• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Epidémie terminée : mesures liberticides maintenues : le martyre des ainés (...)

Epidémie terminée : mesures liberticides maintenues : le martyre des ainés en EHPAD continue

JPEG - 152.9 ko

Les EHPADs seraient-ils devenus "des ZOOS, DES PRISONS" en quelques semaines ?

Alors que l'épidémie est terminée, les mesures drastiques continuent d'être appliquées sans commune mesure avec le risque devenu infime. Une pétition est enfin mise en ligne.  EHPAD : Stop aux mesures inadaptées, illogiques et cruelles de confinement ! Laissez-nous voir humainement nos anciens comme ils le veulent !

Coïncidence ? Ce jour, un témoignage d’une proche désespérée : sa mère normande tente de visiter sa propre mère âgée de 99 ans, et là grand cinéma de lavages de main, masques, blouses, et de distance d’un mètre, sans possibilité de l’embrasser. Une stagiaire qui, elle, pour des raisons qui restent mystérieuses, a le droit de se rapprocher (moins contagieuse que la fille ?) lui répète ce que dit sa fille, car à 99 ans, on est un peu sourd et parfois même un peu démente. A cet âge, reconnaitre sa fille derrière un accoutrement bizarre où on ne peut plus lire sur les lèvres, ni décoder (inconsciemment) les messages non verbaux du visage tant aimé devient une performance épuisante.

 Et qu’est le plus important embrasser son enfant en prenant un très minime risque de s‘infecter avec un virus qui a presque totalement quitté la France ou rester isolé ? Pour quelle raison impérieuse nos aînés sont-ils déchus du droit de choisir ce qui est le plus important pour eux ? Ils ont le droit de voter mais pas d’embrasser qui ils veulent. Vouloir faire le bonheur des autres contre leur volonté me paraissait un signe de tyrannie mais les choses auraient changé avec le nouveau siècle.
 

Malheureusement, ce n’est pas un cas unique et ce drame se répète partout en France, des résidents d’EHPAD traités comme des bêtes de zoo qu’on vient voir, en se protégeant de mille façons à un mètre de distance, sans pouvoir les serrer dans nos bras, leur transmettre à travers des gestes simples notre souffrance partagée de cette immonde séparation sans aucune utilité, si ce n’est faire mourir plus vite nos ainés, par tristesse, suicide, anorexie, automutilations. Serait-ce pour diminuer le coût des retraites ? Vous n’osez le croire, mais comment expliquer la prolongation de ces mesures alors que l’épidémie est terminée, que le covid19 tue beaucoup moins que le cancer, d’autant que les soins du fait du plan blanc ne sont toujours pas repris.

Donc en recevant ce mail, j’ai envie de partager ces pétitions afin que vous les signiez et les partagez encore et encore afin qu’elles inondent les réseaux sociaux, pour enfin arriver sur les émissions tv un peu regardées, qui permettront peut-être, à force de scandale, d’arrêter cette torture imposée à nos ainés.

 

 Partage d’un très beau mail douloureux mais nécessaire

 Alors je partage, signe et espère que vous en ferez de même sur tous vos réseaux, pour nos ainés et pour notre honneur d’Homme, s’il en reste.

 Cette femme de gauche est scandalisée à juste raison, et eût-elle été de droite que le problème fut le même. C’est notre Humanité qui fout le camp, peu importe l’étiquette, tant elle ne correspond plus à grand-chose, au moins pour les plus jeunes. Les anciens se raccrochent à leurs vieilles valeurs tant piétinées, et finalement tout le monde est gaulliste. Je vous transmets le message tel quel, sorti du cœur, et c’est là l’essentiel. Du cœur, elle en a encore un. Merci à Mme C Cote.

« Si torturer et tuer, c’est de “gauche”, si on appelle l’euthanasie lente ou subite de la “protection”, alors je ne pas de “gauche”, alors je ne veux pas “protéger”.

RÉVEILLEZ-VOUS !

 L’isolement augmente la mortalité de 32%. Les suicides se sont multipliés par 12 en Autriche rien qu’en Mars ! Je suis sidérée que cette pétition n’arrive en France qu’au bout de 3 mois. Je suis sidérée que beaucoup de mes destinataires, que j’informe et alerte quotidiennement laissent perpétrer ce crime contre l’humanité sans réagir... Mais que sont donc devenus les anciens “antifascistes” ? Les anciens “démocrates”, les soi-disant gens de bonne volonté ? Les anciens êtres humains ? Des “Bien-pensants qui laissent exterminer des innocents par millions et qui regardent sans rien faire ! Ce n’est pas parce qu’on appelle un génocide “protection” que ce n’est pas un génocide : rappelez-vous : “Arbeit macht frei”. Des moutons pétrifiés, anesthésiés et cruels qui récitent les dogmes et les slogans des merdias comme des perroquets. Le Décret Rivotril c’est l’injection de la mort ! “Palliative” ils appellent ça ! C’est pour ça qu’on ne veut pas de témoins auprès des anciens lors de leur “décès” (d’abord le “coma artificiel”, puis la fin). C’est pour ça que l’on ne rend pas les corps. C’est pour ça qu’on interdit les autopsies, les enterrements, les réunions. Lisez ENFIN et diffusez ! Oui, je me mets en colère. Oui, j’en ai assez... parce qu’au moins 50% de mes destinataires DORMENT et que au moins 10 ou 15% ou soutiennent même activement les bourreaux (bon j’ai épuré, car avec certains cela ne sert à rien : ils nous mènent à notre perte). ET que l’un d’entre m’a même adressé des menaces dignes de la pire période de l’humanité. (Quelqu’un qui se prétend “de gauche”) ! Nous sommes tous concernés. Vous avez le DEVOIR d’intervenir. Écrivez à vos “élus”, aux merdias, diffusez les informations, secouez les moutons. Ils vous menacent ? Oui, car les merdias sèment la haine et la division ? et alors ? Rira bien qui rira le dernier lorsque la vérité arrivera au grand jour... mais pour les morts et les abandonnés il sera trop tard ! Des médecins, des journalistes d’investigation, des activistes, des blogueurs risquent leur existence et même leur vie pour sauver la vôtre, celle de vos parents, celle de vos enfants : et vous ???? » et elle propose la lecture de notre article et des deux pétitions sur le sujet rivotril et deux pétitions urgentes.

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/decret-rivotril-compassion-223015

Et signez pour eux, pour nous tous

https://www.leslignesbougent.org/petitions/rivotril-contre-euthanasie-secrete/ ?

https://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/ehpad-stop-aux-mesures-drastiques-inadaptees/91110

EHPAD : Stop aux mesures drastiques inadaptées, illogiques et cruelles de confinement ! Laissez-nous voir humainement nos anciens !


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 31 mai 08:33

    le martyre des ainés en EHPAD continue

    Faut être ancien politique pour échapper a l’holocauste des Ehpad , pour eux c’est la croisière s’amuse alors que pour des sans dents c’est faut couler le Bismarck ….


    • Ouallonsnous ? 31 mai 20:26

      @l’auteur

      Alors que l’épidémie est terminée, et le risque sanitaire absent, les mesures drastiques continuent d’être appliquées sans commune mesure avec le risque devenu infime. Exemple, l’obligation du port du masque dans les transports publiques sous chargés, alors qu’en début d’année au plus fort de la grippe annuelle, nous n’en trouvions pas, violations  continuelles maintenant de la loi du 11 octobre 2010 qui a interdit le port d’une « tenue destinée à dissimuler son visage, en premier lieu par la police, les nervis macronistes des commerces ouvert au public arrivant en dernière position

      Depuis la jurisprudence Castaner bien qu’il “Il n’y a pas de violences policières”, un spectre hante les couloirs de Beauvau, celui d’un mensonge trop gros pour ne pas être grotesque. Reconnaître ces violences et leur dimension raciste est pourtant décisif pour retrouver la confiance de la population.

      Pendant le confinement, ces violences ont largement perduré. Elles sont généralement suivies de commentaires à peine susurrés par des autorités qui ne manquent pas une occasion de minimiser le problème. Pourquoi ?

      Alors que la crise économique issue de la crise financière qui vient s’annonce ravageuse pour des pans entiers de notre économie, et plus largement pour le pays dans son ensemble, du bien-être de sa population à sa place dans le concert des nations, on reste consterné devant le niveau des mesures pour y faire face et les moyens d’en sortir.

      Le président désigné par les merdias et la finance, lui-même a visiblement décidé d’orchestrer ce que les commentateurs politiques à la botte baptisent déjà du ronflant titre d’« acte III du quinquennat » (après trois ou quatre actes II) et qu’il nous promet tourné vers cet impératif d’indépendance.

      Bref, conforme à ce que réclament depuis déjà quelques décennies les citoyens français pour cesser d’être soumis au bon vouloir de puissances impérialistes, des multinationales adeptes de l’optimisation fiscale et de fonds vautours spécialistes du pillage de l’outil industriel

      La colère des citoyens gronde en sourdine.

      Elle n’est pas - pour l’heure - une rage aveugle. Elle attend des actes qui l’apaiseront.

      Des perspectives nouvelles. Une idée de ce que doit être la France., sinon ce sera la révolution !

       


    • Ouallonsnous ? 1er juin 11:42

      @Ouallonsnous ?

      Probablement encore un commentaire censuré par blocage de la notation !

      Toute vérité est très difficile à affronter pour les censeurs macrono-européiste de AVOX !!!!


    • chantecler chantecler 31 mai 09:11

      Les Ehpads privés sont dans notre pays un des marchés les plus lucratifs pour des sociétés d’investissements .(lesquels ne font que concentrer et gérer le pognon qui circule)

      Taux record de profit ajouté à la rentabilité de l’investissement immobilier d’origine issu la plupart du temps de la privatisation de biens publics ( régionaux , nationaux).

      Aucun contrôle , aucune formation/diplôme , pour ceux qui y travaillent en sous nombre et sous payés .

      Du tape à l’oeil , du trompe l’oeil , et du cinéma , comme vous dites , pour allécher le gogo .

      Lequel (la famille , l’ancien) raquent entre 3000 et 4000 € par mois , oui quand même , pour que les anciens « puissent couler leurs derniers jours heureux » .

      Où il manque de tout : de soins , d’attention , de matériel de base , et a droit à une nourriture dégueulasse (traiteurs industriels) .

      Il cherche les toilettes ? Personne ne lui répond .

      Alors après quelques accidents prévisibles , on le met en bambinette , comme les bébés ....

      Alors il devient de facto , incontinent .

      A partir de là , en quelques mois il est cuit :

      Dépression majeure , gâteux , (forcément) et mort assurée dans un état souvent cachectique .

      Dire que c’est un scandale c’est très peu le dire pour ceux qui ont vécu de près le processus mortifère , la déchéance létale .

      Qui est responsable ?

      Les familles blousées , victimes souvent d’une sorte de lobbying sectaire , organisé à partir de cet établissement , qui ne lésine sur ien pour faire de la retape ?

      La justice qui confie souvent bien légèrement la tutelle à un membre particulièrement crédule ou intéressé ? Faut dire qu’elle est très « embouteillée » .

      Le médecin de famille qui conseille et qui théoriquement continue à soigner le patient dans cet Ehpad (conflit d’intérêt au minimum )

      Le monstre financier qui a jeté son dévolu pour exploiter le filon du « marché de la vieillesse » ?

      En tout cas les taux de mortalité dans ces institutions sont énormes déjà en temps normal alors en temps d’épidémies ... !

      Suffit de compter les morts tout en sachant que ceux-ci ne sont ni à la disposition du public ni même des services ad hoc .

      Ca traine du pied .... Faut trouver des stratégies de communication et de déresponsabilisation ... « C’est la faute à » ...Aux urgences ?

      Et puis quoi encore ?

      Donc nombre de morts absolument minoré .

      Oui, c’est un scandale absolu qui devrait faire réfléchir les ceux qui pensent que le privé est la solution à tout .

      Il y aurait un minimum de contrôle des pouvoirs publics , ça pourrait se discuter .

      Seulement voilà le néolibéralisme fait tout pour les empêcher ...

      Contrôles , responsabilités internes , qu’elle disent et imposent ....

      *la liberté , la concurrence, l’efficacité !".... toutça, toutça .


      • eau-pression eau-pression 31 mai 09:42

        @chantecler

        Le sort réservé aux vieux qui arrivent en Ehpad, je n’en voudrais à aucun prix, mais les vraies interrogations ne se situent pas dans le débat gestion publique/privée.

        Le système libéral a d’ailleurs pris l’orientation du maintien à domicile et d’une spécialisation des Ehpads dans l’hébergement de personnes atteintes d’Alzheimer.

        Si votre tableau est globalement juste, il porterait mieux si vous évitiez l’excès : il existe des formations adaptées, il existe des procédures de certification. C’est sur le peu de moyens de contrôle qu’il faudrait insister, pas déclarer leur absence.

        Pour les médications dégradantes, c’est dans bien des cas l’hôpital public qui en est le prescripteur, l’Ephad et son médecin local ne faisant que profiter de cette mesure confortable dans l’hypocrisie générale.


      • chantecler chantecler 31 mai 10:03

        @eau-pression
        cétoiquiledit .
        Je sais de quoi je parle .
        Tu reprends tout de même l’absence de contrôle .
        Pardon : tu causes de contrôle insuffisant .
        Merci pour l’euphémisme .
        Le néolibéralisme encourage le maintien à domicile ?
        Ah oui et comment avec quels moyens ?
        Mais je suis d’accord ce serait la meilleure solution ...
        Mais si il est de l’ordre de la velléité il y a certainement des raisons .
        Privatisation et néolibéralisme ça va de pair mon petit père ...
        Sinon , pour juger si je suis excessif , je ne vois qu’un moyen c’est que tu enquêtes sur le terrain .
        mais pas sûr qu’avec une casquette d’enquêteur même bienveillant tu te fasses bien recevoir .
        Vu le nombre de secrets ....
        par exemple le nombre de décès habituels en Ehpad .
        En temps normal ou en temps d’épidémies où là ça a atteint des sommets .
        En attendant j’ai vu à la TV quelques reportages concernant ces établissements .
        Souvent une séquence avec plein de personnels bien intentionnés et respectant les mesures de sécurité .
        C’est d’ailleurs ce que les visiteurs ont droit sur RV quand ils recherchent un établissement .
        Ce qui ne pousse pas à l’optimisme quant à des améliorations futures .
        Mais hein , l’exploitation de la crédulité n’a pas de limites .
        En attendant des propriétaires de ces Ehpad X20 roulent sur l’or et disposent de jets privés ...


      • chantecler chantecler 31 mai 10:10

        @eau-pression
        Ah pardon : j’ai oublié un point important :
        Tous les anciens atteints d’une démence sénile sont classés aujourd’hui Alzheimer .
        Ce qui est faux .
        Mais dans les familles personne ne dira à présent pépère ou mémère perd un peu la boule ou ne retrouve pas forcément son chemin .
        Non elles te diront d’office ; pépère ou mémère a la maladie d’Alzheimer .
        Ce qui induit d’office son possible placement dans un Ehpad .
        Allez : porte toi bien.
        Et surtout ne mollit pas .


      • chantecler chantecler 31 mai 10:21

        @chantecler
        Ah encore :
        Selon toi l’hôpital public se décharge hypocritement de ces cas .
        Mais l’hôpital public n’a pas , n’a plus vocation à être structures d’hébergement.
        C’est entre autres qu’on lui demande d’être rentable .
        La tarification à l’acte t’as entendu parler ?
        Parler un peu , être attentif , veiller à l’alimentation , prendre un peu de temps pour une véritable toilette , mettre des vêtements personnels propres etc etc ...ça ’entre pas dans le cadre de la transformation néolibérale de l’hôpital .
        Ca tout de même beaucoup de gens l’ont compris y compris et surtout les patients / clients qui ont été hospitalisés quelques jours .
        Alors sur des semaines , des mois parfois des années , faut pas rêver .
        Je ne te convaincrai pas , toi le moderne adapté .
        Bonne fête de la Pentecôte .
        Et que l’esprit sain(t) se pose sur toi .


      • eau-pression eau-pression 31 mai 10:38

        @chantecler

        On pourra reparler de tout ça quand tu auras fini ton café et un peu mieux lu dans le marc ce qui me permet de parler.


      • chantecler chantecler 31 mai 10:51

         :@eau-pression
        Pas la peine : tu m’emmerdes !
        Discute avec Fergus , notre candide in situ .


      • laberniaire laberniaire 31 mai 12:29

        @eau-pression
        .
        En voilà un qui reconnait que toute sa prétendue science est puisée dans le marc de café
        .*

        "un peu mieux lu dans le marc ce qui me permet de parler.

        "

        Il doit tout à sa grand mère ....

        Il nous l’a dit

        On s’en doutait


      • Giordano Bruno 31 mai 10:13

        Merci pour votre travail.


        • Dr Destouches Dr Destouches 31 mai 11:01

          Un gouvernement de psychopathes criminels



            • adeline 31 mai 18:54

              l’est vraiment heureux le claudec....


            • Claudec Claudec 1er juin 11:06

              @adeline

              ... À sa manière, au moins autant que ceux qui préfèrent vivre dans le déni de réalité et le confort de leurs rêves, ou qui, faute d’arguments, pratiquent un moinssage aussi révélateur qu’hypocrite.


            • Cyril22 31 mai 18:48

              A côté de ça, si on rétablissait les visites sans précaution et qu’un cluster se développait dans un EHPAD, il y aurait une levée de boucliers affirmant qu’on contamine sciemment nos ainés. Ce sont eux les plus vulnérables et une grande proportion n’est pas en mesure de supporter l’intubation respiratoire, donc il ne faut pas baisser la garde au niveau préventif concernant les contacts extérieurs (le personnel, pour sa part, est dépisté). Le dispositif devrait pouvoir être allégé fin Juin si aucun rebond de contamination n’est relevé.


              • La France reste maîtresse du jeux des covidés feux par rapport à la population. Qui en parle.

                On ne nous donne que le nombre brut de décoffrage de morts et jamais celui par rapport à la population.

                Dans le premier la France est en 4éme position (après US UK et Italy

                Dans le second on est en 16 ièem position après San Marino Belgium Andorra IK Spain .... et en tous les cas 1er au monde par rapport au ratio du monde (global), de celui des US et de l’ensemble de l’UE.

                Nous n’en sommes qu’au 21ème a pic (10 a pic tous les 35 jiurs....) qu’à force que quand ce sera le bon a pic, on ne les croira plus/....

                On s’apesanti sur les 28805 morts depuis le 21/03/2020 et qui se préoccupe, dans le même laps de temps, des 

                • 1 760 000 morts liés à la pollution de l’air
                • 1 440 000 morts liés au tabagisme
                • 300 000 morts liés à l’alcool
                • 520 000 morts liés à la malnutrition

                domaines lucratifs pour certaines (en nombre restreint) des zélites CAC40teuses... (il faut savoir profiter de sa bonne fortune sur le dos des esclaves).

                8 362 000 morts pour 22 items de causes habituelles-« normales »-annuelles, si banales que l’on n’en fait plus cas (pour 42 millions en année pleine). C’est d’un commun) alors que le covid-machin n’a fait que 372 000 feux soit 22 fois moins

                On nous dit pas de pognon ! Mais sans spécifier que du pognon, il y en a et rien que 375 milliards annuels mal gaspillé.... à se réapproprier.

                J’ai reconstitué une cagnotte de 375 milliards annuels (et je ne suis pas au bout de mes recherches, commencées avec les Gilet Jaune), d’argent mal gaspillé. Je le rendrai au Peuple s’il en est digne sous forme de :

                1) ou 9 500 € (en moyenne) annuels pour 40 millions de Français « modestes »

                2) ou création de 13 millions d’emploi (au smic)

                au choix majoritaire des citoyens.

                Comment  ?

                Mais grâce à « organigramme-Nations », le seul programme-constitution de 2022 qui donne « réellement » le pouvoir au Peuple (rien ne se fera sans l’aval du Peuple. Aucun parti ne l’a proposé... ni avant ni en 2022. « Organigramme-Nations » n’est pas un parti et ne le sera jamais. « Organigramme-Nations », c’est le Peuple.

                Pour le découvrir, visiter le lien ci-dessous, pour connaître le mode de demande....

                01/06/2020
                https://wp.me/p4Im0Q-3LC

                - C’est le jour du retour de flamme des a-potes, avec les fla-mèches de leur chef qui fait führeur. L’après ne sera l’avant et qui lavant ne sera plus sale. Mais en sera-t-il de même des zélites  ?

                Le Peuple peut bien sur refuser d’être libre et surtout décisionnaire de son destin. Dans ce cas, il est prié de se taire, plus maintenant qu’avant. Quand on ne saisit pas la chance qui se présente a t-on encore le droit de râler ?

                 


                • caillou14 rita 1er juin 10:41

                  L’épidémie n’est pas terminée, le virus est toujours là, ; croire le contraire est stupide !

                  A faire n’importe quoi, vous allez mettre le bordel et surtout mettre votre vie en danger !

                   smiley


                  • Aimable 1er juin 11:19

                    Le gouvernement et le chef de l’état avaient des problèmes dans les négociations des retraites , mais quand toutes les entreprises seront sur les rails cela sera le jackpot puisqu’il y aura au minimum 25000 retraites de moins a payer sans compter toutes les aides pour les personnes dans les EHPAD .

                    La pandémie aura coûté très très cher a l’économie Française a cause de décisions inappropriées de nos gouvernants incompétents .


                    • Désintox Désintox 1er juin 13:38

                      Quel rapport avec la « gauche » ?

                      Il faut quand même rappeler que la « gauche » est dans l’opposition, que nous avons un premier ministre de droite bon teint et un président néo-libéral.


                      • McGurk McGurk 1er juin 14:58

                        @Désintox

                        *néo-hitlérien.


                      • McGurk McGurk 1er juin 14:57

                        mais comment expliquer la prolongation de ces mesures alors que l’épidémie est terminée

                        C’est là que le bât blesse...on en sait rien et le plus savant des savants n’en sait rien non plus malgré toutes les statistiques qu’on peut nous pondre. Et comme toutes les portes sont ouvertes (frontières, aéroports), le moindre débile malade peut rallumer l’épidémie...

                        En réalité, dans un non-contexte càd une situation grotesque où toutes les mesures sont prises pour que tout soit incompréhensible et illogique , n’importe quelle maladie contagieuse peut dégommer une partie de la population et ce à tout moment.

                        Je trouve immonde, grotesque et inapproprié qu’on parle déjà de rouvrir les lieux touristiques alors que les parcs sont fermés et qu’il y a une omerta sur la vraie information.

                        Malheureusement, ce n’est pas un cas unique et ce drame se répète partout en France, des résidents d’EHPAD traités comme des bêtes de zoo qu’on vient voir

                        Ces établissements sont seulement la partie visible de l’iceberg.

                        Les maisons de retraite sont des instituts de stockage médicalisés où on attend la mort. L’épanouissement personnel n’est pas au programme et ne l’a jamais été.

                        Mais il faudrait aussi aborder les autres problèmes (société, économie, école, environnement, etc.) qui découlent du même problème originel : la politique.


                        • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 1er juin 15:40

                          Ce que subissent les aînés est annonciateur de ce qui attend tous les autres : une lente mais inexorable perte des droits.

                          Aujourd’hui, l’état d’urgence perdure alors que plus rien ne le justifie. Les chiffres de la décroissance de la pandémie en France et en Europe peuvent nous révéler que c’est fini mais rien n’y fait. Des gens s’obstinent à soutenir que la pandémie est toujours là, que le danger est toujours là, que l’état d’urgence est toujours nécessaire. Ces gens refusent de croire les données publiées car pour eux le réel est ce qui est dit par certain, le réel est filtré, intermédié par des sachants autorisés à parler.

                          Déjà, on nous dit que le virus va rester avec quelque part l’idée que l’état d’urgence doit rester. L’idéal pour certains est un état d’urgence permanent car les dangers sont permanents. Les dangers ont toujours été permanents et l’homme s’en est toujours accommodé. Aujourd’hui, on tire de cette permanence des dangers un argument pour mettre entre parenthèse des droits. Etat d’urgence et mesures exceptionnelles. Déjà, la liberté de prescription des médecins est bafouée, la liberté d’aller et venir est conditionnée, le premier ministre nous autorise à partir en vacances cet été, on nous autorise de vivre…. Cette autorisation de vie a ses limites, on nous propose aussi de mourir dignement sans même attendre notre réponse. Une injection de Rivotril, alors que la notice de cette substance déconseille fortement une telle injection en cas de difficultés respiratoires, n’est pas un problème, au contraire, cela pourrait accélérer notre droit imposé de mourir dignement et… vite. 

                          Notre société se criminalise de plus en plus. L’abject n’est plus perçu comme tel. Comment pourrait-il être perçu dans une société où on rit de tout et où l’obscénité des accumulations d’hyper richesse ne trouble presque personne. 

                          Nos aînés sont sans doute les premiers sacrifiés de cette société ivre de pseudo bons sentiments. Notre société en est ivre au point d’imposer par la force ses pseudo bons sentiments à quiconque n’en percevrait pas la bonté et la nécessité.

                          Un nouveau totalitarisme se met en place. il porte de beaux vêtements, se prévaut de bons sentiments, mais il est d’une laideur extrême. 



                            • Laulau84 2 juin 10:47

                              Entièrement d’accord ! Pourquoi toutes ces mesures alors que l’épidémie touche un peu plus chaque jours à sa fin ? Parce que les masques et le gel sont devenus un business très lucratif... Pourquoi ce débat autour de l’hydroxychloroquine ? Parce qu’il veulent vendre d’ici quelques temps un traitement et un vaccin à prix d’or et obliger le plus grand nombre à se faire vacciner ! Tout ça c’est politique et nos aînés sont effectivement et malheureusement les premiers à en pâtir....


                              • alinea alinea 3 juin 00:13

                                Nous vivons dans un monde de grande grande incompétence ; dans les domaines qui touchent l’humain, cette incompétence est une « inhumanité », une insensibilité dangereuse. Mais elle existe dans tous les autres domaines, aussi !

                                Je ne peux pas imaginer un plan diabolique d’épuration sociale, ne serait-ce que parce que les vieux rapportent gros, aux actionnaires des EHPAD, mais surtout à Big Pharma ! Cependant quand on voit la torture infligée et le nombre de morts, on peut se poser des questions sur l’intelligence et la probité du personnel de ces lieux dont le nom, accepté par tous, est un acronyme !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

delepine

delepine
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité