• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’association Tibet-Libre évalue le second tour de l’élection (...)

L’association Tibet-Libre évalue le second tour de l’élection présidentielle de 2017

Faisant le point sur une campagne auprès des candidats et analysant leurs positions sur la question tibétaine, nous appelons les électeurs à voter pour exprimer leurs opinions pour la démocratie et l’Europe.

Nous avons adressé une Lettre aux candidats à l'élection présidentielle sur la question tibétaine dès le 9 mars 2017. Trois candidats nous ont répondu : Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan et Philippe Poutou (voir http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-association-tibet-libre-191879 ).

Nous n’avons jusqu’à présent de réponse ni de Marine Le Pen ni d’Emmanuel Macron. Nous évaluons cependant leurs positions respectives sur la question du Tibet.

Concernant Marine Le Pen, vers la fin d'une interview retransmise sur TF1 le 28 mars 2017, dans une discussion abordant les droits de l'homme dans le monde, David Pujadas lui posa une question à propos de la Chine : « Est-ce que vous recevriez le Dalaï-lama ? ». Marine Le Pen lui répondit qu’elle pourrait le recevoir. De plus, son Premier ministre potentiel, Nicolas Dupont-Aignan avait répondu à notre lettre et se déclarait favorable à soulever la question devant l'ONU et son Conseil des droits de l'homme ajoutant qu’il ne verra aucune difficulté à rencontrer le Dalaï-lama lors d'une visite officielle. Pour autant, nous remarquons que ni Nicolas Dupont-Aignan ni Marine Le Pen n’ont jamais rencontré le Dalaï-lama.

Emmanuel Macron a, lui, rencontré le Dalaï-lama lors de sa dernière visite en France en septembre 2016. Cela peut laisser supposer que s'il était élu Président, Emmanuel Macron le rencontrera lors d'une visite en France. De plus, François Bayrou, lui aussi un Premier ministre potentiel, déclarait en 2002 à une lettre aux candidats à l'élection présidentielle sur la question tibétaine : « Après cinquante-deux ans d'occupation, des milliers de victimes, et l'exil du Dalaï Lama en Inde depuis 1959 accompagné de 100 000 Tibétains, la communauté internationale a aujourd'hui le devoir de trouver une solution à la question tibétaine », ajoutant « je suis persuadé que seul un dialogue avec le chef spirituel et temporel du Tibet, le Dalaï Lama, pourra mettre un terme à ce conflit. »

Sur la photo en illustration de cet article, on voit le Panchen-lama et le Dalaï-lama votant la Constitution de la République populaire de Chine en 1954. Le Panchen-lama est resté au Tibet et fut emprisonné pendant 14 ans à Pékin. En 1959, alors que le Dalaï-lama risquait d’être arrêté, les Tibétains de Lhassa se sont soulevés. Le Dalaï-lama s’est exilé en Inde où, favorable à la démocratie, il l’a progressivement mis en place, jusqu’à sa démission en faveur d’un Premier ministre tibétain élu des Tibétains en exil en 2011. Admirateur de l’Union Européenne, il la considère notamment comme un modèle politique possible pour la Chine et le Tibet.

À la différence de la Chine qui n’a pas encore un accès développé à la démocratie, nous avons le droit de vote. Nous devons donc l’utiliser en votant pour l’un des deux candidats de façon à exprimer nos opinions, sans avoir recours à un vote blanc inutile puisque non reconnu.


Moyenne des avis sur cet article :  1.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    



    • Ouallonsnous ? 4 mai 17:17

      @Bartneski

      Le front républicain maintenant passe par le vote MLP/NDA et son contrepoids de gauche des 7 millions d’électeurs aux législatives de la France Insoumise, sinon Macron c’est la dissolution de la république Française dans l’UE/OTAN/USA avant la fin du quinquennat  !

      Mais pour Tibet soi disant libre, ça doit les faire jouir cette élection sans choix proposé !


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 4 mai 12:04

      Voilà une tribune qui va faire basculer le vote de bien des indécis !


      • Remosra 4 mai 12:46

        Mouais encore un autre qui nous sort le sempiternel discours « tu dois voter t’as pas le choix » !

        Et bien si j’ai le choix et je ne voterais ni pour Macron ni pour Le Pen, car autant ce jeter à la mer !

        Et puis l’histoire du Tibet contre la Chine, on nous a montré pendant très longtemps que la méchante Chine avait attaqué les gentils Tibétains, mais il n’y a pas si longtemps que ça, j’ai appris que les choses n’étaient pas aussi simple, et que (attention a vos yeux) les saints Tibétains n’étaient pas si irréprochables qu’on voulait bien nous le faire croire !


        • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 15:28

          mais il n’y a pas si longtemps que ça, j’ai appris que les choses n’étaient pas aussi simple, et que (attention a vos yeux) les saints Tibétains n’étaient pas si irréprochables qu’on voulait bien nous le faire croire !
          ==================================

          @Remosra
          Voudriez-vous dire que les Tibétains ressembleraient un peu aux Palestiniens, qu’il feraient sauter des autobus ou des restaurants en Chine, planteraient quasi quotidiennement leurs couteaux de cuisine dans le lard des passants Chinois et projetteraient, dans je ne sais quel texte programmatique assez comparable à la charte du Hamas, de massacrer tous les Chinois jusqu’au dernier ou de les foutre à la mer ?
          Je parle de la charte du Hamas que j’ai souvent citée ici, mais apparemment, elle vient d’être modifiée, et on aurait supprimé l’article 7, d’inspiration explicitement génocidaire, pour ne pas incommoder un Monsieur Trump beaucoup moins accommodant avec le terrorisme que l’ancien mufti de la Maison Blanche. On verra bien ce que ça donnera.
          En tout cas, il est bien dommage pour les Tibétains que les Chinois ne soient pas juifs : l’antisémitisme aidant, on entendrait parler d’eux tous les jours et la Chine, depuis le temps que dure son occupation, serait visée déjà par des centaines de résolutions de l’ONU !
          Il reste que les quelques discours que j’ai pu entendre du Dalaï Lama n’avaient pas grand chose de commun avec ceux d’un Haniyeh, d’un Mechaal ou de leur petit copain Nasrallah le chiite !


        • Jeekes Jeekes 4 mai 16:16

          De quoi il se mêle le dala-hi lama ?
          En quoi ça le regarde les élections françaises ?

          Il vit pas assez grassement du pognon de la CIA ?
          Il est en mission commandée ?

          Pourquoi il va pas se faire cramer devant le pentagone, c’est pas bien, c’est réservé aux sans-dents tibétains ?
           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès