• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Grèce continue de couler, la France suit

La Grèce continue de couler, la France suit

Voilà des années que la Grèce subit des mesures d'austérité pour "redresser ses finances publiques", mais l'économie ne repart pas.

La France avec sa dette de 2140 milliards d'euros parait de plus en plus en difficulté, avec des mesures de réductions de fonctionnaires et des impôts en augmentation qui vont sans doute s'aggraver....

MACRON le pro-européen va-t-il réussir à redresser l'économie ou bien au contraire va-t-il accentuer la dépendance de la France vis à vis de ses créanciers ?

L'exemple de la dette greque

Les mesures d'austérité se succèdent en Grèce depuis plusieur années ; ces mesures étaient censées permettre à l'économie grecque de redémarrer. Mais le problème est que la Grèce est trop endettée pour s'en sortir ; et le comble de tout est que les fonds d'aides du FMI et l'Union Européene n'aboutissent en réalité qu'a engraisser un peu plus les banques....

Une étude de l'association ATTAC (Association pour la Taxation des Transactions financières) d'Autriche a démontré que 77% des fonds d'aides versés à la Grèce par l'Union Européenne et le Fonds Monétaire Internationnal ont bénéficié de façon directe ou indirecte aux banques et au secteur de la finance.

Depuis mars 2010, 206,9 milliards d'euros on été prétés en 23 tranches de financements à la Grèce ; mais ces milliards n'ont pas été investis dans l'économie ou le développement industriel ou la création d'emplois en Grèce, non, la répartition de l'utlisation des fonds d'aide a été la suivante :

58,2 milliards d'euros ont servi à recapitaliser les banques grecques qui étaient en difficulté

101,3 milliards ont servi à rembourser de la dette grecque auprès de ses créanciers

43,7 milliards ont été affecté au budget Grec (pour le fonctionnement de l'Etat )

0,9 miliard d'eurs ont été utilisé pour alimenté le nouveau fonds de sauvetage MES

En résumé, l'argent prêté à la Grèce ne sert en réalité qu'au remboursement de sa dette qui manifestement ne sera jamais remboursée....

Aujourd'hui le journal Libération titre un article "Quitter la Grèce c'est l'ambition de tous les jeunes" ; on comprend effectivement que les jeunes grecs soient tentés de s'installer en Australie ou en Allemagne pour fuir un pays qui s'enfonce dans une crise sans fin....

 

France et Grèce même combat (désespéré) ?

Le programme de FILLON prévoyait la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires ; MACRON prévoit dan son programme d'en supprimer 120 000.

Lorsque l'on voit les dégâts causés par la RGPP (réforme générale des politiques publiques) de SARKOZY puis par la MAP (modernisaton de l'action publique) de HOLLANDE sur le fonctionnement des services de l'Etat, on ne peut que s'inquiéter du futur.

Comme si la dette de la France découlait des fonctionnaires ; il me semble que c'est plutôt le sauvetage de l'euro et des banques lors de la crise financière de 2008 qui a fait exploser la dette ; en 2008 la dette de la France était de 1357 miliards d'euros et SARKOZY l'a fait passer à 1862 milliards d'euros en 2012. On ne peut pas parler d'un réussite !!!

Son successeur HOLLANDE n'a pas brillé par son efficacité non plus il faut bien constater que la dette a encore augmenté et elle atteint 2146 milliards en 2016. Il est vrai que HOLLANDE a semblé du début à la fin de son quinquennat soucieux de conserver un immobilisme remarquable et qu'il s'est plutôt contenter d'assurer avec un minimum de décisions sa présidence qui évidemment au final nous parait bien insipide.

Mais pour revenir au sujet, les solutions qui consistent à vouloir réduire les services de l'Etat, et à augmenter les impôts, ne changeront rien ; les mesures d'austérité se suivent dans notre exemple grec sans permettre d'assainir les finances publiques. En fait les mesures d'austérité n'ont pour résultat que de créer du mécontentement et de la misère comme on le voit dans ce pays.

MACRON est arrivé au perchoir et il est devenu Président de la République ; ancien banquier de la banque Rothschild, on peut se demander ce que ce candidat promu comme une marque de produit de lessive par les médias pourra faire pour redresser l'économie française.

MACRON va-t-il encore augmenter la dette de la France qui parait déjà trop énorme pour être remboursée ? va-t-il oser mettre en place des mesures d'austérité à la sauce grecque (baisse des salaires des fonctionnaires, baisse des pensions, augmentation des taxes, etc....) ?

En réalité l'équation est simple pour MACRON ; soit il laisse filer le déficit comme ses prédécesseurs et il va placer la France sous la tutelle des créanciers, soit il impose des mesures d'austérité qui vont nous mener droit à la misère comme chez les grecs et peut-être à la révolution....

Un jour prochain il en regrettera peut-être même d'avoir été élu tant semble compliquée sa tâche à la tête de l'Etat ; car il ne pourra pas faire de la figuration longtemps comme son tuteur HOLLANDE ; on ne lui laissera pas beaucoup de temps pour montrer ses capacités. Le peu de fois où MACRON s'est exprimé sur des sujets comme la colonisation par exemple ou la Guyane, il n'a pas spécialement été convaincant et cela n'augure rien de bon pour le futur.....

 

GIF - 37.1 ko
Dette de la France Graphique

Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 20 mai 2017 08:23

    Il n’y a qu l’armée qui pourrait nous sauver. Malheureusement, depuis Sarko, elle a été noyauté.
    Heureusement, j’ai vu que la police a voté contre Macron. Pour les militaires, je ne sais pas.


    • Alren Alren 20 mai 2017 12:30

      @troletbuse

      Bien que tout le monde fasse semblant que leur statut soit différent, les militaires sont des fonctionnaires en ce sens qu’ils dépendant en tout de l’État que ce soit pour leur solde ou pour leur cadre de vie et le matériel essentiel dont ils doivent disposer.

      Ils n’ont donc rien à voir avec l’oligarchie et ceux qui ont compris que tout est fait depuis la loi Pompidou-Giscard pour transférer l’argent public vers ces milliardaires, ont sans doute compris aussi que Macron continuerait cette politique perverse et à la longue suicidaire pour le pays, ce pays, cette patrie à laquelle ils sont plus que d’autres attachés même dans les hauts grades.

      Ils ont sans doute compris aussi qu’avec Macron, la souveraineté de la France serait, s’il est possible encore plus rognée et qu’ils resteraient plus que jamais les subordonnés des USA dans des opérations mal menées où la France n’a rien à faire.

      Ils voient bien que leur matériel est à bout d’usure et que leurs propositions dans ce domaine ne sont pas écoutées parce que le budget de leur ministère n’est pas à la hauteur des ambitions gouvernementales, et déjà insuffisant, pas réparti en favorisant au maximum les actions sur le terrain.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 17:45

      @Alren
      La loi Pompidou Giscard a fait des petits..., c’est devenu l’article 104 du Traité de Maastricht, puis l’article 123 du TFUE. Il est interdit aux Etats d’emprunter à leur Banque Centrale à taux 0%, comme le faisait l’Etat français depuis 1801.


      Les Etats doivent emprunter au marché ou aux banques, c’est pareil.
      Evolution de la dette publique avec et sans les Traités européens.
      Sans l’UE, la dette publique serait un « non sujet » .

      Tant que nous ne serons pas sortis de l’ UE et de l’euro, et remis les choses en place, il est vain de se plaindre.

    • L'enfoiré L’enfoiré 20 mai 2017 20:58

      @Fifi Brind_acier salut,


       Pour sortir de l’euro et de l’UE, il y a une solution : s’expatrier 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 06:41

      @L’enfoiré
      C’est ce que font en masse les Grecs, puisque leur couille molle de Tsipras refuse d’envisager le Grexit, et signe à tour de bras les nouvelles mesures d’austérité !
      « L’épopée austéritaire de »la Gauche radicale grecque« continue ! »


    • L'enfoiré L’enfoiré 21 mai 2017 14:41

      @Fifi Brind_acier

      J’ai dit s’expatrier en donnant un lien très explicite sur les choix possibles.. Le monde n’est pas limité à l’Europe


    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 20 mai 2017 08:34

      « En résumé, l’argent prêté à la Grèce ne sert en réalité qu’au remboursement de sa dette qui manifestement ne sera jamais remboursée.... »


      Tout est dit dans cette phrase qui s’applique à tous les protectorats de l’Empire.
      Les colonies que nous sommes permettent au moribond américain de vivre sous perfusion en vidant de leur sang les citoyens pauvres des nations dominées, et pour ça ils associent à leurs pratiques de vampires quelques notables locaux engraissés pour saigner les victimes !

      Les dettes d’état servent à rembourser les intérêts des prêts accordés par des fonds américains pour compenser le déficit abyssal de ce pays. La position léonine du dollar comme étalon fait le reste.

      • Alren Alren 20 mai 2017 12:32

        @Jeussey de Sourcesûre

        Vous avez parfaitement résumé la situation !


      • germon germon 20 mai 2017 18:50

        @Alren
        « Vous avez parfaitement résumé la situation ! »

         Et non !! vous n’avez pas dit que la France est devenu le 51 eme état des USA et les Français les filles de joie des USA.


      • germon germon 20 mai 2017 19:02

        @germon

         « le 51 eme état des USA » ou plutôt la nouvelle COLONIE des USA


      • rogal 20 mai 2017 10:51

        Avant la France, Portugal et Italie (130 % du PIB).


        • lejules lejules 20 mai 2017 11:55

          « toutes les recettes de l’impot sur le revenu ne suffisent pas au remboursement de la dette »
          ce qui veut dire que l’état est obligé de réemprunter pour faire fonctionner le pays. mais qui sont les préteurs ? silence pudique des autorités françaises.En fait quand on cherche a savoir on trouve.l’achat de la dette française provient en grande parti des paradis fiscaux, vous savez ces machins qui servent a blanchir l’argent de la Mafia et de l’évasion fiscale.ce qui veut dire que nos impots servent a engraisser ces magouilleurs.
           https://www.lesechos.fr/14/07/2016/lesechos.fr/0211127084304_pourquoi-l-etat-ignore-qui-detient-sa-dette.htm


          • Lugsama Lugsama 20 mai 2017 15:59

            @lejules

            Il n’y a aucun silence, tout est publique.


          • Yanleroc Yanleroc 20 mai 2017 16:39

            @lejules
            " toutes les recettes de l’impot sur le revenu ne suffisent pas au remboursement de la dette »

            La comparaison n’est pas des plus parlantes, l’ IR étant la recette qui rapporte le moins. Il serait intéressant de connaître le rapport à la TVA ! 

            De toute façon on est plombé pour engraisser des mafieux dîtes vous, mais sur Avox tout le monde est déjà au courant, C’ est aux ignorants macrochiens qu’ il faut expliquer cela, i.e à la télé au 20h et dans la rue,
            On a vu que les macrochiens ne venaient pas chercher l’ info sur le web surtout quand elle est anxiogène..

          • izarn izarn 20 mai 2017 17:38

            @lejules
            T’oublies la TVA et la taxe sur l’essence....
            La taxe machin, la taxe truc, l’impot sur le bidule, l’écotaxe, la taxe sur l’air, la taxe sur l’eau, la taxe sur le vin, la taxe sur la vaseline (cause entubage)....


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 17:49

            @lejules
            Qui prête à l’ Etat français ? Entre autres, les épargnants français ! L’argent qu’ils déposent, les banques le prêtent à l’ Etat.
            Votre épargne, c’est de la dette !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 18:28

            @izarn
            Vous avez raison, la TVA rapporte bien davantage que l’impôt sur le revenu, mais c’est un impôt « indolore », bien que le plus injuste. Les pauvres payent autant que les riches.

            "Les recettes fiscales brutes s’élèvent à 401,2 Md€ et se répartissent comme suit :

            • taxe sur la valeur ajoutée (TVA) : 203,9 Md€, soit plus de la moitié des recettes fiscales de l’État (50,8%) ;
            • impôt sur le revenu (IR) : 78,3 Md€ (19,5%) ;
            • impôt sur les sociétés (IS) : 59,1 Md€ (14,7%) ;
            • taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) : 10,6 Md€ (2,6%) ;
            • autres : 49.3 Md€ (12,3%), cet ensemble comportant des impôts directs et indirects."

          • Yaurrick Yaurrick 20 mai 2017 22:58

            @Fifi Brind_acier
            En quoi la TVA est injuste ? Il est payé par tous, avec le même taux pour tous, au contraire de l’IRPP. 
            Si vous trouvez qu’il y a trop d’impôts, il ne fallait pas vouloir un état providence ventripotent.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 06:47

            @Yaurrick
            Vous calculez de travers.
            10 % de TVA sur un ordinateur qui vaut 600 euros, ça fait 60 euros.

            Le riche paiera 60 euros d’impôt, pour lui, c’est peanuts.
            Le pauvre paiera aussi 60 euros, et pour lui ce n’est pas dégressif, il paiera la même chose que le riche.


            Les Français sont pour la solidarité nationale, à condition que soit « chacun selon ses moyens ».
            Pour la TVA, ce n’est pas le cas. C’est la même somme pour tous.

          • damocles damocles 21 mai 2017 11:12

            @Fifi Brind_acier
            Bonjour

            Ce qui serait interessant ce serait de savoir ce que rapporte la TVA selon les differents taux , et voir par exemple ,si en augmentant la TVA sur les produits de « luxe »(même fortement, mais ça pourrait engendrer des effets pervers comme l’achat dans des pays voisins) ont peut baisser la TVA sur les produits de premiere necessité ,ce qui pourrait retablir un certain equilibre 

          • Yaurrick Yaurrick 21 mai 2017 12:26

            @Fifi Brind_acier
            Peut être qu’un riche n’achètera pas un ordinateur à 600 euros, mais autre chose de bien plus onéreux : il achètera une maison plus grande et plus luxueuse, donc il paiera plus de TVA que le pauvre. Personne n’a un matelas d’or ou un coffre comme Picsou, c’est une fable pour enfant.

            Si je vous suis, il faudrait que le riche paye son kilo de pommes de terre 10 euros parce que « chacun selon ses moyens », c’est une curieuse conception de l’égalité. Votre solidarité comme vous dites, c’est un cache-sexe pour donner bonne conscience aux jaloux qui veulent faire les poches aux plus riches, c’est à dire les autres que soi-même.


          • Hecetuye howahkan 21 mai 2017 13:24

            @Yaurrick

            sauf que pour être riche en argent sur cette planète telle que elle est cela ne peut se faire que sur le vol du travail collectif...essayez d’être riche tout seul sur votre travail..en 2 semaines vous êtes morts, car survivre seul est impossible bien sur...

            le collectif est ce qui prime sur le particulier ceci est valable au niveau intégral de l’univers connu ou inconnu

            il s’agit juste de nous faire prendre les truands qui dirigent la planète par la violence la guerre, le crime etc pour des philanthropes...

            vous ou du moins sûrement vos maîtres , les truands , eux savent très bien cela ..tant que la masse ne comprends rien de cela et ++++ , votre maître est tranquille et va continuer à voler la masse avec son accord...je n’explique pourquoi la masse est si abruti ...


          • pipiou 21 mai 2017 15:21

            @Hecetuye howahkan

            Un footballeur ne vole personne !
            Arrêtez d’insulter les gens qui gagnent de l’argent juste par jalousie.


          • Hecetuye howahkan 21 mai 2017 19:48

            @pipiou

            ce genre de remarque est toujours le fait des jaloux eux même...tu projettes ce qu tu es , jaloux mais bien pire que cela à te lire, sur les autres..et non il y a des tas d’ humains non jaloux, non voleurs, non compétitifs, non saluds etc et qui voient dans le comportement de certains les causes des guerres, des destructions etc et qui le disent..car nous allons changer cela..

            voila c’est aussi simple que cela..

            merci de ne plus m’adresser la parole, ce qui de toutes façons serait une perte de temps, je ne te lirais pas

            pour une fois , je ne salue pas..en général il y pas pas mal e gens biens ici...sauf exceptions..


          • pipiou 21 mai 2017 19:59

            @Hecetuye howahkan

            Rooooh, tu es vexé ? Tout ça parce que je trouve que tu traites un peu facilement les gens de voleurs (tu projettes sans doute smiley )
            Je t’ai juste donné un exemple qui contredit ton assertion un peu hative ; après ton couplet sur les guerres et tout, ça n’a aucun rapport avec le sujet.
            Prends des vacances tu m’as l’air énervé.


          • oncle archibald 22 mai 2017 19:36

            @Fifi Brind_acier : idem pour la CSG. Les riches qui seraient imposables dans la tranche résiduelle se marrent, ils font de belles économies en payant une CSG à 7,5 % alors que si la CSG était supprimée au profit de l’IRPP ils paieraient 45% et du temps de De Gaulle ils auraient payé 65%, vive François Hollande !

            L’IRPP prélevé par tranches à taux variable est le seul impôt qui fasse « payer les riches » plus que les pauvres et en plus il est totalement équitable puisque le jeu des tranches assure cette égalité. Ne jamais oublier que quand le redevable hurle qu’on lui prend 45 % De ses revenus ce n’est que sur la dernière tranche. Sur la premiere tranche jusqu’à 24 000 Euros il paie 14% comme celui qui ne paie « que » dans cette première tranche.

            La solution juste si l’on doit augmenter les prélèvements sur nos revenus à usage commun n’est pas d’augmenter la CSG et la TVA mais de revoir entièrement l’impot sur le revenu en multipliant les tranches et les taux, vers le haut et vers le bas par rapport à ce qui est la règle actuellement.


          • pipiou 20 mai 2017 14:18

            Le taux d’endettement de la France est comparable à celui de l’Allemagne, du Royaume-Uni ou de l’Espagne.

            Pourquoi alors comparer la France à la Grece, un pays qui nous ressemble assez peu (sauf pour le travail au noir et la fraude) ?


            • Lugsama Lugsama 20 mai 2017 15:58

              @pipiou

              Pour la masturbation intellectuelle, tellement plus facile de se plaindre..


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 18:04

              @pipiou
              Parce que plus la dette augmente, plus Pipiou devra payer d’impôts pour rembourser les intérêts de la dette ! Macron a tout prévu : Pipiou devra payer plus de TVA, et plus de CSG !
              Alors, heureux ??


              Pourquoi la Grèce ? Parce que le programme de Macron ressemble comme 2 gouttes d’eau au programme en Grèce : baisse des retraites pour la 12 fois, privatisation des biens publics, hausse des impôts, toussa, toussa ...

              Les programmes économiques de tous les pays endettés se ressemblent. La dette est faite pour asservir les peuples, pour obliger les Gouvernements à supprimer les acquis sociaux, les services publics et pour piller le patrimoine des Etats.

              Quand ils n’arrivent plus à rembourser, on les oblige à voter comme on leur dit à l’ ONU, ou on installe des bases militaires de l’ OTAN chez eux.
              Comme en Grèce, qui n’est rien d’autre qu’un porte avions US en Méditerranée.

              « Confessions d’un assassin financier » John Perkins


            • pipiou 20 mai 2017 18:23

              @Fifi Brind_acier

              Ben non, vous n’expliquez toujours pas pourquoi notre problématique est plus proche de de celle de la Grèce que de celle de l’Allemagne ou du RU.

              Bref comme d’habitude les arguments de Fifi sont bidons.

              Qu’elle est la ressource principale de la Grèce ? Le tourisme.
              Le développement industriel est quasiment inexistant. Rapport avec la France ?

              Je ne vous mets pas le lien Wikipedia mais il serait temps de vous instruire.
              Passez moins de temps sur Agoravox à faire le perroquet et développez vos connaissances économiques et historiques.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 18:46

              @pipiou
              Parce que la Grèce, c’est la France dans 5 ans.
               La Grèce avant l’ UE était un pays prospère, les Grecs étaient heureux : 6,5% de croissance, et 0 chômeur, la plus forte croissance du monde à l’époque, avec le Japon !


              Les mêmes causes produisant les mêmes effets, et les mêmes remèdes produisant les mêmes catastrophes, nous nous acheminons vers la situation grecque. Endettés, les Grecs sont ruinés et SDF, comme les Espagnols et les Portugais .

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 18:56

              @pipiou
              La Grèce n’a pas que le tourisme, elle a des mines d’or et d’énormes réserves de gaz et de pétrole offshore  ! Mais rassurez-vous, les Clinton ont déjà mis la main dessus !


            • pipiou 20 mai 2017 22:25

              @Fifi Brind_acier

              Ben voyons :

              "L’entrée de la Grèce dans l’Union européenne en 1981 a permis au pays de se développer. En effet, avec un PIB par habitant alors inférieur à la moyenne européenne, elle a profité des mécanismes de redistribution [...].  Le pays continue son développement au début des années 2000 avec des taux de croissance confortables"

              Faut arrêter de nous bourrer le mou avec votre désinformation, Fifi.
              Aujourd’hui avec Internet plus personne ne croit à vos conneries.


            • pipiou 20 mai 2017 22:59

              @Fifi Brind_acier

              Ce qui suit est tiré de votre propre lien ; je vois que vous adorez les dictatures, je vous comprends mieux !

              " La Grèce est le pays qui a la troisième croissance mondiale, après le Japon et l’Espagne dans les années 60, avec une inflation très faible et quasiment sans endettement, et sa monnaie ne cesse de s’apprécier. Mais comme la Grèce est alors un pays autoritaire cette croissance se fait sans État social, contrairement au reste de l’Europe occidentale, au prix d’inégalités monstrueuses et du départ d’une partie de la main-d’œuvre en Allemagne, en Belgique, au Canada… La situation commence à se dégrader sous la dictature des Colonels, parfaitement incompétente. Ils multiplient les projets coûteux et inutiles, généralisent la corruption et font exploser l’endettement et l’inflation entre 1967 et 1974. Mais la croissance reste la plus forte d’Europe avec celle de l’Espagne franquiste."

              Bravo pour vos préférences  smiley


            • Yaurrick Yaurrick 20 mai 2017 23:19

              @Fifi Brind_acier
              La Grèce était assez loin d’être prospère, moins de la moitié de la richesse des autres membres de la CEE., la croissance y était importante car partant de très bas. Alors qu’un pays comme l’Irlande qui était légèrement plus pauvre a pu devenir considérablement plus riche que la Grèce.

              Comme vous dites, les mêmes causes (le socialisme et son avatar l’étatisme) ont les mêmes conséquences (l’appauvrissement, l’endettement).


            • Legestr glaz Ar zen 21 mai 2017 00:26

              @Yaurrick

              Vous devriez arrêter avec votre propagande. 

              Expliquez nous pourquoi l’Irlande a pu devenir « considérablement » plus riche que la Grèce ? Le Luxembourg aussi s’est bien débrouillé ! Ce sont probablement leurs industries, leur agriculture, leur pêche et leurs artisanats qui les ont fait décoller !

              Yaurrick vos idées économiques sont sensationnelles ! Les « petits pays » de l’UE pillent les ressources financières des plus gros, comme la France. C’est une idée très généreuse que celle de l’UE !

              Quand arrêterez vous de divaguer et de déverser des inepties comme vous le faîtes ? Vous êtes payé par l’UE ? 

              L’Irlande est membre de l’Union européenne et fait partie de la zone euro. C’est un pays pratiquant la concurrence fiscale, le taux de prélèvements obligatoires y est un des plus faibles de l’UE. Le salaire minimum est un des plus élevés de l’Union européenne avec 8,65 € de l’heure. L’Irlande a beaucoup bénéficié des investissements étrangers, notamment américains et de nombreuses sociétés d’informatique y ont délocalisé une partie de leurs activités. L’industrie financière (en particulier celle des fonds communs de placement) s’y est très développée, elle est depuis quelques années l’une des principales locomotives de la croissance irlandaise. On estime à 60 000 le nombre d’emplois créés directement et indirectement par cette industrie en Irlande. Ces emplois sont principalement localisés dans le quartier des affaires de Dublin, l’IFSC (International Financial Services Centre), qui se situe à l’ancien emplacement des docks à l’Est de la ville.

              le Luxembourg est devenu la place la plus importante d’Europe sur le marché des fonds d’investissement.

              En 2014, éclate le Luxembourg Leaks, scandale financier révélant le contenu de centaines d’accords fiscaux très avantageux conclus par les cabinets d’audit pour le compte de nombreux clients internationaux avec le fisc luxembourgeois. Les révélations ont un retentissement international, mettant en lumière les pratiques d’évitement fiscal mises en œuvre au Luxembourg17.

              La croissance exceptionnelle de la place financière luxembourgeoise fait que fin mai 2011 l’on comptait 144 banques présentes sur le territoire, totalisant plus de 26 000 salariés. Par ailleurs, le Luxembourg est le deuxième centre de fonds d’investissement du monde, après les États-Unis et le plus grand centre de banque privée dans la zone euro. 



            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 06:54

              @pipiou
              L’entrée de la Grèce dans l’ UE s’est faite sur une truanderie, Goldman Sachs et le gouvernement de l’époque ont falsifié les comptes de la Grèce pour les rendre présentables .


              La Grèce n’a pas d’Etat au sens ou nous l’entendons, elle n’a pas de cadastre, les seuls Grecs qui payent des impôts sont les salariés et les retraités, la corruption est partout à tous les étages.
              La Grèce n’aurait jamais dû entrer dans l’ UE.

              Et qui rembourse les intérêts de la dette ?
              Pas les riches qui mettent leur argent dans les banques allemandes, mais toujours les mêmes, ceux qui payent des impôts : les salariés et les retraités.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 06:57

              @pipiou
              Et oui, figurez vous que le coup d’état des Colonels en Grèce a été piloté par les armées secrètes de l’ OTAN, Gladio et les Réseaux Stay Behind !


            • JL JL 21 mai 2017 08:24

              @Ar zen
               

              l’UE est un instrument au service du pouvoir économique 
              soit-disant pour mettre en oeuvre une concurrence libre et non faussée, 
              en réalité pour organiser un espace où seront systématiquement récompensés les pays qui trahiront leurs voisins et amis.
               
              Et tous les moyens sont permis, aussi longtemps que les profits ne seront pas lésés, bien au contraire. La concurrence libre et non faussée pratiquée dans l’UE est mortifère.
               
              C’est cela le vice rédhibitoire inscrit dans les gènes de cette union de faux-frères inféodés aux mondialistes, malgré leurs peuples mais par la volonté, l’incurie ou la trahison de leurs créateurs historiques.
               
              Il faut changer les critères de Maastricht : par exemple, fixer un taux plancher d’imposition sur les bénéfices pour en finir avec la destruction de cet impôt.
               


            • Legestr glaz Ar zen 21 mai 2017 09:20

              @JL


              Vous écrivez : « Il faut changer les critères de Maastricht : par exemple, fixer un taux plancher d’imposition sur les bénéfices pour en finir avec la destruction de cet impôt. »

              C’est impossible de faire ce que vous écrivez ! sortez vous ça de la tête ! 



              Si les traités sont comme ils sont, ce n’est pas par hasard ni par inadvertance ! C’est fait exprès, j’espère que vous l’avez compris. 

              Maintenant il est « impossible » de retourner la situation, il est « impossible » de modifier les traités pour des raisons d’unanimité. Comment faut-il vous le dire ? 

              Examinez avec objectivité ce que j’ai écrit le 14 mars 2017


              ou encore le 9 mars 2017 :


              Et voici ce que propose la Commission européenne pour la France. Cela est sorti hier ! Et c’est dans le journal. ! L’UPR, contrairement à Mélenchon, avait prévenu tout le monde. François Asselineau avait déchiré devant des millions de téléspectateurs les GOPE pour la France. Il ne faut pas venir aujourd’hui se plaindre de ce qui nous attend. Mélenchon et MLP ont été utiles pour canaliser 15 millions d’électeurs. La seule et unique solution c’est de sortir de l’UE. Tout le reste n’est que du vent et du pipeau. Comprenne qui peut puisque la propagande et la manipulation enlèvent tout esprit critique à la masse des électeurs. Des millions de français ont le regard attiré ailleurs, par les propositions « d’autre Europe » ou de « renégociation des traités »". C’est simplement de la prestidigitation, de la manipulation !

               

            • pipiou 21 mai 2017 11:36

              @Fifi Brind_acier
              "La Grèce n’a pas d’Etat au sens ou nous l’entendons, elle n’a pas de cadastre, les seuls Grecs qui payent des impôts sont les salariés et les retraités, la corruption est partout à tous les étages"

              C’est bien vous commencez à ouvrir les yeux : tout ceci est le problème de la Grèce, pas de l’UE.

              Par contre vous ne voyez toujours pas que la France et la Grèce sont deux pays très différents, c’est embêtant ... prenez votre temps smiley


            • Yaurrick Yaurrick 21 mai 2017 12:58

              @Ar zen
              Vous aurez fait un grand pas en comprenant que l’économie n’est plus un microcosme fermé depuis très longtemps, que ça vous plaise ou non. Et non je ne suis absolument pas pro UE, je rejette seulement l’étatisme et ses avatars que vous défendez. Je suis simplement un citoyen qui voit ses droits et sa liberté se réduire de jour en jour, parce que l’état aurait la prétention de savoir mieux que moi ce dont j’ai besoin et ce dont j’ai envie.

              Que la France est un enfer fiscal, ça ne semble pas vous déranger, vu que vous semblez regretter que la pression fiscale ne soit pas encore plus élevée. Quand on sera à 100% de l’économie contrôlée par l’état et que ça sera la misère générale, on fera quoi ? Vous oserez encore dire que c’est la faute de l’UE ? A la différence de pas mal de gens ici, je ne rejette pas la faute de nos problèmes qui sont largement franco-français.

              J’ai bien compris que vous n’aimez ni le capitalisme, ni la finance, parce que votre vision est perturbée par l’action des états et d’entités supra-nationales. Cependant croire que l’on puisse faire n’importe quoi comme l’a fait l’état sans en subir les conséquences, il faut être naïf.


            • Legestr glaz Ar zen 21 mai 2017 13:23

              @Yaurrick

              Vous écrivez : « je rejette seulement l’étatisme et ses avatars que vous défendez.  »

              Vous lisez dans le marc de café ou dans les boules de cristal ?

              Vous écrivez encore : « vu que vous semblez regretter que la pression fiscale ne soit pas encore plus élevée »

              Ce genre de phrase est un sophisme absolu. J’espère que vous l’aurez noté. Je vise par exemple le « luxleaks ». Qu’en pensez vous ? Et de l’article 63 du TFUE ? 

              Vous ajoutez ceci : "Cependant croire que l’on puisse faire n’importe quoi comme l’a fait l’état sans en subir les conséquences, il faut être naïf.

              Je me demande qui est naïf et qui ne l’est pas. Je vous donne rendez vous à la page 160 du programme national de réforme pour la France 2015, c’est l’annexe 4, et vous me direz d’où viennent les décisions. De l’Etat ou de la Commission ? J’ai hâte d’avoir votre réponse argumentée. 



              Vos réflexions sont super étonnantes. Au lieu d’avoir une analyse rationnelle, au lieu de chercher à infirmer ce que vous croyez, vos post ne contiennent que des assertions sans fondement et des jugements non argumentés. C’est en ceci que vous n’êtes pas crédible. Si vous voulez avoir de vrais échanges constructifs venez sur ce fil avec des arguments. Ce n’est jamais le cas. Par ailleurs, face aux arguments qui vous sont proposés je remarque que vous évitez d’y répondre. 

              L’exemple de votre présent commentaire est un des nombreux exemples en votre défaveur. Des jugements, certes, mais aucun appui argumenté. Des fantasmes, la soupe que nous vend quotidiennement et en abondance nos merdias. 

              Reprenez nos différents échanges. Qu’avez vous répondu ? Il est si facile de sauter du coq à l’âne pour détourner l’attention. Tout le monde comprend maintenant ce stratagème. Il ne prend plus. 
               




            • Yaurrick Yaurrick 21 mai 2017 17:19

              @Ar zen
              Vous pouvez prétendre que j’énonce des sophismes si vous le voulez, ça changera rien au fait qu’il suffit de regarder les faits : pourquoi ne voulez vous pas admettre qu’il y a des enfers fiscaux et que le consentement à l’import ne se fait plus ? Les entreprises françaises ont le plus faible taux de marge d’Europe, pourtant en bénéficiant d’un prix du baril de pétrole assez faible :
              http://www.afep.com/uploads/medias/documents/Flash_eco_0116-Marges_des_entreprises_vers_un_redressement_durable.pdf
              Arthur Laffer l’a théorisé, et vous citez que les recettes ne rentrent plus, faites le lien de savoir pourquoi ?

              Quant à votre problèmes avec les délocalisations, vous constaterez que le phénomène, bien qu’existant, ne concerne qu’une faible part des emplois.
              https://www.insee.fr/fr/statistiques/1281310
              On parle de 20000 à 30000 postes par an, quand on en crée actuellement entre 150000 et 200000, et qu’il y a autour de 500000 postes non pourvus (sachant qu’on pourrait en créer bien plus).
              Que pensez vous à propos d’Airbus qui a délocalisé à Tianjin et Mobile une partie de sa production d’A320 ? Sachant qu’en faisant ça, Airbus s’est attribué 50% du marché chinois et envisage de pénétrer le marché US ? Fallait il ne pas le faire et ne pas pérenniser un futur où la concurrence se développe ?

              Contrairement à ce que vous semblez pensez, je ne regarde pas les médias mainstreams. Mais je me méfie extrêmement des personnes prônant le repli sur soi et la peur de l’autre, qui sont les bourgeons des conflits armés.


            • Legestr glaz Ar zen 21 mai 2017 18:17

              @Yaurrick

              Vous écrivez : « pourquoi ne voulez vous pas admettre qu’il y a des enfers fiscaux et que le consentement à l’import ne se fait plus ». 

              Que voulez vous dire en parlant d’enfers fiscaux et de consentement à l’import ? C’est très abscons ! 

              Le lien que vous postez ne reflète pas du tout la désindustrialisation de la France. Prenez le temps d’écouter Frédéric Parrat ou de le lire. 



              Quant à votre lien sur les délocalisations il prête à sourire. Oui, effectivement les entreprises françaises délocalisent dans l’UE. Et alors ? L’emploi est-il sauvegardé en France pour autant ? Vous aurez bien compris que le SMIC roumain à 200€ est très attractif pour les sociétés françaises et leurs actionnaires qui peuvent se faire des couilles en or. 

              Vous n’arrivez pas à comprendre que ce sont les « localisations » de l’emploi qui sont importantes. 
              Vous écrivez : « Que pensez vous à propos d’Airbus qui a délocalisé à Tianjin et Mobile une partie de sa production d’A320 ? Sachant qu’en faisant ça, Airbus s’est attribué 50% du marché chinois et envisage de pénétrer le marché US ? Fallait il ne pas de faire et ne pas pérenniser un futur où la concurrence se développe ? »

              Je crois bien que vous ne comprenez pas le sort qui sera réservé à Airbus dans quelques mois. http://www.lepoint.fr/monde/le-premier-avion-chinois-c919-prend-son-envol-05-05-2017-2124995_24.php

              Non, il ne fallait pas délocaliser la production d’Airbus. Les transferts de technologie sont meurtriers !

              Je n’arrive vraiment pas à comprendre votre manière de raisonner. Vous n’arrêtez pas de fournir des preuves inverses à ce que vous prétendez défendre ! 

              Le testament de Maurice Allais, au cas ou. https://www.les-crises.fr/le-testament-de-maurice-allais/

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 18:24

              @pipiou
              Vous prenez le problème à l’envers, tous les dirigeants européens connaissaient la situation en Grèce. Et qui a donné le feu vert pour l’entrée de la Grèce dans l’ UE, sinon les Mamamouchis européens ?

              Ce n’est pas la Troïka qui pilote désormais la Grèce ??

              Varoufakis, qui était Ministre des Finances, n’avait même plus accès aux ordinateurs de son Ministère !! La Grèce est sous tutelle complète, vous appelez ça de la démocratie ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 18:30

              @Ar zen
              C’est un libertarien, pour lui l’Etat doit quasiment disparaître, pas d’impôt, pas de redistribution, pas de solidarité nationale !
              Chaque citoyen n’a qu’à se débrouiller, un adepte d’Attali : « Débrouillez-vous !  »


            • Norbert 21 mai 2017 18:54

              @Yaurrick

              Alors expliquez nous ce qu’on appelait à l’époque le Miracle du Sud-est asiatique où l’état était omniprésent et dirigiste. Je suis bien d’accord que les arguments de fifi ne sont pas toujours très rigoureux (quelquefois oui)mais les vôtres ne valent pas forcément mieux.


            • Tribidule Tribidule 21 mai 2017 19:15

              @pipiou 


              Ben oui c’est ballot de leur dire la vérité hein ? smiley

               C’est bel et bien le problème des grecs, lesquels n’ont rien trouvés à redire lorsque Goldman Sach les a aidé à maquiller leurs comptes pour rentrer dans l’UE.

            • pipiou 21 mai 2017 20:06

              @Fifi Brind_acier

              Vous essayez de noyer le poisson.
              Je vous rappelle juste que nous parlions de l’économie de la Grèce, notamment avant et après l’entrée de l’UE.
              Et je vous signalais que l’économie de la Grèce n’a rien à voir avec celle de la France, comme vous l’avez d’ailleurs remarqué vous-mêmes.
              Et que si la Grèce est un pays très mal géré, ce n’est pas vraiment la faute de l’UE.

              Mais ça vous ferait mal aux lèvres de l’admettre. D’ailleurs vous ne reconnaissez jamais rien.

              Les conditions de l’entrée dans l’UE c’est un autre sujet.

               


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2017 06:52

              @pipiou
              La Grèce a toujours été mal gérée, il ne fallait donc pas la faire entrer dans l’ UE. C’est bien l’ UE qui a décidé de la faire enter, ça vous ferait mal aux lèvres que de l’admettre ??


              Comment la Grèce a maquillé ses comptes publics .

              Goldman Sachs a été condamné à rembourser pour ses malversations ? Jamais.

              Les responsables politiques grecs ont été condamnés ? Jamais. Papandréou passe des jours heureux comme prof à Harvard à 46 000 $ par mois, en remerciements de ses bons et loyaux services aux banquiers !


              Tous les dirigeants européens savent que la corruption est telle en Grèce, que seuls les salariés et les retraités payent des impôts. En imposant l’austérité, ils savaient aussi que ce serait la population qui paierait la facture.

              Ont ils été condamnées pour Haute trahison envers le peuple grec ? Jamais.


            • Yaurrick Yaurrick 22 mai 2017 13:41

              @Ar zen
              En relisant mon post, j’ai vu que mon correcteur orthographique a changé le mot impôt par import, au temps pour moi .
              C’est bien évidemment le consentement à l’impôt qui ne se fait plus. Voir les travaux d’Arthur Laffer, et les applications de ce principe par la mise en place de flat taxe au lieu d’un impôt progressif.

              Je ne vais pas vous faire un cours d’économie, mais le salaire dépend principalement de 2 choses : la productivité du salarié (par son savoir faire, par le capital mis en œuvre pour qu’il accomplisse son travail) et la loi d’offre et de demande. Rien de bien étonnant à ce que la productivité d’un français qui ne serait pas suffisamment élevée par rapport au cout, ne mette en péril son emploi.
              Comme je pense que vous allez me dire : il faut donc taxer les importations, les capitaux etc... Ces solutions, absolument rien n’empêchera l’autre pays d’appliquer des mesures de rétorsion, ce qui au final revient à faire financer par le contribuable le fonctionnement d’entreprises qui ne tiennent plus la route. Au final, vous appauvrissez tout le monde par ce mécanisme.

              Quant à Airbus, je peux vous en parler assez longuement étant donné que c’est mon domaine professionnel. Savez vous combien représente l’assemblage d’un avion par rapport à son prix de vente ? C’est environ 5%... Les composants de l’avion étant fabriqués dans de multiples pays en Europe, en Amérique, en Asie.
              Airbus a préféré, et le temps lui a largement donné raison, de faire assembler des A320 à Tianjin, puisque cela lui a permis d’obtenir énormément de commandes sur un marché qui où il était quasi absent. Ce qui a permis au passage de remplir la supply chain avec des montées en cadence assez soutenues.
              Le C919 est une copie (avec cependant beaucoup de composants non chinois) assez proche de l’A320, un avion qui aura bientôt 30 ans... et quand bien même Airbus n’aurait pas eu de FAL à Tianjin, il est de notoriété quasi publique qu’un A320 livré en Chine n’a pas été immatriculé et entièrement démonté pour être étudié et analysé.


            • Legestr glaz Ar zen 22 mai 2017 14:26

              @Yaurrick

              Le problème numéro un reste la réparation des richesses. Vous pouvez poser n’importe quel sujet, la priorité est bien la répartition des richesses. Ce n’est pas la dette, ce n’est pas le nombre de fonctionnaires, ce ne sont pas les services publics mais bien la répartition des richesses. Il faut donc réfléchir en partant de ce point haut pour redescendre vers le bas et non l’inverse.

              Avez vous trouvé un autre tableau qui viendrait démentir celui que j’ai mis en ligne ? Les recettes de l’Etat se sont écroulées en rapport du PIB. Les dépenses se sont maintenues et ont même régressé. 
              Le fait d’avoir moins de rentrées fiscales signifie qu’il faut prendre des mesures d’austérité pour redresser la barre. Ces mesures d’austérité servent à maintenir les largesses dispensées par l’Etat en direction des puissances de l’argent. CQFD.

              Et je suis d’accord de dire que les gouvernements successifs ont été des incapables, incapables de garantir une juste répartition des richesses produites en France. A favoriser les 10% de la population les plus riches, c’est l’Etat social qui part en guenille. 

              C’est sans doute cela que vous vouliez mettre en exergue en disant que les gouvernements faisaient mal leur boulot de représentant du peuple. 

            • pipiou 22 mai 2017 19:08

              @Fifi Brind_acier

              Non ça ne me gêne pas de dire que l’UE a décidé de laisser entrer la Grèce, mais ça ne change rien au sujet :

              La Grèce est depuis longtemps très mal gérée et bouffée par la corruption, vous ne l’admettiez pas il y a quelque temps, comme beaucoup d’agoravoxiens.

              "Ah, il faut pas critiquer les Grecs, tout ça, tout ça". C’est tellement plus plaisant de critiquer Goldman Sachs et l’UE.

              C’est déjà bien que vous sortiez enfin du déni.

              Mais de nouveau : rien à voir avec le cas de la France ; et ça, ça vous ferait mal aux lèvres de l’admettre.


            • Yaurrick Yaurrick 22 mai 2017 20:41

              @Ar zen
              Je suis tout à fait pour que tout le monde s’enrichisse et surtout les plus démunis, il y a un consensus sur le fait qu’il faut absolument créer des richesses. Là où je ne suis pas tout à fait d’accord c’est que je pense que la répartition des richesses est un faux problème, ce qu’il faut c’est permettre à chacun de pouvoir d’exprimer ses talents et développer leurs compétences, ce qui permettra d’améliorer leur situations.
              Je suis aussi d’accord qu’il faille nécessairement un filet de sécurité, mais si l’état s’en tenait à une part congrue, il y a tout fais moyens d’avoir à la fois des fonctions régaliennes efficaces et un filet de sécurité social.
              Mais pour cela, il faut qu’on laisse les gens essayer et apprendre de leurs erreurs si erreurs il y a et qu’on cesse de pondre des règles et des taxes qui servent plus à nourrir une clique de privilégiés de l’état qu’à servir les citoyens.

              Honnêtement je n’ai pas cherché à un autre tableau, mais comment justifier que les recettes ont diminué quand l’état mange 57% du PIB et que les charges payées par chaque salarié, en proportion ont augmenté de façon continuelle ? Est-ce que par hasard il ne s’agirait du phénomène de désengagement de l’état, qui transfère ses missions aux régions, départements, et qu’à ce titre la comptabilisation ne soit pas documentée ? C’est une question que je pose.

              En effet, je voulais montrer que l’état n’a pas géré correctement les ressources allouées, au profit d’apparatchiks. Si le service rendu par l’état était irréprochable, il y aurait beaucoup moins à redire.
              On peut légitimement penser qu’une gestion en bon père de famille aurait coupé court à la situation dans laquelle nous sommes. Le problème c’est que c’est plus facile d’acheter la paix sociale que de remettre en cause le fonctionnement de l’état, et que plus on attend, plus cela sera difficile.


            • Legestr glaz Ar zen 22 mai 2017 21:26

              @Yaurrick

              Mais nous ne sommes pas à égalité dans ce monde. Il y a des grands et des petits, des gros et des minces ,des intelligents et des débiles. Il y a même des handicapés physiques et mentaux. 

              On mesure l’état d’avancement d’une société lorsque celle ci vient en aide aux plus démunis, à ses laissés pour compte. Nous ne sommes donc pas à égalité. Pour moi la répartition des richesses doit être faite de manière à ce que chacun reçoive selon ses mérites, bien sûr, mais qu’il y ait un vrai partage pour les plus démunis, pour ceux que la vie n’a pas gâté. Il faut, évidemment, que chacun soit récompensé en fonction de ses compétences, et les compétences rares méritent davantage, c’est mon avis. Mais, dans le même temps, il faut que l’Etat soit présent pour venir en aide à ceux qui ont eu moins de chance en venant au monde. Il doit y avoir un équilibre et seul l’Etat peut assurer cette fonction. Le chacun pour soi ne peut pas être une ligne de conduite. Il conduit nécessairement à la violence et à la haine de l’autre. 
               

            • Yaurrick Yaurrick 24 mai 2017 18:53

              @Ar zen
              Vous avez raison de préciser que les individus sont tous différents, c’est un point essentiel. Seulement ce que je reproche à notre modèle d’état, c’est que justement il ne prend pas ou mal en compte les cas personnes qui ne rentrent pas dans des cases prédéfinies, et à fortement tendance à vouloir niveler les différences, quitte au passage à raboter les libertés de certains au profits d’autres.

              Mais revenons aux plus démunis, il y a malheureusement toujours des laissés pour compte, cependant à ma connaissance aucun pays avec un état de droit (quelque soit son positionnement politique) ne reste inactif face à ces problèmes qui affectent ces personnes et c’est tant mieux. Certes on pourra toujours déplorer un manque de ressources allouées, que la pauvreté ne diminue pas assez vite, toutefois cela s’applique à tous les domaines.

              Ce qu’il faut déterminer, bien que les chiffres risquent d’être difficilement trouvables et vérifiables, c’est dans quelle proportion on trouve les personnes réellement en difficulté par rapport à des personnes qui « abuseraient » de la situation (souvent à cause de l’illusion de gratuité). Si seuls ceux qui n’ont pas eu de chance étaient à aider et que les « profiteurs » soient gentiment mais fermement remis sur le droit chemin, je pense qu’il y n’aurait aucun problème à leur fournir une aide efficace.

              Et il y a énormément de marges de manœuvre pour rendre le modèle social plus efficace sans dégrader le niveau de prestation, c’est pour qu’il faut permettre une concurrence et sortir des monopoles de droits. Si la sécu est vraiment efficace par rapport à son cout, pourquoi aurait elle peur d’affronter la concurrence ? Pourquoi ne pas laisser le choix à chacun, est-ce que vous pensez réellement que les personnes se sont pas capables de choisir par elles mêmes ?

              Je comprends votre inquiétude, mais pour vous rassurer les humains ne sont pas des êtres dénués d’empathie et de solidarité comme vous semblez le penser. D’ailleurs, la charité volontaire est la plus belle expression, et s’exprime d’autant plus que les personnes sont riches et libres.
              https://www.fondationdefrance.org/sites/default/files/atoms/files/philanthro pie_en_europe_2015.pdf
              Ça ne vous surprendra pas que les pays latins soient moins philanthropes, du fait que la pression fiscale est un frein puissant à la charité privée.

              Par contre je ne suis pas d’accord quand vous dites que le chacun pour soi conduit nécessairement à la violence et la haine de l’autre. La seule entité qui a le monopole légal de la violence, ce sont les états... États qui par ailleurs n’hésitent pas à déclencher des conflits pour de prétendus intérêts supérieurs, qui ne sont que les masques du capitalisme de connivence et trop souvent est le révélateur d’un état qui abuse de ses prérogatives.
              Tandis que de leur cotés, la plupart des citoyens n’aspirent qu’à mener leur vie du mieux qu’ils le peuvent.

              En tout cas, malgré nos divergences d’opinion, il est intéressant de débattre sur un sujet qui nous concerne tous.


            • julius 1ER 20 mai 2017 16:11
              @l’auteur, 

              j’adore lorsque vous dîtes :

              les taux auxquels la France emprunte sont relativement bas un peu plus de 3% et cela fait plus de 50 milliards d’intérêts ....

              j’ai failli m’étouffer en lisant cela et je me suis demandé s’il fallait rire ????

              la BCE refinance les banques privées avec le QE au taux de 0,012 % ou à peu près ... vous ne croyez pas qu’il y là une légère distorsion ????

              dans le même temps en 2016 l’Espagne et le Portugal ont payé des Taux d’intérêts situés entre 6 et 9% .... 
              avec ces chiffres cumulés vous ne pensez pas qu’il y a une situation intenable à terme avec ces banques privées qui se gavent finalement sur le dos du contribuable car l’Etat c’est nous et dans le cas présent .... on peut dire malheureusement !!!!!

              puisque l’on parle Dépenses on devrait ajouter à la charge de la Dette .... les dépenses militaires qui représentent aussi plus de 50 milliards ... c’est la plus grosse dépense militaire en Europe et on n’a pas plus de « sécurité » « insécurité » que les autres Etats européens ????

              c’est drôle que personne ne s’interroge jamais sur « la grande muette » et le Ratio dépenses militaires / taille du pays et Pib du pays .....

              à mon avis ce doit être le syndrome 1940 et dien bien phu !!!!

              • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 20 mai 2017 17:14

                @julius 1ER

                Bonsoir,

                Vous parlez de dépenses militaires. Or, ces dépenses vont-elles réellement en direction de NOTRE armée ? Non ! Car l’armée française n’est plus qu’une supplétive de l’OTAN, sous haut-commandement intégré. Nous n’avons plus d’armée de DEFENSE ! Nous ne sommes plus qu’une nation dépossédée, de sa monnaie nationale, de son armée, de sa souveraineté. Il serait temps déjà de sortir de l’Union Européenne pour briser définitivement cette colonisation atlantiste.

                Pour moi le syndrome se résume au plan Marshall !


              • Yanleroc Yanleroc 20 mai 2017 17:32

                @Nicole Cheverney


                Et êtes vous d’accord pour qu’ Asselineau remonte le budget de l’armée au niveau qu’il avait avant Sarko 1er ? Avez vous le doigt sur la couture du pantalon, comme le soldat FiFi ? Au cas ou..

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 18:12

                @julius 1ER
                Bien sûr que les taux d’emprunt sont différents d’un pays à l’autre, ils peuvent aller jusqu’à 29% pour la Grèce !

                Vous voulez rester dans l’ UE et dans l’euro, de quoi vous plaignez-vous ?


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 18:18

                @Yanleroc
                L’UPR est d’abord pour la sortie complète de l’ OTAN et la fin des engagements militaires dans des guerres illégales.


                Les pacifistes bêlants sont-ils pour la sortie complète de l’ OTAN par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique nord ? Oui, ou non ?

                Vous accusez l’ UPR, mais vous ne dite jamais rien sur l’ OTAN, étonnant, non ?
                C’est l’ UPR qui est responsable des multiples interventions militaires de la France ?

              • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 20 mai 2017 20:16

                @Yanleroc

                Bonsoir,

                Remonter le budget de l’armée, à une condition - sine qua non - que la France retrouve son indépendance, sa souveraineté en sortant de l’UE, l’Euro et l’OTAN ! puisque le sujet porte sur les dépenses de l’armée. Ce que j’explique, n’importe quel militaire de carrière gradé ou non ressent actuellement les dérives d’un gouvernement complètement inféodé à l’UE, à Merkel, et à l’OTAN. Ce qu’à dit monsieur Asselineau relevait de propositions au cas où il était élu, mais après avoir fait actionner l’article 50 de sortie de l’UE !
                Il me semble que la soldatesque, le doigt sur la couture du pantalon devant Die Grobe, se trouverait plutôt du côté des macroniens et des Edouardien Phillipards, que de chez Fifi ! Non ?


              • Legestr glaz Ar zen 21 mai 2017 00:35

                @Yanleroc

                Tous les pays qui réussissent ont remonté leur budget militaire. 

                Si la France remontait le sien ce serait pour redevenir crédible au plan international. De nombreux pays se mettraient à la suite d’une France indépendante des USA, de la Russie et de la Chine. L’augmentation du budget militaire de la France est un investissement pour l’avenir, pour créer de nombreuses coopérations internationales. Il faudrait avoir les idées un peu plus larges. Raisonner en première intention n’est pas la bonne vision. Il faut voir un coup plus loin. 

              • julius 1ER 21 mai 2017 07:48

                @Fifi Brind_acier


                tu nous emmerdes FIFI avec ton catéchisme estampillé UPR !!

                ce sont les marchés financiers qui décident du taux des intérêts , l’Argentine qui n’est pas dans l’Euro a aussi payé des Taux prohibitifs !!!


              • julius 1ER 21 mai 2017 07:53

                @Nicole Cheverney


                le point que je soulevais c’est que 50 milliards + 50 milliards..... plus le CICE ++++

                c’est la « jongle » avec les milliards, et le ruissellement ???? aux abonnés absents !!!

                alors ne me répétez pas comme les perroquets de l’UPR que c’est l’UE ou l’Euro parceque ce n’est pas vrai !!!


              • Legestr glaz Ar zen 21 mai 2017 11:10

                @julius 1ER


                Quel est le rôle primitif des banques nationales ? A qui appartient la liberté de la création monétaire ?

                Pourquoi ce rôle a t-il été confié à des banques privées ?

                Pourquoi se sont « les marchés financiers » qui décident du taux des intérêts ? 


                Dans les poches de qui partent directement ces intérêts ? 

                Merci pour vos réponses. 


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 18:41

                @julius 1ER
                Depuis 1801 la France empruntait à la Banque de France à taux 0%.
                Ce n’est pas l’ UPR qui le dit, c’est Michel Rocard, un ancien pote à Mélenchon  ! Mais comme vous êtes trop fainéant pour ouvrir les liens, vous croyez que je ne mets que de documents de l’ UPR !


                Seul le Frexit peut permettre de remettre ce système en marche et de se passer des financiers.

                Seul le Frexit peut faire cesser la spirale de la dette.


                Bien sûr que l’Argentine s’était endettée auprès du FMI, mais si vous lisez l’article, elle n’a plus fait appel au FMI ! Et l’ Islande non plus, elle a laissé les banques faire faillite, ce qui est interdit dans l’ UE.

                Et même pire, dans l’ UE, pour renflouer les banques si elles font faillite, elles sont autorisées à siphonner les comptes des clients .

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 18:46

                @julius 1ER
                L’UPR ment ?

                Article 123 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne :

                1. Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées "banques centrales nationales", d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions, organes ou organismes de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres ; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite."


              • Tribidule Tribidule 21 mai 2017 18:49

                @Fifi Brind_acier


                « 

                Depuis 1801 la France empruntait à la Banque de France à taux 0%. »

                Arrêtez de raconter des conneries le propagandiste. .Jusqu’en 1972, la Banque de France pouvait prêter à l’État sans intérêt 10,5 milliards de francs - équivalant en gros à 10 milliards d’euros aujourd’hui- puis 10 autres milliards de francs (FRF) à taux très faibles. Au-delà, l’État devait emprunter sur le marché privé. 

              • Remosra 21 mai 2017 18:53

                @Tribidule

                Ce que Fifi vous dit c’est qu’aujourdh’ui l’état n’a plus le droit d’emprunter à la banque de France ni à la BCE, elle doit passer par les banques privées !


              • Tribidule Tribidule 21 mai 2017 19:07

                @Remosra


                 Avant 72 aussi, sauf pour 10 malheureux milliards de francs  smiley)  :

              • Remosra 21 mai 2017 19:17

                @Tribidule

                J’ai trouvé ça !

                Jusqu’en 1972, la Banque de France pouvait prêter à l’État sans intérêt 10,5 milliards de francs (équivalant à 10 milliards d’euros de 201527) puis 10 autres milliards de francs (FRF) à taux très faible8. Au-delà, l’État devait emprunter sur le marché privé. C’est ce qui s’est passé en 1973 alors que la baisse de la TVA introduite en janvier a supprimé d’un coup 7,5 milliards de francs de recettes28. Ce montant de 20,5 milliards de FRF de 1973 (17,8 milliards d’euros de 201527) défini dans la loi de 1973 était supérieur à ce que la Banque de France prêtait à l’État au cours des années précédentes8.


              • Tribidule Tribidule 21 mai 2017 19:21

                @Remosra


                Ben oui smiley 

                C’est une balle que vous vous tirez dans le pied là mais une rafale

              • Tribidule Tribidule 21 mai 2017 19:22

                c’est PAS une balle


              • Remosra 21 mai 2017 19:28

                @Tribidule

                Vous avez lu au moins ?
                Surtout la dernière phrase qui dit bien que le montant disponible était supérieur à celui prêté par la banque de France à l’état et contredit votre dire sur le fait que 10 milliard (erreur de votre part c’était 20 milliard) était ridicule et pas suffisant ?


              • Tribidule Tribidule 21 mai 2017 20:10

                @Remosra


                 smiley  smiley smiley 

                z’êtes des sacrées pointures à l’UPR.

              • Remosra 21 mai 2017 20:21

                @Tribidule

                Tenez, un lien avec un graphique qui montre les dettes de l’état depuis 1950 !
                Il est assez parlant.
                En tout cas, cela ne change absolument rien à ce qu’a dit Fifi.

                http://france-inflation.com/img/solde_public_france.png



              • Yaurrick Yaurrick 22 mai 2017 13:18

                @Fifi Brind_acier
                Il y a au moins un point où nous sommes d’accord : c’’est parfaitement libéral de laisser faire faillite et de ne pas piocher dans les poches des autres. Vous être probablement plus libéral que vous ne le pensez.
                Je vous encourage à encore faire un effort de compréhension sur ce qu’est le libéralisme, ça n’est pas le mal incarné comme nombre sur ce site semblent le croire, bien au contraire.


              • malitourne malitourne 20 mai 2017 18:09

                A part le Grexit, une autre idée pour arrêter le massacre social en Grèce ?


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 18:22

                  @malitourne
                  Non, le Grexit est la seule solution !
                  C’est le conseil que donnait l’ancien Ministre argentin aux Grecs !
                  « Nous avons sauvé les gens plutôt que les banques ! »

                  Mais la Gauche radicale grecque étant radicalement européiste, en a décidé autrement...


                • malitourne malitourne 20 mai 2017 18:26

                  @Fifi Brind_acier
                  Mon point d’interrogation était à usage décoratif :)


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 18:51

                  @malitourne
                  J’avais bien compris ... Mais comme nous nous adressons a des lecteurs majoritairement européistes, (c’est du moins ce que disent les résultats des élections), il n’est pas inutile de montrer qu’un pays souverain comme l’ Argentine a pu tenir tête au FMI.


                  La Bolivie aussi vient de se débarrasser du FMI !

                • Croa Croa 20 mai 2017 18:36

                  « l’argent prêté à la Grèce ne sert en réalité qu’au remboursement de sa dette » FAUX, même pas ! Ça sert à ce qui s’appelle pudiquement le “service de la dette˘, c’est à dire à payer (seulement) les intérêts de la dette.
                  Dit autrement, les grecs peuvent crever mais ce qui est dû aux banques est dû quitte à faire payer ça par n’importe qui, c’est à dire par les pauvres grecs mais aussi par les autres européens progressivement.


                  • goc goc 20 mai 2017 18:55

                    @ l’auteur

                    En réalité l’équation est simple pour MACRON ; soit il laisse filer le déficit comme ses prédécesseurs et il va placer la France sous la tutelle des créanciers, soit il impose des mesures d’austérité qui vont nous mener droit à la misère

                    Merci pour l’article qui décrit bien ce qui pourrait nous arriver si on reste dans l’alternative que vous évoquez

                    Mais je pense qu’il existe une troisième voie, certes plus radicale mais avons-nous le choix ?
                    cette voie se définie en plusieurs actions

                    1 - création d’une monnaie interne le FF (franc français) référencée à l’euro (et donc fluctuant), mais utilisable uniquement en France.L’euro ne pourrait être utilisable uniquement que pour des achats effectués à l’étranger. (la dette sera convertie en FF)
                    2 - Moratoire sur la dette de 5 ans, et annulation du paiement des intérêts
                    3 - annulation de la loi « Pompidou/Giscard » et retour à l’emprunt via la BdF (banque de France) et uniquement la BdF (interdiction d’emprunt par les différents organismes d’État d’emprunter via le privé)
                    4 - division par 2 de l’immobilier (loyers et remboursement de prêts) + modification des POS dans les communes rurales pour augmenter les surfaces de terrains à bâtir (plus autorisation des mobiles-homes sur ces nouveau terrains), afin de baisser les tensions sur les logements.
                    5 - pousser les banques nationales à la faillite (sauf la Banque postale) en vue de leur nationalisation (voir le point 4). Ceci permettra de mettre en place un impôt à la source, et accessoirement éviter l’emprunt en fournissant de la trésorerie à l’État .
                    6 - diminutions des charges SS de 25% (et surtout simplification : 1 seule ligne de charge sociale) et diminution des salaires (à 2x le smic et plus) de 10%, en compensation de la baisse de l’immobilier
                    7 - Moratoire de 5 ans que les prêts aux agriculteurs en échange du passage au « tout bio »
                    8 - Lancement de grands projets (passage à la fibre partout, technologie de démantèlements dans le nucléaire, et ferroutage en flux tendu sur les grands axes : Nord-sud, Tunnels du Mont-blanc et du Frejus, etc..). ces projets devant être accessibles aussi bien aux grandes entreprises qu’aux PME/TPE
                    9 - Exonération de taxes et impôts sur les brevets si ces derniers sont exploité (à 80% minimum) en France et imposition à 30% des droits de brevets et licences payés à l’étranger
                    10 - Restauration de l’autorité : aussi bien pour la Police que pour l’école, et la famille, mais aussi de notre diplomatie (abandon de la vassalité US)
                    11 - 1 des deux membres d’une famille (père ou mère) pourrait rester au foyer pour s’occuper de ses enfants, en échange, il ou elle percevra 1 smic. Par contre réduction -50% des aides sociales (chômage, rsa, etc..)

                    il y a encore plein d’autres choses, comme la sortie de l’OTAN et la régénération de notre armée, avec pourquoi pas, un service national (plus intelligent) pour ceux et celles qui sont en échec scolaire, ou le retour vers une Europe de l’atlantique à l’Oural, avec signature d’échanges commerciaux avec la Russie, abandon du Tafta, et intégration à la Route de la Soie.
                    Pour ce qui est de l’Europe. On doit être ferme et proposer aux autres pays, soit l’acceptation de nos mesures, soit le retrait de l’UE (y compris par l’exclusion du fait de Bruxelles) avec toutes les conséquences sur l’avenir de l’UE pour les autres pays (certains nous suivront dans cette démarche).
                    Enfin dernier point important : reforme de la Bourse française et de l’actionnariat industriel en particulier en taxant fortement les spéculateurs, voir en bloquant les achats/vente à court terme (moins d’1 an). Ces taxes sur les plus-values allant directement à l’entreprise cotée


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 2017 19:17

                      @goc
                      Tout ce que vous proposez est interdit par les Traités européens. Vous n’obtiendrez jamais l’unanimité des 27pays pour changer les Traités, ils sont divisés de plus en plus.
                      « L’Europe n’est pas réformable », c’est un ancien du Comité Central de Syriza qui l’explique.


                      Comme la priorité de Mélenchon, c’est de sauver l’ Europe, il n’en sortira jamais !

                      C’est ce qu’explique Généreux : « S’ils ne sont pas d’accord, ils nous mettrons dehors et prendrons la responsabilité de l’éclatement de l’ UE » Jamais Mélenchon ne proposera le Frexit !

                      Sinon, il proposerait le Grexit à Tsipras, ce qu’il ne fait pas .

                    • goc goc 20 mai 2017 19:53

                      Tout ce que vous proposez est interdit par les Traités européens

                      Bonjour fifi

                      Bien sur que le traité européen l’interdit, mais nous ne sommes pas Malte, nous avons un pouvoir de décision et surtout un pouvoir de destruction de l’UE, donc forcement les 26 autres nous écouteront ou nous expulseront, ce qui reviendra à la dissolution de l’UE.
                      Si en plus « mon » plan fonctionne, cela poussera certains peuples à se révolter et à nous suivre

                      En plus il en faut pas oublier que nous avons refusé le traité constitutionnel par referendum, ce qui est au dessus d’un vote par les 2 assemblées, ce qui rend illégale le traité de Lisbonne.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 07:45

                        @goc
                        Il y a 2 façons d’entériner un Traité européen, le referendum ou le Parlement. Le Parlement français réuni à Versailles, a bel et bien entériné le Traité de Lisbonne, et dans les règles constitutionnelles !
                        Il y a bien eu forfaiture du vote des Français, mais votre histoire d’illégitimité ne tient pas la route.


                        Mélenchon utiliserait la menace de la sortie de l’ UE, mais il n’ira jamais au bout !
                        Il l’a expliqué dans son discours à Rome, il ne sortira de rien du tout !

                        Mélenchon tient un double discours :
                        « L’Europe on la change ou on la quitte ! »
                        Sauf qu’à Rome, il a expliqué qu’il ne la quittera jamais !

                        C’est comme pour la sortie de l’ OTAN.
                        Un coup il dit qu’il sortira de l’ OTAN complètement, puis il écrit qu’il ne sortira que du Commandement intégré de l’ OTAN. Ce qui n’est pas la même chose.

                      • Legestr glaz Ar zen 21 mai 2017 11:24

                        @goc


                        Vous réglez toujours les problèmes par la « désobéissance » et par le rapport de force. 

                        Je vous demande donc de considérer une chose simple. Au lieu de tenter de « renégocier » les traités par le rapport de force et la désobéissance n’est-il pas plus simple et plus rapide de désobéir aux créanciers de la France sans même établir un rapport de force puisque ceux-ci ne sont que des banques et des fonds de pension qui ne pèsent donc rien ? Même pas la peine de se confronter à des Etats et à d’autres puissances. C’est cool !

                        En désobéissant aux créanciers de la France, puisque la désobéissance n’est pas un problème pour vous, la dette de la France de plus de 2000 milliards est annulée et le service de la dette de quelques 50 milliards annuels est supprimée. La France repart sur de bons rails grâce à la désobéissance. 

                        Pourquoi faire compliqué alors qu’il est si facile de faire simple. Que viendraient dire les créanciers de la France à notre pays ? Quel rapport de force pourraient-ils établir ? Des réponses Goc ?

                        Je vous mets face vos paradoxes. C’est tellement simple de parler de désobéissance pour régler les affaires européennes. Cela vous plait. Mais lorsqu’il s’agit d’argent, c’est la débandade ? Le poids de la France ne compte plus ? Pourquoi Malte ne pourrait-elle pas désobéir à ses créanciers ? 




                      • goc goc 21 mai 2017 13:43

                        @Ar zen
                        Le rapport de force, ce n’est pas moi qui le provoque, mais bien l’UE et les banques qui « profitent » de leur prétendue position « toobigtofall » pour utiliser l’argent des banques centrales pour spéculer et détourner les fonds au lieu de relancer l’économie

                        le rapport de force ce n’est pas moi qui le provoque, mais bien l’UE et ses valets (le nabot, flamby, et enfin le nouveau macron) qui imposent une politique anti-sociale arrogante et destructrice (uberisation, dumping social, travail le dimanche, etc..), voir ce qui se passe en ce moment en Grèce avec par exemple l’effondrement des pensions de retraite.

                        le rapport de force ce n’est pas moi qui le provoque, mais bien les USA avec leurs « révolutions de couleur », et l’installation de régimes fascistes, ultra corrompus comme en Ukraine, sans parler de l’armement de terroristes

                        le rapport de force ce n’est pas moi qui le provoque, mais bien les médias qui mentent et bafouent le droit à l’information impartiale et libre.

                        le rapport de force ce n’est pas moi qui le provoque, mais bien nos autorités politiques qui essayent de nous faire passer pour des victimes du terrorisme, alors que c’est nous qui sommes d’abord allé la-bas pour y porter la mort de centaines de civils, baptisés « dommages collatéraux », grâce à nos avions et à nos canons ’voir les bombardement sur Misrrata en Libye.

                        Alors ne confondez pas « désobéissance » et « légitime défense », l’une peut être discutable, l’autre est une obligation et la seule solution permettant notre survie sociale.

                        Pour être respecté, un organisme doit d’abord être respectable. Or aujourd’hui ni l’UE, ni les politiciens ni les médias ne sont respectables.


                      • goc goc 21 mai 2017 13:49

                        @Fifi Brind_acier
                        Mélenchon utiliserait la menace de la sortie de l’ UE

                        Pourquoi me parlez-vous de Melenchon ??
                        je n’ai rien à voir avec cet opportuniste, et surtout je me méfie de ses promesses et/ou de ses engagements.
                        Ce que je propose n’a rien à voir avec ce monsieur. j’ai mes idées, il a ses promesses


                      • Legestr glaz Ar zen 21 mai 2017 16:18

                        @goc


                        Quels sont vos arguments dans votre post ? Qu’avez vous répondu à ma question concernant la désobéissance aux créanciers la France et de l’annulation pure et simple de la dette ? Vous n’avez rien répondu. Pas un seul mot sur les créanciers de la France ? 

                        Puisque vous comptez régler le problème des traités européens par la désobéissance, détrompez moi si ce n’est pas vrai, pourquoi, dans ce cas, ne pas désobéir aux créanciers de la France ? 

                        La désobéissance ne s’applique que dans certaines circonstances ? Selon votre point de vue la France établit un rapport de force avec l’UE, désobéit aux traités mais ne le fait pas avec les créanciers ? 

                        Vous savez comme moi que le problème numéro est la dette française. Elle plombe toute l’économie du pays. Je voudrais donc savoir pourquoi, puisque vous parlez de désobéir aux traités et d’instaurer un rapport de force avec l’UE, ce principe ne s’applique pas aux créanciers de la France ?

                        Vous avez la formule miracle avec la désobéissance, pourquoi ne pas l’appliquer pour la dette ? La France n’est pas Malte, comme vous savez l’écrire, ni la Grèce d’ailleurs. Est-ce que les créanciers de la France vont venir nous menacer ? Et de quoi ? Est ce que les créanciers de la France vont saisir la justice ? De toute manière il n’y a qu’à désobéir, la France n’est pas Malte, n’est-ce pas ? 

                        Je vous demande de répondre à la question suivante : pourquoi ne pas désobéir aux créanciers de la France et annuler purement et simplement la dette de 2100 milliards, et que les créanciers aillent se faire cuire un oeuf ? Si vous ne savez pas répondre, c’est que vous avez un problème. 

                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 19:03

                        @goc
                        Il n’existe ni Monsieur UE, ni Madame UE !

                        Il n’existe que des Traités, qui relèvent tous du Droit International, et qui ont été signés par chaque pays, avec chacun des 27 autres pays.
                        Voici les photos des signatures du Traité de Rome, ils sont signés par les Chefs d’Etats entre eux.
                        Et pas avec Bruxelles ou avec Merkel !!


                        Pourquoi voulez vous agresser des pays qui ne nous ont rien fait, dont les populations souffrent autant que les Français, et leur faire du chantage ? C’est quoi ces méthodes de voyous ? C’est ainsi que vous concevez la paix entre les peuples, en les agressant ??

                        Et vous voulez ensuite signer avec eux des accords de coopération ?
                        Commencez donc par les respecter !


                        Ils ont tous signé pour que la sortie se fasse par l’article 50 :
                        « Tout Etat membre peut décider de se retirer de l’ UE »
                        Si les Traités ne vous conviennent pas, alors, on en sort ! Et on établit des accords de coopération à la place, avec des pays européens ou d’autres pays dans le vaste monde .


                      • goc goc 21 mai 2017 19:45

                        @Ar zen
                        Quels sont vos arguments dans votre post ? Qu’avez vous répondu à ma question concernant la désobéissance aux créanciers la France et de l’annulation pure et simple de la dette ?

                        Avant de dire n’importe quoi, vous devriez prendre le temps de me lire, j’ai répondu et argumenté

                        De plus, je n’ai jamais écrit que j’annulais la dette, j’ai écrit que je voulais un moratoire de 5ans, ce que j’annule ce sont les intérêt (pour plusieurs raisons aussi bien économiques que juridiques)

                        maintenant si vous ne voulez pas lire les propos des autres et vous lancer uniquement dans un monologue pompeux afin de vous faire mousser, je ne vois pas l’intérêt de dialoguer avec vous !


                      • goc goc 21 mai 2017 20:05

                        @Fifi Brind_acier
                        Pourquoi voulez vous agresser des pays qui ne nous ont rien fait, dont les populations souffrent autant que les Français

                        Je n’agresse pas les pays Il faut arrêter d’interpréter. Ce que je refuse c’est la dictature de Bruxelles, de ses commissaires non élus donc non représentatifs, et ses traités négociés en douce dans le dos de tous les peuples de l’UE. Ce qu je refuse c’est qu’un organisme (corrompu jusqu’a l’os par des lobby défendant une mondialisation inhumaine) quel qu’il soit, puisse nous imposer des mesures mettant en danger mon peuple (OGM, Gaz de Schiste, Tafta, etc..).

                        Quand aux traités, ils sont aussi fait pour être renégocier, même ceux prétendus non-négociables
                        Demander à la mère Tatcher comment elle a fait.

                        Enfin n’oubliez pas que ce que je propose est une plateforme électorale, donc si (c’est juste une hypothèse de discussion) demain je suis élu sur cette base, cela voudrait dire que mon peuple approuve mes propositions et me demande de défendre cela. Donc j’aurais toute légitimité à le faire.
                        Ou alors je fais un coup d’État, et j’instaure une dictature totalitaire pour imposer mes idées, et là, dans ce cas, vous auriez raison.


                        Tout Etat membre peut décider de se retirer de l’ UE
                        Et s’il ne fait rien pour demander sa sortie, mais pourri le fonctionnement de l’UE, il y a quel article pour le chasser ?, quoi aucun ??, alors on pourrait negocier, non ?


                      • Legestr glaz Ar zen 21 mai 2017 22:47

                        @goc

                        C’est bien ce que je dis et écris. La désobéissance et le rapport de force c’est pour « renégocier » les traités, une lubie en quelque sorte mais, en ce qui concerne la dette, pas de désobéissance ni de rapport de force. La question est pourquoi ? Pourquoi un moratoire ? Il suffit de désobéir, c’est si simple et simpliste. Pourquoi la désobéissance envers l’UE, mais est-ce possible, et pourquoi un moratoire et pas de désobéissance envers les créanciers. Cela n’a strictement aucun sens. 

                        Dès l’instant où vous n’avez plus d’argument vous partez dans les insultes. 

                        Je vous demande simplement, en tout rationalité, en toute indépendance, en toute sérénité, de bien vouloir examiner de quelle manière pourrait avoir lieu une modification des traités ? Qui propose quoi ? Que change t-on ? Il faut l’unanimité pour faire passer la pilule. 

                        Je vous conseille un petit livre à 8 euros, « l’Europe sociale n’aura pas lieu ». Un livre écrit par deux universitaires. Faîtes donc votre idée par vous même au lieu de croire à des utopies. La meilleure façon de vérifier ce que je dis c’est de chercher des sources qui l’infirment. 

                        Comment modifie t-on les traités ? Qui se met autour de la table ? A votre avis ? Quelle est la procédure qui est suivie ? Vous êtes vous renseigné ? 



                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2017 07:17

                        @goc
                        Pour renégocier les Traités, il faut 54 conditions à l’unanimité sur chaque article des Traités.27 accords unanimes des 27 gouvernements + 27 ratifications par les peuples. 1 seul refus, et rien ne change. Vous pouvez compter sur l’ Allemagne pour être celui là.


                        Les pays européens n’ont jamais été aussi divisés : sur les travailleurs détachés, les 11 pays de l’ Est sont pour, les autres contre. Sur les frontières, sur les migrants, sur l’ Ukraine, sur l’ OTAN, sur les paradis fiscaux, sur la mutualisation des dettes, sur les sanctions contre la Russie, ils sont divisés sur tous les sujets importants ...

                        Où allez-vous trouver l’unanimité indispensable pour changer les Traités ?
                        Et vous comptez que l’ UE, paniquée par le Brexit, organise des referendum ?
                        Tous les derniers referendum se sont soldés par un refus....

                        Schaüble a déjà annoncé que renégocier les Traités n’était pas réaliste .

                        "Angela Merkel n’a pas exclu un changement de traité européen, comme l’a proposé Macron. Mais cette éventualité devrait buter sur des résistances en Allemagne. « Cela suppose l’unanimité des 27 Etats membres. Beaucoup de pays, dont la France sans doute, devraient organiser un référendum. Ce n’est pas réaliste », a dit Wolfgang Schäuble dans un entretien donné au Figaro.

                        Le ministre conservateur des Finances de Merkel rejette également l’idée de réduire les excédents commerciaux allemands par une relance des investissements. « On ne résoudra pas les problèmes de la zone euro en affaiblissant l’Allemagne », prévient-il."


                      • GerFran 20 mai 2017 22:53

                        Monique Pinçon-Charlot : « Les ministres des finances européens sont des complices de la grande fraude fiscale »





                        • gerard5567 21 mai 2017 00:11

                          La crise des subprimes n’a coûté que 26 milliards d’euros (plan Sarkozy). Ce qui a fait exploser la dette sous Sarkozy, ce sont les cadeaux faits aux riches.

                          Il suffit dorganiser des chasses pour réduire cette dette : fraude à l’impôt sur le revenu, fraude à la TVA, fraude au travail noir, fraude aux cotisations sociales. Cela en fait des milliards. sans compter l’évasion fiscale : dernier avatar, Malte.

                          Travailler en Allemagne ? Oui, c’est possible en raison de la faiblesse démographique du pays mais il faut accepter la précarité de l’emploi et la pauvreté. Travailler en Allemagne ne vaut que si l’on peut obtenir un CDI. Sinon mieux vaut tavailler en France.


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2017 09:49

                            @gerard5567
                            Il suffit d’organiser des chasses pour réduire cette dette

                            Des pays comme l’Irlande ou le Luxembourg n’ont aucun intérêt à fermer leur paradis fiscaux pour faire plaisir à la France. Au Luxembourg, la finance et les paradis fiscaux, c’est plus de 40% de leur PIB. Ils ne vont pas ruiner leur économie pour faire plaisir aux autres pays européens.

                            La solidarité entre pays européens est un mythe, et l’intérêt général n’est pas le principal souci des Mamamouchis européens ...


                            Si on veut contrôler les capitaux, il faut sortir de l’ UE et remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux que les Traités européens ont supprimé. (Libre circulation des capitaux, des hommes, des marchandises et des services, au sein de l’ UE et avec l’extérieur de l’ UE.)

                          • titi 23 mai 2017 08:07

                            @gerard5567

                            Ce qui a fait explosé la dette sous Sarko c’est la dette sociale + 157 milliards

                            http://www.cades.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=29&Itemid=111&lang=fr

                            qui n’est pas financée par l’impôt et donc pas impactée par son mode de calcul.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès