• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La stratégie secrète de Poutine, ou comment faire tomber le « Mur » du coté (...)

La stratégie secrète de Poutine, ou comment faire tomber le « Mur » du coté occidental

Poutine a une vision Gaullienne et tsariste de son action. Il veut laisser une trace historique de son passage, au même titre que Pierre le grand et Catherine II. Et son action à lui sera de redonner à la Grande Russie sa gloire, sa puissance et son influence sur le reste du monde et surtout se venger de l'affront fait à la Grande Russie.

Poutine a une vision Gaullienne et tsariste de son action. Il veut laisser une trace historique de son passage, au même titre que Pierre le grand et Catherine II. Et son action à lui sera de redonner à la Grande Russie sa gloire, sa puissance et son influence sur le reste du monde et surtout se venger de l'affront fait à la Grande Russie.

Mais pour cela, sa première tâche sera justement d’effacer les taches du passé. Et quand on parle de « tache » il ne s’agit pas des méfaits du communisme et son cortège de goulag, de famines et autres exactions politiques, mais bien de vexations, spoliations et autres brimades faites à la mère patrie.

Deux taches assombrissent le passé glorieux de son pays, la première c’est l’Afghanistan, et l’autre c’est l’éclatement de l’URSS. Attention ce qui est vexant ce n’est pas la chute du Mur et la disparition du communisme, mais bien la disparition de l’union des républiques et la course à l’indépendance des faux frères.

La première des vexations a été l’Afghanistan, dit le « Vietnam du communisme ». Cette défaite qui a marqué psychologiquement tant de jeunes recrues de l’armée russe au point de les faire ressembler aux milliers de « fous américains » revenus marqués à vie du Vietnam. Et Poutine en tant que soldat ne peut pas être insensible à ces ravages. Donc l’un des premiers combats de Vladimir sera de faire « oublier » l’Afghanistan en se vengeant de ceux qui ont, en douce, armé les rebelles et permis la défaite soviétique, à savoir les USA. Mais Poutine a aussi appris que jouer avec les afghans n’est pas aussi facile que cela. Ils sont imprévisibles et peu fiables, aussi ne tombera-t-il pas dans le même piège que les ricains, et donc il n’aidera pas les talibans. Lui son truc c’est d’abord d’assurer l’enlisement des occidentaux, puis un jour, de revenir là-bas en tant que libérateur. Il a le temps pour lui. Et puis l’idée de voir bloquée une partie des forces américaines dans ces coins reculés, ne lui déplait pas. Il se dit que cela fera toujours ça de moins chez lui, ou au pire, pompera une partie substantielle du budget de la défense américaine

Sa vision de la reconquête du prestige perdu va au delà d’un simple conflit local entre fous de Dieu et trafiquants de drogue, et accessoirement politiciens corrompus. Il veut le respect (voire la crainte) du reste du monde. Donc il attend son heure.

Sa deuxième tâche (dans les deux sens du terme) sera par contre tout à fait locale, c’est la restauration de l’empire perdu et surtout la vengeance de l’infamie que l’occident a fait subir au peuple russe a travers la chute du mur et surtout la déchéance des citoyens russe qui se sont retrouvé par milliers au bord de la faillite, à l’image d’un Eltsine alcoolique et ridicule. C’est cette phase que nous somme en train de voir actuellement.

Un petit rappel des causes de la chute du « mur de Berlin », pour bien comprendre la stratégie future du président russe. Les américains avaient concocté un plan diabolique pour faire tomber le régime soviétique. Ce plan était en 2 phases : premièrement pousser le régime à faire des dépenses de guerre de plus en plus faramineuses (voir Reagan et sa course à la « guerre des étoiles »). Deuxièmement, faire s’effondrer le prix du pétrole qui était la manne principale de l’URSS en matière de financement du pays. Ainsi au bout d’un moment, le régime se retrouvait obliger d’utiliser toutes les ressources tant humaines que matérielles et financières pour tenter de suivre la course aux armements sophistiqués, délaissant du coup, l’autre fonction de l’Armée Rouge à savoir le contrôle des états et des républiques satellites. Et il arriva ce que vous savez.

N’oublions pas que les ricains n’avaient pas de problèmes de financement puisque ce sont eux qui détiennent le dollar et donc peuvent imprimer des billets à tout va. Et visiblement ce stratagème a parfaitement réussi. Tellement même que Poutine va s’en inspirer pour monter sa vengeance.

A ce stade on peut déjà entrevoir les deux directions que va prendre Poutine. Une : pousser les américains à faire des guerres un peu partout, histoire non seulement de les occuper mais surtout de les pousser à la dépense pour mener toutes ces guerres. Deux : affaiblir le dollar. A cela on pourrait rajouter un troisième point, celui de la vengeance « tchétchène » à savoir engluer l’occident avec des terroristes islamiques ingérables et sanguinaires, pour un jour apparaître aux yeux de l’Europe comme seul recours pour nous sauver d’alqaida et autres aqmil.

Regardons plus en détail la stratégie russe
1 – Préambule :
   Poutine semble avoir comme règle de base de ne jamais jouer le premier coup, mais de se baser sur les coups de l’adversaire et s’appuyer sur la force générée pour l’utiliser justement contre l’adversaire. C’est le principe de base de l’aikido http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%AFkido
   Ensuite on peut constater que sa stratégie s’est affinée au fur et à mesure

2 – Stratégie des mini guerres locales et implications dans le printemps arabe.
  En dehors de l’Afghanistan et peut-être d’autres pays dont on ignore l’implication réelle des russes (surtout en Iran), on peut considérer que la stratégie de Poutine a été mise en place avec le début du Printemps arabe. Toutefois il est indéniable que la guerre libyenne a été un semi échec pour le président russe. Echec parce qu’il n’a pas pu sauver Khadafi et donc il a été chassé des ressources et des contrats du pays, mais réussite car il a obligé l’occident a le faire rentrer dans le jeu, même si c’était uniquement pour voter le bombardement de Tripoli. Pour lui le plus important c’est que par la suite les ricains devront traîner le boulet russe dans leur stratégie. Et avec la Syrie, cela va peser très lourd.
  Pour la Syrie la stratégie a été plus délicate, car elle interdit la défaite de type libyenne pour les russes. En plus de liens historiques avec la famille Hassad, la Syrie représente pour la Russie, surtout un port sur la Méditerranée et donc une présence militaire dans cette zone. Mais on peut aussi considérer que l’occident a fait les erreurs prévues par Poutine, à savoir d’abord s’allier avec le diable islamiste, ensuite créer un front au nord d’Israël, et donc affaiblir ce dernier si l’envie lui prenait d’attaquer l’Iran. Israël, contrairement aux USA, n’a pas les capacités de gérer ces 2 fronts en même temps.
  En tout cas, dans cette affaire syrienne, Poutine a enregistré ses deux premières victoires, l’une diplomatique avec le fait de devenir le passage obligé à toute résolution du conflit, et l’autre militaire en empêchant les américains de bombardé la Syrie après la fausse affaire du gaz. En plus on en connaît pas l’exacte étendue de cette victoire militaire, puisque certains parlent même de tir de missiles US détruits par les russes. Aujourd’hui il apparaît que la victoire de Poutine se dessine de façon de plus en plus précise. Cette victoire attendue pourrait bine être même l’origine du déclenchement rapide de l’affaire ukrainienne par l’occident.

3 – Ukraine ou le jeu étrange de Poutine
  Pour comprendre la position du président russe, il faut d’abord réaliser que nous assistons, avec l’affaire ukrainienne, à un retournement complet de la stratégie américaine, qui a décider d’attaquer de front son ennemie congénital (l’anti-communisme atavique et obscurantiste des américains est toujours aussi présent).
Cette attaque se fait sur 2 fronts, l’un guerrier, et l’autre économique au travers de sanctions décidées unilatéralement sans aucun fond juridique.
Or cette situation va permettre à Poutine d’abattre son second volet, à savoir celui de l’attaque financière de l’occident. Et aujourd’hui nous somme au début de cette stratégie. Elle se fait selon plusieurs points
1 – Mettre a mal l’économie de l’Ukraine, obligeant l’occident à investir des sommes importantes dans ce puits sans fond.
2 – Obliger l’Europe a prendre position contre la stratégie économique des USA envers la Russie
3 – Apparaître comme affaibli, c'est-à-dire martyr victime de l’impérialisme américain afin de faire peur aux pays de la BRICS (surtout la Chine) et les pousser à se détacher de façon plus visible de l’hégémonie du dollar.
4 – Faire peur aux occidentaux pour les pousser à se réfugier dans l’or. Cette stratégie sera la plus catastrophique pour les américains car ces derniers ont triché avec les réserves d’or en délivrant plus de certificats qu’ils ne possèdent de lingots. Et quand on sait que la Russie est la première réserve minière d’or au monde.
  Sur le plan militaire, la Russie joue la force tranquille. Elle est chez elle, elle possède une puissance militaire 20 fois supérieure à celle de l’Ukraine. Mais en même temps elle ne peut intervenir qu’en position de sauveur du peuple et non en tant que force occulte de séparatistes. Donc elle est obligé d’attendre et surtout d’attendre un drame majeur.
 A moins bien sur qu’entre temps les USA se retrouvent en difficulté financière suffisante pour abandonner l’Europe aux mains des russes. Et c’est bien ce qui va se passer.

Je vous conseille la lecture de l’excellent article parue sur le site du réseau voltaire concernant la stratégie américaine
http://www.voltairenet.org/article183980.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 30 mai 2014 11:23

    N’oublions pas que lors d’un récent sondage en GB, V.Poutine recueillait 92% d’opinions favorables. Il en est surement à peu près de même dans les autres pays. Loin, très, très loin devant nos « dirigeants ». Hallucinant !

    C’est bien la démonstration que tout ce qui est décidé ici va à l’encontre de la volonté des peuples. Ils osent même préparer des guerres, y compris en europe, en catimini, sans rien demander.

    Lorsque la tromperie et le mensonge président à nos destinées, on ne peut qu’être pessimiste (d’autres disent objectif) en considérant l’avenir.


    • Wald 30 mai 2014 11:53

      Au lieu de souhaiter une démocratie, ou toute autre idéologie y étant liée (keynésianisme, libéralisme politique, transhumanisme démocratique, adhocratie), ici comme en bien d’autres endroits sur le net, on ne souhaite pas autre chose qu’un bon vieux régime autoritaire. Vous êtes mûrs pour le knout, et vous allez l’avoir et ce jour là vous comprendrez. Si encore ce n’était que de la simple lâcheté envers le plus fort, passe encore à la limite, mais dans ce cas là vous iriez baisser votre froc devant les Américains ou les Chinois, et sûrement pas devant les Russes. Et ce n’est même pas une fascination pour l’autoritarisme au fond (la plus grande dictature du monde est la Chine). Tout ce qu’il reste, c’est un tas de crétins fascinés par un pays qu’ils se représentent comme une caserne à l’idéologie nationaliste et où rien n’évolue.


    • Wald 30 mai 2014 12:12

      Céline disait que le Russe est un Chinois raté, et beaucoup de gens aiment les Russes sur le web. Que faut-il déduire ? Cette fascination pour ce qui est raté est le signe d’un refus général de la vie.


    • Alpo47 Alpo47 30 mai 2014 12:51

      Tout ce qui est excessif est dérisoire ...

      Personne ne veut voir le système Poutine s’installer chez nous.

      Nous ne supporterions pas des hommes politiques corrompus qui mentent au peuple, n’est ce pas, pas davantage des « élites économiques/oligarques » qui imposent la défense de leurs intérêts particuliers aux gouvernants, encore moins des partis mafieux qui ne défendent que des intérêts minoritaires et mentent constamment, vraiment pas un gouvernement qui lance des opérations de guerre à l’encontre d’autres pays qui ne veulent nullement nous attaquer, encore moins la mainmise sur la presse, surtout pas de ne jamais être consultés sur les sujets importants ... etc...
      Non, je suis bien certain que cela, nous ne le supporterions pas si c’était chez nous ??? Oui ?

      Par contre, un décideur politique qui s’oppose à ceux qui nous mentent et nous trompent, nous paupérisent ... je pense que la majorité d’entre nous le soutiendraient. 

      Tiens ... mais, mais ... c’est V’lad, que je décris là ...


    • tf1Groupie 30 mai 2014 14:09

      Bravo Wald !


    • Anaxandre Anaxandre 30 mai 2014 14:16

       Tout ce qui peut affaiblir les USA et ses serpillères va dans le bon sens. Malheureusement nous sommes devenus, nous la France, une de ses plus vile serpillère !
       Et on apprend depuis hier que les USA réclament 10 milliards à la BNP pour avoir contourné l’embargo décidé par les sionistes transnationaux (ultra-dominants à Washington, comme désormais à Paris) envers l’Iran. C’est ça le danger immédiat : que la bête en déclin se démène de plus en plus dangereusement pour la paix du monde...


    • goc goc 30 mai 2014 14:27

      @ wald
      ici comme en bien d’autres endroits sur le net, on ne souhaite pas autre chose qu’un bon vieux régime autoritaire.

      j’ai bien peur que ce soit vous qui n’ayez rien compris

      Bien sur que la grande majorité des êtres humains ont besoin d’un chef et sont prêts à le suivre dès lors qu’il accompli son « travail » c’est à dire protéger et faire croitre son peuple.
      Mais « chef » ne veut pas toujours dire « dictateur » même s’il s’en rapproche

      Toute considération bobo-pseudo-gaucho hypocrites prétendant que tous les gens sont égaux et doivent devenir chef, est une vaste fumisterie destinée à endormir les masses pendant qu’on les dépouille.

      Le problème des peuples est souvent qu’ils sont, de leur coté, trop souvent enclin a fermer les yeux sur les méthodes utilisées par leurs chefs, surtout si ces derniers arrivent à un résultat. Mais parfois le désire de ces peuples est si fort qu’ils se précipitent sur celui ou celle qui ressemblera le plus possible à leurs souhaits. Voila pourquoi le FN a fait 25% en France.

      Car franchement quand il faut choisir entre un « De Gaulle » qui a redonné à la France son prestige, et un « Hollande » qui se comporte comme le petit caniche des américains, je vois mal le peuple hésiter une seule seconde, si on lui demande son avis. Ce que se gardent bien de faire nos politiciens actuels

      Alors pourquoi refuserions-nous aux russes ce que nous souhaiterions pour nous même, à savoir quelqu’un qui nous sorte de la m... où nous sommes.


    • Ruut Ruut 30 mai 2014 16:24

      C’est sur que poutine président de la France cela aurais de la gueule.
      Il aime son pays luis.


    • CASS. CASS. 30 mai 2014 20:11

      ahah et la bnp et des entreprises françaises donc vont êtres très très punies par le washington des rothschildiens et cie impérialo colonialistes sionazis fascistes usuriers sans frontiére, pour avoir eu l’outrecuidance d’avoir commercé avec cuba, Iran ..... et ensuite on nous dira que la france n’est pas sous dictature et que l’ue/us/gb/telvaviv /otan ......n’est pas une dictature. ah c’est pas demain la veille que le vatican par ex., des bourges consanguins et des narsiciques pervers dira la vérité au sujet d’1 certaine imposture et escroquerie baptisé isra el en 1948. ah les cons, prions et fermons nos gueules, sinon nous seront traité de terroristes ou de skyzophrénes, enfermés en psychiatrie pour se faire grier le cerveau ou en tôle ou carrément liquidé. Quoique je ne plaind pas la bnp


    • CASS. CASS. 30 mai 2014 20:23

      Eh oui Alpo47, vive Poutine.


    • CASS. CASS. 31 mai 2014 00:58

      RIA/Le premier ministre ukrainien par intérim Arseni Iatseniouk a été hué dans la ville allemande d’Aix-la-Chapelle, où il est arrivé pour assister à la cérémonie de remise du prix international Charlemagne au président du Conseil européen Herman Van Rompuy, rapporte Deutschlandfunk.de.Les habitants locaux se sont rassemblés autour de l’Hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle, où se déroulait la cérémonie, brandissant des pancartes avec des slogans appelant à cesser l’ingérence américaine dans les affaires ukrainiennes. Sur la vidéo du meeting mise en ligne, on entend la foule scander : « Iatseniouk terroriste », « Honte ! ». Leurs dépliants et banderoles disaient : « Iatseniouk n’est pas le bienvenu », « Halte au fascisme en Ukraine », « Iatseniouk complice des fascistes », « Kiev touche pas au Donbass ».
      Le chef du gouvernement ukrainien par intérim est en visite de deux jours en Allemagne. Le programme de sa visite prévoit en outre la participation à une rencontre internationale sur la dette gazière ukrainienne.

      http://fr.ria.ru/world/20140530/201383461.html


    • metahari 24 juillet 2014 10:54

      Ils sont juste lobotomisés par les médias mainstream et alternatif. Les deux. 


      Ah il est beau le net ! Vive Soral et Dieudonné ! 
      il faudrait en écrire des articles pour faire retomber la mayonnaise !

      Et quelque chose me dit que ce n’est que le début des pressions.

      « Vous entendrez parler de guerres,et de bruits de guerre, ne vous alarmez pas... »



    • metahari 24 juillet 2014 10:56

      Ils sont juste lobotomisés par les médias mainstream et alternatif. Les deux. 


      Ah il est beau le net ! Vive Soral et Dieudonné ! 
      il faudrait en écrire des articles pour faire retomber la mayonnaise !

      Et quelque chose me dit que ce n’est que le début des pressions.

      « Vous entendrez parler de guerres,et de bruits de guerre, ne vous alarmez pas... »



    • metahari 24 juillet 2014 10:58

      Ils sont juste lobotomisés par les médias mainstream et alternatif. Les deux. 


      Ah il est beau le net ! Vive Soral et Dieudonné ! 
      il faudrait en écrire des articles pour faire retomber la mayonnaise !

      Et quelque chose me dit que ce n’est que le début des pressions.

      « Vous entendrez parler de guerres,et de bruits de guerre, ne vous alarmez pas... »



    • baron 30 mai 2014 12:03

      N’importe quoi, d’après cette analyse démente au final Poutine serait aussi le responsable des exactions américaines en plus d’être un impérialiste sans foi ni loi.


      Affligeant 

      • mac 30 mai 2014 12:11

        @wald
        La démocratie actuelle en occident consiste de plus en plus a être libre de s’exprimer à condition de ne pas le faire trop fort.
        Le référendum de 2005 ça vous dit quelque chose ? Certes on n’a tapé sur personne et on devrait en remercier nos dirigeants mais qu’a -t-on fait de la démocratie au sens littéral du terme ?

        Personne n’idéalise Poutine, force est de constater qu’il défend les intérêts de son pays comme on aimerait bien que nos dirigeants nous défendent.
        A propos de dictateur, peut-être vous rangez-vous du côté de ces socialistes qui considéraient de Gaulle comme un dictateur et qui nous amené le capitalisme pur et dur en nous conduisant doucement dans le giron de l’OTAN ?


        • Abou Antoun Abou Antoun 30 mai 2014 20:09

          en nous conduisant doucement dans le giron de l’OTAN
          Non, ça c’est le boulot de Sarkozy, même si Hollande se comporte maintenant comme le toutou d’Obama (version Rantanplan).


        • CASS. CASS. 31 mai 2014 11:06

          Abou Hollande est un éléve d ’ Attali. Est - ce que ces ps leurs bobo etc et entre autres verts modem et cie, ce sont élevés vent debout contre l’adhésion sans condition à notre domination par l’otan , contre le crime atroce contre l’humanité que fut la destruction de la lybie et de son berger, ETC ,contre les bhl et cie et tous leurs mensonges propagandes mensongéres, inversions accusatoires etc . les us sont sous la domination de quoi et de qui selon vous, ben comme leur UE. et ne parlons pas du vatican qui ne risque pas de dire la vérité.


        • doctorix doctorix 31 mai 2014 15:21

          Poutine a indubitablement l’envergure et la vista de De Gaulle. Celles que nous pouvons envier aux Russes, car elles n’existent pas chez nous, en dehors d’Asselineau et de l’UPR, que nos media se plaisent à maintenir dans l’ombre, car on le sait très dangereux, contrairement au FN qui ne fera jamais que brasser de l’air, ce qui est sa vocation.

          Je suis personnellement plein d’admiration pour cet homme, qui a déja plusieurs fois sauvé la paix, et qui est de la race des meilleurs joueurs d’echecs du monde.
          Quant aux américains, il semble que leur suffisance les amène à une cécité qui les conduit au gouffre, et que l’obésite qui décime leur population ait aussi atteint leurs cerveaux.
          Nous assistons à la fin de l’Empire, qui s’accompagnera de soubresauts plus ou moins douloureux pour l’humanité, mais qui est inéluctable. Et cette chute est probablement le début d’une paix mondiale et durable. Je crains par contre les soubresauts imprévisibles d’une (sale) bête blessée à mort.

        • filo... 30 mai 2014 12:29

          Pendant ce temps votre président de la république et son ministre des AE, eux n’ont rient compris à la géopolitique en général et américaine en particulier.

          Ils continuent à être la descente de lit de Barak Obama. L. Fabius a une obsession folle à ressembler à J. Kerry, à un tel point que sur plusieurs photos dans les médias, il est à côté de lui et porte la même cravate bleu que lui. 

          Pathétique...


          • Alpo47 Alpo47 30 mai 2014 14:08

            Pour le brushing, c’est raté .


          • CASS. CASS. 31 mai 2014 11:15

            Fabius nosfératu répéte ce que les nétanyahus nosfératu lui disent de dire et fait ce que ces maîtres lui demandent de faire.


          • zappa zappa 30 mai 2014 14:00

            Merci pour l’article,
            Mr POUTINE un grand homme qui a sorti une bonne partie des prédateurs pour reprendre la main sur son sol et cela avec conviction et justesse n’en déplaise à tous ses détracteurs qui ignorent de là ou était la RUSSIE après le démontage du pacte de Varsovie économiquement. Il a su analyser les priorités nécessaires aux RUSSES qui le lui rendent bien par leur moral au beau fixe actuellement.


            • tf1Groupie 30 mai 2014 14:08

              Je ne comprenais par trop les « subtiles » suppositions de l’auteur qui a tout compris à ce que pense Poutine, et à la fin de l’article tout s’éclaire : quand on prend comme référence intellectuelle le réseau Voltaire, c’est que l’on a perdu une case (au moins)...


              • Loatse Loatse 30 mai 2014 15:20

                L’occident n’a pas attendu Poutine pour s’enliser..« Pousser les américains à faire des guerres partout » ??? Je ne pense pas qu’il faille les pousser beaucoup pour ça..

                Quand à peur qui pousserait à acheter de l’or, là aussi tout ceux qui engrangent ces billets de monopoly que sont les dollars ainsi que des bons du trésor américain qui ne valent guère mieux que du papier toilette n’ont pas attendu Poutine pour investir dans une valeur sure... ou tenté de commercer dans une autre monnaie avec les conséquences que l’on sait pour les nations dont le potentiel de défense n’était pas à la hauteur de leurs ambitions..

                Affaiblir le dollar, c’est risquer d’affamer « les brothers » déjà aux food stamps pour une bonne partie et armés jusqu’au dent, l’affront ultime qui plus est et ca Obama ne le permettra pas au delà d’une certaine limite.

                Pas plus qu’il n’admettra que nous puissions livrer les deux porte hélicoptères que nous ont commandé la russie.. les 4 millards d’amende à BNP paribas pour « rupture d’embargo » résonnent comme un avertissement... l’offre de vente-location de ces navires aux forces de l’otan pourrait donc s’avérer la seule solution qu’il nous reste avant qu’il soit décidé outre atlantique d’un embargo avec la russie..

                « A moins bien sur qu’entre temps les USA se retrouvent en difficulté financière suffisante pour abandonner l’Europe aux mains des russes. Et c’est bien ce qui va se passer. »

                je ne crois pas. Je les crois, les USA capables du pire pour tenter de sauvegarder leur titre de super puissance mondiale

                Auquel cas, nous suivrons et Poutine ne fera pas le poids face aux forces de l’Otan tout en occassionnant pas mal de dégats chez les admirateurs de vladimir qui ne sont pas du bon coté géographiquement parlant... je ne voulais pas être pessimiste mais nous sommes dans une configuration d’escalade au niveau de la confrontation entre ces deux géants qui n’augure rien de bon..


                • coinfinger 30 mai 2014 15:33

                  La seule excuse que je puisse trouver à cette bouffée de culte de la personnalité est l’espoir d’un homme providentiel dont on aurait besoin actuellement en France .
                  Aller le chercher en Russie est une erreur commise déjà par nombre de nos lumiéres dans le passé .
                  La seule chose qui pourrait donner à Poutine le niveau des grands Tsars ce serait la réhabilitation des cosaques , ce qu’il ne fera certainement pas . Ce n’est méme pas un nationaliste ( d’ailleurs cette notion est exotique en Russie ) c’est l’homme de gazprom et de ses sous-traitants c’est tout . Il se trouve que cela se confond pour l’instant avec la Russie . Il faudrait qu’il permette à la Russie d’en étre indépendante , il en est conscient puisqu’il l’a énoncé comme objectif . Va t il y parvenir ? Si oui et sans les cosaques , il aura réussit une performance , alors effectivement ce sera un grand Tsar .


                  • zic_quili 30 mai 2014 20:15

                    J’ai moinsse, pardon.

                    Mais il est nul cet article. Enfin, pour moi, bien sur.
                    Peu de connaissances ou mal assimilees, beaucoup de confusions, et des enormites telles celle-ci (je prends un exemple parmi d’autres) :

                    « pousser les américains à faire des guerres un peu partout, histoire non seulement de les occuper mais surtout de les pousser à la dépense pour mener toutes ces guerres.

                    Delirante, cette phrase. Les US font la guerre partout, militaire ou economique, pour depouiller les pays de leurs richesses naturelles.
                    Les Russes n’ont absolument rien a voir la-dedans. 
                    En outre, vous vous contredisez royalement puisqu’apres avoir ecrit :
                     »surtout de les pousser à la dépense pour mener toutes ces guerres« 
                    vous dites 5 lignes plus loin :
                     »les ricains n’avaient pas de problèmes de financement puisque ce sont eux qui détiennent le dollar et donc peuvent imprimer des billets à tout va"


                    • clermontparis 30 mai 2014 23:12

                      A l’auteur
                      -Je n’ai pas du tout la même lecture des événements que vous .

                      Sa première ( Poutine) tâche sera d’effacer les taches du passé . vexations , spoliations et autres brimades faites à la mère patrie . C’est tout à son honneur

                      « les méfaits du communisme et son cortège de goulag, de famines et autres exactions politiques, » Ne sont ils pas venus de l’extérieur ? : Marx etc.. puis des dirigeants de L’URSS . Russes bien sûr , mais géorgiens , ukrainiens etc ... et d’autres cultures qu’il est tabou de nommer . Consultez les origines ethniques du staff de Staline . vous aurez des surprises .
                      Vous dites :se venger de l’affront fait à la Grande Russie. et citez :
                      "la première des vexations a été l’Afghanistan, dit le « Vietnam du communisme ».— Il n’a pas à avoir honte : les U S A ont eu les deux et n’ont rien perdu de leur arrogance , ayant eux à y ajouter l’Irak et autres babioles .
                      ---..comme vous dites : "Cette défaite qui a marqué psychologiquement tant de jeunes recrues de l’armée russe au point de les faire ressembler aux milliers de « fous américains » revenus marqués à vie du Vietnam« . Alors d’après ce raisonnement je comprends maintenant pourquoi les U S A sont constamment en guerre . Ils doivent digérer le Vietnam , Cuba , le chili , le Venezuela . ..

                      ---- »" il n’aidera pas les talibans. Lui son truc c’est d’abord d’assurer l’enlisement des occidentaux, puis un jour, de revenir là-bas en tant que libérateur « . : Est-il assez fou pour mettre un loup dans sa bergerie ? : vous le dites pourtant pragmatique .
                        » Poutine se dit que l’Afghanistan pompera une partie substantielle du budget de la défense américaine / O K  : l’URSS a payé pour ça et il le sait mieux que quiconque . c’est la course aux armements qui a en grande partie affaiblie l’URSS . vous l’expliquez très bien .     
                      ----- Actuellement c’est aussi le point faible des Ricains . Voir le dernier discours d’Obama devant le Congrès ? et la nécessité de développer une nouvelle stratégie autre qu’essentiellement militaire . Il veut faire faire le travail par ses vassaux . Embargo etc . Et il a les moyens de coercition .Preuve : La BNP est en train de payer pour ne pas avoir obtempéré .10 milliards de dollars  ... P S A et ses déboires dûs à l’embargo sur l’Iran . ça fait mal .
                        __ «  » deuxième tâche , c’est la restauration de l’empire perdu " : Non il est trop pragmatique . Il n’est pas un Napoléon ou un Hitler . Et d’ailleurs pour atteindre cet objectif , s’il le voulait , il n’y aurait qu’un seul moyen . Une alliance avec l’Allemagne . Le reste de l’Europe n’est rien actuellement . Mais il me semble que l’Allemagne a déjà signé un traité avec les U SA que tout le monde fait mine d’ignorer ( Asselineau en parle dans une de ses conférences ). Donc Les U S ont déjà bloqué cette stratégie . En soutenant cette thèse vous donnez raison a toutes les propagandes atlantistes serinées journellement pour dresser les pays européens contre la Russie et vous prêtez à Poutine ce que ne cessent de faire les U S A : faire peur . Mais peut-être avez vous raison . Pour ma part je ne vois pas ..

                      —« pousser les américains à faire des guerres un peu partout »,_ Il n’a pas besoin de les pousser . La déstabilisation de tous les pays , y compris occidentaux , par tous les moyens est la stratégie américaine . C I A .. N S A . réseaux sociaux et O N G noyautées : Installer la zizanie , susciter des soulèvements , surfer sur les corruptions , les chantages . Rien de nouveau sous le soleil . Aucun politicien , aucun dirigeant de grand groupe , n’est assez intègre à mon avis pour résister . Et ceux qui le sont sont brisés d’une manière ou d’une autre . Sondez le côté obscur de l’être humain . Et si vous avez le cynisme nécessaire ainsi que les moyens technologiques et financiers que possèdent les U S A vous n’avez aucun problème . le monde est dans votre main .

                      Actuellement aucun pays n’a la possibilité de lutter contre eux .

                       «  »Stratégie des mini guerres locales et implications dans le printemps arabe.«  »
                       ne prêtez pas à la Russie ce que font les Ricains et l’OTAN .
                       — les BRICS n’ont pas attendu Poutine pour comprendre la stratégie des USA . La Chine et l’Inde savent déjà que les méthodes de déstabilisations affinées sur les ex pays de l’est sont déjà à l’œuvre chez eux . .la preuve sera ma conclusion . Tapez sur google : « les États Unis à la conquête de l’est » .vous avez une dizaine de vidéos « ’you tube » qui vont faire vos cheveux se dresser sur votre tête car apparemment vous ne les connaissez pas .
                      En principe tous les pays pratiquent l’espionnage et ont une stratégie géopolitique qui leur est propre . Sauf peut-être ceux qui font partie de l’OTAN . Être les vassaux serviles des USA leur suffit . Ce que je comprends si ils sont en total accord avec eux sur le devenir de la planète .

                      • suumcuique suumcuique 30 mai 2014 23:14

                        « • Selon les données du Service fédéral de l’immigration (FMS), 10 030 926 migrants sont enregistrés en Russie, dont 69 % d’hommes et 31 % de femmes.

                        • La Russie occupe le deuxième rang mondial, derrière les États-Unis, en quantité de migrants étrangers.

                        • La quantité de migrants clandestins atteindrait près de 3,3 millions de personnes, selon les données du FMS. »

                        http://www.lecourrierderussie.com/2013/09/immigration-russie-chiffres

                        Vladimir Poutine visitant le mur des lamentations, portant une kippa et accompagné par des rabbins, à deux heures du matin, heure où il a lu les prières et deux psaumes.

                        http://philosemitismeblog.blogspot.fr/2012/07/rapprochement-entre-la-russie-et-israel.html

                        « Revenons à Poutine et regardons ses dernières actions : Il vient de proposer de protéger les frontières Israéliennes… Bizarre non ?

                        Pas tant que cela, surtout si nous regardons le passé du communisme : c’est quand même l’ex URSS qui avait été le premier pays à reconnaitre l’état d’israhell !

                        N’oublions pas non plus que Poutine était un cadre supérieur du communisme de l’ex URSS et que ce communisme a été créé de toute pièce par les banquiers sionistes de N.Y. !

                        Et puis la cerise sur le gâteau : Poutine s’est débarrassé au début des années 2000 des oligarques, pour la plupart juifs, pour les remplacer par d’autres oligarques, pour la plupart juifs eux aussi ; sur le fait que Poutine entretient des relations privilégiées avec la communauté juive de Russie, qu’il est proche de la secte Lubavitch et qu’il n’a pas que des origines juives, il est juif ! N’oublions pas que c’est sa mère [Maria Ivanovna Shalomova] qui est juive et non son père ! »

                        http://mutien.com/site_officiel/?p=12073

                        http://mutien.com/site_officiel/wp-content/uploads/2013/11/poutine_sectejuive.jpg

                        http://4.bp.blogspot.com/_lxHkFGQPc90/S7PaIE_iabI/AAAAAAAABA0/exzTOZCQEqs/s 1600/jintao_putin_bush.jpg

                        https://sites.google.com/site/tsoldrin/bushputin191106_502x700.jpg



                        • Le Russe Le Russe 31 mai 2014 09:48

                          Tous les cadres étaient « communistes » du temps du communisme :)

                          Vous semblez connaitre un peu « l’internationale de la Finance », cette « religion du pouvoir » qui a créé le communisme (entre autre)... et qui ne date pas d’hier...

                          Pourtant il semble qu’il y a un point clé qui vous a échappé.

                           »L’Internationale Financière Capitalo-Communiste ne peut triompher que s’il supprime la « chrétienté encore en vie ». Il s’agit d’une « révolution permanente » comme datant de la naissance du Christ, et de la Réforme comme « sa première victoire partielle » parce qu’elle divise la chrétienté. Cela suggère que la « conspiration » contient aussi un facteur racial ou religieux.« (
                          Christian G. Rakovski dans »La symphonie rouge« .
                          )

                          Or, »La Russie de Poutine« , est actuellement le pays ou la »chrétienté« est la plus VIVE ! Elles est en plein essor, elle est animée d’un feu puissant qui n’a rien d’artificiel.

                          Vladimir Poutine est du côté du nom du Christ...
                          Ce point est fondamentalement en opposition avec le »noyau idéologique« et je dirais même avec l’ »esprit mal-saint« qui anime, et pilote LA »Révolution" du N.O.M...


                        • zic_quili 31 mai 2014 14:27

                          On ne peut pas ecrire que Poutine est sioniste.

                          Toutes ses actions et sa geopolitique indiquent le contraire.
                          S’il a des origines ou des liens avec les Juifs, quel est le souci ?
                          Ne mettons jamais dans le meme panier Juifs non sionistes (surnommes « Juifs » honteux par ces extremistes de sionistes) et sionistes (qui peuvent tout a fait etre non juifs, voyez les eglises evangeliques americaines et leur allegeance au « peuple elu »)

                          On ne peut pas dire que Poutine soit entre les mains ou lui-meme un des leaders du sionisme. Impossible.
                          Sinon la Syrie, la Lybie n’auraient jamais recu de soutien ou donne lieu aux vetos russes (et chinois).
                          Faudrait quand meme pas tout melanger.
                          Et ne parlons pas de l’Ukraine.
                          Les Atlantistes sionistes revent d’une Russie vassale afin de contrer leur ennemi potentiel le plus puissant (de tres loin) : la Chine.

                        • thepouet 31 mai 2014 02:07

                          ’’ Le communisme n’est pas Russe !
                          Ces idiots ne comprennent pas ça !
                          Le communisme n’est pas Russe !
                          Le communisme a été créé pour détruire la Russie !
                          Pourquoi ces idiots ne comprennent pas ça ????
                          Le communisme a été créé pour détruire la Russie et détruire l’église orthodoxe Russe !!! ’’

                          exquis, non ?

                          C’est du Sheikh Imran Hosein, c’est très spécial, c’est ici :

                          ’’ Islam, Russie, Ukraine et l’alliance avec les Rums ’’


                          • Le Russe Le Russe 31 mai 2014 09:30

                            "Le communisme n’est pas Russe !
                            Ces idiots ne comprennent pas ça !
                            Le communisme n’est pas Russe !
                            Le communisme a été créé pour détruire la Russie !
                            Pourquoi ces idiots ne comprennent pas ça ????
                            Le communisme a été créé pour détruire la Russie et détruire l’église orthodoxe Russe !!!"

                            OUI !

                            Pour allé plus loin :
                            http://henrymakow.wordpress.com/2014/03/15/les-americains-doivent-ils-craindre-une-vague-de-terreur-rouge/

                            http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/07/25/Landowsky-Josef-Symphonie-en-rouge-majeur


                          • CASS. CASS. 31 mai 2014 11:33

                            en effet le communisme des pharisaÏsés prosélytes khazars ..... à partir du 8émé siécle dont les plus connus les roth/rouge schilds et leurs connivences immondes avec des jésuites.


                          • Zeb_66 1er juin 2014 15:32

                            Pas faux du tout !

                            De même qu’il y avait des sionistes, conseillers d’Hitler, des « zionistes », pas forcément Juifs d’ailleurs !

                            Beaucoup de zionistes ne sont pas Juifs et beaucoup de Juifs ne sont pas « zioniste » et même tout le contraire.

                            Sioniste est un ordre (secret à l’origine) résolument athée.

                            Dans leur feuille de route, il est dit que les Juifs devront se soumettre ou disparaître...

                            Il est de même prévu la destruction de toutes les religions, sans exception.

                            Et bien d’autres joyeusetés...

                            Un ordre démoniaque en quelque sorte.


                          • zic_quili 1er juin 2014 18:27

                            Je suis en train de parcourir en diagonale vos commentaires sur votre profil.

                            Hallucinant. J’ai l’impression que c’est moi qui les ai ecrits.
                            Du pipeau ?
                            Lisez mes commentaires et vous verrez.
                            zic_quili@yahoo.fr

                          • soi même 31 mai 2014 03:29

                            je crois que Poutine veut avant tous préserver son pays et ses intérêts. Et pour cela, il n’est pas question que son pays soit prit dans un engrenage qui pourrait déboucher sur un conflit suicidaire avec les USA.
                            Il y a autre chose à faire que la guerre, c’est reconstruire son pays ravager par l’épreuve qu’a été le communisme et sa période transitoire sous Elsine qui faut le dire, à dépecer le pays au profit des apparatchiks de l’ancien régime des richesses du pays.
                            Générant une mafia puissante et une pauvreté généralisé.
                            il faut lire les livres d’Alexandre Soljenitsyne pour comprendre la motivation profonde de Poutine. C’est avant tout restaurer son pays quitte à se montré intransigeant, sec, cassant, menaçant, avec les Occidentaux.

                            Le Déclin du Courage

                            par Alexandre SOLJÉNITSYNE

                            ( Le monde éclaté

                            L’’éclatement de notre monde, même un regard

                            hâtif le saisit. N’importe lequel de nos contemporains distingue aisément dans le monde
                            deux forces capables de s’anéantir mutuellement.
                            Mais souvent on s’en tient à cette représentation
                            politique, tout en nourrissant l’illusion que le danger peut être conjuré grâce à des pourparlers diplomatiques ou grâce à l’équilibre des forces armées. Or, en fait, le monde est creusé de failles plus profondes, plus larges et plus nombreuses qu’on ne le croit au premier regard, et cet éclatement profond et multiforme est pour nous, sous des formes multiples, un risque de mort. Selon cette vérité ancienne que tout royaume divisé contre lui-même aujourd’hui, notre Terre périra.
                            L’Occident : un modèle... ?
                            De quoi ?
                            Il est universellement admis que l’Ouest montre la voie au monde entier vers le développement économique réussi, même si dans les dernières années il a pu être sérieusement entamé par une inflation chaotique. Et pourtant, beaucoup
                            d’hommes à l’Ouest ne sont pas satisfaits de la société dans laquelle ils vivent. Ils la méprisent, ou l’accusent de plus être au niveau de maturité requis par l’humanité. Et beaucoup sont amenés à glisser vers le socialisme, ce qui est une tentation fausse et dangereuse. J’espère que personne ici présent ne me
                            suspectera de vouloir exprimer une critique du système
                            occidental dans l’idée de suggérer le socialisme comme
                            alternative. Non, pour avoir connu un pays où le socialisme a
                            été mis en œuvre, je ne prononcerai pas en faveur
                            d’une telle alternative. (...)
                            Mais si l’on me demandait si, en retour, je pourrais proposer
                            l’Ouest, en son état actuel, comme modèle pour mon pays, il
                            me faudrait en toute honnêteté répondre par la négative. Non,
                            je ne prendrais pas votre société comme modèle pour
                            la transformation de la mienne. On ne peut nier que les
                            personnalités s’affaiblissent à l’Ouest, tandis qu’à l’Est elles ne
                            cessent de devenir plus fermes et plus fortes. Bien sûr, une
                            société ne peut rester dans des abîmes d’anarchie,comme
                            c’est le cas dans mon pays. Mais il est tout aussi avilissant pour elle de rester dans un état affadi et sans âme de légalisme, comme c’est le cas de la vôtre. Après avoir souffert pendantdes décennies de violence et d’oppression, l’âme humaine aspire à des choses plus élevées, plus brûlantes, plus pures que celles offertes aujourd’hui par les habitudes d’une société massifiée, forgées par l’invasion révoltante de publicités commerciales, par l’abrutissement télévisuel, et par une musique intolérable.
                            Tout cela est sensible pour de nombreux observateurs partout sur la planète. Le mode de vie occidental apparaît de
                            moins en moins comme le modèle directeur. Il est des
                            symptômes révélateurs par lesquels l’histoire lance des
                            avertissements à une société menacée ou en péril. De tels
                            avertissements sont, en l’occurrence, le déclin des arts, ou le
                            manque de grands hommes d’Etat. Et il arrive parfois que les
                            signes soient particulièrement concrets et explicites. Le centre
                            de votre démocratie et de votre culture est-il privé de courant
                            pendant quelques heures, et voilà que soudainement
                            des foules de citoyens Américains se livrent au pillage et au
                            grabuge.C’est que le vernis doit être bien fin, et le système social bien instable et mal en point.
                            La vraie cause du déclin de l’Occident :
                            Mais le combat pour notre planète, physique et spirituel, un
                            combat aux proportions cosmiques, n’est pas pour un
                            futur lointain ; il a déjà commencé. Les forces du Mal ont commencé leur offensive décisive. Vous sentez déjà la pression qu’elles exercent, et pourtant, vos écrans et vos écrits sont pleins de sourires sur commande et de verres levés. Pourquoi toute cette joie ?
                            Comment l’Ouest a-t-il pu décliner, de son pas triomphal à
                            sa débilité présente ? A-t-il connu dans son évolution des points de non-retour qui lui furent fatals, a-t-il perdu son chemin ? Il ne semble pas que cela soit le cas. L’Ouest a continué à avancer d’un pas ferme en adéquation avec ses intentions proclamées pour la société, main dans la main avec un progrès technologique étourdissant. Et tout soudain il s’est trouvé dans son état présent de faiblesse. Cela signifie que l’erreur doit être la racine, à la fondation de la pensée moderne. Je parle de la vision du monde qui a prévalu en Occident à l’époque moderne.Je parle de la vision du monde qui a prévalu en Occident, née à la Renaissance, et dont les développements politiques se sont manifestés à partir des Lumières. Elle est devenue la base de la doctrine sociale et politique et pourrait être appelée l’humanisme rationaliste, ou l’autonomie humaniste : l’autonomie proclamée et pratiquée de l’homme à l’encontre de toute force supérieure à lui. On peut parler aussi d’anthropocentrisme : l’homme est vu au centre de tout. )


                            • claude-michel claude-michel 31 mai 2014 09:31

                              Le mur de Berlin est tombé a cause des millions de dollars donnés à

                              Mikhaïl Gorbatchev...grand ami des USA..pour le reste Poutine est un manoeuvrier (joueur d’échec) largement au dessus de l’intellect d’un Obama...Comme vous dites il a le temps et l’argent pour lui..et personne en face pour l’arrêter.. !

                              • filo... 31 mai 2014 09:54

                                @soi même

                                « Non, pour avoir connu un pays où le socialisme a été mis en œuvre, je ne prononcerai pas en faveur d’une telle alternative. (...) »

                                Franchement après que vous avez connu ce pays (que j’ai connu aussi un autre) et avec recul êtes vous sûr qu’il s’agissait vraiment du socialisme ?

                                Ou bien c’était du stalinisme, brejnévisme, titisme etc.

                                J’ai l’intime conviction que socialisme et communisme sont à venir.

                                Par plébiscite probablement.


                                • soi même 31 mai 2014 14:42

                                  ( J’ai l’intime conviction que socialisme et communisme sont à venir. ) vous avez raison, jusqu’à présent ce n’est qu’une caricature , le véritable socialisme et communisme , c’est l’Imitation de Jésus Christ !

                                  Matthieu 18:3

                                  Et leur dit : en vérité je vous dis, que si vous n’êtes changés, et si vous ne devenez comme de petits enfants, vous n’entrerez point dans le Royaume des cieux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires