• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Élections en Algérie. « Cinq interdit » !

Élections en Algérie. « Cinq interdit » !

On nous bourre le mou avec le Venezuela et les saloperies étasuniennes, avec la comédie loufoque de Trump recevant son homologue en clownerie de Corée du nord au Vietnam, pays qui a foutu la pâtée aux USA, mais on oublie curieusement ce qui se passe juste en face de nos côtes méditerranéennes, dans ce pays si proche et si loin tant au niveau géographique qu’affectif : l’Algérie.

Élections en Algérie

On va voter au mois d’avril en Algérie. On va voter et très probablement élire Bouteflika pour un cinquième mandat, un zombie manipulé par un clan qui tient le pays depuis des décennies. L’Algérie, c’est 40 millions d’habitants, dont la moitié a moins de vingt ans. Le chaos politique signifierait un tsunami d’immigration vers la France. Voilà ce qui fait trembler nos dirigeants qui préfèrent encore voir se continuer la situation actuelle que de devoir faire face à une grave crise géopolitique.

Les manifestations contre un cinquième mandat du président actuel se multiplient et rappellent la situation qui, il y a quelques années en Tunisie a abouti au départ de Ben Ali. Vendredi dernier, ils étaient des dizaines de milliers dans les rues d’Alger clamant leur rejet de Bouteflika. Lundi c’étaient les avocats revendiquant un état de droit et ce mardi on attend les étudiants.

Ce pays est assis sur un tas d’or noir et pourtant stagne économiquement. Il n’a pas su utiliser sa manne pétrolière pour créer une économie florissante et désespère sa jeunesse condamnée au chômage ou à l’exil. L’oligarchie qui monopolise le pouvoir et les profits en s’abritant derrière la fiction Bouteflika commet une grave erreur : les jeunes Algériens n’ont connu ni le romantisme de l’indépendance ni les affres de la guerre civile contre les islamistes.

« C’est un peu la génération des voyeurs Internet, galvanisés par l’idée du visa et du départ, victimes de la virtualisation de leur réel par Internet ou l’islamisme. Ils sont jeunes, casquette retournée, coupe de cheveux soignée, amateurs de motos, de Facebook et d’Instagram, oisifs et enthousiastes. Cette tranche d’âge représente près de 65 % de la population et est sans… représentation politique au pays de la gérontocratie. On aurait juré ne jamais les voir s’intéresser à la politique et, pourtant, ce sont eux qui, aujourd’hui, se rassemblent par dizaines de milliers, scandent, crient et inventent les slogans.

Leur héros  ? Rachid Nekkaz. Un personnage franco-algérien à peine visible en France, 47 ans, né dans le Val-de-Marne. » dit le journaliste et écrivain Kamel Daoud.

Rachid Nekkaz ? Qui c’est celui-là ? Un politicien opposant au régime ? Non. Il est né en France, dans le Val de Marne. Il fait partie de cette génération de Beurs qui a réussi. Il a fait fortune dans l’immobilier et internet. Il s’est fait une réputation dans la communauté d’origine maghrébine en surfant sur des prises de position populaires dans son milieu : en payant les amendes des porteuses de burka, en soutenant le burkini, en attisant le malaise des banlieues, etc. Une sorte de bigot à la sauce internet qui a débarqué en Algérie en affichant son ambition de devenir calife à la place du vieux calife ! C’est une sorte de Bepe Grillo à la mode algérienne. 

Daoud : « Ce n’est pas un notable de l’opposition ni un employé du régime, mais un clown de 47 ans qui erre partout, se prend en photo et s’impose dans la planète Internet. Et c’est là qu’il va rencontrer son public  : des jeunes séduits par sa « réussite », sa franco-algérianité avec ce baroud d’honneur qu’il rendit public  : sa renonciation à la nationalité française. On peut y ajouter son bigotisme, sa « musulmanité » folklorisée. À force de le moquer et de l’ignorer, le régime lui délégua, par mépris, la génération démographiquement la plus forte en Algérie, mais politiquement la plus invisible. »

Sans discours, sans programme, c’est surtout une présence, une incarnation face à l’invisible zombi Bouteflika. C’est pourtant un héros venu d’ailleurs aux yeux des sans-visa, des sans-emploi, des sans-perspectives.

Pourtant il ne gagnera pas. Pour une raison constitutionnelle : Pour être éligible en Algérie, il faut répondre à des conditions particulières, dont la résidence permanente en Algérie depuis… dix ans. Ce qui n’est pas le cas de Nekkaz, bien qu’il ait spectaculairement renoncé à sa nationalité française et aux délices « haram » de l’Occident. Sauf en cas de bouleversements révolutionnaires…

Et nous dans cette histoire ? Eh, tout ce qui se passe en Algérie - ce pays frère ami-ennemi – a des répercussions importantes chez nous. Une déstabilisation enverrait des centaines de milliers de jeunes à travers la Méditerranée vers nos rivages. On ferait quoi ? On les coulerait ? Au risque de susciter des troubles énormes parmi les Français descendants de Maghrébins ? Et si les djihadistes tiraient les marrons du feu à la suite de chaos en Algérie, exportant chez nous une vague d’attentats ? Sans oublier, plus prosaïquement, notre approvisionnement gazier largement tributaire de l’Algérie…

Mektoub…

 

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Jonas 26 février 16:28

    A l’auteur 

    Ce que vous rapportez dans votre article , sans fausse modestie , je n’ai cessé de le l’écrire sur ce site depuis fort longtemps, et notamment sur Rachid Nekkaz, ce personnage fantasque et rigolo , qui a été par deux fois agressé en Algérie ( 2017/2019) pour avoir critiquer , certains hommes politiques de corrompus. . 

    Votre article , reflète bien , la situation exacte de l’Algérie, qui ne diffère en rien de celle , du Venezuela. Je condamne les gesticulations de Trump, sur le Venezuela qui ne font , que rallumer des braises , déjà chaudes et je souhaite ardemment , que les hommes politiques de France, restent à l’écart de ce qui se passe en Algérie. Car les affidés , les obligés , les profiteurs et les apparatchiks du régime se saisiront de cela pour disqualifier les manifestants en s’en prenant a la France , pour l’accuser de tous les maux. C’est un rituel classique dans ce pays. 

    Par ailleurs j’attends avec impatience , le point de vue des deux zélateurs , du régime de Boutéflika, Ahmed et Chems eddine Chitour. Ils pourront laisser , la géopolitique internationale pour quelques temps pour nous informer , sur la situation de l’Algérie Eux les témoins oculaires. . 


    • HELIOS HELIOS 26 février 16:46

      ,,,, souvenez vous, Yves Montant et sa soirée mémorable expliquant l’arrivé d’une vague de bateaux algeriens sur nos cotes....

      Il y en avait qui riaient jaunes et d’autres plongés dans le deni.

      Bouteflika va sauter... si ce n’est a l’election, ce sera dans quelques mois.

      Enverrons nous les rafales ? ce serait excellent, non pas pour bombarder,tuer, etc mais se faire hair un peu plus, au final proteger notre pays d’une vague de « soit disant refugies politiques » a entretenir.(je suis vicieux, hein... mais jamais autant que les ONG et autres conseilleurs qui ne payent jamais)

      Nous sommes bien mal barrés, au propre comme au figuré


      • amiaplacidus amiaplacidus 26 février 17:49

        Bouteflika sait-il qu’il est candidat ?


        • kirios 26 février 17:49

          VICTOR Ayoli

          "...mais on oublie curieusement ce qui se passe juste en face de nos côtes méditerranéennes, dans ce pays si proche et si loin tant au niveau géographique qu’affectif : l’Algérie."

          sauf qu’au Venezuela on dénonce un probable coup d’etat etatsunien alors qu’en Algérie ,que je sache ?? , il appartient aux algeriens de regler leur problème


          • OMAR 26 février 20:18

            Omar9
            .
            @kirios :« il appartient aux algeriens de regler leur problème.. »
            .
            Cette vérité, @Victor ne veut pas en entendre parler.
            .
            D’ailleurs il ne dénonce même pas le boycotte des médias lourds francais qui distillent de manière parcimonieuse les informatiuons sur les manifs des lagériens contre le Pouvoir actuel.
            .
            @Victor a certes raison de s’inquiéter pour le peuple français..
            .
            Mais il a grandement tort de le terroriser par de très incertains scenarii sortis et réchauffés pour les besoins d’une nouvelle vague haineuse contre le peuple algérien.
            .



          • Jeekes Jeekes 26 février 17:58

            ’’On nous bourre le mou avec le Venezuela et les saloperies étasuniennes’’

             

            Et donc ?

             

            Parce que pour les saloperies éta-zuniènes, c’est clair y’a pas photo.

            Mais sinon, qu’est-ce que ça veut dire exactement cette phrase ?

             

            Que la situation au Venezuela n’a pas d’importance par rapport à celle de l’Algérie ?

            Sans blague !

             

            Il ne me semble pas que les sion$ricains (et affidés) soient sur le point d’envahir l’Algérie, ni d’y importer une de ces guerres si dévastatrices dont ils ont le secret (enfin, le secret...) ?

             

            Laissons donc les algériens se démerder avec leurs élections. Franchement y’a largement pire ailleurs en termes d’ingérences et de magouilles pourries !

             


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 26 février 18:09

              «  »L’Algérie, c’est 40 millions d’habitants, dont la moitié a moins de vingt ans. Le chaos politique signifierait un tsunami d’immigration vers la France. Voilà ce qui fait trembler nos dirigeants qui préfèrent encore voir se continuer la situation actuelle que de devoir faire face à une grave crise géopolitique.«  »



              L’Algérie c’est d’abord « La question algérienne » créée par la France coloniale et qui refuse toujours une fausse solution !!!

              C’est ensuite 60 ans d’une fausse indépendance toujours voulue par la France néocoloniale avec la complicité du régime d’Alger le plus assimilé de la planète Terre !

              C’est bien sûr aujourd’hui près de 50 millions millions d’habitants qui ignorent leur histoire et sont incapables de penser leur avenir.

              Cela fait des années que je préconise une TRANSITION HONNÊTE ET RESPONSABLE dans le but de redresser le pays, personne n’avait ni écouté ni soutenu l’idée, tout le monde étant plongé dans l’irrésistible gouffre de la corruption généralisée.

              Subitement, suite à l’appel qui vient on ne sait d’où, les retardataires se mettent en marche et vocifèrent « non au 5e mandat » alors que le principal intéressé n’a même pas été déclaré par le régime qui l’exploite depuis ’ mandats consécutifs !

              Non au énième mandat pour le régime de 1980, c’est OK ! Mais que mettre à la place du régime fossoyeur qui avait agi librement et avec la complicité collective monnayant les « bienfaits de la corruption généralisée qui a touché l’ensemble des familles algériennes » ???

              Il n y a pas l’ombre d’une quelconque opposition en Algérie, il n y a eu aucune contestation depuis 1980, date de la mutation du régime FLN en un régime diabolique qui s’est approprié le pays et ses richesse !!! 

              Toutes les institutions ont failli et l’ANP n’a pas fait son devoir car elle a laissé le pays glisser vers la situation d’aujourd’hui qui n’accepte ni la continuité avec le même régime ni un remplacement par son semblable : Les élections sont inutiles et la solution ne peut pas venir des urnes !

              Les défilés de rues sont donc le résultat d’une manipulation : « Non au 5e mandat », pour quelle alternative ??? 

              S’il faut descendre dans les rues et revendiquer quelque chose, ce sera : « NON AUX ELECTIONS, LE RÉGIME DOIT RENDRE DES COMPTES ». 

              Personne ne pourra endosser l’héritage de Bouteflika, personne ne pourra gouverner le pays qui est juste au seuil de la faillite ! 

              Les conséquences pour la France n’en seront qu’à la mesure de sa perfidie !!!

              Quelques rappels :

              https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/voter-dans-cette-situation-cest-refuser-la-liberte-et-lindependance-/2194955310529870/

               

              https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/un-corps-%C3%A9lectoral-sans-lesprit-des-lois-pour-quel-objectif-/3010793222279404/

               

              https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/un-corps-%C3%A9lectoral-sans-lesprit-des-lois-pour-quel-objectif-/3010793222279404/



              • Trelawney Trelawney 27 février 09:25

                @Mohammed MADJOUR
                C’est bien sûr aujourd’hui près de 50 millions millions d’habitants qui ignorent leur histoire et sont incapables de penser leur avenir.

                Vous êtes en train de dire que l’Algérie n’est pas encore prête pour son indépendance ? Là ça devient comique


              • Jonas 27 février 11:23

                @Mohammed MADJOUR
                Bonjour, 

                Chaque fois qu’un pays Arabo-musulman est en difficulté , il accuse les autres , ces autres sont toujours les mêmes , les Etat-Unis, les Occident et les sionistes. C’est tellement facile et puis cela , vous oblige pas beaucoup à réfléchir, car réfléchir, demande de regarder la réalité en face de se poser des questions et de douter.

                 La Norvège était pauvre avant la découverte du pétrole en 1962, ( découvertes faites par ses propres moyens ) . Aujourd’hui ce pays est parmi le plus riche du monde et son PLIB est 15 à 20 fois au-dessus de (algérien) 

                Le Vietnam , a subi deux guerres atroces, l’une contre la France et l’autre contre les Etats-Unis. Ce pays sans ressources mais ayant des dirigeaient intelligents et capables va bientôt dépasser l’Algérie , riche en ressources naturelles. 
                Le Vietnam, avec des dirigeants pragmatiques a des bonnes relations avec la France et les Etats-Unis et ne passe pas son temps à regarder le passé pour éviter de voir le présent. La formation et la performance dans les mathématiques sont extraordinaires.On peut ne pas approuver la politique du Vietnam, mais on ne peut pas , ne pas admirer le courage de ce peuple. 

                La France , n’a rien à voir avec ce qui se passe en Algérie, c’est une affaire algéro-algérienne. Elle doit rester , loin des soubresauts de l’Algérie. Les dirigeants du parti unique le FLN , n’attendent , que la France dise le moindre mot pour lui faire porter le chapeau des événements. C’est une stratégie éculée. 
                 

                Si,@Mohammed MADJOUR, il y a eu , des manifestations en Algérie , celle d’octobre 1988, composée essentiellement de jeunes a Alger, contre la hausse des prix et la raréfaction des produits de première nécessité , réprimée par l’armée et faisant une centaine de morts. 
                Puis celle de 2001, avec la plate-forme d’El-kseur et bien d’autres. C’est le régime qui est responsable de tout et de ses apparatchiks 


              • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 27 février 14:23

                @Jonas

                Comparaison aussi lucide que ravageuse pour les pays arabo-musulmans dont AUCUN, malgré les ressources naturelles qu’ils ont, AUCUN n’est sorti du marasme économique. AUCUN ne donne à sa jeunesse l’espoir d’un destin autre que l’exil ou le fanatisme mortifère. La raison est à chercher dans la seule chose qu’ils ont en commun (je ne dis pas qui les unit…), cette névrose collective d’un autre âge appelée islam.


              • Jonas 27 février 16:14

                @VICTOR Ayoli
                Je suis allé au Vietnam, pays qui a été confronté a deux guerres , contre deux grandes puissances , la France et les Etats-Unis. Une fois , leur défaite consommée , ces deux pays ne font plus problème au Vietnam. Aucun vietnamien, n’a commis d’attentat contre les Français ou contre les Américains à cause du passé. Aucun vietnamien , n’ a égorgé un Français ou un Américain pour se venger sur les atrocités commises pendant les guerres. Seuls les Arabo-musulmans , frustrés , plein de haine et de ressentiment qui agissent de la sorte. Partout, ou les adeptes de l’islam sont présents , ils causent des problèmes. Regardez bien une mappemonde et noter les pays et les régions.

                Un fait , qui a son importance et que la presse bien-pensante , par paresse d’esprit et par manque de courage ne relève pas. En me rendant dans les deux pays, Vietnam et Algérie (pour des raisons professionnelles) , je constate. Le Vietnam , a édifié des monuments a la gloire des soldats , construit, des musées , Hô Chi Min, de l’histoire militaire , de la révolution etc. 

                En Algérie ce sont cent ( 100) fois plus d’édifications que le Vietnam. Des milliers de monuments aux morts, des cimetières un peu partout, musées , mémoriaux , monuments à la gloire des chefs de la résistance etc

                L’Algérien , vivant un quotidien difficile, ne voyant pas d’avenir prometteur , les pouvoirs en place lui font vivre le passé. << Le grand enjeu de l’âme algérienne : sauver l’enfant ou l’ancêtre ? Restaurer le passé ou construire l’avenir ? Planter ou enterrer ? Le cimetière ou l’accouchement ? Né d’un déracinement et d’un déni , le pays aime ses racines . Il en fait un culte et une maladie( ...) Cela est bien. Un être sans ancêtres est une feuille morte qui tient la main à une valise , un homme sans mur derrière le dos , un buisson avec un drapeau . L’ancêtre est nécessaire au nom et au prénom , il donne à la terre les formes d’une mère et au pays l’énergie d’une poignée de mains. (...) 
                De l’autre côté , le pays va mal , parce qu’il n’aime pas ses enfants qui ne l’aiment pas . L’instinct filial est malade chez nous. On ne pense pas à demain mais à hier. On préfère la racine à la récolte Les peuple conquérants se reconnaissent à l’éclat de l’oeil qui voit l’enfant venir dans un siècle encore obscure. Alors ces peuples construisent, creusent , prévoient et calculent les récoltes et les érosions des terres. Ce qui n’est pas notre cas. Le culte des an-êtres et des martyrs a fini par donné un teint jaune même aux nourrissons. On a une obsession du passé irrésolu. Tout le discours politique est bâti sur la culpabilisation par les ancêtres , et par les enfants . ( ...) Nous ne pensons pas à ce que l’on lègue à nos enfants comme Maghreb, comme pays, comme puis et réserves , comme villes et écologie. Cela se voit chaque jour. (...) (Kamel Daoud -Mes indépendances -ed. Actes sud , 2017, pp, 446/447) 


              • louis-ferdinand 28 février 15:18

                @Mohammed MADJOUR
                -La France de manière fort légitime a créé l’Algérie et géré cette terre pendant 130 ans.
                -Rappelons, en passant, que les arabo-berbères d’Afrique du nord ont colonisé l’Espagne et le Portugal pendant prés de 8 siècles (711 à 1492), le sud de la France pendant 3 à 4 siècles (732 à 1200) de l’Italie pendant (700 à 1100). !


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er mars 15:49

                @Jonas

                Vous êtes dans la totale obscurité et vous ne savez même pas ce qui se passe en Algérie ! 

                Ce que vous dites concernant l’inertie algérienne (inertie mentale et physique), je l’ai dit des milliers de fois et la différence entre vous et moi est que moi JE CONNAIS PRÉCISÉMENT LA NATURE DE CETTE INERTIE !


              • OMAR 26 février 20:08

                Omar9

                .

                V. Ayoli : « Le chaos politique signifierait un tsunami d’immigration vers la France ».

                .

                J’ai arrêté de lire cet « article » juste après cette ineptie qui témoigne tant de haine et de mépris envers le peuple algérien.

                .

                Car, c’est cette argutie, ce mensonge éhonté, cette manière de terroriser le peuple français qui ont été déjà utilisés quand cette hydre obscurantiste et barbare a failli prendre le pouvoir en Algérie, et durant la décennie noire qu’à vécu le peuple algérien dans la douleur extrême, dans l’ostracisme, mais dans sa dignité légendaire.

                .

                T’inquiète Victor, aucun algérien ne viendra toquer à ta porte.

                Et si par malheur, quelques algériens quitteront le pays, ce n’est surement pas chez toi, qu’il viendront.

                Alors, va plutôt t’occuper des raisons qui obligent les G-J à descendre dans les rues et ceux qui crament les points de péages des autoroutes ou vandalisent des édifices publics ou cassent des voitures de police :

                https://www.youtube.com/watch?v=6vVhuSTgUVE


                • OMAR 26 février 20:42

                  Omar9
                  .
                  @pierre dugland
                  .
                  Ben, le boulanger de ton bled, c’est moi.
                  .
                  Pôvre cloche....


                • OMAR 26 février 20:47

                  Omar9
                  .
                  @pierre dugland
                  .
                  Ben, le boulanger de ton bled, c’est moi.....
                  .
                  Pôvre cloche...


                • Cadoudal Cadoudal 26 février 21:22

                  @pierre dunand
                  Depuis qu’ils ont égorgé le dernier boulanger de Bab el Oued en 1962, les Algériens mangent du pain congelé d’importation...

                  Il aurait pu rester chez lui notre vieux colon, et gagner sa vie honnêtement, faut croire que l’envie de nourrir ces sales chiens de koufars français était la plus forte...

                  L’attachement à son ancien maitre est une spécificité des vaillants guerriers de la nation gazière qu’on a du mal à comprendre avec notre culture bêtement cartésienne...


                • OMAR 26 février 23:24

                  Omar9
                  .
                  @Cadoudal
                  .
                  Le blé de la Beauce ?
                  C’est l’un des meilleurs au monde.
                  C’est pour cela que les algériens l’achètent.
                  Mais aussi pour que le brave agriculteur français n’aille pas aux ASSEDIC.
                  demande à Macron, lui qui censure les manifs du peuple algérien contre le pouvoir en place....


                • OMAR 26 février 23:27

                  Omar9
                  .
                  @pierre dugland
                  .
                  Toi tu fais tout seul ton pain ?
                  Arrête tes idioties.
                  Tu ne sais même pas faire des gosses.
                  Tiens, demande à Karim, le facteur de ton bled...


                • Ouam Ouam 27 février 00:43

                  @pierre dunand
                  "...@OMAR
                  C’est pour çà que je le fais moi même , pas envie d’être empoisonné par un salafiste du GIA.

                  ..."

                   smiley smiley smiley


                • Ouam Ouam 27 février 00:49

                  @OMAR
                  "...demande à Macron, lui qui censure les manifs du peuple algérien contre le pouvoir en place....

                  "

                  T’1 pour une fois que Monarc fait pas ou ne dis pas une connerie ...
                  Ca me fait mal de le reconnaitre mais la argghhh il à raison...
                   
                  C’est sur que pour toi l’ancien du FIS, ne m’etonnes guere que tu soutienne le sallafiste.

                  Si l’autre oufdingue est élu, j’espere que tu aura la descence d’aller vivre dans ta charia-attitude smiley


                • Trelawney Trelawney 27 février 09:31

                  @OMAR
                  Ca me rappelle une histoire algérienne :
                  A Alger un homme lit El Watan avec comme gros titre : « 60% des algériens rêvent de la France »
                  Son épouse lui dit : « il y a quoi comme nouvelle »
                  L’homme répond : « Ben il y a déjà 40% des algériens qui sont en France »


                • Montdragon Montdragon 26 février 20:09

                  Que Saint Nekkaz redresse l’Algérie et offre du boulot à toute l’Algérie !

                  J’ai dit toute !

                  Je sens qu’on va avoir un paquet de désertion comme en 54, et retomber à 60 millions. On s’en remettra.



                  • Montdragon Montdragon 26 février 22:32

                    @Cadoudal
                    Quelle video édifiante !
                    J’accomplis derechef ma conversion à cette civilisation si enrichissante, si précise dans les chiffres !
                    Tiens ça me rappelle le chiffre magique de (((6 millions))) qu’on trouve dans beaucoup d’articles d’avant 1940...Magie !!!!


                  • Ouam Ouam 27 février 00:38

                    salut à toi victor

                     

                    Ce choix me rappelle celui de trump vs hilary à l’époque.

                    Ici c’est le choix du « moins pire » cad indiscutablement la momie.

                    De toute manière c’« est déja réglé, les Algériens onts encore un peu de mémoire, j’entends par la ceuxs de plus de 30 ans qui savent tous ce qu’a fait le FIS et ses 200.000 morts.

                    Ce ne sera pas un »islamiste" qui sera élu, sauf si l’envie d’un suicide collectif, auquel je ne crois pas du tout.

                    Comme pour Trump vs da dingue, je parie ce jour haut la main pour la momie, enfin pas sur le djhiadhiste, je l’espere fort pour euxs

                    Bye.


                    • Olivier 27 février 13:19

                      La perspective d’un 5ème mandat de Bouteflika est effectivement surréaliste ; maintenant étant donnée la configuration de l’Algérie actuelle, c’est peut-être un moindre mal. L’exemple de la Tunisie ou de l’Egypte a montré qu’en définitive leur sort ne s’est pas amélioré. Mais ces deux pays n’ont pas les ressources très grandes de l’Algérie, tant du point de vu humain que des ressources en hydrocarbures.


                      • cedricx cedricx 28 février 16:00

                        C’est surtout le pouvoir algérien qui distille cette soi disant menace auprès des dirigeants français pour obtenir son soutien sans failles « sans nous c’est le chaos et l’invasion de l’Europe et de la France par les boat people algérien » une intox qui apparemment a bien fonctionné puisque reprise par tous ! En vérité c’est tout le contraire qui se produit car si vous étiez français en Algérie vous n’auriez pas pu ignorer que depuis des années l’émigration clandestine fait des ravages, le phénomène des harragas* a pris de l’ampleur justement sous Bouteflika. Le seul danger pour ce pays c’est l’obstination de cette bande mafieuse au pouvoir en Algérie à vouloir perpétuer leur rapine. Au grand désespoir d’une population algérienne en majorité jeune et extraordinairement dynamique.

                        *( on appelle Harraga au Maghreb les candidats à l’immigration clandestine)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès