• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Juste un inventaire

Juste un inventaire

Avertissement : derrière ce court article, vous aurez des heures de lecture et de réflexions, sans compter les partages. Ce qui est dit dans ce lien n’est pas des informations de dernière bourre mais qui datent au mieux d’il y a un mois ; on pourra trouver à redire ou corriger les chiffres, mais je n’envoie pas ce message-là ; j’envoie le message d’une lucidité précoce tenue dans l’ombre par une folie de type délirant. C’est un petit apport dans notre recul, et notre réflexion sur notre époque.

 

Certains d’entre nous sont déjà arrivés au bout de l’histoire tandis que les politiques, les lois, les répressions sont encore en cours.

Il y a un mois, j’ai reçu ça :

Les faits sur le Coronavirus – Swiss Policy Research

 

Ce qui prouve au passage que la communication entre scientifiques et/ou médecins n’est pas au top puisque Raoult vient de nous annoncer le fruit de leurs trouvailles : l’immunité acquise avant l’épidémie. Je vous conseille la lecture de ce très long lien, je ne voudrais pas affirmer qu’on y trouve tout, mais c’est une bonne base.

 

En revanche, en Méditerranée, on trouve de tout, en ce moment beaucoup, beaucoup de masques et autre flacons de gel… je ne sais pas, peut-être le confinement n’a-t-il pas été assez long pour une prise de conscience ?

 

Les gens auront-ils peur jusqu’à ce qu’on leur dise de ne plus avoir peur ? Et à compter les masques dans les voitures, dans les rues, peut-on compter les pleutres par lesquels nous arrivera la dictature ?

 

Des « conversations » avec John Ioannidis de l’université de Stanford. Professeur de médecine, professeur d’épidémiologie (…) ont été censurées sur facebook.

 

.. . si vous suivez les liens de covidinfos.net donné dans mon premier lien… vous saurez tout. Un tout qui résumera tout ce que vous avez lu, ce qui mettra en colère ceux qui se sont faits prendre par le délire, s’ils sont assez fermés, mais qui éclaircira le tableau pour tous les autres.

 

À part ça, je suppose que vous savez la bonne nouvelle : 20 000 tonnes de fuel se sont échappés dans l’Arctique russe !! Impossible de boucher les trous de la fuite.

Vladimir Poutine déclare l'état d'urgence : 20 000 tonnes de diesel déversées dans la nature

 

On va arrêter ? Parce que, là, vous avez déjà quelques heures de lecture et de réflexions… juste un dernier mot :

Dans l’eau claire de l’océan, à trois ou quatre miles de Socoa ( en face de Saint-Jean-de-Luz) on a vu des cachalots… du jamais vu depuis le début de notre époque de progrès :

(20+) Facebook

 

En Méditerranée on a des masques en tissus issus de pétrole qui mettront quatre cents ans à périr, au Pays Basque, on a des cachalots… nous vivons dans un monde merveilleux.

On peut choisir la société dans laquelle on vit.

La nôtre — et la preuve est faite par cet épisode qu'elle appuyait toute sa légitimité sur la science, relayée par les médias, unie dans une langue commune, autant de gages de solidité pourvue par la technologie- s’est avérée être aussi avancée que ce que l’on sait des périodes antiques ou médiévales où la croyance régnait en maître, ou l’ignorance rendait inepte ou violent, où une rumeur pouvait rendre assassin, où l’irrationnel, l’obscurantisme, la connerie, n’avaient pas été remplacés par les Lumières, la raison et l’intelligence distribuée sans compter par l’enseignement pour tous..

Cela fait longtemps que je le crie, l’écris : notre intelligence en toc ferait bien de s’occuper à ses réconciliations avec notre animalité. Ou notre inconscient comme le dit Jung. En tous cas, c’est l’intuition qui a sauvé du délire bon nombre de citoyens.

Trêve de philosophie dominicale, mais aussi trêve d’erreurs d’évaluation.

Notons que le panurgisme tant moqué par les êtres supérieurs, est une réaction animale, naturelle, et vitale...sauf si l’on s’est dotés de mauvais dominants, usurpateurs, ineptes et incompétents parce qu'alors on les suivra dans l'abîme. Notons que nous ne sommes pas tous sortis du troupeau, mais que nous pourrions tous choisir mieux nos guides et protecteurs. Ce discours animalier, je l’assume pleinement et vous enjoins d’y réfléchir !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 juin 10:22

    Le lien entre la dynamique globale des groupes d’animaux et le comportement des individus qui le composent est une question à laquelle n’échappe pas sapiens sapiens (qui s’est auto-proclamé « sage »).

    Dans un banc de poissons ou une volée d’étourneaux, le changement de direction d’un ou plusieurs individus conduit le plus souvent à un changement de trajectoire de l’ensemble du groupe. Chez les moutons, on observe une alternance entre des comportements de dispersion lente et de regroupement rapide. Or, le déplacement rapide d’un mouton vers ses congénères déclenche une réponse en cascade d’un sous-ensemble du troupeau. Le mouton se déplace rapidement vers le centre du groupe et entraîne ses voisins dans son sillage. Le troupeau se regroupe ensuite rapidement.

    Ce comportement d’imitation permet de minimiser le temps de regroupement en cas de danger tout en « maximisant » la surface broutée par les animaux pendant la phase d’expansion (ce qui limite la compétition pour les ressources entre les individus). Le but inconscient de l’espèce est d’être le plus réactif possible en cas de danger, pour manger sans être mangé.

    Le problème de sapiens sapiens, c’est que, même si le regard de certains de ses représentants peut le laisser penser, ce n’est pas un ovin, il n’est pas herbivore, il ne broute pas et ses prédateurs sont ses congénères. Du coup, ce comportement atavique est contre-productif, sinon suicidaire.


    • sylvain sylvain 8 juin 14:34

      @Séraphin Lampion
      Le problème de sapiens sapiens, c’est que, même si le regard de certains de ses représentants peut le laisser penser, ce n’est pas un ovin, il n’est pas herbivore, il ne broute pas et ses prédateurs sont ses congénères. Du coup, ce comportement atavique est contre-productif, sinon suicidaire.

      Vous décrivez bien le comportement du mouton, mais son comportement peut être lui aussi contre productif . Les bergers ont compris depuis longtempos ce comportement et s’en servent pour manipuler les moutons à leur guise . Ils ont d’ailleurs exercés une sélection qui exacerbe ce comportement, le mouflon étant moins grégaires, pour leur usage . Les anglais, après avoir cloturé a peu près tous leurs territoires et éliminés les loups ( ce sont les premiers à l’avoir fait en europe ) ont inversés cette sélection et créés des races de mouton qui ne font quasi plus de troupeau et qui paissent sans se soucier de leurs congénères .
      Le bébéfice pour le mouflon d’être devenu un mouton est discutable : d’un coté ils n’ont jamais été aussi nombreux, d’un autre ils ne peuvent plus survivre sans l’homme et la bergerie, qui s’en débarassera sans scrupule si un jour il n’en a plus besoin .

      Il y a un parrallèle évident avec l’homme sociale . Certains hommes, l’élite, ont rationalisés le comportement grégaire de l’humain et ont mis en place des méthodes « d’élevage » basés sur ces systématismes . Ils ont d’ailleurs tout de suite essayés de se démarquer des autres hommes en se considérant les bergers du troupeau, omniprésents dans toute la mythologie chrétienne . Nul doute qu’ils se débarasseront eux aussi du troupeau si ils n’en ont plus besoin

      Là aussi, le potentiel bénéfice est discutable . D’un point de vue purement personnel, il est comme vous dites contre productif d’être un mouton humain : les bergers se serviront de votre énergie sans forcément prendre en compte vos besoins, même si ils sont obligés de le faire dans une certaine mesure ( très variable, selon de nombreux critères) . D’un autre côté, cette forme sociale a permis d’organiser de gigantesques masses d’humains qui ont laminées les autre organisations souvent basées sur des formes moins grégaires, donnant un intérêt à faire parti du troupeau

      Ce sujet pourrait être longtemps développé, il est à peine esquissé, mais mon impression est qu’il est difficile de déterminer rationellement si il est contre productif pour l’humain d’être grégaire . C’est avant tout une préférence qui est selon mon expérience largement inconsciente car profondément inscrit, déterminé par .. je sais pas trop quoi, mais pas notre rationnalité


    • alinea alinea 8 juin 14:45

      @Séraphin Lampion
      C’est vrai, mais comme nous vivons proches en grand nombre, que beaucoup ont été éduqués dans le respect du pouvoir, répondre aux injonctions de celui-ci est normal.
      Je voulais pointer du doigt aussi que le comportement des Allemands qui font à 70% confiance à leur gouvernement, n’a pas attiré de répression et leur mortalité est une des plus faible, tandis qu’en France où l’on se défie à 70% de notre gouvernement, à juste titre en plus, en plus de la répression on a eu des morts et des atrocités chez nos vieux.
      Une population se comporte comme un troupeau ; si le chef prévient d’un danger et part au galop, tout le monde le suit ; quand c’est paisible on vit sa vie. Évidemment c’est plus compliqué chez l’humain mais le fond de l’animal social que nous sommes reste le même !
      Normalement, un pouvoir puissant est là pour calmer le délire dû à la peur et à l’impuissance face à l’imprévu, pas pour le provoquer !


    • chantecler chantecler 8 juin 18:31

      @alinea
      Les Allemands avaient un plan de bons sens : dépister , isoler, traiter .
      Et le matériel .
      Faut dire qu’ils sont plus riches que nous .
      Et qu’ils ont la main dans l’UE .
      Vous nous voyez dire aux Allemands : « vous faites trop de social ! »
      Nous , nous avons rejoué la ligne Maginot .
      Et sans munition .


    • alinea alinea 8 juin 18:40

      @chantecler
      Des obséquieux gouvernent la France depuis Chirac, on l’a vu, ce n’est pas une surprise.


    • Hervé Hum Hervé Hum 9 juin 09:35

      @Séraphin Lampion

      je n’ai jamais vu qu’un regroupement d’animaux leur permettaient d’échapper à leurs prédateurs !

      L’intérêt du regroupement, consiste à diluer la peur dans tout le groupe, à mettre en avant les éléments les plus faibles du groupe, soit parce que malade, soit parce que vieux (sauf les petits) et enfin, si aucun élément se démarque par sa faiblesse, de rendre le choix d’une cible plus difficile et parfois, d’arriver à ce qu’aucun élément soit mangé. Sauf lorsque le prédateur emploie la même technique, c’est à dire, opère lui même en groupe pour encercler le groupe et isoler une ou plusieurs proies pour mieux se servir.

      Mais ce qui me semble certain, c’est qu’un mouton isolé qui voit arriver un loup, pense être la proie, alors que s’il est dans un groupe, il peut espérer que la proie sera l’autre et inversement.Bref, en se regroupant, ils jouent au loto. La différence avec le loto humain étant que le tiré au sort est le perdant !

      Quand à sapiens sapiens, le principe reste le même, peu importe qu’il soit à la fois mouton et loup. Le problème étant précisément le fait qu’il soit son propre prédateur et qui fait que le loup se fait berger des moutons, c’est à dire, qu’il affirme les protèger des autres prédateurs pour en faire son réservoir de proies à disposition. Pour cela, il lui vend l’idée qu’il partage la même culture, alors que les autres prédateurs non !Bref, qu’il vaut mieux être mangé par lui plutôt que par un « étranger ». Il crée alors l’idée de peuple, comme le berger crée son troupeau de mouton et cela devient un royaume, puis dans sa forme bourgeoise, une nation. L’idée ayant si bien fait son chemin, que c’est aujourd’hui le mouton lui même qui exige de garder le loup comme berger et il ne comprend pas pourquoi celui ci peut concevoir de partager son cheptel avec les autres loups, surtout lorsque son herbe est plus grasse que celle du voisin.

      C’est le principe du capitalisme ou/et de la mafia,


    • alinea alinea 9 juin 11:07

      @Hervé Hum
      Vérité si bien décrite dans ce petit film animé, américain en noir et blanc, sur les souris qui trouvent que ça ne va plus et décident dorénavant de ne plus voter pour un chat noir, mais un chat blanc !
      Mais qui tuent la souris qui émet l’idée de voter pour une souris !
      On en est encore là !!!
      (4) Les souris qui élisent des chats - YouTube


    • Hervé Hum Hervé Hum 9 juin 13:09

      @Hervé Hum

      merci pour la vidéo, qui résume, presque, le monde moderne d’aujourd’hui comme d’hier.

      Car il faut aussi ce méfier de la souris candidate puis élue à qui les chats promettent un très gros fromage et une protection ou immunité contre le risque d’être mangé par un des leurs, tant qu’elle défend leurs intérêts. Bref, de la souris avide de fromage et soucieuse de sa bonne santé.


    • alinea alinea 9 juin 13:42

      @Hervé Hum
      OUI !! 

       smiley plutôt smiley

    • caillou14 rita 8 juin 10:23

      En revanche, en Méditerranée, on trouve de tout ?

      ben les acteurs aux commandes font le nécessaire pour approvisionner les hostos tout simplement, pas de quoi fouetter un chat ?

      Raoult n’est qu’un instrument pour soigner les malades rien d’autre, mais les « merdias » se sont emparé de son travail pour le déglinguer, pensez donc soigner des gens avec un médicaments vieux de 70 ans et valant trois francs six sous ?

      J’ai un temps travaillé avec lui, un type bien trop bien pour le commun des mortels !

      La science avance toujours par contradictions et non par logique ?

       smiley


      • rogal 8 juin 14:16

        Que de questions, rita !


      • alinea alinea 8 juin 14:22

        @rita
        J’aurais dû écrire : dans la Méditerranée« , car je parlais de la pollution folle qui y règne ! Pas du » cas " Raoult !


      • Demandons-nous pourquoi le mal (mer d’huile) s’étend plus aisément que le bien. Entre autre parce que le bien nécessite un effort (comme la construction de digues aux Pays-Bas : Zuyderzee). Le propre de la perversion est de ne pouvoir survivre qu’en s’attaquant à ce qu’il y a de meilleur chez les autres. Et comme ceux-ci sont généralement faibles et lâches, cela fonctionne. Le bien nécessite une souffrance, une douleur..covid.. (se soustraire à son égo ou cerveau reptilien pour monter à l’échelle de Jacob). Alors, que faire ? Apprendre à s’élever, résister au mal, le détecter et le repousser. Il n’aura plus de prise sur vous. 


        • Sozenz 8 juin 12:58

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Le bien nécessite une souffrance, une douleur.

          logique du maso .
          les gens pensent qu’ il faut en chier pour être heureux ; c est parce que tu acceptes d en chier que tu marches à coté des tes pompes ;
          si tu es capables de te detourner de ce qui peut te pourrir la vie , ; tu n’as pas besoin de vivre dans la douleur.
          sors de ton principe de maso tu apprendras a t éléver , resister au mal à le detecter et le repousser . comment tu dis si justement .


        • Sozenz 8 juin 13:08

          @Sozenz
          ps : tu te refère surement à ce que l homme a signer pour connaitre le bien et le mal. donc vivre aussi par des experiences de souffances pour retourner vers « son état originel » . sauf que à un moment faut y retourner vers son etat originel ; et arreter de faire le con en se vautrant dans la souffrance des illusions des projections


        • alinea alinea 8 juin 13:31

          @Sozenz
          C’est juste le fruit de notre histoire chrétienne, la culpabilité, la souffrance, le paradis dans l’au-delà... les orientaux ne connaissent pas. Le chemin du Bouddha est difficile mais pas empreint de culpabilité ni d’obligation.


        • @Sozenz. Je pourrais permuter et parler de difficulté plutôt que de souffrance. Mais je ne peux m’empêcher de faire référence à Mélanie Klein qui explique que pour accéder au bien (empathie,...), il faut passer par une phase que l’on appelle : dépressive par rapport à la phase précédente : schizo-paranoïde. Perdre le sentiment de toute puissance,...Ceal ne va pas sans un minimum de souffrance. Nulle que de catholicisme dans cette histoire. Jung parlera d’oeuvre au noir (saturne,...) et au blanc qui sont des stades dans l’évolution de la personnalité. 


        • Lire : nulle question de catholicisme,..


        • alinea alinea 8 juin 14:32

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Vous confondez deux choses, Mélusine, si je puis me permettre :
          le travail initiatique, toutes les étapes à franchir et qui passe par le deuil de tous les blocages, mais aussi attachements, traumatismes, etc, pour atteindre

          l’intégrité par le processus d’individuation, évidemment douloureux et
          la tête baissée, les névroses, les peurs inscrites en nous par deux millénaires de christianisme ; nous sommes responsables de la mort de Jésus quand même ! il nous faut payer sur cette terre pour atteindre le paradis ; eh bien cette « mort-là » ne nous fait pas atteindre l’illumination sur cette terre !!


        • @alinea Bonjour, je ne pensais pas à l’idée de payer pour la mort de Jésus, mais plutôt à la perte de l’EGO et l’ouverture à l’autre. C’est toujours une blessure narcissique. Planqués dans la phase schizo-paranoïde, l’individu reporte la faute sur les autres. Moi je suis bon mais les autres sont des salauds (facile). Reconnaître que le mal git aussi en nous est difficile, mais salutaire sur la voie de l’individuation. Il faut intégrer son ombre. Vous m’aurez compris,...


        • Sozenz 8 juin 14:39

          @mélusine
          il faut passer par une phase que l’on appelle : dépressive par rapport à la phase précédente : schizo-paranoïde. Perdre le sentiment de toute puissance,

          alors selon vous il faut être mal dans sa peau pour avoir de la compassion ou vouloir aider son prochain .
          il faut être faible pour etre empathique ;
          donc l image de Dieu est impossible .

          est ce que vous vous rendez compte que ce que vous dites est grave ?
          on vient d apprendre que bouddha et christ sont des dépressifs , et des faibles . PTDR
          bon ... ok !


        • @Sozenz Par dépression, j’entends : deuil. Oui, l’humain doit faire le deuil de ses idéaux à la triste figure (Don Quichotte). Après la noirceur, le soleil. Pas de lumière sans ombre. Ou alors elle est fausse, maniaque (les paillettes et autres cache-misère). 


        • Jean Keim Jean Keim 8 juin 15:58

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Il faut se débarrasser de l’ego,,, dit l’ego, vite, vite mais comment faire, peut-être s’asseoir en lotus ou faire un stage chez shri garakarma, la onzième séance est gratuite.


        • Copain 9 juin 02:46

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          « L’amour que nous portons aux ames est toujours uni à la souffrance : c’est la loi »


        • Francis JL 8 juin 13:44

          Alinea,

           Merci pour cet excellentissime lien.


          • mikadonf mikadonf 8 juin 15:21

            @JL
            On ne peut qu’admirer l’indéfectible fidélité de l’Administrateur du forum à son projet initial....tout en faisant remarquer que la servilité des petits comparses est à sa mesure.
            https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/article/apres-la-folie-du-robot-cuiseur-224993

            Encore bravo aux aspirants maitres du monde, épiciers thérapeutes et fakirs voyants et cartomanciennes qui ont trouvé ici une plateforme à leur mesure.


          • alinea alinea 8 juin 15:37

            @mikadonf
            Lidl va être surpris : tout le monde est devenu anti-nucléaire !
            Quant à ce site, oui on est content de pouvoir y comploter tout à son aise smiley


          • Francis JL 8 juin 15:44

            @JL
             
             La seule façon de lutter contre la peste, c’est l’honnêteté.” Albert Camus, 1947
             
            La peste soit des furtifs qui en catimini disent mal les choses et de tous ceux qui,

            au grand jour persistent.


          • mikadonf mikadonf 8 juin 16:45

            @JL
            AHHHH
            Qui dira l’héroïsme du collabo délateur ?



          • Xenozoid Xenozoid 8 juin 13:51

            tellement prévisible tout ça


            • alinea alinea 8 juin 14:24

              @Xenozoid
              Je compte sur toi pour nous faire un petit résumé de l’article en néerlandais !! smiley


            • Xenozoid Xenozoid 8 juin 14:28

              @alinea

              je parlais des manipulations médiatiques,qui rappelle une oeuvre de bernays


            • alinea alinea 8 juin 14:33

              @Xenozoid
              Je sais Xeno, je n’ai pas renchéri !! smiley


            • Xenozoid Xenozoid 8 juin 14:35

              @Xenozoid

              vous remarquerez que l’histoire du corona met une chose primordial en avant ,

              ce n’est plus au soins de s’adapter, au patient... mais bien au patient(avec le confinement) de s’adapter aux assurances car vous êtes tous le produit

              bonnes questions,pourquoi la science doit faire mal,pourquoi torturer pour apprendre ? savoir de la douleur de l’autre ? c’est le trou dans le ventre pas celui de don juan

              Leur but premier n’est pas de tromper, mais plutôt de délimiter un territoire idéologique acceptable, d’expression et d’émotion auquel les gens « normaux » doivent se conformer. Au-delà des limites, se trouvent les ténèbres extérieures de « l’anomalie » et de « l’extrémisme », dont aucune personne « normale » ne veut. Pour éviter d’être jeté dans cette obscurité extérieure, les gens se conformeront aux absurdités les plus absurdes et paranoïaques que vous pouvez imaginer. 
              Les classes dirigeantes le savent, et c’est pourquoi elles s’en moquent si vous réfutez leurs récits sur Twitter ou sur un site web « déshonorant » qu’ils ont rendu pratiquement invisible de toute façon. Ils ne discutent pas des faits ou de la vérité ... ils marquent les limites de ce territoire « normal » et attirent des gens effrayés.


            • Xenozoid Xenozoid 8 juin 14:36

              @alinea

              Je sais Xeno, je n’ai pas renchéri !!

              oups,désolé


            • Cadoudal 8 juin 14:41

              @Xenozoid
              Bernays, un petit joueur...lol...

              Justin Trudeau s’est agenouillé 8 minutes...

              Mélenchon va devoir s’agenouiller 13 minutes ?

              His name is Tony Timpa, killed by Dallas Police 2016, suffocated in a parking lot, he is white

              https://twitter.com/DarrenPlymouth/status/1268798837755387904


            • Xenozoid Xenozoid 8 juin 17:48

              @Cadoudal 

              je t’avais pas vu,c’est a cause de mon pied gauche, j’ai de la chance


            • OMAR 8 juin 21:16

              Omar9
              .
              @Xenozoid
              .
              Magnifique...
              .
              Moi, j’ai eu moins de chance.
              ..
              L’odeur, mon frère, l’odeur qu’il dégageait après ton passage....


            • Cadoudal 8 juin 23:17

              @OMAR
              Moi j’ai pas senti grand chose, mais fais gaffe quand même la prochaine fois que tu sors avec ton pote Méric...lol..

              Sinon mon colon, j’apprends que vous voulez déboulonner les statues de Colbert ?

              https://fr.sputniknews.com/france/202006081043920251-le-journaliste-taha-bouhafs-appelle-a-detruire-les-statues-de-colbert-en-france/

              Le Code Noir ne serait pas halal, car il interdirait la castration des kahlouches ?

              Avoir peur à ce point là de l’infidélité de vos moukères, je vous plains...lol...

              Cette déportation des Africains en terres arabo-musulmanes était dans une large mesure une véritable entreprise programmée, de ce que l’on pourrait qualifier « d’extinction ethnique par castration massive »

              https://www.lepoint.fr/afrique/esclavage-en-libye-tidiane-n-diaye-l-afrique-et-l-europe-avaient-detourne-les-yeux-jusqu-ici-page-2-29-11-2017-2176103_3826.php#xtatc=INT-500


            • OMAR 9 juin 09:14

              Omar9
              .
              Hé voila.
              .
              La puanteur reprend de plus belle....


            • Cadoudal 9 juin 10:07

              @OMAR
              Mais pourquoi tu rentres pas à Bab El Oued mon colon ?

              Ça à servi à quoi votre nettoyage ethnique si vous venez encore de votre plein gré en France supporter le bruit et l’odeur des gwers ?

              Y a un truc qui m’échappe

              L’indépendance n’est qu’une étape ?

              https://uploads.disquscdn.com/images/d6e4e09855d33a0b464a5fd108bc21fec79d7ce c3e7f6854e0ed76d70fb7f350.png


            • Jean Keim Jean Keim 8 juin 14:10

              Le lien confirme ce que beaucoup de gens supputent parfois depuis le début de l’histoire, il ne reste plus qu’à (dé)montrer que la création de la pandémie fait partie d’une stratégie globale de destruction, avec comme étape la destruction économique, de toute façon, ce qui vient va nous le montrer.

              Je ne sais pas encore pourquoi, je connais les causes, elles sont tellement évidentes, mais pas le but, c’est comme si même le relatif confort matériel d’une partie des populations est encore de trop, la misère tant psychique que matérielle doit être le lot de la multitude, son contrôle n’en sera que plus facile.

              La peur empoisonne l’âme.


              • alinea alinea 8 juin 14:34

                @Jean Keim
                La peur et la culpabilisation ; beaucoup de gens sont rentrés dans ce délire pour « protéger » un des leurs... on ne sait jamais... !


              • rogal 8 juin 14:56

                Intéressant ce recensement « Les faits sur le coronavirus ». Mais s’agit-il vraiment de faits ? Dans certains cas il est évident que oui, ou du moins que cela se présente comme tels. Dans d’autre il s’agit plutôt d’opinions ou d’hypothèses. Plus qu’à trier nous-mêmes.


                • Carburapeur 8 juin 15:13

                  ...En 45 il y avait les résistants de la dernière heure.

                  Aujourd’hui, il y a les « même pas peur »... d’aujourd’hui.

                  Je ne suis pas médecin, ni virologue alors si on me suggère que « ça chauffe », je prends mes précautions.

                  C’est un peu le comportement du « courage, fuyons ! » des gens et animaux intelligents.

                  Pleutre vous-même !


                  • alinea alinea 8 juin 15:35

                    @Carburapeur
                    Non vous vous trompez : mettre un masque dans le rue et seul dans sa voiture, ou avec ceux avec lesquels on vit, est tout simplement idiot ; si on est capable de faire des choses aussi idiotes, c’est qu’on peut nous faire faire n’importe quoi. Test grandeur nature avec cette épisode mondial : l’humanité est-elle mûre pour qu’on en fasse n’importe quoi ?
                    Désolée ; ne pas savoir et craindre, se laver les mains plus que d’habitude, et mettre son masque si l’on a à être proche d’inconnus, oui. Mais ne plus embrasser sa femme, non.


                  • xana 8 juin 16:04

                    @Carburapeur
                    « courage, fuyons » je ne l’ai jamais entendu de la part d’animaux. Et certainement pas d’animaux intelligents. C’est le réflexe des cafards.
                    Si « on » te suggère que « ca chauffe », tu ne pense jamais à savoir qui veut te faire fuir ? Effectivement tu as une mentalité de cafard.
                    Mais ca se soigne. En débranchant ta télé, tu verras au bout de quelques jours ca ira mieux.


                  • Carburapeur 8 juin 16:26

                    @xana

                    Bonjour xana,
                    Mais si, on découvre petit à petit que les animaux sont intelligents et saviez-vous que l’on évolue et que la définition de l’intelligence devient de plus en plus délicate à définir ; quant à « courage fuyons », c’était un clin d’œil au film...
                    Les animaux affrontent très rarement les situations dangereuses ; ils préfèrent fuir sauf si une affaire de femelle ou de territoire est à défendre.
                    C’est une haute forme d’intelligence et de considération risque/intérêt .
                    Nous les humains plaçons de la valeur sur l’affrontement systématique, quelles qu’en soient les chances de réussite ou le rapport intérêt/risque.
                    C’est un peu benêt hein...
                    Ne le seriez-vous pas un peu... Ha non : l’Alprazolam est un tranquillisant...


                  • alinea alinea 8 juin 18:43

                    @Carburapeur
                    Ils l’affrontent quand ils sont acculés, et ils savent quand ils sont acculés.


                  • dimitrius 8 juin 20:28

                    @alinea

                    T’inquiètes pas, moi je te les ferais toujours les bisous. Avais tu deviné que des dieux se cachaient sous des faces avinés. Les baisers reçus savais tu qu’ils duraient , quand se mordant la bouche le gout en revenait , nous sommes immortels .


                  • Carburapeur 8 juin 16:10

                    Le masque dans la voiture : cas typique du railleur qui ne réfléchit pas.

                    Si vous allez dans un endroit « à risque ».

                    Vous prenez votre voiture et circulez normalement jusqu’au lieu.

                    Arrivé, vous mettez un masque : je suppose que vous êtes d’accord.

                    Vous faites ce que vous êtes venu faire et vous repartez...

                    Allez-vous enlever le masque... le mettre où... les mains, comment ? du gel ?

                    arrivé à la maison : le masque, on en fait quoi là, tout de suite ?

                    Ou alors :

                    Vous gardez votre masque et rentrez à la maison. Là, tranquillement vous ôtez votre masque, le mettez à la poubelle ou le mettez à laver et vous lavez les mains.

                    Quand je suis allé au Drive à quelques kilomètres de mon appartement, j’ai gardé mon masque pour revenir, bien évidemment, surtout étant donné les informations alarmistes et contradictoires qui nous étaient données.

                    Le coup du masque dans la voiture est un marronnier pour amuser les... ou pour se fabriquer du bidochon !

                    Trouvez autre chose.


                    • alinea alinea 8 juin 16:44

                      @Carburapeur
                      Il n’y a pas de « drive » dans mon coin, ça doit être pour ça !
                      J’ai souvent constaté que l’obéissance aveugle n’est pas souvent le fruit d’une réflexion et d’une appropriation de l’ordre ; mais cela peut arriver bien sûr.
                      Vous gardez votre masque au retour parce qu’il est plein de virus à l’extérieur ? l’ôter est un danger ? Mais ici ou dans la cuisine, quelle différence ?
                      En tout cas, vous, vous le mettez à la poubelle, il y en a qui les jettent, là, où ils se trouvent !


                    • arthes arthes 8 juin 20:10

                      @alinéa

                      Cela fait longtemps que je le crie, l’écris : notre intelligence en toc ferait bien de s’occuper à ses réconciliations avec notre animalité. Ou notre inconscient comme le dit Jung. En tous cas, c’est l’intuition qui a sauvé du délire bon nombre de citoyens.


                      Et pourquoi n’évoquez vous que l’animalité ?


                      La nature, tout simplement....La nature, donc le monde, le cosmos, les plantes etc...Et bien entendue, les animaux...L’humain est ...Naturel, comme la nature dont il est fait, il n’est pas un animal, mais un humain,...Sa nature humaine est...La nature. 

                      Mais, il y a le moi, l’égo, toussa...C’est quoi le moi « naturel » chez l’homme ? 


                      • alinea alinea 8 juin 21:24

                        @arthes
                        Les racines, l’intuition, tout ce qui déteste l’artifice. Notre animalité est notre côté naturel...mais il y a tellement d’affectation dans « l’amour de la nature » chez tellement de gens !


                      • Djam Djam 8 juin 22:21

                        Cet énorme délire « sanitaire » auquel je n’ai jamais souscris par instinct aura été l’occasion de vérifier le degré de soumission d’une majorité des individus. Muselière et onction plusieurs fois par jour avec une colle qui pue l’alcool sont devenus les gestes « sain(t)s » du pecus inquiet mais toujours près à ramper par peur.

                        Ceux qui ont orchestré cette saloperie ont réussi à figer plus de la moitié du monde pendant deux mois. Ils doivent déguster leur champagne millésimé avec une authentique délectation. Ce fut pour eux le meilleur moyen de jauger leur puissance dictatoriale.

                        J’ai cherché autour de moi les vrais résistants... j’en ai trouvé 2 ou 3... ça m’a pas convaincue du tout pour l’avenir...

                        On finira comme dans Métropolis, cornaqué, téléguidé comme des rats. Il y a déjà les lignes peintes pleines et pointillés partout dans le métro, les gares et les magasins et le pire c’est que la majorité se plie à ce délire. C’est dire si on est mûr pour subir la suite, car il va y en avoir une, et elle va faire encore plus de dégâts.

                        Là, on verra si la sous humanité que nous sommes vraiment devenus va avoir un sursaut, sinon... adieu Berthe !


                        • alinea alinea 8 juin 23:16

                          @Djam
                          Vraie déprime en ce moment, hélas ! et pourtant vrai sursaut par ailleurs.
                          Ils ne nous aurons pas, mais à quel prix, nous ne le savons pas. Je n’ai pas à me plaindre, autour de moi,et ici sur Avox, une bonne majorité hors jeu imposé, mais, je ne suis pas très sociable et je vis à la campagne !!


                        • julius 1ER 9 juin 09:39

                          Avant ou après le confinement .... beaucoup de gens se comportent comme des cochons en jetant leur déchets n’importe où en pensant qu’il y aura toujours des « petites mains »pour leur torcher le cul !!!!

                          c’est un problème d’altérité pas un problème politique, ils n’ont pas le souci de l’autre, ni du bien commun, le seul problème c’est que même en leur mettant le nez dans leur caca sous la forme d’amendes punitives... il n’est même pas certain qu’ils comprennent que l’on n’a pas de planète de rechange .....l’exemple ne venant pas d’en haut ????

                          pas de planète bis, je crois que c’est un concept qui a du mal à franchir la barrière du cerveau...

                          alors il faut s’en remettre à Sisyphe ou Pénélope et sans cesse redonner du coeur à l’ouvrage comme le fait l’auteur qui garde toujours sa capacité d’indignation comme il se doit !!!!!!


                          • jack mandon jack mandon 2 juillet 19:22

                            Bonjour Alinéa

                            • Hors du temps comme d’habitude, d’autant que j’ai la conviction que tous les gouvernements du monde, même sans se consulter ont fait corps avec à ce grand n’importe quoi, applaudissant au grand coup d’état sanitaire et retenant la solution du confinement qui occasionne 50% de mortalité supplémentaire.
                            • Bref, je retiens les commentaires radicaux qui éclairent la baisse du taux de profit comme cause unique. Le corona blabla une forme de terrorisme d’état qui masque assez mal la faillite de la marchandise mondialisée.
                            • Le capitalisme financier moribond ne sait plus quoi inventer pour se faire oublier et poursuivre son asservissement des peuples. .

                            Économistes, politiques, syndicalistes, scientifiques, universitaires, médecins, policiers, psychiatres, journalistes, informaticiens, spécialistes charlatans en toutes disciplines de crétinisme et de servitude, imbéciles prostitués de tout acabit, entendent nous lessiver quotidiennement le cerveau afin de nous faire oublier que la bonne santé de la déplorable vie captive, calme et habituelle est déjà une mort bien plus terrible que le pauvre décès bactériologique ou virologique qui viendrait éventuellement frapper des citoyens débiles et déjà morts-vivants depuis fort longtemps dans le cirque de l’abondance serviliste de la misère consommatoire qui a transmuté tous les désirs en simples et dérisoires identifications au fétichisme de la marchandise…

                            Marx est plus que jamais d’actualité par la verve tonique de Francis Cousin.



                            • alinea alinea 3 juillet 21:52

                              Hors du temps ? non ! Juste un peu en retard !

                              Contente de vous revoir

                              , enfin façon de parler !! Vous êtes en forme je vois, mais, honnêtement, je ne peux pas vous contredire ; il y a encore à faire pour que l’on revive, socialement parlant en tout cas ; on va voir, mais j’ai vécu de vrais moments chaleureux de bienveillance, de compréhension et de lutte avec les Gilets Jaunes.

                              J’espère que cet élan n’est pas KO par virus politisé ; je crois que non, c’est guère probable.

                              Portez vous bien jack


                              • jack mandon jack mandon 4 juillet 09:04

                                @alinea

                                Merci de ta réponse, comme tu le vois je me fait rare car soucieux d’apprendre en me protégeant, l’âge aidant...80 ans..

                                Dans l’immédiat français, compte tenu de la personnalité chimérique de macreux, dans ce concert politique qui manque de représentants, comme il n’est pas envisageable de vider le palais Bourbon et le sénat de ces miasmes informes, il serait bon de remplacer le robot malicieux, erreur de la nature, un banquier qui plus est, comme si cette engeance pensait et s’activait humainement.

                                Mes origines paysannes et artisanales me parlent d’un monde d’autrefois ou une poignée de main cordiale accompagnée d’un regard franc et direct scellaient une amitié mais aussi une affaire sur l’honneur.

                                Hegel et Marx sont devenus mes amis mais ils culminent dans l’Himalaya et il se trouve que le vertige me guette dans les sentiers abrupts. Difficile de penser en tout quand l’émotion subsiste avec ses croyances voilées.

                                Cordialement alinea

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité