• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

VICTOR Ayoli

VICTOR Ayoli

Gaulois sans filtre,  homme des tavernes et de bonne volupté, épicurien convaincu nourri à la tétée d'octobre.
Accessoirement reporter de guerre au Viet-Nam, cuisinier à Bangkok, hippy à Goa, bûcheron dans les Pyrénées, plongeur sous-marin à Marseille, acheteur de peaux en Turquie, de pierres précieuses en Afghanistan, directeur de presse en Provence, etc.
Surtout fainéant robuste...
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 06/09/2014
  • Modérateur depuis le 20/09/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 474 611 19852
1 mois 6 11 670
5 jours 1 1 67
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 195 178 17
1 mois 7 7 0
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 12 août 09:38

    Le camarade Chavez - assassiné par les barbouzes étasuniennes - a tout de même de très belles choses à son actif. D’abord il a foutu dehors les compagnies pétrolières rapaces étazuniennes et européennes pour rendre à son peuple le profit de cette manne pétrolière sur laquelle son pays, le Venezuela, est assis. Ensuite il a mis ces masses énormes de pognon récupéré au service de son peuple : éducation, santé, réduction des inégalités, élimination de la grande pauvreté. Enfin il a suscité partout en Amérique du sud des mouvements de libération politique de gauche qui se débarrassent enfin de la mainmise ultralibérale des multinationales et des officines étazuniennes.

    Le succès de Chavez, une révolution en construction, c’est son pays décrété « territoire libre d’analphabétisme » par l’Unesco en 2005, c’est près de 60.000 nouveaux établissements, 55.000 enseignants incorporés cette année, 75.000 bibliothèques, un accès gratuit à la santé avec la coopération de Cuba, la création de dispensaires et de médecins dans les banlieues et le secteur rural, la production nationale de médicaments génériques gratuits, 178.000 Vénézuéliens pauvres récupérant la vue grâce à la mission « Miracle », le traitement du Sida gratuit, 4 millions de personnes engagées dans le sport, la reconnaissance des peuples indigènes, la distribution de terres aux paysans, 3 millions d’hectares distribués, des pensions de vieillesse à plus de 20.000 agriculteurs et pêcheurs qui ont atteint l’âge de la retraite sans avoir cotisé, la nationalisation des secteurs de l’économie qui, adossée à la hausse des prix du pétrole, ont généré d’importants revenus dont bénéficie la majorité de la population.

    Il va de soi que de telles réalisations au profit du peuple n’ont pu se faire qu’au détriment des parasites. On comprend dès lors que ceux-ci veuillent se débarrasser de Maduro, cet empêcheur de magouiller en rond...

    Enfin, le Vénézuela possède les premières réserves de pétrole du monde, à quelques jours de tankers des USA. Et ce pays rapace n’a jamais toléré dans son « pré carré » des gouvernements issus du peuple et qui osent leur faire front. Alors, tenter d’assassiner Maduro, ce n’est que routine... Mais ils sont trop nuls pour réussir (« ils » ont tenté plus de 300 fois de se débarrasser de Castro, sans succès.)

    Merci Alinea pour et article sortant du bourrage de crâne habituel de nos merdias possédés par neuf milliardaires.



  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 10 août 14:14

    @jymb
    Jubilatoire ! Merci.



  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 9 août 17:11

    Allez les verts ! Allez les verres...

    Si je meurs, je veux qu’on me distille

    Ma liqueur embaumera la ville

    Chaque année mes enfants ébahis

    Dirons  : Putaing, Papé a bien vieilli !





  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 9 août 17:06

    Chapeau ! Un dessin dit plus qu’un long article. J’envie votre talent.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès