• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’épidémie de Covid sur le point de disparaître. La stratégie du (...)

L’épidémie de Covid sur le point de disparaître. La stratégie du régime Macron doit être revue

 1) La première vague du Covid-19 a secoué les pays du monde entier avec un décalage d’un à deux mois par rapport à l’épicentre épidémique situé à Wuhan. En Europe, trois pays ont été pratiquement synchrones dans la vague et les mesures sanitaires adoptées, essentiellement le confinement. Dans l’ordre, Italie, Espagne, France. Le pic fut atteint début avril puis une décroissance assez conséquente et durable s’est produite. Le lundi 11 mai 2020, au moment du déconfinement, il y avait encore plus de 200 décès quotidiens. Pourtant, un déconfinement soutenu fut décidé. De la mi-mai à la mi-juin, les contraintes furent levées. Le masque n’était que recommandé, même pas obligatoire dans les commerces, ni la rue, ni les établissements scolaires, ni les milieux de travail. Si le virus avait conservé sa puissance épidémique, une seconde vague aurait dû se dessiner à la mi-juillet et s’amplifier d’août à septembre. Nous n’avons rien vu de tel. En revanche, une reprise a été observée entre la mi-septembre et maintenant. Ces observations traduisent une saisonnalité assez énigmatique, du moins en Europe, et une sorte d’horloge biologique présente dans l’épidémie. Une horloge que la science n’explique pas.

 

 2) Le comité scientifique regrette que le déconfinement de mai ait été trop rapide. Ils sont obsédés par la circulation du virus et ne voient pas l’horloge épidémique. La séquence qui s’est produite depuis juillet jusqu’à décembre a été instructive, elle nous a permis de mieux cerner l’épidémie, la connaître pour la maîtriser. Cette séquence a permis d’établir des liens entre la cinétique de circulation et la cinétique clinique, d’observer la positivité et d’apprécier la létalité, sauf qu’il y a une inconnue que ne peuvent ou ne veulent pas livrer les épidémiologistes, c’est le nombre réel de contaminations. Deux millions de cas ont été enregistrés mais combien de contaminations réelles ? Au moins le triple et peut-être même un chiffre atteignant les 15 millions. Si tel est le cas, une immunité collective est en vue et la létalité virale est inférieure à 0.2 % pour la seconde vague (en excluant les Ehpad) 

 

 3) Comment expliquer la décrue ? Il y a deux types de causes expliquant la décrue de l’épidémie constatée après le 15 novembre. Les contraintes sanitaires et les facteurs biologiques liés au virus et à sa relation avec une population ciblée. Il est raisonnable de penser que les mesures sanitaires ne fournissent pas une explication du phénomène de décroissance. Le couvre-feu, suivi des vacances scolaires et du confinement n’expliquent pas la décélération des entrées pendant la semaine précédant le pic du 16 novembre des réanimations en cours.

 

 Il reste les explications naturelles, il y en a trois, elles peuvent se compléter et agir de concert

 

 a) L’immunité collective finit par limiter la part de marché du virus. Les individus immunisés attrapent les virions et les contrôlent avant qu’ils ne puissent se reproduire et rendre l’infecté contagieux. Cet effet est sensible à partir de 10 millions de contaminés. Un chiffre très plausible. Les tests anticorps ne suffisent pas à quantifier l’immunité collective, il faut aussi les tests cellulaires. Les Américains ont mis au point des tests récemment.

 

 b) Une atténuation virale est plausible. Il ne faut pas oublier que les virions qui infectent les patients sont passés par des dizaines d’infectés et que les mutations se sont accumulées. D’autres mécanismes sont possibles mais ils sortent du cadre explicatif conventionnel.

 

 c) L’horloge virale et la saisonnalité expliquent aussi la décroissance. Un phénomène de déclin est possible, comme pour la grippe. C’est assez étrange mais un coronavirus peut très bien s’atténuer au début de l’hiver, en janvier, alors que l’épidémie de grippe s’éteint souvent au début du printemps.

 

 d) La décroissance de l’épidémie s’observe dans de nombreux pays en Europe. En Suède, la seconde vague est très atténuée par rapport à la première. Les pays secoués par la première vague semblent moins affectés par la seconde et inversement (donnés accessibles plus bas)

 

 4) C’est l’obsession de la circulation virale qui gouverne le conseil scientifique et le président Macron. Il ne faut pas se fixer de chiffres sur le nombre de cas, ni être focalisé sur les testés et les cas contacts. La seule stratégie, c’est que chaque contaminé porteur de symptômes reste chez lui et prenne soin de ne pas contaminer ses proches. La stratégie gouvernementale est mauvaise, elle conduit à détruire le pays pour un bénéfice sanitaire très limité. Le gouvernement risque de maintenir le pays dans un état d’exception. Il appartient aux citoyens de débattre des choix et s’il y a lieu, de se mobiliser pour défendre la société et ce que nous avons construit ensemble depuis des siècles. Nous pouvons envisager de vivre comme avant, dans un pays de liberté, culture, vie sociale, amitié, rassemblements. Quitte à assumer un risque de troisième phase en choissant d'être debout et courageux face à une adversité qui ne doit pas nous faire renoncer à notre Identité construite par delà les siècles  !

 

 

 Ici les chiffres internationaux

 https://renkulab.shinyapps.io/COVID-19-Epidemic-Forecasting/_w_34cf5658/?tab=ecdc_pred&country=France


Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Pierre Chazal Pierre Chazal 23 novembre 2020 18:17

    Bonsoir Bernard, je trouve vos remarques pertinentes, même si je vous trouve bien clément avec nos gouvernants. Ça fait un petit moment déjà (dès le déconfinement ?) qu’ils font tout pour trouver matière à nous empoisonner la vie. Cf l’histoire des masques en plein été...


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 novembre 2020 18:26

      @Pierre Chazal Bonsoir Pierre, si ne n’était que le gouvernement, ça se serait résolu. Le problème c’est que les médias font du zèle. Si mettait au conseil scientifique Axel Khan, Patrick Cohen, Barbier, Salamé, Deray, Arditi et les autres, nous serions confinés toute l’année. Les médias de masse ont détruit la démocratie, ils ont administré un lavage de cerveau aux Français. Une minorité a conscience de la situation


    • joletaxi 23 novembre 2020 18:40

      @Bernard Dugué

      Les médias de masse ont détruit la démocratie,

      ils ont même réussi avec brio, un coup d’état aux USA

      car finalement

      https://www.contrepoints.org/2020/11/23/385070-les-vaccins-de-trump-contre-le-covid-19

      marrant non ?
      sans compter qu’il s’est lui-même prêté, avec succès à une expérimentation avec des médicaments... interdits par nos « savants »


    • Francis Francis 23 novembre 2020 19:32

      @Bernard Dugué
       
       ’’Si mettait au conseil scientifique Axel Khan, Patrick Cohen, Barbier, Salamé, Deray, Arditi et les autres, nous serions confinés toute l’année’’
       
      Et si on y mettait Bayrou, Jadot, Barbier, Onfray et les autres, on serait vaccinés comme un cheptel.


    • Francis Francis 23 novembre 2020 19:32

      @Pierre Chazal
       
       ’’ Ça fait un petit moment déjà (dès le déconfinement ?) qu’ils font tout pour trouver matière à nous empoisonner la vie. Cf l’histoire des masques en plein été ’’
       

      Qui a demandé au gouvernement de nous imposer le port du masque en été ?

    • Pierre Chazal Pierre Chazal 23 novembre 2020 19:41

      @Francis
      Cet Anders Tegnell est d’un flegme olympien. J’aimerais qu’on l’ait sur nos plateaux télé


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 novembre 2020 20:36

      @Bernard Dugué
      Une minorité a conscience de la situation


      Bonsoir, Mr Dugué, voui, ce sont de vilains méchants complotistes, sans doute fachos et possiblement antisémites... Le gouvernement canadien prévoit des camps, pour y mettre les récalcitrants à la vaccination.

      "(...) Plusieurs membres du comité se sont également demandé ce qui arriverait aux individus s’ils refusaient de participer au programme World Debt Reset [Réinitialisation de la Dette Mondiale], ou au HealthPass [Passeport Santé], ou au calendrier de vaccination, et la réponse que nous avons obtenue était très troublante. Essentiellement, on nous a dit qu’il était de notre devoir de nous assurer que nous élaborions un plan pour que cela ne se produise jamais. On nous a dit qu’il était dans l’intérêt des individus de participer.

      Lorsque plusieurs membres du comité ont poussé sans relâche pour obtenir une réponse, on nous a dit que ceux qui refusaient vivraient pour commencer indéfiniment sous les restrictions de verrouillage.

      Et que sur une courte période de temps, alors que de plus en plus de Canadiens passeraient au programme d’annulation de la dette, ceux qui refusaient de participer seraient considérés comme un risque pour la sécurité publique et seraient transférés dans des établissements d’isolement [NdNM : des camps de concentration]. Une fois dans ces établissements, ils auraient deux options : soit ils participeraient au programme d’annulation de la dette et seraient libérés, ou soit ils resteraient indéfiniment dans l’établissement d’isolement sous la classification d’un risque grave pour la santé publique et auraient tous leurs biens saisis...etc

      .
      Car "Vacciner en masse la population mondiale contre le Covid-19 permettrait de doper la croissance de 9.000 milliards de dollars d’ici 2025, a calculé le Fonds monétaire international (FMI).

      Seriez-vous opposé à la croissance économique ?
      Attention à la réponse..., le Goulag vous guette !


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 novembre 2020 20:49

      @Captain Marlo Je n’adhère pas au complotisme, je ne suis ni sur la ligne de Hold-Up et encore moins sur la ligne des officiels du régime. Si on en est là, c’est par la propagande des médias et la paresse de gens comme vous qui refusent d’analyser le mode d’existence et qui pour contrer le pouvoir se contentent d’os à ronger pour aboyer. Il y a les chiens dans la niche, soumis, et les chiens sans laisse, qui aboient


    • Christian Slipenfer 1er 23 novembre 2020 22:44

      @Bernard Dugué
      J’adhère et +

      Voici un texte de Ken Wilber issu de son dernier livre, Trump and a post-Truth World, qui confirme ce que je dis depuis quelques années, à savoir :
      1/ Le niveau Vert de l’évolution de la conscience tel que décrit dans le modèle de la Spirale Dynamique, a jusqu’ici échoué à prendre les commandes de la société. Il y a eu un échec des créatifs culturels, un échec à se rassembler et à prendre conscience d’eux-mêmes en tant que groupe pour constituer une force en vue de transformer la société, comme l’avait espéré Paul Ray.
      2/ Cet échec est lié à un double facteur :
      - le premier, que j’avais senti et théorisé à ma manière, c’est la pre/trans fallacy du Vert, soit sa confusion entre le niveau pré-(moderne/rationnel/egoïque) et le niveau post-(moderne-rationnel-egoïque). (Pour faire simple : la dynamique d’évolution post-moderne ayant eu une attitude trop oppositionnelle envers la modernité, en a perdu les apports et est retombée dans des logiques pré-modernes et pré-rationnelles, aussi bien du côté de l’écologie que de la spiritualité) ;
      - et le second, que j’avais moins compris, et que Wilber a bien mis en évidence, à savoir la dérive du discours Vert vers un relativisme absolu prônant le « chacun sa vérité ». (Pour résumer : la déconstruction de toutes les formes de domination qui va de la french theory au constructivisme social actuel, débouche sur un relativisme plat qui nie le progrès holarchique de l’évolution et par suite, prive le Vert de son leadership évolutionnaire et de sa capacité à affirmer un But, au profit d’un monde plat post-vérité. En somme, le rejet de toute hiérarchie de domination conduit à renier toute holarchie de l’évolution, qui fait qu’un système de valeur rouge est moins évolué qu’un système de valeur vert par exemple, ou qu’un ver de terre est moins évolué qu’un humain.)
      Voilà pour les causes internes à l’échec du Vert à changer la société, il faudrait bien sûr y ajouter les causes externes, et notamment la difficulté des niveaux précédents à suivre le rythme et le niveau de complexité de l’évolution. La majorité en orange attend notamment que le nouveau paradigme ait fait ses preuves et devienne concret, mais l’évolution caricaturale du vert est loin d’être convaincante... Dans ce contexte le fameux gouffre de la théorie de la diffusion de l’innovation dont parle Geoffrey Moore n’a pas pu être sauté. En gros : ça a planté !
      3/ En conséquence de cet échec, et donc en l’absence d’issue évolutive à la crise systémique, nous avons assisté à une montée de monstres régressifs. La nature ayant horreur du vide, si la tension systémique ne peut pas être canalisée dans un sens évolutif, elle se réoriente vers des issues régressives.
      4/ Seul le passage au niveau Jaune-Turquoise de la Spirale Dynamique (vert d’eau - turquoise dans le modèle de Wilber) permettra de surmonter l’échec du Vert et de le guérir de sa pente régressive. Seul le passage au Jaune-Turquoise permettra d’opérer le mouvement du « transcender et inclure » qui caractérise toute évolution de structure holarchique. Autrement dit seul un stade de conscience systémique-intégral permettra de transcender le stade moderne actuel tout en en intégrant les apports, pour canaliser les tensions et mécontentements liés à la crise systémique du monde moderne vers une issue évolutive. C’est la seule alternative au scénario de l’effondrement. Je rappelle en effet qu’en systémique, il n’est que deux issues possibles à une crise systémique : collapse et breakthrough.
      Ken Wilber, dans son dernier livre sur le phénomène Trump, ne dit pas autre chose. Trump incarne une réaction anti-verte qui réussit à amalgamer du Rouge, du Bleu (Ambre chez Wilber) et du Orange pour emporter les élections. L’évolution s’est braquée, mais aux yeux de Wilber, c’est peut-être un recul pour mieux sauter.

    • Christian Slipenfer 1er 23 novembre 2020 22:46

      @Slipenfer 1er

      Pour ceux qui n’ont pas le temps de lire le livre, voici le passage qui résume le mieux l’analyse de Wilber sur la situation. Si quelqu’un se sent de traduire l’extrait, un grand merci d’avance.
      « The other major advantage of an integral leading-edge is that it would create an enormously powerful downward-acting morphic field that would exert a strong pressure on green to heal its fragmented and broken ways. Although this would not in itself directly cure each and every green defect—that can be done only with green’s own actions and cooperation—it would nonetheless introduce a powerful regenerative field that would compensate for green’s malfunctions and in many cases would indeed help green to directly heal them. (...)
      We did see that when around 10 percent of the population reaches the same level as that of the leading-edge itself, then there is something of a “tipping point” reached, and the generic qualities of the leading-edge tend to seep into or permeate the entire culture. We already have around 5 percent that is already at integral, and it might reach 10 percent within a decade or two. At that time, there would be a transformative shift in the interior domains the likes of which humanity has never, but never, seen. The true inclusiveness that forward-thinking social and political theorists have long idolized as near utopian would in fact become a very real possibility for humanity for the first time in its entire history.
      This will be happening at about the same time that we reach something resembling a technological Singularity—and together, these conditions would propel the world into a transformative event the likes of which has never been remotely seen—or even imagined— before. This will be in direct opposition to many of the present-day degenerative, degrading, divisive, devolving currents that are the product of an abundance of lower stages—that, among other items, drive terrorism, intense marginalization, global warming, environmental degradation, and social injustices such as trafficking— and that are also now actually headed by a leading-edge that has disastrously derailed. These are truly dangerous times. That is why the beginning of a genuinely Integral Age—in all 4 quadrants—will arrive not a moment too soon. I could go on endlessly here, but I’ll simply leave that tantalizing possibility to your imagination. I will point out that this integral stage, because it has already started to emerge in full force around the world, has, among a huge number of other things, created entire theories that originate at this newly emergent level— with Integral Metatheory, which I represent, being one of the most effective, having already fully reinterpreted over 60 human disciplines through an Integral lens—giving items such as Integral Business, Integral Medicine, Integral Art, Integral History, Integral Spirituality, Integral Economics, Integral Education, Integral Politics, and so on— each one of them a much more effective and inclusive approach to its field.
      But one of our central points, for either major way forward, is essentially the same, which I’ll briefly summarize : the green postmodern leading-edge of evolution itself has, for several decades, degenerated into its extreme, pathological, and dysfunctional forms. As such, it is literally incapable of effectively acting as a real leadingedge. Its fundamental belief—“there is no truth” (with its many derivatives)—and its basic essential attitude—“aperspectival madness”—cannot in any fashion actually lead, actually choose a course of action that is positive, healthy, effective, and truly evolutionary. With all growth hierarchies denied and deconstructed, evolution has no real way to grow, has no way forward at all, and thus nothing but dominator hierarchies are seen everywhere, effectively reducing any individual you want to a victim. The leading-edge has collapsed ; it is now a few-billion-person massive car crash, a huge traffic jam at the very edge of evolution itself, sabotaging virtually every move that evolution seeks to take. Evolution itself finds its own headlights shining beams of nihilism, which can actually see nothing, or beams of narcissism, which can see only itself. Under this often malicious leadership (“the mean green meme”), the earlier levels and stages of development have themselves begun to hemorrhage, sliding into their own forms of pathological dysfunction. And this isn’t just happening in one or two countries, it is happening around the world.
      This culturally divisive and fragmenting force (in the Lower Left) has joined with various systemic forces (in the Lower Right), such as a technological drive toward divisive, echo-chambered, and siloed individuals, and an interior drive (in the Upper Left) toward increasingly narcissistic displays. With no overriding drives to cohesion, unity, or self-organization available in a truly effective fashion in any of the quadrants, there is an almost historically unprecedented regression in essentially all of them. Evolution, in a decided move of self-correction, has paused and is in the process of backing up a few paces, regrouping, and reconstituting itself for a healthier, more unified, more functional continuation. What virtually all of these regroupings have as a primary driver is a profound antigreen dynamic acting as a morphic field radiating from the broken leading-edge itself.
      Donald Trump, more than any other single factor, has (unknown to himself, or virtually anybody else, for that matter) ridden these antigreen forces to a massively surprising presidential victory. As previous stages became, in various ways and to various degrees, activated by Trump, whether orange, amber, or red, they all shared one thing : the anti-green dynamic (a dynamic that, because it had not been recognized in any significant way, made Trump’s victory a stunning and unbelievable surprise to virtually everybody). And—although Trump himself will do little to actually address the details of this—as each of these stages works to redress the imbalances inflicted on it by an extreme green and its aperspectival madness, the overall effects of these recent events could indeed turn out to be quite healthy, allowing evolution to generally self-correct and adopt a leading-edge that can actually lead, thus allowing evolution itself to continue its ongoing march of “transcend and include,” a self-organization through self-transcendence. »
      Ken Wilber, Trump and a post-Truth World

    • Bernard Dugué Bernard Dugué 24 novembre 2020 06:27

      @Slipenfer 1er Le texte est riche et dense. Ce que j’ai cru comprendre c’est que la société trumpienne est traversée par des instincts tirant l’humanité vers le bas et que Trump a capitalisé en terme d’élection ce phénomène qu’il a capté avec son instinct. Si j’ai bien compris, cette phase régressive finit par créer une contre réaction vers une progression. A la manière des diastoles et systoles de l’Histoire selon Schelling je dirais. Trump est aussi dépeint dans le livre de H Broch sur la folie des masses. Un agitateur démoniaque. Broch a écrit son livre en 1940. On voit qui il visait. Finalement, ce que décrit Wilber ressemble à la régression constatée en Europe à la fin des années 20. Je vais relire ce texte, j’ai pas complètement saisi. Où l’avez-vous trouvé ? 


    • Captain Marlo Captain Marlo 24 novembre 2020 08:32

      @Bernard Dugué
      la paresse de gens comme vous qui refusent d’analyser le mode d’existence

      Le mode d’existence de qui et de quoi ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 24 novembre 2020 08:45

      @Bernard Dugué
      Trump est aussi dépeint dans le livre de H Broch sur la folie des masses. Un agitateur démoniaque

      Trump représente aujourd’hui les classes populaires abandonnées par les Démocrates. Il est protectionniste, opposé à la mondialisation, aux guerres et opposé au communautarisme qui plait tant aux Démocrates.
      Pour Trump, tous les américains sont des citoyens ...américains.
      Pour toutes ces raisons, les noirs et les latinos ont voté pour Trump !

      "(...) Dans le monde à l’envers dans lequel nous vivons, le Parti républicain est devenu le parti de la classe ouvrière américaine. Des gens qui se définissent par leur adhésion aux valeurs familiales, à l’église, au travail et qui se considèrent comme les « Américains ».

      Le Parti Démocrate, qui prétendait être la voix de ces travailleurs, s’est progressivement transformé en un conglomérat urbain identitaire. Un collectif de personnes « en tant que » : des humains qui insistent pour s’identifier à un corset réputé de nature biologique : « en tant que femme », « en tant qu’homosexuel », « en tant que trans », « en tant que noir », « en tant que juif ».etc 

      Bonne journée.


    • Francis Francis 24 novembre 2020 08:56

      @Bernard Dugué

       
       ’’@Captain Marlo Je n’adhère pas au complotisme ’’
       
      Ce mot complotisme appartient au vocabulaire totalitariste, un vocabulaire que je laisse aux tyrans.
       
      Sarkozy prétendait que la pensée unique est celle de l’opposition. Le complotisme c’est le concept qui exprime et exploite cette idée qui tue toute velléité de débattre.


    • HELIOS HELIOS 24 novembre 2020 10:09

      @Bernard Dugué
      ... si l’on continue a discuter sur le confinement/déconfinement, ce dernier étant à l’ordre du jour,... toutes les personnes qui viennent d’être citées dans les commentaires sont des personnes qui considèrent que ce 1er déconfinement s’est mal passé.

      Or, ce premier déconfinement a été exactement ce qu’il fallait faire c’est à dire, la suppression d’une contrainte (d’une soumission) qui ne se justifiait plus, de manière inconditionnelle et immédiate

      Or, maintenant, pour ce nouveau déconfinement, nos autorités souhaitent (sont contraint) rendre la liberté au français parce qu’ils n’ont plus la justification pour ce faire, mais souhaitent quand même perteptuer cette soumission.

      Castex et les autres souhaitent donc supprimer les contraintes mais désirent, grace à des artifices de delais, de dates, et autres « astuces » tout cela inconsidéré et inutile, obliger les français a un autoconfinement... le pire dans un contexte de liberté.... la justification du syndrome de Stockholm appliqué a une nation complete que les citoyens pris en otage par leur gouvernement restent otages et louent leurs « ravisseurs de libertés »

      Je suis désolé pour ceux qui sont heureux de se sentir « gouvernés », mais cela n’est pas la vraie vie. Il y en a certes qui aiment cela, mais ils ne se rendent peut etre pas compte de ce que cela represente, même pour eux 

      Chao 



    • michalac michalac 24 novembre 2020 13:06

      @Captain Marlo
      .

      Le vaccin CoV 2019 a été annoncé au Forum économique mondial de Davos bien avant l’alerte de pandémie par l’OMS.


      .
      Un lien vers brujitaf... pas complotiste tout ça... rien que « des gens qui exercent leur esprit critique avec intelligence »... comme ici..
      .

      Bill Gates parle « de réduire la population » par les vaccins.


      .
      Là non plus, pas de complotisme... mais la conclusion de gens « qui exercent leur esprit critique avec intelligence »...
      .
      En revanche, on est toujours sans nouvelles des nano-trackers et des filigranes invisibles que ceux « qui exercent leur esprit critique avec intelligence », avaient découvert dans les bulletins de vote américain...
      .
      Et tout ça, ça fait l’UPR...

    • ChrisWiss ChrisWiss 24 novembre 2020 14:14

      @Captain Marlo
      Et à propos on en ou au sujet des bulletins marqués d’un signe secret ???


    • Cyril22 24 novembre 2020 16:51

      @Yaurrick
      « [le progrès sanitaire] diminue la mortalité infantile et donc par conséquent diminue la croissance démographique »

      Exprimé ainsi, cela peut paraitre contradictoire, aussi il faut préciser l’enchainement :
      le progrès sanitaire

      diminue la mortalité infantile,
      donc les couples n’ont plus besoin de multiplier les naissances pour avoir une postérité,
      pour cela ils adoptent des méthodes de limitation des naissances, ce qui est une autre approche des mentalités et usages (naissances choisies),
      cette maitrise des naissances les amène en final à choisir d’avoir un nombre d’enfants plus faible, pour une meilleure qualité de vie,
      de ce fait, le pays connait une moindre croissance démographique

      Un malentendu sur cette approche amène certains esprits perturbés à prendre une campagne humanitariste pour une volonté génocidaire.


    • michalac michalac 24 novembre 2020 16:53

      @Captain Marlo
      .

      Et voici une analyse détaillée du contenu des divers vaccins en cours de préparation.


      .
      Pas du tout...
      Un énième lien vers le blog conspi brujitaf... qui ne comprend pas grand chose lui-même, semble-t-il, à ce qu’il prétend démontrer...
      Le blog s’appuie sur une note de vulgarisation du Dr Velot portant sur les différentes méthodes de conception des vaccins, une note intitulée " NOTE D’EXPERTISE GRAND PUBLIC SUR LES VACCINS AYANT RECOURS AUX TECHNOLOGIES OGM« ...
      Et c’est tout...
      Et on n’y apprend rien sur »le contenu« des différents vaccins en cours de développement, tout juste la technologie anti-virale sur laquelle est fondé chacun de ces vaccins...
      .
      La note du Docteur Velo ne manque cependant pas d’intérêt. Elle interpelle sur les risques liés à l’utilisation de la technologie OGM notamment le risque de produire en masse ce qu’on appelle des »virus recombinants"... Un risque à ne pas ignorer mais à ne pas aggraver outre-mesure non plus...
      .
      L’UPR, qui ne s’y entend pas plus en matière génétique qu’en économie-politique européenne, a choisi de sonner le tocsin avant même d’y avoir compris quelques chose... car ce qu’a très bien compris l’UPR, en revanche, c’est que la populace est toujours prompte à réagir au son du tocsin...

    • michalac michalac 24 novembre 2020 18:48

      @Captain Marlo
      .

      Le vaccin CoV 2019 a été annoncé au Forum économique mondial de Davos bien avant l’alerte de pandémie par l’OMS.


      .
      FAUX.
      .
      Juste des photos de Bill Gates pour faire peur... datant du 11 décembre 2018 soit avant le Forum de Davos de 2019...
      Et un Tweet du 16 mars 2020 de l’Associated Press pour annoncer le début des essais d’un vaccin anti-corona... bien après l’alerte au covid qui date de décembre 2019 et bien après le Forum de Davos 2019, donc...
      .
      Tout ça dans article du... 07 Avril 2020 !
      .
      Et c’est tout...
      .
      Notons que le covid19 n’est pas le seul des corona-virus qui nous menacent, d’autres, et des fameux, sont passés avant lui... il était donc temps pour les labo de Seattle de procéder aux essais d’un vaccin anti-corona, comme l’annonce l’AP...
      .
      Sans qu’on ne sache comment, cependant, le blog conspi brujitaf en conclue que « le vaccin covid 19 a été annoncé au Forum de Davos »...
      .
      Et l’UPR répète bêtement....

    •  John  John 24 novembre 2020 19:11

      Salut Michalac !

      « Faux »

      Ce n’est pas ce que semble dire l’express du 23 janvier 2020 bien avant que l’OMS le qualifie de pandémie ...

      « 11 mars 2020 — Profondément préoccupée à la fois par les niveaux alarmants de propagation et de sévérité de la maladie, l’OMS estime que la COVID-19 peut être qualifiée de pandémie. »


    • Christian Slipenfer 1er 25 novembre 2020 03:11

      @Bernard Dugué
      dans le livre de K.W Trump and a post-Truth World 
      en anglais,c’est un ami qui à extrait le passage à priori.
      bien a toi



    • Jelena Jelena 23 novembre 2020 18:24

      >> L’épidémie de Covid sur le point de disparaître.

      Faites attention à vous, il y en a qui ont fait un séjour à Guantanamo pour moins que ça.


      • Gasty Gasty 24 novembre 2020 09:28

        @Jelena
        Absolument !
        je dirais même qu’elle s’intensifie au point d’avoir fait disparaitre la grippe ainsi qu’un bon nombre d’autre pathologies morbides. J’ai appris récemment qu’une personne s’était suicidé en se jetant sous un train, mais après enquête, il a été dénombré plusieurs cas de Covid 19 dans ce train. Sa mort serait bien liée à la présence du Covid 19. Aujourd’hui faut rester prudent et faire attention à ce qu’on dit.


      • Cyril22 24 novembre 2020 17:34

        @Gasty
        Vous y croyez vraiment, à cette histoire de train, ou c’est une boutade ?
        Parce que si vous y croyez, cela interpelle sur votre discernement,
        et si c’est une boutade, ça ne démontre pas la véracité de vos suppositions.

        « Aujourd’hui faut rester prudent et faire attention à ce qu’on dit »
        en effet, on risque de passer pour un ...


      • Gasty Gasty 24 novembre 2020 19:23

        @Cyril22

        ...citoyen prudent ?


      • pierrot pierrot 23 novembre 2020 18:49

        Vous ne pensez pas que les diverses mesures préventives ont obtenu un résultat (Chine, Corée, Singapore, et plus faiblement en Italie, France et Espagne aisni qu’en Allemagne... entre autres..

        Aux USA et au Brésil, Pérou, sans mesures préventives et une politique sanitaire déplorable, le résultat a été catastrophique.


        • rogal 23 novembre 2020 20:06

          Le nombre des cas détectés sous-estime, de plusieurs fois dites-vous, celui des personnes réellement contaminées, parce, si je comprends bien, seule une minorité a été testée.
          Mais dans l’autre sens, si les tests sont rendus beaucoup trop sensibles du fait d’un trop grand nombre de cycles d’amplification, le nombre des cas peut surestimer fortement celui des contaminés, au point que ce biais l’emporte sur l’autre. Qu’en pensez-vous ?
          Didier Raoult vient de faire savoir que chez lui on teste et on a toujours testé avec un CT de 35 (sauf erreur).


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 novembre 2020 20:16

            @rogal
            Les CT ne sont pas homogènes d’un labo à un autre
            en plus, les gens ne se font pas tester de la même manière selon des départements. En Gironde, on fait trois fois moins de tests, ce qui nous a évité de passer en couvre-feu il y a quelques semaines. Ce n’est pas le nombre de cas mais le taux de positivité qui est un paramètre intéressant. En Amérique, la plupart des Etat sont en incidence inférieure à 100, ici l’incidence dépasse les 150 dans la plupart des départements et les 200 dans la moitiés des départements


          • rogal 23 novembre 2020 21:06

            @Bernard Dugué
            « Ce n’est pas le nombre de cas mais le taux de positivité qui est un paramètre intéressant. ».
            Dans la communication politico-médiatique c’est surtout le nombre de cas qui est mis en avant, trouvé-je.
            D’autre part, comment connaître le taux d’incidence si son numérateur, inconnu, est remplacé par un nombre de cas positifs biaisé ?


          • OJBA 23 novembre 2020 21:01

             « elle conduit à détruire le pays ». Ca, c’est l’objectif. « pour un bénéfice sanitaire très limité ». Et ca, c’est un dommage collatéral. Et je ne suis pas complotiste. Juste que cette pandémie a été l’occasion inespérée de faire plonger le pays économiquement pour mieux le soumettre à des diktats de toute origine (d’aucuns ne vont pas s’en priver), museler son peuple avec des lois liberticides , et enfin nous faire accepter une gouvernance strictement économique pour le plus grand bonheur d’une poignée.


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 novembre 2020 21:52

              @OJBA Il n’ont pas cherché à faire plonger l’économie, ils ont tout simplement perdu la main sur cette épidémie assez grave mais pas au point de perdre pied à ce point. Après, les opportunistes se sont greffés sur cette affaire. Ouvrez les yeux, discutez avec vos voisins, vous verrez qu’eux aussi ont perdu pied. Il n’y a pas de complot mais un naufrage de civilisation. C’est assez dérageant car cela indique que vous êtes une partie-prenante du naufrage


            • Captain Marlo Captain Marlo 24 novembre 2020 08:56

              @Bernard Dugué
              Il n’y a pas de complot mais un naufrage de civilisation. C’est assez dérageant car cela indique que vous êtes une partie-prenante du naufrage

              Nous sommes victimes, et pas partie prenante du tout !
              Vous avez le discours culpabilisateur de tout le Gouvernement.
              Statistiquement le Covid est un non évènement. Depuis 1975, une bonne douzaine d’épidémies du même genre, ou pires, qui n’ont pas donné lieu à ce foutoir.


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 24 novembre 2020 10:53

              @Captain Marlo
              Quand on se considère comme victime, c’est qu’on a déjà perdu les combats à mener disait à peu près Nelson Mandela. Vous n’êtes au fond victime que de votre ignorance et c’est pour raison qu’ils avancent


            • jib_jib 25 novembre 2020 01:01

              @Captain Marlo
              Après le naufrage vient la liquidation. Tous dans le même bain


            • ribouldingue ribouldingue 23 novembre 2020 22:54

              Au secours ! Les dieux sont tombés sur la tête.Au début de l’épidémie on accusait le pangolin, puis la chauve souris, aujourd’hui c’est au tour des visons. Un premier élevage de visons contaminé au Covid-19 en France, les 1 000 bêtes abattues Ce type de contaminations de visons par le SARS-CoV-2 a été principalement observé au Danemark, mais aussi dans d’autres pays européens comme les Pays-Bas ou la Suède. Bon ça c’est fait. A qui le tour ? Demain nous allons découvrir que les libellules, les papillons, les mouches, les moustiques, les rats, les chiens, les chats, les fourmis, les punaises de lit, les puces, les morpions, les poissons etc etc. seront tous porteurs du SARS cov-2
              Pour l’immunité collective faudra repasser à la prochaine pandémie avant que celle là ne s’éteigne. Pour l’heure, il va falloir penser sérieusement à s’adapter à vivre avec une combinaison de cosmonaute. Il est à craindre que les masques et les cotons tiges dans le tarin ne soient plus assez efficaces pour éradiquer la vilaine bestiole.

              • goc goc 24 novembre 2020 05:58

                @ l’auteur

                Merci Bernard !!!  smiley

                on ne s’explique toujours pas le fait que les enfants/ados n’attrapent pas le virus, sinon on aurait peut-être la solution.

                J’ai lu l’autre jour, un article faisant le rapprochement entre l’immunité apparente des enfants et la vaccination ROR (rubéole, oreillons, rougeole). qui les protegerait du coronasvirus Je ne sais pas si c’est vrai, mais j’avoue que cette idée me plait beaucoup, ne serait-ce que parce que dans ce cas, un tel vaccin nous « immuniserait » pendant des années, et donc on n’aurait pas besoin de repasser à la caisse de « Big Farma » chaque année comme ils sont en train de nous enfumer. Avec eux, c’est nous qu’on est en état d’obsolescence programmé  smiley


                • jjwaDal jjwaDal 24 novembre 2020 21:33

                  @goc
                  Une étude britannique a montré que 60% des enfants n’ayant pas été en contact avec le SARS-CoV2 ( de 6 à 16 ans) avaient des anticorps dirigés contre ce virus.
                  Si elle est confirmé à plus grande échelle, cela expliquerait largement la faible ampleur de la diffusion de l’épidémie par les enfants et leur résistance remarquable à la maladie. Je connais ’un échantillon de 500 enfants dans cette tranche d’âge qui a connu 6 cas (détectés car symptomatiques) depuis le début septembre, avec guérison rapide et absence de toute contamination alentour. Cela semble aller dans le sens de cette étude.


                • hocagi@1shivom.com 24 novembre 2020 06:50

                  L’auteur nous donne son verdict scientifique  

                  ’Il n’y a pas de complot mais un naufrage de civilisation. C’est assez dérageant car cela indique que vous êtes une partie-prenante du naufrage

                  In fine, la population est tellement débile qu’elle sombre et sa société avec, c’est un phénomène spontané expliqué par Darwin, et Macron et son gouvernement, ainsi que Dugué, essayent de nous sauver de nous mème.

                  Merci, le vaccin ds le bras ou le gras de la fesse, car s’il faut baisser le pantalon c’est pas nécessaire, car fait depuis longtemps ....


                  • germon germon 24 novembre 2020 07:12

                    Bonjour,

                    Et pour commencer, si ce soir on éteint tous la télévision. Façon de dire va te faire voir. 


                    • pierrot pierrot 24 novembre 2020 07:57

                      @germon
                      Boon idée, mais je n’ai pas la téléconnerie.
                      Il ne faut pas « baisser la garde » en ouvrant les magasins qui sont des foyers d’épidémies.
                      Allons au bout, ne lisez plus agogo anxiogène, complotistes et foyers des imbéciles.


                    • BA 24 novembre 2020 07:59

                      Covid-19 : la troisième vague est arrivée aux Etats-Unis, au Japon, en Iran, en Corée du Sud, en Inde.


                      Covid-19 : ces pays déjà en proie à une troisième vague de contaminations.


                      « On entre dans la gestion de vagues successives de recrudescence jusqu’à l’arrivée des premiers vaccins et/ou traitements prophylactiques. » En évoquant le cycle naturel de l’épidémie dans son avis du 26 octobre dernier, le Conseil scientifique invitait déjà à intégrer l’éventualité d’une troisième vague, notamment dans les politiques publiques de gestion de la crise sanitaire, et ce bien que la seconde ne soit pas encore derrière nous. 


                      Si des recommandations pour anticiper et contrer un énième rebond dans l’Hexagone émergent déjà, ce dernier n’a pu être évité dans d’autres régions du globe. Frappés par la deuxième vague il y a plusieurs mois, bien avant la France et l’Europe, certains pays sont en effet bel et bien confrontés à leur troisième recrudescence de contaminations depuis le début de la crise sanitaire. Que celle-ci soit en cours ou imminente.


                      - Etats-Unis


                      Aux États-Unis, la menace de la troisième vague date de la rentrée 2020. Après une première vague au printemps, le pays a connu un deuxième rebond des contaminations pendant l’été, en juillet, avant qu’un nouveau, croissant, ne se manifeste cet automne. Il s’est amorcé dans certains États avant de se propager à tout le territoire qui connait à ce jour de nouveau une augmentation forte et rapide de l’activité du virus. De quoi pousser plusieurs États à opter pour des restrictions fortes, alors que Donald Trump a exclu tout confinement à l’échelle nationale.


                      Depuis le 3 novembre, pas moins de 100.000 nouveaux cas confirmés ont été recensés chaque jour, d’après les données de l’université Johns-Hopkins. Au cours de la semaine écoulée, le nombre moyen de dépistages positifs quotidiens s’approche même des 150 000. La troisième vague est non seulement une réalité, mais elle est massive. Les États-Unis ont atteint la barre des 250.000 décès attribués au Covid-19 pour plus de 11,5 millions de cas recensés depuis le début de la pandémie.


                      - Japon


                      Après une vague au printemps puis à l’été comme aux États-Unis, le rebond actuel observé au Japon « pourrait être considéré comme une troisième vague » déclarait le 12 novembre Toshio Nakagawa, le président de l’Association médicale du Japon. Une interprétation confortée par l’évolution épidémique au cours des derniers jours. Le Japon est en « alerte maximale » après avoir recensé un nombre record d’infections quotidiennes au coronavirus, a déclaré ce jeudi le Premier ministre Yoshihide Suga, sans toutefois prévoir de nouvelles mesures de restrictions dans l’immédiat. 


                      Plus de 2000 nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été enregistrés mercredi dans le pays, un record national. Tokyo a par ailleurs dépassé jeudi la barre des 500 nouveaux cas quotidiens, selon les médias locaux, un deuxième record d’affilée pour la capitale du pays après 493 cas détectés la veille. Bien que relativement faibles comparés à d’autres pays, ces chiffres confirment une recrudescence brutale de la pandémie dans l’archipel nippon, où les tests ne sont pas pratiqués à grande échelle.


                      - Iran


                      Après un premier pic au printemps, puis un deuxième pendant l’été, l’Iran amorce sa troisième vague de Covid-19. Le nombre des morts s’envole dans tout le pays, mais les autorités se refusent à décider un confinement, imputant la responsabilité de la crise aux États-Unis et à leurs sanctions.

                      À ce jour, le pays, le plus touché du Moyen-Orient, a enregistré plus de 43.000 morts, et plus de 800.000 cas ont été confirmés depuis le début de l’épidémie en février. Ces dernières semaines, les autorités iraniennes annoncent régulièrement des bilans quotidiens de plus de 400 morts.


                      - Corée du Sud


                      En Corée du Sud, les nouveaux cas quotidiens de Covid-19 ont atteint cette semaine un seuil qui n’avait plus été franchi depuis 81 jours, soit depuis le 29 août, faisant également craindre qu’une troisième vague de pandémie commence à frapper le pays. 

                      Selon l’Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA), 313 infections ont été recensées mardi, dont 245 cas locaux, portant le nombre total de cas à 29.311. 

                      Les épidémiologistes assimilent cette recrudescence de cas confirmés au début d’un nouveau rebond épidémique, après le premier concentré sur Daegu et la province du Nord Gyeongsang entre février et mars, et le second concentré sur la métropole de Séoul entre août et septembre.


                      - Inde


                      Dans sa capitale, New Delhi, le nombre de cas de coronavirus a explosé ce mois-ci, submergeant hôpitaux et cimetières, tandis que le gouvernement indien résiste aux appels à un nouveau confinement. La capacité d’accueil en unités de soins intensifs a toutefois été augmentée tout comme la capacité de test passée à plus de 100.000 personnes par jour.


                      Cette semaine, le nombre de cas y a dépassé le demi-million, avec une hausse record du nombre quotidien de nouveaux cas et de décès, les autorités sanitaires indiennes décrivant cette recrudescence comme la fameuse troisième vague de l’épidémie. Plus de 90% des lits en soins intensifs équipés de ventilateurs étaient occupés jeudi 19 novembre dans la mégalopole, selon une application de téléphonie mobile gouvernementale. La situation est aggravée par la pollution qui étouffe la capitale à cette période de l’année.


                      https://www.lci.fr/sante/covid-19-etats-unis-japon-coree-du-sud-inde-iran-ces-pays-deja-en-proie-a-une-troisieme-vague-de-contaminations-2170574.html


                      • pierrot pierrot 24 novembre 2020 08:28

                        @BA
                        C’est la raison qui nous oblige à fermer les magasins (en 2020 (on n’a pas besoin de consommer plus que le nécessaire), fermer les églises, temples, synagogue et mosquées foyer d’épidémies importantes avec les fêtes.


                      • serge.wasterlain 24 novembre 2020 10:17

                        @BA
                        Terrible troisième vague effectivement au Japon : hier 23 novembre, 7 morts pour une population de 126 millions d’habitants. Et que dire de la Suède, 6 morts le 19/11 (dernier chiffre publié). Bref, une hécatombe vous-dis-je !
                        TRRREMBLEZ BRAVES GENS, TRRREMBLEZ ! ! !
                        bééééééééé, béééééééééééé, bééééééééééé
                         statistiques coronavirus - Recherche Google


                      • Cyril22 24 novembre 2020 17:45

                        @BA
                        Pour la Corée du Sud, parler de « vague » pour quelques centaines de cas par jour, c’est pour le moins excessif. Il y a quelques clapotis bien localisés et maîtrisés.

                        Aux USA et en Inde, par contre, c’est en effet de forte intensité, mais parfois cela se manifeste dans des régions différentes plutôt que des vagues globales nationales.

                        La leçon générale est qu’on n’a pas encore atteint la fin de partie


                      • Reflexo78 24 novembre 2020 08:25

                        Le confinement et les couvre-feux n’ont aucun effet sur l’épidémie selon LCI

                        Dans le journal de David Pujadas sur LCI, la journaliste Fanny Weill revient chiffres à l’appui sur le « reflux » de l’épidémie, qui selon sa démonstration ne serait dû ni au confinement, ni aux couvre-feux.

                        https://covidinfos.net/wp-content/uploads/2020/11/lci-2eme-vague.mp4?&image=//fr.sott.net/image/s29/590326/large/LCI.jpg


                        • pierrot pierrot 24 novembre 2020 08:30

                          @Reflexo78
                          arrêtez de regarder la téléconnerie qui fait tant de mal.


                        • Captain Marlo Captain Marlo 24 novembre 2020 09:04

                          @pierrot
                          arrêtez de regarder la téléconnerie qui fait tant de mal

                          Vous pouvez quand même examiner les données européennes comparant les décès toutes causes confondues des divers pays, c’est pas à la télé, mais c’est instructif.

                          Dans de nombreux pays, il ne s’est absolument rien passé de différent des autres années ! Étonnant, non ?


                        • Reflexo78 24 novembre 2020 08:29

                          L’Allemagne a compris

                          Devant l’augmentation des restrictions de libertés et l’absurdité des mesures sanitaires prises dans le cadre de la crise sanitaire liée à la Covid-19, la population allemande se mobilise en masse pour protester.

                          https://fr.sott.net/article/36327-L-Allemagne-a-compris


                          • Captain Marlo Captain Marlo 24 novembre 2020 09:06

                            @Reflexo78
                            L’Allemagne a compris

                            Mesures d’autant plus incompréhensibles que l’Allemagne a utilisé massivement la chloroquine, et qu’il ne s’est absolument rien passé de différent des autres années question surmortalité !


                          • CN46400 CN46400 24 novembre 2020 10:01

                            @Captain Marlo
                            HCQ ou pas :
                            Allemagne = 12 000dcs pour 85 millions d’habs
                            France = 44 000 dcs pour 65 millions d’habs......


                          • Eric F Eric F 24 novembre 2020 13:20

                            @Captain Marlo
                            " l’Allemagne a utilisé massivement la chloroquine, et qu’il ne s’est absolument rien passé de différent des autres années question surmortalité"
                            tiens, mais n’est-ce pas justement le pays leader de l’UE qui a obtenu de si beaux résultats ?


                          • kalagan75 24 novembre 2020 09:04

                            « Si le virus avait conservé sa puissance épidémique, une seconde vague aurait dû se dessiner à la mi-juillet et s’amplifier d’août à septembre. Nous n’avons rien vu de tel. En revanche, une reprise a été observée entre la mi-septembre et maintenant. Ces observations traduisent une saisonnalité assez énigmatique, du moins en Europe, et une sorte d’horloge biologique présente dans l’épidémie. Une horloge que la science n’explique pas. »

                            Juin, Juillet, Août ... il y a bien eu une petite reprise épidémique, faible bien entendu puisque tout le monde vit dehors en cette période et que les contaminations en extérieur sont quasi nulles. Avec un bel été, peu de risques de propagation !

                            Je suis stupéfait de ta conclusion pour Septembre : les premiers cas recensés touchent la population des 20-29 ans essentiellement ... comme par hasard avec la rentrée étudiante et la sur-fréquentation des bars et autres fêtes surchargées dans des apparts où ils sont les uns sur les autres. Il suffit de suivre leurs comptes instagram ... 


                            • Pimpin 24 novembre 2020 10:12

                              « Une horloge que la science n’explique pas. »

                              Raoult l’a expliqué ! le virus n’est pas le même, il a muté, c’est même le numéro 4. Et il se comporte comme tous les virus chaque année, ça monte et ça redescend, courbe en cloche. Sauf que les autres années on n’en parlait pas. Enfin si, on parlait de la saturation des hôpitaux ...

                              Il suffit que les généralistes aient à nouveau le droit de prescrire les médicaments efficaces et tout redeviendra normal. Mais ce n’est pas le but cherché par les tenants du grand reset.



                              • Eric F Eric F 24 novembre 2020 12:04

                                @Pimpin
                                « Raoult l’a expliqué ! le virus n’est pas le même, il a muté »


                                La plupart des virus mutent, et ça Didier Raoult le savait, il se raccroche donc maintenant aux branches pour expliquer par ce fait une recrudescence de l’épidémie dont il avait auparavant affirmé qu’elle ne se produirait pas. J’ai été naïf, je l’avais cru à l’époque, de même que jusqu’en septembre j’avais cru les rassuristes. Je n’avais connu aucun cas de covid dans mon entourage lors de la première vague, j’en connais désormais plusieurs, dont un de mes frères.

                                « ce n’est pas le but cherché par les tenants du grand reset »
                                Le « grand reset » est un concept fourre tout sous lequel on met tout et n’importe quoi. Il faut être parano pour considérer que les gouvernants font exprès de mal gérer l’épidémie dans le but d’exterminer les populations et faire s’effondrer l’économie.


                              • Pimpin 25 novembre 2020 10:35

                                @Eric F Vous n’avez pas compris ce que raconte Raoult !!! On n’a pas une deuxième vague d’un même virus, mais une nouvelle vague d’un autre virus, et ça Raoult avait toujours dit que c’était possible. Il a dit qu’une deuxième vague ne s’était jamais vu ! et effectivement il n’y en a pas eu. En attendant son traitement fonctionne très bien sur tous les virus mutés, et il en compte déjà une dizaine. Celui qui nous préoccupe est le numéro 4.
                                L’effondrement de l’économie : vous n’avez donc pas entendu tous ceux qui partout dans le monde nous expliquent qu’il faut réduire nos activités, que nous sommes trop nombreux ... pour sauver la planète !!! Vraiment vous ne l’avez pas entendu ? c’est de la paranoïa ? du complotisme ? qu’on retrouve chez ceux qui officiellement, il y a un site, des réunions, prônent le grand reset ? Ouvrez donc les yeux !


                              • pierrot pierrot 26 novembre 2020 14:51

                                @Pimpin
                                Raoult n’est pas sérieux et se contredit en permanence.
                                Qu’il travaille et se taise.


                              • Eric F Eric F 24 novembre 2020 12:12

                                Bonjour Bernard. Le Conseil Scientifique et les mandarins hospitaliers qui hantent les plateaux télé souhaitent mettre les populations en hibernation à afin de réduire les situations de contacts inter-individuels. Ils nous verraient bien dans des sortes de couveuses comme dans Matrix (je précise que c’est une exagération métaphorique, et non pas une conviction complotiste smiley )

                                Le problème du confinement, couvre feu, etc. c’est qu’une fois qu’il y a eu un précédent, cela devient une addiction, d’une part on a du mal à en sortir, et d’autre part on les remets en oeuvre à l’occasion suivante.

                                Je suis absolument d’accord avec vous qu’il ne s’agit pas d’une machination du grand Satan, mais la panique et l’incompétence des gouvernants, ainsi que l’emprise des « experts » auxquels ils ont confié le lead des actions contre la séquence épidémique.


                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 24 novembre 2020 14:13

                                  Quelqu’un peut-il me donner le nombre des morts du à la grippe en cette année 2020 ?
                                  .
                                  En 2017 on comptait 30000 morts du à la grippe.... et aucun confinement !

                                  .

                                  Je suppose donc que le chiffre des personnes morts de la grippe à été transféré volontairement vers les statistiques COVID-19 pour gonfler le chiffre des morts soit disant du au Covid-19 en vue de instaurer et de maintenir éternellement les mesures liberticides !
                                  .

                                  Ça fait clic ?


                                  • Cyril22 24 novembre 2020 17:23

                                    @eau-du-robinet
                                    L’épidémie de grippe 2020 a eu lieu en janvier-février, et a été moins intense que les années précédentes.
                                    Vous citez à juste titre la grippe de 2017 particulièrement sévère, le pic a eu lieu en janvier et était effectivement très important, mais cette maladie n’entraine pas de complication immunitaires, la pression hospitalière a été élevée mais moindre que le covid.

                                    La « surréaction » des autorités au covid a eu lieu par effet d’imitation :
                                    La Chine a donné l’exemple de mesures coercitives de confinement et de traçage autoritaire (ce dernier étant repris par d’autres pays d’Asie).
                                    Vue la montée de panique au niveau mondial, et faute d’avoir pu mettre en oeuvre le traçage imposé, c’est la méthode confinement qui a été repris par la plupart des pays occidentaux.
                                    Sans qu’il s’agisse d’un plan machiavélique préétabli, il est exact que certains états tendent à introduire dans la loi le recours à des mesures d’exception contraignantes et attentatoires aux libertés

                                    Je ne sais pas s’il y a eu un sondage pour demander aux Français s’ils auraient accepté un traçage obligatoire par smartphone voire bracelet électronique et une mise à l’isolement « sous contrainte » des personnes contaminées et cas contacts, plutôt que couvre-feu et confinement général. Dans les deux cas c’est de l’autoritarisme.
                                    « Ne rien faire » est un choix possible pour des pays peu atteints par l’épidémie, mais pas soutenable pour ceux où l’épidémie est active : on a vu comment la Grande Bretagne a du tardivement changer de stratégie. Une épidémie a une dynamique très complexe, certains pays épargnés par la première vague ont pris de plein fouet la seconde, d’autres le contraire, d’autres les deux, d’autres aucune. On voit quand même des pays fermer leurs écoles ou stades alors qu’ils n’annoncent que quelques cas (ex : Cambodge, où il n’y a eu aucun décès).


                                  • Traroth Traroth 24 novembre 2020 14:24

                                    Depuis le temps que vous dites que l’épidémie est finie, elle a fait 20.000 morts de plus en France...


                                    • Reflexo78 24 novembre 2020 18:42

                                      @Traroth

                                      Petit flash back !

                                      France, Mars 2020 - O.Bogillot - President SANOFI France sur RTL- Hydroxychloroquine - « Il a suffisamment de signaux positifs pour montrer que ce médicament pourrait éventuellement réduire la charge virale »

                                      https://twitter.com/i/status/1324374848718704640


                                    • Gasty Gasty 24 novembre 2020 23:49

                                      @Traroth

                                      En 2017, il y a eu « 593 606 » décès en France, en 2018 « 596 552 » , en 2019 « 599408 ». On peut donc s’attendre à avoir en 2020 « 650000 » décès ( voir plus ).

                                      A bientôt pour le décompte smiley


                                    • Reflexo78 24 novembre 2020 16:42

                                      Et pourtant ils insistent avec leur stratégie !

                                      Vers un apartheid français ?

                                      22 Novembre 2020
                                      Un certificat de vaccination Covid19 en guise de passeport pour circuler en France, c’est ce que laisse entendre Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale

                                      http://www.globalmagazine.info/le-cri/2020/11/22/vers-un-apartheid-francais-1606040790


                                      • Croa Croa 24 novembre 2020 23:13

                                        NUL, tout ça est politique alors que l’article ne parle que du virus. Même à démontrer l’absurdité de tout cela les vrais causes de cette crise ne sont pas abordées.


                                        • jib_jib 25 novembre 2020 01:06

                                          @Croa
                                          Si le Gvt devait être crédité d’un comportement rationnel dans ce psychodrame santaire, on aurait dû s’en apercevoir à un moment ou un autre. Ne cherchez plus, vous vous faites du mal. Absurdistan uber alles


                                        • pierrot pierrot 25 novembre 2020 09:04

                                          Pour éviter la troisième vague et supprimer cette pandémie, le bon remède a été mis en oeuvre en Chine. 

                                          Confinement strict, masques, fermeture des boutiques non essentielles, tester, isolée.

                                          Ca marche bien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité