• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > EDF/ENEDIS : les Chiens de Garde de la République sortent la (...)

EDF/ENEDIS : les Chiens de Garde de la République sortent la sulfateuse

Octroyer des avantages à ses salariés dans la France d'Emmanuel Macron, c'est comme regarder dans un rétroviseur, plus on avance, plus l'image rétrécit jusqu'à disparaitre.

Quelques mois après avoir entériné la réforme de la SNCF, il y a fort à parier que la prochaine cible, vestige d’un Service Public qui fut jadis une fierté nationale enviée dans le monde entier, s’appellera EDF. Afin de se plier aux technocrates européens, l’énergéticien français a déjà dû accepter de se soumettre à la loi NOME en 2010. Puis en 2018, le Gouvernement sous l’impulsion de Bruxelles a privatisé les barrages hydrauliques, EDF ne pouvant se présenter aux appels d’offres, et qui font le bonheur de Total et Engie, qui aux côtés de groupes étrangers vont s’affronter pour dépecer ce secteur clé.

 Cette précision est indispensable afin de comprendre ce qui se passe, et pourquoi l’Etat s’apprête à mettre à mal un modèle unanimement reconnu dans le monde comme un modèle de distribution d’électricité, la moins chère d’Europe. Depuis fin Janvier, les Chiens de Garde du gouvernement se sont immiscés dans la brèche ouverte par la Cour des Comptes. Les éléments de langage sont relayés avec une redondance abjecte, et les articles à charge et sans la moindre preuve pullulent dans les médias français. Dans quel but ? Diviser pour mieux régner, attiser la jalousie d’une population qui commence à manquer de tout, jusqu’à ses libertés fondamentales. S’attaquer à une entreprise et ses salariés pour préparer le terrain d’une réforme brutale, voilà le but honteux de journalistes qui n’enquêtent pas, mais qui diffusent les dernières élucubrations de Sages dont on ne met jamais en lumière les luxueux avantages. Alors démontons les, car le fonctionnement de cette entreprise ne m’est pas inconnu, loin de là. 

 

Le « tarif agent ». Chaque salarié du groupe EDF bénéficie de la gratuité de l’abonnement d’électricité, et est facturé d’environ 6% de ses consommations. Ce que ne dit aucun des articles à charge, c’est que l’avantage en nature est déclaré aux impôts à un niveau bien au delà de son utilisation. Moralité les consommations en énergie sont payées directement aux impôts.

 

Deuxième élément de langage, les salaires. On a tout entendu ou presque, un salaire médian à 5000€, un salaire annuel à 40000€, plus un treizième mois, et une prime d’intéressement aux bénéfices. Encore une fois des chiffres purement fantaisistes, et sont clairement gonflés en y ajoutant la rémunération des hauts dirigeants. Il y a vraiment de quoi se dire que si les journalistes comptent les salaires comme ils comptent les manifestants, il n’est pas étonnant que les Gilets Jaunes les accueillent avec tant de colère. Le salaire de base d’un salarié des IEG (entreprises électriques et gazières) n’est pas bien élevé, et c’est bien là la clé du problème. Les augmentations de salaires sont régies par une grille et un système d’avancement clairement dépassé, et ne couvrant plus l’inflation depuis très longtemps. La rémunération étant pour un agent d’exécution à peine supérieure au SMIC, et à peine supérieure pour un agent de maitrise. Une augmentation représentant entre 20 et 40€, et ne se représentant que tous les cinq ou six ans en moyenne. Le salaire est complété par des primes d’exposition aux radiations pour les salariés en centrales, et par les primes d’astreintes pour les techniciens assurant la sécurité du réseau et les missions de dépannage. Ces mêmes agents qui se battent au quotidien pour que les temps de coupure soient les plus réduits possible, et qui interviennent de jour comme de nuit. Ces primes n’entrent pas dans le calcul des retraites, et ce travail d’astreinte sur le réseau ou en centrale nucléaire, posté, vaut aux agents de cumuler ce que l’on appelle du service actif, permettant de partir en retraite plus tôt due à la pénibilité de leurs tâches.

 

Troisième point découlant des éléments précédents, le système des retraites est entièrement auto financé et ne coûte pas un centime à l’usager. De même que le système de mutuelle interne à l’entreprise, qui de plus est excédentaire. Un salarié à la retraite peut effectivement toucher aux alentours de 2000€, mais pourquoi donc vouloir irrémédiablement niveler les retraites par le bas ? Ceci est d’autant plus inaudible que ce système est alimenté par les salariés eux-mêmes. 

 

Le raccourci est vite fait lorsqu’on ne souhaite pas faire connaître la réalité. Le TURPE, le tarif acheminement, qui assure 90 % des recettes du Distributeur ENEDIS est réévalué d’après un calcul réalisé par la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) qui est un organisme indépendant d’EDF.

 

Enfin, les œuvres sociales tant enviées ont fondu comme peau de chagrin au fils des années, de nombreux centres de vacances ont été vendus, et aucun journaliste ne parle des actions solidaires. Il n’est pas rare de nos jours que les agents soient dans des situations financières critiques, qu’ils dorment dans leurs voitures, et cela ne les empêche pas de faire leur travail. 

 

L’âge d’or est bien lointain, mais pour satisfaire la gargantuesque Europe dans sa quête de nivellement par le bas, rien n’est trop beau, y compris faire tomber un des derniers bastions des Services Publics tricolores, quitte à pousser dans la précarité des milliers de salariés, et des millions d’usagers. Car il faut se souvenir des conséquences de l’ouverture du marché, qui promettait des baisses de tarifs, il n’en a rien été, et l’ensemble des français n’a plus qu’à se perdre aujourd’hui dans les méandres d’un système illisible. Une fois EDF et ENEDIS rognés jusqu’à l’os et la distribution publique offerte aux multinationales, qui se souciera de la satisfaction des usagers et de la qualité de fourniture ?

 

Alors par pitié, Messieurs les Chiens de Garde de la République, laissez tomber les éléments de langage. Faites votre travail de journalistes, et enquêtez au lieu de préparer lentement l’opinion publique à détester et jalouser ses semblables.


Moyenne des avis sur cet article :  4.84/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • leypanou 13 février 11:19

    Un haut fonctionnaire de Bercy touchant plus de 7000€/mois est aussi président d’un conseil général à plus de 4000€/mois : on feint de découvrir ce genre d’aberration en 2019.

    Je ne sais pas si la Cour des Comptes a déjà parlé de ce type d’aberration avant, mais découvrir cela en 2019 est plutôt bizarre, la priorité des priorités étant de parler des « avantages » des agents EDF ou autres SNCF.

    Pour ces f. de la concurrence « libre et non faussée », il n’y a que du bon dans la privatisation. Le journal Fakir a calculé combien ont empoché les actionnaires depuis la privatisation de GDF : les rentes à vie, il n’y a pas mieux pour les tenants de la « prise de risques », autrement la concurrence bidon.

    Les parasites n’ont jamais été aussi bien traités que par le régime actuel.


    • Trelawney Trelawney 13 février 11:44

      @leypanou
      Ne vous aventurez pas trop sur les dividendes d’actions EDF, c’est un terrain glissant.
      En ce moment l’action EDF remonte un peu après avoir chuté l’année dernière. Je recommande donc de revendre ce truc. Car la société EDF est une des sociétés mondiales qui est la plus endettée et qui possède le moins de capitaux propre.

      EDF ne fonctionne qu’avec le contribuable français et si vous vous demandez où passe l’argent du CICE. Et bien il sert en partie à financer l’agent EDF


    • baldis30 13 février 16:10

      @Trelawney

      meuh oui ... seulement le capital est bien visible ... ah pour le brader µ... on raconte tout et surtout n’importe quoi

       j’attends avec impatience une de ces tempêtes à côté de laquelle celle de Noël 1999 sera de la roupie de sansonnet ... et de voir comment seront réparés les dégâts avec un personnel totalement démotivé ... on verra alors peut-être comment le moindre euro de production dépend de la présence d’une source fiable, à fréquence et tension garanties.... et la durée de réparation ....
      il en va de même pour d’autres services publics dont on a l’exemple .... il y a quelques années Orange ne m’a -t-il pas reproché de ne pas avoir déclaré par Internet ... que je n’avais plus Internet ... et ce devant la justice civile .... autant dire que la décision de justice n’a pas plu à orange .. qui ne fit pas appel ....
       Il y aura pareil .... en matière électricité et les prédateurs DONT L’ALLEMAGNE AU PREMIER RANG, s’en empareront comme ils ont essayé de s’emparer de Fessenheim par le biais du référendum foiré en Alsace ... parce que leur système électrique ( à commencer par leurs mises à la terre) ne tient pas la route ( on l’a vu il y a encore quelques jours où pour éviter un clash européen dû à leurs inconséquences la France a dû procéder à des délestages alors que le système français a été payé et est PROPRIETE DES FRANCAIS ... n’en déplaise à certains ici présents !


    • L'apostilleur L’apostilleur 27 février 17:59

      @Trelawney

      « ...Ne vous aventurez pas trop sur les dividendes d’actions EDF, c’est un terrain glissant. »
      Vous avez raison.
      Exemple : achetées 38,67€ valeur actuelle 12,77
        
              => PERTE 67%

      N’écoutez pas MACRON, n’allez pas en bourse et SURTOUT PAS EDF 


    • bernard29 bernard29 13 février 11:24

      « vous dites :L’âge d’or est bien lointain » 

      ainsi donc vous reconnaissez l’engraissement passé ; c’est peut être un début. Vous demandez aux journalistes de faire des enquêtes, mais c’est ce que fait la cour des comptes, il me semble. Si l’enquête vous paraît critiquable, pourquoi celles des éventuels journalistes ne le seraient pas ?

      Ainsi une question. Est-ce que le financement du comité d’entreprise est toujours en pourcentage du chiffre d’affaires  ?


      • Alren Alren 13 février 13:41

        @bernard29
        Parce qu’un salaire décent pour un travail reconnu comme de la meilleure qualité c’est de l’engraissement pour vous ?
        Et l’engraissement des parasites sociaux sur notre dos comme des poux, ça ne vous dérange pas ? Vous en faites partie peut-être ?

        Les travailleurs réels d’EDF-ENEDIS ne sont pour rien dans les choix des énarques pour le tout-nucléaire. Quand un général perd une guerre on n’accuse pas les soldats de la défaite.

        Le prix de l’électricité va augmenter de 6% en juillet : il faut une électricité artificiellement chère pour privatiser afin que les parasites sociaux s’engraissent, s’engraissent vraiment, eux !


      • bernard29 bernard29 13 février 15:05

        @Alren
        je ne vous ai pas parlé des choix sur le nucléaire, je vous parlais des avantages certains des employés d’EDF. peut être que les syndicats d’EDF auraient pu mettre sur la table l’engraissement des « parasites sociaux » et faire en sorte de les supprimer, au lieu de se satisfaire de leurs propres statuts.
        Ca fait partie aussi de l’ inégalité sociale que dénoncent les gilets jaunes. 

        Ainsi je crois que la distribution d’actions aux salariés, comme fruit de la participation, dans les entreprises , est une mauvaise chose, puisque les salariés deviennent en quelque sorte actionnaires et sont donc limités dans leurs revendications salariales.


      • baldis30 13 février 16:14

        @bernard29

         Vous êtes bien trop près de l’argent des autres pour être bien honnête .... allez donc faire un tour dans une tranchée ou en haut d’un pylône ... ou passer vos nuits pour assurer la sécurité des alimentations ... Vous êtes le meilleur .... on ne le savait pas !
        Tous ceux qui hurlent contre les autres et profitent de leurs travaux devraient se regarder dans un miroir en se posant la question de savoir ce que leur travail apporte à la collectivité ....


      • JulietFox 13 février 18:25

        @bernard29
        Encore un jaloux.


      • Garibaldi2 14 février 00:30

        @baldis30

        Ce qui permet de rappeler qu’une bonne part des salariés en cause bossent les week-ends, ce qui n’est pas le cas des types de la cour des comptes !!!


      • Alren Alren 15 février 12:57

        @bernard29

        « je ne vous ai pas parlé des choix sur le nucléaire, je vous parlais des avantages certains des employés d’EDF. »

        Ce ne sont pas les salaires des employés d’EDF avantages en nature compris, qui sont la cause de la dette mais le nucléaire.

        Comme tous les travailleurs du bas de l’échelle, les employés d’EDF rapportent plus qu’ils ne coûtent. C’est la base du capitalisme.

        Les parasites sociaux sont ceux qui prélèvent infiniment plus qu’ils ne créent de richesses dans le tissu social.


      • Trelawney Trelawney 13 février 11:36

        Moralité les consommations en énergie sont payées directement aux impôts.

        Si c’est payé directement aux impôts, il n’est donc plus nécessaire de vous octroyer un tarif préférentiel. En effet si EDF accorde à ses salariés une réduction sur sa consommation d’électricité et que cette réduction est payé en impôt, EDF se tire une balle dans le pied en payant indirectement un impôt supplémentaire.

        Il me semble que les retraites avantageuses de l’EDF sont payées directement par le consommateur d’électricité. Et il me semble même que ce même consommateur s’il décide de changer d’opérateur pour ENI, Total, Direct énergie ou autre, devra continuer à financer les retraites des agents EDF, car cette taxe est acquitté aussi à ces concurrents. 

        Il me semble aussi que le CA d’EDF est payé sur les factures des consommateurs. Il faut aussi noter que le CA EDF est le seul CA en France à posséder son propre CA.

        Le CA EDF c’est bien, mais le CA du CA EDF c’est encore mieux.

        Un conseil aux agents EDF : Faites profil bas car vous n’avait pas beaucoup d’argument à faire valoir pour justifier de la nécessité de vos avantages


        • Iceache 13 février 13:45

          @Trelawney
          Puis-je vous demander ce que vous faites dans la vie ?
          Le tarif est agent est compté comme un complément de salaire, car la grille salariale ne fait pas vraiment rêver en rapport aux rémunérations du privé. Si les salaires étaient ajustés alors pourquoi pas ? Mais le fait de payer un salaire brut équivalent n’arrangerait certainement pas l’employeur, qui aurait par conséquent moins de dividendes à faire remonter à l’État qui est actionnaire à 84% du capital d’EDF.


        • Trelawney Trelawney 13 février 15:44

          @Iceache
          Si vous travaillez à EDF, ne changez pas de métier, car le niveau de salaire, ainsi que tous les avantages induits est trés largement supérieur à des sociétés du privé ayant de bonnes conventions collectives (comme Leroy Merlin, Ikéa, Hermés ou Ubisoft)
          Le niveau de salaire est en moyenne à 26000 euro par an (2200 euro / mois) avec des niveau à 91000 euro pour des conseillers clientèle grand compte plus de 7000 euro par mois.
          Ce sont les chiffres EDF
          Le niveau de salaire EDF est en moyenne 30% supérieur à celui d’une boite concurrente


        • Iceache 13 février 16:05

          @Trelawney
          je l’explique pourtant dans l’article, d’une part vous avez les hauts dirigeants qui font exploser la moyenne avec leur rémunération négociée (Chez renault celle de Carlos Gohsn était indécente, mais pas celle des salariés, pourtant elle faisait enfler la moyenne). D’autre part les primes d’astreintes et les primes d’exposition aux radiations font gonfler artificiellement les salaires, puisque ces primes ne rentrent pas dans le calcul des retraites, et sont ciblées aux agents d’exploitation qui ne représentent pas l’ensemble du personnel. peut-être que lors des prochaines tempêtes il faudrait laisser les usagers dans le noir pour comprendre l’utilité de ce personnel et de ses qualifications.

          Alors le côté bobo écolo j’ai bien compris, mais comprenez aussi que la politique industrielle d’EDF est guidée par l’État et pas par les agents, ils ne sont pas responsables du tout nucléaire et du compteur Linky qui semblent être des points qui vous dérangent fortement au vu de vos contributions sur Agoravox. Le salaire hors prime est à des années lumières de tous ces pseudo rapports, et çà vous préférez vous en accommoder. Juger sans connaitre l’entreprise de l’intérieur est vraiment ridicule. 


        • baldis30 13 février 16:17

          @Trelawney

          ouah .... ouah ... on balance ,n’importe quoi ( en utilisant des électrons sales fournis par le nucléaire exclusivement produit par EDF) .... et vous voulez être respecté ... plus pleutre que vous c’est difficile à trouver ...
          vous êtes trop près de l’argent des autres pour être honnête


        • Trelawney Trelawney 13 février 18:04

          @Iceache
          Les chiffres que je donne sur les salaires sont les chiffres transmis à EDF aux chasseurs de tête pour employer les futurs agents EDF. C’est vrai qu’avec ces niveaux de salaires ils peuvent embaucher le gratin. Et c’est tant mieux pour EDF.

          Maintenant pour la quasi gratuité des consommations EDF, pour l’employé je veux bien à condition que ce soit un avantage en nature avec déduction des cotisations sociales(et pas de l’impôt), Mais pour le retraité c’est quand même abusé. D’autant plus que ce dernier ne fait aucun effort pour économiser l’électricité.

          Pour ce qui est du compteur Linki, ca fait parti du processus pour économiser cette énergie en diffusant là où c’est nécessaire. mais ça reste une théorie non encore mise en application. Il ne sont pas encore venu l’installer chez moi, mais le jour où ça se fera je ne serais pas averti puisque mon compteur est en dehors de ma propriété. Donc rien à battre et trés certainement une dépense inutile à mettre sur le compte EDF, mais soyons positif !

          Je ne suis pas contre le nucléaire, je suis contre l’EPR, car je pense fortement et la Finlande et Flamanville sont là pour le prouver que c’est un pari technologique raté. Trop compliqué, trop cher et pas de retour sur investissement avant 50 ans. Parce qu’à la fin comme EDF n’assume jamais rien, c’est le contribuable qui va payer les dégats.

          Et que dire du blocage intégriste du développement des énergies comme l’éolien, le solaire etc. Et cela se paiera trés cher dans les prochaines années. Dans ce domaine j’en connais un rayon de vélo car j’avais mon entreprise qui s’est développé avec l’éolien (chaudronnerie dans la structure support de pales et dans la fabrication de boites de vitesses automatique pour alternateur). Ma société possède plusieurs brevets dans ce domaine. Quand j’ai voulu la revendre pour prendre ma retraite, EDF est venu me voir (alors que j’avais rien demandé puisque ce n’était pas des clients) pour du haut de leur arrogance m’offrir un chèque qui m’a fait hurler de rire. J’ai vendu cette société aux Allemands cinq fois le prix que me proposait EDF. L’entreprise marche bien, ils sont passés de 80 employés à plus de 400. Mais comme c’st une technologie stratégique, ils ont tout délocalisé en Allemagne et au Danemark
          Lorsque EDF se mettra à l’éolien ce n’est qu’une question de temps, ils iront acheter très cher, des boites de vitesse en Allemagne


        • Yukimuras 14 février 09:31

          @Iceache
          Tout à fait. C’est le problème de ces grosses structures. (public ou privée d’ailleurs) Il y a beaucoup trop de gabegies et de hauts dirigeants (parfois payés à rien foutre) que de productifs.
          J’ai vu le cas avec ma compagne qui a été en mission de consulting en régie chez EDF à la Defense. Elle a failli tomber en dépression. Elle était dans le service d’un directeur mis au placard mais qui avait un peu de budget alors il prenait des consultants pour faire croire qu’il faisait encore quelque chose. Or, il n’y avait rien à faire. Ma compagne avait à tout casser une journée de travail dans la semaine. Et l’autre consultante, pareil. Le mec recevait même pas 10 mails par jour mais n’était même pas foutu de les traiter lui même. Il avait une assistante qui n’avait pas plus à faire.
          Et visiblement, ce n’était pas le seul cas sur ce site.


        • Spartacus Spartacus 13 février 12:40

          J’ai eu le malheur d’embaucher une salariée mariée a un agent EDF dans une PME de 17 personnes (dont aucune payé au SMIC et plutôt socialement correcte).

          Un problème social et intellectuel de gestion humaine a gérer. 

          Des gens tellement gavés de privilèges et d’avantages qu’ils en sont cons et dans un déni absurde.

          Elle arrivait et expliquait les privilèges de son mari aux autres salariés.

          Son mari travaillait 4 jours. Avait un nombre de jours de congés incalculables, et évidemment, je ne donnait que 5 semaines par an j’étais un affreux patron esclavagiste.

          Elle habitait une très belle maison EDF avec de nombreuses pièces dans un quartier protégé avec un loyer riquikiki de principe.

          Un bus EDF gratuit venait chaque matin chercher son mari pour aller a la centrale.

          Parfois il n’y avait que lui dans le bus. Elle trouvait scandaleux que je ne lui paye pas un taxi pour aller la chercher.

          Elle passait des vacances quasi gratuites dans les camps de vacances EDF.

          Certaines femmes à EDF partaient en retraite a 38 ans parce qu’elles avaient fait 3 enfants.

          Elle montrait ses bon d’achat et catalogues multi-avantages d’un CE dispendieux et généreux. 

          Tout était électrique chez elle et expliquait a d’autres salariés qui pleuraient sur leur prélèvement chauffage que chez elle, c’était 25° et qu’elle payait rien.

          Quand on lit que le système de retraite est « auto-financé » c’est l’indécence même.

          C’est une taxe dite « taxe d’acheminement » qui gave ces retraités nantis.


          • foufouille foufouille 13 février 13:31

            @Spartacus
            tu es toujours aussi malade. une seule personne dans un bus pour une centrale, c’est une seule personne qui travaille dans la centrale nuke.
            ta retraite à 38 ans est ridicule.


          • Iceache 13 février 13:39

            @Spartacus
             Question, si vous tomber une fois sur une baguette qui a mauvais goût, vous ne mangerez plus de pain ? Toutes les boulangeries seront à bannir ?


          • Spartacus Spartacus 13 février 14:10

            @Iceache
            Je ne vais plus dans la boulangerie qui fait du mauvais pain. 
            Heureusement ce n’est pas un monopole soviétique comme EDF, et au moins y’a le choix des boulangers.


          • Pimpin 13 février 14:33

            @Spartacus
            Je suis agent EDF, c’est ce qui me permet d’affirmer que votre histoire est totalement inventée ! Malheureusement cela ne se passe pas comme ça !


          • Iceache 13 février 14:38

            @Spartacus

            Par conséquent, ce n’est pas parce que votre ancienne salariée était une illuminée qui racontait n’importe quoi, que la réalité était semblable à ses dires.

            Comme pour les autres boulangeries, les autres employés vous auraient certainement donné une autre vision des choses. mais pour çà il faut enlever ses œillères...pas facile dans la start up nation.


          • Spartacus Spartacus 13 février 14:44

            @foufouille
            Avant, les femmes agent EDF qui avaient 3 enfants pouvaient prendre une retraite avec seulement 15 ans de société sans absolument aucune condition d’âge.
            ici document de 2008, précisé article 3.1
            https://www.la-retraite-en-clair.fr/cid3198292/retraite-salaries-industries-electriques-gazieres.html

            Rigole pas c’est toi qui a payé et paye encore leur rente depuis des années quand tu payes ton abonnement EDF.  smiley

            Aujourd’hui des femmes de 45-48 ans accumulent déjà 10-12 ans de bonne retraite EDF et font les courses chez Zara avec l’argent de ta facture EDF.

            Mais bon toi t’aime bien les castes collectivistes. T’as tellement de pognon.
            Tu t’en fou d’ou il va.  smiley


          • Spartacus Spartacus 13 février 15:18

            @Pimpin
            Rien est inventé. Rien de rien !
            Mal au cul la vérité ?
            Un peu trop simple l’invective sans arguments et précisions.
            Dit moi donc ce qui est inventé ?
            J’aimerais bien savoir...

            Les jolies maison pour le personnel EDF a coté des centrales seraient fictives ? 
            Les bus de ramassage des agents inventés ? 
            L’électricité quasi gratos ?
            Les avantages indécents ?
            Les retraites exagérément trop tôt ?

            Aller compte nous donc ce qui ne se passe pas comme ça !  smiley


          • foufouille foufouille 13 février 15:52

            @Spartacus
            ce n’était pas une retraite à taux plein si ton doc est vrai.


          • Iceache 13 février 15:54

            @Spartacus

            C’est vrai que les femmes ayant 3 enfants et 15 ans de services pouvaient partir en retraite. En revanche, certainement à un taux minimum, et çà c’est bien réel puisque je connais des personnes concernées.


          • Spartacus Spartacus 13 février 16:57

            @Iceache
            Non a taux plein. Entre 15 et 17 ans suffisent. Lit donc le document.

            En plus EDF est connu pour avoir un taux qui ne veut rien dire. 
            C’est le monde de la complaisance hiérarchique.
            La manipulation organisé en habitude de fonctionnement du « coup du chapeau »pour les salariés. 
            95% des retraites ne correspondent pas a la carrière mais au niveau de revenu du dernier mois et c’est un taux de connivence totalement fictif.

            Calculé sur les toutes dernières rémunération il est d’usage de gratifier d’un avancement le mois qui sert de référence et bien profiter de ceux qui payent pour eux.

            EDF c’est la tragédie des communs puissance 10.


          • foufouille foufouille 13 février 17:09

            @Spartacus
            si tu cotise 15 ans sauf ploutocrate, tu auras une retraite ridicule. aucun avantage de la prendre à 38 ans.
            cesse de fumer ton shit couper à la coke.


          • Iceache 13 février 18:01

            @Spartacus

            Ta haine t’aveugle, tu as raté l’embauche ou quoi ?

            J’ai lu le doc, et rien ne stipule que ces femmes partent à taux plein, j’en connais personnellement et je peux te dire que tu fantasmes. De plus ce système n’est plus en vigueur depuis 2017. Alors visiblement tu veux juste la peau des salariés du groupe EDF. Installes donc des panneaux solaires, produits ton électricité de façon autonome, il existe des solutions. Je ne vois pas trop l’intérêt d’inventer n’importe quoi pour détester l’ensemble des salariés d’un groupe. Il n’y a rien de constructif, et un jour tu auras peut-être besoin d’une équipe d’astreinte, tu seras content de la trouver quelle que soit l’heure.


          • JulietFox 13 février 18:30

            @Iceache
            J’ai fait carrière chez Renault Trucks. Il se racontait que l’on nous donnait les voitures neuves.
            Voila de quoi alimenter les élucubration du gladiateur de foire.


          • Spartacus Spartacus 13 février 18:37

            @Iceache
            T’a tellement goutté aux privilèges que tu peux plus t’en passer ?
            C’est dur la vérité ?

            Moi je veux l’équité et la fin des privilèges. 
            Un concept que ceux qui y gouttent et s’en gavent ne peuvent pas comprendre.

            Je veux les mêmes droits, c’est a dire le droit commun et la fin des privilèges et c’est ça que t’appelle la « peau des salariés » ?.

            Je suis contre les politiques corporatistes et identitaires. Et contre les privilèges aux uns donnés sur la spoliation-contrainte pour des castes sur les autres.

            Le jour ou tu réclamera de cotiser comme les autres au droit commun et pas a un régime spécial tu pourra m’expliquer ton intégrité.
            La t’es juste un ultra privilégié qui fait tout pour minimiser le comportement d’indécence de caste.


          • Spartacus Spartacus 13 février 18:40

            @JulietFox
            On t’aurait donné 10 camions que je m’en foutrait. 
            Ce n’est pas mon argent ni l’argent de la collectivité.
            Personne n’est contraint d’acheter un Renault et les salariés sont dans le droit commun.


          • Iceache 13 février 19:02

            @Spartacus

            T’es à côté de la plaque, on te donne des faits, pour te prouver que les chiffres sont biaisés, on te donnerait la grille de salaire et la politique d’avancement que tu trouverais encore à dire. Il peut y avoir débat sur bien des points, mais là il n’y a que la bile de ta jalousie maladive pour des miettes, clairement orientée par la propagande d’un gouvernement qui valide toutes les décisions d’EDF (qui n’est pas une boîte parfaite, loin de là, mais indispensable), et pendant ce temps l’etat se gave de réels avantages mais ça passe tout seul...


          • Garibaldi2 14 février 01:01

            @Spartacus

            ’’sans absolument aucune condition d’âge’’

            Sans blague !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

            ’’Les parents de trois enfants, qui se sont arrêtés ou ont réduit leur activité pour élever chacun d’eux, et qui peuvent justifier de 15 ans de services avant 2017 peuvent partir à la retraite sans condition d’âge. Si la condition est remplie après le 1er janvier 2017, ce n’est plus possible.’’

            MAIS PAS A TAUX PLEIN, AUTREMENT DIT AVEC DES MIETTES !!!!

            ’’La pension de retraite des salariés des industries électriques et gazières se calcule de façon analogue à celle des fonctionnaires.../...

            La pension à taux plein est égale à 75% du salaire des 6 derniers mois. Pour la percevoir, il faut avoir validé au régime des IEG un nombre de trimestres égal à la durée d’assurance légale, soit entre 151 et 172 trimestres selon l’année au cours de laquelle le salarié atteint l’âge auquel il a le droit de prendre sa retraite jusqu’au 30 juin 2019, puis selon l’année de naissance.’’

            ttps ://www.la-retraite-en-clair.fr/cid3198292/retraite-salaries-industries-electriques-gazieres.html#

            ’’Aussi appelée durée minimale d’assurance, il s’agit de la durée de cotisation légale, calculée en trimestres et tous régimes confondus, nécessaire pour percevoir une pension de retraite à taux plein. Cette durée varie de 160 à 172 trimestres en fonction de votre année de naissance.

            Valider autant de trimestres que la durée d’assurance requise ne suffit pas pour pouvoir partir à la retraite : il faut également avoir atteint l’âge légal de départ en retraite (62 ans pour les personnes nées à partir de 1955). Mais entre 62 et 67 ans, vous devez remplir la condition de durée d’assurance pour bénéficier d’une retraite à taux plein, c’est-à-dire sans décote.

            En revanche, à partir de 67 ans (pour les personnes nées à partir de 1955), cette condition n’est plus nécessaire : c’est pourquoi on appelle cet âge « l’âge d’annulation de la décote ».
            Par exemple, si vous prenez votre retraite à 66 ans, et qu’il vous manque 20 trimestres pour atteindre votre durée d’assurance requise, votre pension sera soumise à un pourcentage de décote de 5%. Si vous prenez votre retraite à 67 ans, soit quatre trimestres plus tard, votre pension ne subira plus aucune décote, bien qu’il vous manque encore 16 trimestres pour atteindre la durée d’assurance requise. Votre ou vos pensions, en revanche, seront toujours affectées d’un coefficient de proratisation.
            En effet, la durée d’assurance requise est à distinguer de la durée d’assurance de référence, qui permet de calculer le coefficient de proratisation dans chaque régime. ’’

            https://www.la-retraite-en-clair.fr/cid3197079/duree-assurance-requise.html


            Donc, pour partir à la retraite à taux plein, il faut avoir cotisé comme les autres salariés.

          • Spartacus Spartacus 14 février 14:05

            @Iceache
            Evidemment je suis « méchant » de ton point de vue de dire la vérité qui met un coup de pied au cul à tes niaiseries.

            Voici donc les faits et ça commence a bien le foutage de gueule et le déni systémique car tu me forces a regarder et c’est encore pire que je pensais :

            Electricité pour les agents : 4 % du tarif de base et exonération des taxes. Résidence principale, résidences secondaires et toutes celles a leur nom, même pour les agents retraités…

            Retraite : retraite à 57 ans, avec seulement 17 ans de services actifs obligatoire. Calculée à un taux de 75 % sur moyenne des six derniers mois, treizième mois inclus. Augmentation régulière des pensions de 5%.

            Logements : 14 408 logements. C’est l’équivalent de la ville de Bayeux et son, agglomération en logements.

            La politique familiale. Généreuses primes pour événements familiaux : exemple, +1,5 mois de salaire de salaire pour la naissance d’un enfant.
            Même chez LVMH ou Microsoft y a pas ça.

            Moyen financier du CE de EDF : 1% du Chiffre d’affaire alors que dans toutes les entreprises de France c’est ,2 % de la masse salariale brute. Bref arrosage a toutes les sauces d’avantages et pognon de folie hors salaire direct.

            Temps de travail
             : 32h par semaine et 85 jours de repos dont 30 jours de RTT/an



            Solidarité : Exonération de cotisations chômage et non participation à l’UNEDIC.

            Et tu oses écrire dans ton texte que : « le système des retraites est entièrement auto financé et ne coûte pas un centime à l’usager  »
            Non seulement c’est une honte car c’est une taxe dite CTA qui finance mais en plus les systèmes de retraite du privé ont compensés vos avantages !

            -En 2012, la CNAV a transféré 6,8 milliards d’euros aux régimes spéciaux et aux industries électriques et gazières, soit une charge équivalente à 220 euros par cotisant à la CNAV.

            Faut il rire ou pleurer de cette volonté a vouloir se servir sur le dos des autres ?
            INDECENT y’a pas d’autre mot.


          • Iceache 14 février 20:32

            @Spartacus

            Keep cool mon pote, prends une tisane, faudrait pas faire un AVC maintenant que t’es en retraite.

            Je profite de mon rtt pour faire du tourisme aux frais des usagers, et à mon retour j’analyserai tes arguments qui sont loin de me convaincre, mais je pense bien qu’on est irréconciliables. D’ici là ne prend pas froid, et j’espère que tu n’auras pas besoin du dépannage en pleine nuit. Bisous l’ami.


          • Ruut Ruut 15 février 16:06

            @Spartacus
            Explique ça a la Belgique où la concurrence est une fausse concurrence de papier.
             
            Tant que la distribution n’est pas lié a la production, la concurrence est juste bidon.


          • Pimpin 13 février 14:47

            C’est encore une affaire médiatisée destinée à monter les gens contre les autres pour détourner l’attention des vrais problèmes. Certains et de plus en plus ont de grosses difficultés à vivre, à cause des mauvaises conditions économiques qui découlent d’une mauvaise politique menée. Alors on montre l’autre du doigt, celui qui gagne un peu plus, et on dit que c’est de sa faute s’il y a de la misère.

            Concernant les salaires des agents EDF : 

            60 000 agents X 5000 euros (valeur certainement bien trop haute), ça fait 300 000 000 E. Divisons par les 25 000 000 d’abonnés, ça fait ... 12 euros.

            Donc voilà, on supprime tous les agents EDF et on verse 12 euros par mois aux abonnés ... qui n’auront plus d’électricité, mais bon, quant à être dans la connerie, pourquoi se limiter ...

            Concernant le prix de l’électricité payé par les agents EDF, ça leur ferait gagner environ 2500 euros par an, marge haute.

            2500 euros divisés par 25 000 000 d’abonnés, ça fait 0,0001 euro par an par abonné de gagné ! C’est sûr, ça va faire baisser le prix de l’électricité !

            Il faut vraiment s’attaquer aux vraies causes de la pauvreté qui explose, et non pas aux chiffons rouges qu’on agite devant nos yeux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Iceache


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès