• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La sexualité est de plus en plus marchandisée...
#70 des Tendances

La sexualité est de plus en plus marchandisée...

 

JPEG

C'est inévitable : dans une société d'hyperconsommation et de marchandisation, la sexualité n'échappe pas à la règle...

 

Sites de rencontres, vêtements sexy, dentelles, produits de maquillage... de nombreux biens de consommation nous invitent à cultiver l'attirance sexuelle...

La sexualité est partout : dans la publicité, les films, les romans...

Elle s'affiche sur de grands panneaux publicitaires... on peut y admirer des créatures de rêve, dans des tenues affriolantes.

Il suffit de regarder une vitrine de sous-vêtements féminins pour prendre conscience de ce phénomène : bodys, slips en dentelle, guêpières....

La pornographie est accessible à tous, sur internet : elle diffuse des images dégradantes, crues, vulgaires.

 

Sur internet, les sites de rencontre se multiplient... Ainsi, Tinder est une application qui permet d'avoir des rapports sexuels immédiats. Grâce à la géolocalisation, les internautes peuvent avoir une relation sexuelle très rapide avec quelqu'un dont ils ne connaissent même pas le nom.

Le sexe devient, ainsi, un vaste marché économique...

Et, dans ce domaine, c'est encore la compétition qui prime.

C'est à celle qui sera la plus belle, qui fera le plus de conquêtes, qui se montrera la plus performante sur le plan sexuel.

Mais que deviennent les sentiments dans ce marché du sexe ?

Voilà de quoi perturber les jeunes, les adolescents et les adolescentes en quête de reconnaissance et de bonheur.

Si les rencontres sont faciles, elles sont souvent éphémères, parfois, seulement le temps d'un rapport sexuel.

 

Comment ne pas être déstabilisé et inquiet devant ces nouveaux rapports amoureux légers et futiles ?

Entre aspiration romantique et sexualité débridée, les jeunes ne sont-ils pas un peu perdus ?

Ainsi, la libération sexuelle crée de nouveaux problèmes et là encore, c'est une compétition féroce qui s'installe, une compétition fondée essentiellement sur la beauté physique, sur les apparences.

Or, la sexualité est particulièrement valorisée dans nos sociétés : elle est source de bien-être, d'équilibre, de santé mentale et physique, dit-on souvent.

Et si on parle beaucoup de sexualité de nos jours, en revanche l'amour est quelque peu oublié...

Triste constat ! On n'ose plus parler d'amour !

JPEG

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/08/la-sexualite-est-de-plus-en-plus-marchandisee.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • hunter hunter 11 août 12:19
    Avez-vous lu « les Monades urbaines », de Robert Silverberg ?

    Voyez sur Wiki pour un résumé du bouquin si vous préférez, mais après, un bon truc à lire à mon avis.

    Le thème : utilisation de la sexualité comme facteur de contrôle social.

    Attention, ce n’est pas un bouquin très féministe, mais je vous laisse découvrir...

    Adishatz

    H/

    • rosemar rosemar 11 août 13:54

      @hunter

      MERCI pour ce conseil de lecture...

    • Paul Leleu 12 août 01:42

      @hunter

      « Le thème : utilisation de la sexualité comme facteur de contrôle social. »

      Toute société crée son contrôle sexuel ... la nôtre comme les autres... 

    • Dr Faustroll Dr Faustroll 11 août 12:25

      La libido est le carburant du désir, moteur de l’empathie.

      Eros, c’est la vie, Thanatos, c’est la mort.

      Cette réalité ne va pas disparaître avec le déclin du consumérisme qui l’utilise mais n’en est pas l’origine.

      Il ne faut pas confondre les causes et les effets.

      • @Dr Faustroll

        j’ai un tout autre point de vue. Le livre est détesté par les écologiste purs et durs. Henri ATLAN. Entre le Cristal et la Fumée. Essai sur l’organisation du vivant. Pas de vie sans mort ;

      • Dr Faustroll Dr Faustroll 11 août 12:38

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Les deux pulsions ne peuvent être pensées séparément, elles œuvrent toujours ensemble et sont indissociables.
        Mais l’antagonisme entre les deux instincts répond à la fonction commune de maintenir une excitabilité nulle ouminimale. Paradoxalement, Thanatos se manifeste le plus souvent en relation avec le principe de plaisir, par exemple :
        • dans le sadisme, Thanatos se manifeste pour le plaisir du sadique
        • dans le masochisme, Thanatos se manifeste pour le plaisir du masochiste ;
        • dans le suicide, Thanatos se manifeste pour l’absence de douleur que recherche le suicidaire.

      • @Dr Faustroll


        la pulsion sexuelle (ou désir) n’est pas continue, mais cyclique. Pour renaître, elle doit mourir. C’est le problème de la boulimie. Rien ne comble puisque la jouissance est absente. Le bonheur ne s’évaluera que par le manque ou la souffrance. Je me souviens de ce livre lu dans les années 70. Le nnouveau Désordre amoureux. Du temps ou Finkie et son acolyte n’étaient pas encore arthrosés par l’anxiété. La couverture est explicite. https://booknode.com/le_nouveau_d_sordre_amoureux_04887/covers

      • Giordano Bruno 11 août 12:26
        Sexualité et argent sont liés depuis fort longtemps. Un homme riche aura plus facilement accès aux faveurs féminines qu’un pauvre. Jadis, les parents mariaient leurs enfants en prenant en compte essentiellement les questions d’argent (dot, patrimoine, ...). On a fort heureusement progressé depuis.

        • Dr Faustroll Dr Faustroll 11 août 12:32

          @Giordano Bruno

          vous êtes sûr qu’on a progressé ?


          « Le sourire entendu
          Qui fera de vous et moi
          De très nobles cocus 
          Pour me faire oublier
          Que les putains les vraies
          Sont celles qui font payer
          Pas avant mais après »

          Jacques Brel - L’air de la bêtise

        • Giordano Bruno 11 août 16:54
          @Dr Faustroll
          Oui, j’en suis convaincu. Ni la société, ni mes parents ne m’ont contraint dans le choix de celle qui partage ma vie. De plus, ma pauvreté financière n’a pas été un obstacle à la relation, alors même que ma compagne est plus riche que moi. Cela aurait été bien plus délicat il y a quelques siècles.

        • @Giordano Bruno

          Sexualité et argent oui. Mais Amour et argent : non. C’est même l’inverse. Personne ne peut « acheter » l’amour. C’est même ce qui en fait son caractère unique. 

        • rosemar rosemar 11 août 17:04

          @Giordano Bruno

          C’est vrai, mais j’évoque dans l’article la situation actuelle à laquelle sont confrontés les jeunes...

        • Lire Dany-Robert Dufour. https://fr.wikipedia.org/wiki/Dany-Robert_Dufour. En fait, ce serait l’inverse. C’est la marchandisation qui se sexualise. Parce que le sexe, cela se vend bien. Les théories rei« chienne » sont presque appliquées. L’homme se trouve parfaitement utérisé dans la machine à Orgone en orgasme permanent. Sans se rendre compte de la perte totale de son autonomie. Pris dans les rets d’un plaisir qui ne peut mourir au risque d’annihilation. Il s’agit d’une forme de paranoïa totale. https://fr.wikipedia.org/wiki/Orgone


          • Si vous ne pouvez génocider un peuple par les armes. Essayer le sexe,....


            • C’est tout à fait comparable à la toxicomanie. Sexer pour survivre. Tant que je jouis, je suis. Totalement FAUX.


              • mmbbb 11 août 17:07

                @Mélusine ou la Robe de Saphir. il y a beaucoup de femmes pour lesquelles la sexualité n est pas en effet pas un problème , ce serait vraiment perde son temps .


              • Alex Alex 11 août 12:53

                Rosemar,

                Vous ne pourrez certainement pas faire fortune dans ce domaine vu le temps que vous passez à écrire des niaiseries !

                • Robert Lavigue Robert Lavigue 11 août 13:12

                  @Alex

                  Merci de rappeler que rédactrice à temps plein, c’est un sacerdoce ! Heureusement que l’autrice n’a pas de vrai boulot à côté...


                • arthes arthes 11 août 18:18

                  @Robert Lavigue

                  Bonne idée que cet article sur science et technicité, vue par les posophes du Gotheanum.

                  Steiner était tout de même un visionnaire, et j’apprécie que pour une fois l’on puisse trouver des extraits de ses conférences assez complets (enfin pas au début, ça tombe comme un cheveux sur la soupe) , même si ils peuvent être interprétés comme des fadaises, osef, dans le fond, il ne décrit rien d’autre que ce qui se passe dans le monde d(aujourd’hui,  et de notre relation avec les machines, notre relation avec l’électricité et la foi en les neurosciences auxquels nous nous asservissons , car, et cela me démonte, l’humain , en dehors de la science, se croit être un animal « évolué » , mais surtout un animal (interprétation darwinisme que l’humain a de sa propre conception)

                  Mais Blavastky : Beuuuuuurkkkkk, rien à voir, m^me si Steiner s’est égaré quelques temps dans le cercle de cette sorcière....

                  Pour en revenir au sujet et à ton intervention, justement comme je bosse et retourne « dans la mine » (donc j’ai un vrai boulot à coté)  du coup j’ai juste leule temps de lire ton article en diagonale (c’est longuet, faut s’accrocher un peu) , mais j’y retournerai et sans doute vais je l’envoyer à des amis (en fait très peu, pour être précise un seul, la posophie , c’est pas si répandu que ça, puis c’est pas le but, des disciples zinzins illuminés, en revanche, il y en a.


                  Au sujet du sexe (sujet de l’article) , comme d’autres sujets aussi racoleurs, je m’en branle (à force) ,, encore un article à flood prout prout, etc....ça me gave de jouer les « idiotes utiles » , en définitive (tout à un temps).

                • Robert Lavigue Robert Lavigue 11 août 18:49

                  @arthes

                  Merci d’avoir suivi un lien publié ailleurs.
                  Ce n’est pas mon article, c’est celui d’un authentique steinérien, estampillé ’Section mathématique-astronomique de l’École de science de l’esprit du Goethaneum’ !
                  Je n’ai pas assez de temps à perdre pour me taper toute la littérature primaire sur ce sujet (d’autant plus que c’est imbitable, tant en allemand qu’en français)
                  Mais, comme c’est un posophe pur sucre qui a écrit le papier, qu’ils ont financé le mariole qui est critiqué pendant une bonne vingtaine d’année et qu’ils ne sont en désaccord avec lui que sur des détails sans importance pour un profane, je pense qu’on peut lui faire confiance.
                  (C’est le genre de trucs que je lis pour me reposer l’esprit quand il n’y a pas de foot dans ma TV. A chacun son vice)

                  Pour ce qui est de la production de l’autrice, on appelle ça des sujets p..es à clics. Business as usual...


                • Mekissê Mekissê 11 août 20:03

                  @Robert Lavigue
                  Gaffe les Atlantes te cernent...


                • arthes arthes 13 août 00:19

                  @Robert Lavigue
                  J en lis d autres sur « ailleurs » des articles , plutôt les tiens.


                  J avais compris que l article émanait d un posophe « pur jus » , lol, c est bien le style d ailleurs, apparament c est pas gagné pour le chercheur.

                  Bon, c est imbitable comme du quantique.
                  Mais
                  L oscillation dont parle Steiner, ça fait partie justement des découvertes de la mécanique quantique (post Steiner) avec l interaction des neutronos qui oscillent et dégagent une énergie les neutronos étant des particules élémentaires (enfin , je suis pas une pecuchette et je n ai pas l esprit scientifique donc j y pompe que dalle et J insiste pas)

                  L extrait des Drames mystères , c est rare de le lire, il renvoie à Faust en prise avec Mephisto.

                  Sinon, pour me reposer la tête, j ai acheté le monde diplomatique, c est dire si je suis con ou charitable ( d ailleurs ils n ont pas publié la réponse du cercle posophe à leur article diffamatoire, ces cons) car il y avait aujourd hui un billet à la une sur Rhabi.
                  Je me le réserve pour demain au petit dej.
                  Je sens que ça va me faire rire.










                • Self con troll Self con troll 13 août 08:51

                  @arthes
                  Tu vas lire ailleurs chez les tirailleurs et ça te fait rire. D’un rire railleurs ? Attention, la médisance est contagieuse.
                  Sinon, je te souhaite un bon rire diplomatique, entre Goethe et Dante,


                • arthes arthes 15 août 18:00

                  @Self con troll

                  Ce rire (enfin sourire serait plus approprié) que j’ai eu, en effet, à la lecture de ce long article, il peut se situer entre l’enfer de Dante et le Faust de Goethe, c’est assez bien vu.

                  C’est justement la où je place mon poème « La victoire de Méphisto où auto protrait » , j’y songeais ce matin, avant d’« entrer dans mon autre enfer »épreuve du feu" lol

                • Self con troll Self con troll 17 août 09:46

                  @arthes
                  Remrcions Robert de nous donner de bonnes références.
                  Pourquoi dis-je bonnes à propos de Steiner ?
                  Parce que nous passions chaque année des vacances dans la cambrousse pas loin de chez toi, où j’entendais les débats entre ma grand mère qui s’intéressait à la posophie et les scientistes de la table familiale.
                  C’est assez significatif de l’espèce humaine que la science se soit depuis acharnée à rationaliser le fonctionnement des sols et des plantes, prouvant jusqu’à la nausée son côté apprenti sorcier, en se moquant du côté sorcier de Steiner, comme si c’était une justification.
                  Il n’était pas difficile, dès les années 1960, de voir qu’on ne maîtrisait pas les conséquences du remembrement irréfléchi et des hydrocarbures dans le sol, alors que les préconisations de Steiner, aussi farfelues qu’elles paraissent, produisent de bons résultats. Pour cela, il faut mettre la science aux champs, et pas dans les labos.

                  Certains continuent de penser qu’on maîtrisera les processus vitaux avant d’avoir semé la mort définitive dans nos campagnes.

                  C’est n’est pas mon avis, et je soupçonne Robert de se poser lui aussi des questions. Sinon, pourquoi a-t-il classé cette référence dans la partie médisante de son activité hors Avox plutôt que sur sa pravda à lui ? Par fidélité au combat anti-posophie ?

                  De plus, j’ai vu au début du document des considérations de thermodynamique qui ne sont pas ridicules. Si bien qu’en plus des observations qu’on peut faire dans nos campagnes, les sorcelleries steinériennes portent peut-être aussi des intuitions sur la physique dure.

                  A propos, tu salueras ton pote dès que son faisceau de Fermat passera, pour entériner une transaction occulte. Au culte, dirait fofolle, pensant au c..


                • arthes arthes 19 août 18:37

                  @Self con troll

                  Robert Lavigue a passé un article très intéressant (un autre) sur son site « La Pravda » (le rade chez gigi) , j’ai lu cela sur le blog de choupinet qui renvoie à celui de Lavique....Et, cet article fut refusé à la modération ici sur agoravox !!!
                  C’est dégueulasse !


                  Te rends tu compte ?
                  Il faut aller sur La Pravda pour accéder à des articles qui traitent de l’anthroposophie d’une manière un peu plus éclairée même si critique ( une mauvaise interprétation de l’auteur de l’article d’une phrase de Goethe extraite des « maximes en proses » à propos des « sens qui ne trompent pas et du jugement », je te passe les détails car la phrase en question est tronquée d’une autre absolument nécéssaire à la compréhension de la pensée de Goethe et qui la précède , , mais bref, il y a matière à remettre les pendules à l’heure), et bien cet article fut refusé ici !

                  Mais quels cons !

                  Moi je capte pas.

                  Chez choupinet je lis souvent que agora est une émanation posophe, ben je m’interroge franchement, because oucékilsont les posophes ?



                • Robert Lavigue Robert Lavigue 19 août 19:12

                  @arthes

                  Une précision cependant. Je ne suis pas l’auteur de l’article en question.
                  Je l’ai publié sur La Pravda parce que cela m’a surpris que l’honnête modération, si friande de débats argumentées et toussa comme le prétend Jean-Lucien, ne l’ait pas validé !

                  D’autres Maboul-Leaks à suivre dans les prochains jours...


                • arthes arthes 19 août 19:58

                  @Robert Lavigue
                  Lol


                  Comme d hab, j oublierai pas les prochaines fois les précisions nécessaires ...

                • La sexualité ne se limite pas à zim boum tralala. Mais s’étend à toutes les activités de la vie. Le rire est aussi une forme d’orgasme. combien de femme reste totalement frigides au moment de l’acte, mais vibrent à une belle musique. Tirésias en a payé le prix fort. Ayant ainsi dévoile que l’orgasme féminin est neuf fois supérieur à celui de l’homme. Eh mes cocos ;... Vous prenez votre pine pour une merveille, mais sachez que rares sont les femmes qui bénéficient réellement. certains se satisfont de la décharge pulsionnelle. D’autres d’avoir CON VAINCU la femme. Le plus souvent des don-juan. Dont il est dit que leur plaisir est assez faible. L’excitation étant limitée à la CON quête. Résumé : amour et Eros. Duo rarissime. le reste relevant de la consommation d’un besoin qui se soustrait au véritable désir. Il est et reste : FROID (hygié NIQUE). Cessez de prendre vos couilles pour des lanternes. 


                  • Dron 11 août 13:11

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    Très heureux de lire les confessions d’une vieille rombière.


                  • @Dron


                    Je n’ai rien révélé de moi. Juste pour ceux qui savent lirent entre les lignes et connaissent les femmes. Ce qui manifestement n’est pas votre cas. Heureux les privilégiés. Espèce très rare. 

                  • Fergus Fergus 11 août 13:15

                    Bonjour, Mélusine

                    « Cessez de prendre vos couilles pour des lanternes »

                    Jolie formule ! smiley


                  • Henry Canant Henry Canant 11 août 13:38

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    Tu n’as rien dévoilé de toi, mais une chose entre d’autres, c’est que Mal’ (nouvellement Mallarme) https://www.agoravox.fr/auteur/mal est ton ex compagnon.


                    Comme quoi le titre de vieille rombière te sied à merveille.



                  • mmbbb 11 août 17:20

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir. on le sait il est inutile de s emmerder avec ces femmes la Par ailleurs les féministes sont les plus coincées experience vécue. Elles théorisent tout. Ce sont elles qui font chier le monde. .Une des femen s est suicide , j ai pas eu de chagrin . En revanche il y a des femmes aimant le sexe, moi je ne considère pas ces femmes comme des « salopes » . Il y a heureusement une typologie de femmes , elles ne se ramènent pas a ce que ces pétasses de féministes veuillent donner comme image Ne vous inquiétez pas j éviterai de mettre ma bite n importe ou . Quant a mes couilles l une touche l autre et elles s en battent de Melusime 


                  • @mmbbb


                    Encore raté. Je suis le contraire d’une FEMEN. Mais si pour vous, un femme qui aime le sexe sans amour est le contraire d’une féministe, je pense que nous ne parlons pas de la même chose. ce ne sont pas des femmes, mais des hommes qui s’ignorent. 

                  • mmbbb 11 août 18:27

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir. je n ai jamais dit que vous etiez une femen mais vous tenez le même langage . Ces femmes qui veulent imposer leurs propres diktats . Elles pensent avoir raison . Elles font ce qu elles veulent , pensent ce qu elles veulent , jouissent comme elles l entendent , Ces propos peuvent vous êter adresses. Le probleme est qu elles emmerdent le monde . Et elles deviennent vraiment gonflantes ces pétasses Un jour cela finira mal La derniere en date elles s elevent contre les cartes postales dont l image de la femme serait denaturées . Tout au premier dégré . Des vrais connes , En revanche une femme voilée ne les indispose pas IL est vrai qu elles se mettent en levrette devant le male oriental , il est vrai que le male occidental est honni, elles preferent le classement « LGBT » et ses sous genres . Quant aux plaisirs chacun le trouve la ou il le veut. Heureusement qu il y a cette diversité d approche .Que ce serait chiant tres chiant. Et pourquoi ne pas considerer le plaisir charnel a l instar d une dégustation d un bon vin Quant a l amour, faudrait pas exagérer, n ecrivez pas un un opera contemporain, il serait court .Les couples se separent tres vite , je ne vois que cela autour de moi . Le sentiment désormais, c est du flon flon, j ai toujours vu les personnes s entredéchirer alors qu elles prétendaient s éprendre de doux sentiments quelques annes auparavant , J ai une copine ( elle le fut ) ayant sombrée dans l alcool . Un vrai débris. je n ai aucune compassion. Les anciennes generations, pour d autres raisons , savaient résister au temps Ellles encaissaient les affres de la vie . Si j etais vraiment riche , moi ce serait contrat de mariage , point barre. On ne mélange pas le sentiment si évanescent de nos jours a l argent si essentiel de nos jours .


                  • @mmbbb

                    Arrêtez. C’est l’exact inverse de mon profil. Mes couples, c’étaient du béton et seuls les aléas le (pire, la mort) de la vie nous ont éloignés. 

                  • mmbbb 11 août 18:52

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir. J arrête rien, c’est simplement de l observation . De surcroît vous êtes dictatorial . Deux hommes se sont suicides dans l univers de mon travail .puisqu ils n ont pas supporte la rupture. L un deux travaillait comme un fou il finissait sa baraque Des exemples j en ai des listes et ma famille n echappe pas a la regle helas . J ai plutot connu l instabilte que le contraire, alors le flon flon sur le sentiment . J ai passe l age, Je vis dans uen relative indifférence. . Le sentiment est souvent le paravent qui masque la vraie nature des personnes et lorsque celles ci sont en conflit , on a souvent du mal a croire qu elles se sont aimese un jour . Un combat de hyènes je souris devant tant de tendresse . Rosemar c ’est la bibliothèque rose .


                  • Cateaufoncel2 11 août 21:37

                    @mmbbb

                    "Par ailleurs les féministes sont les plus coincées expérience vécue."

                    Ne les critiquez pas. Elles sont pour la liberté, la dignité et l’émancipation de toutes les femmes. Il est révolu le mauvais vieux temps d’avant :

                    https://pbs.twimg.com/media/DkP706MVsAA-gAF.jpg:large


                  • placide21 12 août 09:36

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    Vous avez raison, c’est pourquoi je n’utilise les femmes que pour me vider les couilles ,je ne perd pas de temps à essayer de les faire jouir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès