• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La réforme des retraites forcée contre la démocratie poursuit le président (...)

La réforme des retraites forcée contre la démocratie poursuit le président Macron et son épouse jusqu’au théâtre

La réforme des retraites forcée contre la démocratie poursuit le président Macron et son épouse jusqu'au théâtre.

Politique, exfiltration du président Emmanuel Macron du Theatre des Bouffes du Nord

 

Le président Macron assistait avec son épouse, vendredi 17 janvier, à une représentation de la pièce « La Mouche » au théâtre des « Bouffes du Nord » situé dans le 10eme arrondissement de Paris (Métro La Chapelle). Les militants anti-Macron ont été alertés sur leur smartphone via les réseaux sociaux par plusieurs personnes présentes dans la salle, et par le reporter Taha Bouhafs (22 ans) à 20h58 situé trois rangs derrière le président Macron.

 

« Je suis actuellement au théâtre des bouffes du Nord 3 rangées derrière le président de la république. Des militants sont quelque part dans le coin et appelle tout le monde à rappliquer. Quelque chose se prépare… la soirée risque d’être mouvementée. » pic.twitter.com/0mfwQPwdzr

 

Le journaliste David Dufresne a signalé sur Twitter qu'un autre message publié 10 minutes avant celui de Taha Bouhafs, signalait la présence du président. Il appelait à venir manifester devant dans le théâtre.

Politique, exfiltration du président Emmanuel Macron du Theatre des Bouffes du Nord, renfort compagnie de CRS

 

Un convoi présidentiel ne passe pas inaperçu, et la présence de policiers alerte systématiquement la curiosité des habitants et autres surtout du côté du métro Porte de la Chapelle. Tout le monde ayant un smartphone, l'information se propage automatiquement comme une traînée de poudre surtout avec tweeter et Facebook, avec ou sans la présence de journalistes. Des manifestants se sont très vite rassemblés devant le théâtre pour tenter de rentrer dans la salle. Pendant la représentation dans le théâtre, une autre se déroulait en chanson à l'extérieur. Des dizaines de manifestants ont chanté pour réclamer la démission du président Macron et le retrait de la réforme des retraites : « Macron démission » et « Et on ira, et on ira, et on ira jusqu'au retrait ». Le président et sa femme ont été mis à l'abri dans une bulle de sécurité pendant quelques minutes. Au lieu d'être exfiltré, le président est resté jusqu'à la fin de la représentation car il n'y avait pas de danger, et il fallait laisser le temps aux CRS d'arriver. Le journaliste de Brut Remy Buisine présent à l'extérieur a précisé que les forces de l'ordre sont intervenues quand des manifestants ont tenté de rentrer dans le théâtre. Ceux qui ont réussi à pénétrer ont été contraints de sortir par les policiers.

Politique, exfiltration du président Emmanuel Macron du Théâtre des Bouffes du Nord, renfort de compagnie de CRS

 

A la fin vers 22 heures, une charge policière a été ordonnée pour permettre l'exfiltration du convoi du président Macron et de sa femme. « Charge policière pour la sortie du cortège présidentielle sous les sifflets de manifestants contre la réforme des retraites. » pic.twitter.com/lZBfsVc8oU Le reporter et militant Taha Bouhafs a été interpellé vendredi soir après la manifestation et mis en garde à vu. Cela a déclenché un début de polémique sur la liberté de la presse, même chez des gens simples qui ne font pas du tout de politique.

 

« On arrête un journaliste pour avoir tweeté sur la présence du Méprisant au théâtre. Bienvenue en #Macronie » Twitt, Danièle Obono, députée de la France insoumis.

 

« Dans quel régime sommes-nous pour qu’un président, furieux que des manifestants le conspuent à l’extérieur d’un théâtre, fasse arrêter un journaliste qui s’y trouvait qui et avait osé communiquer sur sa présence ? » #monarchie #liberezTaha https://t.co/0ZNicyRXtr — Eric Coquerel (@ericcoquerel) January 17, 2020

 

Le reporter Taha Bouhafs est ressorti libre samedi soir sans être mis en examen. Il a été relâché mis sous le statut de témoin assisté. Le parquet de Paris a décidé d'ouvrir samedi une information judiciaire pour « participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations » et « organisation d'une manifestation non-déclarée », selon une source judiciaire. C'est Taha Bouhafs qui avait aussi filmé Alexandre Benalla qui avait violenté un couple à Paris le 1er mai 2018. Il avait là aussi mis en garde à vue en juin pendant qu'il couvrait une manifestation à Paris. Il doit être jugé le 22 février à Créteil pour « outrage et rébellion ».

 

Sous le mandat Macron, il n'y a jamais eu autant de de manifestants passés à tabac, éborgnés, et de journalistes arrêtés, et même blessés. Ainsi un journalistes de guerre qui était rentré en France sans une égratinure par une balle de kalachnikov ou un éclat d'obus, avait été éborgné, blessé par une balle de LDB lors d'une manifestation de gilets jaunes. A plusieurs reprises des journalistes ont été visés volontairement. La Macronie s'est livrée à des atteintes contre la démocratie, le peuple, et la presse, les nombreuses vidéos sur Youtube sont là pour le prouver.

 

L'entourage de l'Elysée précise « que le président continuera de se rendre au théâtre comme il a l'habitude de le faire et veillera à ce que des actions politiques ne perturbent pas la liberté d'expression, la liberté des artistes et la liberté de création ».

 

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État à la Transition écologique, a déclaré sur Franceinfo. « Lorsqu'on essaie de faire pression sur les représentants (d'un gouvernement) (du peuple), sur des députés, sur des organisations gouvernementales (...) sur finalement tous les corps intermédiaires et les représentants du peuple, dont certains sont élus – et d'ailleurs tous, puisque les représentants syndicaux sont également élus –, c'est une atteinte à la démocratie (...) C'est au fond une volonté, par la pression, par la violence, de changer le regard qu'on porte sur certains sujets ». « Je comprends très bien qu'on ne soit pas d'accord, (...) mais il faut retrouver le respect normal, de base, qui permet à une vie démocratique de s'exercer »

 

Sauf que l'inverse est aussi vrai, car en attendant c'est le pouvoir macronien qui viole la démocratie, sans parler de ses députés qui n'arrêtent pas de diffuser des mensonges. Ceux qui reçoivent le plus de menaces sont ceux d'ailleurs qui ont dit le plus de mensonges à la télé. Il faudra d'ailleurs qu'on m'explique ce qu'est « un âge pivot systémique  », un nouveau truc inconnu évoqué cette semaine par un syndicaliste sur BFMTV le 17 ou 18 janvier matin, que personne ne connaît mais qui devrait être présent dans la réforme des retraites. 

 

La politique de la répression policière contre le peuple, qui a été déclenchée par le pouvoir Macron dès les premières manifestations des gilets jaunes en novembre 2018, a largement contribué à amplifier l'ambiance de haine contre tous les politiques, et même la presse ''officielle''. La police avait eu ordre de charger dès le départ les manifestants pacifique, personnes âgées et enfants, alors qu'il n'y avait aucun motif, c'est ce qui a provoqué par la suite les tensions. Cette information sera confirmée par plusieurs personnalités, mais aussi par Patrick Sébastien lors de sa présence dans une émission Punchline sur CNEWS début 2019. La politique de l'escalade a été pratiquée surtout pour empêcher un risque de fraternisation entre les forces de l'ordre et les gilets jaunes comme nous avons pu le voir sur des vidéos postées sur Youtube, car cela aurait signé l'effondrement et la fin du pouvoir de la Macronie. Voilà pourquoi en France au lieu de pratiquer la politique de la désescalade comme dans les autres pays d'Europe, le pouvoir a pratiqué la politique de l'escalade et de la tension et de la répression policière. Plusieurs vidéos ont été publiées sur internet, elles sont suivies de très nombreux commentaires anti-Macron au vitriole. Ainsi certains forum ont dépassé les plus de 1000 commentaires en moins de douze heures. Pour de nombreux français c'est le pire président que nous ayons eu.

 

Des manifestants ont tenté de pénétrer dans un théâtre où Macron assistait à une représentation

https://www.youtube.com/watch?v=5PPZ6MLWAvc


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • mac 20 janvier 10:50

    En garde à vue pour un tweet annonçant la présence du président dans un théâtre, un policiers qui frappe à coup de poing le visage d’un manifestant déjà ensanglanté, des pulications de résultats électoraux qui risquent fort d’être manipulés. Certains ne sont-ils pas allé voter pour faire barrage au « fascisme » ?


    • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 15:31

      @mac
       Les européennes ont déjà étés truquées par le pouvoir , LaREM aurait du être dans les choux ....


    • oncle archibald 20 janvier 18:15

      @mac : Vous qui savez tout, sauriez vous quelles sont les circonstances dans lesquelles ce « manifestant » a été interpellé ? Que manifestait-il à part sa haine des policiers ?

      https://actu.orange.fr/france/violences-policieres-le-manifestant-frappe-crachait-du-sang-au-visage-du-policier-selon-le-syndicat-alliance-magic-CNT000001mZWLv.html


    • Trelawney Trelawney 21 janvier 07:13

      @oncle archibald
      Vous qui savez tout, sauriez vous quelles sont les circonstances dans lesquelles ce « manifestant » a été interpellé ? Que manifestait-il à part sa haine des policiers ?

      « selon le syndicat alliance ». Ce que vous avez là c’est la version des policiers et uniquement des policiers. Version qui ne dédouane pas le policier auteur des coups, car justification ou pas, ce qui est filmé là se nomme « bavure policière ».
      Quant à celui qui a reçu les coups, son dossier d’instruction est terminé et il passera au tribunal début février soit bien avant que l’enquête IGPN soit finie et que le policier soit informé des mesures prises à son sujet. 
      A aujourd’hui ce policier est toujours en poste et n’a pas été mis à pied en attendant les suites judiciaires. Ce qui est pour le moins très anormal.

      La résultante de tout ceci est que l’idée même du « deux poids deux mesures » est ancrée dans la tête du français au point de devenir la norme. Si c’est comme cela que doit fonctionner ce pays, pourquoi alors essayer de se justifier du « débat démocratique ». L’injustice aboutit toujours à l’anarchie !

      PS : Comment va faire Macron pour sa campagne électorale de 2022 ? Il va demander la protection de l’armée ? Car au rythme où vont les choses et c’est ce qui m’inquiète le plus, arrivera-t-il en bonne santé jusqu’au vote ?


    • Chaosphere 21 janvier 09:52

      @Trelawney

      « PS : Comment va faire Macron pour sa campagne électorale de 2022 ? Il va demander la protection de l’armée ? »

      Pas con, j’y avais pas pensé....
      Mais est-ce que tu crois Macron va oser se représenter ?


    • oncle archibald 21 janvier 10:24

      @Trelawney : « Ce que vous avez là c’est la version des policiers et uniquement des policiers. »

      Oh mais non ! Nous avons eu bien avant la version des manifestants qui filment sans trêve ni répit, version reprise pendant 24 heures sans discontinuer sur toutes les chaines TV d’info en continu.

      "Version qui ne dédouane pas le policier auteur des coups, car justification ou pas, ce qui est filmé là se nomme « bavure policière  ».

      Et donc un policier sous le jet des crachats et des insultes se doit de rester stoïque et de se contenter de demander poliment à l’auteur de ces agressions physique et verbales de bien vouloir lui tendre ses poignets afin qu’il puisse le menotter et le conduire au commissariat pour y être entendu ... Bien sûr ....


    • Trelawney Trelawney 21 janvier 12:08

      @oncle archibald
      Et donc un policier sous le jet des crachats et des insultes se doit de rester stoïque
       A votre avis ? Est-ce que vous avez une quelconque notion de « obligation du métier ».
      Imaginez qu’à la place de cet individu on a affaire à un gros trafiquant de drogue qui crache à la figure d’un policier et que celui ci s’énerve et le roue de coup. Il reste deux heures au commissariat et est vite relâché pour vice de procédure. Tout ça par la faute d’un policier qui ne sais pas rester stoïque


    • oncle archibald 21 janvier 12:20

      @Trelawney : Derrière le flic il y a un homme, et on leur reproche souvent de ne pas etre des hommes mais des machines. La c’est l’inverse, mais bon. Axiome fondamental le flic a toujours tort !

      Cependant le calme olympien qui sous tend votre post me laisse penser que vous avez toutes les qualités requises pour exercer ce noble métier.

      Engagez vous dans la police c’est super amusant ! On vous crache à la figure, on vous envoie des sacs pleins de merde, on essaye de vous faire rôtir dans la bagnole de service, et il faut arriver à rester stoïque. Pas de souci, vous ne vous ennuyez jamais, toute la journée « on » organise pour vous pleins de jeux passionnants.


    • pemile pemile 21 janvier 12:51

      @oncle archibald « Et donc un policier sous le jet des crachats et des insultes se doit de rester stoïque »

      Comme un agent de la pénitentiaire, un éducateur spécialisé, un infirmier psychiatrique, un enseignant, ...  ?


    • JL JL 21 janvier 12:53

      @oncle archibald
       
      ’’on leur reproche souvent de ne pas être des hommes mais des machines. La c’est l’inverse,’’
       
      Ainsi pour vous, entre celui qui perd ses moyens et celui qui se contrôle, l’homme c’est celui qui cogne et la machine celui qui se contrôle ? !!!
       
       Jolie mentalité !


    • agent ananas agent ananas 20 janvier 10:55

      Ce Taha Bouhafs est toujours sur le scoop lorsqu’il s’agit de Macron et son entourage.

      Comment fait il ? Coïncidence ou c’est son petit doigt qui lui dit ?


      • mac 20 janvier 12:19

        @agent ananas
        Peut-être fait-il des enquêtes et du vrai journalisme ce qui, dans ce cas, change des liseurs de dépêches de presse...


      • agent ananas agent ananas 20 janvier 13:53

        @mac
        J’entends bien, mais de là à connaître l’emploi du temps et déplacements privés du chef de l’état ...
        Si cela était de notoriété publique, vu son impopularité, cela ferait longtemps qu’il se serait pris un coup d’lame ou un coup d’douze ...


      • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 15:33

        @agent ananas

         Facile pour suivre les Macrons il faut suivre les flics , quand il y en a une nuée ardente armés jusqu’aux dents c’est que Macron est dans les parages ....


      • damocles damocles 21 janvier 08:17

        @agent ananas

        déplacement dans un theatre dans une représentation publique ? il y a des centaines de gens qui sont au courant !


      • Gogole Gogole 20 janvier 14:10

        Aujourd’hui 20 janvier, une manifestation à laquelle participent la CGT et les avocats a été improvisée sur le site du laboratoire Astra Zeneca que Macron vient visiter, à Dunkerque, dans le Nord. Les blocages aux alentours sont de plus en plus nombreux..


        • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 15:32

          C’est BFM qui a dénoncé Macron hahahaha ....


          • oncle archibald 20 janvier 18:01

            "« Je suis actuellement au théâtre des bouffes du Nord 3 rangées derrière le président de la république. Des militants sont quelque part dans le coin et appelle tout le monde à rappliquer. Quelque chose se prépare… la soirée risque d’être mouvementée. » « 

            Un peu d’analyse grammaticale avec recherche du sens d’une phrase, ça ne peut pas faire de mal.

             »des militants sont quelque part dans le coin« . Il s’agit bien d’une affirmation, au présent de l’indicatif. Comment cet homme, Taha Bouafs, innocent spectateur d’une pièce de théâtre constatant que le Président de la République est lui aussi dans la salle, sait-il que des militants sont »quelque part dans le coin ? Étonnant non aurait dit Desproges.

            « et appelle tout le monde à rappliquer ». Voyons voyons. Il y a un os. Si « des militants » est le sujet le verbe devrait être au pluriel et nous devrions lire « et appellent tout le monde à rappliquer ». A moins que l’erreur soit une simple omission et que ce charmant spectateur ait « oublié » le sujet .... c’est à dire lui même. Dans ce cas là nous devrions lire « et j’appelle tout le monde à rappliquer ».

            « Quelque chose se prépare ». La encore c’est une affirmation au présent de l’indicatif. Comment peut-on affirmer que quelque chose se prépare sans être soi-même au courant de cette « chose » ? A moins qu’il ne s’agisse d’un effet de langage pour inciter à préparer quelque chose ou pour le moins espérer que « les militants quelque part dans le coin » préparent quelque chose.

            Et ce quelque chose c’est quoi ? La phrase suivante nous le dit « la soirée risque d’être mouvementée ». Sous entendu si nous avons réussi notre coup ....

            Prenant les mêmes précautions oratoires que Monsieur Taha Bouafs « je pense pouvoir remettre la phrase en français ordinaire » comme suit :

            « Ça y est les potes, on nous avait bien renseigné, il est bien au théâtre. Vous pouvez sortir de vos planques et foncer, on va lui pourrir sa soirée ».


            • anti.social555 20 janvier 18:57

              @oncle archibald Bonsoir
              J’ai Recopié tel que, mais moi aussi il m’arrive de faire des fautes. Voilà l’original
              https://pbs.twimg.com/media/EOhIRZPX4AARmHu.jpg


            • André Martin 20 janvier 19:05
              Une suggestion d’initiatives collectives potentiellement très efficaces, à condition d’être nombreux à « Partager » très vite ... L’issue de la bataille dépend un peu de chacun de nous ! Voir Modèle de lettre pour questionner votre député et vos candidats aux municipales sur la réforme des retraites

              • ETTORE ETTORE 20 janvier 22:26

                Voilà ce qui arrive quand on sort de son « Théatre Elyséen ».

                A force de masturbation à guichet fermé avec son gouvernement de guignols....

                Il va finir par se rendre compte qu’il n’est plus le bienvenu, nulle part, dans ce pays 

                Et ce n’est pas la peine d’aller copier les talents d’acteurs aux Bouffes du Nord....pour les resservir en gestuelle fade lors de ses « communications » en bras de chemise.

                Piètre acteur !


                • oncle archibald 20 janvier 23:57

                  @ETTORE

                  Il n’est bienvenu nulle part dites vous ? Mais les Français continuent à voter pour lui et moi je pense que vous essayez de nous enfumer. Vous ne supportez pas d’être minoritaires. Vous ne supportez pas qu’il n’y ait aucune opposition structurée et crédible. Je le déplore aussi, ça permettrait de canaliser la violence. Est-ce de la faute du Président si l’opposition est si nulle ?

                  Pierre citoyen !


                • damocles damocles 21 janvier 08:44

                  @oncle archibald

                  « les gens continuent à voter Macron »

                   
                  votants Macron aux presidentielles :   8  656 346
                  votants LREM AUX EUROPEENNES :  5 076 464 

                  DIFFERENCE  : 3 579 882 ! ....et aujourdhui combien ?  On verra si les manipulations de Castaner aux municipales parviendront à cacher l’ ampleur du desastre pour des « marcheurs » de plus en plus claudiquants !


                • oncle archibald 21 janvier 10:39

                  @damocles : trop facile de chipoter les chiffres à sa guise.

                  Présidentielles 1er tour suffrages exprimés : 36 054 394
                  Macron : 8 656 346 soit 18,19 %

                  Europeennes suffrages exprimés : 22 655 174
                  LREM et alliés : 5 076 464 soit 22,42 %

                  DIFFERENCE entre les voix exprimées  : 13 399 220 !

                  Que ceux qui se sont pas allé voter comme le proposait Mr Melenchon (qui voulait faire de cette élection un referendum anti Macron) ne viennent ni se plaindre ni prétendre qu’ils ont gagné !


                • ETTORE ETTORE 21 janvier 11:16

                  @oncle archibald
                  Lol ! Question enfumage, votre Présidio est le roi du rideau de fumée.
                  Etre minoritaire évite d’être un mouton de Panurge, ce que vous semblez ignorer.
                  Quant à opposition structurée.....ce n’est pas parce que opposition il y a, que cela change quelque chose au comportement de l’individu sus cité.
                  Et de toute façon, la prochaine opposition, seras fabriquée de toute pièce, histoire qu’à travers l’enfumage, il y ait quelques relents de démocratie barbaresque.


                • oncle archibald 21 janvier 12:01

                  @ETTORE : « Etre minoritaire évite d’être un mouton de Panurge, ce que vous semblez ignorer. »

                  J’ignore en effet en quoi être minoritaire serait le pied, expliquez moi ....


                • ETTORE ETTORE 21 janvier 14:17

                  Bah, faudrait savoir !
                  Vous poussez des cris d’orfraie quand une majorité de gens vous disent que ce
                  « gars là » à été élu par tripotage et manipulation.
                  Vous êtes outré d’incompréhension, quand je vous dit, que je préfère être dans la minorité qui ne l’as pas mis au pouvoir.
                  Il y a une place, ici, pour tous les « avis » ! Mêmes les « minoritaires »
                  (Par respect à leur non condescendance à ne pas avoir mis Micron la tête de cet état) ont droit au respect .
                  Maintenant si vous savez, vous, mieux qui quiconque qui est le plus nul, j’attend !


                • damocles damocles 21 janvier 15:04

                  @oncle archibald

                  C’est vous qui ecrivez « les gens continuent à voter Macron »
                  ...alors qu’i a perdu 3,6 million de voix ! par abstention ou vote contre ..

                  On va voire l’entourloupe Castaner aux communales puisque si on applique le nouveau mode de calcul qui attribue une etiquette seulement dans les communes de plus de 10 000 h ,en se basant sur les européennes la LREM boiteuse gagne entre 3% et 4% de suffrages 

                  Alors question d’ enfumage personne ne peut vous détrôner !


                • anti.social555 21 janvier 17:56

                  @damocles
                  J’en connais qui ont voté Macron en 2017, mais ils ne veulent plus en entendre parler, ils voteront contre lui en 2022, mais pour qui, je sais pas.
                  J’en connais aussi beaucoup qui n’ont pas voté pour lui, ou blanc.


                • ETTORE ETTORE 21 janvier 17:58

                  @damocles

                  On doit être un peu demeurés, pour ne pas avoir la clairvoyance d’un
                  @oncle archibald ...si au fait des votes de son cors au pied !
                  On lui dit, que malgré, sa vague de votes si « continue » ce « parti pris » a demandé à ses représentants d’enfiler la tenue de « caméléon » ?
                  Et si pas suffisant, de faire preuve d’une amnésie récurrente.
                  Tiens....ça me rappelle un jeu , où les gars se baladaient partout, téléphone en main pour débusquer un espèce d’avatar et marquer des points.
                  Edifiante cette politique es sournoiserie !


                • damocles damocles 21 janvier 20:28

                  @ETTORE

                  Entendu ce soir sur la 3 :le nouveau decompte exclu de fait 91% des communes et  51% du corps electoral de tout indication politique  !

                  En plus LREM soutient certains maires LR et d’ autres socialistes en plus de ceux qui sont investis LREM  !
                   
                  ...si avec tous ces tripatouillages  ils ne sont pas en tête ,c’est à desesperer de la « democratie » jupiterienne .....


                • Le421 Le421 21 janvier 10:02

                  C’est quand même inquiétant de voir un pays où le président est obligé de se déplacer avec une nuée de flics pour le protéger.

                  J’ai même lu que souvent, cela reste à confirmer, il se déplaçait avec une chemise rembourrée par ??? Un gilet pare-balles ?

                  Parfaitement possible.

                  Il est loin le temps où des Chirac voyaient les gens se précipiter pour le saluer.

                  Cette horreur de Macron, président fabriqué de toutes pièces par la volonté des puissants, n’est qu’un fantoche sans aucune réelle légitimité.

                  Le montage « lui ou le FN » a été parfaitement orchestré et plus de la moitié de son pauvre électorat a voté « contre » Marine Le Pen.


                  • oncle archibald 21 janvier 10:47

                    @Le421 : « Le montage « lui ou le FN » a été parfaitement orchestré »

                    hi-hi-hi dirait ma petite fille Zoé .... Au premier tour c’était déjà lui ou le FN ? ohhhh... Zut ! Melenchon n’avait aucun espoir de devenir Président alors ?

                    Pourtant, à un moment de la campagne, il a cru qu’il serait face à Macron au second tour et du coup il a commencé à dire le contraire de ce qu’il disait la veille pour essayer de ratisser plus large au deuxième tour .... Et finalement plus personne ne savait ce qu’il voulait sauf devenir calife à la place du calife. It’s no good !


                  • Le421 Le421 21 janvier 13:37

                    @oncle archibald
                    Je pense que, contrairement à moi, vous n’avez pas suivi la campagne de 2017.
                    Jamais au grand jamais le leader LFI n’a été crédité de plus de 12 à 13% de votants*. Et lorsque que cela est devenu menaçant pour le duo Macron Le Pen, la Grosse Bertha Corée du Nord et Vénézuela est passée en action. Feu de tout bois sur les salauds de gauchistes extrêmistes et rouge vermillon qui allaient déferler sur les campagnes pour voler tous vos biens.
                    Et malgré cela, mon poulet, on a fait 19.62%.
                    Malgré tous les dénigrements possibles et imaginables.
                    Dans un face à face avec Macron, Mélenchon aurait mis son opposant sous la moquette, contrairement à la déliquescence calculée de la blonde très droitière...
                    Ne refaites pas l’histoire, même si la vôtre vous plaît !!
                    *Un copain militant a fait des bonds quand je lui avais annoncé plus de 18%. Il avait parié une caisse de champ’ à plus de 15. Je lui en ai fait cadeau, mais il a payé sa binouse quand même, faut pas déconner !!  smiley


                  • oncle archibald 21 janvier 17:58

                    @Le421 : mais si mais si, j’ai suivi de près la campagne 2017 ! Et il n’avait besoin de personne Mr Melenchon pour faire savoir qui étaient ses potes.

                    Par contre effectivement il a peut être été un peu gêné que ses adversaires rappellent dans quel piteux état se trouvent à peu près tous les pays communistes de la planète, même lorsqu’ils disposent par le hasard de la géographie de ressources naturelles très appréciées.

                    Dans un face à face avec Macron, Mélenchon aurait effectivement été plus brillant que "la blonde très droitière", mais au soir du dépouillement le résultat aurait été exactement le même : Macron élu avec une avance très confortable.

                    C’est comme ça, faudra vous y faire, les cocos sont très minoritaires en France. Certes il peuvent foutre le bordel et emmerder beaucoup, mais gouverner non, les Français ne le souhaitent pas.


                  • anti.social555 21 janvier 18:01

                    @Le421 C’est bien Macron qui nous disait, c’est moi ou le CHAOS. Au final on a Macron et le CHAOS, avec plus de 2 milliards d’euros de perte à chaque Noël, sans parler des dégâts et voitures brûlées
                    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/greves-reforme-des-retraites-220705


                  • anti.social555 21 janvier 18:10

                    @oncle archibald
                    Sauf que beaucoup de français ne souhaite plus non plus que Macron gouverne, et pourtant ils avaient voté pour lui en 2017. Avec un banquier à l’élysée, c’était évident que cela tournerait au vinaigre, et il nous coûte cher.
                    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/greves-reforme-des-retraites-220705


                  • oncle archibald 21 janvier 18:32

                    @anti.social555 : ce qui nous coute cher et nous gonfle un max, sans discussion possible c’est le bordel permanent entretenu par une petite minorité qui veut faire croire qu’elle représente une majorité de Français.


                  • anti.social555 21 janvier 19:10

                    @oncle archibald
                    le bordel permanent entretenu par une petite minorité

                    Oui, surtout par la minorité macroniste qui veut faire croire que la majorité des français à voté pour lui, ce qui est faux, tout le monde sait qu’il a été élu par défaut.


                  • oncle archibald 21 janvier 23:54

                    @anti.social555

                     :

                    Ce que je vois à coup sûr c’est que vous vous asseyez sans aucun scrupule sur ce qui fonde notre démocratie, sa constitution, son fonctionnement suivant des règles écrites et respectées par tous les Français y compris jusqu’à présent par ceux qui n’ont pas gagné les élections mais qui espèrent bien faire mieux la prochaine fois en obtenant une majorité de voix.

                    Vous êtes tellement sûrs de perdre la prochaine comme vous avez perdu la précédente que votre seul espoir est dans l’action violente, votre seul petit plaisir est de foutre le bordel et d’empêcher La boutique de tourner normalement, ce qui nous le constatons chaque jour ne nécessite en rien d’être nombreux.


                  • anti.social555 22 janvier 12:39

                    @oncle archibald
                    Vous êtes sacrément gonflé. Ce que je vois, c’est que vous vous asseyez sans aucun scrupule sur l’ire du peuple qui n’vait comme choix qu’un ba,quier de Rotchild ou le Front National, il était donc certains de gagner. Vous parler de démocratie, constitution, alors que Macron ne respecte rien de tout ça, et qu’il bafoue même le parlement en refusant tout débat. Vous êtes de ceux qui ont gagné les élections mais qui ont compris qu’ils vont les perdre la prochaine fois, sauf si vous avez Marine Le Pen en Face. Pour les municipales vous prévoyez déjà d’utiliser la technique du coucou, les consignes ont été données pour dire que ceux qui se présente ne font parti de la REM


                  • oncle archibald 22 janvier 16:07

                    @anti.social555 :

                    Avant le deuxième tour il y avait un premier tour, et le peuple, le vrai, celui qu’on peut compter et identifier sur les listes électorales, s’est exprimé librement pour choisir qui il envoyait en finale.

                    Bien sûr je parle de démocratie, et c’est capital d’en parler au moment ou une minorité prétend être la majorité, au moment ou ceux qui ont décidé d’instaurer un troisième tour dans la rue qui n’existe pas dans notre constitution se fédèrent sans aucun programme de gouvernement au seul cri de Macron démission, voire pire.

                    Vous n’êtes capables que d’installer le bordel, d’essayer d’empêcher la boutique de tourner normalement, et de faire beaucoup de bruit pour faire croire que vous êtes nombreux.


                  • anti.social555 22 janvier 19:51

                    @oncle archibald
                    Vous n’êtes capables que d’installer le bordel

                    Et vous la macronie vous mettez le BORDEL dans toute la France. Même dans les provinces, les jeunes et vieux ne peuvent plus voir Macron en peinture, ils coupent la télé. Tout augmente, mêmes les mutuelles, et certains on même vu leur retraite baisser de 50 euros sur 500 euros/mois, alors n’allez pas parler à ces gens là.
                    Visiblement vous avez oublié le FIASCO des Gilets Rouges, qui n’a pas été renouvelé. Sondage à 18h30 sur BFMTV, les français voteraient à 65% contre Macron 


                  • oncle archibald 22 janvier 21:38

                    @anti.social555

                    Sondages ? Si l’on n’a pas en mains tous les tenants et aboutissants, notamment le panel consulté et surtout le texte exact de la question posée, ils ne veulent absolument rien dire.

                    Rendez vous aux prochaines élections présidentielles, là seulement nous saurons qui crie stop et qui crie encore, si toutefois Macron se représente.


                  • oncle archibald 22 janvier 21:41

                    @anti.social555

                    Quand vous dites que les Français voteraient à 65 % contre Macron, vous voulez dire qu’il ferait 35 % au premier tour ? Pas mal, il y a longtemps que personne n’a fait un tel score !


                  • anti.social555 27 janvier 05:41

                    @oncle archibald
                    C’est aussi peut-être 35% d’abstentionnistes, de bulletins blancs, et de bulletins nuls, non. smiley


                  • anti.social555 27 janvier 05:46

                    @oncle archibald
                    pour 2022, 3 possibilités
                    Ségolène+MLP, élimination de Macron au tour 1
                    Macron+Ségolène
                    Macron+MLP


                  • ETTORE ETTORE 22 janvier 11:31

                    C’est sûr que La ReM est tellement dans la bonne voie, confortée par elle même...

                    qu’elle décide de tripatouiller tout ce qu’elle peut, histoire de légitimer encore une fois, une victoire à la pyrrhus .

                    Les voilà maintenant en escouade de caméléons .

                    C’est sûr que pour ce qui est de :

                    « foutre le bordel et empêcher la boutique de tourner »

                    ( dixit oncle archibald) ....

                    C’est drôle quand même qu’on puisse légitimer de pareilles magouilles,

                    « pour justifier ce qui fonde notre démocratie, sa constitution, son fonctionnement ».(dixit oncle archi)

                    LOL


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

anti.social555


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès