• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Deux ou trois choses de Bolloré... oubliées !

Deux ou trois choses de Bolloré... oubliées !

C’est à désespérer du journalisme d’investigation, ces derniers temps. Avec un ordinateur branché sur le reste du monde, il est quand même relativement facile de trouver davantage d’informations sur Vincent Bolloré et son groupe qu’on a pu en montrer à ce jour dans la presse, restée bien frileuse. Comme aurait pu le chanter Johnny Hallyday, il est facile de démontrer les collusions multiples entre son groupe et le pouvoir en place, et d’expliquer ces deux ou trois choses plutôt dérangeantes que jusqu’ici personne n’a rappelées au grand jour, ce qui peut paraître étonnant. A croire qu’en France, dès qu’on touche à certains, les langues et les portes se ferment.

Il conviendrait tout d’abord de revenir sur une personne. Car en effet, la galaxie Bolloré possède une étoile. Et cette star, c’est Michel Roussin, le second du groupe, tout simplement, dans l’organigramme officiel. Il semble bien qu’on l’ait en effet oublié, cet homme qui, chez M. Bolloré, joue le monsieur bons offices de l’ensemble de l’Afrique. Un homme, disons, particulier, ce Michel Roussin. Tout d’abord un ancien de la DGSE, ou plus exactement du SDECE, puisqu’il était le directeur de cabinet d’Alexandre de Marenche, son directeur de l’époque. Roussin est lui même officier de gendarmerie : idéal, disent les mauvaises langues pour gendarmer l’Afrique, sa terre de prédilection désormais (il met ainsi les pieds dans les traces de Jacques Foccart, son maître à penser). Il a été aussi directeur de Cabinet de Jacques Chirac à la mairie de Paris, et pour ce faire, vient de se ramasser une peine de prison avec sursis et une amende substantielle. Le 27 février dernier, en effet, Michel Roussin, et Louise-Yvonne Casetta, ex-assistante des trésoriers du RPR, ont été condamnés mardi 27 février par la cour d’appel de Paris à respectivement quatre et deux ans de prison avec sursis dans l’affaire des marchés publics d’Ile-de-France. Ils se sont également vu infliger tous deux des amendes, d’un montant de 80.000 euros pour Michel Roussin, de 30.000 euros pour Louise-Yvonne Casetta. Une condamnation qui n’a eu aucune influence sur sa carrière industrielle. A ce jour, M. Roussin est toujours le second du groupe Bolloré et déclare sans ambage que le Congo est un beau pays . Il est vrai aussi que son président Joseph Kabila Kabange aime les beaux avions (un HS-125 immatriculé S9-DBG personnel), ceux de son ami belge George Forrest et ceux, plus connus désormais, du groupe Bolloré, groupe à qui on a confié l’exploitation forestière du pays (ou la déforestation, c’est selon). De Delmas-Vieljeux, le premier armateur privé français à Rail Afrique International, qui contrôle par exemple le chemin de fer du Congo Océan, Bolloré a jeté son dévolu sur l’ensemble des transports africains. Même le dragage des côtes d’Afrique se fait aujourd’hui sous son égide. De là à en conclure qu’il drague constamment, y compris en politique, il n’y a qu’un pas que nous franchirons aisément. Et conclure aussi qu’à ce stade d’implantation, un bon nombre de contrats industriels ne peuvent se faire qu’avec l’aval de l’Elysée. Dont acte.

Le deuxième point qui a échappé à nos journalistes papier (imprimé sur du Bolloré !) c’est une société perdue dans la myriade de sous-traitants qui ont été annexés depuis des années au groupe. Et parmi ceux-ci, il y en a un qui vaut son pesant de mouron. Non pas pour les sommes qu’il réalise, au demeurant croquignolettes, mais plutôt pour les objets fabriqués. Un objet dont on a pourtant bien entendu parler durant cette campagne, de la bouche même du président actuel : j’ai parlé du... tourniquet de métro. La société visée est née en Belgique en 1969 (encore une création post-soixante-huitarde !) et s’appelle AutomaticSystems. Elle débute dans les appareils de commerce des contrôles de paiement. Dès 1974, elle vend ses tourniquets au métro parisien et celui de Manille. Puis viennent Milan, Barcelone, Montréal, ou même DisneyLand Paris, Eurostar, etc... Bref tous les tourniquets du monde, serait-on tenté de dire. En 1997, une société française, IER, l’absorbe. IER n’est autre qu’une filliale du groupe Bolloré : AutomaticSystems intègre le giron de l’industriel breton. Les ventes explosent, en Amérique notamment, et en France aussi avec les ventes de 700 "obstacles" (c’est le terme technique) pour le métro de Lyon et 1500 portillons automatiques pour les chemins de fer. Sur le site d’Automatic Systems, une photo montre un tourniquet de ce type... à la Gare du Nord . Sur le site, on trouve une phrase superbe : "C’est ainsi que la SNCF conçoit son rôle d’opérateur de transport public.Quoi de plus légitime dès lors que de faire appel à une société spécialisée pour équiper les accès de systèmes de contrôle d’accès ?". A mourir de rire, non ? C’est trop beau comme gag : c’est l’Etat français, par la SNCF, qui a acheté à Bolloré le tourniquet à l’origine des fameuses émeutes... et ça personne ne l’avait remarqué. Surtout pas M. Sarkozy, d’ailleurs, qui déclarait le lendemain être "du côté de ceux qui payent leur billet de train et qui n’acceptent pas qu’on démolisse les gares". Des gares toutes équipées Bolloré, à ce qu’on vient juste d’apprendre, donc. On pensait un futur président défendre l’intérêt général, on apprend aujourd’hui qu’il s’agit aussi de la défense d’une amitié industrielle.

Le troisième point qui n’a pas non plus été relevé mérite tout autant qu’on s’y arrête : c’est dans un autre domaine, celui de l’informatique et de la téléphonie, cette fois. Il concerne l’obtention des licences 3G et Wimax sur le territoire français : à moins que la France n’appartienne déjà plus à l’Etat français, c’est encore plus flagrant, car c’est l’Etat seul qui délivre directement ces licences, via les recommandations de l’ARCEP (pour Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) ! L’ARCEP est composé de cinq membres, dont trois nommés par le président de la République. Tous les membres de l’ARCEP, à des degrés divers, ont eu des liens directs avec le gouvernement en place. Interrogé sur la quatrième licence 3G, son directeur, Paul Champsaur écrivait dans le Figaro, à propos des 619 millions d’euros à débourser pour l’attribution de la licence de téléphonie haut débit restante : "Le quatrième opérateur mobile entrera avec un handicap. Juridiquement, le gouvernement a une certaine latitude, par exemple en étalant le paiement de la redevance initiale, comme le demandent des candidats potentiels". Des délais de paiement pour Bolloré, demandeur bien placé pour cette quatrième licence. Pour le Wimax, c’est autre chose. Dans les trois groupes retenus,dont Bolloré, il apparaît là qu’il y a eu favoritisme pur et simple dans les conditions d’attribution, tous les observateurs économiques le disent. Une attribution contre argent sonnant et trébuchant, qu’a déjà versé en 2007 le groupe Bolloré pour les douze régions obtenues. Ce faisant, l’Etat percevra en effet dès cette année 125 millions d’euros pour l’attribution des fréquences. Peut-être que le Wimax Bolloréen était déjà installé... et relayé jusqu’à... Malte, qui sait. Au départ, il y avait 59 prétendants aux attributions de licences Wimax , pour 35 au final, et encore moins sur le fil d’arrivée (trois seulement). Comme le dit le Monde Informatique "La subjectivité et l’hétérogénéité des trois critères de choix (contribution au développement territorial des services à haut débit, aptitude du projet à favoriser la concurrence et montant financier proposé par le candidat) permettaient au régulateur de justifier n’importe quelle éviction dans les trente-cinq candidats". On sent le coup de pouce, clairement, là, de l’Etat. Un coup de pouce largement en faveur du groupe... Bolloré, visiblement techniquement moins avancé que d’autres lors de l’attribution du marché.

Ces trois points précis démontrent à quel point le groupe Bolloré est lié à l’Etat français. Ce qu’il y a d’inquiétant, c’est qu’on n’ait pas cherché plus loin pour trouver cette évidente collusion. Le journalisme d’investigation a-t-il déjà fondu dans la presse gratuite, du type... Bolloré, tels MatinPlus ou DirectSoir  ? Il n’est pourtant pas difficile de trouver ses liens. Ils sont écrits noir sur blanc sur votre écran d’ordinateur. La voix citoyenne se devait de vous les rappeler aujourd’hui, et de vous rappeler par là même qu’il y a bien eu conflit d’intérêt dans l’histoire récente du pays .


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (96 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Jojo2 16 mai 2007 13:10

    Rien d’étonnant. Les journalistes sont plus occupés à trinquer avec les politiques et à leur faire la bise et plus si affinités qu’à faire leur boulot.


    • jako jako 16 mai 2007 14:45

      et bien Morice ! quelle info. Merci


      • glop 16 mai 2007 14:54

        Excellent article qui mérite un arrêt...

        Il montre bien que les financiers ont toujours des intérêts ( 15% ?) à « travailler » avec les états. Un grand merci... Je vais en faire la pub à quelques amis



        • sithi 16 mai 2007 15:08

          Et les feuilles OCB 117mm x45mm, avec gomme arabique, c’est pas pour les ministres mais pour le marocain...


          • LaEr LaEr 16 mai 2007 16:15

            Ce n’est pas pour les ministres, mais pour les copains des ex-ministres/new-president....

            Et oui, on a beau clamer haut et fort être contre la dépénalisation, on ne va pas empêcher Johny, Ardisson, Karl 0, et Doc Gyneco de fumer leur petit bedot...

            Un people y a droit, il a une vie tellement « stressante »....

             smiley

            Bref, amis, si vous voulez fumer en paix, soyez un sarko-people !!!


          • val14 16 mai 2007 15:26

            Concernant la partie telecom :
            - Le group Bolloré n’est pas en liste pour obtenir une licence 3G seul free et noos y sont...Le group Bolloré avait juste était sité dans les entrprises qui pouraient être intéressées...
            - Pour la licence wimax vous avez vraiment fais des racourcis...Pour info il y avait 2 licences à attribuées par région, il y a eu en tout 175 acteurs qui ont déposé des lettres d’intention et finalement seulement 35 ont déposé un dossier de candidature...Environ 15 entrprises ont obtenues une ou des licences et le group Bolloré fait partie des 3 groupes qui en ont eu le plus...Mais le group avait déjà une société spécialisé dans le wifi, cette dernière technologie étant très proche, techniquement, du Wimax...


            • Battement d’elle 16 mai 2007 17:30

              @ l’auteur

              Oui, c’est vrai que j’ai été étonnée moi aussi que l’on ne mentionne pas IER et WIFIRST(que vous appelez WIMAX), pas plus que l’on a rapporté que Bolloré était le beau frère de Gérard Longuet : mais ce qui est le plus étonnant encore, c’est qu’à part vous (moi aussi), il n’y ait pas grand monde dans la blogosphère pour investiguer plus avant (alors que nous avons tous les moyens à notre portée), les internautes se contentant de n’être que l’écho des médias à l’information tronquée au lieu de rechercher la vérité. Vous devriez continuer à chercher, il y a des informations encore bien plus ’’croustillantes’’ sur toutes ces sociétés.


              • Senator Bright 16 mai 2007 18:07

                Le groupe Bolloré détient 44% du CSA et devrait devenir majoritaire d’ici 2 ans. Etrange pour un institut français indépendant, spécialisé dans les sondages.

                http://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Bollor%C3%A9


                • Dégueuloir Dégueuloir 17 mai 2007 00:10

                  le panier de crabe,la famille tuyau de poêle,une vraie maffia...plutôt ! en France on aime la « famille »......lol...... smiley


                • morice morice 17 mai 2007 00:14

                  Doit on en conclure que la vie de la famille Bolloré est un véritable tourniquet, cher Mr Dégueuloir ?


                • JL JL 17 mai 2007 18:01

                  « .. détient 44% du CSA.. »"

                  « .. détient 44% de CSA.. »" serait plus juste. Ne pas confondre l’institut de sondage qu’est CSA et le CSA (Conseil Supérieur de l’Audivisuel), lequel CSA est ’détenu’aujourd’hui par 100% des amis d’un ami de Mr Bolloré, si vous voyez ce que je veux dire ... smiley



                  • morice morice 16 mai 2007 19:38

                    Bolloré est l’ex beau frère par alliance de Longuet : son ex-épouse, Brigitte Fossorier Longuet, avocate, est la sœur de Sophie Bolloré, l’épouse de Vincent Bolloré (dixit Wiki).

                    Pour les gens qui aiment bien le people, y’a mieux encore ici (http://morandais.over-blog.com/archive-7-2006.html

                    le curé vaut le détour aussi ! avant il faxait ses homélies, maintenant il bloggue. Et fume le cigare comme un sapeur.

                    c’est décrit ici : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=24275


                    • jako jako 17 mai 2007 12:50

                      euh juste pour me rassurer , ils ont rien à voir avec les machines à voter les bolore ???? smiley


                    • morice morice 17 mai 2007 13:11

                      pour ce qui est des machines à voter, pas de Bolloré mais les machines Nedap sont vérifiées par la société « bureau véritas » agrée par le ministère de l’intérieur. Cette même société a été rachetée en 2004 par le groupe Wendel qui est détenu par Ernest-Antoine Seillière. C’est le MEDEF (et son ancien patron) qui déclare que les machines sont bonnes pour le service !


                    • Battement d’elle 17 mai 2007 16:03

                      On peut toujours s’interroger sur la véracité de ce récent changement sur Wikipédia au sujet de Gérard Longuet : lorsque l’on voit comment pratique L’ UMP, toujours prêt à réécrire l’histoire à son avantage : juste un exemple :&nbsp&nbspla bourde du président actuel concernant les réacteurs nucléaires :

                      http://www.20minutes.fr/article/156086/20070504-High-Tech-Reecrire-l-histoire-des-reacteurs-nucleaires.php

                      PS : et vous taxez cette info de ’’people" ???!!!!!!!!!!!!

                      HUM !!!!!! j’ai trouvé ce lien concernant Maître Brigitte Longuet : vous allez vous régaler !

                      http://www.cosal.net/index.php?page=archives/actu&id=2314

                      http://www.cosal.net/index.php?page=archives/actu&id=2293

                      http://www.cosal.net/index.php?page=archives/actu&id=2263


                    • morice morice 16 mai 2007 19:47

                      au mariage du fiston Bolloré, j’aime beaucoup ce détail en ce moment (merci mon père !) : « Bolloré le médiatique (Direct 8 pour la télé, Direct Soir pour la presse, Havas pour la pub) avait convié des journalistes - Christine Ockrent ( et Bernard Kouchner), son ami Philippe Labro - et des publicitaires de Havas - Jacques Séguéla, Mercedes Erra... »


                      • torah bora 16 mai 2007 19:56

                        Bravo Morice !!

                        Je suis un vieil adepte d’Agoravox mais depuis quelque mois lassé par un média qui cherche encore sa voie....

                        Ceci étant,votre article fait honneur par sa rigueur, son objectivité et son côté percutant.

                        Je pense que le groupe Bolloré mérite une étude encore plus approfondie et en particulier les activités africaines.

                        Mais il est certain que Mr.Roussin doit veiller au grain...


                        • BOURGOGNE 2007 17 mai 2007 17:16

                          Vous découvrez la lune.Il vous suffit de lire les échos ou la Tribune et vous avez toutes les informations qui apparaissent (même celles qui n’entrent pas directement en ligne de compte pour comprendre une société). C’est bien que le petit peuple s’intéresse au monde des affaires mais cela prouve aussi que vous avez bien du retard dans la compréhension du monde moderne. Sur quelles bases donc avez-vous voté ? Et j’espère que toutes vos trouvailles ne seront pas publiées car vous allez encombrer les lignes avec la dernière guerre.


                          • morice morice 17 mai 2007 20:23

                            Mr Bourgogne, figurez-vous que tout le monde ne lit pas nécessairement les Echos ni la Tribune. Il y a d’anciens lecteur de Spirou et de Tintin magazine aussi qui ont voté Sarkozy. Un peu de respect pour eux. Quand à votre condescendance, elle est tout simplement... répugnante « le petit peuple s’intéresse au monde des affaires ». Si vous saviez ce qu’il pense de vous, le tout petit minuscule peuple... Le petit peuple, le jour où il sera à vore place, pourrait vous réserver une de ses spécialités en chansons : « ah ça ira, ça ira »... Agoravox, je vous le rappelle a vocation pédagogique, pas à être lu par des gens qui savent tout. Enfin, c’est ce qu’ils disent. On se demande bien pourquoi ils sont venus voir, alors, au fait...


                          • BOURGOGNE 2007 17 mai 2007 21:40

                            Je suis désolé, Morice, je n’avais pas l’impression que vous et ceux qui vous répondent avaient voté Nicolas SARKOZY (cf Reymo). Pour ce qui est de mon intervention quant à votre article, sachez que je suis arrivé par hasard (alerte google sur les articles concernant le wimax) sur ce site et qu’après lecture de votre article j’avais plutôt (le chien de Mickey, vous voyez que j’ai aussi de la culture générale) accédé à un site d’ex soixante huit hards (ce que vous confirmez dans votre réponse). La pédagogie à une drôle de signification sous votre plume. Je me hâte de vous laisser en paix et de me dés-inscrire, votre lecture ne me laissant qu’un sentiment de visite de cloaque. Je ne vous salue pas (sachant le sort que vous souhaitez me réserver) et vous laisse à votre militantisme dont je n’ai pas encore pu juger la nuance de couleur (mao, trotsky, lénine, castro,...que de beaux noms qui fleurent bon le 20ème siècle. Je préfère celle de mes vins.


                          • morice morice 17 mai 2007 21:51

                            Plongez donc dans votre cave, mr Bourgogne, mais méfiez vous du sens de son escalier, puisque pour vous, tout ce qui tourne à gauche est communiste voire trotskyste. PS : Vous avez oublié Bakounine.

                            allez, sans rancune, je vous refile mon adresse préférée en cadeau : http://rivedroite.canalblog.com/archives/2007/05/06/4852640.html


                          • mick legrand 18 mai 2007 13:57

                            « C’est bien que le petit peuple s’intéresse au monde des affaires mais cela prouve aussi que vous avez bien du retard dans la compréhension du monde moderne. »

                            Ne vous inquiétez pas pour le « petit peuple ». C’est toujours lui qui a le dernier mot.


                          • napo 31 mai 2007 10:09

                            Chèr bourgogne, je pense qu’il est bon de se rappeler que cet empire n’aurait pu exister sans le « petit peuple » et la consommation de papier à cigarettes .... Et nous ne parlerons pas bien sure de tout les petit plus fournit par ocb pour la consommation de cannabis. Au fait aucun de ces amis ne lutte contre la délinquance et la consommation de « stupéfiants » !?...


                          • napo 31 mai 2007 10:12

                            Monde de merde !!!


                          • Schwarzenegger 17 mai 2007 17:34

                            Le monde est petit, la démocratie aussi. Qu’une illusion, alors savourons le spectacle, il est savoureux !


                            • JL JL 17 mai 2007 18:40

                              Vincent Bolloré, 36ème fortune de France en 2002. Source : « Portrait de l’homme d’affaire en prédateur » de Michel Villette et Catherine Vuillermot, éd. La Découverte, eux-mêmes citant Raulin et Renaud Lecadre : "Vincent Bolloré, enquête sur un capitaliste au dessus de tout soupçon, Denoël.

                              On y apprend, entre autres que Bolloré serait en quelque sorte l’anti Pinault. Mais attention, en tout bien tout honneur, c’est à dire, du même coté quand même, dans l’establishment donc.

                              Au fait, Sarkozy n’a-t-il pas en tant que membre d’un cabinet d’avocats, interféré entre les deux ?


                              • Reymo Reymo 17 mai 2007 20:30

                                Salut Morice, Je suis désolé mais le commentaire n’a rien avoir avec l’article quoi que trés interressant !!! Voila, fin des années 70(76,77,78) j’ai connu un Morice qui etait mon prof d’histoire/Géo et aussi un peu de travaille manuel dans le college d’une petite ville de la banlieu de Lille.Il lisait « Marie-Patch » etait tout de noir vétu avec une petite barbiche,buvait des grimbergem chez« Suzy » avec son ami cole younger en revenant de Caracas !!! Est-ce toi ? Si c’est toi sache que je suis moi aussi je suis résistant depuis le 6 mai et ca sans doute grace a ta rencontre !! Reymo


                                • morice morice 17 mai 2007 21:34

                                  C’était pas lui, désolé. A part pour la Grimbergen, que je déguste aussi en qualité de nordiste.


                                • Gazi BORAT 18 mai 2007 09:26

                                  @ Morice

                                  Excellent et passionnant article..

                                  Et merci pour les détails savoureux, comme l’origine du tourniquet de la Gare du Nord..

                                  gAZi bORAt


                                  • morice morice 18 mai 2007 09:30

                                    Pour le tourniquet, et ceux qui sont passés dessus, j’ai d’autres éléments, on en verra les détails plus tard. Le temps d’admirer la composition du nouveau gouvernement... avec un homme à regarder comme un tourniquet : Allègre, parangon du faux intellectuel.


                                  • karpediem karpediem 18 mai 2007 18:09

                                    Vos excellentes recherches et analyses se suivent avec plaisir et intérêt : un grand merci Morice !  smiley


                                    • belon 21 mai 2007 16:56

                                      Article bien documenté.

                                      Outre Michel Roussin et Gérard Longuet (le beauf de Bollo), travaille aussi dans le groupe Bolloré Dominique Roux qui n’est autre que le père de la benjamine du gouvernement, Valérie Pécresse.

                                      À gauche, Michel Rocard et Bernard Poignant, député socialiste européen gravitent dans l’entourage proche de Bolloré.

                                      À noter un nouveau livre qui se prépare sur Vincent Bolloré. Cette fois-ci pas une biographie non autorisée mais Vincent Bolloré par lui-même, sous la plume de Jean Bothorel (ancien éditorialiste du Figaro) : http://blog.breizh.bz/?219-mais-qui-est-vraiment-vincent-bollore-vincent-bollore-se-raconte-dans-un-livre.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès