• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’indignation bourgeoise républicaine et gauchiste ce 14 juillet (...)

L’indignation bourgeoise républicaine et gauchiste ce 14 juillet 2017

 La cynique invitation, est adressée au Président américain Donald Trump, suite à l’invite du Président français Emmanuel Macron de participer à la parade républicaine sur les Champs Élysées

 

Voici le titre d’un article que nous avons reçu récemment : « 14 juillet 2017 : Bienvenue « In the New France » le pays des gens qui ne sont rien » (1). La cynique invitation, est adressée au Président américain Donald Trump, suite à l’invite du Président français Emmanuel Macron de participer à la parade républicaine sur les Champs Élysées pour célébrer la fête nationale patriotique du 14 juillet français « Enfant de la Patrie le jour de gloire est arrivé » (sic).

 

Quel est l’objet de cette missive indignée ? Quel but poursuit l’auteur insoumis ? Pourquoi et pour qui l’a-t-il écrit ? Quel est l’intérêt pour la classe ouvrière de deviser à propos des tactiques des armées impérialistes (France, Angleterre, États-Unis, Russie ; puis URSS, Allemagne, Italie, Japon, etc.) en Normandie, en Italie, sur le front Est ? Il suffit de redire que ces deux guerres mondiales furent des guerres impérialistes ou trois camps capitalistes s’affrontèrent et ou des millions de prolétaires furent massacrés pour consolider le pouvoir d’un camp impérialiste contre un autre. Mais surtout, ce qui serait pertinent pour la classe ouvrière serait de voir présenter des tactiques de lutte pour empêcher le déclenchement, le « remake » diraient les Anglais, d’une grande guerre d’extermination thermonucléaire que le grand capital nous prépare. Rien de cela dans tout ce que l’on voit et tout qu’on entend à propos de cette visite sans intérêt.

 

En effet, la visite de la potiche Donald Trump à Paris le 14 juillet a-t-elle de l’intérêt pour la classe ouvrière française dans ses luttes quotidiennes pour résister aux attaques systématiques dont elle est l’objet de la part du capital français (de droite et de gauche) ? Cette parade des larbins du patronat, n’est-elle pas un autre de ces miroirs aux alouettes (un peu comme les mascarades électorales que le prolétariat boycotte) que le capital aime agiter devant la petite-bourgeoisie excitée qui adore marcher en procession mouvementée sous les fanions afin d’exposer son indignation devant les pions politiques de ce monde – histoire d’attirer leur attention sur ses capacités de malversation ? 

 

Parions que hormis la petite-bourgeoisie mélenchoniste-communiste-marxiste-léniniste-maoïste-socialiste-trotskiste-anarchiste-altermondialiste très peu d’ouvriers vont se déplacer pour protester ce jour anniversaire de la République bourgeoise citoyenne et capitaliste. Car le problème de la classe ouvrière française ce n’est pas Trump ou Macron, mais la classe sociale qu’ils représentent et le mode de production qu’ils défendent, le capitalisme moribond, que Hollande et Obama défendaient avant eux… d’autres suivront, alors que la mission du prolétariat restera invariante… 

 

 

(1) L’article est disponible sur http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs/14-juillet-2017-bienvenue-in-the-new-france-le-pays-des-gens-qui-ne-sont-rien/ et sur https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/07/08/14-juillet-2017-bienvenue-in-the-new-france-le-pays-des-gens-qui-ne-sont-rien/

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 13 juillet 09:02

    La « petite-bourgeoisie mélenchoniste-communiste-marxiste-léniniste-maoïste-socialiste-trotskiste-anarchiste-altermondialiste » n’a pas la bénédiction de M. Bibeau qui représente le seul spécimen survivant d’une espèce en voie de disparition : l’ouvriérisme.


    L’ouvriérisme considèrait que les ouvriers devaient jouer un rôle privilégié dans la gestion sociale de l’économie et qu’ils étaient les seuls qualifiés pour diriger le mouvement socialiste et révolutionnaire. Ce courant intellectuel était sous-tendu par une représentation idéaliste qui faisait de la classe ouvrière une référence, porteuse d’une culture ou d’une morale supérieure, plus authentique que celle des autres classes sociales, allant jusqu’à placer l’ouvrier sur un piédestal.

    Aujourd’hui, cette forme de romantisme a disparu sur l’ensemble des continents, sauf du côté du Saint-Laurent, en Amérique du Nord.


    • Robert Bibeau Robert Bibeau 13 juillet 15:04
      @Jeussey de Sourcesûre

      Vos commentaires sont toujours intéressant SOURCESURE. Ils me permettent des interventions d’éclaircissement important - pertinent - nécessaire.

      L’ouvriérisme - l’appellation - fut une invention de Lénine et des bolchéviques reprises par l’ensemble du mouvement communiste international regroupé sous la botte bolchévique dans la IIIe Internationale qui voulant substitué L’AVANT-GARDE MILITARISÉE REGROUPÉE AU SEIN des partis communistes bolchévisés jusqu’a leur destitution et la liquidation de la IIIe par décret stalinien (1943) occupé à forniquer avec ses alliés Churchill, Rosevelt, De Gaulle et d’autres. 

      OUVRIÉRISME était le sobriquet dont les communistes sectarisés et dogmatisés affublaient les prolétaires révolutionnaires qui tenaient mordicus à demeurer avec - dans la classe prolétarienne afin de s’abreuver de sa conscience murissante et afin de participer à ses luttes concrètes - pratiques - quotidiennes sans se laisser berner COMME ICI PAR UNE PARADE DU 14 JUILLET BOURGEOIS.

      Contrairement à ce que prétendait les bolchéviques ce n’est pas le parti qui donne naissance à la classe ouvrière qui devrait se placer sous la dictature des commissaires politiques C,EST LA CLASSE OUVRIÈRE QUI DONNE NAISSANCE À SON PARTI FÉDÉRATIF AVEC DROIT DE TENDANCE MAIS TOUJOURS TENU ET TENDU SOUS LA DICTATURE DU PROLÉTARIAT.

      Si cela s’appelle L’OUVRIÉRISME alors je suis un ouvriériste en effet. 

      Prochaine intervention nous analyserons le concept D’ÉCONOMISME tel que présenté par Lénine afin de rompre avec le matérialisme historique et dialectique.


       



    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 13 juillet 16:17

      @Robert Bibeau

      on pourrait appliquer au mot « gauchiste » que vous utilisez dans le titre le même discours que celui que vous utilisez pour le mot « ouvriériste ».

      Dans un cas, les mots forgés par Lénine vous arrangent, dans l’autre ils vous dérangent.

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 13 juillet 19:58
      @Jeussey de Sourcesûre

      Et puis après ??? Gauchiste est un mot que j’adore et qui présente un réalité concrète que je confronte chaque jour dans mon travail politique.

      Gauchiste est le mot pour désigner l’aile politique de la bourgeoisie qui masque le plus radicalement - par une phraséologie radicale - du vent radical de façade - son réformisme véritable.

      EXEMPLE pas besoin d’aller loin ici-même quelqu’un nous rapporte les paroles de BADIOU qui compare Macron à Pétain - quel est le subterfuge qui se dissimule derrière cette assemblage pseudo-radical ??? 

      Lire ailleurs quel a été ma réponse à ce gauchiste petit-bourgeois qui voudrait nous mobiliser contre TRUMP MAIS NE LE FIT PAS CONTRE OBAMA = VOILA LE GAUCHISME 


       

    • bob14 bob14 13 juillet 09:04

      Le 14 juillet sera pour Jupiter l’apogée de son mandat avant sa chute vers la fosse septique d’où i !l n’aurait jamais du sortir pour rejoindre ces prédécesseurs inscrits aux étrons anonymes !


      • JL JL 13 juillet 10:44

        Le macronisme est un néo-pétainisme. Macron est le rejeton de Pétain. Avec une belle gueule !

         
        « Le démantèlement des acquis sociaux, le fait que les riches paient moins d’impôts, qu’on privatise de façon rampante l’université, qu’on donne les coudées franches aux affairistes. Cette façon de déguiser une soumission au capitalisme mondialisé en révolution nationale relève en soi du « pétainisme », au sens formel. » ( Alain Badiou )

         


        • Robert Bibeau Robert Bibeau 13 juillet 15:12
          @JL

          Votre citation de BADIOU et votre mise en garde vis-à-vis ATTAC sont symptomatiques de l’activisme petit-bourgeois dans les rangs du prolétariat.

          Posez-vous la question suivante : POURQUOI UNE CERTAINE GAUCHE SE DÉMÈNE-T-ELLE POUR FAIRE LA DÉMONSTRATION - POUR ASSOCIER - MACRON À PÉTAIN OU POUR LE PRÉSENTER COMME LE PRÉSIDENT DES BANQUES ??? POURQUOI UN TEL DÉBAT D’UNE IMMENSE FUTILITÉ ???

          Suite à votre réponse à cette question je vous donnerai mon interprétation d’économiste - ouvriériste révolutionnaire prolétarien (et pas communiste ni marxiste-léniniste ni maoiste ni trotskyste ni anarchiste...ni sectaire) ( smiley


        • JL JL 13 juillet 18:45

          @Robert Bibeau
           

           je ne peux pas répondre à votre question, je ne saurais parler que pour moi.
           
           Et pour moi, le pouvoir a été, est et restera le pouvoir : exercé par les gens de pouvoir et au profit de les gens de pouvoir. Rien de nouveau sous le soleil.
           
           Voilà pourquoi Macron est Pétain.
           

        • Robert Bibeau Robert Bibeau 13 juillet 19:46
          @JL

          Je comprend votre point de vue - et vous diriez aussi que Macron c’est Hollande - Sarko - De Gaulle ou un autre et vous auriez raison totalement 

          Sous un mode de production de classe le pouvoir politique est détenu par la classe dominante qui y place ses pantins avec ou sans un grand nez vilain ou beau garcon c’est selon.

          Mais l’intention des gens qui tentent de faire passer l’idée que Macron c’est PÉTAIN MAIS PAS HOLANDE NI BLUM NI DE GAULLE mais Pétain spécifiquement c’est de faire croire que le prolétariat doit se liguer contre les mauvais politiciens-sous-fifres- - droitistes - fascistes - de la bourgeoisie et de soutenir les ’bons’ représentants larbins du capital - les libéral mais pas les totalitaires.

          La suite = les conséquences = de cette ligne politique sont biens connues 1ere guerre mondiale puis encore plus probant 2e guerre mondiale les ouvriers se font tués pour chasser pétain et placer De Gaulle - le PCF recoit en récompense deux postes de ministres secondaires temporaires dans le cabinet de Gaulle qui les chasse et en 2017 la classe ouvrière est aussi mal prise qu’en 1939-1940

          Macron est-il Pétain = OUI mais il est aussi Hollande et Blum et nommez les autres à la suite et la classe ouvrière se calice de macron c’est le capitalisme qu’elle doit éradiquer avec tous ses larrons 

          Merci de votre message Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com




        • covadonga*722 covadonga*722 13 juillet 11:45
          yep,
          Sinon , on pourrait vous répondre qu’inviter Trump « pour déplaisant » qu’il soit c’est inviter pour la date anniversaire de 1917 une nation dont plus de 115000 « sammies » sont mort en France .
          C’est une tradition chez les peuples que d’honorer les combattants alliés.Personnellement j’ai trouvé déplorable que Poutine n’ai pas été invité aux commémorations de 1945 , l’injure n’a pas été faites a Poutine mais « aux peuple soviétiques ».
          J’ai bien conscience que quelques mots voir quelques concepts ici évoqué ne vous inspire rien , cela fera la balance avec vos concepts ouvriéristes internationaliste qui n’évoque pas plus de chose a l’ancien conducteur de machines outils que je suis .

          • Robert Bibeau Robert Bibeau 13 juillet 15:29
            @covadonga*722

            Ancien conducteur de machine outils dites-vous - alors voilà bien la preuve que l’accusation d’ouvriérisme ne tient pas ... vous êtes la demonstration vivante qu’il ne suffit pas de pratiquer un métier - ouvrier - pour avoir un haut niveau de conscience de classe mais votre présence ici-même plutot que sur le webmagazine du FINANCIAL TIMES OU THE ECONOMIST prouve que d’être ouvrier ca aide à se retrouver entre ouvriers 

            Merci de votre intervention - en effet le patriotisme petit-bourgeois - populiste gauchiste ne me dit rien qui vaille 



          • Emma Joritaire 13 juillet 19:58

            @Robert Bibeau

            « Ancien conducteur de machine outils dites-vous... »

            Déjà prendre comme pseudonyme le nom d’une victoire des Blancs sur les Arabes, c’est pas bon signe.

            Et ce manque de conscience de classe montre soit qu’on ne lui pas assez bourré le mou, à Covadonga 722, soit qu’il est tombé sur de mauvais bourreurs de mou. Les deux cas de figure sont possibles.


          • covadonga*722 covadonga*722 13 juillet 21:34

            @Robert Bibeau
             yep , ma conscience de classe est suffisante pour percevoir que l’éduqué discoureur marxiste est in fine un collabo de classe .Sa fonction d’avant garde éclairée du prolétariat lui garantie juste un statut 

            sociétal parasitaire .
            Pour le reste je tiens que la densité de cons au mètre carré est une constante universelle , l’exception confirmant cette règle se retrouvant dans une proportion plus élevée de ceux ci se retrouvant chez les pseudos intellectuels marxiste fussent ils québécois .




          • Robert Bibeau Robert Bibeau 13 juillet 22:14
            @covadonga*722
            Ou avez-vous lu que je me prétend AVANT-GARDE ÉCLAIRÉE DU PROLÉTARIAT ??

            Je honni l’avant-garde marxiste dont j’ai l’habitude de dire Camarade préserve moi de l’avant-garde mes amis je m’en charge 

            Pour ce qui est de l’intellectualisme bourgeois marxiste collabo (en auriez-vous oublié ?? = je vous le laisse anonyme Cova,,, 

            Moi c’est Robert Bibeau mon nom véritable - identifiable sur Internet ( smiley



          • Emma Joritaire 13 juillet 19:45

            « très peu d’ouvriers vont se déplacer pour protester ce jour anniversaire de la République bourgeoise citoyenne et capitaliste. »

            Surtout qu’ils sont à la mer, et que la révolution, c’est le cadet de leur souci.

            Le bibeauisme prolétarien conscientisé, ils n’en ont jamais entendu parler. Pauvres ignares, ils savent pas ce qu’ils ratent, avec leurs petites-bourgeoises parties de pétanque et de belote.


            • Robert Bibeau Robert Bibeau 13 juillet 22:17
              @Emma Joritaire

              Emma la belote et la pétanque c’est très bien, quel est votre problème camarade majoritaire ??

              Jalousie quand tu nous tiens 




            • Vraidrapo 14 juillet 07:30

              Me fait rigoler, tout ce tralala sécurité autour de Mickey Trump !
              Que n’aurait-on dit si Poutine s’était affiché avec le même arsenal !
              Ici pas une seule réflexion ironique des media...
              Quant au sait que Mickey s’est rendu aux injonctions bellicistes de l’État Profond Yankee...
              Un d’éliminé... des milliers pour le remplacer.
              Le seul intérêt pour l’image de la France, c’est que si des tordus de la CIA voulait liquider Mickey, on ne pourra pas imputer la faute à a carence de nos Services, les pôvres...


              • Vraidrapo 14 juillet 07:32

                @Vraidrapo

                Kékimétarivé :«  Quand on sait » bien sûr !


              • Alainet Alainet 14 juillet 08:37

                 R.Bideau :
                **un autre non-évènement relaté, par France-Info, est passé inaperçu par les Parisiens :
                http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/a-paris-les-americains-democrates-profitent-du-14-juillet-pour-resister-contre-donald-trump_2281783.html
                - Flop, flop... 1 petite centaine d’expatriés - des « démocrates US » - se sont rassemblés hier pour contester la politique du « méchant Trump » (selon eux) et contester sa venue à Paris pour le 14 Juillet !
                - Au fond ; il faut se rendre à l’évidence que ce parti démocrate est aussi 1 parti capitaliste pourri par l’argent-roi et qui ne défend plus la classe moyenne et les laissés pour compte des USA et qui a été désavoué avec Hillary, qui aurait été bien pire que Trump, 1 fois au pouvoir ! Il y a des médias FR qui ont la comprenette difficile ! Si Obama a fait quelques réformes bien dans ses 2 mandats ( Obamacare, loi Dodd-Frank.. ), son interventionnisme mondialiste dans l’UE et ses Traités qu’il a cherché à nous imposer en vain, n’ont jamais été bien vus par les gens se situant majoritairement hors de notre oligarchie...



                • Luniterre 16 juillet 07:52

                   


                  On se demande bien pourquoi M. Bibeau n’a pas proposé son « article » en commentaire du mien, ici même, sur Agoravox


                  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/14-juillet-2017-bienvenue-in-the-194934


                  Car en fait, c’est à quoi il se résume, pour l’essentiel...


                  Il se trouve que j’étais dans l’impossibilité de lui répondre, mon ordi étant bloqué (attaque type « Cheval de Troie »...)


                  Mais, de toutes façons cela en valait-il la peine... ?


                  L’amitié franco-US Trump-Macron ne concerne pas le prolétariat, selon M. Bibeau ?


                  Qu’il aille donc sur le terrain, en Syrie, par exemple, expliquer cela aux prolétaires locaux qui « récoltent », sous forme de bombes et autres joyeusetés, les fruits de cette « noble et intemporelle amitié »...


                  Et si les manifestations de solidarité anti-impérialiste n’ont aucun sens prolétarien pour M. Bibeau et ses semblables, ce n’est donc qu’une contribution, en fait, au recul de la conscience de classe, et non à son réveil.

                  «  Indignation petite bourgeoise » ??? Pour mémoire, les manifs des années 50 contre la guerre de Corée...


                  Quelques liens à ce sujet :

                  http://www.amitiefrancecoree.org/2015/06/une-conference-sur-la-manifestation-du-28-mai-1952-contre-le-general-ridgway.html

                  http://fischer02003.over-blog.com/2017/06/dehors-ridgway-la-peste.html

                  1952  : LES OBSÈQUES DE HOCINE BELAÏD

                  http://parcours.cinearchives.org/Les-films-758-189-0-0.html


                  Précision  : il ne s’agit pas ici d’encenser pour autant la ligne du PCF de cette époque, faite d’un mélange de confusionnisme populiste, de révisionnisme, et malgré tout, de quelques restes de marxisme-léninisme...

                  Mais de respecter le souvenir de ces luttes, ne serait-ce que pour en tirer des leçons utiles, ce que M. Bibeau est bien incapable de faire.


                  Son seul réflexe, c’est en quelque sorte : « J’irai cracher sur vos tombes ! »... Manque de pot, ce ne sont pas celles des bourgeois, ici, mais celleы des prolos... !

                  Visera-t-il mieux la prochaine fois ? Désormais, on doute complètement de ses «  visées », en réalité... !


                  Luniterre


                  PS  : sur le même thème,


                  https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/07/15/de-juillet-a-octobre-ou-comment-la-petite-bourgeoisie-voit-les-revolutions/


                  *********************************



                  • Luniterre 16 juillet 08:32

                    .

                    Faute de frappe...

                    "Manque de pot, ce ne sont pas celles des bourgeois, ici, mais celleы des prolos... !« 

                    >>>mais celles des prolos... ! » Qui ont ici hérités d’un « i dur », le « ы » russe situé à la place de notre « s » sur le clavier « bilingue » que j’utilise...

                    Luniterre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès