• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > GPA : Charles Consigny démasque les éléments de langage de Fogiel…

GPA : Charles Consigny démasque les éléments de langage de Fogiel…

Installé par l’ami Ruquier sur le siège de l’invité politiqueMarc-Olivier Fogiel, venu présenté son livre « Qu’est-ce qu’elle a ma famille ? », savait qu’il passerait un moment difficile face à Charles Consigny dont il connaît non seulement les positions sur le sujet mais surtout il craignait qu’il n’ait démasqué son « combat pour la GPA pour tous » alors que Fogiel prétend ne parler que pour ouvrir le débat mais surtout juste pour raconter une aventure personnelle et protéger ses filles.
 
Quand ce fut son tour de s'exprimer, Consigny lui annonça tout de suite la couleur en disant que jusque-là Fogiel n’a eu droit qu’à des interviews ORTF où on lui passait les plats. Le Ruquier a tout suite tiqué car il venait en effet de présenter le livre avec bienveillance sans aucun soupçon de but caché derrière cette affaire personnelle telle qu’elle fut innocemment présentée par Fogiel.
 
Pour qui a connu la carrière de Fogiel depuis TV+ avec des interviews qui lui valent d’être appelé par ses détracteurs « pitbull » car il ne lâchait rien, on est surpris de le voir là tout doux, l’air gentiment mélancolique comme un enfant de chœur. 
 
Fogiel a déroulé son histoire, sa plongée sur le terrain au contact des femmes et de leurs familles impliquées dans la gestation pour autrui. Jusque-là ce fut présenté avec une parfaite sincérité allant jusqu’à répéter plusieurs fois qu’au début il était contre la GPA et qu’il ne milite toujours pas pour que la GPA soit autorisée en France, il veut juste livrer un témoignage sans rien cacher de l’expérience pour dire comment il a vécu cette aventure à laquelle il doit deux charmantes petites filles bien structurées. 
 
Ruquier de l’ORTF annonce que les avis sur ce sujet difficile ne dépendent pas l’orientation politique ou sexuelle, il dit que lui-même était plutôt contre avant de lire le livre de Fogiel et depuis il ne sait plus trop…
 
Le Consigny, qui connaît ce petit monde parisien médiatique auquel ils appartiennent tous, sait que le Fogiel a une idée derrière la tête avec son livre contrairement à ce qu’il raconte. Selon Consigny, Fogiel, sur ce sujet de la GPA, a un discours bien huilé qui lui rappelle celui de l’église de scientologie : au début on y arrive avec des doutes, une inquiétude, puis finalement on découvre au contact du terrain des gens formidables…
 
Ce n’était que le début. Fogiel encaisse mais résiste car s’il s’énerve, risque de tomber le masque de l’innocent qui vient juste présenter un livre pour ouvrir un débat au sujet de la GPA mais surtout protéger ses filles.
 
Consigny soupçonne Fogiel et les médias qui le soutiennent de vouloir « préparer le terrain », « faire sauter des verrous » et « vendre aux téléspectateurs une GPA éthique » qui selon lui serait impossible pour quelques raisons qu’il essaye de développer avec difficulté car l’échange va partir en vrille dès que Muriel Robin va éclater car apparemment depuis une heure elle avalait les couleuvres destinées à Fogiel pas parce qu’il était, pauvre chou, injustement attaqué par Consigny, l’arrogant comme elle le présente, mais surtout parce qu’elle aussi est une militante pour la GPA depuis qu’elle a lu ce livre et elle se rendait compte que Consigny était en train de déconstruire les éléments de langage de Fogiel et ses amis de l’ORTF dont Ruquier. On le découvre quand, prise d’hystérie à l'efficacité de Consigny, Muriel Robin lâche : « de toute façon c’est lancé, ça se fera ». Voilà…
 
Applaudissements des spectateurs qui valent ce que vaut l’échantillon et voilà le pauvre Consigny déstabilisé au point de dire à Ruquier « soit on me laisse parler sans m’interrompre soit je m’en vais ».
 
Avant ce clash de la Robin langue de bois pour faire diversion voilà les couleuvres que Consigny a fait avaler à Fogiel :
 
1- Si l’on veut parler de GPA, on ne peut en rester au cas personnel du charmant Fogiel, aisé animateur télé à l’abri du besoin dans le petit Paris avec les moyens de faire vivre à ses filles une vie équilibrée et sécurisée notamment en milieu scolaire, ce n’est pas non plus l’unique exemple des femmes qui ont accepté l’aventure avec Fogiel qui peut donner une idée de l’impossibilité d’une GPA éthique généralisée. Si on veut parler de GPA autorisée dans une république où tout le monde est égal devant la loi, il faut imaginer ce que ça va donner dans tous les milieux et là il sera question, dit Consigny, d’exploitation de pauvres femmes qui loueront leur ventre de gré ou de force.
 
2- Pour montrer que la GPA éthique est impossible, Consigny note un mot de Fogiel qui écrit dans son livre que lorsque la mère porteuse a voulu après l’accouchement prendre le bébé dans ses bras, on lui a refusé gentiment. Consigny note le mot « gentiment » comme révélateur de ces éléments de langage destinés à maquiller la complexité du sujet et le malheur qui l’entoure.
 
3- Consigny accuse ainsi Fogiel de vouloir imposer à tous ses mots à la place de ceux admis jusque-là. Il ne faudrait donc plus dire « mère porteuse » mais « femme porteuse  ». Ruquier, soudain expert en sémantique, le répétera toute la soirée « ce n’est pas son enfant, elle n’est que la porteuse de l’enfant d’une autre ». Demain la rue dira pareil sans se demander qui décide qu’une poignée de cellules sont exclusivement aux uns et l’enfant qui grandit, interagit en fusion avec la porteuse ne peut être considéré, quelque part, aussi comme son enfant car il ne pourrait pas exister ni se développer sans elle ? Pour cela, rappelle Consigny pour montrer le côté commercial : il y a le contrat...
 
4- Chaque fois que Consigny parle des conséquences de la GPA dans le cadre général, Fogiel rappelle son cas personnel et quand Consigny est obligé plusieurs fois de lui rappeler que le sujet ce n’est pas son cas personnel mais l’intérêt général, Fogiel se plaint et lui rétorque que Consigny n’a que faire de son histoire alors que lui Fogiel sait de quoi il parle. Tout le piège est là : venir présenter un livre à propos d’une histoire personnelle, s’en servir pour ouvrir un débat sur la GPA en général et reprocher qu’on vous dise que votre histoire personnelle n’est pas l’unique référence s’il s’agit de débattre de la GPA autorisée pour tous.  
 
Murielle Robin en profitera au maximum pour détourner l’effet Consigny, la déconstruction des éléments de langage de Fogiel jusqu’à déclencher les applaudissements du public. 
 
Consigny a fini déstabilisé et accablé même par Ruquier ensuite sur le net, la presse ORTF a repris l’échange en parlant d’une Robin qui « a atomisé Consigny » alors qu’il n’en est rien. Mais c’est lancé comme Muriel dit. Il n’y aura pas de débat sérieux pour le grand public juste des arguments qui maquillent le sujet mais qui finiront par remporter le suffrage des télépathes. Ça passera car comme l’a dit Pierre Bergé, qui s’y connaît en femme : « quelle différence entre prêter son ventre ou ses bras ? ». 
 
Pourtant Fogiel dit qu’ils ont tous été suivis par une équipe de psychiatres jusqu’à la mère porteuse…
 
Pour ma part, je me souviens d’un reportage dans un pays asiatique où des australiens étaient allés louer le ventre d’une jeune fille. Rien d’éthique car pour Fogiel la GPA éthique demande un autre protocole notamment que la femme ait déjà eu deux enfants. Dès que l’enfant est né, le couple d’australiens lui ont pris gentiment comme dit Fogiel. Fallait voir la tête de la mère silencieuse, ses larmes sur un visage livide sachant qu’elle ne reverrait plus le bébé qu’elle a créé ; preuve que ce n’est pas seulement un ventre.
 
La grossesse est une fusion entre deux êtres, le corps de la femme change en même temps que celui de l’enfant grandit. L’enfant vit et respire de tout ce que la femme mange et respire, ils ne font qu’un et voilà qu’on veut faire avaler que ce n’est qu’un ventre et que sous prétexte que quelques femmes vivent bien cette gestation pour autrui, il faudrait l’autoriser pour toute femme fertile comme si toutes les histoires ressembleront à celle de Fogiel.
 
Consigny a raison. Cette façon de présenter les choses à la Fogiel cache le souhait de donner à la masse des télépathes des arguments fumeux pour préparer l’esprit ; le reste suivra…
 
En effet, les français changent vite d’avis pour le pire ou le meilleur :  sous Pompidou, sous la pression de l’opinion publique une jeune femme s’est suicidée en 1969 pour avoir aimé un lycéen et voilà qu’aujourd’hui la même histoire permet à une femme de devenir première dame de la république française.
 

VLANE


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • Buzzcocks 22 octobre 2018 11:38

    Fogiel a deux filles.. ce qui prouve que la PMA/GPA est déjà là. Alors, certes, il a du s’expatrier, payer, galérer pour faire reconnaitre ses marmots... mais le fait est là, il est papa de deux filles.

    Je connais une nana qui voulait des enfants mais pas se faire chier avec un mec... elle est allée au pays bas, et elle est mère de deux enfants sans papa. Bon, elle a porté ses deux enfants, mais elle a choisi sur catalogue le type de papa voulu (typé espagnol pour elle).

    Consigny peut brailler autant qu’il veut... il ne peut pas avec ses petits bras musclés empêcher des gens de trouver des failles à la législation. Tout comme, il n’empêchera pas le Zouzouland, de proposer ce type de service en sachant que ça ferra entrer des devises dans ce petit pays.

    Moi même, je ne suis pas favorable à la PMA/GPA mais c’est inéluctable. Consigny et Manif pour tous peuvent beugler comme des mongolitos.


    • Julien30 Julien30 22 octobre 2018 14:15

      @Buzzcocks
      Et bien vous n’avez pas un mentalité de résistant vous, « ça va arriver alors laissons tomber », vous abandonnez donc et traitez de « mongolitos » des gens avec qui sur le sujet vous êtes d’accord (sectarisme quand tu nous tiens). Eux défendent leurs valeurs, vous non, et si cette saloperie qu’est la GPA est amenée à être rendue légale, sachez qu’une loi peut être abrogée.


    • Buzzcocks 22 octobre 2018 14:37

      @Julien30
      Mais la PMA/GPA existe déjà... Fogiel a deux filles qui ne sont pas tombées de Mars.
      Alors résistez, si vous voulez, le train est juste déjà passé.


    • Trelawney Trelawney 22 octobre 2018 20:29

      @Buzzcocks
      La grande mode chez les couples homos, pour ce qui concerne la GPA est d’avoir des jumeaux ou jumelles, comme cela chacun a le sien. Mais ho scandale ! Ca n’est pas permis de séparer des frères et soeurs, alors on fait comme si. C’est moi ton papa et c’est moi le tien. 

      Mais toute est gentil et éthique car c’est conçu dans l’amour.

      La PMA comme vous dites on peut choisir sur catalogue la couleur des yeux, des cheveux, de la peau etc etc.

      Comme c’est dans les tuyaux (comme vous dites) l’évolution sera sans doute la GPA pour fabriquer des donneurs d’organes. La sémantique est l’art de dire tout et son contraire dans le but de faire passer les idées les plus abjectes. Continuons les éléments de langages 

      Avec la GPA ce sont les ventres de pauvres qui font les gosses de riches

    • Jonas Jonas 22 octobre 2018 23:18

      @Buzzcocks « Fogiel a deux filles.. ce qui prouve que la PMA/GPA est déjà là. »


      C’est absolument ignoble ! Comment peut-on priver un enfant de sa mère ?!
      Un être humain, et a fortiori un enfant, n’est pas une machine, il a conscience de soi, et tout au long de sa vie, il se questionne, veut donner un sens à sa vie, a besoin de connaître et de savoir qui il est, et où il va !
      De quel droit un homme peut-il acheter un enfant à 150 000 euros issu d’une expérience génétique ?!!
      Que fait-on des droits de l’enfant ?
      Où est sa mère ? Où sont ses grand-parents ? Ses cousins ?
      Tout enfant a le droit d’être élevé par sa mère avec laquelle il partage un amour maternel et fusionnel.
      C’est un droit NATUREL !

      Avec la GPA, ce droit lui sera bientôt retiré !! Il sera élevé bientôt par deux ou trois « pères », ou deux chèvres tant qu’on y est.

      Dans son livre Fogiel raconte que lors d’un soir « en famille », ses deux filles ne savaient pas auquel de leurs deux papas elles allaient offrir un cadeau pour la fête des...mères : la petite Mila s’est alors mise à pleurer.

      « J’ai compris qu’il avait dû se passer quelque chose, que quelqu’un avait dû se moquer d’elle. »

      Non du con ! La petite Mila pleure, parce qu’elle comprend que normalement, quelque part, elle aurait dû être élevée par une maman. Par SA maman. Elle commence à prendre conscience de la véritable escroquerie, du rapt dont elle est victime !
      Voilà où mène toutes ces théories progressistes, ces lobbys gays de merde, toutes ces conneries débiles qui détruisent la vie de ces enfants !!


    • HELIOS HELIOS 23 octobre 2018 03:27

      @Jonas

      Merci pour votre franchise.
      Je sais qu’il y en a qui n’aiment pas, mais vous avez exprimé le bon sens, l’amour et toute l’humanité dans un simple petit commentaire.

      Encore Merci !

    • kirios 23 octobre 2018 06:18

      @Jonas
      bravo !


    • cevennevive cevennevive 23 octobre 2018 07:21

      @Jonas, bonjour,


      Oh oui Jonas, mille fois oui !

      Bravo d’avoir écrit ce que beaucoup n’auraient pas osé faire.

      A mon avis, malgré des lois et des décrets stupides, « ils » n’arriveront jamais à faire un monde de robots asociaux et dépourvus de sentiments. Et c’est heureux...

      Mais en attendant, que de dégâts auprès de quelques-uns !

      Bien à vous.



    • bob de lyon 23 octobre 2018 07:59

      @Jonas


      Joli thème de philo : les sentiments, la morale et le commerce…

      L’amour maternel serait arrivée vers les années 1750 en Europe… ce qui expliquerait l’autorégulation des naissances en France depuis cette époque…

      En tout ce que vous écrivez est abrupt mais bien vu. J’agrée... 

    • bob de lyon 23 octobre 2018 08:13

      @bob de lyon

      Je corrige, mal relu.

      - « L’amour maternel serait arrivé… »

      - « Et tout… »

      Merci de votre bienveillance.

    • Buzzcocks 23 octobre 2018 10:25

      @Jonas
      Sur le papier, vous avez raison... mais l’homme n’agit pas selon vos lois.... il part aux USA, en Inde, où là, vous avez open bar et faites ce que vous voulez.
      Donc vous pouvez gesticuler autant que vous voulez, signer des pétitions, défiler, vous ne pourrez jamais empêcher Fogiel d’aller au Glougloustan qui attire des capitaux en proposant ce genre de service.
      Fogier, il s’en fout de vos lois naturelles. Il ne pense visiblement pas comme nous (je m’associe à vous) et il nous colle un doigt bien profond.

      C’est un peu comme les cloppes, vous pouvez mettre le paquet à 70 euros pour dissuader les gens de fumer, vous n’empêcherez jamais des petits malins d’aller en Belgique en acheter pour 3 euros sous les cris des buralistes et autres médecins.


    • L'enfoiré L’enfoiré 28 octobre 2018 11:40
      @Buzzcocks

      La France, il faut le dire est assez rétro... Beaucoup de tabous aux basques.

      La gestation pour autrui ou GPA ne bénéficie pas d’une législation spécifique en Belgique. Recourir à une mère porteuse y est pourtant toléré depuis une vingtaine d’années dans la mesure où ce qui n’est pas interdit est de facto autorisé. Cette pratique est indirectement régulée par la loi de 2007 sur la PMA et par la loi sur l’adoption. Le faible nombre de cas recensés n’est pas dû aux prix mais aux normes strictes établies par les centres de fertilité.

      https://babygest.com/belgique/


    • Gasty Gasty 22 octobre 2018 11:51

      Muriel Robin m’a fortement déçu. Elle devrait rire un peu plus d’elle même et de ses comportements, voir même en faire des sketchs....mais c’est peut etre déjà ce qu’elle a fait dans ses nombreux spectacles. Sur une autre émission , ses oreilles chaste ne pouvaient pas supporter Bigard et elle avait quitté le studio. A-t-elle eu peur ce jour là de se faire défoncer ?

      Pôvre Muriel


      • 4 ou 15 BM 22 octobre 2018 12:14
        Ma question à la fin de l’émission :

        Finalement... GPA = prostitution !

        On loue son ventre et son sexe pour de l’argent.
        (sexe pour la partie technique, j’entends).

        Pierre Bergé :
        <<Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ?>>

        Prostitution : louer son vagin et sa bouche ou louer ses bras et ses jambes pour remuer du béton...
        Y a t’il une différence ?

        On a dévoyé le sens du mot mariage pour faire plaisir à une minorité alors que l’on aurait pu donner un autre nom pour les mêmes...services (pour rester précis), à présents, la même minorité veut déjouer la nature pour faire joujou avec des poupées vivantes.

        Travail de sape inexorable des peoples !

        J’ai abhorré cette émission communautariste et ses invités...






        • aimable 22 octobre 2018 14:31

          @BM
          pour passer dans cette émission , il faut être maso et vouloir a tout prix être vu a la télé même a une heure tardive .


        • S.B. S.B. 22 octobre 2018 13:21

          « preuve que ce n’est pas seulement un ventre. »
           Parce qu’il fallait des « preuves » ?

          Ce fogiel me fait vomir, ce qu’il a fait est un crime.

          • vlane vlane 22 octobre 2018 13:45

            J’ajoute combien est terrifiant aussi le moment où Fogiel compare le contrat entre mariés, c’est-à-dire entre adultes pouvant se dire un jour adieu et n’ayant aucun autre lien entre eux sinon la volonté d’un parcours de vie qui peut s’arrêter et le contrat qui interdit à une mère porteuse de prendre dans ses bras le nouveau-né qu’elle a porté pendant 9 mois et accouché dans la douleur.

            De même ceux qui vont à l’étranger faire une GPA puis rentrent chez eux en présentant l’état comme inhumain de ne pas reconnaître le fruit de la GPA oublient qu’ils sont les premiers responsables du sort de ses enfants. Quand on quitte son pays, les lois de la république, l’éthique de ses concitoyens et qu’on revient ensuite imposer à ses enfants le droit en vigueur on est le premier responsable. Désormais, pour contourner toute éthique dans son pays, il suffit d’aller à l’étranger où un acte est autorisé et venir l’imposer chez soi au nom des innocents qui sont nés.

            Fogiel a même contourné le choquant « droit à l’enfant » par le fin « désir d’enfant » pour lequel chacun est prêt à tout.

            Les mots ont un sens, les mots sont la clé, Fogiel l’a compris, Consigny aussi


            • rhea 1481971 22 octobre 2018 14:05
              • Premièrement ce n’est pas le jour de la naissance qui est importante
              • mais le 171 ème jour de gestation qui est important ( 6 ème mois )
              • Deuxièmement il faut une gestation complète de 273 jours.
              • La GPA de la connerie : le fœtus reste attaché à sa mère toute sa
              • vie
              • Tout les calculs de succession se font par rapport au 171 ème
              • jour de gestation.

              • Sergio Sergio 22 octobre 2018 14:08

                Avez-vous songé que tout cela va nous sauver de notre consanguinité ! Non, je rigole !


                • Sergio Sergio 22 octobre 2018 14:12

                  Et puis Consigny et consanguinité ça rime presque, et plus si affinité 


                  • BuSab 22 octobre 2018 15:23
                    Le désir d’enfant, le désir...

                    Actuellement, ce désir peut être assouvi en allant à l’étranger.

                    Pourquoi vouloir légaliser la PMA et la GPA en France, alors qu’il est possible de se rendre à l’étranger pour les pratiquer ?

                    C’est avant tout une histoire de gros sous... une histoire de remboursement et de prise en charge par la solidarité nationale.

                    Il y a ceux qui souhaitent en bénéficier et veulent que cela soit pris en charge par le reste de la société.

                    Il y a certains médecins qui enragent de voir tout un marché juteux leur échapper au profit de collègues concurrent étrangers.

                    Il y même nos gouvernants, qui réfléchissent à tout cette argent qui filent à l’étranger, sans qu’ils puissent en prélever une partie au passage.





                    • osiris 22 octobre 2018 19:57

                      @BuSab

                       Ce sont les riches qui peuvent aller à l’étranger pour une GPA ,les pauvres n’ont pas les moyens ,une légalisation de la GPA en France réparerait cette inégalité ou injustice, abstraction faite du statut moral de la GPA.


                    • Didier-David Maurice Didier-David Maurice 28 octobre 2018 13:09

                      @osiris

                      car vous croyez vraiment que la location de ventre pourra se faire de manière transverse ?
                      imaginez-vous une cadre sup porter l’enfant de sa femme de ménage ?
                      évidemment non, ce seront toujours les aisés qui profiteront du ventre des paumées et des faibles.

                      la loi sera une simplification administrative et leur économisera un voyage en avion, c’est tout.




                    • BuSab 22 octobre 2018 15:24

                      On nous parlent d’égalité de droits.

                      Mais les couples homosexuelles et les femmes célibataires ont les même droits que les couples hétérosexuelles en bonne santé !

                      En fait, ce qui est réclamé, n’est pas l’égalité des droits, mais des droits supplémentaires, des droits normalement réservés aux seules couples accidentés ou handicapés par les aléas de la vie.

                      Y-t-il des personnes qui réclament le droit de se garer sur les places de parking réservées aux handicapés au nom de l’égalité des droits ?

                      Les couples homos sont-ils des handicapés ?



                      • acetrip 22 octobre 2018 15:45

                        @BuSab

                        on nous parle !

                        bien vu , sinon

                      • BuSab 22 octobre 2018 15:25

                        On nous parlent de souffrances à cause d’un désir d’enfants non assouvis, qui légitimerait ces demandes.

                        Une souffrance dû à un désir non assouvis ?

                        Ok !

                        Moi je suis trop gros... et j’en souffre.

                        Je souffre d’un désir inassouvi d’être svelte, donc je réclame le droit à la liposuccion pour tous !

                        Et au nom de l’égalité des droits, je réclame qu’elle soit remboursé et prise en charge par la solidarité nationale (Il est injuste que seuls les gens riches y aient accès).

                        Bien sûr, on pourrait me rétorquer que si je veux maigrir je peut me débrouiller tout seul en faisant du sport ! (avec mon asthme ?)

                        C’est peu comme dire aux femmes célibataires désirant un enfant de se trouver un mec !

                        On pourrait aussi me conseiller de changer mes comportements alimentaires pour perdre du poids, cela ne serai, après tout, qu’une question de volonté..

                        Mais conseille-t-on aux couples homos de changer de leurs comportements sexuelles pour pouvoir avoir un enfant ? Cela ne serait, après tout qu’une question de volonté ?


                        Je pourrais aussi vous faire part de ma souffrance d’avoir un visage ingrat, et de mon désir inassouvi d’être beau pour réclamer la chirurgie esthétique pour tous !
                        Et bien sûr, rembourser par la sécu au nom de l’égalité des droits entre les gens beaux et les autres !



                        • bob de lyon 23 octobre 2018 08:05

                          @BuSab


                          Ouhla, la concrètude de vos propos me réjouit...

                        • 4 ou 15 BM 22 octobre 2018 15:44
                          Ces gens sont des spécialistes des médias et ils en font un très bon usage à leur avantage.

                          A cette émission, nous avons vu des gens jouer honteusement avec la sémantique, dénaturer le sens des mots...
                          Le Chef , fourbe, faisait taire son chroniqueur au bénéfice de son ami invité, alors qu’il ne pouvait pas parler sans être constamment interrompu, soit par l’hystérique, soit par l’invité, soit par lui-même : un comble ; faire taire son chroniqueur...

                          Charles aurait dû partir de cette pantalonnade !
                          Je n’adhère pas toujours à ses options, mais là, je trouve qu’il s’en tire avec les honneurs ; il est resté digne tout au long de cette mascarade.

                          Bravo Charles !!








                          • Dantès 22 octobre 2018 16:24

                            De tous les « mouvements sociaux » présentement en branle (pardonnez le jeu de mots involontaire), comment deviner lesquels auront droit d’antenne et donc droit de passage dans notre réalité mondaine de tous les jours.

                            Tout ce qui est perçu comme potentiellement rentabilisable sera « honorabilisé » par le système à l’aide de films, télé-feuilletons, articles et faux débats à la con qui ne servent qu’à tranquillement préparer la conscience collective et donner l’impression à la population malléable qu’elle participle à une quelconque décision collective. Elle verra son opinion impuissante progressivement modifiée jusqu’à ce que celle-ci puisse être doucement arrimée aux souhaits des véritables décideurs.


                            • gerard JOURDAIN 22 octobre 2018 16:39

                              à peine 25 ans et être capable de tenir tête à l’establishment parisienne !!

                              chapeau jeune homme.


                              • vlane vlane 22 octobre 2018 18:03

                                à lire


                                « Consigny face à la fabrique du consentement »


                                • claire1549 claire1549 22 octobre 2018 18:30
                                  Les deux filles de Fogiel sont encore des enfants heureuses dans un milieu privilégié,elles ont des copains et des copines avec qui elles jouent etc. !
                                  Il me semble que pour des enfants de couples homos nés suite à une GPA,tout peut basculer quand ils prennent conscience,au moment de l’adolescence par exemple, qu’ils ont été achetés comme on achète une voiture,une maison ou un bateau !
                                  Ils peuvent alors considérer que contrairement aux enfants de couples hétéros,ils ne sont que des objets qu’on peut acheter et revendre,qu’ils appartiennent à ceux qui ont payé cher pour les avoir et voudront peut-être les garder auprès d’eux,les privant de leur liberté,tous n’auront pas la force de caractère pour résister à ce chantage !
                                   Sans compter qu’il y aura toujours des individus malveillants dans leur entourage qui se feront un plaisir sans doute de leur rappeler qu’ils ne sont que des objets et qu’ils appartiennent à celui qui les achète ! 

                                  • aimable 22 octobre 2018 19:55

                                    je n’imagine même pas la puissance du mal être qu’elles vont ressentir surtout qu a cet âge la un rien les fait basculer et qu’il suffira qu’une ou plusieurs bonnes copines ne leur balance cela devant tous les autres .


                                    •  C BARRATIER C BARRATIER 22 octobre 2018 19:59

                                      Bonne émission, Faugiel a raison de présenter ce qu’il connait, sans idéologie. Muriel ROBIN a raison, une femme est plus crédible que des mecs qui ne seront jamais des pères porteurs !
                                      Que des mâles se sentent mal de voir qu’une femme peut devenir mère sans eux se comprend..Mais ce sont encore des vues masculines.
                                      Quant aux mères porteuses, elles sont libres, non ?


                                      • exocet exocet 22 octobre 2018 20:17

                                        @C BARRATIER
                                        « Quant aux mères porteuses, elles sont libres, non ? »
                                        désolé, je suis tellement indigné par ce mensonge (si elles sont libres, alors pourquoi les paie-t-on, si elles sont libres, alors pourquoi est-ce qu’on leur enlève-gentiment-leur enfant après l’accouchement ?)
                                        tellement indigné que je ne peux que vous insulter, Collabo Barratier, vous traiter de grosse merde puante, collabo du fric et des puissants...


                                      • BuSab 22 octobre 2018 20:18

                                        @C BARRATIER

                                        « Quant aux mères porteuses, elles sont libres, non ? »

                                        C’est là, tout le problème...
                                        Savoir ce qui les incite à devenir mères porteuses (femmes porteuses pour MOF)
                                        Altruisme ou argent ?



                                      • JC_Lavau JC_Lavau 22 octobre 2018 20:20

                                        @C BARRATIER. Certes ! Tout ce qui est masculin est illégal, au Féministan.


                                      • pipiou3 22 octobre 2018 21:00

                                        @C BARRATIER
                                        Combien d’accouchements a vécus Muriel Robin ? Pour voir si vous êtes « crédible » de votre côté.


                                      •  C BARRATIER C BARRATIER 22 octobre 2018 21:01

                                        @exocet
                                        Quand on n’a pas d’argument, il reste l’insulte et c’est ce qui est le plus rigolo


                                      • osiris 22 octobre 2018 21:13

                                        @exocet

                                         les insultes ne sont pas des arguments.

                                         Oui les femmes porteuse s sont libres de porter un enfant pour autrui quand bien même elles sont payées en dédommagement ,ne vous en déplaise de vos préjugés ou idées fixes .

                                         Sinon toute personne qui est payée pour un travail quelconque n’est pas libre et qu’on en déduirait que toute personne qui travaille sans être payée est libre et que par conséquent un esclave qui est un e personne qui travaille sans être payé est une personne libre ce qui est pour le moins absurde .

                                         On enlève l’enfant après l’accouchement parce que ce n’est pas son enfant d’une part en étant génétiquement né d’un ovocyte d’une autre femme et d’autre part parce qu’elle a dès le départ et dans son esprit et dans un contrat dûment signé qu’elle ne reconnaît pas l’enfant né de la gestation comme son enfant et n’a à l’origine aucun projet parental . La femme porteuse n’a produit qu’une prestation de service de gestation pour autrui ,tout comme d’ailleurs la femme donneuse d’ovocyte n’est aucunement le parent de l’enfant n’ayant aucun projet parental ni désir d’avoir cet enfant à l’origine ,ou comme le médecin qui a transplanté l’ovocyte et l’a fait féconder, lui aussi n’est nullement le parent d e l’enfant né par GPA.


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 octobre 2018 21:34

                                        @osiris Clinique...beurk .


                                      • Patrick Samba Patrick Samba 22 octobre 2018 21:34

                                        @osiris


                                        « les insultes ne sont pas des arguments. »

                                        Et si moi je vomis, parce que vous me donnez envie de vomir, ça ne sera pas non plus un argument.
                                        Mais j’aurais vomi, et j’espère que mon vomi-mots vous collera aux pensées (et à la peau) sans jamais pouvoir vous en délivrer. Jusqu’à votre mort.

                                      • Patrick Samba Patrick Samba 22 octobre 2018 21:43
                                        Merci aux lecteurs de remarquer que le commentaire de Aïta Pea Pea et le mien ont été publiés dans la même minute. Ce qui prouve que je n’avais pas lu le sien, et que je n’en avais donc pas subi l’influence.
                                        C’est dire si la GPA fait vomir....

                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 octobre 2018 21:49

                                        @osiris Les femmes ne sont ni des machines ni des animaux de batterie...peut être êtes vous un speciste particulier. On a trouvé des sortes de fabriques d’enfants gérées par Boko Haram en Afrique...les femmes esclaves ...vous y avez mis du pognon ?


                                      • Cadoudal Cadoudal 22 octobre 2018 22:13

                                        @Aita Pea Pea

                                        La GPA, pas plus que l’esclavage des non musulmans ne sont haram...

                                        Si une esclave pondeuse n’est pas musulmane, aucune objection théologique.

                                        Ramadan vous expliquerait ça mieux que moi, mais il est détenu par les fascistes .

                                        Y a bien Rabattier, mais il n’a pas le niveau...

                                      • aimable 22 octobre 2018 23:46

                                        @BuSab

                                        si une sœur devient mère porteuse pour sa sœur stérile on peut l’admettre parce qu’elle ne sera jamais séparée de l’enfant qu’elle a porté .
                                        je me souviens d’une certaine époque ou une sœur mère d’une famille nombreuse confiait a la sœur stérile un ( ou plusieurs ) de ses enfants pour prendre soin de lui et de l’élever comme si c’était son enfant a elle .
                                        cela avait , mais pas toujours ,l ’inconvénient de créer des tensions au sein de la fratrie .

                                      • Garibaldi2 23 octobre 2018 11:07
                                        @exocet

                                        Au Canada les ’’mères porteuses’’ ne reçoivent aucune rémunération :


                                        Au Royaume-Uni, en Grèce, en Roumanie, la gestation pour autrui se fait également de manière altruiste (non rémunérée).


                                        .....

                                        En 2017, un sondage donnait 61% de Français favorables à la GPA pour les couples hétérosexuels et 48% pour les couples homosexuels. 


                                        En 2016, un sondage indiquait que parmi les sondés ’’64% souhaitaient que les enfants nés par GPA à l’étranger jouissent des mêmes droits que les autres enfants nés à l’étranger de parents français et 66% des personnes interrogées déclaraient avoir une bonne image d’une femme qui accepterait d’être mère porteuse.’’


                                        Même si un sondage n’est pas un référendum, il est de plus en plus évident que votre position ne reflète pas l’opinion majoritaire des Français. Faudra vous y faire.

                                      • osiris 23 octobre 2018 19:54

                                        @Patrick Samba


                                         Mais vomissez Monsieur ,vous avez parfaitement libre de vomir ,ce qui n’empêche nullement que je ne sois toujours pas d’accord avec vous.

                                      • osiris 24 octobre 2018 20:35

                                        @covadonga*722

                                         L’histoire le montre et l’expérience le démontre ,les intégristes rétrogrades ont toujours été vaincus par les progressistes éclairés . C’est dans le sens de l’Histoire du cheminement vers la Perfection suivant la Providence divine , et c’est heureux . 


                                      • damocles damocles 29 octobre 2018 09:21

                                        @osiris



                                         donc l’enfant , pour vous , est une marchandise comme une autre ….

                                         vos histoires d’ovocytes sont des arguments bidons : FOGIEL ET SON MARI (sa femme ?) sont parents parcequ’ils ont fourni LEURS OVOCYTES ??? 

                                        simple question : que va-t-il se passer ,le jour ou l’enfant devenu adulte va vouloir CONNAITRE SA MERE PORTEUSE ???
                                         


                                      • osiris 22 octobre 2018 20:15

                                        Faugiel a raison de dire que l’expression mère porteuse est impropre ,et que femme porteuse est plus juste ,en effet l’ovocyte implanté dans la femme gestatrice est d’une autre femme d’une part et d’autre part dès le départ et par sa signature du contrat ainsi que dans son esprit ,la femme gestatrice n’a jamais considéré que l’enfant né de cette gestation est son enfant et qu’au contraire elle a reconnu explicitement et dans un contrat que ce n’est pas son enfant.

                                         par ailleurs et pour répondre à certains disant qu’il y a achat d’enfant ,il n’ ya jamais eu d’achat enfant à proprement parler mais achat d’une prestation de service par un mode de procréation particulier ,la gestation pour autrui.


                                        • pipiou3 22 octobre 2018 20:54

                                          @osiris

                                          Est-ce que vous avez déjà accouché pour être si sur que la mère porteuse ne ressent aucun attachement à l’enfant qu’elle a porté ?

                                          Quant à l’achat d’enfant on voit que comme Fogiel vous jouez sur les mots pour éviter les sujets qui fachent.
                                          Donc Fogiel n’a pas acheté des enfants, mais il a acheté des ovocytes qu’il a mélangé avec du sperme et la « chose » porteuse, la matrice si vous voulez, lui a fournit un produit fini à partir d’un embryon, au bout de 9 mois de fabrication, tel que stipulé dans le contrat de livraison.

                                          C’est tout de suite beaucoup plaisant, hein.

                                          Mais le produit est-il garanti ? L’acheteur peut-il porter plainte pour vice caché ?

                                        • osiris 22 octobre 2018 21:31

                                          ce que vous dites ne réfute en rien que la gestation pour autrui est une prestation de service tout à fait éthique et sur le plan individuel et sur le plan social, seulement vous avez un ressenti propre que vous exprimez subjectivement à votre manière ,mais un ressenti subjectif n’est pas un argument rationnel démonstrativement logique.

                                           Un enfant né scientifiquement In Vitro est tout à fait un enfant tout ce qu’il y a biologique et humain.

                                           Quant à la garantie de la perfection, il ’est pas sûr que l’enfant né du hasard ou à l’aveugle dans une mode de procréation naturelle hétérosexuelle soit meilleure que l’enfant né en conscience, librement et attentivement choisie par la science.


                                        • osiris 22 octobre 2018 21:39

                                          @pipiou3

                                           j’ajoute que qu’il existe de nombreux cas comme les cas de déni d e grossesse où la femme non seulement n’ a aucun désir ni d’attachement à l’enfant qu’elle a porté dans son sein pendant 9 mois mais encore qu’elle le tue et le met dans le congélateur ,ce qui suffit pour être des contre-exemples sur vos affirmations ou éclaircissement sur vos questionnements.


                                        • pipiou3 22 octobre 2018 22:24

                                          @osiris

                                          La prostitution est également une activité tout-à-fait éthique : il s’agit des louer des vagins à des personnes en manque de relations sexuelles.

                                          La seule chose regrettable est que la prostitution, bien qu’altruiste, est toujours payante.

                                        • Areole 23 octobre 2018 00:30

                                          @pipiou3
                                          « Mais le produit est-il garanti ? L’acheteur peut-il porter plainte pour vice caché ? »

                                          Peut-être même que cela pourrait ouvrir un nouveau chapitre du droit commercial puisque le « produit » pourrait également se retourner contre ses « vendeurs et acheteurs » pour vices cachés.
                                          Au fond la GPA n’est qu’une nouvelle façon de se faire faire des enfants par derrière.

                                        • eric 23 octobre 2018 11:48

                                          @osiris Exact ! C’est en cela que c’est exactement comme l’esclavage. Celui ci donnait droit à l’usus, une prestation de service, mais pas à l’abusus. Les droits de l’esclave étaient protégés (en France et grâce au Roi). Il était rémunéré sous forme d’entretien, nourriture, logement etc.... En revanche, penser qu’un gamin né par « accident » est moins celui de son papa et sa maman, faute de projet parental explicite, que celui payé par des riches parce qu’ils en ont eu très envie, n’est ce pas justifier un peu vite les adoptions d’orphelins de la répression par de _« bonnes » familles sous les heures les plus sombres de nos histoires ? Franco, Hitler, Pinochet, Staline, Poutine, et la plupart des peuples aborigènes ? La question mérite d’être posée.....


                                        • aimable 23 octobre 2018 17:20
                                          @osiris
                                          Quand je vous lis j’ai l’impression d’être chez le paysan quand il fait venir l’inséminateur , qui lui propose différents reproducteurs , il choisit et l’inséminateur œuvre , plus tard , la naissance puis la vente sur le marché soit a un maquignon ou a un autre paysan qui la réservé et qui va l’élevé.

                                        • osiris 23 octobre 2018 19:10

                                          @pipiou3


                                          Je réitère le même argument pour la prostitution que le fait qu’une activité est payante n’entraine pas nécessairement qu’elle est de nature déshonorante ou esclavagiste ,sinon toute activité salariée comme la médecine ou l’enseignement serait considérée comme déshonorante ou esclavagiste .

                                           dans une société marchande tout est marchandisation ,ou alors il faudrait supprimer la société capitaliste marchande de telle sorte que tout est gratuit ,l’assistance sexuelle comme l’assistance médicinale ou l’assistance professorale ou l’assistance procréative dont la gestation pour autrui,ce qui pour ma part en tant que marxiste rationaliste est favorable ou ne me gêne aucunement

                                        • Areole 24 octobre 2018 07:03

                                          @osiris
                                          « le fait qu’une activité est payante n’entraine pas nécessairement qu’elle est de nature déshonorante »

                                          Comment vous le dire m’dame Osiris ?
                                          Les femmes ont vendu leur vagins depuis des siècles contre protection et menues monnaies pour simplement survivre. Elles en ont donc l’habitude c’est cela ? vous leur demandez maintenant de remonter un peu plus haut dans l’appareil génital pour un peu plus de confort tout en « balançant leur porc » pour un regard lubrique...En tout bien tout honneur et sans honte ni culpabilité.
                                          Je serais convaincu par vos arguments le jour où on imposera que le recrutement des mères porteuses s’effectue en circuit court (mère porteuse du 5ième arrondissement pour couple homos du même arrondissement). 
                                          Et puis en ces temps de vivre ensemble et de partage serait-il intéressant d’exiger des couples bénéficiaires, la promesse de donner en échange un de leurs organes (contre rémunération, cela va de soit)
                                          De si belles âmes qu’ils ne peuvent refuser cela à la collectivité.



                                        • aimable 24 octobre 2018 08:20

                                          @osiris
                                          de par votre concept , du fait de leurs dénis de grossesses, ces mères sans attachement a leur progéniture devraient réfléchir avant de tuer leurs bébés en sachant que pour éviter l’infanticide , elles pourraient en tirer quelques menues monnaies en vendant ces bébés , devenus une marchandise comme une autre, a des couples homos pour leurs permettre de jouer au parents parce que eux ont fait le choix d’avoir des relations non reproductives .


                                        • osiris 24 octobre 2018 20:44

                                          @aimable

                                           tout à fait d’accord avec vous sauf pour la vente des bébés ,ces bébés devraient d’abord être remis à un orphelinat qui après pourrait les remettre éventuellement à un couple d’homos qui ont un projet parental suffisamment sérieux et propre à donner tous les besoins nécessaires à l’enfant de nature matérielle ,intellectuelle et spirituelle ,car il ne s’agit pas de le confier à n’importe qui.


                                        • osiris 22 octobre 2018 20:51

                                           J’ajoute que la GPA loin d’être déshonorante pour une femme est au contraire un point d’honneur pour un acte très digne en soi d’une part parce que c’est un acte intrinsèquement positif ,le fait de d’aider à créer une vie ou donner la vie contrairement à l’avortement qui un acte intrinsèquement négatif qui est de donner la mort ou détruire une vie ,et d’autre part la gestation pour autrui peut être considérée comme un acte d’amour relevant de la solidarité sociale envers autrui alors que l’avortement est un acte purement individualiste en soi. J’irais encore plus loin sur le plan moral ,la gestation pour autrui est encore plus noble que la gestation pour soi car y ajoute une dimension sociale et universelle de l’amour et de la vie.

                                           Sur le plan philosophique Karl Marx rejoint le philosophe catholique Gabriel Marcel sur l’existentialisme , tous deux disant que l’homme n’est pas seulement un individu , un atome isolé dans la société ,mais un être social ,dont le corps n’est pas seulement individuel mais se prolonge à l’Univers tout entier, le corps d e l’univers est aussi le corps d e l’homme ,et donc que le corps d’un autre peut être considéré comme le prolongement de son propre corps , ce qui justifie éthiquement la gestation pour autrui comme ayant une valeur morale au moins égale à la gestation pour soi. Rimbaud disait que Je est un Autre et donc que l’Autre est aussi un Je ,ce que ne peut dénier ou renier le christianisme comme le marxisme.

                                           

                                          Dans une société communiste marxiste et anarchiste (voir le Manifeste du parti Communiste de Marx et Engel) comme dans une société authentiquement chrétienne ,les enfants n’appartiennent pas à un individu ni à un groupe restreint d’individus ,l’enfant n’est la propriété de personne ,mais il appartient à la société humaine toute entière d e le prendre en charge ou que chacun est parent de tout enfant . L’enfant comme propriété d’un e personne ou de deux personnes fussent ils le géniteur de cet enfant est une conception de l’individualisme bourgeois d e la famille.L’enfant est une vie libre en soi.

                                          le Prophète de Khalil Gibran disait :" Votre enfant n’est pas votre enfant ,mais il est l’enfant de la Vie .Il n’est pas de vous mais il passe à travers vous. Vous pouvez donner votre amour mais il ne vous appartient .

                                           


                                          • Gasty Gasty 23 octobre 2018 09:52

                                            @osiris

                                            Tout ça c’est du prêchi-prêcha.
                                            Il n’y a pas de noblesse ou de dimension sociale supérieur dans le GPA. La solidarité c’est de s’occuper d’un enfant quel qu’il soit et dans n’importe quelle circonstances, voilà ce qui appartient à la société humaine et à chaque individus de la société humaine. Vous faites abstraction des parents de l’enfant dans tout ça, probablement parce que cela vous convient d’envisager seulement l’enfant comme un contrat signé en bon et dû forme.
                                            Et vous trouvez à justifier la gestation pour autrui comme valeur morale...c’est fantastique, tout ça en citant des phrases d’auteurs sorti de leur contextes et de leur époque ou en utilisant des évidences.
                                            Si vous voyez un enfant en détresse, il est de votre devoir de lui venir en aide, de le receuillir mais ne perdez pas de vue qu’il ne s’agit pas d’un objet trouvé ni d’un titre au porteur.


                                          • Garibaldi2 23 octobre 2018 11:19
                                            @S.B.

                                            Chaque année Fogiel, son époux et leurs filles vont aux USA pour rendre visite à la mère qui a porté les enfants. Les liens affectifs n’ont jamais été rompus.

                                            Et pour info je suis très, très loin d’être un fan de Fogiel.

                                          • eric 23 octobre 2018 11:53

                                            @Garibaldi2 Genial ! ! Et là, elle a le droit de les prendre dans ses bras ? Gratuitement ? Et si une des filles, faute d’une bonne culture juridique, dit « je veux vivre avec ma maman » que prévoit le contrat ?


                                          • Cadoudal Cadoudal 23 octobre 2018 12:45

                                            @eric

                                            Sa maman, c’est le mari de son papa...

                                            Essaye de suivre un peu..

                                            « Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents, sauf si ils sont riches et pédés », je rappelais tout simplement une notion qui est enseignée à l’université en 1re année de droit


                                          • eric 23 octobre 2018 15:20

                                            @Cadoudal
                                            Non, ça, c’est la réponse journalistique. La reponse juridique acruelle serait plutot , pas de maman, maus un oarent 2. Il est possible que la petite fille n’ai pas sa première année de droit puisqu’elle pleure au moment de decider à qui donner un cadeau pour la fête des mères. Au contraire, et si on lui dit « qu’on va voir la dame parce qu’elle t’a porté dans son ventre », peut on exclure les risques que, dans sa naivete enfantine, elle ne se rende pas compte qu’à 100 kf la question n’a pas le droit d’être posée ? Si un des acheteur a dinbe ses gametes, les le a un oere, un parent deux, mais toujours pas de maman.


                                          • eric 23 octobre 2018 15:25

                                            @Cadoudal
                                            Non, ça, c’est du journalisme. En droit, si un des acheteurs a donné ses gamètes, elle a un père et un parent deux. Pas de maman. Et si elle n’a pas encore sa première annee de droit, peut on exclure que,« la dame qu’on va voir parce qu’elle t’a porté dans son ventre », la petite ne comprenne pas qu’a 100 K euros, elle n’a pas le droit de rêver ?


                                          • osiris 23 octobre 2018 19:14

                                            @S.B.


                                             Monsieur ,j’ai toujours dit que suis pour la loi du talion et donc injure pour injure je vous répond que vous êtes un connard.

                                          • osiris 23 octobre 2018 19:39

                                            @Gasty


                                            ce que vous dites concernant le devoir de solidarité de s’occuper tout enfant dans n’importe circonstance ne réfute en rien que la gestation pour autrui est noble en soi d’une part en tant que acte de création de vie et d’autre part acte de solidarité sociale et d’amour universel.

                                          • osiris 23 octobre 2018 19:42

                                            @Cadoudal



                                            euh non ,les enfants n’appartiennent à personne y compris pour les riches et les pédés.

                                          • Garibaldi2 24 octobre 2018 02:48
                                            @eric

                                            Vous avez été élevé chez les Jésuites ?

                                          • 4 ou 15 BM 22 octobre 2018 21:57
                                            Je constate que l’enfant est généralement absent de toutes nos diatribes ; Pourtant...

                                            J’entends la détresse des enfants nés sous X qui recherchent désespérément un père, une mère,
                                            une racine, un début d’histoire ; un être pour s’identifier, pour combler ce trou noir permanent dans leur passé : vide sidéral qu’eux seuls peuvent ressentir !

                                            Que dire d’enfants nés de bricolages biologiques, d’arrangements avec les loi et la moralité pour le bon plaisir d’un ou deux égocentriques pré-ados qui jurent le bonheur des autres pour justifier le leur.

                                            Honteux tarabiscotage de leurs vies : jouer à papa-maman sur le dos d’enfants innocents.

                                            De quel droit ces gens-là peuvent affirmer que ces enfants seront heureux, auront une vie normale ?

                                            Robin, « nous fait pleurer »parce qu’elle a appris tard que son vrai père n’était pas celui qu’elle pensait, elle écrit des bouquins pour se répandre sans vergogne à ce sujet...

                                            Ne peut-elle pas imaginer qu’un enfant issu d’une tri-thérapie, d’une partouse biologique, ne puisse pas en être profondément meurtrie ?







                                            • Buzzcocks 23 octobre 2018 11:29

                                              @BM
                                              On peut aussi vous demander de prouver pourquoi ces enfants ne seraient pas heureux ?

                                              La famille est éclatée (50% de divorce en région parisienne) donc le modèle de la famille aimante avec papa/maman.... heu.... ça n’est pas vraiment la majorité. Toujours sur paris, on estime à 10% le nombre de batards, donc le bricolage biologique, il se fait déjà avec maman qui couche avec tonton.


                                            • 4 ou 15 BM 23 octobre 2018 11:49

                                              @Buzzcocks


                                              Un sourire m’illumine : j’en ai reconnu un !



                                            • eric 23 octobre 2018 12:05

                                              @BM

                                              L’enfant n’est pas concerné voyons. Il n’a pas de projet parental. Voir ci-dessus.


                                            • osiris 23 octobre 2018 19:31

                                              @BM


                                               je suis né d’une famille monoparentale avec une mère seule qui élève ses 6 enfants et je n’ai jamais éprouvé le fait de manquer un père ,au contraire quand ma mère est décédée mon père a voulu revenir dans la famille ,je m’y suis farouchement opposé

                                              cette histoire de généalogie est quelque peu spécieuse ,est on sûr que nos ancêtres soient réellement nos ancêtres génétiques ,il ya quand même beaucoup de cas d’adultères qui ne sont pas connus à l’époque.

                                            • troletbuse troletbuse 22 octobre 2018 22:04
                                              La GPA va devenir une immense machine à fric payée par la sécu, donc par les Français. La mère porteuse pourra picoler, fumer car le produit qui va sortir de cette usine ne sera aucunement garanti et sans service après vente- Le bonheur, quoi pour ces fabricants et cela va faire rêver les industriels qui n’ont pas mes mêmes règles.

                                              • Franchounet 22 octobre 2018 22:24

                                                Dans un article « PMA pour femmes seules ou homo » sur un autre site, le Comité National d’Ethique a été pris en flagrant délit d’incohérence :
                                                « L’impossibilité d’avoir un enfant est »une souffrance« qui »doit être prise en compte« , même si les raisons ne sont pas biologiques ».

                                                Ce Comité a donné un avis défavorable pour la GPA, mais a « oublié » d’imaginer la souffrance des couples homosexuels masculins.
                                                Je préfère conclure que l’argument pour la PMA ne vaut rien plutôt que laisser entrevoir l’aubaine pour la GPA des homos.
                                                Un peu étrange quand même ce genre d’argument pour un Comité d’éthique.
                                                 

                                                • exocet exocet 23 octobre 2018 00:48

                                                  @Franchounet
                                                  Pas vraiment d’incohérence, voilà l’extrait sur la GPA :

                                                  "Concernant la gestation pour autrui, le Comité se situe dans la continuité de ses avis antérieurs. Il est hostile à sa légalisation, en raison des « violences juridiques, économiques, sanitaires, et psychiques qui s’exercent sur les femmes recrutées comme gestatrices et sur les enfants qui naissent et sont objets de contrats passés entre des parties très inégales ». Il souhaite au contraire le renforcement des moyens de prohibition au niveau national et international.« 
                                                  .
                                                  Une bonne réponse à Collabo Barratier qui exige des réponses argumentées à son assertion : »la mère porteuse est libre de refuser« .
                                                  .
                                                  Non, Barratier, quand une personne survit avec quelques centaines d’euros par mois, est noyée de dettes et écrasée de privations, elle n’est pas libre de refuser de »porter un enfant pour vendre« cet enfant, et au cas ou elle change d’avis en cours de route, »on« lui a fait signer un contrat qui fait »qu’on" lui enlève immédiatement l’enfant dès qu’il nait sans qu’elle ne puisse s’y opposer.
                                                  .
                                                  Comme un autre l’a écrit plus haut, l’enfant est imprégné du corps et de l’odeur de sa Mère, le lui enlever à la naissance est un acte contre nature, un crime contre la Mère, son enfant, un crime contre la vie et contre l’amour.
                                                  .
                                                  Ce qu’a fait M.O.Fogiel est tout simplement l’un des rares crimes impardonnable et imprescriptible par la nature, puisque, dans des générations et des générations, le traumatisme subi par ces deux enfants sera toujours présent chez leurs descendants.
                                                  Et ce n’est pas son pognon qui y changera quoi que ce soit.
                                                  Au contraire, c’est grace à son argent qu’a pu avoir lieu ce viol des consciences, cette torture infligée à ces deux Mères et leurs enfants.
                                                  Que ce pervers soit mille fois maudit !


                                                • cevennevive cevennevive 23 octobre 2018 08:30

                                                  Bonjour vlane,


                                                  Je suis heureuse de lire votre article et les commentaires qui le suivent... Merci vlane.

                                                  Ils me prouvent que la plupart d’entre nous avancent des arguments humains et empathiques, et que cette loi, si elle vient à émerger, ne fera qu’entacher et même annihiler les sentiments, le droit des enfants, les liens de la famille et de la « lignée ».

                                                  j’aime mes trois filles, j’ai aimé ma mère, j’ai admiré mon père, pourtant simple mineur de charbon. Et je marche dans les pas de mes ancêtres depuis que je suis née. J’ai voulu les connaître tous par l’intermédiaire de la généalogie et par les quelques courriers que j’ai pu dénicher ici ou là. Ces enfants que l’on a « acheté » auront un passé tronqué et une absence de la moitié au moins de leurs racines.

                                                  Comment peut-on porter un enfant dans son ventre et « nier » son existence au point de le laisser comme un paquet dont on recevra un accusé de réception assorti d’un salaire ?

                                                  Bien à vous tous (sauf une ou un...) qui m’avez prouvé que nous sommes encore des humains pensants et aimants.


                                                  • kirios 23 octobre 2018 15:07

                                                    @cevennevive

                                                    j’ajouterais que les enfants qui ne sont pas élevés par leurS parentS (quelles que soient les raisons) soufrent de leur absence toute leur vie.
                                                    si en plus ils sont élevé par une famille factice les retombées seront dramatiques et le fric n’y pourra rien .
                                                    oui Cevennevive on n’est que les enfants de nos parents

                                                  • troletbuse troletbuse 23 octobre 2018 10:54

                                                    Pour faire connaître à l’homme les douleurs de l’enfantement, j’avais pensé : rétablir le supplice du pal. Je ne connais ni l’un ni l’autre. Mais à bien réfléchir, je ne pense pas que ce soit une bonne idée : Micronimbus serait demandeur smiley


                                                    • troletbuse troletbuse 23 octobre 2018 16:31

                                                      @Self con troll
                                                      T’as vu Self, un LREM est passé pour noter. Le pal et la bicyclette, ca blesse, mais l’ironie aussi. Il doit préférer le plug smiley


                                                    • 4 ou 15 BM 23 octobre 2018 11:10
                                                      NEWS :

                                                      Les parents d’une GpépettA revendiquent une insémination par gonocoque, trèponème-pâle et staphylocoque doré de la vessie de l’un d’eux, afin de provoquer des règles pour permettre ainsi à l’enfant son identification à la condition féminine.

                                                      Le problème repose surtout sur le remboursement mensuel des inséminations et antibiothérapies ainsi que des journées de travail perdues.









                                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 octobre 2018 13:57

                                                        s’il y a bien un dieu, son intermédiaire est la nature. ET un jour, l’hubris (ou hybris) de l’homme qui pense pouvoir contrarier le mouvement naturel des cycles de la vie, risque bien un fameux retour de bâton. Qui ne peut déjà constater qu’actuellement tous se déglingue. Il faut vraiment être AVEUGLE.


                                                        • osiris 23 octobre 2018 19:46

                                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                                                           N’idolâtrez pas la nature ,elle est intrinsèquement imparfaite ,c’est le Logos transcendantal qui commande y compris dans l’évolution. de la nature.

                                                        • kirios 23 octobre 2018 14:56

                                                          pourquoi donner du crédit à Ruquier , Faugielle et autres Hanouna


                                                          • kirios 23 octobre 2018 14:57

                                                            @kirios
                                                            pourquoi donner du crédit à Ruquier , Faugielle et autres Hanouna ?


                                                          • 4 ou 15 BM 23 octobre 2018 18:17
                                                            ...Mmmaiis... personne leur donne du crédit ; on nous les impose !

                                                            (mais ils croient qu’ils on ce crédit)

                                                            • kirios 24 octobre 2018 08:37
                                                              @BM :
                                                              il y a , quand même ,des gens qui suivent leurs émissions ; s’ils n’avaient pas un audimat les invités seraient rares

                                                            • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 24 octobre 2018 09:53

                                                              @l’auteur
                                                              Merci pour cet article qui remet les pendules à l’heure et ces insupportable bobos à leur place.

                                                              Il faut avoir le courage de ses choix. La sexualité implique plaisir et procréation. Certaines personnes – et elles en ont parfaitement le droit – choisissent en toute liberté et en toutes connaissances de conséquences, une sexualité basée sur le seul plaisir et qui, par essence même, exclut la procréation, et donc les joies réelles d’avoir, d’élever, de vivre en symbiose avec des enfants. C’est leur choix, et chacun le respecte. Mais il est totalement incohérent et illogique de prétendre à une paternité ou une maternité artificielle basée sur une opération commerciale.

                                                              Un couple de lesbienne a parfaitement les moyens physiques d’enfanter, chacune d’elles pouvant se faire mettre naturellement enceinte par un ami, homo ou non, prêt à se « sacrifier » pour ce résultat ! J’ai un exemple de ce genre dans mon entourage proche. Inutile donc de passer par la méthode particulièrement dégradante de la PMA, qui est celle des vaches, des juments et des brebis.

                                                              Quant à ceux qui ont pu former dans leur tête et de mettre en œuvre le projet de louer le ventre d’une femme pour se faire fabriquer un bébé-produit, un enfant-marchandise à travers la GPA, comme cet horripilant Fogiel, qu’ils aillent donc dans les pays - Etats-Unis, Ukraine, Inde – où ces pratiques sont permises. Et surtout qu’ils y restent.


                                                              • osiris 24 octobre 2018 20:20

                                                                @VICTOR Ayoli

                                                                 Il ya une différence essentielle entre l’animal et l’homme ,c’est que l’homme n’est pas esclave du déterminisme biologique comme l’animal du fait d e l’existence de la conscience, de la pensée et de la raison transcendantale de sa nature qui transcende celle de l’animal .Il ya dans l’homme une étincelle de la projection divine en son esprit qui détermine le bien avec en particulier la perception du parfait dont la beauté est la réflexion sensible qui l’oblige par l’attraction de l’amour de l’être parfait à s’améliorer ou se parfaire constamment tout le long de l’histoire ,et ce par l’intermédiaire et les moyens de la science issue de sa raison ,c’est là la différence essentielle et non pas ailleurs entre l’homme et l’animal .

                                                                C’est pourquoi à partir d’un niveau d’évolution et de progrès de sa conscience et de sa science à un moment donné de l’histoire, l’homme a pu se dégager de la limite de son emprisonnement de son corps proprement animal pour s’ouvrir à une liberté toujours plus grande et à une puissance toujours plus importante de sa nature qui l’élève à un niveau plus humain et angelin suivant le sens de l’histoire conduisant le cheminement vers la perfection ultime. De sorte que contrairement à l’animal mammifère primitif prisonnier de son déterminisme biologique qui lie par le passage à instinct de manière obligatoire l’acte sexuel avec la fonction de procréation, l’homme a pu se dégager de cette obligation impérative et limitative de sa liberté et de sa puissance en séparant la fonction reproductrice et la fonction amoureuse(invention de la pillule ,de l’insémination artificielle in vitro, PMA ) .

                                                                En effet la méthode de procréation animalière hétérosexuelle primitive avec relation sexuelle entre un mâle et une femelle par instinct aveugle et inconscient et non par conscience éclairée par la raison limite la liberté et la puissance de l’homme tandis qu’une procréation choisie scientifiquement éclairée par la conscience donne une plus grande liberté de choix et d’amélioration de l’espèce et donc de sa puissance, tout comme quand l’homme-animal ayant une nature de poisson a pris une tournure décisive pour évoluer vers une vie capable de vivre hors de l’eau et s’installer sur la terre ferme respirant l’air libre fait agrandir sa liberté et sa puissance .

                                                                 Car il ne faut pas confondre le concept mâle -femelle et le concept masculin-féminin.

                                                                Le concept mâle-femelle n’est nullement éternel ni même universel dans le monde de la vie ,il ya des formes de reproduction naturelle qui ne nécessite pas l’union sexuelle d’un mâle et d’une femelle, il est d’ordre historique limité à une période de l’évolution de la nature humaine et lié en particulier à la reproduction de l’espèce concernant l’homme mammifère dans les temps primitif où les hommes sont faibles et peu nombreux face à la nature environnante toute puissante et dangereuse ,il a fallu que la reproduction d e l’espèce humaine se fasse suivant la division du sexe en mâle qui s’occupe avec sa force de procurer la nourriture en même temps que de protection tandis que la femelle protège efficacement ses petits le s premiers temps de leur vie en étant constamment dans le ventre la femelle qui en même temps les nourrit des nutriments de son propre corps. Mais si cela apporte une certaine protection et sécurité en ces temps primitifs de la nature sauvage environnante dangereuse cela limite en même temps la liberté ,la puissance et la complétion et donc la perfection de l’être humain individuel en la séparation de certaine qualités du masculin et du féminin éparpillées en division mâle et femelle

                                                                Mais de nos jours l’homme atteint un niveau de développement de sa science et de sa science qui a renversé l’ordre des choses ,l’homme n’est plus faible et peu nombreux face à la nature environnante sauvage mais au contraire a atteint un e telle puissance et une telle multitude qui menacent tous les éléments de la nature environnante ,de sorte qu’ il peut s’affranchir sans danger en conscience éclairée de l’obligation de la méthode primitive procréative entre mammifère mâle et femelle pour sa sécurité mais limitative de sa liberté , de sa puissance et de son perfectionnement ,grâce au développement technique de sa science ,qui permet la séparation de la fonction reproductive de la fonction amoureuse de la sexualité humaine. Et ainsi pour réunir en un seul individu humain les qualités du masculin et du féminin essentielles à la complétion de l’être humain .

                                                                 Et le concept masculin-féminin ,contrairement au concept mâle-femelle ,est universel et intemporel ,anhistorique d’ordre transcendantal.

                                                                Le concept masculin-féminin est plus général et plus fondamental en étant transcendantal donc non liée à un moment ou période de l’histoire que le concept mâle-femelle qui existe à une période de l’histoire et qui peut disparaître à une autre période de l’histoire .

                                                                le concept transcendantal masculin-féminin transcende le concept purement historico-immanent mâle-femelle. 

                                                                L’être humain a besoin de la complétion masculin-féminin pour exister et être amoureux et heureux à n’importe quelle époque de l’histoire tandis qu’il n’a pas nécessairement besoin de manière apodictique de l’union mâle-femelle pour exister et vivre heureux à un certain moment de l’histoire qui a atteint un certain niveau de perfection.

                                                                 


                                                              • lala rhetorique lala rhetorique 25 octobre 2018 11:08

                                                                @VICTOR Ayoli
                                                                Mais rien n’est anormal, nous sommes dans l’hyper capitalisme. Seul l’argent compte ! Fi de l’éthique ou autre, tout étant monnayable, et objet de spéculation. C’est un énorme retour en arrière avec des « outils » modernes. A quand la pédophilie encouragée ? si un spéculateur trouve un moyen de gagner de l’argent là dessus, ça viendra inévitablement, d’ailleurs on glorifie déjà certains pédophiles connus n’appartenant pas à l’église et qui, eux, semblent être autorisés à abuser de leur pouvoir....


                                                              • troletbuse troletbuse 25 octobre 2018 00:06
                                                                Si vous êtes pour la GPA, c’est très bien mais si vous êtes contre, la journaputasserie vous dit immédiatement : c’est un scandale.

                                                                • lala rhetorique lala rhetorique 25 octobre 2018 11:04

                                                                  Quand on est homosexuel on l’assume ; qu’on le veuille ou pas c’est être différent et deux prises mâles ou femelles mises l’une en face de l’autre ne donneront jamais du courant. Si l’on choisit l’option de vivre son homosexualité, il faut aussi en assumer les inconvénients. Le caprice et la paresse sont actuellement exploités par les lobbies. Et la psychanalyse ? elle va devenir obsolète car papa Freud n’a pas trop creusé ce type de famille ! Pourtant on peut parier qu’il va y avoir du mal être à revendre chez ces enfants nés d’on ne sait qui, achetés comme de la marchandise, et aussi du bon grain pour les avocats !


                                                                  • gaston gaston 28 octobre 2018 10:41

                                                                    charle de con cynique ....... bonjour la gueule du chroniqueur......défenseur de la racaille politique de droite qui volent violent et fraude à tout va !!!

                                                                    Ce type qui donne son avis sur tout et qui n’a jamais travaillé de sa vie ,né tout habillé dans sa petite famille bourgeoise de curé !
                                                                    bref un pauvre type qui devrait attendre de connaitre la vie avant d’en parler !
                                                                     

                                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 28 octobre 2018 11:34

                                                                      Si quelqu’un s’en souvient, Fogiel a interrogé, feu, Paul Villach sensé défendre Agoravox.


                                                                      • Didier-David Maurice Didier-David Maurice 28 octobre 2018 13:23
                                                                        l’agenda est le suivant :

                                                                        PACS
                                                                        Mariage homo
                                                                        PMA pour toutes
                                                                        droit de vote pour les gens incapables de discernement (handicapés et tutelles)

                                                                        à partir de là, la parité obligatoire dans un gouvernement, n’est plus exigible dans la cellule familliale de base qu’est le couple ; et le père n’est plus nécessaire.
                                                                        la suite normalement dans cet ordre :

                                                                        Canabis thérapeuthique
                                                                        GPA afin de « compenser » les inégalité créées par les lois de PMA et permettre aux homosexuels hommes d’avoir des enfants
                                                                        Canabis récréatif en production interne uniquement
                                                                        abaissement de l’âge de vote à 16 ans
                                                                        droit de vote des étrangers UE aux élections nationales
                                                                        droit de vote des étrangers hors UE aux élections locales
                                                                        dépénalisation des maisons closes libéralisation du secteur
                                                                        reconnaissance du troisième sexe
                                                                        opioïdes thérapeuthiques en libre accès
                                                                        euthanasie active dépénalisée
                                                                        libéralisation du secteur de procréation et de fin de vie
                                                                        libéralisation complète du secteur opiacé et canabinoïde
                                                                        droit de vote de tous les résidants en France
                                                                        reconnaisance du droit à l’amour de l’enfant si consentant et plus de 11 ans
                                                                        abaissement de l’euthanaise à 11 ans sans accord préalable des parents
                                                                        élévation de l’animal au rang égal à celui de l’être humain dans les textes de lois
                                                                        interdiction de consommation de viande ou d’exploitation animale

                                                                        après on devrait vivre comme dans Star Treck.

                                                                        Ou pas.





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

vlane

vlane

.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article

GPA


Palmarès