• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France est en train de perdre le Maghreb

La France est en train de perdre le Maghreb

Le cœur n’y est pas. A titre de comparaison les étudiants marocains et leurs homologues algériens et tunisiens se retrouvent plus dans les centres culturels américains, bien qu’ils soient beaucoup moins nombreux et moins lotis. Et bien que l’Algérie soit plus francisée que le Maroc et la Tunisie, beaucoup d’Algériens ont choisi d’aller vivre dès les années 60 en Amérique plutôt qu’en France . Une tendance qui n’a jamais faibli au Maghreb malgré la force d’attraction qu’y exerce la France de part son passé colonial.

Ni les effets d’annonce ni les photos officiels n’y pourront plus rien. La France est en train de perdre ses anciennes colonies d’Afrique du Nord. Le fossé séparant les deux mondes grandit au fur et à mesure que les générations maghrébines changent. Pour celles d’aujourd’hui la France est un pays européen comme un autre. Seul le petit monde des binationaux et du microcosme plus ou moins aisé qui scolarise sa progéniture dans les écoles de la Mission française garde une certaine affection avec la république de France, ses valeurs et sa culture. Le gros du bataillon, fréquentant l’école publique en décrépitude avancée , la France est une abstraction dont les contours sont définis par l’imagination via la culture orale. Pour cette catégorie de Marocains, la France est ce qu’en disent les vieux : les mineurs des bassins du Nord, les anciens combattants et les autres expatriés qui ont vécu dans l’Hexagone avant de rentrer au pays. Evidemment ces chibanis ne racontent que du bien de leur pays d’accueil. La honte de pouvoir raconter leur calvaire dans des cellules de 4,5 m2 et l’obligation de s’approvisionner dans les friperies, les restos du cœur et les dépôts du Secours catholique ne leur laisse pas beaucoup le choix de raconter la vérité. Ainsi l’image d’une France angélique et bisounours est entretenue et maintenue dans l’imaginaire collectif des classes laborieuses pour qui l’eldorado commence dès le franchissement de la mer. Ils rêvent presque tous d’aller vivre en France et d’y tenter leur chance. Mais pas de la même façon que leurs grands parents des années 60 et 70. Eux sont partis à un moment où les traces de la présence française au Maroc étaient encore fraîches, munis de contrats de travail en bonne et due forme, avec la certitude qu’ils allaient travailler dans un pays puissant et développé. Un pays qui a soumis leur patrie ne pouvait être que puissante et avancé. Depuis la dernière grande vague des régularisations des sans papiers décrétée par feu François Mitterrand pour fêter son accession à la magistrature suprême en 1981, le compte à rebours d’un éloignement progressif de la France de ces anciennes colonies s’est déclenché pour ne plus s’arrêter. Les nouvelles générations ont perdu le goût particulier de la France qui le leur rend bien en portant au pouvoir une nouvelle face de politique pour qui également le Maghreb est une région comme une autre. Pour de multiples raisons. Outre celles citées plus haut en relation avec la scolarité, il y a aussi le fait que la France n’existe plus en tant qu’entité et identité autonomes. Depuis les accords de Schengen, signés en 1985 et mis en œuvre 10 années plus tard, l’Hexagone ressemble pour ces nouvelles générations de Marocains, Tunisiens et Algériens à une préfecture de Bruxelles. Pour eux vivre à Clichy sous bois en Île de France ou à Huelva en Andalousie ou encore à Molenbeek-Saint-Jean en Belgique c’est du pareil au même, du kif-kif, puisque la carte de séjour obtenue en France permet de vivre et de travailler dans n’importe quel pays européen signataire de l’Espace Schengen. D’ailleurs nombre de Maghrébins, issus de ces générations, et même leurs parents demandent leur visa de tourisme pour la France dans l’ambassade ou le consulat d’un pays Schengen où les délais d’attente et les formalités sont moins contraignantes. L’ambassade de Grèce ou d’Espagne, par exemple. Le réflexe d’en faire la demande dans un consulat français est rare et ceux qui l’ont sont ceux de la catégorie des lauréats des écoles de la Mission ou des hommes d’affaires ou cadres ayant fait leurs études supérieures en France. Autant dire rien.

TRACASSERIES

Bref, en dépit du discours officiel lénifiant, le lien entre la France et ses anciennes colonies nord-africaines ne tient plus que par la peinture des binationaux, des lauréats de la Mission et des grandes écoles, facultés et instituts hexagonaux. Si bien que la relation d'état à état, francophile par la force des choses, s’en trouve vidée de son sens. Pourtant la France et ses symboles sont partout. Le Français demeure la langue des élites politique, culturelle et économique dans des pays où les entreprises françaises résistant à la concurrence des monarchies du Golfe et de l’Espagne occupent encore du terrain. Mais que fait réellement Paris pour inverser la vapeur sachant que chaque qui passe l’éloigne du Maghreb ? Il compte sur les petits cercles des binationaux et des expats ainsi que sur le petit monde des businessmen et des cadres formées dans les écoles de France pour perpétuer son influence. Ainsi que sur les réseaux des instituts français pour toucher les quartiers populaires. Misère ! Certes un nombre important d’étudiants et d’élèves fréquente ces instituts pour y apprendre la langue et surtout pour s’en servir comme lieu de travail, notamment pour préparer les examens et aussi pour papoter entre amis… Mais sans plus. Il manque cet amour er passion pour la France. Le cœur n’y est pas. A titre de comparaison les étudiants marocains et leurs homologues algériens et tunisiens se retrouvent plus dans les centres culturels américains, bien qu’ils soient beaucoup moins nombreux et moins lotis. Et bien que l’Algérie soit plus francisée que le Maroc et la Tunisie, beaucoup d’Algériens ont choisi d’aller vivre dès les années 60 en Amérique plutôt qu’en France . Une tendance qui n’a jamais faibli au Maghreb malgré la force d’attraction qu’y exerce la France de part son passé colonial. « Je me sens bien à Dar America. Dans la bibliothèque j’ai l’impression d’être quelque part aux Etats-Unis. Pas de protocole, pas de tracasseries, le personnel et l’ambiance sont parfaits. Tout est bon. », confie une étudiante en physique, pratiquante et portant le voile impatiente d’aller un jour poursuivre ses études dans une université aux Etats-Unis. A la question de savoir si elle irait dans un autre pays occidental si elle est recalée aux tests linguistiques d’admission. « Je pourrais bien aller en France ou en Belgique mais ça ne me dit rien » répond-elle sans hésitation. Tout est dit.

http://chankou.over-blog.com/2018/02/la-france-est-en-train-de-perdre-le-maghreb.html


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 1er février 10:11
    Alors mon canard..on perd son Maghreb !

    • Maitre Ratatouille Ratatouille 1er février 11:24
      tout le monde fait ce qu’il peut
      Algérie : L’armée expulse massivement les migrants clandestins dans des zones désertiques.

      http://breizatao.com/2018/01/31/algerie-larmee-expulse-massivement-les-migrants-clandestins-dans-des-zones-desertiques/


    • Paul Leleu 2 février 17:43

      @bob14


      franchement, ce n’est pas très grave... si les magrébins ne veulent plus venir en France, où est le problème ? 

      La colonisation n’a jamais concerné qu’une infime minorité de politiciens, de militaires et d’affairistes, qui ont mis à leur suite quelques poignées de pauvres d’Italie et d’Espagne, ainsi que des déportés communistes après la Commune de Paris de 1871, et autre déshérités de France et de Navarre... Le Peuple de France n’entretient aucune relation particulière avec le Magreb. 

      Et si les magrébins veulent aller se faire exploiter en Amérique plutôt qu’en France, que pouvons nous y faire ? Si ils s’imaginent qu’une usine d’oklaohma les traitera mieux qu’un abatoir de Vesoul... Quant aux fils et filles de la bourgeoisie, qu’ils aillent tenter leur chance en Amérique, pour croupir dans un bureau de Chicago plutôt qu’à La Défense... bref... c’est quoi le problème ? 

      Et surtout cette question : QU’Y POUVONS-NOUS ? Car le peuple français ne peut rien faire contre la politique de son gouvernement... ce qui prouve bien que ni la colonisation, ni la décolonisation, ni l’immigration, ni l’éloignement actuel ne sont le fait du peuple... le tyran royaliste Charles X a décidé tout seul de la colonisation... on n’y peut rien... et on se demande si le Peuple français a plus de pouvoir de décision réel en 2018 qu’en 1830... 


    • Alren Alren 3 février 13:29

      @Paul Leleu

      « Si les Maghrébins veulent aller se faire exploiter en Amérique plutôt qu’en France, que pouvons nous y faire ? »

      Ils n’ont pas encore compris qu’ils seront mal reçus comme musulmans et qu’ils n’auront pas la Carte verte qui permet à un étranger de travailler là-bas ?

      Ce n’est pas seulement l’administration et la police violente qui seront contre eux et les pourchasseront s’ils ont réussi à avoir un visa de tourisme pour entrer, mais la population. Or on ne peut être clandestin dans un pays sans le soutien ou la neutralité de son entourage.

      Et qu’ils ne croient pas qu’ils seront mieux accueillis au Québec malgré leur francophonie s’ils ne disposent pas d’un diplôme du supérieur (ingénieur, docteur) et d’une expérience professionnelle en rapport, dans un domaine offrant encore des emplois et où ils seront en concurrence avec des Français.


    • Gatling Gatling 1er février 10:14

      Ce serait trop beau !  smiley


      • HELIOS HELIOS 1er février 13:11

        @Gatling

        ... faut pas rêver !

      • Ouam Ouam 1er février 17:15

        @Gatling
        Les mahommettans qui se barrent d’ici pour envahir trump (et soros & ses potes gafasiens), rhahhh le pied ...non mieux....
        le kif ultime


      • sweach 1er février 10:20

        Hallucinant !


        *beaucoup d’Algériens ont choisi d’aller vivre ... en Amérique plutôt qu’en France* 
        Tout va bien, tout est normal ?

        Il n’y a vraiment rien qui vous choque ? pour moi une phrase normal serait :
        « beaucoup d’Algérien ont choisi de vivre en Algérie. »
        Une nation qui perd son peuple c’est une catastrophe pour cette nation et du point de vue des autres nations c’est vue comme une invasion.

        Trump les accueils à coup de fusil, mais bon si ça fait rêver.

        *France, ses valeurs et sa culture*
        Ça ! c’est en voix de disparition, aujourd’hui on détruit toute les valeurs, l’image de la France en fait parti.

        *Eux sont partis à un moment où les traces de la présence française au Maroc étaient encore fraîches, munis de contrats de travail en bonne et due forme*
        Ca c’est principalement la faute de Bouygue qui avec ses ouvriers importés voulait tirer les salaires vers le bas, personne n’a dit que la France n’était pas en faute.

        Si vous pensez que les nouvelles générations Maghrébine souhaite encore venir en France je pense que vous ne regardez pas les vrai raison, 40 ans après les vagues d’immigration, nous avons crée un rejet de la population Maghrébine au sein de la population Française, un mal être (qui n’a rien à voir avec le racisme) qui va en s’empirant car nous avons aucune solution, donc pourquoi aller dans un pays qui ne vous accueillera pas ?

        Je pense que au lieu de chercher à immigrer les Maghrébins aurait plus d’intérêt à développer leur propre nation.

        • samy Levrai samy Levrai 1er février 11:06

          @sweach
          content que tu es remarqué cette demonstration d’amour des autres jusqu’à la haine de soi inculquée dès la naissance aux esclaves... l’esclave du coup se cherche un autre maître plutôt que de s’affranchir ainsi vont les choses...


        • samy Levrai samy Levrai 1er février 11:07

          @samy Levrai
          aies remarqué...


        • mmbbb 1er février 19:41

          @sweach lorsque l on voit l Algerie , l auteur devrait etre moins medisant sur la france les dignitaires algériens viennent se faire soigner en France et desormais ce sont les chinois qui se sont implantes dans ce pays et construisent les infrastructures La Suede ayant accepte une immigration magrébine a desormais des problemes et ce pays n a pas de « passé colonial » . Il y donc une problématique « magrébine » Voir aussi le cas de la Belgique L auteur devrait moins faire le fanfaron


        • Paul Leleu 2 février 17:48

          @sweach


          si les Magrébins veulent développer leur propre nation, ça va leur demander une sacrée révolution... la bourgeoisie au pouvoir ne lâchera pas facilement les commandes... 

          Effectivement, une nation qui perd son peuple, c’est un mauvais symptôme... mais la France ça commence... comme on n’a pas d’avenir à proposer, on nous dit d’aller tenter notre chance à l’étranger, au Canada ou en Chine, ou au Qatar... bref... de migrer... voilà où on est est... 

          la révolution est nécessaire partout... les peuples doivent pouvoir se développer sur place... il faut dégager les charlatans. 

        • foufouille foufouille 1er février 10:43

          « La honte de pouvoir raconter leur calvaire dans des cellules de 4,5 m2 et l’obligation de s’approvisionner dans les friperies, les restos du cœur et les dépôts du Secours catholique ne leur laisse pas beaucoup le choix de raconter la vérité. »

          c’est pareil pour les blancs pauvres aussi.


          • Diogène diogène 1er février 10:48

            La France a définitivement « perdu le Maghreb » en 1962. Il n’y a que des Maghrébins pour ne pas s’en être aperçus.


            • Paul Leleu 2 février 17:51

              @diogène


              à cette occasion, le bon général de Gaulle s’est illustré en faisant tirer dans la population française civile, ou en la laissant subir des pogroms... afin d’être sûr que les blancs fichent le camp, et qu’il ne naisse pas une nation multiculturelle à Alger... fallait pas pousser non plus... 

            • eddofr eddofr 1er février 11:05
              Triste constat pour le Maghreb (qui perd ses forces vives).

              Pour la France, je ne pense pas que ce soit un problème.

              Certains doivent s’en réjouir et souhaiteraient même que le mouvement s’inverse.



               

              • Maitre Ratatouille Ratatouille 1er février 11:18

                Ainsi l’image d’une France angélique et bisounours est entretenue et maintenue dans l’imaginaire collectif des classes laborieuses pour qui l’eldorado commence dès le franchissement de la mer.

                ces personnes rêves et partent sur un caprice.
                la réalité c’est ça. manger dans les poubelles c’est fini les resto du coeur.
                et cela risque de s’aggraver encore,la suite c’est la maladie mental ,psychose déjà en cour,violence ect...

                Immigration : des migrants délogés à cause d’une épidémie de gale, à Paris

                .


                • Maitre Ratatouille Ratatouille 1er février 11:48

                  @Ratatouille
                  La guerre est une forme de psychose collective là c’est sur le chemin.

                  Calais : des centaines de migrants ont pris d’assaut la zone portuaire.

                  http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/21/01016-20141021ARTFIG00320-clandestins-calais-au-bord-de-l-explosion.php


                • MagicBuster 1er février 11:32


                  La France algérienne est un échec — Dehors les colons Algériens.


                  • eddofr eddofr 1er février 11:43

                    @MagicBuster


                    Reste plus qu’à fonder le F.L.N. .... 

                    A ben non, un (badu)Front, y’en a déjà un ...

                  • Olivier 1er février 11:44

                    Je ne sais pas si « La France est en train de perdre le Maghreb », mais ce qui est sûr c’est que le Maghreb, lui ne perd pas la France, ou plus exactement ses allocations sociales, unique objet du désir de masses de maghrébins qui veulent à tout prix émigrer. Le paradis qu’établit l’Islam partout où il s’implante ne semble pas séduire les foules.


                    L’argent des kouffars reste bon à prendre ! et ce d’autant plus qu’on est assuré de la complicité de la classe politico-médiatique française, perdue dans ses élucubrations de la société multiculturelle et du « grand remplacement ».

                    • covadonga*722 covadonga*722 1er février 12:05

                      yep , quel dommage que le monde Anglo-saxon n’ait pas colonisé le Maghreb , nos ennuis seraient a la hauteur de ceux causés par les restes de tribus Amérindiennes .......


                      • Paul Leleu 2 février 17:55

                        @covadonga*722


                        oui, les anglo-saxon qui passent leur temps à nous causer droits de l’homme ont simplement génocidé les peuples amérindiens avec autant (sinon plus) de cruauté que Staline n’a déplacé certains peuples en URSS... les anglo-saxons sont les pires génocidaires de la planète... chaque année, 15 millions de gens meurent de faim dans leur empire alors que les greniers sont pleins... mais il s’agit de « maintenir les cours » de la bourse des céréales de Chicago... des ordures... 

                      • Crab2 1er février 12:30

                        Pour Macron la Tunisie qui emprisonne les athées est une démocratie [ ? ]


                        • Choucas Choucas 1er février 12:35

                           
                          BOOBALAND EST UNE COLONIE DU MAGHREB
                           
                          10% de colons étrangers
                          20% avec leurs enfants
                          30% avec les parents
                          40% des naissances
                           
                          La dernière génération à majorité blanche,
                           
                          2100 : 30% de blancs en UE de l’Ouest,
                           
                          Soros et Rothschild sont aux anges... Comme l’explique le rabbin :
                           
                          https://www.youtube.com/watch?v=0NJH8MFRG5g


                          • aimable 1er février 13:18

                            @Choucas
                            et leur cheval de Troie se sont les droits de l’hommiste 


                          • aimable 1er février 13:19

                            @Choucas
                            ce sont


                          • gerard JOURDAIN 1er février 13:32

                            nous ne sommes pourtant pas le 1er Avril !!!!


                            • Mammon 1er février 14:03

                              Moi, je trouve au contraire que c’est une excellente chose que la France perde le Maghreb, que les relations deviennent plus pragmatques et moins passionnées.
                              Histoire que certains pays, en particulier l’Algérie, entrent une bonne fois pour toutes dans le XXIè siècle plutôt que de tourner en rond avec les fantasmes du passé.
                              Que des algériens ne voient plus la France comme un horizon indépassable mais qu’il y a bien d’autres pays dans le monde et en particulier le leur où ils pourront rêver à un avenir meilleur.
                              Ca me rend dingue de voir l’Algérie, avec son niveau d’éducation, sa transition démographique achevée, ses ressources naturelles, son potentiel touristique immense, sa diversité culturelle, son héritage qui remonte à l’Empire Romain, rester engluée dans la médiocrité et accuser le monde entier et en particulier la France d’en être à l’origine, sans jamais se remettre en question.


                              • HELIOS HELIOS 1er février 15:02

                                ... sérieusement, l’influence de la France est devenue misérabiliste.


                                Le problème n’est pas l’Algérie, mais le modèle économico-social que nous montrons.

                                L’eau tiède ne brule pas mais ne rafraichi pas non plus : les inconvennients des deux !
                                Alors, trop d’impots trop de loi pour une trés mauvais résultats n’incite personne a soutenir un tel modèle.

                                Seuls les pays et les sociétés vraiment en difficultés sont susceptibles d’approuver.
                                l’Afrique commence a comprendre et c’est les reliquats de notre générosité (mot que j’emploie avec un faux sens) qui fait resister les rapports que nous avons encore avec nos ex-colonies. La secu, les allocs et les territoires perdus de la république sont les derniers drapeaux de notre attractivité - lisez bien cette phrase, svp -

                                Les personnages de ce nouveau monde se raccrochent encore un peu, mais la jeunesse a bien compris.

                                Qu’etait la France avant ? une douceur dans un monde de liberté, de culture et d’occidentalité si on peut s’exprimer ainsi.

                                Que sommes nous devenus ? une dictature molle, un etat oppresseur -regarder les radars et toutes les obligations- un état où le moindre centime gagné est amputé de plus de 50% pour nourrir un incroyable echaffaudage administratif, une administration proteiforme qui se glisse presque jusque dans le lit conjugal...
                                bref la France a perdu de sa chretienté -oui, cela en faisait parti-, mais pas seulement elle perd sa culture, même les pubs a la télé sont maintenant a dominante anglophone, elle a perdu sa souveraineté, et vous espéreriez quoi (forme grammaticalement incorrecte) de la part d’un monde qui souhaite un etat dynamique donnant aux force d’un pays toute ses chance et ses réussites ?? 

                                La France fait exactement le contraire, comment peut on penser une seconde que cela va redorer notre image ?

                                La France coule... le prix du kilomètre d’autoroute coute plus cher en peage qu’en essence, il faut payer des sommes déraisonnables a une mairie laxiste pour installer un abri de jardin a coté de son pavillon de banlieue apres une inimaginable serie d’autorisations, et n’oublions pas une inacceptable incursion dans le plus intimes de l’etre humain, une obligation vaccinale aux risques connus et niés pour des maladies qui ne sont ni contagieuses ni pertinentes.

                                Quand a la démocratie, parlons-en... où sont les etudes justifiant la majorité des mesures prises conjointement par l’administration et le gouvernement ? où est passé notre bon sens, cdelui qui s’applique a la vie quotidienne ?



                                Alors, comprenons bien, la France se meurt !

                                Comment voulez vous qu’elle soit encore un modèle pour les autres....
                                Tout cela se voit tres bien de l’exterieur, d’autant plus que ceux qui regardent les quelques chaines françaises accessibles de l’exterieur - la georestriction, vous connaissez ?- constatent en vraie grandeur le mensonge (oui, j’ose le dire) des redactions et l’interpretation partisane d’un organe qui devrait etre parfaitement neutre : l’AFP)

                                Je pleure ma France depuis déjà longtemps, je ne suis pas le seul, mais le pouvoir est maintenant aux banquiers, pire peut-etre aux comptables... tiens la nouvelle d’aujourd’hui : la France n’a plus d’argent pour payer l’entretien de ses routes !!!! incroyable non....

                                Et vous voudriez que le Maghreb soutienne et adhère a un tel modèle ????

                                • Ouam Ouam 1er février 19:47

                                  @HELIOS
                                  +1


                                • zygzornifle zygzornifle 1er février 16:44

                                  En tous cas leurs Fatmas n’ont pas perdues les allocs .....


                                  • covadonga*722 covadonga*722 1er février 16:58

                                     Versée au dossier, une note des renseignements assure que, dans les Bouches-du-Rhône, « 25% des fidèles se rendant régulièrement à la prière du vendredi fréquentent un lieu de culte salafiste, contre 5,5 % au niveau national »rapporte le Monde. « En un peu plus d’une quinzaine d’années, le prosélytisme patient et continu d’El Hadi Doudi [l’imam de la mosquée As Sounna, ndlr] a conduit à la diffusion du message salafiste à un quart des fidèles »



                                    allez les dhimmis répetez avec moi , jusqu’ici tout vas bien ....jusqu’ici tout vas bien


                                      • Ouam Ouam 1er février 17:28

                                        " Tout est bon. », confie une étudiante en physique, pratiquante et portant le voile impatiente d’aller un jour poursuivre ses études dans une université aux Etats-Unis. A la question de savoir si elle irait dans un autre pays occidental si elle est recalée aux tests linguistiques d’admission. « Je pourrais bien aller en France ou en Belgique mais ça ne me dit rien » répond-elle sans hésitation. Tout est dit.« 
                                         
                                        Ici c’est déja completement colonisé alors effectivement autant aller coloniser d’autres terres pas encore totalement islamisées comme les usa
                                        .
                                        Vous avez raison allez voir l’oncle sam, ca nous fera des sacrés vacances et bcp moins d’attentats sur notre sol, parce que ce n’est pas au nom du judaisme, christianisme, boudhisme, (etc...) que ces attantats sonts perpétrés mais bien au nom de...
                                          »allah wakbar"


                                        • Jonas 1er février 18:13

                                          @ Abdelkarim Chankou.


                                          La France doit se tourner vers la Chine , l’Inde et d’autres pays qui concourent dans le domaine de la haute technologie et des sciences de l’avenir .

                                          Si la France perd le Maghreb , ce n’est pas une grosse perte, mais les maghrébins ,eux , ne perdent pas la France hélas. Il n’y a jamais eu autant de maghrébins en France que depuis les indépendances de ces pays. Ce qui démontrent à l’évidence les échecs patents de ces pays. 

                                          Quant aux étudiants , maghrébins qui ont fui leur pays, ils ne retourneront pas, s’y installer de sitôt, beaucoup se font naturaliser et jouissent des avantages et des prestations , qu’ils n’auront jamais dans les pays d’où ils ont immigrés. 

                                          Juste une question , simple : pourquoi ces étudiants choisissent les pays occidentaux et non les pays musulmans pour leurs études ? 
                                          En fuyant , leur pays , ils laissent la place , aux imams incultes et aux salafistes qui miroiteront , aux pauvres analphabètes restaient sur place , le Paradis d’Allah et ses Houris. 

                                          @ Abdelkrim Chankou, demandez aux médecins Algériens qui fuient leur pays , les raisons de cette fuite. 




                                          • waymel bernard waymel bernard 1er février 21:30

                                            @Jonas l’Algérie doit maintenant importer des médecins cubains !

                                            https://francais.rt.com/international/47742-petrole-algerien-contre-medecins-cubains


                                          • Jonas 2 février 16:31

                                            @waymel bernard

                                            Chinalgérie, voilà ce que le gouvernement FLN a fait de ce pays depuis 1962, il s’est plus préoccupé a construire des mosquées ( l’Algérie est suivie de la Turquie pour l’édification de ces lieux de culte) une mosquée par jour en Algérie, alors que le pays manque, d’hôpitaux , de logements , d’écoles etc. 

                                            Vous avez raison, l’Algérie de Boutéflika , a besoin de médecins , alors qu’en France plus de 10 000 médecins algériens sont présents ,plus ceux dans l’UE et au canada. 

                                            Juste ,waymel bernard, un petit extrait , d’un article du journal en ligne « Oumma » de l’ancien candidat aux présidentielles d’Algérie en 1995, monsieur Noureddine Boukrouh :

                                             Une fausse nation 

                                            << Il s’agit de savoir une fois pour toutes si nous sommes un peuple fait pour vivre colonisé chez lui, comme il l’a été pendant des siècles , ou dispersé chez les autres comme c’est le cas de près du quart des Algériens, les autres n’ ayant pu mais guettant l’occasion de suivre leur exemple. Pour l’heure , nous sommes une fausse nation. 

                                            Une fausse nation est une nation élevée sur des idées fausses ou livrée par les vicissitudes de son histoire à des dirigeants ignorants tout de l’alchimie qui produit et maintient les nations , dont l’importance des valeurs morales, civiques et sociales , dans le fonctionnement d’un Etat sans lesquelles il devient lui-même un obstacle à l’avènement d’une véritable nation. La galerie de portraits des hommes qui nous dirigent actuellement illustre cette ignorance visible sur leurs traits et audible à travers leurs propos >>. Fin de citation . C’est un long article que vous pouvez trouver sur le site « Oumma ». 

                                            Si j’étais un Algérien immigré ou immigré avec un passeport français , je choisirai le silence, et rendrai hommage tous les jours à la France , ce beau pays. 


                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er février 18:30

                                            Au contraire...


                                            Aujourd’hui à Tunis Missieu Macron déclare vouloir créer « Le Maghreb français » qui sera une sorte de portail hexagonal vers l’Afrique ! Et les députés tunisiens conquis et heureux de cette initiative ont tous failli verser une larme ; ils ont applaudi avec beaucoup d’émotion !

                                            Bizarre comme certains peuples n’ont pas de mémoire ! Bizarre comme les pays zzarabes n’ont pas de mémoire ! Ils oublient que c’est la France qui a divisé, qui a détruit, qui a terrorisé leurs pays ! Les Tunisiens ont déjà oublié que la France les avaient « accompagnés » dans leur « contre-révolution » ! Ils sont heureux aujourd’hui que la France les accompagne dans leur alignement et dans leur soumission : Car c’est là le but suprême du terrorisme ! 

                                            Depuis la mort de l’Etat algérien en 1980, la France avait repris des couleurs et aujourd’hui elle affiche son ambition de vouloir dévorer l’Afrique ! Elle complote sans cesse contre « la présence chinoise », elle répand la plus nocive des propagandes sur le président Trump qu’elle veut déstabiliser dès le premier jour de son élection... Elle veut pour elle seule le continent africain et les Africains ne semblent pas comprendre...

                                            Je lance cette alerte : ATTENTION ACTIVITÉ SUSPECTE DE L’ÉLYSÉE DEPUIS L’ARRIVÉE DE MISSIEU MACRON ! Même pas un an de règne et il a déjà fait le tour du monde et il a fait venir en France tous les chefs d’Etats ! 

                                            HÉGÉMONIE MARIANNESQUE !!! 

                                            • Jonas 2 février 16:05

                                              @Mohammed MADJOUR


                                              Je constate , que vous n’avez même pas la reconnaissance du ventre. La France vous reçoit, vous donne des libertés inconnues dans votre pays d’origine et vous l’insultez. 
                                              Vous manquez de courage et d’honneur, c’est votre pays qui a besoin de vos conseils et
                                              de vos recommandations , en France , on n’a pas besoin de vous, on a suffisamment de femmes et d’hommes compétents, votre pays manque de tout. 

                                              En France, on peut disserter sur Macron, on peut approuver ou non sa politique, dans votre pays , vous êtes soit un zombie dont le gouvernement se fiche éperdument soit un mouton de l’Aid. Dans votre pays vous n’êtes rien. 

                                              Ce n’est pas Macron , ni ses prédécesseurs , qui ce sont opposés au fonctionnement de l’Union du Maghreb Arabe( UMA) , cette organisation créée en 1989, réunissant , L’Algérie, Maroc, Tunisie, Libye et Mauritanie , et qui ne fonctionne plus depuis1994. Vous devriez allez dans votre pays , si vous étiez courageux ce dont je doute et demander des comptes à vos dirigeants. et réclamer , aux cinq pays de régler leur conflit les uns avec les autres. 

                                              Vous devriez , les interpeller , pour leur demander ce qu’ils ont fait de leur indépendance , depuis un demi-siècle ? Un immigré, sans fierté qui ose en plus critiquer le pays hôte. 
                                              Pourquoi vous n’allez pas former et informer de votre science vos coreligionnaires analphabètes dans un des 57 pays musulmans ? 

                                              Vous devriez , en vous armant de courage, sommer , vos dirigeants corrompus de vous expliquer pour quelles raisons comme le rapporte FRONTEX, près de 40% des immigrés qui arrivent en Espagne sont des ressortissants algériens et marocains ? La France ne peut pas recevoir , les fuyards des pays Arabo-musulmans en guerre et ceux qui ne sont pas en guerre , il y a quelque de pourri dans le royaume d’Allah. 

                                              Et comme d’habitude , c’est une marque indélébile , sur le front des dirigeants arabo-musulmans ou musulmans non arabes. Chaque fois que les pauvres habitants de ces pays se révoltent et manifestent leur désespoir dans la rue, immédiatement , les « dirigeants robots » crient au complot ou à la presse étrangère et au sioniste, En Tunisie, ce pays en faillite et perclus de pauvreté et de chômage, son Président , le vieux renard Béji Caïd Essebsi, accuse ,la presse étrangères pour avoir " amplifiée les faits et porté atteinte à l’image de la Tunisie. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès