• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Discours presque imaginaire de Marine Le Pen (1/5)

Discours presque imaginaire de Marine Le Pen (1/5)

La convention du Rassemblement National a été repoussée du 15 janvier au 5 février. Cependant, elle aura lieu comme prévu, à Reims. On peut imaginer que la candidate va y remercier les organisateurs, louer la qualité de l'accueil, et dire pourquoi elle est là.

"J'en ai marre du macronisme. J'en ai marre qu'il défigure et afaiblisse la France. J'en ai marre que la parole des patriotes soit systématiquement dénigrée, et celle des ennemis de la France valorisée. J'en ai marre, que mon peuple, qui est un grand peuple politique, se laisse mener en bateau par des saltimbanques de foire qui n'ont que le mensonge à la bouche.

J'en ai marre, et je vais prendre le pouvoir. Je vais le prendre avec vous, je vais le prendre grace à vous. Je vais le prendre pour vous. Il est passé le temps du macronisme triomphant, bras armé d'un mondialisme sans âme et destructeur des peuples. Destructeur de mon peuple. Car oui, vous êtes en danger. La cancel culture mène à la dictature. Et la dictature mène à la tyranie, ce dont nous devons nous garder.

La première question que l'on peut se poser, c'est comment en est-on arrivé là ? Et la première chose que l'on peut remarquer, c'est qu'Émmanuel Macron s'est rendu coupbable des crimes dont il m'accusait. En 2017, il a dit que j'allais gouverner par la peur, que j'allais diviser les Français. Que le nationalisme c'est la guerre, alors que lui allait vous traiter avec amour.

Alors certes, Macron a été moins belliqueux que le fameux Sarkozy, qui s'était offert la destruction de la Lybie. Mais il a néanmoins suivi l'oncle Sam dans de nombreuses aventures, notamment en Syrie. Et surtout, il a eu des mots assez ambivalents, si j'ose dire, au sujet de la guerre. Oui rappelez-vous, c'est quand même lui qui avait déclaré que l'OTAN était en état de mort cérébrale.

Arrêtons-nous un peu sur ces propos. Qu'est ce que ça veut dire ? L'OTAN, l'organisation du traité de l'Atlantique nord, est une alliance militaire, dont fait partie la France. Mais il s'agit avant tout d'une alliance de défense mutuelle. J'insiste sur le mot : "défense". Donc effectivement une telle alliance doit réfléchir aux nouvelles menaces, et mener des exercices conjoints, ce qu'elle fait d'ailleurs.

Mais quelles sont les intentions de celui qui dit qu'elle est en état de mort cérébrale ? Si elle est morte, qu'il se barre. Mais non, ce n'est pas ça qu'il fait. Et je le répète, quand on est une organisation de défense, on a pas à réfléchir : on est attaqué ? On répond, point barre. Mais vous savez ce que je pense ? Je pense que non content d'emmerder les français, Emmanuel Macron avait envie d'emmerder le monde.

Et heureusement que Trump l'a calmé. Autre chose qui l'a calmé, c'est le Brexit. Enfin je dis calmé, j'aurais peut-être du prendre un autre adjectif. Car certes notre Président a pris les dispositions pour que la France soit prête à ce changement significatif, en tout cas c'est ce qu'il a dit.

Mais avez-vous vu quelle haine, quelle méchanceté il a chargé le Commissaire Barnier de pratiquer lors des négotiations de départ avec le Royaume Uni ? Les emmerder sur leur frontière avec l'Irlande alors que franchement on en a rien à faire. Et après il va se plaindre que les Anglais ne sont pas sympa avec nous sur les couloirs de pêche ? Alors que franchement c'est de bonne guerre !

Et c'est comme d'habitude le contribuable français qui va payer les compensations à nos pêcheurs, privés d'eau où pêcher, tout cela parce que la France a voulu que l'Europe soit la plus méchante possible avec le Royaume Uni qui avait pourtant bien le droit, et de bonnes raisons de quitter l'Union européenne ! D'ailleurs, si je peux me permettre, peuple français, tu sais que je t'aime. Mais je te fais un petit reproche tout de même.

En 2005, tu avais prouvé une fois de plus que tu es un grand peuple politique. Tu avais étudié le traité, et voté contre le vent médiatique qui n'y voyait que des vertus. D'ailleurs à mon avis s'il n'y avait pas eu les médias de masse le NON l'aurait emporté à 80%, au moins. Mais qu'est-ce qu'il t'a pris en 2007 de voter pour Sarkozy, qui était, qui personifiait la négation exacte de ton élan de 2005 ? Mais qu'est-ce qui t'a pris ?

Et avec les conséquences que l'on sait : réintégration dans le commandement intégré de l'OTAN, donc soumission totale aux État-Unis, endettement délirant, et surtout ce traité de Lisbonne, qui est presque l'exacte copie de ce que tu avais refusé en 2005. Traité qui va ouvrir des voies, qui va faciliter l'ellaboration de traités encore plus nauséabonds, je pense au funeste CETA, qui met en danger de mort la France éternelle.

Oui, ce que je voulais dire, c'est que autant le peuple anglais a su transformer l'essai de son référendum, autant toi, peuple français, au moment de transformer, tu t'es mis à douter. Pourquoi as-tu douté ? Je pense que je crois savoir. En fait, au moment de préparer ton coup de pied tu t'es rappelé, inconsiemment, du mal que tu avais fait. Et pour lequel il était temps de payer.

Cela va peut-être vous surprendre, mais s'il y a dans la salle des gens d'origine hongroise, ils savent très bien de quoi je parle. Le peuple français est un grand peuple, qui a accouché de grands hommes politiques, mais qui n'ont pas toujours été doués pour la politique étrangère. Je pense à Clémenceau, qui d'un coup de crayon, a gravement amputé la Hongrie au petit Trianon.

Et ça, je peux vous dire que les Hongrois patriotes nous en veulent encore. Enfin maintenant ils nous en veulent moins, maintenant qu'ils nous ont envoyé leur Sarkozy pour affaiblir et faire souffrir la France. Les peuples ont une âme. Et historiquement, les fautes se payent comptant. Un siècle plus tard s'il le faut. Mais elles se payent.

Alors la question qui se pose, c'est de savoir si l'Esprit de la France doit encore souffrir les affres du macronisme, qui n'est que la poursuite, sous un autre masque, du sarkozysme délirant ? Ou est-ce que nous tournons la page, avec un gouvernement patriote ?

Avant de répondre, je me dois de définir plus précisément ce qu'est le macronisme. Alors vous savez, moi, je suis pas une grande intellectuelle. Mais je n'ai aucune diffculté à définir le Macronisme. Parce que le macronisme, c'est le vide. C'est la non-pensée, le meilleur conducteur des injonctions venant de l'oligarchie mondialisée.

Alors en com, c'est vrai que Macron il est très fort. Et il utilise son talent pour hypnothiser les braves gens, leur faire prendre des vessies pour des lanternes. Les braves gens, qui, semble-t-il, ne lui tiennent même pas rigueur des innombrables mensonges dont il s'est rendu coupable. Qu'il prétende qu'il y a un consensus scientifique autour de la vaccination, et que bien entendu il ne la rendra pas obligatoire. Les soignants apprécieront.

Je pourrais aussi mentionner les innombrables affaires dans lesquelles ont été impliqués les membres de son gouvernement ou de son parti : notamment et par ordre alphabétique : Affaire de la turbine Arabelle (Alstom), affaire Avia, affaire Véronique Avril, affaires Benalla, affaire Bennari, affaire Houmria Berrada, affaire Borne, affaire Breton, affaire Bridey, affaire Brugnera, affaire Buzyn, Pierre Cabaré, affaire Darmanin, affaire Delevoye, affaire de Rugy, affaire Djebbari.

Affaire Émilie Guérel, affaire M’jid El Guerrab, affaire Saïd Ousmane Diallo, affaire Dupond-Moretti (300.000 € oublié dans la déclaration fiscale), affaire Dupond-Moretti (conflit d’intérêt), affaire Dussopt, affaire El Guerrab, affaires eurodéputés du MoDem, affaire Ferrand, affaire Flessel, affaire Goulard,affaire Alain Griset 1(déclaration incomplète ou mensongère patrimoine), affaire Alain Griset 2 (abus de confiance), affaire Griveaux, affaire Josso.

Affaire Kohler, affaire Laabid, affaire de Las Végas, affaire Leclabart, affaire Sébastien Lecornu, affaire Legay, affaire Le Gendre, affaire Le Maire, affaire Melchior, affaire Mimi Marchand 1 (subornation de témoin), affaire Mimi Marchand 2 (extorsion de fonds), affaire Navarro, affaire Nyssen, affaire Ouarouss.

Affaire Pénicaud, affaire Pietraszewski, affaire Philippe, affaire Schiappa, Olivier Serva, (tiens, ils ont oublié le scandale Pannier-Runacher, mais c'est sans importance, c'est vrai), affaire Solère, affaire Son Forget, affaire syndicat Avenir lycéen, affaire trésoriers du Modem, affaire 65% de ministres LREM en redressement fiscal en 2019...

Cette république exemplaire, dont nous ont gratifié Emmanuel Macron et ses Premiers ministres nous même tout droit à la ruine. La République en Marche, c'est la république en marche vers nulle part, vers le précipice, vers la mort. Et on le voit bien, le Mozart de l'économie et de la finance a endetté notre pays dans des propostions record. Seul Nicolas Sarkozy avait atteint un score comparable.

Tiens tiens, Nicolas Sarkozy, comme on se retrouve. Comme par hasard, dès qu'il s'agit d'endettement record, il n'est pas loin. Dès que la France et son Esprit doit subir des outrages, le revoilà. Je n'hésiterais pas à le qualifier de grand Satan, petit par la taille, certes ; mais vu que le peuple souverain l'a désigné en 2007, je me contenterais de dire qu'il a été un très mauvais Président.

Et je suis certes un peu intolérante, mais je ne veux pas entendre les pleureuses attribuer des circonstances atténuantes à ces deux fossoyeurs que sont Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron. J'en ai marre, vous comprenez ?

La crise financière de 2008 et le coronavirus se sont absolument pas des facteurs justifiant un endettement délirant. En ce qui concerne 2008, c'est la cour des comptes, c'est pas moi, qui a calculé, et estimé que deux tiers au moins de l'endettement dont nous a gratifié Sarkozy n'avait rien à voir avec la crise financière outre altantique.

Et le coronavirus, pardonnez-moi, mais l'étude des statistiques de mortalité à travers le monde montre qu'il n'y a aucune corrélation significative entre l'argent public dépensé et le nombre de vie que cela aura pu sauver. Et pour être honnête, on a même l'impression inverse.

Alors évidemment, ma culture chrétienne et mon ancien métier d'avocat m'obligent à rechercher ce qu'il y aurait de bon, ou en tout cas de défendable dans la pensée politique d'Emmanuel Macron. Car si je dis ce sa pensée c'est le vide, je sais que ses partisans apprécient son engagement européen. Mais même ça c'est bidon.

Pour preuve son refus de décaler la Présidence française de l'Union européenne, alors que cela lui avait été proposé pour éviter toute interférence avec une campagne électorale où il aurait été engagé.

Et je dirai même qu'il aura tout fait pour nous donner une image négative de l'Union, de la répression des Gilets jaunes jusqu'à son emprunt commun européen qui nous coûte plus cher que si la France contractait directement avec des banques commerciales.

Bon écoutez, je pourrais continuer encore longtemps, mais vous aurez compris que dans mon esprit chaque voix pour Macron sera une voix contre la France, son Esprit, son nom et son éternité. Et cela vaut aussi pour Valérie Pécresse, qui se réclame du fameux Sarkozy.

Valérie Pécresse au sujet de laquelle je dois maintenant dire deux mots, ainsi que des autres candidats à cette élection présidentielle qui restera dans l'histoire !

Enfin bon, qui restera dans l'histoire, ça on ne peut pas l'affirmer à priori. Mais ce que l'on peut dire, c'est qui si aucun peuple n'est grand dans la défaite, et que la France malheureusement n'a pas toujours été grande, même dans ses victoires, il est indiscutable que la France est grande, gigantesque même, lorsqu'elle combat !

Et là où je vous amène, c'est à un grand combat, contre les forces macronistes, sarkozystes, qui ne sont que l'émanation du mondialisme généralisé et qui visent à l'extinction de la France.

Non la France n'est pas morte. La flamme est toujours là, et nous la faisons vivre !


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 19 janvier 14:14

    Mais le RN ne veut sortir ni de l’UE, ni de l’euro ni de l’OTAN alors c’est exactement la même chose que LR ou LREM , les exemples europeens d’extrême droite au pouvoir le prouve.


    • beo111 beo111 19 janvier 14:27

      @samy Levrai

      C’est vrai. Mais à sa décharge, je dirai qu’elle veut valoriser l’Outre-mer, car nous avons tout de même le plus grand espace maritime au monde. C’est un avantage concurrentiel dans la mondialisation. Donc effectivement, ce n’est qu’une fois au pouvoir qu’elle pourra discuter avec l’Armée pour voir ce qui est possible de faire.

      Quant-à l’UE, il ne faut pas oublier la règle de l’unanimité au sein du Conseil européen. C’est l’organe le plus puissant. Donc un gouvernement patriote d’un grand pays comme la France peut effectivement éviter, bloquer tout ce qu’il veut. Après, s’il venait à l’idée d’autres pays de nous manquer de respect, il faudrait partir, je suis d’accord avec vous.


    • beo111 beo111 20 janvier 08:40

      Pour ceux qui veulent la version sans les fautes d’orthographe et en PDF, c’est là.


      • Jonas 20 janvier 09:30

        En 2017 , j’avais dit que Marine Le Pen ne sera pas élue . Cette fois je réitère mon pronostic pour 2022. 

        Ni Marine Le Pen , ni Eric Zemmour , ne seront au second tour, car ni l’une ni l’autre n’ont l’étoffe ni les capacités de diriger un pays comme la France. Par ailleurs ni l’une ni l’autre n’ont le personnel politique derrière eux . Car on ne gouverne pas tout seul.

        Après trois élections présidentielles perdues , dont celles de 2022 , Marine Le Pen , Mélenchon et le rigolo Dupont- Aignan, prendront enfin leur retraite. Quant à Eric Zemmour , les sondages montrent chaque jour son tassement , donc son élimination , prendra le temps d’écrire ses mémoires et ses déboires. 


        • beo111 beo111 20 janvier 11:01

          @Jonas

          Votre point de vue se tient.

          Cependant je pense qu’au niveau étoffe MLP n’est pas la plus mal lotie. J’ai même du mal à voir qui parmi les candidats pourrait lui être supérieur dans ce domaine. C’est la fille de Jean-Marie Le Pen, tout de même.

          Et en termes de personnel politique, il ne faut pas oublier la victoire du RN aux dernières européennes. Cela a permis à quelques dizaines de militants d’aller à Strasbourg et à Bruxelles pour voir comment ça se passe pas trop loin des manettes.

          Pour ce qui est des sondages, en l’absence d’un Macron déclaré pour l’instant c’est un second tour 100% féminin.


        • Jonas 20 janvier 12:19

          @beo111

          Je vous donne rendez-vous au soir du 24 avril 2022 . Le résultat , nous départagera. je maintiens , que Marine Le Pen , Eric Zemmour et Mélenchon , ne seront pas présents au second tour. 


        • Zolko Zolko 20 janvier 12:54

          @beo111

          Votre point de vue se tient.

           
          son point de vue ne tient qu’à un fil : que Zemmour et LePen soient candidats jusqu’au bout. Si l’un se désiste pour l’autre, et que l’autre le désigne comme son futur premier ministre, alors celui qui reste sera au deuxième tour. La logique voudrait que ce soit Zemmour qui se désiste pour LePen.
           
          Après, savoir si Marine LePen gagnera au second tour face à Valérie Pécresse, ça, c’est ouvert.

        • beo111 beo111 20 janvier 14:25

          @Zolko

          Dans ce cas la gauche sera faiseuse de roi. Soit elle s’abstient et on a un gouvernement patriote. Soit elle vote pour le macronisme, et on repart pour 5 ans de macronisme.


        • Zolko Zolko 20 janvier 12:34

          Moi, ça fait pas mal de temps que Macron ne veut pas rempiler, il a fait son boulot. Je pense que son successeur désigné est Pécresse ... sauf que c’est une gourde, qui a fait l’immense erreur d’être POUR le pass vaccinal, au moment même ou il ne sert plus à rien.

           

          Du coup, « ils » n’ont plus de candidat « officiel » : Hidalgo est nulle est n’a aucune chance, et Jadot est ... pareil. Est-ce qu’ils vont sortir un candidat de dernière minute de leur chapeau ? Ou alors, truquer la campagne et se démerder à avoir Pécresse et Macron au deuxième tour ?

           

          Les candidats « valables » en-face sont Mélanchon, LePen et Zemmour. Si ils s’entredéchirent et se volent les électeurs, aucun ne sera au 2-ième tour. Si c’est la Hongrie qui décide – et merci pour le clin d’oeuil – alors Orbán a reçu officiellement à la fois Marine LePen et Eric Zemmour, mais pas Jean-Luc Mélanchon. 

           

          Mélenchon, bien que je l’aime bien, je n’y crois pas trop. LePen et Zemmour sont à 15% chacun, si ils s’associent ils (« on ») gagne. Mais si les 2 insistent, ce sont « eux » (Davos) qui gagnent. L’affaire me semble claire : l’un se désiste avec promesse de devenir premier ministre de l’autre si celui-ci gagne. Et donc, la stratégie « en face » est d’empêcher cette alliance : diviser pour mieux régner.

           

          Si le peuple Français est aussi politique que tu le prétends, il verront à travers cette supercherie et re-feront le coup de tonnerre de mai 2005.


          • beo111 beo111 20 janvier 14:18

            @Zolko

            La thèse que je vais développer dans la deuxième partie de mon texte c’est que Jadot va jaillir. En effet, si Macron s’effondre ou qu’il ne se présente pas, ses voix orphelines vont aller soit à Pécresse, soit à la gauche. Or Hidalgo est trop petite et Mélenchon est trop loin.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 janvier 15:07

            @Zolko
            Et donc, la stratégie « en face » est d’empêcher cette alliance : diviser pour mieux régner.

            Vous prenez la conséquence pour la cause : si Le Pen était crédible, Zemmour serait resté journaliste.


          • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 12:44

            Macron prie son veau d’or tous les jours pour qu’il se retrouve en face d’elle au second tout comme cela le mougeon atteint du syndrome de Stockholm le réélira a coup sur ....


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 janvier 15:05

              La première question que l’on peut se poser, c’est comment en est-on arrivé là ?

              Essentiellement à cause des carences de Marine Le Pen, le surgissement de son remplaçant Zemmour en étant la preuve


              • beo111 beo111 21 janvier 19:24

                @Olivier Perriet

                Non, là vous n’êtes pas honnête. Elle s’est pris tous les médias dans la gueule une fois que Fillon était écarté.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 janvier 15:14

                jusqu’à son emprunt commun européen qui nous coûte plus cher que si la France contractait directement avec des banques commerciales.

                Celle là il fallait l’oser smiley On est pas bien sûr que ce soit factuellement vrai. C’est encore un coup à se faire démonter dans un débat d’entre deux tour !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité