• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La difficile indépendance des associations de locataires.... C’est (...)

La difficile indépendance des associations de locataires.... C’est dur mais on y tient !

Le DAL 77 est né fin 2013 de la rencontre entre un jeune couple en difficulté, face à un bailleur privé intransigeant, le CDAFAL 77 (Familles Laïques) et le DAL national.

Durant tout l'été nous avons bataillé pour que l'eau soit rétablie et que le couple trouve la sérénité dans un logement social, loin de ce propriétaire voyou.

Le couple, motivé s'est engagé, le mari a pris la présidence du DAL 77 sorti à peine de terre et sa femme, la présidence des familles laïques de Melun.

Quelle belle aventure d'éducation populaire !

Des personnes aidées devenant des acteurs, que demander de mieux ?!

Deux ans après, le couple a quitté la Seine et Marne suite à des menaces de mort proférés par des dealers à leur encontre :

comme quoi l'engagement social et militant n'est pas un long fleuve tranquille !?

Le DAL 77 a pris de l'ampleur, présent chez un bailleur en 2014, il a conservé son siège à OPH 77 en 2018 et en a gagné un à FSM et un à TMH.

Au lieu de tranquillement aller siéger dans les Conseils d'Administration, le DAL a décidé d'installer des permanences hebdomadaires puis à raison de trois jours par semaine.

Au début, tout allait bien ; les relations entre les bailleurs et le DAL reflétaient le respect réciproque et l'écoute, nous avons même pu éviter des expulsions et obtenir que des femmes battues puissent très rapidement trouver un logement.

 

La recherche d'un accord, c'est bien mais avant tout, le DAL défend l'intérêt des familles et ne laissera personne dehors, c'est une question de principe.

 

Quand une femme enceinte s'est retrouvée à la rue, suite à un dégât des eaux et que le bailleur ne voulait pas la reloger, nous avons interpellé ce dernier, Trois moulins habitat, pour lui demander de faire un geste. Le couple qui avait une dette de loyer avait déposé un dossier de surendettement qui, déclaré recevable les protégeait.

Face au blocage, le DAL 77 a pris ses responsabilités en payant des nuits d'hôtel à ce couple, en appelant à la solidarité et en menant une campagne de sensibilisation.

Cette attitude a fortement déplu à TMH qui n'a pas voulu faire la part des choses entre des relations partenariales et un différend sur un dossier sensible.

La rupture semble consommée et plus aucune demande ultérieure n'a pu être prise en compte par le bailleur....

Suite à un différend entre les locataire s- plus de la moitié sont adhérents au DAL- de la résidence Curie de Dammarie les Lys et TMH, le bailleur a demandé à son gardien de porter plainte contre un adhérent de l'association, locataire à la résidence !?

Voilà où nous en sommes ?

Nos relations avec les deux autres bailleurs sont, elles aussi tendues, suite à notre attitude d'opposition à des expulsions !

Nous avons cru, bien naïvement qu'il serait possible de faire la part des choses entre les divergences que nous avons avec les bailleurs à propos de situations particulières et les relations normales dans le cadre d'échanges.

 

NOUS NE CEDERONS PAS QUEL QUE SOIT LE PRIX A PAYER !

 

Nous sommes fiers et heureux de réussir à empêcher des expulsions ou d'obtenir un hébergement d'urgence avant un relogement.

Faut-il rappeler, à toute fin utile qu'à chaque fois que nous accompagnons une famille, nous lui demandons de régler ses dettes ou de faire les démarches nécessaires pour un rétablissement ?

Dernièrement, suite à une expulsion à Nemours d'une famille de huit personnes dont six enfants, nous avons obtenu que la dette locative soit entièrement réglée, ce qui a été possible.

La famille a accepté d'aller dans un centre d'hébergement d'urgence où la vie familiale est difficile.

Elle attend patiemment une proposition de relogement.

Expulsé en octobre dernier, ayant réglé sa dette, ce couple vient de recevoir un avis, de la part d'Habitat77 lui demandant de régler le loyer de novembre 2021 !?

De qui se moque-t-on ?

Comment voulez-vous que ce couple et leurs enfants fassent confiance aux institutions !

Le DAL est prêt au dialogue mais n'accepte pas de faire son deuil d'une indépendance qu'il revendique et continuera à revendiquer.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • titi 1er décembre 2021 19:45

    « La difficile indépendance des associations de locataires.... C’est dur mais on y tient ! »

    En conséquence de quoi, vous avez décidé des renoncer aux subventions en provenance des collectivités.

    Non ?


    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 1er décembre 2021 22:20

      @titi Les subventions ne doivent pas être accordées en échange d’une soumission quelconque, mais en considérant ce que représente une association pour l’intérêt général. L’argent public ainsi distribué appartient aux citoyens et ce serait une escroquerie de l’utiliser pour « acheter » la liberté des associations de la commune au seul profit de la majorité municipale, départementale ou régionale.


    • ZenZoe ZenZoe 2 décembre 2021 08:47

      @Danièle Dugelay
      Oui, ça c’est sur le papier, et en pratique ?
      Vous n’avez jamais entendu parler de malversations notamment en faveur de formations politiques ? Moi oui.


    •  C BARRATIER C BARRATIER 2 décembre 2021 09:43

      @Danièle Dugelay
      je suis d’accord avec Danièle.
      Les subventions associatives ne devraient de toute façon n’être qu’un « à point », les militants doivent d’abord compter sur eux mêmes.
      Quant aux communes, départements, régions, la décision leur appartient en quelque sorte en leur âme et conscience. Il est utile que des militants associatifs entrent au moins dans les conseils municipaux pour eux mêmes comprendre les décisions prises après avoir apporté un éclairage nécessaire.


    • voxa 2 décembre 2021 10:34

      @ZenZoe

      Toutes subventions ne provoque qu’une inflation de subventions...

      Regarder comment les subventions ont transformées les paysans en mendiants.
      Ils ne sèment plus, ils cultivent de la subventions...
      La FNESA leur fournit même le logiciel propre à calculer ce qui en rapporte le plus.

      Les subventions sur un équipements, quel qu’il soit, pompe à chaleur, isolation, éoliennes,voitures électriques, ne font que faire exploser les prix... et faire naitre a foison des vocations d’escrocs.

      Les subventions aux club sportifs ?
      On leur fournit déjà équipements et stades avec nos impôts...
      Alors pour quoi faire ?

      Les subventions au médias ?
      Pourquoi faire sinon les museler ?

      On ne supprimera pas les subventions, bien au contraire, car c’est le seul pouvoir et la seul possibilité qu’il reste aux potentats locaux d’acheter de l’électeur.


    • devphil30 devphil30 1er décembre 2021 20:25

      Pour un logement entièrement refait avant mise en location

      location auprès d’une personne en difficulté

      RSA avec 2 petits enfants

      Loyer pris au 3/4 par la CAF

      Résultat

      9 mois d’impayés

      Huissier + avocat pour la faire partir

      Logement déclarée insalubre car dégradé , non aéré , non entretenue

      10 mois pour refaire le logement et faire lever l’insalubrité

      19 mois de galère, je ne vous parle pas de combien cela m’a couté ....

      Donc les DAL et compagnie merci .... !!!!!


      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 1er décembre 2021 22:22

        Il ne faut jamais généraliser à partir d’un ou deux cas particuliers.


        • devphil30 devphil30 2 décembre 2021 09:44

          @Danièle Dugelay

          Soyez sans crainte , je ne généralise pas

          J’évoquais un exemple parmi tant d’autres....

          Barbecues dans l’appartement
          Couches dans les toilettes
          Musiques et cris toute la nuit
          Compteurs EDF bloqué avec des fourchettes avant les linky
          Départ sans paiement des factures d’eau et EDF
          Combat contre les insectes par projection de chaussures sur le plafond
          Cafards apportés dans les appartements , la restauration est souvent vecteur de ce type de problème
          Conflit de couple , bouteilles qui voltigent sur les murs
          Culture illicite et intervention des forces de police avec porte enfoncée
          etc ....


        • ZenZoe ZenZoe 2 décembre 2021 08:45

          Dernièrement, suite à une expulsion à Nemours d’une famille de huit personnes dont six enfants,

          Je sais bien qu’il y a des situations difficiles et que la solidarité doit exister, mais voyez-vous quand je lis ’’six enfants’’, je ne peux pas m’empêcher de penser que certains couples sont sacrément irresponsables. C’est préparer à ces pauvres gamins une enfance et un avenir bien difficiles.


          • CHALOT CHALOT 2 décembre 2021 09:01

            Zen Zoé !

            A t-on le droit de juger des familles dans leur choix du nombre d’enfants ? Non  ! 

            A t-on surtout le droit d’en tirer des conclusions malthusiennes ? Je connais une famille avec 6 enfants avec une organisation , une tenue et une joie de vivre à faire pâlir les couples de cadres ayant choisi de n’avoir qu’un ou deux enfants !


            • devphil30 devphil30 2 décembre 2021 09:06

              @CHALOT

              C’est vrai 6 enfants c’est bon pour les allocations ....

              Pour l’éducation et l’instruction c’est encore à voir ....

              En ces temps de chômage , de manque de perspective , de réchauffement avons nous besoin de voir des familles aussi nombreuses 

              Le modèle se reproduira ensuite avec les 6 enfants ....


            • ZenZoe ZenZoe 2 décembre 2021 09:26

              @CHALOT
              Bien sûr qu’on peut juger, à partir du moment l’aide du contribuable est sollicitée ! Les couples assumant seuls leur progéniture peuvent avoir eutant d’enfants qu’ils veulent si ça leur chante.


            • ZenZoe ZenZoe 2 décembre 2021 09:31

              @CHALOT
              Par ailleurs, devphil a raison. Les enfants reproduiront malgré eux ce modèle d’assistanat et de misère. C’est bien triste. D’ailleurs, plus qu’un jugement, c’est une constatation que je fais là. Le lit de la misère reste un lit fécond...


            • devphil30 devphil30 2 décembre 2021 09:38

              @ZenZoe

              Ce que j’ai indiqué , c’est une réalité que je vois dans la location.
              J’ai loué aux parents avec 2 ou 3 enfants

              Maintenant les enfants à peine 20 ans et déjà 2 gosses avec RSA , CAF , allocations
              Je loue aux enfants maintenant

              Donc le sujet , je connais et quand on fait des demandes de « revenus » pour louer croyez moi que avec 5 ou 6 gosses c’est des montants plus que conséquent....

              Le tout avec des naissances étalées pour permettre de ne pas trop permettre au 18 ans du premier , une vraie gestion de planning « allocation »


            • voxa 2 décembre 2021 10:03

              @CHALOT

              « A t-on le droit de juger des familles dans leur choix du nombre d’enfants ? Non ! »


              Bien sur que oui.

              année 2021 : 7. 7 milliards de terriens
              année 2030 : 8.5 milliards de terriens
              année 2050 : 10 milliards de terriens

              C’est exponentiel.

              Il est encore temps de réguler.
              Il est grand temps de bloquer les allocations familiales à leurs niveau actuel.
              et ensuite graduellement à deux enfants.

              Notez bien que je ne parle aucunement de les supprimer ni de pousser à la misère les famille nombreuses existantes, légitimes ou illégitimes. (la polygamie est une réalité totalement niée).
              .

              Et, concernant les associations de locataires, la C.N.L. faisait et fait bien son boulot en toute équité.
              Pourquoi diviser encore et encore ?
              Pour quel bénéfice ?

              .


            • CHALOT CHALOT 2 décembre 2021 09:12

              Vous croyez vous que les allocations permettent de vivre décemment !? Vous vivez sur quelle planète ! La famille dont j’ai évoqué le vie vit du travail du père et de la mère qui sont salariés tous les deux. Le week end ils suivent les activités sportives et culturelles de leurs 6 enfants. 



              • devphil30 devphil30 2 décembre 2021 09:34

                @CHALOT

                Regardez les montants pour 6 enfants .....

                Financer par la collectivité pour faire quoi ensuite de ces 6 personnes ???
                RSA + CAF ou chômeurs financés par la collectivité

                Stop à l’aveuglement social ...

                Les allocations familiales devraient être dégressive ... !!!

                Au premier enfant celui qui coute le plus en terme d’équipement , aujourd’hui rien , aucune aide c’est à partir de 2 que les aides arrivent.
                Ensuite c’est le bonus à chaque nouvelle naissance

                Avec des aides dégressives ou une aide serait fourni à la première naissance et ensuite beaucoup moins qu’aujourd’hui , croyez moi ça en calmeraient un grand nombre


              • voxa 2 décembre 2021 10:37

                @CHALOT

                "La famille dont j’ai évoqué le vie vit du travail du père et de la mère qui sont salariés tous les deux. Le week end ils suivent les activités sportives et culturelles de leurs 6 enfants" 

                Oui, c’est évident, cela existe...
                Tout comme les poissons volants...


              • CHALOT CHALOT 2 décembre 2021 10:37

                Les enfants de ce couple sont suivis par les parents, ils travaillent à l’école et ont de bons résultats. 


                • wagos wagos 2 décembre 2021 11:19

                  6 gosses, c’est de l’irresponsabilité quand on pas les moyens de les élever !

                  Et la pilule alors ??? 

                  Donc c’est si facile, on se reproduit comme des lapins et la vie est belle, les Allocs et les aides sont là.. profitons en ! ...

                  Et ensuite « activités sportives et culturelles ? » en regardant le Foot et les séries à la télé alors ? parce que du sport pour 6 gosses, c’est équipement pour chacun, plus cotisations ! 

                  La culture ? laquelle ? là également il faut payer...

                  Et ensuite...quand il faut payer les études ? 

                  Mon épouse et moi même avons eu 3 enfants , nous avons travaillé dur pour les élever...et jusqu’à très tard afin qu’ils puissent avoir un sérieux bagage pour leur avenir...C’est à dire jusqu’à 26 ans ! et sans aides ! 


                  • CHALOT CHALOT 2 décembre 2021 11:42

                    Wagos ! que de jugements sans savoir, je vous ai donné un exemple précis où la famille est nombreuse et où les parents travaillent.

                    Sans aide, vous et votre femme avez élevé vos trois enfants...Bien mais vous avez et des allocs proportionnelles comme cette famille.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité