• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Désinformation au JT de France 2 : les djihadistes Français (...)

Désinformation au JT de France 2 : les djihadistes Français n’auraient rien à voir avec l’islam, selon Dounia Bouzar !

On a assisté, au JT de France 2 du 17 novembre dernier, à une opération de désinformation qui pourrait constituer un véritable modèle de référence. A la Une, on trouvait la révélation de la présence d’un jeune djihadiste Français parmi les bourreaux de l’Américain Peter Kassing et des 18 soldats Syriens décapités avec lui, un certain Maxime Hauchard, Normand de 22 ans qui se fait appeler Abou Abdallah al Faransi. Dounia Bouzar1, qui s’est spécialisée dans les propositions d’accommodements dits « raisonnables » dans l’entreprise, était en direct pour nous dire « le vrai » sur le sujet. A la tête d’un Centre privé de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam, elle travaille avec les préfets et forme les fonctionnaires à « la détection » de l’islam radical, selon une visée bien particulière. On l’entend aujourd’hui absolument partout pour nous dire que le djihadisme n’aurait rien à voir avec la religion, et donc avec l’islam. 

 

Une présentation du djihadisme qui vise à dédouaner la religion de toute responsabilité

 

Suite à un reportage sur le sujet, l’invitée est présentée comme ayant recueilli des informations auprès de 160 familles dans ce contexte. Même si David Pujadas, maitre de cérémonie, précise que cela n’est peut-être pas représentatif, il s’engouffre dans la brèche pour souligner que l’on serait bien loin de l’image attendue des djihadistes. Selon un rapport dont elle est à l’initiative2, relevant d’appels de familles qui spontanément l’auraient contactée, pas plus de 5% seraient de petits délinquants, 10% seulement aurait un « grand-père » immigré, 80% seraient de familles athées. Des éléments nécessairement invérifiables et qui ne reflètent aucune réalité d’ensemble, dans un contexte où on ne saurait fournir une liste publique des candidats au djihad encore moins leur origine, impliquant la notion de statistiques ethniques interdites par la loi, côté ministère de l’intérieur. Une situation qui laisse libre cours à la présentation des données de ce rapport très orienté, dans la continuité desquelles, on insiste ensuite sur la présentation d’un jeune Français converti participant à l’exécution, donc non issu de l’immigration, servant à renforcer l’idée que cela n’aurait rien à voir avec l’immigration et donc, ne concernerait pas les musulmans.

Tout tiendrait dans la réussite d’un nouveau discours terroriste relevant d’une dérive sectaire. « La grande force du nouveau discours terroriste » explique-t-elle, « c’est d’arriver à vendre, proposer des mythes, des missions (qui vont de) toucher des jeunes qui ont le profil idéal chevaleresque, Lancelot, sauver les pauvres, le profil humanitaire « mère Teresa » (au) profil « Call of duty » (jeu vidéo violent), la recherche de l’adrénaline, l’aventure (…) le profil « Terminator » qui se fiche de ce que Dieu dit… D’ailleurs, tous ces jeunes ne sont pas du tout dans la spiritualité ou la recherche de Dieu, mais ce qui intéresse ce type de jeune c’est de prendre la place de Dieu et de donner la mort… » affirme-t-elle. Il n’y aurait donc là, rien qui n’ait à voir avec l’islam, avec la religion et donc la croyance, rien à voir avec Dieu ? N’est-ce pas à cette conclusion hâtive à laquelle on veut nous entrainer pour nous faire oublier l’essentiel ? Le fait que cette guerre vienne d’une dérive radicale d’une religion, l’islam, que l’essentiel des guerres de la planète se font au nom de cette religion, qui ne saurait être présentée ainsi comme dédouanée de toute responsabilité ! Elle poursuit sur la prévention concernant cette dérive : « regardez les signes de rupture… Ne pas cherchez les signes religieux, ce ne serait que faire de l’amalgame et prendre ces terroristes pour de simples musulmans (sic !)… »

Ce qui saute aux yeux, derrière des explications en apparence convaincantes qui restent de surface, c’est un discours qui cherche à tout prix à écarter le moindre rapprochement avec la religion musulmane elle-même ! S’il n’est nullement question d’assimiler les musulmans en général avec ces djihadistes, pour autant, traiter la chose de cette façon est totalement contraire à la réalité des risques encourus et c’est donc empêcher de les prévenir, et cela, pour tous, nos compatriotes musulmans inclus. Rappelons qu’il est question de 1200 candidats au djihad aujourd’hui, dont des femmes et des mineurs, chiffre qui ne cesse de grossir.

 

Les risques propres à la religion qui doivent tarauder les musulmans et notre République

 

Pour bien prévenir les risques dont il est question, on se doit de lever l’ombre projetée ici sur des références qui nous disent bien autre chose : L’Etat islamique est en général pour les musulmans, tel que l’ensemble des ouvrages religieux en leur direction le relatent, le modèle de gouvernement islamique qui s’inspire des pratiques instaurées par le Prophète ; Par-delà le Califat dit le « Daech », ils en existent d’autres dans le monde qui pratiquent la charia dont la lapidation et la décapitation publique ; L’islamisme est une doctrine politique qui vise à l'expansion de l'islam, qui s’inscrit dans le prolongement de l'Oummat, la communauté des musulmans, « la Nation islamique », indépendamment de leur nationalité juridique, de leurs liens sanguins et des pouvoirs politiques qui les gouvernent ; Le fondement doctrinal de l'islam est qu’Allah est unique dont l'unicité renvoie à une totale exclusivité pour le fidèle, sous le signe de Al-islam, dont la signification littérale est l’abandon intégral de toute la personne à Dieu, impliquant une soumission absolue ; La charia est la loi islamique qui est incluse dans tout projet d’Etat islamique, qui trouve sa source dans le Coran.

Le Djihâd, loin d’être étranger à l’islam, en fait partie intégrante : Défini par le cœur, par la langue, par la main et par l'épée, il est interprété par une partie des musulmans comme le sixième pilier de l’islam. De fait, le Djihâd par l'épée sert d'argument à différents groupes musulmans pour promouvoir leurs guerres contre des « mécréants » dans quoi ces jeunes djihadistes se reconnaissent. Comment ainsi pouvoir oublier que l’islam, de façon inséparable est, à la fois religion, tradition, règle de vie et projet communautaire, et donc un projet religieux, social et politique, ce qui implique qu’il puisse comprendre le risque de visée expansionnistes graves auxquelles il faut ainsi parer ? Comment négliger que l’islam soit articulé autour du Coran, que le dogme islamique considère comme le recueil de la parole de Dieu, comme vérité révélée non-amendable ? Ce qui comprend toujours le risque du retour à une vision qui est celle du temps du prophète, autrement dit, à une société moyenâgeuse où la foi s’imposait par la violence.

Comment ne pas voir le fait que nous assistons en France à un repli communautaire inquiétant, potentiellement terreau à bien des risques ? Qu’il s’agisse du développement du voile et de tenues vestimentaires inscrites dans un retour à la tradition, d’un refus du mélange au-delà de la communauté de croyance nettement affirmé, accompagné d’une tendance à une relecture littérale du Coran ? Un Coran qui contient quelques exhortations à faire respecter l’islam par la violence la plus brutale : "Ceux qui ne croient pas à Nos versets, Nous les brûlerons bientôt dans le feu. Chaque fois que leur peaux auront été consumées, nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment…." (Sourate 4 verset 56), "La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager(…) c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe…" (Sourate 5 verset 33). La réalité de l’islam en France, c’est le fait que cette religion régresse par rapport à une intégration qui était en cours il y a quelques années. N’a-t-on vraiment rien sous-estimé ici ? 

L’actuel vice-président du Conseil Français du Culte Musulman, Monsieur Chems-eddine Hafiz, avocat, explique dans un ouvrage dont il est le co-auteur que, « le droit est sans prise sur la foi »3 justifiant dans ce prolongement le rejet de la liberté de changer de religion inscrite à l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme ? Un encouragement à une conception de la foi supérieure à la loi commune qui en rejette l’autorité avec les institutions Républicaines, jusqu’aux instances internationales comme l’ONU. Cette posture n’est-elle pas en elle-même à haut risque ?

Tant qu’il n’y aura pas de modernisation du rapport de l’islam à ses propres références, le danger existera d’une dérive radicale. Le sentiment religieux n’est pas rationnel, et si des limites ne lui sont pas fixées politiquement et socialement et reconnues par tous, il a tendance à tout envahir par sa nature même, pouvant aller jusqu’aux violences les plus aveugles, comme nous l’avons vu en France lors des Guerres de religion. Comment dans ces conditions ne pas se questionner, quant au refus de reconnaître les agissements de l'Etat islamique comme un problème concernant l'islam et un risque pour les musulmans de France qui doivent en être prioritairement alertés ?

 

Moderniser les fondements religieux sur lesquels l’endoctrinement prend racine

 

En ce qui concerne l’origine des djihadistes, sans s’étaler sur les Mohamed Merah et autres Mehdi Nemmouche, il suffit de lire les témoignages que rapporte la presse comme l’Obs enquête4 pour voir ce qu’il en est, où on nous parle de « Yacine, Mohammed et Mourad, les copains de la Meinau, une cité de Strasbourg (…) et leur complice, Miloud, les frères niçois Marc et Jordan » avec des intentions qui n’ont rien à voir avec la destinée d’une « mère Teresa » ou les « jeux vidéo », comme en témoigne le mot laissé par l’un d’entre eux : "Je vais mener une vie qui ait un vrai but et un vrai sens (….) On se bat pour Allah (…) pour l'instauration de la charia [sic]." Des centaines de jeunes Français, exaltés, fanatisés, sont déjà partis pour la "guerre sainte" en Syrie, que l’article nomme « les fous d’Allah » !

Alors ? Les jeunes Français convertis représenteraient-ils l’essentiel des troupes djihadistes, montrant que ce phénomène n’aurait rien à voir avec l’immigration d’origine arabo-musulmane et donc, l’islam de France ? Faux ! S’il existe bien un véritable phénomène de radicalisation qui a à voir avec les nouveaux convertis, dont on sait que, pour prouver leur allégeance à Allah, ils se doivent d’en rajouter encore par rapport aux autres musulmans, cela sert d’argument ici pour faire écran au ressort puissant qui y est sous-jacent : Les fondements religieux sur lesquels malheureusement un discours d’endoctrinement prend racine. Plutôt que, comme le prétend Dounia Bouzar, il serait question de « jeunes voulant prendre la place de Dieu et de donner la mort », ne s’agirait-il pas plutôt, de servir leur Dieu en donnant en son nom la mort ? Il ne faut pas jouer à fabriquer des faux-nez en la matière, mais poser la réalité des problèmes, pour que les musulmans eux-mêmes soient en situation de faire les bons choix, participent de désamorcer l’islamisme.

On peut s’étonner du manque d’analyse de trop de médias et des milieux gouvernementaux, qui ferment les yeux sur certains enjeux essentiels et les références qui s’y rapportent, qui engagent une certaine responsabilité de l’islam comme religion. Pointer ce fait n’a rien à voir avec la volonté d’une stigmatisation des musulmans, mais posent le problème de l’accommodement d’une religion avec la modernité qui est la nôtre, celle d’une société de liberté précieuse et fragile qui doit être défendue par tous et pour tous.

 

 

1-Madame Dounia Bouzar est membre de l’Observatoire national de la laïcité. Son président, Monsieur Jean-Louis Bianco, expliquait à la suite de sa création, qu’il n’y avait aucun problème avec la laïcité en France.

2- Le profil inattendu des djihadistes français, Figarovox. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/11/18/01016-20141118ARTFIG00158-le-profil-inattendu-des-djihadistes-francais.php

3-Chems-eddine Hafiz et Gilles Devers, Droit et religion musulmane, Dalloz, 2005, Pages 34 à 36

4-Djihadistes français : qui sont les nouveaux fous d'Allah, L’Obs enquête, 22-04-2014. http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20140422.OBS4697/djihadistes-francais-qui-sont-les-nouveaux-fous-d-allah.html

 

Guylain Chevrier


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Massada Massada 19 novembre 2014 09:23

    Actuellement l’islam est la seule idéologie militante qui demeure dans le monde.

    L’extrême gauche a presque disparu.

    L’extrémisme djihadiste permet donc de redonner un idéal de révolution, un anti-impérialiste.

    Il donne une vision dichotomique du monde, dit quoi faire, ce qui est bien, ce qui est mal. 
    Ensuite l’aspect communautaire est séduisant, dans l’Islam, il n’y a « ni frontière, ni nationalisme ».
    Tous les mouvements islamistes considèrent qu’il n’y a qu’une seule communauté musulmane.

    En ce qui concerne le cas de la France, il est clair que certains éprouvent une certaine rancœur envers elle, et ce pour différentes raisons. D’une part, parce qu’ils considèrent qu’il s’agit d’un Etat islamophobe, et d’autre part parce que leur histoire familiale s’est construite contre la France, la plupart étant originaires du Maghreb. 

    Pour tous ces djihadistes, le djihad au Levant et en Irak relève « d’une obligation religieuse ».
    Un rendez-vous historique pour la communauté musulmane, prédit par le prophète Mahomet et qu’ils attendent tous depuis des siècles. C’est la troisième et dernière guerre mondiale qui a commencé ici. Le monde entier contre l’Islam !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 novembre 2014 09:32

      et Israel en pense quoi de la France ?

      C’est pas le grand amour non plus à ce que j’ai cru comprendre...


    • Massada Massada 19 novembre 2014 10:01

      Vous savez, le pays possède un nombre important de francophones. 

      Près de vingt pour cent de la population israélienne parle le français.
      Nous avons beaucoup d’attaches avec la France.

      Votre président François Hollande s’est jusqu’à présent conduit aussi correctement qu’il est possible pour un président français de se conduire à l’égard d’Israël. 

      Il tranche sur ce point, avec ses deux prédécesseurs : Jacques Chirac, dont les penchants « propalestiniens » n’ont plus à être soulignés tant ils étaient flagrants, et Nicolas Sarkozy, qui s’est plusieurs fois posé en arrogant donneur de leçons.

      Maintenant nous avons bien conscience qu’une majorité des français on une opinion négative d’Israël.

      Si vous êtes un jeune français, entre 18 et 35 ans, avec des affinités politiques de gauche et que vous n’avez pas de connaissances particulières à propos d’Israël, vous avez 7 chances sur 10 d’avoir une mauvaise opinion d’Israël selon un sondage réalisé par l’Ifop pour l’ambassade d’Israël à Paris.
      Les femmes sont 19% de plus que les hommes à avoir une image négative d’Israël.
      Les sympathisants du PS sont 19% de plus que les sympathisants de l’UMP à avoir une image négative d’Israël.

      Ceci dit, 72% des français estiment que leurs connaissances d’Israël sont plutôt mauvaises ou très mauvaises.
      65% des Français ne connaissent pas le nombre de la population arabe d’Israël.
      69% des Français surestiment ou ne connaissent pas la superficie d’Israël.
      79% des Français sont incapables de citer les quatre frontières de l’Etat d’Israël
      71% des Français estiment que l’on vit moins bien en Israël qu’en France.
      52% des Français considèrent les Israéliens agressifs smiley

      et
      87% des Français ont répondu qu’ils perçoivent Israël qu’au travers du conflit palestinien.

      Conclusion, la non information et la désinformation sont les conséquences du désamour entre la France et Israël.



    • Doume65 19 novembre 2014 11:18

      «  Si vous êtes un jeune français [...] et que vous n’avez pas de connaissances particulières à propos d’Israël, vous avez 7 chances sur 10 d’avoir une mauvaise opinion d’Israël »

      Si vous avez des connaissances particulières sur ce que fait subir Israël aux palestiniens, les chances remontent à 100%.

      Bien heureux donc, pour la classe au pouvoir en Israël, que le monde soit mal informé.


    • prong cyrus 19 novembre 2014 11:52

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Terrorisme_sioniste_en_Palestine_mandataire , cette partie la de l’ histoire est très souvent caché , le sionisme a une histoire terroriste quasi identique a celle de l’ OLP ou du hamas ... Pendant que leur « frere » de la diaspora se faisait exterminer , les sioniste posait des bombe et terrorisait les palestinien , les haredim locaux et bien sur les affreux « chretien ». Israel n’ est pas le peuple juif , ce n’ est que la marionette des politicien ultra-sioniste élitiste et xénophobe de tout ce qui n’ est pas « kasher »


    • Massada Massada 19 novembre 2014 12:51

      Non seulement vous êtes un gros ignorant mais de plus vous ne savez pas lire un texte, car l’article de Wikipédia que vous cité n’a aucun point commun avec votre commentaire.


      Il existe une stratégie délibérée de votre part qui organisent la propagande anti-Israël. Celle de détourner des termes chargés d’émotion, de fausser et de mal utiliser le langage pour s’en servir comme une arme contre Israël.

      – Génocide – C’est l’affirmation ridicule qui dit qu’Israël a commis un « génocide » contre les Palestiniens… En dépit de l’explosion de la croissance démographique palestinienne (l’une des 5 plus forte au monde).

      – Crise humanitaire – un mensonge gros comme une maison qui veut que Gaza vit une crise humanitaire. Allez dire cela aux africains…

      – Massacre – comme dans « Massacre de Jénine », le « massacre » qui ne s’est jamais produit. Egalement utilisé contre Israël chaque fois que les ennemis d’Israël utilisent des boucliers humains contre Israël et que certains civils sont tués involontairement par l’armée israélienne.

      – Prison – un mot censé représenté la bande de Gaza. Un succès de propagande.

      – Ghetto de Varsovie – une utilisation de cette expression appliquée à la bande de Gaza. Le tout pour lier le triste sort des juifs, exterminés plus tard en camps de concentration, aux palestiniens.

      – Camps de concentration – honteusement utilisé à propos de la bande de Gaza. Si Gaza était un camps de concentration, il y aurait une vraie crise humanitaire. Et un vrai génocide.

      – Apartheid – Propagande créée par Ahmed Tibi, député arabe musulman du parlement de l’Etat Juif. Il s’agit là d’une réversion. Les palestiniens souhaitent mettre en place un état palestinien ou les juifs n’auraient pas le droit de vivre. Les palestiniens boycottent la culture juive. Ils boycottent tout ce qui a à trait avec les juifs d’Israël. Voilà ce qu’est un apartheid. Ce n’est en rien un député arabe qui s’exprime et vit librement dans un pays ou il est une minorité.

      – Antisémitisme – les « Arabes sont des Sémites » argument, qui est utilisé pour prétendre que « l’antisémitisme arabe ne peut pas exister.

      -Nazis – Il s’agit de la tentative d’assimiler Israël avec le nazisme, à la fois parce que les nazis sont haineux et destructeurs, mais aussi car cela fait mal aux juifs d’entendre cela.

      – « Activiste » – qui implique Gandhi ou autre pacifiste. Mot utilisé pour parler de personnes appartenant à un groupe reconnu comme terroriste par la communauté internationale (Hamas, Hezbollah)…

      – Crime de guerre – « dès qu’Israël se défend, Israël commet un crime de guerre. »

      – Proportionnalité – transformé pour dire : « Israël doit permettre aux terroristes de tuer les israéliens parce que répondre aux attaques terroristes de manière efficace est est forcément disproportionné.

      – Sionisme – Le terme sionisme est aujourd’hui utilisé comme un simple synonyme « du mal » partout à travers le monde musulman et à travers toute l’extrême gauche.

      – Martyr – une personne qui a assassiné des juifs ou des occidentaux et qui est mort au combat.


      « Mal nommer les choses, c’est ajouter à la misère du monde » a dit Albert Camus.

      C’est exactement ce que vous faite pour ensuite vous étonnez que nombre de jeunes français partent faire le Djihad !!! C’est vous créez le terreau propice à ces monstres.


    • prong cyrus 19 novembre 2014 13:30

      Il existe une stratégie délibérée de votre part , de nier tout fait historique incriminant le mouvement sioniste , alors même que vous incriminer systématiquement les palestinien en tant que peuple islamique pour les action du hamas.


    • Layly Victor Layly Victor 19 novembre 2014 16:54

      Massada
      Israël est un état colonial, au sens propre du terme. De plus, c’est un état colonial agressif, qui s’est construit à partir du terrorisme. Les orthodoxes éludent la question. Ils disent que cette terre leur appartient car elle leur a été donnée par Dieu. C’est le discours des nouveaux colons actuels, et malheureusement ce discours est soutenu par des amis juifs qui refusent d’ouvrir les yeux.
      Je passe sur les discours de certains de mes amis juifs, même des plus sympas, sur « la supériorité évidente » de la race de David.
      La construction axiomatique de tout état colonial repose toujours sur les deux mêmes piliers : la domination de droit divin, voulue par Dieu, et la supériorité du colon sur l’indigène.

      Ceci n’exonère en rien le Hamas de sa bêtise et de sa cruauté. Mais ouvrez les yeux. Le sort de Gaza est une preuve éclatante de l’alliance monstrueuse entre Israël et l’Arabie Saoudite depuis cinquante ans. Si les monarchies du Golfe avaient voulu soutenir Gaza, il y aurait des gratte-ciel et une activité économique intense. Au lieu de ça, on maintient le blocus, et on joue tous les quatre ans le scenario bien rôdé des attaques du Hamas suivies de la riposte d’Israël. Et du business de la reconstruction.

      Autres indications de cette alliance monstrueuse : l’implication d’Israël dans la guerre contre les peuples Syrien et Irakien (vous êtes très discret sur l’alliance militaire avec la Turquie de l’intégriste Erdogan), et le soutien inconditionnel au coup d’état des nazis de Kiev, orchestré en France par les agents Fabius et BHL, pour punir Poutine de s’être opposé au bombardement d’Alep en 2013.
      Ce soutien véhément aux nazis de Kiev est ahurissant, quand on pense à ce qu’ils ont infligé aux juifs d’Ukraine.

      Quand vous dites que le président Hollande a eu une attitude correcte envers Israël, je vous dis qu’il a eu une attitude opportuniste et inamicale car, à un ami, on lui dit franchement quand il fait fausse route.


    • OMAR 19 novembre 2014 17:33

      Omar33

      @Massacrada

      Suite à la Suède, l’Espagne va reconnaitre l’État de Palestine.
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/11/18/97001-20141118FILWWW00437-espagne-vote-pour-un-etat-palestinien.php

      Alors, pour t’éviter de choper une crise d’épilepsie, je te conseille la prise de Gardenel..

      Et ce, jusqu’à la présentation des bourreaux israéliens au TPI....


    • Victoria de Béhagle Diane de Béhagle 19 novembre 2014 17:46

      Tout à fait d’accord avec votre analyse. Le reniement par la France de ses valeurs et de sa fierté nationale, sa perpétuelle autoflagellation contribuent en outre à la déshérence de jeunes, soit paumés, soit revanchards, qui se cherchent une cause.


    • Hétérodoxe 19 novembre 2014 18:39

      @ Massada
      "Génocide – C’est l’affirmation ridicule qui dit qu’Israël a commis un « génocide » contre les Palestiniens… En dépit de l’explosion de la croissance démographique palestinienne (l’une des 5 plus forte au monde)."

      Ouf !! Le nombre de Juifs ayant augmenté depuis 1945, c’est donc qu’il n’y a pas eu de génocide commis par les nazis. CQFD ?!


      Quant à la fameuse démocratie israélienne, c’est marqué où dans la Constitution ? Ah oui ... Quelle Constitution ?

      Un pays qui fait régner la Justice expéditive, qui plus est, par son armée (la destruction, aujourd’hui même de la maison d’un terroriste présumé) ne peut être rien d’autre qu’une Dictature. Ca n’est clairement pas un pays civilisé.


    • Massada Massada 19 novembre 2014 20:38

      Ouf !! Le nombre de Juifs ayant augmenté depuis 1945, c’est donc qu’il n’y a pas eu de génocide commis par les nazis. CQFD ?!


      Le génocide de la seconde guerre mondiale ayant cessé en 1945 il est normal que la population juive augmente depuis 1945.
      Encore un qui a inventé l’eau chaude smiley

      La reconnaissance de la Palestine par les pays européens ne fera que jeter de l’huile sur le feu, cela fera reculer le moment des véritables négociations de paix nous permettant de mieux avancer nos pions. Quand au TPI, les arabes dit palestiniens ont plus à le craindre que nous.

      Enfin affirmer qu’Israël est un état colonial, c’est une méconnaissance crasse de l’Histoire. Vous français avez un passé colonial sanglant et vous chercher à vous fabriquer une bonne conscience en transférant vos crimes sur un bouc émissaire. 
      La naissance de l’ Etat d’Israël est une Reconquista sur le vol de nos terres par les arabes.

      Vous accusez Israël de tous les maux car vous avez peur des islamistes et pensez qu’en faisant du lèche babouche vous serez épargnez. Vous tremblez devant le djihad comme vous avez tremblé devant la montée du nazisme. Vous n’avez toujours pas compris les leçons des accords de Munich.

      Oui aux yeux de beaucoup d’israéliens les européens sont des lâches qui on perdu tout courage de se battre.

    • Hétérodoxe 19 novembre 2014 22:00

      @ Maussade

      En 1940, il y avait 340 000 juifs dans le ghetto de Varsovie, en 1942, ils étaient plus de 400 000.
      C’était donc la teuf, c’est bien ça ?!


    • prong cyrus 19 novembre 2014 23:25

      La naissance de l’ Etat d’Israël est une Reconquista sur le vol de nos terres par les arabes.=> techniquement pour parler de reconquête il ne faut pas s’ etre baré volontairement dans la diaspora ... qui va a la chasse perd sa place.La preuve des vrai isrelien ne sont jamais parti et vivais avec les palestinien , vous les traiter aussi mal que les arabes ...

      Oui aux yeux de beaucoup d’israéliens les européens sont des lâches qui on perdu tout courage de se battre.=> ha donc c’ est ca que ca veut dire .. anti semite ? qu’ on est trop lache ;) ... drole de contradiction ;)

      Enfin affirmer qu’Israël est un état colonial c’est une méconnaissance crasse=> on peut a la place parler de puissance militairre occupant illegallement un terrictoire sans droit ni titre en violation des resolution de l’ onu ;) colon est juste un racourcis ;)


    • Massada Massada 20 novembre 2014 07:46

      qui va a la chasse perd sa place.


      Oui, qui va à la chasse perd sa place ! quand il revient, chasse le coquin ! smiley


    • Massada Massada 20 novembre 2014 07:57
      En 1940, il y avait 340 000 juifs dans le ghetto de Varsovie, en 1942, ils étaient plus de 400 000.
      C’était donc la teuf, c’est bien ça ?!

      Errare humanum est, perseverare diabolicum
      Pour votre info ce n’est pas de l’hébreu mais du latin et ça ce lit de gauche à droite smiley

      La population du ghetto, 381 000 personnes enregistrées en janvier 1941, atteint 439 000 en juin 1941 pour retomber à 400 000 en mai 1942. Ces différences s’explique par l’arrivée de nombreux réfugiés supérieur à la mortalité dans le ghetto. À peu près 80 000 personnes sont mortes dans le ghetto entre novembre 1940 et juillet 1942 sans déportation ni fusillade.

      En été 1942 commence la déportation vers le camp de Treblinka, entre 6000 et 8 000 personnes sont déportées chaque jour. La première vague de déportations vers les camps de la mort ramène la population du ghetto à 70 000 habitants.

      Maintenant si vous désirez continuer à nier le génocide des juifs durant la seconde guerre mondiale, je vous laisse la parole volontiers, cela pourrait être intéressant d’un point de vue juridique. smiley



    • Francisco Francisco 20 novembre 2014 09:04

      « L’extrémisme djihadiste permet donc de redonner un idéal de révolution, un anti-impérialiste. »

      Les djihadistes en herbes sont manipulés par des intérêts qui leurs échappent. Ils pensent peut être se battre contre l’impérialisme américain, mais ils le servent.
      Si ils étaient anti impérialiste, alors Boko Haram s’attaquerait aux multinationales étrangères, pas aux écolière. Si ils étaient anti impérialiste, ils auraient déjà étaient éliminés de toute façon.


    • Hétérodoxe 21 novembre 2014 12:21

      @ Maussade
      "La population du ghetto, 381 000 personnes enregistrées en janvier 1941, atteint 439 000 en juin 1941 pour retomber à 400 000 en mai 1942.« Wikipédia

      Comment c’est pas bien de pomper sans citer ses sources.
      Moi, je ne nie rien du tout... Ah si, c’est pas moi qui ai volé l’orange du marchand.
      Pour le reste, je ne fais que prendre en compte ton point de vue et qu’adopter ton raisonnement (à supposer qu’on puisse le considérer comme tel).
      Quant à tes menaces ...euh ?! Comment dire en restant civilisé ?

       »Nicht der Zweifel, die Gewissheit ist das, was wahnsinnig macht." C’est pas du Latin, c’est de l’Allemand


    • prong cyrus 21 novembre 2014 14:01

      Le négationnisme se situe des deux coté , les statistique sont très floue a cause de la destruction de nombreuse archive , ou au contraire a cause d’ archive contradictoire (pour prouvé leur efficacité dans les camp , les nazi rajoutait souvent deux fois le meme nom ...) , on arrive donc a des estimation fourchette « du simple au double » , disons entre 5 million minimum et 10 million maximum , l’ info donnee est souvent 6 a 7 million , ce qui parait cohérent , vu l’ incertitude historique.Dans ce genocide globale , israel a reussit un compte a partir de leur prapre trace (memoire des survivant , demographie tenue par les rabin , en collationant tout ca on arrive bien a un total quasi CERTAIN de 7 million de mort sur la fourchette d’ estimation , d’ ou l’ estimation de 6 a 7 million choiise des que l’ on donne l’ estimation moyenne. La ou c’ est genant c’ est que la « barbarie nazie » devient uniquement « la shoa » ,oubliant les tsigane , les polonais ,les slaves , les communiste , les oppposant politique , les philosophe , et bien sur les homo , tout cela forme « l’ aneantissement » , je croit qu’ on peut aussi accorder les 3 milion de mort goy et monter les stat a 10 million de mort par la folie du regime nazi ce qui satisfairait tout le monde .


    • prong cyrus 22 novembre 2014 01:55

      Rav Ron chaya un « grand » rabin d’ origine libanaise (un vrai moyen oriental et non pas un colon européen) t’ expliquera mieux a qui appartient la terre en réalité ;) )
      <ICI>
      et surtout que les terre originelle du peuple juif se trouve au nord de l’ irak avant la captivité d’ Égypte ... en plein coeur de l’ état islamique ... pas de pot ;) ;)

      Peut être que c’ est moins vexant que par un goy :P


    • yenamarre 27 novembre 2014 19:52

      merci Massada


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 novembre 2014 09:31

      Vous estimez que l’on « minimise » le sujet...

      Vu le battage qui est fait autour de ça dans les médias, par les politiques, je trouve qu’au contraire on en parle beaucoup.

      Beaucoup plus que pendant les guerres en Bosnie et au Kosovo, qui ont provoqué exactement les mêmes problèmes (tous les auteurs d’attentats sont passés par là, depuis le 11 septembre jusqu’aux attentats de Londres ou Madrid en passant par le gang de Roubaix, déjà)
      à votre avis pourquoi ?

      Et j’ai envie de vous dire :
      croyez-vous vraiment au danger porté par une idéologie de la mort et de la destruction ? Quand on voit que même ses sympathisants sont obligés de botter en touche en disant que « les attentats du 11/09 c’est le mossad ou la CIA » , « les violences en Algérie, c’est l’armée ».... je pense que c’est un phénomène qui est condamné d’avance. Après combien de morts, j’avoue que je n’en sais rien....


      • Doume65 19 novembre 2014 11:24

        « Une présentation du djihadisme qui vise à dédouaner la religion de toute responsabilité »

        La religion n’est plus responsable que l’état français. Qui a demandé publiquement, en France, aux jihadistes d’aller « punir Bachar » ? Et qui trouvait que Al Nosra faisait « du bon boulot  » en 2012 ?

        Je pense que les agoravoxiens connaissent les réponses. Sinon, le moteur de recherche est leur ami


        • agent ananas agent ananas 19 novembre 2014 16:10


          Bien vu Doume. Les djihadistes s’en prennent seulement aux ennemis de l’Empire : Ils ont été recrutés par la CIA pour lutter contre les Soviétiques en Afghanistan puis en Tchétchénie et le Caucase. Ensuite sous la conduite de l’OTAN pour les campagnes de Yougoslavie, Kosovo, Libye et Syrie. Il y aurait aussi un bataillon tchétchène en Ukraine aux côté des néo-nazis bandéristes.


        • agent ananas agent ananas 20 novembre 2014 13:43

          Aux lobotomisés, islamophobes, ignorants (rayez la mention inutile) qui m’ont moinsé, cette photo qui montre que le djihad moderne n’a rien à voir avec l’islam... pas plus que les interventions de l’OTAN dans le monde arabe n’ont avoir avec les croisades.


        • agent ananas agent ananas 20 novembre 2014 13:47

          erratum :
          ... n’ont rien à voir avec les croisades....


        • Emma 21 novembre 2014 15:03

          Mais quelle réalité est démontrée par votre article ? Le djihadisme est synonyme de malheur pour nos villes. Ce problème du Sud rappelle l’anti-religiosité de certains propos et nous mène à nous poser le problème de la culture. Qu’entendez vous par candidat au djihadisme ? Régler la justice et les affaires municipales est la plus sage des politiques. Peut-être faudrait-il poser clairement l’usage des prisons et la question des était militarisés. Si les militaires partent dans des campagnes qui va rendre la justice dans les villes ? Pour quel régime recrutez-vous ? Vous ne l’avez pas clairement expliquer.


        • prong cyrus 19 novembre 2014 12:13

          c’ est le grand paradoxe des religion monothéiste , elle se voudraient « unique/unifié » , le dieu unique , vue par des millier de petit groupuscule qui chacun croit détenir la seule verité , l’ islam(chiite , sunite , takfiriste , whahabite , soufiste) comme le judaisme (orthodoxe, ultra orthodoxe, laique) , ou la chretientée (orthodoxe , protestant , catho , evengeliste) ne forment pas de bloc unis , mais une galaxie de schisme religieux .

          il est donc faux de dedouanner la responsabilité religieuse , meme si celle ci n’ implique pas les autre tendance religieuse non extremiste .


          • Pascal L 19 novembre 2014 13:29

            @cyrus

            Cette notion de Dieu unique provient d’expériences de vie spirituelle où les personnes concernées « vivent » la présence de Dieu. Cette vie spirituelle peut être vécue quelque soit la religion de départ.
            Si nous lisons Al Hallaj, Gandhi ou François d’Assise, nous avons à peu près la même présentation d’un Dieu qui est un immense amour. 
            Toutes les religions se proposent de montrer ce chemin de spiritualité, mais dans les faits, beaucoup combattent ceux qui y arrivent. Al Hallaj et Gandhi ont été assassinés par leur propres coreligionaires. Ce qui veut dire que beaucoup de ces religions monothéistes ne sont que des constructions humaines qui combattent l’idée de Dieu car elle est contraire à des logiques de conquête de pouvoir ; beaucoup, mais pas toutes. Chez les catholiques, par exemple, la vie spirituelle est largement encouragée, mais je dirai que 3 à 10% des pratiquants y arrivent réellement, les autres pratiquants cherchent un chemin, mais pour le reste… 
            Quelques églises protestantes sont également un bon chemin et je connais mal les autres religions.
            A chaque fois que quelqu’un découvre cette présence de Dieu en lui, sa vie et son comportement changent ce qui fait que ces personnes se reconnaissent facilement.

          • prong cyrus 19 novembre 2014 13:39

            Ce n’ est pas la recherche de spiritualité qui est mauvaise en soit , le croyant n’ est pas fondamentalement mauvais , le probleme est l’utilisation de ces force pour en faire des mouvement excluant les autre croyant.


          • Tournesol94 19 novembre 2014 13:08

            Il se trouve bien des raccourcis dans votre article Mr Chevrier. Bien que très circonspect vis à vis de la démarche de Mme D Bouzar et avec ma connaissance peu approfondie de l’islam je crois qu’en effet il faut séparer les actions de quelques criminels fous de la religion et en particulier de l’islam. Rien de ce qu’ils font ne se trouve dans la religion musulmane mais uniquement de la réinterprétation des écrits. Hors cette réinterprétation n’est assimilée que par une majorité d’individus incultes ou influençables. Je n’ai trouvé aucune trace d’intégrisme chez mes nombreux voisins musulmans et plutôt une franche protestation contre ces criminels intégristes de la même manière que je suis outrés de découvrir des prêtres pédophiles ou des orthodoxes collaborant avec des gouvernements totalitaires. Ces pseudos djihadistes sont avant tout des criminels dés le départ et s’ils avait eu un autre choix ils seraient devenus braqueurs ou dealers dans leur région ; mais ça fait moins de buzz. Et au bout du compte j’ai un esprit pratique : pour moi si l’on cerne le vrai problème la solution se présente et le problème disparaît. Ici ce n’est pas le cas ; faire l’amalgame entre ces criminels et l’islam ne résout rien mais pousser l’information comme l’a fait Me D Bouzar et faire en sorte que les musulmans éduquent sur le véritable islam, voila qui me semble rationnel et reste la solution pour éviter toute discrimination. N’oubliez pas que les 2 dernières guerres mondiales n’avaient rien de religieux elles étaient plutôt ... laïques pourrait-on dire.


            • cathy30 cathy30 19 novembre 2014 13:40

              Tournesol

              Et pourtant se sont des millions de chrétiens, morts sur les champs de bataille.

            • Henri Diacono 19 novembre 2014 20:23

              Cathy vous avez oublié les milliers de morts musulmans lors de la première guerre et beaucoup plus du million lors de la seconde.


            • Francisco Francisco 20 novembre 2014 09:08

              cathy30, il y à beaucoup plus de musulmans tués par ISIS que de chrétiens.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 novembre 2014 13:11

              Mme Bouzar, elle n’est pas chez les Verts ?

              ceci expliquant cela...


              • Layly Victor Layly Victor 19 novembre 2014 17:20

                a Olivier ierriet
                Bien vu
                Ce matin,la grande prêtresse écolo Emmanuelle Cosse expliquait sur un plateau télé que, ces jeunes Français djihadistes, il ne faut surtout pas les déchoir de la nationalité, les priver de droits civiques, ou les mettre en prison. Il faut les orienter vers une cellule psychologique. C’est dans la même veine que Mme Bouzar.


              • docdory docdory 19 novembre 2014 13:35

                @ Guylain Chevrier

                Dounia Bouzar est la grande spécialiste de la « taqiya », qui consiste à montrer l’islam sous un aspect présentable et pacifique pour endormir la vigilance de l’adversaire de l’islam ou de « l’infidèle »( toute personne non musulmane sur cette planète ).
                Mais il n’est guère douteux aux yeux du téléspectateur que le désir à long terme de Dounia Bouzar soit le même que celui de l’état islamique : promouvoir l’expansion de la religion mahométane jusqu’à ce qu’il n’’y ait, si possible, plus de non-musulmans sur Terre. Seuls les moyens employés diffèrent, au moins en apparence. Mais je me permet de douter très fortement de la prétendue « modération » , à long terme, de l’islam prôné par Dounia Bouzar.

                Evidemment, prétendre que Maxime Hauchard et ses copains de l’état islamique n’ont rien à voir avec l’islam ou avec les nombreux versets du coran appelant au meurtre ou au châtiment des « infidèles », c’est exactement la même chose que si l’avocat de la défense au procès de Nürenberg avait prétendu pendant le procès que les dignitaires nazis accusés n’avaient rien à voir avec le nazisme ni avec « mein Kampf » !

                Une mauvaise foi aussi éhontée laisse le téléspectateur pantois ...

                Cela dit, je pense qu’il n’y aurait pas autant de djihadistes français « de souche » si les différents responsables politiques, les responsables de l’éducation nationale et aussi les juges en France, pays censé être laïque, n’avaient pas insidieusement, au fil des années conféré à l’islam un statut à peine voilé de religion officieuse de la République, voire de religion d’Etat, 
                Compte tenu de l’intense propagande pro-islam qui a lieu dans les cours d’histoire au collège ( où l’on n’enseigne même plus l’œuvre libératrice de Charles Martel, qui est sans doute l’un des personnages les plus importants de l’histoire de France, et même du monde ! ), on ne s’étonne plus que l’esprit des jeunes devienne un terreau fertile pour la propagande mahométane.

                • Depositaire 19 novembre 2014 14:58

                  Tant l’article que bien des commentaires témoignent d’une profonde ignorance de ce qu’est vraiment l’Islam. Ceci dit, ce n’est pas surprenant tellement aujourd’hui il est de bon ton de « casser du sucre » sur le dos de l’Islam. C’est très à la mode. Peu importe que les gens qui critiquent ignorent plus ou moins complètement le sujet. On joue sur l’émotionnel. Les médias raffolent de tout ce qui est violent, saignant, destructeur, ça fait vendre du papier ou augmenter l’audimat. Peu importe la vérité. On s’en passe !

                  En réalité, Mme Bouzar a raison. Ce trop médiatique « jihadisme » n’a rien à voir avec l’Islam. C’est comme si vous disiez que Bush ou Obama sont d’éminents représentants du Christianisme et œuvrent en parfaite conformité avec les enseignements du Christ. C’est tout aussi absurde.

                  J’ai déjà eu l’occasion de le préciser, il ne faut pas confondre une hérésie, en l’occurrence, la doctrine wahhabite/salafiste/takfiriste, qui n’est en aucune façon « un courant » de l’Islam, mais une hérésie rétrograde et violente qui utilise le vocabulaire musulman et instrumentalisent les textes sacrés pour leur faire dire ce qu’ils ne disent pas, à des fins douteuses. Il est bien connu que ce fameux « état islamique » en Irak a été créé par les USA, assistés par israël,la Turquie et certains pays européens, (France, Royaume Uni). L’Arabie saoudite et le Qatar finançant l’opération et fournissant la couverture doctrinale, L’hérésie wahhabite est née en Arabie, ceci expliquant cela.

                  On remarquera, à titre d’exemple, qu’en Italie, les mafiosi se montrent très volontiers de bons chrétiens et font souvent référence à la religion. Pour autant, il ne viendrait l’idée à personne de les considérer comme une référence du Christianisme. Au même titre on voit israël commettre les pires crimes qui ont pu être commis dans l’humanité, et pourtant les dirigeants de cette entité prétendent parler au nom du Judaïsme, et qualifier d’antisémite qui les critiquent, (un comble pour des gens qui dans leur immense majorité ne sont pas des sémites et qui justement, persécutent des sémites, à savoir les arabes palestiniens).

                  Peut-on incriminer les religions à cause des dérives, amalgames, instrumentalisations, faits en leur nom, par des individus douteux et criminels pour servir les intérêts d’une oligarchie mondiale animée d’une cupidité insatiable et prête à tout pour piller et accaparer les richesses des pays qui en sont largement pourvus, et animée aussi d’une volonté maladive de domination hégémonique de l’humanité pour son seul profit ?

                  Alors, s’il vous plait, cessez de vous tromper de cible. au lieu de perdre votre temps à insulter l’Islam et les musulmans, aussi bien que n’importe quelle religion, regardez quels sont les véritables enjeux et les intérêts qu’il y a derrière. Car pendant que vous faites chorus avec cette propagande insidieuse et nauséabonde, l’oligarchie n’est pas inquiétée et peut continuer en toute tranquillité de faire avancer son agenda de domination mondiale hégémonique.

                  C’est une méthode très classique pour chercher à détruire une religion, on prend ses textes fondateurs, on sort des versets hors de leur contexte, au besoin on les modifient un peu et après on crie haro sur cette religion rétrograde, violente, etc.

                  Donc, pour ceux qui sont sincères et qui cherchent vraiment la vérité, informez-vous mieux. Quant à ceux qui se préoccupent fort peu de la vérité, mais pour qui tout est bon pourvu qu’ils manifestent leur haine viscérale de tout ce qui est religieux ou de telle ou telle religion, je leur conseille vivement de consulter de toute urgence un psychologue, parce que leur état est du ressort de cette médecine !


                  • Francisco Francisco 20 novembre 2014 09:25

                    Assez d’accord avec ce qui est dit plus haut.
                    On essaie de nous diviser par tout les moyens, la religion est bon vecteur pour cela. Moi je m’entends très bien avec tout le monde au demeurant. Avec les pratiquants, les athées, les gays, les femmes, les étrangers, les indigènes ... Ils n’y à que les 1% qui nous emmerdent. Ceux qui financent les guerres, arment les rebelles par ci, décrètent qui est pro-démocratie et qui ne l’est pas par là. Ceux qui corromps les élus, les divers mouvement, étudiants/féministe/gays/ ... . Et ils ce débrouillent toujours pour ne pas être sous les feux des projecteurs car ils tiennent la presse pour couronner le tout. Je sais que je sort un peu du sujet, mais ce que je voulais dire pour finir c’est la chose suivante :
                    Le « problème » Musulman est une chimère, c’est de l’enfumage qui nous détourne de nos vrais problèmes.


                  • bonnot 19 novembre 2014 15:03

                    Il faut être clair, l’auteur l’est

                    Par contre pourquoi parler de sionisme ici comme le font des commentateurs.

                    • Gnostic GNOSTIC 19 novembre 2014 15:59

                      RAPPEL demain troisième jeudi du mois de novembre

                      Journée nationale du djihad gaulois  : soirée beaujolpif et cochonailles

                       

                      Tous les aspirants djihadistes sont invités à venir festoyer à la mosquée buvette la plus proche de chez eux


                      • Ruut Ruut 19 novembre 2014 16:04

                        Pour commettre de tels crimes il faut être ignorant de l’islam qui interdit de tuer même les animaux.
                        Le coran interdit l’usage de la force ou de l’intimidation pour convertir vers l’islam.
                        La conversion doit se faire par l’exemplarité des pratiquants, en donnant envie aux autre de se convertir d’eux mêmes, jamais autrement.
                        Les assassins de l’EI bafouent l’Islam tous les jours et insultent par leurs actions tous les pratiquants de cette religion.
                        D’ailleurs les embrigadés ont pour la majorité aucune connaissances de l’Islam avant leur lavage de cerveau par les faux prophètes.

                        Mais il est vrais que le gouvernement Français et les médiats sont quo-responsables de ce lavage de cerveau, leur attitude envers le responsable de Syrie élue légitimement par son peuple est malsaine.


                        • anamo 19 novembre 2014 22:20

                          L’engagement des tous ces gens en Syrie n’a pas grand chose à voir avec la religion. D’ailleurs, la dénomination « jihadistes » est totalement inappropriée, voire même à tendance islamophobe, dans la mesure où le jihad n’est pas, à ma connaissance la guerre, mais une lutte pour le bien, ou pour le mieux. Éventuellement, par l’usage de l’épée et seulement par acte de défense. La vie étant sacrée.

                          Tous ces gens sont simplement des assassins en puissance, au mieux des mercenaires (qui paie et combien, le voyage notamment). Combattent-ils pour une cause supérieure. Non ! pour un homme bien réel Al bagadi, calife autoproclamé, descendant improbable de Mahomet ...

                          Jihadiste, c’est leur faire trop d’honneur, c’est bafouer le reste du monde musulman.

                          Leur action est un acte de régression à tout point de vue.


                        •  C BARRATIER C BARRATIER 19 novembre 2014 16:58

                          Je ne pense pas qu’il faille faire un sort particulier aux intégristes de l’Islam, ceux d’Israel ou de la manif pour tous sont de même nature, personne ne peut dire ce qu’ils feraient s’ils prenaient un pouvoir absolu comme ils l’ont fait autrefois. Ce qu’ils appellent liberté religieuse, c’est leur liberté d’empêcher les autres d’être différents d’eux...J’ai toujours pensé que les religions étaient les sectes des autres...

                          Dans notre pays, les religions qui combattent la république reçoivent des fonds publics à flot...

                          Cela leur donne de la force.

                          Voir en table des news :

                          Association intégriste bénéficiant de déductions fiscales contre la loi

                           

                          http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=264


                          • OMAR 19 novembre 2014 17:44

                            Omar33

                            @vilain chevrier : « Une présentation du djihadisme qui vise à dédouaner la religion de toute responsabilité... ».

                            Donc, par analogie, et au vu et au su de ce qu’à commis cette chiure barbare de Anders Behring Breivik, devons-nous conclure que le Christianisme est une religion barbare et tératogène ?

                            Par Allah, que c’est dur pour certains, d’avouer leur islamophobie primaire...


                            • Tartine et Voltaire Tartine et Voltaire 19 novembre 2014 20:55

                              super Omar smiley
                              Je n’ai pas compris un traitre mot de ce texte, voire l’objectif visé par ce texte même  !! C’est qu’il pose tellement de questions inutiles puisqu’il fournit les réponses pour lui même ! Donc si j’ai bien compris, les immigrés sont tous des musulmans qu’on doit prévenir à cause de la dérive ... Doit on prévenir les blancs du Minessota pour éviter la pandémie du KKK ? Hum !!! En fait, la seule chose que monsiueer n’a pas remarqué du coup, c’est Qu’au final, les seuls à souffrir de ces TORDUS jihadistes, c’est bien des peuples musulmans ET surement pas en France et moins encore en Europe !! Bref c’est très à la mode mais quand même faux pas déconner mec ! Pour rappel mec, un français sur quatre est d’origine immigrée ... au lieu de raconter des inepties faite un vrai travail à défaut de commenter des émissions à la con !


                            • Victoria de Béhagle Diane de Béhagle 19 novembre 2014 17:58

                              Une question clé que vous soulevez est en effet celle de la représentativité des familles qui contactent le centre. On a l’intuition forte que ces familles ne sont pas le reflet exact de l’ensemble des familles dont un enfant est parti faire le djihad.


                              • VIKMPB VIKMPB 19 novembre 2014 18:00

                                .............................


                                • Hijack Hijack 19 novembre 2014 18:54

                                  Quoi qu’il en soit, l’islamisme n’a strictement rien à voir avec l’islam, tout comme les pédophiles d’origine chrétienne n’ont rien à voir avec la chrétienté.
                                  .
                                  Le seul problème dans ce problème est le silence, prudence et pudeur des vrais musulmans pour dénoncer ces dérives criminelles en leurs noms. A part quelques timides sorties, peu de musulmans osent dire ce qu’ils pensent ... cela étant,  Imran Nazar Hosein  ///  (un érudit musulman, auteur et philosophe spécialisé en eschatologie islamique, en politique internationale et en sciences économiques et politiques) /// à très haut niveau religieux, mais aussi géo/politique, économique et jusqu’à l’eschatologique, dénonce l’islamisme tel qu’il se propage actuellement, comme sur commande.


                                  • Julien30 Julien30 23 novembre 2014 15:07

                                    « Quoi qu’il en soit, l’islamisme n’a strictement rien à voir avec l’islam, tout comme les pédophiles d’origine chrétienne n’ont rien à voir avec la chrétienté »


                                    Votre parallèle n’a aucun sens, l’islamisme à un lien direct avec l’islam, la pédophilie n’en a aucun avec le christianisme. 

                                  • tf1Groupie 19 novembre 2014 19:07

                                    C’est surtout le présent article qui est un superbe exercice de manipulation.

                                    A aucun moment France2 ne laisse entendre que cet extremisme de jeunes français n’a rien à voir avec l’Islam ; l’auteur dit d’ailleurs lui-même que l’on est face à une dérive sectaire.
                                    Et la secte ici est bien la secte musulmane.

                                    Ce que dit Dania Bouzar est plutôt que la motivation principale n’est sans doute pas l’amour de Dieu ; mais dans tous les cas l’Islam reste bien l’outil principal de l’embrigadement.

                                    Ce qui gêne probablement l’auteur c’est que les convertis ne sont pas de bons Reubeus de base ... dérangeant pour sa vision basique du bicot terroriste.

                                    Pas de bol j’ai vu ce JT.


                                    • Tartine et Voltaire Tartine et Voltaire 19 novembre 2014 20:59

                                      idem, je l’ai également vu ! ce texte n’est qu’un pugilat raciste et nauséeux ! c’est digne d’un mouton de Panurge qui n’a jamais quitté sa petite campagne !


                                    • smilodon smilodon 19 novembre 2014 21:19

                                      @ l’auteur : bien évidemment que le « coran » et donc ’l’islam« est le ciment qui scelle l’engagement des ces »jeunes«  !... Dire que cette »dérive« se rapproche de l’asservissement mental d’une »secte« , ne revient en fait qu’à traiter l’islam de »secte«  !... Ce qui n’est pas vraiment faux, dans la mesure où tous les actes commis par ces »jeunes« , le sont conformément à certains textes (sourates) écrits noir sur blanc et de droite à gauche, dans ce qui rassemble à la fois ce qui serait notre »code civil« et notre »code pénal«  !.... La »démocratie« , la »république« , les »droits de l’homme« sont des »inventions« , et des »réalisations« d’êtres humains voulant se libérer du joug des religions. La loi de 1905 en France, sur la séparation de l’église et de l’état, c’est la »cerise sur le gâteau« , pour ceux qui, en conscience, ne veulent pas »bêler« avec le troupeau, ou ont quelques doutes sur l’existence du berger !......Si on voulait bien regarder les choses en face, on verrait que les religions, TOUTES les religions, ne sont que des »sectes géantes«  !......La dernière à museler par l’homme qui voudrait rester libre, c’est l’islam !.... Les deux autres »grandes« religions monothéistes, ne représentent pas un danger aussi »mondial« , tout au moins aussi »urgent« . Et même dans leurs »textes fondateurs« , il n’apparait pas autant de »jusqu’auboutisme«  !..... Les »textes« , c’est bien ce qui enfante cette »détermination« de ces »jeunes«  !.... Le mot »djihad« a-t-il ou non une traduction en latin ou en hébreux, dans la bible ou la thora ????..... Pas à ma connaissance. Mais je ne suis pas théologien, juste »un peu« intéressé par le pourquoi du comment. En toute humilité. Après, que ces »jeunes« soient issus d’un »contexte familial« ou »convertis« , je vois mal sur quelle base on pourrait le savoir, sauf à les interroger l’un après l’autre !... La loi de notre pays interdisant tout »chiffrage« de cette nature. Ca reviendrait à autoriser Zemmour à déclarer que 80 % des ’détenus » dans les prisons françaises, sont d’origine « immigrée ». Il a été condamné pour ses propos. Mme Dounia BOUZAR prend un risque !... Me « semble-t-il » !.... Adishatz.


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 novembre 2014 21:59

                                        Depuis quand les USA et ses affidés recrutent des mercenaires en fonction de leur religion ?
                                        Ils s’en fichent autant qu’ils se fichaient de recruter d’anciens nazis pour les attentats de Gladio, pendant la guerre froide...


                                        Ils recrutent prioritairement des gangsters et des truands. Qui vont faire les basses oeuvres du nettoyage ethnique, interdit aux USA et aux pays de l’ OTAN par le Droit international.

                                        Ce sont nos mercenaires, pas nos ennemis. Il est là, l’enfumage, nous faire croire que la Coalition pourchasse le Califat. Ils sont tous ensemble chargés de réaliser les conditions pour mettre en place le projet « du Grand Moyen Orient ».

                                        « Le choc des civilisations, » c’est pour les gogos !

                                        • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 19 novembre 2014 22:39

                                          الله أَكْبَر


                                          • Mowgli 20 novembre 2014 07:35

                                            Bien dit. Allahu asghar !

                                            La preuve : inch Allah.


                                          • oncle archibald 20 novembre 2014 16:02

                                            Putaing-con, vous l’avez achetée ou cette machine à écrire, elle me botte bien ! 


                                            Votre post me fait penser à Pagnol, quand il décrit son père dans la boutique du brocanteur, devant une antique carabine dont la crosse était incrustée de cuivre : 

                                            - ainsi vous prétendez que cette poignée de virgules voudrait dire que cette arme a appartenu à Abd el Kader ?
                                            - Je n’affirme rien, mais on a vu plus fort ! répond le brocanteur.

                                            C’est très joli en tous cas.

                                          • marauder 20 novembre 2014 08:55
                                            guylain chevrierC’est ps parce que t’as des diplomes que tu es intelleligent. Ou alors tu es bien malhonnette ET tres intelligent.

                                            J’opte pour la seconde.

                                            On appelle ca une classique escroquerie intellectuelle de bourgeois.

                                            COnnard de droite aussi ? c’est certain.

                                            J’attend un article sur les bien fait du catholiscisme, on va bien « rire » .... (ou pleurer, c’est selon)


                                            • guylain chevrier guylain chevrier 25 novembre 2014 01:50

                                              User de l’insulte de bas étage derrière un pseudo est toujours très élégant.


                                            • manu2005 23 novembre 2014 10:33

                                              Cet article est une idiotie, a priori, islamophobe.
                                              Les religions, quelles qu’elles soient, ne sont jamais qu’un prétexte pour envoyer les gens se faire tuer pour des causes, au bout, toujours financières.
                                              L’Islam est loin d’être la seule, ni la première à être utilisée.
                                              Et, à mon avis, la désinformation se fait plutôt dans l’autre sens, à savoir, que l’on implique l’Islam qui n’a que très peu à voir avec
                                              1) le but : contrôler le pétrole
                                              2) les Jihadistes : des paumés en quête de sensations fortes


                                              • Crab2 23 novembre 2014 14:31

                                                Le coran est un document raciste jamais atteint par les autres religions ( ce qui ne dédouane pas les autres religions des désordres publics qu’elles engendrent ), suites :

                                                http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-edwy-plenel-suite.html

                                                ou sur :

                                                http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/03/lettre-a-edwy-plenel-suite-5460510.html


                                              • Crab2 23 novembre 2014 10:55

                                                Les assauts théocratiques dans notre pays, quand prime à l’école l’accès, l’ouverture à la culture française de tous les enfants et non les croyances intrafamiliale, au nom de la laïcité :

                                                «  Il faut former les enseignants pour répondre à ces questions et commencer dès l’école plutôt que les jeunes apprennent la religion via internet  » explique l’islamophileEsther Benbassa
                                                Puis Esther Benbassa d’avertir d’une très, très, très curieuse façon ces interlocuteurs :
                                                « J’ajouterais qu’il faut aussi enseigner la laïcité parallèlement au fait religieux. La loi de 1905 requiert le respect de toutes les religions »,donc toujours et toujourssans proposer d’enseigner, en contrepartie, le fait athée, c’est à dire ...

                                                Suite :

                                                http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/alerte-laique.html

                                                ou sur :

                                                http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/17/alerte-laique-5491754.html


                                                • guylain chevrier guylain chevrier 23 novembre 2014 19:43

                                                  - Il est assez extraordinaire de constater que, systématiquement, lorsque je publie un article, tant qu’il est accessible sur l’édition en cours, les votes sont largement favorables, puis, lorsque l’article disparaît de la une, et que ceux qui le soutiennent sont passés à autre chose, on voit arriver une dizaine de votes défavorables, qui visent à tirer l’image de l’article vers le bas. Je ne crois pas être le seul à faire l’objet de ce genre de démarche. Une façon de donner une image faussée de l’intérêt réel qui y a été porté lorsqu’il était dans l’actualité du site. Sans être un obsessionnel du complot, c’est une opération que j’ai fréquemment constatée, ce qui me dérange, car cela n’est pas dans l’esprit d’Agoravox. C’est lorsque les opinions de tous sont mobilisées et se confrontent que les votes ont un sens, pas après la bataille. A bon entendeur salut !


                                                  -On sait depuis peu ce que représente le phénomène des convertis parmi les djihadistes, 20% et non 90%, comme l’induisait Mme Bouzar pour nous faire croire que cela n’avait rien à voir avec l’islam ni l’immigration d’origine de pays musulmans, mais des « fous de dieu » franco-français. On peut voir comment ses chiffres fondés selon elle sur des appels spontanés de familles dont 90 % athées, étaient le fait d’une étude dont les dés étaient pipés, comme je l’ai révélé. Aussi, il faudrait avoir pour certains, qui votent contre cet article, l’honnêteté de le reconnaître. 

                                                  Sur le fond, voilà ce que je pourrais rajouter à ce que j’ai déjà avancé pour analyser la dérive radicale de l’islam, arguments que j’ai développés dans le journal de 22h de France culture ce jeudi où j’étais invité, en réponse à l’idée qu’il y aurait la recherche d’une grande cause derrière le phénomène des convertis :

                                                  "On peut penser que la notion de grande cause puisse jouer plus facilement chez les jeunes convertis. Pour autant, ce phénomène est avant tout lié à une réalité de quartiers où s’accumulent les ruptures du lien social, mais aussi du lien moral avec la France et sa République. On sait combien lorsque la société connait une crise du lien social, les idées communautaristes peuvent resurgir, venant contester un modèle commun fragilisé où l’intégrisme religieux trouve un terreau favorable. On rencontre dans ces lieux un profond désarroi identitaire impliquant potentiellement toutes sortes de dérives, créant un effet d’aubaine pour les recruteurs de la délinquance ou/et de l’islam radical. Les jeunes y partagent les mêmes codes et pour les plus à la marge, la transgression des normes et des valeurs collectives pour référence commune, au regard d’une société et d’un Etat qui ne fait plus autorité à leurs yeux. L’islam qui s’enferme et se repli de plus en plus dans ces quartiers en se victimisant, peut être vécue comme la religion d’une minorité opprimée s’offrant comme support d’une révolte contre la société, mutualisant tous les rejets, jusqu’au radicalisme le plus exalté. Plutôt qu’une grande cause, il s’agit d’une expression des ressentiments et d’une colère déroutés vers la haine de la société et des autres, à travers l’adhésion à l’islam radical. Sans compter encore avec le conflit israélo-palestinien qui contribue à cette radicalisation chez les jeunes, avec un islamogauchisme qui y tient sa place, faisant passer l’Islam pour la religion de l’opprimé qui serait le cœur du rassemblement « anti-impérialiste ».


                                                  • SamAgora95 SamAgora95 23 novembre 2014 23:08

                                                    Je ne suis ni religieux ni musulman, mais si votre article est mal noté c’est qu’il le mérité, car vous avez une mauvaise perception du phénomène.


                                                    De toute évidence, cette soi-disant mode d’aller faire le Djihad en Syrie n’existerait pas sans la volonté d’Israël d’instaurer le chaos de ce pays, comme il l’a déjà fait en Irak et en Libye, sauf que là l’intervention militaire n’est pas sans risque, on cherche donc d’autres moyens. 

                                                    Et puis à quoi cela rime pour un Français Djihadiste d’aller en Syrie combattre le mécréant alors qu’il aurait de quoi faire dans son propre pays dont l’élite se réclame du sionisme ? Et pourquoi rassurer ces jeunes en leur promettant qu’à leur retour ils seront juste enfermés quelques mois dans un centre de « désintoxication » ? pourquoi leur raconter (sous prétexte de le dénoncer) que cela donnera un sens à leur vie, que sa ressemble à un jeu vidéo à la call of duty, qu’on y fait de jolie feu de camp et qu’on s’amuse comme des petits fous ? Pourquoi en parler même pourquoi leur faire de la publicité ? MOI J’APPELLE CA UNE COMPAGNE DE RECRUTEMENT, cette bandes de cynique cherche de la chair à canon dans les banlieue pour aller semer le chaos en Syrie, voilà la réalité. Et puis qu’est-ce qu’une dizaines de jeunes comparés à 7 millions, leur petit nombre empêche tout tentative de les considérer comme représentant la communauté musulmane en France.
                                                     

                                                    Cette mode n’est donc pas liée à la religion musulmane ! point barre.

                                                  • guylain chevrier guylain chevrier 24 novembre 2014 00:33

                                                    Ma petite provocation a fonctionné à merveille pour révéler combien certains se servent de ce type d’article pour propager leur propagande avant tout antisioniste qui n’a rien à voir avec le contenu en cause, en détournant ce site de sa vocation de forum d’idées et non de haine voire de bêtise et ce, sur le dos de l’auteur.


                                                    D’ailleurs, tout d’un coup, c’est sous un pseudo qui n’était jusqu’alors bizarrement pas apparu dans les échanges que l’on me répond, comme pour dévoiler comme une opération qui ainsi, se révèle comme au grand jour. Vous vous présentez avec ce discours comme n’étant surtout pas musulman, sinon peut-être...islamogauchiste ? Ca vous irait très bien. Mais il est vrai qu’un pseudo permet bien des déguisements. De nouveaux votes négatifs sont appelés à la rescousse curieusement encore... pour confirmer s’il le fallait ce que j’ai supputé. Les votes en faveur d’un article ou contre lui n’ont rien pour moi d’un jeu, c’est un contrat et vous ne le respectez pas parce que vous être dans le détournement d’Agoravox à vos fins.

                                                    Vous ne ferez pour autant prendre par personne ici des vessies pour des lanternes, que l’islam n’aurai rien à voir avec l’islamisme alors que c’est une doctrine à l’origine des conquêtes du djihad par l’épée en la personne même du prophète, les musulmans qui se radicalisent n’ayant pas à aller chercher bien loin dans leurs références de quoi légitimer la « guerre sainte » contre les mécréants et les apostats. Les exhortations à la violence ne manquent pas dans ce sens dans le Coran. La question de la modernisation de l’islam au regard de certaines de ses références, comme pour toute religion au regard d’un passé antique ou moyenâgeux aux accents archaïques propres à une origine, se pose aujourd’hui de façon impérieuse, ce à quoi les représentants de l’islam de France ne sont toujours pas prêts. Dans ces conditions, l’islam radical a de beaux jours devant lui...et les djihadistes avec, dans le sillon de votre déni.

                                                  • SamAgora95 SamAgora95 24 novembre 2014 10:27

                                                    Je passe sur vos délires de persécution paranoïaque, je suis tombé sur votre article car il était en première page parmi les articles récents et que son contenu m’a interpellé tout simplement, il faut savoir accepter la critique, et peut-être se remettre un peu en question en abandonnant certaines convictions.


                                                    Comme vous je dénonce la violence et le contenu barbare du coran, mais il faut faire la différence entre les écrits et leur application, la religion musulmanes n’est pas plus violente dans les faits, les croisades par exemple n’ont rien a envier au djihad, l’ancien testament est aussi cruel et violent que le coran, les croyants sont pragmatiques à 99.99%. Retirez les affaires douteuses comme les attentats du 11 septembre 2001, l’affaire Merha..dans lesquelles un coupable à été désigné sans aucun jugement ni preuve, dans ces deux cas cela à contribuer à alimenter la haine du musulman ces deux affaires sont a mettre en parallèle avec l’affaire Breivik lequel a été jugé et à reconnu les faits publiquement pas a travers un enregistrement douteux, Breivik représentait tous les chrétiens ? 
                                                    encore une fois je ne soutien pas la religion musulman mais je n’aime pas me faire manipuler, je constate des faits, et les faits me disent que dans la grande majorité des cas les musulmans ne sont ni violent ni terroristes, provoquer la haine et la guerre de religion ne mènera à rien, l’humanité l’a déjà testé, que le croyant le veuille ou non, la religion et sa pratique évoluent la technologie l’éducation y contribuent, c’est sur ce terrain qu’il faut se battre.

                                                    Posez vous simplement cette question, pourquoi cette monté soudaine de la violence en Syrie au moment ou celle-ci se retrouvait dans le collimateur des sionistes, vous avez entendu parler de djihad, de décapitation dans ce pays avant la volonté sioniste de supprimer Hassad pour le remplacer par un pantin ?



                                                  • guylain chevrier guylain chevrier 25 novembre 2014 01:43

                                                    Je voulais réagir à ce propos sans nom qui ne peut rester sans réponse, au risque d’une banalisation sur ce site, qui mérite pour le moins plus de respect : Vous osez écrire Retirez les affaires douteuses comme les attentats du 11 septembre 2001, l’affaire Merha..dans lesquelles un coupable à été désigné sans aucun jugement ni preuve, dans ces deux cas cela à contribuer à alimenter la haine du musulman... C’est ignoble ! selon vous Merah serait un innocent jugé sans preuve ?! qui a tiré au nom du Coran à bout portant sur des enfants pour les tuer parce qu’ils étaient juifs ! et ben Laden aussi !!! Vous dévoilez la réalité de vos intentions en déversant ces propos nauséabonds qui justifient tout, jusqu’à l’impensable au nom d’une défense de l’islam et des musulmans qui n’ont pas besoin de ça. C’est vous qui par vos propos alimentez le rejet des musulmans ! Je dénonce cette attitude que vous partagez avec d’autres qui ne connaissent que l’insulte derrière l’utilisation d’Agoravox comme support pour déverser leur haine du juif et leur logorrhée antisioniste qui n’a rien à voir avec mon article et l’esprit d’ouverture de ce site.


                                                  • Aafrit Aafrit 24 novembre 2014 01:30

                                                    Article pas intelligent du tout, bourré d’approximations et d’idées reçues fantasmagoriques qui n’ont aucune connexion avec la réalité du sujet traité ;

                                                    bref à jeter dans le compartiment poubelle, rien à y dénicher, rien à y récupérer

                                                     plak !

                                                    • guylain chevrier guylain chevrier 24 novembre 2014 02:21

                                                      Au vu des dernières réactions pus que tardives à mon article, très orientées, nourries d’invectives et ne reposant sur aucun fond, j’invite en complément de mon article, à aller écouter sur France culture, dont j’étais l’invité du journal de 22h jeudi dernier sur le sujet, l’analyse que j’y ai présentée, pour continuer de se faire une opinion. J’y poursuis l’analyse de ce phénomène qui est à prendre avec beaucoup de sérieux, car nous ne sommes qu’au début d’une grave dérive religieuse radicale, qui ne laisse pas l’islam du repli sur soi de nos quartiers indemne, ni notre société. Mal analyser ce phénomène et refuser de voir qu’il pose la question d’une modernisation sans ambiguïté de l’islam devant réformer certaines de ses références prêtant le flanc à ce qui alimente le djihadisme, c’est participer de nourrir le vote du rejet aveugle de « l’étranger », moteur idéologique du FN, qui est un autre danger. 


                                                      • confiture 24 novembre 2014 12:54

                                                        Que vois-je Guylain, vous commettez un commentaire tardif !  smiley


                                                      • guylain chevrier guylain chevrier 24 novembre 2014 02:26

                                                        Correction de ma dernière réaction où il fallait lire en son début : Au vu des dernières réactions plus que tardives à mon article...(Merci).


                                                        • legrind legrind 24 novembre 2014 08:39

                                                          Bouzar n’a aucune crédibilité tellement elle est pro islam à fond les ballons, les médias, l ’invitent et l’aiment bien sans poser de questions qui fâchent sur ses idées et ses méthodes (elle a l’oreille attentive des pouvoirs publics) , seul Zemmour a eu le courage de dégonfler ( 5,30 mn...) la baudruche islamique.



                                                          • Crab2 24 novembre 2014 11:31

                                                            Lire le coran pour déjouer tous les assauts théocratiques initiés par les islamistes :
                                                            http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès