• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fini le « ni-ni » pour Sarkozy

Fini le « ni-ni » pour Sarkozy

Ce jeudi matin, chez Jean-jacques Bourdin, Nicolas Sarkozy a fait volte-face en ce qui concerne le PS et le FN.

Lui qui n’avait plus que le « ni-ni » à la bouche dès qu’on lui demandait de choisir entre les deux partis, a soudainement retourné sa veste pour dire qu’en cas d’un second tour entre le Président actuel et Marine Le Pen aux prochaines Présidentielles, il voterait « pour Hollande mais pas de gaieté de cœur ».

En observant un tel revirement, la première interrogation c’est de se dire, mais à quel moment l’ancien Président est sincère ? Lorsqu’il est pour le « ni-ni », ou bien pour le vote à Hollande.

Il est évident que la seule réponse valable qui tienne la route c’est « dans aucun des deux cas ».

Eh oui, nous le connaissons trop bien le Sarkozy.

Pour lui seul compte la victoire, et pour y arriver on peut tout se permettre, y compris se renier. Et plus grave, dire tout et n’importe quoi, y compris le plus dangereux.

Mais cette fois-ci la ficelle est trop grosse.

Et pourquoi un tel virage ?

Il est évident que Nicolas Sarkozy, qui voit la primaire lui échapper, fait tout ce qu’il peut pour ratisser au plus large.

Il faut le voir sur les plateaux de télévision venir nous dire par exemple que les électeurs de gauche ne peuvent pas venir voter, que leurs voisins les jugeraient (si je comprends bien d’après lui être de droite est une maladie honteuse). Il ose dire aussi qu’il faut s’engager sur l’honneur en signant la phrase suivante : « Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France. »

Eh oui, s’engager sur l’honneur que l’on est de droite.

Et si nous agissions comme les politiques tel que Mr Sarkozy, si nous osions mentir et nous renier nous aussi ?

L’attitude d’un désespéré.

Alors ce matin, après avoir tout fait pour avoir les voix de la droite la plus virile, ainsi qu’une partie des électeurs FN, il vient aujourd’hui chasser sur les terres du centre.

Mais ce repositionnement est beaucoup trop tardif, il ne peut en aucun cas berner des électeurs qui préfèrent des candidats naturellement moins clivant.

Il est possible aussi qu’avec ce nouveau choix l’ancien président espère faire rester chez eux les électeurs de gauche prêts à voter pour Juppé.

Mais il faut que Nicolas Sarkozy sache que les électeurs de gauche le connaissent parfaitement, et que sa déclaration sur le fait qu’il pourrait voter pour Hollande au second tour des présidentielles ne changera en rien l’avis qu’ils ont de lui.

Cette déclaration est d’ailleurs une grosse faute tactique de l’ancien Président, car elle ne peut rien lui rapporter de la part d’électeurs de gauche qui le détestent au plus haut point, mais de plus, elle risque de lui nuire sur sa droite avec des électeurs du FN qui auraient pu une nouvelle fois se laisser avoir par son discours ultra-droitier.

Il est évident qu’après un tel aveu Nicolas Sarkozy va voir rester chez eux à la primaire des électeurs FN qui auraient pu voter pour lui.

Il risque même de voir dans son propre camp des fans de toujours très en colère, eux qui détestent tant Hollande.

Pour eux cet acte de Sarkozy pourrait ressembler à une trahison.

Mais pour le reste des français, la trahison est le terme qui colle le mieux à Sarkozy, il est temps que ses fans le comprennent enfin.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • fred.foyn 28 octobre 2016 09:18
    Sarkozy n’est pas ni ni, mais fi ni.. !
    C’est du passé..à la justice de s’occuper de lui  !

    • Harry Stotte Harry Stotte 28 octobre 2016 10:18

      Une présidentielle n’est pas une départementale ou une régionale !!!!!



      En l’occurrence, Sarközy - qui n’a rien d’Orban, si ce n’est l’origine - ne pouvait que s’inscrire dans la continuité « Bruxelles-OTAN-Goldman Sachs », il en fait partie intégrante.


      On se demande qui a pu croire, une seule seconde, qu’il pourrait prendre le risque de faire passer la France, les Français, la Nation et leur souveraineté ?


      P.S, - Le petit Magnette n’aura pas tenu longtemps... Et moi qui conseillait d’attendre quelques mois avant de pavoiser... Dire qu’il y a des gens qui me croient pessimiste.

      • Fergus Fergus 28 octobre 2016 11:45

        Bonjour, Harry Stotte

        Si Magnette a réellement obtenu que les futurs juges des tribunaux arbitraux appelés à départager les Etats des multinationales soient nommés par le politique et ne proviennent pas de cabinets d’avocats d’affaires, alors une garantie importante aura été obtenue. A suivre...


      • Alren Alren 28 octobre 2016 13:33

        @Fergus

        Quand bien même cela ne rendrait pas les traités de libre-échange acceptables !


      • Alice Rupert 28 octobre 2016 17:46

        @Harry Stotte

        "Une présidentielle n’est pas une départementale ou une régionale !!!!!"


        Exactement, je considère qu’une fois le/la président/e est celui/celle de tous les français et pas seulement de son parti, contrairement aux élections locales.


        "les électeurs de gauche prêts à voter pour Juppé."


        Pourquoi les électeurs de gauche - dont je suis - voteraient-ils pour Juppé, antithèse même des valeurs de gauche, sociales, républicaines et démocrates ?


      • Alice Rupert 28 octobre 2016 17:48

        @Harry Stotte
         

        Après chaque période de gouvernement par la droite, il y a toujours un déplacement de quelques centaines de milliers de mécontents vers la gauche et inversement (il n’y a jamais triomphe, nette victoire de l’un au l’autre, c’est toujours 49/51 ou au mieux 48/52 %).


        Ce qui fait qu’un 2017, un 2e tour Juppé/candidat de gauche (Hollande ou un autre, peu importe) donnera automatiquement Juppé gagnant et la gauche perdante.


        L’électeur de gauche dit aux autres électeurs de gauche : si vous voulez garder une chance de conserver vos acquis de gauche et républicains, ne vous coulez pas d’avance, éliminez-le !!!


      • clément dousset clément dousset 28 octobre 2016 11:38

        Intéressant billet hier dans Libération sur le « je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre ». L’adjectif, est-il rappelé, peut être explicatif ou déterminatif. Explicatif il n’est pas indispensable au propos, n’ajoute rien au sens. Cela sous-entend que toutes les valeurs du centre et de la droite sont républicaines. Déterminatif il est en revanche essentiel au propos. Cela sous-entend qu’il y a des valeurs de la droite et/ou du centre qui ne sont pas républicaines. Et ces valeurs-là, bien sûr, on ne déclare nullement les partager...


        • Alice Rupert 28 octobre 2016 17:28

          @clément dousset

          « je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre »


          Me sentant obligé d’aller voter à la primaire LR pour barrer la route à Juppé ET à Sarkozy (donc votant pour un/une des 5 autres), je serai bien obligé de signer « ça » mais je m’en fiche, c’est le résultat qui compte.


        • Alice Rupert 28 octobre 2016 17:30

          @clément dousset
           

          Comme vous dites, cette phrase est ambiguë ; j’aurai presque d’envie d’ajouter à la main « et de la gauche ».

          Comme vous dites, cela veut-il dire que la droite et le centre ont d’autres valeurs que républicaines ? (monétaires ?)

          Cela veut-il dire que ceux qui ne sont ni de droite, ni du centre ne sont pas républicains ou n’ont pas de valeurs républicaines ?

          « de la droite et du centre » est en trop.


        • Fergus Fergus 28 octobre 2016 19:45

          Bonsoir, Rupert

          Et ces valeurs étant communes à la droite, au centre et à la gauche, il ne peut y avoir d’obstacle moral à un vote à la primaire de droite de personnes venues de la gauche. D’autant plus que c’est là que se jouera l’issue de la présidentielle.


        • Fergus Fergus 28 octobre 2016 11:42

          Bonjour, fatizo

          « Il est évident qu’après un tel aveu Nicolas Sarkozy va voir rester chez eux à la primaire des électeurs FN qui auraient pu voter pour lui. »

          Effectivement ! Si Sarkozy avait voulu brouiller un peu plus son image, il ne s’y serait pas pris autrement. Avec un tel propos, il redonne des arguments inespérés aux caciques du FN qui auront beau jeu, une fois de plus, de dénoncer l’« UMPS ». Quant aux électeurs venus du centre et de la gauche, cela ne les dissuadera certainement pas d’aller voter à la primaire. Sarkozy a donc tout faux !

          On dit, ici et là dans les médias, que les sarkozystes sont « fébriles », voire « aux abois ». Cette parole de Sarkozy l’illustre parfaitement. 


          • LE CHAT LE CHAT 28 octobre 2016 13:47

            @Fergus

            il va juste réussir à dissuader les éventuels soutients venant du FN pour les primaires


          • fatizo fatizo 28 octobre 2016 18:11

            Bonjour Fergus,

            Pour moi ce revirement est une faute d’une énormité incroyable .
            On voit dans le témoignage d’arthes que ce revirement est reçu également comme de la trahison dans son propre camp. 
            C’est une évidence car ses fans sont avant tout réunis autour de lui pour leur détestation d’Hollande. Ce message va les mettre en colère.
            J’aurais du mettre le titre suivant « Sarkozy fait son Bayrou ».
            Et oui, lui aussi est capable de voter Hollande smiley


          • Albert123 28 octobre 2016 12:21

            « Je partage les valeurs républicaines de la droite »


            tout et son contraire dans une même phrase, 

            le républicanisme de droite est un non sens tout comme le monarchisme de gauche (on nous l’a pas encore fait).

            • L'Auvergnat L’Auvergnat 28 octobre 2016 12:28

              Bonsaï, ne souhaite + qu’une chose abandonner le « ni ni » pour « tout pour la blondasse » et endosser son programme


              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 octobre 2016 13:49

                Comme les autres, Sarkozy veut récupérer le front républicain à son profit, puisque la seule stratégie qui fonctionne actuellement est basée sur le rejet.


                • Habana Habana 28 octobre 2016 13:50
                  Ce qui nous prouve qu’il s’agit bien de « clones politiques ». PS et LR, c’est du pareil au même !
                  Et comme le dit si bien Lem Civa (lien) : après avoir élu la droite de la gauche en 2012, les Français s’apprêtent à élire la gauche de la droite en 2017 !

                  • izarn izarn 28 octobre 2016 20:12

                    @Habana
                    Les sondages étaient contre le Brexit, sont pour Clinton et pour Juppé...Or Juppé est pour Clinton et contre le Brexit.
                    Bizarre...
                    Vous avez dit bizarre ?
                    Comme c’est bizarre...


                  • Fab81 28 octobre 2016 17:18

                    Le choix de Sarkozy dans le très improbable cas d’un duel Le Pen-Hollande m’est totalement indifférent. Aussi est-ce en observateur détaché que je remarque qu’il fait sans doute là une énorme connerie, d’un point de vue politicien.
                    Il espère sans doute lisser son image face à Juppé, le con(servateur)-con(formiste) bien lisse chéri des médias. Mais c’est bien trop tard à quelques jours de la primaire. Cela ne fera que prendre à rebrousse poil son électorat naturel, et conforter le discours du FN sur le « LRPS ».


                    • fatizo fatizo 28 octobre 2016 18:18

                      @Fab81

                      C’est en partie le but de cet article, démontrer que Sarkozy est bien plus stupide que beaucoup ne le pense.

                    • izarn izarn 28 octobre 2016 20:05

                      Pour moi ce sera ni Sarkosy, ni Hollande, ni Juppé.


                      • alkoussekousse alkoussekousse 28 octobre 2016 20:17

                        @izarn

                        Tu as tort. Il ne faut jamais voter avec ses tripes mais toujours avec sa tête. Il est vrai que Sarkozy (de la CIA), Juppé (Young leader de la French American Foundation) et Hollande (Young Leader de la FAF) ont les mêmes maîtres et suivent le même programme mondialiste il n’en demeure pas moins que Sarkozy est tellement détesté par la gauche qu’il ne pourra pas signer le CETA et le TAFTA sans déclencher une gigantesque émeute populaire en France. Idem pour Hollande qui est détesté par la gauche comme par la droite et qui se pose malgré tout en défenseur du système social français. Tandis que Juppé est porté au pinacle par la presse, les médias, les instituts de sondage etc. Et le bon populo mettra un certain temps avant de se rendre compte qu’il est encore plus salaud, plus corrompu et plus malfaisant que Hollande et Sarkozy. C’est pourquoi je voterai Sarkozy aux primaires de la droite, Hollande aux primaires de la gauche et Hollande au premier tour des présidentielles si faire se peut. Il faut faire barrage aux pires et les pires sont Fillon, Le Maire et Juppé.


                      • Ouam Ouam 28 octobre 2016 21:47

                        @alkoussekousse

                        « et les pires sont Fillon, Le Maire et Juppé. »

                        T’a oublié coppé dans le tas, le mlec tellement décconnecté qu’il crois qu’ion peut acheter à bouffer pour 15c d’€

                        Et tellement facho qu’il veut tout faire passer par un procédé non démocratique (le pompon total)

                        les 4 sonts pouir l’allongement à gogo de l’age de la retraite, de l’augmentatioon de la tva, de l’immigration incontrolée et massive, evidemment de l’hyper monndialisation qui va avec 

                        alors dans les pires on peut mettre le ps avec aussi vu qu’il est pro juppé en tres grande majorité.

                         

                        donc il reste :

                        mélanchon, l’upr, le fn, debout la république et le pcrf dans les choses différentes.

                        je penses pas oubler quelqu’un ? (me rectifier au cas ou) 

                        Va pas falloir vous gourrer les gars dans ces 5 la, de mon coté je ne joue plus, je ne crois plus au systeme représentatif qui est trop rapidement dévoyé

                        Soit : la votation directe (type suisse) ou le tirage au sort avec assemblée constituante (systeme chouard) ou rien.


                      • alkoussekousse alkoussekousse 28 octobre 2016 23:24

                        @Ouam

                        « T’a oublié coppé dans le tas, le mlec tellement décconnecté qu’il crois qu’ion peut acheter à bouffer pour 15c d’€ »

                        Exact mais il est tellement discrédité que ses chances sont faibles.


                      • alkoussekousse alkoussekousse 28 octobre 2016 20:07

                        La sincérité de Sarkozy n’entre pas en ligne de compte. Selon Thierry Meyssan Sarkozy serait lié à la CIA comme Juppé, Montebourg, Moscovici, Hollande, Dupont-Aignan, Macron et de nombreux autres sont liés au Département d’État (le ministère des affaires étrangères US) via la French American Foundation dont ils sont des Young Leaders. Ces gens n’ont que très peu d’idées personnelles. ils ne font qu’obéir aux consignes données par leurs maîtres. S’il a changé d’avis sur un point aussi important c’est que l’ordre lui en a été donné, c’est tout.

                        Meyssan sur Sarkozy :
                        http://www.voltairenet.org/article157210.html


                        • Lem Civa 29 octobre 2016 03:36

                          Je suis d’accord avec vous. Je pense que Sarkozy par cette déclaration vient de commettre une ENORME erreur tactique et qu’il va décevoir son « coeur de cible », à savoir tous les militants LR favorables à un rapprochement avec le FN - et ils sont plutôt nombreux... Tous ceux qui ont cru en son discours droitier depuis des années. Cela pourrait (enfin) leur ouvrir les yeux.


                          • fatizo fatizo 29 octobre 2016 08:51

                            @Lem Civa

                            Oui, cela semble évident. Une telle faute prouve qu’il panique totalement, qu’il se voit battu et qu’il fait n’importe quoi, y compris cette énorme connerie, pour remonter son retard.
                            Dommage que Fillon soit si loin derrière. 
                            Ce serait si beau de le voir terminer 3 ème à l’image de Duflot chez les écolos.

                          • ENZOLIGARK 29 octobre 2016 08:05

                            Le vrai visage de Narkozy  : COLLABOBOOO ... ! . ... RPR =UMP = RIPOUBLICAIN = P$ = RIPOUCRATE = FRANCIA = BASTA = ФORAAA  ! . ... АФФ ИСС ...


                            • Parrhesia Parrhesia 29 octobre 2016 09:11
                              Sarkozy ne votera jamais pour Hollande.

                              Il votera éventuellement pour le « membre du P.S. François Hollande », ce qui est très différent, le P.S., étant un parti associé à l’U.M.P. au sein du Grand Mondialisme International qui est au progrès humain ce que le grand banditisme international est à la Justice et au Droit !

                              Ce qui est tout-à-fait nouveau, par contre, c’est que pour la toute première fois à ma connaissance, Sarkozy risque de faire ce qu’il dit.
                               Un événement tout-à-fait exceptionnel !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité