• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Je suis un Juif de Gaza

Je suis un Juif de Gaza

JE SUIS UN JUIF DE GAZA

Nul, plus que moi, n’est attaché à l’Etat d’Israël : sa création, en 1948, fut une compréhensible réponse à l’innommable martyre - la Shoah - que 6 millions de Juifs, dont quelques-uns de mes propres pères, eurent à endurer, sous l’abjecte férule du nazisme et du fascisme conjoints, durant la Seconde guerre mondiale. A cette importante nuance près, cependant : J’ai toujours amèrement regretté que les inconditionnels du sionisme se soient crus obligés, pour cela, de chasser manu militari de leurs tout aussi ancestrales terres plus de 700.000 Palestiniens, lesquels se voient ainsi privés, depuis ce qu’ils appellent à juste titre la « Nakba  » (la « catastrophe »), de pays tout autant que de patrie. Avec, comme inacceptable conséquence sur le plan humain, 5 millions de réfugiés, au sein de leurs descendants, à travers le monde et, principalement, dans quelques-uns des principaux pays du Proche et Moyen-Orient (Jordanie, Liban, Syrie, Irak…).

MON FRERE PALESTINIEN

Tel est précisément ce motif aussi profond qu’universel, par-delà même mes intérêts particuliers ou mes sympathies personnelles, pour lequel, contrairement à bon nombre de mes pairs juifs d’aujourd’hui, je ne me suis jamais senti autorisé à fêter égoïstement, sans le moindre sentiment de compassion envers ces pauvres Palestiniens, la naissance, en d’aussi cruelles et injustes conditions, de ce même Etat d’Israël. Ainsi, conscient qu’un Juif ou un Israélien ne vaut ni plus ni moins, tant sur le plan éthique que politique, et a fortiori anthropologique, qu’un Palestinien ou un Arabe, ne puis-je que m’insurger contre cet indigne papier d’un intellectuel tel que Bernard-Henri Lévy lorsque, dans l’hebdomadaire « Le Point » de ce 27 avril 2018, il ne craint pas d’écrire, à l’occasion des soixante-dix ans de la création de cet Etat d’Israël, qu’il y a « 70 raisons de célébrer et aimer Israël » (http://www.lepoint.fr/editos-du-point/bernard-henri-levy/bhl-70-raisons-de-celebrer-et-aimer-israel-27-04-2018-2214047_69.php). Je laisserai bien sûr choir ici un voile charitable sur ce circonstanciel mais abject jeu de mots. Car, plus gravement encore, pareil type de nationalisme, où se mêlent mauvaise foi et esprit partisan, l’aurait-il donc rendu à ce point aveugle, sourd et muet par rapport aux indicibles souffrances du peuple palestinien ? Ce peuple qui, après avoir été aussi violemment expulsé de ses terres hier, se voit aujourd’hui massacré par ce que ce même BHL ose encore nommer, pour qualifier la soldatesque israélienne, d’ « armée la plus morale du monde » !

LES JEUNES DE GAZA FACE A L’ARMEE D’ISRAËL : UN REMAKE CONTEMPORAIN MAIS INVERSE DE DAVID ET GOLIATH

On croit certes rêver. Mais non : il y a pire encore, si tant est que cela soit possible. Car, pas plus tard que ce 15 mai 2018, jour où Israël commémorait ce 70ème anniversaire de sa création, et où l’inénarrable Donald Trump avait donc décidé de transférer l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, 60 jeunes palestiniens de la Bande de Gaza, cette immense prison à ciel ouvert, étaient tués, sans pitié, pour avoir manifesté, de dérisoires frondes à la main, face aux puissants chars de Tsahal. Un remake contemporain mais surtout inversé, ce tragique épisode du conflit israélo-palestinien, de l’antique lutte, comme le donne à voir l’une des histoires bibliques les plus célèbres, entre le jeune David, futur roi des Juifs alors muni de sa seule mais légendaire fronde, au géant Goliath, chef philistin, armé au contraire jusqu’aux dents, réputé invincible ! Davantage : à ces 60 jeunes gens tués, en une seule journée, aussi sommairement, il faut encore ajouter, pour compléter cet abominable drame, plus de 2000 blessés, femmes, enfants et vieillards confondus.

L’ISRAËL DE NETANYAHOU : UN DESHONNEUR POUR LES JUIFS PROGRESSISTES ET DEMOCRATIQUES A TRAVERS LE MONDE

Ainsi, face à pareil carnage, devant semblable barbarie, où il n’est pas jusqu’au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU qui ne perçoive lui aussi, et légitimement, de possibles « crimes de guerre », le discours du Premier Ministre israélien, Benyamin Netanyahou, lors de l’inauguration de cette ambassade américaine, apparaît-il comme particulièrement honteux, sinon choquant pour toute conscience humaine qui se respecte : « jour de gloire » a-t-il en effet eu l’impudence de clamer haut et fort, sans même avoir eu un mot de compassion envers ces Palestiniens, pour définir, un large sourire aux lèvres, le torse bombé, le geste vindicatif et la voix triomphante, cette funeste date du 15 mai 2018. Ignoble, en vérité, tout comme les iniques prières des deux pasteurs évangélistes, comme transportés eux aussi par cet événement jugé « historique », venus tout droit d’une Amérique fanatiquement endoctrinée plus que réellement chrétienne. Disgusting ! Répugnant !

Bref, quel odieux mépris, ce type de cynisme, pour les malheurs d’autrui ! Quel irrespect, quelle foncière insensibilité, ce genre d’indifférence, pour cet Autre dont l’un de mes maîtres en philosophie, Emmanuel Levinas, l’un des plus grands exégètes du Talmud, fit l’essentiel fondement, en même temps que l’indépassable horizon, de sa métaphysique en forme d’éthique !

LA BANDE DE GAZA : UN CAMP DE CONCENTRATION QUI NE DIT PAS SON NOM

Car, oui, cet Israël de Netanyahou, où les hommes et les femmes épris d’humanisme et véritablement démocratiques ne peuvent se reconnaître, est le déshonneur, aujourd’hui, de ces millions de Juifs, à travers le monde, qui, tout comme moi, voient en les Palestiniens les mêmes fils d’Abraham, leurs frères. Pis : ayant désormais fait de Gaza un camp de concentration qui ne dit pas son nom, cette droite israélienne, ainsi arquée sur ses vieux et seuls intérêts idéologiques, ne semble décidément n’avoir rien retenu de ses horribles stigmates du passé, ni donc, hélas pour sa propre conscience historique, de ce mal, unique dans les annales de l’(in)humanité, dont ses ancêtres furent jadis ses innombrables victimes. Sans compter le fait que ce genre d’attitude ne vient que renforcer, tel le plus pervers des effets boomerang, l’un des sentiments les plus condamnables, mais aussi les plus répandus, qui soient : l’antisémitisme, l’une des plaies les plus purulentes, à l’instar de tout racisme, de notre pseudo-modernité !

L’ENSEIGNEMENT MORAL DE MON ANCÊTRE, SINAÏ SCHIFFER

Ainsi, cette impérieuse leçon, cette intime conviction que, en ce qui me concerne, j’ai chevillée au cœur comme à la raison, c’est un de mes illustres aïeux, Sinaï Schiffer, grand rabbin (né à Nameszto, en Hongrie, en 1852 et mort à Karlsruhe, en Allemagne, en 1923) et, surtout, l’un des principaux théoriciens, à l’époque moderne, du droit juif (https://de.wikipedia.org/wiki/Sinai_Schiffer), qui me l’a, par l’enseignement légué à ma famille maternelle, transmise.

Oui : c’est bien cela la grande et véritable judéité, dont se revendiqua un Bernard Lazare au temps de l’affaire Dreyfus ou un Julien Benda en son admirable « trahison des clercs » : un esprit d’ouverture, universaliste et cosmopolite, uni au sens du pardon et au devoir de charité, sans préjugés d’aucune sorte ni sectarisme de mauvais aloi, avec, en guise d’indéfectible clé de voûte à semblable éthique, la tolérance, valeur d’entre les valeurs et, comme telle, autrefois si chère à nos éminents philosophes des Lumières !

POUR DEUX ETATS – ISRAËL ET LA PALESTINE – VIVANT EN PAIX

Aussi, s’il est exact que j’ai toujours plaidé en faveur de l’Etat d’Israël, jusqu’à aller à le soutenir concrètement, à mes risques et périls, lors de la première guerre du Golfe, alors que Saddam Hussein lançait ses « scuds » sur la ville de Tel-Aviv, où je me suis rendu physiquement, en février 1991, après avoir rencontré Benyamin Netanyahou, alors Ministre des Affaires Etrangères dans le gouvernement d’Yitzhak Shamir, à l’hôtel King David de Jérusalem, il est tout aussi vrai que, guidé par le sens de l’équité, je ne milite pas moins, aujourd’hui plus que jamais, pour la création d’un Etat palestinien : une Palestine vivant aux côtés d’Israël, comme l’énonce l’adage diplomatique, dans une paix juste et durable.

En attendant cet avenir que je continue malgré tout à souhaiter proche, je suis, contre l’indigne silence de trop de mes pairs intellectuels (dont Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut), un Juif de Gaza !

DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

*Philosophe, auteur, notamment, de « La Philosophie d’Emmanuel Levinas – Métaphysique, esthétique, éthique » (Presses Universitaires de France), « Oscar Wilde » et « Lord Byron » (Gallimard - Folio Biographies), « Critique de la déraison pure – La faillite intellectuelle des ‘nouveaux philosophes’ et de leurs épigones » (François Bourin Editeur) et « Traité de la mort sublime – L’art de mourir, de Socrate à David Bowie » (Alma Editeur).


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

137 réactions à cet article    


  • Cateaufoncel2 21 mai 13:46
    Puisque vous êtes un Juif de Gaza, vous devriez conseiller à vos concitoyens de prendre exemple sur leurs compatriotes de Cisjordanie, qui ne font pas les énergumènes, et qui, du coup, reçoivent entre 4.5 et 5 millions de touristes chaque année, plutôt que des balles et des obus.

    • Pere Plexe Pere Plexe 21 mai 15:30

      @Cateaufoncel2
      Tout le monde n’a pas votre viscérale disposition à la soumission !


    • Cateaufoncel2 21 mai 15:44
      @Pere Plexe

      « Tout le monde n’a pas votre viscérale disposition à la soumission ! »

      Je ne pense pas qu’aller se faire tuer dans l’absurde espoir de monter directement au paradis pour y toucher un jackpot de 70 vierges, soit une marque d’insoumission.

    • DACH 21 mai 17:37

      @Cateaufoncel2= Connerie dans l’insoumission pour faire croire ;; ;; ????


    • Cateaufoncel2 21 mai 20:20
      @DACH


      « Connerie dans l’insoumission... »

      C’est le mot que je cherchais... Je savais que ça commençait par un « c » smiley

    • Garibaldi2 22 mai 02:49
      @Cateaufoncel2

      5 millions de touristes ?! Diantre, et vous considérez aussi les colons comme des touristes ?!

    • McGurk McGurk 21 mai 14:33
      C’est bien d’être idéaliste, de dénoncer les milliers de victimes, mais ça ne fera certainement pas avancer les choses. Il n’y aura probablement jamais deux Etats et ça se soldera soit par la fuite de la population locale « ennemie » soit par, au final, des centaines de milliers de morts.

      De toute manière les Etats Européens s’en moquent et font la sourde oreille, les USA se servent d’Israël comme tremplin et ancre d’arrimage dans la région tout en subventionnant à la fois l’Etat et l’armée, les pays n’ayant pas d’affinités avec Israël sont décrits comme « antisémites ».

      Cette classe dirigeante et extrémiste, qui pour l’instant gagne sur tous les tableaux, court à sa propre perte à long terme et condamne l’existence-même du pays. Elle entraînera sûrement le massacre de la son propre peuple étant donné la politique guerrière et conquérante des gouvernement successifs.

      Le pire dans tout ça, c’est qu’elle alimente à la fois l’antisémitisme - en se faisant détester de tout le monde par son attitude détestable, son action unilatérale « juste » et « justifiable » - et la négation de l’existence de leur Etat.

      Si ça avait ça n’avait tenu qu’à moi, j’aurais coupé toute relation et fermé leurs représentation dans notre pays. Ils ne méritent pas notre confiance (le gouvernement) et encore moins notre amitié.

      • Garibaldi2 22 mai 03:01
        @McGurk

        Commencer par dénoncer le crime est le premier pas vers une solution juste, et Daniel Salvatore Schiffer fait ce premier pas sans mâcher ses mots, et pour cela je lui tire mon chapeau, sachant que demain il sera traité d’idiot utile par tous les propagandistes de la politique racialiste de ’’Bibi’’.

        ’’Car, plus gravement encore, pareil type de nationalisme, où se mêlent mauvaise foi et esprit partisan, l’aurait-il donc rendu à ce point aveugle, sourd et muet par rapport aux indicibles souffrances du peuple palestinien ? Ce peuple qui, après avoir été aussi violemment expulsé de ses terres hier, se voit aujourd’hui massacré par ce que ce même BHL ose encore nommer, pour qualifier la soldatesque israélienne, d’ « armée la plus morale du monde » !’’

        Oui, chapeau bas Monsieur Daniel Salvatore Schiffer, et c’est le fils d’un déporté politique à Dachau, non juif, qui vous le dit.

      • @Garibaldi2

        Merci pour vos mots, cher Garibaldi2 !

        DSS

      • McGurk McGurk 22 mai 13:39

        @Garibaldi2


        Mais tout ça tout le monde le sait, ça a été écrit noir sur blanc pendant des décennies.

        Or, ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire et non pas ceux qui en subissent les conséquences. Nous préférons, nous Français, accueillir sur notre sol des représentants nuisibles d’un Etat et gouvernement encore plus nuisibles...pour quoi finalement ? Le pognon j’imagine.
        Alors nous faisons la sourde oreille sur tous ces morts, ce malheur quotidien mais nous n’hésitons pas à détruire entièrement d’autres pays considérés comme « le mal incarné » - Irak, Libye, Syrie.

        Si nous avions un tant soit peu de cohérence, ce pays génocidaire aurait été rayé de notre liste jusqu’à ce qu’il ne lui reste plus aucune relation dans le monde. C’est l’un des seuls moyens d’avoir le pouvoir d’influer sur le cours des choses étant donné qu’ils sont sous protection américaine - et avec la bénédiction des Européens.

        Et puis dénoncer c’est une chose, avoir notre responsabilité indirecte en est une autre. Parce que notre attitude est immonde et cynique. Une pétition remise au gouvernement pourrait être utile mais je n’en vois pas ici - dans l’optique où il en ont quelque chose à faire, ce qui me paraît improbable avec le président du fric à tout prix. Des manifestations de masse pourquoi pas - mais les gens sont trop préoccupés par le chômage et les problèmes de société.

      • Delphus Delphus 22 mai 16:56
        @Garibaldi2
        « Oui, chapeau bas Monsieur Daniel Salvatore Schiffer, et c’est le fils d’un déporté politique à Dachau, non juif, qui vous le dit. »
        Quel rapport ?...Faut-il avoir connu la même souffrance, les mêmes blessures, pour oser s’adresser à un juif ? Vous marchez sur des œufs, pourquoi ?...Et c’est un juif qui vous le dit.

      • L'enfoiré L’enfoiré 27 mai 17:57
        @Daniel Salvatore Schiffer

         J’approuve.
         Vous avez fait la bonne distinction entre sionistes et israéliens.
         Il y a 20 ans, j’étais en Israël à Eilat. Même fête pour les 50 ans. Même tension.
         Un pays dans lequel on ne se sent pas vraiment à l’aise.
         Jérusalem, le point central de la haine entre les religions.
         Ce que j’ai trouvé de bien et que j’ai aimé ?
         L’aquarium et ce qui l’entourait à Eilat. C’est tout.
         Les poissons, eux au moins, vivent heureux en communauté

      • Luniterre 6 juin 09:49
        @McGurk



        Une pétition importante existe, et elle a déjà plus de 17 000 signatures :


        https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/05/21/une-saison-france-israel-bas-les-masques-culturels-du-crime-sioniste-petition/


        http://annulationfranceisrael.wesign.it/fr



        Au moment même ou Macron accueille Netanyahu il faut continuer à la faire signer, plus que jamais !


        Une initiative peu connue, peu médiatisée, on comprend aisément pourquoi... En tout cas, c’est la seule, actuellement, qui ait pris un essor notable, et il est à souhaiter qu’elle se maintienne tout au long de cette « saison culturelle France-Israël », une honte kollaborationniste avec le sionisme assassin.


        Vendredi 1er Juin, une infirmière secourant les blessés à Gaza a été froidement abattue par un sniper de l’armée israélienne : une balle en plein thorax, tirée un centaine de mètres, autant dire à bout portant, avec le matériel moderne de visée dont disposent ces assassins officiellement appointés par l’État d’Israël !


        Un État qui s’assoie donc sans vergogne sur les « Conventions de Genève », et cela avec le silence complice de tout l’Occident, France en tête...


        https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/06/03/infirmiere-assassinee-chaque-jour-plus-ignoble-le-crime-sioniste-permanent/


        Luniterre





      • Massada Massada 21 mai 15:01

        Je suis certains qu’en tant que juif, le Hamas vous accueillera à bras ouvert.
        Ayez donc le courage de vos écrits, allez à Gaza.
        Je peux même vous faciliter le transfert, ce serait avec grand plaisir.



        • kader kader 23 mai 12:40

          @Massada
          cest quoi etre juif ?


        • kalachnikov kalachnikov 23 mai 12:51

          @ kader

          En tout cas, Massada sait discerner les bons Juifs des mauvais Juifs type Schiffer.


        • Jonas 21 mai 15:05
          « Je suis un Juif de Gaza »

          Un Juif de Gaza ?
          Gaza est interdite aux Juifs, le Hamas a rendu Gaza Judenrein en préchant leur extermination sur Hamas TV, comment pouvez-être un Juif de Gaza ?

          • @Jonas

            Je suis aujourd’hui un Juif de Gaza, comme j’étais hier Charlie !

          • Jonas 21 mai 15:18
            @Daniel Salvatore Schiffer « Je suis aujourd’hui un Juif de Gaza »

            Vous ne pouvez pas être aujourd’hui un Juif de Gaza puisque Gaza est interdite aux Juifs. Les Juifs ont été expulsés de chez eux.

          • Jonas 21 mai 15:27

            @Jonas

            je reposte le lien sur Hamas TV qui ne fonctionne pas.

          • Eric F Eric F 21 mai 17:15

            @Jonas
            Etes vous borné au point de ne pas comprendre qu’il s’agit d’une métaphore ?


          • Jonas 21 mai 17:54
            @Eric F « Etes vous borné au point de ne pas comprendre qu’il s’agit d’une métaphore ? »

            Mais vous rigolez ou quoi ? Vous avez vu comment Schiffer emploie ça ?
            Le Hamas appelle PUBLIQUEMENT dans ses journaux et émissions télévisées publiques, à l’EXTERMINATION DES JUIFS, et non seulement Schiffer ne condamne pas les propos antisémites du Hamas diffusés dans la bande Gaza, mais il les justifie par l’emploi de cette rhétorique !
            Je cite Schiffer :
            « L’Israël de Netanyahou : un déshonneur pour les Juifs progressistes et démocratiques à travers le Monde ».
            "Sans compter le fait que ce genre d’attitude ne vient que renforcer, tel le plus pervers des effets boomerang, l’un des sentiments les plus condamnables, mais aussi les plus répandus, qui soient : l’antisémitisme, l’une des plaies les plus purulentes, à l’instar de tout racisme, de notre pseudo-modernité !"

            Gaza serait un camp de concentration qui ne dit pas son nom, alors que le Juifs ont été persécutés dans cette même bande de Gaza par les Arabes, et devoir être évacués !

          • Ouallonsnous ? 22 mai 00:18
            @Daniel Salvatore Schiffer

            « Je suis aujourd’hui un Juif de Gaza, comme j’étais hier Charlie ! »

            Autrement dit, vous êtes un fieffé fumiste !!!

          • Garibaldi2 22 mai 03:10
            @Jonas

            Les colons qui occupaient des ’’implantations’’ dans la bande de Gaza étaient des Israéliens, le fait qu’ils soient juifs ne change pas le fait qu’ils étaient des colons.

          • McGurk McGurk 22 mai 14:15

            @Jonas


            Si, il l’a bien fait. Seulement, ses arguments sont bien plus visibles tout simplement. Il relie l’attitude du Hamas à l’alimentation de la haine d’Israël par l’attitude scandaleuse de l’Etat. Celui-ci a, visiblement, préféré passer à son sujet que de s’étendre sur le reste.

          • Milka Milka 22 mai 15:24

            @Daniel Salvatore Schiffer

            Et demain vous irez à la mosquée !


          • Jonas 21 mai 15:10
            " J’ai toujours amèrement regretté que les inconditionnels du sionisme se soient crus obligés, pour cela, de chasser manu militari de leurs tout aussi ancestrales terres plus de 700.000 Palestiniens, lesquels se voient ainsi privés, depuis ce qu’ils appellent à juste titre la « Nakba  » (la « catastrophe »), de pays tout autant que de patrie."

            Ce ne sont pas les sionistes qui ont chassé les Arabes de Palestine, cela est dû l’invasion de la Palestine par les Arabes ont déclaré la guerre à Israël en 1948 lors de sa déclaration d’indépendance.

            • OMAR 21 mai 23:21
              Omar9

              @Jonas
              .
              En 1948, le groupe terroriste nazisioniste « Lehi » dont un des chef fut Yitzhak Shamir un futur ... premier ministre israélien (...) assassina le premier représentant de l’ONU, le comte Folke Bernadotte qui avait pour mission de mettre en place le Plan de partage de la Palestine.l
              .
              Et juste avant, en 1946, Menaheim Begin chef de la Haganah (eh oui) fut l’auteur de l’attentat de l’hôtel King David de Jérusalem.
              Le comble de l’absurde et de l’abjecte, ce terroriste fut ..... nobélisé...
              Tiens, juste pour toi, un petit résumé du terrorisme israélien :
              .
              Alors, va demander à la Knesset d’inventer autre chose pour pérenniser ses mensonges....

            • kader kader 26 mai 14:18

              @OMAR

              ils le savent d’ou ils viennent ils continuent à mentir et foncer... dans le mur
              ils savent tous leurs mensonges

            • zak5 zak5 21 mai 15:20
              Avec, comme inacceptable conséquence sur le plan humain, 5 millions de réfugiés

              5 million de réfugiers ! vos chiffres sont a la dimension de la partition de l’Inde, 


              • Mylène 21 mai 15:20
                Excellent billet,

                mais c’est du foie gras donné à des cochons pour des individus incapables de voir au delà de leur formatage . çà aboie de partout, comme si la terre s’est arrêtée de tourner en 67...
                Ok, on est bien face à une problème de représentation des deux cotés, c’est au point qu’on a totalement oublié l’origine du problème qui va bien au delà du conflit, mais ceux qui l’ont durablement alimenté. Depuis sa disparition de Peres, il n’y a plus aucun interlocuteur ...

                • bob14 bob14 21 mai 15:28

                  Le « Juif-Errant »..qui entre à Gaza et qui dit...Qu’est ce je vous vends les enfants smiley



                  • bob14 bob14 21 mai 16:25

                    @zak5..Enrico Machiasse..la momie le retour ?


                  • zak5 zak5 21 mai 17:39

                    @bob14
                    un jour vous serez une momie vous aussi. Personne n’y échappe 


                  • nono le simplet nono le simplet 21 mai 15:38

                    je veux bien être gazaoui d’Israël ou israélien de Gaza mais surement pas juif ou musulman ... pas plus que chrétien ou bouddhiste d’ailleurs ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès