• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La complexité de la Guerre en Ukraine. Le risque envisageable d’une (...)

La complexité de la Guerre en Ukraine. Le risque envisageable d’une Troisième Guerre mondiale nucléaire

 Un bref rappel du discours sur l’état de l’Union de George Bush père adressé au Congrès le  6 mars 1991. « ... La guerre est finie. C'est une victoire pour tous les pays de la coalition, pour les Nations Unies (...) C'est une victoire de la loi et du droit (...) Saddam Hussein était l'agresseur, le Koweït la victime. Sont venues à l'aide de ce petit pays des nations de l'Amérique du Nord et de l'Europe, de l'Asie et de l'Amérique du Sud, de l'Afrique et du monde arabe, tous unis face à cette agression. Notre coalition hors du commun doit travailler maintenant dans un même but : préparer l'avenir (...)

 

Ce soir, laissez-moi définir quatre objectifs clés.

 

Premièrement nous devons travailler ensemble à mettre sur pied des accords de sécurité mutuelle dans la région. (...) Que nos amis et nos alliés sachent (...) que l'Amérique se tient prête à assurer la paix à leurs côtés. Cela ne signifie pas le stationnement de forces américaines terrestres dans la péninsule arabique, mais la participation à des exercices conjoints, terrestres et aériens, et la présence d'une force navale conséquente dans la région, comme ce fut le cas depuis 40 ans. Que ce soit clair : nos intérêts nationaux dépendent d'un Golfe stable et sûr.

 

Deuxièmement nous devons agir pour contrôler la prolifération des armes de destruction massive et les missiles utilisés pour les envoyer. (...) L'Irak requiert une vigilance particulière (...) et ne doit avoir aucun accès aux moyens de la guerre.

 

Troisièmement nous devons travailler à créer de nouvelles occasions pour assurer la paix et la stabilité au Moyen Orient (...). Et maintenant il devrait être évident pour toutes les parties que faire la paix au Moyen Orient exige des compromis. Une paix globale doit être fondée sur les résolutions 242 et 338 des Nations Unies et le principe de l'échange du territoire contre la paix. Il faut, en élaborant ce principe, garantir à Israël sécurité et reconnaissance et aux Palestiniens leurs légitimes droits politiques. Il est temps de mettre fin au conflit israélo-arabe. (...)

 

Quatrièmement, nous devons favoriser le développement économique pour le bien de la paix et du progrès. Le Golfe Persique et le Moyen Orient forment une région riche en ressources naturelles avec un potentiel humain riche mais inexploité. (...)

 

En atteignant ces quatre objectifs nous pouvons bâtir un cadre pour la paix. (...) Maintenant nous pouvons voir venir un nouveau monde. Un monde dans lequel il existe une véritable perspective de nouvel ordre mondial, (...) Un monde dans lequel les Nations Unies, libérées de l'impasse de la guerre froide, sont en mesure de réaliser la vision historique de leurs fondateurs. Un monde dans lequel la liberté et les droits de l'homme sont respectés par toutes les nations. La guerre du Golfe est le premier test de ce monde nouveau... » (Extrait du discours de Georges Bush adressé au Congrès le 6 mars 1991.)

 

Or, que se passe-t-il aujourd’hui, après ces trente et un an de conflits et de guerres dans le monde, depuis ce discours historique de George Bush père ? Un Nouvel ordre mondial sous l’égide de la puissance américaine, marqué par une succession de guerres civiles, de conflits interétatiques, de révoltes sociales, de luttes pour l’autonomie et l’indépendance, des déchirements ethniques, des antagonismes confessionnels qui touchent le monde depuis 1991. Une hécatombe pour les peuples qui a fait plus de 10 millions de morts.

 

Aujourd’hui, ce qu’il y a d’étonnant, c’est que les guerres qui se passent au Moyen-Orient, ou des conflits interethniques dans d’autres parties du monde auxquels le monde a été habitué depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, touche aujourd’hui le premier allié des États-Unis, l’Europe, dans sa région orientale, en Ukraine. Pourtant l’Ukraine ne faisait pas partie de l’Otan mais elle était intimement intégré en partenariat avec l’Otan, dès qu’elle a recouvré son indépendance, suite à la dislocation de l’URSS. Ses liens avec l’Otan n’ont pas cessé de progresser.

 

Malgré la ferme opposition de la Russie à l’élargissement de l’Ukraine, les Occidentaux, passant outre, ont continué à travailler pour l’intégrer dans l’Organisation du traité de défense collective des pays occidentaux. Pour rappel, le Pacte Atlantique Nord (Otan), initialement composé de douze membres fondateurs, a été élargi en 1952 à la Grèce et à la Turquie, et en 1955 à l’Allemagne de l’Ouest, puis à l’Espagne en 1982. A partir de cette date, composé de 16 pays membres, tous de l’Europe de l’Ouest, y compris la Turquie à cheval entre l’Europe et l’Asie, trois pays de l’Europe de l’Est (Hongrie, Pologne, République tchèque) sont intégrés à l’Otan en 1999, qui passe à 19 ; en 2004, sept pays de l’Europe de l’Est (Bulgarie, Lettonie, Estonie, Lituanie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie) sont intégrés à l’Otan qui passe à 26 ; en 2009, l’Albanie et la Croatie sont intégrées ; en 2017, le Monténégro et en 2020 la Macédoine. L’Otan est constitué aujourd’hui de 30 pays membres.

 

Les deux pays auxquels la Russie s’opposait à leur intégration et qui constituait une « ligne rouge » à ne pas franchir par l’Occident étaient l’Ukraine et la Géorgie. La Chine aussi s’opposait à l’élargissement de l’Otan vers l’Est. Si, selon les médias, le président russe Vladimir Poutine avait déclaré, lors d’un sommet Otan-Russie en 2008, que si l’Ukraine rejoignait l’Otan, son pays pourrait envisager l’annexion de l’Ukraine orientale et de la Crimée, c’est chose faite en 2014. En effet, à l’occasion de la révolution ukrainienne dite révolution de Maïdan, la proclamation de l’indépendance de la République autonome de Crimée et le référendum pour son rattachement à la Russie, Moscou officialise son annexion le 18 mars 2014.

 

Tout de suite après les événements de Crimée, une guerre civile éclate dans la région du Donbass. Après deux référendums d’autodétermination le 11 mai 2014, les séparatistes pro-russes proclament l’indépendance de deux Républiques populaires de Donetsk et de Louhansk. La guerre du Donbass débute à partir de cette date.

 

À l’annexion de la Crimée et au soutien aux séparatistes pro-russes, l’Occident a imposé des sanctions économiques à la Russie, en juillet 2014. Aux sanctions coordonnées par l’Union européenne, les États-Unis, le Canada et ses autres Alliés, la Russie, en représailles, adopte des contre-sanctions à l’encontre des pays occidentaux.

 

Telle était la situation de guerre épisodique au Donbass, entre 2014 et 2021. La Russie cependant ne cessait de prévenir du danger que serait l’élargissement de l’Otan à l’Ukraine. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’un élargissement de l’Otan à l’Ukraine, qui amènerait à déployer des systèmes missiles pouvant toucher le territoire russe, comme ceux implantés en Pologne – les systèmes missiles et anti-missiles qui ont commencé à être installés en 2016 seront opérationnels en 2022 – et ceux déjà en service en Roumanie, constituerait une ligne rouge » à ne pas franchir. Il met en avant l’objectif stratégique central des États-Unis dans le déploiement de systèmes de missiles et anti-missiles dans le territoire de l’Ukraine, s’il venait à rejoindre l’Otan, qui vise à octroyer un « avantage stratégique majeur » en cas de guerre nucléaire. L’objectif stratégique des États-Unis était de réduire considérablement le temps de vol d’une arme nucléaire vers le camp adverse, et c’est la Russie qui est visée, en tant que première puissance nucléaire du monde, par le nombre d’ogives nucléaires et de missiles lanceurs qu’elle détient, et qui a des frontières avec l’Ukraine.

 

Selon, le président russe, un missile nucléaire mettrait sept à dix minutes pour atteindre Moscou, et cinq minutes pour une arme hypersonique. Et l’Otan ne prend pas en compte la demande russe, son secrétaire général Jens Stoltenberg a déclaré lors d’une interview, en décembre 2021 : « Je viens moi-même d'un petit pays frontalier de la Russie, et je suis très heureux que nos alliés de l'OTAN n'aient jamais respecté le fait que la Russie a le genre de droit d'établir une sphère d'influence dans le nord, en essayant de décider ce que la Norvège en tant que petit pays indépendant pays peut faire ou ne pas faire. Et c'est exactement la même chose pour l'Ukraine », a déclaré Stoltenberg.

 

Donc, cette idée que le soutien de l'OTAN à une nation souveraine est une provocation est tout simplement fausse. C'est pour respecter la souveraineté de la volonté du peuple ukrainien. Je pense donc que cela en dit plus sur la Russie que sur l'OTAN.

 

Seuls l’Ukraine et les 30 alliés décident quand l’Ukraine est prête à rejoindre l’Otan, la Russie n’a pas de veto, la Russie n’a pas son mot à dire, et la Russie n’a pas le droit d’établir une sphère d’influence pour essayer de contrôler ses voisins. » (1)

 

Devant deux positions contradictoires, tant russe qu’occidental, il faut comprendre ce qui en ressort exactement du problème des systèmes d’armes missiles et anti-missiles, sur le plan de l’équilibre de puissance, qui est l’objet du litige dans l’intégration de l’Ukraine dans l’Otan. Et l’importance des temps de vol des missiles nucléaires balistiques et hypersoniques qui sont à moyenne portée, compte tenu de la distance qui sépare la Pologne et l’Ukraine de Moscou (800 à 1700 km), joue un rôle majeur dans la sécurité de la Russie. Ce qui explique pourquoi le pouvoir russe reste braqué sur cette question.

 

On peut se projeter sur une situation quelle qu’elle soit qui peut survenir, de guerre ou non, qu’un missile nucléaire soit lancé d’un pays de l’Europe de l’Est pour toucher Moscou. Postulons qu’un missile est lancé de l’Ukraine comme il peut l’être de la Pologne sur Moscou. Le président russe déclare que le missile nucléaire mettra 7 à 10 minutes pour toucher Moscou. Que se passera-t-il dans ces 10 minutes à Moscou ? Qui sera rasé par une explosion nucléaire à la fin de ce temps.

 

Le personnel du gouvernement russe que ce soit au Kremlin ou aux différents organes (ministères, directions centrales) aura-t-il le temps de se diriger vers les abris antiatomiques ? La population moscovite sera-t-elle prévenue pour se diriger vers les abris antiatomiques. A Moscou et dans plusieurs villes, les stations de métro sont très profondes et sont construites pour servir d’abris antiatomiques pour la population ? Depuis la guerre en Ukraine, l’Allemagne, la Belgique et d’autres pays d’Europe s’intéressent aux abris antiatomiques.

 

Il est clair que l’effet de surprise et le temps de vol extrêmement réduit feront que tout s’opèrera très vite à Moscou. La ville de Moscou, après 10 minutes, ressemblera à Hiroshima et Nagasaki surtout si la puissance de l’explosion nucléaire se mesure en mégatonnes de TNT. Comparativement à celles larguées au Japon de puissance de 20 kilotonnes de TNT, l’effet de l’explosion sur Moscou sera multiplié par 100, soit 100 bombes A si l’ogive lancée est de 2 mégatonnes de TNT. Il est certain que ce cas de frappe sur Moscou a déjà été étudié et développé par le pouvoir russe, et déjà prévu des postes de commandement en plusieurs points de la Russie pour apporter la « réponse nucléaire similaire » à l’Occident.

 

Dès que l’information et l’alerte donnée dans les minutes voire moins d’une heure qui suivront l’explosion, et donc la « neutralisation de Moscou » devenue effective, les postes de commandement qui prendront la relève de manière coordonnée conformément aux plans élaborés pour ce type de situation, mettront immédiatement à exécution les plans de riposte déjà préparés depuis longue date. Il est clair que toutes les capitales occidentales seront touchées dans les heures même qui suivent la nucléarisation de Moscou. On doit comprendre Londres, Paris, Berlin, Moscou, Bruxelles, Washington, New York et d’autres villes. Les capitales du Canada, de l’Australie et du Japon seront également touchées. Il faut relever que le « téléphone rouge » n’aura pas servi à arrêter la guerre puisque Moscou a cessé d’exister.

 

Toutes les villes russes seront aussi détruites. Une Troisième Guerre mondiale a tout simplement commencé et sans déclaration de guerre ; elle durera très peu de temps, de quelques heures à quelques jours.

 

La Chine, l’Inde, le Pakistan, la Corée du Nord seront-ils touchés ? Plus de cent millions de morts en un laps de temps très court, c’est comme si une apocalypse s’est abattue sur l’humanité, sauf qu’elle est provoquée par l’aveuglement dans la recherche de puissance des hommes. Un nuage radioactif entraînera un hiver nucléaire pour le monde ; toute l’humanité en paiera le prix.

 

On comprend dès lors que les déclarations du président russe ont toutes leur importance ; que l’enjeu est à l’échelle de la survie même de l’humanité ; l’Occident comme la Russie joue également son existence dans ce bras de fer avec la Russie ; le monde sera autre.

 

Aussi, lorsque l’on entend le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, le 10 janvier 2022, dire : « Nous voudrions que la formule adoptée par le sommet de Bucarest en 2008 soit retirée et remplacée au sommet de l'Otan à Madrid : « L'Ukraine et la Géorgie ne deviendront jamais membres de l'Alliance de l'Atlantique Nord », a déclaré Ryabkov.

 

Il a déclaré que dans les conditions de méfiance vis-à-vis de l'autre côté de la Russie, « des garanties concrètes renforcées et juridiquement significatives » sont nécessaires, ce qui, selon lui, est une question prioritaire de la sécurité nationale de la Russie.

 

Plus tôt, Ryabkov a également déclaré que « les risques de confrontation militaire ne doivent pas être sous-estimés » et que la partie américaine, refusant de ne pas élargir l'OTAN, sous-estime la gravité de la situation. » (2)

 

Il est évident que les demandes russes à l’Occident ne sont pas simplement des exigences ou des lignes rouges, elles relèvent d’un ordre existentiel tant pour la Russie que pour les États-Unis, l’Europe et le reste des puissances dans le monde. On comprend pourquoi Vladimir Poutine parlait de « guerre existentielle ». Comme on le lit dans une chronique, Le Devoir :

 

« L’idée d’une guerre « existentielle » entre l’Est et l’Ouest, menée par Moscou sur la ligne de crête qu’est l’Ukraine en 2022, est fondamentale pour comprendre ce qui motive Vladimir Poutine et ceux qui l’appuient.

 

Pour Poutine, l’Ukraine, ce n’est pas seulement une histoire d’alliances militaires, d’expansion occidentale, de menace américaine et d’OTAN diabolisée. Ça, c’est la stratégie, la géopolitique : important… mais il y a autre chose.

 

L’Ukraine, c’est aussi la ligne rouge, une ligne de défense capitale de la tradition russe, d’une certaine conception de la civilisation, contre l’envahissement par la « décadence » capitaliste et occidentale. […]

 

Cet affrontement « existentiel »… l’est-il aussi aux yeux des Occidentaux, ou de ceux et celles qui représentent l’Occident ? » (3)

 

Oui, l’Occident doit aussi se poser la question sur le côté existentiel de l’affrontement en cours en Ukraine. Le problème est que, lorsqu’on entend les déclarations du président Joe Biden, à Varsovie, le 26 mars 2022, il y a une non perception des dangers qui guettent l’Occident et le monde. Comme on le lit dans le NouvelObs : « Biden a réaffirmé ce samedi 26 mars à Varsovie que l’article 5 du traité de l’Otan, stipulant que l’attaque contre un pays membre est une attaque contre tous, constitue un « devoir sacré » pour les Etats-Unis.

 

Le président américain a donné cette assurance lors de son entretien avec le président polonais Andrzej Duda, dont le pays craint l’agressivité de Moscou après le déclenchement de l’invasion russe en Ukraine. Il a ajouté  : « vous pouvez compter là-dessus », avant de citer une ancienne maxime polonaise « pour notre liberté et la vôtre ».

 

Ce mot d’ordre remonte à une insurrection polonaise contre l’occupation par la Russie tsariste, lorsqu’il avait pour but de montrer aux Russes que le soulèvement devait aussi les libérer du despotisme des tsars.

 

Joe Biden a déclaré aussi que le président russe Vladimir Poutine « comptait sur une Otan divisée », mais que cette division ne s’est pas produite. De son côté, Andrzej Duda a affirmé que les relations polono-américaines étaient « florissantes » et seraient « immensément renforcées » par la visite de son invité, et enfin que son pays était un allié « sérieux » des Etats-Unis.

 

Il a évoqué la coopération à venir avec les entreprises américaines dans les projets de centrales nucléaires en Pologne et souhaité que les entreprises aéronautiques polonaises puissent participer à la fabrication des hélicoptères américains Black Hawk. » (4)

 

Mais, au point où en sont les choses entre l’Occident et la Russie sur la guerre en Ukraine, peut-on dire que l’Europe n’est pas divisée malgré les sanctions prises en commun ? On parle déjà en Europe d’Europe de puissance, d’augmentation des budgets d’armements notamment pour l’Allemagne. D’autre part, la Russie pour précisément cette question existentielle et comme l’a déclaré le président russe qu’avec des preuves avérées sur la cobelligérance d’un pays européen, membre de l’Otan, ce pays serait considéré comme « participant au conflit armé », et donc susceptible d’être l’objet d’une attaque russe.

 

Dès lors, si une telle situation arrive, qu’un pays de l’Otan, qui a des frontières avec l’Ukraine, soit touché par des missiles russes, quelle sera la réaction de l’Otan ? Appliquera-t-il l’article 5 du traité de l’Otan, comme l’a déclaré le président américain, à Varsovie, « que toute attaque contre un pays membre est une attaque contre tous, et donc constitue un « devoir sacré » pour les Etats-Unis » ? Tout d’abord, au-delà de la déclaration de Joe Biden, devant la réalité, il est certain que l’Otan ne pourra pas s’attaquer à la Russie à moins de déclencher une Troisième Guerre mondiale. D’autant plus que l’attaque russe contre un pays de l’Otan, frontalier avec l’Ukraine, ne pourrait s’opérer que s’il y a preuve de cobelligérance affirmée par Moscou.

 

Des condamnations en cascades vont fuser partout en Occident, mais les États-Unis et l’Europe seront obligés de reculer malgré l’article 5 du traité de défense collective des pays membres de l’Otan. Pourquoi ? Parce qu’une riposte de l’Otan ne serait pas une défense collective mais un suicide collectif. Et pourquoi alors a été acté le « principe de dissuasion nucléaire » ? Ce ne sont pas les puissances nucléaires qui l’ont acté mais l’arme nucléaire elle-même par ses destructions apocalyptiques qu’elle peut produire qui l’a acté. La Russie n’est pas la Corée du Nord, ni l’Inde ni le Pakistan ni la France ; en nombre d’ogives et de missiles porteurs, elle est la première puissance nucléaire du monde. Et même si elle était deuxième après les États-Unis, le nombre d’armes nucléaires est pratiquement équivalent.

 

Avec l’arme nucléaire, il n’y a pas de « devoir sacré » ni d’article 5 du traité de l’Otan, il y a un problème de survie. L’Otan ne peut être en aucun cas offensif, le Pacte de l’Atlantique Nord a été créé en 1949 pour avant tout prémunir l’Occident d’une attaque nucléaire. Et l’URSS avait fait le premier essai d’une bombe nucléaire la même année. Donc, l’Otan, une organisation avant tout défensive, ne peut être offensive comme il l’a été au Proche et Moyen-Orient, contre l’Irak, la Syrie, l’Afghanistan… Mais contre la Russie, une puissance nucléaire à l’échelle mondiale, le rapport de force est tout autre, et surtout suicidaire si une partie rompt le consensus de dissuasion nucléaire.

 

Déjà avec l’Iran qui est au seuil nucléaire, seuil qui signifie que l’Iran peut du jour au lendemain, par des essais nucléaires, devenir une puissance nucléaire, a amené l’Occident à user de sanctions économiques et non de menaces de guerre. Israël, par exemple, a une peur « existentielle », compte tenu de l’exiguïté de son territoire, si l’Iran passe le seuil nucléaire.

 

Donc une riposte supposée de l’Otan contre la Russie en réponse aux représailles russes contre un pays membre qui provoquerait une Troisième Guerre mondiale ne sera en aucun cas une « défense sacrée collective des pays membres de l’Otan », mais plutôt un « suicide collectif de puissances à l’échelle mondiale ». Rien n’existera de puissance en Europe de l’Est, en Europe de l’Ouest, en Russie, aux États-Unis, et peut-être même en Chine, en Inde, au Pakistan…. L’Australie, le Japon seront certainement touchés en tant qu’alliés des États-Unis.

 

Le monde entier entrera dans un hiver nucléaire, on ne saurait ce qui passera après l’apocalypse et les radiations émises dans l’atmosphère terrestre. Que sera l’humanité ?

 

Donc, lorsque le président Vladimir Poutine a ordonné le quatrième jour de l’offensive russe contre l’Ukraine, le 27 février 2022, aux chefs des armées de « mettre les forces de dissuasion de l'armée russe en régime spécial d'alerte au combat », ce n’est pour faire peur, mais simplement pour avertir l’Occident des conséquences qui pourraient résulter de leurs actions dans le conflit armé en Ukraine. Et on a vu, en réponse, les atermoiements de l’Occident quant à une aide en moyens lourds à l’armée ukrainienne.

 

Il est clair que l’objectif des États-Unis est de faire de l’Ukraine une plateforme pour l’implantation de systèmes missiles et anti-missiles du fait de sa proximité immédiate avec la Russie. Comme elle l’a fait en Pologne et en Roumanie. En fait qui souffle sur le feu ? N’est-ce pas les États-Unis et avec eux leurs alliés européens dont les deux puissances nucléaires, la France et la Grande-Bretagne, et les 30 pays moins trois qui suivent sans qu’ils ne sachent réellement où cette politique d’élargissement otanienne avec en elle les visées américaines risque de les mener. 

 

Toujours est-il, de cette guerre sortira des surprises, non pas pour l’Ukraine dont le peuple, pris en otage, se trouve à payer un lourd tribu, en souffrances, en nombre de morts, de blessés et d’handicapés à vie, mais d’un nouvel ordre géostratégique qui est en train de se profiler, que, paradoxalement, l’Occident a lui-même provoqué. D’autre part, on peut comprendre pourquoi le président américain est allé à Varsovie, et tant de hautes personnalités occidentales, de ministres, de la Commissaire de l’Union européenne, Ursula von der Leyen, au Premier ministre Britannique, Boris Johnson, qui défilent dans la capitale ukrainienne, pour rencontrer le président ukrainien Volodymyr Zelensky ? Le but certes est pour aider le président ukrainien et aider l’Ukraine face à la Russie, mais le pourront-ils ?

 

Ne serait-il pas plus juste que l’Occident regarde pragmatiquement la guerre qui se joue en Ukraine ? N’est-ce pas que l’Ukraine dépend aujourd’hui de tout de l’Occident ? Sur tout, tant sur le plan économique, le soutien financier, militaire en armements, médiatique à l’échelle mondiale que sur les sanctions économiques occidentales contre la Russie qui fusent par vagues jusqu’à la condamnation de l’invasion russe par l’Assemblée générale de l’ONU, la suspension de la Russie du Conseil des droits humains de l’ONU et son exclusion du Conseil de l’Europe.

 

Cette situation nous amène à dire que le poids de l’Europe et des États-Unis est prépondérant dans la résolution de la guerre en Ukraine. Ne reste-t-il pas pour l’Occident une alternative pour arrêter la guerre au regard des rapports des forces et des revendications par les parties en guerre ? A regarder seulement la position de la Russie face à l’Ukraine, qui, en tant que première ou deuxième puissance militaire et nucléaire mondiale, ne laisse aucune chance à l’Ukraine de remporter une victoire.

 

Ne perdons pas de vue que la Russie agit dans son propre immédiat, à ses frontières, et affirme une crainte existentielle qui est réelle au regard des systèmes d’armes défensives et offensives qui l’entourent dans les pays frontaliers. Pour l’Ukraine, elle ne demande que la « neutralité », qu’elle ne se transforme comme la Pologne en plateforme de systèmes de missiles et anti-missiles qui mettent en danger la sécurité de la Russie. N’est-ce pas une revendication de paix ? Ce sont des arguments de fonds et non pour donner raison à l’invasion russe.

 

D’autre part, à ses frontières, dans les territoires ukrainiens où vivent des russophones (d’origine russe) qui cherchent à se séparer du pouvoir central ukrainien et se rattacher à la Russie, doit-elle les abandonner ? Le bon sens est non, elle ne peut abandonner des russophones d’ethnie russe qui cherchent à être intégrés à la patrie russe.

 

Que la Russie s’oppose à l’Occident parce celui-ci mène une politique d’encerclement stratégique par des systèmes d’armes de missiles et d’anti-missiles auprès des pays de l’Europe de l’Est (de l’ex-aire d’influence soviétique) et met en péril la sécurité nationale de la Russie mais aussi la paix mondiale, et si on inversait les rôles, c’est l’Occident qui se trouverait encerclé par des systèmes de missiles et anti-missiles implantés dans des pays à ses frontières, n’aurait-il pas agi comme la Russie, en envahissant un de ses pays limitrophes pour instaurer une « neutralité nucléaire » ? Car, en fait c’est de la « neutralité nucléaire » qu’il s’agit et non de l’intégration de l’Ukraine à l’Union européenne. La Russie ne s’oppose pas à ce que l’Ukraine entre dans l’Union européenne. L’Occident aurait donc agi comme la Russie pour sa sécurité nationale.

 

Contrairement à l’Otan qui déploie des systèmes d’armes de missiles et anti-missiles aux frontières de la Russie pour avoir un avantage stratégique sur elle. Et cet avantage stratégique peut amener à une Troisième Guerre mondiale. Où ce n’est pas l’Ukraine en guerre mais le monde entier sera en guerre, et non une guerre conventionnelle mais nucléaire donc apocalyptique.

 

La souffrance indicible du peuple ukrainien qui souffre pour absolument pour rien dans cette guerre, et on a beau revendiquer pour lui des référendums pour la neutralité ou pour des territoires qui veulent se séparer de la souveraineté nationale, un peuple qui souffre dans sa chair et sait qu’il ne peut contraindre sinon à subir la mort, la souffrance et la guerre pour servir ce qu’on veut lui assigner de défendre, à son corps défendant, des objectifs stratégiques de l’Occident qui le dépassent et surtout sont vains.

 

Plus grave encore ces objectifs stratégiques américains mettent la nation et le peuple en danger, et c’est ce qui est arrivé avec l’invasion russe. Le peuple ukrainien est en train de payer pour les autres puissances qui l’ont mis dans cette situation en le programmant comme un « poste avancé » à l’instar de la Pologne qui a peur aujourd’hui des systèmes d’armes de missiles et anti-missiles qui se trouvent sur son territoire, et sait qu’ils sont déjà dans le viseur des missiles nucléaires tactiques russes.

 

Le président polonais, lors de la visite du président américain à Varsovie, ne s’est-il pas ouvert à Joe Biden sur le risque d’une attaque russe sur son territoire. Quelle réponse lui a été donnée ? « Le président américain a donné cette assurance lors de son entretien avec le président polonais Andrzej Duda, dont le pays craint l’agressivité de Moscou après le déclenchement de l’invasion russe en Ukraine. Il a ajouté  : « vous pouvez compter là-dessus », avant de citer une ancienne maxime polonaise « pour notre liberté et la vôtre ». [..] L’attaque contre un pays membre est une attaque contre tous, constitue un « devoir sacré » pour les Etats-Unis. » (4)

 

Ce qui signifie que si la Russie lance des frappes de missiles pour détruire le site en Pologne où sont implantés les systèmes d’armes américains, c’est soit se diriger vers une Troisième Guerre mondiale à cause d’une attaque missile russe et donc l’apocalypse nucléaire pour le monde soit reculer face à la Russie. Et les États-Unis évidemment reculeront pour éviter la fin des États-Unis et du monde. Quant à la Pologne, si cette situation vienne réellement à exister, qu’elle en subisse les conséquences, il est clair qu’elle arrêtera l’exploitation de ce système d’armes et exigera des États-Unis son retrait.

 

Ce qu’ici nous postulons en possibilité d’un événement qui peut arriver est déjà étudié en profondeur dans les états-majors de l’armée russe, avec tous les cas de figure conjecturés, et l’issue ou les issues qui peut ou peuvent en ressortir. La question de l’armement nucléaire est un problème non seulement sensible mais existentiel pour les grandes puissances.

 

Que l’Occident qui ne peut atteindre le camp adverse et veut les faire endosser à des pays tiers, en l’occurrence aux pays de l’Europe de l’Est, qui sont frontaliers avec la Russie, a des limites. La guerre en Ukraine montrera certainement l’« anti-rationalité » de la stratégie américaine et certainement fera, dans les années à venir, sentir l’aberration de ces systèmes d’armes qui ne peuvent que mettre en danger les relations entre les puissances nucléaires mais aussi la sécurité mondiale. Pour cause, les fonctionnements de ces systèmes relevant de plusieurs centres distants géographiquement sur terre, air et mer et qui travaillent en réseau sont très complexes et peuvent échapper à l’homme. Leur fonctionnement global s’opère comme suit.

 

Connecté à un réseau satellitaire (lanceurs d’alertes), en lien avec des radars navals et terrestres, mû par des logiciels complexes qui calculent avec une grande précision la trajectoire balistique de ou des ogive (s) ennemies, détachée (s) du missile lanceur, définissant exactement la ou les cible (s) visée (s) dans la minute qui suit pour les transmettre au sol, en vue de leur interception immédiate, et la réponse immédiate à l’ennemi par un missile nucléaire balistique, où le temps de vol doit être le plus court possible (selon l’emplacement géographique du site du système missile le plus proche de l’adversaire) nous font dire que le progrès technologique fou de ces systèmes d’armes, entièrement automatisés, où l’action de l’homme pour arrêter le processus pourrait être entièrement absente, du fait de l’extrême temps de vol de quelques minutes, ne pourront que mener le monde vers la destruction. En clair, une guerre nucléaire peut ne pas être une vue de l’esprit, mais réellement envisageable et mener le monde vers l’apocalypse.

 

Aussi peut-on dire, s’il y a prise de conscience des dangers qui guettent le monde, l’Occident peut se rattraper et, par des réponses pragmatiques et pacifiques aux doléances tout à fait légitimes de la Russie, en orientant la partie ukrainienne dans ses négociations avec la Russie, peut mettre fin à la guerre. Les blessures de guerre et les sanctions pourraient progressivement se réparer, et le monde aller vers plus de sécurité.

 

Sinon l’aveuglement de l’Occident ne le mènera nulle part, qu’à d’autres souffrances inutiles, vaines pour le peuple ukrainien et pour d’autres peuples. L’histoire de l’humanité ne s’arrêtera pas, elle continuera son chemin et c’est au Tribunal de l’Histoire qui jugera entre les puissances ; la rétribution ne sera alors qu’à la juste valeur de leurs actes.

 

Medjdoub Hamed
Auteur et chercheur spécialisé en Economie mondiale,
Relations internationales et Prospective
 

Notes :

 

1. NATO chief : “Russia has no right to establish a sphere of influence” Par axios.com Dec 1, 2021
https://www.axios.com/nato-russia-ukraine-invasion-18619fd7-be80-4d37-86f8-fcebcb1fbe8a.html

2. У РФ хочуть замінити « формулу » про нерозширення НАТО на мадридському саміті 10.01.2022
https://www.ukrinform.ua/rubric-world/3382779-u-rf-hocut-zaminiti-formulu-pro-nerozsirenna-nato-na-madridskomu-samiti.html

3. « Une guerre existentielle », par Le Devoir. Le 14 mars 2022
https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/685641/une-guerre-existentielle

4. « Joe Biden réaffirme que l’article 5 de l’Otan est « un devoir sacré » pour les Etats-Unis », par le NouvelObs. Le 26 mars 2022
https://www.nouvelobs.com/guerre-en-ukraine/20220326.OBS56226/joe-biden-reaffirme-que-l-article-5-de-l-otan-est-un-devoir-sacre-pour-les-etats-unis.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

261 réactions à cet article    


  • Louis Louis 11 avril 10:47

    Hamed alors jamais 2 sans 3

     smiley


    • chantecler chantecler 11 avril 11:15

      La guerre en Ukraine pour les nuls .....

      https://www.youtube.com/watch?v=qoeXNo5y5U4


      • Captain Marlo Captain Marlo 11 avril 11:19

        N’est-ce pas les États-Unis et avec eux leurs alliés européens dont les deux puissances nucléaires, la France et la Grande-Bretagne, et les 30 pays moins trois qui suivent sans qu’ils ne sachent réellement où cette politique d’élargissement otanienne avec en elle les visées américaines risque de les mener. 

        « Biden confirme pourquoi les États-Unis avaient besoin de cette guerre »

        L’invasion était nécessaire Les États-Unis auraient pu facilement empêcher l’action militaire de la Russie. Ils auraient pu empêcher l’intervention de la Russie dans la guerre civile ukrainienne en faisant trois choses : forcer la mise en œuvre des accords de paix de Minsk, vieux de huit ans, dissoudre les milices ukrainiennes d’extrême droite et engager la Russie dans des négociations sérieuses sur une nouvelle architecture de sécurité en Europe.Mais cela n’a pas été le cas.

        .

        Stratfor : Les États-Unis veulent empêcher l’alliance germano-russe

        "Discours de Georges Friedman géopoliticien américain pour Stratfor devant le Chicago Council, le 4 février 2015. Il indique que le gouvernement américain considère comme but stratégique suprême la remise en cause d’une alliance russo-allemande. Un tel bloc serait, en tant que puissance mondiale alternative, le seul en mesure de contester aux États-Unis leur position dominante." .


        • Durand Durand 11 avril 12:01

          @Captain Marlo

          Dans sa dernière vidéo, à ma surprise, François Asselineau appelle à voter pour MLP plutôt que de risquer un second quinquennat Macron. C’est exactement la ligne que je défends et que VOUS CRITIQUEZ vertement depuis les présidentielles de 2017...

          – Est-ce pour cela que vous concentrez vos commentaires sur la guerre en Ukraine en évitant les articles sur les élections ?

          – Envisagez-vous de quitter L’UPR à cause de ce désaccord majeur entre vous et François Asselineau ?

          ..


        • samy Levrai samy Levrai 11 avril 12:22

          @Durand
          Pourtant nous allons voter pour la branche raciste du parti unique euro atlantiste avec plaisir pour deux raisons :
          -virer Macron l’éborgneur et bourreau de nos libertés et destructeur de la France
          -pouvoir faire constater que le RN n’est qu’un parti europeiste comme tous les autres.


        • samy Levrai samy Levrai 11 avril 12:23

          @samy Levrai
          Nous aurions fait de même avec Mélenchon.


        • chantecler chantecler 11 avril 12:26

          @samy Levrai
          Ah ben merde !
          Pourquoi n’avez vous pas fusionné avec le RN dès le départ ?
          Il leur manque des intellectuels , des cadres , dans ce mouvement .
          Et François aurai été accueilli à bras...ouvert !


        • Attila Attila 11 avril 12:35

          @chantecler
           « Tout sauf Macron » est le slogan des Gilets Jaunes de 2019, ça n’est pas nouveau.

          .


        • samy Levrai samy Levrai 11 avril 12:43

          @chantecler
          Il n’y avait pourtant que 5 lignes à lire et à comprendre, pauvre petit canard.


        • Durand Durand 11 avril 13:49

          @samy Levrai

          « -virer Macron l’éborgneur et bourreau de nos libertés et destructeur de la France »

          Ça, vous le saviez déjà au lendemain du premier tour de 2017... Pourquoi ce changement d’attitude ?

          « -pouvoir faire constater que le RN n’est qu’un parti europeiste comme tous les autres. »

          Le RN proposait déjà un référendum sur la sortie de l’UE en 2017 et aujourd’hui le RIC, qui peut permettre de sortir de l’UE également. En qualifiant le RN de parti européiste, vous êtes comme les médias qui qualifient les Russes de bourreaux sanguinaires et de nazis...

          Vous n’avez plus d’argument et votre attitude stupide et récurrente consistant à cracher sur tout le monde, ainsi que les frasques déplacées de votre président, vous ont définitivement éliminé de la vie politique et je m’en réjouis car L’UPR perd ainsi son pouvoir d’obstruction au frexit et à un rassemblement souverainiste...

          ..


        • samy Levrai samy Levrai 11 avril 14:37

          @Durand
          Il n’y a pas de partis prônant la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN dans toute l’offre présidentielle 2022.
          Rien à battre des partis euro atlantistes RN, PS, insoumis, MODEM, NDA, Communistes,...
          que des escrocs.
          Dans ces escrocs, il y en a un qui a plus que prouvé ses capacités psychopathiques puisque nous ne pouvons changer que la couleur des logos, celui ci doit disparaitre.
          Nous allons bien rire quand tout le monde pourra constater que le RN appliquera exactement les mêmes politiques que Macron, il n’y aura ni referendum de sortie de l’UE, ni RIC (ou alors un , inapplicable pour le peuple, comme aujourd’hui ).
          Les programmes europeistes de NDA ou Zemmour sont à mourir de rire, il suffit de lire les professions de foi, ils s’adressent à des demeurés illettrés.


        • Durand Durand 11 avril 15:00

          @samy Levrai

          « Nous allons bien rire quand tout le monde pourra constater que le RN appliquera exactement les mêmes politiques que Macron, il n’y aura ni referendum de sortie de l’UE, ni RIC (ou alors un , inapplicable pour le peuple, comme aujourd’hui ). »

          C’est dommage que vos talents divinatoires n’aient pas suffit pour vous éviter la déculottée politique que vous venez de vous prendre et la disparition de L’UPR !

          Adieu !

          ..


        • samy Levrai samy Levrai 11 avril 16:19

          @Durand
          Tu n’as pas du te rendre compte que l’empapaoutade truquée que représente cette élection, ne comportait pas l’UPR... 
          Je pense que ce sont les souverainistes pour rire à la NDA ( et les poupoutchistes ) qui se sont pris une raclée, as tu lu leur profession hilarante de foi , combien de chapeaux as tu pu te manger ? 


        • Captain Marlo Captain Marlo 11 avril 17:04

          @Durand
          François Asselineau appelle à voter pour MLP plutôt que de risquer un second quinquennat Macron

          Je n’ai pas regardé la vidéo, j’ai voté pour Mélenchon.


        • Captain Marlo Captain Marlo 11 avril 17:20

          @Durand
          Je vais t’expliquer « le coup des bartavelles » !
          1/« Il n’y a plus de politiques intérieures nationales depuis Maastricht, uniquement des politiques européennes. »

          En clair, tous ces candidats qui promettent la lune, une fois élus, se feront remonter les bretelles par Bruxelles, la BCE et l’ Otan, s’ils n’appliquent pas les Traités.
          Cf Orban réélu > « 48 heures après la victoire écrasante d’Orban, l’UE lance un mécanisme sanctionnant la Hongrie ».
          .
          2/ « Comment von der Leyen punira la France si Macron n’est pas élu »


          C’est valable pour Mélenchon, Dupont Aignan, le Pape ou Marine le Pen !

          3/ Samy Levrai a très bien formulé « le coup des bartavelles » :
          -virer Macron l’éborgneur et bourreau de nos libertés et destructeur de la France
          -pouvoir faire constater que le RN n’est qu’un parti européiste comme tous les autres.



        • samy Levrai samy Levrai 11 avril 17:22

          @Captain Marlo
          Vidéo très intéressante comme d’hab et qui ne dit pas du tout ce que semble avoir compris l’excité.
          https://www.upr.fr/actualite/francois-asselineau-analyse-pour-vous-les-professions-de-foi-des-candidats-presidentielle-2022/


        • Captain Marlo Captain Marlo 11 avril 18:00

          @chantecler
          Ah ben merde !
          Pourquoi n’avez vous pas fusionné avec le RN dès le départ ?

          Parce que le RN ne propose pas la triple sortie : de l’ UE, de l’euro et de l’Otan. Cf UPR « Les 10 raisons qui imposent la sortie de l’ UE. »

          0:01:51 1re raison : rétablir la démocratie en rendant leur sens aux élections
          0:48:08 2e raison : casser l’accroissement exponentiel de l’endettement public
          1:06:29 3e raison : sauver l’agriculture française et les agriculteurs français
          1:23:20 4e raison : sauver l’industrie française et nos emplois
          1:53:45 5e raison : maîtriser les flux migratoires
          2:07:46 6e raison : protéger la santé publique et l’environnement
          2:28:00 7e raison : arrêter le pillage du patrimoine, rétablir des services publics forts
          2:58:39 8e raison : protéger nos acquis sociaux et nos retraites
          3:09:05 9e raison : préserver la paix du monde
          3:30:58 10e raison : défendre la vision française et francophone du monde
          3:47:58 Résumé des 10 raisons
          3:51:00 Les solutions apportées par l’UPR


          PS : J’ai voté Mélenchon. S’il avait été au 2e tour, j’aurais revoté pour lui, pour dégager Macron.


        • CATAPULTE CATAPULTE 11 avril 21:14

          @Captain Marlo
          .
          Les adeptes de feu le futur président de la France découvre qui est en réalité le grand manitou de l’UPR... enfin, était...
          Bien sûr, on nous rappellera que papi François n’est ni de droite, ni de gauche... enfin, n’était...
          Tellement ni de droite ni de gauche qu’il se range aujourd’hui au côté de l’Extreme droite...
          Après que cet ovni de la politique a « ouvert les yeux » à toute une petite cohue de paumés, les voilà qui les ouvrent enfin sur la vérité de celui qui se sera montré médiocre jusque dans l’escroquerie...


        • CATAPULTE CATAPULTE 11 avril 21:21

          @Durand
          .
          Tout ça donne le sentiment qu’enfin tout rentre dans l’ordre...
          Une Droite raisonnable d’un côté...
          Une gauche réaliste de l’autre...
          Tous les excentriques, hystériques, colériques, drolatiques au caniveau... certains avant les autres...
          On a beau dire, la sécurité, c’est avant tout un sentiment...


        • samy Levrai samy Levrai 11 avril 21:38

          @CATAPULTE
          Oh, le petit défenseur du Banderastan et des ukronazis vient nous montrer, une fois de plus, comment réussir à raconter ses propres fantasmes pour les attribuer à d’autres...
          L’UPR a appelé à voter pour n’importe quel autre europeiste que Macron puisque tel était le choix et si cela avait été Mélenchon, l’UPR aurait voté pour lui ( avec le double effet kisscool pour l’UPR : les voir suivre les mêmes directives que Macron de toute façon ).


        • Durand Durand 11 avril 23:02

          @Captain Marlo

          « Je n’ai pas regardé la vidéo, j’ai voté pour Mélenchon. »

          C’est cool, cette fois-ci, vous n’aurez même-pas à vous abstenir en faveur de Macron comme vous l’avez fait en 2017, vous pourrez directement aller voter pour lui au second tour, puisque Mélenchon a demandé à ses électeurs de faire barrage à l’extrême-droite par tous les moyens... !

          Au PCF, Roussel fait encore mieux : il appelle carrément à voter Macron !... Ceci-dit, vous pouvez aussi suivre la consigne d’Asselineau qui appelle à voter MLP au second tour... Mélenchon au premier tour et MLP au second..., ça fait un peu ”désordre”, mais bon, à l’UPR on n’a pas plus peur du ridicule, pas vrai ?

          Quel bordel dans votre tête !...

          ..


        • Durand Durand 11 avril 23:05

          @CATAPULTE

          Trouve-toi quelqu’un d’autre pour pour approuver ta bouillie fermentée, connard !

          ..


        • Louis Louis 11 avril 23:08

          @Captain Marlo
          CHARLOT répond à propos de Stanislav Asseyev au lieu de te débiner
           smiley
          Quand un lien te dérange tu te tires comme une poltronne


        • Louis Louis 11 avril 23:10

          @samy Levrai
          UPR Union des Poutinolâtres Réactionnaires
          Hier 0% BRAVO
          Même Nathalie a fait mieux que vous les guignols


        • samy Levrai samy Levrai 11 avril 23:12

          @Durand
          Pourtant pour que tu arrêtes de psychoter de la sorte, il te suffit de la regarder cette vidéo, te ferait elle si peur pour que tu en parles autant sans l’avoir regardée ?


        • samy Levrai samy Levrai 11 avril 23:19

          @Louis
          C’est marrant que viols, tortures , meurtres soient documentés depuis des années contre les ukronazis par presque toutes les ONG et médias et qu’aucune ne l’ai fait au Donbass ... sauf ton petit obsédé sexuel, j’imagine que son recit t’a rappelé qu’il fut un temps ou ton imagination n’était pas la seule a encore marcher. 


        • Captain Marlo Captain Marlo 12 avril 07:02

          @CATAPULTE
          Tellement ni de droite ni de gauche qu’il se range aujourd’hui au côté de l’Extreme droite...

          Et vous, vous êtes de Gauche, comme je suis moine tibétain ! L’Extrême Droite, c’est la Gauche bourgeoise macroniste au pouvoir depuis 5 ans !!

          Les Français « ont voté utile », en votant pour Mélenchon et Marine le Pen, les deux candidats qui pouvaient se retrouver au 2e tour et dégager Macron. J’ai voté Mélenchon et j’aurais voté Mélenchon dans 15 jours.

          « Présidentielle : Chasser Macron. Quoi qu’il en coûte ! »
          Par Régis de Castelnau, qui à ma connaissance, est un avocat plutôt « de Gôche ».


        • Captain Marlo Captain Marlo 12 avril 07:06

          @Durand
          Quel bordel dans votre tête !...

          Non, tout est ordre de marche ! La priorité n’est plus de différencier les pro européens entre eux, la priorité est de virer Macron.

          Présidentielle : Chasser Macron. Quoi qu’il en coûte !



        • Captain Marlo Captain Marlo 12 avril 07:11

          @Louis
          UPR Union des Poutinolâtres Réactionnaires

          Vous ne regardez pas au bon endroit, l’Extrême-Droite c’est la Gauche bourgeoise de la Macronie ! « EMMANUEL MACRON : ILLÉGALITÉ, ILLÉGITIMITÉ ET IMPOSTURE. ». Et comme vous, grand amateur de guerres !


        • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 08:41

          L’Extrême Droite, c’est la Gauche bourgeoise macroniste au pouvoir depuis 5 ans !!


          .
          Quand c’est là tout ce qu’on comprend à la politique, pas étonnant qu’on dise n’importe quoi, qu’on vote n’importe quoi et qu’on fasse n’importe quoi...
          Autre idée, l’Extrême bêtise, c’est la droite populacière asselinienne en mal de pouvoir depuis 10 ans...

        • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 08:46

          @Durand
          .
          On ne vous demandait pas d’approuver...
          On vous invitait seulement à réfléchir, à reconsidérer les choses dans leur ensemble...
          Mais... peut-être est-ce déjà trop...


        • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 09:00

          On ne voit pas très bien la légitimité d’Asselineau à appeler à voter pour qui que ce soit... au premier comme au second...
          Quand on n’a pas été foutu d’être candidat et que, de fait, on n’a pas dépassé le 0% des suffrages... on serait plutôt invité à fermer sa gueule...
          Il semblerait que l’échec et l’inexistence politique aient l’effet contraire chez les adeptes...
          Plus ils ont de raisons de la fermer, plus ils l’ouvrent...
          Un jour, peut-être, ils ouvriront aussi leurs yeux et leur cervelle...
          C’est alors qu’ils verront une grande lumière, le bout du tunnel... et qu’ils trouveront enfin l’apaisement... et nous aussi...
          Pour le moment, l’heure est encore au bruit et au gloubi-boulga...
          Bon appetit, m’sieurs ’dames...


        • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 09:07

          @Captain Marlo
          .

          L’invasion était nécessaire

          .
          Alors qu’on nous assurait jusqu’à récemment que « la Russie n’a jamais voulu envahir l’Ukraine », voilà qu’on nous dit à présent que « l’invasion était nécessaire »...
          Les mêmes nous expliqueront sans doute que le massacre de Butcha était un massacre « nécessaire »...

        • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 09:46

          @CATAPULTE
          Mauvaise idée de rappeler Butcha (et Kramatorsk).
          Ces deux faux drapeaux sont juste Zelensky qui appelle sa maman l’OTAN au secours, quitte à sacrifier ses concitoyens par l’intermédiaire de ses nazis. C’est maintenant abondamment prouvé.

          Le problème est maintenant de récupérer la bonne centaine d’occidentaux, conseillers divers et variés de l’OTAN, coincés à Marioupol, dont pas mal de Français... Ca fait désordre, ça fait déroute...

          https://resistance71.wordpress.com/2022/04/11/des-mensonges-de-loccident-sur-lukraine-faux-drapeau-de-kramatorsk-le-missile-est-ukrainien-des-instructeurs-de-lotan-encadrant-les-nazis-du-bataillon-azov-encercles-dans-le-chaudron-de-mar/
          Quant au vote le pen, c’est juste du bon sens, UPR ou pas.
          D’ailleurs Mélenchon peut toujours causer : ses troupes sont surtout composées d’anti-macron, et elles feront ce qu’elles veulent, cad virer macron.


        • Durand Durand 12 avril 11:10

          @Captain Marlo

          « La priorité n’est plus de différencier les pro européens entre eux, la priorité est de virer Macron. »

          Pourquoi,... qu’est qui a changé par rapport à 2017 ?

          Ah oui, parce qu’en 2017 la priorité c’était de garder Macron pendant cinq ans, alors qu’on avait les deux-mêmes candidats au second tour, avec les mêmes programmes respectifs qu’aujourd’hui ?!!!...

          Bien que vous osiez tout, vous n’arriverez même-pas à vous convaincre vous-même qu’il puisse y avoir la moindre continuité logique dans ce revirement. 

          RIP

          ..


        • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 15:14

          @Durand
          parce qu’en 2017 la priorité c’était de garder Macron pendant cinq ans,

          Vous dites n’importe quoi.
          En 2017, on savait déjà que macron était une ordure, et on n’a pas voté pour lui.
          Ces 5 années n’ont fait que confirmer.
          Cette fois, l’urgence est de s’en débarrasser, parce que ce qu’il a fait est encore pire que ce qu’on craignait, peu importe le prix à payer.


        • Durand Durand 12 avril 20:33

          @doctorix, complotiste

          « En 2017, on savait déjà que macron était une ordure, et on n’a pas voté pour lui. »

          Si vous n’avez pas voté MLP au second tour, en vous abstenant, en votant blanc ou nul, vous lui avez donné une demi voix et donc vous l’avez fait élire. Le seul moyen de ne pas faire élire un candidat au second tour, c’est de voter pour l’autre... Et c’était déjà comme ça en 2017 et nous étions quelques uns à vous le dire, vous pouvez vérifier.

          Mais ne vous faites pas de mouron, personne n’aime avouer sa connerie...

          ..


        • 6russe2sioux CYRUS 12 avril 20:38

          @Durand

          c’ est exact durand , mais cette annee je ne recomence pas la meme connerie ..




          • Attila Attila 11 avril 12:11

            Un élément important dont ne parle pas l’auteur, la prise en compte par le gouvernement des États-Unis de cette nouvelle réalité qu’a été l’effondrement du bloc soviétique en 1991 : tout-à-coup, le bloc de l’Occident s’est retrouvé sans rival au plan mondial.

            De nouvelles instructions ont été données aux administrations en 1992. Par exemple, le Pentagone :

            « Extrait du plan du Pentagone : empêcher l’émergence d’un nouveau rival ; autant sur le plan régional que mondial. »

            Les États-Unis attaquent tout pays ou groupe de pays susceptibles d’être à leurs yeux un rival : la Russie et, surtout, la Chine.

            Cette agressivité particulière américaine a exacerbé la question de la sécurité de la Russie.

            .


            • Seth 11 avril 16:43

              @Attila

              Mais bien sûr. L’effondrement du bloc de l’Est a été la fin d’un équilibre mondial et qui a gagné ? Les US qui s’étaient auparavant par plusieurs moyens imposées en Europe. Tout comme ils s’étaient arrangés pour se trouver à la tête de toutes les organisations mondiales.

              Je ne me rappelle pas m’en être réjoui alors. Je devais sans doute être « staliniste ».


            • Captain Marlo Captain Marlo 11 avril 17:31

              @Attila
              l’effondrement du bloc soviétique en 1991 : tout-à-coup, le bloc de l’Occident s’est retrouvé sans rival au plan mondial.

              T’inquiète pas, les USA savent très bien se trouver des ennemis !
              Mais l’Ukraine est un enjeu qui remonte bien plus loin dans le temps.
              Au début du 20e siècle.

              "(...) Mackinder au début du siècle avait tracé déjà ce que nous avions vu plus haut développé par Brzezinski, à savoir que « qui gouverne l’Europe de l’Est domine le heartland, qui gouverne le heartland domine l’île-monde, et qui gouverne l’île-monde domine le monde » (le heartland étant le coeur continental). L’Amérique suit donc cette voie pour parvenir au maintien de son rang.etc

              Pour faire court, la Russie joue sa sécurité, les USA jouent leur survie impériale dominant le monde.


            • roman_garev 11 avril 12:19

              « La souffrance indicible du peuple ukrainien qui souffre pour absolument pour rien dans cette guerre... »

              Sauf qu’il approuve en masse le génocide durant huit ans envers les Donbassiens de quelles ethnies ils ne soient.

              Les souffrances de ce peuple-ci ne sont même pas considérées par l’auteur. qui ne voit qu’une partie de la population de l’Ukraine qui s’est mise  brusquement, sans savoir pourquoi (ha-ha-ha)  à souffrir. Pour rien, MDR.


              • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 09:15

                @roman_garev
                .

                Sauf qu’il approuve en masse le génocide durant huit ans envers les Donbassiens.


                .
                Et sauf que quelques milliers de mort en huit ans sur une population de plus de 2 millions... c’est un génocide raté...
                Pas doués, les Ukrainiens, pour les génocides...

              • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 15:23

                @CATAPULTE

                sauf que quelques milliers de mort en huit ans sur une population de plus de 2 millions... c’est un génocide raté...

                6 morts sous les bombardements chaque jour, tous les jours pendant 8 ans, des enfants qui vivent dans la peur en permanence et qui se réfugient dans les caves, ce n’est évidemment pas grand-chose pour un nazi de votre espèce.
                Les nazis avaient même bouché un canal d’irrigation vers la Crimée en provenance d’Ukraine pour les priver d’eau. Le déboucher fut un des premiers travail des russes.
                Vous êtes vraiment un sale type. Une puanteur. Un étron.


              • DACH 12 avril 17:48

                @doctorix, complotiste=les #12.000 morts en 8 ans sont dans les 2 camps, civils+ militaires. Et connaissez-vous le nombre d’Ukrainiens russophones qui ont fui ou été expulsés par les séparatistes pro russes ? Vous seriez étonné...


              • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 18:35

                @DACH

                Vous seriez étonné...

                Je serai étonné le jour où vous publierez des documents à l’appui de vos assertions.
                Parce que là, c’est votre opinion, forgée à l’écoute de BFM, et on n’en a rien à cirer.
                N’oubliez pas que ce n’est pas le Donbass qui bombarde l’ukraine, mais l’ukraine qui bombarde le Donbass.
                Un peu comme si macron bombardait la Bretagne ou la Corse, si vous voyez ce que je veux dire.
                De quel côté seriez-vous ?


              • roman_garev 11 avril 14:23

                Déclarations importantes de Lavrov sur la situation en Ukraine :

                 l’opération spéciale russe est conçue pour mettre fin à l’ambition des États-Unis de dominer le monde ;
                 les dernières déclarations de Borrell (l’UE devrait chercher à résoudre la situation en Ukraine par des moyens militaires) indiquent que l’UE considère Kiev comme un tremplin pour réprimer la Fédération de Russie ;
                 les propos de Borrell sur la situation en Ukraine sortent de l’ordinaire : "soit c’est quelque chose de personnel, soit c’est une gaffe. Ils changent sensiblement les règles du jeu ;
                 la politique de l’Occident envers Moscou est outrée et acharnée. La Russie ne cédera jamais à la pression.

                =====

                Bien sûr, le premier point attire une attention particulière. Auparavant, un tel objectif de l’opération spéciale n’était pas nommé, mais de nombreux analystes et simplement des personnes intelligentes comprenaient parfaitement qu’il ne s’agissait pas que de l’Ukraine. Le système occidental établi (dirigé par les États-Unis) s’effondre, et la Russie a l’honneur d’être le premier pays à osr, non pas verbalement, mais en actes, prendre des mesures pour détruire le monde unipolaire et l’hégémonie du dollar.


                • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 09:25

                  @roman_garev
                  .

                  l’opération spéciale russe est conçue pour mettre fin à l’ambition des États-Unis de dominer le monde


                  .
                  Ah ! Enfin !
                  La Russie tombe le masque et dévoile ses véritables intentions !
                  Finie, la dénazification du XXIème siècle !
                  Bien couillons ceux qui auraient pu y croire...
                  Quoiqu’il s’en est trouvé quelques-uns ici... pour y croire et pour le promouvoir...
                  Chose curieuse, on ne voit pas bien comment l’Ukraine, à elle seule, peut signifier la domination du monde par les Etats-Unis...
                  Sans doute les Russes songent-ils déjà à conquérir la Moldavie pour « mettre fin à l’ambition des États-Unis de dominer le monde »... 
                  Attendons de voir ce que sera le prochain motif de guerre de la Russie... tout évolue si rapidement...

                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 15:31

                  @CATAPULTE

                  on ne voit pas bien comment l’Ukraine, à elle seule, peut signifier la domination du monde par les Etats-Unis...

                  Normal, vous ne voyez jamais rien.
                  Maïdan fut la première opération guerrière contre la Russie, il y a 8 ans.
                  L’Ukraine était, malgré sa petite taille, le pivot stratégique de l’OTAN et du Nouvel Ordre Mondial.
                  Sa neutralisation leur porte un coup d’arrêt. Le début de leur fin, pour le plus grand bonheur de l’humanité.
                  Poutine laissera l’Ukraine quand il l’aura libérée de ses nazis, et il n’a aucun désir d’extension. Pourquoi faire ? Il a tout ce qu’il lui faut à l’intérieur de ses frontières.


                • roman_garev 11 avril 14:41

                  « Les Russes sont des non-humains, et le conflit en Ukraine est l’attaque de Poutine contre le monde entier »  L’Allemagne s’est mise à zombifier les enfants dans les écoles avec des brochures russophobes.

                  Dans les établissements d’enseignement général d’Allemagne, des manuels pour enseigner aux enfants dans les écoles sont apparus. Ils expliquent maintenant aux écoliers que l’opération spéciale des Forces armées russes en Ukraine n’a pas pour but de libérer le pays du nazisme, mais tout au contraire d’asservir le peuple ukrainien « pacifique ».

                  « La guerre en Ukraine est l’attaque de Poutine contre le monde », disent les pamphlets.

                  De plus, les manuels de formation indiquent que les Russes n’ont que l’aspect humain, mais en fait ils ne sont pas des humains.

                  =====

                  L’Allemagne provoque le 1945 version 2 ?


                  • Louis Louis 11 avril 15:54

                    @roman_garev
                    Tin toi qui est si bien informé que pense tu de ça
                    https://www.en-attendant-nadeau.fr/2022/03/23/dachau-donetsk-asseyev/
                    C’est pas très beau
                    Tu le connais ce stanislav asseyev ?
                     smiley


                  • samy Levrai samy Levrai 11 avril 16:56

                    @Louis
                    Juste un esprit malade nous sortant ses fantasmes..., c’est assez merdique que de relayer de telles conneries. 


                  • berry 11 avril 17:31

                    @Louis
                    Je constate que les merdias occidentaux diabolisent la Russie et nous mentent tous les jours.
                    Pourquoi je devrais les croire au sujet de ce type ?


                  • roman_garev 11 avril 18:04

                    @berry
                    Vous avez raison. C’est l’époque du mensonge total de la part de l’Occident.
                    Ça fait partie de la guerre totale menée par l’Occident contre la Russie d’après le modèle nazi de 1941.


                  • Louis Louis 11 avril 18:10

                    @samy Levrai
                    T’as des sources sur ce gars ???
                    J’ai aussi trouvé ça :
                    https://www.prison-insider.com/articles/ukraine-un-ancien-detenu-d-une-prison-secrete-du-donbass-raconte
                    A ne pas confondre avec donbass insider
                    Faut pas être monopolaire samy (le vrai ou le faux ?)


                  • Louis Louis 11 avril 18:13

                    @berry
                    ya même un livre sur amazon
                    https://www.amazon.fr/Donbass-journaliste-en-camp-raconte/dp/2350307808
                    Je demande juste si le roman garev (qui ne répond pas) connait ce type et peut me prouver que ce sont des mensonges
                    Pourquoi devrais-je croire uniquement les sources russes ???


                  • Captain Marlo Captain Marlo 11 avril 18:35

                    @Louis
                    Occupez-vous donc de l’Union européenne, qui est en train de se suicider, pour faire plaisir à son Empereur américain ! Pepe Escobar :« Installez-vous confortablement et assistez en direct au suicide de l’UE ! »


                    "Si l’objectif des États-Unis est de renverser l’économie russe par des sanctions et de l’isolement, comment se fait-il que ce soit l’UE qui s’effondre économiquement ?"

                    "Le spectacle stupéfiant de l’Union européenne (UE) en train de se faire hara-kiri au ralenti a de quoi marquer les esprits. Comme un mauvais remake de Kurosawa, le film traite en fait de la démolition de l’UE par les États-Unis, avec le détournement de certaines exportations de matières premières russes essentielles vers les États-Unis, au détriment des Européens.etc



                  • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 09:30

                    @roman_garev
                    .

                    « La guerre en Ukraine est l’attaque de Poutine contre le monde », disent les pamphlets.


                    .
                    Là encore, c’est un peu exagéré...
                    Presque aussi exagéré que la domination du monde par les Etats-Unis par la conquête de la seule Ukraine...
                    En ces temps troublés, on vient à dire vraiment n’importe quoi...

                  • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 15:37

                    @CATAPULTE
                    Un peu de bon sens vous serait tombé sur le coin de la gueule ?
                    Attention, une petite plaie mal soignée peut vite tourner en septicémie...


                  • Massada Amanite phalloïde 11 avril 15:17

                    De nouvelles images satellites de la société américaine « Maxar Technologies » montrent un convoi russe long d’environ 13 kilomètres à l’est de la ville ukrainienne de Kharkiv.

                       

                    Force et courage aux Ukrainiens, envoyez l’armée de Poutine en enfer !

                    Et une fois que cela se produira, vous serez dans une position de négociation plus forte.


                    • microf 11 avril 16:28

                      Très bon article.

                      La balle est désormais dans le camps occidental.

                      Qu´ils s´entretuent les occidentaux, c´est leur droit, leurs bombes nucléaires ne vont pas nous toucher en Afrique, et comme je l´ai toujours écrit ici, tout a commencé en Afrique, après qu´ils ce soient auto-détruits, tout recommencera encore en Afrique.


                      • slave1802 slave1802 11 avril 16:38

                        @microf
                        L’hiver nucléaire ça sera pour tous le monde !


                      • MagicBuster 11 avril 16:41

                        @slave1802

                        C’est BANLIEUE13 de Mozinor ^^

                        Banlieue 13 ® Mozinor - YouTube


                      • samy Levrai samy Levrai 11 avril 16:57

                        @slave1802
                        Donnons vite des armes aux ukrainiens et mettons des sanctions aux russes, vive la mort !


                      • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 09:32

                        @microf
                        .

                         tout a commencé en Afrique, après qu´ils ce soient auto-détruits...


                        .
                        Ca mériterait une petite explication...
                        Qui a détruit qui ?
                        Qui est mort ?

                      • berry 11 avril 17:49

                        De nombreux instructeurs de l’Otan et mercenaires étrangers sont encerclés à Marioupol d’après Le Saker :

                        https://lesakerfrancophone.fr/sitrep-operation-z-9-avril-2022

                        Il y aurait parmi eux 53 officiers du renseignement français d’après Russosphère :

                        https://t.me/s/russosphere


                        • roman_garev 11 avril 18:00

                          @berry
                          Il suffit d’attendre un peu pour savoir de quoi il retourne au juste...


                        • roman_garev 11 avril 17:52

                          C’est Volnovakha libérée.

                          Les enfants russes retournent à l’école et termineront cette année scolaire. Seulement maintenant, ils n’auront plus à lire dans les manuels scolaires que Bandera et Mazepa sont des héros. Ils n’auront pas à se forcer à penser et à parler dans une langue étrangère. Ils n’auront pas à avoir honte d’être russe. Personne d’autre ne peut leur laver le cerveau et les pomper avec la haine de soi-même et de tous autour.

                          Ce sont nos enfants. Intelligents, talentueux, ils grandiront et glorifieront leur Volnovakha natale.

                          C’est pour ça que la Russie mène cette opération.


                          • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 09:43

                            @roman_garev
                            .

                            C’est pour ça que la Russie mène cette opération.


                            .
                            Allons bon...
                            Après « la domination du monde par les Etats-Unis », nous v’là déjà un nouveau « motif » de guerre !
                            Sait-on vraiment ce qu’on veut là-bas ?
                            A ce rythme, la restalinisation de l’Ukraine sera bientôt le nouveau cheval de bataille de la Russie ! Après avoir réussi celle de la Russie, on pourrait comprendre que Poutine entreprenne celle de l’Ukraine voisine...
                            Tout de même, tant de massacres et de destructions pour que des gosses apprennent à lire une langue... Mais quelle est donc cette civilisation d’un autre âge ?

                          • roman_garev 11 avril 17:59

                            Vladimir Poutine et le chancelier autrichien Karl Nehammer s’entretiennent depuis environ 16:00 Msk à Novo-Ogaryovo en tête-à-tête, sans traducteurs ni assistants.


                            • roman_garev 12 avril 08:26

                              @roman_garev
                              Mais quel était le but de cette visite ?
                              Une opinion d’un internaute russe :
                              Peut-être tout ce discours sur Boutcha n’était que pour noyer le poisson. Il n’est pas possible qu’un politicien, pour le dire gentiment, pas du plus petit niveau, aille seulement gronder Poutine. Même si l’Autrichien pense pour de vrai que nous sommes coupables. Je soupçonne qu’en réalité la conversation pourrait porter sur quelque chose de beaucoup plus sérieux. En même temps, quoi qu’il arrive, aucune âme vivante ne devrait savoir de quoi il retourne. Par exemple, il aurait apporté une proposition de certains politiciens européens sur une sortie commune de la situation qui s’est avérée mauvaise pour tous. La rencontre a donc été relativement courte. Il aurait remis des propositions, peut-être même un paquet écrit, et il serait parti après avoir raconté des salades à tout le monde.


                            • roman_garev 12 avril 08:38

                              Une réponse d’un autre internaute :
                              Si on part du point de vue du bon sens et on regarde le monde à travers les yeux d’une personne saine, vous avez raison.
                              Mais j’ai peur que la réalité soit bien pire que ce que nous pouvons même imaginer.
                              Il y a six mois, qui aurait pu imaginer que des non-partenaires participeraient au jeu « qui frapperait plus fort la tête contre le mur pour contrarier les Russes »,
                              qu’ils commenceraient effectivement à s’impliquer dans un conflit avec une puissance nucléaire.
                              Et en même temps, cela ne donne pas l’impression qu’ils veulent marcher sur le fil du rasoir, ils aggravent délibérément la situation, sans laisser non seulement à nous, mais à eux-mêmes des voies de retraite.
                              Je ne serais pas surpris que ce que nous appelons la folie et le marasme soient déjà devenus une réalité en Europe.
                              Et dans cette folie de Boutcha des milliers d’Ukrainiennes violées et des bébés assassinés sont leur vérité à eux.
                              C’est pourquoi je crois que ce type pourrait en fait venir parler de Boutcha et intimider, affronter Poutine.
                              Simplement, s’il en est est ainsi, la question se pose, que se produira-t-il après l’Ukraine ?
                              Encore deux ou trois mois d’une telle psychose et personne ne sera surpris par les tirs aux frontières.
                              Et il n’y a plus personne à qui parler en Occident.
                              Le monde ne sera sauvé que lorsque tous les non-partenaires écriront dans leur sous-cortex que chaque éternuement dans notre direction causera une arrivée...


                            • roman_garev 12 avril 08:54

                              Une autre réponse :

                              L’Autrichien a reçu un paquet de conditions :

                              - enquête et explication depuis la Bretagne de ses jeux avec le Novitchok et présentation des Scripals au monde,

                              - restitution des biens diplomatiques, objets d’art de musée détenus,

                              - le déblocage des avoirs russes, la levée des sanctions,

                              - cessation des livraisons d’armes à Kiev et non-ingérence dans les affaires de l’Ukraine,

                              - retrait des troupes de l’OTAN d’Europe de l’Est, des frontières de la Fédération de Russie et de la Biélorussie.

                              Et seulement après cela on pourra parler des tristes affaires de l’Europe et même d’une coopération mutuellement bénéfique est possible.
                              Après quoi l’Autrichien est sorti préoccupé et hostile.


                            • Joséphine Joséphine 12 avril 08:55

                              F@roman_garev

                              A l’instar de la Hongrie, l’Autriche accepte de payer son gaz en roubles. La France et l’Allemagne s’entêtent dans l’erreur, juste pour avoir des bons points d’Ursula. Fatale erreur qui va nous coûter très cher. 



                              • Louis Louis 11 avril 18:17

                                @Captain Marlo
                                Au fait Ass lino il a fait combien hier ?
                                0%
                                 smiley


                              • 6russe2sioux CYRUS 11 avril 18:19

                                @Louis

                                arrete louis il as été lachement eliminé du scrutin ...

                                et son 0.92 est bien plus que ce qu’ on fait arthaud ou poutou .

                                preuve que ces election ne sont pâs neutre ni sereine et sont invalidé par les magouille de la macronie .




                                • GoldoBlack 11 avril 19:07

                                  @Louis
                                  Il y a longtemps que nous n’avons pas eu d’article de la traîtresse Néant !
                                  Elle cherche des nazis dans les décombres de Marioupol ?
                                  Elle se touche en pensant à Poutine ?
                                  Elle est trop occupé à bannir des commentaires tout ceux qui dénoncent que ses articles sont une propagande qui ne supporte pas la moindre contradiction ?
                                  Elle cherche des nazis ? En voilà un !

                                  https://www.leparisien.fr/sports/un-jeune-pilote-russe-de-15-ans-se-distingue-sur-le-podium-par-un-salut-nazi-11-04-2022-HZVWHDRXQBHL7KLOOJML44YBQQ.php


                                • Louis Louis 11 avril 19:11

                                  al@GoldoBlack
                                  NON le jeune de 15 ans n’est pas un militaire, il salue juste la foule en tendant mollement le bras
                                  Faut pas tout mélanger comme captain barjot
                                   smiley


                                • GoldoBlack 12 avril 12:45

                                  @Louis
                                  Il vaut bien un pseudo-nazi Zelenski... D’habitude, Christelle Néant du Bulbe se contente de bien moins dans sa chasse aux nazis !


                                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 19:00

                                  @GoldoBlack
                                  Vous réussissez l’exploit de cumuler les zéros pointés : vous perdez votre temps, et nous notre patience.
                                  Et puisque vous êtes en chomage technique, allez donc remplir votre CV, on est curieux d’en savoir plus sur vous,en particulier sur vos conflits d’intérêt.
                                  Je ne vous dis pas honnêtement, c’est une vertu que vous ignorez.


                                • GoldoBlack 12 avril 22:03

                                  @doctorix, complotiste
                                  Je suis agent comptable dans la fonction publique.
                                  Vous avez trouvé une accointance dans ce CV avec Macron ? Pfizer ? Zelenski ?
                                  Question zéros, là encore, c’est bien un spécialiste qui nous en parle !


                                • Attila Attila 12 avril 22:42

                                  @GoldoBlack
                                  « Elle se touche en pensant à Poutine  ? »
                                  Avec une réflexion de ce très haut niveau, vous pouvez postuler au Collège de France, pour le moins ! Le sujet de l’article, c’est plutôt ça :
                                  Conclusion d’après le rapport d’un expert de l’armée américaine :

                                  « il est absolument indéniable qu’au minimum, dans tout engagement entre la Russie et l’OTAN, l’OTAN subirait des défaites humiliantes de leurs systèmes vantés comme les F-35, les Patriots, les groupes de transporteurs américains, les drones avancés, les missiles et les PGM, etc, etc. L’ampleur du choc et de la perturbation que cela créerait pour le CMI américain est trop lourde à supporter. Ils ne prendront jamais le risque que leurs vaches à lait soient « exposées » sur la scène mondiale et que leur mystique mythique disparaisse. »

                                  Le Saker

                                  .


                                • PascalDemoriane 11 avril 18:53

                                  @l’auteur
                                  Exposé fouillé, bien pesé, réaliste et terrifiant. Merci.

                                  Aussi terrifiantes sont en regard les réactions des commentateurs AVoxiens ci-dessus, tous hors sujet, débavardant à côté de la plaque, dégoisant à hue et à dia comme des robots narcissiques en mode automatique, comme des fourmis insconsciente de leur écrasement annoncé par un engin de BTP. !
                                  alors qu’il est question de mesurer la probabilité de leur propre destruction globale imminente, et celle du monde occidental avec.
                                  C’est à se demander si ce serait une grosse perte !
                                  Ahurissant !


                                  • roman_garev 12 avril 09:20

                                    @PascalDemoriane
                                    Exact. Ces soi-disant commentateurs dont vous parlez paraissent plutôt aux amibes décérébrées.


                                  • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 16:02

                                    @PascalDemoriane

                                    réactions des commentateurs AVoxiens ci-dessus, tous hors sujet

                                    Ce ne sont pas des coomentateurs d’AV, ce sont des trolls rémunérés.
                                    L’UE avait débloqué un bon budget pour financer ce genre d’entreprise de mensonge.
                                    Les vrais agoravoxiens, ce sont ceux qui votent, et ils condamnent tous les catapulte et Cie (Ou Cia ?)



                                    • serge.wasterlain 12 avril 06:22

                                      @GoldoBlack
                                      Incroyable de bêtise méchante ! Ce jeune pilote salue probablement la foule pour manifester sa joie ; ça me fait penser au pseudo salut nazi des manifestants à Paris.
                                      Pendant ce temps, les mêmes qui stigmatisent les pseudos nazis ci-devant cités, ne voient pas les insignes SS des « courageux » ukronazis qui bombardent des civils dans le Dombass depuis 8 ans, exécutent lâchement ou mutilent des prisonniers de guerre, flagellent des civils ligotés à des poteaux, etc...
                                      A vomir ! ! ! 


                                    • roman_garev 12 avril 07:57

                                      Chaîne Telegram Dmitry Medvedev
                                      Il y a un célèbre film de Sergei Eisenstein « Alexandre Nevsky ». Une œuvre de grande envergure tournée dans l’esthétique du grand cinéma soviétique. Réalisation, jeu d’acteur et cinématographie exceptionnels. Et, bien sûr, la brillante musique de Sergueï Prokofiev. Je me suis surpris à penser que ce chef-d’œuvre tombe complètement dans la catégorie à « bannir » en Occident. Film russe sur la guerre ? Oui, à propos de la bataille avec les « Européens civilisés » de l’Ordre de Livonie. Les Russes ont battu les Allemands ? Et comment ! Les Russes glorifient les armes ? Bien sûr, « quiconque vient à nous avec une épée mourra par l’épée ». Tous les motifs d’interdiction sont présents !

                                      L’interdiction de la culture russe est une tendance occidentale actuelle. Combien d’imbéciles politiques et de misérables russophobes de canapé s’exercent sur ce sujet ! Je ne m’attarderai pas sur des exemples précis de cela, il s’agit d’un problème médical. Bien que dans certains cas, il sera nécessaire de rechercher la vérité à la fois devant les tribunaux et par d’autres moyens, qui sont mieux décrits par Eisenstein dans le film mentionné.

                                      Mais ce qui est caractéristique : Dostoïevski, Tchekhov, Chostakovitch et Pouchkine sont anathématisés par de nombreux Européens avec un plaisir clinique. Mais les valeurs matérielles temporairement situées à l’étranger sont tout à fait prêtes à être empochées moyennant des délais formels.

                                      La bureaucratie de l’Union européenne a impudemment contraint la Finlande, sous des prétextes farfelus de « sanctions », à retenir à la frontière

                                      des peintures de l’Ermitage, de la galerie Tretiakov et du musée Pouchkine, qui étaient exposées en Italie et au Japon. Ce n’est qu’avec des efforts colossaux qu’il a été possible de persuader le ministère local des Affaires étrangères de reculer  l’autorisation de leur transport a été délivrée. Les peintures sont retournées dans leur patrie.

                                      Le processus de retour en Russie des peintures exposées par la Fondation Louis Vuitton à Paris dans le cadre de l’exposition de la collection des frères Morozov ne se déroule ni de manière hésitante ni roulante. Et il y a de vrais chefs-d’œuvre, dont la « Fille au bal » de Picasso ! Bravo les Européens, juste beaux… Eh bien, ou les voleurs ordinaires, ça dépend du point de vue.

                                      C’est une bonne leçon pour le monde entier pour l’avenir. Si vous ne voulez pas que vos biens soient mis aux arrêts, dans la troisième décennie du 21e siècle, vous ne pouvez pas croire sur parole les autorités des pays européens. Leurs lettres de garantie ne valent pas le papier sur lequel elles sont imprimées. Bien sûr, notre participation à d’autres activités d’exposition internationales est tout à fait possible. Seules la crédulité et la générosité doivent être mises de côté. Et de choisir pour cela des pays civilisés normaux, pour lesquels le droit international n’est pas un vain mot.

                                      La Russie ne se fermera pas au monde en représailles à des idiots. Aucune autarcie, y compris dans le domaine de la culture, n’est à prévoir. Nous avons un agenda chargé avec les pays de la CEI, des BRICS, de l’Amérique latine et de l’Afrique. Ces États abritent des milliards de personnes bien adaptées qui nous apprécient, nous aiment et nous attendent. Pour interagir avec eux, des musées ultra-modernes d’art contemporain du Moyen-Orient et d’Asie du Sud-Est sont ouverts. Je ne doute pas que les autorités et organismes spécialisés aideront nos jeunes musiciens, réalisateurs, artistes, designers et autres représentants des métiers de la création à ne pas tomber hors de la cage internationale.

                                      Et je recommande aux représentants de l’establishment européen dégénéré de continuer à regarder le film « Alexandre Nevsky » et à écouter la cantate finale. Cela aidera à mieux comprendre : ne fâchez pas les Russes, rendez le bien d’autrui, afin de ne pas vous avérer sous la glace du lac Peïpous.


                                      • Joséphine Joséphine 12 avril 09:59

                                        @roman_garev

                                        Je souris car je vois à quel point Nono reste sourd à votre commentaire sur Eisentein, que connait-il de ce grand génie ? C’est un inculte. Il le prouve tous les jours. 


                                      • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 10:00

                                        @roman_garev
                                        .

                                        Et, bien sûr, la brillante musique de Sergueï Prokofiev.


                                        .
                                        Un brave type qui n’a pas eu de chance...
                                        Tellement pas de chance qu’il eut la mauvaise idée de mourir un 5 mars 1953, le même jour qu’un autre type, bien moins brave celui là...
                                        Souvenir éclipsé...
                                        Pas de chance...

                                      • Joséphine Joséphine 12 avril 10:01

                                        @troletbuse

                                        Est-ce qu’il était différent quand il fumait ? Je n’ai qu’un seul truc à dire à Nono : « Refume et arrête de nous faire chier ! »


                                      • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 10:07

                                        @roman_garev
                                        .
                                        Que d’épanchements ampoulés pour nous faire oublier la guerre...
                                        La guerre, russe elle aussi...
                                        Une guerre qui menace encore l’Escalier du Potemkine à Odessa...
                                        Ou comment les Russes affectionnent leur patrimoine...


                                      • GoldoBlack 12 avril 13:17

                                        @Joséphine
                                        « C’est un inculte. Il le prouve tous les jours. »
                                        Et c’est une spécialiste de la question qui nous le dit !
                                        Du genre bien grotesque qui ose prétendre que Macron serait pire qu’Hitler !
                                        Quelle honte ! Quelle crapulerie ! Quelle bassesse ! Quelle bêtise !


                                      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 16:10

                                        @GoldoBlack
                                        Gardez vos cris d’orfraie et vos indignations de bazar pour les inévitables procès qui poursuivront macron si MLP est élue et qu’il perd son immunité présidentielle : vous aurez de quoi postillonner à votre aise.


                                      • cassandre4 cassandre4 15 avril 00:04

                                        @roman_garev
                                        Chaîne Telegram Dmitry Medvedev etc......Ho !.. putain que c’est bon !.. çà !.. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++


                                      • roman_garev 12 avril 09:10

                                        Le 12 avril 1961, le premier vaisseau spatial-satellite au monde Vostok avec un homme à bord a été lancé en orbite autour de la Terre en Union soviétique. Le pilote-cosmonaute du satellite Vostok est un citoyen de l’Union des Républiques socialistes soviétiques, le commandant Gagarine Youri Alekséevitch.


                                        • vachefolle vachefolle 12 avril 09:20

                                          @roman_garev

                                          Franchement arretez vous vous ridiculisez.........
                                          Sources ? (pour Charly)


                                        • vachefolle vachefolle 12 avril 09:19

                                          POUTINE ENDGAME

                                          Article inepte de copier/coller de la pravda.

                                          SI il y avait un risque d’escalade réel au début du conflit quand POUTINE a brandi la menace nucleaire, la branlée de l’armée Russe autour de Kiev a fait changé le conflit de dimension.

                                          Avec le risque d’invasion complète de l’Ukraine par les barbares Russes, l’armée Rouge de Sauron risquait de se trouver au contact de l’OTAN. Heureusement, et conformément aux plans de TSAR Premier, ils ont completement merdé.

                                          Donc conformément aux voeux du TSAR, la Russie s’est eloignée de l’OTAN grace a cette manoeuvre de berezina !!

                                          Au final, nous sommes dorénavant dans un conflit régional, de type DONBASS 2014, mais qui peut durer trés longtemps... En fait le conflit durera tant que POUTINE sera au pouvoir, car il refusera de voir la défaite en face.

                                          Inévitablement, il sera alors remplacé par l’armée au bout d’un certain temps.

                                          Les pronostics donnent le mois de Juin pour son remplacement pour « cause de santé ».


                                          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 16:16

                                            @vachefolle
                                            la branlée de l’armée Russe autour de Kiev

                                            Simple manoeuvre stratégique pour fixer les forces ukrainiennes.Opération pleinement réussie. Conquérir Kiev a coups de missiles aurait été d’une grande simplicité (pour un américain du moins).
                                            Mais Kiev est une ville russe et les russes la respectent.
                                            Vous avez beaucoup à apprendre en stratégie... Tout en fait...
                                            Vous raisonnez comme un bovidé. Fou de surcroît.


                                          • CATAPULTE CATAPULTE 12 avril 09:53

                                            En cette période post électorale, ayons une pensée émue pour un colleur d’affiche et son pot de colle encore à moitié plein...

                                            Tant d’années passées à répandre sa prose sur les murs de « notre belle France »...

                                            Tant d’années pour rien après que son héros, par un dimanche funeste, et par la petite porte, s’en est allé...

                                            Tant d’heures à veiller sur notre sécurité... les fusées d’artifices urbaines, les rodéos urbains, les viols de vieilles, les vols d’enfants, le voile des belles...

                                            Tant d’années et tout à refaire...

                                            Mais... tant que y’a de la colle, y’a de l’espoir !


                                            • roman_garev 12 avril 10:32

                                              Briefing du ministère russe de la Défense, le 12 avril (le matin)

                                              Les Forces armées de la Fédération de Russie continuent de mener une opération militaire spéciale en Ukraine.

                                              Pendant la nuit, des missiles aériens et maritimes de haute précision ont détruit : un dépôt de munitions et un hangar protégé avec des avions ukrainiens sur l’aérodrome militaire de Starokonstantinov dans la région de Khmelnytsky, ainsi qu’un dépôt de munitions près du village de Gavrilovka, dans la région de Kiev.

                                              L’aviation opérationnelle et tactique des forces aérospatiales russes a touché 32 installations militaires ukrainiennes. Parmi eux : dans la région de Novomikhailovka le système de missiles anti-aériens Buk-M1, dans la région de Zolotarevka un radar pour l’éclairage et le guidage du système de missiles anti-aériens S-300, ainsi qu’un poste de commandement et 18 zones de concentration de matériel militaire ukrainien.

                                              Les systèmes de défense aérienne russes ont abattu deux véhicules aériens sans pilote dans les airs dans les zones des colonies de Berdiansk et de Melitopol.

                                              Au total, depuis le début de l’opération militaire spéciale, ont été détruits : 130 avions, 99 hélicoptères, 244 systèmes de missiles anti-aériens, 443 véhicules aériens sans pilote, 2139 chars et autres véhicules blindés de combat, 241 installations de lance-roquettes multiples systèmes, 917 canons et mortiers d’artillerie de campagne, ainsi que 2046 unités de véhicules militaires spéciaux.

                                              Hier à Marioupol, dans la nuit, les restes des troupes ukrainiennes encerclées sur le territoire de l’usine d’Ilyitch ont tenté en vain de s’échapper de la ville.

                                              Un groupe de militaires ukrainiens comptant jusqu’à 100 personnes dans des véhicules blindés a tenté de percer le territoire de l’usine et de quitter la ville en direction du nord. Cette tentative de percée a été contrecarrée par des frappes aériennes et d’artillerie.

                                              Trois chars ukrainiens, cinq véhicules de combat d’infanterie, sept véhicules et jusqu’à 50 hommes ont été détruits. Quarante-deux autres militaires ukrainiens ont volontairement déposé les armes et se sont rendus.


                                              • roman_garev 12 avril 11:34

                                                Poutine aujourd’hui, au cosmodrome Vostotchny à propos de l’opération militaire :

                                                 Kiev a publiquement refusé de respecter les accords de Minsk, il est impossible de continuer à tolérer le génocide ;

                                                 les objectifs de l’opération de protection du Donbass seront atteints, ils sont nobles ;

                                                 un affrontement en Ukraine avec les forces anti-russes était inévitable, c’était une question de temps ;

                                                les forces armées russes agissent avec courage, compétence, efficience et efficacité, utilisent les types d’armes les plus modernes ;

                                                 la Russie ne va pas s’isoler et il est impossible de l’isoler du monde entier ;

                                                 la Russie développera ses propres compétences pour remplacer celles qu’elle pouvait auparavant acheter avec des pétrodollars.


                                                • GoldoBlack 12 avril 13:17

                                                  @roman_garev
                                                  La voix de son maître !



                                                  • christophe nicolas christophe nicolas 12 avril 12:10

                                                    Attendez, l’occident provoque la guerre, l’occident seul et pas du tout la Russie :

                                                    https://fr.sott.net/article/39808-La-situation-militaire-en-Ukraine-et-les-racines-du-conflit-par-le-Centre-francais-de-recherche-sur-le-Renseignement

                                                    Le pouvoir Keivien dévoué à Washington lance Verdun contre le Donbass le 18 février et la Russie intervient le 24 dans de mauvaises conditions puisque c’est l’hiver. Evidemment, c’est un piège préparé depuis 8 ans par les USA pour embourber la Russie et seul un crétin d’occidental fait semblant de ne pas le comprendre.

                                                    Après , ils piquent 300 milliards et vous vous demandez si ce n’est pas la troisième guerre mondiale. Si, c’est le début, ça ne peut que dégénérer en l’état mais ça ne veut pas dire que c’est une guerre nucléaire pour autant.

                                                    Nos dirigeants veulent la guerre, c’est évident, c’est à nous de les arrêter en leur demandant des comptes sans gober leur narratif.


                                                    • DACH 12 avril 12:42

                                                      @christophe nicolas=Qui a envahi l’Ukraine et cherche à tuer le peuple ukrainien ? Les Ukrainiens veulent faire chambre à part de la sainte Russie. Les Ukrainiens ont le droit de choisir librement leur destin. Pouvez-vous nous démontrer le contraire ?


                                                    • vachefolle vachefolle 12 avril 12:46

                                                      @christophe nicolas
                                                      Tu sais ce qu’il te répond le « crétin occidental. »

                                                      POUTINE ENDGAME, ce dictateur violent qui vient de TENTER d’envahir l’Ukraine sera foutu dehors par les Ukrainiens, et ca sera une trés belle lecon a l’attention de tous les dictateurs du monde.

                                                      C’est POUTINE qui est responsable de cette guerre
                                                      C’est POUTINE qui l’a décidée
                                                      C’est POUTINE qui va la perdre, grace a la ferveur et bravoure des Ukrainiens qui se battent pour leur pays, leur terre, leur famille.

                                                      Alors le ptit nouveau KGBiste payé en Cryto-monnaire... GO RUSSIA, et débarrassez le plancher d’Europe et d’Ukairne


                                                    • Tipiack 12 avril 13:13

                                                      @vachefolle
                                                      Combien de comptes nono le simplet sur AGVX ?


                                                    • Attila Attila 12 avril 13:24

                                                      @vachefolle
                                                      En dehors des « élites » occidentales, il y a un consensus mondial pour déclarer que les principaux responsables de la situation actuelle en Ukraine sont les États-Unis : en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique, en Amérique latine. Un exemple parmi de nombreux autres, la position officielle du gouvernement chinois :

                                                      « La clé de la résolution de la crise ukrainienne est entre les mains des États-Unis et de l’OTAN. Nous espérons que les États-Unis et l’OTAN, en tant qu’initiateurs de la crise, pourront réfléchir à leur rôle dans la crise ukrainienne. Ils devraient assumer sérieusement leurs responsabilités et prendre des actions concrètes pour apaiser la situation, résoudre le problème et mettre fin au conflit en Ukraine dans les meilleurs délais. Nous espérons également que les États-Unis pourront réellement travailler avec la plupart des pays en développement dans le monde pour se tenir du côté de la paix et de la justice et contribuer à atténuer rapidement la situation en Ukraine. »
                                                      Conférence de presse du 17 mars 2022 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian

                                                      .

                                                      Seuls les crétins occidentaux ne veulent pas voir le rôle et la responsabilité des États-Unis

                                                      .


                                                    • roman_garev 12 avril 12:27

                                                      La circulation des gardes-frontières ukrainiens dans la nature smiley
                                                      Les militaires ukrainiens qui étaient auparavant revenus de la Russie ont de nouveau déposé les armes à la frontière avec la Crimée.
                                                      On rapporte qu’une semaine après l’échange de prisonniers de guerre, les gardes-frontières ukrainiens ont de nouveau décidé de déposer les armes en Russie. Selon l’ombudswoman russe Tatyana Moskalkova, le commandement a de nouveau envoyé au service des combattants ukrainiens revenus de captivité. Les militaires de Tchongar se sont volontairement rendus, certains d’entre eux ne veulent plus retourner en Ukraine, a écrit Tatiana Moskalkova sur Telegram.

                                                      Plus tôt en Crimée et à Sébastopol, on a montré comment vivent les prisonniers de guerre ukrainiens. L’ombudswoman

                                                      s’est personnellement assurée des conditions de leur détention. Les militaires ukrainiens reçoivent trois repas par jour et se promènent au grand air. Les prisonniers ont déclaré qu’ils recevaient tout ce dont ils avaient besoin, y compris des soins médicaux.


                                                      • GoldoBlack 12 avril 14:43

                                                        @roman_garev
                                                        Poutine d’ailleurs a gagné la guerre depuis 3 semaines mais les médias nous mentent...



                                                        • jjwaDal jjwaDal 12 avril 12:57

                                                          On peut faire plus court en appelant un chat, « un chat ». Au sommet de la pyramide des relations internationales des USA avec le reste du monde est l’hypocrisie, à savoir « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». 50 ans qu’ils envahissent, soutiennent des coups d’Etats, fomentent des changements de régime, mais eux seuls ont ce droit. La doctrine « Monroe » est pour eux seuls et donc personne ne mettra jamais de missiles au Mexique, à Cuba ou au Vénézuela sans attaque directe de leur part. L’Ukraine est libre de faire ce qu’il veut parce qu’il est sur une liste rédigée par les USA dont sont exclus tous les pays d’Amérique Centrale et Latine, tous les pays du Moyen Orient, j’en passe et des meilleurs.
                                                          Le prétexte de promouvoir « la démocratie » est démenti par leurs actes et leurs conséquences depuis 50 ans. Cela ne les a jamais gênés de remplacer un gouvernement de gauche légitimement élu par une junte militaite sanglante, ni d’entretenir d’excellentes relations avec des dictateurs notoires.
                                                          Hypocrisie donc.
                                                          Le Kosovo est serbe depuis des siècles quand il choisit le « bon camp » et a donc accès à son « indépendance ». La Crimée est « donnée » par Kroutchev pendant 50 ans à l’Ukraine (pays assemblé par morceaux par les Russes, voir la Galicie et les régions de l’Est) et elle ne peut demander ni son indépendance ni son rattachement à la mère patrie. Annexion ? Ben voyons...
                                                          Nous avions le choix d’obliger l’Ukraine a respecter sa signature en bas d’accords très raisonnables (Autonomie interne du « Donbass » à l’intérieur des frontières données par les soviétiques à l’Ukraine en 1922), ceux dit de « Minsk » mais nous avons choisi de faire la guerre à la Russie qui ne nous avaient ni menacés ni attaqués. Je compte envoyer des armes à l’Ukraine (qui vont tuer des russes) et la séquestration de la moitié des avoirs russes comme une déclaration de guerre, perçue comme telle par eux.
                                                          Où est la Yougoslavie, où la Tchécoslovaquie, où l’URSS, tous pays qui ont été démantelés pour respecter la volonté des peuples à disposer de leur destin. Et le Donbass n’aurait pas ce droit ? Hypocrisie toujours.

                                                          Priez pour que cette nouvelle « guerre froide » le reste.


                                                          • DACH 12 avril 13:12

                                                            @jjwaDal=Pour appeler un chat un chat : les russes de V Poutine sont dans une invasion / agression de l’Ukraine, pays libre, membre de la communauté internationale, dont les citoyens veulent choisir librement leur destin, y compris en combattant l’envahisseur et en offrant sa vie pour ce juste combat. Vos arguties, aussi intéressantes soient-elles, ne changent rien. 45 millions d’Ukrainiens se battent pour leur survie contre les Russes de V Poutine qui se comportent comme des nazis ou des communistes. au choix de vos préférences. C’est pour cela qu’ils perdront, quel qu’en soit le prix à payer. Point barre.


                                                          • DACH 12 avril 13:20

                                                            @jjwaDal="L’alliance Atlantique, (NATO), ne cherche pas à déstabiliser l’Asie ou le monde entier." selon Pékin !!!!!!


                                                          • jjwaDal jjwaDal 12 avril 13:31

                                                            @DACH
                                                            C’est une agression indéniable mais si la Russie visait une extermination des ukrainiens ils s’y seraient pris différemment. Le dernier des imbéciles en géopolitique sait que l’Ukraine serait un Afghanistan pour la Russie et Poutine le sait et donc au final ils vont donc par la force donner au Donbass l’autonomie que le pouvoir Ukrainien lui refusait. L’Ukraine est un des rares pays à avoir obtenu son territoire non par la force mais par des dons, et donc les russes vont reprendre le Donbass en l’intégrant à la Russie comme cela était le cas avant l’ukase de Lénine en 1922. On aurait pu et dû éviter la guerre pour ce résultat.
                                                            L’Europe c’est la guerre ne dit-on pas ?...


                                                          • DACH 12 avril 14:09

                                                            @jjwaDal="On aurait pu et dû éviter la guerre pour ce résultat. "=Si vous lisez V Poutine dans ses textes et écoutez ses discours de^puis 2007, vous sauriez que le territoire ukrainien est un territoire russe, que l’Ukraine en tant que pays libre de ses choix n’existe pas. Il a réaffirmé par ailleurs, en visant d’autres pays, que « la Russie n’a pas de frontières ». Le dernier des imbéciles spécialisés en géopolitique sait de tout cela. Vous semblez l’ignorer.


                                                          • DACH 12 avril 14:17

                                                            @jjwaDal=" donc les russes vont reprendre le Donbass en l’intégrant à la Russie comme cela était le cas avant l’ukase de Lénine en 1922.

                                                            "=Ce raisonnement est théorique, car il ne tient aucun compte de ce que veulent librement les populations du territoire concerné en 2022. Autrement, le territoire allemand, français, italien, polonais, russe avec les annexions de 1939 -1945 doivent être démembrés, sans tenir compte de ce que veulent les citoyens concernés. Le Donbass a été envahi en 2014 par des troupes russes sans uniformes, et les séparatistes ont chassé de chez eux les pro ukrainiens de la région. Que faites-vous dans la situation de 2022 avril ?


                                                          • jjwaDal jjwaDal 12 avril 14:54

                                                            @DACH
                                                            Etonnant que cet envahissement ne soit pas documenté alors que les portables nous disent à peu près tout de la guerre sur les réseaux sociaux.
                                                            Comparativement 40% des troupes ukrainienne sont des mercenaires étrangers et là personne ne parle d’envahissement.Les Russes ont attendu l’application des accords de Minsk qui avaient leur agrément. Ces accords laissait explicitement le Donbass dans l’Ukraine. Par ailleurs Poutine a refusé ce que demandait le Donbass (et encore aujourd’hui) à savoir l’intégration comme la Crimée à la Fédération de Russie. Curieux pour quelqu’un qui veut annexer un voisin.
                                                            Il y aura consultation populaire pour toute demande du Donbass à rejoindre la Russie. Et certes des Ukrainiens ont fui le Donbass mais pas mal de russes ont fait de même. Des sondages en 2004 et 2010 (fait par les USA) montraient le tropisme clair vers la Russie de cette région et le début de la guerre civile c’est 2014. Donc pas convaincu par vos arguments.


                                                          • DACH 12 avril 16:08

                                                            sa f@jjwaDal=Vos 40% n’ont jamais été démontrés et ne sont pas démontrables. Vous confondez avec les 45 millions d’Ukrainiens qui résistent à l’invasion des russes de V Poutine, chacun à sa façon ; ils résistent comme à une invasion nazie. pas le choix.


                                                          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 16:48

                                                            @DACH

                                                            Vous confondez avec les 45 millions d’Ukrainiens qui résistent

                                                            Nous verrons cela au prochain référendum.
                                                            Zelensky n’est probablement populaire qu’à l’extérieur de l’ukraine, et les ukrainiens savent très bien qu’il est responsable de cette intervention qui tue les leurs en refusant l’application des accords de Minsk.
                                                            Ils ne le lui pardonneront pas.
                                                            Par ailleurs, je suis convaincu que nombreux sont ceux qui sont très heureux que Poutine les débarrasse de leurs nazis, en espérant qu’il n’en oubliera aucun.
                                                            On nous parle de l’ukraine comme d’un grand pays démocratique, mais il semble que c’était loin d’être le cas, avec une répression journalistique, des violences policières et de groupes uko-nazis, en particulier contre les LGBT ou les pro-russes., ainsi que d’actes de torture.
                                                            Amnesty International, qui est pourtant loin d’être impartial, en atteste timidement :
                                                            https://www.amnesty.org/fr/location/europe-and-central-asia/ukraine/report-ukraine/


                                                          • DACH 12 avril 17:25

                                                            @doctorix, complotiste=Les faits donnent tort à votre opinion du moment. la démonstartion a été faite que ce pays est en démocratie et qu’il veut faire chambre à) part de la Russie de Poutine. les libertés et les activités économiques créent l’attirance vers l’Europe, ces envies de démocraties même si imparfaite des peuples russophones sont un danger mortel pour le régime politique de Poutine : cette attirance pour l’ouest. La chasse aux nazis est tellement ridicule qu’elle ne peut cacher les destructions à la mode nazie par les russes de Poutine.


                                                          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 17:56

                                                            @DACH
                                                            Je pense que vous comprenez mal le problème.
                                                            La minorité nazie au sein de la police et de l’armée entretenait un climat de terreur au sein de la population, véritable police dans la police, armée dans l’armée, selon ce que j’ai compris.
                                                            Dans ces conditions, tout le monde se méfiait de tout le monde, avec un climat de délation universel.
                                                            Ils ont cru voir, peut-être, une sortie à ce régime en se tournant vers l’UE, sans voir qu’au sein de l’UE on pouvait avoir les mêmes violences (gilets jaunes).
                                                            La seule sortie de ce régime était en fait la quasi extermination des nazis, ce que Poutine tente de leur offrir.
                                                            Il n’y a pas d’extermination mode nazie par les russes de Poutine, bien au contraire. Les soldats russes sont surveillés de près par leur hiérarchie, et ont une haute opinion de leur fonction. C’est ce qui ressort des témoignages sur place de Christelle Néant, par exemple. Alors que côté ukrainien, les exactions sont encouragées, pour les attribuer aux russes, et s’attirer les sympathies occidentales. Et ça marche plutôt bien, vous en êtes la preuve.
                                                            Vous êtes intoxiqué par la propagande. C’est une maladie dont on se remet difficilement, sauf peut être avec le Cui Bono ?, qui est la seule question pertinente.
                                                            Ou alors il vous faut m’expliquer en quoi les exactions profitent aux russes, et vous aurez du mal.

                                                            « L’armée russe, note l’expert militaire Alexandre Goltz, auteur d’un essai paru en septembre 2017, « Réforme militaire et militarisme russe », publié par l’université suédoise d’Uppsala (non traduit), a acquis une mobilité et une efficacité sans précédent (…). Les militaires et les officiers soignés, ordonnés, disciplinés et, notons-le aussi, absolument sobres diffèrent complètement de ceux de 2008. »

                                                            « Cette armée n’a plus rien à voir avec celle qui est intervenue en Géorgie »,

                                                            Il faut mettre vos pendules à l’heure (et c’est le torchon le monde qui vous le dit).
                                                            https://www.lemonde.fr/international/article/2018/05/04/russie-une-armee-affutee-au-fil-des-guerres_5294274_3210.html


                                                          • DACH 12 avril 18:10

                                                            @doctorix, complotiste=Il faut mettre vos pendules à l’heure concernant les nazis qui ne sont que des fantômes, et cela se démontre, pas seulement par les témoignages disponibles, mais aussi dans les faits. Ce sont les russes de V Poutine qui se comportent comme des nazis. Et cela les perdra. Maintenant vous trouverez de la littérature un peu partout pour inventer le contraire, et c’est idéal pour nourrir votre crédulité subie. De toutes façons le seul problème : faire rentrer chez eux les russes de Poutine. Ils ne sont pas chez eux en Ukraine. Si vous êtes pour dites-le. 


                                                          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 18:25

                                                            @DACH
                                                            Ukro-nazis : mythe ou réalité ?

                                                            https://www.les-crises.fr/u37-du-snpu-a-svoboda/

                                                            Plus en bas...

                                                            Les russes rentreront chez eux quand le ménage sera terminé. Et i y a beaucoup à faire.


                                                          • CATAPULTE CATAPULTE 13 avril 08:54

                                                            @doctorix, complotiste
                                                            .

                                                            La seule sortie de ce régime était en fait la quasi extermination des nazis, ce que Poutine tente de leur offrir.


                                                            .
                                                            D’où les bombes tout azimut et la destruction de Marioupole...
                                                            C’est que c’est pas facile à reconnaître, un Nazi, au premier abord !
                                                            Parfois, on est même obligé de demander poliment « SVP, vous êtes nazi ou pas ? »
                                                            On est donc obligé de tuer tout le monde...
                                                            Salle boulot...

                                                          • CATAPULTE CATAPULTE 13 avril 09:10

                                                            @doctorix, complotiste
                                                            .

                                                            La minorité nazie au sein de la police et de l’armée entretenait un climat de terreur au sein de la population


                                                            .
                                                            Un climat dont la police et l’armée n’avaient pas connaissance... mais bien connu en Russie...
                                                            Et la Russie, qui s’ennuyait chez elle toute seule, a décidé généreusement d’aller régler les petits problèmes de sa voisine...
                                                            Là-bas, les dénazificateurs russes furent accueillis avec des pâtisseries...
                                                            Un accueil chaleureux qui devint rapidement un piège...
                                                            Les tartes à la rhubarbe étaient empoissonnées...
                                                            2 morts, 28 blessés graves...
                                                            C’est dire si ces dénazificateurs libérateurs étaient attendus...
                                                            Le « climat de terreur » entretenu par cette minorité n’aurait donc pas encore disparu...
                                                            C’est fou ce qu’on peut faire avec une minorité...

                                                            Ah ! 
                                                            En vu d’établir les faits historiques, nous recherchons coupures de presse et autres extraits attestant de la terreur subie par la population ukrainienne avant l’arrivée des « libérateurs russes »...
                                                            Merci.


                                                          • roman_garev 12 avril 14:34

                                                            Concert de balalaïka en faveur de l’Ukraine annulé en Suède

                                                            Le groupe Södra bergens balalaikor a été critiqué pour avoir joué de la balalaïka, le symbole de la maudite Russie. Selon les Suédois furieux, l’utilisation de l’instrument folklorique russe est comparable à la démonstration de la croix gammée, et il est donc inacceptable même de collecter des fonds pour soutenir les Ukrainiens.

                                                            Les membres de l’orchestre étaient bouleversés, mais n’ont pas donné de commentaires détaillés : « Nous ne sommes pas des Russes, nous jouons juste des instruments russes, comme nous l’avons fait depuis toutes ces années. »

                                                            En vain, très en vain, les Suédois ont perturbé le concert. Chaque centime est cher à l’Ukraine maintenant, seulement les gens le donnent de moins en moins volontiers. Au Danemark, un événement similaire a échoué : les billets ont été si peu vendus (les fonds de leur vente devaient être affectés aux besoins militaires) que les organisateurs ont été contraints de restituer l’argent pour l’achat et d’annuler le spectacle.


                                                            • roman_garev 12 avril 15:52

                                                              Loukachenko : il faut très peu de temps pour que le monde commence à mourir de faim  il n’y a pas de récolte sans engrais.


                                                              • Massada Amanite phalloïde 12 avril 16:52

                                                                Au bout du compte, on ne voit pas comment les groupements tactiques russes, même bénéficiant de la supériorité des feux d’appui, pourraient dépasser en gamme tactique sur les points de contact les bataillons ukrainiens dans le Donbass, usés, mais en posture défensive solide, sans aucun doute de meilleur moral, et possiblement renforcés.

                                                                  

                                                                Et même si les Russes parviennent à être supérieurs, on ne voit pas comment ils pourraient créer suffisamment de points de contact victorieux pour l’emporter dans cette offensive du printemps.

                                                                    

                                                                Si cela est le cas, il y aura sans doute une revanche lors d’une offensive d’été
                                                                  
                                                                Force et courage aux ukrainiens


                                                                • DACH 12 avril 17:30

                                                                  @Amanite phalloïde=Nous sommes pessimistes, car le chimique s’annonce, puis le nucléaire tactique. Nous ne voyons pas quelle pourrait être la réaction occidentale, depuis la ligne rouge déchirée par B Obama. Quelle volonté se lèvera chez nous face à « la Russie n’a pas de frontières ». Le seul qui soit clair dans son courage et sa détermination = V Zelensky et les 45 millions d’Ukrainiens, l’honneur des peuples de l’Europe.


                                                                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 18:20

                                                                  @DACH
                                                                  Les nazis du Donbass sont encerclés, ils vont très vite manquer de nourriture, de munitions et d’enthousiasme.
                                                                  Zelensky est une petite ordure, un profiteur qui a acquis une fortune considérable.
                                                                  Je sais que vous êtes payé pour dire ce que vous dites, mais essayez d’être un peu objectif et renseignez-vous :
                                                                  https://www.profession-gendarme.com/zelensky-a-trouve-un-milliard-de-dollars-et-une-villa-a-miami/comment-page-2/
                                                                  Quant aux ukro-nazis qui n’existent pas (et je n’aime pas Berruyer, qui est un censeur hors pair) :
                                                                  https://www.les-crises.fr/u37-du-snpu-a-svoboda/
                                                                  Et la suite :
                                                                  https://www.les-crises.fr/u372-deputes-de-svoboda/
                                                                  Vous en avez pour votre argent, ou bien il faut que j’en remette une couche ?


                                                                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 19:25

                                                                  @DACH

                                                                  car le chimique s’annonce

                                                                  Le seul chimique qu’on a vu, c’est une usine chimique bombardée par les nazis qui a répandu de l’acide nitrique sur les populations du Donbass.
                                                                  Mais ne vous en faites pas, vous l’aurez bientôt, votre faux drapeau, depuis le temps qu’on vous le promet.


                                                                • DACH 12 avril 20:04

                                                                  @doctorix, complotiste=Vous avez tout faux, et vos nazis que personne n’a encore vu chez les Ukrainiens. Vous êtes suffisamment intelligent pour le savoir, trop enivré de poutinite pour le reconnaître. En revanche, les nazis se voient visiblement très bien du côté russe de Poutine. En dehors des partisans de V Poutine en mission, et de leurs mauvais arguments pour une mauvaise cause qu’ils défendent sans convaincre grand monde, nous nous moquons complètement de dévoiler que vous êtes payé pour propagander Poutine. Ce qui nous rassure c’est que vous n’arrivez pas à convaincre grand monde que vos russonazis sont là pour libérer l’Ukraine. Les Ukrainiens sont l’honneur des peuples européens. Vous n’avez aucun pouvoir contre cela. C’est pour cela que nous lisons vos déceptions avec plaisir. Bon courage.


                                                                • DACH 12 avril 20:07

                                                                  @doctorix, complotiste=Nous prévoyons que le chimique sera bientôt employé par les russonazis de Poutine. Ils se com^portent comme des nazis. Et qu’ensuite viendra le tour du nucléaire tactique, comme recommandé dans les manuels de la doctrine militaire russe 2022 que vous n’avez jamais lue.


                                                                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 20:20

                                                                  @DACH
                                                                  Voius êtes vraiment une tête de bourrique : il y a plus de cent photos dans l’article de Berruyer, sans compter ce qu’il raconte, qui prouvent que le nazisme est profondément ancré dans la société ukrainienne.
                                                                  Ils sont violents, racistes, homophobes, violemment antisémites, et sans complexes à ce sujet.
                                                                  Ils manifestent leur violence jusque dans les assemblées nationales, où ils terrorisent les députés. Vidéos à l’appui.
                                                                  Cette fois, vous regarderez peut-être ?
                                                                  https://www.les-crises.fr/u37-du-snpu-a-svoboda/
                                                                  Votre mauvaise foi me révoltait, maintenant elle me répugne : vous êtes répugnant.
                                                                  En revanche, vous ne m’avez pas montré de nazis chez les russes : et c’est bien normal, ils leur en ont fait assez baver dans les années 40.

                                                                  Ce qui nous rassure c’est que vous n’arrivez pas à convaincre grand monde
                                                                  D’abord, vous êtes deux tout au plus, ce qui est fait un tout petit « nous ».
                                                                  Quant à convaincre, regardez vos notes et les nôtres : à ce point de déni, on sombre dans l’hystérie hallucinatoire...
                                                                  Payé par Poutine... Vous êtes risible...


                                                                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 20:27

                                                                  @DACH

                                                                  la doctrine militaire russe 2022 que vous n’avez jamais lue.

                                                                  Il y a un tas de choses que je n’ai jamais lues.
                                                                  En particulier, un seul propos intelligent ou sincère dans vos écrits.


                                                                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 20:44

                                                                  @DACH
                                                                  D’ailleurs, en ukraine, on aime tellement les juifs que
                                                                  « Une étude démographique de 2020 sur les Juifs d’Europe estime à 43.000 le nombre d’Ukrainiens qui s’identifient comme Juifs. »
                                                                  Soit 1 pour mille.
                                                                  En France, ils sont 600.000.
                                                                  Soit 8 pour mille.
                                                                  C’est d’ailleurs en France qu’ils sont les plus nombreux : mais nous, on n’a pas de nazis.


                                                                • DACH 12 avril 20:45

                                                                  @doctorix, complotiste=La grande faiblesse de vos propos se voit à chacune de vos interventions, car vous affirmez sans jamais pouvoir prouver quoi que ce soit. Pour faire de la bonne propagande il faut disposer de bonnes informations. Merci de nous prouver à chaque fois que vous êtes à côté de la plaque pour tous ceux qui vous lisent. Nous avons à chaque fois le plaisir de vous lire, tant vous vous croyez d’une intelligence utile à votre cause, et qu’à l’insu de votre plein gré vous en êtes un avocat. peu convaincant. Merci à vous de servir la cause des Ukrainiens par ce que vous croyez écrire, et bon courage pour affronter vos déceptions.


                                                                • DACH 12 avril 20:47

                                                                  @doctorix, complotiste=Quel rapport avec l’invasion / agression russe de Poutine en Ukraine ? Vous avez un bourre pif pour écrire vos fantasmes ?


                                                                • DACH 12 avril 20:52

                                                                  @doctorix, complotiste=" La semaine dernière, trois autres diplomates russes en poste à Strasbourg ont été jugés indésirables. Et en début de mois, 35 autres diplomates moscovites en poste à Paris ont été déclarés « PNG », persona non grata en France, et priés de quitter l’Hexagone dans un délai de quinze jours. Un coup dur pour les espions de Poutine en France.

                                                                  " Vous n’en faites pas partie, vous n’êtespas assez qualifié pour leur être utile. restez sur Agoravox, au moins c’est distrayant pour ceux qui vous lisent.


                                                                • DACH 12 avril 21:01

                                                                  @doctorix, complotiste=Vous pouvez citer 100 articles qui racontent des conneries que vous êtes incapable d’identifier, cela ne cache pas les réalités que vous souhaitez ne pas faire connaître. C’est comme cela que fonctionne la tête de bourrique que vous vous obstinez à prendre le rôle. Bon courage. Vos russo nazis existent, on peut identifier leurs actes et enregistrer leurs paroles. Et du côté ukrainien vous les cherchez encore. Bonne chance pour éviter le ridicule.


                                                                • DACH 12 avril 21:15

                                                                  @doctorix, complotiste=Vous êtes sûrement capable de vous rendre sur le site du ministère de la défense ! Faut-il vous mâcher le travail comme à un gosse de 7 ans ?


                                                                • DACH 12 avril 21:21

                                                                  @doctorix, complotiste="En revanche, vous ne m’avez pas montré de nazis chez les russes : et c’est bien normal, ils leur en ont fait assez baver dans les années 40. "= sortez de votre prison mentale sur écran agoravox. Informez-vous que diable, écouter, regarder, les images, vidéos, photos, témoignages sont tellement abondant que plus de milles enquêtes sont en cours pour qualifier les crimes des russonazis. Même les réseaux sociaux russes s’y sont mis, avec laide d’E Musk !!!!! Vous êtes manifestement sous informés. Les déceptions à venir réveilleront peut-être votre intelligence que nous savons très brillante dans le monde des fantasmes.


                                                                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 12 avril 22:47

                                                                  Vous pouvez multiplier les interventions sans intérêt, ça ne légitime pas vos délires.

                                                                  Des diplomates sont expulsés par pure russopobie.

                                                                  Mille enquêtes sont en cours (6000, en fait, faut rien négliger) à propos de crimes et délits.

                                                                  En cours, vous savez ça que ça veut dire ?

                                                                  Vu l’ambiance, ça ne risque pas d’être impartial, mais attendez quand même les résultats. Vous serez surpris, je pense...

                                                                  Et toujours pas le moindre document à l’appui de vos dingueries.

                                                                  Et puis il faut vous calmer, mon vieux : ça tourne à la monomanie, ce trouble obsessionnel compulsif qui n’a pas de traitement...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Hamed


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité