• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’arnaque du taux plein pour toucher une retraite digne (...)

L’arnaque du taux plein pour toucher une retraite digne !

Suite à la manifestation du15 mars 2018, sur les retraites françaises, je profite de ce billet pour vous indiquer ce que je pense des barèmes des retraites en général, que ce soit du privé ou du service public et cela pourrait probablement vous intéresser puisque la refonte de ces systèmes semble être programmée pour 2019 en France par ceux qui nous gouvernent.

 « L’arnaque du taux plein pour toucher une retraite digne ! » 

Ce sujet ne concerne évidemment pas les hauts fonctionnaires et nantis, ainsi que ceux des organisations internationales (exonérées d’impôt en plus !), ni les privilégiés qui n’ont pas à subir les contraintes des recherches d’emplois, etc. (voir les notes 1 & 2 )

Pour les autres catégories je constate que :

1- Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les données ont bien changées et que passées les décennies des « Trente glorieuses » qui permettaient d’espérer assurer un presque plein emploi pour les citoyens, cela n’a pas pu être durable à partir de la crise dite « pétrolière » de 1973 quand les pays pétroliers ont décidé de prendre eux-mêmes en charge leurs responsabilités pour l’indice des prix des produits pétrolier avec la création de l’OPEP.

2 - De cela il en est résulté une montée en puissance des demandeurs d’emploi suite à la dégradation des embauches et 45 ans après rien n’a changé malgré les promesses trompeuses de tous les politiques. Bien au contraire cette situation ne fait qu’empirer chaque année. Rappel : Lire mon billet du 17 août 2017 : CHÔMAGE : L’arnaque à l’emploi des politiques et des puissants contre les citoyens ( https://www.facebook.com/notes/pierre-sarramagnan-souchier/chômage-larnaque-à-lemploi-des-politiques-et-des-puissants-contre-les-citoyens/1615380241868578/ )

3 - Si l’on considère donc que les indemnisations du taux à 100 % pour les retraites était d’avoir 40 ans pleins d’activités salariales, il était parfaitement hypocrite de maintenir cette illusion auprès des citoyens d’une retraite à un taux digne pour survivre vu qu’un chômeur et ou demandeur d’emploi n’a pas le même barème de points pour sa retraite. (Mais cela on se garde bien de lui dire !) Je constate que ce système est impossible à maintenir si l’on espère un taux à 100 % pour sa retraite. C’est une illusion pour naïfs.

4 - Pour peu que ce/cette citoyen/ne se retrouve dans une situation de handicapé ou de travailleur handicapé, les années passées comme handicapé ne sont pas non plus comptabilisées dans les points de retraite. Ce qui est quand même parfaitement injuste, surtout si l’on est un handicapé accidenté du travail ! C’est même assez scandaleux pour ne pas en dire plus. 

5 - Si vous vous retrouvez avec un statut de travailleur handicapé, contrairement à ce que l’on pense, les offres d’emplois sont discriminatoires car les employeurs ne se bousculent pas pour vous prendre chez eux et encore le font-ils que pour éviter de payer des amendes ou en retirer un bénéfice quelconque.

6 - Si vous avez la souplesse de prendre diverses activités dans des professions différentes pour continuer à être actif, cela ne vous servira pas beaucoup au final car les décomptes trimestriels des points en temps passés sont distincts pour les différentes caisses de retraite et vous n’avez plus qu’à vous en prendre qu’à vous-mêmes d’avoir eu cette souplesse de la recherche et de l’acceptation d’emplois divers…

7 - Si vous entrez dans les catégories des intérimaires (et surtout comme intérimaire précaire !), là encore c’est une vaste fumisterie où en plus d’être exploité et considéré comme des esclaves en puissance, vous subissez les contraintes des contrats à la petite journée renouvelables. (Sans même parler des contrats bidons pour remplacer à vos dépens en cas d’accident, en Allemagne des employés fictifs dans les entreprises allemandes… Et ce en toute sérénité pour les entreprises et agences d’intérim, puisque les inspecteurs Français du travail n’ont pas le droit d’enquêter en Allemagne et vis-et versa, ce qui arrange tout le monde. 

Situation qui est d’ailleurs bien différente pour les intérimaires dans les pays voisins comme en Allemagne, où, après plus de 6 mois dans une agence intérim, les intérimaires sont rémunérés si l’agence d’intérim n’a pas de poste à vous proposer. Cela permet au moins d’avoir une certaine crédibilité et une solvabilité bancaire pour la location d’un logement par exemple et vous enlève pas mal de stress comme le subissent ceux qui sont en France.

8 - Il y aurait encore bien d’autre points à énumérer, comme la création d’entreprise (ou d’exploitant agricole) et des étourdissantes cotisations sociales qui vous étouffent dès les premiers mois… Etc.

 

On retiendra de cet bref exposé maladroit de ma part, j’en conviens, qu’il est impossible de nos jours d’avoir un taux plein à 100 % pour la retraite si vous êtes un demandeur d’emploi lambda. C’est une arnaque citoyenne phénoménale en toute légalité comme disent les légalistes. On se réfère aux barèmes en place. C’est la loi ! Faut-il s’en réjouir ? Cette situation insoutenable moralement pour un/e honnête citoyen/ne facilite par contre bien les choses pour les comptes de la nation pendant que les puissants s’en mettent plein les poches en toute légalité (cf. : les notes 1 à 3 ). Je me demande en y réfléchissant, quelle doit être la moralité et l’éthique des responsables des diverses caisses de retraites qui cautionnent cette situation en se retranchant derrière la loi pour justifier ces situations humiliantes pour les citoyen/nes qui subissent ces situations… Je n’aimerai pas vraiment être à leur place et avoir une seconde ce genre de cas de conscience pour peu qu’il l’ai un bref instant d’ailleurs.

 

Propositions pour remédier à ce désastre des retraites indignes qui ne sont pas aux taux du 100 % :

C’est pourquoi je me demande s’il ne serait pas plus avantageux pour la cohérence citoyenne d’instituer « un revenu de base inconditionnel » sur lequel les retraités auraient ainsi un revenu plancher pour tous citoyens qui n’auraient pas une taux plein de retraite. « Un revenu de base inconditionnel » donc, sans avoir en plus à remplir une batterie de conditions (et en plus impossible à remplir pour avoir ces droits, tant il faut de conditions ahurissantes !) comme actuellement avec les diverses aides potentielles restrictives (et bidons !) qui sont toutes plus humiliantes les unes que les autres pour espérer avoir un soutien quelconque de base pour survivre dignement.

De nos jours, pour espérer survivre dignement en France comme retraité, 1.200 euros, plus un logement non compris dans ce budget, me semble un minimum.

C’est pourquoi, je suis pour l’installation d’un « Revenu de base inconditionnel », et pour une société moins inégalitaire des rémunérations (ou salaires) sur la base d’un revenu minimum et maximum d'un espace écologique d’inégalités allant de 1 à 4 ou 6. (note 3)

Enfin, pour un minimum de cohérence dans une société dite solidaire, je suis pour une société sans taxes ni impôts (http://pierre.souchier.free.fr/legislatives2017/sans_impots.html) où le citoyen ne soit pas considéré comme l’éternel vache à lait tout juste bon à être pompé à longueur d’existence pour le plus grand profit des puissants qui les gouvernent.

Voici rapidement exposé mon point de vue que je tenais à vous transmettre.

Bien à vous, avec mes salutations citoyennes courtoises.

Pierre Souchier

 

Notes : 

1 - Hauts fonctionnaires, "une caste qui méprise les règles éthiques" ? Salaires élevés, ménages, conflits d'intérêts... Pour le journaliste Vincent Jauvert, il est temps de moraliser la fonction publique d'Etat. https://www.franceinter.fr/emissions/l-interview/l-interview-20-janvier-2018 & https://livre.fnac.com/a11121997/Vincent-Jauvert-Les-Intouchables-d-Etat

2 - Elle a pu toucher 52.000 euros net mensuels en 2017 lorsqu'elle travaillait à la SNCF. La désormais ministre des Armées a réagi pour la première fois ce dimanche 15 octobre sur Europe 1. Circulez il y a rien à voir… https://www.marianne.net/politique/salaire-mirobolant-la-sncf-pour-florence-parly-circulez-y-rien-voir

3 - EN FINIR AVEC CES REVENUS DÉMENTIELS ! « Quel genre de travail font ces personnes pour mériter à elles toutes seules plusieurs centaines années de smic ? » - Il serait temps de dénoncer ces salaires exorbitants… Pour notre part, en 2011 et 2014 nous demandions un écart de 1 à 4 !
Extrait de cette revendication des dernières européennes de 2014 : « favoriser l’égalité et la solidarité par la mise en place d’une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA) pour tous les citoyens de l’UE et par l’instauration, dans chaque pays, d’un revenu minimum et maximum sur la base d'un espace écologique d’inégalités allant de 1 à 4 ou 6. ». Source : http://pierre.souchier.free.fr/europeennes2014/index.html
Voir aussi : “Le chômage, c'est fini ! Vive le bonheur national brut (BNB)” http://pierre.souchier.free.fr/revoltons_nous/page.revoltons-nous.25.html

 

JPEG

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • lloreen 17 mars 12:46

    Les lois ne sont rien d’autres que des contrats commerciaux aux dépens des morts.
    Qui sont les morts ? Tous les travailleurs. Pour comprendre le subterfuge, je vous invite à découvrir l’arnaque au nom légal.
    https://nomlegalarnaquefraude.wordpress.com/

    Le système capitaliste basé sur cette fraude n’est qu’une vaste escroquerie qu’il devient urgent de démanteler et dans lequel chacun a sa part de responsabilité.
    Car il faut garder à l’esprit que conformément au droit maritime ou droit des affair(ist)es, « Qui ne dit mot consent... ».

    Ce qui revient à dire que tout un chacun qui appose sa signature au bas d’un document légal (comprendre:commercial) a donné son consentement pour adhérer à un contrat, dont les dispositions sont toujours au détriment de celui qui a consenti sans consentement éclairé.
    Mais dans ce cas, le contrat est nul et non avenu en raison d’un vice de consentement.

    Tous les documents « officiels » (permis de conduire, passeport, carte d’identité, contrat de travail,etc...) sont des CONTRATS COMMERCIAUX par lesquels vous êtes liés à votre insu.

    De cette façon, les hauts fonctionnaires et autres dirigeants peuvent vous rire au nez- ce qu’ils font d’ailleurs allègrement avec leurs ordonnances et autres décrets- dans la mesure où la masse laborieuse est partie prenante et consentante.


    • Montdragon Montdragon 17 mars 13:00

      Parmi une retraitée sur 3, combien touchent uniquement la demi-pension de veuvage d’un mari agriculteur ou commerçant, les mêmes qui ont refusés la sur-cotisation dans les années 70’, proposition CFDT.
      Les mêmes qui n’ont jamais salarié leurs épouses ?
      Alors ça vivait bien, les enfants ont bien touchés, mais mamie vit avec peu...quand on pense qu’elle a roulé en DS...


      • Jeekes Jeekes 17 mars 15:15

        @Montdragon
         
        Pas faux !
         


      • PiXels PiXels 19 mars 16:16

        @Jeekes


        « Pas faux »

        Si sur le fond c’est peut-être juste un poil plus compliqué,
        pour les accords du participe passé... ça pique un peu !!!

        J’aimerais que Mondragon m’explique SA logique : quitte à mettre un « s » à « ..les mêmes qui ont refusés » et à « ...les enfants ont bien touchés » pourquoi n’en met-il pas à « Les mêmes qui n’ont jamais salarié... » et pour faire bonne mesure, un « e » à « quand on pense qu’elle a roulé... »
         smiley  smiley

      • Graal 17 mars 14:16

        @l’auteur

        Pourquoi parlez-vous de taux plein à 100% ?

        Ça n’existe pas. Le maximum possible (et encore pas pour tous, hélas) c’est 75%.


        • @Graal
          Remarque pertinence ! 

           En fait c’est la formulation de ma phrase qui est déficiente ! 
          (Et encore… s’il n’y avait que ta formulation de la phrase de déficiente… mais je crains que le cerveau soit atteint !)
          Je voulais en fait indiquer que pour avoir le taux plein d’une retraite… (donc pour avoir les 100 % des 75 % possible !)
          Bref !
          Bon allez allez la maitresse va me donner 25 % comme note et on n’en parle plus ! 2,5 sur 10 ! Zut ça fait pas la moyenne çà ! Elle va me coller grave ! Ah la barbe ! Encore collé ! Et il va falloir que je fasse signer mon carnet de notes en plus ! Le plomb intégral…



        • alain_àààé 17 mars 14:38

          bon article mais c est vrai que du 100%n existe pas.je prend mon cas qui ai travaillé dans le privé et l administration.j ai eu droit a un abattement car je n avais pas 25 années dans le privé.de plus et je vais en réjouir certains j ai été au chomage 2 ans quand j étais dans le privé.


          • Jeekes Jeekes 17 mars 15:19

            Moi j’sais pas d’où vous sortez tous vos chiffres.
             
            En ce qui me concerne :
             
            - 43 ans de cotisations
            - zéro chômage
            - zéro arrêt maladie
             
            Bref du 110%
             
            Total retraite ?
            Très exactement 49% de mes anciens revenus.
             
            Les gars, tout le reste c’est du bla-bla !
             


            • Monolecte Monolecte 17 mars 23:38

              Pour la très grande majorité des gens encore en activité, l’horizon, c’est le minimum vieillesse.

              Ils devraient donc logiquement très bientôt le supprimer !


              • Anonymous_civil_Sergent Anonymous_civil_Sergent 18 mars 09:07

                Vraie pour ce que vous dites pour les personnes handicapés et je vais vous choquer encore plus pour vous dire que j’ai du omettre cette information et ne pas demander mon tiers temps pour ne pas être stiagmatisé lors de mon oral d’admission.

                Les générations qui partent actuellement en retraite vont vite se rendre compte que c’est une espèce qui a été une exception à la nouvelle règle qui voudra que d’être en retraite signifiera être de plus en plus pauvre.


                • zygzornifle zygzornifle 18 mars 09:08

                  En fait pour toucher une retraite digne de ce nom il faut faire de la politique , on comprend mieux pourquoi ils s’incrustent et finissent au parlement européen, ils sont quasiment indélogeables et traitent de populiste tous ceux qui ouvrent la bouche......


                  • foufouille foufouille 18 mars 16:02

                    « De nos jours, pour espérer survivre dignement en France comme retraité, 1.200 euros, plus un logement non compris dans ce budget, me semble un minimum. »

                    c’est un peu exagéré.


                    • julius 1ER 19 mars 09:58

                      bien sûr, il est important de répéter ces « vérités » la retraite depuis Bismarck est juste une vaste farce ..tous les gouvernants s’emploient à la retarder le plus possible de façon à ce que l’age de la mort soit le plus près possible de celui de la retraite .... 


                      l’essentiel de l’article est juste et en dessous de la réalité car la retraite ressemble de plus en plus au mythe de Sisyphe, les conditions vont être de plus en plus difficiles à atteindre pour les nouvelles générations issues des classes moyennes avec le régime général ... 

                      les classes supérieures pouvant s’octroyer des retraites dorées avec la Capitalisation c’est une des raisons de l’octroi pour certaines classes sociales d’un tel éventail de salaires et de revenus qui n’a rien du hasard !!!
                      le système Capitaliste est bien un système totalement inéquitable qui ne favorise que ceux qui ont le Capital primitif pour les autres c’est la croix et la bannière d’une véritable course à handicap !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès