Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

VICTOR Ayoli

VICTOR Ayoli

Gaulois sans filtre,  homme des tavernes et de bonne volupté, épicurien convaincu nourri à la tétée d'octobre.
Accessoirement reporter de guerre au Viet-Nam, cuisinier à Bangkok, hippy à Goa, bûcheron dans les Pyrénées, plongeur sous-marin à Marseille, acheteur de peaux en Turquie, de pierres précieuses en Afghanistan, directeur de presse en Provence, etc.
Surtout fainéant robuste...
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 06/09/2014
  • Modérateur depuis le 20/09/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 321 468 14022
1 mois 11 18 792
5 jours 1 1 41
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 126 111 15
1 mois 5 5 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • VICTOR Ayoli VICTOR 14 janvier 15:49

    @Odin
    Voilà des précisions éclairantes....


  • VICTOR Ayoli VICTOR 13 janvier 14:03

    @rogal

    L’avis de juriste compétents serait effectivement éclairant.

    Dans ce cas, l’argumentation, à mon avis bidon, du juge est que les magouilles des Dalton-Wilkiki n’entrent pas exactement dans les clous de la loi. Mais enfin, les juges, surtout en correctionnelle, ont une certaine latitude pour agir. La décision qu’ils prennent contribue à la jurisprudence qui, justement est là pour pallier à certaines carences de la loi. Mais en l’occurrence, l’attitude du juge laisse penser à de la complaisance afin que les foudres de la Loi ne frappent pas les Dalton Wilkaka.

    Mondo cane !


  • VICTOR Ayoli VICTOR 6 janvier 18:03

    Article INDISPENSABLE !


  • VICTOR Ayoli VICTOR 6 janvier 11:33

    Il faudra, dans la Sixième, supprimer ce « machin » qu’est le Conseil constitutionnel. Ou alors le transformer radicalement pour en faire un organe uniquement juridique et pas politique comme c’est le cas aujourd’hui. Il faudra que ces gens ne soient que des juristes constitutionnalistes (élus ou tirés au sort) n’ayant qu’on rôle technique de vérification à priori d’un texte de loi.

    Le « machin » a été créé par De Gaulle pour procurer une confortable retraite à René Coty, le président d’alors qui lui avait aimablement faciliter le retour au pouvoir.

    Depuis, c’est une grasse sinécure pour des anciens présidents et des encombrants qu’il faut bien recaser quelque part.

    Même s’il y a des gens dit « de gauche » (Jospin, Charasse) c’est un pétouillet de droite. Aujourd’hui, ils protègent les fraudeurs, hier (en 1981) ils ont déclaré inconstitutionnelles les nationalisations des banques. Par contre ils n’ont rien trouvé à redire lors de la scandaleuse privatisation-bradage des autoroutes au privé.

    Ces gens sont des nuisibles.


  • VICTOR Ayoli VICTOR 6 janvier 09:45

    @Le421
    Exactement : supprimer toutes ces pseudo « mutuelles » qui n’ont de mutuelles que le nom et les avantages fiscaux qui s’y attachent.
    A côté de la Sécu classique à 100%, des protections et services particulièrs pourraient aussi bien être souscrits auprès de la Sécu qui sait le faire. Et qui ne coûte que 6% maxi de frais de gestion contre 25% pour les privés. Il est gras le gâteau ! Pas étonnant qu’ils veuillent tout et tous le bouffer...


Agoravox.tv