• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > George Pell condamné : l’apocalypse continue

George Pell condamné : l’apocalypse continue

Comme on le sait, apocalypse signifie révélation. Il est indéniable que nous vivons un temps de révélations sur toutes les institutions dominantes et leurs représentants. Qu'ils aient ou non été décrétés sacrés, les livres contiennent la littérature qui nous permet de mieux comprendre et imager les événements que nous vivons, c'est pourquoi j'emploie ici - sans religiosité - le terme littéraire (grec) d'apocalypse pour mettre en évidence ce qui se passe.

George Pell, n°3 du Vatican, reconnu coupable de pédophilie, encourt jusqu'à cinquante ans de réclusion criminelle. Il ne manque plus qu'à trouver des preuves que Jorge Bergoglio, le pape actuel, a bel et bien dénoncé de jeunes prêtres et les a envoyés à la torture sous la dictature, pour achever le tableau d'une église catholique comme gigantesque imposture et empire du mal, heureusement en train de s'effondrer.

C'est en connaissance de cause que le pape François avait promu George Pell grand trésorier et n°3 du Vatican. Il y avait longtemps qu'il était dénoncé en Australie pour avoir couvert des prêtres pédocriminels et avoir lui-même violé des enfants. Il l'a protégé à Rome aussi longtemps que possible, lui évitant de se rendre en Australie où la justice le convoquait. Le scandale était immense en Australie, où de nombreuses victimes témoignaient des sévices subis, tandis que d'autres n'y avaient pas survécu, finissant suicidées ou mortes par overdose.

Tout en protégeant son immonde collaborateur, qui déclarait avec cynisme que les affaires de pédophilie n'avaient selon lui "pas grand intérêt", le pape multipliait, jusqu'à ces jours derniers, les discours de condamnation des abus sexuels - sans jamais rien faire de concret contre les violeurs et pour les victimes, comme elles l'ont déploré encore cette semaine au terme d'un "sommet sur la pédophilie" qui s'est conclu par... une accusation contre Satan et le paganisme, et le reste de la société.

Ce jésuite, comme Macron éduqué par les jésuites, pratique l'en-même-temps de tous les hypocrites. Belles paroles, actes criminels. La même politique est pratiquée par nos élites formatées par la culture catholique. Dernier exemple en date : Macron se faisant photographier accroupi devant la tente d'un SDF alors qu'il a programmé un plan d'économie de 57 millions d'euros sur les centres d'hébergement et de réinsertion sociale. Macron comme Bergoglio sont des illusionnistes, jouant le "que tout change pour que rien ne change" (selon la fameuse formule du personnage opportuniste dans le roman préféré du pape, roman prisé aussi de Macron, Le Guépard) : il s'agit de donner l'impression par le discours qu'on promeut le changement, alors qu'on fait tout pour que rien ne change, ou même pour que tout empire, en renforçant toutes les dictatures, internes et externes.

Rappelons que, dans les faits, le pape est de tous les combats contre la liberté. Il a reçu Constanza Miriano, auteure d'un livre on ne peut plus misogyne, Marie-toi et sois soumise, publié par l'archevêché de Grenade. Il refuse de répondre aux associations qui aident quelque 300 000 ex-bébés volés par le biais de l'église espagnole, sous le franquisme et plus tard, à retrouver leur mère qui les cherche. Des cas similaires existent ailleurs dans le monde, où l'église a été l'instrument des dictatures (notamment argentine) pour enlever des bébés à leurs parents opposants au régime ou dans des pays où l'évangélisation s'est faite sous acculturation forcée et vols d'enfants. En 2015, il a rejeté le nouvel ambassadeur français pour cause d'homosexualité (pourtant vécue discrètement, sans militantisme) - ce qui est assez comique à l'heure de la sortie du livre Sodoma, sur "l'omniprésence d'homosexuels" au Vatican et dans l'église.

Officiellement, George Pell est toujours n°3 du Vatican. Le pape n'a prononcé aucune sanction contre lui, pas plus que contre Barbarin, honteusement protégé en France par un Parquet aux ordres de l'Etat. La blancheur dont l'église et ses disciples, dont Macron et son monde font partie, aiment se parer, fond plus vite que les glaces du Pôle Nord en ce moment. Le mouvement MeToo, celui des Gilets jaunes et d'autres activistes révèle la corruption aux multiples têtes hideuses des élites de ce monde. Cette fonte de façade charrie des torrents de boues toxiques, dont il nous faut nettoyer nos pays, nos terres, comme de la pollution chimique afin d'y restaurer une possibilité de vie pour l'humanité.


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

131 réactions à cet article    


  • Gollum Gollum 26 février 15:03

    On peut évoquer aussi les prises de position pro-migrants, à base de charité, d’’accueil de l’autre typique du sentimentalisme chrétien, au grand bénéfice des divers patronats qui ne demandent que ça.... prises de positions bien évidemment abondamment relayées dans la presse, à destination des quelques brebis qui restent.

    Bon moi plus rien ne m’étonne.

    Pour ce qui est des mœurs particulières de nos prélats, pédophilie (souvent masculine d’ailleurs), comme homosexualité vous évoquez le bouquin Sodoma, je n’hésite pas, quant à moi, à faire un lien entre cette homosexualité sous-jacente et la nature même de la foi (refus de la raison d’essence masculine), la valorisation de la soumission (soumission aux pasteurs, aux dogmes, etc..), toutes ces exigences vont à rebours de l’esprit masculin qui veut savoir, raison, conquête, domination, victoire... sans compter la constante dévaluation de la féminité.


    • Cadoudal Cadoudal 26 février 15:29

      @Gollum
      C’est vrai que depuis Vatican 2, et la transformation de l’Église en une vulgaire ONG droit de l’hommiste, ça part en couille grave..

      Après, que l’Église soit attaquée par une féministe musulmane, ça nous montre qu’il n’y a pas qu’au Vatican que ça part gravement en couille, l’hôtel France aussi nous fournit son lot quotidien de schizophrènes...lol...


    • delor 26 février 17:13

      @Gollum
      « ... prises de position (pro-migrants) bien évidemment relayées dans la presse ... au grand bénéfice des divers patronats » : forcément, toute la presse écrite et la très grande majorité de la presse audiovisuelle se trouvent entre les mains de ce que vous appelez « divers patronats » ! Seriez-vous surpris d’apprendre que ce sont les mêmes qui financent les ONG impliquées dans l’organisation de la migration avec la bénédiction du pape François et la protection de l’ONU promotrice de la fameuse « charte de Marrakech » ? Avez-vous observé qu’alors que la guerre est pratiquement terminée en Syrie et les régions avoisinantes, le gouvernement français (pas la France) fait des manières pour recevoir les djihadistes d’origine française et, en même temps, ne demande pas aux réfugiés qui ont fui leurs pays pour cause de guerre, de rentrer chez eux afin de se retrousser les manches et remettre sur pied leurs pays. Ces soi-disant réfugiés ont, pour cela, le savoir faire naturellement adapté + les connaissances acquises pendant leur séjour touristique en France aux frais de la princesse : ils sont « une vraie chance pour leur s pays », mais une « fausse chance pour la France »



    • Gollum Gollum 27 février 11:47

      @Jonas

      Libre à vous d’y voir une emprise maçonnique je n’ai pas d’infos spéciales là-dessus. Je pense que la franc-maçonnerie a bon dos dans cette histoire et fait le bouc-émissaire parfait et évite de voir la réalité en face.

      Car la réalité c’est que l’Église était devenue complètement anachronique dans le monde moderne. Elle avait perdu la bataille culturelle face à la montée des sciences, la fameuse théorie de l’évolution notamment, et bien d’autres données..

      Il fallait donc impérativement un lifting afin de sauver la boutique. Car Vatican 2 a sauvé la boutique qui aurait peut-être (je dis peut-être car on n’est jamais sûr de rien) décliné encore plus sans Vatican 2.

      Car sérieusement qui adhérerait aujourd’hui à une Église qui prônerait l’absence de liberté religieuse et l’absence de liberté de penser ?

      Bien évidemment personne et ce n’est pas prêt de revenir. Il n’y a que les nostalgiques (comme vous sans doute) pour croire que cela puisse revenir. 

      Le sens de l’histoire n’est pas celui-là et la vieille Église d’avant est belle et bien morte. 

      Et je rajouterai que celle d’aujourd’hui n’en a plus pour longtemps également.

      Ce qui ne signe pas forcément la mort du christianisme d’ailleurs, ce dernier pouvant prendre une nouvelle forme, sans clergé par exemple... ou avec un clergé non pyramidal..


    • Jonas Jonas 28 février 01:14

      @Gollum « Car la réalité c’est que l’Église était devenue complètement anachronique dans le monde moderne. »

      L’Église catholique a toujours été très en avance sur son temps.
      L’abolition de l’esclavage et de la polygamie sur la continent européen sous peine d’excommunication par exemple, ont été pensé par les théologiens catholiques des siècles avant leur mise en place par le pouvoir régalien.
      Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, universités, cathédrales,... ont été pensés, structurés et édifiés par des théologiens catholiques.
      La séparation de l’Église et de l’État (loi 1905) en France, c’est-dire le fait que le pouvoir temporel ne soit plus moralement soumis au pouvoir spirituel, conduit à la destruction rapide de la civilisation européenne.
      En ayant autorisé la destruction du foetus dans le ventre de sa mère, acte fermement condamné par l’Église depuis des siècles, plus de 220 000 avortements sont maintenant pratiqués chaque année en France, un véritable génocide de masse à l’échelle industrielle.
      L’extinction de la population française est programmée à grande échelle pour être remplacée par une population extra-européenne (berbères, arabes, asiatiques, africains sub-sahariens), une « migration de remplacement », laissant place à une tiers-mondisation du pays.

      L’Église a depuis des siècle considéré l’Islam comme une religion de criminels. Gangrené par l’oecuménisme et le libéralisme de Vatican II, les prélats de Rome, cette barrière protectrice qui nous alertait sur les dangers de l’islam, a sauté.
      Des milliers de mosquées se sont alors construites en France en moins de 40 ans, amenant ses prédicateurs, misogynes, antieuropéens, antichrétiens et antisémites. Un ennemi qui attaque maintenant de l’intérieur.

      L’Église catholique est le ciment de base de la civilisation européenne qui permet de construire et de maintenir une société pérenne sur le long terme autour de dogmes et de cultes communs, la Foi, liant une communauté au bien commun, un peuple (religion, religare (relier)) soumis à Dieu, sans elle, c’est la tour de Babel qui se construit.

      Le reniement de l’héritage civilisationnel, culturel, identitaire, spirituel, moral, ethnique et religieux de la France depuis 1789 est la raison pour laquelle ce pays disparaîtra dans moins de 30 ans, sous l’immigration de masse de millions d’africains qui transformeront cette brillante civilisation en annexe du tiers-monde, sous domination d’une oligarchie financière et industrielle, quand la « gouvernance mondiale » si chère à Macron sera réalisée, l’Église catholique étant le dernier bastion à décimer.


    • Gollum Gollum 28 février 12:07

      @Jonas

      L’Église a depuis des siècle considéré l’Islam comme une religion de criminels.

      La vérité est que l’Église a depuis des siècles considéré toutes les religions comme étant les instruments de Satan. Il en est de même de la pensée laïque. En fait l’Église a toujours considéré (sauf à partir de V 2) toutes les autres formes de pensée comme éminemment suspectes...


    • Étirév 26 février 15:18

      « Ce jésuite, comme Macron éduqué par les jésuites, pratique l’en-même-temps de tous les hypocrites. »

      Rappelons rapidement l’histoire des jésuites

      Au XVIIème siècle, les Jésuites étaient devenus puissants.

      En 1679, on imprima à Rome le catalogue de leur Ordre. On y trouve 35 provinces, deux vice-provinces, 33 maisons professes, 579 collèges, 48 maisons de probation, 88 séminaires, 160 résidences et 106 missions, le tout contenant 17.655 Jésuites.

      Si nous voulons savoir comment en un siècle ils sont arrivés à une si grande fortune, consultons leurs Instructions secrètes, et nous y trouverons le secret de la méthode employée : c’est l’exploitation des femmes, tout comme les Chrétiens primitifs ; l’esprit chrétien n’a pas changé.

      Ces Instructions secrètes, Monita Secreta furent longtemps manuscrites dans la Société. C’est en 1661 qu’elles furent imprimées pour la première fois à Paris.

      En voici quelques extraits :

      […]

      Qu’on ne s’étonne pas qu’avec de pareils principes la jeunesse élevée par les Jésuites soit tombée dans une si grande dépravation.

      Un des leurs, le cardinal Robert Bellarmin, savant théologien de l’Ordre des Jésuites, neveu du pape Marcel II, et bibliothécaire du Vatican en 1605, a dit  : « Il n’y eut plus ni sévérité dans les tribunaux ecclésiastiques, ni discipline dans les mœurs du clergé, ni connaissance des choses sacrées, ni respect des choses divines ; il ne resta enfin presque plus de religion. »

      Lorsque Constantin fit du Jésuisme la religion de l’Etat, il promulgua, et après lui ses successeurs, des édits et décrets dont ceux-ci :

      1° Défense de sacrifier aux anciens Dieux de la Patrie, soit dans les villes, soit dans les campagnes ;

      2° Exclusion de tout païen des fonctions civiles et militaires ;

      3° Démolition de tous les temples, confiscation des biens et des revenus au profit des églises (qu’on multipliait partout) ;

      4° Démolition ou vente à l’enchère des églises hérétiques, destruction de leurs livres ;

      5° Destruction de toutes les statues en marbre des Dieux provenant des temples et des maisons particulières (on faisait des perquisitions domiciliaires pour s’emparer des statues et des vases de bronze, qui étaient fondus ; avec les objets d’or et d’argent, on faisait des lingots que se partageaient les évêques et le fisc).

      Enfin, on détruisit le temple de Sérapis à Alexandrie et la magnifique bibliothèque qu’il contenait.

      La Bibliothèque du Bruchium, fondée par Ptolémée Philadelphe, contenait 700.000 volumes de science, de philosophie, de morale, d’histoire, etc., que le roi avait fait venir de toutes les parties du monde. Cette Bibliothèque s’appelait « la Mère », tandis que celle de Sérapis qui était moins riche s’appelait « la Fille ».

      Le Jésuisme, ce legs de l’Empire romain à l’humanité, amena l’abaissement de la dignité humaine, l’habitude de la lâcheté devenue triomphante, l’amollissement des caractères par suite de la débauche, et tout cela arriva promptement à anéantir l’ancienne civilisation, et à détruire l’Empire.

      Fin du IVème siècle : du Moyen Âge à la Révolution


      • Cadoudal Cadoudal 26 février 15:35

        @Étirév
        Moi, j’ai fréquenté la même école jésuite que jean-Marie Le Pen...

        "l’abaissement de la dignité humaine, l’habitude de la lâcheté devenue triomphante, l’amollissement des caractères par suite de la débauche,

        "

        Lâche, mou et débauché comme un vieux menhir, c’est tout le mal que je me souhaite...


      • Fergus Fergus 26 février 17:08

        Bonjour, Cadoudal

        Tiens ! un autre ancien de Saint-François Xavier. 
        Joli quartier, et excellents cocktails dans quelques bars du coin !
         smiley


      • delor 26 février 17:18

        @Cadoudal
        Ne vous êtes vous jamais dit que c’est parce qu’il a appris à connaître les « démons » du jésuitisme, que M. JM Le Pen s’est forgé un caractère contraire ?


      • Cadoudal Cadoudal 26 février 17:25

        @Fergus
        Ville de merde pleine de vieux bourgeois collabos qui votent tous Macron...

        Un flic m’a dit un jour, si on le voulait vraiment, en une semaine, tout serait nettoyé. Mais bon, l’ordre n’est pas tombé apparemment puisqu’ils sont toujours ici. Le problème, c’est qu’est-ce qu’on en fait après ? Je pense qu’ils ont trop peur que le trafic se déporte ailleurs et pourquoi pas dans le cœur de Vannes… Ils doivent considérer que c’est mieux de gérer la merde ici plutôt qu’en centre-ville.

        https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/migrant-mobilisation-pour-un-jeune-ivoirien-menace-d-expulsion-25-02-2019-12217343.php

        Ça fait un bail qu’ils m’ont viré de leurs bars à cocktails, z’aiment pas trop la diversité ces faux culs bénis...


      • Cadoudal Cadoudal 26 février 17:31

        @delor
        Non, c’est la loi de la nature, les prédateurs s’attaquent toujours au plus faibles...

        Avec la fabrique de zombies et de toubabs fragiles qu’est devenu notre pays, je m’inquiète pas pour les prédateurs de toute engeance...

        Hamdullah, à nous les petites anglaises...
        http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/02/26/97001-20190226FILWWW00149-gb-facebook-supprime-le-profil-d-une-figure-de-l-extreme-droite.php


      • Chantecler Pink Marilyn 26 février 16:24

        ce pédophile a été condamné en décembre 2018

        pourquoi ça arrive maintenant tous azimuts ?


        • Cadoudal Cadoudal 26 février 16:30

          @Pink Marilyn

          Saint-Gilles-Croix-de-Vie : vandalisme dans les églises

          https://www.youtube.com/watch?v=onQ_COKXWhA&feature=youtu.be

          Non, mais les gens « Saint Gilles Croix de Vie », le fin fond de la province, en pleine Vendée catholique et royale !! L’endroit où tu emmènes tes gosses en vacances pépère. C’est juste pas possible !! Il y a une tristesse et une haine en moi contre cette saloperie de société qui permet de telles horreurs !! Ce pays est totalement gangrénée ethniquement, et culturellement. Pour qu’en Vendée on arrive à faire ça et plusieurs fois dans une église, c’est juste hallucinant. On va aller jusqu’où comme ça, avant que les sous fiottes de collabos qui nous dirigent, prennent enfin des mesures ?? Le jour où un village entier sera égorgé comme au bled, ce sera quoi ?? Un festival interculturel qui a mal tourné ???


        • Matlemat Matlemat 27 février 10:21

          @Cadoudal
          Silence radio des politiciens...


        • François Vesin François Vesin 26 février 18:29

          A chaque pourri son Benala !!!


          • Pascal L 26 février 20:43

            Le christianisme, c’est suivre l’enseignement de Jésus. Où avez-vous l’encouragement de ces horreurs dans son enseignement ? "Jésus disait à ses disciples : « Il est inévitable que surviennent des scandales, des occasions de chute ; mais malheureux celui par qui cela arrive ! Il vaut mieux qu’on lui attache au cou une meule en pierre et qu’on le précipite à la mer, plutôt qu’il ne soit une occasion de chute pour un seul des petits que voilà. » (Luc 17, 1-2) L’église n’est pas seulement le lieu de perdition que vous décrivez. Ils y a aussi des saints pour qui l’amour de Dieu a un sens. L’Eglise est un lieu où l’on peut recevoir et donner beaucoup d’amour (amour étant compris comme amour inconditionnel - agapé et non éros en grec). L’église est également le lieu où l’on eut rencontrer Jésus vivant et recevoir son amour. Pour ceux qui n’ont jamais fait l’expérience de cette rencontre, cela peut paraître étrange, mais les témoignages ne manquent pas.
            Le mal est partout, y compris lorsque l’on cherche à le détruire... Plus nous voulons détruire le mal et plus nous luis donnons une prise pour qu’il se développe à cause de la haine qui peut nous habiter. La seule solution pour ne pas lui donner de prise est de laisser la haine au placard et de ne faire que du bien. La justice de Dieu est toujours tournée vers le pardon, mais les personnes qui font du mal n’écoutent pas Dieu, c’est leur liberté vis-à-vis de Dieu, mais pas vis-à-vis des hommes. Ce refus les excluent du salut de Dieu après la mort mais en attendant, la justice des hommes doit passer. Rendons à César...

            Par ailleurs, il ne faut pas s’étonner que les lumières de Rome n’attirent pas que les mouches. Ce n’est pas l’endroit où l’on peut trouver le salut de Dieu. Jésus est tout à fait apte à défendre ceux qui le suivent, mais il ne fera rien pour protéger les prédateurs (voir Genèse 18, 20-32 sur la destruction de Sodome). Tant qu’il y aura des saints, l’Eglise ne sera pas détruite. La crise actuelle permettra de remettre un peu d’ordre parmi ceux qui n’ont rien à y faire. L’Esprit-Saint n’a jamais été aussi présent dans cette Eglise qu’aujourd’hui. Je vous rassure, il n’est jamais présent auprès des prédateurs, mais c’est aussi un signe qu’il y a de plus en plus de personnes qui suivent l’enseignement de Jésus. C’est aussi parce qu’il y a de plus en plus de monde qui suivent l’enseignement de Jésus qu’il y a également plus de monde qui combat le christianisme. C’est justifié lorsque l’on s’attaque aux prédateurs, mais ce n’est pas toujours la raison profonde. Parfois, c’est l’idée même de l’amour qui est combattue, comme si cela présentait une menace pour la haine ordinaire.


            • Alina Reyes Alina Reyes 26 février 20:58

              @Pascal L
              D’après le pape, c’est Satan qui gouverne l’église.


            • Pascal L 26 février 22:46

              @Alina Reyes
              Satan, il est partout où il n’y a pas d’amour. Si Jésus nous donne tout son amour, c’est justement pour que Satan n’ait pas de prise. C’est à chacun de faire son choix. L’amour ou la haine ne nous conduisent pas au même endroit. Satan est le maître des structures de pouvoir : « Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela. » (Luc 4, 5-6) Ces deux versets nous disent pourquoi Satan a tant de succès, et pas que dans l’Eglise Catholique. Nous sommes tous confrontés à des choix difficiles. Beaucoup de grandes entreprises sont des structures perverses où la compromission est la règle pour progresser. Les gros salaires peuvent être la reconnaissance d’une véritable compétence, mais ils sont souvent la compensation du choix de Satan pour l’encadrement. C’est difficile de tout quitter lorsque l’on doit nourrir une famille surtout lorsque l’on pris l’habitude du confort. Si Jésus affirmait : « il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. » (Matthieu 19, 24), ce n’est pas pour rien. J’ai fais le choix de quitter un grand groupe industriel, ce qui m’a couté mon métier, mais Dieu n’est pas ingrat. Depuis, j’ai toujours reçu ce dont j’avais besoin et rien en plus. Quand mon compte bancaire est proche de zéro, il y a toujours quelqu’un qui m’appelle pour me proposer un travail dans mes cordes et pourtant, je ne fait aucune pub. Je fais entièrement confiance à l’Esprit-Saint et ça marche pour moi.


            • Alina Reyes Alina Reyes 26 février 23:44

              @Pascal L
              Et comme ça marche pour vous, vous cautionnez les viols d’enfants, les complicités avec les dictatures, les vols de bébés, le sexisme, l’homophobie, le mensonge, l’hypocrisie, tout ce qui fait la vie de l’église catholique ?


            • Pascal L 27 février 10:11

              @Alina Reyes
              Visiblement, Satan est aussi un bon modèle pour vous. Pourquoi m’accusez-vous de tout cela ?


            • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 10:24

              @Pascal L
              Lisez bien : je vous pose une question. Libre à vous de ne pas y répondre, mais détourner ma parole pour éviter d’assumer une réponse ne vous honore pas.


            • oncle archibald 27 février 10:48

              @Alina Reyes : j’espère que vous n’êtes pas assez conne pour croire vous même à ce que vous avez écrit dans votre post de 23 h44 .


            • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 11:24

              @oncle archibald
              Je ne crois à rien, je réfléchis. Je vous pose une question, et vous vous éloignez beaucoup de votre préchi-précha en y répondant par l’insulte smiley


            • oncle archibald 27 février 11:29

              @Alina Reyes : est ce vraiment insulter que de dire qu’une personne est plus menteuse et manipulatrice que stupide ?

              Les propos outranciers attirent des réponses du même tabac et sur ce fil comme sur quasiment l’ensemble du site il y a longtemps que les discussions ont cédé la place aux affirmations péremptoires qui ne permettent aucune réponse sensée.


            • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 11:41

              @oncle archibald
              Pour en revenir au sujet : que pensez-vous de la pédophilie, du sexisme, de l’homophobie, du mensonge, de la manipulation, de la complicité avec les dictatures, de l’hypocrisie qui font la vie de l’église ?


            • Cadoudal Cadoudal 27 février 11:50

              @Alina Reyes
              Pour en revenir au sujet : que pensez-vous de la pédophilie, du sexisme, de l’homophobie, du mensonge, de la manipulation, de la complicité avec les dictatures, de l’hypocrisie qui font la vie de l’Islam ?


            • Decouz 27 février 12:07

              @Pascal L
              La succession de Pierre d’une certaine manière est une succession d’autorité extérieure, donc de pouvoir, discipline, hiérarchie, tribunaux, dogme.
              Ce n’est pas une succession spirituelle, même si les deux aspects peuvent être liés, ils l’étaient du vivant de Jésus, mais ensuite, comme dans les autres formes, il y a eu différenciation entre les fonctions et les états spirituels.
              Selon la prophétie de St Malachie, les papes récents seraient les derniers. Qu’en est il de la promesse faite à Pierre ? Peut-être s’agit il surtout de l’aspect « romain » de la papauté en tant qu’héritage de l’empire qui est concerné et non ce qui pourrait se rattacher à Pierre (les orthodoxes n’ont pas la même conception).


            • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 12:15

              @Cadoudal
              La même chose. Mais le sujet ici est le catholicisme, qui gouverne nos sociétés et y commet ses crimes, comme il les commet ailleurs, depuis de nombreux siècles. Ne détournons pas les yeux des horreurs de notre propre culture, cela ne nous donnerait nul droit de critiquer les horreurs des autres.


            • Pascal L 27 février 12:17

              @Alina Reyes
              La réponse était dans ce que j’ai écrit précédemment. Le fait que vous ne lisez pas mes réponses ne vous honore pas. Par ailleurs, la question était fermée et ne mérite pas vraiment de réponse. Vous ne vous êtes jamais demandé comment vos questions pouvaient être comprises ?


            • Cadoudal Cadoudal 27 février 12:36

              @Alina Reyes

              J’avais cru comprendre que vous étiez musulmane...

              On n’a donc pas la même culture à défendre...

              Ni sans doute le même sens de l’humour quand il s’agit de décrire une profanation...

              La situation, d’apparence cocasse, ne fait donc pas du tout rire l’Eglise catholique d’Irlande

              http://www.leparisien.fr/faits-divers/irlande-la-momie-d-un-croise-vieille-de-800-ans-profanee-et-decapitee-26-02-2019-8020545.php

              Après, l’ONG Catholique post Vatican 2, c’est pas ma boutique, si ils aiment fournir les verges pour se faire taper dessus sans broncher, j’irais pas pleurer sur leur disparition...

              Je trouve juste un peu lâches et hypocrites tous leurs adversaires qui considèrent comme normal l’interdiction de toute caricature du prophète des musulmans dans le pays de Voltaire...


            • oncle archibald 27 février 12:44

              @Alina Reyes : je crains de vous importuner avec des concepts qui vous échappent mais puisque vous y tenez ....

              Je pense que la vie de l’église est toute autre que celle que vous imaginez et que les sujets qui vous passionnent sont les péchés de l’église, pas son essence ni son objet ni même les quelques très belles actions que l’on peut lui attribuer.

              Seule l’Eglise est sainte, et à de trop rares exception près les hommes qui la composent ne le sont pas, et ce de tous temps. Juste parce que les hommes sont des créatures intelligentes et libres, à l’image de Dieu, qu’ils croient en Dieu ou qu’ils n’y croient pas ne change rien à cette évidence : chacun de nous peut à chaque instant de sa vie choisir entre le bien et le mal.

              Et comme le pape François je trouve catastrophique que parmi ceux qui prétendaient à un instant T de leur vie s’engager au service de l’Eglise quelques uns soient des contre-exemples aussi noirs.


            • Pascal L 27 février 12:51

              @Decouz
              Vous lisez trop les romans pseudo-historiques. Il n’est pas possible de croire un instant dans cette prophétie, tellement elle contient d’erreurs diverses sur les papes. De toutes façons, il n’existe aucune prophétie construite ainsi ni dans le judaïsme, ni dans le christianisme. Les prophéties juives ou chrétiennes n’ont pas vocation à s’exécuter telles qu’annoncé, mais à servir d’enseignement pour aider à la conversion au moment où la prophétie est annoncée.

              Par ailleurs, étant extérieur au christianisme, vous ne pouvez comprendre le fonctionnement de la hiérarchie au sein de l’eglise. Il n’existe qu’une seule autorité, celle de Jésus lui-même qui s’exprime directement auprès de ceux qui lui font confiance, Chrétiens ou pas encore Chrétiens. Aucun intermédiaire n’est nécessaire. Le pape est au service des cardinaux qui sont aux service des évêques qui sont au service des Chrétiens. Tout autre forme de pouvoir ne peut être que l’œuvre de Satan, donc récusé par l’ensemble des Chrétiens. Le pape est le garant de l’unité de l’Eglise et son rôle s’arrête là. Les grandes décisions sur les dogmes sont toujours avalisées par l’assemblée de évêques où siègent de nombreux témoins extérieurs. Il n’y a pas de processus plus transparent.
              Vouloir détruire le pape ne peut aboutir à une destruction de la religion chrétienne. Un pape peut facilement se remplacer. Le Christ ne peut être atteint et il reste indéfiniment au centre de l’Eglise et l’Eglise subsistera tant qu’ils restera des Chrétiens qui suivent Jésus. Avec 2 milliards de personnes qui se prétendent chrétiennes (et 350 millions qui se cachent dans l’islam par peur de la punition de l’apostasie). il y a encore de la marge.


            • Gollum Gollum 27 février 13:06

              @Pascal L

              Il n’est pas possible de croire un instant dans cette prophétie, tellement elle contient d’erreurs diverses sur les papes.

              Ah bon ? Des erreurs du genre :

              formule attribuée à Pie VII : Aquila Rapax

              qui veut dire Aigle ravisseur alors que ce Pape a été enlevé par Napoléon (l’Aigle) en 1809 ce qui fait très exactement par rapport au début de la prophétie en 1143 :

              1809 — 1143 = 666 années.

              Où l’on retrouve là le chiffre de la Bête de la Terre de l’Apocalypse, attribuée à Jean, celui-ci étant représenté par... un Aigle !

              Cette Bête de la Terre représentant les forces d’argent triomphantes, les marchands devenus les maîtres de la terre, comme le précise toujours l’Apocalypse, qui précisément pris forme définitive à la naissance du Capitalisme, soit peu de temps après la chute de Napoléon donc de l’Aigle.

               smiley

              Mais bien sûr tout cela est un pur hasard vous pensez bien. On ne me la fait pas à moi.... smiley


            • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 13:08

              @Pascal L
              Le fait est que vous vous êtes comporté comme le pape, les prélats, les prêtres, tous les bons cathos qui détournent les yeux des crimes de l’église en vantant les vertus de l’évangile, qui n’ont rien à voir avec leur comportement. C’est immonde. Voilà pourquoi j’essaie de vous donner une occasion de vous reprendre en vous incitant à condamner ce qui est condamnable, au lieu de faire l’apologie de vertus que vous vous avérez aussitôt incapable d’incarner, préférant l’insulte au dialogue.


            • Gollum Gollum 27 février 13:11

              @oncle archibald

              Seule l’Eglise est sainte, et à de trop rares exception près les hommes qui la composent ne le sont pas

              Cela n’a aucun sens l’Église est sainte. Ecclesia c’est juste la réunion des fidèles. Si donc les fidèles ne sont pas saints l’Église ne le sera pas davantage.

              Dire l’Église est sainte est une des nombreuses formules creuses destinées aux fidèles pour les baratiner et les inciter à rester dans le giron de l’institution malgré les tares pourtant bien visibles.

              On appelle cela de l’auto-suggestion.


            • Gollum Gollum 27 février 13:22

              @Alina Reyes

              tous les bons cathos qui détournent les yeux des crimes de l’église en vantant les vertus de l’évangile

              À chaque fois que j’évoque l’Inquisition avec Pascal L il minimise. C’est l’attitude typique d’un membre de secte. Les communistes faisaient exactement pareil quant aux divers crimes commis...

              À ce titre ne faire partie d’aucune structure de masse me semble un réflexe hygiénique majeur. C’est d’ailleurs ce que préconisait la grande philosophe Simone Weil qui bien que chrétienne refusa toujours d’entrer dans l’institution. Elle a d’ailleurs écrit un ouvrage sur le refus des partis politiques. Elle y incluait aussi les églises.

              Bref, nos catholiques sont plus militants que spirituels et adorent plus l’Église que le christianisme lui-même. Il n’y a qu’eux d’ailleurs pour ne pas s’en apercevoir.


            • Decouz 27 février 13:55

              @Pascal L
              Les dernières prophéties sont assez concordantes. Je ne parle pas du Christ, ni de l’Eglise de Jean. Mes informations n’ont rien à voir avec les romans, cette prophétie provient de milieux chrétiens.
              L’épiscopat est au service des chrétiens, mais la parole du Christ à Pierre est spécifique à sa fonction.


            • Cadoudal Cadoudal 27 février 13:59

              @Decouz
              The Muslim Community in #Birmingham bought for £500.000 a Christian church. Of course, this church is now converted into a mosque ! The call of the muezzin is already being tested.

              https://twitter.com/fake_ljaschko/status/1100354241544237056?s=12


            • Decouz 27 février 14:04

              @Decouz
               "L’Eglise ne s’est pas prononcée sur l’authenticité de la prophétie, mais elle ne l’a pas condamnée.
              Les devises ont même été parfois utilisées officieusement pour faire l’éloge d’un pape."
              Le texte se termine par la phrase suivante : « Quæ ad Pontifices adiecta, non sunt ipsius Malachiæ, sed R.P.F. Alphonsi Giaconis, Ord. Prædicatorum, huius interpretis  ». Traduction : « Ce qui a été ajouté (en observation des/aux) papes ne provient pas de Malachie mais l’a été par Alphonsi Giaconis de l’ordre des prêcheurs, ce ne sont que ses seules interprétations ». En effet, le texte original des prophéties est annoté jusqu’à la 74e (Urbain VII), et chaque prophétie reliée à un pape jusqu’à la 77e (Clément VIII).
              http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/prophetieMalachie.html

              Par ailleurs il m’étonnerait fort que le troisième secret de Fatima ne concerne que l’attentat contre Jean Paul II, la papauté a vu bien pire.


            • oncle archibald 27 février 14:06

              @Gollum

              J’imagine que l’evangile n’est pas votre livre de chevet mais quand même, à peu près tout le monde connaît l’épisode du reniement de Pierre qui par trois fois par trouille nie être un disciple de Jésus et que pourtant celui ci désigné pour être le premier « Pape » .... Si on ne comprend pas cet épisode on ne peut rien comprendre ni au pêché ni au pardon ni au fait qu’une institution dont l’objet est de proclamer l’evangile soit animée par des hommes « ordinaires » et non par des saints.

              Au fait vu votre inculture religieuse il n’est peut être pas inutile de vous rappeler que la traduction de « evangile » est « bonne nouvelle » ... Proclamer l’evangile, c’est à dire annoncer la bonne Nouvelle que nous sommes tous frères et que Dieu nous aime tous sans aucune discrimination. C’est la mission de l’église et cette mission est assumée depuis vingt siècles par des hommes parmi lesquels quelques uns sont « saints » et beaucoup sont « pêcheurs ». Et depuis vingt siècles, cahin-caha, ça continue et ne vous déplaise ça ne cessera jamais.


            • Gollum Gollum 27 février 14:33

              @Decouz

              L’Eglise ne s’est pas prononcée sur l’authenticité de la prophétie, mais elle ne l’a pas condamnée.

              Non seulement elle ne l’a pas condamné mais Pie XII s’est faire faire une médaille pour lui avec la formule correspondant à son pontificat, soit : Pastor Angelicus.

              Ce qui est une forme de reconnaissance larvée sinon, bien évidemment, il n’aurait rien fait de tel.

              Pascal L est donc dans la désinformation la plus totale une fois de plus.


            • Gollum Gollum 27 février 14:44

              @oncle archibald

              Au fait vu votre inculture religieuse

              J’ai lu tout le NT il y a déjà quelque temps déjà et j’ai baigné dans le jus depuis mon enfance. Je connais donc bien la façon de penser, de sentir catho.. et toutes les tares qui vont avec. Qui ne sont bien perceptibles d’ailleurs qu’une fois qu’on est dehors..

              ne vous déplaise ça ne cessera jamais.

              D’une part cela ne me gêne pas, j’ai pris l’habitude de n’être contre rien. (même si je critique ci et ça)

              D’autre part cela va cesser sous peu... (C’est un peu comme l’URSS, personne ne pensait que ce machin s’effondrerait et pourtant...)


            • Pascal L 27 février 15:12

              @Alina Reyes
              « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ; de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera. Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ; et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ? Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère : “Laisse-moi enlever la paille de ton œil”, alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère.
              (Matthieu 7, 1-5)
              Comment pouvez-vous vous ériger en donneur de leçon alors que vous ne pouvez pas cacher la haine qui vous habite ?

              « en vous incitant à condamner ce qui est condamnable »-> islam ?


            • Pascal L 27 février 15:37

              @Gollum
              Si vous voulez croire la prophétie de Saint Malachie, libre à vous, mais ce texte très tardif ne remplit aucun des critères qu’un historien digne de ce nom peut rechercher pour établir une vraisemblance. Il suffit d’une seule invraisemblance pour que le texte soit classé dans les documents non historiques et là, ça ne manque pas. Ce texte est probablement l’œuvre de Arnold de Wion, a été écrit peut de temps après les quatrains de Nostradamus et sont de la même veine.

              le Jean de l’apocalypse n’est pas le Jean des Evangiles. L’Evangile de Jean a été écrit directement en Grec alors que l’apocalypse, bien que postérieure, porte les traces d’une écriture primitive en araméen. Beaucoup de monde pense que les prophéties de l’apocalypse vont se dérouler littéralement, mais cela serait totalement contraire à toutes les prophéties de l’ancien testament. Si vous voulez connaître l’avenir, allez plutôt voir une cartomancienne, elle ne dira pas que la vérité, mais ce sera toujours plus précis que les textes juifs et chrétiens.


            • Gollum Gollum 27 février 16:30

              @Pascal L

              Il suffit d’une seule invraisemblance

              C’est comme pour les évangiles alors ? Genre d’invraisemblances dans les évangiles : 

              Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné.

              Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils chasseront les esprits mauvais ; ils parleront un langage nouveau ; ils prendront des serpents dans leurs mains, et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »

              J’attends donc, Pascal L, que vous buviez un poison mortel et que vous veniez ici-même nous faire part de votre expérience. Histoire qu’on rigole un bon coup...

              smiley

              Et là j’imagine que vous allez tourner votre veste pour nous dire qu’il faut voir l’ensemble et non plus se focaliser sur une seule invraisemblance. Pas vrai ? smiley

              Tartuffe un jour, tartuffe toujours.

              On pourrait d’ailleurs, à propos de Malachie prendre le critère inverse. Une seule formule et qui correspond si bien à l’histoire rendrait le texte éminemment intéressant.

              Je vous rappelle d’autre part Pie XII qui n’avait visiblement pas la même opinion que vous.

              Beaucoup de monde pense que les prophéties de l’apocalypse vont se dérouler littéralement, mais cela serait totalement contraire à toutes les prophéties de l’ancien testament.

              Lol parce que vous n’y comprenez rien vous décrétez qu’il n’y a rien à y comprendre ; circulez je vous dis...

              Z’êtes un drôle de chrétien quand même.. Un mélange de protestantisme subtil et d’exégèse personnelle, très personnelle même. Notamment sur les aspects prophétiques vous n’êtes en rien conforme à la foi traditionnelle. Je suis bien placé pour le savoir, j’en sors..


            • oncle archibald 27 février 16:52

              @Gollum : « D’autre part cela va cesser sous peu... »

              Une multinationale qui prospère depuis vingt siècles, partie de rien avec douze représentants juste bons à prendre quelques carpes dans le lac de Tibériade et qui aujourd’hui tourne avec quelque 2,3 milliards d’actionnaires ça vous la coupe hein !

              Rien à voir avec l’ex URSS qui n’a même pas tenu un siècle et n’a même pas réussi à faire bouffer convenablement ses adhérents !


            • Gollum Gollum 27 février 17:06

              @oncle archibald

              Non ça ne me la coupe pas...

              20 siècles grâce à Constantin qui a placé le christianisme à la tête de Rome c’est sûr que ça facilite les choses...

              Ensuite le totalitarisme, en anathématisant les concurrents éventuels, ça facilite aussi les choses.. La superstition et l’absence de culture a fait le reste..

              Seulement voilà, la fête est finie. Même si ça ne se voit pas encore.

              C’est la même chose pour l’islam d’ailleurs.

              Là aussi on pourrait sortir : Une multinationale qui prospère depuis 14 siècles ça vous la coupe hein. Avec à la base un chamelier analphabète, etc, etc... Voyez comme votre argumentaire est profondément ridicule.

              Le bouddhisme a d’ailleurs 500 ans de plus et est toujours là. Si je dois de façon superstitieuse me fier à l’ancienneté c’est donc sur le bouddhisme que je vais aller...

              Ah non il y a encore plus ancien : l’Hindouisme. Allez je vais me faire hindou et me baigner dans le Gange...


            • gaijin gaijin 27 février 17:17

              @Gollum
              « Ah non il y a encore plus ancien : l’Hindouisme. Allez je vais me faire hindou et me baigner dans le Gange... »
              le gange c’est berk y a que les natifs de l’inde qui peuvent survivre dans un tel bouillon de culture ....
              encore plus ancien : le tantrisme çivaiste
              trouvez vous une dakini et en voiture simone .......prochain arrêt au 7ème ciel
              encore plus ancien mais difficile d’accès la spiritualité des aborigènes ...pas certain qu’un blanc puisse y avoir accès ,( mais la subincision de la verge moi rien que d’y penser j’ai coquette qui s’ escargotte smiley smiley )


            • Gollum Gollum 27 février 17:21

              @gaijin

              Oui le Gange pas bon à la santé... smiley

              Sinon va pour Shiva (mon dieu hindou préféré) et la Dakini.. smiley


            • oncle archibald 27 février 17:33

              @Gollum : « Allez je vais me faire hindou et me baigner dans le Gange... »

              Je vous le recommande, toute recherche de spiritualité serait bonne pour calmer vos aigreurs d’estomac. Haïr ceux qui ne vous ressemblent pas c’est pas une vie !


            • Jean Keim Jean Keim 27 février 18:53

              @Pascal L

              Non ! Les évangiles ont été écrites sur le vif en hébreu puis traduite « littéralement » en grec, à l’époque et dans la région où Jésus a vécu, l’araméen ne s’écrivait pas, il était la langue du peuple et parmi celui-ci, beaucoup ne comprenait plus l’hébreu qui était pratiqué par des gens instruits.

              Bien évidemment Jésus parlait araméen, il connaissait également l’hébreu puisqu’il lisait et commentait la Torah pour laquelle la loi Juive n’autorisait pas l’araméen, de plus il avait très vraisemblablement des notions de grec.


            • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 18:53

              @Pascal L
              Voilà, nous sommes d’accord : « Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil »
              C’est ce que j’attends de vous : non pas une fuite en accusant le frère (l’islam), mais une reconnaissance des crimes de votre propre religion. Cette religion qui est encore notre culture, bien qu’elle soit en train de disparaître. (Et laissez donc tomber cette rivalité puérile avec l’islam, ce n’est pas de la faute de l’islam si le catholicisme chute).


            • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 18:56

              @Jean Keim
              Les évangiles ont été écrits directement en grec.


            • Pascal L 27 février 19:42

              @Gollum
              Les invraisemblances que vous me citez sont du domaine de la foi et non de l’historien. Vous pouvez rejeter les miracles en bloc et on ne peut vous le reprocher, mais les témoignages abondent. Vous n’aurez jamais la preuve que ces miracles sont impossibles. Ces miracles ne sont pas faits pour vous convaincre, mais s’adressent à chaque fois à une personne en particulier.

              « J’attends donc, Pascal L, que vous buviez un poison mortel » « Vous ne mettrez pas Dieu à l’épreuve ». Chaque miracle est une décision de Dieu sur laquelle nous n’avons pas d’influence. Les miracles de Lourdes sont bien documentés et vous pouvez toujours en étudier les rapports pour alimenter votre scepticisme.

              « Et là j’imagine que vous allez tourner votre veste pour nous dire qu’il faut voir l’ensemble et non plus se focaliser sur une seule invraisemblance. Pas vrai ? » -> Non. C’est un simple problème de logique.

              « Une seule formule et qui correspond si bien à l’histoire rendrait le texte éminemment intéressant » non plus, on trouve toujours a posteriori des correspondances. C’est juste un problème de probabilités car les devises sont trop vagues pour n’avoir qu’une seule interprétation possible. Donc parmi toutes les interprétation possible, quelle probabilité en avez-vous d’en avoir une juste ?

              « vous n’y comprenez rien vous décrétez qu’il n’y a rien à y comprendre » L’apocalypse de Jean n’a pas la force des Evangiles. Un texte inspiré ? probablement et si certains passages sont limpides presque 2000 ans après avoir été écrits, d’autres parties sont obscures et vous n’avez pas plus d’explication que moi. Comme toutes les prophéties de la Bible, l’apocalypse n’a pas de vocation à s’exécuter à la lettre. Alors un avertissement ? certainement, les descriptions de la fin du monde sont suffisamment imagées pour nous puissions en comprendre la portée. Est-ce que l’humanité comprendra que la fin du monde est proche lorsqu’elle en verra les signes ? J’en doute, alors dormez tranquille.

              « Notamment sur les aspects prophétiques vous n’êtes en rien conforme à la foi traditionnelle » Donc, vous qui n’êtes plus Chrétien, vous allez nous expliquer ce que nous devons penser des textes ? 
              Avec ce que j’ai appris au catéchisme, j’en suis sorti comme vous, mais je ne me suis pas arrêté là. Si vous voulez comprendre autre chose n’écoutez pas les dames catéchistes qui n’ont pas de formation théologique. Allez plutôt à l’école des saints (François, Thérèse d’Avila, Thérèse de Lisieux, Marthe Robin...) et surtout laissez-vous comme eux enseigner directement par l’Esprit-Saint, vous serez à la source même de la foi.


            • Gollum Gollum 27 février 19:56

              @Pascal L

              Sur le poison ce n’est pas Dieu que je mets à l’épreuve c’est vous. Vous n’êtes pas un vrai chrétien puisque selon le texte vous ne pouvez ingérer un poison. CQFD.

              Sur la correspondance à posteriori bien évidemment que c’est à posteriori. Comment voulez-vous qu’à partir d’Aquila Rapax quelqu’un de 1794 par exemple pourrait prévoir Napoléon et l’enlèvement du Pape ? Ce que vous dites n’a aucun sens.

              L’Apocalypse fait partie du canon. En tant que tel il est tout aussi valable que les autres textes.

              vous n’avez pas plus d’explication que moi.

              Bien sûr que si que je les ai (du moins une bonne partie) mais je ne vous en ferai pas part. (Matthieu 7:6)

              Donc, vous qui n’êtes plus Chrétien, vous allez nous expliquer ce que nous devons penser des textes ? 

              Ben ouais, ça vous dérange ?

              n’écoutez pas les dames catéchistes qui n’ont pas de formation théologique.

              Vous me prenez vraiment pour un benêt pour penser que j’accorde du crédit à des dames catéchistes.. Non mais allô quoi ? smiley

              Marthe Robin..

              Ben tiens Marthe Robin ça tombe bien elle dit que nous sommes dans les derniers temps ceux de l’Apocalypse... étonnant non ? smiley

              Elle n’est pas la seule du reste.


            • Gollum Gollum 27 février 19:58

              @oncle archibald

              Alors contredire, ne pas être d’accord c’est haïr ?

              Bon ben ok, je suis plein de haine alors...


            • Pascal L 27 février 20:00

              @Alina Reyes
              La responsabilité individuelle fait partie des lois de l’occident est est un principe de base du Christianisme. Dieu s’adresse à chacun individuellement et jamais à une collectivité.
              Pour que les crimes dont vous accusez le Christianisme soient de la responsabilité de la religion, il faudrait qu’il existe des textes allant dans ce sens, or vous n’en trouverez aucun et c’est exactement le contraire qui est écrit dans les Evangiles. Je ne reconnaîtrais jamais ces criminels comme disciples de Jésus.
              La chute du catholicisme est uniquement dans vos rêves. Je vois au contraire que l’Esprit-Saint n’a jamais été aussi présent dans cette Eglise, ce qui lui donne une grande force. 
              L’islam n’est en aucun cas frère du christianisme. Nous savons aujourd’hui que l’islam n’est pas un descendant direct du christianisme mais a incorporé toute la christologie des deux sectes judéo-chrétiennes hérétiques : les Ebionites et les judéo-nazaréens. Comme pour ces sectes, l’islam refuse l’amour de Dieu (au moins dans le Coran, car je connais des Musulmans qui ne disent pas la même chose). Alors Dieu amour ou pas et vous n’avez plus du tout la même religion. Il n’est même plus possible de comprendre le sacrifice de Jésus sans l’amour de Dieu.
              Les Musulmans sont mes frères, mais l’islam reste une hérésie. La plupart des Musulmans cultivés sont à même de comprendre la différence entre les deux religions. Un imam se plaignait récemment sur Al-Jazira qu’il y avait 16000 conversions par jour de l’islam vers le christianisme... Ce mouvement n’existait pas il y a 50 ans. On trouve sur Internet toutes les réponses aux questions impertinentes sur l’islam.


            • Jean Keim Jean Keim 27 février 21:10

              @Alina Reyes

              C’est exact mais je ne sais pas pourquoi, je trouve que le mot évangile devrait être au féminin... au temps de Boileau, l’un des représentants du classicisme français, il l’était encore.


            • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 21:21

              @Pascal L
              Dieu en islam s’appelle le Miséricordieux. Pour ça et le reste, vous dites n’importe quoi. Vous cherchez sans doute à vous rassurer avec des mensonges, oubliant que « la vérité vous rendra libres ».


            • Cadoudal Cadoudal 27 février 21:26

              @Alina Reyes
              Ben qu’il aille misericordier en Islamie, au lieu de venir égorger nos vieux curés chez nous...

              ça nous fera des vacances...


            • Jean Keim Jean Keim 28 février 08:10

              En premier lecture de votre commentaire j’ai pensé que vous corrigiez ma faute d’orthographe, mais finalement peut-être que vous affirmez simplement que les évangiles ont été écrits en grec, ce qui est très discutable ???


            • Pascal L 28 février 09:48

              @Alina Reyes
              Certes, mais la miséricorde est le pardon et ce n’est pas l’amour, surtout avec la définition donnée par les Musulmans. C’est bizarre, mais chaque fois que j’interroge un Musulman sur la miséricorde, il ajoute que Dieu fait miséricorde a qui il veut car l’islam a introduit une part d’arbitraire dans le pardon. Si Dieu était amour, il pardonnerait à tout le monde et c’est ainsi que les Chrétiens le comprennent. Il reste que le Dieu des Chrétiens ne donne pas le salut à tout le monde, car c’est à chacun de se positionner face à l’amour. Par amour, Dieu ne peut que nous faire libre. Quel sens peut avoir une éternité face à l’amour de Dieu pour quelqu’un qui ne supporte pas l’amour ? Une éternité de haine peut-elle avoir un sens ?
              Par ailleurs en ne disant pas que Dieu est amour, les Musulmans ont un problème avec la distinction entre le bien et le mal. Pour eux, Allah est à l’origine du bien et du mal, mais comment alors savoir si Allah nous guide vers le bien ou le mal. Où se trouve la limite entre le bien et le mal ? Peut-on faire du mal pour obtenir un bien ? Les Musulmans me décrivent un Dieu pervers qui a créé des personnes dont il obscurcit le jugement pour qu’elles aillent en enfer. Cette idée est totalement insupportable et Dieu ne peut être pervers. Avec le Dieu Amour des Chrétiens, nous savons que Dieu n’est pas à l’origine du mal et qu’il ne peut le supporter. Néanmoins, par amour pour l’humanité, il nous laisse libre de choisir le bien ou le mal. Nous savons que Satan sera détruit le jour de la fin du monde et avec lui, tous ceux qui ont choisi de le suivre.
              Enfin, en niant l’amour de Dieu, les Musulmans se coupent de lui. Autant, il est facile pour un Chrétien de rejoindre Dieu dans son amour et de créer une véritable relation avec lui, autant c’est impossible pour un Musulman.
              Le refus de l’amour de Dieu est un mécanisme naturel chez l’homme. Dans les Evangiles, Jésus a parfaitement décrit le problème. Rejoindre Dieu dans son amour demande des sacrifices personnels parfois insurmontable. Adieu le pouvoir, la richesse... tout le monde ne peut y arriver.

              « la vérité vous rendra libres » là, je suis presque d’accord, ne croyez pas un seul instant que je suis dans le mensonge. Je dirai plutôt que c’est la recherche de la vérité qui nous rend libre car nous ne possédons pas la vérité. Mais plus que la recherche de la vérité, c’est l’amour qui nous rend libre. Pardonnez à tous ceux qui vous ont fait du mal et vous serez vraiment libre.


            • Gollum Gollum 28 février 10:13

              @Pascal L

              Pour eux, Allah est à l’origine du bien et du mal

              En conformité avec IsaÏe (45, 6-7) :

              afin que l’on sache du levant au couchant qu’il n’y a personne sauf moi : je suis Yahvé, il n’y en a pas d’autre.

              Je façonne la lumière et je crée les ténèbres, j’établis la paix et je crée le mal, c’est moi, Yahvé, qui fais tout cela.

              Bien évidemment la théologie chrétienne, devant ce verset scandaleux, le trahit sans vergogne afin de le faire coller avec sa théologie du Dieu bon.

              Et remplace le terme Mal (exactement semblable au même terme dans la Genèse dans le célèbre Arbre du Bien et du Mal) par malheur plus édulcoré.

              Mais ça ne tient pas. Il suffit de voir comme Yahvé dit qu’il crée les Ténèbres en opposition avec la Lumière pour comprendre que Dieu crée en fait tous les opposés quels qu’ils soient.

              Et ici on rejoint le point de vue de CG Jung contre celui d’Augustin.

              Point de vue qui est conforme d’ailleurs à la métaphysique hindoue et à l’Orient en général.


            • Gollum Gollum 28 février 10:25

              @Pascal L

              Les Musulmans me décrivent un Dieu pervers qui a créé des personnes dont il obscurcit le jugement pour qu’elles aillent en enfer.

              Là encore, la Bible (Exode 7, 1-4) : 

              Alors l’Éternel dit à Moïse "Regarde ! je fais de toi un dieu à l’égard de Pharaon et Aaron ton frère sera ton prophète. Toi, tu diras tout ce que je t’aurai ordonné et Aaron, ton frère, parlera à Pharaon pour qu’il renvoie les Israélites de son pays.

              Pour moi, j’endurcirai le cœur de Pharaon et je multiplierai mes signes et mes preuves de puissance dans le pays d’Égypte.


            • Pascal L 28 février 10:27

              @Jean Keim
              Si, l’araméen s’écrivait à l’époque de Jésus. L’araméen n’était pas que la langue du peuple, elle était aussi la langue commune à tout le moyen orient et servait aux échanges à cette époque, il y avait même plusieurs systèmes d’écriture. En Palestine, l’alphabet était hébreu, mais les mots restaient araméens, il y a des mots qui n’existent qu’en araméen et pas en hébreu, ce qui permet de les distinguer. Les Evangiles contiennent également des tournures de phrases qui ne peuvent venir que de l’araméen. Pour les chercheurs, il n’y a plus aucune ambiguïté sur l’écriture araméenne des Evangiles. En Syrie, l’alphabet était dérivé de l’alphabet phénicien et Petra avait également son alphabet propre. Nous avons encore le texte des Evangiles en araméen et nous en sommes certain pour l’Evangile de Matthieu. Pour Luc, les chercheurs pensent que le texte de la Peshitta est le bon, mais ils n’en sont pas certains. Pour Matthieu, le texte de la Peshitta contient encore toutes les structures de la récitation orale sans aucune altération et deux textes différents ont été retrouvés qui disaient que Matthieu avait récité son Evangile pendant 6 ans et mis par écrit la septième année. Cela nous fait une écriture en l’année 37. Par ailleurs, les Evangiles sont connus par plus de 20000 manuscrits dans toutes les langues de la région, ce qui en fait le texte le plus copié de toute l’antiquité, et de loin. L’analyse des variantes permet aux chercheurs de se faire une idée précise du texte original. Sur les 400000 variantes trouvées, la quasi-totalité sont des erreurs de transcriptions et seulement un vingtaine correspond à des changement volontaires, interprétables à chaque fois. Les chercheurs concluent que le texte que nous avons actuellement ne contient aucune variante dogmatique sur le texte original. Pour plus de détails, on se référera au livre « Les Evangiles à l’épreuve de l’histoire » de Bruno Bioul.


            • Pascal L 28 février 10:34

              @Gollum
              Vous interprétez les mythes comme s’il s’agissait d’un texte complet et auto-suffisant écrit hier...
              Pour les Chrétiens, la Bible a des auteurs humains qui ont mis ce qu’ils ont compris. Nous ne sommes plus au 7ème siècle avant J.C. et l’histoire nous montre que l’interprétation des textes n’a jamais cessé d’évoluer. Nous ne pouvons pas interpréter un texte ancien comme étant incohérent avec ce que nous avons découvert par la suite.


            • Gollum Gollum 28 février 10:55

              @Pascal L

              J’interprète comme c’est écrit. Point barre. Le catholicisme trahit. 

              Et donc vous n’avez rien découvert. Vous avez remplacé une théologie par une autre qui n’est en rien conforme aux textes.

              Donc les musulmans sont en fait plus proches de la pensée juive réelle.. sur ce plan là du moins.

              Quand vous argumentez comme quoi les auteurs de la Bible sont humains et y ont mis ce qu’ils ont compris on peut vous retourner l’argument comme un gant en disant que vous mettez dans votre théologie toute votre incompréhension qui est selon moi, abyssale.


            • Alina Reyes Alina Reyes 28 février 11:32

              @Pascal L
              Avec tout ça, vous ne m’avez toujours pas dit ce que vous pensez du viol des enfants par les curés. Avec la bénédiction de leur dieu amour ? Inutile de me répondre maintenant, c’est trop tard. Je ne viendrai plus lire les commentaires ici, ils m’ont suffi pour me renforcer dans la vision de l’immondice qui habite les catholiques défenseurs de cette infecte église. Plus les églises fermeront ou se transformeront, mieux cela vaudra, pour le bien de tous.


            • oncle archibald 28 février 11:35

              @Gollum : Contredire, ne pas être d’accord, c’est tout à fait possible de deux façons au choix :

              soit en argumentant calmement en espérant convaincre son interlocuteur et le faire changer d’avis

              soit en vomissant des imprécations qui effectivement ressemblent étrangement à de la haine pure et simple.

              Je constate que sur Agora Vox c’est la deuxième façon de « contredire » qui est de mise et que la première est quasiment absente.


            • Cadoudal Cadoudal 28 février 11:39

              @Alina Reyes
              Hamdullah, plus les églises fermeront ou se transformeront, mieux cela vaudra, pour le bien de tous.

              https://www.marieclaire.fr/,les-viols-etouffes-des-petites-filles-de-rotherham,736182.asp

              The Muslim Community in #Birmingham bought for £500.000 a Christian church. Of course, this church is now converted into a mosque ! The call of the muezzin is already being tested.

              https://twitter.com/fake_ljaschko/status/1100354241544237056?s=12


            • Gollum Gollum 28 février 11:58

              @oncle archibald

              Je commence à croire ceux qui disent de vous que vous êtes de mauvaise foi (sans jeu de mot hein)

              Car je vous interpelle calmement à 13h11.

              Vous me répondez à 14h06 comme quoi je n’ai aucune culture religieuse ce qui est faux je suis probablement un de ceux qui connait le mieux les religions ici.

              Après cette petite pique, loin de m’en offusquer, je vous répond tout aussi calmement à 14h44.

              Mon dernier post, à votre égard, à 17h06, étant de la même veine et dans la plus stricte courtoisie. 

              Idem pour ce post.

              Donc je ne me sens pas concerné par la haine pure que vous fantasmez et qui n’existe que dans votre tête.

              Quant à essayer de faire changer d’avis un homme de foi alors là c’est mission impossible et cela ne fait pas partie de mes ambitions...


            • Jean Keim Jean Keim 28 février 12:49

              @Pascal L

              Je ne vais pas polémiquer, si vous désirez aller plus loin que ne le font les livres d’historiens sur Jésus, le plus souvent des livres écrits à partir d’autres livres, mais qui néanmoins peuvent présenter un interêt, alors lisez deux ouvrages de Claude Tresmontant :
              - Le Christ hébreu qui explique pourquoi les évangiles ont été écrites originellement en hébreu.
              - Les (4) évangiles qui donnent souvent un sens nouveau au message de Jésus.

              C.T. est avant tout un chercheur, ses idées sont originales, sensées et rationnelles.


            • Pascal L 1er mars 10:33

              @Alina Reyes
              Je vous ait déjà répondu plusieurs fois, mais ce n’est pas cette réponse que vous voulez que je vous donne. Votre seul but est d’humilier les Catholiques parce qu’on vous a répété depuis l’enfance que l’islam dominera le monde, mais vous vous fourvoyez complètement. Vous ne voulez pas voir que le Christ est bien ressuscité et qu’il se tient au milieu de ceux qui lui font confiance. La force qu’il donne à ceux qui le suivent n’a jamais été abattue depuis 2000 ans et ne le sera pas par vous. Si vous refusez l’amour de Dieu, cette force de Dieu vous sera à jamais inaccessible. Chassez la haine qui est en vous, faites-en l’expérience et vous comprendrez. C’est parce que des millions de Musulmans ont suivi ce chemin d’amour qu’ils se sont convertis au Christianisme.


            • Pascal L 2 mars 20:18

              @Jean Keim
              J’apprécie beaucoup la philosophie de Claude Tresmontant, mais sur cette origine hébreu des Evangiles, ses travaux sont trop anciens et il n’est pas en phase avec les dernières recherches. Son intuition que les Evangiles n’avaient pas été écrits en Grec à l’origine est exacte. Il faut lire les écrits des pères Frédéric Guigain et Edouard-Marie Gallez, la traduction de l’Evangile de Matthieu de Mgr Françis Alichoran avec ses notes. Lisez aussi « Les Evangiles à l’épreuve de l’histoire » de Bruno Bioul.


            • Pascal L 2 mars 20:23

              @Jean Keim
              Non, Les travaux de Claude Tresmontant sont trop anciens et ne tiennent pas compte des dernières recherches. Il faut lire les travaux des père Frédéric Guigain et Edouard-Marie Gallez ainsi que la traduction en français de l’évangile de Matthieu par Mgr Françis Alichoran avec ses notes. Vous pouvez également lire « Les Evangiles à l’épreuve de l’histoire » de Bruno Bioul. L’intuition de Claude Tresmontant était presque juste, les Evangiles (sauf Jean) n’ont pas été écrit initialement en Grec.


            • Jean Keim Jean Keim 2 mars 23:23

              @Pascal L

              Comment des travaux peuvent-ils être trop anciens ?

              Nous ne sommes pas en présence d’un sujet de mode, la mécanique quantique ou la théorie du big-bang peuvent évoluer, voire carrément être infirmés, mais certains messages sont intemporels, celui de Jésus est de cette nature, peut importe la langue d’origine des évangiles, Tresmontant s’est évertué à leur rendre leur sens primitif, sa connaissance des langues anciennes lui on permis d’y arriver, ce n’est pas en intellectuel qu’il faut l’aborder, ni en homme d’une religion, Jésus n’était pas chrétien ni encore moins catholique, il est même envisageable qu’il ne croyait pas en Dieu, tout au moins pas dans le sens commun.


            • Jean Keim Jean Keim 3 mars 11:29

              @Jean Keim

              Tresmontant démontre que les 4 évangiles, y compris celui de Jean, ont bien été écrits en hébreu et ensuite traduits « littéralement » en grec, les expressions hébraïques se retrouvent traduites telles quelles (donc littéralement) et transpirent dans le texte grec (lisez le Christ hébreu), pour un fin linguiste tel que T., il est loisible de les retrouver, si les évangiles avaient été écrits originellement en grec, le style grec prédominerait.

              De plus T. démontre également que l’évangile de Matthieu est probablement le premier ( 36 au plus tard), suivi de près par celui de Jean – qui n’est pas l’apôtre « fils du tonnerre », ensuite celui de Luc (vers 40-60), et en dernier Marc (vers 50-60), de plus les 4 évangiles ont été rédigés au plus tard en 60, c’est-à-dire avant les persécutions des communautés chrétiennes par les autorités religieuses juives et avant la destruction de Jérusalem en 70.


            • Pascal L 6 mars 23:13

              @Jean Keim
              Les travaux de Tresmontant sont anciens parce que on a démontré depuis que c’est l’araméen qui a été utilisé pour les trois évangiles synoptiques et le grec directement pour l’Evangile de Jean. Ces textes araméens sont maintenant connus et nous pouvons les comparer à la version retraduite en hébreu de Claude Tresmontant. Nous avons une idée précise du texte original parce que plus de 24000 manuscrits (complets ou partiels, dans toutes les langues de l’époque) des premiers siècles ont été recensés et que toutes les variantes ( 400000) sont documentées. Seules 22 variantes correspondent à des variations volontaire de dogmes... Aucun texte antique n’est connu à ce niveau de fiabilité aujourd’hui et de loin.


            • Alina Reyes Alina Reyes 6 mars 23:35

              @Pascal L
              Aucun évangile en araméen n’a été trouvé. Croire qu’ils ont d’abord été écrits en araméen ou en hébreu participe de la croyance, c’est tout. Ce qui est sûr, c’est que les textes ont été trouvés en grec. Pourquoi s’aveugler de toujours plus de croyances ?


            • Pascal L 8 mars 18:22

              @Alina Reyes
              « Aucun évangile en araméen n’a été trouvé »
              Parmi les 24000 manuscrits connus, 5674 manuscrits sont en grecs, 10000 en Latin et 9300 dans d’autres langues dont l’araméen, le syriaque... Faut-il déduire de ces chiffres que les Evangiles ont été initialement écrits en latin ? Le texte araméen qui est considéré comme référence est celui de la Peshitta conservé par l’Eglise assyro-chaldéenne (sud de l’Irak, il y a toujours environ un million de personnes qui ont l’araméen comme langue maternelle aujourd’hui). L’Evangile de Matthieu en araméen est conforme au texte grec, mais possède en plus toutes les caractéristiques de l’oralité (rythme, rime et séquencement des paragraphes). Dans cet Evangile, il n’y a aucune rupture de ces éléments alors que le texte suit parfaitement le texte grec. Il ne peut qu’être antérieur et plus encore, il ne peut être que le texte original. Par ailleurs, grâce aux différents témoignages disponibles, les chercheurs contemporains datent ces évangiles aux années 37 pour Matthieu, 42 pour Marc et avant 49 pour Luc. Les textes grecs qui font référence sont plutôt de la fin du premier siècle. Aucun Evangile ne peut avoir été écrit après la destruction du Temple de Jérusalem en 70, car cet événement a été un raz-de-marée dans la culture juive et nous en aurions des traces dans les Evangiles. Vous trouverez plus de détails sur le site de l’association eEcho ou dans les commentaires de la traduction en Français de l’Evangile de Matthieu en araméen par Mgr Alichoran de l’Eglise assyro-chaldéenne.


            • Pascal L 8 mars 18:37

              @Alina Reyes
              « Pourquoi s’aveugler de toujours plus de croyances ? »
              La science est une béquille. Pas plus que vous, je ne pourrai jamais démontrer que Dieu existe ou n’existe pas, mais la science peut démontrer que le texte des Evangiles est authentique. Le reste vous appartient et c’est votre liberté. Ne privez par les autres de cette liberté. Je fais bien plus confiance dans la science que dans votre avis.


            • Hervé Hum Hervé Hum 27 février 09:06

              Cette fonte de façade charrie des torrents de boues toxiques, dont il nous faut nettoyer nos pays, nos terres, comme de la pollution chimique afin d’y restaurer une possibilité de vie pour l’humanité.

              Cette « pollution », existe et domine la société humaine depuis quelques temps (siècles) déjà et pour parler de restauration, il faut remonter bien loin en arrière, du moins, à l’échelle humaine.

              Jusqu’à présent, seule la forme à évoluée, mais pas le fond, celui de faire une société basé sur le rapport de domination, afin de permettre la prédation humaine, aussi appelé, exploitation humaine.

              Pour finir, l’expression « que tout change pour que rien ne change », ne veut rien dire et pour une personne intellectuelle, reprendre ce genre de phrase vide de sens est une grossière erreur, seulement excusable pour un enfant.

              L’expression prend sens que si on écrit « que tout change sur la forme pour que rien ne change dans le fond » et c’est ce que font ou tentent de faire les élites qui nous dominent. Tout changer sur la forme pour sauver le fond, qui lui, ne peut pas évoluer d’un poil !


              • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 09:19

                @Hervé Hum
                La phrase est celle du roman Le Guépard. J’ai eu l’occasion de la commenter ailleurs (dans ma thèse) mais ici je ne fais pas cours de français (sinon je corrigerais vos fautes d’orthographe), l’important est de la citer telle que ces gens la citent et je crois les lecteurs d’Agoravox assez intelligents pour l’interpréter à leur façon et comprendre bien sûr qu’il s’agit de jouer sur les apparences pour ne rien changer, dans les faits, à l’état du monde. La philosophie inverse de celle des Gilets jaunes et autres révolutionnaires (autres que les révolutionnaires à la Macron et à la Pétain, qui veulent que tout change pour que tout devienne pire), qui opposent aux discoureurs de salon des actes.


              • Hervé Hum Hervé Hum 27 février 10:52

                @Alina Reyes

                corriger les fautes, c’est s’attacher aux apparences pour mieux s’éloigner du fond !

                je ne sais rien de ce que dit votre thèse au sujet de cette phrase, mais il n’y a qu’une seule interprétation logique possible, c’est celle que je donne. Après, chacun peut effectivement s’asseoir sur la logique, c’est à dire, le respect des relations ou chaines de causalité et c’est vrai que c’est devenu la règle de tout le monde, sauf de ceux qui gouvernent l’état du monde, mais qui poussent justement tous les autres à s’asseoir sur la logique !

                Quant aux « actes » des gilets jaunes, je ne les vois pas, en dehors des apparences.

                Car le hic de ce mouvement, c’est d’avoir un corps, mais pas de tête ou plutôt, d’avoir autant de têtes que de corps agissant. Résultat, chacun est le représentant de sa seule voix ou du petit nombre qui le connaît personnellement. Le seul point commun et l’essentiel, c’est vrai, porte sur le fait que la société a un problème fondamental de répartition de la richesse produite et qui est la raison d’être des gilets jaunes. Mais tout le monde diffère sur les moyens de résoudre le problème et là, comme le dit Bossuet « Dieu se rit de ceux qui vénèrent les causes dont ils déplorent les conséquences ».


              • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 11:31

                @Hervé Hum
                Vous dites "l’expression « que tout change pour que rien ne change », ne veut rien dire pour une personne intellectuelle

                ".
                Vous faites erreur : il ne s’agit pas d’une expression qui serait fausse, comme vous le dites, mais d’une citation d’un livre. Si vous voulez traiter d’imbécile l’auteur du livre (un chef-d’œuvre), Giuseppe Tomasi di Lampedusa, libre à vous, mais nous n’avons pas à changer sa phrase quand nous la citons.


              • Hervé Hum Hervé Hum 27 février 13:09

                Vous faites erreur : il ne s’agit pas d’une expression qui serait fausse, comme vous le dites, mais d’une citation d’un livre

                .

                 ????? votre remarque est absurde ! En effet, il n’y a pas de relation de causalité entre la validité d’une expression et le fait que ce soit une citation.

                D’autant que vous reprenez la phrase pour votre propre compte et non par respect pour l’auteur du livre dont est tiré la citation.

                Vous faites dans le sophisme....


              • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 14:49

                @Hervé Hum
                Mais non je ne la reprends pas à mon compte, et je donne sa source dans mon texte. Il faut lire ce qui est écrit, c’est mieux pour éviter de répondre à côté de la plaque.


              • Hervé Hum Hervé Hum 28 février 09:11

                @Alina Reyes

                Si, vous reprenez la formule à votre compte pour argumenter votre article, par contre, vous avez raison sur le fait que vous explicitez la formule en écrivant " il s’agit de donner l’impression par le discours qu’on promeut le changement, alors qu’on fait tout pour que rien ne change, ou même pour que tout empire, en renforçant toutes les dictatures, internes et externes.« 

                On peut d’ailleurs résumer en écrivant »que tout change en parole, pour que rien ne change par les actes.

                Cela implique que je ne suis pas à coté de la plaque, mais bien au centre et votre explication le prouve ! En effet, si vous devez expliciter la phrase, c’est parce que, telle quelle, la phrase ne veut rien dire et ne prend sens qu’en distinguant parole et acte. Ce que je fais aussi en distinguant forme et fond.

                Votre article s’attache à montrer que les paroles servent à cacher des actions contraires, perso, je m’attache à montrer que si la forme peut évoluer à l’infini, le fond lui, ne peut pas évoluer et reste donc immuable.

                Le principe du capitalisme est de permettre et favoriser la prédation humaine, si la forme peut évoluer, le principe ne le peut pas sous peine d’être supprimé. Aussi, la technique consiste à changer la forme et les mots, pour conserver le fond, la prédation humaine, à commencer sur ses propres congénères.

                Cela veut dire que, lorsque la parole ne suffit plus, les tenants du système touche la forme, mais, pour ceux qui veulent changer les règles du jeu et interdire la prédation humaine, toucher à la forme ne suffit pas, il faut IMPERATIVEMENT toucher au fond, fondements et là, c’est l’aphorisme de Bossuet qui s’applique alors à la majorité des gens, soit « Dieu se rit de ceux qui vénèrent les causes dont ils déplorent les conséquences » Par exemple, ceux qui croient pouvoir changer le système et lutter contre les effets de la mondialisation en prônant la fin de la mondialisation et le retour au souverainisme du XIXème siècle, loin de toucher au système et d’en diminuer voir supprimer les effets, les aggraves pour le « bas peuple ».

                Le principe de la souveraineté n’existe que tourné vers soi, mais n’existe pas en réalité (uniquement en imaginaire) dès lors où il est tourné vers autrui. Face à ce dernier, parce que cela implique la concertation dans l’espace-temps commun, il n’y a pas de souveraineté qui tienne, mais l’établissement de règles communes, sauf si l’un domine l’autre et donc impose sa seule volonté ou qu’il n’y ait aucun échange entre eux..Mais, dans un monde où chacun affirme sa souveraineté vis à vis d’autrui, tout en voulant avoir des relations avec ses voisins, c’est l’état de guerre permanent, parce qu’il n’y a de souveraineté qu’en étant juge et partie, soit donc, en conservant l’arbitraire de ses choix et donc, de sa capacité à rompre les accords, les violer voir, les imposer aux autres, selon donc le rapport de domination du fort au faible et non sur des règles de justice, d’équité.

                Quid du commerce, de l’écologie, de la pollution, etc, au niveau mondial..



              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 09:12

                Le disparition de l’image paternelle (propre au catholicisme qui valorise la femme et efface le père de l’histoire, reléguant le rôle de celui-ci à un dieu imaginaire) constitue la base de tous les totalitarisme. L’absence de père génère la dépression qui fait le lit de toutes les formes d’abus, de domination, de sadisme. La religion catholique est dépressive et essentiellement d’essence maternelle : empathique, larmoyante, souffreteuse, sans dignité ni virilité (à ne pas confondre avec machisme qui n’est que le contre-pouvoir d’une société sans référent paternel).


                • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 09:23

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  Il y a des « pères » dans le catholicisme, mais émasculés : prêtres forcés à l’abstinence et hommes forcés à l’abstinence hors mariage ou au sexe vécu dans la honte. L’asexualisation est la même pour les femmes mais la fonction maternelle n’est valorisée qu’à condition d’abdiquer toute liberté. Bref, tout ça est toxique et à jeter.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 09:34

                  @Alina Reyes

                  Le catholicisme est une régression par rapport aux anciennes religions. Seuls THOTH HERMES TRISM2GISTE était un Dieu hermaphrodite intégrant l’homme et la femme. Non pas à égalité, mais dans le complémentarité. Lire la femme celte : de Jean Markale ou Mélusine, l’éternel féminin d’Audrey Fella. 


                • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 09:47

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  Ah oui, je connais ces livres, et d’autres sur le sujet, depuis bien longtemps (Mélusine était le personnage de mon deuxième roman en 1990) et vous avez raison, c’est une étude intéressante à faire. Toutes les spiritualités sont intéressantes à étudier, tous les religions instituées sont à étudier puis... à fuir, selon mon sens, sauf si on peut les vivre sans clergé, à sa façon, librement.


                • Gollum Gollum 27 février 10:36

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  propre au catholicisme qui valorise la femme et efface le père de l’histoire

                  Le catholicisme ne valorise pas la femme, ni la féminité. L’exaltation de la Vierge n’est d’ailleurs pas une exaltation de la féminité mais bien son inverse. Car la féminité c’est la sexualité. En exaltant une maternité sans sexualité (virginité) on a là un double discours, qui consiste à faire croire qu’on tient compte du féminin tout en niant une part essentielle de celui-ci.

                  Et le catholicisme n’efface pas le père. Bien au contraire. Il est omniprésent dans la personne même du Pape. Ce père est bien évidemment castrateur dans la mesure où il exige obéissance aux dogmes et au clergé. La dévalorisation de la sexualité est une constante de tout régime autoritaire castrateur qui exige la soumission. (Le Capitalisme fait l’inverse mais le résultat est le même)

                  Tout en exaltant le père le catholicisme est dévirilisant de par la valorisation des vertus féminines : exaltation de la foi au détriment de la recherche et de la raison, exaltation du sentiment, exaltation de la communauté au détriment de l’aventure individuelle.. Les mystiques chrétiens sont des femmes pour une grande majorité et ce n’est évidemment pas un hasard. Quand Jean de la Croix parle de sa relation à Dieu il se parle au féminin.

                  D’où une homosexualité latente qui aboutit au livre Sodoma qui n’est là non plus pas un hasard. Car à force de jouer sur la castration, forcément à un moment on débouche là-dessus...


                • popov 27 février 16:01

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  C’est en effet un drôle de famille que la famille Trinité.
                  Ça commence plutôt mal, la GPA du siècle 1. La pauvre Marie a dû se se demander ce qui lui arrivait quand elle a vu se pointer le grand Gabriel avec une petite poire remplie de sperme encore chaud.
                  Sperme de qui au fait ? Pas de Dieu-le-Père puisque la tradition affirme qu’il a été « conçu du Saint Esprit ». Le Saint Esprit est donc le père. Et Dieu-le-Père la mère ?
                  On se perd en conjonctures. Mais la théorie du genre est là qui va remettre les choses en place. On pourra désormais dire Dieu-le-parent-1 et Dieu-le-parent-2.
                  Merci qui ? Merci Hollande et sa fine équipe.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 16:10

                  @Gollum
                  Le catholicisme valorise la mère sous le robe papale. Le pouvoir n’est pas du côté du père mais de la mère, résumée à la procréation. Les trois KKK : Kirchen Küchen en Kinderen. Eglise, cuisine et enfant. 


                • Gollum Gollum 27 février 16:39

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Ce que je sais c’est qua dans les familles catho que j’ai pu fréquenter ce sont les femmes qui portaient la culotte même si elles laissaient l’époux s’illusionner sur leur rôle. Notamment au point de vue religieux ce sont elles qui étaient le plus attaché à la défense de la foi, aux dogmes, aux aspects religieux. Au fait d’aller à l’Église. Les hommes, dans leur majorité, sont suiveurs, quelque peu passifs...

                  On a donc bien inversion sexuelle quelque part.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 09:54

                  Liberté oui, tant qu’elle ne gène pas autrui. La liberté s’arrête là où commence celle d’autrui. J’écris aussi un livre dont la Cité d’Ys en Bretagne imaginaire les le centre d’un assassinat dont l’origine se trouve dans le passé lointain. Je suis belge.


                  • Alina Reyes Alina Reyes 27 février 09:59

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    Bien d’accord avec votre sens de la liberté. Bon courage pour votre livre !



                    • Gollum Gollum 27 février 10:37

                      @Matlemat

                      Mais personne n’a dit que cela ne concerne que l’église catholique. Pas moi en tous les cas.


                    • Matlemat Matlemat 27 février 12:42

                      @Gollum

                      Je ne vous visais pas, ce qui est agaçant c’est que les mêmes actes par des gens d’autres religions sont passés sous silence, voyez l’affaire en Angleterre ou un activiste a fait de la prison pour avoir voulu médiatiser un procès de viols collectif sur mineurs.


                    • julius 1ER 27 février 11:34

                      Vous aurez remarqué tout comme moi que Mgrs Pell était No3 du Vatican et qu’il appartenait à l’Ultra-Droite conservatrice Vaticanaise .... cad que plus on est à l’extrème-droite au niveau des valeurs quel’on prétend défendre anti-mariage des prêtres, anti-avortement, anti-homos etc,etc.... 

                      plus cela sert à détourner les regards sur les actes quel’on commet ... en clair on est dans « le faîtes ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais » !!!!

                      hier j’ai eu le même sentiment avec Dupont Gnan-Gnan qui est monté au créneau à propos de « l’affaire Décathlon et ses hijab » ce type est tellement bête et méchant qu’il en est presque à manger du foin surtout lorsqu’il dit que c’est retourner plusieurs siècles en arrière que porter ce hijab ... je voudrai faire remarquer à cet imbécile que tous les jours je vois passer des religieuses catho devant chez moi

                      et ces dames portent le même truc masquant les cheveux sauf qu’à mon avis elles 

                      n’utilisent pas le même terme pour définir cet article ....

                      alors les religieuses catho plusieurs siècles de retard aussi ??????


                      • Gollum Gollum 27 février 11:54

                        @julius 1ER

                        Vous aurez remarqué tout comme moi que Mgrs Pell était No3 du Vatican et qu’il appartenait à l’Ultra-Droite conservatrice Vaticanaise ....

                        En fait il y a beaucoup d’analogie entre Église romaine, avec son culte du chef suprême, et fascisme. Dont on sait qu’il est d’essence homosexuel.

                        Avec comme autre trait commun la quasi impossibilité de la remise en question. 

                        Les mêmes caractéristiques produisent les mêmes effets.


                      • Gollum Gollum 27 février 12:02

                        Tiens tant que j’y pense, je rajoute que l’affaire de viol homosexuel qui a eu lieu chez les De Villiers est directement liée au catholicisme familial...


                      • julius 1ER 28 février 10:28


                        En fait il y a beaucoup d’analogie entre Église romaine, avec son culte du chef suprême, et fascisme. Dont on sait qu’il est d’essence homosexuel

                        @Gollum
                        cet aspect freudien m’avait échappé, encore que cette thèse peut-être débattue au moins dans une Démocratie ... car chez les faschos si le chef suprême a décrété que les homos devaient être cloués au pilori .... ils le seront .... point barre !!!


                      • popov 27 février 15:35

                        Une des raisons de la pédophilie chez les curés, c’est peut-être le fait qu’ils ne peuvent se marier et avoir une vie sexuelle normale. 

                        Je propose donc aux pays où le Concordat est encore en vigueur et où les curés sont rémunérés par l’état de cesser de rémunérer les curés célibataires. Dans les églises catholiques d’orient les curés peuvent se marier. Les pasteurs protestants mariés qui se convertissent au catholicisme et qui désirent rester curés le peuvent. Cette obligation du célibat des prêtres n’est donc pas absolue, et il serait temps de forcer l’église à la revoir. 

                        Ceci dit, l’église catholique malgré tous ses torts et ses basses manœuvres a rendu un immense service à l’Occident en interdisant les mariages consanguins. Si elles les avait permis ou encouragés comme l’a fait l’islam, vous seriez pour la plupart des babouins illettrés au QI moyen avoisinant 80 et absolument incompatibles avec la civilisation.


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 16:28

                          @popov
                          « Une des raisons de la pédophilie chez les curés, c’est peut-être le fait qu’ils ne peuvent se marier et avoir une vie sexuelle normale. » Hélas, je ne le crois pas. Le problème remonte à la petite enfance et est déjà installé dans leur mental. que seraient-ils devenus s’il n’avaient pas choisi le chemin de l’église. Peut-être pire encore, mais certainement pas des hétéros classiques. Pourquoi la plupart ont-ils un air vaguement rempli de componction et qui vous met d’emblée mal à l’aise. 


                        • Gollum Gollum 27 février 16:42

                          @popov


                          Une des raisons de la pédophilie chez les curés, c’est peut-être le fait qu’ils ne peuvent se marier et avoir une vie sexuelle normale. 

                          C’est sûr qu’il s’agit d’une monstruosité de ne pas avoir de relations féminines.

                          Mais il y a autre chose. Car cette pédophilie est à majorité masculine donc homosexuelle.


                        • Gollum Gollum 27 février 16:47

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Pourquoi la plupart ont-ils un air vaguement rempli de componction et qui vous met d’emblée mal à l’aise. 

                          Ah vous avez remarqué vous aussi. smiley

                          Ces airs doucereux, faussement mielleux pour mieux attraper les mouches..

                          Avec des voix de castrats assez souvent. Une sensation vague d’artificiel, un côté faux-cul... On en trouve plein des vidéos sur le net avec ces caractéristiques là..

                          Avec un côté paternaliste aussi. Prêt à vous prendre sous l’aile pour vous donner le salut. Pour vous sauver.. (ça me rappelle quelqu’un tiens...)


                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 16:51

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Ils ne peuvent pas se marier , mais ils ont largement l’ opportunité de trouver femme a leur convenance , il ne manque point de paroissienne pour partager le mi-temp dans un couple a trois avec le représentant ...

                          Le viol , par personne ayant autorité c’ est bien différend ... et pas vraiment chretien 
                           


                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 16:52

                          @Cyrus

                          ... Et dire que c’ est encore moi qu’ on accuse smiley


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 17:42

                          @Cyrus

                          Le pédophiles sont généralement des homosexuels refoulés. Ils ne risquent pas de prendre femme.


                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 17:46

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Non pas d’ accord , Les pedophile qu’ il s’ en prenne a des garcons ou as de petite fille sont avant tout des vampire , des strigoî assoifé de sang et de pouvoir ...

                          il n’ ont aucun besoin de l’ accusateur pour devenir démoniaque ....


                        • gaijin gaijin 27 février 17:47

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                          euh ?
                          la plupart de pédophiles sont mariés et la plus grande partie des victimes c’est des filles ....votre logiciel doit dater ........


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 17:51

                          @gaijin

                          Comme vous dites, prépubère et n’ayant pas encore d’attributs féminins. A cet âge, ce sont des anges. Dès qu’elles commencent à avoir des poils ou et des seins, ils s’en éloignent. Les couples homos d’ailleurs paradoxalement aiment avoir des filles. 


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 17:59

                           Six ans, contrainte pour une question de facilité @A six ans, contrainte pour une question de facilité géographique de fréquenter une école catholique, nous devions tous les matins allez au con fesses ional aller à genoux sur le sol en pierre. Le curé avait un air si vicieux que je lui ai balancé de l’eau froide d’un verre que je cachais derrière moi. J’ai eu droit à cinq étoiles noires dans mon carnet (ira aux enfers,....). smiley.


                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus l’ accuse a tord 27 février 18:28

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                          Toute mes condoléance , moi j’ ais été kidnapper chez les IHS ...


                        • gaijin gaijin 27 février 19:17

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                          en général ce n’est pas le même public il y a ceux qui sont attirés par les garçons ( et qui d’ailleurs peuvent ne pas être homosexuels ) et ceux qui sont attirés par les filles ....il y à aussi souvent une sélection a l’age ceux qui visent les 6-8 ans ne visent pas forcément les 10-12 et inversement .........
                          il y a aussi bien sur ceux pour qui tout ce qui a un trou est bon a prendre mais c’est plus rare ...


                        • popov 28 février 01:04

                          @Gollum

                          Bonjour

                          C’est ce qui s’appelle avoir une tête de curé. Si vous voulez en voir une belle, je vous conseille ce court métrage. Il fait partie d’une compilation de courts métrages qui dure environ 2 h au total. Celle avec le curé commence à 1h 10min.
                          Pour en revenir à notre discussion de l’autre jour (statistiques de Gauquelin), j’ai dû laisser tomber faute de temps. Je tiens quand même à vous dire que vous avez bien défendu votre sujet et m’avez presque convaincu.


                        • julius 1ER 28 février 10:35

                          @Gollum
                          c’est un vrai débat cet aspect du problème mais il semblerait que bien qu’il n’y ait pas de stats sur ce sujet .... les problèmes de pédophilie chez les pasteurs mariés existent tout autant que chez les curés donc il ne faut pas en tirer de conclusion définitive .... la mariage des prêtres n’est peut-être pas la « Solution » c’est peut-être plus dans un suivi psychologique et une moindre détresse morale que sont les clefs du problème !!!


                        • Gollum Gollum 28 février 10:44

                          @julius 1ER

                          Oui d’ailleurs j’évoque bien de la pédophilie masculine donc le mariage n’est pas forcément la panacée effectivement..

                          Ceci dit le célibat complet n’améliore probablement pas les choses..

                          Je serai curieux de savoir si en terre orthodoxe l’atmosphère est plus saine ou pas..


                        • Gollum Gollum 28 février 10:45

                          @popov

                          Je tiens quand même à vous dire que vous avez bien défendu votre sujet et m’avez presque convaincu.

                          Merci. Super ! smiley


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 16:18

                          Sodoma ou sodomite. L’homosexualité est toujours une soumission à la mère. Je n’irai pas vers la femme dans sa différence et en dehors de la famille (l’église est une famille) et resterai soumis au dogme, au règlement, castré et castrat). La pédophilie s’expliquant par un attrait pour tout ce qui n’est pas encore défini sur le plan sexuel (les anges,...). Mais l’homme est-il capable de se passer de la religion ? Déjà qu’il est dominé par le pouvoir de l’argent (Macron).


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 16:22

                            Si le Pape François paraît un peu moins « soumis » et plus viril que les autres, ne serait-ce justement pas parce qu’il a vécu avec une femme. Mais l’attrait du pouvoir,.... Il doit être très divisé...


                            • popov 28 février 03:04

                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                              Insoumis et viril ce mollusque ? On ne l’a pas entendu gueuler quand les chefs d’états européens envoyaient des chacals allahakbaristes massacrer des chrétiens en Syrie. 
                              Et que fait-il contre l’islamisation de l’Europe ? Il est pourtant bien placé pour savoir que ce que les puissances financières n’ont pas pu réaliser à l’aide du nazisme —faire des populations européennes une masse lobotomisées au service du capital elles sont en train de le faire sous nos nez à l’aide de l’islam, et que cela aboutira forcément à un IVe Reich islamique.
                              Moi, je le soupçonne de chercher des accommodations avec l’islam. Il doit se dire que l´église aurait plus d’influence sur les chrétiens d’Occident dans une dictature islamique qui aurait éliminé tous vos petits incroyants que sous des régimes laïques.
                              Le seul défenseur de ce qui reste de la civilisation occidentale, c’est paradoxalement Poutine, l’héritier de Staline.


                            • Jean Keim Jean Keim 27 février 18:40

                              De même qu’il faut séparer le bon grain de l’ivraie, il ne faut pas confondre le message de Jésus avec ce qu’en on fait les suiveurs, au départ des adhérents.

                              Au commencement, après la crucifixion de Jésus et les événements qui ont suivi, des adhérents au message se sont réunis spontanément en assemblées (ecclésia qui a donné le mot église), sous la responsabilité d’un évêque (du latin episcopus signifiant surveillant) librement choisi par les membres, seulement tout a dérapé, car certains comme Paul ont voulu instaurer une organisation avec inévitablement une hiérarchie, une doctrine, avec plus tard un chef suprême, le Pape, apparu à partir du VIème siècle, devenu infaillible et chargé de désigner les prélats, parmi ceux-ci les cardinaux qui eux-mêmes élisent le Pape, la boucle est bouclé, le système verrouillé, et le fidèle n’a plus droit au chapitre.


                              • popov 28 février 01:24

                                @Alina Reyes

                                Bonjour

                                Tiens, « on » a fait sauter un de mes commentaires.

                                On peut taper sur l’église catholique, et je ne m’en prive pas de temps en temps, mais il ne faut pas toucher à l’islam.

                                Je disais que l’église catholique avait rendu un service immense à l’Occident en interdisant les mariages consanguins, que si elle avait fait la même chose que l’islam, vous seriez pour la plupart des babouins illettrés avec un QI autour de 80 et absolument incompatibles avec la civilisation.

                                Je trouve que cela vaut la peine d’être relevé. L’église avait autant intérêt que l’islam à avoir pour fidèles une masse ignares qui avalent n’importe quoi, mais elle a interdit les mariages consanguins qui sont pourtant une façon sûre d’arriver à ce résultat.


                                • popov 28 février 02:33

                                  @popov

                                  Correction : masse ignares -> masses d’ignares


                                • popov 28 février 15:58

                                  @Alina Reyes

                                  Que pensez-vous de Daniel Cohn Bendit et de sa pédophilie décomplexée ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès