• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La « Libre pensée » dans ses œuvres : procès en xénophobie, (...)

La « Libre pensée » dans ses œuvres : procès en xénophobie, dogmatisme, division des laïques, et mise en danger… (Tribune collective)

Sur son Blog, la Fédération Nationale de la Libre pensée (1) s’est encore livrée à un de ces procès qu’elle affectionne contre des laïques dont la critique des religions ne s’arrête pas aux portes de l’islam, titré tout en nuances : « A la niche, les glapisseurs de Macron ! », détournant, par un raccourci historique grossier, le titre d’un tract des surréalistes de 1948 « A la niche, les glapisseurs de dieu !  » La suite ne vaut pas mieux, infamante à souhait : « La laïcité, une exception menacée », co-signé entre autres par Jean-François Chalot, Caroline Fourest, Eddy Khaldi, Guylain Chevrier, bref, le ban et l’arrière-ban des pseudo-laïques pétris de xénophobie antimusulmane. » Que peut donc avoir en commun avec les surréalistes, qui visaient la religion et donc toutes les religions, cette agression qui tourne le dos à ce principe pour décréter une religion sacrée, intouchable ? Depuis quand la critique d’un culte ou d’un autre serait de la xénophobie ? « Xénophobie antimusulmane », expression choisie sans doute pour éviter le terme « islamophobie » un peu trop décrié…

Tout d’abord, on cherchera dans notre livre le moindre soutien à Emmanuel Macron que sous-entend l’article. Il accuse la loi confortant les principes républicains qui entend lutter contre "le séparatisme" d’être une « offensive xénophobe », et de « cause infame » contre les musulmans. Si on peut la critiquer ce n’est certainement pas à cet égard, mais plutôt, parallèlement à certaines avancées contre un communautarisme qui n’a rien d’un fantasme, de nouvelles largesses qu’elle donne aux religions affaiblissant la loi de séparation de 1905, par la possibilité par exemple, qu’elles puissent faire fructifier des biens immobiliers pour se financer. Dans le même état d’esprit, est désignée « d’ignoble campagne médiatique », appelée plus loin « ratonnade médiatique » des fois que l’on n’ait pas compris, « l’affaire de Trappes ». L’enseignant à l’origine de celle-ci, bien malgré lui, aujourd’hui sous protection policière, n’intéresse évidemment nullement l’auteur de ce texte qui joue aux apprentis sorciers. 

L’auteur récupère Desproges sans vergogne, pour lui faire dire là qu’« avec La Nausée, on peut aussi avoir Les mains sales. », dévoyant le libre trait d’esprit de ce magicien des mots pour en faire un censeur de la liberté de pensée. Il fallait oser.

Pour rejeter l’idée d’une laïcité française d’exception qu’affirme notre livre, ce qui est bien le cas puisque la France est le seul pays à avoir été aussi loin pour faire de ce principe un pilier de l’organisation politique de l’Etat, est défendu que « cette notion figure, sous des formes diverses, dans un très grand nombre de constitutions d’une multitude de pays. », et donc rien de moins que le relativisme en la matière. Ce qu’un Jean Baubérot, apôtre d’une laïcité dite « ouverte », ne renierait pas. La laïcité française si elle est exceptionnelle est pas essence un exemple universel tout autant que 1789 !

Extrait de la diatribe : « Pour tous ces pseudo-laïques, de l’extrême-droite à une « gauche » bien-pensante et vallsiste, c’est le musulman qui est l’ennemi. Tout est permis contre lui. » L’auteur s’autorise surtout n’importe quoi, en feignant que « le musulman » soit attaqué. Ce qui révèle où on peut en arriver, à essentialiser toute critique de l’islam sous prétexte que le pauvre serait nécessairement immigré et musulman, jusqu’à l’aveuglement devant l’islamisme. Une attitude qui sert le délit de blasphème !

On cherchera ainsi longtemps la moindre attaque gratuite contre les musulmans dans notre livre, la critique portant sur les excès voire les dangers de la religion en général, où la religion chrétienne en prend aussi pour son grade. La laïcité, pour ceux qui la défendent, c’est bien plus que le libre choix d’avoir une religion ou non, c’est l’absence, quelle qu’elle soit, de tout compromis, avec elle. Ce qu’avaient compris les libres penseurs d’un autre temps.  

Par ce procès en moralité, on entend atteindre les personnes dans leur probité, leur intégrité, tout en déformant leur pensée, leurs dires, au regard d'un livre dont le seul but est de faire progresser pour ce qu’il peut, un combat laïque et social qui entend donner force à notre République, pour reconquérir l’idée de ne faire qu’un peuple, seule voie au progrès social.

Nous nous confrontons à la montée d’affirmations identitaires, communautarisme islamique voire intégriste en bonne place, réclamant un droit à la différence dont on sait qu’il conduit à la différence des droits, à la fin de l’égalité entre tous qui seule permet le mélange au lieu de la séparation, qui déjoue le mieux le racisme. Critiquer les excès du religieux quel qu’il soit, ce que fait ce livre, c’est protéger chacun et tous contre l’arbitraire, et particulièrement ces concitoyens de confession musulmane qui attendent de la République qu’elle leur garantisse leur droit de pratiquer leur culte à leur façon, sans se le voir imposé par des groupes de pression qui les assignent à des choix faits par des chefs religieux, contre leur liberté.

Cette critique de toutes les radicalisations religieuses, et recherche de séparation sur fond de revendication au multiculturalisme juridique, est un préalable pour rassembler sans distinction autour des valeurs et principes républicains humanistes, et tout le contraire des divisions que promeut ainsi la Libre pensée dans le mouvement laïque. Combat laïque et combat social étant indissociables, ces divisions se répercutent aussi sur les forces sociales, ce qui ne peut que servir un ultralibéralisme qui fructifie sur l’adage « diviser pour mieux régner ».

On soulignera ce discours de haine qui désigne à la vindicte des personnes, dont le nom est déjà sur des listes, celles de ces intégristes qui, si l’occasion leur en était donnée, n’hésiteraient pas à passer à l’acte. « Tout cela » nous-dit-on, « ne peut déboucher que sur de nouveaux pogroms. » Mais au fait, de qui ? Face à cette volonté de diviser les laïques et d'incitation à la haine, l’antidote est tout désigné, notre livre : « La laïcité, une exception menacée ».

1 « A la niche, les glapisseurs de Macron ! » (Blog Médiapart de la FNLP) https://blogs.mediapart.fr/libre-pensee/blog/180221/la-niche-les-glapisseurs-de-macron

 

Signataires :

Claude Barratier. Proviseur de lycée public retraité, militant d'associations laïques

Jean-François Chalot. Militant laïque d'éducation populaire, responsable associatif

Guylain Chevrier. Docteur en histoire, formateur, enseignant et consultant, ancien membre de la mission laïcité du Haut Conseil à l’Intégration, militant laïque

Jean Mourot. Editeur militant

Nabum. Conteur

Nathalie Rocailleux. Psychologue Clinicienne, Spé. Psychopathologie, Directrice AFL Transition

 

Présentation du livre ici : https://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/59335

Commande : https://www.thebookedition.com/fr/la-laicite-une-exception-menacee-p-379671.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 avril 17:41

    Ça fait combien de fois que vous présentez votre bouquin sur Avox ? Perso je dirais quatre .


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 12 avril 18:37

      @Aita Pea Pea
      C’est possible, mais ce genre de livre ne bénéficie pas de la couverture médiatique qu’offrent les éditeurs commerciaux.
      Par ailleurs, ce papier n’est qu’une réponse à un texte insultant et mensonger d’un personnage public qui n’a même pas lu le livre dont il dénonce les auteurs.
      Sans l’attaque du dirigeant de la libre pensée en question, vous auriez échappé à cette Nème pub pour un petit livre qui ne mérite pas une telle indignité !


    • bonnot 12 avril 18:02

      Je crois que ce n’est pas une présentation du livre mais une réponse à un texte calomniateur venant d’un éminent responsable national de la Libre pensée.


      • pierre 12 avril 18:14

        encore un pseudo muet depuis 2015....


      • pierrot pierrot 12 avril 18:27

        La laïcité est une valeur à défendre contre les offensives des religions obscurantistes.

        Chacun choisira ses propos les plus rationnels et percutants.


        • Copain 13 avril 12:35

          @pierrot
          Je défends les valeurs chrétiennes, notre culture notre civilisation
          Nimrod est le premier dictateur, il séduit les gens par la parole, c’est la première démocratie


        • Et hop ! Et hop ! 13 avril 14:30

          @pierrot

          Selon Vincent Peillon, historien de la laïcité, ministre socialiste de l’Éducation nationale, la laïcité n’est pas une position de neutralité religieuse, c’est une religion matérialiste (fondement du progressisme, du scientisme, du darwinisme social, de l’hédonisme, de la société de consommation) inventée sous la IIIe République par des protestants et des juifs libéraux, c’est-à-dire athées, réunis par la franc-maçonnerie, pour combattre le catholicisme et confisquer aux congrégations les hospices, les hôpitaux, les oeuvres sociales, les écoles qu’ils avaient créées pour leur retirer leur influence. Il s’agit donc d’une idéologie sectaire.

          https://www.youtube.com/watch?v=DIqHIcVWxn0


        •  C BARRATIER C BARRATIER 12 avril 20:16

          Qu’a écrit le patron de la libre pensée sur le blog « libre pensée » hébergé par Médiapart ? Lisez, la diffamation et les violentes insultes proférées justifieraient qu’un tribunal pénal soit saisi afin de défendre l’honneur et l’intégrité des auteurs. Ce texten’est effectivement pas une publicité pour un ouvrage déjà apprécié et qui n’a pas besoin de publicité....


          • Bendidon Bendidon 12 avril 21:00

            Le XXIème siècle sera spirituel (ou religieux) ou ne sera pas !

            C qui qu’a dit ça, chalot et ses copains ?????

             smiley

            Tin en passant vous êtes les libres penseurs, les défenseurs des droits de l’homme (et j’en passe) face à la dictature mondialiste qui s’installe tranquillou

            VOUS ETES OU ???????

             smiley


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 avril 13:59

              @Bendidon

              Ben quand même, c’est tout le gratin qui est là. Vos histoires de Covid, avec un peu de chance on n’en parle plus dans 6 mois

              Je ne savais pas que C Nabum était un vrai pseudo d’auteur sur la laïcité ??

              Mais en dessous y’a J-F Chalot qui dit « un peu d’humour ça fait pas de mal » et on lui répond « je sais pas si Guylain Chevrier va apprécier » . Du coup je comprends plus rien : où est l’humour ?


            • pierrot pierrot 12 avril 21:32

              Les libres penseurs lutteront sans fin contre les religions qui asservissent l’humanité.

              Vive la liberté et la pensée rationnelle face aux obscurantistes, sectaires religieux, complotistes imbéciles, anti sciences.


              •  C BARRATIER C BARRATIER 12 avril 23:23

                @pierrot
                Mais Pierrot, les religieux, les croyants, le pape, etc sont aussi des libres penseurs. Nous sommes en 2021 dans un pays laïque, et tout le monde est Libre de penser ce qu’il veut et de le dire.


              • guylain chevrier guylain chevrier 12 avril 22:40

                Aita Pea Pea : Oui, ça fait plusieurs fois, mais là, on s’en serait bien passé, car c’est pour défendre non seulement le sens de ce qui en fait la substance authentiquement laïque, mais aussi l’air de rien l’honneur de ses auteurs, violemment attaqué par toujours le même excité de la FNLP. Cette dernière a contre elle plusieurs communiqués d’associations laïques qui commencent à en avoir assez de cette usurpation du titre de Libre penseur, qui s’en prend à la liberté d’expression de tout ce qui ne rentre pas dans ses codes, à savoir, une laïcité dite « ouverte » qui attaque régulièrement l’église catholique mais interdit de toucher à l’islam par cet aveuglement d’y voir l’alternative à l’ex-classe ouvrière d’hier, comme s’il suffisait de faire partie des couches populaires pour être révolutionnaires, et ainsi interdit par ricochet la critique de l’islamisme. Il est à espérer que les membres de la FNLP fassent un jour leur révolution interne pour sortir des contradictions indépassables qui l’emprisonnent, qui divisent les laïques lorsqu’ils ont tant besoin de s’unir face à la montée des périls, et prêtent le flanc au communautarisme et à l’islamisme.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 avril 23:03

                  @guylain chevrier
                  En accord. Ce qui me fout en l’air est que les critiques les plus pertinentes face àcela viennent de droite .


                • LOISEAU LOISEAU 13 avril 10:28

                  @guylain chevrier
                  Je ne peux que souscrire totalement à la réponse de Guylain Chevrier, de J.F. Chalot et des autres co-auteurs de cet excellent livre, d’autant plus que je suis moi-même cité, en raison de ma présentation du livre de J.F. Chalot et du fait que j’ai également commis un livre déplaisant fortement à la FNLP : « L’islam, nouveau cancer du mouvement ouvrier ». C’est donc sans ménagement aucun que C. Eyschen de la FNLP m’a inscrit au club des xénophobes, fascistes ou macroniens (c’est au choix) et qu’en plus je sois pour lui gratifié d’un qualificatif emprunté à la psychologie clinique ; jugeons-en : « Ce brûlot de haine (il parle de »La laïcité, une exception menacée« ) est présenté par un dénommé Loiseau Patrick, qui n’a laissé qu’un souvenir d’un dérangé dans les milieux qu’il a pu fréquenter plus jeune ». Il est dommage que ce personnage, critiquant nos livres de la manière la plus outrancière sans même pouvoir citer le moindre passage ni argumenter sur le fond, ait omis de préciser qu’il essayait de régler des comptes avec ceux qu’il considère dorénavant comme des « ennemis politiques ». Bref, une attitude qui ne peut se prévaloir d’une quelconque « libre pensée », au sens déontologique du terme mais se rattache plutôt à une tentative de musèlement intellectuel, social et politique de la pensée de l’autre. C’est pourquoi je n’hésite pas à dire que cette attitude résonne en moi, trotskyste de toujours et militant laïque convaincu, comme un triste écho des procès staliniens que nous sommes nombreux à avoir subis, dans les années 30 comme beaucoup plus tard.
                  Patrick Loiseau
                  .


                • troletbuse troletbuse 12 avril 22:58

                  Tout à fait
                  Mais voter une loi sur l’euthanasie
                  Supprimer l’ENA

                  Parler de laïcité

                  Une loi sur le séparatisme

                  C’est drôlement plus important  smiley


                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 13 avril 04:21

                    Tout ce qui divise les laïques actuellement est une mauvaise action et se rend complice de l’activité incessante du gouvernement contre la loi de 1905. Libre-Penseuse, je regrette qu’un responsable de la FNLP agisse de cette façon.

                    Amis laïques, quelles que soient nos différences d’appréciation, réclamons l’unité laïque.


                    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 13 avril 09:49

                      Pour s’unir, il faut s’attacher à ce qui rassemble plutôt qu’à ce qui divise. Mais depuis qu’on a érigé en principe universel le droit à la différence, chacun ne cherche plus que sa spécificité. Et les groupes humains scissionnent dès qu’ils décèlent une petite différence entre leurs membres...

                      Par ailleurs, l’union nécessite la bonne foi de ceux qui veulent s’unir et non l’égoïsme de boutique et la soif de pouvoir...


                      • Tesseract Tesseract 13 avril 11:12

                        En gros, il y a une guerre de religions au sein de la Libre Pensée ?

                        []-> OK je sors smiley


                        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 13 avril 11:20

                          @Tesseract
                          Il semblerait... On peut être contre toutes les religions et avoir un comportement religieux !
                          Mais le livre en question est extérieur à la Libre pensée organisée. Il est le produit d’auteurs pensant librement en dehors de toute organisation !


                        • CHALOT CHALOT 13 avril 11:16

                          Un peu d’humour cela fait du bien , merci


                          • Lonzine 13 avril 11:24

                            @CHALOT
                            Je ne sais si Chevrier va apprécier....



                          • Hurricane Hurricane 14 avril 13:19

                            Pour connaitre la vérité , je choisis d ’ écouter les commentaires de ceux qui sont qualifiés de complotistes par les islamos gauchistes macronniens, qui sont harcelés et lourdement condamnés par la justice gauchiste , qui sont vilipendés insultés calomniés par les merdias tous aux ordres du pouvoir , surtout sur la pire plate-forme de propagande islamo gauchiste de tous les crétins de la macronnerie immigrationniste triés sur le volet , celle du collabo lèche babouche : Hanouna .

                            Parmi tous ceux là , le seul qui résiste sans faiblesse , sans battre en retraite , avec un courage héroïque ... 

                            C ’ est Zemmour ! 

                            Il assène des chiffres prouvés sur l ’ immigration criminelle , sur les mineurs étrangers délinquants :les mijeurs de trente ans , sur les prisons remplies d ’ arabos africains à plus de 90% ,sur l ’ insécurité du pays générée par nos djeuns maghrébins chances pour la Ceufran et les tribus criminelles impunies protégées par le pouvoir , celles des Traoré et sa smala racialiste indigéniste raciste anti blancs , parasites suceurs d ’ allocs aides à profusion sans contrôle sinon ce serait raciste . 

                            Tout est vrai , mais la justice de gauche corrompue de ce pays colonisé de force par les hordes et meutes arabos africaines , protège toute cette racaille et les encourage même à continuer leurs délits et crimes , sous prétextes qu ’ ils n ’ ont pas les codes , qu’ il n’ y a pas assez de places en prisons , que l’ univers carcéral risquerait de les traumatiser , laissant tous les citoyens à la merci de ces criminels .

                            Zemmour complotiste ? tant mieux c est donc qu il dit LA vérité ,il gène ? tant mieux , encourageons le à continuer à gêner tous ces salopards islamos gauchistes macronniens . 


                            • zelectron zelectron 15 avril 10:33

                              Comment se fait-il que les mouvement laïcs promeuvent l’athéisme ?


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 avril 13:42

                                @zelectron

                                Les athées honnêtes et raisonnables peuvent parfaitement promouvoir l’athéisme tout en respectant la laïcité républicaine.

                                Ce sont seulement ceux des athées qui sont avant tout antireligieux qui ont une influence désastreuse, aujourd’hui et plus que jamais en France, en participant activement et très bêtement à l’islamisation de celle-ci.

                                Ces athées-là entretiennent délibérément et malhonnêtement leur méconnaissance des religions. Ça ne les intéresse pas du tout de savoir si le christianisme est issu de l’enseignement de Jésus de Nazareth, qui a donné sa vie pour pacifier la religion dans laquelle il est né, à l’opposé du prophète Mohamed qui, six siècles plus tard, a relancé la croyance qui était celle de l’Ancien Testament, dans lequel “Dieu“ commande de très nombreux prétendus “bons massacres“.


                              • CHALOT CHALOT 15 avril 18:12

                                Les laïques ne sont pas antireligieux et d’ailleurs parmi eux, beaucoup sont croyants. Dans l’agglomération de Melun où le CNAFAL est la plus importante association familiale avec à ce jour plus de 800 adhérents, beaucoup sont musulmans ou catholiques. C’est leur choix personnel. Par contre les laïques sont anticléricaux c’est à dire qu’ils refusent que les clergés dictent leurs conditions à l’Etat. Si la loi de séparation des églises et de l’Etat a été votée par l’assemblée nationale c’est aussi parce que des catholiques et des protestants, notamment ont participé à ce combat émancipateur. Comme le disait en 1850 Victor Hugo ; « l’EGLISE CHEZ ELLE, L’ETAT CHEZ LUI » ou comme l’a affirmé Gambetta en 1877 : " Je ne fais que traduire les sentiments intimes du peuple de France en disant ce qu’en disait un jour mon ami Peyrat : le cléricalisme ? Voilà l’ennemi ! » 


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 avril 12:09

                                  @CHALOT
                                  Oui, le cléricalisme est l’ennemi. Mais la conception de 1905 de la laïcité était mauvaise et il faut, maintenant que nous en avons de nombreuses preuves, la modifier, l’améliorer.

                                  L’ennemi c’est aussi la volonté de ceux des athées qui sont avant tout des antireligieux de reléguer les croyances religieuses parmi les conceptions humaines qui ne peuvent avoir droit à l’expression publique comme toutes les autres conceptions humaines.

                                  La croyance en Dieu, en un ou plusieurs dieux, doit pouvoir s’exprimer publiquement et aussi librement que peuvent être exprimés la détestation des dieux, l’amour, les convictions politiques, le sport, le théâtre, la lecture, l’écriture, la peinture... 

                                  Ce qui, par contre, doit être rejeté c’est, dans la Constitution de la France, “le respect de toutes les croyances“. Une religion criminogène comme l’islam, par exemple, ne doit pas “être respectée" par la France républicaine.


                                • CHALOT CHALOT 16 avril 13:22

                                  L’Etat n’a pas à donner son opinion sur telle ou telle religion. Il doit faire appliquer la loi républicaine. Toute la loi et rien que la loi. Quant à la loi de séparation, il faudrait qu’elle soit respectée partout y compris en Alsace Moselle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité