• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > #DuhamelGate : nouvel épisode, la censure d’un article traitant de la (...)

#DuhamelGate : nouvel épisode, la censure d’un article traitant de la censure, par Facebook !

ALERTE CENSURE ! Notre article du 1er août 2019 qui évoquait la censure qui a visé sur Facebook, entre le 22 et le 29 juillet 2019, une tribune libre de l'Observatoire du journalisme (Ojim) consacrée à Alain Duhamel, est à son tour victime de la censure de ce même réseau social, dans des conditions similaires. Face à la multiplication des mesures arbitraires mises en œuvre par Facebook en faveur d'un chroniqueur proche du pouvoir, nous appelons nos lecteurs à assurer la plus large diffusion possible de cet article et des différentes publications qui ont été consacrées à ce #DuhamelGate !

Depuis le 24 août, notre article intitué "Alain Duhamel & Bros : farces, censure et piratage informatique ?", qui totalise plus de 5000 visiteurs uniques, a été purement et simplement déréférencé par Facebook alors qu'il totalisait plus de 700 "like" issus de ce réseau social. Dans les mêmes conditions que ce qui était survenu pour la tribune de l'Ojim auparavent censurée, tous les messages présents sur le réseau social qui comportaient un lien vers cet article ont été discrètement retirés et il est, depuis cette date, impossible de partager cet article sur Facebook ou d'y mettre en ligne un post comportant un lien vers son URL. Facebook reproduit donc à l'identique, contre notre article du 1er août, le mode opératoire mis en oeuvre contre la tribune libre de l'Ojim du 6 septembre 2019, et très bien décrit dans l'émission i-média n°260 de TV Libertés, que nous remettons en ligne avec cet article.

Pendant ce temps, Alain Duhamel, qui redouble d'efficacité à démontrer ses talents de thuriféraire du pouvoir et du macronisme par sa nouvelle participation à l'émission de Ruth Elkrief sur BFM TV, prouve qu'il ne démérite pas des préventions que lui accordent ses puissants protecteurs.

En effet, dans un contexte où la loi Avia n'est pas encore mise en application, cette nouvelle censure confirme l'arrogance des réseaux de pouvoirs quand il s'agit de préserver leurs serviteurs les plus zélés, et les accès privilégiés que leur offre la direction de Facebook France, tenue par le préfet Laurent Solly, pour y exercer l'arbitraire le plus total. Gageons que l'effet Streisand, que nous évoquions dans notre dernier article, ne produira pas le résultat escompté par ces réseaux et que le #DuhamelGate, que renforce cette nouvelle censure, laissera quelques cicatrices significatives sur la réputation d'un chroniqueur qui a visiblement cru que tout lui était permis pour tenter de préserver celle-ci !

Pour un bon effet Streisand, nous encourageons donc tous nos lecteurs à assurer la plus large diffusion possible de cet article et des liens qu'il comporte vers les publications censurées !


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • oncle archibald 28 août 16:21

    « L’Observatoire du journalisme (anciennement Observatoire des journalistes et de l’information médiatique, OJIM) est une association française loi de 1901 sur le « décryptage et l’analyse critique » des médias, classée à l’extrême droite. »

    Et sous un sigle qui voudrait qu’on le confonde plus ou moins avec l’OJD on trouve une association loi de 1901 créée en 2012, toute jeune donc, et qui se veut donneuse de leçons alors qu’elle n’est qu’une organisation qui essaye de propager ses propres opinions ..... Bof !

    l’OJD, anciennement OJT et aujourd’hui ACPM existe elle depuis ... 1922 ! C’est un organisme très sérieux qui a pour objet le comptage de la diffusion de la presse afin de renseigner les annonceurs. L’OJT ne se préoccupe pas du contenu des journaux diffusés.

    Que l’OJIM vu son orientation politique n’aime pas Alain Duhamel c’est son droit le plus strict, comme celui d’Alain Duhamel de conchier les opinions d’extrême droite qu’elle véhicule. J’ai lu les articles soi disant « censurés » ... preuve qu’ils ne le sont donc pas ! Et franchement c’est du caca. Des attaques ad hominem de bas étage et c’est tout !

    Quant à Claude Chollet le brillant fondateur de l’OJIM ..... les seuls sites qui connaissent son existence sont Polemia, Riposte Laïque et l’Issep .... Hi-hi-hi dirait ma petite fille Zoé qui a l’œil !

    Un article pour rien donc, exactement comme les deux précédents du même « auteur ».



    • tinga 28 août 16:29

      Appeler facebook un « réseau social », dénomination utilisée jusqu’à plus soif depuis des années par les médias, c’est juste un mensonge, et publier sur ce réseau c’est vraiment donner les verges pour se faire battre, facebook travaille main dans la main avec ce que le capitalisme produit de plus abject, pleurnicher parce que facebook censure relève de la naïveté, dans vos fesses le bouc.


      • Marc Barnal 28 août 16:52

        L’Oncle Archibald, dans ses bonnes vieilles histoires à raconter au coin du feu, pensera-t-il aussi à nous rappeler que les tout premiers Résistants, en 1940, étaient aussi, pour la très grande majorité d’entre-eux, classés à l’extrême-droite ? Pas exclu qu’il oublie de le faire... ;)

        En réalité, que l’Ojim soit d’extrême-droite, ou d’extrême-gauche comme ACRIMED qui est la source première de ce classement qu’Oncle Archibald prend comme argent comptant, ou d’extrême-centre comme le Décodex qui distribue les droits médiatiques en matière de monopole de la pratique de la Fakenews, n’a aucune espèce d’importance ! Le classement des uns sur les autres ne justifie en rien la pratique de la censure, sauf pour les nostalgiques de l’Inquisition dont Oncle Archibald fait peut-être partie... Chaque adulte est en effet censé être doté d’un esprit critique qui lui permet de lire, tant qu’il y a accès, les contenus des différents points de vue, puis se faire une idée en confrontant les faits et les arguments ! Ça fait partie des conditions de l’exercice de la démocratie...


        • oncle archibald 28 août 17:34

          @Marc Barnal : "Chaque adulte est en effet censé être doté d’un esprit critique qui lui permet de lire, tant qu’il y a accès, les contenus des différents points de vue, puis se faire une idée en confrontant les faits et les arguments ! Ça fait partie des conditions de l’exercice de la démocratie...« 

          Oui et c’est exactement ce que j’ai fait et que vous critiquez ! Les articles que vous estimez »censurés« ne le sont pas, on peut y accéder en quelques clics !

          Vous faites ce que l’on appelait de »l’autoallumage« , phénomène fréquent sur les vieilles voitures qui parfois étaient dotées d’un bouton que l’on pouvait tourner pour régler »l’avance à l’allumage" et éviter le phénomène désagréable. Visiblement vous ne possédez pas cet accessoire !


        • Marc Barnal 28 août 18:33

          @oncle archibald, exercer son esprit critique est très bien, mais c’est encore mieux de lire et de comprendre ce qui est écrit pour pouvoir l’exercer sur de bonnes bases. Peut-être avez-vous besoin d’un accessoire, qu’on appelle « paire de lunettes », à cet effet.

          Comme l’écrit l’article, les actes de censure ont été accomplis par Facebook. Or, Facebook n’est pas encore propriétaire d’Internet, il est normal donc que vous parveniez à accéder à ces articles, puisqu’ils n’ont pas été directement rédigés sur Facebook.

          Facebook a en revanche interdit tout post mentionnant un lien URL vers ces articles : 
           du 22 au 29 juillet pour La Tribune critique de l’Ojim, avant que le scandale provoqué sur Internet (avec reprise des communiqués de l’Ojim par de nombreux sites) ne conduise Facebook a mettre fin à cette censure ;
           depuis le 24 août pour l’article d’AgoraVox qui faisait le récit de cette censure.

          Ce dernier point, si vous en doutez, est aisément vérifiable : il vous suffit d’aller sur l’article « Alain Duhamel & Bros : farces, censure et piratage informatique ? » pour constater que les onglets de partage sur Facebook n’y sont plus accessibles. Et vous pouvez tenter de partager le lien URL de cet article sur Facebook par un copier-coller pour constater que c’est techniquement impossible. Voilà quels sont les moyens de cette censure accomplie par Facebook.

          Voilà Oncle Archibald... J’ai l’impression que votre belle théorie sur « l’autoallumage » fait Pschitt ! ;)


        • Ouallonsnous ? 28 août 18:45

          @Marc Barnal

          Pour éviter les « fakes news » il suffit de ne pas fréquenter les réseaux dits sociaux qui en eux mêmes sont la première des « fakes news » !


        • Marc Barnal 28 août 18:48

          @oncle archibald , tout conduit donc à considérer que votre commentaire, « c’est du caca », comme vous le dites si bien à propos des articles censurés par Facebook. La seule différence entre votre emploi, et le mien, de cette expression, c’est que pour ma part, j’ai démontré la pertinence de cette définition pour qualifier votre commentaire, ce que vous avez été bien incapable de faire de votre côté...

          Enfin, pour reprendre vos considérations sur l’Ojim, il est bien normal que vous n’aimiez pas cet observatoire et que vous soyez incapable de toute objectivité à son sujet, compte-tenu de la complaisance qu’on devine de votre part envers l’extrême-gauche, puisque vous reprenez ici les considérations d’ACRIMED, qui est une association d’extrême-gauche, sur l’Ojim...


        • Marc Barnal 28 août 18:53

          @Ouallonsnous ?, les Fakenews sont de partout. Il ne s’agit pas de s’y soustraire, mais au contraire de s’y confronter, de les détecter et de les démonter... C’est précisément ce que je viens de faire ici avec les FakeNews produites par Oncle Archibald, qui prétendait qu’il n’y avait pas de censure puisqu’il arrivait à lire les articles... Alors qu’il n’était même pas parvenu à lire et comprendre le contenu de l’article, non censuré, que nous commentons ici ! ;)


        • Ouallonsnous ? 28 août 19:03

          @Marc Barnal

          Singulière attitude de votre part alors que le remède est trés simple, perdre son temps à combattre les fake-news est le but recherché par ces provocateurs, c« est notre »temps de cerveau" disponible qu’ils visent  !


        • oncle archibald 28 août 19:13

          @Marc Barnal :

          A la place « d’autoallumage » je veux bien employer le mot « branlette » qui finalement a à peu près le même sens !

          Vous avez bel et bien essayé de nous faire croire que l’on censurait des « articles » que je continue de trouver minables parce que c’est mon droit de penser qu’ils le sont, alors que facebook n’est qu’un réseau social en ligne sans aucun pouvoir se contente de ne pas donner de liens pour aller vers eux !

          Et vous avez monté tout ça en mayonnaise ce qui me confirme dans le choix des mots : branlette parait plus approprié que autoallumage. Mais ne vous plaignez pas, je fais monter votre audience : entre mes commentaires et vos réponses nous représentons à cet instant 60% des posts sous votre article ! Heureusement que je suis là ! Votre article précédent n’avait suscité qu’une seule réponse !


        • Marc Barnal 28 août 19:30

          @oncle archibald, que la branlette manifeste chez vous d’infructueuses tentatives d’autoallumage ne fait aucun doute compte-tenu de la caducité qui accable vos yeux et vos capacités cognitives. Je n’ai fait que vous expliquer, en commentaire, ce qui est expliqué de manière détaillée dans l’article et que vous avez été totalement incapable de comprendre, alors ne vous aventurez pas, maintenant, à tenter de deviner mes intentions : c’est visiblement bien au dessus de vos forces. Facebook censure ce qu’il a la capacité technique de censurer, c’est-à-dire ce qui figure sur sont réseau... C’est une évidence qui n’avait échappé à personne, sauf à vous !

          Vos efforts sophistes sont à pleurer de rire : même si vous essayez de vous raccrocher aux branches, vous ne parvenez pas à démontrer en quoi un acte de censure portant sur des écris qui ne violent ni les lois ni les chartes mises en avant par ces réseaux, et qui ne prend même pas la peine de formuler la moindre justification, peut être appelé autrement que de la censure.

          Pour le reste, vous pouvez trouver minable tout ce que vous voulez, mais compte-tenu de la déficience conceptuelle et argumentaire de vos commentaires, sans parler de votre étonnante faculté à vous tromper sur des faits aisément vérifiables, je vous laisse deviner l’importance qu’il convient d’accorder à vos appréciations que vous n’êtes même pas capable de développer, d’argumenter, et encore moins de démontrer...


        • Marc Barnal 28 août 19:45

          @oncle archibald, je ne sais pas trop où vous avez vu que je me plaignais de vos réponses... Cette remarque confirme, chez vous, une propension évidente à prendre pour argent comptant vos délires et vos préjugés idéologiques. Mon article précédent avait obtenu 5000 visiteurs uniques et 700 « like » sur Facebook, avant que ce réseau social supprime son référencement comme les possibilités de le partager et CENSURE tous les posts qui, sur Facebook, contenaient le lien URL de l’article.

          Vous confondez donc, visiblement, commentaire et réaction et ignorez sans doute que, dans un public comme sur les réseaux sociaux, ceux qui commentent ou formulent des objections sont en général les moins satisfaits. L’article précédent, en n’ayant eu qu’un seul commentaire et 700 réactions d’approbation (sur les seuls utilisateurs de Facebook qui figuraient parmi les 5000 lecteurs) est donc loin d’avoir rencontré l’insuccès, à l’échelle de ce qui se voit sur AgoraVox !

          Une fois de plus, vous démontrer votre étonnante capacité de sophiste à isoler un élément de son contexte pour lui donner une interprétation qui soit l’exact contraire de la réalité. J’imagine donc que vous êtes persuadé que l’aiguille, sur une boussole, indique le Sud !


        • Marc Barnal 28 août 20:30

          @oncle archibald , j’ai failli oublier cette perle qui indique bien que vous ne comprenez rien à rien : «  facebook n’est qu’un réseau social en ligne sans aucun pouvoir se contente de ne pas donner de liens pour aller vers eux ! »...

          Mais cette censure n’a rien à voir avec une histoire de « donner des liens » ! :D

          Facebook, en l’occurence, ne donne pas de lien mais a pris ici l’initiative de censurer (en les supprimant, si vous avez du mal à comprendre) tous les posts en ligne sur son réseau qui contenaient l’adresse internet (URL) d’un article, puis de rendre impossible la mise en ligne d’un post contenant ce lien URL.

          Par ailleurs, si vous tentiez deux secondes de faire marcher vos neurones, vous comprendriez que le fait que Facebook ait mis fin à cette censure dans le cas de l’article de l’Ojim à compter du 29 juillet , sous la pression des internautes, prouve bien que cet article ne dérogeait ni aux lois ni à la charte de Facebook, sans quoi il n’aurait pas été remis en ligne...

          Vous devriez donc arrêter de vous évertuer à tester sur vous vos théories d’ « autoallumage », pour maintenir le minimum d’irrigation nécessaire à votre cerveau afin de réfléchir à tout ça et d’éviter ainsi de ne dire que des inepties par paquets de 12 ! 


        • Garibaldi2 2 septembre 06:48

          @Marc Barnal

          Des noms !!! Merci de ne pas classer P.Pétain parmi les Résistants !


        • Marc Barnal 2 septembre 10:37

          @Garibaldi2 , merci de ne pas classer P.Pétain à l’extrême-droite, alors que Léon Blum le qualifiait avant guerre, contrairement à De Gaulle qui était identifié comme d’extrême-droite compte-tenu de son adhésion idéologique aux thèses de l’Action française, comme « un officier républicain », ce qui, dans le langage de l’époque, voulait dire « gaucho-compatible » (ce qui n’est pas, jusqu’à preuve du contraire, un symptôme connu d’appartenance à l’extrême-droite).

          Vous vouliez des noms, en voici quelques-uns... Tentez donc un petit quizz en me disant dans quel camp (collaboration ou résistance), au cours de l’occupation, se trouvaient les hommes de gauche, puis d’extrême-droite, suivants :

          Gauche :

           Pierre Laval (socialiste) ;
           Marcel Déat (socialiste) ;
           Jacques Doriot (communiste, proche de la LICA, l’ancêtre de la LICRA) ;
           René Bousquet (radical de gauche) ;
           René Belin (CGT) ;
           Pierre-Etienne Flandin (militant anti-raciste) ;
           François Chasseigne (militant de la LICA) ;
           Gaston Bergery (membre de la LICA)
           Alain Laubreaux (gauche pacifiste) ;
           Pierre-Antoine Cousteau (gauche pacifiste).

          Extrême-droite :

           Colonel Rémy (Gilbert Renault) ;
           Pierre Bénouville ;
           Georges Valois ;
           Philippe Leclerc de Hauteclocque ;
           Alain Griotteray ;
           Honoré d’Estienne d’Orves ;
           Daniel Cordier ;
           Paul Dungler ;
           Jacques Renouvin ;
           les frères d’Astier de La Vigerie ;
           le Colonel François de La Roque ;
           Robert Maloubier ;
           Henri Frenay ;
           Passy (Dewavrin) ;
           De Gaulle (sa citation "à Londres je n’ai trouvé que la Cagoule et la Synagogue) ;
           Honoré d’Estienne d’Orves ;
           Georges Loustaunau-Lacau ;
           Henri Martin ;
           André Bettebcourt ;
           Claude Hattier de Boislambert ;
           Maurice Duclos ;
           Rolande Birgy ;
           Pierre Fourcaud ;
           Marie-Madeleine Fourcade ;
           Corvisart ;
           Alfred Heurteaux ;
           Claude Lamirault ;
           Joseph Pozzo di Borgo ;
           Aristide Corre ;
           Michel Harispe ;
           Général Valette d’Osia.

          Et voici la réponse : tous les premiers (de gauche) furent soit des collaborateurs, soit (pour la plupart d’entre eux) des collaborationnistes... Les seconds, d’extrême-droite, furent tous Résistants ou membres de la France Libre. Parmi eux se trouvent : le premier Résistant français a avoir été fusillé et les chefs de TOUS les mouvements de Résistance de la France de 40... Heureusement, donc, que l’extrême-droit était là.

          Pour connaître ça, Garibaldi, il suffit de lire les travaux historiques sérieux consacrés à la question, notamment ceux de l’historien Simon Epstein, et tout particulièrement son ouvrage Un Paradoxe français.

          Sinon, ces deux reportages diffusés par Arté (peu susceptible de complaisance avec l’extrême-droite) devraient également vous éclairer :

          Sur l’extrême-droite dans la Résistance : 

          https://rutube.ru/video/4c8dc93f7cd6b6dfa06dda10294e6772/

          Sur la gauche dans la collaboration :

          https://www.youtube.com/watch?v=GmiHhu_SFFE


        • eau-pression eau-pression 2 septembre 10:51

          @Marc Barnal
          Perso, je n’ai jamais compris comment cliver droite-gauche. Un jour, on m’a dit : à droite ceux qui privilégient l’inné, à gauche ceux qui sont pour l’acquis.
          Mon petit doigt m’a dit : l’inné est un peu acquis, non ? S’affirmer de gauche, ne serait-ce pas anticiper la perte de la mémoire ?


        • confiture 28 août 17:41

          c’est quoi ce truc ???? alain est toujours en selle ?


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 août 13:19

            @Auteur,

            Je republierai ça en fin d’aprèm sur mon petit média.


            • Marc Barnal 29 août 16:22

              @Philippe Huysmans , n’hésitez pas ! Merci pour votre contribution à ce combat contre la censure !


            • Ruut Ruut 30 août 06:24

              La censure scellera la fin de Youtube et Facebook en forçant des alternatives non censurées a voir le jour.


              • Garibaldi2 2 septembre 07:07

                Je ne suis pas sur Facebook, ni aucun réseau social !

                Si Facebook censure un lien en empêchant de mentionner son URL, il est facile de contourner cette censure en donnant une URL courte, fournie par un raccourcisseur d’URL. A moins que Facebook, dans son algorithme, ne teste systématiquement les URL courtes pour savoir à quelles URL normales elles correspondent !


                • Marc Barnal 2 septembre 10:07

                  @Garibaldi2 , cette méthode a été tentée mais, en effet, Facebook verrouille sa censure en testant systématiquement les URL.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Marc Barnal


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès