• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lactalis dans la tourmente. #balancetavache !

Lactalis dans la tourmente. #balancetavache !

Après avoir tenté d’assassiner le véritable camembert et les meilleurs fromages de France au lait cru, après avoir asphyxié et poussé au suicide de nombreux éleveurs, Lactalis empoisonnerait les bébés ? Allons, allons...

Le gouvernement a annoncé un retrait massif de laits infantiles fabriqués par le groupe Lactalis en raison d’un risque de contamination par des salmonelles. Bercy a annoncé dimanche dans un communiqué une extension des mesures de retrait et rappel de produits de nutrition infantile fabriqués par le groupe laitier Lactalis à Craon (Mayenne), La liste des références concernées est disponible sur www.solidarites-sante.gouv.fr. Et surtout là : http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/liste_des_references_lns_concernees_par_le_retrait-rappel.pdf

Les quantités concernées sont « énormes », a reconnu un porte-parole de Lactalis, qui se présente comme « leader mondial des produits laitiers », mais visiblement pas au top s’agissant de la sécurité de la chaîne de production si l’on en croit Bercy, qui explique dans son communiqué que les mesures prises par le groupe depuis le 2 décembre ne sont « pas de nature à maîtriser le risque de contamination » par ces bactéries. Une charge inhabituelle de la part des pouvoirs publics pour qui il est donc temps que Lactalis se bouge, s’agissant de surcroît du sujet sensible de l’alimentation des bébés…

Mais les pouvoirs publics sont décidés à maintenir la pression. L’usine de Lactalis ne pourra reprendre sa production sans « mesures correctives », indique le directeur général de la Santé. « Il faut que l’entreprise fasse un plan de correction de sa production pour être capable de rouvrir sa production de laits en poudre ». Ce grand nettoyage des installations est encadré par l’État : un arrêté préfectoral a été pris samedi, si bien « qu’ils (Lactalis) ne peuvent plus redémarrer sans avoir mis en place les mesures correctives qui s’imposent », a souligné Benoît Vallet. Personne ne comprendrait, en effet, qu’il en soit autrement.

Pourtant, dans des publicités multisupports, Lacatalis met en avant la qualité du lait français et le savoir-faire des producteurs… qu’elle met sur la paille. Une manière de se ménager la presse, grâce à des budgets pube généreux… que l’on peut suspendre en cas de « mauvais articles ». Ben voyons.

Il s’agit de 3 produits de lait infantile. Trois sortes de boîtes sont concernées : le lait Picot sans lactose 350 g, Pepti Junior 460 g et Milumel Bio 900 g sans huile de palme. Ce n’est pas la première fois cette année que Lactalis retire certains de ses produits du marché. Il y a un mois, le groupe avait dû rappeler des milliers de yaourts la laitière, fabriqués en Mayenne à Changé où du verre était tombé sur une ligne de production.

 Lactalis est pourtant l’exemple d’une petite PME familiale de province – Besnier - qui a brillamment réussi en se hissant au premier plan tant européen que mondial. Chapeau ! Oui mais on ne réussit dans ce monde sans pitié, sans foi ni loi, des multinationales qu’en piétinant allègrement ses sous-traitants et ses producteurs. Et qu’en agissant souvent aux limites de la loi. Ainsi, en 2000, le groupe, qui s’appelait encore Besnier, a été condamné pour « fraude sur le lait et publicité mensongère » pour mouillage (ajout d’eau) systématique du lait de consommation (https://fr.wikipedia.org/wiki/Lactalis). En décembre 2012, le Canard enchaîné dénonce les pratiques du groupe, l’accusant de vendre du lait UHT pour du lait frais pasteurisé, au prix bien plus élevé. Cette fraude a été découverte en 2010 lors d’un contrôle d’une laiterie dans l’Ille-et-Vilaine par la répression des fraudes. Le parquet de Rennes n’a cependant pas donné suite à leur rapport en raison d’un vide réglementaire. « Selon que vous serez puissants ou misérables, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir… »

En mars 2015, l’entreprise est condamnée dans l’affaire dite du « Cartel du yaourt », pour entente illicite sur les prix et les appels d’offres pour produits laitiers frais vendus sous marque de distributeur à une amende de 56,1 millions d’euros, par l’Autorité française de la concurrence. Le groupe a aussi tenté de faire modifier par l’INAO (institut national des appellations d’origine) le cahier des charges très strict des AOC (appellation d’origine contrôlée) fromagères afin de pouvoir vendre sous ce label prestigieux ses camemberts industriels au lait pasteurisé ou thermisé. Lactalis a perdu mais dans les rayons des grandes surfaces, il faut vraiment avoir l’œil exercé pour trouver des vrais camemberts (portant le logo AOC ou AOP) au milieu des flopées de fromages industriels agrémentés de belles images et de mentions ne voulant rien dire…

Bon. En attendant les résultats de l’enquête en cours, on peut toujours faire meffi avec les produits suivants :

Fromages :

- la marque Président regroupe 150 produits, dont de nombreux fromages : camembert, mais aussi cancoillotte, brie, chèvre, emmental, comté, fromage râpé, cheddar, mimolette, fêta, etc. ;

- Bridel (camembert, emmental), et ses différentes gammes : Bridélight, Rondelé ;
Camembert : Lanquetot, Lepetit ;

- Le Roitelet (brie, camembert et coulommiers) ;
Société : roquefort, fêta Salakis, les fromages basques Istara et le Corsica ;
Galbani et ses fromages italiens : mozzarella Santa Lucia, gorgonzola, parmesan, mascarpone, pecorino, etc. ;

- Bel : Babybel, La Vache qui rit, Sylphide, Leerdamer, Boursin, Kiri, etc..

Lait :

- Lactel : lait UHT, lait de croissance (Eveil), spécialités dédiées aux enfants (Max), aux sportifs (Sporteus), sans lactose ;

- Bridel ;

- Et à l’étranger : Parmalat, Puleva.

Yaourts et desserts lactés en « joint-venture » avec Nestlé : La Laitière, Sveltesse, Yoko, Nestlé, B’A, etc.

Beurres et crèmes :

- Marques Président, Bridel et Galbani.

Nutrition infantile :

- Celia : lait infantile en poudre pour les 0-3 ans, céréales infantiles ; Picot ; Milumel.

Autres produits :

- de la nutrition pour les sportifs : marque Apurna ;

- des produits pour la restauration (comme le beurre en portion individuelle) et des ingrédients comme le sérum et le lait en poudre pour les professionnels de l’agroalimentaire ou de la pharmacie.

Pour la grande distribution :

- des produits du groupe sont vendus sous l’enseigne de Casino, Carrefour, Système U, Auchan, Aldi ou Lidl

On voit que le choix des produits échappant à la pieuvre Lacatalis est des plus restreint. Sauf à élever une vache dans son HLM…

 

Sources :

https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/11/2702193-laits-pour-bebe-le-choix-du-retrait-massif.html

http://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/contamination-a-salmonella-agona-de-jeunes-enfants-extension-des-mesures-de

https://www.mediapart.fr/journal/france/230816/lactalis-les-secrets-financiers-de-lempire-du-lait?onglet=full

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lactalis

Photo X - Droits réservés

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 11 décembre 2017 16:58

    La France sans saveur..sans goût..comme ses camenberts...La France Lactalis..la France empoisonnée et son peuple ne pipe mot..Des TGV qui roulent sur des voies pour TER..des présidents incompétents qui vendent les bijoux de familles aux étrangers...Un million de gens dans la rue pour enterrer l’arnaqueur du Fisc..Vivement la fin de mon contrat pour rentrer dans un pays civilisé avec un président qui s’occupe des citoyens...


    • Syracuse Syracuse 11 décembre 2017 17:28

      @bob14

      Certes la France part en sucette, mais vous michel-bob-petit-charles14, quel est votre pays, qu’on rigole ?


    • ZenZoe ZenZoe 12 décembre 2017 16:26

      @bob14
      C’est où votre pays ? (juste au cas où..)


    • ASTERIX 14 janvier 09:54

      @Syracuse

      balance CETTE VACHE DE MME BUZYN ET SON COMPLICE MR X.................§§§§


    • ASTERIX 14 janvier 09:59

      @Syracu

      IL EST EVIDENT QUE MME BUZYN NE FAIT PAS LE POIDS surtout avec le conflit d ’interets avec

      son MARI LOBBYISTE §§§§


    • babelouest babelouest 11 décembre 2017 21:35

      Il y a d’excellents camemberts, et énormément d’autres fromages délectables, si on n’en prend pas de chez Lactalis. Il suffit de chercher un peu, seulement un peu.


      • aimable 12 décembre 2017 00:01

        les camemberts : lanquetot et lepetit qui étaient dans le top 6 des meilleurs avant d’être absorbés par lactalis , son devenus de vulgaires camemberts fabriqués en Normandie, d’ailleurs il n’y a plus de fromagerie a ce nom, il y aurait simplement des usines qui fabrique un jour l’un un jour l’autre


        • popov 12 décembre 2017 07:41

          ...et Milumel Bio 900 g sans huile de palme.


          Il y aurait donc normalement de l’huile de palme dans les poudres pour bébés ?

          On peut alors se demander s’il n’y en a pas dans leurs fromages et leurs beurres. Et quel pourcentage de margarine dans le beurre ?

          Qui sont les enfants de salauds qui ont permis l’ajout d’huile de palme dans les produits laitiers ?

          • baldis30 12 décembre 2017 11:07

            Lorsqu’une revue de bonne vulgarisation scientifique consacre un numéro spécial ( PLS avril-juin 2017) au sujet suivant, selon les indications portées en couverture !

            « INTESTIN l’organe qui révolutionne la médecine » et qu’en caractères plus petits mais bien lisibles sans lunettes on relève sur cette même couverture les mots « ANXIETE, DIABETE, AUTISME, OBESITE, ALLERGIES..... »

             n’y a-t-il pas lieu à une grande inquiétude ? Dans une autre réponse sur un autre sujet j’ai fait allusion à ces personnes QUI METTENT EN PERIL LA VIE D’AUTRUI«  ( article 222 du code pénal) par manque d’obligation d’hygiène et qui en même temps mettent en péril toute une chaîne de ^personnes à commencer par les producteurs de lait dont beaucoup sont bien pressurés ... par les mêmes individus qui ont négligé ... (que dis-je négligé ... le mot adéquat est MEPRISE) leur devoir légal ....

            Ah c’est le management ... c’est le management .... ! comme on chantait »c’est la Léopolda"

            En général après une enquête approfondie des services d’un consultant extérieur qui ne connaît rien d’autre qu’un tableur sur ordinateur découvre qu’un personne n’a pas de fonction bien claires parce qu’elle furète un peu partout. sans percevoir qu’il s’agit de la base de la sûreté du système.

             Du vent ... de la gestion .... et un emploi supprimé ou mis à la retraite quasiment d’office et publication des améliorations de gestion .... De toute façon cette personne n’avait aucune importance car s’il y a un problème à cause d’elle les assurances payeront ..... autrement dit le contribuable, le citoyen ou le consommateur mais surtout pas l’actionnaire ...... !

            Quelles seront les suites ? parce que dans ce cas compte tenu de ce que l’on sait sur le sujet médical évoqué par la revue il s’agit d’un risque différé pas toujours facile à identifier quelques années après ! (l’exemple du tabagisme et des multiples controverses engendrées devrait être présent dans toutes les mémoires).

             Que diable nous avons supprimé un emploi et augmenté nos bénéfices ... ! Et nous nous sommes débarrassés d’un employé qui pouvait nous emm......

            j’ai parlé de sûreté de fonctionnement ... par contre la sécurité au travail est moins négligée parce que là en principe les syndicats réagissent ..... il ne faut pas confondre !

            Quel que soit le système la sûreté de fonctionnement possède un coût invisible dans un tableur ... !


            • Ruut Ruut 12 décembre 2017 12:30

              @baldis30
              Oui, triste réalité valable dans tous les domaines....
              Safety c’est un mot, et hélas n’est plus une réalité......
              Notons que lorsque dans les entreprises, l’anglais remplace le Français, Sûreté saute toujours.


            • baldis30 13 décembre 2017 10:42

              @Ruut
              bonjour et merci de vos remarques !

              En ce moment sur Avx il y a deux problèmes qui relèvent du même mépris : celui de lactalis et celui de la gare Montparnasse. Je présente mes excuses aux modérateurs mais je passe d’un sujet à l’autre en utilisant le même texte ( ou quasiment..)

              On appelle ce type de risque LE RISQUE EN ORGANISATION et c’est bien plus fréquent qu’on ne le croit. En voici un premier exemple

               Je recopie ( c’est vilain de copier et encore plus vilain de recopier) cet extrait d’un rapport interministériel publié à la Documentation Française - donc public- et ayant pour auteurs des hauts fonctionnaires du Ministère des finances, du Conseil Général des Ponts et Chaussées et de l’Inspection Générale de l’Environnement ( datant de 2006) et vous avez l’exemple parfait du risque en organisation concernant un problème très grave :

              « D’une manière générale, la ville de Nîmes n’a pas désigné une personne physique de haut niveau en charge de représenter le maître d’ouvrage sous la responsabilité du maire, tant auprès de ses services que de l’extérieur sur tous les aspects techniques, administratifs et financiers du PPCI.

              De même l’Etat n’a pas désigné un responsable unique sous la responsabilité du Préfet, de tous ces mêmes aspects »

              « Il est vraisemblable que personne n’a eu, et sans doute n’a encore, une vision globale de la réalisation du PPCI sous tous ses aspects »

              Un deuxième exemple pourrait être cité dans le même domaine hydraulique en ce qui concerne la rupture d’une digue-barrage à Eloi/Giromagny dans le territoire de Belfort ... ( avec des auteurs communs au rapport précédent .

               Quelquefois le RISQUE EN ORGANISATION va bien plus loin avec de nombreux morts : l’exemple typique est celui de l’accident d’avion dans la forêt d’Ermenonville : l’avion DC9 présentait un défaut de fermeture des soutes c’était connu, il était rentré dans les usines pour être modifié et toutes les formalités administratives relatives à cette modification avaient été faites ... sauf que techniquement elles ne l’avaient pas été ( source J.D. Bishop « la responsabilité des dirigeants dans les catastrophes ») ..... Voir aussi dans le risque « avion » la collision au sol aux Canaries : trois « barrières » de sûreté ont été franchies dont une organisation qui aurait à elle seule empêché la catastrophe.

               Et j’en ai d’autres ... hélas ! Où la barrière «  organisation » a été allègrement franchie ....

              LE RISQUE EN ORAGNISATION est quelque chose de difficile à mettre en évidence sauf à postériori donc cela n’intéresse pas un tableur ! 


            • baldis30 12 décembre 2017 11:08

              mille excuses j’ai oublié de vous saluer ..

              bonjour tout de même !


              • air pur air pur 12 décembre 2017 16:25

                ce qui me semble étrange c’est que dans cette usine plus de 170 références sont concernées dont des références bio, tout cela à destination du monde entier, de la chine en passant par les pays arabes et bien sur la France, on peut légitimement se poser la question, tout cela ne sort t’il pas du même bidon ?


                • ZenZoe ZenZoe 12 décembre 2017 16:28

                  "Après avoir tenté d’assassiner le véritable camembert et les meilleurs fromages de France au lait cru, après avoir asphyxié et poussé au suicide de nombreux éleveurs, Lactalis empoisonnerait les bébés ? Allons, allons..."

                  Juste ce paragraphe est magnifique et résume à lui seul toutes les dérives de l’agroalimentaire français. Rien à rajouter !


                  • babelouest babelouest 12 décembre 2017 16:56

                    @ZenZoe eh oui, mais il me semble qu’au moins l’une des laiteries que le gang Besnier a tenté d’investir a réussi à retrouver sa liberté, et sa valeur. Donc à long terme rien n’est perdu.


                  • Le Panda Le Panda 12 décembre 2017 19:13

                    @Victor Ayoli

                    Vous êtes une personne que je viens saluer et je prépare mon article et le posterai plus tard. Cordialement J’ai commis l’erreur de répondre aux destructeurs. Après un débat houleux je reconnais que j’ai eu tort mais eu aussi. Donc point et essayons de repartir de de bonnes bases.

                    Je pense que certains savent que je ne suis pas homme à baisser la tête. Mais parfois à tort la colère prend le pas sur le calme. Mais je suis un représentant du peuple celui de ma France Cordialement


                    • périscope 13 décembre 2017 19:48

                      @l’auteur

                      Je déplore, quant à moi, la disparition de l’entreprise privée Grain d’Orge, dont les Livarots et camembert (au calvados) faisaient les régals des gourmets.

                       Encore un savoir-faire Français réduit au néant, et dans le cas présent, à moins que ça !

                      La richesse de la France, c’était sa diversité. Avec l’appui des pouvoirs publics qui ont laissé les MAUVAIS gros, avaler les perles de nos traditions, le pays a perdu, pour toujours, ses atouts

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires