• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Installation des éoliennes sur les terres agricoles : rétablissons la (...)
#77 des Tendances

Installation des éoliennes sur les terres agricoles : rétablissons la vérité

JPEG

Installation des éoliennes sur les terres agricoles : rétablissons la vérité.

Que ce soit pour le climat, pour les pesticides, pour les éoliennes, le monde paysan est jeté en pâture pour qu’il absorbe tous les maux de notre société dépravée.

Jeté à la vindicte populaire…« ceux-là ils sont riches, ils ont des éoliennes ! »

Rétablissons les faits !

L’éolienne présente-t-elle un avantage pour l’agriculteur ?

Un contrat est d’abord passé entre l’éolien, le propriétaire et l’agriculteur. Sous forme de bail emphytéotique d’une durée de 25 ans.

Ce contrat engage les parties à respecter leurs engagements durant la période d’exploitation des éoliennes. Ce contrat prend en compte l’annulation du bail rural entre le bailleur et le fermier, le bail de droit commun entre le propriétaire et l’éolien, et la convention d’indemnisation entre le fermier et l’éolien.

Les indemnités financières sont réparties entre les parties.

Il y a actuellement 60 000 propriétaires d’éoliennes. Chaque partie touche environ 6 500 euros chaque année pendant la durée du bail.

La durée de vie d’une éolienne est d’environ 20 ans. La société qui exploite les éoliennes cesse de la couvrir dès l’instant où l’éolienne n’est plus viable. Or, la bail est de 25 ans ; l’agriculteur doit se débrouiller pour la démanteler.

Quel est le coût de ce démantèlement ? Cela peut grimper à 850 000 euros : 650 000 euros pour l’éolienne, 200 000 euros pour le béton.

L’installation d’éoliennes sur des parcelles agricoles est une arnaque.

Mais alors, l’éolienne, est-ce une énergie renouvelable ?

Il faut entre 2000-3000 tonnes de béton souterrain, ce qui constitue une menace pour le développement des sols et les nappes phréatiques. Et si un problème survient, ce sera le propriétaire du terrain qui sera poursuivi, pas le promoteur qui se dédouane de toute responsabilité.

Ajoutons qu’une éolienne contient 600 litres d’huiles industrielles et que la moindre fuite de 10 litres suffit pour polluer le milieu naturel dans laquelle elle est implantée.

De plus, son installation nécessite l’enlèvement de terres agricoles : le chemin qui y mène qui doit mesurer 5 mètres de large, l’emplacement de l’éolienne qui est de 1000 mètres carré. Des surfaces déduites de la surface déclarée.

Mais que font les sociétés garantes des parcs éoliens ?

Garante n’est justement pas le bon terme à employer. Car dès qu’un problème survient dans l’exploitation de l’éolienne, ce n’est pas le promoteur éolien qu l’on va chercher.

Pourquoi ? Car chaque projet est constitué d’un capital minimum de milliers d’euros versés à des actionnaires qui changent au fil du temps.

Il arrive aussi que les sociétés en charge d’exploiter les éoliennes ne publient pas leur compte et qu’aucun expert ne soit présent lors du contrat.

Les éoliennes font partie des plus grandes magouilles destinées à assujettir les manants, au nom de la puissante écologie, dont les agriculteurs sont les premiers acteurs en entretenant nos paysages, en préservant notre biodiversité.

Valentin Lagorio, secrétaire général adjoint à l'Union du Peuple Français et secrétaire national chargé de l'Agriculture au Rassemblement du Peuple Français.


Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

384 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 décembre 08:46

    conclusion avec tous les arguments de l’article, on comprend que les éoliennes sont une grosse arnaque, terres agricoles ou pas, parce que le terrain appartient toujours à qq’un, public ou privé et ce ne sont pas les opérateurs qui supportent les charges et les conséquences de cette fausse bonne énergie.

    restent les éolienne d’altitude, suspendues à des ballons et retenues par des filins... ça vient...


    • Drugar Drugar 3 décembre 12:05

      @Séraphin Lampion
      Ou alors les éoliennes verticales : plus fiables, moins encombrantes, ne nécessitant pas d’orientation face au vent, plus silencieuse et beaucoup plus facilement intégrable en zone urbaine (toit d’usine ou d’entrepôt par exemple...) laissant ainsi tranquille les terres agricoles.


    • ZenZoe ZenZoe 3 décembre 14:46

      @Séraphin Lampion
      Au loin et au large aussi, hors de vue c’est pas mal.


    • Raymond75 3 décembre 09:02

      « les agriculteurs sont les premiers acteurs en entretenant nos paysages, en préservant notre biodiversité » mais oui :

      Les paysages de la Beauce et de la Brie, où l’on voit jusqu’à l’horizon car il n’y a plus aucune haie ni arbre, où il n’y a plus aucun insecte donc aucun oiseau, où la terre est nue entre deux pieds de maïs, de tournesol ou de blé car gorgée de produits chimiques qui sont absorbés par les cultures que l’on mange, où il n’y a plus aucun être humain, où les villages sont à l’abandon, en sont de magnifique exemples.

      Des paysages revus et corrigés par la FNSEA.


      • Fergus Fergus 3 décembre 09:05

        Bonjour, Raymond75

        Ajoutons à cela que les propriétaires de ces grands espaces dévastés par la FNSEA ne résident parfois même pas sur ces terres, mais dans des appartements bourgeois cossus, la gestion de certaines exploitations étant confiée à des intendants.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 décembre 09:08

        @Raymond75

        déjà bien avant la FNSEA !
        les paysages de cartes postales des vaches normandes paissant sous des pommiers ne datent que du 19ème siècle et de la mise en oeuvre de nouvelles techniques agronomiques comme le drainage des marécages qui constituaient la plus grande partie de la baie de Seine
        les paysages de la campagne française sont ceux du 19ème, y compris la plupart des clochers érigés avec l’argent de l’état pendant les concordat
        les paysages ruraux de l’ancien régime étaient beaucoup plus sauvages


      • Fergus Fergus 3 décembre 12:01

        Bonjour, Séraphin Lampion

        « les paysages de la campagne française sont ceux du 19ème »

        Ce n’est plus vrai depuis la mise en oeuvre, depuis les années 60 dans de nombreuses régions, d’un remembrement qui a supprimé des dizaines de milliers de kilomètres de haies et de chemins ruraux pour faciliter la mise en place du modèle productiviste conjointement voulu par l’industrie agroalimentaire et la FNSEA. 


      • Aimable 3 décembre 20:49

        @Séraphin Lampion
        Chez moi , ils devaient être sacrément arriérés ( au moins dans le Cotentin ) , parce que les campagnes normandes que vous dites n’ont commencé a disparaitre début des années 50 et depuis une vingtaine d’année ils replantent des haies a grands renforts de subventions . smiley


      • mmbbb 4 décembre 07:52

        @Aimable comme disait Lenine un pas en avant deux oas en arriere . Quant a Cabanel ce vieux con d ecolo qui censure , je lui avais fait remarquer que les eolienes n etaient pas la solution miracle Un essai vient de sortir "

        Fabien Bouglé est un militant associatif français. Depuis dix ans, il dénonce le désastre écologique et financier des éoliennes. Entre 2011 et 2016, il est en lien avec le service central de prévention de la corruption du ministère de la Justice français. En 2019, il est auditionné par la commission d’enquête parlementaire sur les énergies renouvelables de l’Assemblée nationale. Chef d’entreprise dans le secteur financier et culturel, il est également élu municipal (sans étiquette) à Versailles. Son dernier livre, Éoliennes, la face noire de la transition écologique, est publié le 2 octobre aux éditions du Rocher." 

        les ecolos de ce media n en parlent pas et censurent evidemment 

        Ces ecolos sont aussi pourris que les agriculteurs de la FNSEA 


      • gnozd 8 décembre 17:10

        @Fergus
        Et ces braves gens vivent d’ailleurs grâce aux subventions proportionnelles aux surfaces des exploitations !...


      • Fergus Fergus 3 décembre 09:02

        Bonjour, Valentin

        « L’installation d’éoliennes sur des parcelles agricoles est une arnaque »


        C’est surtout un piège à cons pour les Français dont les paysages seront durablement affectés par des chancres devenus inutiles et pourrissants. Dans ma propre famille, il y a des agriculteurs qui bénéficient des revenus liés la présence d’éoliennes sur leurs terres. Mais ni eux ni leurs homologues n’envisagent de débourser le moindre centime pour démanteler ces ouvrages lorsqu’ils seront obsolètes !


        Non aux éoliennes !!!


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 décembre 13:39

          @Fergus

          c’est pas possible c’est une blague ? On n’est pas le 1er avril .

          L’article est humoristique (involontairement ?), et vous en rajoutez :

          où avez-vous vu que le propriétaire du terrain sera responsable de démanteler l’éolienne ???


        • Attila Attila 3 décembre 16:01

          @Fergus
          «  Mais ni eux ni leurs homologues n’envisagent de débourser le moindre centime pour démanteler ces ouvrages »
          Et encore moins pour rembourser leurs voisins de la moins-value à la vente de leur maison due à la présence des éoliennes.
          .


        • JL JL 3 décembre 16:04

          @Olivier Perriet
           
          ’’L’article est humoristique (involontairement ?)

          ’’
           
          Nous ne devons pas avoir le même sens de l’humour !
           
           Par ailleurs, l’humour involontaire, je connais pas . Je suppose que vous voulez dire : comique involontaire ?
           
          Nous ne devons pas non plus avoir le même sens du comique.


        • Fergus Fergus 3 décembre 16:23

          Bonjour, Attila

          Dans ce secteur de montagne, il n’y a quasiment pas de voisins non agriculteurs.


        • Attila Attila 3 décembre 17:12

          @Fergus
          Je parlais du cas général, je connais des champs d’éoliennes juste à côté de villages.

          .


        • Raymond75 3 décembre 09:04

          Il y a 60 000 éoliennes en France, plusieurs dizaines de milliers en Europe, et tous ces propriétaires exploitants se sont fait avoir !!! Vous seriez donc globalement incapables de gérer une exploitation ?


          • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 09:12

            @Raymond75
            Il y a 60 000 éoliennes en France

            on atteint péniblement les 8000 fin 2018


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 décembre 09:15

            @nono le simplet

            c’est pour distraire les enfants qui s’emmerdent sur les autoroutes


          • velosolex velosolex 3 décembre 17:53

            @nono le simplet
            Sans doute que l’auteur compte tous ceux qui brassent du vent. A moins avis, on dépasse les 60 000. 


          • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 09:06

            j’adore les articles comiques ... ils sont trop rares smiley


            • alexis42 alexis42 3 décembre 09:20

              @nono le simplet
              « j’adore les articles comiques »
              Cher intellectuel, pourriez-vous préciser les passages « comiques, » afin que je m’esclaffe avec vous ?


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 09:26

              @alexis42
              « je ne ’éponds pas aux gens qui me pa’lent d’une poubelle » Luis Rego 


            • alexis42 alexis42 3 décembre 09:40

              @nono le simplet
              Votre règle est simple : ne jamais répondre aux questions qui vous mettent dans l’embarras. Je l’ai vérifiée plusieurs fois, et je n’en suis guère surpris.
              Dans mon classement perso, vous vous rapprochez de plus en plus du petit sergent sarladais.


            • San Jose 3 décembre 09:43

              @alexis42
              .
              Ne vous fatiguez pas : nono a choisi en faveur des éoliennes d’argumenter de la façon la plus fausse. Or il sait parfaitement de quoi il retourne. 
              Il s’obstine à comparer le coût du kWh au pied de l’éolienne avec celui du kWh des sources permanentes, hélas céodeugènes ou nucléaires, comme si les éoliennes étaient autonomes, sans intégrer le surcoût soit du stockage soit de la baisse de rentabilité des centrales permanentes qu’on est faute de stockage bien obligé de garder, mais en sous-utilisation. On ne fait pas d’omelette écolo sans mentir un peu sur le contenu des oeufs. 


            • pemile pemile 3 décembre 09:44

              @alexis42 « Cher intellectuel, pourriez-vous préciser les passages « comiques, » afin que je m’esclaffe avec vous ? »

              Comparé au comique de penser que Nono est dans l’embarras pour répondre à cette question débile ? smiley

              Relisez bien l’article, vérifiez les chiffres ?


            • pemile pemile 3 décembre 09:45

              @San Jose « Ne vous fatiguez pas »

              Oui, ça deviendrait comique ! smiley


            • Cadoudal Cadoudal 3 décembre 10:04

              @pemile
              géochimiste des combustibles fossiles, ex-directeur de la division Géologie-Géochimie de l’IFPEN et ex-directeur de l’ENS de Géologie, membre du Collectif STA.

              https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/eoliennes-geantes-va-t-on-defigurer-la-france-pour-rien-804795.html


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 13:13

              @San Jose
              Ne vous fatiguez pas : nono a choisi en faveur des éoliennes d’argumenter de la façon la plus fausse.

              au cas où ça t’aurait échappé l’article ne traite pas de la production des éoliennes mais d’une soit-disant « arnaque » que subiraient les propriétaires de terrains sur lesquels sont construites les éoliennes, le tout agrémenté de chiffres plus farfelus les uns que les autres ...
              pour le reste tu fais comme ci l’éolien avait vocation à être la seule source d’énergie électrique pour pouvoir utiliser ton sempiternel argument ...


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 décembre 13:40

              @nono le simplet
              j’adore les articles comiques ... ils sont trop rares 


              c’est vrai qu’il a fait très fort


            • alexis42 alexis42 3 décembre 13:53

              @nono le simplet
              « chiffres plus farfelus les uns que les autres ... »
              Sur les conseils de votre secrétaire dévoué pemile, j’ai relu l’article et tenté de vérifier les chiffres, ce qui n’est pas toujours facile compte tenu de la mauvaise foi des partisans et des opposants aux éoliennes.

              1. Nombre propriétaires
              L’auteur : « Il y a actuellement 60 000 propriétaires d’éoliennes »
              Le nombre d’éoliennes serait de 8000 en 2018. economiematin titrait :
              « 60 000 PROPRIÉTAIRES MENACÉS DE FAILLITE PAR LES ÉOLIENNES »
              ce qui ferait plus de 7 copropriétaires par éolienne. Invérifié.

              2. Poids du béton
              Auteur : « Il faut entre 2000-3000 tonnes de béton souterrain »

              – Le journal contrepoints :
              « 30 millions de tonnes de béton pour implanter 20 000 éoliennes, »
              soit 1500 t/éolienne

              Un constructeur ayant réalisé plusieurs chantiers :
              « Nous mettons en action six camions toupies d’une capacité de 7 m3 »

              Pour 331m3, il faut 47 camions toupies pour un peu plus de 800 t/éolienne..

              3. Coût démantèlement

              – « [provision de]...50 000 € par éolienne. Les premiers démantèlements réalisés en France confirment que ce montant correspond au coût réel de déconstruction d’une éolienne. »
              http://www.journal-eolien.org/tout-sur-l-eolien/le-demantelement-dun-parc/

              – Le coût complet du démantèlement d’une éolienne peut grimper à 850 000 euros
              chaque éolienne nécessite 2 à 3000 tonnes de béton souterrain
              http://www.economiematin.fr/news-60-000-proprietaires-menaces-de-faillite-par-les-eoliennes

              – « Le coût de démantèlement d’une éolienne peut-être supérieur à 600.000 €. »
              https://www.climato-realistes.fr/eoliennes-les-couts-caches/

              Deux devis de démantèlement :
              Devis n°1, Société Saint-Pierre à Montpellier, devis fait en 2008 pour une éolienne : 900 000 € HT
              Devis n°2, Société CARDEM (du Groupe Vinci), devis fait en 2014 pour une éolienne : 413 781 € TTC
              https://www.npsm.fr/107+des-âde-demantelement-des-eoliennes.html

              Malgré les excès prévisibles de l’auteur, je me suis chatouillé pour éclater de rire, mais sans succès.

              Enfin, si : quand j’ai lu un intellectuel affirmant que 6 camions toupies suffisaient smiley


            • Cadoudal Cadoudal 3 décembre 13:58

              @alexis42
              -Enfin, si : quand j’ai lu un intellectuel affirmant que 6 camions toupies suffisaient

              C’est pas un marchand de brouettes ton intellectuel ?


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 14:49

              @alexis42
              pas ma faute si contrepoints raconte des conneries ... moi je l’ai pas lu dans un journal, j’étais sur place ...
              tu dois avoir du mal à lire ... tes propres liens ... le constructeur dont tu parles dit utiliser 6 camions de 7 m3 pour le chantier dont un est un mixopompe ... donc 5 toupies font la rotation ... il parle aussi de 293 m3 de béton coulés dans la journée pour son chantier ... sûrement plus profond que chez moi ( ce que j’ai signalé comme possible )
              il dit aussi que ça représente le triple d’une journée de travail moyen, dans les 100 m3 ... ce qui fait 600 t de béton loin des 3000 t de contre points et du train de 12000 km de toupies ... smiley
              alors, si tu ne sais pas lire, je sais pas quoi te dire d’autre smiley


            • merthin 3 décembre 14:51

              @alexis42

              Bel effort.

              On peut ajouter que la fabrication de béton dégage du CO2 en elle même
               par le chauffage des minerais pour fabriquer du clinker
               par la réaction chimique elle-même qui dégage du CO2


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 14:58

              @alexis42
              ah je viens de comprendre smiley
              en disant 6 toupies tu croyais que je parlais « en tout » ... mdr ... je parlais des camions bien sûr ... il est bête cuilà ...
              j’ai déjà fait des chantiers de 5-6 « toupies » avec 2 camions-toupies qui tournaient
              bé oui on appelle les camions des toupies et le volume aussi ... enfin moins maintenant puisqu’il y a des 6 m3 et des 7 m3 ...


            • pemile pemile 3 décembre 15:02

              @nono le simplet

              Le devis de 900.000€ HT, c’est juste pour l’éolienne sans toucher aux fondations !! smiley


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 15:13

              @nono le simplet
              je rajoute que pour des gros chantiers de plus de 100 m3 il faut parfois bosser avec plusieurs centrales pour assurer la continuité du chantier à cause du temps de transport, de la capacité de la centrale et du temps de malaxage ... il y a de grosses centrales à capacité de 400m3 heure mais pas chez moi ... il y a aussi des toupies de 10 m3 mais pas chez moi non plus ...


            • merthin 3 décembre 15:13

              @nono le simplet
              @Alex42

              Est-ce que vous comparez des éoliennes de même taille et de même technologie ?

              Passer de 800t à 3000t me parait pas délirant en fonction de la taille de l’éolienne et également de la nature du sous-sol.

              Y a pas matière à s’écharper sur le sujet. 800t de béton rapporté à la production réelle d’une éolionne, ça fait déjà beaucoup de béton au KwH. Sans compter le coût de mise en réseau.


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 15:17

              @pemile
              Le devis de 900.000€ HT,

              pour les fondations je veux bien louer un BRH, une pelle et un benne et une lance thermique pour faire le boulot pour 150.000 € ... je devrais m’en sortir pour enlever 60 cm de béton et remettre de la terre ... smiley
              mais bon je crois qu’il y aurait du monde au portillon smiley


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 15:24

              @merthin
              Passer de 800t à 3000t me parait pas délirant en fonction de la taille de l’éolienne et également de la nature du sous-sol.

              d’abord c’est 300-600t pour les éoliennes terrestres actuelles et franchement c’est pas grand chose en béton comparé aux 20 millions de tonnes utilisés en France chaque année ...


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 15:29

              @nono le simplet
              d’autant que les socles ont vocation à resservir ...


            • alexis42 alexis42 3 décembre 15:30

              @nono le simplet
              Ce qui n’est pas clair, dans un des articles que j’ai cités, est le nombre d’éoliennes en construction sur ce chantier. Vous-même n’indiquez pas combien de tonnes de béton sont utilisées pour une seule éolienne.
              293 m3 pèsent environ 730 tonnes, et représentent un cylindre de 16 m de diamètre sur 1,5 m de profondeur.
              En dehors de cette précision, j’ai eu beau relire vos commentaires, je ne vois toujours pas ce qu’il y a de comique dans l’article, en dehors de quelques exagérations.
              Notez que, suivant mon habitude de rester neutre, je n’ai pas donné mon avis sur le fond de cet article.


            • merthin 3 décembre 15:41

              @nono le simplet

              d’abord c’est 300-600t pour les éoliennes terrestres actuelles


              C’est plutôt entre 100 et 1500t. C’est très très variable.

              https://www.ademe.fr/impacts-environnementaux-leolien-francais (page 23)

              « c’est pas grand chose en béton comparé aux 20 millions de tonnes utilisés en France chaque année ... »

              ba en fait il faut comparer ce qui est comparable. C’est à dire le coût d’une installation énergétique par rapport à une autre. 


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 15:43

              @alexis42
              Vous-même n’indiquez pas combien de tonnes de béton sont utilisées pour une seule éolienne.

              dans le bâtiment on parle en m3 ou en toupies concernant le béton ... pour le ciment on parle de dosage en kg/m3 ...


            • merthin 3 décembre 15:45

              @alexis42
              @nono

              Le plus fiaible plutôt que de se branler sur « chaque éolienne » serait de connaitre les volumes annuels de béton utilisé rapporté à la puissance installée.

              De la puissance installé on déduit assez facilement la puissance réelle en reagardant les pics de production passées.


            • pemile pemile 3 décembre 15:47

              @nono le simplet « d’autant que les socles ont vocation à resservir »

              Aujourd’hui, c’est rarement le cas. Les démantèlements actuels c’est surtout du repowering, du remplacement par des modèles plus puissant avec de nouvelles fondations.



            • foufouille foufouille 3 décembre 15:54

              @merthin

              non, ton chiffre est valable en prenant en compte le offshore.


            • pemile pemile 3 décembre 15:54

              @alexis42 « je ne vois toujours pas ce qu’il y a de comique dans l’article, en dehors de quelques exagérations. »

              Que l’article ne soit basé QUE sur des exagérations ?


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 15:59

              @merthin
              il faut comparer ce qui est comparable. C’est à dire le coût d’une installation énergétique par rapport à une autre. 

              encore une fois ce n’était pas le sujet de l’article
              sur le rapport de l’ADEME (merci de l’avoir fourni) l’étude porte sur 22 éoliennes dont de masse des socles dit
              La masse des fondations est très peu communiquée par les industriels car elle varie selon le site d’installation. Aucune relation mathématique fiable n’a été trouvée dans la littérature afin de calculer cette masse.
              ça reste très flou


            • merthin 3 décembre 16:03

              @foufouille

              non, ton chiffre est valable en prenant en compte le offshore.

              Le document qui me sert de source précise bien qu’il s’agit d’éolienne terrestres.

              page 23 : https://www.ademe.fr/impacts-environnementaux-leolien-francais


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 16:04

              @pemile
              oui pour les anciennes éoliennes de faible puissance c’est vrai ...
              pour les plus récentes la réutilisation est envisagée très sérieusement ... mais bon la technologie évolue si vite que dans 20 ans les socles risquent de ne plus être utilisables ...


            • merthin 3 décembre 16:04

              @nono le simplet

              ça reste très flou

              C’est pour ça que la bonne donnée, c’est le volume annuelle total de béton dédié à l’éolien rapporté à la production réelle de ces mêmes éoliennes sur une année.


            • pemile pemile 3 décembre 16:09

              @merthin « le volume annuelle total de béton dédié à l’éolien »

              Béton et ferrailles, non radioactifs, c’est propre et 100% recyclés


            • pemile pemile 3 décembre 16:17

              @nono le simplet « dans 20 ans les socles risquent de ne plus être utilisables ... »

              Ca se détruit facile et ça se recycle.

              Pour les pro du démantèlement, genre Valorem ou Quadran/Total, qui ont à leur actifs des dizaines de démantèlements, c’est du 25.000€ à 50.000€ par MW


            • foufouille foufouille 3 décembre 16:18

              @merthin

              je n’ai rien trouvé au dessus de 600m3 et en montagne suisse.

              c’est pour résister au gel comme au Canada.

              https://www.montagnedebuttes.ch/caracteristiques-techniques/

              ensuite les techniques évoluent vite et c’est recyclable à 100%.


            • merthin 3 décembre 16:19

              @pemile

              https://blogs.alternatives-economiques.fr/vidalenc/2018/07/12/30-millions-de-tonnes-de-beton-pour-les-eoliennes-c-est-affreux-vraiment

              En 2018, la totalité du parc éolien Français a produit 27,8 TWh (15 108 MW installé) soit 2,5 EPR.

              En reprenant l’article, l’auteur dit que pour 1 EPR il faut 2250 mat de 2,5 MW, ce qui donne 5625 MW installé.

              ça me parait cohérent.

              L’article dit aussi que le cout capitalistique est de 1 à 9 en faveur du nucléaire. Pourquoi une telle marge d’erreur ?


            • merthin 3 décembre 16:21

              @foufouille

              parce que les chiffres sont présentés en ratio.

              Pour une éolienne terrestre de 1200 tonnes, il faut grosso modo 1,20 fois plus de béton. D’où les 1500t de béton. C’est du grand max hein, et ça représente pas la majorité des éoliennes.


            • merthin 3 décembre 16:23

              @pemile

              Béton et ferrailles, non radioactifs, c’est propre et 100% recyclés

              Dans une centrale il n’y a que la cuve et le circuit primaire qui sont problématique de ce point de vue...

              Le reste est dans le même cas que l’éolienne.


            • pemile pemile 3 décembre 16:25

              @merthin « Pour une éolienne terrestre de 1200 tonnes, »

              Quel modèle pèse 1200 tonnes ??


            • San Jose 3 décembre 16:25

              @nono le simplet
              .
              Citation : vous faîtes comme si l’éolien avait vocation à être la seule source d’énergie pour pouvoir utiliser votre sempiternel argument ... 
              .
              Vous avez donc un plan cohérent d’articulation entre EnR pour qu’en l’absence de vent il y en ait une autre qui justement ne produise qu’à ce moment-là. Ensuite pareil système à supposer qu’il existe induit l’obligation d’une puissance installée totale très supérieure à celle qui est nécessaire en centrales non intermittentes ; il ne restera qu’à démontrer que le prix du kWh d’un tel ensemble dont chaque élément est sous-exploité sera de l’ordre des dix centimes que vous aimez invoquer pour l’éolien. 


            • pemile pemile 3 décembre 16:28

              @merthin « Dans une centrale il n’y a que la cuve et le circuit primaire qui sont problématique de ce point de vue. »

              Y’a pas un projet de loi pour disperser quelques % de granulats faiblement radioactifs dans les chantiers de constructions ?


            • pemile pemile 3 décembre 16:29

              @merthin

              PS : quel modèle terrestre. 1000t c’est le poids des offshore de 180m et 8MW


            • merthin 3 décembre 16:30

              @pemile

              Vous l’avez dit vous même : Faiblement radioactif. Donc qui ne pose pas de problème d’un point de vue sanitaire. Donc qui ne pose pas de problème du point de vue de la radioactivité.

              Faites gaffe quand vous m’approchez, je dégage 4000Bq.


            • alexis42 alexis42 3 décembre 16:31

              @pemile
              « Que l’article ne soit basé QUE sur des exagérations » serait comique.
              Comme c’est le cas de la plupart des articles, c’est un « comique » un peu usé.
              Je préférais de loin les articles « scientifiques » de Cabanel !


            • merthin 3 décembre 16:33

              @pemile

              Celui qui fait l’objet d’un point dans le rapport de l’ademe : 

              page 23 sur l’utilisation de beton pour les éoliennes terrestre. Je n’en fait pas un argument en quoi que ce soit. Je précise juste que ça existe et que la fourchette de béton utilisée, fourni par nono était représentative mais inexacte.

              https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/impacts-environnementaux-eolien-francais-2015-rapport.pdf


            • pemile pemile 3 décembre 16:33

              @San Jose "Vous avez donc un plan cohérent d’articulation entre EnR pour qu’en l’absence de vent il y en ait une autre qui justement ne produise qu’à ce moment-là"

              Oui, vendre des millions de voitures électriques et réquisitionner leurs batteries smiley


            • foufouille foufouille 3 décembre 16:37

              @merthin

              les chiffres sont en m3 avec une densité au kg/m3 et variable suivant le terrain.

              1500t = 1500 000 kg alors le ciment est beaucoup plus léger ( c’est du costaud pourtant )

              c’était probablement vrai pour les premiers modèles.


            • pemile pemile 3 décembre 16:38

              @merthin « Donc qui ne pose pas de problème d’un point de vue sanitaire »

              Quel organisme sera chargé de contrôler leur dilutions et utilisations ?


            • merthin 3 décembre 16:39

              @foufouille

              non  smiley

              La courbe montre le ration en Tonne entre le poid de l’éolienne et la masse des fondation en béton.

              C’est trop compliqué ? smiley


            • pemile pemile 3 décembre 16:40

              @foufouille « 1500t = 1500 000 kg alors le ciment est beaucoup plus léger ( c’est du costaud pourtant ) »

              Rhooo, la lourde science à deux balles de foufouille vient plomber le sujet ! smiley


            • merthin 3 décembre 16:41

              @pemile

              Quel organisme sera chargé de contrôler leur dilutions et utilisations ?

              Vous me parraissez tout désigné !


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 16:42

              @merthin
              en lisant l’article d’Alternatives jusqu’au bout on y parle de CIGEO qui représente le béton de 14000 éoliennes ou de 14 EPR smiley


            • pemile pemile 3 décembre 16:44

              @merthin « Pourquoi une telle marge d’erreur ? »

              C’est pas une marge d’erreur, rapport de 1 à 3 pour la masse x 3 pour la durée d’exploitation prévue, 20 ans vs 60 ans


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 16:44

              @merthin
              je dégage 4000Bq.

              moi dans les 6000 smiley


            • pemile pemile 3 décembre 16:45

              @merthin « Vous me parraissez tout désigné ! »

              Super, je vais sous traiter avec quelques mafias et négocier un ptit % smiley



            • pemile pemile 3 décembre 16:48

              @nono le simplet « en lisant l’article d’Alternatives jusqu’au bout on y parle de CIGEO »
              Y’a plus qu’à convertir en kilomètres de convois de camions, comme dans un des documents anti-éoliens ! smiley


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 16:51

              @pemile
              les bétonneurs du grand Paris utilisent dèjà des granulats radioactifs à l’uranium venant de Normandie ... rien de grave ... un peu plus, un peu moins ...


            • merthin 3 décembre 16:54

              @pemile

              C’est pas une marge d’erreur

              Le nucléaire, en phase de production, est donc bien moins intensif que l’éolien (de l’ordre de trois fois moins). Si l’on considère la durée de vie des équipements (de l’ordre de 20 ans pour l’eolien, et espéré de 60 ans pour l’EPR). On serait sur un rapport maximum de l’ordre de 1 à 9 favorable au nucléaire, avec une vigilance sur ces durées de vie et la capacité à recycler ou non le béton des éoliennes en cas de repowering notamment.


              Pour moi, il y a un problème dans cette phrase. Si le nucléaire est 3 fois moins intensif que l’éolien mais qu’il vit au mieux 3 fois plus longtemps, alors les 2 énergie sont parfaitement équivalente en terme de béton/KWh. 

              Hors il parle d’un ration favorable au nucléaire entre 1 et 9.

              ps : bien sûr on ne parle jamais des coûts cachés de l’éolien en terme de stockage et de réseau...


            • pemile pemile 3 décembre 16:56

              @merthin « Pour moi, il y a un problème dans cette phrase. »

              Relisez là ?


            • merthin 3 décembre 16:58

              @nono le simplet

              CIGEO 

              Infrastructure qui n’est pas encore construite. Pourtant nous avons déjà en France des déchets nucléaires... 

              Avez-vous les cheveux verts fluo ?


            • pemile pemile 3 décembre 17:00

              @merthin « Pourtant nous avons déjà en France des déchets nucléaires...   »

              Equipés de systèmes anti-missiles/avions/drones/terroristes performants ?


            • Ouam Ouam 3 décembre 17:01

              @merthin
              Bonjour,
              En er merci a ceuxs qui onts contribués pour commencer, Alexis, Cadoudal, toi et d’autres.
               
              Vu qu’il y a matiere à discussion sur le nombre de toupies ca va etre vite résolu.

              Je prend ton chiffre le plus faible cad 800 tonnes, sachant que grosso modo un metre cube de beton fait à la louche une tonne 5, on va pas chipoter.
               
              La simple division de 800 tonnes / 1,5 tonnes donne grosso merdo le nombre de metres cubes.
              Cela donne environ 533 metres cube de beton.

              Ca en fait quelques toupies non ? ^^ meme des 10m cube :))
               
              Qd au prix de démantellement exprimé plus haut, il ne me parait pas délirant, de plus certains omettent les terres rares et les différents matériauxs à traiter, plus l’emploi de matieriel de btp tres spécifique et ruineux à la journée de loc.
               
              Bref....
              salut à tous,


            • merthin 3 décembre 17:01

              @pemile

              ba franchement il y a un problème de logique. Mais vous semblez avoir compris...


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:04

              @merthin
              Infrastructure qui n’est pas encore construite.
              pas plus que les futures éoliennes ou EPR, c’est vrai
              pour les cheveux verts fluo j’avais un copain qui en avait parfois mais c’est quand il éternuait et se passait la main dans les cheveux ...


            • merthin 3 décembre 17:04

              @pemile

              Equipés de systèmes anti-missiles/avions/drones/terroristes performants ?

              Comme toutes les installation hydroélectriques, cela va de soit smiley


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:08

              @Ouam
              La simple division de 800 tonnes / 1,5 tonnes donne grosso merdo le nombre de metres cubes.

              1.5 t le m3 de béton ? oui c’est grosso modo, très très grosso modo smiley
              et pis 80% d’éoliennes n’ont pas de terres rares ...


            • merthin 3 décembre 17:09

              @pemile

              La grande malhonneteté de l’article que vous présenté, c’est qu’il compare l’éolien et le nucléaire comme si l’éolien fournissait les mêmes services que le nucléaire.

              Ce qui est notoirement faux. Si on veut que l’éolien soit pilotable comme le nucléaire, alors il faut y adjoindre les infrastructures de stockage de l’électricité (barrages réversibles etc ...). L’article ne le fait pas...

              Les coûts cachés quoi !


            • pemile pemile 3 décembre 17:09

              @merthin « cela va de soit lol »

              Que ça vous fasse marrer ne m’étonne pas ! smiley

              Vous nous faites une comparaison d’un barrage qui saute vs la Hague par vent d’ouest ?


            • Ouam Ouam 3 décembre 17:12

              @Cadoudal
              "-Enfin, si : quand j’ai lu un intellectuel affirmant que 6 camions toupies suffisaient

              C’est pas un marchand de brouettes ton intellectuel ?"

               

              Salut à toi,
              Pareil j’etais mdr lorsque j’ai lu ca.
               
              Faut dire que ca vient des « pontes » habituels qui m’expliquaient à l’epoque que l’epr en chine ne fonctionnais pas smiley...
              J’en rigole encore c’est pour dire.
               
              J’aime bien lire ces « experts en tout intellectuels de haut vol »,
              ils me détendent les zigomatiques.


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:12

              @nono le simplet
              1.5 t au m3 c’est le sable ... et encore, sec !


            • pemile pemile 3 décembre 17:13

              @Ouam « grosso modo un metre cube de beton fait à la louche une tonne 5, on va pas chipoter. »

              Le m3 c’est plutôt 2,3 à 2,4 tonnes ! Tu « chipotes » moins que pour le linky smiley


            • pemile pemile 3 décembre 17:14

              @nono le simplet « 1.5 t au m3 c’est le sable ... et encore, sec ! »

              Si Ouam rapplique pour faire copain avec Cadoudou, c’est l’heure d’aller faire courir mes chiennes smiley


            • merthin 3 décembre 17:16

              @pemile

              Que ça vous fasse marrer ne m’étonne pas ! 

              Allez, on est parti dans le pathos maintenant... je vous ai connu moins précautionneux petite pucelle smiley

              Vous nous faites une comparaison d’un barrage qui saute vs la Hague par vent d’ouest ?

              J’attends avec impatience VOS chiffres sur l’impact des activités nucléaires sur la santé humaine. Et oui, ça me fera bien rire parce que votre peur est irrationnelle !


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:18

              @pemile
              cadoudal et ouam font une maison ... la maison est en papier, les escaliers sont en carton ... pirouette cacahouète ... smiley


            • Ouam Ouam 3 décembre 17:19

              @nono le simplet
              « 1.5 t le m3 de béton ? oui c’est grosso modo, très très grosso modo  »
              .

              C’est vrai j’suis con pas un intellectuel de haut vol comme toi...
              J’oubliais 1m3 de beton ca doit faire allez chez toi au doigt mouillé 150kg ?
              ou peut etre 15 tonnes, j’ai bon la ? smiley
              Indique nous ton chiffre qu’on rigole un bon coup, ca mettra en évidence ta mauvaise foi habituelle et ton incompétence notoire (et de ton pote)
               
              « et pis 80% d’éoliennes n’ont pas de terres rares .. »
              Ah ouais ?? premiere nouvelle smiley
              et p ex l’aimant permanent il est en quoi ? en crotte de mamouth ?

              Bon la c’est devenu incommentable, jer te laisse continuer à délirer tout seul  smiley


            • Attila Attila 3 décembre 17:22

              @pemile
              «  Le m3 c’est plutôt 2,3 à 2,4 tonnes ! »
              C’est exact, je confirme.

              .


            • foufouille foufouille 3 décembre 17:26

              @Ouam

              je veux bien rigoler car le poids est variable suivant si c’est du lourd ou léger : c’est du 340kg/m3 qui est utilisé avec 100kg de fer ...........

              faut lire mon lien.


            • Ouam Ouam 3 décembre 17:27

              @pemile
              meme à 5 t le m3 ca changera pas les propos délirants de ton acolyte

              puis désormais je viens d’apprendre qu’il n’y a pas de terres rares dedans...
              tout est possible sisi...

              qd au linky t’a bien raison d’e,n causer
              ben 70mA ponctionnes h24 sur le 220v, pas le 230v la mesure à étée effectuée en 220v cad 15,4w précisément vu que tu aime la précision.
               
              Ca nous en fait combien de tes éoliennes pour alimenter le parc des millions de tes fabuleuses « bouzes » jaunes ? smiley smiley
              Et combien de tonnes de beton cela aura t’il généré ?
               
              Vu que t’aime les questions,
              questions auquelles tu ne réponds JAMAIS.


            • Ouam Ouam 3 décembre 17:32

              @foufouille
              "je veux bien rigoler car le poids est variable suivant si c’est du lourd ou léger : c’est du 340kg/m3 qui est utilisé avec 100kg de fer ...........

              « 

              c’est pas du beton allégé avec des granulats p ex...

              Faut etre serieux, ni des betons spéciauxs d’ouvrage d’art (cf la recherche ed spéciale sur l’explication des »supers bétons")
               
              c’est des bétons classiques de chez classique qui n’ont comme but de stabiliser l’ouvrage contre le devers possible suite auxs differentes formes de traction/etirements etc....
              bref....


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:34

              @Ouam
              pemile te l’as dit le poids du béton au m3 2.2-2.4 tonnes au m3
              et si tu me donnais 10€ par m3 de béton que j’ai brassé ta paye y passerait largement sans que tu puisses payer ta dette smiley
              et pour les éoliennes un article de 2008 smiley


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:36

              @Ouam
              c’est du 340kg/m3 qui est utilisé avec 100kg de fer

              et pas de charbon ?


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:38

              @nono le simplet
              un béton sans ail ni persil n’est pas un bon béton ! signé J Borel !


            • Ouam Ouam 3 décembre 17:39

              @pemile
              "Si Ouam rapplique pour faire copain avec Cadoudou, c’est l’heure d’aller faire courir mes chiennes 

              "
              Tu ferai mieux d’emmener faire courrir nono ...
              ca lui éviterai d’ecrire des aneries genre les 6 betonnieres ou pas de terres rares dans les éoliennes smiley
              bon j’ai aussi à faire je vous laisse continer amis experts en tout....


            • Tall Tall 3 décembre 17:39

              A noter que le béton sicilien est un peu + léger, à cause des maccabées.


            • Ouam Ouam 3 décembre 17:43

              @nono le simplet
              "et si tu me donnais 10€ par m3 de béton que j’ai brassé ta paye y passerait largement sans que tu puisses payer ta dette 
              et pour les éoliennes un article de 2008 (*)

              "
               
              J’espere que t’est plus efficace que pour tirer un chemin de cable sinon...
              ca prendra avec la pelle au bout (ou dans la bétonniere  smiley smiley
               
              (*) C’te mauvaise foi, c’est juste incroyable smiley



            • Xenozoid Xenozoid 3 décembre 17:47

              @Tall

              lol,je ne pense pas qu’ils vont arreter


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:50

              @Ouam
              mon pauvre ouam tu mélanges tout
              350 kg/m3 c’est la quantité de ciment par m3 (et encore on parle généralement de ciment 32.5 ) quelque soit le poids du granulat
              et si on rajoute du « fer » en « paillettes » ou de la fibre de verre à la place du treillis soudé c’est pour l’armer et uniquement pour les dalles ...


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:51

              @Ouam
              C’te mauvaise foi, c’est juste incroyable 

              ton article ne date pas de 2008 ? c’est pourtant écrit dessus ... smiley


            • Ouam Ouam 3 décembre 17:51

              @foufouille
              je repasse vit fait car j’ai été lire ton lien, je pense que tu te refere à ca pour ta réponse concernant le poids

              « ciment CEM III PMES dosé à 340 kg/m³). »
               
              Ca ne veut absolument pas dire qu’un m3 de beton pese 340kg au m3
              mais que tu utilise 340kg de ce ciment que tu mélange auxs restes des matériaux (donc casble plus gravier) par m3
              Cqfd ?
              a plus


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 17:54

              @Ouam
              J’espere que t’est plus efficace que pour tirer un chemin de cable sinon...
              tu confonds avec @san jose ... smiley



            • Ouam Ouam 3 décembre 17:54

              @nono le simplet
              "ton article ne date pas de 2008 ? c’est pourtant écrit dessus ...  "
               
              Qui t’a dit le contraire ?
               
              Donc depuis 2008 tu devrais le savoir, tu est juste impardonnable.
               
              Le mec qui s’enterre tout seul et qui est content de lui smiley


            • Ouam Ouam 3 décembre 18:02

              @nono le simplet
              tu Bois ?

              "@Ouam
              mon pauvre ouam tu mélanges tout
              350 kg/m3 c’est la quantité de ciment par m3 (et encore on parle généralement de ciment 32.5 ) quelque soit le poids du granulat
              et si on rajoute du « fer » en « paillettes » ou de la fibre de verre à la place du treillis soudé c’est pour l’armer et uniquement pour les dalles ...

              "

              C’est exactement ce que j’ai rédigé aussdi plus bas en répondant a foufouille,
              ou j’ai écrit MOI que le beton fait 350kg au m3 ?
              Et ou j’ai parlé du poids de l’armature  ?
              va faire un tour dessoule !


            • velosolex velosolex 3 décembre 18:08

              @alexis42
              En tous cas un article atypique. Ceux sur l’échauffement commençaient à me gonfler.. 
              Installer une vingtaine d’éoliennes a faire le pas de grue sur le trottoir me semble très prometteur.
              Pas de problème en plus avec la police des mœurs.
              J’ai pigé le lézard : On est propriétaire de l’objet à l’issue des vingt ans.
              Qu’en faire ?…
              -.Vendre l’engin à une entreprise faisant de la mayonnaise...
              -Les grandes villes surchauffées auraient bien besoin bientôt de ces ventilateurs géants. 
              -Une lampe de chevet géante, à installer sur un rond point ?... ;
              -Un créatif en ferait profit en l’installant sur sa casquette, ou au dessus de la pyramide du Louvre. 
              Le présent est pas mal, mais le futur est encore plus prometteur !


            • foufouille foufouille 3 décembre 18:08

              @Ouam

              le poids total est indiqué 1000t et pas 3000 car pas juste du ciment.


            • velosolex velosolex 3 décembre 18:11

              @Tall
              Ils ont fait passé les ohm du fil électrique au béton armé d’un 6.6


            • Ouam Ouam 3 décembre 18:16

              @foufouille
              « le poids total est indiqué 1000t et pas 3000 car pas juste du ciment. »

              donc tes 350kg de ciment seul ne veulent rien dire concernant le poids du beton,
              voir mon post précédent.

              et au passage on en est bien a 1000t de beton + ferraillage divers dans le chiffre que tu cite, ce qui est encore p^lus que l’exemple que j’avais pris avec les 800t
              au passage.
              allez a plus


            • Cadoudal Cadoudal 3 décembre 18:24

              @Ouam
              Salut Ouam...

              Ils sont venus, ils sont tous là les toutous à Sainte Greta...

              Mais je trouve que ça manque un peu de Polacs, et moi j’aime bien la diversité...lol...

              En proposant la fin des éoliennes terrestres, ce projet de programme rappelle également qu’aucun objectif économique ou politique ne doit prévaloir sur le bien-être et la santé des individus.

              https://www.europeanscientist.com/fr/opinion/la-fin-des-eoliennes-terrestres-en-pologne/


            • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 18:27

              @nono
              et y en a qui regardent la télé le soir ... c’est quand même plus rigolo ici, non ?
              question à deux balles !
              pourquoi un sac de ciment pèse 35 kg ? à part pour être moins lourd qu’avant ...
              parce qu’il faut 10 sacs pour faire 350 kg donc 1 m3 de béton


            • Xenozoid Xenozoid 3 décembre 18:30

              @nono le simplet

              1m3 c’est 1000 L ,
              juste pour le lecteur


            • San Jose 3 décembre 18:38

              @pemile
              .
              vendre des millions de voitures électriques et réquisitionner leurs batteries
              .
              Obligation de stationner sur les seuls emplacements publics et privés équipés d’une prise, dès qu’on ne roule pas. Sinon, panpan-derrière. 
              Quand on reprend sa voiture, c’est la surprise : est-elle rechargée ou déchargée ? 
              N’importe, j’aime un système destiné à gérer une électricité raréfiée en commençant par électrifier l’automobile.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 18:39

              @nono le simplet

              Le ciment dans le béton ça se dose suivant l’utilité.


            • pemile pemile 3 décembre 18:52

              @San Jose « une électricité raréfiée »

              Non, intermittente, continuez à faire du vent ! smiley


            • foufouille foufouille 3 décembre 18:55

              @nono le simplet

              c’est pour que le ciment soit plus cher au kg et que la machine ait moins mal au dos.


            • San Jose 3 décembre 19:20

              @pemile
              .
              J’ai bien dit « raréfiée » indépendamment de son intermittence : production affaiblie et gestion de la pénurie. 
              Ne vous gênez pas pour présenter votre modélisation de l’emploi du parc automobile pour le stockage. 


            • Abou Darbrakam Abou Darbrakam 3 décembre 19:47

              @Xenozoid
              1000 l de moules ?


            • Xenozoid Xenozoid 3 décembre 19:51

              @Abou Darbrakam

              ou de poils


            • Ouam Ouam 3 décembre 20:36

              @Cadoudal
              salut a toi,
              ah que oui ils sonts venus avec leurs lots de conneries habitelles :((
              J’espere que l’eleleveur de poneys n’a pas perdu nono dans sa ballade hygienique smiley
              Celle ci est une nouvelle fois magnifique elle se situe au dessus de mon commentaire si tu l’a loupé
               
              « pourquoi un sac de ciment pèse 35 kg ?
              à part pour être moins lourd qu’avant ...
              parce qu’il faut 10 sacs pour faire 350 kg donc 1 m3 de béton »

               
              Ben..encore ... faux ou tres incomplet !
              Deja les sacs sonts conditionnés désormais en pack de 25 OU 35kg,
              il existe les deuxs formats de conditionnement.
               
              Et en plus, suivant ce que l’on désire faire (ex une chappe de compression qui n’a pas besoin d’un resistance mécanique extreme) on fait du « beton/ciment maigre », certainement pas avec 10 sacs de ciments de 35kg pour 1m3
               
              Ensuite ca dépends des ciments (leur nature), certains il faut doser plus, d’autres moins..
               
              Enfin ...c’est les experts de l’expertise faut pas les contrarier (rire)
               
              J’ai lu ton lien , il est interessant.
              Pour ma part cela me chagrine un peu la disparition des éoliennes,
              pourtant je suis dans les 1ers à en dénoncer les « dérives »,
              c’est amha aussi bete que les extrémistes de tous poils présents ici qui euxs expliquent que on va faire tourner le chmilblik avec juste les renouvelables, ou comme notre expert hors gabarit grace à son linky favori ou il se prossterne devant chaque matin , un peu le clone de notre omar devant son vieux bouquin .
               
              AMHA tant que l’on ne saura pas « stocker » l’électricité de maniere peirenne, les éoliennes et autres sources qui dépendent de la méteo doivent etrent objectivement utilisée et percues à leur juste place cad
              un truc peu polluant mais pas fiable en termes de continuité du service mais...
              qui à l’avantage d’exister de temps à autres et d’etre totalement gratos (hormis le cout des infrastructures ad-hoc cela va de soi)
               
              Si on peut économiser un peu de nucleaire, de lignite ou de gaz, tant mieux
              Aapres de la à en faire un dogme et se prosterner devant ce grall,
              est la meme betise voir plus meme que les partisants du tout fossile.
               
              Ce n’est que mon modeste avis de gueux smiley
               
              A plus,
              lamentable n°2,


            • Ouam Ouam 3 décembre 20:44

              les@Aita Pea Pea
              "@nono le simplet

              Le ciment dans le béton ça se dose suivant l’utilité."
               
              +1000,
              Et en complément ca se mouille aussi plus ou moins suivant la météo du moment ,
              la nature du sable (fin ou epais c’est pas la meme chose),
              des types et calibres des graviers/gravillons aussi,
              etcetc...
               
              mèèèhhhbon ...
              on a affaire à des experts
              (qui ne connais pas le conditionnement en 25kg)
              alors.... tout est possible...


            • Ouam Ouam 3 décembre 20:51

              @San Jose
              « vendre des millions de voitures électriques et réquisitionner leurs batteries »

              Il sait manifestement que ce n’est pas possible, j’ai deja expliqué pourquoi, rien que dans le domaine des « loueurs » ezt le notion de propriété privée, sauf laz remettre en cause par un fachisme vert, un peu comme le stalinisme/polpotisme dans ses meilleures périodes smiley
               
              Mais que veut tu il fait partie des gens qui pensent que répéter une anerie 1000 fois finira par devenir « véritée » parce qu’il le sait je l’ai déja retifié à ce sujet p ex au sujet des zoes et des locs de batteries par des oiganismes tiers, parce que si tu leur explose la batrterie en un an pour s’en servir comme « dump » c’est sur que ca va pas le faire et que l’usager va se retrouver au tribunazl avec le cout de la dite batterie à regler illico presto au loueur
              (ainsi que les « depends » si il n’obtempere pas).


            • pemile pemile 3 décembre 21:01

              @Ouam « qui ne connais pas le conditionnement en 25kg »

              Nono doit considérer que c’est pour les ptits bras, normal qu’il connaisse pas smiley


            • pemile pemile 3 décembre 21:06

              @Ouam « Il sait manifestement que ce n’est pas possible »

              Zut alors ! smiley


            • pemile pemile 3 décembre 21:14

              @Ouam « Et en complément ca se mouille aussi plus ou moins suivant la météo du moment »

              Donne la recette ?


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 21:25

              @pemile

              Il fait allusion aux dalles . Pour le tirage lent t’es obligé de prendre en compte les facteurs météo . Quitte à foutre un gus qui arrose .


            • pemile pemile 3 décembre 21:49

              @Aita Pea Pea « Quitte à foutre un gus qui arrose . »

              Qui arrose la dalle, pas le mélange !


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 21:58

              @pemile

              Bien sur . Un béton c’est a peu près un centimètre par jour de séchage. Surtout pas précipiter a la surface qui fait des fissures et donc le métal en danger.


            • nono le simplet nono le simplet 4 décembre 00:56

              @pemile
              je connais en 25 kg et même en 10 kg chez castorama ... vendus avec une petite auge et une petite truelle ... pour faire des petits pâtés ... smiley
              en général j’achète (j’achetais) à la palette ... le dernier chantier de l’été dernier chez un copain c’était une soixantaine de sacs de ciment avec un 6*4 (7m3 environ) de mélange béton

              pour couler quelques semelles et des plots pour un hangar et une trentaine de multibat pour monter « quelques » parpaings ...


            • Ouam Ouam 4 décembre 00:58

              @Aita Pea Pea
              exactement ! (pour la dalle)

              sinon faut utiliser du « ralentisseur », et c’est (tres) moyen.
               
              c’est pour cela que lorsqu’il fait chaud et surtout chaud et venteux (le pire cas)
              qu’il est conseillé de faire son beton tres légerement plus mouillé que par temps « normal » (cad 20 degres sans vent p ex), parceque le temps de l’étalement l’évaporation commence (et la prise)

              Ensuite apres comme tu dis faut garder la dalle mouillée (sans exes) le plus longtemps possible, en principe le « parfait » serai une 30ene de jours à l’humidité hors séchage, mais la c’est dans « la théorie ».
               
              A l’inverse sous la flotte (lorsqu’’il bruine un peu) la le beton faut le faire le plus sec possible (a la limite possible du liant bien sur) pour éviter l’inverse les exes d’eau qui peuvent aussi destructurer ses propriétées.
               
              Qd au gel, inutile d’en causer sans adjuvants, si ca gele et crystallise...
              c’est mort !
               
              Oui je parlais de dalles, vu que l’ouvrage d’une élolienne se rapproche plus d’une dalle OU fondation bien plus que d’un mur en parpaing assemblé (ou la c’est pas au beton mais au ciment) quoique dans le millieu permilien tout reste possible ^^
               
              Et si c’etais de la poutre (ou du pre-contraint) ou de la banche, la on se fous un peu de la meto sauf bien sur dans du tres tres chaud exessif ou du tres froid redoutable.

              La regle du séchage c’est duretée a 70% atteinte au bout de 30 jrs et 90% sur un an si ma mémoire est juste.

              ps
              pour le metal le mieux est de le traiter (sisi) sinon en millieu qui peut etre salin (ex un ouvrage d’art genre pont sur une route qui est suceptible d’etre salée l’hiver), le sel finit par s’infilter dans le beton, puis corrroder les aciers et enfin faire éclater le béton
               
              Ps 2 et pour l’autre tétard qui va chipoter pour mes 30 jrs et ou c’est indiqué 28 dans le lien, il pourra verifier mes dires ici p ex ou aileurs
              http://www.guidebeton.com/temps-sechage-beton

              Mais c’est un « expert en tout » alors forcément il a raison d’ouvrir son éternel claque merde smiley
               
              Ps 3 ca cause du gel aussi (interdit a partir de 5 degres d’en faire)
              bye


            • Ouam Ouam 4 décembre 01:03

              @nono le simplet
              les sacs chez les marchands de matériaux en fr c’est au choix 25 ou 35kg !
               
              A la palette c’est itou tu peut demander une palette en conditionnement de 25 ou de 35 kg

              Tu t’est mis dedans, ne cherche pas à te raccrocher auxs branches ^^

              Quoique avec ton pote comme prof, ca m’etonne pas plus que ca ta remarque, meme lorsque t’a l’pif dans la merde tu arrive a expliquer que ca sent la rose smiley


            • Ouam Ouam 4 décembre 01:06

              @pemile
              « Nono doit considérer que c’est pour les ptits bras, normal qu’il connaisse pas »
               
              J’ai rédigé en vrac pour les 2 experts smiley
               
              Le message est aussi pour toi, si t’est trop neuneu pour le percevoir.
               
              Qui se ressemble s’assemble, c’est démontré brillamment au moins sur ce coup la smiley


            • nono le simplet nono le simplet 4 décembre 01:07

              @Aita Pea Pea
              Le ciment dans le béton ça se dose suivant l’utilité.

              bien sûr ... je parlais du béton courant avec un type de ciment courant et un type de granulats courants ... pour couler des semelles ou des chapes ...
              pour une chape fluide de plancher chauffant, des linteaux ou d’autres utilisations la quantité et la qualité des composants est différente ...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 décembre 01:12

              @Ouam

              Nono l’ est une force de la nature qui prend un sac de 50 kg de ciment sur chaque épaules. Épicétout.


            • nono le simplet nono le simplet 4 décembre 01:13

              @Ouam
              les sacs chez les marchands de matériaux en fr c’est au choix 25 ou 35kg

              je voudrais voir la tête du marchand de matériaux à qui on commande des palettes de sacs de ciment de 25 kg smiley
              sauf en enduits bien sûr qui sont toujours en 25 kg ... les deux derniers chantiers faits avec des copains c’était environ 300 sacs chacun ...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 décembre 01:14

              @nono le simplet

              On s’est compris ...


            • nono le simplet nono le simplet 4 décembre 01:15

              @Aita Pea Pea
              qui prend un sac de 50 kg de ciment sur chaque épaules.

              non mais un de 25 sur chaque épaule ça je peux encore le faire ...


            • nono le simplet nono le simplet 4 décembre 01:22

              @Aita Pea Pea
              il m’arrive quand même d’acheter des sacs de mélange béton tout prêt pour faire des bricoles chez des gens ... j’ai un gros mélangeur sur mon Hilti et ça évite de transporter une bétonnière ... mais là on parle d’une ou deux brouettes ...


            • nono le simplet nono le simplet 4 décembre 01:55

              @Ouam
              cours magistral sur le béton par ouam ... lu dans les livres ... smiley
              je voudrais le voir avec ses bottines et son petit râteau quand le béton commence à couler dans la goulotte smiley


            • Ouam Ouam 4 décembre 02:10

              @Nono l’expert :

              Woui maitre smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès