• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Faudrait pas prendre les Enfants du bon Dieu pour des Canards (...)

Faudrait pas prendre les Enfants du bon Dieu pour des Canards Laqués

Après avoir cabossé le QI moyen de la population et s’être appropriée la finance et les forces armées d’une bonne partie du monde par la corruption ou la tyrannie, la clique affairiste a fabriqué en phase un une vaste Idiocracy, avant de faire (phase deux) de ses idiots utiles des bécasses inutiles. Il s’agit à présent de les shooter, eux et d’autres personnes au QI diversifié, non rentables en priorité. C’est la phase trois, en cours.

JPEG

Toute la basse-cour ahurie a pu suivre in vivo, les étapes de ce vieux plan, plus ou moins détaillées sur le document Risette commis par un faux rom, pardon forum de mondains. Lequel doc s’acharne, au moyen de mille croche-pattes, sur les chers enfants du Bon Dieu que nous sommes. Les gros actionnaires veulent le rester (gros), avec la férule, la pilule et le butin.

La phase 4 en toute logique devrait éliminer les secteurs populaciers les plus avertis, toutes classes confondues, sauf celle des serviteurs essentiels. Hélas pour ces derniers, leur longue proximité obligée avec tant de contaminés les condamne aussi à terme. Quand ils se seront fait la malle, il ne restera pas pierre sur pierre du monument Risette, ni Paul ni Jacques, ni Klaus.

Car en phase 5, non explicitée dans le doc, mais prévue par d’autres, le désert de Gobi, actuellement grand comme la France, s’est étendu à la terre presque entière ; l‘empereur fils du Sous-Sol en est le chef suprême incontesté. Les survivants et les canards y cherchent de l’eau.

Ce qui nous amène tout naturellement à la phase 6, où les idiocrates délirants finissent par crever la bouche ouverte. Les Mongols les ont tolérés un moment, puis sortis de la yourte sans ménagements, pour inutilité crasse et dévoration de leurs faibles ressources. Cete apothéose n’apparaît pas dans le protocole des sages de la Risette, mais est relaté dans des bibles anciennes et de vieilles prophéties auxquelles on peut accorder la confiance du charbonnier.

Si encore, en phase trois, ils nous prenaient pour des sauterelles, les faux roms ; nous pourrions nous laisser porter par la bise ou le foehn, adieu, république cheptelle ! L’herbe sera toujours plus verte et les élus moins verdâtres ailleurs, après tout.

Même pas. Ils se préparent à nous tordre le col, comme on le fait aux poules et aux oies. Pire encore : ouvrant les frontières aux criquets, nos équarrisseurs ferment la porte au bec des petits canards blancs.

Les exemples historique de casse de pays, sans cérémonie mais à grands crimes, abondent en ce vaste monde : l’holodomor et ses émaciés. Pol Pot. La guerre de 14, Hiroshima. Gengis Khan et ses hordes. Etc.

Nous avons donc matière à nous désoler : ils vont recommencer ! Achever toute l’Europe, la France, surtout, qui est dans l’œil du cyclone. Un si beau pays que c’était, il n’y a pas si longtemps. Les Huns arrivent sur les chevaux blêmes de l’apocalypse ! Par l’ouest ? Par l’est ? Par le sud ? Sauve qui peut ! La France est prise en tenaille, presque encerclée. Reste une porte de sortie, au nord. Mais fermée à double tour.

Il paraît que les affairistes ont décidé de faire leurs affaires en Chine. L’Europe croulant sous les dettes, dépouillée de ses industries, envahie, surpeuplée, parasitée, accablée d’ex-cols blancs désactivés et de cols-verts suractivés, perd tout intérêt pour ceux qui ont le négoce dans le sang (versé).

Le Français recyclé en Chinois des années trente − ou Gauchi, synthèse culturelle de Gaulois et de maoïsé − voilà ce que concoctent sur l’hexagone nos mondialistes, qui s’y connaissent en science poubelle. Ah le métissage décivilisationnel ! La deuxième vie du déchet !

Côté oriental, on trouvera le Chinois franchouillé − ou Chigo, synthèse culturelle de Chinois et de Gaulois. Sa vie ? Mystère et Macao. Cognac à l’alcool de riz ? Paupiettes aux pousses de soja ? Liu-Chao-Chimère ? Macron tse toung ?

 

Le Gauchi a, quant à lui, un profil connu : c’est un employé comme on disait autrefois − ou un serf − tel qu’il s’envisage tous les matins − vêtu d’orangé tendre aux couleurs du levant, occupé et surveillé dix heures par jour à faire tourner Amazon, Google, Carrefour, Lidl, Microsoft, Citybank, Lenovo, BFM, Cnews etc., avec sa petite tête irremplaçable par l’IE et ses mains expertes.

On le rémunère en nouvelle monnaie électronique, car il faut bien qu’il se métro-boulot-bobo-cocaïse de façon repérable, à tout instant. Ses malheurs et déboires infligés font monter les actions des actionnaires, sans qu’il en profite. Ses bonheurs microscopiques sont à lui seul, c’est toujours ça de pris.

L’indispensable conjoint économique, indifféremment gauchi ou chigo, assurera le loyer commun, car on ne saurait pourvoir tout seul à tous ses besoins, quand l’UE fait la farce. L’enfant éventuel du couple, dressé au civisme industriel, administratif et sociétal-lgbébête par l’école et la garderie de nuit, n’encombrera pas l’espace parental ; d’ailleurs est-il bien de lui, d’elle ou d’eux, ce gosse qui ne sourit plus ? Le parent ne le verra que le dimanche (pour les Gauchis) ou le lundi (pour les Chigos), s’il en ressent le besoin. Pour l’entendre ânonner les inepties dont on l’a gavouillé en classe les jours de non-grève, est-ce bien la peine de se déplacer !

Quant à l’ancienne religion, remplacée par le culte de stars dégenrées, demeurées, vilaines et refaites, elle occupera ses courtes soirées virtuelles de bosseur bolossé, bien las, pas encore doux-amer ni couenne-sucrée, tel que le voudraient les gars de la Risette : il en a gros sur la patate, et ça lui donne un air sec. Amer tout court, vinaigre même, le Gauchi.

Mais enfin, entends-je, ce Français gauchi-là, tout sans-espoir qu’il soit, n’est qu’à peine sinoïsé ! Le supplice chinois le plus raffiné consistait à dépecer vivant, petit bout par petit bout, le convaincu d’opposition à l’Empire du Milieu. Nous sommes loin du compte ! Le Gauchi vivotera lui, au moins ! Jusqu’à, au plus, 45 ans ! S’il fonctionne, évidemment.

Mouais, bref.

Un peu d’optimisme : même s’il se tirait les yeux vers les tempes avec ses deux index, même en avalant six bols de riz par jour, le Gauchi ne réussirait jamais à obtenir cette forme en amande parfaite de l’œil asiatique, ni cette uniformité de taille, de corpulence et de comportement solidaire du Chinois-mao-méphisto-usino naturel.

C’est peut-être regrettable, mais, aussi cochintchinisé et bâillonné qu’il soit en 2021, le Français, à sa façon amortie, apparemment amorphe, met la tête sous l’aile et médite.

Il va tenter de donner un sens à ce qu’il fait, à ce qu’on lui impose. Il va ronchonner dans sa tête. Il va courir à perdre haleine, espérer changer de vie, de résidence, de pays, trouver une occupation faute de métier, se raconter qu’il a un choix. Il va retrouver ses quelques amis, chez lui, chez eux. Se mettre à douter, très très lentement.

Et puis un jour…

Chassez-lui le naturel, il est revenu au galop.

Le voilà qui déboule en piqué sur la baraque « chez Risette » où festoient en catimini les actionnaires. Il renaît ! Et façonne et bidouille et bidoche comme il a toujours fait. Le sévère modérateur chinoïde qui l’habitait retourne dare-dare à Pékin avec son uniforme à quatre épingles, ses mains expertes, ses baguettes pour les nouilles et sa discipline implacable, exemplaire, productive, collective, héroïque, etc. Quand le canard s’est défilé, comment fait-on pour le laquer, s’est-il dit avec sagesse.

Le Français s’est réveillé, poussé hors du lit par une musique militaire qui n’est pas de son crû. Il ne veut plus être amer, juste un peu acide. Gauchi, lui ? C’est ce qu’on va voir. Il n’est pas allé trimer, en ce printemps ensoleillé. D’ailleurs, il n’a plus d’emploi. Il s’attarde à la terrasse du Café Réfractaire, ouvert par effraction dans sa ville hexagonale, au pied de la vieille église close. Partout autour, des gratte-ciel abandonnés en cours de construction. D’autres croulant sous le poids des charge. Ça et là des gens tout de noir et de gris vêtus, qui cheminent en solo, en fourmis, avec ou sans but.

Il commande une côte de bœuf, un côte-du-Rhône, trois cafés serrés. Le salaire d’une semaine. Il se promet de beaucoup lire tant d’auteurs négligés, et d’apprendre le judo et la savate, et plus encore, et plus méchant, pour faire suer la Cochintchine Affairiste. Il n’a rien contre la Chine historique, le Français, attention. On leur doit la boussole et la poudre.

Je suis chez moi, dit-il, c’est comme ça. Le monde a une dette historique et esthétique envers la France. Belles œuvres, belles âmes, beaux arts, bons vins, beaux combats, beaux entours et beaux atours. La France, c’est une belle histoire, à poursuivre et laisser vivre.

Qu’on se le dise, mister président !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Lampion Séraphin Lampion 23 avril 09:06

    Faudrait pas non plus prendre les messies pour des gens ternes !


    • babelouest babelouest 23 avril 10:23

      @Séraphin Lampion Lévy chez Vairse, ah !


    • lisca lisca 24 avril 11:49

      @Séraphin Lampion
      ça dépend lesquels. Il y en a au moins destiné à se casser la fiole, pour que l’autre se lève comme le soleil.


    • The White Rabbit The White Rabbit 23 avril 09:31

      C’est long comme lacune !


      • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 23 avril 10:16

        @The White Rabbit

        Alors lapinos comme chat tu as une chaine complotiste  :https://odysee.com/@MKWhiteRabbit:3

        Petit cachotier va

         smiley


      • amiaplacidus amiaplacidus 23 avril 10:19

        @Bendidon

        Le complotisme, c’est tendance.

        Qui n’a pas son petit complot ? Je vous en propose à des prix défiant toute concurrence.


      • The White Rabbit The White Rabbit 23 avril 10:22

        @amiaplacidus

        Sur agogoravox c’est gratuit smiley

        @Bendindon

        Mon pseudo vient de cette magnifique chanson et non de vos délires de compotologue smiley


      • amiaplacidus amiaplacidus 23 avril 11:09

        @The White Rabbit

        Gratuit, peut-être. Mais il faut aussi prendre en compte la qualité.


      • gnozd gnozd 23 avril 19:52

        @The White Rabbit

        Aaaaaah, Grace Slick......


      • ... aux canards laqués, je réponds laquais que nous sommes devenus.....

        23/04/2021 – le poids des mots et le choc des analyses (découvrir la situation en matière du « vol d’atteints » ou des couvre-feux justifiés dans le tableau « France au goût du jour », inclus dans le lien à cliquer).

        https://wp.me/p4Im0Q-4Tl

        • Ne sachant plus quoi inventer qui soit crédible, on s’est lancé dans les comparaisons oiseuses et stériles (ils ont le Marcel qui carbure au super connard) avec d’autres pays (comme au début avec les ricains). Et là, bingo, le premier pays est justement celui auquel il ne fallait pas toucher. L’Inde, où s’qu’ils ont tété le pécher ? Dès le premier jour on voit combien, ils se sont plantés ! Mais vous me direz les chiffres US ne sont pas ceux des manipulateurs frenchies !

        • babelouest babelouest 23 avril 10:26

          @OrganigrammeNationInternational être ou ne pas être, voilà laquais, c’est-y Hon ?


        • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 23 avril 10:22

          EXALTANT ce plan

          Avez vous remarqué que de nombreux commentateurs ont disparu ?

          Ils ont surement été vaxxinés

           smiley


          • babelouest babelouest 23 avril 10:27

            @Bendidon ou on les a fait prendre le train.....


          • The White Rabbit The White Rabbit 23 avril 10:30

            @Bendindon

            Non, c’est juste la conséquence de la campagne de revivification de l’agora...


          • @Bendidon surtout des trolls...


          • troletbuse troletbuse 23 avril 10:34

            @Bendidon
            Les laquais ou les contoutcourts. Ils attendent leur troisième dose  smiley
            Ce vaccin devrait être pâyant, c’est du luxe de bobos.
            Ensuite, ils en parlent, ca leut fait un sujet de con versation.


          • troletbuse troletbuse 23 avril 10:35

            @troletbuse
            Correction : vaxxin


          • hans-de-lunéville 23 avril 11:20

            lvpc ne viendra surement pas sur cet article ( excellent)


            • troletbuse troletbuse 23 avril 13:39

              Le grans reset était attribué à Klaus Schwab

              Aujourd’hui, le même plan est attribué aux complotistes  smiley

              https://infovf.com/video/2021-plan-grand-reset-davos-avec-google-wikipedia-nuance-est-dans-verbe—9035.html


              • pallas 23 avril 14:48
                lisca,

                .

                Bonjour,

                Il ni a pas de complots et encore moins de grands manipulateurs.

                C’est une excuse pour se défausser de sa propre responsabilité, cela est de la lâcheté rien de plus.

                Le français a dans son adn l’accusation de l’autre en permanence, mais ne se regarde dans le miroir.

                Les élites de ce pays sont à l’image du peuple rien de plus.

                Rien est écrit dans le marbre, vous etes libre, mais en cela on préfère s’enfermer dans une prison, peur de la réalité.

                Toutes choses est ephemere, mortel, en d’autre mot provisoire, s’évaporant par la suite.

                Orwell avait peur de ça mort, pensant au complot.

                Que vous l’acceptiez ou non, ce pays la france est à l’image de ses habitants.

                Salut


                • lisca lisca 24 avril 11:40

                  @pallas
                  Bonjour
                  Les habitants de la France actuelle sont presque à moitié étrangers, d’une part. La part autochtone a été modelée mentalement par des comploteurs depuis au moins quarante ans. Il est difficile de se démodeler ou se dévacciner, il faut souffrir pour cela.
                  Résultat : la population française est bien plus bête qu’avant.
                  Cependant j’espère en l’atavisme, des étrangers comme des Français.
                  Chassez le naturel...
                  Il y a donc un petit espoir. Oui un grand changement, mais pas ou presque pas, celui comploté par nos ennemis.


                • Le Colleur d’affiches

                  https://www.youtube.com/watch?v=MG0AOKssJII


                  Ce cour de génétique de 2 H 45, du Doct Christian Vélot vous apporte la preuve de l’échappée immunitaire et l’incertitude de la vaxxination génétique actuelle .

                  Ceux qui se vaxxinent ont toutes les chances de se tuer eux -mêmes .

                  Tous ceux qui cannibalisent la parole et les messages des « anti-vax génétiques »sont des criminels .

                  AGV en donnant le droit de publier à ces cannibales/criminels/pro vaxxin-génétique , AGV participe à cette tuerie généralisée .


                  • Vous ne trouverez aucune liste de gens important qui se sont faits vaxxinés .
                    Vous ne trouverez aucune liste de journalistes , éditorialistes qui se sont faits vaxxinés .

                    Vous ne trouverez aucune liste de gens importants de l’industrie, de la finance qui se sont faits vaxxinés ......

                    Rien mais rien de rien . Tous pourris .

                    Pas un des commentateurs d’AGV n’est légal du professeur Vélot .

                    Par contre une bonne majorité sont des « Je sais tout » minables, menteurs ou influenceurs de la propagande de la peur ..


                    • Jean Keim Jean Keim 24 avril 07:41

                      Et qu’est-ce qu’il y a au-delà de l’horizon ?


                      • lisca lisca 24 avril 11:43

                        @Jean Keim
                        L’espace infini, donc des étoiles et de l’espoir.
                        Concrètement ?
                        De très probables privations, une phase de transition redoutable pour les Européens, et surtout les Français déstabilisés, puis une espèce de reset de l’horloge détraquée, remise à l’heure exacte.


                      • Jean Keim Jean Keim 24 avril 14:10

                        @lisca

                        Ce que nous pensons est toujours dans l’en deçà de l’horizon.


                      • Jean Keim Jean Keim 24 avril 08:02

                        Nous ne tournons pas en rond

                        personne ne tourne en rond

                        mais tous suivant une spirale

                        qui tantôt monte tantôt descend

                        soit le bouchon est comprimé

                        soit il est desserré

                        parfois rarement il saute.


                        • Publication Allemande avec la photo de Merkel .

                          Gemeinsam machen wir Deusthcland

                          weider zu dem was es 1945 schon war.
                          Ein Trümmerhaufen
                          Wir schaffen das !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité