• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’image de Bachar Al Assad et la sécurité d’Israël

L’image de Bachar Al Assad et la sécurité d’Israël

 

L’image de Bachar Al Assad et la sécurité d’Israël

 Une interview du magazine Paris Match de Bachar al Assad donne un éclairage différent de la personnalité de celui que l’on présente encore comme un dictateur sanguinaire réélu dans une parodie d’élection présidentielle. Dans ses réponses modérées Assad livre tout de même quelques vérités mises en évidence par Marianne : « Depuis quand les Américains disent-ils la vérité sur la crise syrienne ? » dit-il et « parlons aussi franchement » poursuit-il : « Si le Qatar n’avait pas financé dès le début les terroristes, si la Turquie ne leur avait pas apporté un soutien logistique et l’Occident un soutien politique, les choses auraient été différentes ».

Et fait comprendre sa détermination : « Quoi qu’il arrive, nous autres Syriens n’accepterons jamais que notre pays devienne un jouet entre les mains de l’Occident ». Sa pique finale envers Hollande qu’il place subtilement au niveau de Daesh, pas seulement au niveau du soutien populaire, 12%, manifeste malgré tout une retenue intelligente vis-à-vis de la politique syrienne de la France qui date d’ailleurs d’avant notre actuel président.

Rien n’est innocent dans notre paysage médiatique. Cette interview prend évidemment en compte la réalité du terrain, c'est-à-dire les succès militaires de l’armée loyaliste, pour lui donner son vrai qualificatif. Mais comme dans le même temps se dessine en Angleterre, Suède et en France un mouvement législatif pour la reconnaissance d’un Etat palestinien, on ne peut s’empêcher de faire le lien de ces événements avec la question de la sécurité d’Israël.

 

Le redressement de l’image de Bachar Al Assad

Sur le plan de la personnalité et de l’image, Bachar Al Assad, dont la culture est indéniable et a été assurée pour partie par une grande université anglaise, est parti de très bas. Dictateur sanguinaire c’est ainsi qu’il a été d’emblée présenté dans le cadre de l’émergence d’un mouvement de protestation, style révolution arabe, dont on sait maintenant complètement ce que cela signifie, dans son pays et non pas quand il a été reçu à l’Elysée peu de temps avant.

On lui a aussi rapidement attribué le meurtre de Hariri, certainement dans le but d’attiser les affrontements inter communautaires au Liban. A l’épreuve du temps sa culpabilité semble de moins en moins certaine.

Ce que l’on peut dire avec certitude, c’est que la Syrie a joué un rôle positif dans la guerre civile au Liban, et que ce pays arabe représente le seul véritable soutien des palestiniens.

Assad a eu le choix : soit se démettre et partir en villégiature à l’étranger avec sa famille qui semble-t-il le poussait vers cette issue, soit rester et se battre contre les hordes de mercenaires, armées, entrainées et financées par les USA, la France, la Grande Bretagne et l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie. Du côté du Golan et du Liban, ces islamistes réellement sanguinaires, qui viennent d’ailleurs d’exécuter un soldat libanais capturé, pour la plupart sous la bannière Al Nosra, ont également le plein soutien d’Israël.

Cela fait beaucoup pour un seul homme, même sanguinaire ! Si Assad n’avait pas bénéficié de l’appui d’une majeure partie de son peuple, il n’aurait pas pu disposer d’une armée de conscrits, où vraisemblablement Alaouites et Chiites, Chrétiens mais aussi Sunnites sont unis dans ce combat contre Al Nosra, Daesh et d’autres brigades islamistes… Cela fait quelques temps que l’armée syrienne dite libre n’existe plus, même dans la propagande de nos médias.

Avec le soutien des russes, de l’Iran et des Chinois, Assad a ainsi résisté, en résidant à Damas, d’abord dans une grande incertitude sur le sort des engagements militaires, puis après quelques victoires clés comme celle obtenue avec le Hezbollah à Qosseir, Qualamoun, .. puis à Homs, dans un mouvement de reconquête qui concerne notamment Alep en ce moment.

Il y a encore des gesticulations sur la nécessité de frapper la Syrie, pour des motifs humanitaires bien entendu, de la part de la France et des USA. Mais l’essentiel s’est joué en septembre 2013, moment où Obama a du renoncer à ses frappes de missiles programmées sur 72 heures, par crainte des représailles. Quand on pense que la France n’a qu’un mois de réserves de pétrole, on imagine bien la folie que représenterait pour les pays occidentaux un embrasement total au Moyen Orient.

 

La sécurité d’Israël

 Il parait maintenant complètement vain de prétendre éliminer Assad, qui ne « mérite pas d’être sur terre » selon celui qui est soi-disant notre ministre des affaires étrangères mais qui en fait se préoccupe beaucoup plus de la sécurité et de l’impunité d’Israël. Comme d’autres politiciens.

L’interview d’Assad à Paris Match, qui bien évidemment implique un spectaculaire redressement d’image en France, de même que la position pour un état palestinien soutenue par Fabius, s’inscrivent pleinement dans une défense d’Israël qui tiendrait compte des nouveaux rapports de force.

L’après Netanyahou est déjà en marche donc.

Parce que les faits maintenant bien établis sont qu’Israël a perdu la bataille militaire de Gaza, ce que les israéliens ont perdu aussi c’est l’occasion d’éviter de massacrer une nouvelle fois des civils, et que l’armement de la Cisjordanie est sur le point de se faire, si ce n’est pas déjà engagé. S’il y a un affrontement direct avec le Hezbollah, il est certain que ce sera le cas.

Nos gouvernants sont naturellement bien informés de la situation réelle et ils jugent sans doute que pour la sécurité d’Israël le moment d’un vrai dialogue de paix avec les palestiniens est venu.

Ils craignent certainement aussi d’avoir grillé leur marionnette Mahmoud Abbas et de favoriser ainsi l’émergence d’un vrai mouvement de résistance en Cisjordanie.

Dans la région, il y a aussi une montée irrésistible de l’Iran, dans la tradition perse, et du croissant chiite tel que défini par Bassam Tahhan. Parallèlement à l’action militaire, les USA et leurs alliés ont également développé une guerre économique faites de sanctions monétaires, d’embargos et aujourd’hui de pressions exercées en faisant baisser le prix du baril de pétrole avec la complicité de l’Arabie saoudite. Le but recherché est l’asphyxie économique de l’Iran et de la Russie, mais aussi au passage de l’Algérie et du Venezuela. Ceci afin de favoriser des troubles sociaux à même de provoquer un changement de régime.

Dans le contexte actuel, que ne semble pas avoir encore assimilé le congrès américain, ce genre d’agression de nature économique est assez délicate. Les négociations sur le nucléaire iranien ont montré que cela n’avait pas mis à genoux l’Iran et cela conduit inéluctablement à des accords commerciaux entre la Russie, l’Iran, la Chine, puis bientôt d’autre pays, qui finiront par exclure le dollar. Ce qui portera un coup majeur à la domination des USA. On voit déjà que l’Allemagne ne pratique pas vis-à-vis de la Russie un suivisme aveugle. Exclure la Russie du contexte économique européen est une erreur fondamentale qui ne peut venir que d’une vassalisation des pays qui œuvrent dans ce sens.

Au Moyen Orient d’une manière générale il est sans doute plus que temps de mettre en route des véritables processus de paix, avant que l’irresponsabilité du régime israélien actuel ne pousse à une guerre contre le Hezbollah, la Syrie et in fine l’Iran. On peut remarquer également que les USA modèrent les ardeurs guerrières de la Turquie et qu’ils ne couvrent plus totalement l’Arabie saoudite.


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Laurent 47 7 décembre 2014 13:05

    Très bonne analyse, n’en déplaise aux Etats-Unis et à ses esclaves européens ! Cela prouve une fois de plus que le dernier mensonge américain sur le « dictateur syrien » a comme d’habitude fait long feu et que Bachar El Assad a le soutien de ses compatriotes et de la majeure partie de la communauté internationale. D’ailleurs il n’a pas été condamné par l’ONU, mais par les « occidentaux » ( comprenez l’oncle Sam ). 


    • Ouallonsnous ? 7 décembre 2014 22:12

       "le moment d’un vrai dialogue de paix avec les palestiniens est venu.pour la sécurité d’Israël« 

      Et la sécurité du moyen orient voir du monde  ?

      Soit Bachar al Assad n’a pas tout compris ou l’auteur veut le faire parler »politiquement" correct !

      La seule sécurité qui vaille est celle des habitants de Palestine, et ce ne sont pas les israéliens sionistes qui sont des colonisateurs venus d’ailleurs et ayant spolié le pays !

      La sécurité existera quand l’entité sioniste occupant la Palestine aura disparue laissant la place à la République laïque de Palestine a qui il incombera de désioniser aussi rigoureusement que possible et totalement le pays !


    • aimable 7 décembre 2014 15:26

      au choix : dictature laïque type Assad
       ou
       dictature politico- religieuse fanatique, type talibans ou autres (tous très célèbres pour leurs barbaries ! )

      je comprend qu’une partie des Syriens choisissent Assad même s’il est très d’être un saint !!(faute de grive on mange du merle )


      • aimable 7 décembre 2014 15:29

         Assad même s’’il est très loin d’être un saint


      • marauder 7 décembre 2014 17:10

        Le fait que les gouvernements américains aient exercé une pression sur la syrie n’envoi aucune contre indication avec le fait d’y avoir un dictateur (sanguinaire ou pas, a ce niveau, la nuance est quelque peu déplacée), bien au contraire, c’est souvent l’appanage d’une intervention directe ou pas d’un impérialiste flagrant.

         Sauf que répondre a un impérialisme par un autre, c’est tout aussi grave.
        Eriger bachar el assad en « type pas si mauvais », c’est aussi mauvais qu’excuser n’importe quel au pourriture, sur le simple fait qu’il aurait un ennemis commun avec un certains « nous ».

        Et l’israel, vous le verrez, na pas autant de « pouvoir » que vous ne le pensiez, car le gouvernement américain les soutenais jusqu’alors par la présence de pétrole. Ils ont aujourd’hui leur saleté de gaz de shiste. Avant de tout détuire sur leur sol, ils auront délaissé le moyen-orient (bon gré mal gré).


        • alinea alinea 8 décembre 2014 10:50

          marauder,
          Il faudrait qu’un jour l’occidental cesse de regarder le monde à travers ses verres filtrants, qu’il ôte ses oeillères et accepte enfin que les autres existent, avec leur culture, leur religion, leur économie, et leurs priorités !
          Alors soudain, on en verrait des jugements à l’emporte pièce tomber !!


        • Doume65 7 décembre 2014 18:34

          « c’est-à-dire les succès militaires de l’armée loyaliste »

          Dans les journaux de France Inter, on ne nous parle pas d’armée syrienne, mais des « milices d’Assad », même lorsqu’il s’agit de ceux qui se battent contre Daesh !


          • COVADONGA722 COVADONGA722 7 décembre 2014 19:09

             L’après Netanyahou est déjà en marche donc.


            n’absolument Assad vient de voir deux ses bases de missiles s’envoler en fumée cet apres midi .
            me demande si Israël aimerait pas que le massacre continue encore un peu yep 

            • JMBerniolles 7 décembre 2014 20:51

              Chaque chose en son temps.


              Il faut tout de même comprendre que près de quatre ans en arrière, au printemps 2011, Assad s’est retrouvé avec un soulèvement armé, des défections dans son armées et des hordes de mercenaires arrivant de toute part : Turquie [plus de 1000 kms de frontière commune], Liban depuis une zone montagneuse, Jordanie et Arabie saoudite.

              Le nombre de mercenaires qui disposaient donc de bases arrières, a culminé à plus de 200.000.
              Ceux-ci ont investi Homs, une bonne partie d’Alep, la région stratégique proche du Liban, du Qalamoun et campaient à 60 kms de Bagdad

              Assad a décidé de rester et de résister avec une majeure partie de l’armée, constituée de chiites, alaouites, sunnites, chrétiens.. Lui qui devait ainsi tomber en deux mois selon Juppé s’est révélé un grand stratège. Il a d’abord tenu. Puis aidé par le Hezbollah et des comités de défense, il a commencé à prendre peu à peu l’initiative. Près de 4 ans après le début des hostilités, il est maintenant incontournable et il a acquis sûrement un prestige certain auprès des arabes pour avoir résisté à l’occident et Israël.

              Dans leurs raisonnements réalistes les américains n’envisagent plus son départ. Les russes viennent, dans une initiative diplomatique, de proposer une nouvelle conférence de paix à Moscou ce qui en dit long sur le fond. Encore quelques victoires militaires d’Assad et la mise sur pied d’une opposition syrienne représentative, on a vu Al Katib se posisionner dans cette optique, et cette solution s’imposera.  






            • JMBerniolles 7 décembre 2014 22:28

              Ce raid israëlien, en passant par le Liban, n’est pas le premier, mais c’est le premier où un chasseur israëlien est abattu par la DCA syrienne.


              Netanyhou qui, il ne faut pas l’oublier, a aussi la nationalité américaine, joue son va-tout dans un jeu très dangereux.

              Il s’inquiète justement des avancées de l’armée syrienne en collaboration avec le Hezbollah et l’armée libanaise. et se moque complètement de la sécurité des israêliens.

              Je ne suis pas capable d’avoir un avis personnel, mais je commence à croire les analystes arabes qui prévoit une guerre avec Israël au printemps prochain

              Il faut voir que l’on est passé en 4 ans d’une situation où la Syrie devait tomber et laisser la voie libre à l’attaque de l’Iran, à une conjoncture presque opposée.

              Le fait qu’un chasseur israélien ait été abattu laisse à penser que les russes ont livré du matériel performant à la Syrie. Peut-être pas encore les S300 mais on y va. 



            • Tillia Tillia 7 décembre 2014 22:10

              « Alaouites et Chiites, Chrétiens mais aussi Sunnites sont unis dans ce combat contre Al Nosra, Daesh et d’autres brigades islamistes... »


              @ l’auteur
              Vous voulez dire « brigands islamistes ». 

              Les chiites ne représentent que 10% du monde musulmans, mais ils m’ont l’air plus évolués que les sunnites, bêtise crasse engendrée par le wahhabism. 

              • alinea alinea 7 décembre 2014 22:31

                Mettre en route un processus de paix ?
                Se casser, tout simplement ; arrêter d’arroser de fric et d’armes Israël et l’EIL et consort !
                Il leur faudra des décennies pour tout reconstruire et pour pleurer les morts et les destructions de leur culture !


                • JMBerniolles 7 décembre 2014 22:58

                  Merci de votre commentaire, mais la paix au Moyen Orient nous concerne aussi.

                  Il faut aussi penser que là-bas se situe le berceau de notre culture.

                  Et puis en tant que peuple nous sommes embarqués par nos dirigeants dans cet affrontement avec l’Iran, la Russie et la Chine... qui sonnera sans doute le glas de la suprématie de notre monde libre.



                • alinea alinea 7 décembre 2014 23:34

                  Mais la paix nous concerne parce que nous y avons porté la guerre !!!
                  Et comme il semble que rien ne soit fait pour cette paix, au contraire, bien au contraire ! Cette guerre, ces guerres, en arrangent certains, non ?
                  Il y a assez de fric là bas ; ils n’ont pas besoin de nous !!
                  Rien n’aurait dû nous concerner là-bas !


                • JMBerniolles 8 décembre 2014 13:37

                  Ce qui nous concerne c’est le pétrole et dans une moindre mesure le gaz.

                  De Gaulle était connu au Liban, en Syrie .. comme le protecteur des minorités... 

                  A son époque notre pays a eu un grand rôle international positif... Nous étions respectés pour cela.

                  L’indépendance nationale et la diplomatie sont étroitement liées. 


                • alinea alinea 8 décembre 2014 18:41

                  L’indépendance nationale ? Quelle rapport ? Nous ne le sommes pas puisque nous avons besoin de leur pétrole !! C’est quoi cette hypocrisie ?
                  N’aurions-nous pas pu acheter leur pétrole, point barre ; commerce, commerce, et c’est tout !!
                  Quant à de Gaulle, je trouve qu’il ressort trop souvent comme héros quasi saint aujourd’hui !!
                  Mince alors !!


                • JMBerniolles 8 décembre 2014 23:20


                  Pardonnez moi j’ai été elliptique. Le Pétrole c’est presque la moitié de notre consommation en énergie finale

                  Son coût a un très fort impact économique des deux cotés Acheteur/vendeur. Un pétrole à plus de 150 dollars le baril est mauvais pour nos économies. Un Pétrole à 60 dollars tue les économies russe, iranienne, algérienne, venezuellienne.... c’est le sens de la guerre déclenchée actuellement par l’Arabie saoudite.

                  La grande majorité des réserves en pétrole facilement exploitables, c’est à dire à 100 dollars le baril pour fixer les idées, se trouve auu Moyen Orient.

                  Il existe un scénario pour diminuer notre dépendance du Pétrole nommé Négatep [ne pas confondre avec Négawatts]. Il ne va pas vous plaire puisqu’il suppose d’augmenter la part du nucléaire  ! ... mais il y a aussi des choses comme l’utilisation du solaire thermique.

                  Donc je suis d’accord avec vous, il faut commercer avec et non exploiter les pays producteurs.

                  Pour cela il faut être indépendant.

                  De Gaulle représente, incarne pratiquement, l’époque du capitalisme monopoliste d’état. Formule marxiste lourde mais très pertinente. C’était un capitalisme de production qui faisait avancer le pays. A tel point que les mouvements révolutionnaires se sont embourgeoisés sous lui. Pas de responsabilité dans la marche de la société, on demande au système de donner plus. Et il le peut.

                  De Gaulle a ainsi pu développer une diplomatie plutôt progressiste [j’exclurai l’Afrique noire de cette idée] :  Non à l’Otan.

                  Il a compris dès le début que l’indépendance du Vietnam était inéluctable et était prêt à négocier avec ho Chi Min ;

                  Il a aussi, et c’est un drame pour l’Algérie et la France que cela n’ait pu aboutir essayé de favoriser une Algérie indé^pendante avec la participation de français d’algérie.

                  Les extrémistes des deux côtés ont fait échoué cela... on retrouve malheureusement souvent ce schéma.

                  Il a malheureusement couvert les assassins de Ben Barka, les agissements du SAC, des magouilles en Afrique noire... 

                  Aujourd’hui, nous sommes à l’époque du néo libéralisme. La France est gouvernée par la finance et sert les intérêts de groupes capitalistes transnationaux, comme Total

                  Qui cherche à exploiter lui-même le pétrole du MO, mais aussi le pétrole lybien.. en allant installer ses raffineries au plus près des sites de production.

                  Donc cette perte d’indépendance conduit au néo colonialisme


                • Layly Victor Layly Victor 8 décembre 2014 10:39

                  JMBerniolles

                  Ton article est très bien construit et clair, mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec tes conclusions. Avec ta foi inébranlable en l’être humain (que je respecte), tu as trop tendance parfois à miser sur l’intelligence. Or l’histoire nous apprend que l’intelligence a rarement présidé au déclenchement des guerres.
                  Si on considère l’immensité du bloc continental auquel la Syrie est adossée : Iran, Russie, Chine, Inde (sans compter l’Afrique du Sud et le Brésil et peut-être même le Japon et la Corée), non seulement immensité territoriale mais aussi de ressources et de populations, et le degré de culture et de civilisation de ces pays qui vaut largement celui d’un monde occidental décérébré, c’est pure folie que de penser le dominer par la guerre économique et la guerre des armes.
                  Or, faire un tel raisonnement, c’est sans compter sur l’orgueil démesuré des sionistes et leur mépris des autres peuples. Et c’est sans compter sur la folie agressive de certains dirigeants américains, dont la folle Clinton.
                  Qui aurait pensé qu’Hitler allait faire la folie de s’attaquer à l’immensité du territoire soviétique ? Et pourtant, il l’a fait. Sur un préjugé de race supérieure. Aujourd’hui, il y a un autre préjugé qui peut conduire à une guerre insensée, c’est la toute puissance de la finance sur les peuples.
                  Tu parles de paix pour les peuples palestinien et israélien. A mon avis, il n’y aura de possibilité pour la paix que lorsque l’alliance entre Israël et l’Arabie Saoudite aura été démasquée, ce qui risque de prendre du temps.
                  Dans mon papier « bien joué, le coup de l’état islamique », j’avais indiqué que le but des soit disant frappes occidentales était de refouler les djihadistes vers le territoire Syrien et de les y confiner. C’est exactement ce qui se passe. Tout est fait pour que la guerre dure le plus longtemps possible, car Israël veut saigner à blanc les combattants arabes des deux camps, l’Arabie veut à la fois exterminer les chiites et les wahhabites qui l’inquiètent, les US veulent la guerre partout pour retarder la perte de leur suprématie au niveau mondial, la Turquie trouve certainement des avantages économiques et politiques dans cette situation. Donc, tout ce beau monde veut faire durer la guerre le plus possible.
                  Je sais que tu aspires à la paix. Aussi, j’espère que tu as raison et que je me trompe.

                  Ce qui va peut-être précipiter les choses, c’est l’évolution dramatique de la situation économique mondiale et des équilibres stratégiques. On parle maintenant ouvertement d’un effondrement de l’Europe pour le Printemps 2015, avec éviction de l’Italie et de la France de l’Euro (un printemps européen ?).


                  • JMBerniolles 8 décembre 2014 13:41

                    Victor,

                    merci pour ton commentaire ; Oui je crois, j’espère que l’intelligence battra l’obscurantisme.
                    Aujourd’hui il en va de l’avenir de l’humanité.
                    Au Moyen Orient et dans notre zone europe 2015 va marquer un tournant je pense effectivement.

                  • JMBerniolles 8 décembre 2014 10:42

                    C’était sans doute inévitable d’avoir ici un commentaire sioniste haineux et lourdingue.


                    Si on avait pris la peine de lire l’article on verrait qu’il exprime une vraie inquiétude pour la survie d’Israël. Il n’est déjà pas difficile de comprendre que Nétanyahou a isolé Israël sur la scène internationale. Ses tentatives pour entrainer les USA dans une attaque contre l’Iran ont échoué.
                    En soutenant Al Nostra et en bombardant la Syrie, il se lance dans une tentative aventureuse et irresponsable [si cela tourne mal il fuira aux USA..] pour amener l’Otan à le soutenir.

                    Mais dès le moment où les USA ont entamé leurs négociations avec l’Iran, cette possibilité s’est refermée.

                    Pour ce qui est de Gaza. Il est clair qu’Israël voulait occuper la bande de Gaza ne serait ce que pour récupérer le gaz côtier. On parle du Hamas qui est largement compromis avec le Qatar, mais en fait les israéliens se sont heurtés à des branches militaires peu soumises au Hamas apparemment. Il y a eu un affrontement militaire. 
                    Le constat est simple à partir d’éléments publics :
                    * le dôme de fer israélien est pratiquement inefficace
                    * les militaires israéliens n’ont pas pu prendre le contrôle de Gaza. Nétanyahou cache les pertes israéliennes. 
                    * il y a eu des bombardements aveugles sur la population civile de Gaza, une école de l’ONU a été touchée...

                    Je ne pense pas que la population israélienne soit dupe, -en fait je connais des gens qui ne le sont pas-. La grande supériorité militaire israélienne a vécu.

                    Propagande ? curieux pour quelqu’un qui vient déverser sa propagande sioniste.




                    • Le p’tit Charles 8 décembre 2014 10:48

                      Encore un pays agressé par la cohorte des impuissants de la planète..vous savez les donneurs de leçons..ceux qui massacrent sans vergogne des peuples entiers pour uniquement faire de l’argent sur le dos de l’humanité...et notre amateur de scooter est dans cette fosse septique comme le fut le précédent...

                      Pitoyable...

                      • Massada Massada 8 décembre 2014 11:03

                        Mes commentaires sont censurés pour motif de dire la vérité.
                        Une tentative désespérée de l’auteur pour débiter ses betises sans contradicteur.

                        En .rance la liberté d’expression n’existe plus, vous etes tombé bien bas smiley

                         

                        @auteur

                        Quand le mensonge prend l’ascenseur , la vérité prend l’escalier. Elle met plus de temps mais ne t’inquiètes pas, elle finit toujours par arriver


                        • Massada Massada 8 décembre 2014 11:08

                          Habitant à Ashdod, j’ai vu l’efficacité du Dome de fer, mais l’auteur nourrit à la propagande arabe ne sait meme pas de quoi il parle.
                          pffff lamentable, meme pas semblant d’etre crédible


                          • Massada Massada 8 décembre 2014 11:13

                            On a jamais reçu l’ordre d’occuper Gaza, c’est complètement stupide
                            Pour en faire quoi ?

                            L’auteur n’a rien compris, un Hamas affaiblit en conflit permanent avec l’OLP est bien plus bénéfique pour nous.
                            Divisez pour régner c’est vieux comme le monde.


                            • Massada Massada 8 décembre 2014 11:23
                              Propagande ? curieux pour quelqu’un qui vient déverser sa propagande sioniste.

                              Moi je parle vrai, c’est du vécu, je vis au MO et non en .rance !

                              C’est incroyable le nombre de soi-disant « experts » ici qui débitent n’importe quoi, ce n’est plus de l’info mais du délire.


                              • cyrus cyrus 8 décembre 2014 12:40

                                @massada , tu t’ auto censure toi même avec ton comportement prosélyte et primaire.
                                Il est etonnant que les gens n’ ai pas utiliser bien avant le petit « bouton signaler un abus ».

                                tu as bénéficier de bien plus de liberté d’ expression et d’ écoute que les palestinien que tu opprime.

                                le dome de fer est une arnaque de tes « elites » , il as ete sature cet ete par quelque roquette , inutile de dire qu’ en cas de vrai bombardement , tu sera presque autant a l’ abrsi que sous une kippa blindee ;) ... tout est question de foi en son pays ;)

                                Tu ne vit pas au moyen orient , tu vi dans un blokaus européen bétonné implantée illégalement en palestine ... tout est question de nuance .


                              • JMBerniolles 8 décembre 2014 13:27

                                Je n’ai nullement l’intention de vous censurer.


                                De quels arabes parlez vous ? de vos amis d’Arabie saoudite et du Qatar ?
                                mais sans doute faites vous allusion à l’Iran pays de la grande civilsatiion perse dont les liens avec la France sont ancestraux.... 

                                je souhaite simplement que vous puissiez continuer à vivre dans votre pays en paix, comme vos voisins. 

                              • Massada Massada 8 décembre 2014 14:43

                                Les iraniens ne sont pas arabes, et je parle de la propagande des arabes que vous vous obstinez à appeler palestiniens.


                                Vous êtes nourrit en .rance à la propagande arabe depuis le biberon dixit la politique arabe de la .rance.


                              • Massada Massada 8 décembre 2014 14:52

                                je souhaite simplement que vous puissiez continuer à vivre dans votre pays en paix, comme vos voisins. 


                                Nous vivons en paix avec l’Egypte et la Jordanie, le Hezbollah c’est la succursale libanaise de l’Iran,
                                le Hamas celle du Qatar. Quand aux arabes dit « palestiniens de Cisjordanie » ils ont tout intérêt à ne jamais conclure de paix afin de garder leur status de réfugié permanent et recevoir les fonds de la communauté internationale.
                                L’Europe finance les fonctionnaires palestiniens, même ceux qui ne travaille plus, sont tellement naïf ces européens.

                              • bourrico6 8 décembre 2014 15:02

                                Il est etonnant que les gens n’ ai pas utiliser bien avant le petit « bouton signaler un abus ».

                                Ca a surement déjà été fait, sans résultat.
                                Ses propos, qui constituent une incitation « subtile » et déguisée à la haine raciale et à l’antisémitisme sont visiblement tolérés, si ce n’est encouragés de par le « laisser faire » qui constitue une sorte d’encouragement.

                                Le site vit par les pubs, par conséquent les trolls en chef comme Morice ou les dégénérés de base comme Massada sont des machines à cash.

                                Un site sérieux aurait déjà viré les deux avec pertes et fracas au bout de deux phrases.


                              • Onecinikiou 8 décembre 2014 12:38

                                M. Berniolles vous êtes démenti ce matin même :



                                Israël ne croit pas que Bashar puisse être un bouclier face à la « menace » islamiste, puisque lorsqu’il entreprend de reconquérir son territoire en engrengeant quelques victoires tactiques sur le terrain, Israël bombarde ses positions, en violation au passage de toutes les régles internationales en la matière. Mais l’on sait le grand respect du droit internationl qu’a Israël, quand toute les autres nations du monde sont vivement incitées (pour ne pas dire plus) à le respecter !

                                Et pourquoi Israël bombarde-t-il, et qui est rigoureusement inintelligible dans votre perspective, sinon pour la raison qu’il se satisfait grandement du chaos à ses frontières, et des combats plus ou moins fratricides qui s’y mènent. 

                                 Cela pour deux raisons : cela affaibli objectivement ses adversaires et compétiteurs, tous ces adversaires, et entretient l’idée qu’il conserve la hauter main sur les événements le cas échéant, en justifiant demain une eventuelle intervention militaire dans la région. Et pourquoi pas, de nouvelles conquête de territoires !

                                Car il faut le savoir, et qui est empiriquement vérifiable : depusi la déclaration Balfour Israël profite toujours du conflit quel qu’il soit pour avancer ses pions, gagner des territoires et s’aggrandir, favorisant ainsi sa profondeur stratégique. 

                                Il est vrai qu’il est très politiquement incorrect - voire même suicidaire professionnellement parlant - de le rappeler.

                                • JMBerniolles 8 décembre 2014 13:20

                                  Merci de votre commentaire qui me permet de donner quelques précisions.


                                  Si mon papier qui s’appuie sur des faits que tout le monde peut vérifier [pour vous je signale la profonde différence entre l’interview de Paris Match et celle de Bachar al Assad également présentée par le Figaro, il y a peu. Cette dernière est ainsi résumée : Assad menace la France. Qu’avait dit Assad ? Attention les djihadistes français que vous m’envoyez vont revenir] soulève l’ire de Massada, c’est qu’il comprend une part de vérité.

                                  Je connais toutes ces théories de l’intérêt pour les USA et Israêl du chaos généré en Syrie, Irak et ailleurs si possible... Je constate que concrètement cela favorise la montée en puissance, y compris sous l’angle militaire, d’un axe qui part d’Iran. Il faut aussi comprendre que cette tactique est un substitut à l’action directe et à la présence de forces américaines sur ces territoires.

                                  C’est une évidence que les américains n’ont pu maintenir leur présence militaire en Irak, qu’ils doivent abandonner l’Afghanistan... 

                                  Sur le fond, les problèmes du Moyen Orient s’expliquent certainement en termes de pétrole et gaz.
                                  L’attitude de l’Arabie saoudite est liée à la saturation de sa production pétrolière, qui amène aussi les américains à se tourner vers l’Iran. Il suffit de lire des cartes de réserves gazières pour constater qu’il y a au large de Gaza un important champ de gaz en sous sol marin.

                                  Quand on sait que la France n’a qu’un mois de réserve en pétrole, on se dit qu’aller vers un embrasement au Moyen Orient est de la folie pure. 




                                • Massada Massada 8 décembre 2014 14:40
                                  Le système Dôme de fer a été développé et financé conjointement par les États-Unis. Il est crédité d’avoir pu abattre plus de 700 roquettes depuis Gaza, qui ont été dirigées sur les centres de population israéliens, avec un « kill ratio » d’environ 85-90 % du total des tirs sur les centres urbains (La plupart des 4 500 roquettes tirées depuis Gaza sont tombées dans des zones inhabitées en Israël ou, dans certains cas, à l’intérieur de Gaza).

                                  Je l’ai vu intercepter 2 missiles simultanément, c’est un spectacle incroyable.

                                  La firme américaine Raytheon consolide le contrat du Dôme de fer avec investissement qui avoisine les 150 millions de dollars. Il ne vont pas investir dans un machin qui ne fonctionne pas, ils ne sont pas stupides eux.

                                  Actuellement nos ingénieurs testent un système par rayon laser qui sera opérationnel d’ici peu.

                                  Nous avons aussi le système de défense ’Fronde de David’ destiné à intercepter des missiles venant de Syrie et du nord Liban où est basé le Hezbollah.

                                  Mais vous en .rance n’êtes toujours pas capable d’intercepter les drones qui survolent vos centrales nucléaire smiley


                                  • bourrico6 8 décembre 2014 15:03

                                    Incroyable.

                                    Tu es un puit de connerie sans fond, une sorte de curiosité.
                                    Dans le temps tu aurais, fini à la foire, entre la femme à barbe et l’homme singe.


                                  • cyrus cyrus 8 décembre 2014 16:09

                                    kipat barzel = dome de fer =kippa blindée ;) .... capable d’ intercepter deux missille a la fois effectivement ca impose le respect ;) :P , bon a trois c plus compliqué c’ est vrai :P


                                  • bourrico6 8 décembre 2014 16:23


                                    Venant d’un type comme lui, ce genre de propos me fait doucement sourire, et me fait penser à la redoutable efficacité médiatique des batteries de Patriot en 91.

                                    En fait, la crédibilité de Massachiasse est absolument nulle, je prends chacun de ses propos pour un bobard de propagande.

                                    Après le SNLE classe Dolphin (Je me marre encore), voici l’anti missile absolu... enfin anti roquette plutôt.

                                    C’est idiot de sortir des mensonges pareils, alors qu’a coté il y aurait des choses vraies et qui marchent à mettre en valeur.
                                    C’est à ça qu’on reconnait l’idiot du village, il a des arguments valides à portée de main (les systèmes de protection des char par exemple), mais préfère en inventer d’autres plus spectaculaire, et ainsi passer pour une andouille inculte.


                                  • cyrus cyrus 8 décembre 2014 17:58

                                    sun tsu ganait souvent des guerres avec deux trois recettes simple bien appliqué ...


                                  • bourrico6 9 décembre 2014 12:04

                                    Sauf que la, ce n’est pas une guerre.
                                    C’est la lente extermination d’une population isolée dans un ghetto.
                                    Et tout comme les Juifs du Ghetto de Varsovie, Ceux de Gaza se soulèvent contre leur oppresseur, marrant comment certains ont la mémoire courte en Israël.

                                    Et s’ils veulent « gagner », ils n’ont pas 36 solutions, il faut être extrêmement brutal, mais quand je dis brutal, c’est selon le modèle Tchétchène.... ou celui du ghetto de Varsovie.

                                    Ils sont dans l’impasse, et comme ils sont en position dominante (même s’ils ne peuvent vaincre sur le terrain et encore poins dans les esprits), c’est à eux de faire le premier pas, à eux de faire les concessions.


                                  • Massada Massada 8 décembre 2014 15:13

                                    Les frappes aériennes d’Israël à proximité de l’aéroport international de Damas et de la frontière syro-libanaise ont démoli un arsenal de SA-25 russes que Moscou destinait à la Syrie et au Hezbollah, groupe terroriste libanais.


                                    Plus intéressant la chute du plus grand poste de renseignement russe à Tel a-Hara au sud de la Syrie par les unités de rebelles syriens durant la dernière semaine d’Octobre. Il s’agit d’une des bases les plus sophistiquées du renseignement russe au-delà de ses frontières - Le site secret était stratégiquement situé près du carrefour des frontières syriennes avec la Jordanie et Israël.

                                    Les précieux appareils de haute-technologie, inconnu en grande partie des agences d’espionnage occidentales, ont été rapidement expédié de la Syrie à l’Occident pour examen et évaluation.



                                    • bourrico6 8 décembre 2014 15:42

                                      blabla, blabla, branlette & propagande neuneu.


                                    • Layly Victor Layly Victor 8 décembre 2014 18:08

                                      Massada

                                      Votre orgueil insensé et votre mépris des autres est tel que vous prétendez maintenant dominer la grande Russie. Cette folie est intimement liée au fait que, même si vous vous prétendez plus intelligents que le reste du monde, vous pensez dans votre for intérieur que, si ça tourne mal, l’occident va se mobiliser pour vous sauver, matériellement et financièrement, encore une fois. Et que la finance internationale pourra toujours vaincre des grands peuples comme le peuple Russe et le peuple Iranien. Et bien non. Le soutien inconditionnel de l’occident ne durera pas éternellement et ce jour là, ce sera soit la guerre nucléaire, soit la débandade avec armes et bagages. Ce que vous n’avez pas compris dans votre orgueil insensé, c’est que l’auteur JM Berniolles essaie d’empêcher cette catastrophe.


                                    • Laurent 47 8 décembre 2014 15:45

                                      Je suis sidéré de constater avec quelle facilité les Etats-Unis arrivent encore à faire avaler aux dirigeants européens tous leurs contes de fées sur les méchants russes ! Ca fait des décennies que la majorité des pays du monde ne croit plus un seul mot venant des USA, lorsqu’ils parlent de démocratie ou de liberté ! La seule liberté qu’ils admettent, c’est la leur, et encore ! Ca dépend de la couleur de peau ! Mais bon, ils sont comme ça, et on ne les changera pas ! Le jour où les russes seront aussi surveillés et aussi armés que les citoyens américains, n’est pas près d’arriver ! Je n’ai qu’un pauvre petit Certificat d’Etudes Primaires, mais j’ai la chance d’avoir quelques neurones qui fonctionnent encore dans le cerveau ! Comme je n’ai pas fait l’ENA, j’arrive à comprendre assez facilement le but de la manoeuvre américaine, qui est assez simple : empêcher à tout prix une union entre la Communauté Européenne et la Russie sur le plan commercial. Déjà, l’Europe leur fait peur et c’est pourquoi ils veulent la façonner à leur manière ( accords Europe Etats-Unis ), alors imaginer la puissance qui leur ferait face si la Russie nous rejoignait ! Pour les hégémonistes de Washington, c’est tout bonnement insupportable ! Et seule la violence d’un retour de bâton quasi certain les empêche de faire la guerre à la Russie ! Mais ça essaye de-ci de-là, par OTAN interposé, par les nazis ukrainiens, estoniens, polonais, lituaniens ( la liste est longue ), par le vol MH17 de Malaysia Airlines, par des sanctions suite à « l’annexion de la Crimée » par référendum ( pourtant exactement sur les mêmes bases que celui qui a vu le Kosovo devenir indépendant ). Heureusement que Poutine sait que tout ça n’est que du vent, et qui a maintenant de puissants alliés, avec lesquels il commence à faire des affaires, en tournant le dos à l’Europe...et au dollar !


                                      • cyrus cyrus 8 décembre 2014 15:58

                                        Massada , tout le monde t’ aime ;) tu nous rapelle sans cesse le sketch de dieudo , une vrai caricature ;) https://www.youtube.com/watch?v=kvzAnxiHmvA


                                        • Massada Massada 8 décembre 2014 16:12

                                          Oderint, dum metuant 


                                          En Israël on s’en fout d’être aimé ou non


                                        • bourrico6 8 décembre 2014 16:15

                                          Mais ici, on s’en fout de ta petite gueule d’abruti de SS au rabais, tu peux crever, ça m’empêchera pas de dormir. smiley

                                          Mais pourquoi tu viens nous casser les burnes sans arrêt avec tes propos de nourrissons si tu ne cherches pas à être aimé ou détesté, tu peux expliquer ?


                                        • cyrus cyrus 8 décembre 2014 16:18

                                          la haine et la crainte effectivement c’ est une image tres positive du sioniste massadiste ;)


                                        • COVADONGA722 COVADONGA722 8 décembre 2014 18:11

                                          yep ça on le sait Massada reste que l’histoire de la base de missiles de ce matin c’est du pipeau

                                          c’est un commandement hezbi et un centre de communication qu’ils ont tapé « et tout le monde le sait dans tsahal depuis cet aprés midi » de plus les rapport onusiens sortent ça fait six mois que les anti assad repassent le golan avec du matos z’etes radins d’ailleurs il est des 70/80s ce matos 


                                          asinus 

                                        • bourrico6 8 décembre 2014 16:16

                                          On va y arriver, à ce que je dis depuis le début de cette guerre à moitié civile.
                                          Tôt ou tard, il faudra faire une choix pragmatique, Assad, ou les Barbus.
                                          Je comprends pas que ça n’ai pas été fait plus tôt.


                                          • JMBerniolles 8 décembre 2014 16:45

                                            Pourquoi censurer ce flot de propagande sioniste ?

                                            Il est en lui-même contre productif.

                                            Il évite aussi soigneusement les questions génantes comme l’aide d’Israël au front Al Nostra, la complicité avec l’Arabie saoudite... 

                                            Des élections législatives vont avoir lieu en Israël, on va donc pouvoir mesurer l’appui des israélien à cette politique d’agression.

                                            • bourrico6 9 décembre 2014 09:24

                                              Ce n’est qu’un enfant, il faut pardonner la fougue et l’exaltation.


                                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 8 décembre 2014 20:29

                                              Bonjour,
                                              .
                                              Ce n’est pas Bachar Al Assad qui est une menace pour le monde mais la politique sioniste de l’état d’Israël !

                                              Oded Yinon (analyste du ministère israélien des Affaires étrangères) préconisait, en 1982, le démantèlement pur et simple des États arabes.
                                              http://www.politique-actu.com/debat/moyen-orient-plan-americano-israelien/514643/
                                              .
                                              Le plan israélien de remodelage du Proche Orient.
                                              Le plan passe en revue dix-neuf Etats arabes en répertoriant leurs principaux facteurs centrifuges, annonciateurs de désintégration. Après une ultime recommandation qui invite Israël à « agir directement ou indirectement pour reprendre le Sinaï en tant que réserve stratégique, économique et énergétique », Yinon conclut : « La décomposition du Liban en cinq provinces préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Egypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule arabe. Au Liban, c’est déjà un fait accompli. La désintégration de la Syrie et de l’Iraq en provinces ethniquement ou religieusement homogènes, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël sur son front Est. A court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces Etats. La Syrie va se diviser en plusieurs Etats, suivant les communautés ethniques, de telle sorte que la côte deviendra un Etat alaouite chiite ; la région d’Alep, un Etat sunnite ; à Damas, un autre Etat sunnite hostile à son voisin du nord verra le jour ; les Druzes constitueront leur propre Etat, qui s’étendra sur notre Golan, dans le Hourane et en Jordanie du Nord  ».
                                              .
                                              Le Pentagone redessine le monde arabe. Michael Collins Piper, écrivain américain, abordait déjà la question de la déstabilisation et de la « destruction créatrice » du Moyen Orient dans son livre The high priests of war, paru en 2004. Il écrit : « La guerre contre l’Irak est menée à des fins beaucoup plus larges qu’un simple « changement de régime » ou une « élimination des armes de destruction massive » ; mais d’abord et avant tout dans le cadre d’un effort global pour établir les États-Unis comme l’unique superpuissance internationale, … ; ce n’est qu’une première étape d’un plan de longue durée et de grande envergure visant à déployer des frappes encore plus agressives contre l’ensemble du Moyen-Orient arabe, afin de « refaire le monde arabe » pour assurer la survie - et élargir la puissance - de l’état d’Israël  ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JMBerniolles


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité