• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Discours de la méthode anti covid

Discours de la méthode anti covid

La méthode est ce qui a fait le plus défaut en matière de gestion des libertés et des activités en période de pandémie du covid. L'esprit cartésien nous a manqué et nous voyons aujourd'hui les dégâts. Cependant, mon propos n'est pas de ressasser des polémiques sur les erreurs passées mais de dessiner une approche philosophique efficace à la manière du philosophe René Descartes. La méthode proposée n'a d'autre but que de faire réfléchir pour le présent et l'avenir. Ma méthode peut se résumer en trois points :

- définir les sphères d'intervention au lieu de raisonner par catégories,

- définir des critères durables d'intervention en fonction de ces sphères et non pas des critères éphémères dictés par les peurs ou pressions du moment,

- tracer des stratégies viables par sphères et critères en employant les instruments adéquats.

I - Les sphères d'interventions

Ces sphères peuvent être représentées dans un tableau à double entrée.

Voici ma rapide définition des liens, relations et rapports. Les liens sont l'élément le plus fort. C'est le chaînon entre les individus (liens du sang, de l'amour), les rapports sont de simples contacts et relations éphémères, les relations constituent la sphère intermédiaire (la relation suppose une durée, un suivi : relation de communauté, amitié, relation employeur - employé...). Les liens se nouent, les relations s'établissent, les rapports sont fugaces. Je renvoie à mes articles précédents pour plus d'éléments théoriques.

..........................................Sphère des liens | Sphère des relations | Sphère des rapports

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sphère privée...................| --------- 1 ---------| ----------- 2 ---------------- | --------------- 3

(famille, amis).....................

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sphère professionnelle....|.............. 4 ............|............... 5...................... |....................6

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sphère collective...............

(écoles, EHPAD...)...............|..............7............ |................. 8 ....................| ................... 9

 

Quels sont les avantages de cette approche ?

Tout d'abord, cela évite les oppositions catégorielles ou du moins cela les range en second plan.

Cela permet ensuite de ne rien omettre. Rappelons-nous que c'est une des règles de la méthode cartésienne que de faire l'inventaire complet sans rien omettre de ce qui est important. On a vu lors du premier confinement que la catégorie des soins physiques / liés au covid / à l'hôpital, a été priorisée aux dépens de la prévention en EHPAD et de la médecine libérale.

Prenons un cas concret : le patron (la patronne de café) qui travaille avec un ou plusieurs membres de son entourage familial se trouve à l'intersection de plusieurs sphères : il évolue dans la sphère professionnelle et il est à ce titre en contact et en relation avec la population extérieure (sa clientèle). Un soin tout particulier doit donc être apporté au traitement préventif puisque le virus peut passer d'une sphère à l'autre et que, par conséquent, on ne peut plus le pister (alors qu'au sein d'une famille, à l'occasion d'un rassemblement par exemple, on peut tester, pister, isoler). Il y a lieu de cloisonner les sphères par des méthodes et moyens préventifs et, à défaut, de limiter l'activité voire de la suspendre pour une durée définie rationnellement.

Autre avantage et non des moindres : se donner les moyens d'une définition exacte des "activités essentielles". La définition bureaucratique, très approximative, du gouvernement n'a pas correspondu à la définition instinctive de certaines populations.

II - Les critères d'intervention

Ces critères doivent être neutres et durables et non ponctuels et fluctuants selon les émotions des dirigeants et les peurs de l'opinion publique. L'anticipation, quand elle est livrée à elle-même sans méthode rigoureuse, a tendance à se laisser par son moteur naturel, la peur. L'anticipation théorisée et raisonnée nous épargne cet écueil.

A cette fin, il y a lieu, à mon avis, de raisonner strictement en termes de : besoins, manques, libertés essentielles.

Selon ces trois marqueurs, il saute aux yeux de chacun que la liberté de culte garantie par la constitution est supérieure à celle d'aller boire des coups au bistrot. Même si notre humeur peut se rebeller à cette idée, il faut penser collectif. Certaines libertés peuvent être suspendues provisoirement assez aisément (sans obstacle juridique ni de préjudice grave pour les gens), d'autres non, à partir du moment que des moyens de compensation (le "quoi qu'il en coûte") sont mise en œuvre réellement et dans les temps nécessaires. Si un préjudice grave est anticipé, il y a lieu de trouver au prélable les méthodes et moyens pour y remédier.

On remarquera que ces critères ont été appliqués mais anarchiquement. C'est ainsi que l'on s'est focalisé sur les besoins sanitaires / du corps humain / à l'hôpital. Les autres besoins (traitements hospitaliers de cancer, troubles psychologiques, santé hors hôpital) ont été écartés de la stratégie de départ.

III - Les instruments d'intervention

(Mais je laisse au César de la santé ce qui relève du César de la santé), ces instruments seraient globalement les suivants :

- l'oscillomètre  : détection par catégories et lieux géographiques des cas et de leur évolution

- le tamis : mises en quarantaines, restrictions des lieux et des rapports (limiter rassemblements et foules)

- la balance : la fameuse balance des bienfaits et des inconvénients d'Hippocrate. Soigner et ne pas nuire. Un inventaire par remède : avantages et inconvénients du confinement, du couvre-feu, de l'action coordonnée avec les autres pays, du vaccin, des thérapies y compris certaines thérapies qui ont fait leurs preuves et que le gouvernement a écartées par idéologie ou pour faire taire des polémiques).

La balance inquiétude (état de vigilance vital) / confiance (notion que j'estime devoir être ajoutée à la pyramide de Maslow).

Enfin, le critère de séparation du sain et du non sain est essentiel et doit guider toute méthode d'action. Par ce critère, je n'entends pas que la santé (je renvoie à un article que j'ai produit sur la notion du sain). J'inclus l'harmonie de la vie sociale, la vie économique nécessaire, le respect de l'environnement, les grands objectifs à long terme comme ceux qui sont débattus dans le cadre du plan suivi par François Bayrou). Dans ce qui est malsain, je fais entrer les positionnements entre les "pour" et les "contre" qui conduisent le plus souvent à des débats idéologiques, vains ou stériles. La méthode d'abord, le débat ensuite. Mais rien n'empêche de débattre de la méthode...


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 26 décembre 2020 15:49

    Compléments indispensables :

    Une 4ème sphère doit être ajoutée dans la colonne verticale du tableau : la sphère des regroupements (attroupements, assemblées).

    Importance des liens  : ils ont été négligés au profit des rapports (flux régulés) et des relations (auxquelles a été appliquée la règle barrière dite de la distanciation). La politique n’a pas pensé à préserver et renforcer les liens entre les jeunes et leurs personnes âgées. Lien symbolique lors du décès et du deuil.

    - Les liens se différencient des relations, lesquelles reposent sur des rôles et des personnalités. Il s’agit ici d’échange voire de réciprocité dans une forme sociale créée et entretenue. C’est un terrain mouvant et changeant, contrairement à la stabilité et à la réalité du lien, qui lui s’impose de façon réelle et objective (filiation, amour, appartenance forte).


    • tonimarus45 28 décembre 2020 10:14

      a @Taverne-Je ne sais si vous vous en etes rendu compte mais depuis quelques jours sur les chaines d’infos en continue ,mais pas que, un vrai lavage de cerveau des pros vaccins jours c’est mis en place et bien sur pas une tete doit depasser ;les moindres critiques ne sont plus admises, pas plus qu’aucun questionnement par exemple sur la duree d’action de ce vaccin ni des effets secondaires a moyens et longs termes.


    • Taverne Taverne 28 décembre 2020 11:09

      @tonimarus45

      J’aimerais prononcer quelque sentence philosophique et sage ou quelque mot définitif mais mes oreilles sont prises d’acouphènes douloureux à cause de grands docteurs qui me hurlent sans cesse dessus. Ils vocifèrent « Le virus mutant est là ! Il est affreux et méchant ! I ll va tous nous tuer ! Vaccinez-vous toute de suite ! » Impossible d’avoir la paix pour penser...


    • Le421... Résistant Le421 28 décembre 2020 14:22

      @tonimarus45
      J’applique une règle, à moi en premier et aux autres ensuite...
      Rien n’est tout bon ou tout mauvais. Il faut savoir reconnaître quand on s’est planté de la même façon que l’on s’aperçoit d’une action positive.
      Quand j’entends des gens parler sur un sujet du mixer de cuisine au traitement contre les puces et préconiser telle ou telle solution comme les camelots avec leur sirop Typhon, je me méfie par principe.
      Je ne doute pas vraiment du fait que le vaccin, par exemple, soit une avancée significative.
      Je suis par contre certain qu’il ne va pas, hormis dans les médias, amener la solution miracle décrite en ce moment.
      Il y a beaucoup trop de facteurs d’incertitudes à ce sujet.
      Donc, sachant que tout ce qui est excessif est insignifiant, dire qu’on va attraper le scorbut en se faisant vacciner est aussi peu raisonnable que de dire qu’on sera immunisé pour le reste des temps...


    • Taverne Taverne 28 décembre 2020 14:45

      @Le421

      Absolument, il ne faut pas penser en « bon » et en « mauvais » mais en « sain » et « malsain » (critère tout-à-fait neutre au sens où je l’entends) car un des risques majeurs est de qualifier telles personnes de bonnes et telles autres de mauvaises.

      Ma méthode a, au minimum, le mérite d’écarter les solutions spontanées proposées sans raisonnement élaboré préalable. Elle écarte les « pollutions » morales, sectorielles et catégorielles, politiciennes, médicales partielles.

      En effet, elle brasse large en croisant les grands critères puis elle permet de zoomer jusqu’aux situations les plus précises qui se trouvent forcément dans une des 9 intersections (en réalité davantage car j’ai ajouté une ligne « sphère » à mon tableau méthodique : voir mon tout premier commentaire).

      Ainsi, rien n’est omis, tout est neutralisé et des solutions concrètes surgissent nécessairement, comme les quelques exemples que j’ai donnés. On ratisse ainsi tout en allant du général au particulier par la théorie des ensembles (sphères, sous-sphères, intersections). Naturellement, les solutions actuellement impossibles ne peuvent pas germer. Mais la méthode peut être actualisée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.


    • The White Rabbit The White Rabbit 26 décembre 2020 16:02

      Merci pour le scoop concernant Bayrou qui serait toujours vivant !

      J’étais persuadé qu’il était mort en même temps que le centrisme ..


      • Laconique Laconique 26 décembre 2020 16:58

        François Bayrou gouvernera.


        • Gollum Gollum 26 décembre 2020 17:28

          @Laconique

           smiley C’est beau l’amour.... (chrétien)

          On avait déjà le doctor fou de Trump et qui y croit encore & on a Laconique qui croit encore à Bayrou... smiley


        • Laconique Laconique 26 décembre 2020 17:39

          @Gollum

          Semper fidelis : https://www.agoravox.fr/commentaire4011216 smiley


        • Gollum Gollum 26 décembre 2020 17:47

          @Laconique

          Ah oui.. 6 ans quand même... smiley

          La 7ème année tu te reposera. smiley


        • The White Rabbit The White Rabbit 26 décembre 2020 19:11

          @Laconique

          Certains prétendent qu’il gouverne à Pau.


        • sophie 26 décembre 2020 17:11

          J’attends l’avis de Fergus ou pas en même temps


          • tonimarus45 28 décembre 2020 10:06

            @sophie—Fergus un pas en avvant deux pas en arriere, m’est avis qu’il va eviter de venir sur ce fil ????????


          • troletbuse troletbuse 28 décembre 2020 14:21

            @tonimarus45
            Fergus a fui sur l’article de Cabanel. C’est ainsi qu’il élude les questions gênantes et ses contradictions.
            Aujourd’hui j’ai pas piscine mais j’ai Cabanel  smiley


          • Sozenz 26 décembre 2020 17:51

            L’esprit cartésien nous a manqué et nous voyons aujourd’hui les dégâts

            l esprit cartésien t a manqué comme à d autres , mais stp , ne met pas tout le monde dans le même panier ;

            de plus on te fait des remarques . mais tu t obstines toujours et encore en empreintant les mêms voies ; les mêms façon de penser et d agir .

            Cependant, mon propos n’est pas de ressasser des polémiques sur les erreurs passées mais de dessiner une approche philosophique efficace à la manière du philosophe

            c est pas de la polémique sur les erreurs passées . tu n essaies meme pas de te remettre en question sur ton fonctionnement . tu ne tentes meme pas autre chose . alors reste les deux pieds dans le même sabot ;comme tu le fais depuis le début .

            quand tu en auras marre ...

            bref , je viens encore de pisser dans un violon ; le prochain coup, tu referas exactement la même chose ; tu as beaucoup de mal à sortir de ton système de fonctionnement alors que tu as normalement en toi comme tout le monde ta façon a toi de modifier ton systeme pour aller bien au dela de ce que tu pourrais imaginer pour le moment .


            • Taverne Taverne 26 décembre 2020 18:26

              @Sozenz

              L’idée que l’intelligence humaine se laisse damer le pion par un simple virus parce qu’elle cède à ses passions (voir Trump et Johnson mais pas seulement) me déplaît souverainement. Je considère que nous devons tous et toutes nous rassembler pour mettre tout le génie humain dans cette lutte contre le virus. C’est pourquoi je ne polémiquerai pas avec vous.


            • Francis, agnotologue Francis 26 décembre 2020 18:43

              @Taverne
               
               ce n’est pas contre le virus qu’il nous faudrait lutter, mais contre ceux qui l’exploitent à leur seul profit.


            • Taverne Taverne 26 décembre 2020 18:51

              @Francis

              Je comprends votre point de vue mais je pense que l’éradication de la cupidité et de la bêtise humaines est un objectif bien trop ambitieux. Nous aurons vaincu le virus bien avant et d’autres défis vitaux suivront...


            • Sozenz 26 décembre 2020 19:39

              @Francis
              taverne ne voudra pas entendre .
              https://francais.rt.com/international/82155-covid-19-parmi-nous-pour-10-prochaines-annees-selon-cofondateur-biontech
              l réalité pour taverne est trop hard .
              il prefere ne voir que les petites fleurs ; j aime les petites fleurs aussi , j aime la nature l’ univers et ses forces . mais j accepte de voir la réalité qui se passe sur terre ;
              ce que ce monsieur ne veut pas voir c est la collaboration conscience ou inconsciente des gens à jouer un rôle dans un jeu macabre .
              de dire , comme on ne peut pas lutter . je ne chercher ;meme pas a voir et à comprendre les rouages qui m ont amené à vivre ceci ;alors que les personnes ne se sont que tout simplement fait manipuler .
              le faite de vouloir ecarté ne serait ce que la lutte ; c est quelque part accepter de le retirer de son esprit et ne pas laisser la place à une idée ou une opportunité d action .
              (le voir et le recevoir )


            • Sozenz 26 décembre 2020 19:43

              @Taverne
              le souci c est que vous montrez que vous voulez vous concentrer sur le virus ;
              et vous allez vous faire bananer ;
              tout comme les gilets jaunes qui opnt commencés leur manif pour de l essence alors qu’ ils ne prenaient pas le problème à la base . et les personnes ne savaient pas vraiment vers quoi se diriger ;

              en fait quand on va vous mettre un problème en face de vous vous allez foncer tete baissée dedans sans plus regarder le reste ;
               
               savez vous les enjeux qu’ il y a derriere le covid ? bref voilà ;
              arrêtez de croire que ce ne sont que des polémiques et retirez vos œillères .
              si vous pensez que c est trop pour vous . alors concentrez vous sur vous en premier lieu .
              pour déjà trouvé un équilibre et« trouver comment »( normalement c est ce fonctionnement qui nous trouve , la Vie dans toute ses latitudes ) avoir les pieds sur terre ( incarnation ) et le nez dans les « etoiles »( l inspiration ; energies ) ( afin de Voir et Recevoir ( car il faut avoir les deux ! c est primordiale, car le génie humain se trouve là !) )


            • Fergus Fergus 26 décembre 2020 21:45

              Bonsoir, Taverne

              Excellente réponse à Sorenz (18 h 26) !


            • I.A. 27 décembre 2020 09:44

              @Taverne

              Il existe également un joujou extra qui fait crac boum hu, vous savez ? Moi, je l’ai essayé contre le virus, et ça marche ! Si, si.

              Sinon, autre découverte extraordinaire, issue de recherches scientifiques très poussées : en Suède, personne n’encule les mouches, à la place c’est immunité collective pour tous, sans deuxième ou troisième vague, et sans concours d’intelligences fumeuses...

              Le seul véritable problème de la méthode suédoise, c’est qu’elle est SIMPLE... Si simple, qu’on ne peut même pas qualifier ça de méthode, c’est vous dire ! Tout au plus pourrait-on dire qu’il s’agit d’une sorte « d’acclimatation physiologique »  un truc barbare, quoi !

              Ah, et puis un deuxième problème, et pas des moindres, puisque c’est à cause de lui que personne ne retient ni ne parle jamais de cette « méthode » suédoise : ça marche mieux que tout le reste...
              A tel point, que pour ne pas passer pour des cons patentés, les autres pays occidentaux n’ont d’autre choix qu’ignorer superbement les suédois.

              10 millions de barbares, c’est facile à conchier, n’est-ce pas... ?

              Bravo et merci pour eux.


            • Taverne Taverne 27 décembre 2020 11:01

              @Fergus

              Merci Fergus. Certaines polémiques sont caduques ou relèvent désormais de la commission d’enquête qui est plus apte que nous à examiner les choses passées. La polémique sur les EHPAD négligés lors de la première vague est éteinte. Aujourd’hui la vaccination s’y fait en priorité. De même la question du rôle de la médecine de ville. Celle-ci intervient en première ligne désormais. Il ne me semble donc pas utile de ressasser ces points.


            • Taverne Taverne 27 décembre 2020 11:08

              @I.A.

              Toujours est-il que le « quoi qu’il en coûte » ne fait pas une stratégie et que le « en même temps » n’est pas une pensée et ne permet donc pas d’accoucher d’une méthode.


            • I.A. 27 décembre 2020 13:19

              @Taverne

              Exact aussi.


            • Albert123 27 décembre 2020 07:20

              Ils se sont surtout tous foutus a poil pour nous pourrir la vie, on a les noms, les visages de nos bourreaux, le reste c’est juste de la branlette.


              • zygzornifle zygzornifle 27 décembre 2020 09:16

                définir les sphères d’intervention au lieu de raisonner par catégories

                Comme pour les CRS, on charge, on cogne sur tout le monde et le Samu ramasse ....


                • Taverne Taverne 27 décembre 2020 14:33

                  Ce message du dimanche 27 décembre de l’OMS aura plus de portée que celui de « taverne » 



                  « Appelant à investir dans des capacités de préparation pour éviter, détecter et atténuer les urgences de toutes sortes, Tedros Adhanom Ghebreyesus (qui dirige l’OMS) a estimé qu’il était nécessaire de renforcer les capacités de soins en investissant dans la santé publique. »Nous pouvons faire en sorte que nos enfants et leurs enfants héritent d’un monde plus sûr, plus résistant et plus durable".

                  lien.


                  • Albert123 27 décembre 2020 17:15

                    @Taverne

                    c’est fou comme tedros dit moins de conneries quand une plainte pour génocide lui colle au cul


                  • Le Panda Le Panda 27 décembre 2020 15:36

                    Bonjour à tout un chacun

                    Ce qui se passe sous nos yeux, ne permet en ce moment la justification ou pas de l’effet du vaccin. Les faits démontrent une fois de plus que les engagements prit par le gouvernement ne sont pas ou que partiellement respectés. Meilleurs vœux pour 2021 dans tous les sens.

                    Le Panda


                    • sylvie 27 décembre 2020 15:46

                      @Le Panda
                      tout à fait et de même en même temps dans la manche...
                      et portez vous mieux.


                    • Taverne Taverne 28 décembre 2020 11:37

                      Si l’on raisonne par sphère  : la vaccination est-elle justifiée dans les EHPAD ? La réponse est clairement oui puisque la balance avantages / Risques pèse nettement en faveur de cette solution. En effet l’alternative, quelle est-elle ici ? Le fort risque de décès par Covid ? Est-elle justifiée pour toute la population ? Pour le moment, on manque d’information et de recul pour répondre. C’est plutôt non.

                      Et dans la sphère professionnelle / sous-sphère des métiers de bouche ? Non. Ce n’est pas la réponse adéquate permettant la réouverture prochaine des restaurants puisque le vaccin ne sera pas disponible pour l’ensemble de la population avant longtemps. Un passeport ne sauvera pas le secteur en 2021. Trouvons autre chose.

                      Pour la sphère de la culture / sous-sphère des lieux où les mouvements sont très réduits (publics assis ou distanciés musées par exemple ) : une réponse adéquate devrait être possible avant la généralisation des vaccins.

                      La question des liens humains est liée à la vaccination des personnes âgées vulnérables parce qu’elles pourront recevoir des visites plus agréables lorsqu’elles seront immunisées.


                      • Taverne Taverne 28 décembre 2020 12:40

                        Autres propositions selon la méthode des sphères :

                        La possibilité de se rendre au restaurant par sphère familiale (personnes d’un même foyer), par sphère professionnelle (sous la responsabilité de l’employeur, libre à ce dernier de faire des tests et d’assurer des isolements préalables).

                        En dehors d’une sphère familiale ou professionnelle, obligation de justifier d’une mesure effective de prévention (confinement, tests pertinents, vaccin qui rend non contagieux, application « tous-anti-covid »…).

                        La possibilité plus large (cela ne veut pas dire sans aucune précaution supplémentaire) de se rendre au restaurant dans certaines zones géographiques relativement préservées par la contagion.

                        La sphère des rapports / sous-sphère des contacts rapprochés en lieu clos : Une attestation de vaccination permettant de prendre l’avion pour l’Etranger peut se concevoir sous réserve que le vaccin soit disponible et sous réserve d’autres conditions très spécifiques (absence d’allergie au vaccin, maintien d’un service minimum de transport pour les non vaccinés si le pays de destination les accepte).

                        Ce qui n’est pas concevable, c’est : 

                        Un texte de loi qui oblige à se faire vacciner sans qu’il indique assez précisément les lieux et les activités concernés. Une telles mesure générale et absolue est une violation des principes de notre démocratie du fait de son imprécision qui donne un trop large pouvoir au ministre.

                        La vaccination obligatoire de tous les clients des restaurants à seule fin de permettre la relance de ce secteur économique. Il faudrait, éventuellement pour respecter les principes, permettre une zone pour les non vaccinés ou non immunisés. Evidemment, elle ne permettra peut-être pas de recevoir autant de clients que dans la zone des vaccinés, mais cela respecte mieux la liberté. Cela dit, ce pis-aller n’est pas très satisfaisant.


                        • Shawford, Fufutologue Outcast 28 décembre 2020 12:44

                          @Taverne

                          Avant l’heure c’est pas l’heure, après l’heure c’est plus l’heure -> https://youtu.be/Gto5kEZLoLI

                          Ps : big-up à Kadjar... ... ... ... ... Olivier ..... Bernier


                        • Taverne Taverne 28 décembre 2020 14:07

                          @Outcast

                          Puisque le thème de votre chanson est « avant », je me permets de rebondir pour revenir au thème du covid avec la question des instruments...à vent !

                          J’ai vu sur la chaîne Mezzo un concert classique récent. Parmi les mesures adoptées, une vitre en plexiglass entre les joueurs et joueuse de flute traversière. Cela montre bien qu’en respectant une méthode, on peut se livrer à nombre d’activités (comme « avant » ?).


                        • Shawford, Fufutologue Outcast 28 décembre 2020 14:13

                          @Taverne

                          Mon ami, t’es mûr.e pour faire un solo de SAXO ( le seul.e truc au dessus du solo de guitare.. mais le JAZZ Aïta Pea Pea ... unbedded) !!!!!!

                          IT’S Bay...Ssss ROUE TIME, my lit-BEN !

                          ❤️


                        • Shawford, Fufutologue Outcast 28 décembre 2020 14:24

                          @Outcast

                          Bon, à part ça, est ce que Furtif/Donatien/Revelli a une demi molle... a minima celui-là dans BA ?


                        • Taverne Taverne 28 décembre 2020 15:51

                          Osez jauger !

                          Après le focus, le calibrage.

                          Jauger est la touche finale qui peut être appliquée quand les mesures adaptées, proportionnées, ont été trouvées par recoupements des sphères et des sous-sphères (pardon si c’est un peu complexe).

                          Les catégories génériques dites des « sphères » ont pour but l’exhaustivité et l’exclusion de toute pensée subjective, idélogique ou partielle (*). A ces catégories génériques, j’applique le critère neutre du sain / non sain, critère qui est loin de se limiter au domaine sanitaire.

                          Trois exemples génériques de ce qui est sain, tirés de mon panier :

                          Laisser les choses se détériorer, s’abîmer, n’est pas sain.

                          Le respect de l’autre est sain car il a pour objet de se substituer à l’effort d’empathie qui nous fait défaut dans la plupart de nos rapports humains. A défaut de pouvoir faire preuve d’empathie en toutes circonstances, nous appliquons la politesse qui permet au moins de ne pas blesser l’autre. C’est la base minimale.

                          « Aime de près, juge à distance ».

                          (*) par exemple tel spécialiste de la médecine ou tel médecin qui occupe aussi une fonction de maire ou de syndicaliste aura tendance à apporter une réponse partielle que tel autre rejettera au profit de la sienne).

                          Précisions sur les catégories génériques des liens, relations, rapports.

                          Rapport  : Le rapport est de l’ordre du contingent, du nécessaire. Il s’évalue sous l’angle de l’efficience et du résultat. Il peut s’agir d’un simple contact ou d’une connexion éphémère entre deux individus qui ne se connaissent que par leurs fonctions respectives.

                          Lien  : c’est sceller (un pacte par exemple). C’est la force du lien du cordon ombilical. Le lien est le canal qui nourrit y compris de confiance mère-enfant. Dans l’idée du lien, il y a l’idée du mutuel. Le lien c’est aussi le pacte, le contrat : pour Hobbes, c’est ce par quoi les hommes sont tous tenus et obligés (dans Léviathan). Quant au lien affectif, il n’est pas facilement exprimable : « parce que c’était lui, parce que c’était moi » disait Montaigne à propos de son amitié avec Etienne de la Boétie.

                          Relations  : s’accorder, transiger. Les relations sont diverses et dynamiques (alors que les liens sont figés). Les relations s’entretiennent dans la durée et la qualité. Elles cessent alors qu’un lien est si fort que l’on parle de lien coupé ou arraché. La relation n’est pas étrangère à la notion de qualité : une relation s’enrichit ou s’appauvrit.

                          Les sphères ont des intersections. Exemples les relations parent enfant s’ajoutent au lien physique de la filiation et au lien de l’amour filial. Et des rapports aussi se produisent dans ce schéma. Mais il existe de sous-sphères de rapports où les rapports se limitent à des contacts fugaces et impersonnels.

                          Il vaut mieux sacrifier des rapports que des liens. Il n’est pas sain de laisser les liens se détériorer.

                          J’ai conscience que tout cela est très théorique mais cela débouche néanmoins sur des pistes concrètes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité