• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Incidents sarkoziens, une récurrence inquiétante

Incidents sarkoziens, une récurrence inquiétante

Il y aurait beaucoup à dire sur le rapport du chef de l’Etat à la population. On pourrait s’amuser à revenir sur le verbatim présent sur la vidéo, mais sérieusement, que peut-on penser de nous à l’étranger ? Le spectacle du sommet de notre Etat est d’un effet déplorable.

Chers amis francophones et francophiles du monde entier qui lisez nos blogs, qui avez peut-être vécu sous un régime difficile, ou qui y vivez encore, comprenez qu’il ne s’agit pas d’une démarche partisane de quelconques opposants.
Non, i
l s’agit de l’appel attristé de citoyens qui craignent pour l’avenir, car en France, le président de la République est l’homme le plus puissant de l’Etat.

C’est un fait, celui qui a été élu a le pouvoir d’utiliser l’arme nucléaire et il est chef des armées. Cela présuppose chez lui une certaine dose de sérénité, de hauteur de vue dans l’appréhension de la réalité.

Or, chaque semaine qui passe en France est ponctuée par un incident, une gaffe, une maladresse, une erreur diplomatique, une audace verbale, une rupture, etc.

Nicolas Sarkozy se rend au Kremlin ? Il invite son hôte à s’asseoir chez lui (lapsus révélateur d’une personnalité).
Nicolas Sarkozy répond à CBS ? Il se barre au milieu en injuriant un haut-fonctionnaire de l’Etat.
Nicolas Sarkozy se rend en Libye ? Sa communication (le masque de Zorro avec lequel il doit dormir la nuit) lui permet de faire croire que c’est grâce à sa seule entremise que les infirmères Bulgares sont libérées. Il n’en est rien.
Nicolas Sarkozy se rend au Tchad en visite surprise ? Il annonce de retour le contraire de ce qu’il a dit aux autorités tchadiennes et les froisse. Le sort des Français retenus n’en est que plus aléatoire.

Imaginait-on un Giscard, un Mitterrand, un Chirac accumuler tant de bévues en seulement six mois de mandat ?
Imagine-t-on donner des leçons aux pays qui, selon RSF, ne respectent pas les droits de l’Homme dont la liberté d’expression, quand des journalistes français déplorent l’irruption de services de l’Etat dans les officines de presse ? Oui, cher ami du monde, c’est comme ça que ça se passe aujourd’hui en France.

Qu’est devenue la France dans les yeux des autres nations ? D’anxieuse qu’elle était, assommmée de sédatifs, elle est devenue une nation d’agités décomplexés, où une clique de golden-boys stock-optionnés et dopés aux sérotoninergiques livre son industrie à la voracité des Colony Capital et autres Carlyle Group qui, de l’enthousiasme à la folie, franchissent allègrement la rive.

Que devient la France dans les yeux des néoconservateurs aux Etats-Unis d’Amérique ? Une nouvelle alliée qui applique les méthodes américaines. On sait dans quel mur ces deux sociétés inégalitaires et belliqueuses vont atterrir, et de préférence en creusant un sillon où les peuples qui les ont élues iront s’abreuver.

Comment devenir adulte dans un pays ou les adultes soi-disant les plus responsables se comportent au mieux, comme sur cette vidéo encore, comme des adolescents épris de reconnaissance et de pouvoir, au pire comme des racailles ? "Descends, viens le dire ici !..." Il n’a pas cru bon d’ajouter : "Vas-y, j’te nique ta mère moi..." mais ce sera pour la prochaine fois peut-être ?

La vidéo de l’altercation entre un pêcheur et notre président de la République a un goût de déjà vu. La petite phrase de Nicolas Sarkozy, encore ministre, sur la dalle d’Argenteuil, en novembre 2005 avait mis le feu aux poudres de la révolte urbaine. (Je le répète car beaucoup d’étrangers lisent les blogs et n’ont pas eu cette information dans leur pays au moment où les émeutes ont commencé, ils ne font donc pas le lien.)


Sarko bafouille chez les pêcheurs bretons [06/11/2007]
envoyé par benporkofer

Il semble qu’un interlocuteur exprimant son désaccord provoque l’ire du Président, selon un principe bien connu. C’est un trait de caractère récurrent, compulsif. Alors, hystérique ou paranoïaque ? Le choix est mince. Beaucoup de concitoyens observent ces incidents qui ne sont pas des détails. Ils sont choqués et un peu honteux de l’attitude de leur président.

Cent balles que dans quelques années on dira que son élection fut un incident démocratique dans l’histoire du pays.

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (120 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • Ceri Ceri 9 novembre 2007 11:34

    tu as oublié qu’en Sarkoland, le président est aussi le chef du gouvernement... On a un irrascible comme Président, il ruine la fonction encore + que ses prédécesseurs. Vocabulaire de charretier, syntaxe de m..., lourdeur des formulations, ignorance crasse sur à peu près tous les sujets. Pour moi la perle, c’est pendant la campagne, quand on lui demande si Al Quaida c’est des sunnites ou des chiites, M le ministre de l’Intérieur est incapable de répondre alors que pendant 5 ans ils nous a tannés avec le « terrorisme » islamiste. Je trouve ça simplement affolant.

    Réac’ et inculte, finalement il n’est qu’un poin entre les mains du CAC 40. Et le pire c’est qu’il ne s’en rend même pas compte. Sarko n’est qu’une marionnette qui fait son boulot de marionette, c’est-à-dire gesticuler dans tous les sens, monopoliser ’lattention sur les choses complètement secondaires alors qu’on s’enfonca dans la crise. On a là du populisme de bas étage, vraiment.


    • Imhotep Imhotep 9 novembre 2007 20:54

      Dans cette magnifique interview où il confond également sous-marin nucléaire tactique (donc avec une bombinette) et sous-marin nucléaire (qui n’avance pas au pétrole raffiné), et dans le cadre d’Al Qaïda il confond également confession religieuse et ethnie ce qui prouve l’étendue de ses connaissances dans le domaine dont il était censé être le digne chef. Le ministre de l’intérieur est celui de la DST (donc des dossiers du terrorisme) et du culte (donc des islamistes terroristes qui se réclament d’Allah) donc des religions. Alors tous ceux qui serinent que sarkozy est compétent il y a de quoi pleurer si en 4 ans de ministère il confond sunnite et chi’ite, ethnie et confession comment peut-on imaginer une seconde qu’il fût compétent comme président. Il n’y a quand même pas mille réseaux terroristes et mille confessions : un le plus important (AU MONDE !) et deux confessions les mahométans et les sectateurs d’Ali. pas trop dur, non. Et lui en 4 ans de travail acharné de défense de la France il l’ignore ? Comme il ignore la part de l’électricité d’origine atomique, comme il ignore les propres lois en cours (il s’est planté devant les chemineaux de la SNCF) il s’est planté sur les accords d’extradition entre le Tchad et la France ... Allez la cours est pleine.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 novembre 2007 16:23

      Vous vous souvenez de ce petit Corse avec un nom ridicule, l’accent grotesque et traînant une ribambelle de femelles mal fagotées ? Eh bien, il est passé dans le journal...

      http://nouvellesociete.org/5171.html

      Pierre JC Allard


    • tvargentine.com lerma 9 novembre 2007 12:00

      Nicolas Sarkozy parle du peuple,parle comme le peuple et n’a rien à voir avec cette « distance » de F Mitterand ou de J CHirac concernant les problèmes sociaux.

      Il est naturel qu’il s’exprime devant les personnes qui bien souvent sous dans l’incommunicabilité de s’exprimer devant un discours syndicalistes discrédités car financait par les patrons du MEDEF ou par un discours d’extreme gauche qui nivele le débat d’idée.

      Est-il normal d’insulter le Président comme cela ?

      Le président est-il responsable de la spéculation du barril de pétrole ?

      Alors,les citoyens doivent apprendre à s’exprimer dignement et non dans l’échanges d’insultes

      Nous pouvons affirmer que c’est le résultat des dégats du TSS,qui se sectarise et tourne à la haine


      • Halman Halman 10 novembre 2007 12:39

        Lerma cela ne vous viendrait pas à l’idée que si on en est là c’est qu’il y a comme un léger problème ?


      • biztoback 9 novembre 2007 12:46

        Je sais pas, il parait qu’il est connu... Mais bon, c’est que du vent je pense.


      • Fred 9 novembre 2007 13:28

        «  »Descends, viens le dire ici !...« Il n’a pas cru bon d’ajouter : »Vas-y, j’te nique ta mère moi...« mais ce sera pour la prochaine fois peut-être ? »

        J’aimerais voir les beaux penseurs de ce forum réagir à quelqu’un qui les traitent d’enculé. On aurait deux types de réactions, celle du lâche assez commune dans notre pays prenez le métro et vous verrez, celle de celui qui partira de suite dans l’insulte. A la place, Sarko a tutoyé le pécheur, ben non il n’a pas dit « nique ta mère », il a juste tutoyé celui qui lui a dit : enculé, si je descend je te mets un coup de boule.

        Et comme pour Argenteuil, les journalistes comme vous préfèrent montrer que le moment où Sarko parle, pourquoi parce que vous avez peur que l’on voit un crétin de pécheur incapable de sortir deux mots sans argot ou alors que Sarko répondait à une femme qui lui sort « quand nous débarrassez-vous de cette racaille ? ». C’est bien plus simple de montrer la réaction sans la cause, ça sert trop vos intérêts.


        • satyagraha 9 novembre 2007 14:06

          3ème possibilité de réagir : vouvoyer qqun qui nous insulte, prendre de la hauteur et signifier ainsi sa capacité à maitriser ses nerfs. Manifestement, vous ne semblez pas connaitre ce type de comportement, adopté par de très nombreux chefs d’état que je qualifierai de dignes...


        • Fred 9 novembre 2007 14:21

          « 3ème possibilité de réagir : vouvoyer qqun qui nous insulte, prendre de la hauteur et signifier ainsi sa capacité à maitriser ses nerfs. Manifestement, vous ne semblez pas connaitre ce type de comportement, adopté par de très nombreux chefs d’état que je qualifierai de dignes... »

          Effectivement, ma réaction à moi est de m’opposer à ceux qui abusent des gens plus faibles qu’eux et j’avoue que j’ai peu de patience avec les abrutis. Et je peux vous dire qu’à Paris, il n’y a pas grand monde qui le fait...peut être 1% de la population ; le reste étant passif et ne voyant aucun inconvénient à ce qu’une femme handicapée se fasse insulter, qu’une femme enceinte reste debout dans le bus...je rigole lorsque j’entends France et solidarité, ça ressemble à un oxymore de plus en plus l’association de ces deux mots.

          La plupart des chefs d’état évitent de se mettre dans une situation où ils vont se faire copieusement insulter. On a jamais vu Chirac, Mitterrand, Giscard se rendre sur des lieux de grève.

          Ensuite si le tutoiement en réaction à un « enculé, si je descend je te donne un coup de boule » vous semble si insupportable, je vous encourage à sortir un peu plus vous verrez la politesse de nos compatriotes qui sont quand même souvent classés comme étant les plus mal polis.

          J’aime bien internet ça permet aux gens de prétendre avoir du courage ou de la compassion, la réalité malheureusement offre un tout autre spectacle.


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 9 novembre 2007 14:33

          Même réaction que sathagrya : si on m’insulte, moi (eh oui ça m’arrive quelquefois dans l’exercice de mes fonctions publiques), je prends de la distance et je vouvoie, ça marche pas si mal. Et je n’ai pas 19 gardes du corps autour de moi. Si je répondais à la provocation, cela pourrait d’ailleurs être retenu contre moi devant un tribunal administratif.

          Quand vous dites que vous « aimeriez voir les beaux penseurs de ce forum réagir...etc », vous oubliez une chose : aucun des participants de ce forum n’est Président de la République, fonction qui exige un certain contrôle de soi.

          Les Français n’ont pas élu leur voisin de quartier, ils ont élu un Président chargé de les représenter, pas de les singer dans ce qu’il ont de moins glorieux.


        • Fred 9 novembre 2007 16:48

          Ce que j’aime bien c’est la réaction des gens derrière leur écran, à froid. Encore une fois, la réalité montre bien que la quasi-totalité des gens ne réagit pas du tout tel que vous le faites sur votre clavier ; cette majeure partie étant apathique aux problèmes et aux gens qui les entourent. Les français râlent tout le temps mais n’affrontent jamais la source de leur ennui. Alors peut être que pour agir en bon français effectivement Sarko aurait dû lâchement s’écraser, le tutoiement à quelqu’un d’injurieux étant apparemment un grand manque de respect.


        • Fred 9 novembre 2007 17:14

          "Fred, je l’admets, à chaud la réaction n’est pas la peine qu’à froid. Mais si ça t’arrive de péter la gueule à un mec qui t’a insulté, l’idée ne m’a jamais traversé l’esprit, et il existe un tas de personnes qui préfèrent laisser pisser (répondre à une insulte n’a jamais été une preuve de supériorité intellectuelle).

          Et il faut arrêter d’être de mauvaise foi : Nicolas Sarkozy a voulu faire le mariole en donnant des leçons de self-control lors du débat présidentiel, jugeant lui-même qu’un président ne devait jamais se mettre en colère... bon, ben, il s’est planté, reconnais au moins ça !"

          Je n’ai jamais dit qu’il fallait péter la gueule des gens qui t’insultent mais leur dire que la violence et l’insulte ne résolvent rien même en les tutoyant ne me semble pas être une réaction démesurée. De plus la plupart des gens n’agissent pas par lâcheté, combien de fois vous faites la queue et vous voyez quelqu’un couper, tout le monde peste mais personne ne dit rien.

          Vous appelez ça se mettre en colère ??? Tutoyer quelqu’un d’injurieux est se mettre en colère, vous trouvez que c’est un grand manque de respect...regardez vous m’avez tutoyer aussi dans votre réponse. Je me dois de vous poser la question, est-ce par manque de respect ou bien ça vous est venu naturellement ?


        • Imhotep Imhotep 9 novembre 2007 19:18

          Vous oubliez deux petits détails :

          1- il bafouille de rage

          2- à la fin il dit Allez viens, viens , viens. Et ceci accompagné de ce geste caractéristique des voyous qui montre qu’il attend pour se battre.

          Ces deux points sortent de la simple réponse courageuse qui veut stopper une insulte. Ils montrent d’évidence le manque de contrôle et la caractéristique du roquet qui grogne. Il fait comme on dit le bouffon. Que veut dire ce viens, viens, viens ? Qu’ils vont se « castagner » ? Imagine-t-on un président de la République se castagner ? Et dans ce cas le ferait-il d’homme à homme ? Et lorsque l’on voit le costaud qui dit « enculé », et si c’est un marin, c’est un dur à la douleur, se castagner avec poignée d’amour il y aurait des dégâts dans les parages. C’est tout simplement ridicule.

          Il y a une autre question. Quels sont les autres présidents qui aient déclenché autant de haine dans leur parcours politique ? Quels sont les autres présidents, pourtant haïs par leur opposants, qui ont tant de personnes à vouloir les insulter ? Il faut se poser cette question. Il y a un proverbe qui dit : qui sème le vent récolte la tempête. En tout cas voilà une énergie renouvelable tout trouvée. Appelez sarkozy il fera tourner vos éoliennes.


        • agpartners 10 novembre 2007 09:03

          Bonjour, je comprend votre propos en disant que les français ralent tout le temps, vous faites allusion à la source de leurs problèmes pourriez-vous m’éclairer et me dire les problèmes, les sources et les solutions. En tout cas une chose est certaine c’est que la force n’est pas la meilleure façon de réformer. et en tout cas, il appartient au Chef de l’Etat de savoir en toutes circonstances garder son calme. Il est et cela me paraît normal l’inspirateur de la politique de la Nation, mais si les ministres et le Gouvernement existent c’est pour être les applicateurs de cette inspiration politique et être au contact des gens, du peuple (mais sommes nous réellement dirigés par quelqu’un d’inspiré ?) et dans ce cas pourquoi ne pas aller plus loin suprimons le Parlement, car après tout qu’avons-nous à faire avec un parlement national quand il y a un parlement européen dont les lois sont prédominantes sur les lois nationales et créons des vrais parlements et gouvernements régionaux dotés de vrais pouvoirs, ainsi nous aurons une véritable décentralisation des centres de décisions qui pourront être prises au plan local, vous savez celui qui est juste à côté de vous et qui peut mieux comprendre vos problèmes et laissons à l’Etat le soin de veiller à travers certaines administrations sur l’équité des mesures prises localement. Ainsi nous aurons pour seules références la prochaine fois que nous devrons voter pour un Président de la République des critères de mesures, de pondération et surtout peut-être de Sagesse. Un conseil de Sages ça fonctionne dans certains pays pourquoi pas chez nous, et alors plus de lutte idéologique, plus de lutte de pouvoir mais un intérêt certain pour l’humain et ses besoins. Car dans tout cela n’oublions jamais l’Homme et la Femme.


        • Marie-orange 10 novembre 2007 14:17

          Tout-à-fait, Imhomep, juqu’ici les présidents, qu’il soient de gauche ou de droite ont toujours su rester dignes et ont suscité en toute circonstance un respect sans faille, qu’on soit d’accord ou pas, qu’on râle ou se rebelle. Mais quand sarko nous tutoie comme si on avait tous gardé les cochons ensemble (et en effet la bise à Merkel, c’est d’un goût, etc...), faut pas s’attendre à autre chose. Il est si petit, petit, petit.... Bravo pour le breton, sarko c’est pas un président, c’est qu’un merdeux mégalo et inculte qui est arrivé là à force de magouilles et de manipulations. Moi aussi je le traiterais bien de tous les noms, ce petit sarkoléon qui aime tant une Corse qui ne l’aime pas. Et puis, venir en Bretagne où on a voté à gauche, une Bretagne où toutes les démarches sont faites encore pour la formater comme avec la langue bretonne, franchement, il s’attendait à quoi (en + pour venir promettre du vent) ? Il se croit populaire ? Il se prend pour superman ? Enfoiré, sarko... smiley


        • Fred 11 novembre 2007 11:55

          « Enfoiré, sarko...smiley »

          Belle preuve de respect. smiley

          J’aime bien les gens qui critiquent Sarko pour son manque de respect et qui balancent des insultes et qui tutoient en permanence. Faudrait peut etre balayer devant sa porte avant.


        • Emile Red Emile Red 12 novembre 2007 12:52

          On oublie le fond des raisons de l’insulte qui est un tant soit peu justifié : à l’« enculé » il faut rajouter le « 140% » que le marin ajoute alors qu’il voit son compte en banque fondre à vue d’oeil à cause de cette politique libérale où les pétroliers peuvent choisir le prix du carburant afin de ruiner les petits pour graisser les nantis amis de Pinocchio.

          Oui Pinocchio est un enculé, d’ailleurs pourquoi ce courageux entouré de nervis n’est-il pas monté plutôt que de demander à l’autre de descendre ? Peur du coup de boule, du ridicule qu’il en bégayait de haine ?

          Preuve encore que ce monomaniaque ne sait du peuple que le langage qu’il tente de copier sans verve et qualité. Sarkoléon n’est qu’un bouffon.


        • Emile Red Emile Red 12 novembre 2007 14:23

          Pinocchio est un politique élevé à l’ombre Ricard, il ne connait que zinc virtuel et doseur poster de sa chambre adolescente, draps blanchis aux photos de quelconques blondasses, égéries à casquette anisée.

          Son mentor est au tribunal, il ne représente plus que lui même et oublie les douceurs de Bastia où le jaune pastis camoufle les hordes policières baignées de fumées kérosène en surconsommation.

          Et d’un coup un flibustier qui vient l’apostropher et le réduire, lui le fils de hun, d’adepte de gay pride, sodomite à souhait ou souhait de sodomie qu’il voudrait infliger à ceux qui le portérent sur le destrier élyséen.

          Pasqua est mort à l’autel du désaveu, il fait dans l’omission, Neuilly ne vaut pas cette messe, l’herbe y repousse, avec un peu de chance les tribunaux y muteront en parc Bubush avec MacDo Coca et LVMH à tous les étages.

          Il y a moins loin du Sárköz au cours St Louis ou le Nico colle son bac de seconde zone, bac B s’entend moins bien que bec à l’Oréal dont il parfume sa furie Aragonaise partie vers d’autre cieux paisibles.

          Il doit se dire qu’un nain vaut mieux que deux tu l’auras, et si Buda peste, Paris se morfond, Seine ou scène de désamour quotidien, Attila ne fait plus recette, le déguisement étriqué du descendant singe le mythe Round-up.

          Il n’était peu, il n’est plus rien qu’un désastre de poussières hiératiques que les quolibets amenuisent au détour de raouts insipides. Tel un phoenix à bout de souffle il s’éteindra dans l’indifférence de ceux qu’il a biaisé de sa ridicule superbe.

          Tartufe s’achemine vers les vapeurs crépusculaires, évanescence subliminale du néant de l’histoire.


        • Flambi 9 novembre 2007 13:42

          « Est-il normal d’insulter le Président comme cela ? »

          Est-il normale que ce président s’autorise une augmentation de salaire de 140% pendant que la France s’enfonce dans la misère ? Que fait-il de ses belles promesses sur l’augmentation de notre pouvoir d’achat, où en sont-elles rendus ?? Ah oui c’est ça : il se sert d’abord et il verra pour nous ensuite, telle est l’attitude de gamins égoïstes qui accèdent à de hautes responsabilités et c’est donc pourquoi nous nous adressons à lui avec un language qui reflète le niveau de ses actes. La preuve en est de sa réaction typiquement gamine en allant provoquer la personne sachant qu’il est suivi de son cortège de gardes du corps.

          Donc temps qu’il ne changera pas d’hatitude envers nous, nous nous adresserons à lui avec le même mépris qu’il a à notre égard !!


          • marc 12 novembre 2007 10:35

            Flambi 175% pas 140


          • debonsens 9 novembre 2007 16:45

            a seb59-je pense sincerement que l’on ne doit pas insulter un president de la republique ;quand a son courage, permettez moi de vous dire, que entoure de dizaines de gardes du corps j’en aurais surement eu tout autant ;c’est aussi le cas quand il est alle en corse, entoure de milliers de policiers.quand aux injures selon qui les proferent on considere que c’est grave ou pas(un jeune ayant dit a ns « nique » ta mere c’est vu infliger 1 mois de prison ferme, lorsque « perben » a qualifie « comparini » de salope lui n’a rien eu)etonnant non


          • Chichile Chichile 9 novembre 2007 13:59

            Bof, papier sanguin, qui finalement n’appelle que nos voisins à prendre conscience du va t’en guerre qui sévit à leurs portes, au motif qu’il ne supporte pas qu’on lui parle de cette façon. Faut dire aussi que la morale fait que, je pense, personne ne se serait amusé à traiter Giscard ou Mitterand de bâtard ou pire, ça ne le faisait pas.

            C’est Tartuffe,au fond, tout ceci : l’on cherche de la force, du dynamisme, mais quand on le trouve, l’on redoute les conséquences que cela va avoir, l’amer goût du remède de cheval que tout cela aura...

            Cachez ce caractère que je ne saurais voir !


            • biztoback 9 novembre 2007 14:44

              Je t’ai mis un point pour ton avatar, il me fait marrer smiley


            • Francis, agnotologue JL Rennes 9 novembre 2007 15:18

              à Arthur Mage : «  »il faut en effet avoir quelque sang froid pour ne pas répondre à l’insulte par l’insulte «  ».

              Mais c’est ce qu’on attend d’un président de la République, du sang froid ! Il a le pouvoir d’appuyer sur le bouton de l’apocalypse tout de même.


            • fouadraiden fouadraiden 9 novembre 2007 15:39

              RENNES

              N’exagérez rien du rôle apocalyptique du président français ,car à l’échelle du monde il passe au mieux pour un caractériel, au pire pour un agitateur impuissant, dont personne d’ailleurs ne comprend plus la langue.imaginez un zen chinois devant ça .

              il faut juste se rappeler son voyage en Russie et le visage glacial de Poutine devant les considérations intempestives de Sarko au sujet de l’Iran.effet nul sur la puissante Russie,et son activisme traduit l’impuissance d’une énergie inutile.

              c’est de l’agitation à l’adresse d’un peuple qui commence à comprendre l’etroitesse de son destin devant l’émergence des continents-empires.

              Sarko ,c’est le début de la fin.


            • biztoback 9 novembre 2007 15:52

              Ci-après une expérience inutile sur AgoraVox

              Je t’ai mis un point pour ton avatar, il me fait marrer smiley


            • faxtronic faxtronic 10 novembre 2007 16:19

              Sarko, c’est du mouvement brownien, du bruit blanc


            • gaelhc gaelhc 11 novembre 2007 10:46

              Le problème majeur de ce mouvement Brownien est qu’il est à la fois très couteux en énergie et source d’une grande entropie.


            • ripouette ripouette 9 novembre 2007 14:23

              Dans les ridicules du premier nabot de France, il manque dans l’article mes deux préféres :
              - Sarko hilare, pantin sorti de sa boîte, qui tappe avec beaucoup de familiarité sur l’épaule d’un Poutine glacial.
              - la première rencontre franco-allemande avec notre cocu préféré qui claque la bise à une Merkel qui oscille entre la surprise et le dégoût. Il lui aurait mis une main au cul, elle n’aurait pas réagit autrement.

              Nous avons élu un beauf incapable de tenir son rang. Il traitera toujours avec cette familiarité grossière ses petits camadares, un peu comme les gars qui vont acheter leurs clopes au tabac d’en bas en caleçon et charentaises !


              • Vilain petit canard Vilain petit canard 9 novembre 2007 14:46

                C’est vrai que là y avait de quoi se marrer, sa manie de peloter et de bizouiller l’autre lui a joué un tour ce jour-là. La tête de Merkel !!!


              • Halman Halman 10 novembre 2007 12:54

                Et quelle honte quand il s’est présenté devant le président des Etats Unis en vieux blue jeans qui n’en peut plus.


              • La Taverne des Poètes 9 novembre 2007 14:52

                Cet article est tout juste digne d’un blog gauchiste pour adolescents. Il n’apporte aucune information nouvelle ni aucune analyse de fond. Bref c’est de la propagande.


                • Anto 9 novembre 2007 16:14

                  C’est vrai qu’un article sur le classement des auteurs ayant le plus publie sur Avox, c’est ’achement plus interessant


                • Saï 9 novembre 2007 15:00

                  Recette du gigot d’audience façon Agoravox.

                  Ingrédients :
                  - 500 grammes d’anecdotes sarkoziennes en conserve.
                  - 1 litre et demi de critique industrielle (on peut aller jusqu’à deux litres, mais attention à l’épiçage)
                  - 3 cuillérées à soupe d’aigreur dégoulinante (fraîche de préférence, du matin par exemple)
                  - 1 zeste de tendance visionnaire-apocalyptique
                  - 2 pincées de stupeur scandalisée
                  - 1 ou 2 sachets de subjectivité réchauffée au préalable.

                  Au besoin, rajoutez 50 à 100g d’extrapolation internationale.

                  Mélangez joyeusement le tout sans vous préoccuper de la consistance. Saupoudrez abondamment la préparation de matraquage médiatique en poudre puis mettez au four.

                  Laissez mijoter un après-midi. C’est prêt ! Dégustez chaud. C’est bien le diable si vous obtenez en-deçà de 70% d’appréciation.

                  Bon appétit.


                  • adeline 9 novembre 2007 19:16

                    superbe recette ! smiley peux t’on remplacer la « stupeur » par de la « béatitude outrée d’oies blanches » ????


                  • Ben Ouar y Villón Brisefer 10 novembre 2007 05:32

                    Assez d’accord avec Saï !

                    Mais enfin, faudrait-il se taire ? Du reste nombre des commentaires sont plus intéressants que mon billet blog publié ici. Une publi sur Avox est aussi destinée à provoquer des commentaires, des réactions. Les articles de fond, c’est dans la presse libre et indépendante...


                  • Francis, agnotologue JL Rennes 9 novembre 2007 15:10

                    On s’est bien moqué de GWB quand il a été élu. Si la CIA avait pu faire pour quelque chose en France pour se venger, nul doute qu’elle n’aurait pas choisi un autre que celui-là.

                    C’est un pion entre les mains (invisibles) du CAC40. Un pion qui sera encombrant dès que le nouveau traité sera ratifié et que seront faites quelques réformes libérales, impopulaires et irréversibles.


                    • Francis, agnotologue JL Rennes 10 novembre 2007 11:23

                      L’adoption du nouveau TCE contient nombre de réforme libérales irréversibles que ce président a pour mission de faire passer.

                      Par exemple, au sujet de la Charte de droits fondamentaux : les appels à la prière seront bientôt permis en France, dès lors que nous aurons adopté le nouveau TCE, par le biais de la Charte des doits fondamentaux de l’homme, des communautés et des personnes morales.

                      Cf. article 11-70 de CDDF : « Liberté de pensée, de conscience et de religion : ce droit implique la liberté de manifester sa religion en public par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites. »

                      Cela dit, l’appel au djihad étant déjà une réalité dans les rues en Angleterre, l’on comprend mieux pourquoi on les a si facilement et empressement exonérés de cette Charte en échange de l’abandon de l’idée d’un référendum. Cf. :

                      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=31325&id_forum=1543445&var_mode=recalcul#commentaire1543445


                    • Len 9 novembre 2007 15:23

                      @ Lerma :

                      Combien êtes-vous sous le même pseudo ? Certains posts de Lerma de sont nickels : grammaire, ortho et syntaxe propres. Et d’autres comme celui-là sont bourrés de fautes en tout genre.

                      Un seul et même interlocuteur ne pourrait avoir un niveau d’écriture aussi fluctuant.


                      • moniroje moniroje 9 novembre 2007 15:56

                        Mouais, pas beaucoup de pro-Sarko par là !!! suffit de compter les commentaires qui ont des estimations négatives.

                        Lire les commentaires qui ont des estimations positives : édifiant : l’insulte à la bouche, de la bave, et des réactions de petits minables, de ceux qui s’écrasaient sous la botte : j’imagine, si Sarko venait commenter ici, aussi sec, ça s’écraserait tout autant. Ben dis donc, si les opposants à ce gouvernement ne sont que ça, pas demain la veille qu’on aura une opposition digne de ce nom !

                        Perso, j’attends encore avant d’avoir un avis. Le personnage m’agace de se mettre en avant dès que possible, de se permettre des familiarités avec ses hôtes prestigieux : il fait tout à fait émigré qui a réussi, nouveau-riche. Vrai pas du tout l’allure d’un Giscard aristocrate mais crapule (le coup des diams) ni d’un Miterrand lointain comme Dieu le Père et encore plus crapule (Crédit Lyonnais au moins)

                        Mais vous qui dites qu’il n’a rien fait, que c’est une marionnette, je vous trouve de mauvaise foi : je trouve que le gouvernement dont il s’est entouré est audacieux ; des femmes, des gens de couleur, une imprégnée de sa banlieue comme c’est pas possible ; on n’a jamais vu ça auparavant : de Mitterrand, Chirac et Jospin !

                        Réformes nécessaires mais dures à avaler qu’ont soigneusement évitées ses prédécesseurs socialistes et abordées timidement par Chirac : c’est Sarkozy et ses ministres qui s’y attèlent : bien sûr que l’avocat lambda qui s’est payé un chouette cabinet dans une jolie ville de province râle qu’on ferme un tribunal de proximité : il s’en fout que ce soit nécessaire : il voit qu’il faudra qu’il se remette en question ailleurs. Bien sûr que le fonctionnaire râle de devoir se taper ses 40 annuités comme tout le monde !! Moi, dans le privé, j’y suis passé sans gaité de coeur ! en plus avec une retraite calculée sur encore plus d’années de travail et donc amoindrie ;mais là, les syndicats, pour le privé, on les a pas beaucoup entendus !! alors que pour eux, ça sera calculé sur leurs 6 derniers salaires !!! c’est dégueulasse ! Normal que l’étudiant veuille une université égale sur tout le territoire, comme avant. Mais quand on voit la médiocrité de notre enseignement supérieur en comparaison des autres nations, normal que le président veuille suivre l’exemple dynamique et créant des emplois qui marche aux US ou en Angleterre. Enfin, pour les otages lybiens, récup probable du boulot des autres mais le résultat est là : ces otages sont chez eux, libres et sans l’action de ce gouvernement par Cécilia interposée, probable qu’ aujourd’hui, ils seraient encore dans une géôle lybienne.

                        Alors, pour quelqu’un qui ne fait rien que gesticuler, j’ai plutôt l’impression qu’il gesticule certes mais que ça avance tant que ça nous bouscule et ça, on n’aime pas.

                        Enfin, je le trouve courageux, le petit, le nain dites-vous, pour aller prendre des bains de foule là où il n’est pas le bienvenu. Pas beaucoup d’entre nous, à sa place, oserions ce qu’il fait !! et de répondre du tac au tac à celui qui n’est pas d’accord avec lui au lieu de l’ignorer dans un silence dédaigneux que lui aurait permis sa fonction !

                        C’est sûr qu’à agir comme il le fait, il risque la bourde ! comme pour l’affaire Zoé. Mais quel con !!! à la place du tchadien de la rue, j’aurais gueulé pareil.Et du coup, ceux qui sont restés, ça va pas être facile de s’en sortir sans payer leur bêtise (qui était peut-être en fait, un trafic). Mais qui a agi sait que c’est en faisant rien qu’on risque le moins.

                        Enfin, l’article se termine par la tite phrase d’Argenteuil cause des émeutes. Mais non, la cause des émeutes sont ceux qui ont détourné son propos : il désignait les voyous du quartier à l’instar de celle avec qui il parlait en reprenant le mot de cette banlieusarde. Ce sont ceux qui lui ont reproché d’user de ce mot pour tous les jeunes habitant ce quartier qui sont les responsables de ces émeutes. Mais ces déformations de propos, le peuple n’en a pas été dupe ; racaille la jeunesse délinquante qui vend de la drogue, qui veut casser du flic pour s’amuser et terroriser les habitants de la cité, qui brûle des bus ou tue un photographe de lampadaires ; l’autre jeunesse, celle qui habite ces lieux saccagés mais qui étudie, qui bosse, elle sait bien qu’elle n’était pas désignée par ce ministre de l’intérieur ; et elle a voté pour lui d’ailleurs ; finalement, dupes sont ceux qui ont voulu duper.


                        • Fred 9 novembre 2007 16:52

                          Je ne pouvais être plus en accord.


                        • Imhotep Imhotep 9 novembre 2007 19:31

                          Je crois que vous plaisantez quand vous dites que pas l’un d’entre nous oserait aller au contact comme le fait notre Guide. D’abord vous faites une affirmation assez gratuite, alors que nous nous avons les vidéos du nombre de CRS, gardes du corps, tireurs d’élite dont s’entoure ce président. Avez vous suivi les information de la bunkérisation de son voyage en Corse ? Peut-être pas. Pas moins de 3 000 CRS. Sarkozy depuis qu’il est le ministre de l’intérieur s’est toujours entouré de gardes du corps. Du jamais vu. Aucun président avant lui en avait eu autant. Ne parlons même pas des ministres. Et Bayrou pendant la campagne. Vous ne l’avez pas vu tout seul sans aucun garde du corps aller en banlieue. Vous deviez regarder telesarko l’outil de propagande de l’UMP. A ce propos je vous propose d’aller voir sur le site de la télévision libre et de visionner le reportage de sa venue à Meaux avec tireurs d’élite sur le toit alors qu’il n’est plus ministre et seulement candidat. Dévoiement de la république à son profit. Enfin faites de moi un président de la République (la fonction en refroidit quelques uns quand-même de ceux qui vous fritterais si vous ne l’étiez pas), donnez moi 19 gardes du corps et croyez-moi pour 20 000 euros par mois je vais où vous voulez.

                          PS votre pseudo serait-ce une sorte d’anagramme de Montjoie ?


                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 novembre 2007 05:14

                          @ Moniroje. Ceux qui déblatèrent contre Sarkozy sont dans le champ. Il sait ce qu’il fait et il va où il veut. Mieux - ou pire, ça dépend de vos allégeances - Il va tout droit où une majorité des Français veut qu’il aille. Il n’est simplement pas encore accepté de le dire. Pour moi, j’hésite entre « Tiens, il se passe quelque chose... » et « J’ai trop vécu d’un jour... »

                          http://nouvellesociete.org/5171.html

                          Pierre JC Allard


                        • Aspiral Aspiral 9 novembre 2007 15:59

                          Peut-on tout ? Le chef qu’en démocratie on se choisit est par définition le représentant de la moyenne de la population. L’âge mental moyen de téléspectateur est de 11 ans. Plus de 50% des électeurs français ne se seraient-ils pas rendus compte de ce que l’homme en question est encre un adolescent, « attachiant » ? C’est vrai, à leur décharge, qu’on ne leur avait pas laissé beaucoup de choix. Entre la peste et le choléra...Une bobonne et un adolescent qui a encore sa chance de devenir homme. Quant à ceux qui, dans les commentaires s’autorisent à rire de tout, comme à la télévision, qu’ils se rappellent : « rira bien qui rira le dernier ». Les temps sont graves ! Je ne suis pas Français. Il y a les hommes qui s’imposent et les hommes qui en imposent. Où sont les hommes ?


                          • superesistant superesistant 9 novembre 2007 16:13

                            moi ce que j’ai préfèré c’est le moment ou il a bafouillé un truc completement incompréhensible au pècheur... çà se visionne sur dailymotion...

                            sinon pour voir le passage du pecheur vu d’en haut et entendre ce qu’il a vraiment dit c’est sur ce lien ( désolé je ne maîtrise pas les hypertext sur AV ) : http://arretsurimages.net/post/2007/11/07/Guuilvinec-2

                            la deuxième vidéo est filmé tout juste à coté du pecheur.. çà déménage tout de même...

                            après, ceux qui parlent de courage parce que not’ présipauté lui demande de descendre pour en causer alors qu’il est entouré d’environ 15 gardes du corps c’est petit ( comme lui ! ) smiley

                            allez je trouve çà moyen d’insulter le président, mais la réaction de sarko n’est pas digne d’un chef d’état... et çà laisse augurer d’autres bourdes la j’en suis certain !! mais elles seront couvertes par les JTs de TF1 ou France Tél çà c’est sur aussi !! smiley


                            • iggnir 9 novembre 2007 16:24

                              C’est marrant de voir que jour après jour, ce site ressemble de plus en plus à une guerre des tranchées. De plus, on a toujours droit aux memes débats avec la plupart du temps des protagonistes récurrents (qui ont toujours les memes discours souvent risibles)... Le plus triste étant évidemment l’assurance de ceux qui ont le plus mauvaise foi (ceux qui sont le plus profond dans leur tranchée). Bref, pour un visiteur occasionel comme moi, ce site devient de moins en moins attrayant...


                              • Aspiral Aspiral 9 novembre 2007 20:51

                                MERCI ; espérons !


                              • Franoou 10 novembre 2007 12:14

                                +1 dans la catégorie des posteurs, je viens de m’inscrire... Quand à la politesse revendiquée pour fermer un forum d’une telle qualité, elle devrait plutôt se ramener à laisser s’exprimer les gens qui postent comme ils l’entendent... Si ça continue on va être censurés par les électeurs décomplexés du nouveau fasciste arrivé au pouvoir il y a six mois...


                              • Fenzy 9 novembre 2007 16:38

                                C’est sûr qu’avec Chirac, à part une coupure de courant pendant la transmission télé de ses voeux de fin d’année, on risquait pas grand chose.


                                • haddock 9 novembre 2007 17:03

                                  J’ trouve c ’est pas courtois de dire « enculé » à son président .

                                  J’ me demande si ce type a appris les bonnes manières .


                                  • antochrit antochrit 10 novembre 2007 10:35

                                    Vous savez la courtoisie et le respect cela se mérite ! Ce n’est pas sur un titre ou une fonction que l’on rassemble mais sur des actions ! Et là, force est de constater que le bilan tant politique que personnel est plutôt négatif ! Que penseriez vous d’un petit chefaillon incompétent que l’on vous parachuterait dans votre service, pétri d’incompétence et d’arrogance et qui attendrait de vous de la dévotion et de l’admiration ?


                                  • Stef 10 novembre 2007 22:05

                                    « Que penseriez vous d’un petit chefaillon incompétent que l’on vous parachuterait dans votre service, pétri d’incompétence et d’arrogance et qui attendrait de vous de la dévotion et de l’admiration ? »

                                    Que c’est un enculé.

                                    Et de première.


                                  • norbert gabriel norbert gabriel 9 novembre 2007 17:03

                                    parmi les questions en suspens, qu’attend le président du Tchad en échange des gesticulations médiatiques, comme dit madame Boutin, de notre pays de droit, et de droits ? Et que lui aurait on promis ? la même chose qu’à la Lybie ? ou l’envoi du Clémenceau ?? Encore que le Clémenceau ; au Tchad, c’est pas gagné... Naguère ce genre de Zébulon imprévisible, ça faisait rire, aujourd’hui, c’est un président... Vous vous souvenez ce qu’on disait des « rois nègres » il y a quelques décennies ? ces grands enfants un peu rigolos, bin voila, on a le même à la maison, j’espère que ça fait rire les africains, ce serait déja ça de pris...


                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed 9 novembre 2007 17:14

                                      @L’Auteur

                                      « Cent balles que dans quelques années on dira que son élection fut un incident démocratique dans l’histoire du pays. »

                                      Et moi j’avais envoyé des centaines de messages pour prévenir cet « incident démocratique » mais les paperasses de la Désinformation accouplées aux Maisons du Sondage et avec la complicité des experts bénévoles et autres scientifiques nuls, avaient décidé de polluer l’esprit des Français pour finalement les amener à choisir Minus comme le Sauveur d’une République en ruine !

                                      Non, il n’ya pas eu incident démocratique, le peuple avait « réellement » choisi son destin !

                                      MOHAMMED.


                                      • Fenzy 9 novembre 2007 17:30

                                        C’est sûr qu’avec Mongolène et sa clique socialo, on aurait été bien avancé.


                                      • moebius 9 novembre 2007 17:37

                                        ... on insulte pas le représentant de l’état, il n’y a pas de loi qui l’interdit mais ça ne se fait pas


                                        • Halman Halman 10 novembre 2007 13:09

                                          Et sa familiarité grasse avec les dirigeants des autres etats, ce ne sont pas des insultes peut être ?


                                        • ddacoudre ddacoudre 12 novembre 2007 19:41

                                          bonjour moebus.

                                          je viens de t’enlever un négatif car tu as raison. cordialement


                                        • Foudebassan Foudebassan 9 novembre 2007 17:46

                                          @ Auteur,

                                          Ayez au moins l’honnêteté de montrer les 2 vidéos, celle où le gros-bras sans cervelle insulte NS. Cela permettra aux internautes de mieux comprendre la réaction de NS.


                                          • Napoleon Napoleon 9 novembre 2007 18:02

                                            Comme je l’ai dit dans un autre article, il est vrai que le vouvoiement aurai été plus de mise.

                                            Par contre, comment peut on se permettre de dire une telle insulte aux représentant de tous les français (et donc à tous les français).

                                            En tant qu’anti-Sarkozy, vous ne vous sentez pas concerné, mais vous oubliez qu’il a été élu démocratiquement et que ces insultes vont aussi à tous ceux qui soutiennent son programme de réforme.

                                            Et pour ceux qui est de l’opinion de la France au niveau international, je ne me fais pas de souci. Il semble plutôt que les autres pays apprécient que la France sorte de son immobilisme légendaire.

                                            REFORMONS !!!!

                                            http://reformons.xooit.fr


                                            • Napoleon Napoleon 9 novembre 2007 18:28

                                              Merci beaucoup pour votre post moniroje. je suis 200 % d’accord avec vous et même si nous sommes minoritaire (nos scores vont certainement battre des records de profondeur), il est important que nous ne soyons plus silencieux.

                                              http://reformons.xooit.fr/


                                            • haddock 9 novembre 2007 18:05

                                              Y en a un qui a la pêche à Guili-guiguililivinec c ’est Sarkogouzi-gouzi . .


                                              • Phil__ Phil__ 9 novembre 2007 18:11

                                                mdr !! il est interressant de constater que les commentaires qui vont plus ou moins dans le sens de Sarko ou qui mettent le doigt sur des remarques précises,les votes vont dans le sens :« non constructif ». Il semble,que mème sur AgoraVox la censure est de rigeur. Non ?


                                                • grangeoisi grangeoisi 9 novembre 2007 19:02

                                                  En fait ce président a les injures qu’il mérite !


                                                  • drzz drzz 9 novembre 2007 19:09

                                                    Hé alors ?

                                                    Sarko a bien raison de réagir ! ça change de cette limace de chirac.

                                                    drzz http://leblogdrzz.over-blog.com


                                                    • herve33 9 novembre 2007 22:20

                                                      Ce qui est encore plus inquiétant , ce n’est pas tant c’est incidents , cette attitude populiste de Sarkozy la gaffe . C’est surtout qu’aucun média mis à part Internet ne relaie les bévues de notre Président .

                                                      Nous ne sommes plus en démocratie mais en république stalienne où le monarque impose sa loi .


                                                      • Dragon 10 novembre 2007 00:00

                                                        Il faut regarder France 3 et France 2 smiley


                                                      • Chichile Chichile 10 novembre 2007 12:40

                                                        « Nous ne sommes plus en démocratie mais en république stalienne où le monarque impose sa loi . »

                                                        Affligeant de lire ce genre de choses...

                                                        PERSONNE ne se serait permis d’élever la voix devant le petit père des peuples. Il n’y aurait même pas eu de grève, d’ailleurs, les meneurs mécontents ayant gouté aux joies de la Loubianka et des 9 grammes de plomb dans le bas de la nuque, voire pour les plus chanceux, couper des arbres dans la Taïga.

                                                        Vous faussez les faits, vous grimez la réalité, et après, vous venez balancer vos leçons de démocratie. Ca, c’est stalinien.

                                                        Enfin, je vous rappelle que nous sommes en république, et pas en démocratie, et que ça change beaucoup de choses.


                                                      • Regine M Regine M 9 novembre 2007 23:45

                                                        A l’auteur : Brisefer !

                                                        « Cent balles que dans quelques années on dira que son élection fut un incident démocratique dans l’histoire du pays. »

                                                        ... vous devriez parier plus smiley (99,999% de chances de gagner !)

                                                        Sérieux, cela ne me réjouis pas. Combien de laissés pour compte, de sacrifiés, d’humiliation avant que vous encaissiez vos gains ? (Tiens, je parierais bien à votre côté moi aussi ).

                                                        Mon métier et mon histoire personnelle m’ont fait « mondialiste » avant l’heure. Lisant régulièrement la presse internationale, je suis atterrée (?), humiliée devant l’image que prends mon « petit coin du globe ».

                                                        Je pourrai résumer en -> avant il nous restait un tout « petiot » respect partout sauf dans certains états US, maintenant, c’est le contraire :

                                                        Vrac :

                                                        En Afrique, on est « grillé » : ceux qui avaient un projet là-bas ne peuvent que m’approuver (ADN, discours de Dakar, et tout neuf : une « Arche » perdue, ça fait beaucoup).
                                                        En Asie, dans le sillage plus ancien de la Thaïlande (Frégates ... and Co pas prêt de s’arranger.) ... la Birmanie.
                                                        Au Moyen-Orient et pays méditerranéens (de la Turquie au Maroc), je vous laisse consulter leur presse, même de l’opposition ...
                                                        USA ? Yeaakk un espoir : sauf que le « Buisson Protecteur » est en perte de vitesse inquiétante.
                                                        Russie ? On rit encore de nous pour une histoire de gaz et de Place Rouge, Poutine est un grand démagogue, ... et notre Président semble lui faciliter la tâche.
                                                        ... il ne reste plus que l’Océanie : peut-être qu’avec une « nouvelle étoile » ?

                                                        Il en manque trop, je sais, et les plus importants smiley

                                                        Amicalement !


                                                        • Regine M Regine M 10 novembre 2007 03:03

                                                          Humour noir :

                                                          Je collabore à des projets internationaux (pas de vantardise, juste mon métier : j’écris une poésie -> des lignes de codes).

                                                          Les répercutions de Notre Politique internationale est réellement sensible.

                                                          J’ai « délocalisé » virtuellement depuis 2004, pas pour une histoire d’impôt (je les paye ici, en France, même si je m’arrange pour ... ne pas dépasser mon plafond ! Qui me jettera la première pierre ?), mais pour une histoire nommée DADVSI.

                                                          Je devrai, sans problème, survivre à ce « bug » ... sauf que j’ai égoïstement une famille, des amis et une conscience sociale élargie (sic, smiley) et Eux s’en prennent plein le nez.

                                                          Les aider ? Sans problème ... Je n’hésite pas : mais comment gérer la cousine aux abois et le client qui assure les charges professionnelles et la vie courante. Généralement, avant ... je virais la cousine. Maintenant, j’évite de donner ma nationalité et je fais profiter la cousine :

                                                          C’est un vrai progrès smiley façon sicilienne ...


                                                        • Regine M Regine M 10 novembre 2007 03:28

                                                          Ps :

                                                          C’est l’extinction des « personal computers » à l’extrême ouest : Je vais me glisser sous la couette à la lumière de la lune de l’Île de France.

                                                          La boule tourne et les murmures suivent les réveils. On est jamais seuls. Les buzz passent, vivent, meurent, re-surgissent, deviennent flocons ou semences.

                                                          Il y a, en dehors de ma petite personne, mille, 10 mille, 100 000 d’entre nous qui travaillons avec « les restes du monde », presque « hors-la-loi » parce que oubliés des lois ...


                                                        • Francis, agnotologue JL Rennes 10 novembre 2007 11:31

                                                          A Régine, Brisefer : «  »Cent balles que dans quelques années on dira que son élection fut un incident démocratique dans l’histoire du pays.«  »

                                                          Sans vous contredire, je vous suggère un autre point de vue que vous comprendrez si vous avez lu 1984 : dans quelques années qui sait ce qu’on dira, puisque l’« on » ne dira de toute façon pas notre vérité ?

                                                          Ce que vous appelez un incident démocratique est une catastrophe démocratique que les maîtres du monde seuls pourront qualifier d’incident.

                                                          En parlant de catastrophe démocratique je parle du passage en force du traité constitutionnel et des réformes libérales irréversibles qu’il contient que ce monsieur s’est engagé à nous fourguer.

                                                          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=31325&id_forum=1543445&var_mode=recalcul#commentaire1543445


                                                        • Dragon 9 novembre 2007 23:54

                                                          Le tutoiement est monnaie courante chez lui, ce qui signifie qu’il éprouve un certain mépris envers les « autres » smiley


                                                          • Falkland 10 novembre 2007 01:19

                                                            Son seul but c’est qu’on parle de lui, peu importe la manière, demandez à Bush il en connait un rayon.


                                                            • Rapetout 10 novembre 2007 02:53

                                                              Phil__ le 9 novembre 2007 à 18H11 : « il est interressant de constater que les commentaires qui vont plus ou moins dans le sens de Sarko ou qui mettent le doigt sur des remarques précises,les votes vont dans le sens :« non constructif ». »

                                                              Ce serait tellement plus simple, et cela réflèterait tellement mieux la véritable intention des lecteurs si, au lien de demander

                                                              commentaire constructif ?

                                                              on nous demandait :

                                                              commentaire con ?


                                                              • Mysticman Mysticman 10 novembre 2007 04:15

                                                                Article intéressant bien que je sois en désaccord. Sarkozy est déjà un européen convaincu qu’on le veuille ou non et son discours aux USA signifie profondément sa gêne voir sa honte qu’une partie de l’opinion publique est anti-américain et pas seulement politiquement contrairement à ce que certains essaieraient de faire croire. Les rouge-verts comme Bové ou Besancenot et les bruns comme Le Pen ou mégret, les bleu-brun comme Couteaux ou Villiers et les rouge-brun comme Arlette ou Dieudonné si différents entre eux, mais tout aussi anti-américains en prennent pour leur grade.

                                                                C’est sorti du contexte, Sarkozy répond à une provocation d’un vulgaire fumiste. Mais juste avant, il y avait aussi un marin-pêcheur aux propos plus ou moins poujadistes aussi.


                                                                • Thegrannysmith Thegrannysmith 11 novembre 2007 21:27

                                                                  Mais les relations franco-américaine ont toujours été chahutées ! Après je pense que peu de monde son anti - américain. Car anti-américainisme, en le poussant à l’extrême c’est renier la junk-food, les multinationales qui ont des contacts avec les Etats Unis, la consommation de nombreux produits, et même de toute entreprise qui a des capitaux, ou qui appartient partiellement ou totalement aux EU. Il faudrait aussi tirer une croix sur toutes les innovations américaines, et les series américaines, les « teenager »’s.

                                                                  Ceci est de l’anti-américanisme, c’est un terme trop générique, surtout dans cette optique de monde mondialisé, où les Etats Unis ont un rôle plus que majeur.

                                                                  Non, la réelle expression est un désaccord avec la politique américaine, en Irak, ou même le Reaganisme et ses conséquences sir le monde qui se font encore sentir.

                                                                  Pour revenir à nos moutons, Sarkozy a beau être pro-européen, l’impression qu’il me donne, c’est qu’il veut surtout effacer les traces de Chirac, dans la relation, tout en gardant le seul coup d’éclat ... de son mentor, l’opposition à la guerre en Irak !

                                                                  Et puis, comme l’a dit mon ami américain, comment peut on pro américain, et parler aussi mal anglais.


                                                                • Yaltanne 10 novembre 2007 11:56

                                                                  j’ai remarqué que la « note » constructif ou non dépendait non pas du caractère constructif, (arguments valides, en thème, plus ou moins nouveaux...) mais de la position vis à vis de Monsieur Sarkosy. Les articles pro-sarko sont notés non constructifs, les anti sont non-constructifs...

                                                                  Bizarre messieurs mesdames les rédacteurs(trices) de confondre obédience et sens de la rhétorique.

                                                                  Bien que n’étant absolument pas favorable à la politique en cours, je me suis inscrite ici et ai commenté constructifs des points de vus défendant l’attitude Sarkozy, pour peu que les arguments avancés soient... comment dire ?... constructifs, peut-être... smiley

                                                                  Peut-être serait-il temps pour tous les ardents défenseurs de la liberté et de la justice, de s’appliquer à la cohérence dans leur vie propre.

                                                                  Bien sincèrement

                                                                  Nataly


                                                                  • sarkostique 10 novembre 2007 12:03

                                                                    Arf Et encore les images vues ne sont pas les plus réelles. Aucune chaine n’a montré ce qui s’est passé. Moi je le diffuse ! Attention Sarkozy gagne un surnom qui lui va bien !

                                                                    http://sarkostique.over-blog.com/article-13643941.html


                                                                    • Marie-orange 10 novembre 2007 12:29

                                                                      Moi le passage avec les pêcheurs bretons, j’ai eu l’impression de voir un petit caïd morveux dans une cours de récré, levant ses deux petits points face à un grand méchant et qui dit « viens, viens t’battre si t’ose ! »...

                                                                      J’ai honte, j’ai honte tous les jours, jusqu’au cirage de pompes éhonté devant les américains... Comment a t-on pu élire président un mec pareil avec un égo aussi déplacé... ? Et si on refaisait la bastille ??....


                                                                      • Halman Halman 10 novembre 2007 12:31

                                                                        N’est ce pas ce même Nicolas Sarkozy qui, lors du fameux débat du deuxième tour demandait à Mme Royal de se calmer ?

                                                                        Etonnant non ?


                                                                        • Brif 10 novembre 2007 16:21

                                                                          Avec Chirac, c’est certain : pas de vague, rien, rien, rien... Donc pas de risque de bug.

                                                                          Avec Sarkosy : au moins nous avons des prises de positions, et des débuts de réformes. Qu’on le laisse donc travailler. Nous jugerons ensuite. Faut-il rappeler qu’il a été élu pour REFORMER ? Donc il réforme. De toute façon, sans être d’accord à 100% avec lui, il n’y avait aucun autre choix. C’est quand même pas avec Ségo que le pays aurait avancé. Et de 2 maux, je soutiens le moindre. Donc Sarko.


                                                                          • netchou netchou 10 novembre 2007 19:03

                                                                            Oui,faut faire avec,de toute manière il a été élu par une majorité de voix,donc,gna gna légitimité,pas mieux en face etc...MAIS FAUT RECONNAITRE qu’il n’est vraiment pas un digne représentant du peuple français,ou alors,...alors pauvre Farce,France !!


                                                                          • clem clem 11 novembre 2007 09:51

                                                                            ah oui netchou ? alors à force de lire ... c’est quoi le modèle type pour un chef d’état ? parce qu’au bout d’un moment ... il va falloir se décider définir ...

                                                                            il est nerveux ? calme ? il s’habille chez hugo ? il fume le cigare ? il boit de la bierre ? il préfère le jus d’ananas ? il laisse faire les ministres ? il se déplace ? il ne parle à personne ? il va rencontrer le peuple ? Il ne divorce pas ? Il fait répondre aux attaques par son staff ?

                                                                            C’est comment un chef d’état ?


                                                                          • marc 12 novembre 2007 11:04

                                                                            Brif

                                                                            Vous confondez « réformer » et « régresser »

                                                                            C’est la mode à droite de prendre des mots à connotation positive et de les utiliser pour faire le contraire. sarko c’est le retour à Guizot : « enrichissez vous » en direction des milliardaires. " Réformer pour cette droite de menteurs c’est, à terme, retourner à l’esclavage.


                                                                          • moebius 10 novembre 2007 21:45

                                                                            ...FAUT RECONNAITRE...


                                                                            • Foudebassan Foudebassan 11 novembre 2007 13:04

                                                                              Pour info, notre Maman sera l’invité de France Inter ce lundi vers 8H20. Si vos enfants sont à l’école, pensez bien à leur enregistrer l’émission.

                                                                              Son retour coïncide naturellement avec la fête nationale des grévistes. Chef d’orchestre de ce mouvement, avec le soutien de très nombreux médias, elle devrait tenter de nous parler.


                                                                              • ddacoudre ddacoudre 11 novembre 2007 18:43

                                                                                Bonjour brisefer.

                                                                                Je suis prés à te donner ces 100 balles pour que tu aies raison, mais je ne crois pas qu’il ait été élu sur un mal entendu ou une manipulation médiatique. Il s’est empreint d’essence Lepéniste durant son mandat à l’intérieur, il a surfé sur les peurs qu’il a entretenu et offert la vision du chef charismatique qui se profilait sous les dénigrements constants des élites.

                                                                                Mon regard est forcément réducteur, mais ce qui me chagrine le plus, est qu’il ait pu investir l’UMP, et que ses membres sautent du coq à l’âne, car ce sont toujours les mêmes, et je ne sous estime pas leurs compétences pour ne pas voir ce qui crève les yeux de tous les observateurs sans faire de l’anti Sarkozy.

                                                                                Ce changement est révélateur d’un changement dans la population, car l’on élit ceux qui nous ressemblent. Certainement qu’ayant ratissait large il y aura des déconvenues, car lors d’un vote pour un candidat l’on n’est pas entièrement à l’unissons sur toutes ses propositions, mais pour le moment il colle à la représentation et aux attentes populiste.

                                                                                Généralement le populisme (je m’en suis expliqué dans un article « L’élite recule au bénéfice du chef, l’intelligence au bénéfice du populisme » du 7 novembre) n’est pas un incident diplomatique, c’est pourquoi si tu pouvais avoir raison ce serait un moindre mal.

                                                                                Cordialement.


                                                                                • netchou netchou 11 novembre 2007 18:50

                                                                                  Clem,là vous me posez une colle ! effectivement je ne sais pas comment c’est fait un président directeur général de la république.Comme vous j’ai eu l’occasion d’en voir à la télévision ou en photo,c’est tout.Mais il faut reconnaître que celui que nous avons actuellement a tendance à me mettre mal à l’aise.Ceci n’étant peut-être qu’un sentiment personnel.Bien à vous.


                                                                                  • jzk 11 novembre 2007 18:51

                                                                                    Que de blabla pour un bouseux mal élevé qui a pris NS pour son camarade de classe...


                                                                                    • manusan 12 novembre 2007 09:33

                                                                                      Attention à l’interprétation : Le président n’était pas énervé, il était en colère.


                                                                                      • Emile Red Emile Red 12 novembre 2007 14:25

                                                                                        Pinocchio est un politique élevé à l’ombre Ricard, il ne connait que zinc virtuel et doseur poster de sa chambre adolescente, draps blanchis aux photos de quelconques blondasses, égéries à casquette anisée.

                                                                                        Son mentor est au tribunal, il ne représente plus que lui même et oublie les douceurs de Bastia où le jaune pastis camoufle les hordes policières baignées de fumées kérosène en surconsommation.

                                                                                        Et d’un coup un flibustier qui vient l’apostropher et le réduire, lui le fils de hun, d’adepte de gay pride, sodomite à souhait ou souhait de sodomie qu’il voudrait infliger à ceux qui le portérent sur le destrier élyséen.

                                                                                        Pasqua est mort à l’autel du désaveu, il fait dans l’omission, Neuilly ne vaut pas cette messe, l’herbe y repousse, avec un peu de chance les tribunaux y muteront en parc Bubush avec MacDo Coca et LVMH à tous les étages.

                                                                                        Il y a moins loin du Sárköz au cours St Louis ou le Nico colle son bac de seconde zone, bac B s’entend moins bien que bec à l’Oréal dont il parfume sa furie Aragonaise partie vers d’autre cieux paisibles.

                                                                                        Il doit se dire qu’un nain vaut mieux que deux tu l’auras, et si Buda peste, Paris se morfond, Seine ou scène de désamour quotidien, Attila ne fait plus recette, le déguisement étriqué du descendant singe le mythe Round-up.

                                                                                        Il n’était peu, il n’est plus rien qu’un désastre de poussières hiératiques que les quolibets amenuisent au détour de raouts insipides. Tel un phoenix à bout de souffle il s’éteindra dans l’indifférence de ceux qu’il a biaisé de sa ridicule superbe.

                                                                                        Tartufe s’achemine vers les vapeurs crépusculaires, évanescence subliminale du néant de l’histoire.


                                                                                        • Francis, agnotologue JL 13 novembre 2007 11:35

                                                                                          Emile Red : «  »Pinocchio est un politique élevé à l’ombre Ricard«  »

                                                                                          Curieux ça. Je me suis étonné il y a quelques mois de voir fleurir ces grandes affiches de pub pour Ricard. Personne autour de moi n’a pu m’xpliquer comment cela est possible. La loi sur la publicité et les alcool aurait-elle été abrogée ? Je n’ai vu aucune autre pub de cette importance pour d’autres alcool.


                                                                                        • SALOMON2345 12 novembre 2007 17:52

                                                                                          REFORMES, REFORMES, REFORMES.... !!!!! Le problème du terme « REFORME », ce joker menteur opposé à chaque critique contre ce pouvoir ubuesque, est qu’il voudrait signifier systématiquement « PROGRES » ! Dès que vous émettez un jugement, une plainte sur un changement ou une injustice provenant de toute cette gesticulation « vide-grenier » - laissant apparaître un nouveau bonheur pour la France - vous êtes un ringard, un conservateur, bref : un réac au changement lui-même synonyme de MIEUX, de BIEN ! - Supprimer 100 tribunaux : c’est mieux pour la justice de proximité (malgré les transports futurs des justiciables, des juristes, des polices, bref, des heures et des km pour des milliers de ...) - 100 Euros alloués c’est 100 dépensés totalement à l’hopital contre 80 dépensés dans une clinique (bénefs 10 à 20% redistribués aux fonds de pensions US, c’est mieux : y a Canal+ dans la chambre !) - La recette des Autoroutes : c’est mieux quand ce sont des privés qui l’encaissent, l’Etat remplacera plus tard le macadam. - La Sécu, mutualiste par essence, c’est mieux que le malade paye et bouche le trou et non le bien portant (les fauteurs du TROU, plusieurs dizaines de milliards, sont exhonérés), les cancéreux et autre crevards vont combler en partie et au bénéfice des alzaheimer qui, à leur tour paieront alors pour.... le MEEDEF et autres malins !... - Prendre sa bagnole pour aller désormais poster une lettre en ruralité : ça c’est moderne coco ! A bas les bureaux PTT isolés... - Travailler plus pour gagner plus : bien mieux que de la rallonge ! (jamais personne n’a soulevé ce genre de connerie) - Fermer des milliers de gares : c’est mieux pour les routes et ce qui va avec, et l’économie récoltée permet à des financiers l’aide pour construire un TGV privé lorsque plus tard, n’y pouvant plus, ces boites de chemin de fer seront nationalisées pour éponger, comme en 1938 avant naissance de la SNCF, ce bouc émissaire... - Comparer le mieux ailleurs pour se justifier : « les autres chefs d’Etat gagnent plus que moi »....puis après comparer le moins ailleurs pour justifier « le smig chinois, bien mois cher qu’ici !!!! » J’arrête car la colère monte devant ce genre de discours « brèves de comptoir », débraillé, lequel verbe divise les français, stigmatise la paille de l’un en négligeant la poutre de l’autre, j’ai honte. Tout se vaut, soyez cool avec l’argent, quelle morale ? De gaulle, Mendès, Blum, Jaurès, bof, des antiquités tout ça ! La gauche ? Quelle gauche, ils sont tous passés chez moi ? Ce qui me rassure un peu c’est que l’on peut tromper quelqu’un tout le temps mais tout le monde tout le temps est impossible ! Il me semble que des frémissements confirment cela. Nous sommes au début.... IN FINE : NE PAS CONFONDRE REFORME AVEC DEMENAGEMENT


                                                                                          • Mysticman Mysticman 12 novembre 2007 23:27

                                                                                            je tiens à signaler tout de même qu’un faux rebel a traité Sarkozy d’enculé et a dit « si je descens... »./ Provocation outragente. Non diffusé à la télé. Ca me rappelle un peu la haine du militant néo-nazi Maxime Bruni qui lui ait vraiment passé à l’acte mais heureusement à loupé son tir.

                                                                                            Cette vidéo n’a pas été diffusée à la télévision. Lorsque l’on dit que les médias roulent pour Sarko la preuve de cette vidéo nous montre le contraire :

                                                                                            http://www.dailymotion.com/video/x3f357_insultes-sarkozy-marins-pecheurs_politics


                                                                                            • SALOMON2345 13 novembre 2007 09:54

                                                                                              MYSTICMAN Vous avez raison, même si je partage l’opinion de l’insulteur je n’approuve pas le fait. Cependant, car il y a un mais, ce que le commun s’autorise - à tort j’en conviens - me semble être interdit au CHEF, lequel doit demeurer en attitude l’exemple ! Cette obligation, nature de ce qui le différencie justement du citoyen lambda, est la contrepartie que lui procure son trône. Le coup de boule de Zidane fut désavoué, à tort ou à raison, mais celui-ci n’était pas l’élu du Peuple ni l’incarnation d’un Pays, ceci pouvant excuser un peu cela et déplorer ceci : lorsque que Sarkozy menace de baston, c’est à l’opinion entière, ici et ailleurs, qu’il fait honte à sa fonction en principe de maîtrise et de sagesse. Planquons le « bouton rouge » car on ne sait jamais, si l’Iranien en chef l’insulte il est capable alors du pire...donc, je confirme, il faut rester poli mais s’abstenir d’évoquer des torts « partagés » : l’un n’est pas identique à l’autre...à tous points de vue !!!


                                                                                            • Francis, agnotologue JL 13 novembre 2007 22:54

                                                                                              On a parlé ici des incidents avec les marins pêcheurs.

                                                                                              Le slogan « travailler plus pour gagner plus » est tellement ridicule que personne peut-être n’a pensé à en parler.

                                                                                              Allez dire aux marins pêcheurs qu’en faisant des heures supplémentaires ils gagneront plus !

                                                                                              Heureusement pour l’idole, le nouveaux génie des Carpathes, et pour ses adorateurs, le ridicule ne tue pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès