• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Intervention populaire et contrôle des élus : contre l’abstention, le (...)

Intervention populaire et contrôle des élus : contre l’abstention, le vote Mélenchon

Près de 30% des Français pourraient s’abstenir de voter lors de l’élection présidentielle. Un chiffre record marquant la défiance des citoyens envers la politique. Pourtant, le programme de l’Avenir en commun porté par Jean-Luc Mélenchon comporte plusieurs mesures pour que les élus ne trahissent plus leurs promesses.

JPEG

Les derniers quinquennats ont tous été marqués par des promesses non tenues et des engagements non respectés, si bien que, de plus en plus, les gens se défient de la politique nationale. Ils lui préfèrent d’autres formes de luttes, plus locales et, peut-être, plus à même de changer les choses. Comment leur en vouloir ? 

Plutôt que de stigmatiser ces gens, il faut leur redonner envie de voter et essayer de les convaincre que ne pas voter favorise inlassablement ceux ne défendant pas leur intérêt. Et ne pas voter aura pour conséquence d’empirer la situation actuelle plutôt que de l’améliorer. Au lieu de rester à la maison, les citoyens doivent au contraire s’immiscer au plus haut point dans les affaires de l’Etat via une participation populaire permanente. 

Pour cela, il faut des mesures permettant au peuple de reprendre le pouvoir et d’exercer un contrôle sur les élus. L’Avenir en commun en propose plusieurs. La principale étant le passage à une VIème République par le biais d’une assemblée constituante.

Dans le programme porté par Jean-Luc Mélenchon plusieurs propositions sont ainsi formulées pour que le peuple retrouve sa souveraineté. En voici quelques unes (liste non-exhaustive, pour retrouvez l’ensemble des propositions rendez-vous sur le site https://www.laec.fr/

 

Balayer l’oligarchie, abolir les privilèges de la caste 

 

  • Mettre en place un plan de séparation de l’argent de l’Etat 

  • Combattre l’influence des lobbys dans le débat parlementaire, interdire l’entrée du Parlement aux lobbyistes et leurs cadeaux aux parlementaires, aux membres du gouvernement et à leurs cabinets

  • Rendre inéligible à vie toute personne condamnée pour corruption

  • Durcir les règles contre les conflits d’intérêts et interdire le pantouflage : tout haut fonctionnaire souhaitant travailler dans le privé devra démissionner de la fonction publique et rembourser le prix de sa formation s’il n’a pas servi au moins dix ans

  • Allonger à dix ans les périodes d’interdiction d’exercice d’une fonction privée après avoir exercé une activité dans la fonction publique relative au même secteur

  • Reconnaissance du droit de pétition numérique, encadré par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), qui pourra accorder une carte électorale numérique sécurisée. Généraliser la conception collective des textes de loi via les outils numériques

 

Une République permettant l’intervention populaire 

 

  • Instaurer le Référendum d’initiative citoyenne (RIC), par lequel les citoyens qui réunissent suffisamment de signatures peuvent révoquer des élus, proposer ou abroger une loi et modifier la Constitution

  • Reconnaissance des votes blancs et nuls, avec la possibilité qu’une élection soit invalidée faute de suffrages exprimés suffisants (seuil de représentativité). Corollaire, le vote sera rendu obligatoire

  • Instaurer une procédure de parrainages citoyens pour l’élection présidentielle en alternative au 500 parrainages d’élus 

  • Interdire la sous-traitance des opérations de propagande électorale à des entreprises privées 

  • Présenter systématiquement au bureau de l’Assemblée nationale les propositions émises par les citoyens dans le cadre de conventions citoyennes ou d’assemblées créées à cet effet 

  • Rendre obligatoire le recours au référendum en cas de modification de la Constitution ou d’adoption d’un nouveau traité européen

  • Rendre effectif le principe de non-cumul des mandats et des indemnités (un seul au même moment, deux mêmes mandats consécutifs maximum) 

Pour aller plus loin : 

- Retrouvez le livret thématique dédié à l'Assemblée constituante et à la VIème République (https://melenchon2022.fr/livrets-thematiques/6e-republique/)

- Retrouvez le plan pour passer à la VIème République (https://melenchon2022.fr/plans/6e-republique/)

 

Les trois volets du RIC

 

Revendication centrale du mouvement des Gilets Jaunes, le Référendum d’initiative citoyenne (RIC) garantira l’intervention populaire au plus haut niveau, dans le cadre de la nouvelle République, elle-même instaurée après un référendum. 

 

Les citoyens pourront se saisir du RIC de trois manières : 

  • Proposer des mesures et sujets à mettre à l’ordre du jour d’une assemblée (initiative populaire des lois).

  • Révoquer, en cours de mandat, des élus qui n’appliquent pas le programme sur lequel ils et elles ont été élu·es, pour en finir avec la culture de l’impunité propre à la monarchie présidentielle. Ainsi, à l’issue du premier tiers du mandat et jusqu’à un an avant la dernière année, un certain pourcentage de signatures d’électeur·rices permettra de provoquer un référendum qui décidera soit de révoquer l’élu·e, soit de lui laisser poursuivre son mandat.

  • Abroger une disposition ponctuelle ou une loi. Le référendum abrogatif est déclenché à partir d’un pourcentage de signatures d’électeurs et d’électrices.

 

Le 10 avril prochain ne nous trompons pas de colère. L'abstention favorisera à coup sûr la réélection de Macron. A l’inverse, le vote Mélenchon est une occasion unique de renverser la table. Chaque citoyen a la clé de son avenir dans la main. 

Lien de l'article : https://lesnouvelleslibres.com/2022/03/29/intervention-populaire-et-controle-des-elus-contre-labstention-le-vote-melenchon/


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • wagos wagos 29 mars 15:41

    Mélenchon ?

    Qui c’est celui-là les gars, vous connaissez un Mélenchon vous ? 


    • malhorne malhorne 29 mars 16:55

      @wagos

      sa petite personne est sacrée parait-il


    • sylvain sylvain 29 mars 17:39

      @wagos
      Alzeihmer fait des ravages .Arrêtez de faire réchauffer votre vieux café dans une gamelle en alu, et fumez des joints il parait que ça aide .


    • capobianco 29 mars 18:43

      @wagos
      A part çà, un commentaire intelligent est au dessus de vos moyens ?


    • Octave Lebel Octave Lebel 31 mars 11:08

      @wagos

      Souvent les évidences et les choses simples échappent à ceux qui ne veulent pas les voir. On dirait même que cela les dérange que d’autres les voient et en parlent.

      En fait le véritable front républicain avec lequel certains ont bien envie une nouvelle fois de nos empapaouter au second tour, c’est maintenant qu’il a lieu, c’est l’union populaire au 1er tour dans les urnes pour un rassemblement de toutes les forces au second afin de changer les règles du jeu démocratique et de nous sortir de l’ornière.

       


    • LOST on Earth Louis 29 mars 15:51

      ENCORE l’UPR

      asselineau arrête ton char


      • chapoutier 29 mars 15:59

        bonjour aux gestionnaires d’agoravaox
        pouvez-vous me dire pour quelles raisons j’ai trois articles bloqués en modération à +4 depuis le 20 mars
        cordialement


        • Attila Attila 29 mars 16:59

          Mélenchon, ça s’rait’y pas le gars qui s’est levé à l’assemblée nationale pour la marionnette Zelensky ?

          .


          • Attila Attila 29 mars 17:22

            @Dartagnan
            Tu nous lâches la grappe, la mouche à merde !

            .


          • sylvain sylvain 29 mars 17:27

            @Dartagnan
            Génial .Donc mélenchon est fan de maduro et MBS .Sacrément souple le gars, les personnages n’ont absolument rien a voir
            Et de l’autre coté, c’est un valet de l’OTAN et un serviteur de poutine .balèze

            Vous me faites penser a nos chers merdias, qui ne savent plus quoi lui mettre sur la gueule pour surtout éviter de le voir au deuxième tour, ou micron ne saurait pas quoi faire face au seul candidat qui n’est pas un indécrottable élitiste .

            Je vous aide un peu, meluche est certainement sensible au sort du venezuela et ne renierait pas maduro, ce qui dénote un sympathie pour un état fort, et même pour l’image du chef populaire .C’est pour ça qu’il m’emmerde un peu, mais MBS, c’est une affirmation dénuée de toute intelligence .

            Il a adopté une position très claire sur la crise ukrainienne : il a critiqué, et même accusé, l’OTAN d’avoir provoqué cette crise, et il a condamnée l’invasion de l’ukraine par l’armée russe . C’est une position courageuse et intelligente qui dénote dans notre paysage politique


          • capobianco 29 mars 18:47

            @Dartagnan
            Et vous le ridicule, vous roulez pour qui ? 


          • Albert123 30 mars 14:34

            @Attila

            « Mélenchon, ça s’rait’y pas le gars qui s’est levé à l’assemblée nationale pour la marionnette Zelensky ? »

            c’est le même qui est parti célébrer l’anniversaire de la mort de Sankara en Afrique lors de la 1ere manif anti pass de juillet 2021.

            c’est la gauche crédit social qui ne s’assume pas, qui est pro injection expérimentale, qui voit du facho partout sauf là où pourtant ils agitent avec conviction des drapeaux pourtant explicites.


          • samy Levrai samy Levrai 29 mars 17:17

            Donc pas de sortie de l’UE, de l’euro ni de l’OTAN ( impossible article 42 du TUE ) et un RIC limité « à la réaction » et pas sur tous les sujets... (le peuple serait donc sale et ignare puisque pas habilité à decider de ce qu’il veut ).

            Ca pue l’escroquerie intellectuelle et politique, est ce que ceux qui sont déjà des voleurs de propriété intellectuelle ( l’Union Populaire Républicaine existe déjà usurper son nom ne montre qu’un esprit minable ) ont une aversion pour la démocratie ? 


            • sylvain sylvain 29 mars 17:36

              @samy Levrai
              instaurer le Référendum d’initiative citoyenne (RIC), par lequel les citoyens qui réunissent suffisamment de signatures peuvent révoquer des élus, proposer ou abroger une loi et modifier la Constitution

              ca semble assez clair pourtant .Quand a l’OTAN, il me semble que LFI s’est positionné pour une sortie, avec l’idée de le faire après la fin de la guerre en ukraine .Concernant l’UE, l’idée semble être de proposer une refonte totale des traités, et en cas de refus, de faire comme si ils n’existaient pas

              C’est loin d’être aussi caricatural que vous le dites .


            • capobianco 29 mars 18:58

              @samy Levrai
              « l’escroquerie intellectuelle », c’est plutôt ce que vous osez affirmer . Depuis le temps que l’on vous explique que le programme sera appliqué même en désobéissant aux « règles » de l’ue et que la sortie de l’otan sera une certitude, vous continuez à mentir.
              Il s’agit de « l’union populaire » le mot « républicaine » ne figure pas ! Dites nous les mots dont vous autorisez démocratiquement l’usage.... Vous parlez de démocratie ??? Je vous sent aigri !


            • Attila Attila 29 mars 20:31

              @capobianco
              « Depuis le temps que l’on vous explique que le programme sera appliqué même en désobéissant aux « règles » de l’ue »
              Depuis le temps qu’on vous explique que la Constitution, dans son article 5, fixe au Président de la République la responsabilité d’être le garant du respect des Traités, que le candidat Mélenchon annonce qu’il ne respectera pas les Traités Européens, violant ainsi la Constitution qu’il a le devoir de faire appliquer.
              En déclarant qu’il ne respectera pas la Constitution, Mélenchon annonce clairement qu’il se comportera en dictateur. Qu’est-ce qui nous garanti qu’il respectera une autre Constitution ?

              .


            • citoyenrené citoyenrené 30 mars 08:54

              @Attila

              « En déclarant qu’il ne respectera pas la Constitution, Mélenchon annonce clairement qu’il se comportera en dictateur »

              tu inventes gars, ou alors, dégote le lien vidéo où il dit qu’il ne respectera pas la constitution de la Ve, pour ’démocratie minimale’ qu’elle soit

              t’inventes des déclarations et tu veux être crédible ?
              si tu veux faire le type « l’herbe ne repousse pas là où il passe », ça nécessite un minimum de rigueur


            • Attila Attila 30 mars 09:17

              @citoyenrené
              Allez apprendre à lire, René.
              Mélenchon a dit et écrit qu’il « désobéirait » aux Traités Européens.
              C’est la Constitution, dans son article 5, qui fixe le devoir et l’obligation pour le Président de la République de garantir le respect des Traités.
              Désobéir aux Traités, c’est ne pas les respecter.

              .


            • capobianco 30 mars 09:22

              @samy Levrai
              Vous devriez vous renseigner et regarder la réalité. Je ne peux que vous conseiller la lecture du programme « l’avenir en commun » à la page 136 vous aurez les réponses à votre soumission aux règles de l’ue.
              Mélenchon dictateur ? Vous me semblez bien aigri pour arriver à un tel excès ....
              «  Qu’est-ce qui nous garanti qu’il respectera une autre Constitution ? » Vous ne voyez pas le ridicule de cette question ? Même votre idole pourrait avoir à supporter cette suspicion ,non ?



            • capobianco 30 mars 09:28

              @Attila
              Attila, ce commentaire vous était destiné, je ne sais pourquoi il s’est perdu chez samy !!!


            • citoyenrené citoyenrené 30 mars 09:32

              @Attila
              jusqu’à ce qu’une nouvelle constitution entre en vigueur



            • simir simir 30 mars 11:38

              @sylvain
              Moi j’aimais bien le plan B de 2017.
              Il ne pourra rien faire s’il ne sort pas de cette Europe mortifère. Dommage mais ça additionné au nucléaire civil et bien je m’abstiendrai.


            • Seth 30 mars 14:16

              @sylvain

              Félicitations. J’ai personnellement renoncé à proposer des explications à ceux qui ânonnent des sottises qu’ils ont entendues de la droite, de la gauche bourgeoise, de BFM, de Médiapart et de pas mal de « penseurs » à la noix sans essayer d’aller plus avant dans l’info.

              Que l’on puisse considérer l’AEC comme un peu trop juste sur certaines questions, oui ; mais de là à répéter des contre-vérités à longueur de commentaires, pfffff....


            • Attila Attila 30 mars 23:37

              @simir
              Dans le cadre de la stratégie Tout-sauf-Macron, j’envisage de voter pour lui au premier tour.
              C’est uniquement pour avoir proposé de sortir de l’OTAN et que la France soit non-alignée.

              .


            • citoyenrené citoyenrené 31 mars 07:03

              @Attila
              tu n’as pas répondu, peut-être pas vu, ma réponse à ta réponse d’hier, sur l’inconstitutionnalité du non respect des traités européens..

              jusqu’à ce qu’une nouvelle constitution entre en vigueur, après approbation par référendum par le peuple français


            • Octave Lebel Octave Lebel 31 mars 10:59

              @Attila
              Pour dire ce que vous dites,vous avez raison de ne pas avoir peur du ridicule.
              Si vous pensez que vous n’êtes pas tout seul, vous avez raison aussi.


            • Octave Lebel Octave Lebel 31 mars 11:11

              @simir

              La macronie Macron vous remercie.


            • zygzornifle zygzornifle 29 mars 17:27

              Si c’est lui la république alors qui sont les autres ? ....

              Sauf Macron qui est la raie publique .....


              • citoyenrené citoyenrené 30 mars 08:45

                @zygzornifle
                face à un flic qui lui montrait son arme
                un député, en République, et uniquement en tant que tel, incarne plus la République qu’un flic lui désignant son arme

                en lisant par ci par là tes commentaires, tu te contentes de punchlines supposées sans le moindre argument
                tu veux simuler le ’rigolard désabusé’, rien de plus ?
                argumentes ! t’en es capable


              • citoyenrené citoyenrené 30 mars 11:36

                @zygzornifle

                alors, des arguments ?

                tu simule le type goguenard ’revenu de tout’ mais tes arguments semblent ne pas aller bien loin, allez, un peu d’argumentation, tu ne pas pas t’évanouir


              • zygzornifle zygzornifle 29 mars 17:29
                Les abeilles ne perdent pas leur temps a expliquer aux mouches que le nectar est meilleur que la merde.
                Les mouches font bombance du tout ....

                • zygzornifle zygzornifle 29 mars 17:29
                  Le véritable exil n’est pas d’être arraché de son pays ; c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer.

                  Edgard Quinet

                  • BA 29 mars 20:02

                    L’enquête qui jette le soupçon sur le patrimoine d’Emmanuel Macron.


                    Le président de la République détiendrait-il de l’argent placé dans un paradis fiscal  ? Les journalistes Jean-Baptiste Rivoire et Gauthier Mesnier, co-auteurs d’un documentaire-enquête diffusé ce mardi sur le site d’Off Investigation, soupçonnent qu’une part de la rémunération versée en 2012 par la banque Rothschild à l’actuel locataire de l’Élysée l’ait été dans un trust à l’étranger.


                    Sur ses déclarations à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), Emmanuel Macron ne déclarait que 156 000 euros de patrimoine en 2014, 500 000 euros en 2022. Des sommes qui ont étonné, alors que l’intéressé avouait lui-même avoir perçu près de 3 millions d’euros entre 2009 et 2013.


                    En enquêtant sur cette étrange disparition, Jean-Baptiste Rivoire, ancien responsable de l’investigation à Canal Plus, et Gauthier Mesnier n’ont pas trouvé la trace de cet argent, mais ont soulevé un autre lièvre  : Emmanuel Macron pourrait avoir perçu bien plus que 3 millions d’euros chez Rothschild.


                    Un documentaire-enquête devant être diffusé ce mardi sur le site d’Off Investigation émet de sérieux doutes sur les honoraires reçus par le chef de l’État en 2012 à l’occasion du rachat par Nestlé d’une filiale de Pfizer. Une source anonyme affirme que la banque Rothschild avait coutume de verser une part importante de ce type de rémunération sur des structures opaques dans des paradis fiscaux. Si des éléments matériels manquent, le documentaire d’Off Investigation « Patrimoine de Macron  : où sont passés les millions  ? » met en lumière de sérieux soupçons sur le patrimoine d’Emmanuel Macron.


                    L’Humanité : Pourquoi doutez-vous que, dans le cadre de l’acquisition par Nestlé d’une filiale de Pfizer en 2012, Emmanuel Macron ait perçu plus que ce qu’il n’a déclaré  ?


                    Jean-Baptiste Rivoire : En avril 2012, Emmanuel Macron a un rôle absolument clé dans ce deal énorme, qui est le rachat de la branche nutrition infantile de Pfizer par Nestlé pour plus de 9 milliards d’euros. D’après les chiffres qui circulent dans les banques d’affaires, pour une acquisition comme celle-ci, la banque qui l’a menée touche entre 0,5 et 1,5 % du montant du deal. Rothschild aurait donc touché entre 45 et 135 millions d’euros.

                    Ensuite, la question c’est combien gagnent les différents associés de la banque. Or, Emmanuel Macron était en première ligne. C’est lui qui a fait de Nestlé un client de Rothschild puis qui, en un week-end, les a convaincus de faire la proposition déterminante, alors que les négociations entre Pfizer et Danone capotaient. Dès lors, nos sources estiment qu’il aurait très probablement touché entre 5 et 10 millions de «  bénéfices industriels et commerciaux  ».


                    L’Humanité : Or, il n’a déclaré à la HATVP, en 2014, que 720 000 euros pour l’ensemble de ses bénéfices industriels et commerciaux touchés en 2012. Où serait parti cet argent  ?


                    Jean-Baptiste Rivoire : Une personnalité proche de la banque Rothschild qui n’apparaît pas à visage découvert dans notre enquête, mais est une personnalité bien connue, nous en a dit un peu plus. Elle nous explique que cette banque franco-britannique a conclu des arrangements avec Bercy dans les années 2000 pour que les honoraires de ses associés gérants ne soient pas forcément fiscalisés en France. Cette source nous dit que chez Rothschild, une partie minoritaire de ces rémunérations est versée sous forme de salaire, en France. Et une partie importante serait versée à l’étranger, dans des trusts qui ne sont même pas au nom des associés gérants ou de la banque.

                    L’hypothèse de notre source, qui ne sait pas où serait le trust de Macron, soyons clair, c’est que Rothschild étant franco-britannique, ces structures opaques seraient installés à Jersey, Guernesey ou sur l’île de Man. Nous n’avons pas de preuve absolue mais, ce qui nous trouble, c’est que quand on contacte l’Élysée et Rothschild, avec des éléments précis, on n’a pas le début d’une réponse.


                    L’Humanité : Cette évasion ou optimisation fiscale serait-elle illégale  ?


                    Jean-Baptiste Rivoire : Il y a plusieurs zones d’ombre. D’une part, ce compromis accepté par Bercy n’autorise pas la banque Rothschild à verser les rémunérations de ses collaborateurs dans des paradis fiscaux, mais cela aurait été le cas dans les faits. Par ailleurs, ces fameux trusts ne sont pas au nom de la personne concernée, ainsi ce n’est pas à proprement parler illégal. De ce point de vue, Emmanuel Macron ne serait pas un fraudeur fiscal. Mais les vrais bénéficiaires de ces trusts peuvent demander ensuite qu’on libère les fonds mis à l’abri, et un avocat missionné par Rothschild les verse alors sur un compte souhaité par la personne.

                    En revanche, dans sa déclaration à la HATVP, Emmanuel Macron a l’obligation de déclarer la totalité de ce qu’il possède. Il ne peut pas omettre le fait que des sommes importantes lui aient été remises à l’étranger. Ce ne serait donc pas fiscalement répréhensible, mais il pourrait tomber dans le délit d’omission d’une partie de son patrimoine.


                    https://www.humanite.fr/politique/emmanuel-macron/lenquete-qui-jette-le-soupcon-sur-le-patrimoine-demmanuel-macron-743752


                    • Hervé Hum Hervé Hum 30 mars 09:08

                      @BA

                      bref, l’évasion fiscale « n’est pas forcément répréhensible » pour certains et pas pour d’autres. En quelque sorte, il faut avoir l’art et la manière de le faire !

                      En vérité, c’est de la pure escroquerie validée par les politiciens ayant en charge la gestion des affaires publiques, avec le savoir faire des hauts fonctionnaires stipendiés, c’est à dire, passant ensuite dans le domaine privé pour récompense de services rendues.


                    • citoyenrené citoyenrené 30 mars 07:37

                      bon article, bravo

                      le niveau d’argumentation de certains commentaires est déplorable

                      mais pas si étonnant, n’ayant rien à dire sur le fond, les gars ne peuvent que mordre à la surface, respectez-vous les gars


                      • Lynwec 30 mars 09:07

                        Il peut bien proposer toutes les mesures à même d’attirer le gogo, puisqu’elles seront désactivées par la supériorité des directives de l’UE dont il ne veut pas sortir.

                        C’est bien beau de plaider contre l’abstention, mais pour en revenir au concret, face à une table sur laquelle nous est présenté un plateau de fruits uniformément pourris (soigneusement sélectionnés par le cuisinier sur ordre du patron) , une personne lucide et saine d’esprit préférera s’abstenir et jeûner.


                        • Octave Lebel Octave Lebel 31 mars 11:12

                          @Lynwec

                          La macronie vous remercie une nouvelle fois.


                        • Hervé Hum Hervé Hum 30 mars 09:11

                          L’abstention n’est ni un acte de défiance, ni d’opposition, mais de soumission. Pour qu’il n’en soit pas ainsi, les abstentionnistes devraient le jour de l’élection manifester ou monter des barricades, sauf qu’ils vont plutôt à la pêche !


                          • Attila Attila 30 mars 09:21

                            @Hervé Hum
                            Ou, plus difficile, prendre leurs responsabilités d’adultes et construire un mouvement pour défendre les intérêts de l’ensemble des français et capable de présenter des candidats décents aux élections.

                            .


                          • Octave Lebel Octave Lebel 31 mars 11:15

                            @Attila

                            Et vous, vous êtes où dans l’affaire, sur l’Olympe ?
                            La macronie vous remercie.


                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 mars 09:11

                            « Le thème du grand remplacement est au cœur de nos sociétés et des idiots comme Mélenchon (*) soi disant philosophe refusent de le voir, ce Grand Remplacement il n’est pas centré/limité sur la question migratoire il est centré sur la réalité ; le Grand Remplacement consiste à remplacer les sujets de la démocratie par des simplets, par des idiots désirant et consommant.
                             
                            La folie des élites est de nous remplacer par des artefacts, par des NPC, par des Non Playing Character, c’est dire des Mêmes.La folie des élites est de nous remplacer par des artefacts, par des NPC, par des Non Playing Character, c’est dire des Mêmes.

                            Le Grand Reset est structurel. Il vise vos structure de pensée, vos structures organisationnelles, vos structures de pouvoir, vos structures constitutives, il vise votre Etre. Il est Ontologique. Et croyez moi il est bien plus barbare, sans pitié et criminel que l’autorité de Poutine.  » source : Bruno Bertez

                             

                             
                            (*) les autres font pas mieux, c’est même pire, hormis qui n’ont pas eu leurs signatures


                            • eddofr eddofr 30 mars 11:55

                              Quelques points (non exhaustif) :

                              La France est encore un état souverain, même si c’est de plus en plus « fragile » (entre les Ricains, l’OTAN, l’Europe, les Cabinets de consultants, les lobbys, la Thune, la corruption, les compromissions, ...).

                              Si la constitution nous empêche de déroger aux traités internationaux, rien ne nous interdit de modifier la constitution ...

                              La France a déjà une population constituée de Français « de souche », d’origine étrangère, d’origine extra-européenne, descendants d’esclaves, ...

                              Même si demain on arrêtait toute immigration, on ne serait pas débarrassés des questions « multiculturelles ». 

                              Un candidat qui promet de consulter les Français, même s’il ne tient pas ou pas complètement parole, c’est toujours mieux qu’un candidat qui promet qu’il fera ce qu’il a décidé, avec ou sans l’accord des Français.


                              • Attila Attila 30 mars 12:14

                                @eddofr
                                Vous voulez une Constitution qui autorise de ne pas respecter les Traités Internationaux signés par la France ?
                                Les Traités sont comme des contrats, si vous ne respectez pas les clauses il y a généralement des pénalités.
                                Quel pays voudrait signer des Traités avec la France si sa Constitution autorisait de ne pas les respecter ???

                                .


                              • eddofr eddofr 30 mars 13:46

                                @Attila

                                Les mêmes qui signent des traités avec les Etats-Unis en sachant qu’ils ne les respectent JAMAIS !

                                Je veux une constitution qui autorise la France à dénoncer un traité dés lors qu’il va à l’encontre de ses objectifs et de ses intérêts.
                                Je veux une constitution qui autorise la France à se dispenser des pénalités qu’elle jugerait abusives.
                                Je veux une constitution qui oblige la France à ne signer un traiter qu’avec l’accord explicite de la majorité des Français.
                                Je veux une constitution où soit écrit explicitement que la France ne signe un traité, quel qu’il soit, que dans son intérêt ou dans l’intérêt supérieur de l’humanité et que cette signature n’est valide que tant que le traité sert l’intérêt pour lequel il a été signe.


                              • Seth 30 mars 14:24

                                @Attila

                                Vous êtes trop honnête. regardez bien, les EU (Dieu sur la terre pour beaucoup) n’ont jamais respecté d’engagement signé et ça leur beaucoup plus rapporté que coûté.

                                Un traité, même signé en grande pompe, n’a certainement pas le sens d’un contrat signé avec un assureur ou un vendeur de merde dans la vie de tous les jours.

                                Cessons de confondre un Etat avec un ménage.


                              • Hervé Hum Hervé Hum 30 mars 15:22

                                @Seth

                                La différence est pourtant simple, elle repose toute entière sur le fait que la loi est toujours celle du plus fort.

                                Autrement dit, dans le cas de l’assureur, le plus fort est la loi du pays, dans le cas d’un contrat entre pays, c’est le plus fort qui peut rompre le contrat ou l’amender selon l’évolution de ses intérêts.

                                Bref, dans un accord entre pays fondé sur le rapport de force, l’accord est toujours ce que concède le plus fort au plus faible en échange de sa soumission où le plus faible doit toujours se conformer strictement à l’accord, tandis que le plus fort s’autorise à changer voir mettre fin à l’accord selon ses intérêts. Bien entendu, lorsque le plus faible devient aussi fort voir plus fort, il peut à ce moment là invalider l’accord, mais le faire avant serait pour lui suicidaire.


                              • Attila Attila 30 mars 23:41

                                @Seth
                                « regardez bien, les EU (Dieu sur la terre pour beaucoup) n’ont jamais respecté d’engagement signé et ça leur beaucoup plus rapporté que coûté »
                                Oui mais là je crois qu’ils ont un peu foiré leur manigance et c’est en train de se retourner contre eux.

                                .


                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 mars 08:19

                                @Hervé Hum
                                 
                                 ’’La différence est pourtant simple, elle repose toute entière sur le fait que la loi est toujours celle du plus fort.’’
                                 > ça vous renvoie au principe de subsidiarité si galvaudé.
                                 
                                Une bonne loi vérifie le principe : « Entre le fort et le faible c’est la liberté qui opprime et la loi qui protège » La loi est bafouée quand elle est mauvaise, ou parce qu’il manque une volonté politique pour la faire respecter :

                                 
                                 ps. Il ne faut pas se gaver de mots : quand on parle de la ’’loi du plus fort ’’ c’est précisément là où il n’y a pas de loi : « Le contraire de la loi ce n’est pas l’absence de lois, c’est la règle » (Baudrillard)
                                 
                                Transgresser la loi est un délit ; faire exception à la règle est encore la règle.


                              • Seth 31 mars 12:17

                                @Hervé Hum

                                Mettons... Mais la réalité est qu’il n’existe pas d’instances ou de Justice supérieure en mesure d’obliger à l’application des ces sortes de « contrats ».
                                Ou plutôt celles qui existeraient sont à la botte de celui qui déchire ces accords.


                              • Hervé Hum Hervé Hum 31 mars 13:30

                                @Francis, agnotologue

                                Vous me dites qu’il ne faut pas se gaver de mots, tout en vous en gavant !

                                J’en veux pour preuve que le pseudo principe selon lequel " « Entre le fort et le faible c’est la liberté qui opprime et la loi qui protège »

                                est faux, car si entre le fort et le faible il n’existe pas une force supérieure qui s’applique au fort pour protéger le faible, alors, ce sera le fort qui imposera sa loi.

                                Vous faites l’impasse sur un principe de causalité fondamental qui est celui de ne pas confondre les niveaux d’échelles ou fractalisation. Autrement dit, s’il n’existe pas un niveau supérieur pour imposer le respect de la loi dans une relation de rapport de force d’un niveau inférieur, alors, cela veut dire que c’est la relation à ce niveau qui définit la loi, car n’ayant pas de force supérieure pour lui imposer le respect de la loi. Quid des relations internationales où il n’existe pas actuellement une force supérieure aux Etats, obéissants à leurs élite dirigeantes propres. Sans la police, la gendarmerie et d’une manière générale, les forces de maintien de l’ordre, il n’y aurait pas de loi qui tiennent pour protéger un faible vis à vis d’un fort à l’intérieur d’un pays. Cela n’existe que dans l’imaginaire, mais pas dans la réalité où l’ordre premier est la causalité. La loi est toujours celle du plus fort !

                                Bref, réclamer la souveraineté de chaque pays avec l’idée que cela aboutira au respect des lois internationales est une totale absurdité et qui dans l’histoire de l’humanité n’a jamais eut lieu. Comme le disait Einstein, la folie consiste à toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent. Et c’est exactement ce que vous faites  !!!


                              • Hervé Hum Hervé Hum 31 mars 13:34

                                @Seth

                                réalisez que votre commentaire ne fait que confirmer et répéter le mien !

                                Encore une fois, dans la réalité qui obéit strictement à la causalité et elle seule, la souveraineté est toujours une relation d’intériorité, lorsqu’elle est prise dans une relation extérieure, il s’agit alors soit d’une domination sur autrui, soit d’une soumission vis à vis d’autrui.

                                Bon, la complexité réside dans les changements d’échelles, mais je me suis pas encore résolu à l’expliciter. Désolé !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité