• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La folie des sondages

La folie des sondages

La machine sondagière prise de folie comme jamais. Depuis la rentrée déjà 14 sondages en rapport avec le premier tour de la présidentielle et ce n'est qu'un début. Les médias en raffolent et mettent des sous pour faire tourner le système, les candidats les regardent attentivement l'air de rien. Quant aux Français, ils semblent beaucoup moins intéressés puisque selon le sondeur Jérôme Sainte-Marie, seulement 46% des citoyens s'intéressent déjà à l'élection présidentielle. Une info qui se trouve sur un article à lire en biais sur le Canard Enchaîné.

Tenez, pour ceux qui n'ont pas peur de l'indigestion neuronale, le tableau ci-dessous indique une moyenne des résultats de tous les sondages, à lire si le coeur vous en dit sur Le Figaro.fr.

Emmanuel Macron

26.1%

Marine Le Pen

19.9%

Eric Zemmour

15.1%

Xavier Bertrand

14.7%

Valérie Pécresse

10.9%

Michel Barnier

9.3%

Jean-Luc Mélenchon

8.9%

Yannick Jadot

8.3%

Anne Hidalgo

5.4%

Eric Ciotti

5.0%

Nicolas Dupont-Aignan

3.0%

Arnaud Montebourg

2.5%

Fabien Roussel

2.0%

Philippe Poutou

1.0%

Nathalie Arthaud

0.8%

Jean Lassalle

0.8%

Florian Philippot

0.6%

François Asselineau

0.4%

Jean-Christophe Lagarde

0.2%

Jean-Frédéric Poisson

0.1%

Source : NspPolls

 

Toujours sur Le Canard, cette déclaration d'un orfèvre en matière de sondage, le célèbre Sainte-Marie :

"Jamais les sondages n'ont autant d'influence politique qu'au moment où ils ont le moins de réalité"

À méditer, sans oublier les sources de biais, des défauts qui expliquent le plantage de nombreuses études d'opinion. Car, le but recherché n'est pas forcément la tromperie lorsque les résultats sont faux. Un exemple de biais parmi tant d'autres, "la formulation de la question". Une autre cause des erreurs est en rapport avec la rémunération très très faible des sondés, une bonne raison pour l'interrogé de répondre à la va-vite pour aller gagner quelques centimes sur d'autres sondages, surtout si l'élection présidentielle n'intéresse pas encore la personne consultée en ligne. Ces biais expliquent en partie la marge d'erreur de 3% voire plus, et donc la nécessité pour les sondeurs de redresser le sondage brut "afin d’en renforcer la qualité méthodologique". 

Le redressement ressemble à une mystérieuse recette de cuisine digne d'un grand chef. Une pincée de sel et de poivre, quelques grammes d'épices, ne pas oublier la poudre de perlimpinpin, puis laisser mijoter la soupe aux navets. Servir très chaud avec des salades !

En réalité, la méthode pour redresser est encore plus compliquée que ça, laissons la parole à un spécialiste de la chose :

"Les instituts de sondages considèrent que certains votes sont traditionnellement sous-représentés dans les résultats bruts (votes pour des partis comme le Front national par exemple), les sondés étant réticents à avouer leur vote pour ce type de formation politique. À l’inverse, des partis de la gauche modérée sont généralement sur-représentés (phénomène du sinistrisme). Pour réaliser ce redressement politique, les instituts se fondent sur les souvenirs de vote. S’il apparaît un décalage entre ce que les sondés déclarent avoir voté dans certains scrutins précédents et les résultats effectivement obtenus, les instituts en déduisent que les résultats bruts doivent être corrigés. Par exemple, si seuls 5% des sondés déclarent avoir voté pour le Front national aux dernières élections alors qu’il a obtenu 15% des suffrages, le sondeur considérera que ce parti est sous-estimé dans le sondage et que ce dernier doit donc être redressé".

Maintenant, pourquoi autant de sondages qui ne sont finalement que des hypothèses qui devraient s'affiner au fur et à mesure que se rapprochera le moment T. Ce qui ne veut pas dire que les Instituts sondagiers mettront obligatoirement le doigt sur le nom du gagnant du grand concours quinquennal. Demandez à Jospin qui avait l'air sonné comme un boxeur après un ko retentissant, lorsqu'il avait appris qu'il n'était pas au deuxième tour contre Chirac ! Pourtant les sondeurs avaient prévenu l'éléphant du PS du risque sérieux que Le Pen le double dans la dernière ligne droite. Avant 2002, il était interdit de publier un sondage une semaine avant le jour de l'élection. Si Jospin avait su...

Une des raisons de tant de sondages est peut-être à rechercher du côté d'un phénomène médiatique que rien ne semble pouvoir arrêter dans sa progression et sa possible participation au deuxième tour. Certes, les journaux et les télévisions doivent attirer le public vers eux et vendre leurs produits. Mais, jamais une personnalité qui n'est même pas officiellement candidate avait autant bénéficié des lumières des médias. Après, devant une forêt de micros, Zemmour se victimisera et prétendra qu'on veut le faire taire.

Après, les sondeurs et les médias viendront prétendre qu'ils n'influencent pas, ne serait-ce qu'un peu, le choix d'une partie des électeurs. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

118 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 octobre 09:21

    La folie de ceux qui s’occupent des sondages autrement que pour en tirer profit.


    • Ruut Ruut 15 octobre 13:31

      @Francis, agnotologue
      Quels que soit les sondages mes 3 poulains de tête sont Philippot (Il fait Honneur à sa fonction de Politicien de part ses actions concrètes), Asselineau (Compétent) et NDA (Plus dans le compromis et Incarne bien l’esprit Français).


    • xana 15 octobre 17:20

      @Ruut
      Bien sûr, les sondages ne servent qu’à augmenter les tirages de journaux, et probablement à tenter d’influencer les quelques électeurs encore inscrits.
      Personnellement je ne perds pas mon temps à en prendre connaissance, ni à lire l’article de Gruni dont je connais d’avance la conclusion.

      De toutes manières veauter dans vos élections ça n’est pas de la démocratie, mais de la démagogie et du foutage de gueule.

      Allez, amusez-vous bien, les jeux sont faits depuis longtemps mais vous préférez fermer les yeux.


    • xana 15 octobre 17:24

      @Ruut
      Au fait, il n’est pas encore mort le momo ?


    • ASTERIX 15 octobre 17:58

      @Ruut
      EN RUT ou crack+whisky  ????


    • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 15 octobre 18:57

      @Francis, agnotologue
      Les plus co.s dans l’affaire, ce ne sont pas ceux qui les font mais ceux qui y croient !!


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 octobre 19:29

      @Le421... Résistant
       
       je ne parlais pas de connerie mais de folie. C’est pareil.


    • Fergus Fergus 15 octobre 20:49

      Bonsoir, Le421... Résistant

      « Les plus co.s dans l’affaire, ce ne sont pas ceux qui les font mais ceux qui y croient ! »

       smiley
      C’est à dire tout le monde dans le milieu politique, de Le Pen à Mélenchon en passant par les caciques LR, UDI, Modem, En Marche !, EELV et PS. 

      Tous
      ont, en effet, alternativement brandi triomphalement des sondages qui leur étaient favorables et voué aux gémonies les instituts (ou nié être intéressés) lorsque les enquêtes leur étaient défavorables.

      D’une certaine manière, cela montre que tous accordent à ces sondages une valeur de test significative !!!


    • @Francis, agnotologue

      Les sondages se sont faits dépassés par l’ingénierie sociale .

      Seulement comme en France tout est politique donc manipulé ,fallacieux ,dénaturé .

      Les sondages et l’ingénierie sociale ne sont plus que de la merde élyséenne.

      Avec cette époque Macron le français et la française n’ont pas compris qu’ils n’étaient plus rien que des idiots entre les mains d’une bande de psychopathes .

      Le clou enfoncé dans les cerveaux des générations futurs est incroyablement tordu rouillé .
      Les futurs élites universitaires sont obligées de se faire vaxxiner
      alors qu’on leur bourrait le crâne d’être des individus au-dessus de tous, jouissant d’une intelligence hors norme .

      Le propre de l’intelligence supérieure n’est elle pas d’être indépendante d’esprit et d’avoir un jugement éclairé ?.....

      Bande d’imbéciles !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 16 octobre 08:23

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
       
      Le clou le plus rouillé enfoncé dans les cerveaux depuis Pasteur celui-là même qui préconisait qu’on donne du vin aux enfants tient en une phrase : « je suis majeur et vacciné ». C’est ainsi que s’est constitué le culte du vaccin.

       
      Ma prégnance de ce culte au sein de la population explique pourquoi aujourd’hui les gourous de la secte peuvent aussi impunément traiter les non vaxxinés comme des individus sans droits.
       
      Les vaxxins qui sont à la maladie ce que l’huile est sur le feu c’est pourquoi je les appelle des antivaccins  ne sont pas tous les mêmes : il y a des placebos et d’autres très dangereux et à des doses variables.
       
      Ceux qui les fabriquent savent qu’ils peuvent tuer, c’est pourquoi le crime cotre l’humanité qui est un assassinat de masse, est clairement constitué.
       
      Ceux qui les injectent doivent savoir qu’ils appuient sur la gâchette d’un revolver dont ils ignorent le nombre de balles dans le barillet. Comme dans un peloton d’exécution, chaque tireur peut croire que c’est lui qui a une balle à blanc dans son fusil. Mais tous participent à l’assassinat.
       
      Antivax = anti antivaccins = anti poisons
      Qu’on se le dise


    • mmbbb 16 octobre 11:07

      @Fergus Selon les sondages en 1995 , Balladur aurait dû être élu au premier tour ou presque .
      En 2002 , personne n avait vu arriver JM Le Pen au second tour
      un des effets pervers du quinquennat est d etre en campagne electorale permanente
      L essentiel , les elections passent , les problemes demeurent et empirent et l abstention augmente
      Les partis radicaux occupent la scene desormais et les partis « républicains  » s effondrent .
      un beau resulat


    • Fergus Fergus 16 octobre 19:14

      Bonsoir, mmbbb

      « Selon les sondages en 1995 , Balladur aurait dû être élu au premier tour ou presque »

      Non, c’est faux ! Ce sont les sondages de 1994 qui donnaient Balladur net vainqueur. Après sa déclaration de candidature de janvier 1995, sa cote n’a cessé de baisser !


    • Lugsama Lugsama 17 octobre 14:57

      @Francis, agnotologue

      Majeur et vacciné ça veut dire adulte et toute sa tête, aka je ne suis pas un débile qui crois que le vaccin va me tuer.

      La vaccination est la plus grande découverte médical de toute l’histoire de l’humanité.


    • Ben Schott 17 octobre 15:38

      @Lugsama
       
      « La vaccination est la plus grande découverte médical de toute l’histoire de l’humanité. »
       
      Pour certains, Patrick Bruel est le plus grand chanteur de tous les temps...


    • Schrek Docteur Faustroll 15 octobre 09:29

      Déjà qu’une opinion, ça vaut pas grand-chose, vouloir en faire la moyenne serait une absurdité si le but était bien d’évaluer ou simplement connaitre l’état de santé du corps électoral.

      Or, comme vous le suggérez, les énormes budgets consacrés à cette entreprise n’ont pas pour objet l’enquête, mais tout le contraire : le formatage et la manipulation des cerveaux, un peu comme les « études de marchés » dont ils sont une application directe et qui ont pour but d’amener le client à acheter ce qui est offert et non pas de connaitre ses besoins.

      Et l’effet de mode fonctionne aussi bien dans ce domaine que dans l’habillement : les cibles veulent savoir ce qui est « tendance » pour se couler dans le moule. C’est du prêt-à-penser. Les « communicants » sont les stylistes du « political full fashion ».

      Et du coup, les quelques moutons noirs qui n’y croient pas sont de plus en plus désabusées et résignés.


      • gruni gruni 15 octobre 10:01

        @Docteur Faustroll

        On ne saura jamais quel est le degré de formatage et de manipulation produit sur nous par les sondages. Inexistant, faible ou fort, franchement j’en sais rien, l’électeur aura toujours le sentiment d’être assez malin pour ne pas se laisser influencer à l’insu de son plein gré. La réalité n’est sans doute pas aussi simple, même si nous ne sommes pas des robots. 

        « Si nous avions un vrai système d’éducation, on y donnerait des cours d’autodéfense intellectuelle. »
        Noam Chomsky


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 octobre 13:33

        @gruni
         
         C’est bien beau de citer Chomsky. Encore faudrait-il éviter de dire des conneries :
         
        ’’ , les bêtes sont maso. 

        Les bêtes abusées pourraient lire « La fabrique du consentement » 

         


      • gruni gruni 15 octobre 13:56

        @Francis, agnotologue

        ça dépend de quelles bêtes on parle...


      • Fergus Fergus 15 octobre 19:32

        Bonsoir, gruni

        « La réalité n’est sans doute pas aussi simple, même si nous ne sommes pas des robots »

        C’est vrai. Cela dit, l’évolution des sondages en cours de campagne lors des précédentes élections présidentielles a montré que leur influence est probablement moindre que les aléas desdites campagnes.

        Tel candidat qui commet une faute stratégique peut engendrer une dynamique baissière (Ex. : Jospin) ;

        Tel autre qui reste figé dans sa communication sur un thème unique insuffisamment mobilisateur peut lui aussi plomber sa candidature (Ex. : Chevènement) ;

        A contrario
        , tel qui met en place une communication efficace peut voir son score évoluer à la hausse de manière significative (ex. : Mélenchon 2017).

        Bref, ne donnons pas aux sondages une importance qu’ils n’ont pas (ou plutôt n’ont plus) à mon avis.


      • gruni gruni 15 octobre 20:59

        @Fergus

        « Bref, ne donnons pas aux sondages une importance qu’ils n’ont pas (ou plutôt n’ont plus) à mon avis. »

        C’est vrai, d’ailleurs je pense que les sondeurs en sont conscients. N’empêche que la profusion des sondages est, il me semble, exceptionnelle dans ce début de campagne. Le cas Zemmour ne peut quand même pas tout expliquer.
         


      • mmbbb 16 octobre 13:30

        @Docteur Faustroll evidemment si vous êtes devant BFM TV , cela marche .
        Une patéé pour les chiens est déstinées pour les chiens .
        Quant a votre commentaire , il est intelligent , je n avais pas compris que ce matraquage avait pour but non pas l éclaircissement des idées mais le formatage des esprits . Diantre comment ne l avais je pas percu Merci Docteur .
        Quoi qu il en soit ces prétendants à l election présidentielle sont des petits joueurs , mon cher Staline avait ete elu a 98 % des voix sans sondages
        La démocratie a ses faiblesses !


      • Clocel Clocel 15 octobre 09:40

        Souriez ! Vous venez d’être sondés ! smiley

        La comédie humaine... C’est vraiment pas sérieux, on mérite mieux que ça, merde...


        • ZenZoe ZenZoe 15 octobre 09:57

          Un candidat vient de porter plainte contre le CSA car selon lui les temps de parole sont calculés en partie en fonction des sondages. Or les modes de calcul des sondages sont selon lui gravement inégalitaires, par exemple ils incluent Zemmour (pas candidat) et n’incluent pas tous les candidats déclarés (dont lui, j’ai oublié son nom), faussant les opinions. J’espère qu’il aura gain de cause


          • gruni gruni 15 octobre 10:05

            @ZenZoe

             « et n’incluent pas tous les candidats déclarés »

            Tout à fait d’accord, je parlais récemment du Parti animaliste, mais d’autres candidats à la recherchent des 500 signatures sont absents des médias


          • Schrek Docteur Faustroll 15 octobre 10:09

            @ZenZoe

            Beaucoup de candidats (et d’électeurs) ont de la « démocratie » une vision analogue à celle des orateurs du "speakers ; corner de Hyde Park, à Londres. Pour eux, l’essentiel est de s’exprimer, les péripéties républicaines récentes y ont ajouté chez nous un calibrage discutable, mais il suffit d’aller à Lodres pour constater que l’audience des prêcheurs n’est pas proportionnelle au temps de parole qu’ils se sont accordés eux-mêmes.


          • Fergus Fergus 15 octobre 19:40

            Bonsoir, ZenZoe

            La question que vous soulevez pose de réels problème d’éthique. Mais pas seulement : admettre que tous les candidats disposent du même temps de parole, qu’ils représentent un grand parti, un groupuscule ou même un humoriste candidat n’a pas de sens.
            Si tel était le cas, nous aurions des centaines de candidats ravis de venir vendre dans les médias les salades les plus improbables.
            C’est pourquoi le système du CSA n’est pas foncièrement mauvais car il se base, certes sur les sondages, mais aussi  ne l’oublions pas  sur l’existence d’une vie politique dont les élus amis sont un critère d’évaluation.
            Il est néanmoins évident qu’il conviendrait de pondérer cela afin d’élargir l’accès aux médias, notamment des petits partis. Mais sur quelle base ? Sur quels critères acceptables par tous ?


          • alinea alinea 16 octobre 11:42

            @Fergus
            Mais enfin Fergus, il y a les cinq cents signatures qui ne portent pas à la candidature« des centaines de candidats » venant vendre leurs salades ; seuls macron, le Pen, etc ont le droit de vendre leurs salades !!
            Ayez confiance : on trie pour vous !smiley


          • Fergus Fergus 16 octobre 19:18

            Bonsoir, alinea

            Il est question là du temps de parole des candidats déclarés (ou putatifs genre Zemmour) dès maintenant.

            Le dépôt des 500 signatures ne sera clos que... 6 semaines avant le 1er tour de la présidentielle !


          • alinea alinea 16 octobre 19:51

            @Fergus
            Ah d’accord, « ils » décident ce qu’ils veulent quand ils veulent comme ils veulent ! et en plus c’est bien payé, si j’avais su j’aurais choisi cette branche !
            je croyais que les candidats déclarés l’étaient officiellement, en tout cas que ceci ouvrait les décomptes de temps de parole.
            Bon, je m’en fous je ne les écoute pas, mais bon !!
            merci pour l’info.


          • eddofr eddofr 15 octobre 10:37

            La politique, de nos jours, ça me rappelle le top 50.

            Je me souviens de musiciens qui avaient avouer qu’ils avaient eux-mêmes acheté leur propre disque en grande quantité, ce qui le faisait monter au classement et donc passer à la radio et à la télévision plus souvent et faisait donc augmenter les ventes réelles.

            Aujourd’hui une provocation, un scandale ou un bon sondage (même orienté ou complètement bidonné) vous fait passer sur toutes les chaines de télévision, ce qui augmente votre visibilité et votre lisibilité et donc, mécaniquement, vos intentions de votes.

            Zemmour, Le Pen, Hidalgo et Asselineau par exemple en sont des exemples.

            Il y a ceux qu’on voit (à la télé) et ceux qu’on ne voit pas.

            Et les intentions de votes évoluent très précisément avec cette visibilité.

            Après, chaque candidat à un « potentiel » maximum de conviction (Poutou ne sera jamais élu maire du 16ème).

            Malheureusement, comme au top 50, c’est pas la chanson avec les paroles les plus intelligentes ou la musique la plus « travaillée » qui gagne mais plutôt la mélodie simple et entraînante qui accroche les mémoire.

            Est-ce qu’en 2022 on va élire « la macarena » ou « Fous ta cagoule » ?


            • gruni gruni 15 octobre 10:57

              @eddofr

              « Aujourd’hui une provocation, un scandale... »

              Tout à fait, un exemple récent « la police tue » (Poutou)

              Aux sondages et médias, il faut rajouter les réseaux qui d’ailleurs entraînent les médias dans leur médiocrité qui était déjà bien suffisante.


            • Clocel Clocel 15 octobre 13:10

              @gruni

              Pour une fois que Poutou ne disait pas une connerie...


            • Clocel Clocel 15 octobre 10:44

              Je viens d’aller voir « l’ADN » du Parti Animaliste...

              Tout s’explique.

              Pauvres bêtes...


              • gruni gruni 15 octobre 11:01

                @Clocel

                Il est vrai que la maltraitance animale doit gêner les premiers de cordée, mieux vaut ne pas en parler

                Oui, pauvres bêtes


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 octobre 11:03

                @Clocel
                 
                 Le parti animaliste confond droits des animaux avec devoirs de l’homme, espèce dominante, envers les animaux,
                 de la façon inverse mais tout aussi sophistique que les ONG bidon confondent droit d’ingérence avec devoir d’assistance.


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 octobre 11:04

                @gruni
                 
                 ’’ la maltraitance animale doit gêner les premiers de cordée’’
                 
                Vu que certains nous traitent comme des bêtes suivez mon regard , j’en doute.


              • Clocel Clocel 15 octobre 11:07

                @gruni

                Ce Parti est un cheval de Troie qui occupe un terrain qui serait beaucoup mieux défendu par des gens plus inspirés et moins soudoyés.


              • gruni gruni 15 octobre 11:11

                @Francis, agnotologue

                « Vu que certains nous traitent comme des bêtes »

                Après lecture des derniers sondages, les bêtes sont maso. 


              • gruni gruni 15 octobre 11:13

                @Clocel

                L’argent est le nerf de la guerre, aucun parti n’y échappe


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 octobre 11:15

                @gruni
                 
                non, les bêtes sont abusées. Nuance. Seuls les sados traitent de masos ceux qu’ils tyrannisent..


              • gruni gruni 15 octobre 11:18

                @Francis, agnotologue

                Les bêtes abusées ne peuvent s’en prendre qu’à elles mêmes

                Elles pourraient lire « La fabrique du consentement » 


              • chantecler chantecler 15 octobre 11:33

                @Clocel
                Bof, pas plus que Nature, chasse et pêche ...
                Pour l’occupation du terrain : allez y Clocel ! :
                Je vous suis , vous qui avez tant d’idées et êtes si convaincant ...
                Mais attention !
                Nous sommes tous des mougeons , sauf vous naturellement , qui avez l’étoffe d’un chef .


              • troletbuse troletbuse 15 octobre 13:02

                @grounichion

                Les bêtes abusées

                Mais vous en faites partie,, grounichion


              • ASTERIX 15 octobre 18:01

                @gruni

                DE POLITIQUES !!!mais pas des betes de foire ni de sexe / PAS DE COUILLES !!!


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 octobre 18:18

                @gruni
                 
                 tiens !? On pratique la censure chez Gruni ?


              • chantecler chantecler 15 octobre 11:24

                Z’êtes un gros malin Gruni !

                Vous titrez « la folie des sondages » et vous nous sortez ....des sondages ...

                Je vous laisse en tirer les conséquences ....


                • gruni gruni 15 octobre 13:34

                  @chantecler

                   « tirer les conséquences .... »

                  Vous aussi vous avez l’âme d’un chef, vous pouvez donc en tirer les conséquences qui vous feront plaisir, vous-même.
                  Peut-être que dans six mois vous reprendrez ce sondage pour le comparer à la réalité des élections.
                  Mais vraiment peut-être


                • Aristide Aristide 15 octobre 11:43

                  Sur la forme, tout de même illustrer un article qui assez justement pose le problème des sondages et de l’opinion, avec une image d’un sondage réalisé en janvier 2017 avant que l’affaire Fillon ne soit révélée par le Canard, me semble assez contestable. On peut contester et largement mettre en cause leur fiabilité, mais autant le faire sur de bons arguments.

                  Le premier argument, pour moi, est dans la volatilité du vote des indécis. Une lapalissade, c’est vrai. Je n’ai pas de chiffre pour évaluer leur importance, mais on utilise souvent cette règle des 80-20, quand on ne sait pas, c’est assez pifométrique je reconnais. Je crois que 80% de ceux qui voteront le savent pertinemment, par conviction, par habitude, par clientélisme, ... peu importe ils ne changeront que très peu leur choix. Par contre la part des 20% d’indécis est celle qui par définition est la plus difficile à évaluer. Les sondeurs sont donc devant cette impossibilité et donc ils interprètent, réajustent, corrigent, font des hypothèses, .... 

                  A mon avis, les sondages ne jouent que sur cette part de l’électorat, dans quelles proportions ? Mystère, c’est assez difficile de conclure tellement d’autres sujets peuvent changer le vote des personnes qui n’ont pas fait de choix ... D’ailleurs les candidats le savent et essaient de capter ces votes dans les derniers jours de campagne, les moyens sont multiples ... la dramatisation étant l’argument le plus usité : « Sans moi, le déluge ... »


                  • gruni gruni 15 octobre 13:44

                    @Aristide

                    « On peut contester et largement mettre en cause leur fiabilité, mais autant le faire sur de bons arguments. »

                    Justement, ce sondage met en évidence le manque de fiabilité d’un sondage 6 mois avant les élections. Mais comme vous le diriez vous-même c’est une lapalissade.
                    Cependant il m’a semblé intéressant et même un rien ironique d’en reparler.
                    Autrement, je crois en l’influence des sondages sans pouvoir le mesurer. On ne parle pas assez de l’influence à l’insu du plein gré de l’électeur, si une pub passe sans arrêt elle finira bien par se retrouver dans le panier de la ménagère ou de son partenaire.


                  • Fergus Fergus 15 octobre 19:51

                    @ gruni

                    « ce sondage met en évidence le manque de fiabilité d’un sondage 6 mois avant les élections »

                    Désolé, mais je ne suis pas d’accord !
                    Ce sondage montre l’état de l’opinion au moment où il a été réalisé. Vouloir interpréter les chiffres de janvier au vu des résultats d’avril et mai et sans tenir compte des aléas de campagne, n’a pas de sens à mon avis.

                    « On ne parle pas assez de l’influence à l’insu du plein gré de l’électeur »

                    C’est probablement de moins en moins vrai. Mélenchon illustre d’ailleurs parfaitement le fait que cette croyance et assez largement erronée. Bien qu’il n’ait  personne ne dira le contraire  pas été, loin s’en faut, le candidat des puissances médiatiques commanditaires des sondages, il n’a cessé de monter dans les deux derniers mois grâce à son excellente campagne. Mesuré à 12 %, il est monté à 14 % puis à 16 % pour atteindre 19,58 %. Cela démontre que les sondages ont bien mesuré la dynamique du candidat LFI.


                  • gruni gruni 15 octobre 20:49

                    @Fergus

                    Bonsoir Fergus

                    « ce sondage met en évidence le manque de fiabilité d’un sondage 6 mois avant les élections »

                    « Désolé, mais je ne suis pas d’accord ! »

                    J’en prends note, mais je me suis peut-être mal exprimé. la preuve, je suis d’accord avec toi. Je voulais simplement faire observer qu’un sondage si tôt avant les élections va donner un résultat qu’il ne faut pas prendre pour argent comptant, il s’agit bien d’une mesure de l’opinion à un moment donné et non pas un manque de fiabilité. L’illustration de l’article le prouve encore avec l’élection de 2017.

                    « On ne parle pas assez de l’influence à l’insu du plein gré de l’électeur »

                    Là encore, je voulais simplement dire que la répétition des sondages peut influencer l’électeur sans même qu’il s’en rende vraiment compte. Comme une pub qui passe et repasse qu’on achètera finalement. 

                    Ex en 2017  Un électeur va voter blanc parce qu’il est sûr que Le Pen va perdre avec plusieurs points en moins que Macron. Mais rien ne le prouve, seulement l’électeur l’a tellement entendu dans les sondages qu’il en est sûr. Voila peut-être pourquoi Jospin a perdu en 2002.


                  • Fergus Fergus 16 octobre 08:38

                    Bonjour, gruni

                    « l’électeur l’a tellement entendu dans les sondages qu’il en est sûr »

                    Sauf que  les sondeurs le reconnaissent eux-mêmes  personne ne sait jamais dans quel sens va agir un résultat de sondage pour tel ou tel candidat. Dans certains cas, cela agit dans le sens de la mobilisation, dans d’autres cela peut avoir un effet diamétralement opposé.

                    Dans le cas de 2017 que tu évoques, des électeurs de Le Pen ont pu être démobilisés, mais également des électeurs anti RN. C’est pourquoi, comme d’autres de mes amis, j’ai voté blanc au 2e tour. Mais si les deux candidats avaient été mesurés beaucoup plus proches (par exemple 53-47), j’aurais voté Macron. smiley


                  • gruni gruni 16 octobre 08:48

                    @Fergus

                    Bonjour Fergus

                    « personne ne sait jamais dans quel sens va agir un résultat de sondage pour tel ou tel candidat. Dans certains cas, cela agit dans le sens de la mobilisation, dans d’autres cela peut avoir un effet diamétralement opposé. »

                    Complètement d’accord avec toi sur les effets des sondages. J’ai la même démarche que toi en tant qu’électeur. Entre Sarkozy et Royal j’ai préféré le blanc, après coup, je me demanderai toujours si c’était le bon choix smiley


                  • tonimarus45 15 octobre 12:14

                    bonjour -Faut dire aussi que nos « mrdias » montent au pinacle les sondages quand cela les arrage mais les taient quand cela gene le champion qu’il defendetnt -En effet voici un sondage qui aete totalement passe sous silence ;; et cela est un sondage recent du 13 ou 14 oct------«  »«  »«  »« 

                    eric Zemmour et Marine Le Pen. - AFP

                    Marine Le Pen et Eric Zemmour continuent leur chassé-croisé selon le dernier sondage BVA pour RTL et Orange. Si Emmanuel Macron en ressort grand favori, »quel que soit le cas de figure", l’enseignement principal de l’étude repose sur le duel Le Pen-Zemmour. Avec environ 16,5% des intentions de vote, la présidente du Rassemblement national devancerait de 3 points le polémiste, pas encore déclaré candidat, qui réunirait environ 13,5% des votes.


                    • roby roby 15 octobre 12:35

                      @tonimarus45
                      Oui mais pour EZ il ne joue pas au foot lui 


                    • tonimarus45 15 octobre 23:04

                      @roby---«  »«  »« Oui mais pour EZ il ne joue pas au foot lui »«  »"dites vous ---Je ne sais ou vous voulez en venir mais sachez que je suis a mille lieux de la macronie


                    • mr green reptile 15 octobre 23:20

                      @tonimarus45

                      Ya quand meme des fois ou on se dit que tu les as tellement fui sur la gauche et vu que la terre est ronde , que t’ as finit a leur extreme droite smiley


                    • tonimarus45 15 octobre 23:27

                      @reptile

                       merci de decrypter votre post ; je n’y comprends rien

                    • mr green reptile 15 octobre 23:45

                      @tonimarus45

                      ¿ ɐɔ ǝɯɯoɔ xnǝıɯ ʇsǝ ,ɔ


                    • troletbuse troletbuse 15 octobre 12:32

                      Faut dire à Grounichion qu’on est en 2021.C’est son actualité politique afin de ne pas se mouiller. Ceinture et bretelles.


                      • ETTORE ETTORE 15 octobre 12:48

                        Bonjour gruni.

                        Quand je vois ces « sondages », la première question qui me vient à l’esprit, est :

                        Que cherchent ils ?

                        La deuxième, (le temps que le premier point d’interrogation, appelle le second à la rescousse, mais ça va très vite, entre les deux frères, si-à-moi.... )

                        Pour qui  ?

                        Quand je vois ces pourcentages, et ces fromageux....( les part(is) laids(tiers) de cette tRai(t)e Publique, ces trAnches de gondole(e)s, pas très affinées, mais déjà bien moisies) à l’odeur très peu contenue.....

                        Cela me fait penser à une recette de cuisine, où tout est parcellaire en %, et qu’à la fin, dégouté des parti(es), micropuciens, on n’as plus qu’une seule envie, tout foutre ensemble, dans la même gamelle, et de balancer la pitance, sans recyclage, le rat du dépotoir, saura y retrouver LE composant qui sied à son gout.,

                        A voir ce catalogue de têtes « troncs » que sont tous des cul de jattes de la pensée, soit ils veulent nous faire marcher à leur place. Soit ils ne vivent que de la parole, sans fondement, totalement, qu’ils sont, déconnectés du sol !

                        Qu’un des candides, nous mette la photo de ses chaussures, Qu’il serait bien, le plus honnête des gnouffis, à nous faire comprendre, bien plus directement, avec quels moyens, il veut nous faire avancer, dans le cirage, vers l’illumination finale . au pas, et pas celui de danse.

                        Sacrée brochette de DEAD OR ALIVE !

                        Le pire, c’est qu’ils se livrent eux même, pour toucher la récompense, à un cheri(f) qui leur laisse le coffre ouvert, en vue du partage, de la corde à pendre ...le Peuple.


                        • gruni gruni 15 octobre 13:50

                          @ETTORE

                          Bonjour Ettore

                          Je vous trouve excessivement sévère avec le cuisinier qui a raté sa recette
                          Un peu trop salé à mon goût


                        • troletbuse troletbuse 15 octobre 20:54

                          @grounichion
                          Macroniste faux-cul. Mais c’est un pléonasme


                        • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 13:40

                          C’est comme le nombre de chômeurs, de morts de la Covid ou du nombre de Musulmans ou de migrants, tous les instituts sont a la botte du gouvernement....


                          • gruni gruni 15 octobre 13:54

                            @zygzornifle

                            Oui, c’est un phénomène bien connu, et lorsque le gouvernement change les sondeurs change de bottes.


                          • lunatique 15 octobre 20:05

                            @gruni
                            Il y a belle lurette que le gouvernement ne change pas.


                          • gruni gruni 15 octobre 21:08

                            @lunatique

                            Auriez-vous besoin de lunettes ? smiley

                            Si vous voulez me faire dire que la politique menée est la même, il y a certainement du vrai dans votre affirmation


                          • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 13:42

                            Le seul vrai sondage c’est la coloscopie, tout le reste n’est que de la bouffonnade ....


                            • Eric F Eric F 15 octobre 13:58

                              Si les sondages électoraux avaient pour but d’influencer les électeurs, c’est râpé, 6 mois avant les présidentielles ils se sont la plupart du temps trompé.
                              C’est un « état de l’opinion à l’instant t », mais cet état de l’opinion est lui-même influencé.
                              il y a évidemment manipulation politico-médiatique quelque part : c’est dans le « commentaire ». Par exemple Zemmour s’est lancé sans trop savoir où il irait, mais finalement son essor porte tort au score des challengers de droite aux présidentielles, donc les grands média majoritairement pro-Macron qui boycottaient jusqu’alors Zemmour en font grand cas (qu’on dise du bien ou du mal, l’essentiel est qu’on parle de soi). Même avec peu de savon, en frottant on fait de la mousse. Avec Bertand au second tour, Macron a peu d’écart donc un risque ; avec Zemmour, il fait un score « à la Chirac ».

                              Tiens, un autre exemple de manipulation médiatique : le prix des carburants. Initialement, parmi les pistes, il était question de baisse de taxes ou blocage temporaire du prix comme pour le gaz. Mais les média parlent tous aujourd’hui d’un « chèque carburant » pour les bénéficiaires de minimas. Une nouvelle fois ils préparent le terrain sur la mesure qui sera retenue. C’est habile, les non-bénéficiaires seront présentés comme des nantis, et personne n’osera protester. Le gouvernement s’achète une paix sociale pour quelques centaines de millions, alors que baisser les taxes couterait des milliards. Les éternels gogos sont ceux qui sont au milieu de la pyramide, et dont un grand nombre votent Macron.


                              • gruni gruni 15 octobre 14:18

                                @Eric F

                                « avec Zemmour, il fait un score « à la Chirac » 
                                Actuellement je crois surtout au buzz médiatique pour vendre 
                                Il sera bien temps pour les grands médias de descendre Zemmour en flamme s’il devenait trop dangereux. Pour l’instant les dés sont à peine lancés et les hypothèses très hasardeuses.


                              • Eric F Eric F 15 octobre 17:19

                                @gruni
                                « Il sera bien temps pour les grands médias de descendre Zemmour en flamme s’il devenait trop dangereux »


                                Mais plus les média alignés sur le courant dominant s’efforceront de descendre Zemmour en flamme, plus ça lui apportera de voix « protestataires ».
                                En fait, il est un bon candidat de premier tour, mais au second tour il se heurtera au plafond de verre, comme JMLP en 2002.

                                La quasi-unique hypothèse de défaite de Macron, c’est qu’il s’effondre sur une « affaire » à la Fillon ou un scandale à la DSK (à son âge on peut exclure un problème de santé). Un mécontentement social fera baisser un peu son score de premier tour (il a de la marge), mais au second tour il recueille mathématiquement des voix de droite face à un concurrent de gauche, ou des voix de gauche face à un candidat de droite.


                              • gruni gruni 15 octobre 17:27

                                @Eric F

                                « Mais plus les média alignés sur le courant dominant s’efforceront de descendre Zemmour en flamme, plus ça lui apportera de voix « protestataires ». »

                                Oui, c’est déjà le cas actuellement, mais comme je l’écris par ailleurs les dés ne sont pas tous jetés, on attend les programmes et les noms de tous les candidats. 
                                Après si dans quelques mois Zemmour menace toujours Macron... Allo le Canard !


                              • Eric F Eric F 15 octobre 18:51

                                @gruni
                                « Allo le Canard », entre Zemmour et Macron, le second me parait en situation plus précaire !.
                                En 2017 les déclarations de patrimoine de Macron avaient soulevé des interrogations, le financement de sa campagne également, ça peut revenir sur le devant de la scène. Egalement les milliards qu’il offre aux frais de l’état à telle corporation, telle ville, pour se les concilier, sous les projecteurs de l’actualité, à quoi s’ajoute la campagne de clips télé vantant l’action du gouvernement. ça s’est toujours fait, mais il pousse le pion plus loin que ses prédécesseurs réunis !


                              • gruni gruni 15 octobre 18:58

                                @Eric F

                                D’accord pour Macron
                                Mais, Zemmour n’a-t-il pas une affaire au tribunal et des accusations de femmes pour violences sexuelles ? Et on ne sait peut-être pas tout. 


                              • troletbuse troletbuse 15 octobre 19:17

                                @grounichion
                                Tiens Grounichion qui fait les poubelles pour défendre son sa petite Tarlouzette.
                                Vous faîtes partie de sa campagne ?
                                Y’a que les neuneus qui e voint pas celà.
                                Moi, je m’en fous de ces sondages et même si Zellour est candidat, mon vote ne sera pas pour lui.
                                .


                              • chantecler chantecler 16 octobre 07:04

                                @Eric F
                                C’est comme à la bourse :avec les sondages on parie à la hausse ou à la baisse ...
                                On peut faire monter une cote pour faire peur aux gens : cf utilisation du FN .
                                (et probable qu’E. Zemmour sera utilisé de cette façon , (on en parle beaucoup avant pour faire monter l’enjeu et pendant la période électorale on le descend sauf s’il présente une meilleure alternative pour l’état profond )...
                                On peut faire baisser artificiellement une cote pour mobiliser .
                                ...
                                Et les pratiques malhonnêtes des élus ne sont jamais sanctionnées .(cf O. Lebel)
                                Secrets , immunité présidentielle .et autre tour de passe passe ....
                                Si les dépassements et autres arnaques sondagières sont contestées en justice 10 ans plus tard , avec risque maximum de bracelet électronique , c’est plutôt de la rigolade .
                                Est ce que les sondages font vendre ?
                                Bof , vu la façon dont les médias sont soutenus par l’argent public c’est peanuts .
                                Au mieux ça remplit les colonnes et ça permet de masquer ou de taire ce qui est important .
                                ...
                                Et les décideurs , les financeurs passent largement au dessus .
                                C’est pourquoi les élections ne présentent que peu d’intérêt en dehors de la catharsis .
                                Les gens se défoulent , un peu comme sur le net .
                                Il peut y avoir deux présidentiables mais avec juste une petite inflexion dans leur programme réel : un peu plus à gauche ou un peu plus à droite, théoriquement .
                                Mais grosso modo rien ne changera : d’ailleurs le personnel politique restera le même .
                                Le tout étant verrouillé par l’UE qui fixe le cadre politique et économique rigoureux .
                                Pas question de mener une politique antisystème .
                                Désolé si je ne fais pas rêver .


                              • Emohtaryp Emohtaryp 15 octobre 14:01

                                les sondeurs et les médias viendront prétendre qu’ils n’influencent pas, ne serait-ce qu’un peu, le choix d’une partie des électeurs. 

                                Oh, sans blague ?

                                Et donc ? 

                                Ben oui, on manipule les sondages, bien évidemment.....il suffit juste d’aller voir à qui appartiennent les instituts de sondage, ça fait des années qu’on vous le dit en passant.....Z’avez pris votre petite pilule rouge ?


                                • gruni gruni 15 octobre 14:25

                                  @Emohtaryp

                                  Personne n’est capable de dire jusqu’où un sondage peut influencer un électeur
                                  Ensuite je parle de biais dans ce texte et de redressement. En déduire que les sondages sont tous faussés volontairement parce que les instituts appartiennent à qui vous savez est tout simplement un peu rapide
                                  Ni bleu ni rouge !


                                • mmbbb 16 octobre 14:35

                                  @gruni et qu en pense Melchon , il ne décolle pas !


                                • gruni gruni 16 octobre 16:17

                                  @mmbbb

                                  Mélenchon est sûr qu’il va gagner !



                                  • pallas 15 octobre 15:51

                                    Bonjour,

                                    La télévision n’est qu’illusion et rien d’autre.

                                    Les humains accusent « Azazel » de tous les maux, car il leurs a offert la connaissance et la technologie, et ils (vous) s’en servent pour créent un royaume d’illusion et de souffrance.

                                    Au final, votre parole ne mérite pas d’être écouté tel le dit « Iblis ».

                                    Azazel (Aza’el), aura compris leçon de son Pere.

                                    Salut


                                    • Jean 15 octobre 15:58

                                      2 remarques : Hamon, Walls Peillon Fillon et Bayrou ne sont pas candidats

                                      -les photos sont celles du permis de conduire.


                                      • suispersonne 15 octobre 16:00

                                        Les sondages devraient tous être datés du 1er avril.

                                        Les merdias unanimes serinent le falot jadot à 6 % des intentions de vote depuis sa brillante victoire d’il y a 3 jours.

                                        Coup de tonnerre ce matin : l’ « institut » y-faux-peu le place à 21 % des intentions de vote.

                                        Ce sont des choses qui arrivent, ma pauvre lucette.

                                        Il vient donc d’enclencher une inflation de popularité, qui rend bien timide en comparaison celle du big bang, dont on cherche, sans en trouver aucun, les secrets.

                                        Serait ce un effet de la popularité ... extraordinaire … de la petite greta ?

                                        C’est comme ça.

                                        C’est la réalité de la politique dans une démocrassie.


                                        Les bourdes répétées et continuelles de ces instituts si utiles à la vie démocratique devraient causer leur ruine. Que nenni.

                                        On pense pouvoir exiger qu’ils renient publiquement leurs fautes.

                                        Il n’en est rien.

                                        Ils ont des explications alambiquées, imputant les écarts, parfois incroyables, avec la réalité, à une versatilité des sondés que leurs instruments de « correction » ne peuvent anticiper.


                                        Ils sont indispensables à ceux qui achètent leurs fabrications de sondages, si faciles à orienter dans le sens voulu par le client.

                                        Ils sont obligés de respecter une charte déontologique …. ouarfff …

                                        Ils travaillent de façon « scientifique » …. ouarfff …


                                        Les merdiacrates en ont besoin, parce que n’ayant rien à dire de plus que ce que leurs vrais patrons exigent, quand ces patrons leur balancent quotidiennement des sondages qui vont bien, ils occupent du temps d’antenne avec ça pour faire croire qu’ils travaillent.


                                        Et n’oubliez pas : les merdiacrates sont objectifs, indépendants et honnêtes.

                                        Ce qui est bien rassurant.

                                        nb à l’attention d’un « modérateur » qui prétend que cette information n’est pas exacte, parce que ce serait un « sondage de popularité » => le titre de l’article disait expréssément « intentions de vote »


                                        • Xenozoid Xenozoid 15 octobre 16:03

                                          en fait le sondage est à la société du spectacle, ce que le vote est à la démocratie


                                          • Xenozoid Xenozoid 15 octobre 16:04

                                            @Xenozoid

                                            c’est du lobbying


                                          • mr green reptile 15 octobre 16:11

                                            @Xenozoid

                                            Halte au lobbying vegane ....

                                            https://www.mesopinions.com/petition/sante/finir-folie-vegan/35620

                                            signez la petition ....


                                          • Octave Lebel Octave Lebel 15 octobre 17:16

                                            France, pays des sondages (vous pouvez chercher d’autres mots qui riment).

                                            Nous sommes les plus grands financeurs de sondages concernant la politique, le pays qui en produit le plus. 193 sondages en 2002 et 560 en 2017. Les instituts se portent bien. A noter les ¾ de leur activité est hors de la politique.

                                            La plupart des sondages politiques, ceux qui font vivre les instituts y compris sur la part politique de leurs activités sont confidentiels. Ils sont à la base des stratégies de campagne. Les publiés sont leur vitrine de crédibilité quand cela tourne bien.

                                             Vu de près il est facile de distinguer un rhinocéros d’un hippopotame. C’est pour cela que plus on s’approche de l’issue d’une élection, plus les prévisions sont fiables.

                                             

                                            Nous sommes les plus grands financeurs de sondages de tous les temps. Financement des partis avec de l’argent public + dons personnels jusqu’à 7000 euros avec 60% de remise d’impôts (les plus riches font preuve de civisme, ils sont les plus nombreux à financer généreusement les partis qui n’oublient pas de venir en aide aux plus riches. Les autres comme d’habitude font ce qu’ils peuvent) + remboursement des campagnes.

                                            En gros nous payons pour des pratiques dont nous ignorons l’essentiel sauf ce que l’on veut bien nous dire au moment choisi pour nous le dire. Vive la démocratie.

                                             

                                            De mauvaises langues disent" plus la crédibilité des politiques et des médias baisse, plus il faut de sondages"

                                            Les sondeurs,  les politiques, les médias ont la même peur noire qui hante leurs rêves, celle des abstentionnistes.

                                            J’en déduis, " ne cherchons pas trop du côté des sondages et méfions-nous de ceux qui les commentent à longueur de journée et au jour le jour. Ils nous invitent à une partie de campagne surprise.Lâchons leur la main.A nous de savoir ce que nous voulons. Peut-être alors qu’à l’issue des premiers tours, il y aura un peu moins d’abstentionnistes qui se réveilleront avec une gueule de bois". Et cela ce ne sont ni les sondeurs, ni les politiques ni les médias qui vont nous l’expliquer.

                                            (Je dois une part de mes information au magazine Marianne (n° 1282 du 8 au 14/10- très instructif)

                                             


                                            • gruni gruni 15 octobre 17:38

                                              @Octave Lebel

                                              Merci pour les infos

                                              Vous savez si « Marianne » à compté les sondages secrets du genre Sarkozy sur la popularité de Carla Bruni ?
                                              Vous avez raison, nous ne savons pas tout, ou alors très longtemps après. 


                                            • Xenozoid Xenozoid 15 octobre 17:41

                                              @gruni

                                              oui heureusement qu’il y a des institutions authorisés qui nous donnes des chiffres...tout va bien


                                            • Octave Lebel Octave Lebel 15 octobre 19:32

                                              Je ne sais pas mais je ne crois pas.Les chiffres évoqués au début correspondent à ceux qu’établit la Commission des sondages (elle existe depuis une loi de ...1977.Elle vient de rendre son « rapport annuel », le dernier remontant à ...2017.Son champ d’observation est « d’assurer l’honnêteté et la régularité de la confection des sondages en lien direct ou indirect avec une élection » .Elle n’a pas de moyen de rétorsion.Reste le droit commun.
                                              Pour Sarkosy, le problème c’est le volume, et l’objet des sondages payés avec de l’argent public en dehors des règles .1,4 millions d’euros et « recel de favoritisme, détournement de fonds publics, abus de biens sociaux » A noter ici, NS est couvert par son immunité présidentielle, d’autres vont s’expliquer.Procès le 18/10.L’Etat de Droit est bien gardé.


                                            • pallas 15 octobre 17:44
                                              gruni .

                                              .

                                              Bonjour,

                                              Le français ou l’anglais et l’allemand, ont perdu la guerre ethnique.

                                              La france est lieu de villégiature, pour tous dirigeants et ethnies.

                                              Vous n’existez pas, n’avez jamais existé, et ne le sera jamais.

                                              Vous manquez sérieusement d’empathie et de professionnalisme.

                                              Je ne suis qu« un client.

                                              Faites votre travail, amusez moi, mais ne me faites pas leçon.

                                              Votre maison mérite le titre » poubelle "

                                               smiley

                                              Salut




                                                  • LeMerou 16 octobre 06:29

                                                    Une chose m’a toujours amusé dans les sondages, quand « ils » veulent bien les communiquer.

                                                    « Sondages réalisé auprès d’un échantillon de xxxx personnes représentatives de la population »

                                                    Bon, bah là, tout est dit !

                                                    En un plus d’un demi siècle de vie, je n’ais été sondé (ça fait pas mal je vous rassure) qu’une fois. 

                                                    La personne au bout du fil, vous pose des questions en parlant à la vitesse de l’éclair, ce qui nécessite toute votre attention et vous propose un choix de réponses possible, « qu’ils » ont choisi à votre place.

                                                    Bref, à quelques questions je ne trouvait pas mon choix et j’ai entendu au bout du fil

                                                    — Vous devez choisir une réponse

                                                    — Mais il n’y en a aucune qui me convient

                                                    — Vous devez choisir une réponse

                                                    Je n’ai pas été au bout du sondage, car dans les questions, il n’y avait pas à minima

                                                    soit :

                                                     Indécis, sans opinions, etc....

                                                     Je ne sais pas

                                                    Presque pire qu’une votation, car dans cette dernière, ont vous laisse au moins le choix d’exprimer votre avis d’indécis ou de non satisfaction des propositions, Certes votre expression est notée, comptabilisée, mais n’influe en rien la procédure globale. C’est la démocratie, enfin ce qu’il en reste bien sûr.

                                                    Le lien mis par l’auteur du post décrit parfaitement la fiabilité des sondages...


                                                    • gruni gruni 16 octobre 07:13

                                                      @LeMerou

                                                      Je n’ai été sondé qu’une seule fois. C’était à l’époque préhistorique des sondages, avec Mitterrand qui avait perdu contre Giscard. Une étudiante certainement, m’avait interrogé sur le trottoir à proximité d’une grande surface. J’avais donné Le Socialiste vainqueur quelques années trot tôt.


                                                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 16 octobre 09:17

                                                      @gruni bonjour,
                                                        Au départ, quand j’ai commencé à écrire mon dernier billet « Bye-bye la démocratie ? », je ne pensais pas l’ajouter dans la catégorie « Intimisme » avec une critique sur notre humanité.
                                                        Les gens ne se tournent que vers un avenir douteux et ils en oublient d’où ils viennent et ce qu’ils vivent aujourd’hui.
                                                        Il faut sonder l’avenir pour savoir où mettre ses propres pieds mais s’inquiéter de savoir où vont les pieds des autres. « Prends soucis de toi-même » disait Socrate.
                                                        N’essaye pas d’influencer les autres, tu te casserais la figure sur des imprévus, pourrait-il avoir pensé. Les sondages ne sont que des indices, surtout à des mois de distances, rien de plus.
                                                        Le socialisme et le capitalisme s’intègrent l’un dans l’autre, mais cela ne se dit que sous le manteau. « La marche vers l’égalité est irréversible » écrit Piketty. 
                                                      C’est alors que l’on se refile l’idée de placements juteux.
                                                        


                                                    • Fergus Fergus 16 octobre 09:23

                                                      Bonjour, LeMerou

                                                      Les panels sont quand même très largement représentatifs. Mais le fait est que l’échantillon est parfois trop faible, surtout à distance du scrutin, l’intérêt pour celui-ci n’étant pas encore très élevé.

                                                      Important : les sondages ne se font plus par téléphone  ce média instaurant un biais du fait de l’interaction humaine, même si l’attitude de la personne qui interroge reste neutre  mais par internet sur la base du panel évoqué ci-dessus.

                                                      Eu égard au faible nombre de personnes sondées dans les enquêtes politiques, il est logique de n’avoir jamais été sondé.


                                                    • gruni gruni 16 octobre 09:39

                                                      @Réflexions du Miroir

                                                      bonjour

                                                      « Les sondages ne sont que des indices, surtout à des mois de distances, rien de plus. »

                                                      Bien sûr, ceci dit, il aurait été intéressant que vous donniez votre interprétation des indices des derniers sondages. 
                                                      Par exemple, il semblerait d’après les sondages que la principale préoccupation des Français soit le pouvoir d’achat. Pourtant, Zemmour n’en parle pas et se retrouve en position de passer devant Le Pen (selon les sondages). Encore un paradoxe français...


                                                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 16 octobre 10:26

                                                      @gruni,
                                                       Si vous prenez le temps de lire le lien que je mentionnais, vous trouverez en grande partie, la réponse. Il faut écrire mais aussi lire et ça fait un bien fou. smiley
                                                       La démocratie remise en question, cela ne vous dit rien ? 
                                                       Je sais que ce qui se passe en dehors des frontières de l’Hexagone n’intéresse pas sur cette antenne, mais l’intérêt des questions et des réponses ne se trouve pas toujours à ses pieds.
                                                       Zemmour n’est qu’un réplique d’une population française qui ne trouve plus de repères. Il espère faire renaître l’esprit bleu-blanc-rouge, alors que les cerveaux français sont ailleurs, expatriés. 
                                                        On vient de sortir du psychopathe Trump, en voulez-vous un autre ? 
                                                       Ecoutez et voyez cette émission du 28’ qui en parle « Réindustrialiser la France ».
                                                       Le fameux « pouvoir d’achat » ne dit pas tout de l’état mental d’une population, personne per personne. 
                                                       Des paradoxes, j’en connais quelques uns, en effet. smiley
                                                       


                                                    • gruni gruni 16 octobre 12:22

                                                      @Réflexions du Miroir

                                                      J’ai lu votre lien à la modération, peut-être trop vite. Rassurez-vous je lis beaucoup et pas seulement sur ago.

                                                       Zemmour n’est qu’un réplique d’une population française qui ne trouve plus de repères. Il espère faire renaître l’esprit bleu-blanc-rouge, alors que les cerveaux français sont ailleurs, expatriés.

                                                      Zemmour est une réplique d’une partie de la population française, non je ne joue pas sur les mots, nous avons tous tendance à généraliser.
                                                      Quant aux cerveaux français, c’est la même réponse, j’ai lu quelque part que les cerveaux, s’ils partent, reviennent souvent. Et je vous parle pas des cerveaux étrangers qui étudient et restent en France. L’immigration c’est aussi cela.


                                                    • troletbuse troletbuse 16 octobre 12:43

                                                      @grounichion
                                                      Ah que voilà une réponse intelligente :
                                                      Ceus qui partent reviennent peut-être et ceux qui reviennent partent peut-être ou ils restent.
                                                      A graver sur le monument de la connerie  smiley


                                                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 16 octobre 14:35

                                                      @gruni,
                                                       Non, vous n’avez pas pu trouver le lien en modération, parce que je n’ai jamais envoyé ce billet à la modération. Cet article était uniquement sur mon journal et il s’agissait du résultat d’un sondage réalisé en Belgique (oui, il y en a des sondages aussi chez et pas uniquement avant les élections pour compter les envies de votes) mais pour évaluer la société et ce que la population trouvait aujourd’hui au sujet de la démocratie.
                                                        Il y a des sondages utiles et des sondages inutiles. Si vous voyez ce que je veux dire. Les sondages servent surtout pour ceux qui se présentent aux élections, pas pour les électeurs qui ne devraient en avoir rien à cirer et ne devraient pas en être influencé. 
                                                       Ce n’est que rarement que j’envoie un billet à la modération.
                                                       Le dernier billet envoyé fut un subset (une préversion) de ce qui était paru quelques jours après sur mon journal.
                                                       Je parlais de Mutti, la chancelière allemande, qui s’en allait de la politique.
                                                       J’avais ainsi pu dire que Angela Merkel avait été chancelière d’Allemagne pendant 16 ans et qu’elle avait rencontré 4 présidents français. Un parcours presque sans faute. C’est fou comme la France à encore apprendre de ses voisins.
                                                       Hier, elle était invité chez nous au Palais Royal dans un adieu pour sa prestation et pour recevoir la plus haute distinction. 
                                                       Après l’Allemagne, la Belgique, mercredi prochain, je parle de la France.
                                                       Je ne sais pas encore si je pousserai mon billet à la modération Avox.


                                                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 16 octobre 16:01

                                                      @Gruni,

                                                        Je reviens en vitesse. Si vous aves consultez (je ne dis pas lu) le lien que je vous donnais, vous avez dû comprendre la différence entre un article sur Avox et un journal personnel.

                                                        Si vous avez un jour lu le Monde diplomatique, vous comprenez aussi qu’aucun article qui peut prendre plusieurs pages, s’il commence par parler des sondages, ils vont remonter aux sources avant d’arriver à destinations. Quand ont-ils commencé ses sondages.

                                                       Le billet dont je vous ai donné le lien est aussi un sondage. Le résultat d’un sondage dans la population belge. Il y a des podcasts de cela et beaucoup de dérives vers des sujets qui tentent de l’expliquer.

                                                       Ce genre de billet, n’est jamais terminé. Il se prolonge dans le temps avec des commentaires qui en donnent des évolutions potentielles ou réellement installées.

                                                       Je vais souvent relire de très vieux billets pour voir s’ils tiennent encore la route.

                                                       Si vous lisez beaucoup même en dehors de Avox, j’ai une lecture très éclectique du passé, du présent et du futur.

                                                       En 2005, Avox est venu me demandé de participer alors que j’avais déjà commencé mon journal sous forme de blog. J’ai beaucoup hésité. Puis je me suis pris au jeu... Jusqu’à ce que je remarquais que seule la France intéresse ce site.

                                                       Que vous voulez-vous que je fasse avec Zemmour ?

                                                       Oui, quand il est venu à Bruxelles pour la promo de son livre « Le bûcher des vanités 2 » et qu’un journaliste l’a interviewé.

                                                       Mais après son départ.... Qu’est-ce qui reste du vent de son passage.

                                                       Je vais faire comme les Français, j’en n’ai plus rien à cirer....

                                                      @+


                                                    • gruni gruni 16 octobre 16:14

                                                      @Réflexions du Miroir

                                                      J’ai donc fait confusion avec un autre article d’un autre auteur où il était question de démocratie, autant pour moi.

                                                      « C’est fou comme la France à encore apprendre de ses voisins ».
                                                      Le système allemand conviendrait-il aux Français, je n’en sais rien. De toute façon un président ne peut pas passer plus de dix ans au pouvoir, je crois que c’est assez.
                                                      Enfin, Merkel est une femme d’Etat au caractère bien trempé, pour autant elle n’a pas tout réussi durant ses mandats, comme bien d’autres.


                                                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 16 octobre 20:57

                                                      @gruni,
                                                        Il ne faut pas du tout copier le système allemand dans le modèle français.
                                                        Je ne dis seulement qu’il faut pécher des éléments qui fonctionnent et rejeter ceux qui ne pourraient pas fonctionner en France.
                                                        Une grande différence est que la France a un président de la France qui règle tout.
                                                        L’Allemagne a un président qui est honorifique dans un régime parlementaire.      C’est comme en Belgique, notre Roi est roi des Belges et pas le roi de Belgique. Je ne sais si vous sentez où se trouve la différence.
                                                        Si vous voulez en savoir plus sur celle qu’on appelle Mutti, il suffit de regarder le documentaire « Recherche Merkel désespérément »’ pour comprendre sa longévité. 
                                                        Le lien que je vous donne ci-dessus, est celui qui a été diffusé sur notre télé et qui a été suivi quelques jours après sur France5.
                                                        Sur ce j’arrête ici. Mercredi, j’apporterai une version très française, cette fois.
                                                        J’ai fait une enquête parce que je ne peux donner des conclusions  
                                                        Sur Avox ? La question reste ouverte. Mais c’est loin d’être certain.
                                                        C’est toujours en préparation, depuis quelques temps. 
                                                        Il faudrait déjà que je supprime beaucoup d’éléments pour que cela entre dans la boîte. 
                                                        Parce que je peux déjà vous dire déjà qu’il y aura plusieurs sources d’informations.


                                                    • troletbuse troletbuse 16 octobre 09:52

                                                      Plus interessant que les discours stériles entre Fergus, le miroir déformant et Grounichion, voici la propagande contre l’habitat individuel qui démarre :

                                                      https://www.huffingtonpost.fr/entry/emmanuelle-wargon-maison-individuelle-non-sens-critiques_fr_6169cf4de4b01f6f7e493deb

                                                      https://immobilier.lefigaro.fr/article/la-charge-de-la-ministre-du-logement-contre-la-maison-prisee-par-les-francais_f3f03276-2d8e-11ec-9370-7e9ee94f28c7

                                                      C’était déjà prévu par les complotistes et les réseaux sociaux que les 3 cités plus haut disent éviter.  smiley


                                                      • Aristide Aristide 16 octobre 10:16

                                                        @troletbuse

                                                        C’était déjà prévu par les complotistes et les réseaux sociaux

                                                        Ouais, une pendule arrêtée donne l’heure juste deux fois par jour !


                                                      • troletbuse troletbuse 16 octobre 10:28

                                                        @Aristide
                                                        Donnes moi plutôt ce qui ne s’est pas réalisé, ce sera plus plausible


                                                      • troletbuse troletbuse 17 octobre 20:53

                                                        @Aristide
                                                        Qu’appelez vous une heure juste ? Vu que ca n’existe pas.


                                                      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 16 octobre 12:01

                                                        Les sondages de la folie ^^


                                                        • Lugsama Lugsama 17 octobre 11:18

                                                          Les votes sous estimées parce que « honteux » c’était à l’époque du téléphone, quand il fallait le dire à une personne de vive voix, cela fait quelques années que ce n’est plus un sujet, maintenant les sondés répondent sur Internet.


                                                          • Vent de panique à L’Elysée…Le traître et le néant.

                                                            Dix ans après « Sarko m’a tuer ». Cinq ans après « Un président ne devrait pas dire ça… », le nouveau livre politique de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, grands reporters au journal le monde.

                                                            https://t.me/alexis_poulin/2088



                                                            • On apprend dans Challenges, que Korian souhaite installer des bureaux de vote dans ses Ehpad et faire de la « sensibilisation citoyenne ».

                                                              Brillante idée de l’énarque et membre du Siècle, Sophie Boissard, pour la présidentielle.

                                                              Des bureaux de vote en Ehpad. Qu’est-ce qui pourrait mal se passer ?

                                                              https://t.me/alexis_poulin/2101


                                                              • troletbuse troletbuse 17 octobre 20:42

                                                                Non, vous n ?avez pas pu trouver le lien en mod ?ration, parce que je n ?ai jamais envoy ? ce billet ? la mod ?ration.

                                                                Une preuve eclatante que Grounichion est un enfumeur et un menteur comme son mentor Tarlouzette
                                                                Il a reussi a lire un lien que Le Miroir n’avait pas donne ( voir l"echange )
                                                                Ensuite un 2eme mensonge pour s’en sortir : Il a cru lire ....Mais qui est dupe ? Personne
                                                                Donc Grounichion deja caracterise par sa nullite, repond n’importe quoi alors qu’il n’y comprend rien. Et c’est moderateur... de mes deux  smiley


                                                                • Ce matin France culture en mode musique permanente


                                                                  • Avec la menace de retirer le QR CODE aux gens qui ne feront pas la troisième et quatrième dose de vaxxin .

                                                                    Les gens seront menacés dans leur travail , leur vie chérie , le resto, les loisirs .

                                                                    Et là, la guerre et les violences vont prendre sérieusement le dessus .

                                                                    Le piège à con et à conne se refermera sur les idiots du village qui se compteront par millions .

                                                                    ADIEU LES CONS !



                                                                    • La comparaison de la surmortalité toutes causes et des décès covid met en évidence de surprenants écarts.Entre 40 et 60% de l’excédent de décès chaque semaine ne s’expliqueraient pas par la covid , alors on meurt de quoi dans cet occident survacciné ? La presse n’en parle pas pourtant cette épidémie tue plus que la covid…

                                                                      https://pgibertie.com/2021/10/16/une-effrayante-vague-de-surmortalite-en-europe-aux-etats-unis-et-ce-nest-pas-la-covid/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité