeon, Pasqua, Framatome,Secopex....etc.

                            Le must Soros et ses ONG nocives....

                            J’écoutais un jeune qui évoquait le parcours d’un de ses parents souvent en poste dans l’humanitaire ou dans l’administration de structure de l’état français à l’étranger.

                            Amusé, Je lui dis : Alors il espionne qui en ce moment.. ?

                            Fin de la discussion . 

                            Amusant , n’est ce pas ... !

                             

                              

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité