• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Depuis qu’on vaccine, la mortalité moyenne quotidienne COVID-19 a été (...)

Depuis qu’on vaccine, la mortalité moyenne quotidienne COVID-19 a été multipliée par deux dans le monde

Parmi 13 nouveaux pays étudiés, 11 d’entre eux présentent une mortalité moyenne quotidienne attribuée au COVID-19 plus importante depuis que la vaccination a commencé : CHILI, QATAR, Allemagne, Espagne, Italie, Portugal, SUEDE, France, DANEMARK et JAPON. Et dans le monde la mortalité a même doublé !

Par exemple, à la date du 25/05/21, en Allemagne (40% de la population ayant reçu au moins une dose), la mortalité moyenne quotidienne est multipliée par 3,8 ; au Portugal par 3,2 (35% de la population ayant reçu au moins une dose) ; au Danemark par 2,3 (32% de la population ayant reçu au moins une dose).

Auteurs : Gabriel Faugloire et Frédéric Gobert

 

 

PNG

Le graphe ci-dessus représente les moyennes de décès/jour/million d’habitants avant (bâtonnet bleu) et après vaccination (bâtonnet orange), trié de gauche à droite du pays qui a le % de population vaccinée le plus fort (le Chili) au moins fort (le Japon). Le % de population vaccinée (courbe grise) se lit sur l’échelle de droite ; la moyenne de décès quotidienne (bâtonnets bleu et orange) sur l’échelle de gauche.

SOURCES : https://ourworldindata.org/covid-vaccinationshttps://ourworldindata.org/covid-deaths - https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_population

 

 

25 mai 2021

PAYS

Nombre de décès / jour AVANT vaccination

Moyenne décès/j/ million d'habitants avant vaccination

Nombre de décès / jour APRES vaccination

Moyenne décès/j/ million d'habitants après vaccination

% Population vaccinée à la date du 25/05/21

Balance favorable
à la vaccination (O/N)

CHILI

54,71

2,85

80,73

4,20

50%

NON

QATAR

0,82

0,28

1,99

0,68

46%

NON

ALLEMAGNE

100,65

1,20

383,65

4,57

40%

NON

ESPAGNE

165,53

3,54

200,58

4,29

35%

NON

ITALIE

238,95

3,96

358,46

5,94

35%

NON

PORTUGAL

21,99

2,16

69,79

6,86

35%

NON

SUEDE

27,50

2,71

40,85

4,02

34%

NON

FRANCE

208,86

3,19

308,40

4,71

34%

NON

DANEMARK

3,90

0,67

8,97

1,54

32%

NON

REP. DOMINICAINE

8,47

0,77

6,35

0,58

26%

OUI

MAROC

24,70

0,66

7,68

0,21

21%

OUI

MEXIQUE

406,73

3,12

666,23

5,11

14%

NON

JAPON

21,29

0,17

52,08

0,41

5%

NON

MONDE ENTIER

5782,31

0,74

11282,05

1,45

10%

NON

 

SOURCES : https://ourworldindata.org/covid-vaccinationshttps://ourworldindata.org/covid-deaths - https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_population

Lecture de ce tableau avec l’exemple du CHILI : du 1er mars 2020 au 25/12/2020 (début de la campagne de vaccination), soit durant 299 jours, la mortalité moyenne quotidienne est de 2,85 décès par million d’habitants. Du 25/12/2020 au 25/05/2021, soit 151 jours, la mortalité moyenne quotidienne est de 4,2 décès par million d’habitant, soit près de 1,5 fois supérieure.

 

 

Comment les chiffres ci-dessus ont-ils été calculés ?

Les données sont principalement issues du site www.ourworldindata.org et arrêtées à la date du 25/05/21 ; les 13 pays ont été choisis de telle sorte qu’il y ait un maximum d’hétérogénéité, à la fois au niveau des caractéristiques intrinsèques mais aussi du taux de vaccination de chaque pays. Ils confirment les chiffres présentés dans 14 autres pays le 22 mai 2021 (cf. https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/depuis-qu-on-vaccine-anticovid-la-233252) et montrent même que la mortalité moyenne quotidienne COVID-19 a doublé dans le monde entier depuis le début des campagnes de vaccination ; dans nos calculs, seuls la République Dominicaine et le Maroc font exception.

Pour être sûr du lien direct avec la « vaccination » (Il conviendrait d’ailleurs d’arrêter définitivement de parler de « vaccination » quand il s’agit de thérapies géniques ― qui reste expérimentale jusqu’en 2023 ― dans le cas de Pfizer/BioNTech et Moderna, et d’adénovirus génétiquement modifiés, dans le cas d’AstraZeneca ― cf. : https://lead.alternatif-bien-etre.info), il faudrait connaître le nombre de personnes décédées COVID ayant été injectées avec au moins une dose. Néanmoins, le doute est plus qu’important puisque nous devrions nous attendre à une baisse significative depuis plus de 5 mois de thérapie génique expérimentale. Ce doute devrait justifier l’arrêt complet et immédiat de cette campagne massive comme l’ont « crié » dernièrement 57 scientifiques dont Alexandra Henrion-Caude (cf. https://www.francesoir.fr/societe-sante/57-scientifiques-et-medecins-demandent-larret-immediat-de-toutes-les-vaccinations). Un cri dans un désert d’indifférence…

 

 

La largeur de la page ne permettant pas de proposer un tableau comprenant de nombreuses colonnes, il a été scindé en deux. Voici les autres données permettant de comprendre les chiffres proposés dans le premier tableau, situé au début de l’article.

 

25 mai 2021

PAYS

POPULATION TOTALE

Début vaccination

Décès avant V

Période avant V (depuis mars 2020) - en j

Décès total à ce jour

Décès

après

V

Période après V (jusqu'au 25 mai 2021) - en j

CHILI

19212000

25/12/2020

16358

299,00

28548

12190,00

151,00

QATAR

2931000

23/12/2020

243

297,00

547

304,00

153,00

ALLEMAGNE

83900000

27/12/2020

30297

301,00

87461

57164,00

149,00

ESPAGNE

46745000

27/12/2020

49824

301,00

79711

29887,00

149,00

ITALIE

60367000

27/12/2020

71925

301,00

125335

53410,00

149,00

PORTUGAL

10168000

27/12/2020

6619

301,00

17018

10399,00

149,00

SUEDE

10160000

27/12/2020

8279

301,00

14366

6087,00

149,00

FRANCE

65426000

27/12/2020

62867

301,00

108819

45952,00

149,00

DANEMARK

5813000

27/12/2020

1174

301,00

2510

1336,00

149,00

REP.

DOMINICAINE

10954000

17/02/2021

2990

353,00

3606

616,00

97,00

MAROC

37345000

28/01/2021

8224

333,00

9122

898,00

117,00

MEXIQUE

130262000

27/12/2020

122426

301,00

221695

99269,00

149,00

JAPON

126051000

24/02/2021

7664

360,00

12351

4687,00

90,00

MONDE ENTIER

7800000000

20/12/2020

1700000

294,00

3460000

1760000,00

156,00

 

SOURCES : https://ourworldindata.org/covid-vaccinationshttps://ourworldindata.org/covid-deaths - https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_population

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 31 mai 09:59

    a=b

    On multiplie les deux membres par a

    a²=ab

    On soustrait b² aux deux membres

    a²-b²=ab-b²

    On factorise

    (a+b)(a-b)=b(a-b)

    On simplifie par (a-b)

    a+b=b

    On prend a=1 et b=1

    1+1=1


    • eau-pression eau-pression 31 mai 10:02

      @Séraphin Lampion

      Comme quoi, quand on simplifie on ment.

      Tout comme on divise pour régner.


    • infraçon infraçon 31 mai 11:46

      @Séraphin Lampion

      Là c’est trop gros et c’est connu Séraphin...
      "L’astuce consiste à compliquer les expressions de telles manières qu’on effectue la « simplification par zéro » en divisant par une expression si compliquée que le lecteur ne s’aperçoit pas qu’elle vaut 0. "

      Donc eau-pression, simplifier ça reste correct si on respecte la logique qu’on s’impose, et diviser là c’est sûr ça facilite la tâche des roitelets. Mais vu la hargne des quidams à se diviser tous seuls sur les réseaux sociaux (et sur AV), ils n’ont pas à se forcer à inventer des campagnes de comm pas possibles, ça se fait tout seul... Bon, je retourne dans mon ermitage.


    • @Séraphin Lampion
      On ne peut pas diviser par (a-b) car a-b=0. Erreur de collégien.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 mai 11:52

      @Séraphin Lampion
       
       la faille est là : "on simplifie par a-b »
       
      De fait, on divise par a-b
      Mais comme on a au préalable posé a = b, on ne peut pas diviser par a-b = 0
       


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 mai 11:53

      @Francis, agnotologue

       zut, ça m’apprendra à lire les commentaires précédents.


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 31 mai 12:03

      @Francis, agnotologue

      je voulais seulement dire que la multiplication des chiffres et des tableaux, c’est aussi chiant et inutile du côté des intoxeurs que de celui des intoxés : le but de la manœuvre n’est pas le vaccin mais le contrôle social absolu.


    • eau-pression eau-pression 31 mai 12:14

      @infraçon

      Où on voit que dans les ermitages on capte encore radio Saint-Lys, l’antenne des irréductibles gaulois.

      Tiens, faudrait qu’après « la méthode de la méthode » E.Morin nous sorte quelques ouvrages de vulgarisation type « la limite de la limite » ou « la rationalité du système » ou « la transcendance n’est pas complexe ».


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 31 mai 12:43

      @Séraphin Lampion

      Salut contrôle social absolu,hum !! J’en vois même pas l’intérêt réel en pognon et pouvoir pour les truands du sommet, ils ont déjà tout..
      Le délire est ailleurs, dans leur cafetière, ce sont des agités du bocal, comme nous la masse mai en pire.
      cela dit le seul absolu que un humain en général va connaître c’est sa mort..
      Et que dit il ? non.......veut pas , vilain pas beau...
      Plus con « tumeurs », car un absolu ne ne refuse pas, il se vit..

      cheerio...


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 31 mai 12:59

      @Géronimo howakhan

      la mort, c’est paour chaque fourmi
      la fourmilière, elle, ne meurt pas : elle prolifère en améliorant les performances des ouvrières et des soldats interconnectés


    • Thierry Gourvénec Thierry Gourvénec 31 mai 13:00

      @Séraphin Lampion
      « le but de la manœuvre n’est pas le vaccin mais le contrôle social absolu » : !!!!

      C’est étonnant à quel point des gens apparemment fins et intelligents, et sympathiques, peuvent, apparemment du fait de leur lâcheté, tenter de contaminer les autres de leur éventuelle lâcheté. (Tant qu’à se « suicider » autant que tous se « suicident » avec moi ?)

      Serait-ce la lâcheté, Séraphin, qui vous fait parler de la sorte ?

      En tout cas foutez la paix à ceux qui veulent démontrer que ces vaccins sont extrêmement dangereux.

      Non, le but de « LA » manœuvre n’est pas QUE le contrôle social absolu.
      Déjà il y a sans doute plusieurs manœuvres. Et certainement pas toutes coordonnées.
      Peut-être une (FEM (ou WEF) + Bill ( et Mélinda) Gates Fondation) plus influente que les autres. Mais jusqu’à quand sera-t-elle tolérée en tête par d’autres très influentes ?
      Il y a en effet quelques autres groupes d’influence.
      Et quelques pays influents qui ont la bombe atomique.
      Et cinq d’entre eux sont membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU. (« Le Vatican ? Combien de divisions ? » disait Staline)

      Le vaccin est le but pour les industriels du vaccin. Et ils sont très influents. Et sans beaucoup de scrupules apparemment. Des cadavres en grand nombre ne les effraient pas.

      La réduction génocidaire de la population est le but pour certains eugénistes.

      Le contrôle social absolu pour certains pays. Et certains groupes d’influence.

      Et des demi-dieux se verraient bien Président de l’Europe et même Président du monde.

      Et beaucoup de folie. Vraiment beaucoup de folie...

      Alors un peu de paix ferait du bien. Et des attaques ciblées aussi, au moins déjà par les mots.
      Et à défaut d’avoir le courage des mots, foutre la paix à ceux qui l’ont.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 mai 13:12

      @Séraphin Lampion
       
       ’’ la multiplication des chiffres et des tableaux, c’est aussi chiant et inutile du côté des intoxeurs que de celui des intoxés’’
       
       C’est qui les intoxés qui multiplient les tableaux ? Je ne vois pas.
       
       En revanche, je trouve que pour pinailler sur des queues de cerises statistiques pour dire « le vaccin c’est mieux » est d’une abjection indicible. En effet, il ne s’agit pas de statistiques mais de choix de société, de choix de vie.
       
      Remettre son système immunitaire entre les mains de gens à qui on ne confierait pas une baraque à frites est à mes yeux le comble de l’inconscene 


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 31 mai 13:54

      @Francis, agnotologue


      « C’est qui les intoxés qui multiplient les tableaux ? Je ne vois pas. »

      ci-dessous : lien


    • @Séraphin Lampion

      Je suis d’accord avec toi, s’égarer dans des détails avec force de tableaux imbitables empêche de voir l’essentiel, le plan.

      Si l’on présente des données il faut être concis, et privilégier un ou deux graphiques au plus quitte a faire un lien vers les données brutes.

      On a tout dit, vingt fois, peut-être temps de penser à communiquer de manière plus efficiente.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 mai 14:05

      @Séraphin Lampion
       
      si c’est ça un intoxé mais oui, c’est clair , je le classais dans la même catégorie que les intoxeurs.
       
       Mais la nuance me convient, dès lors qu’elle ne prête pas à confusion.


    • JulietFox 31 mai 14:35

      @Séraphin Lampion
      Tout a fait.
      D’ailleurs depuis qu’il y a le vaccin contre la poliomyélite, on voit de plus en plus de tordu et de boiteux.


    • Traroth Traroth 31 mai 15:05

      @Séraphin Lampion

      a²-b²=ab-b²

      Cette égalité signifie en fait 0=0, pour tout a et b. A partir de là, vous pouvez écrire n’importe quoi, ça « marche » : 5*0 = 4*0 donc 5=4, etc.


    • JulietFox 31 mai 18:49

      @Séraphin Lampion
      C’est noc, hein :
      Figure de proue du mouvement des antivaccins, l’ex-pharmacien Serge Rader est décédé en Guadeloupe. Proche de Nicolas Dupont-Aignan, engagé à ses côtés depuis une dizaine d’années, il avait été admis en réanimation après avoir développé de symptômes du coronavirus.


    • babelouest babelouest 31 mai 19:21

      @Séraphin Lampion
      (a+b)(a-b)

      Si a a=1 et b=1, normalement le résultat du haut égale... zéro, non ?


    • Adèle Coupechoux 31 mai 19:22

      @Thierry Gourvénec

      La paix ? pour qui ? pour ceux qui délirent ? Parce que ceux qui sont en train de nous asservir, eux nous ont déclaré la guerre, et ce sont des fous furieux...Permettez que nous nous défendions.


    • Thierry Gourvénec Thierry Gourvénec 31 mai 19:34

      Dans mon courroux j’en ai négligé de vous saluer Frédéric.
      Merci pour cet indispensable travail et la mobilisation soutenue en Ardèche.


    • Thierry Gourvénec Thierry Gourvénec 31 mai 19:46

      @Adèle Coupechoux
      Et bien Adèle, quel malentendu ! Je suis désolé si vous avez pu trouver dans mes diverses interventions matière à interpréter mes propos dans ce sens ! 

      Je vous mets ce lien pour vous convaincre de mon absence d’ambiguïté sur la question : celui de l’ Appel à la résistance civile et au réveil des consciences | Nouvelle version dont je suis à l’initiative.


    • Thierry Gourvénec Thierry Gourvénec 31 mai 20:06

      La paix était bien sûr sollicitée en faveur des résistants très actifs dont les deux auteurs de l’article !


    • pipiou2 31 mai 20:17

      @Séraphin Lampion
      Ah ! il y a bien un complot, mais c’est pas le bon ....

      Bref ce qui compte ce n’est pas les preuves, mais ce qu’on a décidé de prouver avant de le prouver.

      Y a-t-il des cours de complotisme ?


    • The White Rabbit The White Rabbit 31 mai 21:26

      @pipiou2

      Oui ici sur Agogoravox et de plus en plus souvent en nartic en plus des habituels commentaires.

      Un vrai régal ou vous apprendrez à confondre corrélation et causalité afin de mieux gober la pilule rouge du comploteur lanceur d’alerte et résistant en tong devant son écran.

      C’est pas trop difficile. Bon faut un minimum de barons comme au jeu du bonneteau.
      Dans le lot des barons , faut du disparate avec quelques grandes figures : un toubib ou une autorité du genre pour les plus récalcitrants ; ça devrait marcher si on en croit Milgram.

      Un site rigolo sur les spurous correlations (= fausses corrélations). On peut voir très clairement dans le tableau N°2 que sur 10 ans aux USA, les noyades à la piscine sont corrélées aux apparitions de Nicolas Cage dans des films.

      Faut donc interdire à Nicolas Cage de jouer dans des films  smiley


    • Thierry Gourvénec Thierry Gourvénec 1er juin 09:49

      Je fais un appel à vote du précédent article de Frédéric Gobert. Ça serait dommage qu’il ne passe pas ! Il est à +11 -8 = +3. Manquent 2votes +
      Article : Surmortalité de 15.700 décès susceptible d’être liée aux vaccins anticovid en France entre janvier et mai 2021 - AgoraVox

      Frédéric, n’hésitez pas à le représenter en tête de liste dans quelques jours s’il n’est pas passé.


    • Claude Simon Claude Simon 2 juin 21:47

      @Giordano Bruno - Non vacciné

      Enfin, dans les mathématiques apprises au collège. En fait, en divisant par zero, on obtient toutes les valeurs. Ou toutes les versions, en ce qui nous concerne.


    • Clocel Clocel 31 mai 10:06

      Faut voir le bon côté des choses, les survivants auront de la place et ils pourront reprendre deux fois des moules.


      • Thierry Gourvénec Thierry Gourvénec 31 mai 13:36

        @Clocel

        Personnellement je ne m’assoirais pas à votre table . Un tel cynisme aurait toutes les chances de vous pousser à intoxiquer le plat....


      • I.A. 31 mai 17:37

        @Clocel

        Je préfèrerais un rab de frites, si possib !


      • Clocel Clocel 31 mai 18:40

        @Thierry Gourvénec

        Tiens ! Ça me rappelle ce film ténébreux où les clients de l’auberge disparaissaient mystérieusement pour réapparaître aux menus des clients suivants ! smiley


      • jef88 jef88 31 mai 10:26

        Il faudrait comparer le nombre de vaccinés au nombre de contaminés .....

        DISRAELI ministre de la reine Victoria a déclaré « La statistique est la forme élaborée du mensonge »


        • lejules lejules 31 mai 15:06

          @jef88
          a propos des statistiques un humoriste anglais a dit« en Angleterre il y a 2 crimes impardonnables le crime de lez majesté et les statistiques. »

          ceci dit l’arrogance médiatique ainsi que celle de big pharma ne s’arrêtera que quand il y aura des morts dans les rues ? il est grand temps d’interdire la vaccination puisque dangereuse.



          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 mai 10:45

            Ce qui compte pour évaluer l’efficacité des vaxxins c’est le nombre de décès par million d’individus concernés.

             

            Sur ce critère, il faut avoir de la merde dans les yeux pour ne pas voir que la vaccination multiplie les risques de mourir du Covid.

             

             Près de quatre fois en Allemagne. plus 50% en France : 150%

             Deux fois pour le monde entier comme vous le dites dans l’article.

             

             Les médias qui cachent ces faits se font complices de ce crime politique.


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 mai 12:05

              @Francis, agnotologue
               
               On a coutume de citer cette prévision de Malraux : « Le 21è siècle sera religieux ou ne sera pas »
               
              De fait, il semble que la religion imposée par l’État soit la religion du vaccin.
               
               https://pryskaducoeurjoly.com/actu/2358/vaccination-le-jour-ou-jai-casse-le-mythe/


            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 31 mai 14:47

              Bonjour.

              Commentaire intéressant.

              Pourquoi ne pas voir ce qui s’impose à nos yeux ?

              D’où vient ce déni général de la réalité de faits qui chaque jour deiennent de moins en moins contestable ?

              Ce qui compte pour évaluer l’efficacité des vaxxins, comme l’écrit justement Francis (Agnotologue), le 31 mai à 10h45 (je cite) c’est le nombre de décès par million d’individus concernés.

              /Effectivement.

               

              Sur ce critère, il faut avoir de la merde dans les yeux pour ne pas voir que la vaccination multiplie les risques de mourir du Covid.

              /Trois fois oui.

               

               Près de quatre fois en Allemagne. plus 50% en France : 150%

               Deux fois pour le monde entier comme vous le dites dans l’article.

               

               Les médias qui cachent ces faits se font complices de ce crime politique.

              / Un crime politique un peu spécial que je n’hésiterais pas à qualifier de génocide sanitaire.

              cf. ci-après :

              https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=233331

              Renaud Bouchard


            • adeline 31 mai 16:52

              @Renaud Bouchard
              Le lien ne fonctionne pas


            • I.A. 31 mai 18:14

              @Francis, agnotologue

              Très bon lien, merci !

              Bien entendu, il ne s’agit pas de s’opposer à la médecine moderne, mais juste de fouiller dans les archives et de réfléchir un peu...

              Tout d’abord, le lobby pharmaceutique a tout intérêt 

              • à bousiller notre système immunitaire
              • à rendre invisibles les molécules efficaces les moins chères
              • à cacher l’immunité naturelle acquise par une grosse partie des populations africaines et indiennes face à des germes quant à eux vraiment dangereux
              • à nous rendre malades pour nous rendre dépendants des médicaments et des vaccins

              Du côté de la Santé Publique et de l’Assurance Maladie, à l’inverse, il y aurait tout intérêt à promouvoir le renforcement de l’immunité collective, avec des cures de vitamines et oligo-éléments, des conseils alimentaires, et cetera, ainsi qu’à valider les molécules efficaces les moins cher...

              L’État est donc totalement corrompu. Une bande d’escrocs. De la racaille en costume-cravate.


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 mai 18:51

              @I.A.
               
               on peut parler de crimes en bande organisée.


            • Daruma 1er juin 14:05

              @Francis, agnotologue
              Même si on n’est pas certain de l’authenticité de la citation, en revanche ce qui est à peu près certain c’est que Malraux ne parlait pas de religion mais de spiritualité.
              Les religions ne nous ayant pas épargné les guerres, bien au contraire, je vois mal comment on pourrait « prophétiser » ni même souhaiter leur retour en force.
              Reste qu’on ne sait pas très bien ce qu’il entendait par spiritualité, cette notion recouvrant des réalités bien différentes. J’ai ma petite idée sur la question mais je préfère que quelqu’un qui connaît bien Malraux et son œuvre nous éclaire à ce sujet.


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 1er juin 14:12

              @Daruma
               
              Je m’attendais à cette remarque.
               Ce dont parlait Malraux c’est une chose, moi je parle ici de la religion de la vaccination.
               
               Ou plus exactement du mythe. voir plus haut.


            • Daruma 2 juin 20:37

              @Francis, agnotologue
              Cet engouement soudain pour la vaccination, qui plus est pour protéger d’un virus aussi peu létal, est trop spectaculaire pour être honnête. Toute personne qui a conservé un tant soit peu de lucidité s’en rend compte. On se demande bien pourquoi la grippe saisonnière n’a pas eu ce traitement de faveur.
              Tu as raison de parler de religion, mais cela concerne la masse des crédules. Pour ce qui est des décideurs, je subodore qu’il y a des raisons qui n’ont rien à voir avec la croyance. Mais lesquelles ? Le simple fait d’émettre des hypothèses, ce qui autrefois s’appelait « penser », fait courir le risque de se faire traiter de complotiste, cet anathème de la religion covidiste.


            • Aristide Aristide 31 mai 12:07

              Voilà donc que la moyenne de deux périodes différentes, celle avant vaccination comprend les mois été à très faible mortalité.

              Pour preuve, les chiffres même de l’auteur :

              • au 17/05/2021 article précédent pour la France nombre de morts après vaccination : 4,89
              • au 25/05/2021 pour la France nombre de morts après vaccination : 4,71

              En 8 jours de nombre moyen baisse de 0,18, attendons donc la fin de la période estivale et comparons ce qui est comparable.

              NB : L’auteur prend comme date de début de vaccination le 25/12/2021 alors que les vaccinations en France ont réellement débuté fin janvier, de plus largement limité aux personnes en EHPAD. ... Mais bon, il s’agit de tordre les chiffres. 


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 mai 13:05

                @Aristide
                 
                 je ne sais pas ce que vous avez comme valeurs, mais je trouve que c’est vraiment tordu de pinailler sur des différences de queues de cerises en terme de statistiques, quand le plus important est escamoté : veut-on remettre notre système immunitaire aux mains d’apprentis sorciers ? Ou bien vivre debout, comme nos ancêtres ?


              • Aristide Aristide 31 mai 18:56

                @Francis, agnotologue

                Je réponds sur les statistiques puisque c’est l’argument de cet article.

                Différence de queue de cerises ? Alors que la période estivale va être comme l’année dernière très calme et que les chiffres démontreront assez simplement que ces conclusions sont une foutaise ...

                Pour le reste, je n’ai pas plus que vous la compétence ...


              • pipiou2 31 mai 20:33

                @Aristide
                Oui on va arriver à ce résultat rigolo : la vaccination va s’avérer de plus en plus efficace au fur et à mesure que l’on avance dans l’été smiley


              • sylvain sylvain 31 mai 13:01

                loin de moi l’idée de faire la pub des vaccins, mais ces graphique ne montrent pas une corrélation évidente entre la vaccination et la hausse de la mortalité, ils montrent surtout une hausse de la mortalité .

                Pour prendre un exemple, l’augmentaion de la mortalité au chilli, pays le plus vacciné, est moins importante qu’au mexique qui est des moins vaccinés


                • sirocco sirocco 31 mai 13:17

                  @sylvain
                  « ...ces graphique ne montrent pas une corrélation évidente entre la vaccination et la hausse de la mortalité... »

                  Cela rappelle l’argument classique abondamment utilisé par Big Pharma : « Aucun lien n’a pu être établi entre le décès et la vaccination » ...


                • sylvain sylvain 31 mai 14:02

                  @sirocco
                  quand on a rien a dire, on peut aussi fermer sa gueule .
                  t’en as pas marre de brasser du vent guignol ??


                • Reflexo78 31 mai 14:33

                  @sylvain
                  Inutile de compliquer l’analyse.
                  Il faut expliquer comment « Moyenne décès/j/ million d’habitants après vaccination » est supérieur à « Moyenne décès/j/ million d’habitants avant vaccination » au Chili (4,2 versus 2,85) ???

                  En clair avec 50 % de la population vaccinée au Chili, on compte plus de morts du Covid par million d’habitants après la vaccination qu’avant la vaccination...
                  Si vous avez bien lu, ce constat s’applique quasi systématiquement à tous les pays, hormis deux...
                  Quelle efficacité réelle du vaccin au vu de ces chiffres ?


                • sylvain sylvain 31 mai 15:15

                  @Reflexo78
                  Quelle efficacité réelle du vaccin au vu de ces chiffres ?


                  J’ai bien dit dans mon commentaire qu’on pouvait constater une hausse de la mortalité, donc les vaccins ne semblent pas très efficaces . Pour montrer qu’ils sont carrément nocifs ( vis a vis du covid, il y a d’autres risques qu’on etudie pas ici), il faudrait une corrélation forte entre la hausse de mortalité et la prise de vaccins, qui se constaterait par une surmortalité plus importante pour un pays qui a plus vacciné, et ça on ne le voit pas .

                  Pour résumer, ce que dit mon commentaire est qu’effectivement le vaccin ne semble pas protéger du covid, mais qu’il ne semble pas non plus entrainer une hausse de mortalité


                • Legestr glaz Legestr glaz 31 mai 16:30

                  @sylvain

                  Je laisse découvrir l’étude suivante : 

                  « Les essais de phase 3 non coordonnés ne satisfont pas aux exigences de santé publique. Les essais de plate-forme conçus pour répondre aux questions de santé publique avec un protocole commun permettront de prendre des décisions, éclairées par des critères communs et une évaluation uniforme.

                  Ces considérations sur l’efficacité et l’efficience sont basées sur des études mesurant la prévention de l’infection légère à modérée au COVID-19. Ils n’ont pas été conçus pour conclure sur la prévention de l’hospitalisation, des maladies graves ou des décès, ou sur la prévention des infections et du potentiel de transmission.
                  L’évaluation de l’adéquation des vaccins doit prendre en compte tous les indicateurs et impliquer la sécurité, la déployabilité, la disponibilité et les coûts. »

                  https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S2666-5247%2821%2900069-0

                  Une hystérie vak$inale, et des étude de phases 3 qui ne remplissent pas les conditions méthodologiques. 

                  Un « pass vak$inal » qui ne peut assurer personne de rien puisque le produit expérimental ne peut en aucun cas garantir que la personne injectée ne sera pas vecteur de la transmission. Un pass vak$inal qui est un leurre, une manipulation scandaleuse pour atteindre le « notre projet ». 

                  Mais de qui se moque t-on ? 

                  Une tricherie odieuse concernant la réduction du risque relatif comparée à la réduction du risque absolu ! 

                  " De nombreux médecins, patients, journalistes et politiciens ne comprennent pas ce que signifient les statistiques de la santé ou tirent de fausses conclusions sans s’en apercevoir. L’analphabétisme statistique collectif fait référence à l’incapacité généralisée à comprendre la signification des nombres. Par exemple, de nombreux citoyens ne savent pas que des taux de survie plus élevés avec le dépistage du cancer n’impliquent pas une durée de vie plus longue, ou que l’affirmation selon laquelle le dépistage par mammographie réduit de 25% le risque de mourir d’un cancer du sein signifie en fait qu’une femme de moins sur 1000 mourra. de la maladie. Nous apportons la preuve que l’analphabétisme statistique
                  - est commun aux patients, aux journalistes et aux médecins ; - est créé par un encadrement non transparent d’informations qui est parfois le résultat involontaire d’un manque de compréhension mais qui peut également être le résultat d’efforts intentionnels pour manipuler ou persuader les gens. "

                  Et bien voilà, il suffisait de le dire pour que cela soit clair !


                • Reflexo78 31 mai 17:42

                  @sylvain
                  Il est possible de résonner aussi dans l’autre sens :
                  démontrer l’intérêt du vaccin !

                  Des statistiques majoritairement en faveur de la vaccination, seraient presque plus simples en terme de preuve.
                  Par exemple si le taux de mortalité après vaccination était plus bas que le taux de mortalité avant vaccination !
                  Les tableaux proposés dans cet article montrent l’avantage de la vaccination seulement pour deux pays sur l’ensemble des pays étudiés.
                  C’est donc une preuve que sur la majorité des pays étudiés, l’efficacité du vaccin n’est pas démontrée.
                  Libre à chacun ensuite d’expliquer la surmortalité post vaccination...les paris sont ouverts..


                • Legestr glaz Legestr glaz 31 mai 18:33

                  @Reflexo78
                  Vous écrivez : « Par exemple si le taux de mortalité après vaccination était plus bas que le taux de mortalité avant vaccination ! »

                  Et vous ne tenez pas compte de la saisonnalité des virus respiratoires aérols ? Vous biaisez les résultats si vous ne prenez pas en considération tous les critères qui font qu’un virus respiratoire aérosol est contagieux ou ne l’est pas. 

                  Vous vak$inez à partir du mois d’avril et vous venez annoncer que l’injec$ion est efficace parce que le taux de mortalité baisse à partir du mois de mai ou juin et qu’en été le vak$sin a vaincu le virus ? C’est du grand guignol ! 

                  Vous savez, lorsque la mer est haute, après l’étale de haute mer, celle-ci se retire. 
                  Donnez moi l’annuaire des marées et je peux prédire quand la mer va se retirer ! Je peux vak$siner les gens à marée montante et prédire à coup sûr que ce vak$sin va faire descendre la mer. Quelle plaisanterie ! 

                  Les personnes immuno-déprimées, vak$sin ou pas vak$in, n’auront strictement aucun bénéfice de ces injections. Parce que leur immunité est au fond de leurs chaussettes et qu’un vak$sin ne renforce pas l’immunité. De la même façon, vak$iner une personne à l’immunité fonctionnelle, ne sert strictement à rien, son immunité naturelle la protège ! La vak$ination contre les virus respiratoires aérosols ne fonctionne pas, ni pour les virus grippaux ni pour les coronas. Les gens qui décèdent, ne décèdent pas du virus mais de la sur-infection induite par l’attaque virale. Et ceci est en lien étroit avec l’immunité !

                  « Nous pensons que l’augmentation induite par des corps cétoniques endogènes pourrait représenter une stratégie plus précieuse pour prévenir l’infection par Sars-Cov2 et les effets indésirables chez les patients obèses, en particulier dans le contexte actuel d’une urgence pandémique prolongée. En effet, la prévention et / ou la correction de toutes les conditions de risque associées à une maladie grave à COVID-19 (obésité, hyperglycémie, variabilité glycémique élevée, résistance à l’insuline, hypertension) est obligatoire, compte tenu de nouvelles vagues d’infections, en l’absence de thérapies pharmacologiques efficaces et la vaccination. Cela pourrait être obtenu avec une stratégie nutritionnelle visant à induire une perte de masse graisseuse, à réduire l’inflammation chronique, la résistance à l’insuline hépatique et systémique et à améliorer l’état nutritionnel, la santé cardiovasculaire, la réponse immunitaire, l’homéostasie du glucose et le contrôle de la pression artérielle.

                  Et de l’alimentation, pour renforcer son immunité, il n’en est jamais question, jamais ! Et il s’agirait de »sauver des vies«  ? Mais »où« donc les personnes désireuses de renforcer leur immunité vont-elles trouver les informations qui leur seraient nécessaires ? Les vak$ins prennent toute la place, inondent les médias et nos vies, parce que »modifier son régime alimentaire« ne rapporte »rien« à personne ! Et puis, c’est tellement »simple" de recevoir une piqûre. C’est bien plus simple que de réfléchir à son alimentation ! 


                • I.A. 31 mai 18:51

                  @Legestr glaz

                  Excellent, tellement c’est vrai. Ce biais vient aussi du fait que l’humain, en mettant systématiquement l’accent sur les points positifs de ses actions, minimise, voire escamote la dure réalité !
                  Comme un gosse.

                  Ce biais s’est s’étendu dans de nombreux groupes socio-professionnels :

                  • les scientifiques, chercheurs et médecins, qui ont mimé le si stupide « publish or perish » (ils n’ont pas mimé que ça, les cons !)
                  • les industriels, qui pour vendre toujours plus et damer le pion à la concurrence, sont prêts à toutes les tricheries, tous les mensonges, tous les coups bas, toutes les guerres.
                  • les journalistes, pour l’audimat, les avant-premières, les exclusivités...
                  • les politiques, pour leur réélection.

                  ... Bref, les quatre mafias qui nous empoisonnent la vie depuis toujours, et plus sérieusement depuis mars 2020.


                • I.A. 31 mai 19:06

                  @Reflexo78

                  Un détail d’importance sera à prendre en compte dans une telle démonstration : le nombre d’injections par vaccination.

                  Comme dirait Séraphin,

                  • si pour une injection, nous avons un risque d’incident ou d’accident
                  • alors pour deux injections, nous avons deux risques d’incidents ou d’accidents...

                  Et pour trois injections (2022), trois fois plus de risques, si je compte bien. Le mieux : acheter les actions des labos sans se faire vacciner, hé hé ! (Mais bon, je me tais, sinon Gourvénec va m’engueuler...).


                  En d’autres termes, cet article pourrait bien être une authentique alerte.


                • Legestr glaz Legestr glaz 31 mai 19:38

                  @I.A.

                  Ce qui est fou c’est que de nombreux scientifiques savent pertinemment pourquoi le système immunitaire faiblit et devient défaillant. Ils savent aussi comment il faudrait procéder pour le renforcer et je ne parle pas de médicaments mais d’alimentation ! 

                  L’obésité et/ou un taux de glucose sanguin trop souvent trop élevé amènent une chute dramatique de l’immunité personnelle. D’abord, de la première ligne de défense immunitaire : les mucus et les cellules épithéliales, de l’arbre respiratoire et/ou du tractus digestif. Puis de la seconde ligne avec une diminution de production d’immoglobulines (ou de la glycation de celles-ci), de production de la superoxyde dismutase, de la catalase, de glutathion réduit, etc. 

                  « Le monde connaît actuellement une épidémie d’obésité. Bien que les effets de l’obésité sur le développement des problèmes métaboliques et cardiovasculaires soient bien étudiés, on en sait beaucoup moins sur l’impact de l’obésité sur la fonction immunitaire et les maladies infectieuses. Des études chez des humains obèses et avec des modèles animaux obèses ont démontré à plusieurs reprises une fonction immunitaire altérée, y compris une diminution de la production de cytokines, une réponse réduite à la stimulation antigène / mitogène, une fonction réduite des macrophages et des cellules dendritiques et une altération des cellules tueuses naturelles. Des études récentes ont démontré que la réponse immunitaire altérée chez l’hôte obèse conduit à une sensibilité accrue à l’infection par un certain nombre de pathogènes différents tels que la tuberculose communautaire, la grippe, Mycobacterium tuberculosis, le virus coxsackiev, Helicobacter pylori et le virus de l’encéphalomyocardite. Bien qu’aucun mécanisme spécifique n’ait été défini pour la diminution de la réponse immunitaire aux maladies infectieuses chez l’hôte obèse, plusieurs changements associés à l’obésité tels qu’une inflammation excessive, une modification de la signalisation adipokine, des changements métaboliques et même une régulation épigénétique pourraient affecter la réponse immunitaire. Cette revue discutera de ce que l’on sait actuellement sur la relation entre l’obésité et les maladies infectieuses. »

                  https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1258/ebm.2010.010227?journalCode=ebmb


                • I.A. 31 mai 22:42

                  @Legestr glaz

                  « Le monde connaît actuellement une épidémie d’obésité."

                  Tout est dit.

                  Si on additionne Papyboom + malades-survivants-parce-qu’en-pays-riches + obésité, alors on obtient une explosion certaine

                  de la mortalité pour les années à venir...
                  (Je le redis pour les idiots : obésité + personnes âgées + malades bien pris en charge = augmentation de la mortalité.)

                  Grippe/Covid ou pas. (D’ailleurs la grippe... elle est passée où ?).


                • que dire ... rien .. sinon rigoler devant tant de bêtise smiley


                  • troletbuse troletbuse 31 mai 14:01

                    @nono le simplet bientot vaccin ?
                    T’as raison Nono, etre intelligent, c’est de chercher 24/24 h les macchabees de chaque pays et de venir les exposer sur AV afin de faire croire kon sait compter
                     C’est de rapporter les chiffres officiels comme un perroqet (dans une brouette).
                    C’est de nous parler du virus comme si t’etais epidemiologiste
                    C’est de jouer les Schumacher sur le parcours Niort-Frontiere portugal ... en gonflant un p’tit pneu beaucoup 《ca va les chevilles).
                    C’est de nous raconter tes cuites quand t’etais djeun.
                    C’est de nous parler ce nous faire savoir ce que tu baffres a midi ou combien tu fais de coulis de tomates
                    C’est une facon de ne pas nous parler de ta vie de minable
                      smiley


                  • @nono le simplet bientot vacciné

                    Ca fait trois mois que tu ne sors plus que des vannes à deux balles et des smileys cuculs.

                    Qu’est-ce que tu essaies de communiquer, avec ça ? Ton désarroi ?


                  • The White Rabbit The White Rabbit 31 mai 21:28

                    @nono le simplet bientot vacciné

                    Apparemment il y a ici quelques amateurs.

                    On peut pas comprendre, on est pas aussi intelligent qu’eux ! smiley


                  • I.A. 31 mai 22:48

                    @nono le simplet bientot vacciné

                    Y’a du boulot pour toi : les keufs embauchent ! Qualités requises : bêtise + méchanceté !
                    (Du coup, tu évolueras plus vite que les autres, nono !)


                  • ChrisWiss ChrisWiss 31 mai 14:12

                    J’ai un petit souci . J’ai pris l’Allemagne en exemple .

                    Début vaccination 27/12/20

                    Morts : 6.64

                    13/01/21 1.13% vaccinés

                    Morts : 10.66

                    27/03/21 10% vaccinés

                    Morts : 2.06

                    13/04/21 16.98% vaccinés

                    Morts : 3.23

                    30/05/21 43.19% vaccinés

                    Morts : 1.71

                    Il en conclue quoi le Gobert ?

                    Que sans dates ( Avant ? Après ? ) son « étude » ne vaut pas un pet de lapin ?


                    • JulietFox 31 mai 14:39

                      @ChrisWiss
                      Gobert...Il goberge...........mmmmmooooouuuuuaaaaahhhhhhhhhhhhhh !


                    • The White Rabbit The White Rabbit 31 mai 21:31

                      @ChrisWiss

                      Ah ben non, en magie on dévoile jamais les trucs ! smiley


                    • Legestr glaz Legestr glaz 31 mai 23:24

                      @ChrisWiss

                      Je rappelle que les courbes des épidémies de virus respiratoires aérosols prennent la forme de courbe en cloche. Que ces épidémies sont saisonnières. 

                      Si la mer est haute ce soir à 23H00, je peux prédire, à coup certain, que demain matin à 5 heures, elle sera basse. 

                      En climat continental il n’y a jamais eu d’épidémies de virus respiratoire aérosol en fin de printemps ni en été ! Et demain nous sommes le 01 juin. On injecterait du sérum physiologique, avec un peu d’aluminium et de mercure pour faire bon poids, que la courbe épidémique prendrait la même tendance à la baisse. Les morts par injection ne sont pas assez nombreux pour les remarquer sur les graphiques. Enfin, pas encore. 


                    • Traroth Traroth 31 mai 15:08

                      L’épidémie se répand à un rythme plus élevé que la vaccination (merci les antivax ! Merci aussi aux gouvernements et aux entreprises pharma pour entretenir la pénurie !), et vous voyez dans cette corrélation purement temporelle une relation de cause à effet, sans aucune justification.


                      • lejules lejules 31 mai 15:09

                        afin de réagir avec un peu d’humour face a une propagande éhontée je me défend a ma maniere avec radio serpent N°5

                        https://www.youtube.com/watch?v=vGuXIx_oR-k

                        pour ceux qui n’aurait pas vu la N°4

                        https://www.youtube.com/watch?v=WChhqRouZ0s&t=13s


                        • très souvent quand je chante il se met à pleuvoir ... et je chante faux ... mais fort, la pluie qui arrive me donne envie de chanter ... c’est comme ça ...

                          dois je en déduire que je fais pleuvoir quand je chante ?

                          pourtant c’est statistiquement prouvé ...

                          plus sérieusement, les pays qui ont vacciné l’ont fait quand les vaccins ont été disponibles ... certains étaient en phase ascendante épidémique à cause des variants ... anglais, sud africain, amazonien ... d’autres pas ... Israël, le pays qui le plus vacciné au monde était en phase ascendante avant la vaccination et a eu 5 nouveaux cas et 4 morts hier ... l’Australie qui a très peu vacciné a eu 1 mort depuis le premier janvier ... l’Inde qui a très peu vacciné a eu un pic en avril (en début de baisse) ... la plupart des pays d’Amérique du Sud ont vacciné avec des vaccins peu efficaces contre le variant brésilien et voient la mortalité augmenter

                          la mortalité est la conséquence d’un ensemble de facteurs, mesures prises, politique de gestion, attitude de la population, type de variant, de type de vaccin et de nombre, de climat, d’urbanisation, de brassage de population ...

                          le choix est tellement varié que l’on peut trouver une dizaine de pays en exemple

                          pour conclure tout et son contraire ...

                          bref, attribuer l’augmentation de la mortalité à l’augmentation de la vaccination est non seulement faux mais sans cause à effet direct ...


                          • Decouz 31 mai 16:48

                            Si les statistiques mentent ce n’est pas avec d’autres statistiques qu’on va faire la vérité.

                            Il faudrait alors montrer quels critères on a retenu, par rapport aux autres études comme celle parue dans « Les Crises », qui sont bien plus précises, et quelle méthodologie.

                            Qu’il y ait plus de morts après le début de la vaccination en France s’explique très bien compte tenu de la date de début de la vaccination (en fin d’année 2020), alors que seules certaines parties restreintes étaient concernées, que l’effet ne pouvait pas être immédiat et qu’il y avait toujours une progression de contagions pour l’ensemble de la population entre le confinement précédent et celui de 2021.


                            • Decouz 31 mai 19:09

                              Il y a quelques contradictions dans vos conclusions, puisque si je regarde le site suivant que vos mettez en source, c’est tout le contraire :

                              https://ourworldindata.org/covid-deaths


                              • Decouz 31 mai 19:12

                                @Decouz
                                à savoir que (c’est votre propre source !!!) le maximum de décès se trouve en janvier 2021 et que le chiffre commence à baisser après, pour devenir de plus en plus faible jusqu’à maintenant.



                                • Legestr glaz Legestr glaz 31 mai 20:45

                                  @Decouz

                                  Tous ces tableaux figurant le nombre de « cas » sont bidon et ne veulent strictement rien dire. Ils ont un but : faire perdurer le climat anxiogène et justifier de mesures dictatoriales (sous un grossier prétexte sanitaire). 

                                  Parce que le nombre de « cas » est déterminé à l’aide de tests PCR à qui « nozotorités » peuvent faire dire absolument ce qu’ils veulent, ce qui les « arrange », parce qu’il n’y a strictement aucun contrôle sur le résultat de ces test et sur le nombre de cycles retenu pour « valider » le test « positif ». Le Père Noël passe par la cheminée, tout le monde le sait depuis l’enfance. 


                                • altaos 31 mai 22:32

                                  Eh les tarlouses aux grandes oreilles l’oiseau si fleur, le simplet

                                  Si on parlait du génocide des indiens d’Amérique ? 


                                  • REMY Ronald REMY Ronald 1er juin 14:03

                                    Si vous aimez les chiffres croisés et les statistiques comparées, vous allez être servis avec cette nouvelle vidéo d’une conférence publique de l’IHU Méditéranée Infection du 28 mai 2021. On savait déjà depuis longtemps qu’il y avait bien moins de décès Covid à Marseille qu’à Paris (une statistique vérifiée qui avait néanmoins fait scandale à l’époque).

                                    .

                                    à 5 minutes 05, le pr Philippe Brouqui déclare qu’il y a moins de décès (1,7%) chez les malades Covid hospitalisés à l’IHU de Marseille que chez les non malades du Covid !!!

                                     Si elle est vérifiée par nos vigilantes institutions médicales gouvernementales, par le Conseil scientifique et l’Ordre des médecins, cette information devrait faire le buzz sur tous les continents.

                                    .

                                    D’autant que le pr Philippe Brouqui insiste ensuite sur cette information incroyable : « Il vaut mieux avoir le Covid et venir à l’IHU de Marseille que ne pas avoir le Covid et rester à l’extérieur ».

                                    A diffuser et à débattre (sans hystérie, insultes ou censure, SVP)


                                    • REMY Ronald REMY Ronald 1er juin 16:15

                                      Une autre info « disruptive » via la conférence publique du 26 Mai 2021 à l’IHU Méditéranée-Infection par le Pr Bernard La Scola :

                                      On savait depuis fin 2020 que les vaccinés développent beaucoup moins d’anticorps que les contaminés et que les vaccinés s’avèrent plus contaminant que les anciens malades. On apprends aujourd’hui que

                                      les vaccinés ont 20 fois plus de rechutes (5%) que les anciens contaminés (0,23%)  !!!

                                      .

                                      (Diffusion, vérification, débat convivial, etc., comme d’hab. entre citoyens normaux)


                                      • Adèle Coupechoux 1er juin 18:50

                                        @REMY Ronald

                                        Il est tout simplement interdit d’évoquer l’immunité collective naturelle désormais...


                                      • Pierre 1er juin 21:06

                                        Pas un seul mort de la covid en GB aujourd’hui ! Alors Dugenou ?


                                        • Adèle Coupechoux 2 juin 09:18

                                          @Pierre

                                          Quid des morts de la grippe ?


                                        • Ecométa Ecométa 6 juin 13:31

                                          On peut évoquer la France !

                                          Données Hôpital avant vaccination et après vaccination.

                                          Je suis désolé car je ne peut pas mettre mon petite tableau Excel

                                          Les chiffres viennent de « Santé Publique France ». Ceux pris au 31/12/2020 et ceux pris au 31/05/2021 et dont les premiers sont soustraits pour avoir la période depuis la vaccination covid 19. C’est à dire depuis le01/01/2021.

                                          Au 31/12/2020 SPF nous indique 194.190 personnes sorties guéries de l’hôpital, et 44.826 décès ; soit au total en additionnant 239.016 vrais malades entrés à l’hôpital du 01/03/2020 au 31/12/2020 avant vaccination.

                                          Au 31/05/2021 SPF nous indique 370.014 personnes sorties guéries du covid 19 et 83.116 décès. Ce qui par déduction à compter du 01/01/2021 date du début de la vaccination, nous donne 175.824 personnes guéries et 38.920 décès, avec, par addition, un total de 214.114 malades entrés à l’hôpital sur la période après le début de la vaccination !

                                          Ensuite, pour pouvoir comparer les deux périodes qui ont une durée différente, de 10 mois et 5 mois, il convient de ramener chaque période à un mois pour bien observer ce qui se passe ! Là, ramené à un mois, le constat est flagrant, la vaccination n’apporte rien et même les choses empirent… pour quelles raisons ? Ceci est vérifiable, aussi bien dans le nombre de malades entrés et sortis guéris de l’hôpital, que les personnes décédées.

                                          Pour les entrées à l’Hôpital, avant vaccination, chiffre ramené à un mois, il y avait 19.419 personnes, et après vaccination il y en a eu 35.165 ; c’est-à-dire une augmentation de 81 % des entrées à l’hôpital depuis le début de la vaccination.

                                          Pour les décès à l’hôpital, avant vaccination et un chiffre ramené à 1 mois, il y a eu 4.483 personnes décédées ; pour la période avec vaccination, chiffre ramené à 1 mois, il y a eu 7.658 décès : soit une augmentation de 48 % des décès depuis le début de la vaccination.

                                           Les chiffres sont sans appel : il n’y aucun bénéfice depuis la vaccination… bien au contraire !

                                          Pourtant les chiffres des urgences, après avoir changé la règle du jeu en ce qui concerne la « réanimation », et augmenter les chiffres pour continuer d’affoler ; pourtant, et c’est une réalité : les chiffres sont en baisse !

                                          L’explication ne vient pas de la vaccination, mais, et tout simplement, comme l’année dernière à l’arrivée de l’été, le virus circule moins… ou du moins est moins virulent !

                                           En ce qui concerne le taux des décès à l’Hôpital (Personnes décédées / (Personnes guéries + personnes décédées) x 100 = 18 % avant vaccination et 17,88 % avec la vaccination.

                                          On en est au même point  : on ne soigne pas mieux !


                                          • Ecométa Ecométa 6 juin 13:35

                                            Données Hôpital avant vaccination et après vaccination

                                            Je suis désolé mais il m’est impossible de joindre mon tableau Excel

                                            Les chiffres viennent de « Santé Publique France ». Ceux pris au 31/12/2020 et ceux pris au 31/05/2021 et dont les premiers sont soustraits pour avoir la période depuis la vaccination covid 19. C’est à dire depuis le01/01/2021.

                                            Au 31/12/2020 SPF nous indique 194.190 personnes sorties guéries de l’hôpital, et 44.826 décès ; soit au total en additionnant 239.016 vrais malades entrés à l’hôpital du 01/03/2020 au 31/12/2020 avant vaccination.

                                            Au 31/05/2021 SPF nous indique 370.014 personnes sorties guéries du covid 19 et 83.116 décès. Ce qui par déduction à compter du 01/01/2021 date du début de la vaccination, nous donne 175.824 personnes guéries et 38.920 décès, avec, par addition, un total de 214.114 malades entrés à l’hôpital sur la période après le début de la vaccination !

                                            Ensuite, pour pouvoir comparer les deux périodes qui ont une durée différente, de 10 mois et 5 mois, il convient de ramener chaque période à un mois pour bien observer ce qui se passe ! Là, ramené à un mois, le constat est flagrant, la vaccination n’apporte rien et même les choses ont empiré… pour quelles raisons ? Ceci est vérifiable, aussi bien dans le nombre de malades entrés et sortis guéris de l’hôpital, que les personnes décédées.

                                            Pour les entrées à l’Hôpital, avant vaccination, chiffre ramené à un mois, il y avait 19.419 personnes, et après vaccination il y en a eu 35.165 ; c’est-à-dire une augmentation de 81 % des entrées à l’hôpital depuis le début de la vaccination.

                                            Pour les décès à l’hôpital, avant vaccination et un chiffre ramené à 1 mois, il y a eu 4.483 personnes décédées ; pour la période avec vaccination, chiffre ramené à 1 mois, il y a eu 7.658 décès : soit une augmentation de 48 % des décès depuis le début de la vaccination.

                                             Les chiffres sont sans appel : il n’y aucun bénéfice depuis la vaccination… bien au contraire !

                                            Pourtant les chiffres des urgences, après avoir changé la règle du jeu en ce qui concerne la « réanimation », et augmenter les chiffres pour continuer d’affoler ; pourtant, et c’est une réalité : les chiffres sont en baisse ! L’explication ne vient pas de la vaccination, mais, et tout simplement, comme l’année dernière à l’arrivée de l’été, le virus circule moins… ou du moins est moins virulent !

                                             En ce qui concerne le taux des décès à l’Hôpital (Personnes décédées / (Personnes guéries + personnes décédées) x 100 = 18 % avant vaccination et 17,88 % avec la vaccination.

                                            Décidément : on ne soigne toujours pas mieux 


                                            • Ecométa Ecométa 6 juin 13:36

                                              @Ecométa
                                              Désolé double emploi !


                                            • nono le simplet nono le simplet 6 juin 15:22

                                              @Ecométa
                                              calcul savant qui a le défaut d’être archi faux ...
                                              erreurs de comptage ...
                                              par exemple
                                              on connait précisément le nombre d’entrées et de sorties de l’hôpital depuis le 19 mars ... si on ajoute les présents à l’hôpital le 18 mars on obtient 281 837 entrées au 31/12/20 
                                              et plus grave, erreurs de raisonnement ...
                                              par exemple
                                              il y avait 24 780 personnes hospitalisées le 31/12/20 ... ces personnes sont sorties au fil du temps en Janvier ou Février pour la plupart ... elles ne peuvent en aucune manière être comptés en 2021 ...
                                              et pour finir la relation entre vaccination et hospitalisation est incalculable avec ces données ...
                                              on sait seulement que depuis le début de la vaccination le nombre de décès en EHPAD s’est effondré pour être quasiment nul à ce jour et que 90% des personnes y sont vaccinées 


                                            • pipiou2 6 juin 15:45

                                              @Ecométa
                                              C’est vraiment ridicule : le début de la vaccination c’est la date du premier vacciné.
                                              Mais pour juger de l’effet de la vaccination il faut qu’il y ait un nombre significatif de vaccinés, avec deux doses.

                                              Or au 1er Mai il y avait à peine 10% de la population française qui était totalement vaccinée.
                                              Difficile donc de tirer des conclusions sur la population totale en comptant à partir de janvier.


                                            • nono le simplet nono le simplet 6 juin 16:07

                                              @pipiou2
                                              au 01/02/21 à peine un plus de 0.1% de personnes avaient reçu 2 doses ... soit 73 174
                                              au 01/03/21 ... 1 668 653 ... et l’immense majorité en EHPAD ... chiffres ne pouvant avoir aucune répercussion sur les hospitalisations ...


                                            • Ecométa Ecométa 7 juin 10:54

                                              @nono le simplet

                                              Erreur de comptage : « on connait précisément le nombre d’entrées et de sorties de l’hôpital depuis le 19 mars ... si on ajoute les présents à l’hôpital le 18 mars on obtient 281 837 entrées au 31/12/20 »

                                              Du 19 mars… on passe au 18 mars… et on obtient les chiffres au 31/12/2020 ?   Quel cheminement ? Et paf : 281.837 entrées en 10 mois ; vous êtes un géni sans bouillir !

                                              Je n’ai fait qu’utiliser les seuls chiffres cumulés de Santé Publique France au 31/12/2020. Le nombre des entrées à l’hôpital du 01/03/2020 au 31/12/2020 ne peut se calculer que par le chiffre des personnes sorties guéries (194.190) auquel on ajoute celui des personnes décédées à l’hôpital durant la même période (44.826) soit un total de 239.016 personnes. On ne peut pas sortir de là ! La même chose au 31/05/2021 et procéder à une soustraction avec 2020.

                                              Que la période pour après le début de la vaccination manque un peu de recul, c’est acceptable ; encore que quand ces labos bouclent l’affaire en trois mois et qu’ils prétendent à des taux d’efficacité de plus de 90% on peut être exigeant : non ?

                                              Quand à ce qui se passe en Ehpad depuis le début de la vaccination bien malin qui a les vraies et bonne infos ; moi j’ai d’autre sons de cloches… il y a une légère amélioration mais ... Il y a des décès pour le moins étranges mais qui ne seront jamais corrélés covid 19 : « au grand jamais » ! Ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied !

                                              L’information sur les vaccins Covid 19, il faut aller la chercher ; ne comptez pas sur les Labos ou sur TF1 pour vous la donner, et pas plus sur les Services de Santé Publique et quels qu’ils soient ! Au départ il y avait une dose, puis deux, et bientôt une troisième : on n’arrête pas le progrès ! Tant qu’il y a de l’argent à se faire sur le dos de la santé ! Il faut savoir, en plus, que tout ceci, tous ces tests restés secrets, s’est passé aux États-Unis ! Il ne faudrait pas oublier que nous sommes en phase d’essais pour ces vaccin ARNm !

                                              Il existe un travail fait par une personne compétente, une biostatisticienne, elle a même réalisé un Fichier PDF remarquable sur le sujet, ceci, à partir des documents d’origine fournis par les labos pour les AMM « provisoires et conditionnelles »… les « conditions » seront-elles respectées par les Labos…on peut en douter. Ce travail de fond se trouve sur ce lien avec le dit fichier PDF à télécharger.

                                              https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/debriefing-de-christine-cotton-expertise-des-resultats-des-essais-des-4

                                              Information essentielle pour un consentement libre et éclairé pour se faire vacciner ; encore qu’il existe des documents simplifiés !  Ace sujet tous nos droits sont bafoués, ceci, par des méthodes illégales ou au moins mensongères relevant de la manipulation par des spots publicitaires relevant du « pathos » et de la peur !


                                            • Legestr glaz Legestr glaz 7 juin 11:11

                                              @pipiou2

                                              Pour juger de l’effet de la « vaccination » il faut des études et des preuves ! 

                                              Ce à quoi on assiste aujourd’hui n’est pas une « vaccination » mais une « injection génique ». Un chat est un chat ! 

                                              Ainsi l’efficacité de la vaccination « anti-grippale » n’a jamais été prouvée ! Il y a des lustres que l’on « manipule » l’opinion pour « inciter » les personnes, surtout âgées, à se faire vacciner contre les virus grippaux. Mais cela fait aussi des lustres que cela ne fonctionne pas, précisément dans la population cible, celle qui aurait besoin de cette « protection », justement !

                                              Parce que, en effet, le « vaccin » anti-grippal« n’est pas une baguette magique. Le vaccin doit agir, pour être efficace, sur le système immunitaire de la personne vaccinée afin que celle ci produise des anti-corps. Mais, lorsque la personne est »immuno-déprimée« , le vaccin n’aura aucun effet ! Nous assistons à une supercherie grandiose ! 

                                              La vaccination anti-grippale ne fonctionne pas ! Il n’y a rien de plus clair !

                                              Et ce n’est pas une »petit étude«  ! 

                                              Méthodes de recherche. Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (la bibliothèque Cochrane 2016, numéro 11), qui comprend le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les infections respiratoires aiguës ; MEDLINE (1966 au 31 décembre 2016) ; Embase (1974 au 31 décembre 2016) ; Web of Science (1974 au 31 décembre 2016) ; CINAHL (1981 au 31 décembre 2016) ; LILACS (1982 au 31 décembre 2016) ; Plateforme d’enregistrement international des essais cliniques de l’OMS (ICTRP ; 1er juillet 2017) ; et ClinicalTrials.gov (1er juillet 2017).

                                               » L’impact des vaccins antigrippaux chez les personnes âgées est modeste, quels que soient le contexte, le résultat, la population et la conception de l’étude« .

                                              https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6491101/

                                              Et pour »l’injection génique« il en sera de même à savoir que les personnes préalablement »immuno-déprimées" n’auront strictement aucun bénéfice à recevoir cette injection expérimentale ! Parce que leur système immunitaire est défaillant et que l’injection n’est pas une baguette magique ! 


                                            • nono le simplet nono le simplet 7 juin 11:31

                                              @Ecométa
                                              Du 19 mars… on passe au 18 mars… et on obtient les chiffres au 31/12/2020 ? 

                                              je la refais en plus détaillé ...
                                              le 18 mars 2020 est le premier jour où les données hospitalières sont connues ...
                                              le 19 mars 2020 on connait pour la première fois le nombre d’entrées à l’hôpital du jour ... en additionnant les entrées du 19 mars 2020 au 31 décembre 2020 et en ajoutant les personnes présentes le 18 mars 2020 on obtient à peu près le nombre d’hospitalisés au 31 décembre 2020 ...
                                              pour le reste tu persistes dans ton erreur grossière de considérer que les personnes hospitalisés au 31 décembre 2020 et qui sortent vivantes ou mortes après cette date entrent dans le comptage de contaminés en 2021 ... c’est ridicule ...
                                              mais, bon, la démarche initiale est complètement ridicule ... ça ne change pas grand chose ...


                                            • Ecométa Ecométa 7 juin 11:47

                                              @pipiou2
                                              Déjà je me situe au 31/05/2021 et non début février comme le dit Nono... ni au 01/05/2021 comme vous.

                                              A cette date du 31/05/202, il a été utilisé 36.735.368 doses en France : 25.763596 en 1ère dose et 10.971.772 en 2 ème dose ; ceci, depuis le 27/12/2020.

                                              Et pourquoi attendre obligatoirement la deuxième dose et bientôt la troisième, et pourquoi pas la quatrième ? A l’origine une dose suffisait et bientôt il en faudra trois !
                                              Au 31/05/2021 : 1ère dose 37 % de la population et 2 ème dose 18 % ; étant donné une efficacité à plus de 90 % affirmée par les labos eux-mêmes, on serait en droit d’attendre de meilleurs résulats et immédiats !

                                              on nous aurait menti à l’insu de notre plein gré ?

                                               Et maintenant le virus étant moins virulent en été, comme en 2020, on va mettre cela sur l’efficacité des vaccins ARNm ? Du 01/06/2020 au 21/09/2020 les cas comme les décès était au plat : faites covid 19 sur Google et vous verrez ce qui va se passer d’ici une bonne quinzaien et cet été 2021.
                                               
                                               . 


                                            • nono le simplet nono le simplet 7 juin 11:51

                                              @Ecométa
                                              bon ... les choses sont claires ... j’en reste là sans être grossier ... mais j’ai du mal ...


                                            • Ecométa Ecométa 7 juin 12:07

                                              @nono le simplet

                                              Pourquoi se montrer grossier !

                                              C’est étrange : pourquoi ne voulez vous pas raisonner sur les chiffres cumulés de SPF ? Ils vous dérangent !

                                              Et quid du taux de décès de 18 % à l’hôpital ? Je ne suis pas le seul à donner ce taux ! Avez-vous regardé le PDF de la Biostatisticienne sur les A M M conditionnelles ( le dernier « M » étant le « marché » )  ? 

                                              Continuez donc de défendre cette « manipulation génétique » qui nous envoie directement vers le « transhumanisme » et la fin du principe d’Humanité ! 


                                            • Ecométa Ecométa 7 juin 12:23

                                              @Legestr glaz

                                              Merci de votre intervention... qui plus est en toute logique on ne vaccine pas en période épidémique car c’est considéré comme dangereux avec des troubles importants et graves du système immunitaire ! Nous avons là des « rats de laboratoire » payés par de grosses fortunes et qui joue les apprentis sorciers !

                                              Au sujet de ce danger, il y a un article du « Monde » du 1 avril 2021 intitulé : « Covid-19 : malgré une vaccination massive l’épidémie est hors de contrôle au Chili ».


                                            • Legestr glaz Legestr glaz 7 juin 13:15

                                              @Ecométa

                                              L’industrie du vaccin, fonctionne comme une véritable mafia. L’industrie du vaccin a un fonctionnement « mafieux », elle achète toutes les consciences et corrompt les gens de pouvoir. L’industrie du « médicaments » c’est 2000 (deux mille) milliards de dollars de « profits » en 20 ans. C’est simplement monstrueux !

                                              La mafia vous garantit, contre espèces sonnantes et trébuchantes, que votre commerce ne va pas brûler. On ne sait pas « pourquoi » le versement d’une certaine somme aux mafieux empêche votre magasin de partir en fumée. Il faut croire que les « incantations » mafieuses sont efficaces ! Il n’y a pas d’autres explications ! En l’absence de mafia est-ce que le magasin brûlerait ? 

                                              Pour l’industrie pharmaceutique vaccinale cela se passe de la même façon. Personne ne peut attester que ces vaccins anti-grippaux fonctionnent mais il faut « cracher au bassinet » ! Les personnes non vaccinées (sans pathologie) guérissent des virus grippaux. Si elles sont vaccinées, elles guérissent aussi ! En l’absence de vaccin est-ce que la personne guérit ? 

                                              Lorsqu’on découvre la conclusion d’études sur l’efficacité des vaccins grippaux dans la population adulte, il y a de quoi se dire que l’on a affaire à l’emprise d’une mafia sur la santé des gens ! Emprise validée par les responsables politiques qui en oublient d’examiner les résultats sur l’efficacité ! C’est vraiment bête !

                                              Février 2018 !

                                              « Les preuves d’un risque plus faible de grippe et de syndrome grippaux avec la vaccination sont limitées par des biais dans la conception ou la conduite des études. Le manque de détails concernant les méthodes utilisées pour confirmer le diagnostic de la grippe limite l’applicabilité de ce résultat.

                                              Les preuves disponibles concernant les complications sont de mauvaise qualité, insuffisantes ou anciennes et ne fournissent aucune orientation claire pour la santé publique concernant l’innocuité, l’efficacité ou l’efficacité des vaccins antigrippaux pour les personnes âgées de 65 ans ou plus.

                                              La société devrait investir dans la recherche sur une nouvelle génération de vaccins contre la grippe pour les personnes âgées. »

                                              Mais la « propagande » vaccinale est telle que personne ne se pose plus la question de « l’efficacité vaccinale » anti-grippale ! Cela ne fonctionne pas mais la propagande fait croire le contraire, c’est tout l’essentiel pour engranger de bons profits ! 

                                              https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6491184/


                                            • nono le simplet nono le simplet 7 juin 14:15

                                              @Ecométa
                                              pourquoi ne voulez vous pas raisonner sur les chiffres cumulés de SPF ? Ils vous dérangent !

                                              quels chiffres ? je note les chiffres fournis par Geodes qui est l’observatoire de SPF depuis le début de l’épidémie, chiffres fournis par SI-VIC ... difficile d’être accusé de ne pas me soucier des chiffres de SPF ...
                                              lien GEODES page ouverte le 19/03/2020 ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

FredericGobert


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité