• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France relance la construction de centrales nucléaires

La France relance la construction de centrales nucléaires

Une catastrophe énergétique menace la France. C'est ainsi que l'Union des industries utilisatrices d'énergie (Uniden) a décrit la situation sur le marché énergétique du pays dans son communiqué. 

JPEG

C'est l'arrêt d'un tiers des centrales nucléaires françaises sur fond d'envolée des prix du gaz qui est responsable de la crise énergétique, estiment les spécialistes. 15 des 56 unités de production des centrales nucléaires françaises sont actuellement à l'arrêt. Ce qui affecte l'industrie française la rendant non rentable. Les membres de l'Uniden représentent 70% de la consommation industrielle en France (secteur alimentaire, industrie, construction automobile, production de ciment, de chaux, de papier, de verre, bâtiment, énergie, traitement des métaux, transport). 

L'époque du nucléaire civil en France a été inaugurée par Charles de Gaulle, qui avait créé dans les années 1950 le Commissariat à l'énergie atomique dirigé par le prix Nobel Frédéric Joliot-Curie. Le premier réacteur nucléaire français à eau lourde a été lancé trois ans plus tard, le 15 décembre 1948. 

Après la crise pétrolière de 1973, la mise sur l'énergie nucléaire est devenue déterminante en France. À l'heure actuelle, 19 centrales nucléaires françaises avec leurs 56 unités de production produisent les trois quarts de toute l'électricité du pays et fournissent 40.000 emplois. La France occupe la première place mondiale en termes de part de l'énergie nucléaire dans la balance énergétique du pays et la deuxième place de par la quantité d'électricité absolue produite par les centrales nucléaires. 

Ces dernières années, les partenaires européens de la France, avant tout l'Allemagne, faisaient pression sur Paris exigeant de renoncer à l'énergie nucléaire, qu'ils qualifiaient d'obsolète, chère et dangereuse. Au final, le parlement français a adopté en 2015 une loi sur la croissance verte et la réduction d'ici 2025 de la part de l'énergie nucléaire dans la balance énergétique de 70% à 50%. 

L'une des promesses de campagne de François Hollande était la fermeture de la plus ancienne centrale nucléaire française de Fessenheim. À son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a maintenu la ligne de son prédécesseur visant à renoncer à l'énergie nucléaire. En 2018, il a annoncé que 14 réacteurs de 900 MW seraient fermés d'ici 2035. 

Au XXIe siècle, aucun nouveau réacteur nucléaire n'a été mis en service en France. Une grande partie des centrales nucléaires françaises en activité a été construite entre la fin des années 1970 et le début des années 1980. La durée de service initiale des réacteurs était de 30-40 ans, elle a déjà été prolongée deux fois de 10 ans. Tôt ou tard, il sera nécessaire de retirer du service tout le parc de centrales nucléaires, or les capacités de substitution sont absentes en France. 

Le dernier projet de centrale nucléaire en France - deux unités mises en service à la centrale de Flamanville et un en construction - s'accompagnait de graves accidents. Le lancement de la troisième unité du réacteur européen de troisième génération EPR (European Pressurized Reactor) d'une puissance de 1.650 MW est constamment reporté. 

Il y a deux ans, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) française a fait état lors d'une vérification des centrales nucléaires françaises de "problèmes sur des soudures sur une vingtaine de générateurs de vapeur", susceptibles de conduire à la destruction du générateur. 

Près d'un tiers des réacteurs français sont actuellement à l'arrêt, ce qui a provoqué une "catastrophe énergétique" sur fond d'envolée du prix du gaz. Le président Macron a appelé, en avril 2021, la Commission européenne à inclure les centrales nucléaires dans la taxonomie écologique, c'est-à-dire reconnaître l'énergie nucléaire comme "verte". La commission a chargé sa branche scientifique, le Centre commun de recherche (CCR), de présenter un rapport en la matière. 

Le rapport du CCR indique que l'énergie nucléaire mérite une "étiquette verte", car "l'analyse n'a révélé aucune preuve scientifiquement fondée que l'énergie nucléaire inflige un plus grand préjudice à la santé de l'homme ou à l'environnement que d'autres technologies de production d'électricité". 

Après quoi, le problème de la réduction de la part des centrales nucléaires dans la balance énergétique de la France a été réglé, et Emmanuel Macron a commencé à promouvoir l'idée de maintien et de développement de l'énergie nucléaire. En octobre 2021, il a présenté un plan d'investissement de cinq ans "France 2030" qui, selon Associated Press, fait partie de son programme de préparation pour la présidentielle de 2022. 

Le programme des innovations parle d'investissements dans l'énergie verte à hydrogène afin de réduire l'accent sur l'énergie nucléaire. Les centrales nucléaires françaises participeront activement à l'élaboration d'hydrogène, alors qu'auparavant l'hydrogène "vert" était considéré comme un secteur d'énergie solaire et éolienne. 

En novembre, M. Macron s'est adressé à la nation annonçant des projets de construction de nouvelles centrales nucléaires dans le pays. Son allocution était due à un sondage jugé alarmant par le président, selon Associated Press. Ne faisant pas confiance aux promesses de campagne du chef de l'État, les représentants des secteurs énergivores de l'industrie française ont exigé du gouvernement des mesures "énergiques pour un rétablissement rapide" des capacités des centrales nucléaires françaises et une "mobilisation totale" afin d'empêcher une rupture des chaînes de livraison.                                                                

L'UE a déjà "réhabilité" les centrales nucléaires et ne tente même pas d'interdire la génération de gaz. La consommation de charbon a également augmenté en Europe. En d'autres termes, les projets de transition énergétique verte rapide échouent. Il est fort probable que sous la pression des industriels les centrales à charbon à base de technologies "propres" soient reconnues "vertes". Forbes qualifie l'abandon de la génération de charbon d'"exemple d'un choix prématuré et franchement irrationnel d'énergie ; les gouvernements faisaient ce choix tentant d'accélérer la transition énergétique, forçant à remplacer des ressources énergétiques fiables et efficaces". 

Et si le charbon était également "réhabilité", que resterait-il de la transition énergétique verte tant vantée ?

Alexandre Lemoine

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3426


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 24 décembre 2021 12:21

    Si ça se fait au rythme des EPR, on a le temps de voir venir, d’ici là, on aura cramé toutes nos forêts avec les pellets écologiques.

    Je ne pense pas qu’on ait encore les moyens intellectuels et technologiques de mener encore ce genre de projet, on va assembler du chinois...

    Nous faisons désormais partie du club des QI à deux chiffres, derrière la Mongolie pour vous situer...

    Alors, on peut continuer la branlette à l’eau savonneuse, mais c’est tout ce qu’il nous reste.


    • JMBerniolles 24 décembre 2021 14:42

      @Clocel

      Pour les EPR (qui sont fondamentalement identiques) il y a deux rythmes.

      Le rythme chinois et celui que l’on constate en Europe.
      L’incompétence de nos gouvernants a conduit à de grosses erreurs, dont celle de lancer à l’étranger les premier EPR et d’en confier la maîtrise d’œuvre à Areva alors que l’EDF remplissait parfaitement ce rôle pour les REP.

      Néanmoins si l’on fait le véritable bilan des problèmes rencontrés sur l’EPR d’Olkiluoto et celui de Flamanville, on constate que ce sont surtout des problèmes politiques, notamment l’attitude de blocage systématique de notre autorité de sûreté en grossissant des problèmes techniques qui se sont régulièrement dégonflés après études,  contrôle commande, fond et couvercle de cuve primaire, corps des GV et maintenant soudures sur le circuit secondaire principal vapeur, et financiers qui ont amené ces gros retards de chantier. Il faut aussi souligner que ces retards coûtent excessivement chers à cause du mode financement des chantiers par des intérêts privés.

      Contrairement à ce que la propagande officielle voudrait faire croire l’examen des problèmes techniques rencontrés ne permet absolument pas de démontrer l’incapacité de l’industrie nucléaire et de sa recherche à assumer la responsabilité d’un programme nucléaire de construction de réacteurs qui s’impose. 


    • Clocel Clocel 24 décembre 2021 15:01

      @JMBerniolles

      Je ne remets pas en cause les capacités du nucléaire, je pense que la France engoncée dans une Europe corrompue jusqu’à l’os par les lobbies de tout poil n’a juste plus les moyens de développer ce genre d’activité avec un niveau de sécurité acceptable.

      Le pognon a tout pourri, politique, administration, presse, je ne vous fais pas un dessin, il suffit de regarder la crise sanitaire, on ne serait plus capables de gérer un problème majeur de type Fukushima...

      On est passé pas loin de la correctionnelle avec la centrale de Braud et Saint Louis...

      On ne confie pas un katana à des chimpanzés.


    • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 16:08

      @Clocel
      « centrale de Braud et Saint Louis.. »
      C’est où ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 16:17

      @JMBerniolles
      Le rythme chinois, parlons-en.

      L’un des deux EPR chinois est à l’arrêt depuis le 30 juillet dernier, à la suite d’un « incident » qualifié de peu grave par les Chinois, mais peu grave et arrêt pendant plus de 4 mois et demi, cela me semble antinomique.
      Et pour que le Chinois l’admettent, il faut croire que c’est sérieux. Certaines sources (le Parisien) disent qu’il s’agit d’un arrêt définitif, la cuve aurait un défaut essentiel :
      ----
      Dans son courrier, dont l’AFP a obtenu copie, la CRIIRAD écrit, sur la foi d’informations transmises par ce lanceur d’alerte, que ces « dégradations constatés sur les assemblages de combustible nucléaire (…) sont dues principalement à des vibrations anormales » de ces assemblages. Ces vibrations « seraient liées à un défaut de la conception de la cuve de la filière EPR ».
      ——

      Y-a pas à dire, quand ça veut pas, ça veut pas.


    • pemile pemile 24 décembre 2021 16:26

      @JMBerniolles

      Vous pouvez expliquer aux lecteurs d’AVox le fumeux marché passé par EDF pour les DUS (Diesel d’Ultime Secours) ?


    • Clocel Clocel 24 décembre 2021 16:33

      @CN46400

      Allons... Allons... Google est votre ami ! smiley

      A côté de Blaye, Gironde...


    • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 16:34

      @JMBerniolles
      Ouais, vous avez dit « coulage »....
      REP n° 1 (Chooz A) = 1967
      REP n°58 (Chooz C)=1997 soit 30 ans pour planter 58 réacteurs
      15 ans pour terminer 1 EPR....


    • JMBerniolles 24 décembre 2021 16:34

      @Clocel

      Vous vous laissez influencer par la propagande des médias et des « idiots utiles » anti nucléaire. 

      Nous avons encore les capacités de mettre en œuvre un grand programme de construction de réacteurs nucléaires. Vous ignorez comme beaucoup que la France a développé pendant des années un très gros programme d’études de sûreté sur les réacteurs à eau et sur les « rapides à sodium ». On a ainsi étudié sous toutes les coutures les feux de sodium, les effets de la fusion des cœurs nucléaires des réacteurs, l’énergie maximum dégagée par l’accident maximum sur Super Phénix et son déroulement, on étudié les conséquences de ruptures de tubes GV .... 

      Mais vous avez raison l’UE est un sommet de corruption au service des grands intérêts financiers. Et l’ « écologie politique » est un des bras armé de la destruction des pays de cette « Union » qui n’en est pas une.

      Il faudrait d’ailleurs que les gens réalisent que la cancel culture, la révision de l’histoire, l’imbécile théorie des genres, les dictatures climatique et sanitaire,...  et l’anti nucléaire font partie d’un plan d’ensemble pour instaurer une gouvernance extra territoriale des puissances financières.

      Le gros problème de tout ce montage réside dans le fait que le capitalisme financier actuel est essentiellement de nature parasitaire, si bien qu’il fait régresser l’Humanité dans son ensemble et en tue une partie d’ailleurs. Qu’il provoque de plus en plus de crises vitales comme celle de l’énergie actuellement. Et de guerres.
      La survie de l’Humanité est réellement en jeu dans l’ignorance la plus totale des peuples concernés. 


    • JMBerniolles 24 décembre 2021 16:46

      e @amiaplacidus

      Ces EPR chinois strictement identiques à l’EPR de Flamanville ont été construits dans un délai vraiment raisonnable compte tenu de l’éloignement géographique.
      Ils ont fonctionné plusieurs année de manière satisfaisante.

      On rencontre maintenant un problème classique vraisemblablement de fissuration de gaines d’éléments combustibles. Cela ne remet absolument pas en cause ces EPR et il est normal d’étudier le problème sur les éléments combustibles.

      Et il n’y a aucun problème environnemental.

      Quand une éolienne s’effondre sur elle-même le programme absurde de construction de champs éoliens n’est pas remis en cause. 


    • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 16:50

      @Clocel
      Ouais, Blaye : port de mer bien connu et ses 4 réacteurs que peuvent visiter les nombreux touristes de la zone...


    • confiture 24 décembre 2021 16:50

      @JMBerniolles
      quand une éolienne s’effondre ( cela arrive ???) il n’y a que quelques taupes assomées, il y a une différence tout de même , un accident nucléaire est très particulier.


    • pemile pemile 24 décembre 2021 16:51

      @JMBerniolles « On rencontre maintenant un problème classique »

      Vous connaissez l’origine des vibrations ?


    • Clocel Clocel 24 décembre 2021 16:52

      @JMBerniolles

      La France a aujourd’hui les capacités d’un pays du tiers-monde...

      Qui chapeaute réellement Cadarache ?

      Certainement pas l’Élisée, et dans un sens, c’est heureux...


    • JMBerniolles 24 décembre 2021 16:57

      @CN46400

      En parlant de « coulage » ..  les éléments lourds de l’EPR de Flamanville étaient sortis des forges (dans un état satisfaisant comme l’ont montré les études sur les fond et couvercle cuve primaire), en 2005.

      Ensuite il faut tout de même comprendre que nos pouvoirs successifs sont anti nucléaire derrière la figure de proue, en vérité une nullité systématiquement, installée au ministère de l’ « écologie » qui, de plus, est la tutelle de l’Industrie.
      A l’ASN et à l’IRSN il y a ainsi des mouvances anti nucléaires qui agissent librement.

      Tout cela participe à la destruction de notre pays. 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 décembre 2021 17:02

      @Clocel
      Ben si tu fout de l’enarque science molle aux manettes industrielles a la place du X mines , faut pas s’étonner...


    • JMBerniolles 24 décembre 2021 17:13

      @confiture

      Oui cela s’est produit et c’est plutôt comique.

      Mais vous n’ignorez pas qu’une éolienne est un produit industriel, qui nécessite le travail de mineurs notamment pour les matériaux qui sont gâchés dans cette filière, je répète absurde.

      La Chimie, les mines ... tuent beaucoup plus que le nucléaire. En France nous avons eu AZF en 2001 dont les 31 morts n’ont apparemment aucune valeur auprès des anti nucléaires.

      En France on ne risque absolument pas un Tchernobyl, des Fukushima Dai-Ichi, à cause d’un type de réacteur nucléaire différent. La référence est TMI.

      Donc les conséquences d’une fusion hypothétique d’un cœur de réacteur nucléaire dans notre pays serait d’une ampleur bien moindre. Eventuellement nulle comme pour TMI.

       


    • JMBerniolles 24 décembre 2021 17:16

      @pemile

      S’il y a des vibrations d’éléments combustibles cela ne peut provenir que de la combinaison de contraintes mécaniques et de l’écoulement hydraulique.


    • confiture 24 décembre 2021 17:19

      @JMBerniolles
      oui bien sûr, le problème c’est que quand fleurissent les thyroidies ce ne sont jamais les éléments nucléaires voisin qui sont en cause, il n’y a jamais d’effets secondaires, c’est parfaitement sain.


    • pemile pemile 24 décembre 2021 17:21

      @JMBerniolles "S’il y a des vibrations d’éléments combustibles cela ne peut provenir que de la combinaison de contraintes mécaniques et de l’écoulement hydraulique."

      Due à la conception ?

      Quelle réponse a été apportée à l’avis IRSN de mars ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 17:30

      @JMBerniolles qui dit : « ... Ils ont fonctionné plusieurs année de manière satisfaisante. ... ».

      Mis en service le 13/12/2018, mis à l’arrêt le 30/7/2021, c’est vrai, 2 ans et 7 mois et demi de fonctionnement, cela fait plusieurs années. smiley=

      Maintenant, de manière satisfaisante, ce n’est certainement pas les Chinois qui vont dire quoi que ce soit à ce propos.


    • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 17:36

      @JMBerniolles
      Pourriez-vous nous parlez des accidents, et surtout, des maladies dans les mines d’uranium ? Ah c’est vrai, elles ne sont pas en France.

      Et je ne parle pas de ce qui se passe dans les usines d’enrichissement.

      Et le béton, l’acier, etc, des centrales, leur production ne cause pas d’accident, de maladie, elle ne produit pas de CO2 ?


    • Iris Iris 24 décembre 2021 17:42

      @Aita Pea Pea
      Les techniciens ont perdu les manettes depuis longtemps.
      De toutes façons ça sert à rien la technique, yaka sous traiter et passer son temps sur Fesse de Bouc ou Agorabollox.


    • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 17:50

      @amiaplacidus
      Ces EPR sont chinois à 70% et français (EdF) à 30%. Ils ont accepté d’arrêter le N1 à la demande des français qui risquent d’être concerné bientôt sur d’autres EPR, pour infos.


    • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 18:19

      @JMBerniolles
       Je pense qu’il faut noter que suite à Fukushima, des dispositions ont été prises pour évacuer vers l’extérieur, ou par recombinaison, l’hydrogène issu de la décomposition, par surchauffe, de l’eau de la cuve primaire qui, en fait, est à l’origine des explosions de Tchernobyl, comme de Fukushima, avec la dispersion des contaminants constatés. Dispersion rendue possible par l’absence d’enceinte de confinement, contrairement à TMI.


    • Clocel Clocel 24 décembre 2021 18:28

      @CN46400

      Tout faux ! Blaye est dans l’estuaire de la Gironde et c’est à ma connaissance, un des derniers ports associatifs en France, je n’ai pas réactualisé mes connaissances...

      Mon voilier est souvent en face, à Pauillac.


    • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 18:54

      @Clocel
      Et moi quand je fait pipi chez moi, je fournis en H2O les turbines des 4 réacteurs.....


    • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 19:40

      @amiaplacidus

      L’an passé le 1 a battu le record mondial de production, cette année ce sera le 2....


    • mimi45140 24 décembre 2021 23:25

      @Clocel
      Pour information.
      Font-ils du savon en chine, je commence à en manquer, ou dois je me restreindre de suite


    • itzi bitsy ㄈϤ尺Цら 24 décembre 2021 23:48

      @mimi45140

      Fabrique-les toi même c’ est assez facile ...
      https://www.youtube.com/watch?v=3a7hwo8SlSE

      en cas de brulure avec la soude ( base forte ) rincer avec un acide faible ( vinaigre )

      Papier tournesol ( en pharmacie pour vérifier ton ph final du savon ( 6.5 a 7.5 c’est parfait ) 

      il est possible de parfumer avec des huille essentiel ton huile quelque jour a l’ avance pour faire des savon aromatiser ( quelque dizaine de goute sufise pas le flacon sinon ca cocotte dur smiley)


    • JMBerniolles 25 décembre 2021 10:20

      @confiture

      En France des études sérieuses ont montré que les activités nucléaires même concentrées comme dans le Nord Cotentin n’avait pas occasionné des Leucémies.
      Et il n’y a aucune démonstration que les problèmes thyroïdiens, pas toujours cancéreux d’ailleurs, soient dus à des irradiations provenant des activités nucléaires.
      Les problèmes thyroïdiens ont des causes multiples.

      Votre affirmation est purement issue de votre idéologie aveugle. A force d’être utilisée à tort et à travers des affirmations de ce type, non étayées, n’ont plus de valeur.


    • JMBerniolles 25 décembre 2021 12:03

      @amiaplacidus

      Franchement utiliser ces obsédés du Becquerel de la CRIIRAD comme référence technique c’est vraiment comique. 
      D’une part cela veut dire que l’on ignore le vide technique sidéral que véhicule cet organisme, d’autre part c’est ne pas remarquer l’incohérence et la non rationalité de la déclaration de cet organisme fantoche.

      -> Ce qui détermine l’écoulement hydraulique au niveau des assemblages c’est la distribution effectuée dans le sommier. La cuve n’intervient pas directement.
      -> S’il y a eu fissuration de gaines combustibles ce qui est vraisemblable, cela provient plutôt de corrosions sous contraintes.

      En tous les cas il n’y a aucun danger extérieur et le concept n’est pas remis en cause. 


    • JMBerniolles 25 décembre 2021 12:27

      @amiaplacidus

      Je connais pas mal d’anciens mineurs de La Crouzille, mines d’uranium, dans le Limousin
      Ils ont été suivis médicalement et ils sont tranquillement à la retraite aujourd’hui.

      Encore une chose que vous ignorez :
      _> le nucléaire présente une très grande puissance spécifique. 1 tonne d’uranium naturel est équivalent à 10.000 tonnes de pétrole. Ce qui entraine le fait que le nucléaire mobilise beaucoup beaucoup moins de matériaux. 

      Si l’on compare les quantités de béton pour les éoliennes et celles utilisées dans les centrales nucléaires votre commentaire est en dehors de toute réalité.

      Le nucléaire a un réel avantage au niveau des émissions de CO2.
      Mais personnellement je n’utilise jamais cet argument parce que je ne crois pas à l’arnaque de l’effet du CO2 anthropique sur le Climat.


    • Matlemat Matlemat 25 décembre 2021 17:17

      @JMBerniolles
       Les travailleurs des mines au Niger et au Kazakhstan n’ont sans doute pas le même suivi.
       Le site d’Arlit est interdit aux journalistes et à ceux qui voudraient contrôler la pollution des sites.
       La production de l’uranium nécessite aussi de grandes quantité d’eau, dans des régions ou il y en a peu, avec des conséquences directes sur les populations, avec de vastes zones de pâturages, les plus riches en eau, interdites aux passages des animaux.
       Les mines d’uranium ont aussi laissés tout un tas de sites pollués en France.
       
       


    • JMBerniolles 26 décembre 2021 10:12

      @Matlemat

      Je suis naturellement d’accord sur le fait que les mineurs africains, pas seulement dans les mines d’uranium mais dans toutes les mines, ont des conditions de travail et sanitaires qui n’ont rien à voir avec celles des mineurs français pour l’uranium.

      Les gouvernants africains ont aussi quelques responsabilités dans cette affaire, non ?

      En Afrique tous les leaders progressistes ont été éliminés, de Lumumba...  à Kadhafi dont on a découvert avec son élimination dans laquelle la France a joué le rôle principal tout ce qu’il avait fait pour la Libye et son peuple. Notamment au niveau de la santé. 

      Dans les mines d’uranium on compose avec de la radioactivité naturelle relativement douce. Les risques de forte irradiation ne sont pas nuls mais faibles.

      Du point de vue des effets biologiques provoqués par les rayonnements ionisants je rappelle qu’il a été démontré au début des années 2000 qu’il y avait un seuil en deçà duquel il n’y avait pas de conséquences sanitaires qui est situé entre 50 et 100 millisieverts. C’est un fait qui est dénié dans le cadre ambiant de l’anti nucléaire et de l’anti science. 


    • Matlemat Matlemat 26 décembre 2021 15:28

      @JMBerniolles
      Oui, je rajouterais Thomas Sankara dans la liste.

      Le problème de l’uranium naturel n’est pas tant sa radioactivité que sa toxicité comme tous les métaux lourds il me semble.

      Bien sûr on minimise, on voit bien avec la crise sanitaire actuelle que les autorités savent bien exagérer et minimiser selon leurs intérêts.

      Ca ne change rien au problème des forts besoins en eau et aux rejets de cette eau polluée par le processus d’extraction de l’uranium.

       


    • JMBerniolles 27 décembre 2021 12:05

      @Matlemat

      Oui, là vous revenez à un danger de la Chimie et non du nucléaire.
      La Chimie 
      est totalement délaissée par tous les idéologues focalisés sur le nucléaire qui traquent tous les dangers environnementaux concernant notre santé.

      On dispose de beaucoup de moyens pour la décontamination des eaux. Les japonais les mettent en œuvre avec succès pour la décontamination des eaux qui refroidissent les corium sur le site accidenté Fukushima Dai-Ichi.


    • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 13:27

      @l’auteur qui dit « ... 15 des 56 unités de production des centrales nucléaires françaises sont actuellement à l’arrêt. ... ».

      Pratiquement 27 % des unités de production à l’arrêt.

      On nous dit que c’est pour des raisons de maintenance. Cela en dit long sur la capacité de planification, réflexion et d’anticipation des gens qui pilotent le nuke. Arrêter près du tiers des unités de production en plein hiver, même Ubu n’y aurait pas pensé.

      Allez leur faire confiance ensuite pour de nouvelles installations.

      .

      À moins, à mon avis, c’est plus probable, c’est que ces « maintenances » cachent des incidents (accidents ?) de fonctionnement.


      • Matlemat Matlemat 25 décembre 2021 16:55

        @amiaplacidus
         Il paraît que c’est dû à des retards dans la maintenance à cause de la Covid, les Polonais avaient sans doute des difficultés pour venir en France faire la sous-traitance...
         Ca en dit long sur notre indépendance. 


      • Matlemat Matlemat 25 décembre 2021 17:05

        @Matlemat
        Je rajouterais une conséquences de nos absurdes mesures sanitaires.


      • saint louis 24 décembre 2021 14:20

        Comme le dit si bien Clocel, notre savoir faire à foutu le camps avec la mise en retraite des ingénieurs capables chez EDF.

        Depuis c’est la génération des sur diplômés mais incapables à tout.

        Flamanville en est une belle démonstration.

        L’avenir semble radieux avec ça.


        • JMBerniolles 24 décembre 2021 14:24

          Toutes les contorsions politiques ne pourront oblitérer le fait que notre situation actuelle catastrophique, notre faillite pas seulement au plan de la question énergétique, est issue de la politique que « l’écologie politique » au pouvoir en France depuis des dizaines d’années,  <C Lepage, D Voynet, C Duflot...., le charlatan Hulot, et puis la nullissime Pompili maintenant -, a imposé avec l’orientation absurde vers les éoliennes et le photovoltaïque, la fermeture de la centrale de Fessenheim, les subventions pour des voitures électriques à l’autonomie ridicule actuellement, ... 

          Les médias arrivent encore à cacher la vérité sur la situation économique de la France aux français. Notre réalité est celle d’une faillite complète de notre pays à la suite des politiques menées depuis les années 80 par tous nos gouvernants.

          L’achat d’électricité hors de prix (500 euros/MWhquand la Loi Nome fixe le coût du MWh d’EDF à 42 euros !) , alors que nous étions exportateurs il y a peu, vient maintenant d’alourdir encore le déficit de notre balance commerciale déjà abyssal.

          Ce qui entraine le creusement de la dette générale, dont celle de l’Etat, et le remboursement des intérêts grève notre budget national ainsi que le fonctionnement d’organismes étatiques..  Nous sommes dans une démarche de « cavalerie financière » accélérée. 

          Si l’on considère les forces politiques qui sont mises en avant par les médias, y compris l’imposteur Mélenchon, Zemmour, Marine Le Pen,....  on constate qu’elles se comportent comme si cette situation de faillite n’existait pas... Or aucune amélioration pour notre pays n’est possible sans d’abord avoir fait le constat en profondeur de l’état de notre économie et de notre situation énergétique.




          • Matlemat Matlemat 25 décembre 2021 16:51

            @JMBerniolles
             Pour être cohérent les pro nucléaires ne devraient ils pas militer pour la sortie de l’Union européenne ?


          • JMBerniolles 25 décembre 2021 19:08

            @Matlemat
            Oui vous avez parfaitement raison sur ce point


          • zygzornifle zygzornifle 24 décembre 2021 14:28

            Il faudra patienter un bon bout de temps ....


            • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 15:54

              A cette heure (24/12/16h) nous importons 5600MW et le nuc produit 41600MW....

              https://www.rte-france.com/eco2mix/la-production-delectricite-par-filiere


              • Séraphin Lampion Schrek 24 décembre 2021 16:04

                @CN46400

                Merci pour ce graphique intéressant.

                Mais, si je vois bien 0 export, je ne trouve pas l’import…


              • Séraphin Lampion Schrek 24 décembre 2021 16:05

                @Schrek

                 

                Par contre, je vois que le nucléaire représente 74% de la production.


              • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 16:14

                @Schrek
                Ouais, mais les confiseurs, aujourd’hui, sont déjà en « trève ». L’import est en gris sur le graphique...


              • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 16:26

                @CN46400

                Vous parlez d’import-export de puissance (de MW), c’est un nouveau concept ? cela vient de sortir.

                Votre lien référence un graphique de la puissance instantanée, à un instant t des différents mode de production d’énergie en France, strictement rien à voir avec les import-export d’énergie.

                Votre confusion entre puissance et énergie ne vous qualifie pas vraiment intervenir sur ce sujet.


              • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 16:43

                @amiaplacidus
                Le graphique donne la puissance instantanée en MWe. En 1 heure, en gros, çà devient des MWh, en 2 heures, çà double, en 3 heures, çà triple...etc


              • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 17:04

                @CN46400

                Mais parler d’import-export de puissance est vide de sens.

                On peut importer-exporter de l’énergie.

                Et lorsque vous dites « ...En 1 heure, en gros, çà devient des MWh, en 2 heures, çà double, en 3 heures, çà triple... » vous démontrez votre totale inculture mathématique.

                Cela ne double pas en 2 heure, ... Il faut faire l’intégrale de la courbe de puissance, du temps t0 au temps t1 pour avoir l’énergie fournie dans l’intervalle t0-t1.

                Bref, vous intervenez sur un sujet technique que vous ne maîtrisez absolument pas.


              • pemile pemile 24 décembre 2021 17:11

                @amiaplacidus « Bref, vous intervenez sur un sujet technique que vous ne maîtrisez absolument pas. »

                Ce qui est dommage c’est que ces simples concepts et notations de puissance et d’énergie lui ont été plus qu’expliqués il y a quelques jours (à voir dans leurs contextes)

                https://www.agoravox.fr/commentaire6208790
                https://www.agoravox.fr/commentaire6208712
                https://www.agoravox.fr/commentaire6208907
                https://www.agoravox.fr/commentaire6208853


              • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 17:20

                @pemile
                Effectivement, la physique élémentaire, c’est un gros méli-mélo dans la tête de CN46400.


              • titi titi 24 décembre 2021 17:36

                @amiaplacidus

                Une intégrale sur une fonction non continue, ca revient a faire des rectangles de plus en plus étroits et à en additionner les aires (=> intégrales de Riemann)

                Donc non CN46400 ne dit pas n’importe quoi. Il place juste l’étroitesse des ses rectangles à une heure.


              • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 17:39

                @amiaplacidus
                En math comme en physique, il faut lire l’énoncé du pb. j’ai écris :"En 1 heure, en gros,....çà m’évite l’intégrale, vous comprenez et je ne suis pas si loin que cela du chiffre exact....


              • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 18:01

                @CN46400 qui dit : « ... et je ne suis pas si loin que cela du chiffre exact.... ».

                En m’appuyant sur le graphique, je constate que le solaire est infiniment plus performant que tout ce que je croyais (et pourtant je suis très favorable au solaire).

                À 12:45 le solaire français délivrait une puissance de 2080 MW. Il a fournit de l’électricité de 9:00 à 17:00, soit durant 8 heures.
                En appliquant votre raisonnement, le solaire français aurait produit, aujourd’hui, 2080 MW * 8 h = 16640 MWh. C’est inespéré.

                Elle est pas belle la technique revue et corrigée par CN46400 ? smiley smiley smiley


              • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 18:05

                @CN46400
                Je vous remercie pour le lien que vous avez donné. C’est une bonne source d’information, je l’ai mémorisé.
                Si vous avez le même genre de référence pour la consommation, je suis preneur.


              • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 18:10

                @amiaplacidus
                Au temps pour moi, j’avais négligé d’aller voir à côté du site.


              • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 18:59

                @amiaplacidus
                Mais si vous aviez besoin de 2080MW pendant 8heures vous risquez de n’être servi que pendant une seconde....


              • amiaplacidus amiaplacidus 24 décembre 2021 19:05

                @CN46400
                Il semble que vous commencez à comprendre les prémisses du début de la chose.


              • CN46400 CN46400 24 décembre 2021 19:30

                @amiaplacidus
                Pourtant il y a une erreur dans mon post, je parle en seconde alors que le graphique parle en minute.....


              • JMBerniolles 25 décembre 2021 10:32

                @amiaplacidus

                Vous ignorez visiblement les problèmes du réseau électrique.

                Ce n’est pas par hasard que les courbes eCo2 mix sont données en MWe
                A l’instant t pour l’ensemble du réseau électrique connecté il faut en effet mobiliser une puissance donnée pour équilibrer la demande. Les MWh délivrés peuvent varier en fonction de la régulation sur la fréquence qui peut aller de 49 à 50 Hz.

                Donc on n’importe évidemment pas des MWe mais on mobilise bien une puissance extérieure en MWe pour équilibrer la demande intérieure. D’où la notion non physique d’importation de MWe. Mais dans la réalité ce sont bien des MWh que l’on paye au final et cela fait excessivement mal en ce moment. 


              • HELIOS HELIOS 25 décembre 2021 00:13

                intervenir ? pour dire quoi ?...

                J’ai repéré un post plus haut, je ne me relis pas, il m’a fait un peu mal, parce que vu d’ici, il fout le doigt là ou ça fait mal !

                « remplace un X-Mines par un enarque... » c’est helas cela ! c’est vrai aussi pour l’hopital, au passage !

                Mais le pb n’est pas que là. Tous ceux qui ont eu des responsabilités dans une grande boite, dont EDF, savent tres bien comment cela marche.

                ...les contrats sont signés et on envoi aux commandes des dir-proj copains... quelques semaines apres, on doit envoyer des gens competents pour les remplacer car ils ont déjà merdés. Les « pompiers » apres avoir remis avec difficultés les projets sur des rails se font remplacer par d’autres copains, ceux qui trainent dans les couloirs du siege et bien sur cela ne s’arrange pas.

                Car pour « exister » ces copains vont demembrer tous ceux qui oeuvrent pour la qualité du projet... qui helas sont de vrais bosseurs. Les cabinets de conseils, peuplés d’ex des mêmes grosses boites sont copains comme cochon et font tout pour favoriser les plus mauvais... et nettoyer les fesses de ceux qui les rejoindront bientot.

                Une vraie plaie, plus les ingés sont competents et professionnels, moins ils restent de temps. Les chefs de service et autres dir de branches ne se sentent pas concernés, chaque erreur leur donne de l’avancement.

                Et je ne parle pas de ceux qui sortent de « grandes écoles », ont épousé une fille d’un pdg quelconque et fricotent avec le maire, le député, le senateur ou grenouillent dans les chambre de commerce et dans les CG ou les prefectures.

                Bref, la competence est un handicap et cela se ressent partout et a tous les niveaux.

                C’est un miracle qu’on puisse encore etre considéré comme un « grand pays »

                La France est devenu un pays du tiers monde, sans l’inventivité et la « demerde » de leurs habitants !

                Vous ne me croyez pad ? ...regarder le JT de France 2 aujourd’hui, vous y apprendrez que notre pays devrait faire des economies de papier cadeaux et les jopurnalistes mettent en evidence l’usage benefique du papier journal pour ces embalages !!!! c’est pas beau, cela ? un pays qui reutilise les journaux pour emballer les cadeaux !!! de mon temps, on y mettait les epluchures parce que les sacs en plastiques se conservaient.

                France, tu te meurs, les ecolos et les branleurs te tuent a petit feu....

                Allez, chao, je retourne me reposer j’ai encore des contrats a sauver.


                • Esprit Critique 25 décembre 2021 01:23

                  Tous les écolos sont de parfaits tarés, des abrutis extrêmement dangereux, ils n’ont aucune base scientifique aucune notions d’ordre de grandeur, ils font couramment des erreurs de facteurs cent, mille ou plus.

                  L’urgence et de mettre tous ces dégénères hors d’état de nuire,


                  • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 25 décembre 2021 01:38

                    @Esprit Critique
                    Et pourquoi on ne nommerai pas sandrine rousseau pour le démantellement futur des vieilles centrales ?
                     
                    Il parais que c’est une specialiste de la deconstruction ?
                    Meme son keum il y est passé tant ca la zob-cède.


                  • Matlemat Matlemat 25 décembre 2021 17:02

                    @Esprit Critique
                    Il ne faut pas confondre EELV, Pompili et De Rugy avec les vrais écologistes.


                  • zygzornifle zygzornifle 25 décembre 2021 11:00

                    Le temps qu’elles soient opérationnelles le gouvernement conseillera le diner aux chandelles .....


                    • Sahi33 27 décembre 2021 12:59

                      Ce qui est extraordinaire dans cette affaire, c’est surtout l’amnésie et la cécité des écologistes qui demandent la réduction voire l’arrêt du nucléaire et qui lui reproche ensuite de ne pas être en mesure d’assurer seul, ou, quasiment seul, la satisfaction de la totalité de la consommation d’électricité française. Ils en concluent naturellement que le nucléaire est entièrement responsable de la forte hausse des prix constatée en Europe depuis quelques temps. En même temps, ils prétendent remplacer le nucléaire par du renouvelable intermittent. Ils ont pourtant sous les yeux, tous les jours depuis plusieurs mois, la preuve formelle que ce type d’énergie est totalement incapable d’assumer cette responsabilité en hiver car non seulement le solaire produit naturellement très peu mais, en plus, les anticyclones sont alors fréquents et nous privent de vent pendant des périodes qui peuvent durer plusieurs jours voire semaines. S’il y avait du vent en Europe, les moyens de base peu onéreux, dont font partie l’hydraulique, le nucléaire, l’éolien et le solaire aujourd’hui, seraient majoritairement utilisés et il ne serait pas nécessaire faire appel aux centrales au gaz et les prix de l’électricité seraient beaucoup moins élevés.

                      MM. les écologistes et Mme la Ministre Pompili, ouvrez les yeux et abandonnez vos œillères, nous allons droit dans le mur !


                      • CN46400 CN46400 27 décembre 2021 19:23

                        @Sahi33
                        Sur les prix grand publics, il faut tout regarder. En particulier la multiplication des vendeurs qui ne produisent rien, mais qui revendent du plus vert que vert en s’approvisionnant à bas coût chez EdF, à 42€ le MWh nucléaire, sans jamais manipuler le moindre tournevis...
                         Déjà en 46, le ministre de la nationalisation d’EdF, Marcel Paul parlait de cette « faune qui s’engraisse entre la peau et la viande », et qui prolifère de nouveau avec la privatisation franche du gaz, et celle rampante de l’électricité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité