• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Laïcité, j’écris ton nom....

Laïcité, j’écris ton nom....

Je suis inscrit comme beaucoup à des pages facebook locales où j'interviens de temps en temps

Elles fleurissent et c'est une bonne chose....Vous avez souvent des pages « tu sais que tu es de ...quand » ou des « …., ma ville ».

Les seuls messages qui m'énervent sont ceux des donneurs de leçons qui s'en prennent aux écrits comportant des fautes d'orthographe....

Quel mépris pour l'autre....

C'est cela pourtant la démocratie, des échanges entre personnes ayant des compétences dans des domaines différents.

A Melun, je lis régulièrement les « posts » de « Melun ma ville » et je trouve qu'il y a des échanges utiles de proximité et des échanges....

 

Ce matin, alors que j'avais invité mes lecteurs potentiels à venir à l'AG de « Familles laïques » de Melun, une personne a laissé ce message suivant :

« Les femmes voilées seront certainement exclus de ce débat comme dab vu le nom de l'association »

Je suis très heureux de lire cette phrase car c'est une question utile au débat et permettant une clarification.

Il existe trois espaces différents : la sphère publique, la sphère privée et la sphère civile.

La laïcité ne s'applique que dans la sphère publique, c'est à dire à la mairie, dans les services publics, à l'école....

Dans ces lieux, le personnel qui reçoit du public ne doit pas porter de signes religieux ou politiques visibles, car il se doit d'être neutre.

Je me rappelle de la réflexion que m'a faite il y a trente ans, Jean Lion, maire de Meaux :

« Jean-François ! Tu portes un insigne « la paix Monsieur le président », signe politique contre l'intervention militaire française dans le Golfe... tu es libre de ton choix mais ici tu es à la mairie dans une réunion officielle »....

Il avait raison,

En 2003, je me suis mobilisé contre le port de signes religieux à l'école.

Alors que des tensions fortes existaient dans de nombreux établissements scolaires, le vote de la loi du 15 mars 2004 d'interdiction du port de signbes religieux ostentatoires a calmé le jeu.... L'école est un lieu d'éducation et d'instruction et non un espace de confrontation.

 

L'espace privé, où chacun est libre de ses choix, de porter ou nom tel signe, c'est la maison, son jardin... La liberté est entière dans le respect des personnes et de la loi car même dans son espace privé, on ne peut frapper sa femme ou son mari, c'est un délit .

 

Le troisième espace est l'espace civil  : la rue, la plage, les réunions, où aucune interdiction autre que le respect des « bonnes moeurs » n'est effectuée....

Quand des maires ont sorti des arrêtés d'interdiction du voile dit intégral sur des plages, j'ai condamné leur décision même si je ne suis pas à titre personnel favorable à cette enfermement de la femme.

On peut être pour ou contre le voile intégral mais l'espace civil permet à chacun de choisir son habillement... seul le fait de cacher son visage est interdit par une loi.

 

Après cette explication, je reviens sur le propos de la dame qui a laissé ce message que j'ai reproduit plus haut :

Dans nos permanences, l'association « Familles laïques » de Melun, seule ou avec le DAL reçoit toute famille en difficultés et ne fait aucune différence entre les personnes.... Nous les défendons toutes, nous leur demandons uniquement d'être de bonne foi, c'est à dire de ne pas nous raconter d'histoire.

Le débat que nous organisons est ouvert à toutes et à tous.

Dans notre association, il y a des personnes chrétiennes, juives, musulmanes, agnostiques, athées.... peu nous importe leur croyance, elles ont leur place.... toute leur place.

La laïcité n'est pas une croyance parmi d'autres, mais un principe, des valeurs humanistes permettant le vivre ensemble.

 

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.16/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    



    • maQiavel maQiavel 4 juin 13:03

      @Pierre Régnier
      Votre texte ne réclame pas moins que l’abolition de la liberté de culte et de conscience. 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 juin 14:04

      @maQiavel

      extrait de mon texte :

      Les trois grands monothéismes continuent d’attribuer à leur Dieu et à sacraliser des textes appelant à massacrer des êtres humains, mais le judaïsme et le christianisme - en trahissant Jésus de Nazareth dans ce cas précis - justifient et sacralisent des appels à tuer des populations d’il y a 3000 ou 2500 ans.

      L’islam, lui, a rejustifié des appels à massacrer au septième siècle de notre ère. Il les a attribués à son Dieu Allah, et déclarés valables pour l’époque contemporaine de son prophète Mohamed, mais il les a justifiés, aussi, pour l’avenir, jusqu’à la soumission de tous les peuples de la terre à « son seul vrai Dieu », d’où les actuelles tueries commises au nom de ce Dieu.


    • maQiavel maQiavel 4 juin 14:13

      @Pierre Régnier
      J’ai lu cette partie de votre texte mais elle ne répond pas à mon propos. 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 juin 14:56

      @maQiavel

      Mon propos à moi est très clair : la liberté d’exercer un culte religieux dans la France républicaine, comme dans tous les pays qui sont en recherche de démocratie, de véritable vivre ensemble et de paix, ne devrait pas être accordée à une religion dont le principal objectif est d’obtenir la soumission à son Dieu des états et des peuples.

      Cet objectif établit la règle de base qui conduit, depuis 14 siècles, les pays islamisés à une fusion interne entre la religion et l’état.

      Et c’est ce clair refus de séparer l’état qui fait que celui-ci n’est jamais libre de ses décisions. C’est toujours avant tout la religion, l’islam, qui prend les décisions importantes. L’état lui est soumis, il ne fait qu’exécuter.

      La laïcité devrait être (re)définie de telle manière que cette religion, qui conserve très explicitement jusqu’à ce jour sa théologie criminogène ne puisse pas bénéficier de la liberté de culte.


    • maQiavel maQiavel 4 juin 21:06

      @Pierre Régnier
      Je n’ai pas dit que votre propos n’était pas clair , il l’est. Je dis qu’il ne répond pas au mien qui était que votre texte ne réclame pas moins que l’abolition de la liberté de culte et de conscience. 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 juin 22:42

      @maQiavel

      Mes commentaires ci-dessus répondent précisément à votre question mais vous voulez une réponse très brève, alors la voici :

      OUI, JE RÉCLAME L’ABOLITION DE LA LIBERTÉ DE CULTE POUR LES RELIGIONS QUI TIENNENT À CONSERVER LES BASES THÉOLOGIQUES DE LEUR CRIMINALITÉ EFFECTIVE.


    • Cadoudal Cadoudal 4 juin 22:50

      @Pierre Régnier
      Zemmour itou, interdiction de l’islam et remigration massive...

      Quelles sont vos solutions M. Szafran

      « J’ai pas de solution »

      Tout est dit.

      Le débat Eric Zemmour/Maurice Szafran sur LCI

      https://www.youtube.com/watch?v=DSEy2oFDyec


    • maQiavel maQiavel 4 juin 23:00

      @Pierre Régnier
      Voilà , vous réclamez l’abolition de liberté de culte et de conscience tout court. 
      Maintenant , comment proposez vous d’ interdire « l’islam » ? En faisant fermer les lieux de culte dit « musulman » ? En envoyant la police aux domiciles de ceux qui font les prières musulmanes ? En mettant en place une surveillance généralisée qui rendrait impossible la pratique du ramadan ? En mettant en place une police de la pensée qui sanctionnerait toute pensée islamique ? Comment vous faites concrètement ? 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 juin 08:07

      @maQiavel

      Voilà. Vous avez, dans mon très clair exposé, supprimé l’argumentation pour ne garder que ce qui présente une contre-vérité : je serais pour l’abolition de la liberté de culte (et de conscience !) tout court.

      Ça vous permet d’enchaîner sur des « intentions devinées », comme on fait désormais très couramment aujourd’hui. Vous n’êtes pas responsable de cette tricherie quasi-généralisée, ce sont les politiciens au pouvoir et les grands médias qui le sont.

      Mais vous pouvez et devez prendre conscience que le simplisme déformateur apporté par le progrès technique créant les réseaux dits « sociaux » n’oblige personne à s’y abandonner.

      Vous pouvez au contraire tenter, dans la libre expression, d’utiliser les possibilités de résistance à cette tricherie qui sont apportées par un site comme Agoravox.


    • maQiavel maQiavel 5 juin 13:31

      @Pierre Régnier

      Une personne qui serait contre l’expression d’idée qu’elles jugent criminelle est contre la liberté d’expression tout court. De la même manière , une personne qui est contre la liberté d’un culte qu’elle juge criminelle est contre la liberté de culte tout court. Cela va sous le sens : à partir du moment où on est contre le droit fondamental des personnes de choisir et de pratiquer une religion donnée , dans le respect de la loi , on est contre la liberté de culte. Le fait que vous considériez l’islam comme une religion criminelle ( ce qui est votre opinion personnelle ) n’y change rien.

      Je n’ai pas enchainé sur des intentions devinées , je vous ai posé des questions. Puisque vous considérez l’islam criminel , vous êtes pour son interdiction , non ? Comment vous faites ? 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 juin 14:52

      @maQiavel

      Comment je fais ? Ce n’est pas moi, pas plus qu’un autre individu quelconque qui doit interdire l’islam.

      Je vous invite à ne pas rester enfermé dans une réflexion qui ne prend en compte que les expressions dominantes du moment, sensées ou insensées.

      J’ai pu constater à de nombreuses reprises que je n’intéresse à peu près personne quand je rappelle que le gouvernement français s’est couché lorsqu’il préparait la mise en place d’un CFCM (Conseil Français du Culte Musulman), et que les musulmans qui la négociaient avec lui ont refusé de rejeter publiquement la règle qui, dans l’islam, condamne à mort l’apostat (le musulman quittant sa religion en le faisant savoir). Je rappelle néanmoins cet épisode de la démission gouvernementale, car il me paraît être pour beaucoup dans la lamentable situation présente.

      Imaginez qu’au lieu d’être lâchement irresponsables nos gouvernants aient publiquement affirmé : Nous cessons les négociations, les négociateurs musulmans qui préparaient avec nous le CFCM ayant manifesté leur volonté de garder les règles criminogènes de leur religion...

       Au lieu de cela le gouvernement de l’époque a créé, dans la France républicaine « laïque », un CFCM qui est donc, qu’on le veuille ou non, le représentant officiel d’un islam criminogène.


    • maQiavel maQiavel 5 juin 21:31

      @Pierre Régnier
      Je me suis sans doute mal exprimé mais ne vous demande pas ce que vous devez faire en tant qu’individu pour interdire l’islam mais plutôt ce que vous proposez concrètement en tant que citoyen pour l’interdire. Parce que j’imagine que vous souhaitez son interdiction , non ? 


    • Cadoudal Cadoudal 5 juin 21:48

      @maQiavel
      Ben c’est pas dur, on l’interdit epicétout...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Lutte_antisectes_en_France

      « Le qualificatif d’espèce envahissante désigne une espèce, une sous-espèce ou une entité de niveau taxonomique inférieur présente hors de son aire de répartition ou de son aire de dispersion potentielle (c’est-à-dire hors de la zone géographique qu’elle occupe naturellement ou peut occuper sans intervention humaine par introduction volontaire ou involontaire) et est applicable à toute partie d’un individu (gamète ou propagule) susceptible de survivre et de se reproduire7. »

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Esp%C3%A8ce_envahissante


    • Cadoudal Cadoudal 5 juin 21:57

      @Cadoudal
       La direction de France 3 Normandie et l’ensemble des salariés condamnent fermement cette violence gratuite et inacceptable

      ..lol..
      Une vingtaine de fidèles a voulu empêché notre collègue d’effectuer son travail alors qu’il était sur la voie publique. S’en est suivie une altercation violente pendant laquelle sa caméra a été déteriorée. Il a ensuite été gardé contre son gré dans l’enceinte de la mosquée avant que la police n’intervienne.

      https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/agression-journaliste-france-3-normandie-pres-rouen-1679970.html


    • zzz'z zzz’z 4 juin 10:44
      « Laïcité, j’écris ton nom.... »

      Toujours dans la crèche des ratichons reliés à l’intemporel, au spirituel… Et vous, vous êtes reliés à quoi ?

      Le compas et l’équerre.

      Le porteur de lumière.

      La grande bourgeoisie.

      Le grand capital.


      • zzz'z zzz’z 4 juin 10:48

        @zzz’z
        Les 160 millions de mort du communisme, enfin, capitalisme d’état. 


      • zzz'z zzz’z 4 juin 10:51

        @zzz’z
        Selon la sentence établie, avec plus de morts, j’y aurais mis un « S ».


      • Ok, j’ai d’ailleurs diffusé ces valeurs dans les classes de primaire où j’ai officié. Toutefois, si la laicité devient une religion visant à en remplacer une autre, où est la liberté de conscience ?

        De plus, n’oubliez pas que le capitalisme est une idéologie maçonnique et « laique », condamnée par le catholicisme (l’argent, l’usure...). Donc comment être de « gauche » quand on fréquente des banquiers le vendredi-soir en loge ?


        • maQiavel maQiavel 4 juin 13:11

          J’aime bien votre triangulation sphère publique, sphère privée et sphère civile même si les termes employés peuvent prêter à confusion.


          • Samson Samson 4 juin 18:29

            Je ne peux que souscrire à votre interprétation dont j’applaudis tant la mesure que la sagesse !

            En vous présentant mes respectueuses et très cordiales salutations ! smiley


            • Aimable 4 juin 20:04

              Porter un signe distinctif religieux , c’est montrer aux autres sa soumission .


              • Florian Mazé Florian Mazé 4 juin 22:29

                Cher M. Chalot, je n’ai rien de commun avec vous parce que je ne suis ni un militant de la laïcité ni un militant à la gauche de la gauche, ce que vous semblez être.

                Néanmoins, je suis attentif à la pensée que vous développez.

                Vous suggérez que quelque chose ne va pas du tout avec la religion en ce moment. Et notamment au niveau du catholicisme. Et vous avez raison et je vous donne raison.

                Entre 1) les cathos modernistes qui se diluent dans le centrisme et le gauchisme et 2) les cathos-tradis qui se perdent dans une aventure conspirationniste totalement ridicule, grotesque et contre-productive, le catholicisme est très mal barré.

                C’est d’ailleurs pour cela que je m’exprime sur Agoravox, comme vous.

                https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/la-honte-de-soi-pire-que-la-haine-215572


                • victormoyal victormoyal 5 juin 06:40

                  Laïcité...secte politique crée par des politiciens véreux afin d’avoir la main sur le peuple !


                  • CHALOT CHALOT 5 juin 08:33

                    A Monsieur Régner

                    L’Etat n’a pas à choisir entre les cultes mais se doit de faire appliquer la loi républicaine. Ceci nécessite de la vigilance et de la rigueur et surtout pas qu’on se laisse aller à une discrimination. Ici je ne suis intervenu que sur la question laïque….ceux qui veulent que l’on installe des interdictions spécifique se situent sur un autre registre qui n’est pas le mien et que je ne jugerai pas ici.


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 juin 09:17

                      @CHALOT

                      (ne faites pas comme un autre intervenant qui, sur Agoravox, déforme systématiquement mon nom : je me nomme Régnier)

                      Je ne mets pas en doute la sincérité de vos intentions mais, pour moi, L’État a à choisir avant tout la paix dans un réel « vivre ensemble » de la population.

                      La seule interdiction spécifique que je veux qu’on installe - et je la demande, c’est vrai, très explicitement - c’est celle d’une religion criminogène qui tient à le rester, ce qui n’est pas du tout, pour moi, fatalement éternel.

                      Il y a heureusement, en France notamment, des musulmans qui veulent débarrasser leur religion de ses bases criminogènes. J’ai bien souvent attiré l’attention sur leur volonté. Voyez par exemple ici :

                      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/desacraliser-la-violence-et-158100

                      et ici :

                      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ce-n-est-plus-suffisant-de-clamer-162119


                    • ZenZoe ZenZoe 5 juin 11:48

                      @Pierre Régnier
                      On ne peut pas interdire une religion, mais on peut interdire certaines de ses pratiques qui ne sont pas conformes à nos lois.
                      Ce devrait être à prendre ou à laisser. Plus de petits arrangements communautaires, tolérance zéro. Les pratiquants se conforment strictement à nos lois, sinon ils vont pratiquer ailleurs. Les Français dans leur ensemble ne demandent pas autre chose.


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 juin 13:47

                      @ZenZoe

                      Ce que les Français dans leur ensemble demandent n’est pas le point de départ de ma réflexion et des demandes personnelles qui en découlent.

                      Les jeunes Français sont désormais invités, par des politiciens et des intellectuels indignes occupant les pouvoirs, à ne pas réfléchir aux nécessités de la vie collective sur le long terme.

                      Ils sont aussi, dans une large mesure, formés, par l’École nouvelle, à ne se préoccuper que de leur bien-être individuel : « Jouissez sans entraves » résume pour eux la morale dominante.

                      Ce sont eux, les jeunes, leurs enfants et leurs descendants, qui souffriront le plus des inévitables conflits et violences qui en résulteront. Nous les leur préparons, les organisons.

                      Oui, bien sûr, la tolérance zéro dans la pratique religieuse est indispensable, mais elle n’est pas suffisante, tout simplement parce que les petits arrangements communautaires, et la démission des politiciens démagogues qui les mettent en place sont engendrés par le caractère « sacré », réel ou supposé, de ces arrangements exigés.


                    • maQiavel maQiavel 5 juin 21:34

                      @CHALOT

                      « L’Etat n’a pas à choisir entre les cultes mais se doit de faire appliquer la loi républicaine. Ceci nécessite de la vigilance et de la rigueur et surtout pas qu’on se laisse aller à une discrimination. »

                      ------> Totalement d’accord avec vous.


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 juin 21:38

                      @maQiavel

                      La république point barre qu’avait sorti Chevènement.


                    • maQiavel maQiavel 5 juin 21:39

                      @ZenZoe

                      « On ne peut pas interdire une religion, mais on peut interdire certaines de ses pratiques qui ne sont pas conformes à nos lois.  »

                       

                      ------> Totalement d’accord avec vous et avec le reste de votre commentaire. C’est la bonne manière d’aborder la chose.


                    • CHALOT CHALOT 5 juin 23:13

                      oui je suis d’accord aussi là dessus


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 juin 10:10

                        Je reprends donc le problème là où je l’avais laissé, avec des points de supension, dans ma réponse à maQiavel du 5 juin à 14h52 : Imaginons que le gouvernement français ait fait son devoir au lieu de se coucher devant les négociateurs islamistes du futur CFCM.

                        On n’aurait pas perdu de précieuses années à louvoyer lâchement en cherchant à qui il faut plaire en priorité :

                        Quelle tendance faut-il favoriser, en France, au sein de l’islam ? A quelles nouvelles mosquées faut-il apporter une aide financière ? Quels acommodements « raisonnables » faut-il céder aux plus mobilisés des islamistes ? Quels doivent être ceux qu’on tolère jusqu’au sein de l’école publique et dans les administrations ? Quel discours « de paix » faut-il demander aux médias à la botte du Pouvoir ?...

                        Et, bien sûr mais en coulisses : avec quel pays islamiste faut-il commercer principalement ? Auquel d’entre eux faut-il le plus vendre des armes ? .../...


                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 juin 10:12

                          .../... Après fermeture des mosquées suite aux massacres de Charlie Hebdo et du Bataclan, après interdiction d’en construire des nouvelles, après avoir sanctionné les élus, les directeurs d’écoles et de services publics violant les règles de la République on discuterait enfin des vrais problèmes  : quels changements radicaux - y compris théologiques - faut-il exiger d’une religion tenant à ses lois moyen-âgeuses criminogènes, pour qu’elle puisse être acceptée en France ?

                          Cela se ferait, j’en suis convancu, avec un large soutien populaire mais aussi et surtout : les musulmans tenant à la croyance en leur Dieu mais individuellement pacifiques - je répète que je les crois très nombreux - seraient aux côtés des gouvernants dans cette honnête recherche.

                          Seulement voilà : on serait dans une République laïque digne du XXIe siècle, une République cherchant, dans la démocratie, à atteindre ses objectifs de Liberté, d’Égalité et de Solidarité. Pas dans ce machin qui la remplace désormais, et pour lequel les notions de vérité, d’honnêteté, de morale, de spiritualité, sont des vieilleries qui doivent laisser place à la seule idéologie gouvernementale valable : tout pour la compétition économique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès