• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La profanation de la basilique de Saint-Denis : impunité ou réaction à (...)

La profanation de la basilique de Saint-Denis : impunité ou réaction à venir ? De l’urgence de stopper les machines

Montjoie et Saint-Denis !

JPEG - 72.2 ko
Philippe Auguste soulevant l’Oriflamme - 24 juin 1190

« Quand le roi de France se battait contre l’empereur germanique ou contre ses vassaux trop turbulents, il avait pour signe distinctif un gonfanon de couleur vermeille unie que l’on appelait Oriflamme de Saint-Denis.

L’histoire raconte que lorsque l’empereur d’Allemagne voulut ravir la couronne de Philippe Auguste et envahir la France avec 200 000 hommes, le roi appela à lui toutes les paroisses et trouva 60 000 volontaires. Il se rendit à Saint-Denis pour communier et ramena l’Oriflamme avec lui pour prendre part à la bataille. Les Français eurent à lutter contre un ennemi plus de trois fois supérieur ; ils fléchirent tout d’abord sous le nombre mais « soudain, vers trois heures, du fond de la plaine ensoleillée, apparaît dépliée la Sainte Oriflamme ; une force mystérieuse s’échappe de ses plis : sa vue déconcerte, puis épouvante les ennemis. Ils cèdent, brisent leurs lignes et bientôt fuient de toutes parts ». Cet événement se produisit en 1214, à Bouvines. » (Guy Boulianne)

PNG On voit bien que même en ce XIIIè siècle l'image du Labarum de Constantin n'est pas éloignée, pas plus que le signe du "In Hoc Signo Vinces".

 

Mais en revenant au XXIè siècle, (mais on nous dira sans doute que c’est là une tradition déjà bien ancienne pour pareil monument déjà victime des fureurs révolutionnaires) que penser de la scandaleuse profanation survenue dans l’après-midi du dimanche 18 mars 2018 lorsque, vers 15 heures, durant la célébration de l’office qui dut être interrompu, 80 personnes du Collectif Coordination des sans-papiers (93) ont fait irruption dans la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) pour manifester avec une banderole contre le projet de loi « Asile Immigration », obligeant les policiers à employer la force pour évacuer ces derniers ?

 

http://www.bvoltaire.fr/voile-islamique-megaphone-horde-envahit-necropole-rois-de-france/

 

Un événement, un fait divers comme un autre, diront les uns ; un incident qu’il est inutile de monter en épingle, jugeront les autres, renvoyant dans la grande lessiveuse du relativisme des choses une actualité à leurs yeux sans intérêt et ravalant l’incident à une simple échauffourée digne de l’évacuation d’un squat.

Mais il n'en est rien.

 

II- Sait-on bien que la basilique cathédrale de Saint-Denis n’a rien d’un lieu anodin ?

 

Sait-on en effet que la basilique cathédrale de Saint-Denis, en France, et la cathédrale orthodoxe Saints Pierre-et-Paul, mausolée grand-ducal de Saint-Pétersbourg, en Russie, sont deux monuments jumelés ? Et alors ? dira-t-on.

 

Sait-on que la basilique royale de Saint-Denis, qui a été élevée au rang de cathédrale en 1966, est la dernière demeure des rois et reines de France ? Oui, mais encore ? penseront quelques autres.

 

Sait-on que la cathédrale Saints Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg est devenue plus récemment que sa sœur française la grande nécropole qui a accueilli les dépouilles des Romanov (Pierre Ier dit le Grand (1672-1725), Catherine II dite la Grande Catherine (1729-1796), Alexandre Ier (1777-1825) et Nicolas II (1868-1918) depuis la mort du tsar Pierre Ier dit le Grand en 1725 ?

 

Sait-on encore que, construite sur la tombe de Saint-Denis, évêque missionnaire mort vers 250, l’abbaye royale de Saint-Denis a accueilli dès la mort du roi Dagobert en 639 et jusqu’au XIXe siècle, les sépultures de 43 rois, 32 reines et 10 serviteurs de la monarchie ?

Sait-on qu’avec plus de 70 gisants médiévaux et tombeaux monumentaux de la Renaissance, la basilique recèle en son sein le plus important ensemble de sculpture funéraire du XIIe au XVIe siècle ?

Sait-on encore que, conçue par l'abbé Suger, conseiller des rois, de 1135 à 1144 et achevée au XIIIe siècle sous le règne de Saint Louis, cette œuvre majeure de l’art gothique, cette église, cette basilique, cette cathédrale inaugure la place centrale de la lumière, symbole du divin, dans l'architecture religieuse de ce qu’elle demeure : l’ancienne nécropole chrétienne, catholique romaine des Rois de France ?

Sait-on tout cela, et plus précisément encore, la mosaïque de populations qui vivent à « Saint-Denis Basilique » sait-elle, imagine-t-elle au moins quelle côtoie un trésor de l’histoire de France ?

Disons les choses simplement : elle l’ignore, elle s’en moque probablement (pour dire les choses poliment) et considère de toute façon que cet édifice religieux dont la façade est architecturalement déséquilibrée est pour elle sans intérêt tout comme le sont les figures magnifiques d’une histoire – celle de la France -, qui lui est profondément étrangère, soit qu’elle ait été oubliée, soit qu’elle ne lui ait pas été enseignée, et dont elle perçoit qu'elle est celle d’un pays ouvert à tous les vents, qui ne se respecte plus, ne se donne plus les moyens de se faire respecter, et est frappé d’amnésie au point de laisser ses dirigeants et leurs courtisans détruire son passé prestigieux.

Que penser pourtant de ces mille ans d’histoire qui devraient susciter à tout le moins le même respect qu'une affiliation à la CAF ou à la CMU dès lors que l’on découvre, à côté de l’exposition actuellement consacrée aux Romanov (dont il est probablement inutile de demander qui ils sont aux clients qui fréquentent le marché ouvert place Jean-Jaurès, non loin du parvis de la cathédrale, un ex-lendit qui a tout du souk), l’invitation à participer dans ces lieux consacrés (une basilique), en tant que spectateur, à une « comédie mélodique pour tout public » dans laquelle - tenez-vous bien -, « le roi Louis IX (Saint - Louis, pour mémoire) y apparaît à son crépuscule (comme par hasard) à travers le regard de sa belle-fille, Isabelle d’Aragon, princesse aventureuse, et de sa quête d’amour courtois tandis que la croisade (on y est !) bat son plein à Tunis . Savant mélange, nous explique-t-on, de faits historiques et d’imagination pure, cette légende nimbée de musique médiévale et jazzy fait écho à des contes populaires tunisiens du XIXème siècle à propos de Saint Louis » ?

http://www.saint-denis-basilique.fr/Actualites/Spectacle-pour-enfants-et-familles-Le-saint-blues-du-roi-Louis

Imagine-t-on (et il suffit pour cela de regarder la photo du spectacle considéré sur le site proposant ledit "spectacle"), que cette mise en scène indigente ("Savant mélange de faits historiques et d’imagination pure, cette légende nimbée de musique médiévale et jazzy qui fait écho - j'insiste-, à des contes populaires tunisiens du XIXème siècle à propos de Saint Louis", a précisément lieu à l'endroit même comme le montre l'illustration mise en exergue du présent billet, où le roi de France Philippe Auguste a reçu l'Oriflamme de Saint-Denis, en 1190 ?

Des "contes populaires tunisiens" venus donner la réplique au vilain "roi Croisé" , souffrant de "blues" et fort opportunément décédé de la peste devant les remparts de Tunis, sans doute puni pour sa mécréance et son hostilité aux "Infidèles" de la Vraie Religion ?

Et tout cela dans la basilique royale des Rois de France ?

A quand le concert de rap ou le spectacle de hip-hop rappelant au nom de "l'immigration" et des "demandeurs d'asile" que les victimes de l'esclavagisme étaient elles aussi des "sans-papiers" privés de droits ?

On ne peut que s'interroger sur le cerveau laïcard et pernicieux qui a conçu pareil événement et celui ou ceux qui l'ont accepté dans un relativisme et un manque de respect élémentaires qui expliquent que tous les obstacles ont pu être levés par tous ceux qui, au nom d'un idéal politique perverti, n'ont pas hésité à profaner de manière différente un lieu saint et consacré et qui plus est historique.

Imagine-t-on un seul instant que des députés radicaux-socialistes, des instituteurs, des francs-maçons, des communistes, des libres-penseurs, tous anticléricaux mais viscéralement attachés avec honneur et patriotisme indiscutable à la République, à ses symboles et au principe de laïcité absolue qu'ils estimaient être de son essence, auraient pu tolérer voici un siècle, dans la basilique des rois de France, pareils débordements, pareille confusion politique et intellectuelle ?

La réponse est bien évidemment négative.

Que penser alors de cette déclaration frappée au coin de la malhonnêteté intellectuelle et de l'imbécillité sournoise du député Eric Coquerel (France Insoumise) répondant par messagerie Tweet à Marine Le Pen qui lui manifestait son indignation : « J’assume d’avoir soutenu cette occupation sans irrespect ni violence de sans-papiers qui ont rappelé symboliquement qu’une église était du côté du droit d’asile et des plus démunis. Et votre idée de profanation de la « nécropole de nos rois » c’est du pur Maurras » ?

La réponse est simple : on déraisonne complètement.

L'offense comme le scandale sont patents et mériteraient d'être punis à la hauteur du propos comme des actes accomplis.
 

III- Six questions méritent d’être posées et attendent une réponse :

 

- Peut-on imaginer en Russie la survenance de pareil événement dans la cathédrale Saints Pierre-et-Paul, mausolée grand-ducal de Saint-Pétersbourg avec la perspective d’intervention d’une unité des OMON, ce « détachement mobile à vocation particulière ? »

- Peut-on imaginer en France un « collectif » qui serait en faveur de l’expulsion des sans-papiers entrés et séjournant de manière illégale sur le territoire français et réclamant le droit d’asile dans un lieu chrétien qu’ils ont manifestement profané agir de même, accompagné d’un député, au sein de la Grande Mosquée de Paris, par exemple, à l’heure de la prière du vendredi, obligeant les fidèles à interrompre leur culte ?

- Peut-on sérieusement croire que la population musulmane (il suffit de regarder la vidéo) qui a fait irruption dans la basilique - cathédrale ignore le 72è péché que représente dans la Sourate 22, verset 25 du Coran, la profanation en général d’un lieu religieux tel qu’une mosquée et a fortiori une église, sauf à considérer qu’un tel lieu (chrétien) n’est pas sacré ?

- Peut-on sérieusement penser que le sacrilège commis dans la basilique - cathédrale de Saint-Denis fera l’objet par Mgr Pascal Delannoy, évêque catholique de Saint-Denis et vice-président de la Conférence des Evêques de France, d’une plainte pénale suivie d’effet et d’une protestation officielle suivie d’une cérémonie de réparation à laquelle toute la population de la ville comme toutes les populations d’Ile-de-France et de France, sans distinction de religion – devraient s’associer ?

- Peut-on enfin exclure la possibilité que ce gonfanon de couleur vermeille que constitue l’Oriflamme de Saint-Denis et dont la foule qui a envahi la basilique-cathédrale ignore la symbolique profonde puisse être une fois de plus un jour être utilisé pour défendre la France et rappeler l’existence de quelques valeurs intangibles qu’il appartient à la République en général et au ministre de l’Intérieur en particulier de faire respecter, sauf à prendre le risque que d’autres foules se lèvent pour rétablir l’ordre dans un très vieux pays en chantant la Marseillaise à défaut du Vexilla Regis ?

- Mais que se passe-t-il en France et combien de temps cela va-t-il durer ?

Il est urgent de stopper les machines.

 

 

Sources et bibliographie

 

1. Chanoine de Roquetaillade, Les grands pélerinages de France, Saint-Denis, p.30.

2. F. Funck-Brentano, Les Croisades, p.67.

3. Anne Lombard-Jourdan, Fleur de lys et oriflamme, signes célestes du royaume de France, presses du CNRS, 1991.

Voir ci-après l’excellent Blog de Guy Boulianne, in https://princefou.com/1997/11/11/loriflamme-de-saint-denis/

VIDEO

http://www.bvoltaire.fr/voile-islamique-megaphone-horde-envahit-necropole-rois-de-france/

A propos de Saint-Denis

http://www.saint-denis-basilique.fr/

https://www.tourisme93.com/marche-de-saint-denis.html

http://www.saint-denis-basilique.fr/Actualites/Les-Romanov-a-Saint-Petersbourg-d-une-necropole-a-l-autre

https://actu17.fr/saint-denis-video-80-personnes-manifestent-dans-la-basilique-pour-les-sans-papiers-les-policiers-les-evacuent/

https://twitter.com/Femmesenlutte93/status/975378773079142400/photo/1

https://twitter.com/ericcoquerel/status/975865885834534912

http://www.saint-denis-basilique.fr/Actualites/Spectacle-pour-enfants-et-familles-Le-saint-blues-du-roi-Louis

https://www.mosqueedeparis.net/

https://grands-peches-kabair.site-islam.fr/?interdit=profanation-sanctuaire-sacree-la-Mecque

Cri de guerre des Capétiens, « Montjoie Saint-Denis ! » a succédé au simple « Montjoie ! » des xie et xiie siècles. Dans le roman de Guillaume au court nez on lit : « Roy Looy escrie Montjoie ! Diex aïe ! » Dans le roman de Wace : « Francheis crient Montjoie ! et Normans Dex aïe ! » Mais, à Bouvines (27 juill. 1214), alors qu'autour d'Otton on crie « Rome ! », autour de Philippe le cri de guerre est « Montjoie Saint-Denis ! ». Par la suite, en Bourgogne on a dit « Montjoie Saint-André ! » ; en Anjou « Montjoie Anjou ! » Le cri des ducs de Bourbon était « Montjoie Notre-Dame ! » ; celui de la maison royale d'Angleterre « Montjoie Notre-Dame Saint-Georges ! »

http://www.vexilla-regis.com/textevr/MontjoieetSaint.htm

Voir : Laura Hibbard Loomis, "L'oriflamme de France et le cri Monjoie au XIIe siècle", dans "Le Moyen Age", t. LXV (1959), p. 469 ; A. Lombard-Jourdan, "Montjoies et Montjoie dans la plaine Saint-Denis" dans "Paris et Ile-de-France" [sans doute "Mémoires de la Société d'histoire de Paris et de l'Ile de France"], t. 25 (1974) p. 141-181.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vexilla_Regis

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

139 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mars 10:54

    Bonjour,

    Merci de nous avoir rappelé cet événement lamentable, mais votre conclusion est un peu courte.

    En plus, je vous rappelle que même l’esstrême drouate profane les églises d’importance nationale, pour attirer l’attention du public

    Décidément, tout se perd.

    Alors, concrètement, à part se lamenter, se réjouir de la réélection de Vladimir Poutine, ou faire des chroniques à la Eric Zemmour, vous proposez quoi ?


    • Cateaufoncel 21 mars 11:37

      @Olivier Perriet

      Comparer un homme qui a cru, ingénument, que le sacrifice de sa vie, dans un lieu hautement symbolique, secouerait la conscience de ses contemporains, et une bande de racailles d’importation qui foutent le souk pour foutre le souk, il faut être ethnomasochiste pour oser.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mars 11:47

      @Cateaufoncel

      « Une bande de racaille d’importation » menée par des gens bien de chez nous :
      « Eric Coquerel », ci-devant député mélenchonnien, ça fait plutôt « couleur locale »


    • Julien30 Julien30 21 mars 11:59

      @Olivier Perriet
      Venner et Coquerel, il ne vous aura sans doute pas échappé que ce n’est pas exactement la même chose politiquement. Cateaufoncel évoque la notion d’ethnomasochisme, Coquerel en est l’incarnation, alors je sais que vous aimez la contradiction pour la contradiction, mais voyez un peu les âneries que ça vous fait écrire.


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mars 12:49

      @Olivier Perriet
      Bonjour Olivier.
      Et vous, que proposeriez-vous ?
      Pour ma part, confiez-moi la présidence de la République ou les fonctions de ministre de l’intérieur et vous verrez ce qu’il adviendra.
      Bien à vous,
      Renaud Bouchard


    • Cateaufoncel 21 mars 13:29

      @Olivier Perriet

      « Eric Coquerel », ci-devant député mélenchonnien, ça fait plutôt « couleur locale ».

      Comme Judas faisait couleur locale dans la bande à Jésus, et Ganelon dans celle de Roland


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mars 13:42

      @Renaud Bouchard

      Moi je suis un idiot satisfait, la police a fait évacuer, elle est là pour ça.

      S’il faut changer les lois pourquoi pas. Pour y mettre quoi, là est la question, mais là n’était pas vraiment votre propos.

      L’heure n’est pas encore à la création de milices et à l’implosion de l’Etat, mais je comprends votre déception.

      « En même temps »... faire la révolution avec des sexagénaires, dans nos pays vieillissants et narcissiques, c’est pas évident.

      Alors...on râle dans son coin, et on se fait plaisir :
      Après tout c’est bien ça le principal.


    • Cateaufoncel 21 mars 14:00

      @Julien30

      « S’il faut changer les lois pourquoi pas. Pour y mettre quoi, là est la question... »

      L’internement des sans papiers, dans des camps aménagés à cet effet, avant rapatriement après établissement de l’identité et de l’origine. A défaut de quoi l’internement se prolonge indéfiniment

      Puis, instauration du délit de clandestinité, avec interdiction de loger et d’employer les clandestins, les contrevenants étant frappé d’amendes ruineuses au sens littéral.

      Ce qu’il y a de bien, dans ce dispositif, c’est que personne, même pas Coquerel, n’oserait prendre la défense des esclavagistes et des marchands de sommeil


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mars 16:57

      @Cateaufoncel


      « S’il faut changer les lois pourquoi pas. Pour y mettre quoi, là est la question... »

      "L’internement des sans papiers, dans des camps aménagés à cet effet, avant rapatriement après établissement de l’identité et de l’origine. A défaut de quoi l’internement se prolonge indéfiniment

      Puis, instauration du délit de clandestinité, avec interdiction de loger et d’employer les clandestins, les contrevenants étant frappé d’amendes ruineuses au sens littéral.

      Bien vu.

      "Ce qu’il y a de bien, dans ce dispositif, c’est que personne, même pas le député Coquerel, n’oserait prendre la défense des esclavagistes et des marchands de sommeil."

      Rien n’est moins sûr. Ces gens là osent tout.

      https://www.rtl.fr/actu/politique/laurent-wauquiez-daniele-obono-tenez-vous-clame-alba-ventura-7790359502

      Renaud Bouchard


    • Cateaufoncel 21 mars 18:24

      @Renaud Bouchard

      « Rien n’est moins sûr. Ces gens là osent tout. »

      Quand même pas tout à fait... Vous imaginez Coquerel et ses troupes s’attaquant à une mosquée ou à une synagogue


    • oncle archibald 21 mars 18:29

      @Olivier Perriet : « Moi je suis un idiot satisfait, la police a fait évacuer, elle est là pour ça. »

      Oui mais, la presse elle est la pour quoi ? La presse, finalement beaucoup plus importante que la loi, est carrément ségrégationniste, suivant la « couleur » de la religion attaquée elle commente pendant des semaines ou elle étouffe en quelques lignes .


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mars 19:29

      @Cateaufoncel
      L’internement des sans papiers, dans des camps aménagés à cet effet, avant rapatriement après établissement de l’identité et de l’origine. A défaut de quoi l’internement se prolonge indéfiniment

      Pourquoi pas, mais la société en général est-elle prête à en payer le prix (financier et autre) ?

      On a déjà du mal d’avoir une justice qui a des moyens corrects, des prisons qui ne soient pas des taudis avec trop peu de gardiens.


    • mmbbb 21 mars 20:11

      @Olivier Perriet Près de la place de Guillotière à Lyon , il y a une fresque dont le thème est l image des freres Lumieres sortant de leur usine Belle fresque . Les Roms viennent pisser et chier au pied de cette fresque. Donc ne rien faire et laisser faire , faire faire jusqu’ au jour ou l on nous chiera dans la gueule . Esprit de soumission .


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mars 20:41

      @Cateaufoncel

      « Rien n’est moins sûr. Ces gens là osent tout. »

      Quand même pas tout à fait... Vous imaginez Coquerel et ses troupes s’attaquant à une mosquée ou à une synagogue

      Non.

      Trop pleutres.

      Les « dhimmis » ne présentent pour eux aucune menace, à la différence des autres dont ils savent qu’ils réagiraient violemment.


    • Cateaufoncel 21 mars 20:50

      @julien

      « Pourquoi pas, mais la société en général est-elle prête à en payer le prix (financier et autre) ? »

      Ce serait moins coûteux qu’une prison. On aménage des locaux confortables dans des containers que des gens habitent à l’année, dans des campings où c’est autorisé.

      Malgré cela, je pense que rares seraient les internés qui préféreraient le rester plutôt que de retourner dans leur pays. Du moment qu’ils n’ont plus la possibilité d’envoyer de l’argent à leur famille, ils perdent la dernière raison qu’ils avaient de s’incruster en France.

      Pour la suite, je crois vraiment qu’il se saurait très vite qu’en France, on ne peut ni travailler ni se loger, et que c’est vraiment de l’argent de foutu que de payer des trafiquants et des passeurs pour tenter d’y aller.


    • mmbbb 21 mars 21:33

      @Renaud Bouchard les cathos l ont un peu cherche Ils ouvraient un peu trop facilement leurs eglises aux clandestiins venant occuper les lieux .A Paris en l occurence , je n ai jamais vu des Synagoques et Mosquée occupées par des clandestins Par ailleurs l Algerie expulse manu militari les noirs migrants venant des pays limitrophes ( artcile paru dans le Monde ) . Il est etonnant que personnes en france s insurge contre ces actes « racistes » . Nous serons vaincu par notre schizophrénie PS je suis un ancien enfant de choeur , les hobereaux cathos n en faisaient pas des tonnes avec la plebe que nous etions Maintenant cette region est peuple par des Turcs C ’est un simple constat .


    • L'apostilleur L’apostilleur 22 mars 01:36

      @Olivier Perriet « ...vous proposez quoi ? » Chacun pourra se faire son opinion... Quant au maire il devrait être sermonner (à minima) par le Préfet pour avoir encouragé ce désordre au lieu de l’empêcher comme le prévoit la loi.

      Article L2212-2 Modifié par LOI n°2014-1545 du 20 décembre 2014
      - art. 11 La police municipale a pour objet d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique. Elle comprend notamment : 1° Tout ce qui intéresse la sûreté ....... 3° Le maintien du bon ordre dans les endroits où il se fait de grands rassemblements d’hommes, tels que les foires, marchés, réjouissances et cérémonies publiques, spectacles, jeux, cafés, églises et autres lieux publics ;


    • magma magma 25 mars 10:45

      @Olivier Perriet

      vous avez des exemples d’extrême droite sans remonter aux calendes grecques profanent des églises d’ilmportance nationale ?


    • cathy cathy 21 mars 11:11

      La Russie s’interpose au communisme. Le monde à l’envers. 


      • Pere Plexe Pere Plexe 22 mars 18:15

        @cathy
        Vous avez visiblement loupé quelques épisodes

        Ce sont les USA qui sont les derniers à avoir soutenu des marxistes au très marketing « Rojava ».
        Bon comme toujours ils ont vite trahis et le Rojava restera, mort né, une curiosité pour les historiens érudit du prochain siècle.
        La politique comme la religion est bien plus un alibi à des guerres que la raison profonde.
        Les désirs d’expansion, d’hégémonie, de leadership sont bien les vrais causes.



      • njama njama 21 mars 11:28

        survenue dans l’après-midi du dimanche 18 mars 2018 lorsque, vers 15 heures, durant la célébration de l’office qui dut être interrompu,...

        @ Renaud Bouchard

        Ils ont du coup donner le bâton pour se faire battre et l’occasion aux forces de l’ordre d’intervenir puisque la loi de 1905 protège l’exercice du culte.

        A moins qu’ils n’avaient prémédité cette éphéméride dominicale et cultuelle pour s’assurer du tapage médiatique (?)

        Une simple occupation des lieux en dehors des heures de culte comme cela avait déjà été fait maintes fois par le passé par des sans- papiers ou autres, avec l’aval consentant de certains clercs (Mgr Gaillot par exemple si mes souvenirs sont bons) n’aurait pas permis ce genre d’intrusion par la police qui permit leur expulsion ... 

        Ces squatters du dimanche recevront-ils de la justice la même clémence que les Femen ?


        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mars 12:35

          @njama
          Bonjour Njama.

          Il me semble que tout est dans le comportement et la méthode, comme souvent.
          Imaginons un seul instant que tous ces gens, dûment et préalablement informés par leurs soutiens politiques de la nature du lieu dans lequel ils allaient exprimer leurs préoccupations soient entrés en marquant le respect dû à un lieu de culte, quel qu’il soit, ou à un monument public, en se découvrant, en respectant la dignité de la vasilique-cathédrale, en ne troublant de manière excessive le silence ou la tranquillité qui y régnaient très probablement, en évitant de courir, de faire usage d’appareils photographiques ou sonores (smartphones, mégaphone, comme le montre la vidéo), en évoquant de manière posée la raison de leur venue, quitte même à déployer le calicot justifiant de leur action, et il me semble qu’il n’y aurait pas eu d’incident et que la prestation n’aurait pas justifié une intervention de la Police.

          A défaut, ce qui me semble être le cas, on trouve ceci : :
          Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l’Etat.Titre V : Police des cultes.
          Article 32

          Seront punis des mêmes peines ceux qui auront empêché, retardé ou interrompu les exercices d’un culte par des troubles ou désordres causés dans le local servant à ces exercices.

          NOTA : Aux termes du 1° de l’article 1er du décret n° 93-726 du 29 mars 1993 portant réforme du code pénal, ont été abrogées les dispositions des textes législatifs antérieurs à l’entrée en vigueur de la Constitution et des règlements qui édictaient des peines d’emprisonnement pour des contraventions 

          .

        • njama njama 21 mars 17:51

          @Renaud Bouchard

          Je suis bien d’accord avec vous que tout est question de méthode et de comportement.

          Merci je ne connaissais pas le décret n° 93-726 du 29 mars 1993 (signé par le Premier Ministre Baladur) qui abroge en partie les dispositions pénales de l’article 32 qui se réfère au précédent à savoir des "contraventions de la 5ème classe et d’un emprisonnement de six jours à deux mois ou de l’une de ces deux peines seulement ceux qui,..."

          Reste tout de même la possibilité de coller à chacun de ces tapageurs une amende de 5ème classe (jusqu’à 1500 €) pour leur apprendre à vivre et à respecter les cultes et les lieux de culte quels qu’ils soient. Il y a bien d’autres endroits pour manifester ...

          Bien à vous.
          Njama


        • njama njama 21 mars 11:34

          Ce qui est sacré et protégé par la loi c’est le culte, ce n’est pas de s’introduire dans un lieu de culte, église, mosquée, temple, synagogue qui ne sont pas des lieux privés.

          Bon, après je plains les juges si plainte déposée, car ils hériteront d’un paquet de nœuds, on imagine mal la condamnation de 80 personnes..

          D’un point de vue chrétien, Jésus aurait résolu la question sans la loi, n’a-t-il pas selon les évangiles chassé les marchands du temple ...


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mars 12:47

            @njama

            Jésus, certes....Mais il ne s’agissait pas de marchands mais bien d’une horde de gens vociférants, sans aucune éducation, sans aucun respect.

            Condamner 80 personnes est techniquement faisable en identifiant les visages sur la vidéo, mais cela prendrait trop de temps.

            Le mieux eût été de coffrer tout ce monde à la sortie du bâtiment avec des effectifs de police qui auraient invité les intéressés à prendre place dans les véhicules adéquats et puisqu’il s’agissait de personnes sans autorisation de séjour sur le territoire de les mettre à l’avion dans la soirée, aux frais de leurs pays d’origine.

            Quant aux collaborateurs-sympathisants, la solution est beaucoup plus simple, qui passe par la mise en cause pénale et civile des responsables, la sanction du parlementaire par le bureau de l’Assemblée nationale.

            Bien à vous,
            Renaud Bouchard


          • Lugsama Lugsama 21 mars 14:13

            @Renaud Bouchard

            Sans respect ? Il y a t-il eu détérioration des lieux ? Y a t-il eu profanation d’ailleurs ? Si les lieux ont pas été détérioré il n’y a pas plus de profanation que de personnes sans respects.

            Quand à « les mettre à l’avion dans la soirée, aux frais de leurs pays d’origine » à part montrer l’abusrdité habituel du raciste quel est l’intérêt d’écrire de tels anneries ?

          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mars 16:30

            @Lugsama
            Je réponds à vos deux observations :

            1- Puisque le Diocèse lui-même a cru utile d’adopter une attitude de « dhimmi » en déclarant que rien n’avait été détérioré, concédant que les visiteurs de la Basilique-cathédrale (perdant de vue au passage la signification de ces mots) n’avaient pas demandé d’autorisation préalable d’entrer dans les lieux pour manifester, trouvant sans doute que le comportement desdits manifestants était des plus respectueux - question de point de vue - je vous invite à regarder attentivement la vidéo.

            Ceci fait, je vous suggère de réunir quelques bons amis (sportifs, car il va falloir courir pour très vite
            tenter de quitter les lieux), quelques bons avocats (vous en découvrirez très vite la nécessité), d’aviser quelques vidéastes (pour garder une trace de l’événement) de vérifier votre couverture médicale (là encore vous verrez très vite pour quelle raison), et enfin de faire irruption avec mégaphone, flashes, appareils photos, calicot, dans la salle de prière de la Grande Mosquée de Paris un vendredi, ou encore dans une mosquée de votre choix (celle de Trappes, par exemple, vers 13 heures, lors de la prière de al-joumou`ah), ou encore à la Grande synagogue de Paris.

            L’expérience et l’accueil que vous y recevrez sera sans nul doute chaleureux et compréhensif même si certains fidèles ne manqueront pas, comme je le pressens, de vous rappeler leur conception du respect des caractères profanes et sacrés des lieux que vous aurez ainsi (courageusement) investis surtout sans autorisation préalable. Faites une demande, on ne sait jamais.

            2-Quant à mettre à l’avion lesdits sans-papiers dans la soirée, aux frais de leurs pays d’origine, il ne s’agit là que d’une simple mesure de police.

            Puisque je vous sens très réceptif, là encore puis-je vous suggérer de tenter d’entrer et de séjourner de manière illégale dans des pays pour lesquels les mots de « visa » (d’entrée, de séjour, de travail etc) et de passeport (valide et donc non expiré, comme le visa précité) - mots que vous connaissez - revêtent encore une signification précise.

            Je vous laisse le choix de ces pays que vous connaissez certainement.

            Ceci fait, revenez me raconter ce que vous aurez vécu, sans omettre les détails, notamment les réactions des policiers que vous n’aurez pas manqué de qualifier de racistes lors de votre interpellation.

            Je vous écouterai très attentivement

            Bien à vous,

            RB

            ps. Joli drapeau.


          • Cateaufoncel 21 mars 16:44

            @njama

            « ...église, mosquée, temple, synagogue... »

            C’est une sorte d’intuition, j’ai comme le sentiment que les mosquées, temples et synagogues ne risquent pas grand-chose.

            Vous imaginez. vous, Coquerel entrant de force dans une synagogue ?


          • Cateaufoncel 21 mars 16:48

            @Lugsama

            "...quel est l’intérêt d’écrire de tels anneries ?"

            Surtout que leurs pays d’origine, qui ont déjà tout de qu’il faut, et même plus, en matière de racailles, n’accepteraient jamais de reprendre celles dont ils ont réussi à se débarrasser.

            C’est bien ce que vous vouliez dire ?


          • Jonas 21 mars 21:45

            @Lugsama « Sans respect ? Il y a t-il eu détérioration des lieux ? Y a t-il eu profanation d’ailleurs ? »

            Un lieu de culte en particulier aux heures des offices, nécessite calme et silence. Des gens qui entrent par groupe en vociférant, même sans rien casser, profanent un lieu de culte.

            Si les sans-papiers avaient investi la grande mosquée saoudienne (avec son minaret) de Saint-Denis, je ne suis pas sûr que vous auriez réagi de la même façon.
            http://islamineurope.unblog.fr/2013/09/23/video-conference-du-cheikh-saoudien-abderrahmane-al-barak-au-centre-deducation-du-palmier-cep-de-saint-denis-les-chretiens-seront-avilis-et-humilies-le-jour-de-la-resurrection/



          • Lugsama Lugsama 22 mars 01:19

            @Renaud Bouchard

            Mettre des personnes dans un avion, avec le ridicule « au frais du pays d’origine », non ce n’est pas une simple mesure de police et la Justice ne se décidera pas dans la soirée juste pour contenter quelques aigris, encore moins le pays d’origine dont il faut arracher l’accord pour envoyer un avion sur place, les colonies c’est terminé. Il est déjà souvent difficile d’obtenir leur accord, alors en plus les faire payer, mignon comme raisonnement, mais vous semblez bien âgé pour faire des crises d’enfant capricieux.

            Une Église est un lieu d’accueil voir de refuge, donc si il n’y a pas eu de dégradation il n’y a pas eu profanation. Après reste la literrature sur les mosquées qui ne sont pas concernés ici par ailleurs, mais visiblement vous ne devez pas connaitre beaucoup de musulmans ou de mosquées, elles accueillent déjà des réfugiers et les pèlerins y partagent leurs repas, pour votre information.


          • Cadoudal Cadoudal 22 mars 01:53

            @Lugsama
            « elles accueillent déjà des réfugiers et les pèlerins y partagent leurs repas, pour votre information. »

            Tu y vas souvent avec ton petit drapeau LGBTiste ?

            Envoie nous des photos...


          • Lugsama Lugsama 22 mars 08:22

            @Cadoudal

            LGBTiste ? Monsieur à un trouble de l’orientation sexuel ? Il y a des psychologues pour ça.

            Sinon dans le monde entier des mosquées aident les refugiers, ça n’a rien d’un scoop, le journal LaCroix en à deja parler d’ailleur, bizarre comme certains n’y trouve que ce qui les intéresse alors qu’ils ne semblent pas vraiment concernés par les valeur chrétiennes..


          • Cadoudal Cadoudal 22 mars 09:48

            @Lugsama
            « Monsieur à un trouble de l’orientation sexuel ? Il y a des psychologues pour ça. »

            Je me réfère à ton avatar :
            Poutine maquillé devant le drapeau LGBTiste...

            Le mien, un camion jaune devant un arbre...


          • L'apostilleur L’apostilleur 22 mars 10:09

            @Lugsama
            « ...Si les lieux ont pas été détérioré il n’y a pas plus de profanation que de personnes sans respects. »


            A vous entendre on comprend qu’il est parfaitement respectable d’entrer dans un lieu de culte pour interrompre sa pratique. Ce n’est pas l’avis des personnes élevées dans le respect des autres. 

            « ... Quand à « les mettre à l’avion dans la soirée, aux frais de leurs pays d’origine » à part montrer l’abusrdité habituel du raciste quel est l’intérêt d’écrire de tels anneries ? »

            Votre déduction est fausse. L’Etat a la responsabilité de gérer le pays et les flux migratoires sans limite sont un problème qui affecte les hommes et les sociétés. Cessez de soulever ce racisme ultra minoritaire réveillé à tout bout de champ et qui pourrait être la conséquence de vos idées. Si c’est votre seul argument, il est usé.
             


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 22 mars 12:17

            @Lugsama

            أنا أعرف الكثير من المسلمين. أعرف أنهم يحترمون.أعرف أيضًا كرمهم.

          • Jelena Jelena 22 mars 12:27

            @Renaud Bouchard : « lugsama » est plutôt synagogue que mosquée.


          • Lugtata Lugtata 22 mars 16:30

            @Jelena

            MDR, sur quoi basé vous cette absurdité ?

          • Lugtata Lugtata 22 mars 16:33

            @Renaud Bouchard

            « Je connais beaucoup de musulmans. Je sais qu’ils respectent, je connais aussi leur générosité. » (selon google)


            Alors pourquoi dire qu’il n’acceuillerait pas de réfugiers ? Ce qui est factuellement faux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès