• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’ORIGINE

L’ORIGINE

Le racisme ou le refus à la différence n'est qu'un malentendu savamment entretenu par les églises de toutes obédiences et de pouvoirs politiques d'arrière-garde. Le rejet de tout ce qui n'est pas conforme à l'image renvoyée par l'autre est violent, irraisonné et correspond à une peur inconsciente. L'animosité que peut provoquer la rencontre de deux individus aux différences marquées serait sans objet s'ils connaissaient les raisons de leur spécificité. Un exemple facile à comprendre lorsqu'il s'agit de couleurs de peaux. Un épiderme n'est que le résultat de son environnement. Généralement situé dans des contrées tempérées au rayonnement ultraviolet de moindre importance, l'épiderme est moins sollicité par ce rayonnement est donc moins assujetti à une montée de mélatonine, d'où la peau claire. d'autre part, l'appendice nasal relativement étroit n'est pas soumis aux impératifs de refroidissement de l'air inspiré dans le dessein de protéger bronches et poumons, contrairement aux ressortissants des pays équatoriaux.

D'où un nez plus large, des narines épatées et une peau foncée servant de protection contre la violence des ultraviolets. La peau dès lors nécessite davantage de mélatonine. C'est un processus qui remonte à des millénaires et a fini par faire partie de l'ADN des premiers individus concernés. À part ces quelques diversités d'ordre mineur, l'homme, qu'il soit du Nord, du Sud, de l'Est ou de l'Ouest est le même partout. Il a la même soif de connaître, les mêmes peurs et les mêmes aptitudes à l'existence. L'ignorance est un handicap fâcheux aussi, celui qui passe à côté de la connaissance, de la curiosité et de l'imagination se prive des atouts et outils indispensables à la compréhension du monde et à l'éveil de soi.

Sur les sept milliards d'individus peuplant actuellement la planète, moins d'un quart est composé d'authentiques Occidentaux. La suprématie « dite » caucasienne, selon l'appellation américaine, a du plomb dans l'aile. Dans une centaine d'années, la peau claire frisera l'attraction et ne sera plus qu'une relique du passé à traiter avec retenue. Serait-ce une façon comme une autre d'accéder à une sorte de sagesse du type « Homme revisité » mettant en évidence une plénitude assumée ? Le chamboulement qui s'opère au quotidien et auquel beaucoup sont indifférents réservera bien des surprises. Nombreux sont ceux qui ne croient pas aux nouvelles orientations. Ils sont persuadés d'avoir le temps de pouvoir contourner l'inéluctable en comptant sur le brio inventif de l'homme, pour trouver les réponses adéquates aux changements attendus.

Se convaincre que l'homme ait les moyens de contrer les forces naturelles qu'il a mises en marche, est une vue de l’esprit qui ne mérite même pas de commentaire. C'est d'une prétention abyssale. L'Homme, depuis qu'il jouit de la planète, n'a su que battre et combattre ses semblables pour s'approprier bien et pouvoirs, ainsi qu'une légitimité à travers la terreur. Il prend, use et abuse sans discernement, ni respect et se comporte avec une sauvagerie inégalée. Il vilipende avec grandiloquence et mauvaise foi, les ethnies dites « primitives » qui agissent et prélèvent avec discernement la nourriture et le matériel dont ils ont besoin pour vivre sans cumuler. L'Occident, en peu de temps, a mis le monde à sac, tuant au passage des milliers d'individus. Ils n'ont cessé de spolier et de dévaster tribus et communautés en colonisant les trois quarts de la planète, ils s'enrichissaient en volant les ressources des Autochtones, entassant leur butin résultant des pillages en spéculant sur le dos des vaincus.

Allemand d'origine marocaine ou française d'origine ghanéenne. Pourquoi mentionner l’origine si ce n’est pour qualifier la différence et en faire une tare. Il ne viendrait à l'esprit de personne de mentionner les origines auvergnates d'un Parisien ou celle d'un Berlinois du Mecklembourg. Le racisme est une notion culturelle, enseigné dès la maternelle dans le but non avoué de stigmatiser l'étranger, l'exotique, celui qui vient d'ailleurs, celui dont il faut se méfier. Le racisme se vit dès le plus jeune âge. Souvent à travers des réflexions parentales et durant la scolarité, dont l’enseignement ressemble plus à un formatage qu’à un éveil. La discipline y prend trop souvent le pas sur la créativité. Il n'est apparemment pas question d'accroître l'imaginaire de l'enfant. Le but recherché serait plutôt de créer et d'amplifier le nombre de futurs consommateurs.

Le vœu le plus cher de ceux qui régissent la planète serait de disposer d'un gigantesque réservoir d'individus réduits aux addictions de gadgets inutiles. C'est en voie de réalisation. Ce vieux rêve qui perdure depuis l'Antiquité est la formule idéale pour le maintien de la cohésion sociale. C'est également la meilleure méthode pour garantir une totale mainmise sur les populations. Le concept du « pain et des jeux » n'est pas près de tomber en désuétude. L'Homme produit, consommateur indéfectible et chair à canon selon les besoins du moment, n'est qu'un potage nourricier au service d'une petite coterie de la finance. C'est grâce aux strates de la misère, tant matérielles qu'intellectuelles, sur lesquelles s'est complaisamment édifiée la société, que le nabab peut continuer à assurer sa pérennité. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • izarn izarn 17 août 2018 15:07

    Le racisme en général a été toujours une excuse pour dominer son prochain...
    Le racisme en général détermine des races supérieures dominantes, et des races inférieures dominées.
    C’est la justification des classes sociales...Et de l’inégalité.
    En fait quand une « race » est milliardaire, cela ne pose plus aucun problème....
    Au fait qui possède le PSG ?
    Ben voyons !


    • aimable 17 août 2018 17:12

      @izarn

      tout est la , mais quelque soit la couleur de sa peau si vous êtes pauvre vous êtes méprisé .d’ailleurs si mes souvenirs sont bons, je crois que ce sont les religieux qui avaient décrété que les hommes noires n’avaient pas d’âmes et c’est a partir de ce moment la que pour leur malheur leur destin a été scellé .


    • eric 17 août 2018 20:00

      @aimable
      Votre mémoire est mauvaise. Et vous êtes inexcusable puisqu’il y a Wikipédia et autre.


    • aimable 17 août 2018 21:07

      @eric
      nous n’avons pas les mêmes sources , la mienne qui passe par Google me dit que c’est même un papa du haut de son infaillibilité a décrété que les noirs n’avaient pas d’âme , ma mémoire n’est plus ce qu’elle était mais elle fonctionne encore pas trop mal  smiley


    • eric 18 août 2018 09:14

      @aimable
      Il me semble indispensable de vous aider à sortir de votre obscurantisme, sans doute résultat d’un enseignement primaire bâclé par des enseignants militants.

      L’infaillibilité papale date de 1870. Cela faisait déjà quelques siècles, et en fait presque quelques millénaires, que l’église cherchait à baptiser les noirs, preuve qu’elle considérait qu’ils avaient une âme.
      Du reste, les personnages noirs dans la Bible sont en général assez prestigieux.

      Le christianisme est la seule religion à avoir abolit l’esclavage au moins sur le plan des principes. Les sociétés traditionnelles ont mis un certain temps à s’adapter en pratique.

      Les errements provisoires de l’occident, ou certains ont voulu détourner à leur profit les courants d’échange d’esclaves entre Afrique noir et monde arabo musulmans n’ont guère duré , et l’exigence de considérer les victimes comme des chrétiens a toujours été maintenue. Ceci du reste explique pourquoi celles- ci avaient des droits, contrairement à ce qui se passait dans les sphères commerciale judéo-musulmanes.
      Ainsi, on rapporte que la famille du rabbin Rashi de Troyes, était spécialisée dans la castration esclaves slaves à destination du marché arabe.
      Avec une pratique assez systématique et des taux de mortalité de l’ordre de 80% chez les adultes mais de « seulement » 30 à 40% chez les enfants, ont conçois : pourquoi on châtrait tôt de préférence, mais aussi pourquoi 14 siècle de traite africo musulmane ont donné au final peu de descendants noirs...


    • cyborg 17 août 2018 15:16

      L’antiracisme c’est ça :
       
      https://francais.rt.com/international/53379-suede-musulmane-refuse-poignee-main-entretien-embauche-gagne-proces
       
      Comme dit Perrache dans le grand blond à la chaussure noire  smiley
       
      « Un piège à con »
       
      tendu par le capitalisme mondialiste. Avec 3 sous de jugeote on le comprend.


      • V_Parlier V_Parlier 20 août 2018 11:23

        @cyborg

        Ca prouve d’ailleurs à quel point l’auteur se contredit lui-même dans sa conclusion. Entre évidences, poncifs, contradictions, et accusations gratuites (le racisme « enseigné depuis l’enfance ») chacun peut y faire son marché. (Le monde uniformisé où les gens sont gardés « occupés » par des activités universelles et sans saveurs, et qui est redouté dans la conclusion, s’obtient justement en passant par le premier stade des nations sans identités).


      • cyborg 20 août 2018 11:41

        @V_Parlier
        La gauche allemande devient anti immigration, mais heureusement chez nous on a la bite à beurettes smiley
         
        https://francais.rt.com/international/53418-melenchon-allemande-va-lancer-mouvement-gauche-anti-immigration-sahra-wagenknecht
         
        Le niveau PISA et le QI ne baisse pas pour rien en « France »... ça sert d’avoir un troupeaux de cons quand on est capitaliste. Les italiens et les allemands ont compris l’arnaque, et les marxistes peuvent faire du social, l’extrême droite du sécuritaire identitaire. Bref du rouge-brun.
         
        A cela s’ajoute une vraie Europe civilisationnelle, et bientôt transhumaniste (Poutine en parle)
         


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 août 2018 15:21

        Deux catégories : les bêtes et les autres,...certaines sont plus sympas. Exemple : la girafe. Elle a pour qualité de voir très loin. Ce qui n’est pas le cas des moutons de panurge qui peuplent la planète.


        • Cateaufoncel2 17 août 2018 15:32
          "Le rejet de tout ce qui n’est pas conforme à l’image renvoyée par l’autre est violent, irraisonné et correspond à une peur inconsciente.« 

          Taratata ! Vous connaissez l’adage attribué à Talleyrand Quand je me contemple, je me désole, quand je me compare, je me console.

          Je vous invite donc à aller, dans cet état d’esprit, visiter certains quartiers de Paris, certaines banlieues de villes grandes et moyennes, certains pays du tiers monde, vous y trouverez de quoi vous consoler à tous les coins de rue.

          C’est une expérience d’autant plus intéressante que l’on ne parle jamais de la comparaison en tant qu’origine de la piètre opinion, que nous avons d’un »autre", dont il faut encore préciser que ce personnage présenté comme unique, se décline, dans notre société, en dizaines ou en centaines de milliers d’individus selon les provenances.

          • mmbbb 18 août 2018 12:45

            @Cateaufoncel2 il ne le fera pas parce que c est un intelello de mes deux . Ceux qui nous bassinent à longueur d ’années sur le racisme, la tolérance le vivre ensemble sont ceux qui peuvent s ’exempter des principes qu ils promeuvent si généreusement. J avais eu une discussion a Fergus de ce média, le gars dit qu est ce accueillir 25 000 roms ce ne iren , une discussion sur l education. apres diverses ecchanges, le type me répondit " c est normal que les bourgeois de gauche sélectionne les meilleurs etablissement . Volia le genre d anguilles intellectuelle qui peuplent les medias . 


          • Cateaufoncel2 18 août 2018 18:04
            @mmbbb

            « ...il ne le fera pas... »

            Je n’y ai pas pensé une seule seconde, je sais trop bien comment fonctionne les supporters des migrants. Que l’un d’eux réussisse un truc inhabituel – peut-être bien bidon – genre Mamoudou Gassama, on le propose comme exemple à la nation toute entière, mais qu’il y en ait cinq mille dans un quartier, vivant dans la crasse, la saleté et les remugles de pourritures en tous genres, ils ne sont représentatifs de rien du tout !


          • Cateaufoncel2 18 août 2018 18:14

            @mmbbb


            Rectification

            ...dans la crasse, le boucan et les remugles de pourritures...

          • Albert123 17 août 2018 16:59
            « Un épiderme n’est que le résultat de son environnement. »

            évidement mais pour ensuite nous balancer ça :

            « Dans une centaine d’années, la peau claire frisera l’attraction et ne sera plus qu’une relique du passé à traiter avec retenue. Serait-ce une façon comme une autre d’accéder à une sorte de sagesse du type « Homme revisité » »

            bah non puisque « un épiderme n’est que le résultat de son environnement »

            un peu de cohérence, faites un minimum preuve de logique svp.

            « Il ne viendrait à l’esprit de personne de mentionner les origines auvergnates d’un Parisien ou celle d’un Berlinois du Mecklembourg. »

            il ne viendrait à personne de mentalement sain de le faire, mais les gens dont vous parlez sont de toute évidence totalement aliénés.

            certains focalisent sur leur couleur de peau se posant en victime du méchant blanc forcément raciste, d’autres sur leur genre ou orientation sexuelle en étant forcément les souffres douleurs des machos , d’autres encore se persuadent de faire partie d’une minorité (pourtant majoritaire en France) victime d’une oppression patriarcale (peu vérifiables dans les faits mais incarné selon eux par le mâle blanc uniquement) , ... 

            bref il faut surtout chercher des raisons individuelles et psychiatriques chez tous ces individus qui se sont enfermés dans une posture victimaire sous couvert d’une persécution imaginaire qui semble être surtout un moyen pour eux de ne pas assumer leur propre médiocrité.






              • OMAR 17 août 2018 17:43
                Omar9
                .
                Bonjour H. O. N. S :« L’Occident, en peu de temps, a mis le monde à sac, tuant au passage des milliers d’individus... ».
                .
                J’ai trouvé votre article assez intéressant, mais, malheureusement, contenant plusieurs affirmations très très discutables ou franchement rigolotes.
                .
                Comme celle où vous chiffrez le nombre d’individus tués par l’Occident.
                Vous ne pensez pas avoir avoir « omis » au moins 5 zéros après le « millier » ?
                .
                Et puis, seul l’Occident est à accabler ?



                • Raymond75 17 août 2018 17:50
                  L’Homo Sapiens est apparu en Afrique il y a environ 50 000 ans, puis une partie d’entre eux a lentement migré vers le nord, et les continent euro-asiatique, où il a rencontré une autre branche humaine : l’homme de Neandertal. Il y a eu des métissages, et aujourd’hui chaque européen possède entre 4 ou 8 % de gènes néandertaliens, c’est à dire que nous ne sommes tous des métis.

                  L’homme de Neandertal n’a pas migré vers le sud, vers l’Afrique, et donc les Homo Sapiens restés en Afrique ne se sont pas métissé avec lui.

                  Conclusion ? les seuls Homo Sapiens authentiques de nos jours sont les Africains  smiley

                  • Raymond75 17 août 2018 17:53

                    @Raymond75


                    Ceci dit, le racisme est la chose du monde la mieux partagées : occidentaux, Africains et leurs guerres tribales, Juifs (surtout les sionistes), Asiatiques, Arabes ... Le Racisme, et ses pendants le nationalisme et le communautarisme, sont partout, de tous temps ... Hélas !!!

                  • eric 17 août 2018 20:04

                    Quand l’abrutissement communautariste américain rencontre les reste d’ater after néo marxisme, on obtient cette absence de pensée.

                    "Le rejet de tout ce qui n’est pas conforme à l’image renvoyée par l’autre est violent, irraisonné et correspond à une peur inconsciente"

                    Qu’est ce que vous avez crut vouloir dire par cette phrase ?


                    • Le421 Le421 17 août 2018 20:16
                      Le racisme ne fonctionne pas du tout dans certains cas.
                      Si je parle du PSG ou du transplant d’organe, alors, tout devient simple.
                      Ça se règle à grand coup de valises de billets.
                      Et tout devient évident...

                      • Macondo Macondo 18 août 2018 10:58

                        Bonjour. Croisant tout humain « de pigmentation différente », qu’elle que soit mon éducation, ma religion, mon parcours, mon niveau de conscience, cela m’apparaît forcément en quelques nanosecondes. Après, qu’est-ce-que j’en fais ? Au moment de la survenance, quelle est ma propre position ? Suis-je à partager avec mon milieu social (...) et vais-je m’en démarquer ? Suis-je avec deux roues dans le fossé en brousse à la tombée de la nuit ? Tiens, la pigmentation s’éclaircit. C’est vraiment à moi, que cette sublime métisse fait de si beaux sourires ? La vierge Marie en personne ! Et si, avant de décharger à Cuba (ou plein d’ailleurs) des porte-containers de couilles fripées, on faisait descendre, les « incommodés » du pigment ? Pas bon pour l’économie locale, pardon globale ...


                        • Jonas Jonas 18 août 2018 12:06
                          "Le racisme ou le refus à la différence n’est qu’un malentendu savamment entretenu par les églises de toutes obédiences et de pouvoirs politiques d’arrière-garde.« 

                          Le racisme existe depuis que l’homme existe, et n’a rien à voir avec la religion. La différence de couleur de peau a toujours justifié la soumission des peuples, comme le faisaient les égyptiens avec leurs esclaves nubiens dont ils se servaient comme main d’oeuvre pour construire les pyramides.

                          Ibn Khaldun, historien musulman de l’ère Al Andalus, ne disait-il pas déjà au XIV siècle  :
                          « les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres, en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal »
                          [...]
                           »Voyez tous les pays que les Arabes ont conquis depuis les siècles les plus reculés : la civilisation en a disparu, ainsi que la population ; le sol même paraît avoir changé de nature. Dans le Yémen, tous les centres de la population sont abandonnés, à l’exception de quelques grandes villes ; dans l’Irak arabe, il en est de même ; toutes les belles cultures dont les Perses l’avaient couvert ont cessé d’exister. De nos jours, la Syrie est ruinée ; l’Ifrîkiya et le Maghreb souffrent encore des dévastations commises par les Arabes.« 
                          l’historien Ibn Khaldun (1332-1406)- »Prolegomenes« p311-313

                          ------------------------------------------

                           »La suprématie « dite » caucasienne, selon l’appellation américaine, a du plomb dans l’aile. Dans une centaine d’années, la peau claire frisera l’attraction et ne sera plus qu’une relique du passé à traiter avec retenue. Serait-ce une façon comme une autre d’accéder à une sorte de sagesse du type « Homme revisité » mettant en évidence une plénitude assumée ?« 

                          Une affirmation typiquement raciste, pour vous, la peau blanche serait signe de non sagesse !

                          -----------------------------------------
                           »L’Occident, en peu de temps, a mis le monde à sac, tuant au passage des milliers d’individus. Ils n’ont cessé de spolier et de dévaster tribus et communautés en colonisant les trois quarts de la planète"

                          Toutes les civilisations sont colonisatrices et esclavagistes (égyptiens, mésopotamiens, assyriens, babyloniens, grecs, romains, berbères, arabes, ottomans, perses, asiatiques,... ont ravagé une bonne partie de la planète semant destruction pillage et mort).
                          La civilisation occidentale est la PREMIÈRE CIVILISATION AU MONDE a avoir aboli l’esclavage, qui perdure en toute banalité sur le reste de la planète (plus de 40 millions d’esclaves encore en 2018 ailleurs dans le Monde)
                          Pourquoi croyez-vous que des centaines de millions d’Africains soient prêts à mourir pour atteindre l’Occident ?
                          Au lieu de cracher sur l’Occident vous devriez le remercier, sans lui, vous ne seriez pas en train de tapoter sur un clavier d’ordinateur !
                          Bien sûr, ce n’est pas parfait loin de là, et l’idéologie mondialiste, purement économique et spéculative, pose un grave problème pour la santé du monde.

                          • Crab2 20 août 2018 11:49

                            Le racisme majeur, c’est de considérer les femmes inférieures aux hommes - Le féminisme universel ne connaît pas la couleur de la peau. Suite :

                            c’est pour bientôt

                            https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/08/rentree-scolaire-cest-pour-bientot.html


                            • Crab2 20 août 2018 11:57
                              Dans les pays à majorité musulmane domine l’occidentalophobie : refus de l’égalité femmes-hommes, refus de voir disparaître le patriarcat sacralisé par la religion, interdiction du ’’ je ’’ ou du ’’ moi ’’ car le jugement individuel n’a pas droit de cité dans ces mondes obscurantistes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès