• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’autodestruction de l’Humanité

L’autodestruction de l’Humanité

                                      L’autodestruction de l’Humanité

 

Quatre dangers majeurs menacent aujourd’hui la survie de l’Humanité et pourraient entraîner, par leur effet cumulé, la disparition de notre espèce.

 

1°La destruction progressive et en voie d’accélération de notre environnement :

Nous consommons chaque année l’eau douce, l’espace, l’énergie et les productions agricoles à un rythme bien supérieur aux capacités de renouvellement de notre planète.

Nous entamons ainsi le stock disponible  des ressources  indispensables à la pérennité des espèces animales et végétales  comme à la survie de l’Humanité.

Nous aggravons la destruction des écosystèmes et des équilibres fragiles qui règnent sur terre et nous polluons au-delà du raisonnable, l’air que nous respirons et l’eau des océans comme des lacs et des rivières.

 Nous produisons sans cesse de nouvelles quantités de gaz délétères qui aggravent l’effet de serre, accélèrent le réchauffement climatique et propagent les inondations, les ouragans et les catastrophes naturelles.

 Nous transformons des terres autrefois riches et propices à l’agriculture en étendues stériles et désertiques sous l’effet conjugué d’une exploitation effrénée et d’un déboisement anarchique.

Cette gestion irresponsable de l’environnement et des ressources naturelles de notre planète nous conduit vers la disparition inexorable de notre espèce à l’horizon du siècle prochain.

Aucun progrès technologique ne permettra d’ éviter cette issue fatale si nous ne prenons pas dans les 10 ou 20 années qui viennent les mesures drastiques qui s’imposent pour remédier à ce suicide collectif que nous préparons par notre seule inconséquence.

Certes, notre planète nous survivra .Elle réparera, en quelques siècles ou quelques milliers d’années, les dégâts considérables que nous aurons infligés à l’ environnement. La Terre a, contrairement à nous, l’avantage de disposer, sinon de l’éternité, du moins de milliards d’années pour effacer définitivement notre empreinte et recommencer le processus de création de la vie, une fois débarrassée de nos nuisances.

Mais, pour notre espèce, pour notre descendance, quelle maigre consolation de constater qu’il faut que nous nous suicidions et que nous disparaissions pour que notre planète puisse enfin restaurer l’harmonie et l’équilibre des écosystèmes propices à l’épanouissement de la vie !

 

2° La croissance démographique, déraisonnable et insoutenable, de notre espèce :

La croissance démographique de la population mondiale, notamment en Afrique et en Asie, est insoutenable.

Dans bon nombre de pays africains et asiatiques, le rythme de cette croissance est tel qu’il annihile totalement les efforts de lutte contre la pauvreté et le sous-développement conduits, en pure perte et à coup de milliards, par les autorités nationales et la Communauté internationale.

Bien que ces pays réussissent souvent, à force de travail, de courage et d’investissement personnel de leur population et de leurs cadres dirigeants, à engendrer régulièrement d’excellents résultats annuels en matière de croissance économique, ces résultats sont immédiatement engloutis et réduits à néant par l’accroissement parallèle voire supérieur du nombre de bouches à nourrir.

Eternel tonneau des Danaïdes qui décourage et épuise les forces des peuples concernés comme la bonne volonté et la générosité des pays donateurs.

La Terre n’est pas faite pour supporter 7 milliards d’êtres humains et encore moins 10 milliards à l’horizon 2100.

Cette croissance effrénée , déraisonnable et incontrôlée de la démographie humaine contribue grandement à l’épuisement rapide des ressources disponibles et à la destruction de notre environnement.

 

3° La poursuite aveugle d’un modèle économique dépassé , immoral et stupide :

Depuis la faillite irrémédiable, au siècle dernier, des modèles de société basés sur l’appropriation collective totale ou partielle des biens et richesses, ainsi que la disparition consécutive des doctrines socialistes et communistes, le modèle capitaliste libéral et financier est devenu universel et règne sur le monde sans partage. A l’exception de quelques ilots marginaux et miséreux, tous les pays ( développés, en transition ou sous-développés) ainsi que tous les régimes ( démocraties, théocraties, dictatures ), appliquent sans aucun état d’âme les recettes et les principes économiques qui le sous-tendent.

Générer des profits et rentabiliser toujours plus les capitaux investis - telle est la sacro-sainte loi - pour satisfaire le dogme et les aspirations sans limites des actionnaires et autres possédants qui composent la classe cosmopolite et mondialisée des 1% d’ultra-riches qui gouvernent la planète.

Et pourtant, ce modèle, -qui a assuré entre le XIX ème siècle et le début du XXI ème, une prospérité et un progrès continus  - est désormais insoutenable puisqu’il est basé sur  la nécessité d’une croissance économique mondiale , perpétuelle et durable.

Or une augmentation continue des besoins des populations et des  productions industrielles, agricoles et de services ne peut provenir que du nombre accru de consommateurs et de la diversification et de la sophistication de leurs besoins.

Tout cela suppose la poursuite d’une forte croissance démographique dont nous avons déjà énuméré les effets néfastes comme l’épuisement accéléré des ressources naturelles, énergétiques et alimentaires ainsi que la pollution accrue de notre planète.

 Et nous savons de façon certaine que l’Humanité va ainsi, droit dans le mur, en persistant à appliquer sans aucune mesure ni contrôle un modèle devenu suicidaire.

Ce modèle économique est en outre stupide et immoral.

Immoral, puisqu’il suppose que la concentration de richesses et de capitaux entre les mains d’une minorité ultra-riche se poursuive indéfiniment sans qu’une redistribution partielle de ces ressources -inutiles puisque non-utilisées- intervienne au bénéfice des franges les plus pauvres de la population mondiale, dans les pays développés comme dans les pays sous-développés.

Stupide, puisque cette concentration excessive est stérile, inutile et dangereuse pour la classe concernée. Les ultra-riches, incapables de consommer leurs avoirs, donnent, en outre, en permanence, à tous les malheureux de la planète, le spectacle de leur égoïsme sans réaliser qu’ils risquent ainsi de susciter des révoltes qui ruineraient définitivement cet ordre économique si propice à leur caste.

L’Homme ne saurait, en effet, se satisfaire longtemps d’un dogme uniquement basé sur des valeurs matérielles et justifié par la seule loi de la jungle, les meilleurs et les plus forts régnant, sans partage et sans aucun égard, pour les souffrances des plus faibles.

Tout modèle de société faisant abstraction d’un minimum de justice et de solidarité entre ses membres est un modèle d’organisation condamné à disparaître dans l’anarchie et le sang.

Or, le modèle capitaliste, libéral et financier, est aussi bien dépassé - il ne répond plus aux besoins de l’Humanité - qu’immoral et stupide puisqu’aux yeux de la grande majorité de l’Humanité, il ne repose sur aucun système de valeurs universelles et partagées qui puissent le justifier.

 

4°L’intolérance de nature religieuse et dogmatique :

Le monde actuel est caractérisé par une montée inquiétante de l’intolérance.

Des exemples de fanatisme de nature religieuse ou dogmatique emplissent, hélas, quotidiennement, nos journaux et postes de télévision  :

- agissements criminels de tous ces fous de Dieu et autres fondamentalistes qui se réclament impunément d’une interprétation totalement erronée du Coran pour perpétrer des attentats sanglants et des massacres atroces au Moyen-Orient et dans le monde entier,

-persécutions inadmissibles de populations musulmanes notamment au Myanmar, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza,

-conflits cruels et sans pitié entre sunnites et chiites au Yémen, en Syrie, en IraK,

- atteintes aux droits élémentaires des populations kurdes en Turquie et dans l’ensemble des pays où ils résident,

- assassinats et persécution de chrétiens orientaux notamment en Syrie et en Egypte,

-génocide des populations yézIdies en IraK,

- mésentente et conflits périodiques entre populations chrétiennes, bouddhistes, hindouistes musulmanes et inter-musulmanes dans les Balkans, en Afrique du Nord, dans le Sahara, le Sahel, au Soudan, dans la corne somalienne, en Ethiopie, Erythrée, en Afrique occidentale et centrale, ainsi qu’aux Philippines, en Chine, en Afghanistan, au Pakistan ou en Inde.

Qui aurait pu penser que notre époque contemporaine verrait la résurgence de passions rétrogrades et malsaines que nous pensions oubliées et noyées à jamais dans un passé lointain ?

Qui aurait pu penser que les heures sombres du racisme, de l’antisémitisme et des courants fascistes et nazis viendraient à nouveau hanter les démocraties occidentales, moins d’un siècle après avoir disparu ?

Pourtant les spectres de la première moitié du siècle dernier rôdent encore dans la nuit.

 

* *

 *

Dénoncer les principales menaces qui pèsent sur l’avenir de notre espèce est nécessaire mais insuffisant.

Il est plus que temps de réagir si nous voulons éviter que les périls identifiés se conjuguent pour précipiter d’ici quelques décennies la disparition de l’Humanité.

Nous formulerons donc ultérieurement, point par point, des propositions précises de nature à juguler ces dangers.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Giordano Bruno 30 avril 2018 11:32

    Le point 2 n’est plus un problème si le 3 est résolu.


    • Christ Roi Christ Roi 30 avril 2018 22:48

      article débilissime comme le produisent constamment les petits soldats crétinisés de l’Empire americano-européen. Leur fin est proche et ils le savent.


    • mmbbb 1er mai 2018 07:28

      @Christ Roi a propos de Barbarin Archeveque de LYON dont le proces a ete reporte en 2019 lien

      https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Le-cardinal-Barbarin-devant-justice-avril-non-denonciation-dagressions-sexuelles-2017-09-19-1200878096
      Ce journal est catho ? n ’est ce pas ! tu m avais dit ; tu regardes TV Tu emploies un argument facile comme Vipere dans ce media et tu procedes exactement comme les bons communistes Ferme la Tu es vraiment puant Comme je l ai dit a ton pote la Mouche du Coche integriste debile a ton image , un goupillon frotte au pigment fort dans le fion


    • Matlemat Matlemat 30 avril 2018 11:55

       Il va falloir attendre les catastrophes pour que les dirigeants réagissent, quand les intérêts des puissants seront touchés il y aura des mesures.


       On attend d’arriver contre le mur, avec les crises qui suivront la population sera régulée par les guerres, la famine et les maladies, comme cela a toujours été dans le passé.

       L’accès aux contraceptifs et au planning familial serait déjà un début pour limiter les naissances au niveau mondial.

       Certaines religions sont toujours dans une compétition démographique pour la domination, l’éducation est une solution, il faut apprendre aux enfants à ne pas croire tout ce que leur inculquent leurs parents.

      • Emile Mourey Emile Mourey 30 avril 2018 12:39

        Très bon exposé, clair et précis.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 avril 2018 12:53

          Excellent choix que celui de Saturne ou chronos. Nous vivons effectivement un changement d’axe sur le plan astrologique. Dialectique de l’hubris nourrissier (signe du cancer) face à l’austérité saturnienne du capricorne. De nombreuses planètes importantes se trouvent actuellement dans le signe du capricorne (ascendant du faux jupitérien Macron). Je cite : Pluton, Saturne, Lilith, Vesta et bientôt le noeud Sud. La seconde guerre mondiale se déroulait dans l’axe opposé : Pluton transitant le signe du cancer (celui de notre origine, nos ancêtres, et par conséquent, de la race, des territoires, des Nations). Nous pouvons en déduire que la troisième guerre mondiale sera celle d’une opposition entre le spirituel et la matériel (reproduction, démographie galopante, surplus,...). La bonne nouvelle se trouve dans l’arrivée d’Uranus (l’amour) dans le signe du taureau, celui du féminin.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 avril 2018 21:17

            @FreeDemocracy
            Des guerrres il y en aura toujours. Freud l’a parfaitement exposé dans plusieurs de ses livres ; (Eros et Thanattos ; le narcissisme des petites différences, ;...) les conflits sont inhérents à la psychologie humaine. Je parle d’ici d’une troisième guerre que l’on pourrait définir comme modiale et entraînerait un changement total dans notre mode de fonctionnement. Lire également : La mort donnée de Sophie de Mijolla-Mellor : La mort donnée. 


          • mmbbb 30 avril 2018 21:42

            @Mélusine ou la Robe de Saphir. plus prosaiquement , lorsque le probeleme deviendra ingérable notamment dans une generation , cela risque simplement de saigner Voyez vous , . Et les astres regarderont ce spectacle d un air detache . Quant a l auteur , il evoque la demographie , je me sens en rien responsable si les personnes du sud procreent sans se soucier de leur progéniture . J ai entendu Bove 30 secondes ( ce gars est paysan il devrait avant tout s occuper de la campagne francaise je l ’exècre ) a propos de la longue marche solidaire de vintimille a calais concernant les migrants , cela ressemble a la revolution culturelle maoiste, cette imposture intellectuelle On n a qu a betonner son Larzarc afin d accueillir ces migrants et qu il nous emmerde plus ce cretin


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er mai 2018 10:02

            @FreeDemocracy


            Je constate simplement que depuis le fameux : « Livre Noir de la psychanalyse » écrit par un certain Van Rillaer, proche de l’extrême-droite (nous le connaissions bien en Belgique), le monde va de plus en plus mal. Que la GPA et la PMA ainsi que le « mariage pour tous » n’ont amené aucun changement anthropologique majeur, excepté de considérer que la paranoïa ambiante gagne chaque jour du terrain. Freud était pour l’avortement. Hélas, il était tenu par l’argent du frère de sa femme Bernays qui s’est servi de sa théorie pour le plus grand mal de la planète. Un excellent article est sorti dans le VIF de Belgique qui explique en gros que la génération des « baby boomers » était une génération de psychopathes (impulsée par des idoles médiatiques comme Johnny Hallyday et autres,...) qui a détruit ce qui constituait notre patrimoine culturel, architectural, familial. Freud n’est en rien responsable de ces dérives. Bernays par contre,....Nous ne sommes pas responsables des voyous de nos familles, de nos voisins et des imbéciles qui peuplent la planète. Freud honnissait le modèle américain, ne l’oubliez pas.... 

          • zak5 zak5 30 avril 2018 13:16
            Ah c’est sur que nous sommes dans une belle merde, et on s’ennuie, on s’ennuie...Sinon pourquoi voulez-vous que ceux qui nous ont précédés ; les génération précédentes, ont connu des guerres terribles et nous pas ? sommes-nous plus sages qu’eux, plus intelligeant ? Je ne le pense pas, ou alors nous sommes étouffés par nos prétentions. C’est juste que nous avons pas encore atteint le stade ou la barbarie s’impose a tout le monde, mais a mon avis nous en prenons le chemin doucement mais surement.
            Pourquoi nous en prenons le chemin ? parce que tout est laissé aux extrêmes, certains sujets forts importants, réels, que nous voyons tous les jours, ne sont exprimés que par les extrêmes. Les modérés, ou les humanistes si vous voulez, ont des tabous et n’osent parler de ces choses réelles, leur silence est assourdissant. Alors ceux qui s’occupent de choses réelles sont les extrêmes 

            • MagicBuster 30 avril 2018 15:07

              Rappel : Le messie est arrivé ( en 1979 à la Mecque ).


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 avril 2018 15:10

                @MagicBuster


                J’y ai déjà fait référence sur ce site. La même année, de manière synchrone, Thatcher et Reagan entraient en scène....

              • Matlemat Matlemat 30 avril 2018 15:12

                @MagicBuster
                 C’est drôle je regardais cela hier, ce qui m’a fait sourire c’est la rapide conversion des hommes du GIGN à la religion musulmane pour pouvoir entrer dans la ville sacrée.


              • MagicBuster 30 avril 2018 16:47

                @Matlemat

                non seulement la conversion ultra rapide,
                mais aussi les autorisations pour entrer sur le lieu saint avec des armes de guerre
                ( et le gaz  ? ? ? ).

                http://www.leparisien.fr/tv/video-france-2-un-jour-dans-l-histoire-aux-origines-du-jihad-29-11-2015-5322895.php

                Sinon — il y aurait pas des clivages dans la belle religion de la paie ?
                C’est un problème entre arabes ou pas ?

                Pourquoi aucun musulman n’en parle  ?
                Aucun n’a jamais témoigné ?

                Savent-ils choisir ? ou Souhaitent - ils choisir ?

                Des silences qui font réfléchir.


              • Claudec Claudec 30 avril 2018 17:16

                Ces 4 dangers se ramènent à un seul ; le second, la SURPOPULATION HUMAINE, sans lequel les 3 autres seraient inexistants.

                Et c’est faute de faire cette synthèse ; par peur de rompre un tabou et de voir cette réalité pour ce qu’elle est, que nous allons à l’abime.

                Visiter https://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.fr/

                et/ou lire "Précis de pyramidologie sociale"



                • mmbbb 30 avril 2018 21:52

                  @Claudec si les pauvres etaient moins con ils feraient moins de gosses . Y a pas , un riche reflechit peut un peu plus c est peut etre pour cela qu il est riche . Vous devriez voir la croissance demographique des pays du sud un exemple le Bangladesh rappel de demographie responsable ;

                  La population actuelle du Bangladesh est de 151 millions de personnes et sa densité de population est de 1.047 hab/km²,

                  En 2050, la population devrait passer à 226 millions et la densité à 1.570 hab/km²

                  Avec cette dernière densité, la France compterait 866 millions d’habitants, soit 800 millions de plus qu’aujourd’hui..

                  Si vous avez la solution autre de crier « haro sur les riches » ce qui est évidemment le plus facile, donnez la En resumé l arme du pauvre le bracquemart 


                • Claudec Claudec 1er mai 2018 19:40

                  @mmbbb

                  Avant de réagir à un post, vous devriez vous préoccuper du point de vue de celui à qui vous prétendez répondre.

                  Effectivement, le meilleur moyen de priver les profiteurs de la main d’oeuvre qui les enrichis, ne serait-il pas qu’elle cesse de proliférer ?
                  Comment ceux qui ont le plus à se plaindre de leur sort peuvent-ils au contraire s’obstiner à condamner leur descendance, toujours plus nombreuse, à une existence qui ne pourra être que pire que la leur ?
                  Et compte tenu de la structure incontournablement pyramidale de notre société, ceux qui en peuplent la base (les pauvres) de multiplient 6 fois comme ceux d’en haut.

                  Si vous voulez vraiment comprendre comment ça se passe, visitez 

                • Pie 3,14 30 avril 2018 17:23

                  Vous raisonnez comme cet homme du XIXème qui avait calculé qu’au rythme de la croissance du nombre de chevaux dans Paris il y aurait un mètre de crottin dans les rues de la capitale à la fin du XXème siècle...

                  Il n’avait simplement pas imaginé que les chevaux disparaîtraient de notre environnement.

                  Nous maltraitons l’environnement, c’est vrai mais si vous le dites c’est bien parce qu’il y a une prise de conscience de ce fait et que des mesures lentes certes mais réelles sont mises en place. Il y a 50 ans, l’environnement était encore plus maltraité et personne ou presque ne s’en offusquait. En somme vous dramatisez la prise de conscience au lieu de vous en réjouir.

                  Le taux de fécondité baisse partout dans le monde à l’exception de l’Afrique. Vous décidez que la terre ne peut pas supporter 10 milliards d’humains sans aucun argument. En réalité, avec une alimentation moins carnée et une agriculture plus responsable la terre peut nourrir autant d’hommes qu’il y en aura sans dommages environnementaux. C’est semble-t-il la voie qui se dessine.

                  Le capitalisme est destructeur, crée du gâchis mais fabrique aussi du neuf et de l’innovation dans les pays démocratiques. L’écologie, le développement durable, la critique des inégalités, l’économie solidaire sont nés dans les pays capitalistes. On peut très bien imaginer la naissance d’un capitalisme moins bêtas au siècle suivant, pourquoi pas ? Ce système né au Moyen-Age a su s’adapter à toutes les circonstances.

                  Quant aux conflits, ils ne sont ni plus ni moins importants que dans le passé. 

                  En somme vous tenez un discours catastrophiste afin de nous annoncer je suppose une épiphanie en forme de décroissance qui a autant de chance de se produire qu’un mètre de crottin dans les rues de Paris.

                  • Claudec Claudec 30 avril 2018 18:32

                    @Pie 3,14

                    Bonjour,

                    Certes les taux de fécondité baissent dans le monde, bien qu’étant encore supérieurs à ce qui suffirait à assurer le maintien de la population existante, mis à part ceux de l’Afrique dont il est peu de dire qu’ils ne baissent pas assez vite, quand ce continent nous annonce le doublement de sa population en un siècle. Voir les chiffres de l’ONU, repris par l’INED, qui non seulement sont revus à la hausse d’une publication sur l’autre – ce qui est pour le moins un signe d’incertitude –, mais font à ce jour état d’une prévision nettement supérieure à 11 milliards de terriens au début du prochain siècle.

                    En tout état de cause, le problème ne se borne pas à ces considérations et chiffres et ne saurait se ramener au nombre de m² par être humain ou inversement. Notre empreinte écologique indique d’ores et déjà qu’avec moins de 8 milliards de terriens, nous consommons près de deux fois ce que la Terre est en mesure de nous offrir. Sans compter les problèmes que posent nos déchets, l’incompréhension, la cacophonie, l’intolérance grandissantes, les atteintes à la biodiversité et bien d’autres aspects tout aussi inquiétants https://www.les4verites.com/economie-4v/economie-et-demographie-mondiale . N’y-t-il pas lieu de s’en inquiéter sérieusement avant que nous soyons 10 milliards et plus ?

                  • Pie 3,14 30 avril 2018 18:54

                    @Claudec

                    La notion de surpopulation est toujours relative. C’est un rapport entre le nombre d’humains et la capacité à les nourrir. Même en imaginant des modes de culture plus écologiques et de moindre rendement, ce qui n’est pas toujours le cas des cultures bio, on peut produire actuellement largement de quoi nourrir 10 milliards de personnes. 

                    La question n’est pas démographique, elle est économique, technique et sociale.

                  • Claudec Claudec 30 avril 2018 21:46

                    @Pie 3,14

                    Même Malthus a reconnu publiquement s’être trompé en se limitant à la question alimentaire, Non seulement votre raisonnement est aussi décalé que le sien mais votre affirmation selon laquelle « on peut produire actuellement largement de quoi nourrir 10 milliards de personnes » est aussi gratuite que fausse. Des calculs sérieux (cf. www.footprintnetwork.com/2006technotes) démontrent que nous consommons déjà près du double de ce que peut offrir la terre.

                    Vous devriez prendre conscience que l’homme, premier prédateur de la planète, est avant toute opinion et autres considérations un consommateur – comme tout ce qui vit. Et de plus il s’invente des besoins. C’est de ses besoins que naît l’économie et non le contraire, les techniques lui fournissant ses outils. Voici pourquoi le problème est d’abord d’ordre démographique. avec toutes conséquences sociales.

                  • Alain 30 avril 2018 18:03

                    PIe :

                    Ton constat n’est pas juste:il y a 50 ans, la terre n’était pas dans l’état qu’elle est actuellement : il y avait encore des oiseaux, des vers de terre, des abeilles, quantité d’insectes et d’animaux. On avait encore des poissons dans la mer et pas autant de plastique. Le béton n’avait pris toute la place qu’il occupe actuellement. Il y avait moins de voitures, moins de CO2, de NOx dans l’atmosphère.

                    Tu parle d’une prise de conscience lente mais où ? tu vois quoi qui change ? En quoi payer des éco-taxes ou sortir 0,2 centimes pour un sac en plastique sauve t-il le peu qu’il y a encore à sauver ?

                    Le capitalisme ne fabrique rien de neuf pour que les choses changent. Apple ou Samsung oou Xiomi sort un nouveau portable par an, on ne trouve quasiment pas de pièces pour réparer une machine à laver de 7 ans, tout s’achète et tout se jette.Le capitalisme se veut vert, mais il remplit la terre de déchets, ne recycle quasi rien et adore la croissance, les OGMS, les terres rares, la bauxite, le plastique.

                    Rien qu’en France, regarde ce qui se passe pour les CentrreParc, les installations de supermarchés, les alternatives de Notre Dames des Landes et les déchets de Bure. Rien n’arrête la destruction en cours. Les CRS tapent et la vie polluante continue.

                    En d’autres termes, tu regardes trop la télé et la publicité.

                    • Attilax Attilax 30 avril 2018 18:54

                      Ben oui, on est tous d’accord sur ces points. Et après, ami « citoyen européen militant et convaincu », on fait quoi ? Parce que tout en étant d’accord avec ce post, je ne vois pas bien ce qu’on va faire dans une UE qui tourne au cauchemar néolibéral sans avoir aucun pouvoir citoyen, comme vous dites. Même les pourris qu’on élit ne décident plus de rien, ils appliquent les désirs de votre chère (très chère) Union européenne, et de l’oncle Sam, bien sûr... À quoi ça sert d’être lucide sur le devenir de notre espèce si c’est pour continuer à mordre dans la belle pomme du « progrès » soit-disant européen ? Bah, bientôt la guerre avec la Russie, aux cotés de tous nos bons amis de l’OTAN, voilà qui devrait déjà sensiblement améliorer le problème démographique de ce côté-ci de la planète. Vous voyez : tout n’est pas si noir, finalement.


                      • Pie 3,14 30 avril 2018 19:04

                        Vous avez la mémoire courte. Il y a 50 ans, les usines rejetaient 10 fois plus de déchets qu’aujourd’hui dans l’air et les cours d’eau. Les déchetteries à l’air libre étaient partout, les stations d’épurations étaient loin de couvrir l’ensemble du territoire, l’agriculture ne jurait que par les traitements chimiques, les voitures polluaient beaucoup plus, le plastique était partout.


                        On est loin du paradis aujourd’hui mais il y a eu quelques améliorations et surtout le sujet est dans l’air du temps.

                        • Alain 30 avril 2018 19:42

                          Je n’ai pas la mémoire courte.

                          Les usines continuent de rejeter sous couvert de la DRIRE et dans de nombreux points de France, c’est tjs la même chose (Etangs de Berre ? Rejets boues dans la méditerranée ?). Les déchets à l’air libre,n y’en a plein les champs et pleins les rues. Les stations d’épuration, c’est ok. Il y’en a plus, et elles se remplissent de nano-particules qu’elles ne filtrent pas, ainsi que d’infimes parties de plastique.
                          L’agriculture jure tjs par les produits chimiques. Il y’a un lobby pour çà:il s’appelle la FNSEA. C’est chimique et productiviste. De là, le déclin des abeilles et des oiseaux.... rien de nouveau en 50 ans. La production des pesticides ou des fongicides est en essor constant.

                          Les voitures polluent moins ? Ah bon ? le dieselGate et les truquages logiciels, c’est quoi ? Les morts, les alertes pollution, c’est pour se faire plaisir aussi ?

                          La production de plastique est aussi en plein essor. Il y en aurait moins pourtant ?

                          • goc goc 30 avril 2018 23:44

                            @ l’auteur

                            Article primaire et superficiel.

                            Points 1 & 2
                            Ces deux points sont en fait un seul et unique point celui de l’égoïsme et de la cupidité de la partie la plus riche de l’humanité
                            Ce n’est pas l’Afrique qui pose problème.
                            Avec même pas 30% de la population mondiale, l’Afrique ne consomme que 5 % des ressources mondiales, alors que nous qui ne représentons qu’a peine 10%, consommons plus de 50% des ressources mondiales. Tout analyste un peu sérieux sait cela.

                            Point 3
                            sans intérêt tellement le discours est naïf et superficiel. De plus vous avez oublié de préciser que la guerre c’est ps bien, et que les riches sont méchants

                            Point 4
                            Oser vouloir parler d’intolérance religieuse tout en « oubliant » de parler du pire crime actuel de cette intolérance, à savoir le génocide du peuple palestinien, c’est se décrédibiliser définitivement.

                            Le vrai crime d’antisémitisme c’est justement le racisme et la barbarie sioniste envers les vrais sémites, c’est à dire les palestiniens.


                            • neurone 1er mai 2018 00:53

                              ... première chose qui va nous bouffer c’est tous les bons sentiments des « bobos humanistes » ... enfin le croient-ils (qu’ils sont humanistes) !

                              Bjr,

                              Je lis : « Malthus aurait eu tord » et "se serait ravise« ou la »bonne destruction/créatrice schumpeterienne" des théories économiques à « Papa » ! Rhoo, on dirait du Langley ! : Comme c’est beau, comme l’Euro... pe de la prospérité et le nucléaire propre ! Alleuia /  factuellement : 9 milliards d’individus, un peu près tous interchangeable mais qui ne produisent rien si ce n’est des déchets//et d’une durée, d’une force, et une destruction progressive de leurs écosystèmes ! car ...

                              1/ La bombe démographique, issue de l’avènement du pétrole et de son exploitation facilité a fait du XXe siècle un siècle inédit historiquement ! Allie à l’hygiène et peut être aux vaccins, il nous aura conduit a une explosion démographique jamais connue et exponentielle (*) !! AVEC la crise des « migrants » ? (*Cf. Livre noir de l’Agriculture / Isabelle SAPORTA)

                              2/ De plus, à la croissance irraisonnée de la population s’ajoute la crise environnementale avec celle du pétrole facilement extractible qui est finie ... (combien de découvertes de millions de baril de pétroles aux cours des dernières années ?) ( livre la face cachée du pétrole / Eric LAURENT), et d’autres mauvaises nouvelles s’accumulent, malgré l’euphorie de l’ère IT et sa révolution robotique : le temps compte.. et pas qu’un peu :faisons simple : (je n’ai qu’un neurone, ... ) :

                              "la disponibilité géologique d’une ressource est sujette à de très nombreux facteurs : rythme des découvertes, réserves plus ou moins réelles, secret entourant des ressources stratégiques, fluctuation du niveau de consommation" :

                              On projette déjà la disparition dans 5 à 50 ans (le festival) : aperçu

                              (extraits=)

                              • le gallium (Ga) : utilisé dans les leds d’affichage, les télécommandes infrarouges, les lecteurs/graveurs de CD, DVD, Blue-ray, disques durs
                              • le germanium (Ge) : utilisé dans la Wifi
                              • le hafnium (Hf) : les gisements exploitables à un coût admissible seront épuisés en 2018. On le trouve dans les processeurs, isolant remplaçant le dioxyde de silicium SiO2
                              • l’or (Au) : utilisé dans l’électronique au niveau des contacts pour ses propriétés de conductivité, d’inaltérabilité, d’inoxydabilité et sa finesse
                              • l’argent (Ag) : conducteurs, interrupteurs, contacts
                              • l’étain (Sn) : son succès dans l’industrie électronique est dû à l’abandon du plomb, jugé trop toxique, pour les soudures
                              (source : CNRS !!! http://ecoinfo.cnrs.fr/?p=11055 )

                              Puis déjà en 1977, la profondeur de 3500 m avait été atteinte en Afrique du Sud [Dearing (1997), Ultra-deep level mining -future requirements. The Journal of The South African Institute of Mining and Metallurgy]. Mais aujourd’hui, face à la baisse des concentrations constatées, les compagnies minières s’intéressent de plus en plus à l’extraction ultra-profonde

                              3/ ... alors les kilos de crottins, les x7xou x5 planètes qu’ont besoin les occidentaux et tutti quanti : la réalité... ça va réguler sèchement à un moment ou un autre, car comme l’annonce Malthus : les ressources croissent linéairement, quand les population croissent exponentiellement  ! Mais bon c’est vrai on attend une découverte ... ! ré-vo-lu-tionnaire ... même en physique panne de modèle et pas d’idée pour relier la matière et la gravite (**) : alors sommes nous dans une impasse civilisationnelle ? (** que nous a laisse le « genie » Hawking, à part une vague idee des trous noirs et du rayon de Hawking ? Nous devrions écouter JPP, au moins lui propose des trucs, comme des voyages à Mag 10 avec la MHD, un truc sympa pour se deplacer)

                              Suis-je trop pessimiste, trop ignorant ou idiot pour ne pas voir les rech. ici ou la ? M’enfin synthétisons :

                              Ccl * La fin du XXe aura été le siècle de l’euphorie ... du progrès et le XXIe, à défaut du clilmat qui se réchauffe, on verra bien plus surement les éléments du tableau periodique carrément « disparaitre » ... terres plus arides, démographie galopante et système égoïsme du capitaliste apatride pour des pauvres par millions :

                              Allez marrons nous encore un peu, vous reprendrez bien un peu de dettes ?! Et de toute manière qu’elle idée d’aller contre le courant bien pensant : jouissons profitons exploitons ... CARPE DIEM ! :


                              • tugehela@ethersportz.info 1er mai 2018 08:56

                                bravo Enki ne pourrait dire mieux, a l exception du péril nucléaire, car il faut tuer des milliards d humains (d’humain ils doivent en avoir une parcelle enfin ...) pour subvenir a la surpopulation, ou plutôt celle qui restera, et le problème est qu il faudrait trouver d autres forme d’élimination ou plutôt de gommage beaucoup plus propre, un virus ?
                                sinon trouver un retro virus qui permettrait de rétropédaler ds la semoule génétique et rendre l’humain conscient ? je sais pas, il faut chercher, on devrait trouver avant l holocauste.


                                • tugehela@ethersportz.info 1er mai 2018 09:02

                                  @tugehela@ethersportz.info
                                  attention ceux qui ont le plus fort potentiel humain on le génome le plus fragile et surtout instable car heterogene, les autres plus animaliques sont beaucoup plus coriaces, donc il s’agit bien d’un processus de sélection mais inverse, les plus faibles doivent survivre, en accord avec le msg du Christ qui était tout sauf un DIeu, enfin sauf pour les incultes


                                • tugehela@ethersportz.info 1er mai 2018 20:19

                                  @tugehela@ethersportz.info
                                  ça s appelle eugénisme, bien sur que aujourd’hui il est le fondement de nos sociétés et comme mon seul combat est contre notre destin je ne peux en fait que le combattre,


                                • zygzornifle zygzornifle 1er mai 2018 09:40

                                  C’est la natalité , bientôt 10 milliards et plus dont la plus grande partie ne travaillera jamais et crèvera de faim , cela se terminera en océan de sang a cause d’un étripage général ....


                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er mai 2018 10:21

                                    Si je me réfère à l’astrologie, c’est que celle-ci intègre les grands mythes de notre civilisation. Elle est cyclique contrairement à l’idéologie destructrice du fameux PROGRES prôné par la gauche et le libéralisme qui se revendiquent des Lumières, de la rationnalité, de la marche en avant. Et bien non !, l’histoire du monde est cyclique : vie-mort. Petit rappel mythologique que l’auteur ne développe pas. Saturne-Chronos, fils de Gaïa, la terre, castre son père Ouranos, parce que celui-ci féconde Gaîa de manière anarchique (Uranus avec Jupiter sont les planètes du libéralisme), elle est épuisée. Ainsi Saturne, le temps, permit enfin à la terre de se reposer en introduisant le rythme des saison. Dans l’astrologie qui s’adresse à « monsieur tout-le-monde », Saturne est peçu comme le grand méchant, la castrateur. Alors que sont travail au contraire est véritablement « civilisateur ». C’est la raison CONTRE le rationnalisme. Le premier lilmite, spiritualise (vivre au rythme des saisons), le second reproduit (modèle économique, les charters qui pollue pour apporter des produits du bout du monde, la PMA, la GPA,...).


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er mai 2018 10:29

                                      Corrigé : Si je me réfère à l’astrologie, c’est que celle-ci intègre les grands mythes de notre civilisation. Elle est cyclique contrairement à l’idéologie destructrice du fameux PROGRES LINEAIRE prôné par la gauche et le libéralisme qui se revendiquent des Lumières, de la rationnalité, de la marche en avant. Et bien non !, l’histoire du monde est cyclique : vie-mort. Petit rappel mythologique que l’auteur ne développe pas. Saturne-Chronos, fils de Gaïa, la terre, castre son père Ouranos, parce que celui-ci féconde Gaîa de manière anarchique (Uranus avec Jupiter sont les planètes du libéralisme), elle est épuisée. Ainsi Saturne, le temps, permit enfin à la terre de se reposer en introduisant le rythme des saison. Dans l’astrologie qui s’adresse à « monsieur tout-le-monde », Saturne est perçu comme le grand méchant, le castrateur, la mort. Alors que sont travail au contraire est véritablement « civilisateur ». C’est la raison CONTRE le rationnalisme. Le premier lilmite, spiritualise (vivre au rythme des saisons), le second reproduit (modèle économique, les charters qui pollue pour apporter des produits du bout du monde, la PMA, la GPA,...). Ce jour fêtant la naissance des Roses-Croix, j’aimerais rappeler qu’il y eut deux courants dans la franc-maçonnerie. Celui des LUMIERES qui inspira la Révolution française, et l’autre. 


                                      • Hecetuye howahkan 1er mai 2018 10:56

                                        Bon une dernière réflexion pour ce matin

                                        l’auto destruction de l’humanité est avant tout l’auto destruction de chacun , le tout simplement multiplié par aujourd’hui 7 milliards..et demain peut être par 7 ..7 rescapées....toutes femelles, non féministes mais trop tard.. bye bye humain...

                                        bon çà c’est juste pour faire peur..bouh !!!

                                        par un long processus perçu par quasiment personne et surtout pas les psycho bla bla qui n’existent que pour mieux endormir les masses si toutefois cela est possible de faire plus , mais pire cela va être dur , par un long processus me disais à moi même avant d’être interrompu, par un long processus donc qui nous est devenu inconnu car nos cerveaux ont régressé prodigieusement par rapport à la vie elle même et à L’Origine au delà du temps et aussi bien sur à ce que nous étions à nos débuts inconnus aujourd’hui , Origine bien sur non né, non mortelle etc ,nous ne sommes plus à même de percevoir directement ce qui ne va pas..ne chercher pas le pire chez les élites car nous sommes leur créateur , ils sont nous et sont les inévitable gagnant devenus perverti par leur douleur de vivre comme nous le sommes aussi, gagnant du jeu créé par les masses apeurées par le fait d vivre..

                                        ami terrien tu n’es pas sérieux non plus tu refuses la mort ,si si même si tu ne le sais pas, ton inconscient est plus vaste et fort ,puissant que ton conscient , or vie et mort sont unis dans la polarité...si tu refuse l’un , tu refuse l’autre que tu le veuilles ou pas..

                                        refuser la vie c’est être mort et donc n’être plus que une coquille vide..de sens , de contenu.. etc

                                        bien sur tu sais que le suicide est la tentative d’essayer de fuir sa souffrance...

                                        le même processus est à l’œuvre aussi sur la planète..

                                        il n’y aura pas d’aide de L’Origine car cela ne peut se passer ainsi car c’est à la pensée humaine de comprendre sa totale inadéquation avec le fait de vivre , la souffrance dit : erreur, tu te trompes, la souffrance dit aussi mais çà c’était perdu , elle dit : laisse moi agir..car tu es moi et je suis toi...

                                        voila c’est tout...

                                        la renaissance des humains va ou pas partir de là..

                                        aide toi et le ciel t’aidera......est absolument vrai...je le sais pour l’avoir vécu comme d’autres aussi..

                                        mais nous avons une priorité , guérir , se guérir ,soigner la planète ,empêcher les plus nuisibles de nuire , ce qui se fera tout seul sous la gouvernance de de nos autres capacités retrouvées
                                         

                                        ceci est écrit ,que ceci se réalise

                                        pour le moment notre réponse face à l’ampleur du mal est totalement ridicule..inadéquate etc

                                        ami terrien si ta vie t’intéresse va falloir se bouger le cul dans la bonne direction, ...

                                        aho mitakuye oyasin..


                                        • tugehela@ethersportz.info 1er mai 2018 14:39

                                          @Hecetuye howahkan
                                          1 sec de conscience ultime de l univers qui nous entoure justifie toutes les souffrances et absurdité du quotidien, car ds cette espace il n y a plus de souffrance donc de vie et combat mais juste la plénitude et sensation d appartenir au sublime, l univers ds sa totalité, pas de cause a effet, vrai et faux, bon et méchant, vie, mort et jugement, résurrection, des babioles totalement inutile,

                                          probablement on pourrait mettre un mot, mais les mots sont pour la dialectique, donc la polémique, il inventorie donc catalogue et divise, alors, l essentiel ne peut s opposer au superficiel, car s’opposer , c est s’assimiler, et donc très réducteur. Les sages ont compris cela et invente un autre langage, la musique, car il n’a de but que sa propre construction, et en théorie ne devrait jamais se marchander ...

                                          Bien a toi et probablement on tapera le poker ds l autre monde si jamais une certaine technologie permet la résurrection ou réincarnation, tout dépend du degré de manipulation du génome.


                                        • Hecetuye howahkan 1er mai 2018 14:52

                                          @tugehela@ethersportz.info

                                          je te salue ...oui je saisis bien ton propos.....plénitude oui tout à fait, sans motif ..

                                          il y a aussi un au delà la musique ..mais mettre en mot surtout quand le langage est détruit assez sévèrement est œuvre ardue

                                          ne jamais se marchander dis tu, oui tout à fait ..

                                          je ne suis pas concerné par l’autre monde , je ne cherche pas a survire ,.ni ne joue au poker...je n’aime pas le jeu en fait ...ce que on appelle jeu en tous les cas...

                                          marcher en montagne me suffit et ça tombe bien car j’ habite en bord de mer..

                                          bonne route, attention aux auto en traversant la route..

                                           smiley


                                        • pallas 1er mai 2018 11:05

                                          Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                          Bonjour,

                                          Les humains ne représentent absolument rien à l’échelle de la vie ainsi que de son architecture.

                                          En d’autre terme une espèce totalement inutile pour l’évolution.

                                          Comme c’est amusant, depuis le temps que j’attends ça.

                                          Sa me donne faim smiley

                                          Salut


                                          • Ruut Ruut 2 mai 2018 09:42

                                            Vivement l’agriculture orbitale et le minage des astéroïdes pour compenser le manque de place.


                                            • xana 6 mai 2018 10:28

                                              Article correct (en gros) dans son analyse de la situation, analyse que quiconque peut faire de son côté pourvu qu’il détourne un instant son regard de sa télé.

                                              Par contre il me semble inutile de proposer une suite avec des « solutions ».
                                              Des solutions compatibles avec la nature humaine, il n’y en a pas. Aucune solution viable (et pourtant il en existe, ne serait-ce que la réduction drastique de la population humaine et celle du cheptel animal uniquement destiné à notre alimentation) aucune solution viable (disais-je) n’est acceptable pour notre mentalité. C’est un autre constat que l’auteur refuse de mentionner dans ses causes, bien qu’il soit sous-jacent dans chaque paragraphe. L’humanité se croit des droits spéciaux, liés à un prétendu héritage (N’est-on pas des fils de Dieu, la crème de l’Evolution, après nous ce sera fini, etc... ?). Ceci nous interdit d’envisager une solution à nos problèmes.

                                              Peu de gens ont la capacité de s’extraire de la mentalité du quotidien (gagner sa vie, rouler dans sa petite auto, aller en vacances, merde, j’y ai pas droit peut-être ?) pour envisager une action difficile, seule capable de réduire rapidement notre empreinte sur la Terre au point de rendre notre présence supportable de nouveau, peut-être même pour encore quelques millénaires.

                                              Si nous n’en sommes pas capables, la solution est simple : Ne rien faire, continuer comme aujourd’hui. Dans dix ou cinquante ans, l’humanité aura disparu, ainsi que la plupart des grands mammifères. La vie continuera sans nous, l’évolution produira de nouvelles espèces pour occuper les niches ainsi libérées, et nous ne laisserons que quelques mauvais souvenirs vite recouverts par la poussière et la boue. Quelle importance ?

                                              Jean Xana


                                              • JC_Lavau JC_Lavau 6 mai 2018 11:32

                                                Ah ouais : « climatique ». Tu gobes vraiment n’importe quoi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès