• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’ordinateur quantique de la NSA. Bonne année aux sots

L’ordinateur quantique de la NSA. Bonne année aux sots

Dès janvier 2004, nous présentions en détail 1) les promesses et les difficultés de réalisation d'un ordinateur quantique pleinement développé. Nous indiquions également que, pour assurer sa cohésion et sa croissance, l'Europe, qui en a les moyens, devait s'inscrire dans cette course au Saint Graal de la science et de la technique. Il n'est pas de difficultés qui ne se résolve quand on fait l'effort nécessaire. A preuve le succès du premier homme sur la Lune, inenvisageable sérieusement au début du 20e siècle. Cet article, bien que lu par plusieurs centaines de milliers de personnes, selon nos statistique, n'avait suscité en France aucune réaction. Sans doute parce que personne n'avait la culture politico-technologique pour en comprendre la portée - encore que cette culture, ne nous vantons pas, était , comme le montre notre exemple, à la portée de presque chacun.

Aujourd'hui, dans la suite des révélations Snowden/NSA annoncée par le trio Snowden/Greenwald/ Poitras - dont certaines encore plus importantes seraient selon eux prêtes à être divulguées - on apprend que la NSA développe un tel ordinateur quantique. Or quand la NSA et derrière elle le système politico- industriel américain et celui dit de Sécurité Nationale, investissent des trillions de dollars dans un objectif, ils l'obtiennent. Preuve en est que la NSA, la CIA et autres agences de renseignement, associées aux entreprises américaines qui contrôlent le Net, disposent désormais dans leurs serveurs d'un univers de Big Data leur permettant de connaître et de cibler les activités de chacun d'entre nous. Il est vrai que cela ne leur suffisait pas. La découverte, par les gouvernements et les citoyens de ce nouveau « goulag électronique » a relancé les efforts de certains Etats et de certaines entreprises pour développer des investissements de cryptologie encore plus difficiles à « casser » que ceux aujourd'hui disponibles 2).

Il était bien évident que la NSA et le Système de Sécurité Nationale américain n'allait pas laisser faire. Nous savions dès 2007 que la Darpa et le ministère de la Défense finançaient des recherches dans le domaine de l'ordinateur quantique, en collaboration avec la firme D.Wave 3 ). Clairement, ils n'allaient pas se limiter à réaliser des ordinateurs quantiques de seulement quelques q.bit. Les révélations NSA/Snowden, qui viennent d'être documentées par le Washington Post 4) puis par toute la presse 5), montrent que l'effort est d'une toute autre ampleur, et sans doute déjà en partie couronné de succès.

Un tel outil, aux mains de la NSA, même s'il n'est pas encore complètement développé (il sera toujours perfectible) constitue déjà une menace pour le reste du monde, si du moins celui-ci veut échapper à l'emprise du Système de Sécurité Nationale américian. Non seulement il pourra ruiner tous les efforts mondiaux de cryptographie, mais il donnera à ce Système, associé au Système politico industriel, des moyens de calculs permettant d'augmenter encore leurs performances et leurs ambitions, tant dans la défense que dans les domaines spatiaux, scientifiques et technologiques. Inutile de dire que l'Europe, pour ce qui la concerne, n'aura d'autres choix que disparaitre en tant qu'entité propre, à moins d'accepter de devenir dans les domaines de faible importance stratégique un simple satellite de l'Amérique

Les arguments de l'incompétence

Comme précédemment, les Européens et en tous cas les Français, gouvernement en tête, estimeront du haut de leur incompétence que le risque est très sous-estimé, voire illusoire. Un série d'arguments est déjà présentée en ce sens. Evoquons les principaux, en indiquant selon nous leur fausseté :

* L'ordinateur quantique ne sera pas réalisable avec des années. On cite à cet égard les éminents spécialistes que sont Seth Loyd 6) et David Deutch. 7). Répondons que ceux-ci ne sont sans doute pas informés des investissements faits récemment dans ce domaine, à coups de milliards de dollars, par la NSA. Quant à notre expert national, le Prix Nobel de physique Serge Haroche, il n'a même pas voulu répondre à notre question sur ce thème.

* La NSA est en train d'être reprise en mains par Barack Obama. Il s'agit d'une illusion, comme le montrent les inquiétudes croissantes des milieux « libertariens » américains. Obama et le gouvernement fédéral ne feront rien en ce sens. Même si certaines restrictions de crédit ou d'influence étaient imposées à la NSA, elles n'atteindront en rien le coeur du système de Sécurité Nationale appuyé sur les ressources informatiques immenses accumulées. L'argument de la lutte contre le terrorisme, de toutes façons, découragera tout effort sérieux pour brider la NSA. Merci Allah.

* L'Amérique partagera. L'ordinateur quantique apportera très vite de tels bénéfices, non seulement en cryptologie, mais comme évoqué plus haut dans les domaines scientifiques et technologiques, que la course à la puissance quantique, comme précédemment la course à la Lune, deviendra un enjeu si grand que toutes les forces du pays y seront consacrées, sous la protection bienveillante de l'armée et de la police. De plus, comme dans le domaine de l'Espace, le système de pouvoir américain ne partagera avec personne, même avec les prétendus proches alliés, les succès obtenus. Quant à la Russie, la Chine et les autres BRICs, elles ne doivent se faire d'illusion. Le retard accumulé ne se rattrapera pas.

.....

Nous ne pouvons donc que souhaiter, en ce début janvier 2014, une bonne et heureuse années aux sots qui ne se rendent pas compte à quel point l'équilibre du monde est en train de changer, au bénéfice non pas de la prétendue Humanité, mais pour les seuls profits de l'étroite minorité qui contrôle cette Humanité, grâce à la puissance financière et scientifique accumulée. Les sots trouvent toujours moyen d'être heureux. Grand bien leur fasse.

Notes

1) Automates Intelligents. Pour un grand programme européen, l'ordinateur quantique
http://www.automatesintelligents.com/echanges/2004/jan/quantique.html
2) Voir The Year in Crypto http://c3media.vsos.ethz.ch/congress/2013/mp4/30c3-5339-en-de-The_Year_in_Crypto_h264-hq.mp4s
3 Voir sur le site Agoravox, qui n'a pourtant guère d'ambitions scientifiques, un article de février 2007 http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/info-ou-intox-le-premier-19438
4) Voir Washington Post http://www.washingtonpost.com/world/national-security/nsa-seeks-to-build-quantum-computer-that-could-crack-most-types-of-encryption/2014/01/02/8fff297e-7195-11e3-8def-a33011492df2_story.html
5) Voir Le Figaro http://www.lefigaro.fr/international/2014/01/03/01003-20140103ARTFIG00279-la-nsa-developpe-un-superordinateur-capable-de-decrypter-toutes-les-donnees.php
6) Automates Intelligents. Seth Loys Programing the Universe http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2006/avr/lloyd.html
7) Automates Intelligents David Deutch The Beginning on Infinity http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2011/juin/beginninginfinity.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • ahtupic ahtupic 6 janvier 2014 14:09

    Si les ricains réalisent l’ordinateur quantique aussi vite qu’ils ont « posé le pied sur la lune »,.......eh bien, on est tranquille encore un siècle au moins.


    • doctorix doctorix 6 janvier 2014 23:44

      Comme « l’homme sur la lune », l’ordinateur quantique ne serait-il pas un nouveau prétexte pour capter des milliards au contribuable pour de tous autres buts ?

      Si ces deux trouvailles ont la même réalité et le même succès, on peut dormir tranquilles.
      Les américains devraient se cantonner à ce qu’ils savent faire le mieux : le terrorisme mondial.

    • ahtupic ahtupic 7 janvier 2014 13:26

      Tout à fait : le terrorisme, la démolition contrôlée ,les films de science fiction sur la Lune, les pastiches de Ben Laden ? etc..


    • doctorix doctorix 7 janvier 2014 16:24

      Tiens, on m’a fait remarque récemment que le Ben Laden des vidéos lisait son texte de gauche à droite, comme un roumi...

      Etonnant, non ?
      Je n’ai pas vérifié.

    • claude-michel claude-michel 6 janvier 2014 14:53

      L’ordinateur le Saint Graal... ?
      Ce n’est qu’une machine dont il faut rester maître...ne pas se laisser déborder par la robotique...a ne pas y prendre garde nous deviendrons nous mêmes machine...


      • jaicruvoir 6 janvier 2014 15:28

         L’ordinateur quantique ne s’appelle-t-il pas Skynet comme dans Terminator ?



        • eau-du-robinet eau-du-robinet 6 janvier 2014 17:14

          Qu’est que c’est un ordinateur quantique ?

          Vous trouverais une approche de réponse dans cette vidéo

          Sur quoi travaille précisément la NSA ?

          Le programme « Penetrating Hard Targets », mis en lumière par le Washington Post, a été budgété par la NSA à hauteur de 80 millions de dollars. Celui-ci porte sur des recherches visant à développer une machine quantique à même de déchiffrer toutes les données, même celles disposant des mécanismes de chiffrement les plus difficilement attaquables.
          source


          Où en est la NSA ?

          Si la NSA s’intéresse d’aussi près à cette branche de la physique, c’est qu’un ordinateur quantique suffisamment puissant serait en mesure de déchiffrer tous les systèmes actuels de chiffrement des données informatiques. Aujourd’hui, certains dispositifs sont tellement protégés qu’ils nécessitent une puissance phénoménale pour espérer être déchiffrés, l’ordinateur se devant alors de tester une à une toutes les combinaisons possibles pour accéder aux données. Un ordinateur quantique, lui, peut en théorie calculer en une seule fois un résultat pour tous les nombres possibles. C’est avec cet espoir que la NSA travaille dans des cages de Faraday, des pièces totalement isolées de toute pollution électromagnétique extérieure.
          source

          Personnellement je ne pense pas que l’ordinateur quantique de la NSA est pour demain.


          • izarn izarn 7 janvier 2014 12:23

            L’ordinateur quantique est issu de cerveaux malades atteinds de paranoia en stade final...
            Les gonzes qui manipulent les équations quantiques ne savent meme pas ce que cela veut dire réellement...C’est de l’ordre de la magie et de l’alchimie...
            Ils ont leur boson de Higgs ? Parfait !
            Et alors ?
            Comme a dit un savant atomiste : Ne pas trouver le boson aurait été un echec phénoménal de toute la physique depuis un siecle !
            On en est la....Depuis un siècle !


          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 janvier 2014 18:42

            Information intéressante.


            Une autre voie est l’ordinateur ternaire. 

            • izarn izarn 7 janvier 2014 12:39

              Par contre l’ordinateur terciaire est déja trés au point !


            • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 janvier 2014 13:13

              Ordinateur terciaire ??


              Vous voulez dire tertiaire ?


            • Francis JL 8 janvier 2014 13:31

              @ Gaspart Delanuit,

              Je ne crois pas que des ordinateurs ternaire aient un quelconque avenir.

              Il n’existe pas de logique ternaire. En revanche, il existe ce qu’on appelle la logique floue dont une des applications les plus connues est l’ABS des automobiles.

              Je vous invite à vous renseigner, c’est un domaine passionnant qui concerne les outils de l’Intelligence artificielle.


            • christophe nicolas christophe nicolas 6 janvier 2014 20:31

              Vous permettez que je vous éclaire sur les délires de la NSA

              Le Spin est un phénomène quantique comme ma grand mère est une martienne. c’est un problème de « fabrication » des champs par circulation des courants dans un fil. Si on les fabrique par rotation mécanique le problème des spins disparaitra et vous obtiendrez des super champs magnétique et l’antigravité fera son apparition.

              Dans un ordinateur quantique on joue sur des ’interrupteurs à plus de deux positions mais ça ne marchera pas bien, la gravité va vous embêter et si vous voulez vous en débarrasser vous n’avez que deux positions ce qui vous fait revenir au cas classique. Bof... Ce n’est pas pour demain ce genre de technologie et est-ce souhaitable ?

              Quant à l’intelligence artificielle c’est un serpent de mer car la définition de l’intelligence c’est l’autonomie ce qui est incompatible avec une machine. Bref, si vous voulez un esclave intelligent, il vous fera une quenelle. La seule façon de faire des êtres intelligents qui ne vous fasses pas une quenelle, c’est de les faire par amour et de les aimer.

              Quelle affaire, on n’arrive pas à mettre l’intelligence au dessus de l’amour sans se prendre une quenelle. Les juifs essaient et donc depuis 2000 ans, c’est quenelle, quenelle, quenelle... quant ils auront compris que Jésus est le Messie, ce sera champagne....


              • Vincent Frédéric Stéphane 7 janvier 2014 11:46

                Excellent le « la seule façon de faire des êtres intelligents qui ne vous fassent pas une quenelle c’est de les faire par amour et de les aimer. » !


              • izarn izarn 7 janvier 2014 12:38

                L’ordinateur quantique c’est comme le monstre du Loc Ness...Ou comme ITER et la fusion nucléaire...


              • Doume65 6 janvier 2014 20:59

                "quand la NSA et derrière elle le système politico- industriel américain et celui dit de Sécurité Nationale, investissent des trillions de dollars« 

                T’y vas pas un peu fort, là ? Où as-tu entendu que quiconque dispose de trillions de dollars ? Comment veux-tu qu’on te prenne ensuite au sérieux ?
                D’autre part, lorsque tu écris que nos gouvernements estiment »que le risque est très sous-estimé« , alors c’est qu’ils ont encore plus peur que toi. Je pense que tu voulais écrire »sur-estimé".


                • posteriori 6 janvier 2014 21:22

                  Dieu a bien réussi a créer l’intelligence, alors l’homme qui est bien plus intelligent que dieu va bien y arriver aussi !


                • Automates Intelligents (JP Baquiast) 6 janvier 2014 21:27

                  A doume65 et à tous

                  Exact . J’avais écrit "Comme précédemment, les Européens et en tous cas les Français, gouvernement en tête, estimeront du haut de leur incompétence que le risque est très sous estimé"
                  Il faut écrire surestimé

                • Cédric Moreau Cédric Moreau 6 janvier 2014 22:15

                  Bonjour,


                  Merci beaucoup pour cet article, vous me donnez l’occasion de vous apporter (je l’espère) un semblant de contre-argumentation : avoir une machine quantique c’est bien, ça permet de réduire considérablement le facteur temps. Mais il reste le facteur énergie, et si la NSA compte utiliser ce type d’ordinateur pour casser des clés cryptographiques par force brute, la facture électrique risque d’être salée ... au point d’être totalement impraticable.

                  Pour vous donner un ordre d’idée : créer un faux condensat de message par force brute (par exemple dans le but de corrompre l’intégrité d’un message) d’une longueur de 187 bits requerrait l’énergie émise par le soleil au cours d’une année. Rajoutez 1 bit et vous doublez l’énergie requise pour parcourir l’ensemble des possibilités.

                  Or, la majorité des clés RSA aujourd’hui utilisées ont une longueur de 1024 ou 2048 bits. Autant dire que l’attaque par force brute est tout bonnement inutile.

                  Je vous laisse vérifier l’argument présent dans ce lien, dont je ne fais que vous donner un résumé.

                  La NSA utiliserait donc un ordinateur quantique autrement. Mais dans tous les cas, leur frein sera probablement la quantité phénoménale d’énergie potentiellement engloutie pour faire fonctionner le tout.

                  • goc goc 7 janvier 2014 01:17

                    @ l’auteur

                    Je suis informaticien, et donc je ne m’avancerais en aucun cas sur la possibilité ou non d’une telle machine. Depuis 40 ans que je fais ce métier, j’ai vu des choses qui étaient impossibles 10 ans avant, alors...

                    Toutefois, dans l’hypothèse de la réalité d’un tel système, je pense que les américains iront vers un échec cuisant, pourquoi ?

                    1- A force de tout baser sur les machines, ils perdent toute maitrise humaine dans le domaine du décryptage, et au bout d’un moment, ils seraient incapable de déchiffrer un message écrit à l’encre sympathique, simplement parce que personne ne connaitra plus ce procédé. Vous pouvez rire de cet argument, mais je vous rappel que lors de la guerre du Kosovo, les portables américains avaient été contaminés par des vieux virus dont les signatures avaient été supprimés pour faire de la place aux signatures des nouveaux virus. Autre exemple : les américains ont du stopper la course aux étoiles, car incapables de construire de nouvelles fusées, alors que les russes utilisent toujours le même lanceur depuis 50 ans

                    2 - la réplique des « ennemis » des ricains sera très simple, ils reviendront aux fondamentaux, a savoir courrier manuscrit délivré par plusieurs porteurs fiables (chacun n’ayant qu’un morceau du message). Aujourd’hui le seul appareil qui ne risque aucune virus, ni aucun piratage, reste la vielle machine à écrire mécanique. On peut même se demander si à force de développer des supers outils de décryptage à xbits, ces derniers seront simplement capable de déchiffrer un simple texte tel que les messages de Radio Londres.

                    donc on peut dormir tranquille, tant que l’arrogance congénitale des ricains sera le seul moteur de leurs folies, les crypteurs de tous bords, pourront œuvrer sans soucis


                    • izarn izarn 7 janvier 2014 12:13

                      Tout à fait !
                      Je pense que l’ordinateur quantique est le genre de bluff reaganien de la pseudo guerre des étoiles...


                    • sleeping-zombie 7 janvier 2014 13:45

                      Rholala... j’ai une autre explication :
                      C’est juste une façon de faire payer le R&D d’Intel et Microsoft par les contribuables. De même que si leur essence est deux fois moins chère, c’est qu’elle est déjà « pré-payée » par l’armée, donc le contribuable.
                      En fait, quand on gratte un peu, les US sont socialistes...


                    • mmbbb 12 janvier 2014 19:01

                      vous ne croyez pas si bien dire c’est ce que font les services secrets russes Ies machines straditionnelles ont ete ressorties 


                    • izarn izarn 7 janvier 2014 12:09

                      L’ordinateur quantique : Un bien grand mot pour uniquement parler d’une procédure destinée à casser des codes cryptés.
                      Une solution pour éviter d’etre lu par le NSA : Revenir au papier !
                      Deuzio : Les transmissions lasers (Ondes luminueuses) ne peuvent pas etre interceptées par les moyens actuels.(Silence electromagnétique absolu)
                      Troizio : Les codes humains, du style « la tortue passera par la porte du grenier » est totalement incomprehensible, meme pas un ordi quantique...
                      Les ricains ont l’art du bluff et de la propagande conspirationiste.


                      • izarn izarn 7 janvier 2014 12:17

                        J’ai oublié de dire : S’il y a un avenir, ce ne sera pas l’ordi quantique, mais celui qui utilisera les ondes lumineuses.
                        Encore une fois, les ricains ont l’art des fausses pistes...


                      • Buddha Marcel. 7 janvier 2014 12:40

                        non seulement la science ne peut rien pour la maladie mentale de l’homme ,mais elle en est partie intégrante , elle crée tous les outils nécessaires pour majoritairement le pire ici et là et pour enfin la disparition prématurée des humains,, qui peut des lors devenir réalité...à voir

                        devenue comme les 3 fausses religions la quatrième roue de la charrette,celle ci peut enfin nous faire avancer vers l’abime qui est juste devant, tout en gardant bien sur l’illusion d’être là depuis bien avant cet univers qui lui ne peut être que au delà du temps et donc ne peut qu’être que un principe qui nous sera à jamais inconnu par le calcul, ;

                        être là bien avant l’Univers au dela du temps c’est balaise pour un ego qui ne sait pas qu’il ne fait que fuir sa mort qui est là, tout le temps devant....il n’y avait rien à atteindre, vivre était le miracle........

                        ceci reste possible pour qui veut aller sur ce chemin à chaque instant...il n’y a pour cela aucun prof de connaissance de soi..........


                        • Ruut Ruut 7 janvier 2014 13:24

                          Ce qui est bien avec un ordinateur Quantique, c’est que la réponse n’est jamais fiable a 100% c’est toujours une probabilité.
                          C’est surtout le lien et l’OS de correction qui sera associé au processeur quantique via un processeur traditionnel, qui fera la différence a l’image du cerveau humain et de son traitement de l’information.

                          Un ordinateur quantique c’est 2 processeur qui travaillent ensembles (au moins).
                          1 Quantique qui donnera une réponse probable basée sur l’expérience et la répétition et 1 Classique qui validera ou invalidera cette probabilité en fonction de la requette demandée.

                          Ce qui vas poser le plus gros problème a ce type de machine c’est l’accès entre la base de donnée Réelle (qui doit être immense (comme notre cerveau des faits passés)) et celui de la base de donnée des probabilités intégrée dans le cache du processeur quantique (la mémoire active).
                          Mais il doit aussi être sous le contrôle d’un processeur Classique (la conscience) pour éviter de se tromper trop souvent.

                          L’ordinateur Quantique c’est le premier ordinateur qui peut se tromper. (C’est le choix de la vitesse contre la fiabilité)


                          • vachefolle vachefolle 7 janvier 2014 14:27

                            que la NSA investisse dans ce domaine est une chose, qu’ils réussissent a développer une machine qui marche en est une autre, quelque soit le budget investi.

                            Si l’argent uniquement suffisait a resoudre les problemes physiques et scientifiques compliqués ca se saurait. On aurait trouvé le remede contre la calvitie (le plus gros marché mondial), la supraconductivité a temp ambiante, la théorie unifiant la MQ et la relativité, l’antigravité, bref plein de choses qui resistent depuis longtemps au travail des chercheurs.

                            Bref, rien n’indique qu’il ne s’agisse pas d’un serpent de mer ou d’une intox.
                            Enfin d’un point de vue sécurité, c’est trés simple, :
                            Faites un réseau isolé sans permettre aucune sortie de données (clés usdb, ...), et vos données seront rtanquilles meme sans cryptage. La NSA pourra toujours courir.


                            • zygzornifle zygzornifle 7 janvier 2014 16:18

                              Aussi difficile de faire un ordi quantique qu’un socialiste de gauche


                              • Baarek Baarek 7 janvier 2014 16:25

                                Bonjour,

                                Merci de votre article. Je vous conseille un petit livre très sympathique qui traite du sujet : Forteresse digitale. Attention, il faut aimer l’informatique sinon ça peut être dur.

                                http://fr.wikipedia.org/wiki/Forteresse_digitale

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès