• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

guylain chevrier

guylain chevrier

Docteur en histoire, mes domaines de prédilection sont l'antiquité grecque et l’anthropologie historique. La laïcité constitue un enjeu de société qui me passionne ce qui m'a amené à participer à de nombreuses interventions publiques. J’enseigne les politiques sociales et l’histoire sociale, j'initie aux sciences politiques, dans le cadre de la formation des personnels sociaux et de la licence d’AES. Je suis chargé d'enseignement à l'Université. Je collabore à différentes revues de recherche et médias en ligne. Militant ouvier avant d'avoir été historien, je suis un Républicain laïque engagé. J'étais membre de la mission laïcité du Haut conseil à l'intégration jusqu'à la fin de son activité en juin 2013 (2010-2013).

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 69 176 4889
1 mois 1 2 64
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 90 80 10
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • guylain chevrier guylain chevrier 16 novembre 00:55

    Il nous manque aujourd’hui, par-delà la critique de l’utilisation des commémorations à usage politique, une analyse en termes de philosophie de l’histoire. Autrement dit, de comprendre le sens d’une guerre non à travers les conditions immédiates de celle-ci, économique, politique, contentieux historique, mais ce que cela a mis en mouvement, l’enjeu qui peut s’en dégager au regard du temps long. Autrement dit, on mesure mal encore pour la guerre de 14-18 l’importance de cette victoire de la France et de ses alliés, comme victoire des droits universels portés par une République, bien au-delà de ce que l’on pouvait distinguer alors, contre l’idée de race servant de fondement à la personnalité nationale allemande. C’est pour beaucoup, comme je le développe dans mon article, cette contradiction antagonique entre un nationalisme allemand fondé sur la race et un patriotisme français fondé sur la République avec son droit du sol, qui est peut-être la vraie cause de cette histoire aux engrenages successifs de la guerre de 14-18 et du nazisme. A condition d’investir l’idée de sens de l’histoire.



  • guylain chevrier guylain chevrier 14 novembre 14:17

    @alberto
    Effectivement, ce qu’Henri Guillemin a apporté sur les liens entre la victoire allemande de 1870 et l’écrasement de la Commune de Paris mérite l’intérêt. Bien qu’il ne soit pas de formation historique mais littéraire me semble-t-il, il a apporté un point de vue original sur l’histoire de France contemporaine.

    Mon article vise simplement à montrer comment les commémorations du centenaire de 14-18 servent de machine idéologique pour entourer de pessimisme le sentiment d’appartenir à notre pays, que cela suit des buts politiques de renoncement à la nation inscrits dans la logique supranationale d’une UE avant tout libérale et mondialiste, et qu’il faut revenir à l’histoire pour y résister. Il apparait en cela que les intérêts économiques et politiques des classes dirigeantes et élites d’hier, qui ont été à l’origine de la guerre sont mises hors de cause, quand c’est le peuple qui est pointé du doigt comme nationaliste et xénophobe, pour servir les intérêts des mêmes classes dirigeantes aujourd’hui contre lui.



  • guylain chevrier guylain chevrier 20 juin 02:28
    Baleti, enfin. Quand donc ai-je dit être macroniste ? Il faut vraiment ne pas avoir lu mes articles sur Agoravox pour dire une telle bêtise. C’est à l’image du reste. 

    Hijack, pardon mais, vous ne vous sentez pas un peu ridicule entre votre sens du devoir de « répondre » aux mensonges des autres et vos conseils en intellect ? Vous êtes vraiment agressif, encore là en lançant à Cadoudal, d’être un « fan de Chalgoumi ». Vos réponses sont toujours très orientées. Lorsque l’on n’existe que derrière un pseudo, on doit faire preuve, me semble-t-il, tout de même d’un peu de modestie, sinon de modération, vous vous êtes dans l’agression systématique, prétentieux et présomptueux. C’est pas très reluisant tout ça.

    L’article n’est plus en ligne, excusez-moi, mais je vous laisse à vos bla bla 



  • guylain chevrier guylain chevrier 19 juin 18:58

    Hijack, pour avoir inondé de réactions cet article à environ la moitié des réactions, pour ne rien dire sur le fond de l’article en fait, à aucun moment, c’est vraiment pitoyable. Seul but, essayer d’empêcher un débat de fond sur ce sujet, on connait la technique, et ce, jusqu’à être menaçant avec un des internautes comme avec DACH. Et puis, vous êtes vraiment ridicule, oui ! il y a des livres derrière moi sur ma photo de présentation, mais j’adore les livres, c’est par là que bien des choses s’apprennent, par-delà les temps, qui périment les textes religieux moyenâgeux et d’antiquité lointaine, et j’en lis des dizaines et des dizaines et des dizaines... pour m’ouvrir encore l’esprit. Mais vous et vos semblables, les Moekhi, et autre baleti, qui venez trainer derrière les articles pour cracher votre venin, vous n’avez pas de photo bien à l’abri derrière vos pseudos, pour répandre vos insultes et votre haine des juifs et de tout ce qui n’est pas vous, vous n’avez aucun idée de ce qu’est de se nourrir librement l’esprit. Lorsque vous serez capable de contrer une seule de mes idées en la déconstruisant comme je l’ai fait avec les usages du concept d’islamophobie, en évitant vos excès habituels, là, nous aurons une chance d’avoir un véritable échange, mais il reste à prouver que cela soit votre but.

    baleti, vous faites beaucoup de fautes de syntaxe au point que l’on puisse penser que vous écrivez de l’étranger, n’est-ce pas ? Depuis quand avez-vous l’autorisation de me tutoyer ! Je n’ai rien à voir vos raclures de langage ni de pensée. Vous dites que ce que je veux c’est me rendre intéressant. Il y a longtemps que c’est fait.... Mais il est vrai que vous, avec votre niveau au raz des pâquerettes, vous ne risquez pas de faire l’intéressant.

    En attendant, j’ai publié un article qui a créé l’intérêt sur un sujet d’actualité important en contribuant à animer la vie d’Agoravox, qui est un cite riche, très ouvert et permet un large champ de réflexion, plutôt à gauche, même parfois très à gauche, où je me reconnais. Il y a là de la contradiction, c’est ça qui nous fait avancer, par un mouvement de dépassement vers le haut. Avec cet article, j’ai fait ce que je sais faire, et je ne vais pas m’arrêter.



  • guylain chevrier guylain chevrier 19 juin 01:46

    Ca y est ! Les voilà les trolls de l’antisémitisme, à peine voilés derrière des mensonges et insultes qui sont le fond de commerce des complices de l’islamisme sinon leurs représentants, avec leur complotisme qui justifie tout. Ceux qui envahissent les fins d’échanges autour des articles, une fois que ceux qui étaient venus pour échanger sur leur contenu, qui les ont défendus, sont partis voir ailleurs. Nous sommes à près de 300 réactions !


    C’est pratique les pseudos dans ces conditions...Donner vos noms avec ce que vous racontez, pourrait faire condamner certains d’entre vous, pour appel à la haine et à l’antisémitisme.

    Vous êtes dans le même sac, celui de la justification de l’antisémitisme avant tout, c’est votre seul obsession. Aucun d’entre vous n’a repris les arguments de mon article pour les contrer par une réflexion un peu construite. L’avez-vous simplement lu, certainement pas... Vous n’êtes là que pour tenter de vendre un peu votre soupe nauséabonde. Moi, j’ai fait mon travail, en déconstruisant ce que sont les usages de l’islamophobie, et en mettant sous vos pieds ainsi une bonne planche à savonner, qui montre votre soupe idéologique pour ce qu’elle est, du poison.

    Je peux vous dire que cet article est repris un peu partout et se trouve en bonne place sur le site du Conseil national des associations familiales laïques, en référence. Un très bon outil pour les militants laïques anti-communautaristes et anti-islamistes, pour les anti-racistes, les vrais. Il fait déjà date ! 

    Certains d’entre vous sont menaçants vis-à-vis d’autres contributeurs. Prudence tout de même,il peut ne pas être sans risque d’écrire n’importe quoi en se croyant protégé derrière un pseudo par internet. 
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès